mercredi, mars 22, 2006

Ces choses qui donnent envie d'y croire

A l'Uni de Lausanne

Les 21 et 22 mars, des Boillat sont à l'Université de Lausanne [Unil] pour y parler de leur combat. Oui, vous le saviez déjà... Mais, il faut le dire dès ici, allez-y si vous pouvez, ça vaut vraiment la peine!

Donc, voici le compte-rendu, en images (merci aux photographes!) et en texte de la première conférence.

Premièrement, il y avait une collision un peu bizarre. Celle de 2 mondes qui en ont profité pour continuer à s'ignorer superbement (ce n'était donc pas une collision, mais c'était plus joli écrit comme ça: ça fait un peu Big bang), bien qu'ils étaient présents sous le même toit. Les Boillat, en effet, donnaient leur conférence dans l'auditoire 273 du bâtiment "Internef" de l'Unil, bâtiment qui abrite la faculté de droit et l'Ecole des HEC.

De plus, ce jour était justement le dernier des Career days, les "journées carrière" où les jeunes économistes (en particulier) se font offrir un costard par papa pour briller devant des recruteurs qui se paient leur costard eux-mêmes, avec les plus-values réalisées sur leur portefeuille d'actions et soustraites au fisc. Caricature vous dites? Il y a des exceptions, soit, mais allez voir vous-même. (Et les reproches du genre "Karl parle de ce qu'il ne connaît pas" n'ont pas besoin d'être déballés. Karl connaît très bien, au contraire).

Bref, les petits Martinou (en moins grave j'espère, mais le doute subsiste) ne sont pas une espèce en voie d'extinction. Heureusement, il y avait un monsieur, Auguste (un fidèle blogueur par ailleurs) qui a tenté, tout de jaune vêtu, de dérider un peu ces jeunes premiers, déjà aussi ennuyeux qu'une présentation powerpoint de Martin Hellweg. Auguste est décidément un homme courageux, qu'aucun obstacle n'arrête. Merci Auguste, le bâtiment le plus triste de toute l'Unil (c'est sombre et laid, là-dedans) avait exceptionnellement un petit air sympa!


La conférence en elle-même n'en était pas une, en fait. N. Wuillemin a juste fait un bref historique du conflit pour rafraîchir les mémoires et, ensuite, une discussion a pris place, faite de questions et de réponses. Une septantaine de personnes (ou plus), ce qui est un succès, étaient présentes, et ont suivi avec attention. Le public était plutôt composé de gens du bâtiment à côté (les "lettreux") que de HEC ou de juristes (c'est vraiment très surprenant n'est-ce pas?)...

Qui est Martin Hellweg? Quel est le sens de ce conflit? Quelle est la "stratégie" de Martin Hellweg? Quelle est la relation que les Boillat ont avec les médias? Quelles sont les issues possibles au conflit? Un rachat de l'usine n'est-il pas peu probable? Comment se passent les choses à la Boillat? Telles sont les questions qu'on pouvait entendre.

Pour décrire les réponses, brièvement, on peut dire qu'elles furent d'une grande qualité, et d'une grande dignité. Chacun des orateurs s'est exprimé avec ses mots, sur ce qu'il connaissait. Ils ont conscience d'être les combattants d'une sorte de guerre, les Boillat, et cela force visiblement le respect de chacun, mais ils n'ont pas joué aux héros. Ils ont juste été égaux à eux-mêmes et, comme ils l'ont rappellé, à "vous et moi".

Peut-être que j'en rajoute parce que c'est les Boillat, mais je crois qu'on ne voit pas souvent un échange, dans les murs d'une université, où de véritables ponts sont jetés entre ce petit monde d'intellos et le vrai monde. Il me semble qu'il y avait un véritable respect pour les Boillat, non seulement pour ce qu'ils font (le respect pour ça, c'est le minimum), mais pour le discours qu'ils ont dessus (ce qui est moins évident dans un milieu étudiant).

Compte-rendu aussi dans le Journal du Jura.


Une lettre, signée (il y en a qui sont vraiment vieux jeu!)

