vendredi, mars 24, 2006

Ca vole haut

A ce lien, le communiqué de presse de Swissmetal.

Bien sûr son contenu est entièrement faux. En particulier, les 30% de clients en moins n'ont disparu que de la tête de Martin Hellweg. La Boillat est chargée à plus de 100% ces prochains mois.

Bien sûr, Martin Hellweg n'a jamais voulu vendre la Boillat et n'a étudié aucune des offres qu'il qualifie d'irréaliste. Il est prêt à vendre des morceaux, mais rien de viable. C'est lui qui est irréaliste.

Bien sûr, ces licenciements ne sont pas une surprise. Ce qui fait mal, dans ces derniers, c'est qu'ils sont exclusivement le signe de la méchanceté de Martin Hellweg, et de son incapacité à faire fonctionner une industrie.

Mais Swissmetal va mal, et le reconnaît à mots couverts. A ce rythme, Swissmetal entier sera fichu bientôt. Et Martin Hellweg va mal aussi, parce qu'il n'a pas de réelle solution pour sauvegarder ses propres intérêts. Car, en ce moment, Martin Hellweg doit chercher quelqu'un pour racheter l'ensemble de Swissmetal (dont l'actionnariat n'est pas, au vu des variations sur le cours de l'action, aussi dissolu qu'on pourrait le croire).

C'est l'heure, pour Rolf Bloch, de prendre ses responsabilités. Même chose pour les employés de Dornach et Lüdenscheid.


PS: désolé pour le retard, je ne serai pas trop là aujourd'hui, devant m'absenter. Merci pour votre compréhension.

102 Comments:

Anonymous solidaire.. said...

Je dois vous dire que je me retiens au max pour ne pas être censureé içi...car mes pensées sont très très violentes à l'hégard de ces vauriens du CA!!!
Je suis tellement furax que je ne dirai rien d'autre que ...

FAITE DEFINITIVEMENT LA GREVE..! et aussi

COURAGE..A TOUS!!

(ça me défoule même pas....)

mars 24, 2006 1:16 PM  
Anonymous Révolté said...

De grâce, faites-les taire !!

mars 24, 2006 1:48 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Révolté
Explique toi, tu veux faire taire qui?

mars 24, 2006 2:09 PM  
Anonymous amonite said...

"Mourir debout plutôt que passer ma vie à genoux". Che Guevara, et plus tard, les ouvriers de la Boillat.
Le premier a appliqué sa pensée jusqu'au bout, une balle de fusil aura eu raison de lui. Les ouvriers de la Boillat, ont été remis à genoux par Unia, pour mieux se faire décapiter par MH. MAIS il est toujours possible de se relever! Craquer maintenant, se désolidariser après une résistance exemplaire pareille, reviendrait à lui donner raison (ainsi qu'à tous les cochons dans son genre)! NE CEDEZ PLUS UN CENTIMETRE! RESISTEZ! REVENDIQUEZ! ET LA BOILLAT VIVRA!

Quitte à tous vous faire licencier, bloquez tout, empêchez qu'un seul boulon ne sorte de Reconvilier, empêchez MH de diviser les travailleurs, empêchez que la division ne lui facilite la prochaine fermeture de la Boillat !
De toute manière, il faut avoir de la peau de boudin sur les yeux et sur le cortex pour ne pas s'appercevoir que cela arrivera, prochainement. Le fatalisme n'apporte rien. La lutte elle, amène le sentiment de reprendre en main sa vie! La Boillat vivra! Le seul moyen, le faire céder, le faire vendre!

La révolution n'est pas un but, elle est une cause. MH, fait gaffe à quoi tu es en train de mettre le feu...

Oh rage, oh espoir!!!!!!!!!!!!!!!

mars 24, 2006 2:10 PM  
Anonymous oeil de moscou said...

1h30 avec Branlou et la virée de DHL. 1h30 de dialogue de sourd.

Après 1h25, une lueur de réalisme traverse la micro cervelle du Branlou :

- je constate que plus personne à Reconvilier ne veux travailler avec nous !
- je constate que la seule solution que vous attendez c'est la reprise du site par un repreneur...

Mon pauvre, t'es pire que la Marmotte de Bienne. Lui, ça lueur, il l'a eu en février.

Ehhhh, les gars, la NOUVELLE DU JOUR :

WILMAAAAAR est directeur de SITE.
Eehh, les copains, on se pince !

Un MANOEUVRE directeur !!!!!

mars 24, 2006 2:10 PM  
Anonymous Stef said...

Je ne sais pas si ça va vous remonter le moral...

"C'est Martin Hellweg qui est en visite dans un hôpital psychiatrique. Il demande au directeur de l'établissement sur quel critère il se base pour décider si un patient doit être interné ou non.

C'est très simple, répond le directeur : nous remplissons une baignoire d'eau, puis nous présentons au patient une cuillère, une tasse et un seau et nous lui demandons de vider la baignoire.

Ah, je comprends, dit Martinou. Une personne normale choisira bien évidemment le seau...

Non, dit alors le directeur. Une personne normale enlèverait le bouchon de la baignoire. Souhaitez-vous une chambre avec vue sur le parc, M. Hellweg ???"

Amitiés,
Stef

mars 24, 2006 2:11 PM  
Anonymous Anonyme said...

Pour ceux qui ne peuvent pas écouter RJB...


Pierre Kohler (président du Comité de soutien à la Boillat)

Une fois de plus ça démontre que nous avons affaire au niveau de Swissmetal à une bande de voyous. Et je pèse mes mots. Parce que, alors qu'une médiation est en cours, des décisions sont prises, des décisions qui mettent en cause clairement la médiation mise en place par le Conseil fédéral.

Donc après avoir méprisé le monde politique régional et cantonal, on voit que M. Sauerländer, M. Hellweg, en fait défient également le Conseil fédéral et je trouve que c'est très mauvais dans notre pays qui a pour objectif de faire en sorte qu'il y ait la paix sociale et maintenant nous avons un manager allemand qui est en train de mettre en cause cette paix sociale dans notre pays.

Je crois que personne n'est dupe dans notre région. Nous savons dès le départ que Swissmetal et M. Hellweg n'ont qu'un seul objectif, c'est détruire la Boillat à Reconvilier, mais nous le savons tous la destruction de la Boillat, c'est la mort de Dornach. Et finalement la stratégie de M. Hellweg a toujours été très claire. C'est de fermer les sites en Suisse, éventuellement renforcer celui de l'Allemagne mais c'est surtout et avant tout une vision à très court terme pour faire monter les actions et revendre le paquet d'actions qu'il possède.

mars 24, 2006 2:13 PM  
Anonymous annyme de 11:08 said...

@ solidaire

Je suis dans le même cas...rrrrrrrrrrrrrr....

@ Tous ces FUMIERS

ATTENTION misérables (mh sans maj. en tête) les violents sortent gentiment de leures cachettes.

@ Tous les irréductibles BOILLAT

FAIRE DEFINITIVEMENT LA GREVE reste peut-être la solution pour mettre sm à genoux.

COURAGE A TOUS, sachez que nous ne pourront jamais vous en vouloir si vous baisser les bras.
Vous avez déjà fait tellement pour LA BOILLAT

mars 24, 2006 2:18 PM  
Anonymous shreck said...

@ tous



wilmar directeur de cite????????
pour combien de temps en général ils ne fons pas long a se poste
hien wilmar demande a ceux qui étaient là avant toi!!!!!

shreck vous salue du bord de son marais

@ corinne

caienne va bien pas de souci a+


conssone........ tient le bien le siège

mars 24, 2006 2:19 PM  
Anonymous Anonyme said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

mars 24, 2006 2:25 PM  
Anonymous amonite said...

A ceux qui pensent qu'une reprise de la grève rendrait service à MH parce qu'il pourrait tous vous licencier et qu'il gagnerait alors l'argent des salaires qu'il ne verserait plus, deux choses à prendre en considération:

1. Le fric qu'il gagnerait sur vos salaires, il va le gagner au centuple en revendant ses actions au mois de juin. Autant faire couler la boîte. Le fond de solidarité et vos cotisations d'Unia (qui possède des DIZAINES DE MILLIONS!!!!!) seront là pour vous soutenir. Et vous aurez lutté dignement, non pas guidé par des calculs pécuniers (ce que MH voudrait...)
2. Au mois de juin, voir fin de l'année, Swissmetal se barre de suisse, et vos emplois avec...

RIEN NE SERT DONC D'ATTENDRE EN SE DISANT QUE..........

mars 24, 2006 2:30 PM  
Anonymous back in black said...

Une chose est quand même sûr, c'est que les sols sont contaminés sur les sites de Dornach et de la Boillat. Je ne pense pas que Hellweg (sale batard retourne chez ta mère) serait prêt à fermer cette ou ces usines pour ensuite devoir dépolluer toute la^surface. Ce n'est qu'un avis...

A part ca, je propose d'organiser un gros événement où tout le monde serait le bienvenu, afin de destabiliser et de bloquer lex lieux. Ca veut dire bloquer la circulation, le commerce, les usines, enfin tout quoi. On peut faire ca mais pas forcément à reconvilier.

Cette une idée à appronfondir.

En France en tout cas on brûle des bagnoles pour moins que ça.

mars 24, 2006 2:31 PM  
Anonymous p'tit coucou said...

quelques remarques :
- Martinou t'as pas vu des ouvriers licenciés au bord des larmes ou même en larme saujourd'hui ? Ca a pas d'importance il ne te rapporte apparemment plus de fric, des clients au bords des larmes ça ça fait mal au coeur....
- Wilmar.... directeur de site, ce Wilmar il avait raison c'est ça qu'il voulait non, il l'a eu cadeau empoisonné pour lui er pour le solde des Boillats.
Rira bien qui rira le dernier....

Courage après la pluie revient le soleil,. RESISTEZ

mars 24, 2006 2:32 PM  
Anonymous Anonyme said...

attention Wilmar. Regarde bien aux alentours avant de sortir de chez toi.

mars 24, 2006 2:34 PM  
Anonymous Anonyme said...

La réaction sur RJB du maire de Reconvilier:


Il est certain que ce conseil d'administration a cru que nous bluffions en disant qu'il y avait des repreneurs. Le groupe secret de soutien a fait un très très grand travail. Il y a des intéressés et s'il y a des intéressés cela veut dire que les produits sont d'une part technologiquement très avancés et d'autre part rentables, ce qui sont deux qualités indéniables dans un marché qui est très difficile.

Donc ces personnes ne se sont pas rendu compte et ils ont pensé qu'il suffisait simplement de barrer Swissmetal Boillat de la carte et continuer leur extension dans un autre pays et c'est la preuve encore une fois qu'ils ne connaissent un pas ce qu'ils font , ils ne connaissent pas la technologie de la Boillat et ils ne connaissent pas les produits, ce qui est quand même grave pour un conseil d'administration qui se veut industriel.

