jeudi, janvier 26, 2006

Une voix pour la Boillat est née

Hier, la Boillat s'est remise en grève, suite à une réunion du personnel où 218 employés ont choisi d'agir ainsi. Excédés par le comportement de leur direction, poussés à bout par les menaces qui planent sur la pérennité de leur outil de travail, ils ont pris le risque de tout perdre.
Col blancs comme cols bleus, ils défendent leur usine contre un démantèlement aberrant et écoeurant, soutenus en cela par toute une région solidaire.

Très loin de tous ces gens qui se battent, dans des bureaux feutrés, des communiqués de presse seront écrits pour remettre au pas ces grévistes. Des éditoriaux, des articles et des émissions reprendront ces communiqués. Le conseil d'administration de Swissmetal essaiera de faire ployer la vérité sous le mensonge.

Depuis plusieurs mois, les employés de la Boillat ont reçu une interdiction de s'exprimer face à des journalistes. Je ne suis pas un employé de la Boillat, et je crée aujourd'hui ce petit blog pour ne pas les laisser dans le silence.

28 Comments:

Blogger Vuilleumier David said...

Bien du courage à vous tous. Toute la région est avec vous... Tenez bon et faites appel à la population si besoin est.

janvier 27, 2006 9:21 AM  
Blogger Vuilleumier David said...

Bon courage et tenez bon. Toute la région est derrière vous. N'hésitez pas à demander un soutien de la part de la population si besoin est.

janvier 27, 2006 9:22 AM  
Anonymous Anonyme said...

Vive la Boillat et bouh à ceux qui veulent sa perte

janvier 27, 2006 10:27 PM  
Anonymous Anonyme said...

Les menaces d'évacuation montrent qu'ils perdent les pédales. J'espère que le gouvernement Bernois défende plutôt les travailleurs que les prédateurs

janvier 27, 2006 11:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

La Boillat, je l'ai visitée une fois l'an passé lors de la grève. Et elle m'a marquée... Courage Messieurs et Mesdames qui avez un bout de vous à La Boillat! Ne vous laissez pas désunir par les manipulateurs!

janvier 28, 2006 3:25 AM  
Anonymous Anonyme said...

Si une manifestation de soutien est prévue, merci de le signaler... on viendra.

janvier 28, 2006 7:14 AM  
Anonymous Anonyme said...

Hellweg est le seul manager qui réussi le tour de force de déclencher deux grèves en une année.
Il s'entête et les actionnaires continuent à le suivre. Jusqu'à quand????

janvier 28, 2006 10:12 AM  
Anonymous Anonyme said...

Elisabeth Zölch a affirmé dans un communiqué de presse que Hellweg (Sentier Lumineux en français)portera l'entière responsabilité si des la vallée de Tavannes s'embrase.
On n'est pas loin du scénario prévu par la chef de l'éxecutif du canton de berne.

janvier 28, 2006 10:31 AM  
Anonymous Comité de soutien par son Président, Pierre Kohler, Conseiller national said...

Causes de la grève La Boillat


1. Le protocole d'accord de 2004 est violé, notammentpour les raisons suivantes :

• le fait qu'il n'y a plus de directeur de site
• que le développement promis est remplacé par un démantèlement
• que l'égalité dans la représentation des 2 sites au niveau direction n'est pas respecté


2. Le concept industriel imposé par la direction de Swissmetal ne correspond à aucune logique industrielle. En effet démanteler le site rentable de La Boillat à Reconvilier, moderne et bien organisé au profit du site déficitaire, obsolète et en perte de vitesse est incompréhensible.

3. La manière de prendre les décisions, de choisir les options stratégiques n'est jamais basée sur un travail de groupe objectif. Le cas du choix de l'ERP et du concept industriel sont 2 exemples flagrants.

4. La manière dont communique la direction de Swissmetal est basée sur l'arrogance, le mépris et le mensonge. La vérité est trop souvent travestie, les contradictions sont légion.

5. La direction élimine systématiquement les personnes les plus compétentes et s'entoure de "Jasager". Toute personne émettant une critique est écartée voire licenciée.

6. La direction de Swissmetal par MM Hellweg, Brendel, Furrer et Sauerländer affirme toujours vouloir dialoguer. Le problème est que cette direction n'écoute pas.


Remarque: Les cadres de Reconvilier ne contestent pas qu' une entreprise doit parfois se restructurer pour survivre. Mais dans le cas présent on démantèle un outil de production compétitif et compétent

janvier 29, 2006 5:44 PM  
Anonymous Anonyme said...

Et que font les principaux créanciers dans cette affaire. Le CREDIT SUISSE fête cette année ces 150 ans, avec un nouveau logo : un voilier. Est-ce pour cela que le Crédit Suisse met les voiles de La Boillat ?
Merci au Crédit Suisse pour être bientôt à l'origine de la mort de sa comtemporaine...

janvier 29, 2006 5:49 PM  
Anonymous Caroline Schumacher said...

Le démantèlement à petits pas de la Boillat est une saloperie du point de vue moral et une connerie du point de vue économique. Le savoir-faire accumulé à Reconvilier est un trésor qui appartient au patrimoine de la région. Bravo de ne pas baisser les bras, mon soutien vous est acquis.

janvier 29, 2006 6:19 PM  
Anonymous Anonyme said...

Tenez bon, restez unis, la justice finira par l'emporter !

janvier 30, 2006 9:00 AM  
Anonymous Thierry said...

deux mots " BRAVO " et " COURAGE " On pense à vous, Mesdames et Messieurs, on vous soutient et on viendra aussi vous le dire sur place...

janvier 30, 2006 10:44 AM  
Anonymous Anonyme said...