La lettre ne vient donc pas de la direction de Swissmetal, qui est toujours à la mode, elle. Non, elle vient de la Boillat (repaire notoire de brutes qu'on croirait sorties d'une caverne, comme vous savez), et elle était signée par 210 Boillat (on croirait Lascaux, dirait peut-être Martin Hellweg, s'il était cultivé). Sachant que 60 personnes environ sont malades ou absentes, et qu'il est difficile de passer voir les équipes de nuit, on comprend que l'écrasante majorité des Boillat soutient la lettre. Dernière chose: la lettre était adressée au conseil d'administration de Swissmetal.

Reconvilier le 17 mars 2006

Monsieur le Président,

Nous avons pris connaissance de votre courrier du 15 mars concernant l’avenir de l’usine Boillat. Notre but n’est pas de nous opposer à votre stratégie d’expansion du groupe Swissmetal. Cependant, nous tous, ouvriers et employés de Boillat et signataires de cette lettre sommes convaincus que la seule solution pour sortir de la crise actuelle est la vente du site de Reconvilier à un repreneur. Cette solution présente des avantages pour les deux parties, elle est de plus bénéfique pour l’emploi et pour la région.

Par conséquent nous vous demandons de considérer l’option de vente comme la première priorité. Celle-ci naturellement doit se faire dans des conditions équitables pour toutes les parties en présence.

Nous vous remercions par avance et vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’assurance de nos salutations distinguées.

Annexe : liste de 217 signataires


A la Boillat

A la Boillat, Internet est à nouveau coupé, et l'unique informaticien sur place n'a plus aucun droit d'accès. De plus, les machines arrivent tranquillement à bout du stock. On ne fond plus, à la Boillat, donc, au bout de la chaîne de production, la matière va finir par manquer. Donc, les gens au bout de la chaîne y vont tranquillement, pour avoir du travail plus longtemps.

Pourtant, d'après de bonnes informations, les commandes ne manquent pas. Sur une base de 9'000 heures travaillées par mois, la Boillat est chargée à 86,5% juqu'aux vacances. La charge usuelle est autour de 75%, et actuellement, étant donné que les contrats d'un bon nombre d'intérimaires ne sont plus reconduits depuis plusieurs mois, le nombre d'heures de travail mensuel à la Boillat tourne plutôt autour des 7'500. Autrement dit, avec les moyens actuels, il y a plus de travail à la Boillat qu'on ne peut y en faire.

Donc, les 120 licenciements auxquels la direction de Swissmetal s'accroche (bon, de la part de morpions c'est normal) sont parfaitement injustifiés. Décidément, la direction de Swissmetal ne surprend plus.

122 Comments:

Anonymous p-y emery said...

Merci beaucoup pour cette super séance et pour l'accueil fait par nos amis lausannois. A demain pour la suite de notre visite en terre vaudoise.

mars 22, 2006 4:28 AM  
Anonymous Robin de Locksley said...

Ouais!!!!! Super soirée ici à Ls!!! Réussi à faire parler certain, mais surtout passé un bon moment!!! Enfin, suis plus tout à fait capable de bien communiquer, alors, reste à vous souhaiter une bonne journée!!!! ;-)

SEMPER FI

mars 22, 2006 4:42 AM  
Blogger Karl said...

Je suis complètement cuit, là... bosser jusqu'à de telles heures, c'est quand même rude!

Mais là, j'écoute un bon morceau de musique rock, un peu planant. Et, en repensant à ce soir, je me dis "Il faut y croire".

Au fond, quand on voit les Boillat, il est clairement impossible de ne pas y croire. Quelque chose est né, de cette lutte.

VIVE LA BOILLAT!

mars 22, 2006 5:46 AM  
Anonymous tsel said...

Reagain d'optimisme, c'est ce qu'il faut à tout le monde!
Bonjour et bravo, tous!

mars 22, 2006 6:17 AM  
Blogger p'tit coucou said...

Bonne journée à tous les Boillat
le compte à rebours à commencé tenez bon vous êtes dans les derniers mètres, on est derrière vous, comme déjà dit souvent vous êtes exemplaires dans le fair-play, la dignité et le courage, on est vraiment fiers de vous

mars 22, 2006 7:18 AM  
Anonymous dos formatted said...

bonjour à tous

bonne chance et plein de détermination à toute la formidable équipe!

La Nouvelle Boillat Vivra!!!

et...
consonne-
voyelle-
consonne-
consonne-
voyelle-
consonne.... dégagera!

mars 22, 2006 7:34 AM  
Anonymous Brain said...

Ne faisons pas d’amalgame simpliste !