Ce week-end sera un week-end de grand travail, il y aura beaucoup de téléphones arabes et il n'est pas exclu, surtout pas exclu, qu'il y ait des retournements de situation dans les 48 à 72 heures qui vont venir. Parce que simplement annoncer cela, avant même que la discussion d'hier ait commencé, on bafoue en fait l'adverse partie, en bafouant tout ce qui se passe ici à Reconvilier. Ce n'est pas des façons de faire, ce ne sont vraiment pas des choses à suivre et je pense qu'aujourd'hui eh bien le conseil d'administration de Swissmetal doit être dans ses petits souliers.

(Question: Vous pensez à quel genre de rebondissement?)

Une vente et une reprise de Swissmetal car, je le confirme, les dossiers qui ont été envoyés à Swissmetal sont des dossiers vraiment très complets, sont des dossiers de professionnels et il est à souligner que les membres actuels du conseil d'administration et les cadres actuels de Dornach ne sont pas capables d'effectuer un tel travail puisqu'ils ne connaissent pas la base, la technologie et les produits de la Boillat de Reconvilier.

mars 24, 2006 2:35 PM  
Anonymous Deiss..pote said...

@back in black

Oui pour la première partie ,j'adhère totalement à une manifestation d'envergure de blocage !mais sans rien détruire .
Mais si tu veux mon avis ce n'est pas pour demain la majorité du peuple n'est pas pour ! les gens attentent toujours une catastrophe ...avant de dire si l'on avait su !En ce qui me concerne c'est clair ils se moquent des ouvriers depuis 2004 déjà cela me paraît suffisant long pour ne pas attendre encore 2 ans
Amicalement et courage

mars 24, 2006 2:41 PM  
Anonymous Anonyme said...

Aujourd'hui vous êtes écoeurés en colère et complètement à bout de nerfs. C'est normal. De l'extérieur on ne peut que vous comprendre. Mais surtout ne cédez pas à la haine. Certains messages contenus dans ce blog font peur à lire. Ne faites rien que vous pourriez regretter amèrement. La situation semble inextricable mais la violence ne ferait qu'envenimer encore plus les choses et surtout, elle mettrait vos démollisseurs en situation de "pauvres" victimes.
Courage à vous tous

mars 24, 2006 2:48 PM  
Anonymous Anonyme said...

Concernant la bourse, OZ Bankers mise pour les prochaines options à un prix d'exercice de 14... Ces options ont été émises le 24 mai 2005. Et après on va nous dire que c'est le fruit du hasard et que le "coup" de la restructuration de la Boillat n'était pas prévu (petit rappel du lien existant entre les membres du conseil d'administration de Swissmetal et de OZ, via Nebag).

http://www.swx.com/market/quote_chart_fr.html?id=CH0021650889CHF4

mars 24, 2006 2:53 PM  
Anonymous Toto said...

@ black in black

En ce qui concerne les sols contaminés, il ne faut pas trop se soucier pour le vautour. Je me casse les dents actuellement avec le rôle de Artur Giovanoli, partenaire de Ally Management, qui est sur un affaire à Winterthur (Alfred Welti AG) où il y a aussi des sols contaminés. Je le soupçonne de vouloir vendre cette entreprise à petit prix pour ne pas devoir payer la décontamination. Le propriétaire de l’entreprise, membre du grand conseil zurichois (UDC), s’est déjà bien fait payer par une baisse du capital action. Mais bon, ce fonctionnement démontre une fois de plus…

@ aux bien informés

Je ne suis pas sûr que ma mémoire soit bonne. Il me semble qu’il ne devait pas y avoir de licenciements pendant la durée de la médiation. Est-ce juste ? Je me pose cette question puisque Rolf Bloch disait hier que la médiation continue…

@ Boillats, en particuliers les licenciés

Je ne trouve pas de mots pour classifier la nouvelle entourloupe de Hellweg et consorts. Sachez que je suis en pensées avec vous. Si vous arrivez, essayez de vous accorder du plaisir, vous en avez parfaitement le droit.

@ externes de la Boillat

En cette début de période de salaires, je suggère que chacun qui peut libérer quelques sous qui arrivent sur son compte les verse sur le fonds de solidarité. Ceci afin de pouvoir soulager, au moins, les soucis matériels des ouvriers touchés. Faites exploser le compte !

Bien à vous,
Amitiés

Toto

mars 24, 2006 3:04 PM  
Anonymous raison d'état said...

Si M.Hellweg se moque de la médiation, du conseil fédéral, et en définitive de la Suisse, n'y a-t-il pas un autre organe fédéral à mettre en mouvement?

Il s'agit de la renomée de la place industrielle suisse dans son entier, et ce M.Heilweg est entrain de faire des dégats terrible à toute notre économie.

Alors, un service fédéral un peu secret ne pourraît il pas neutraliser M.Hellweg?

On a vu ça mille fois dans des films de fiction, et pour la Boillat, ce serait mieux qu'un remake de "Grounding"...

que vive la Boillat Nouvelle qui nous arrive!

mars 24, 2006 3:06 PM  
Anonymous back in black said...

Je propose pas une manif violente. Non pas du tout. Mieux une manif de blocage pour bloquer tous les réseaux d'information de communication. Le but de bloquer toute l'economie d'un lieux autant longtemps que possible.

Deiss...pote le dit trop bien. En suisse nous préférons attendre et dire ses regrets ensuite. Pour une fois, j'ai envie d'agir en premier, plutôt que de parler après.

mars 24, 2006 3:08 PM  
Anonymous Anonyme said...

112 licenciements à Recon.
est-ce qu'il est prévu que des ouvriers de Dornach viennent les remplacer?
vu qu'ils ne représenteraient qu'un tiers, cela leur permettrait d'être formés...

mars 24, 2006 3:46 PM  
Anonymous Anonyme said...

Peu d'animations. Que se passe-t-il?
Allez on ne baisse pas les bras.

mars 24, 2006 3:56 PM  
Anonymous Anonyme said...

IL FAUT ABSOLUMENT DETRUIRE mh

mars 24, 2006 4:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

Il faut absolument qu'une conférence de presse soit organisée par le personnel restant de La Boillat (des tas de gens sont là pour vous aider à la préparer)
Il faut un démenti à tous ces mensonges de toute urgence. Encore ce midi je me suis énervée, connaissant bien la situation de La Boillat, je peux vous dire que des tas de gens, pourtant de très bonne foi je laisse prendre par les communiqués de presse mensongers de SM. Par exemple de dire que c'est la faute des grèvistes qu'il y a une baisse des commandes, alors que ce n'est pas le cas.
Utilisez la presse pour prouver que la DG de SM est constituée de menteurs et de tricheurs.
Courage ! défendez-vous !
C'est dégeulasse qu'on vous traîte ainsi ! Vous êtes dans votre bon droit.

mars 24, 2006 4:16 PM  
Anonymous jfbo said...

Il devient inacceptable d'entendre à chaque "flash" de la RSR les mêmes mensonges distillés par une voix neutre et qui sonne juste!!!

Vite, faites quelquechose, il faut absolument que les auditeurs en général mais surtout que ceux qui vous soutiennent sachent quelle est la situation. En particlulier, attachez-vous à contrecarrer les phrases qui font mal "...30% des clients...", "...60 personnes en maladie..." etc..

Ces menteurs ne peuvent pas sévir plus longtemps sans que la vérité soit proclamée haut et fort!

Il y va de la crédibilité des Boillat!

mars 24, 2006 4:26 PM  
Anonymous Deiss..pote said...

Anonyme 4h16
Tu connais beaucoups de journalistes qui veulent dire la vérité ! super alors communique les noms à uzine3 et voit avec eux ce qu'ils veulent faire.Si tu arrives à réveiller les gens t'es un pro
Amicalement

mars 24, 2006 4:28 PM  
Anonymous Anonyme said...

S'il à des c.....
Il est important maintenant que Pierre Kohler (président du Comité de soutien à la Boillat)
et Juriste il me semble, fasse autre chause que des beaux discourts.
Et prenne en main ou guide au moins les Boillat sur le plan juridique

mars 24, 2006 4:29 PM  
Anonymous Anonyme said...

pourquoi tous ces securitas?

mars 24, 2006 4:36 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je suis révoltée que nos autorités ne fassent rien pour vous et qu'elles continuent de manger dans la main de ce vautour. Mais le CF doit avoir des intérêts personnels à protéger cette criminalité autorisée. On enfermerait d'honnêtes citoyens pour moins que ça!

Je suis de tout coeur avec vous tous. J'assiste, impuissante, à cette tragédie. L'annonce de ce matin m'a fait très mal. Mais nous saurons bientôt s'il y a une justice en ce bas monde. Si la solidarité et le partage valent plus que la méchanceté et la malhonnêteté.

Je souhaite un dénouement en votre faveur. Chaque jour, j'attends la bonne nouvelle, synonyme de délivrance pour tous les Boillat... enfin, ceux qui se respectent.

La Boillat vivra!

mars 24, 2006 4:47 PM  
Anonymous bloggeur fou said...

Re-bonjour,

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200002&sid=6573692&cKey=1143208910000

il faut le lire pour y croire:au moins un mesonge par paragraphe.Martinou,Fridou,tout ce sale monde s'y met.Et la question que je me pose:qui y croit? C'est ignoble!

Je vous souhaite d'arriver à surmonter votre dégoût pour continuer la lutte. Ces gens méritent d'être condamnés pour calomnies,propos mensongers,et dilapidation des forces de l'entreprise.

"il faut que Hellweg saute" ne doit pas rester parole vide.Nous sommes des milliers à le vouloir.

Bonne chance à tous

mars 24, 2006 4:54 PM  
Anonymous jurassiens expatriés said...

on a fini par se dire que ce scientologue est fou, il ne mérite ni le nom de monsieur ni aucun autre nom, il est ignoble, ne réagit qu'à sa sainteté le fric et détruit tout ce qui passe sur son chemin ...
on s'attendait à une "nouvelle" quand il a annoncé la conférence de presse, mais de là à annoncer autant de licenciements c'est honteux, lamentable ... inimaginable ...
qu'en pense monsieur ragusa de tout cela ??????
et la médiation ? ne devait-elle pas suspendre les licenciements ???
VIVE LA BOILLAT

mars 24, 2006 5:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

ça devient vraiment insupportable de lire ,entendre ces mensonges....que fait la justice?!?!?! alors un grand bravo à l'ATS qui propage des mensonges à qui le veut :RSR TSR et les autres... comme quoi ne jamais se fier aux dépêches!!!!! c'est vraiment sacandaleux!!! comme ça mh gagne encore du temps et est compris par ts les petits suisse qui lisent/écoutent les médias!!! puré la RSR/TSR semblait avoir compris le réel probleme non??? alors pourquoi se fier à ces ***** de dépêches??? zut pr le journalisme!!!! méka zut pr le BORNE et DESTRUCTEUR mh!!! y faut se bouger les molécules!!! faut que ça cesse ces manipulations!!! sinon **** la démocratie!!!non mais!!

VIVE LA NVLLE BOILLAT QUI VIVRA!!!!

mars 24, 2006 5:05 PM  
Anonymous Anonyme said...

SALAUD D'HELLWEG !!! ET LE CA PAREIL !!!