Mais ou est le gouvernement?
la Boillat est la vallée de Tavannes sauvons la.
pour les générations suivantes.
Tenez bon
Hellweg n'aurra pas le dernier mot.
La boillat elle est a qui ?

janvier 30, 2006 7:31 PM  
Anonymous yvan said...

La solidarité aidera à tenir bon (le temps qu'il faudra!) et l'action collective est une arme efficace. Contre l'arrogance, la résistance!

janvier 30, 2006 8:16 PM  
Anonymous Nicolas said...

Si vous avez une fois l'occasion d'aller visiter le stock à l'usine 2, allez-y, c'est super à voir ... j'y suis allé hier soir et je me suis dit "Il n'est pas question que ce c.. de Hellweg ramasse ça !"

janvier 31, 2006 9:26 AM  
Blogger Karl said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

janvier 31, 2006 11:39 AM  
Anonymous Organisation Socialiste Libertaire said...

Cette lutte est une lutte contre le commandement capitaliste. La question qui se pose est celle de savoir si ce sont ceux et celles qui créent
la valeur: les travailleurs et travailleuses de La Boillat ou les financiers de Swissmetal (qui ont déjà liquidé la Selve à Thoune) qui décident. Martion Hellweg est le digne héritier de Werner K. Rey!!!

janvier 31, 2006 4:15 PM  
Blogger Jean-Jacques Schumacher said...

... que dire qui n'a pas encore été dit ? Qu'il me soit permis pourtant de vous témoigner ma totale solidarité. Pour avoir été en contact depuis des années avec ces travailleurs, je connais leur attachement à leur outil de travail. La connaissance qu'ils ont des spécialités usinées
par Boillat SA a souvent été mise en évidence par des décolleteurs rencontrés au SIAMS ou dans leurs entreprises. On n'a pas le droit de
casser tout cela...

janvier 31, 2006 10:16 PM  
Anonymous Dominique said...

Il en faudrait plus comme vous.
Bravo!

février 01, 2006 11:28 PM  
Anonymous Anonyme said...

Merci pour ce blog génial, à la fois sérieux et décapant, merci de pouvoir dire notre soutien, à répercuter tous azimuts... aussi pour le fonds de soutien !!! mobilisons-nous pour ce fonds, même pour de petites sommes. A tous ceux qui le peuvent, écoutez Infrarouge du mardi 31 janvier sur TSR.

février 02, 2006 12:14 AM  
Anonymous Anonyme said...

A toutes les personnes qui sont en grève, merci pour votre courage, vous nous donnez une immense leçon de dignité et d'humanité, vous nous aidez une fois de plus à refuser l'arrogance et à choisir la justice, nous sommes nombreux à soutenir votre combat , je vous dis tout mon respect

février 02, 2006 12:25 AM  
Anonymous Anonyme said...

la boillat est une mine d'or elle ne doit pas mourir ,que toutes les entreprise livrée par elle soutiennent les ouvriers et vous allez gagner Bonne chance et surtout tenez bon

février 02, 2006 6:35 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je n'habite plus l'endroit depuis un certain temps déjà. Mais encore une fois je peux remarquer que le Jura-Bernois souffre. On ignore les problèmes, on fait crever une région à petit feu. Bravo aux grèvistes qui n'ont rien à perdre. Leur fièrté peut être de faire tout ce qu'ils peuvent pour leur job,sauver un savoir faire, faire touner une entreprise, sauver une région malmenée. M. HELL - weg c'est un peu le chemin de l'enfer! Il ne s'intéresse qu'au profit et n'en a rien à battre des gens. Il ne connaît probablement rien à l'historique de cette région, mais ferait bien de s'en soucier. Je souhaite vivement que la population soutienne jusqu'au bout les employés de la Boillat. POUR NOTRE REGION!

février 03, 2006 8:37 AM  
Anonymous Anonyme said...

18ans passé avec vous je suis en retraite mais heures par heures je suis votre combat.Certain cadres tres peu ont trahis ce sont les mêmes qui approuvaient willemin demain si vous réussissez ils vous dirons bravo de tout temps ils y a eu des lâches.Mais ne les garder pas ce sont des parasites.

février 08, 2006 12:20 AM  
Anonymous Anonyme said...

QUEL BEAU COMBAT BRAVO MAIS QUAND JE VOIS CERTAINS COMME W.H.IL SE RECONNAITRA. COMMENT PEUT IL TRAHIR SES HOMMES QUEL CONFIANCE AURONT IL POUR LUI APRES CELA?
IL DEVRAIT ËTRE AVEC EUX CAR LEUR COMBAT EST AUSSI LE SIEN.OU ALORS IL N'AIMAIT PAS SON USINE.

février 08, 2006 12:31 AM  
Anonymous Adrian Fry said...

J'était en grève au Schauspielhaus de Zürch. Je connais un peut votre situation. Elle est beaucoup plus grâve que la notre. Nous, on a gagnez.
Vos allez faire la même chose. j'aimerai bien pouvoir faire plus pour vous. Bon courage.
Adrian

mars 11, 2006 6:01 PM  
Blogger adrian said...

J'était en grève au Schauspielhaus de Zürch. Je connais un peut votre situation. Elle est beaucoup plus grâve que la notre. Nous, on a gagnez.
Vos allez faire la même chose. j'aimerai bien pouvoir faire plus pour vous. Bon courage.
Adrian

mars 11, 2006 6:02 PM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home