Non Karl, tous les HEC ne sont pas de futurs Hellweg. Je suis un ancien HEC – Lausanne et pourtant je soutiens fermement le juste combat des Boillat. Et je ne suis de loin pas le seul dans cette position. Précisément, même en ayant une solide formation en économie et en droit complétée par des années de pratique à la direction d’une grande entreprise, l’examen de la « stratégie » de Martinou est impénétrable. Elle mène droit dans le mur ! Pour faire des plus-values, il faut améliorer la capacité bénéficiaire d’une entreprise. Martinou fait exactement le contraire ! Orgueil démesuré ? Bêtise ? Est-il payé par un groupe concurrent pour faire couler la Boillat ?... En dehors de cela, son attitude est incompréhensible ce qui rend les discussions impossibles !

Ne critiquons pas non plus ces jeunes qui viennent à l’Uni bien cravatés pour tenter de nouer des relations avec les entreprises afin d’avoir un job aux termes de leurs études. L’économie en a besoin et eux ont besoin de travailler. Je préfère cela que de les voir pointer dans des offices de chômage ou de qu’ils soient obligés de se reconvertir en chauffeurs de taxis !

Oui, cette première journée des Boillat à l’Université de Lausanne a été un très beau succès ! J’ai participé à ce grand moment et je vais m’efforcer de venir assister à la suite aujourd’hui. Peut-être t’y verrais-je Karl, si tu as réussi à te reposer un peu entre-temps…

Avec tout mon respect, à toi et à tous les Courageux de la Boillat !

Brain

mars 22, 2006 7:35 AM  
Anonymous tsel said...

Je crois que Karl, quand il dit «(Et les reproches du genre "Karl parle de ce qu'il ne connaît pas" n'ont pas besoin d'être déballés. Karl connaît très bien, au contraire)», c'est qu'il sait vraiment de quoi il parle...

;D

mars 22, 2006 8:33 AM  
Anonymous Anonyme said...

Ce qui étonnant tout de même,
c'est que les participants à cette conférence soit des "lettreux". Alors que le conflit de la Boillat devrait avant tout intéresser des gens du métier (HEC, sciences eco).

C'est un peu comme si une majorité de HEC se rendaient à une conférence d'anthropologie.

Si les HEC ne sont pas de futurs MH, alors pourquoi les voit on si peu lors de conférences ou manifestations contre les excès du neo-libéralisme ? Leur présence serait pourant bénéfique.

Je crois malheureusement que la droite n'a pas encore fait le deuil de son idéal (la main invisible d'Adam Smith).
Alors que la gauche est devenue plus pragmatique après avoir fait son deuil de son idéal à elle (le communisme).

Et quand on rentre à HEC, on apprend pas seulement des matières, on apprend aussi "une certaine vision du monde".
Si jamais on ne la partageait pas déjà avant d'y entrer.


Une dernière chose, bravo à ceux qui ont eu l'idée d'organiser cette conférence/débat à l'Unil.
Réunir le monde ouvrier et le monde étudiant..brillante idée.
Et....cela ne vous rappelle rien...
mai 68, non ? Bon j'ai rien dit alors. Si on peut plus rêver alors... :)



signé, un ancien de SSP

mars 22, 2006 8:49 AM  
Anonymous Anonyme said...

On a comme qui dirait l'impression que Karl sait de quoi il parle.
Mais heureusement qu'il y a Lausanne et pas que St-Gallen.

Vive Lôzanne et Vive la Boillat

mars 22, 2006 8:50 AM  
Anonymous michael collins said...

bonjour a tous
comme je l'ai déjà écris il devient plus difficile de faire des suggestions en étant a l’extérieur a ce stade de votre lutte...mais j'ai fait un fax a arte concernant le piccolo théâtre que MH avait voulu vider, pas de réponse; j'ai fait un mail au piccolo théâtre de Cologne tenu par la meme famille que la dame de 70 ans qui le tenait a l’époque pas de réponse non plus....

@ petzi

j'ai remis la main sur mon fax que je n'utilise plus ! il est dispo
vous en avez toujours besoin ?

mars 22, 2006 8:58 AM  
Anonymous Anonyme said...

Je vous rassure, j'étais en HEC, houlà en 1980 et +..., et déjà le fossé avec les lettres était abyssal. En plus, le BFSH1 avec sa froideur (architecturale) n'invite vraiment pas à y rester plus que nécessaire. Euh, je confirme, tous les HEC ne sont pas des MH, heureusement.