A l'heure qu'il est il apparait bien que Swissmetal ne va jamais se séparer de la Boillat: ils veulent garder les "activités stratégiques" et vendre le reste en saucissonant alors quel repreneur accepterait ça? Faut le faire, le savoir-faire Boillat il font tout pour le détruire en interne, en virant les 21 cadres p.ex.! Double language, hypocrisie, sabotage industriel !!! Bande de salopards !!!

Qu'un seul mot, que je n'aurai jamais imaginé prononcer un jour: GREVE DURE !!! Blocage total de l'usine!

Ca va faire (re)venir les journalistes, et c'est très important car vous DEVEZ ABSOLUMENT TOUT EXPLIQUER A LA PRESSE, ça a déjà été dit avant: les cadres incompétents de Dornach, le manque de matière, l'impossibilité de travailler sans les cadres licenciés, etc... De toute façon le language de la force est le seul que MH comprenne!!

LA BOILLAT VAINCRA !!! COURAGE !!!

mars 24, 2006 5:06 PM  
Anonymous Anonyme said...

Depuis le début je vous suis... je n'ai jamais rien posté ici, d'autres parlent mieux que moi... je voulais juste partager avec vous ce que j'ai distillé en France...

Cette lutte n'est pas régionale, elle devient nationale, internationale, même, car elle sert à dénoncer un système financier pourri! Elle a rapproché et rapproche des gens de tous milieux, de tous bords... des gens fatigués d'être pressés comme des citrons et jetés quand leur jus a été tiré!

Les petits ruisseaux font les grandes rivières et j'espère que les larmes de tous ceux qui aujourd'hui ont reçu leur lettre de licenciement iront alimenter une rivière appelée ESPOIR. Pour nos enfants, pour que cette Terre déjà trop torturée puisse accepter le mot "humain". Mes larmes coulent aussi, car cette société de haut-lieu devient innacceptable!

Jusqu'à maintenant, dans cette lutte, il n'y a eu aucune violence, aucune vitrine cassée, que de la dignité!!!

Coup de coeur, coup de gueule, cri d'Espoir!

De tout coeur avec vous, je ne puis vous apporter que ces qq mots jetés, sortis de mon coeur!
Je ne suis pas à votre place, je ne détiens aucune vérité, n'ai aucun conseil à donner. J'essaie, simplement en pensée d'être là!
Et j'en ai appelé à tous de signer la déclaration de soutien.
Bien à vous. Votre courage et votre dignité mérite le plus profond respect.
Une voisine discrète mais souffrant avec vous!

mars 24, 2006 5:08 PM  
Anonymous Anonyme said...

je ne sais pas ce qui me retient d'aller à züri chez mh pour lui..........

bref vs aurez compris que la violence n'arrange rien mais des fois on se demande qd même...


VIVE LA BOILLAT

mars 24, 2006 5:08 PM  
Blogger solidarnoch said...

Contre le pouvoir de l'argent, nous n'y arriverons jamais.

Nos politiques sont gouverné par les banques, les assurances, les l'hobbis de toutes sortes.

Tous ses gens tiennent le pouvoir. A nous de trouver une parade.

A part une sorte de révolution, je ne vois pas grand chose d'autre.

On n'a une démocratie de façade. Quand un conseillé fédérale dit "je ne peux rien faire" donc contre de la racaille, et bien c'est grave, même trés grave devant cette impuissance.

Ouvrez les yeux citoyens, et regardé qui prend le pouvoir en suisse, ne vous laissez plus faire, il en va de notre avenir de celui de nos enfants, et de notre pays.

mars 24, 2006 5:12 PM  
Blogger jazzboy said...

Demain matin tous devant le palais fédéral leur faire voir qui nous sommes

mars 24, 2006 5:23 PM  
Anonymous Anonyme said...

pour info, le communiqué d'Unia arrivé dans les rédactions à 13.30h.

Conflit de travail de Swissmetal Boillat
Unia juge les licenciements irresponsables et exige pour Reconvilier l’accession rapide à l’autonomie

Le syndicat condamne durement les 112 licenciements prononcés à Reconvilier par Swissmetal, alors même que la médiation se poursuit. Unia juge une telle façon d’agir absolument irresponsable dans une optique de règlement du conflit de travail. Ainsi le conseil d’administration et la direction de Swissmetal provoquent non seulement un durcissement du conflit, mais menacent de surcroît la vente de l’usine de métaux non ferreux de Reconvilier. Unia tient à souligner que Swissmetal porte l’entière responsabilité des problèmes d’exploitation actuels, et rejette catégoriquement les reproches adressés au personnel.

En annonçant précipitamment 112 licenciements avant la fin du mois de mars, le conseil d’administration de Swissmetal met en péril les solutions en discussion et rend l’exploitation du site de Reconvilier encore plus difficile à assurer. Ce faisant, il compromet délibérément les possibilités de vente de l’usine de métaux non ferreux. Du point de vue d’Unia, du personnel et de la plupart des observateurs, l’autonomie de la Boillat est l’unique solution viable et réaliste pour préserver ce site industriel et les emplois qu’il génère dans le Jura bernois.

Unia exige instamment que Swissmetal examine en détail et sérieusement les offres de rachat que le conseil d’administration a reçues entre-temps. Il est grand temps que le conseil d’administration de Swissmetal cesse de jouer au chat et à la souris avec les repreneurs potentiels et crée les conditions nécessaires pour que la vente se fasse rapidement et à des conditions correctes.
Unia condamne les reproches émis par le conseil d’administration de Swissmetal, qui rend le personnel responsable des problèmes d’exploitation rencontrés à Reconvilier. En prononçant le licenciement avec effet immédiat des 21 cadres de l’usine et en refusant de revenir sur cette décision, le conseil d’administration et la direction portent l’entière responsabilité des difficultés présentes. Il est particulièrement regrettable qu’à cause de l’attitude inflexible de la direction, les clients fidèles de Reconvilier n’aient pas pu être livrés à temps. Quant au reproche de «grève du zèle» adressé au personnel, il est absurde. D’autant plus que les problèmes d’exploitation ne sont pas dus à la grève, comme le prétend le directeur Hellweg, mais à la stratégie funeste de Swissmetal, qui visait d’emblée à démanteler ou même à liquider le site de Reconvilier. Le rachat de Lüdenscheid n’a fait que confirmer cette stratégie.

Unia déplore que Swissmetal ait catégoriquement rejeté la proposition du syndicat Unia et des commissions du personnel d’examiner avec le canton et le seco des alternatives aux licenciements, comme l’introduction temporaire du chômage technique ou la mise sur pied d’un projet pilote dans le cadre de l’assurance-chômage. A la place, 112 licenciements ont été annoncés pour la fin de mars. Cette attitude est absolument contraire au but de la médiation, à savoir trouver des solutions consensuelles à la table des négociations.

mars 24, 2006 5:27 PM  
Anonymous oeil de moscou said...

Les dernières:

Concernant la presse, on fait ce que l'on peut. J'ai un petit espoir pour forum de ce soir...
Pour un reportage approfondi, on y travail...
Mais c'est sûr que cela n'est pas évident.
Même Sharon, on ne sait plus trop s'il respire encore !!

L'entrevue du Branlou avec les 4 rescapées de la vente :

Aaah ouais... C'est vrai... Comment on va faire... ??????
Faut absolument engaer du personnel !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Paroles authentiques d'un imbécile pathétique !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
La connerie n'a pas de limite !!!!!

J'ai l'avant bras qui saigne. J'ai beau me pincer, peu toujours pas y croire :
un MANOEUVRE directeur de SITE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Imaginez, imaginez, pffffff.
Sans vous faire offense, je pense pas que vous puissiez l'imaginer !!
C'est comme si c'était un ver de terre qui apprenait à Molière comment s'exprimer en français !!!!

Non, non. On ne rêve pas !
un MANOEUVRE directeur de site !!!!

INCROYABLE. La première fois que je serai, peut-être, dirigé par un voyou qui n'a pas le 10ième de mes maigres compétences...

Un MANOEUVRE directeur de site...

AU SECOURS !!!!!!!

mars 24, 2006 5:32 PM  
Anonymous Deiss..pote said...

le communiqué UNIA n'apporte strictement rien ! une fois de plus il cherche à ce faire de la PUB cela s'appel de la récupération .
Amicalement

mars 24, 2006 5:35 PM  
Anonymous expatrié said...

@tous les boillats
Rectifiez le tir. Communiqué de presse à l'ATS. Contrez les mensonges.

Attention à la tentation de la violence physique. Vous avez su l'éviter jusqu'à maintenant, ne tombez pas dans ce piège grossier.

@toutes et tous
REVEILLONS CE PAYS !!!

mars 24, 2006 5:37 PM  
Anonymous idéaliste incurable said...

@deiss ... pote

Je ne suis absolument pas d'accord avec ce que vous dites au sujet du communiqué d'Unia. A vrai dire, je trouve ça dégueulasse de discréditer ceux qui sont à même, avec d'autres, de faire quelque chose.

A moins que ça vous fasse du bien de leur rentrer dans le lard, et encore.

mars 24, 2006 5:42 PM  
Anonymous bloggeur fou said...

Salut encore,

@oeil de moscou:
ce qui me choque, ce n' est pas tant qu'un manoeuvre dirige une usine mais plutôt la raison pour laquelle il la dirige.C'est la haine de Martin et son désir de tout casser qui ont propulsé Willmar à ce poste, et la vanité,la veulerie ou je ne sais pas quoi qui a poussé cet idiot à accepter. Est-ce qu'il croit sincèrement qu'il est autre chose qu'un pantin méprisé et utilisé par son maîîîître?

@deiss...pote,
quelque soient les préjudices qu'Unia ait pu causé à Boillat précédemment, je trouve que leur communiqué est vraiment bien et qu'il décrit très clairement les ignominies des dirigeants de SM.

On est avec vous tous et VIVE LA BOILLAT

mars 24, 2006 6:04 PM  
Anonymous oeil de moscou said...

@ Bloggueur fou

Tes remarques s'ajoute en plein à tous les commentaires déjà émis sur cet empaffé de première.

N'oubliez JAMAIS que c'est lui seul la porte ouverte que Crapaud 666 a exploité pour pourri la Boillat

mars 24, 2006 6:11 PM  
Anonymous humble avis said...

deis..pote 4:28 @oeil de moscou 5:32 et Uzine3
Jean-Philippe CEPPI, maintenant à la TSR à Temps Présent est franchement l'un des meilleurs en Suisse Romande et n'a pas froid aux yeux.
Cette équipe a d'ailleurs sorti récement un reportage, pas facile à faire, sur la corruption en Suisse...

Sinon, Philippe Oudot, pour le Journal du Jura, Serge Jubin et le Jean-Claude Peclet, s'il reprend sa plume! pour le Temps et le Quotidien du Jura, Le Courrier, La Liberté sont là. RSR et TSR ont plutôt bien couvert jusqu'à présent, qu'est-ce qu'il leur prend!!! Le Bild a poussé un peu l'investigation en s'intéressant aux actionnaires...
Philippe NICOLET, fondateur de TVRL et ancien de 24H, est un très bon connaissaisseur de la scientologie, si j'ai bonne mémoire - ce qui pourrait servir.