@ michael collins

Rien de tel que le téléphone pour communiquer (hors de rencontrer directement les gens), le fax n'incite pas au dialogue.


Allez les Boillat!

mars 22, 2006 9:19 AM  
Anonymous oignon rouge said...

je remets un post que j'avais écrit très tard hier
courage à tous

oignon rouge a dit...
@ rigueur et @ tous

conférence à Lausanne

Juste un mot bien tardif, c'était formidable, de très haut niveau dans la présentation puis dans la discussion ( bonnes question et excellentes réponses) vous pouvez être très très FIERS de vos délégués !!!!! et il y avait beaucoup de monde, environ 80 personnes, ce qui est rare !!
Vos délégués ont été applaudis, et ensuite assaillis pour discuter et échanger après la conférence. Bref un beau succès d'information et aussi sur le plan humain.
LA BOILLAT VIVRA
Courage !

mars 21, 2006 11:54 PM

mars 22, 2006 9:24 AM  
Anonymous oignon rouge said...

je remets un post que j'avais écrit très tard hier
courage à tous

oignon rouge a dit...
@ rigueur et @ tous

conférence à Lausanne

Juste un mot bien tardif, c'était formidable, de très haut niveau dans la présentation puis dans la discussion ( bonnes question et excellentes réponses) vous pouvez être très très FIERS de vos délégués !!!!! et il y avait beaucoup de monde, environ 80 personnes, ce qui est rare !!
Vos délégués ont été applaudis, et ensuite assaillis pour discuter et échanger après la conférence. Bref un beau succès d'information et aussi sur le plan humain.
LA BOILLAT VIVRA
Courage !

mars 21, 2006 11:54 PM

mars 22, 2006 9:24 AM  
Anonymous Tic Tac said...

Excellente initiative que de créer un pont entre les étudiants, les professeurs et les Boillat. Stratégiquement ça tombe au bon moment. La pression vient d'augmenter d'un cran. Ce n'est pas le problème des politiques dit-on. Ca pourrait le devenir rapidement.
Mai 68, Lôzane bouge etc...
ce n'est pas si loin souvenez-vous.

mars 22, 2006 9:31 AM  
Blogger p'tit coucou said...

@tic tac
le problème c'est que le politique n'a bientôt qu'un pouvoir "virtuel" l'économie par l'argent tient les ficelles, on est en train de le vivre très concrètement, M. Deiss ne peut rien faire..... ça nous fait une belle jambe...

mars 22, 2006 9:55 AM  
Blogger Auguste, le bouffon du Seigneur said...

Les amis, merci pour cette séance dans ce lieu de formation à la Haute-Finance de l’UNIL. J’ai apprécié votre exposé, mais surtout votre calme et votre détermination. Pas de langage déplacé, vous faisiez plaisir à voir et à entendre ! Vous avez été un exemple pour tous les ouvriers suisses qui passent ou qui passeront par le même genre de moulinette !
J’étais très discrètement présent dans le fond de la salle. J’étais vraiment fier de vous. Je le dis et je le dirai encore : Nous devons gagner ! J’en appelle au Grand Patron qui Lui est du côté des opprimés, jamais des oppresseurs !
J’aurai voulu, avec d’autres, en fin de séance, poursuivre nos applaudissements jusqu’à en avoir mal aux mains (heureusement les miennes sont toujours gantés de blancs, la classe, quoi !). Je vous apprécie énormément et je me tiendrai à vos côtés cet après-midi à l’Unil.
Je suis le témoin discret que : ceux qui sont avec vous sont bien plus nombreux que ceux qui sont contre vous !
La Boillat Vivra !
Votre Auguste, bouffon du Seigneur

mars 22, 2006 10:02 AM  
Anonymous basson said...

Bonjour à tous!

est-il possible de savoir qui a pris les photos à Lausanne??

Merci et bon courage.

mars 22, 2006 10:19 AM  
Anonymous Anonyme said...

Renseignements pris, les photos ont été prises par quelqu'un de l'université pour ses besoins internes, pourquoi ?...

mars 22, 2006 10:23 AM  
Anonymous Anonyme said...

Merci pour l'info!
C'était simplement pour savoir si c'était par hasard qqun de la région qui avait fait le déplacement.

mars 22, 2006 10:24 AM  
Anonymous Anonyme said...