Capa, une des meilleures agences au monde, qui est à Paris et ferait peut-être le sujet.... il y a de quoi.
http://www.capatv.com/
Canal+, Le Vrai Journal de Karl Zéro, le dimanche à midi en clair ET en ligne, diffuse beaucoup de Capa et serait sûrement sensible à l'histoire.
http://www.canalplus.fr/
En France l'année passée, on s'en souvient, plusieurs usines ont été carrément vidées en une nuit par leurs propriétaires. Le matin, les ouvriers ont trouvé des locaux vides.

@jurassien expatrié 5:00
A propos de scientologues et de scientologie:
Dans Wikipedia, on apprend comment ce mouvement s'empare, en ce moment, de centaines d'entreprises dans le monde!
Voir "doctrine" et "détracteurs": on peut y lire:"La DIFFAMATION, PROPAGANDE NOIRE selon les termes de Ron Hubbard, est érigée en principe de défense." http://fr.wikipedia.org/wiki/Scientologie#La_scientologie_et_ses_d.C3.A9tracteurs

Que tout le monde tienne, tienne, tienne!

mars 24, 2006 6:23 PM  
Anonymous Interviewé said...

Merci Célestine,

Excellent reportage.

Je refais surface. N'en déplaise à certain idéaliste de la prose du politiquement correct.

Mis à part 100% de vérité de la part de tous les interviewés, ce qu'il faut retenir, c'est les dernière paroles d'Ambrosetti:

SM est coté en bourse. Doit se soumettre à certaine règle. Sans quoi, c'est la justice qui s'en mêle.
Ahhh-Haaa ! On tomberais dans la fable de l'arroseur arrosé ?

Hein Martinou ??
Veux faire l'aveugle devant les offres que tu souhaitais- mais
pas quand même ???

mars 24, 2006 6:25 PM  
Anonymous Lulu, ouvrier de la boillat said...

Chers camarades,
Noublions pas la solution Argentine, un bon moyen de se venger.
ABE
La Boillat vivra

mars 24, 2006 6:30 PM  
Anonymous gros dégueulasse said...

Ehhh, Wilfred :

T'es l'pire connard que la vie m'est donnée de 'connaître'.

du bisch the bruni zung champion !...

J'ose pas en dire plus. Sinon ma maman va me gronder !!!

Allez, bas les masques :

Enfoiré, suce-pets, faux-derch, lèche-bottes, vaniteux, faiseur de la liste de la honte, joueur de coude, incompétent, mobingueur, rabaisseur de la dignité humaine, annexionniste de place pas faite pour toi,cocu, faux-frère, citoyen de merde, fossoyeur...

Je te méprises. Méchant ( regarde la définition dans le dico).

POUIS GROS CON

mars 24, 2006 6:32 PM  
Anonymous Attac Bienne said...

POUR LA MISE SOUS TUTELLE DE LA BOILLAT

C’est avec déception qu’Attac a pris connaissance de l’absence de résultats des négociations du 23 mars sur l’avenir de la Boillat et avec indignation que nous avons appris les 112 licenciements.  Une fois de plus la direction a montré que son seul intérêt était financier et que peu lui importait l’avenir des employés, de l’usine et de la région.

Attac continue à apporter son soutien au personnel de Reconvilier dans son combat et appelle plus que jamais leurs collègues de Dornach et d’Allemagne à manifester leur solidarité. En effet, il apparaît clairement que la stratégie de la direction emmenée par M.Hellweg s’oriente vers un démantèlement du groupe, ce qui va tôt ou tard se retourner contre les employés des différents sites.

Par ailleurs, nous appelons toutes les autorités, et notamment le Conseil d’Etat bernois et le Conseil fédéral, à s’engager en faveur d’une sauvegarde de la Boillat et des intérêts de la région. Les expropriations ne sont certes pas une coutume helvétique, mais lorsqu’une direction fait preuve d’une crasse obstination au détriment de toute une région, il est pour le moins du devoir des autorités de mettre celle-ci sous tutelle afin de garantir les intérêts de la collectivité. Un démantèlement de la Boillat provoquerait en effet un affaiblissement de toute la région, que ce soit à cause des places de travail supprimées directement ou chez les sous-traitants, la diminution des recettes fiscales, l’augmentation des dépenses sociales ou la perte de places d’apprentissage pour ne citer que quelques conséquences.

Attac Bienne
mpella@attac.org

mars 24, 2006 6:32 PM  
Anonymous Rigueur said...

deux choses, seulement deux choses:

1) Pour discréditer Hellweg et sa bande d'incompétents, il faut que les clients de LA BOILLAT fassent un communiqué stipulant clairement qu'ils fassent confiance à LA BOILLAT et non pas à SWISSMETAL et surtout pas à la stratégie de Martin Hellweg.

2) Est-ce la solidarité et l'unité sont toujours là???? Malgré les 21 cadres licenciés et les 112 licenciés???? Le reste, qu'allez vous faire????

mars 24, 2006 6:34 PM  
Anonymous humble avis said...

D'accord avec bloggueur fou: le communiqué de UNIA, je leur rend les majuscules! est très bien.

mars 24, 2006 6:37 PM  
Anonymous jurassiens expatriés said...

@ humble avis
malheureusement habitants aux usa, nous "subissons" ce mouvement de scientologie de façon très ... effrayante on va dire ... surtout depuis que tom cruise nous bassinent avec cela, et le faîte qu'il ne pense et ne jure que par ce mouvement qui se dit eglise uniquement pour éviter ici de payer des impôts ... c'est tout dire
amicalement

mars 24, 2006 6:51 PM  
Anonymous Anonyme said...

Négociation, négociation, mon oeil.

Il n'y a eu que dictature jusqu'à présent!

Les Boillat tenez bon! La direction a commis une immense erreur aujourd'hui en communiquant que le groupe est en train de chanceler et qu'il n'arrive pas à assurer une survie sans la Boillat.

Les deux branleurs cravatés http://www.rjb.ch/?cat=infos&news=35493 sont en mauvaise posture.

mars 24, 2006 7:01 PM  
Anonymous petzi said...

@ ce trééééés cher Môssieur Hir..chie
ne me croise pas dans les couloir de l'usine ou change de couloir parce que je t'ai déjà prévenu cette fois tu n'y couperas pas
A mauvais entendeur je te salue pas

mars 24, 2006 7:12 PM  
Anonymous humble avis said...

@jurassien expatrié 6:51:

Aïe!!!

sinon...
dit une sottise, plus haut:
"RSR et TSR ont plutôt bien couvert jusqu'à présent, qu'est-ce qu'il leur prend!!!"
... Mille excuses, je n'ai pas écouté aujourd'hui. Je coupe la fin de la phrase, si vous me l'accordez!
:-) humble merci...

c'est l'émotion, mais quand même.

Je suis soufflée de ce blog et des Boillats, de plus en plus.

LA BOILLAT LIBRE VIVRA!

mars 24, 2006 7:13 PM  
Anonymous Anonyme said...

Que faire... ?

Je n'ai plus confiance en personne.
Ambrosetti a dit sur les ondes de la RSR : "il y a encore de l'espoir"

Nicolas Willemin au TJ de midi ne conteste pas en bloque les monstruosités divulguées par le CA de SM mais il nuance.

Mais bordel de D... il faut que l'on se bouge, c'est pas en faisant les petits hélvètes "gentils polis" que l'on va changer quelque chose.
Au contraire, ce trou de b... de Martin Hellweg profite de notre profil de p'tits suisses si gentils.

J'en ai marre de la langue de bois, j'en ai marre de tout ces médiations, compromis, soi-disant dialogue OÙ ON EST TOUJOURS RESSORTI BEL ET BIEN ENTUBE.

Je gueule et ça fait du bien, mais malgré tout le déversemment de la haine que j'ai en moi, je pose encore et toujours la même question, que faire ?

mars 24, 2006 7:17 PM  
Anonymous oeil de moscou said...

Je sais, c'est pas évident.

Mais ça me tue quand on ne vois pas ce que l'on veux à la TV.

JAMAIS la charge de travail n'a été aussi importante à la Boillat.
JAMAIS.
86,5% jusqu'au vacances. Avec le personnel au complet. 350 personnes !

Et ce, sans compter la remise à niveau des stocks qui sont à 0 depuis cette semaine !!

En clair, un client qui commande sa spécialité aujourd'hui, ne sera livré qu'en septembre !!

Allez, Olivier G. Un petit effort.
Arrête ces commentaires politiquement correct. Dit franchement la vérité.

Sans rancunes...

mars 24, 2006 7:21 PM  
Anonymous jurassiens expatriés said...

@ humble avis
notre humbre avis à nous, nous fait dire que les gens n'ont pas encore compris la force de cette "église", et Hellweg est à notre sens bien ancré dans leur méthode ...
par curiosité et aussi pour voir à quoi l'on devait s'attendre avec cette "eglise", nous sommes allés nous renseigner sur leur "méthode" et c'est là que c'est devenu effrayant ... ils prônent le silence complet en cas de douleur (????), le sourire face à la méchanceté (?????) mais aussi le faîte que les "autres" sous-entendus ceux qui n'adhèrent pas à leur mouvement "lumineux" soit tenez-vous bien "extérminés", car le monde enfin leur monde, ne peut accepter d'avoir des brebis galeuses !!!
ça fait peur, mais c'est bien réel
amicalement et de tout coeur avec tous les boillat ... vous nous faîtes devenir tout petits, tellement votre force et votre combat sont grands

mars 24, 2006 7:42 PM  
Anonymous Anonyme said...

Attention à ne pas transformer la Boillat en
victime d'un grand complot scientologue.
Ce serait dommage de voir uniquement les choses ainsi. Pourquoi ? Parce qu'alors les tenants de la théorie néo-libérale (plus d'Etat pour les entreprises (subventions, exonérations d'impôts, énérgie bon marché, et surtout beaucoup moins de protections pour les ouvriers) ils pourront dire donc:"Vous voyez, ce n'est pas le système qui engendre des MH, car MH est juste une exception, une brebis galeuse, un fou endoctriné dans une secte américaine". Et alors, rien mais rien ne sera fait pour empêcher d'autres MH de sévir.

Pour que le conflit de la Boillat serve vraiment à quelques chose, pour que toutes ces souffrances n'aient pas été vaines, pour que ce conflit entre dans l'histoire de la lutte contre le mépris des hommes et contre les inégalités extrêmes. (un CEO d'une grande entreprise peut gagner en une heure ce que gagne un ouvrier en un mois)
Pour que ce conflit change les choses, il faut montrer que c'est le système actuel qui engendre des MH. Et que par conséquent, MH n'est pas une brebis galeuse parmi les managers mais bien le fruit d'un système qui pousse à mépriser les employés. Certains dirigeants ne tombent pas dans ce travers et resistent, mais la pression des marchés est telle que finalement seul la logique (irrationnelle) de la bourse compte. Et bientôt d'autres MH pousseront comme des champignons, si on ne fait rien.

C'est une maigre consolation je sais bien, mais pensez Les Boillats, qu'avec votre lutte (si il n'y a pas de dérapage) vous allez peut-être rentrer dans l'histoire.