Karl a envie d'y croire. De la manière dont les choses bougent
du côté de Zürich et Berne on peut vraiment y croire. Deiss ne veut plus entendre parler de la médiation (toujours aussi courageux, le mec), les Hasler, Messmer et autre Stämpfli se lamentent. Stämpfli dit que cette grève et illégale et il cite quatre points qui devraient la rendre illégale dont le meilleure;
les ouvriers n'ont pas le droit de décréter une grève, seul le syndicat (du crime ?) a ce droit.
Je vous le dis, ils ont une trouille noire. C'est maintenant que les héros de la Boillat ont besoin de soutien.... alors, soutenons, soutenons...
Jojo

mars 22, 2006 10:35 AM  
Anonymous paddy said...

Que des bonnes nouvelles. La dignité continue à se tailler la part du lion.

En ce qui concerne l'attitude (ou les habitudes) des étudiants HEC, ne les classez pas. Il faut multiplier et favoriser ce genre de rapprochement. On a tous été boutonneux (ce n'est pas un insulte, c'est un raccourci), et on n'a pas tous Alzheimer.

Il faut les inclure, les inviter, les écouter et leur apporter l'occasion de connaître ce genre de débat ou de ocnflit. Tout le monde a ses préjugés ou ses clichés. On a tous des exemples de copains devenus "cons", mais parfois c'est l'inverse. Causez à tout le monde et tapez sur les "vrais" cons.

mars 22, 2006 10:45 AM  
Anonymous Anonyme said...

En page 5

http://www.boerjemueller.com/Bilder/reportage.pdf

une photo de Huber-Flotho qui représente parfaitement le type de personnage au regard fuyant. Pouah!

mars 22, 2006 10:48 AM  
Anonymous paddy said...

karl a envie d'y croire, nous aussi.
Mais pas seulement envie.

Zurich et Berne tremblottent?
Je crois pas.
Parce que Berne et Zurich sont des nains. Des nains qui s'y croient, sûrement. Mais des nains quand même. (c'est pas un insulte, c'est une comparaison)

Heureusement, il y a des gens, nous eux, vous, toi, moi.
On réapprend à se "parler", on se reparle. Les infos on se les échange sur ce blog, à l'uZine, à l'UNIL, ailleurs. On se cause.
On ne se cause plus uniquement par l'intermédiaire de la tévé ou des journaux, les nouvelles que j'ai elles proviennent de mon voisin, du blog, du Royal, de l'uZine, du téléphone, du mail. Elles ne sont plus uniquement le fruit du prémâchage édulcorant des "médias". On échange des idées "en live", avec les engueulades et tout et tout.
C'est revigorant, c'est parfois difficile de trier, mais on fait marcher sa boîte à idées, on révise ses jugenments. Non?

mars 22, 2006 10:59 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme de 10:48 AM

C'est lequel? Celui de la cravate ou celui du rouleau d'alu?

mars 22, 2006 11:03 AM  
Anonymous Anonyme said...

Celui de la cravate... Pas mal pour ce qui devrait être une photo d'entreprise, non?

mars 22, 2006 11:07 AM  
Anonymous Anonyme said...

Rien de tel que le téléphone pour communiquer (hors de rencontrer directement les gens), le fax n'incite pas au dialogue.

@utilisateur anonyme9.19
il offre un fax !!il serait plus judicieux de lui répondre que de faire ta remarque
Amicalement

mars 22, 2006 11:09 AM  
Anonymous Léon said...

Salut tous
ça fait du bien de se sentir soutenus.
En lisant le blog c'est une bouffée d'oxygène pour le mental et pour le moral car on en a bien besoin.
C'est si triste de voir Notre Boillat moribonde.
Faut voir ces halles vidées de leur contenu,bientôt tout sera stoppé faute de matière.
MERCI Karl et les autres...

Et tchôôôôôôô^Wilmarrrrrr et tous ces nainsculés
( à dire avec l'accent marseillais)

mars 22, 2006 11:18 AM  
Anonymous petzi said...