Courage.

mars 24, 2006 7:46 PM  
Anonymous jurassiens expatriés said...

tout à fait d'accord avec vous, mais le point scientologie prend à notre sens aussi beaucoup de place, et d'après les sondages américains, les boîtes qui coulent sont à 80 % au moins dirigées par des gens faisant partie de sectes style scientologie, donc oui il ne faut pas généraliser, mais les gens derrière tout cela sont TRES TRES puissants, et leur secte est juste un moyen de faire encore plus de fric

mars 24, 2006 7:48 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je ne pensais pas vivre ça.

Un conseil d'administration qui décide de faire crever l'entreprise que les actionnaires lui ont confiée.

mars 24, 2006 7:55 PM  
Anonymous humble avis said...

@expatrié jurassien 7:42

A lire toute votre explication, je n'en voit qu'une... le comportement que vous décrivez est le shema incarné de qui vous savez.
Merci!.. Vous avez eu du coeur au ventre d'aller voir sous le nez de ces gens!

@anonyme 7:46... il me semble, à ce jour. que l'un n'empêche pas l'autre, au triste demeurant.

LA BOILLAT LIBRE VIVRA!

mars 24, 2006 8:06 PM  
Anonymous Ptitsec said...

Salut à tous, salut "rigueur",

oui j'aimerais vraiment savoir ce que nous qui restons pouvons faire ???? Car lundi je vais devoir rentrer dans cette usine avec de moins en moins de personnes en qui j'avais confiance, bien sur il reste encore des exceptions, mais ...
en plus je pense que Hirschweg va nous demander de passer chez lui dans son "antre" qui est la porte de l'enfer... ouais ouais ... je ne sais vraiment pas quoi faire, ne pas lui répondre lorsqu'il va nous appeler ? faire comme si il n'existe plus ? ou alors aller chez lui et lui casser la tête ? ou mieux encore le prendre lui comme "batte" et aller frapper les autres de ça race !!!!!! Non j'ai une famille et ce n'est pas le moment de faire le con, mais ça va être vraiment très dur de devoir se contenir. et je ne suis pas le seul, à lire certains commentaires ... aie aie aie Wilmar montre toi le moins possible STP ...

Mais pour en revenir à ma question, que devons nous faire des lundi matin ???
pour moi la grève, ce n'est pas la solution, car ce serrai jouer le jeu à MH, alors continuer de "travailler" dans le rythme que nous connaissons ? moi je crois que cette solution est la meilleure, oui car à un moment donné il ne restera plus de fil à travailler, donc les machines vont s'arrêter d'elles même.

Je vais attendre la séance de lundi apm pour écouter (peu-être ) d'autres solutions ou comportement à avoir, mais si déjà ce soir vous avez une réponse à ma question (qui est celle sur les lèvres de plusieurs personnes), merci de me la proposer ...

La flamme de vie et d'espoir que nous avions encore jeudi dans la journée, est devenue vraiment minuscule, mais tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir ...

Courage à tous

Le Ptitsec qui est dégoûté de cette bande de m... et de leur comportement.
A+

mars 24, 2006 8:27 PM  
Anonymous Anonyme said...

sorry !
pour moi on et foutu !

BZ ! jc

mars 24, 2006 8:39 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Ptitsec

Je crois que si d'ici à lundi matin il n'y a pas de nouvelles du côté des clients ou du comité de soutien, c'est que la mayonnaise a définitivement tourné. Et que La Boillat et SM dans son sillage coulera (quand je dis SM, c'est surtout à Dornach que je pense, BJ peut encore s'en sortir intact, voire dopé par des commandes qui ont été transférées de Reconvilier à Lüdenscheid).

C'est comme qui dirait le week-end de la dernière chance.

A vous d'organiser suivant les informations vos absences pour maladie.

Combien de personnes parmi les licenciés ont été libérées immédiatement? Et combien sont sensées travailler jusqu'au terme de leur engagement?

Dans tous les cas, bon courage...

Vivent les Boillat!

mars 24, 2006 8:49 PM  
Anonymous A+ said...

La conférence de presse est une excellente idée.

Il faut préparer un dossier en béton à l’intention des journalistes dont le contenu doit démolir point par point le communiqué de SM.

Y mettre en évidence toutes les entraves à la reprise du travail, manque de matière, d’informations, etc.. Les listes colorées pour trier les clients et les inciter à aller voir ailleurs. Chiffrer et nommer la matière sortie de La Boillat et amenée où ? à Dornach ? à Lüdenscheid ? Relever l’emprunt garanti par la Confédération pour le financement du stock obligatoire dont il reste 12 millions de francs à rembourser jusqu’en 2009 (Loi fédérale sur l’approvisionnement du pays LAP)
etc, etc.
Ne pas oublier d’inviter Vincent Rebetez de L’Hebdo, voir son article du 23 février 2006 dans la revue de presse de Gniark.

Courage à tous !

mars 24, 2006 8:58 PM  
Anonymous expatrié said...

@terminator

calme. Détermination et action, mais prend une dose de Fépalcon.

Je comprends tes pulsions, mais un geste de violence physique et c'est la fin de tout.

L'action oui, mais concertée, solidaire. La vraie force, c'est pas un flingue c'est une population déterminée, un mouvement qui refuse de se taire.

L'histoire est forgée par le peuple, pas par les assassins.

Avec vous. Debout.

mars 24, 2006 9:17 PM  
Anonymous expatrié said...

@Wilmar

On ne t'a pas épargné sur ce blog, et moi le premier. Je persiste et signe.

Mais tu vas bien vite te rendre compte, que celui qui t'as joué le plus sale tour, c'est Martinou... sur tout la planète, il n'y a pas un seul directeur sensé (un vrai!) qui accepterait de prendre les commandes de ce guêpier.

Barre-toi, c'est ce que tu as de mieux à faire. ça arrangerait tellement Martinou d'avoir un martyr à sa cause... devine quoi? T'as eu le rôle...

Bonne chance.

mars 24, 2006 9:21 PM  
Blogger Karl said...

Bonsoir,

Malgré votre TRES légitime colère, je dois tout de même mettre certaines limites à une partie des commentaires qui paraissent sur le blog.

Je n'ai pas pu tout suivre de près aujourd'hui, mais certaines remarques seront supprimées.

Les menaces et les insultes sont, depuis le début, effacées, même si parfois j'essaie d'être plus tolérant que ne l'est la loi.

Merci pour votre compréhension.

mars 24, 2006 9:25 PM  
Blogger Karl said...

Bon, après avoir fait le râlage, je vous dis quand même merci à tous, pour vos commentaires.

J'ai appris qu'Internet a été coupé à la Boillat à cause du blog.

Eh bien, Martinou, sache que le blog continuera à t'en faire baver encore longtemps, aussi longtemps que tu n'auras pas lâché la Boillat, et même plus s'il le faut.

Internet est une archive durable, et incontrôlable. Tu auras un joli CV dessus, promis.

mars 24, 2006 9:39 PM  
Anonymous expatrié said...

@karl

Ben on sera au moins deux sur ce coup là.

Je suis un têtu, moi aussi.

mars 24, 2006 9:49 PM  
Anonymous Toto said...

Chers Boillats,

Vous vous posez la question "que faire lundi matin" ? Sincèrement, je ne le sais pas. Ce que je sais par contre, ce que CHACUN devra prendre la décision qui lui paraît juste.

J'entends vos cris de douleur, j'entends votre déception, j'entends votre mal-être qui s'exprime à travers des nombreux témoignages d'aujourd'hui. Ce qu'il vous arrive est profondément injuste. Et l'injustice, je ne la supporte pas ou très mal.

Ceci m'a amené dans ma vie de me trouver souvent dans un lien de dépendance, dans un cercle vicieux. Ce cercle vicieux, en psychologie on l'appelle le "triangle de Karpmann". Stephen Karpmann l'a décrit dans des liens de sauveur - victime - persécuteur.

Comment ça fonctionne ? Une personne qui à travers son vécu a par exemple besoin de reconnaissance aura tendance à faire tout pour obtenir ce qui lui manque. Il aura donc tendance à jouer au sauveur. N'empêche que la victime qu'il voudra sauver n'aura peut-être pas envie de ce sauveur et va commencer à persécuter le sauveur. Celui-ci à son tour va se mettre dans le rôle de victime et ainsi de suite.

Avec ce triangle de Karpmann on peut tourner au rond très longtemps. Et les relations affectives deviendront de plus en plus tumultueuses. Je pense que Fred à l'uZine 3, vu sa formation, pourra vous expliquer plus en détail ce phénomène.

En ce qui me concerne je crois percevoir dans le "drame de la Boillat" le même fonctionnement. Martinou est venu en "sauveur" (et ce n'est de loin pas la première fois que cela lui arrive - il doit en avoir besoin). Vous, les Boillats, vous ne voulez pas être sauvé par lui (vous n'en avez pas besoins non plus). Et voilà, la mèche est allumée. Si Hellweg se positionne maintenant dans la presse en victime, ce n'est que la suite logique de ce triangle. Et cela peut continuer encore longtemps.

J'ai appris pour sortir de ma dépendance affective que le seul moyen qui existe c'est de sortir de ce cercle vicieux. De ne plus jouer le jeu.

Ainsi je pense, et c'est que mon avis strictement personnel, que la meilleure solution aujourd'hui c'est de penser uniquement à VOUS. Oubliez Martinou, oubliez Dornach, oubliez Lüdenscheid. Ce qui compte - et c'est la seule chose qui compte - c'est VOUS.

Peut-être est-il envisageable de créer une nouvelle Boillat avec votre savoir-faire, avec des clients qui estiment vos produits et vos compétences. Je ne sais pas, c'est à VOUS DE CHOISIR. Une chose me paraît claire : pour obtenir la liberté il faut s'affranchir de la dépendance.

Ne vous laissez pas entrainer dans la spirale de haine et de violence, dans l'escalade du triangle de Karpmann. Je vous souhaite beaucoup de courage et de lucidité dans les décisions que VOUS avez à prendre. Si vous arrivez, séparez les choses : les affronts et blessures de Hellweg et consorts, l'indifférence des Dornachiens, etc. d’un côté et votre avenir de l’autre. Qu’est-ce qui est le plus important aujourd'hui ?

Avec un profond respect de votre détermination,
Bien à vous

Toto

mars 24, 2006 9:51 PM  
Anonymous I am with you said...

Bonsoir,

Certains commentaires font peur à lire...
Je vous en prie, ne faites pas de conneries. Je comprends bien votre révolte et quand "ça chauffe" je monterais aussi les tours facilement... Mais la violence ne résoud rien.

@ tous les licenciés et leurs familles

Je sais par où vous passez : j'ai passé un an en maladie pour cause de mobbing puis 2 ans au chômage, pour finir en fin de droit. Aujourd'hui je suis à la charge des services sociaux et dans une situation financières catastrophique. J'en ai été réduite à confier la garde de ma fillette de onze ans à son père (étant célibataire, je l'élevais seule...). C'est dur, mais j'ai une chance inouïe, celle d'avoir une foi inébranlable : cela me permets de rebondir et je crois en mon avenir.
Je crois aussi en le vôtre, chers amis. Essayez d'y croire vous aussi, et priez sincèrement, Dieu ne vous abandonnera pas.

@ tous,
La scientologie est une secte dangereuse, mais je ne sais pas s'il est juste de mettre le conflit de la Boillat en ligne directe avec cette "spiritualité". Je pense qu'il y a aussi des enjeux politiques et autres, et de plus, Hellweg est un malade, scientologue ou pas...

Qu'allez-vous faire à présent ? Une manif (certains parlaient d'aller au Palais fédéral) ? La grève à nouveau ? Une démonstration de force à l'usine lundi ? Quoi qu'il en soit, je suis avec vous, je prie pour vous, et surtout pour que votre colère et votre désespoir ne vous fassent pas commettre des actes irréparables qui ne feraient qu'empirer votre situation...

Que Dieu vous bénisse tous.

mars 24, 2006 9:51 PM  
Anonymous Solidaire.. said...

@TOTO..

Bien dit, je ne sais pas si c'est LA solution, mais tu as très bien expliqué ..la preuve...j'ai compris!!

COURAGE LES BOILLATS..tous licenciés ou non, vous pouvez être fiers!! et vous le serez encore plus quand vous gagnerez et que le morpion s'arrachera de vos fesses!

mars 24, 2006 10:16 PM  
Anonymous Caienne pas du bagne said...

@ Ceux qui pensent à moi, en bien
Eh oui, Willmaar, il y en a....
... .. . à encore un .

Désolé pour vous, mais j'avais affare ailleurs ce jour, eh oui,
bien obligé d'aller gagner des sousous, pas vrai shreck, on a pas vu la couleur de ceux qui nous l'on gagné pour nous (et pourtant ce matin, hum, quel beau matin, je n'ai pas la personne qui me veint à la cheville.

Je vous rassure je vais très bien, n'en déplaise à ceux que cela déplais! hum, pas mal celle-là!

Je vous salue tous, y compris toi virgule, point, surtout d'intérogation.

Ah shreck, hum, je sais pas si j'ose le dire, mais... et puis merde (Ah c'est dans le dico), j'ai commandé env. 200 chaises longues pour la playa vers ton marais, tu regarderas pour passer la facture à SM, à merde (re dico), je voulais dire à SM...

Bonne nuit les amis, non Willmmaar, j'ai dit LES AMIS (Punktschluss, c'est clair)

mars 24, 2006 10:53 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ tous les Boillat,

Ne tombez pas dans le piège de MH, il veut votre peau..mais un jour vous aurez la sienne.. Et pour les futurs repreneurs montrés que vous aimez votre travail et votre BOILLAT et ne prenez pas l'excuse de la maladie pour ne plus avoir a faire avec cette bande de magouilleurs. Votre présence et votre savoir faire c'est votre carte de visite.
COURAGE vous gagnerez

mars 24, 2006 11:48 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ troll de 11h48

C'est justement ce savoir-faire qu'il ne faut pas mettre à la disposition de MH ces jours.

mars 25, 2006 12:04 AM  
Anonymous oignon rouge said...

Dure journée, on est de coeur avec vous, moi minuscule petit soutien extérieur.

Révolte et dégoût, et honte aussi.

Malgré toute la désinformation de cet immonde ignoble MH, la voix de la Boillat s'est fait entendre, oui, bravo à ceux qui se sont exprimés ce soir à Forum sur RSR. Cela a été entendu et compris je crois.

Mais il faut il me semble une contre conférence de presse, un gros coup médiatique, à un moment stratégique, qui soit en page une des quotidiens vaudois aussi, un gros coup à préparer très très soigneusement pour contrecarrer tous ses mensonges et démasquer ses magouilles. Vous avez assez d'éléments en main.

Ceux qui sont dehors ont mal avec vous, mais ne baissez pas les bras.
Il faut encore davantage de solidarité, partout. Il faut que tous les petits extérieurs se bougent dans leurs communes.
Pour arriver à un déferlement national. Un gros coup médiatique pourrait peut-être susciter cela.

Une question, Est-ce qu'il vous pousse à la grève pour affirmer de nouveau que vous êtes les coupables et jouer son pauvre petit Caliméro ?
Pardon si je dis des bêtises.

Courage, courage, on imagine ce que vous vivez, de tout coeur avec vous.

mars 25, 2006 12:06 AM  
Anonymous Petit Ours said...

Aujourd'hui j'ai un peu été déçu par la couverture télé des licenciements. Au journal des régions de la TSR ça allait, un petit reportage mais un bon commentaire. Au 19h30 par contre c'était minable. Un sujet balancé en 15 secondes qui ne reprend que les faux arguments de la direction sur des images insignifiantes. Pour peu, si je n'étais pas de la Boillat j'aurais dit "bien fait pour ces grévistes!".
Tous les communiqués de la direction sont un tissus de mensonges mais ils sont souvent repris tel quel par les médias. Et le morpion le sait bien, il en use et en abuse. Pas facile de faire entendre la voix de la vérité.

@ptitsec
Si tu n'es pas encore couché je te salue deux fois étant donné que j'ai oublié de le dire hier soir. Comme toi je ne sais pas ce qu'il faudra faire lundi, une grève du zèle, rien...? Attendons encore le milieu de la semaine prochaine mais, si rien ne se passe, il faudra bien se résigner à faire l'indispensable, ...assurer nos arrières.
@manu
Ca peut te paraître complètemenmt fou mais je garde encore un petit espoir (à cause du souper...!).
A+
La grande Boillat vivra!

mars 25, 2006 12:06 AM  
Anonymous Anonyme said...

Si je relis le communiqué de Swissmetal, je pense que de toute manière lundi une partie des ouvriers vont être mis au chômage partiel. SM n'a pas écrit au hasard: Swissmetal espère maintenant pouvoir compter sur cette souplesse (du canton de Berne) en ce qui concerne le chômage partiel et d’autres solutions transitoires...

mars 25, 2006 12:16 AM  
Anonymous Corinne said...

Une petite manifestation de soutien à la Boillat, ça vous irait ?

On va mettre cela sur pied.

Je suis actuellement à la 3. C'est incroyable les moments que l'on vit

Sachez une chose, vous qui lisez ce blog, que vous soyez avec ou contre nous, notre solidarité est intacte.

D'ici peu, les 112 licenciés sortiront de l'anonymat et cela va chauffer

mars 25, 2006 12:19 AM  
Anonymous Poivre said...

@caienne

contente d'avoir vu des mes propres yeux que tu allais bien

A+

mars 25, 2006 12:21 AM  
Anonymous Anonyme said...

Le Matin de samedi

http://www.lematin.ch/nwmatinhome/nwmatinheadactu/actu_suisse/_ce_sont_des_voyous.html

mars 25, 2006 12:29 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ troll de 11h48

Tu t'est trahie tout seul

mars 25, 2006 12:31 AM  
Blogger jazzboy said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

mars 25, 2006 12:33 AM  
Anonymous Anonyme said...

Le Temps de samedi


«La Boillat» perd 133 emplois et 30% de sa clientèle

CONFLIT DU TRAVAIL. Un plan social ne sera pas mis en place pour les licenciés de Swissmetal.

Thomas Thöni, Zurich
Samedi 25 mars 2006

Journée noire pour l'économie jurassienne. Swissmetal a annoncé vendredi à Zurich le licenciement de 112 employés supplémentaires, soit le tiers des 320 personnes que compte son site de production à Reconvilier. L'ensemble des départements est touché par cette mesure qui fait suite au renvoi définitif de 21 cadres début mars.

Dans le cadre de sa nouvelle stratégie, le métallurgiste avait annoncé en novembre vouloir initialement supprimer 80 places de travail à Reconvilier et 70 au siège de Dornach (SO). «Sans la grève, cette perte d'emplois se serait échelonnée sur cinq ans et aurait pu être réalisée en grande majorité par des départs naturels», explique le directeur de Swissmetal, Martin Hellweg lors de la conférence de presse. «L'arrêt de travail illégal a précipité l'application de notre stratégie qui prévoit l'acquisition d'un nouveau site de production en Europe, et d'un autre en Asie.» Un plan social ne sera pas mis en place par Swissmetal, qui a envoyé un courrier aux personnes concernées de «la Boillat» jeudi, pendant que les parties se rencontraient pour une troisième ronde de médiation.

«La grève illégale a fait perdre 30% des clients de Reconvilier (ndlr: près de 17 millions de francs)», ajoute Martin Hellweg, qui n'exclut pas d'autres licenciements selon l'évolution des ventes. «Nous appelons les employés à la raison pour qu'ils cessent leur grève perlée et reprennent le travail», lance le patron de Swissmetal. Reconvilier tourne actuellement à 50% de sa capacité de production. L'entreprise allemande Busch-Jaeger Metallwerk, achetée début février, fonctionne par contre à plein régime et croule sous les commandes, deux fois supérieures au budget. «Nous nous sommes intéressés à cette entreprise pendant la grève, soit le 26 janvier, afin de limiter le risque d'approvisionnement de notre clientèle», précise le patron de Swissmetal. L'arrêt du travail d'un mois laisse des traces à long terme, puisque le plus grand client de Reconvilier dans l'Arc jurassien reconnaît que ses commandes vont durablement baisser de 10 à 20% afin de récompenser ses autres fournisseurs qui ont assuré les livraisons.

Swissmetal a le soutien de son pool majoritaire d'actionnaires, assure son représentant, Bernhard Schurmann. A l'opposé, le syndicat Unia dénonce les licenciements annoncés comme irresponsables. Ils empêcheraient la vente de Reconvilier. L'action du métallurgiste s'est appréciée de 21% depuis début janvier, à 17 francs vendredi.

mars 25, 2006 12:40 AM  
Anonymous Anonyme said...

Le deuxième article du Temps de samedi

Swissmetal: les investisseurs font la fine bouche

INDUSTRIE. Aucun candidat «sérieux» à la reprise ne s'est manifesté, selon la direction.


Jean-Louis Richard
Samedi 25 mars 2006

Une dizaine d'investisseurs se sont manifestés pour reprendre tout ou partie de «la Boillat», l'usine Swissmetal à Reconvilier, mais «aucune offre sérieuse n'a été déposée», a déclaré vendredi Martin Hellweg, le directeur du groupe de métallurgie, lors d'une conférence de presse.

Les fonds d'investissement (private equity) susceptibles de s'intéresser à cet actif bénéficient d'un afflux important de capitaux. Ils n'ont jamais eu autant de moyens, mais pourraient faire la fine bouche sur «la Boillat.»

«La fonderie n'est pas notre secteur préféré», indique Auguste Betschart, le directeur de Léman Capital, un fonds d'investissement à Genève. La croissance y paraît trop lente et les marges insuffisantes. «Le climat social qui règne dans cette entreprise rendra la tâche du repreneur encore plus ardue», ajoute-t-il. Pour les mêmes raisons, Hans van Swaay, le spécialiste du private equity de Pictet & Cie qualifie ce dossier de «difficile».