@ mighael colins
salut a toi et si tu ne l'utilise pas il seras le bienvenu a la 3
@ tous un bonjour
et merci aux étudiant de lausanne de s'etre intéresser a notre combat et si vous passer par Reconvilier venez faire un tour a l'uZine 3, vous pourrez discuter avec des ouvriers et poser des questions auquelles vous n'aurriez pas forcément pensées et vous pourrez aussi voir que nous ne sommes pas des sauvage
merci
et vive la nouvelle boillat

mars 22, 2006 11:23 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme 11:09

Le cadeau du fax, super, j'applaudis.

Ma remarque était juste pour dire qu'il vaut mieux contacter les gens de vive voix que par fax uniquement si on veut les intéresser.

Vive la Boillat!

mars 22, 2006 11:44 AM  
Anonymous Anonyme said...

Arthur D. Little, la société dans laquelle MH était "management consultant" avant de rejoindre Keramik. http://www.adl.com/
et http://www.adl.com/insights/prism/pdf/1998_q3_07-13.pdf#search='martin%20hellweg'

mars 22, 2006 11:51 AM  
Anonymous petzi said...

@ annonyme 11:44
un fax peut etre utile pour communiquer des documents, certaine choses ne peuvent pas etres transmise par téléphone, d'ou l'utilitée d'un fax

mars 22, 2006 11:54 AM  
Blogger Karl said...

@Tous

vivent les téléphones, vivent les fax et vive Internet. Du moment qu'on s'en sert ;-)

Merci à tous!

mars 22, 2006 12:26 PM  
Anonymous michael collins said...

Voilà même en offrant un fax on déclenche une mini, mais alors toute petite, émeute ; et bien je peut même encore offrir un écran de 17’’ si ca intéresse il n’y a cas le dire Petzi ; je n’ai toujours pas trouvé de lave vaisselle.
Je compte monter ce soir

mars 22, 2006 12:33 PM  
Anonymous Zorro said...

@Karl
Merci pour ce voyage virtuel à Dorigny (Uni Lausanne).
Ca m'a rappelé "mes jeunes années"...
Vu d'ici, j'ai eu comme l'impression d'être là-bas!

@tous et toutes
Dans le JDJ de ce jour, j'ai lu ce titre: "Annelise Vaucher, l'atout francophone".
Je n'ai pas trouvé son nom sur la liste des signataires du soutien "aux Boillat(s). Suis-je myope ou ne sait-elle pas écrire? ;-)))
Bon courage aux Boillat(s)!

mars 22, 2006 12:38 PM  
Anonymous Fred said...

Bonjour à tous

Looooozanne bouge? La Suissssse entière bouge, et des échos, et des signatures de soutien des 4 coins de la planète.....

Et bien oui venez tous à l'uZine3, //www.uzine3.ch// venez échanger, boire un verre. écouter un concert, une conférence, participer à un débat, voir un film, surfer sur le web au mini cybercafé (les cadres privés du net en ont profité hier, coucou Martinou, on peut avoir une timbreuse à la 3???).

Découvrez sur le site la transformation de l'uZine3 et l'évolution de la déco, faites vos commentaires, j'ai mis des photos de l'évolution des graffitis sur le site aujourd'hui, le travail de l'artiste est impressionnant, et ce week-end, on fais péter le champagne??? Ce serait trop beau, et VIVE LA NOUVELLES BOILLAT, QUI à BESOIN DE VOUS TOUTES ET DE VOUS TOUS.

Salutations et à très bientôt.

Fred

mars 22, 2006 1:03 PM  
Anonymous Fred said...

@ Michael Collins

Pour le lave-vaisselle, c'est bon on en à un depuis hier, je l'enlève de la liste maintenant, et merci pour tout le reste, voir avec Petzi, chef du matériel.

Salutations

Fred

mars 22, 2006 1:05 PM  
Anonymous daniel said...

bonjour Karl, merci pour toutes tes infos sur la Boillat.
C'est palpitant de lire tes commentaire.
Je fais un dossier sur ton Blog. uniquement avec tes commentaires et les photos, j'en suis à 102 pages.
A quand le livre sur la Boillat?

Daniel

mars 22, 2006 1:08 PM  
Anonymous Anonyme said...

PS, je viens de faire un tour sur le site, vous avez vu papa Emery et sa femme en première page du site de l'uZine3 aujourd'hui?
Bonne idée Fred de mettre des couples d'ouvriers ou des ouvriers, on sent la proximité du terrain et c'est trop beau à voir.

Salutations à toute l'équipe de la 3, mais aussi et surtout à tous les Boillat, vive la Boillat libre et indépendante!!!

mars 22, 2006 1:10 PM  
Anonymous oeil de moscou said...