Un consultant genevois en fusions et acquisitions s'interroge sur l'unicité du savoir-faire de «la Boillat»: «Quelle est la proportion du chiffre d'affaires véritablement à l'abri de la concurrence d'Allemagne et des autres pays?», s'interroge-t-il. Autrement dit, l'usine sera-t-elle capable de générer des marges suffisantes? La perte du tiers de la clientèle pendant la grève du mois dernier rend un éventuel redressement encore plus difficile, note-t-il. En outre, le licenciement de l'encadrement (21 personnes) et le départ de nombreux employés se soldent vraisemblablement par une perte de savoir-faire.

Demande de subventions?

Ce consultant imagine une solution faisant intervenir des capitaux locaux plutôt qu'un acteur mû par les seules perspectives financières. Martin Hellweg a d'ailleurs déclaré que l'«offre doit être une solution locale dans l'intérêt de la région». C'est une façon de demander des subventions, observe le repreneur d'une entreprise industrielle naguère en difficulté dans l'Arc lémanique. Selon lui, «la Boillat» devrait être rachetée par un industriel capable d'en tirer des synergies. Mais ce dernier ne risquerait-il pas de menacer les autres unités de Swissmetal?

La voie solitaire ne convainc pas le directeur d'une importante société métallurgique romande: «La Boillat toute seule est trop petite, même dans le cadre d'une stratégie de niche», affirme-t-il. Ses 100 millions de francs de ventes annuelles sont sans commune mesure avec les 2 milliards générés par Wieland, un leader du secteur en Allemagne.

Par ailleurs, son outil de production relativement âgé nécessite des investissements «de l'ordre 5 millions par an» pour leur simple remplacement, selon une source interne. Le dossier est décidément épineux.

mars 25, 2006 12:43 AM  
Anonymous Anonyme said...

Bravo, le même jour Martinou nous sort deux versions différentes:

Le communiqué de Swissmetal:

Face à cette situation peu réjouissante, le Conseil d’administration a néanmoins réitéré sa volonté de maintenir le site et de conserver les quelques 200 postes de travail restants. Aucun autre licenciement ne sera signifié.



L'article du Temps:

«La grève illégale a fait perdre 30% des clients de Reconvilier (ndlr: près de 17 millions de francs)», ajoute Martin Hellweg, qui n'exclut pas d'autres licenciements selon l'évolution des ventes.

mars 25, 2006 12:53 AM  
Anonymous SanA said...

@Tous

Hellweg et son gang continuent simplement et logiquement (selon leur système de … "pensée") à affaiblir Boillat et à la discréditer aux yeux de ses actionnaires.
Ils cherchent toujours à diviser pour régner.
Ils attachent une chèvre au bout d'un piquet (un [in]certain Hirschweg) avec l'idée de lui faire porter le chapeau et même probablement par provocation: s'il arrivait "quelque chose" au triste ruminant, étant donné la haine qu'il focalise sur ce qui lui tient lieu de … personne, l'affreux marionnettiste aurait beau jeu de discréditer et d'accuser le personnel de Boillat.
MH cherche à affaiblir Boillat pour la livrer toute crue à Busch-Jäger. En la rendant incapable de produire et de livrer, il pense pouvoir justifier le déménagement de la fonderie. Pour la presse, pas besoin. Elle lui a déjà été "offerte" par Boillat en son temps. Quant aux procédés, SAP sert à les transférer vers Lüdenscheid.

Tout donc serait-il perdu? Que nenni! D'une part, pour déplacer les équipements nécessaires, il faut du temps, de l'argent et des compétences. Beaucoup de temps, beaucoup d'argent et beaucoup de compétences! Or, quoiqu'il puisse croire, MH ne dispose ni de l'un ni des autres. Quant aux procédés ils ne sont pas plus qu'un sommaire livre de cuisines. Avec les recettes de Girardet, un cuistot de cantine comme Suchordt ne fera jamais que des mets de cantine, du Busch-Jäger en l'occurrence. Nous le savons, les connaisseurs le savent, les clients le savent. Si Hellweg et sa sinistre bande l'ignorent, tant pis pour eux et leurs actionnaires. Ils ne sont qu'incompétents. Et s'il ne l'ignorent pas, ils sont en plus coupables de gestion déloyale.

Les mensonges éhontés qu'ils ont proférés (aujourd'hui et avant) leur reviendront sur le groin. Les répliques sont faciles, il s'agit de bien choisir la façon et le moment. Elles arriveront.
Tout cela pour vous dire que si le découragement et la colère qui vous habitent aujourd'hui sont humains (ce s… d'Hellweg le sait bien, il mise dessus!), je vous supplie de n'y succomber que le temps de ce week-end. Les moyens de réagir et de vous défendre existent. Exigez à haute voix d' UNIA qu'elle s'en serve. Tous les licenciements peuvent être contestés, des procédures le permettent et les arguments pour obtenir gain de cause aussi! Rien ne peut justifier un licenciement collectif pour motifs économiques avec le carnet de commandes actuel. Le syndicat dispose de juristes, qu'ils agissent. Qu'UNIA fasse connaître par les médias les actions lancées ou même seulement envisagées. Il ne s'agit pas seulement de gagner devant les tribunaux, il faut harceler (juste retour des choses) les voyous de SM! Ils pourraient d'ailleurs être poursuivis pour mobbing et harcèlement, pour atteinte à la santé du personnel (pour preuve le nombre de malades) et pour mise en danger de la vie d'autrui (par l'incapacité à garantir la sécurité, par les déplacements imposés dans des délais intenables p.ex.)
Je n'ai aucun droit à donner des conseils à ceux et celles qui se battent et résistent depuis si longtemps. Une recommandation, pourtant: ne pas retirer de "lettre signature" pour ne RIEN AVOIR A SIGNER. De toute façon NE SIGNEZ RIEN venant de ces manipulateurs! Peut-être une idée aussi: ignorer son licenciement et occuper lundi son poste de travail comme si de rien n'était…

Dans tous les cas, que LA RÉSISTANCE CONTINUE! Un dénouement favorable pour vous reste aussi probable aujourd'hui qu'avant-hier. Les mensonges à la Goebbels que profèrent Hellweg et ses seconds couteaux, ne peuvent résoudre aucun de ses problèmes. La fuite en avant qu'il a entamée sur une corde raide ne peut, au mieux pour lui, que le conduire … au bout de la corde. S'il garde l'équilibre jusque-là, ce qui est hautement improbable!

mars 25, 2006 1:02 AM  
Anonymous Anonyme said...

Extrait du Temps:

«Nous nous sommes intéressés à cette entreprise (soit BJ)pendant la grève, soit le 26 janvier, afin de limiter le risque d'approvisionnement de notre clientèle», précise le patron de Swissmetal.

Mensonge, mensonge, en novembre, BJ Suisse est créée... et ce n'est pas un hasard. Juste au moment où SM annonce son changement de stratégie!

mars 25, 2006 1:02 AM  
Anonymous Corinne said...

@petite ourse

Appelle PYIII demain, on a plein d'idée

Bonne nuit a tous et bisou aux potes

On va former le club des 112

mars 25, 2006 1:06 AM  
Anonymous Marlène said...

J'ai appris avec effroi par la radio en rentrant chez moi, que SM a encore licencié aujourd'hui 120 employés.

Cela m'avait coupé le souffle et donné des sueurs. Le choc quoi !

J'ai quand même réussi ce soir à lire tous les messages jusqu'au bout... Quelle souffrance, quelle rage. J'en était resté Longtemps interdit devant cet écrant qui crie les déceptions et les douleurs et moi, de ne pas savoir que dire.

Quoi qu'on puisse suggérer, quand on est de l'extérieur ça ne peut qu'être imposture. Malgré ma retenue et mon respect pour ceux qui doivent endurer un tel sort, qu'importe ! Même sans ailes, j'ai envie de voler à votre secours...

Quelqu'un a parlé ici de la mise de Swissmétal sous tutelle, aussi, je le pense, URGENT vu l'avancement du dépeçage.

URGENT de faire l'INVENTAIRE général des biens du groupe, LUEDENSCHEID Y COMPRIS, avant que ces gangsters ne lui changent de statut, avant qu'ils ne fraudent et n'évadent les capitaux.

UNIA DEVRAIT SANS ATTENDRE ENTRER EN ACTION ET METTRE EN PRATIQUE CE QU'ELLE A DECLARE SUR LES ONDES.

lA JUSTICE !!!!!!!

Que tout le monde ( les signataires qui le peuvent et les autres qui viennent de l'apprendre) AILLE DEVANT LE GRAND CONSEIL BERNOIS pour exiger qu'il organise une marche sur le Palais Fédéral.

Obliger les 7 NAINS à S'ENGAGER CONTRE l'EXPROPRIATION ET EN FAVEUR DE LA REGION. C'EST LEURS CONTRIBUABLES, LEURS FAISEURS DE RICHESSES, LEURS BÂTISSEURS.ILS NE PEUVENT EN ÊTRE INDIFFERENTS.

Mes amis boillat, rassemblez vos forces, restez rationnels et organisez vous. Restez soudés. On a tous besoin de vous.
Ne vous dispersez pas dans des colères aveugles (je sais, les conseils sont tellement plus faciles).
Pensez "actions cohérentes", actions coordonnées. Elles seront plus rassembleuses. Ce combat est celui de tous les suisses qui ne veulent plus vivre à genoux, ni qu'on les exproprient de leur travail. Ils ne veulent plus qu'on les livre aux abattoirs, pieds et poings liés.

Le petit patronnât, lui non plus, n'aura pas un grand sursis dans le temps. Il faut qu'il réagisse. Qu'il se montre solidaire, qu'il démente la fausseté de SM et MH. Ne va t-il pas les laisser dire ?
Demain, il sera trop tard pour eux, on les aura aussi déportés.

ON SERA TOUS DEPORTES, LIVRES PAR CE GOUVERNEMENT TRAITRE ET LÂCHE.

vive la libre circulation des
Hellweg !
Vive la libre délocalisation de nos usines !
N'est ce pas ?

Pour eux: pas de restrictions, pas de frontières, pas de sanctions, pas de prisons.

Je ne sais plus que dire sinon que de les laisse dépouiller notre pays, au nom de l'ouverture du marché, chère à monsieur Deiss.


@ ptit sec.
Je comprends votre désarroi.

Demain, regardez votre Hirschweg dans les yeux un moment, sans animosité, puis demandez lui COMMENT IL SE SENT. CE QU'IL RESSENT DEPUIS 40 JOURS.

Ca vaudra tous les discours.

@ Denis Seydoux

Merci pour ce mot, confident et si proche, que vous avez fait parvenir sur le blog de Karl, il est précieux. Il prouve qu'il y a aussi des gens qui aident discrètement et qui souffrent en silence.

@ Tous

Il faudra aussi se préparer à la réconciliation si on veut repartir.
Repartir(si possible) ensemble serait la seule solution pour gagner d'autres combats.
L'homme est perfectible, essayez de ne pas le nier définitivement pour son erreur sincère car, autrement, vous l'en désigneriez votre ennemi. Votre meutrier (le meurtre de l'âme).



BOILLAT REVIVRA. jE LE SENS. CA DEPEND DE VOUS,D'UNIA ET DES AUTORITES.

mars 25, 2006 1:14 AM  
Anonymous Toujours debout said...

toujours debout ..... mais sonnée.

Aujourd'hui, j'ai eu ma lettre de licenciement. Je suis partagée entre un sentiment de haine envers le CA, la GL, tous les kapos petits ou grands et tous les lêches-bottes qui ont sauvé leurs fesses. Mais attention à vous, tout se paie un jour ou l'autre, bien que ne voie pas trop comment vous pourrez, avec tout le mal que vous avez fait ou alors ce sera excessivement cher. Donc méfiance. Wilmar le roquet rouquin, si j'étais toi, je me grèferais un retro sur le bras droit, tu sais celui qui a une main au bout qui n'est pas spécialement appétissante à voir. ABE

L'autre sentiment est forcément une grande tristesse pour moi perso et pour mes 111 co-licenciés.

Je ne voudrais surtout pas tomber dans le larmoyant mais juste dire à tous ces espèces de nazillons (il y avait qu'à les voir allignés ces 3 avec leurs têtes de supers fachos - martinou fridou et saminou - pendant la conférence de presse de zurich), une belle brochette de tueurs. Donc, je voulais leur faire savoir qu'aujourd'hui, ils ont licenciés 112 êtres humains qui ne demandaient qu'à travailler. Parmi eux, des familles avec des mômes à charge, des hommes et des femmes ayant plusieurs décenies d'ancienneté dans l'entreprise mais aussi des célibataires élevant leurs enfants seules, des personnes ayant dépassé l'âge auquel on retrouve (plus ou moins) facilement du boulot. Il y a également des couples dont l'épouse et le mari étaient employés chez sm et qui ont été licenciés tous les deux, le nombre d'exemples différents est tellement grand que je continue par etc. etc.etc.

Pour les 112 et j'ajoute les 21 cadres et les licenciés de janvier, c'est maintenant la réalité qui frappe et croyez-moi ça passe mal très mal.

Moi, pour mon cas perso, je suis licenciée pour le 31 mai (pas assez d'ancienneté pour que ce soit au 30 juin), j'élève seule mon fils de 15 ans. Jusqu'à présent, j'ai toujours eu du boulot, ce qui m'a permis de toujours m'en sortir seule, sans demander d'aide à quiconque. Maintenant c'est le gros point d'intérogation.

Heureusement qu'il y a l'uZine3 où on peut se remonter le moral l'un l'autre.
Ce soir il y avait foule, des licenciés et des non-licenciés et des externes en soutien. Ca a fait du bien à tout le monde de ne pas être seul chez soi à remuer toute cette merde.

mars 25, 2006 1:31 AM  
Anonymous pauvre diable said...

@ toujours debout

Allez allez on y croit et on fonce.
Le morpion ne nous aura pas. Je te l'ai déjà dit, je ne sais pas qui sont les plus mal en point. Les amis qui n'on rien reçu aujourd'hui ou nous? Nous nous savons où nous allons. Que penser de Wilmar le plus con des cons, je me trouve mieux à ma place qu'à la sienne.
Et le taupier qui ne peut même de regarder en face, pauvre choux qui pleure sur son sort.
Bonne nuit et à lundi.
Bisous.

mars 25, 2006 1:57 AM  
Anonymous Corinne said...

@toujours debout

Le côté positif de l'histoire, c'est que nous vivons une aventure humaine hors du commun.

Combien de personnes avons nous rencontrée et découverte, combien d'amitié se sont nouées ?

Nous sommes du bon côté de la barrière, nous avons su garder notre dignité et notre respect de nous même et cela n'a pas de prix

Nous savons, toujours debout, nous reconnaître entre nous, c'est notre force

Je t'embrasse et te souhaite, comme tu l'as toujours eu, de la force et du courage pour les semaines à venir
Bonne nuit ma belle

@pauvre diable

une tape dans la main ?

mars 25, 2006 2:07 AM  
Anonymous blazydesbois said...

effectivement la grève coute cher.... et le fait de bosser au ralenti leur coute aussi cher, mais je suis sur qu'il vont vous mettre au chômage partiel et la il ne vont que perdre moyennement.

La grève dure, cela comprend le bloquage de dornach et peut-être d'allemagne... s'il faut le faire je suis là pour aider et me mettre en situation de pan dans ma gueule (cela ne changera pas de davos!!!)

je reposte ce texte qu'il faut lire et relire et relire et relire...
la servitude volontaire(~1550):
Disponible en entier sur la site http://www.forget-me.net/LaBoetie/

Pauvres gens misérables, peuples insensés, nations opiniâtres à votre mal et aveugles à votre bien ! Vous vous laissez enlever sous vos yeux le plus beau et le plus clair de votre revenu, vous laissez piller vos champs, voler et dépouiller vos maisons des vieux meubles de vos ancêtres ! Vous vivez de telle sorte que rien n’est plus à vous. Il semble que vous regarderiez désormais comme un grand bonheur qu’on vous laissât seulement la moitié de vos biens, de vos familles, de vos vies. Et tous ces dégâts, ces malheurs, cette ruine, ne vous viennent pas des ennemis, mais certes bien de l’ennemi, de celui-là même que vous avez fait ce qu’il est, de celui pour qui vous allez si courageusement à la guerre, et pour la grandeur duquel vous ne refusez pas de vous offrir vous-mêmes à la mort. Ce maître n’a pourtant que deux yeux, deux mains, un corps, et rien de plus que n’a le dernier des habitants du nombre infini de nos villes. Ce qu’il a de plus, ce sont les moyens que vous lui fournissez pour vous détruire. D’où tire-t-il tous ces yeux qui vous épient, si ce n’est de vous ? Comment a-t-il tant de mains pour vous frapper, s’il ne vous les emprunte ?Les pieds dont il foule vos cités ne sont-ils pas aussi les vôtres ? A-t-il pouvoir sur vous, qui ne soit de vous-mêmes ? Comment oserait-il vous assaillir, s’il n’était d’intelligence avec vous ? Quel mal pourrait-il vous faire, si vous n’étiez les receleurs du larron qui vous pille, les complices du meurtrier qui vous tue et les traîtres de vous-mêmes ? Vous semez vos champs pour qu’il les dévaste, vous meublez et remplissez vos maisons pour fournir ses pilleries, vous élevez vos filles afin qu’il puisse assouvir sa luxure, vous nourrissez vos enfants pour qu’il en fasse des soldats dans le meilleur des cas, pour qu’il les mène à la guerre, à la boucherie, qu’il les rende ministres de ses convoitises et exécuteurs de ses vengeances. Vous vous usez à la peine afin qu’il puisse se mignarder dans ses délices et se vautrer dans ses sales plaisirs. Vous vous affaiblissez afin qu’il soit plus fort, et qu’il vous tienne plus rudement la bride plus courte. Et de tant d’indignités que les bêtes elles-mêmes ne supporteraient pas si elles les sentaient, vous pourriez vous délivrer si vous essayiez, même pas de vous délivrer, seulement de le vouloir. Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres. Je ne vous demande pas de le pousser, de l’ébranler, mais seulement de ne plus le soutenir, et vous le verrez, tel un grand colosse dont on a brisé la base, fondre sous son poids et se rompre.

Sinon que dire... rage et colère...

Ps: pour la conférence de presse... y a pas moyen de mettre d'autre personne en avant? pas que ce soit toujours les mêmes qui parlent, pour que d'autre puisse aussi exprimer leurs sentiments et pour que le medias n'ai pas l'impression que tout est du a une petite équipe d'employé!

mars 25, 2006 2:08 AM  
Anonymous blazydesbois said...

beuh! pige pas l'as viré la moitié du texte!!!

mars 25, 2006 2:09 AM  
Anonymous Anonyme said...

je reteste!!!

Pauvres gens misérables, peuples insensés, nations opiniâtres à votre mal et aveugles à votre bien ! Vous vous laissez enlever sous vos yeux le plus beau et le plus clair de votre revenu, vous laissez piller vos champs, voler et dépouiller vos maisons des vieux meubles de vos ancêtres ! Vous vivez de telle sorte que rien n’est plus à vous. Il semble que vous regarderiez désormais comme un grand bonheur qu’on vous laissât seulement la moitié de vos biens, de vos familles, de vos vies. Et tous ces dégâts, ces malheurs, cette ruine, ne vous viennent pas des ennemis, mais certes bien de l’ennemi, de celui-là même que vous avez fait ce qu’il est, de celui pour qui vous allez si courageusement à la guerre, et pour la grandeur duquel vous ne refusez pas de vous offrir vous-mêmes à la mort. Ce maître n’a pourtant que deux yeux, deux mains, un corps, et rien de plus que n’a le dernier des habitants du nombre infini de nos villes. Ce qu’il a de plus, ce sont les moyens que vous lui fournissez pour vous détruire. D’où tire-t-il tous ces yeux qui vous épient, si ce n’est de vous ? Comment a-t-il tant de mains pour vous frapper, s’il ne vous les emprunte ?
Les pieds dont il foule vos cités ne sont-ils pas aussi les vôtres ? A-t-il pouvoir sur vous, qui ne soit de vous-mêmes ? Comment oserait-il vous assaillir, s’il n’était d’intelligence avec vous ? Quel mal pourrait-il vous faire, si vous n’étiez les receleurs du larron qui vous pille, les complices du meurtrier qui vous tue et les traîtres de vous-mêmes ? Vous semez vos champs pour qu’il les dévaste, vous meublez et remplissez vos maisons pour fournir ses pilleries, vous élevez vos filles afin qu’il puisse assouvir sa luxure, vous nourrissez vos enfants pour qu’il en fasse des soldats dans le meilleur des cas, pour qu’il les mène à la guerre, à la boucherie, qu’il les rende ministres de ses convoitises et exécuteurs de ses vengeances. Vous vous usez à la peine afin qu’il puisse se mignarder dans ses délices et se vautrer dans ses sales plaisirs. Vous vous affaiblissez afin qu’il soit plus fort, et qu’il vous tienne plus rudement la bride plus courte. Et de tant d’indignités que les bêtes elles-mêmes ne supporteraient pas si elles les sentaient, vous pourriez vous délivrer si vous essayiez, même pas de vous délivrer, seulement de le vouloir. Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres. Je ne vous demande pas de le pousser, de l’ébranler, mais seulement de ne plus le soutenir, et vous le verrez, tel un grand colosse dont on a brisé la base, fondre sous son poids et se rompre.

mars 25, 2006 2:18 AM  
Anonymous Anonyme said...

vive la tarte a la crème!!!

pan dans la gueule! pour ces porcs... faut les foutres parterre... et ce n'est pas une prière qui va s'en charger (même si je respecte vos croyances!!!)

mars 25, 2006 2:29 AM  
Anonymous Anonyme said...

Je regrette le temps du Far-west...ils seraient déjà pendus depuis bien longtemps!

mars 25, 2006 3:09 AM  
Anonymous jurassiens expatriés said...

@ toujours debout
les larmes ont coulé, votre désarroi nous touche ...
nous souhaitons de tout coeur que bientôt, tout cela ne soit plus qu'un mauvais souvenir
amicalement
LA BOILLAT VIVRA

mars 25, 2006 5:38 AM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home