Olahhh, C'est la Boillat qui vous parle... Par les temps de pénurie qui court ( ou qui coupe, en l'occurence), c'est presque un exploit.

Ce qui suis doit se savoir parce que c'est le Maîîîître Crapaud qui le veux. En utilisant ses Kapos à l'insu de leur plein gré.Mais y sont câtâ les Kapos, pour une fois qu'il alimentent volontairement le blog !!
Je me fais donc l'Avocat du Diâââble ! :

L'Arbitre des Chiottes martèle depuis quelques jours YK pour qu'il sous-bave la mauvaise nouvelle: 175 licenciements la semaine prochaine.
Wilmââârrr en réponse à son Chef d'équipe : Y'a trop de travail ?
Pas de soucis, vous serez nettement moins chargés la semaine prochaine...

Merci mon pote Ptisec pour ta collaboration...

Premec ?... Et tout les autres... Pas de problème d'appro, y dit Le Branlou.

Analyse:
L'usine est bientôt vide cette fois ( bon pour nos repreneurs, c'est moins cher... ). La fonderie est toujours cotte. Donc zut pour Premec et les autres...
Non seulement la Boillat est vide, mais on licencie par-dessus.
Conclusion : Le Crapaud et sa bande de baveux n'en n'ont rien à foutre de nos clients !!!!

C'est le moment d'ouvrir ton courrier ou d'ouvrir ta porte Fridou : Y'a une bonne nouvelle derrière. On t'offre un sauve qui peut avant le gnouffe. Si,si. Aujourd'hui !

Allez, répond au téléphone. C'est déjà les collabos de ton Crapaud de CEO qui te demande ce que c'est !!

T'as oublié ? Les seules nouvelles qu'ils ont, c'est celles qu'ils lisent sur le blog !!

Bonne Chance Fridou

SALUT WILMAAAAARRRRR
Détend toi, t'as l'sourire qui coince !!

mars 22, 2006 1:26 PM  
Anonymous shreck said...

@ oeil de moscou


quoi 175 na t'on pas parlé de 120 et en plus pas de liceciments pendant la médition alors quoi?

donc en date du 23.o3.06 fini la médition et vive la nouvelle boilat cela veut dire pas de licenciments voir peu c'est peut être pour ça que wilmaaaar a lâché a son staff qu'ils auraient le temps la semaine pour règlé quelques affaires en cours ah ah petit malin qui n'est pas au courant...

shreck te salue du bord de son marais et salue aussi tous ceux et celles qui ont le coeur dis croirent


consonne-voillelle...... zut trop long ça gaze wilmarrrrrr

mars 22, 2006 1:46 PM  
Anonymous Caienne said...

@ Tous


Berne (AWP/ats) L'avenir de la Boillat se joue jeudi. Sous l'égide de Rolf Bloch, les différentes parties impliquées dans le conflit se retrouveront à Berne pour une troisième ronde de négociations, avec comme éventualité la vente du site de Swissmetal à Reconvilier (BE).

Des offres de rachat sont arrivées, a affirmé la semaine passée Swissmetal. Le groupe métallurgique soleurois refuse d'en dire davantage, s'en tenant au processus de médiation basé sur la confidentialité. Deux délégués du conseil d'administration ont été chargés d'examiner les propositions de reprise.

Dans une lettre envoyée mercredi passé au personnel, le conseil d'administration rappelle néanmoins que la vente de la Boillat n'est pas l'unique alternative. Une indépendance accrue du site du Jura bernois au sein de Swissmetal est notamment aussi envisageable.

Les représentants de la direction de Swissmetal, du syndicat Unia et du personnel se sont déjà réunis à deux reprises à Tramelan (BE) pour tenter de dénouer le conflit. C'est lors de la dernière rencontre qu'ils ont évoqué la possibilité de vendre le site.

Les ouvriers de la Boillat se sont mis en grève le 25 janvier dernier. Leur mouvement s'est interrompu après 30 jours pour donner une chance à la médiation.

Reste que la paix du travail demeure très fragile. En cas d'échec des négociations, le personnel peut reprendre la grève et la direction procéder aux 120 licenciements suspendus le temps de la médiation.

Concernant ces suppressions d'emplois, Swissmetal a averti dans sa lettre interne qu'ils ne pourront pas être évités. La grève a fait perdre beaucoup de commandes au groupe et "même un acheteur potentiel n'aurait pas d'autre alternative que de gérer cette situation de manière réaliste", a relevé le document.

ats/jq

Salutations shreck éconimise toi pour après...

mars 22, 2006 1:54 PM  
Anonymous Anonyme said...

L'ATS...

Swissmetal Boillat: journée cruciale jeudi pour la vente du site de Reconvilier

Berne (AWP/ats) L'avenir de la Boillat se joue jeudi. Sous l'égide de Rolf Bloch, les différentes parties impliquées dans le conflit se retrouveront à
Berne pour une troisième ronde de négociations, avec comme éventualité la vente du site de Swissmetal à Reconvilier (BE).

Des offres de rachat sont arrivées, a affirmé la semaine passée Swissmetal. Le groupe métallurgique soleurois refuse d'en dire davantage, s'en tenant au processus de médiation basé sur la confidentialité. Deux délégués du conseil d'administration ont été chargés d'examiner les propositions de reprise.

Dans une lettre envoyée mercredi passé au personnel, le conseil
d'administration rappelle néanmoins que la vente de la Boillat n'est pas l'unique alternative. Une indépendance accrue du site du Jura bernois au sein de Swissmetal est notamment aussi envisageable.

Les représentants de la direction de Swissmetal, du syndicat Unia et du personnel se sont déjà réunis à deux reprises à Tramelan (BE) pour tenter de dénouer le conflit. C'est lors de la dernière rencontre qu'ils ont évoqué la
possibilité de vendre le site.

Les ouvriers de la Boillat se sont mis en grève le 25 janvier dernier. Leur mouvement s'est interrompu après 30 jours pour donner une chance à la médiation.

Reste que la paix du travail demeure très fragile. En cas d'échec des négociations, le personnel peut reprendre la grève et la direction procéder aux
120 licenciements suspendus le temps de la médiation.

Concernant ces suppressions d'emplois, Swissmetal a averti dans sa lettre interne qu'ils ne pourront pas être évités. La grève a fait perdre beaucoup de
commandes au groupe et ''même un acheteur potentiel n'aurait pas d'autre alternative que de gérer cette situation de manière réaliste'', a relevé le document.

mars 22, 2006 1:57 PM  
Anonymous Anonyme said...

Héhé, doublon.

mars 22, 2006 1:59 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Karl,
Bonjour, ton article me fait un peu réagir, ayant moi-même fait mes études de droit à Lausanne. Tous les étudiants HEC ne sont pas des fils à papa, j'en connais beaucoup et ils ne proviennent pas tous de famille aisée, alors stop avec ce cliché poussérieux! Quant à dire que ce sont tous des MH en puissance, stop l'économie n'est pas uniquement faite de personnes qui veulent uniquement se remplir les poches en écrasant les autres! Quant à toi Karl, comme par hasard tu as fait des études de lettre et comme par hasard tu craches sur ceux qui ont fait HEC! Il faut arrêter avec cette idée que les lettreux sont tous gentils et de gauche et que les HEC-Droit sont tous des méchants de droite!
Surtout que je ne vois pas en quoi ton discours sur HEC lausanne fait avancer le conflit de la Boillat! Je trouve que c'est hors sujet!
J'ai fait des études de droit et je soutiens les employés de la Boillat!

mars 22, 2006 2:00 PM  
Blogger the game said...

@shreck et @Caienne
Messieurs il me semble que vous commencer de faire dans vos frocs,
pour toi shreck suite a ton passage a Infrarouge, le réalisateur a besoin d'un benet pour SHRECK 3,garde surtout le crane bien rasé tu y ressemble tellement.
Quand a toi caienne,policeman? chef? non il y a aussi un role pour toi L'ANE le fidele ami de schrek
LA BOILLAT VIVRA MIEUX SANS VOUS

mars 22, 2006 2:18 PM  
Anonymous paddy said...

@zorro
...Dans le JDJ de ce jour, j'ai lu ce titre: "Annelise Vaucher, l'atout francophone"

Fallait traduire l'aJout ou l'alibi francophone.

De toute façon on sera pomme avec le bour le nel et l'as.
L'UDC votant en bloc, nos 5% de votants francophones, même s'ils choisissent massivement n'importe quel autre candidat, n'auront aucun poids. Faut voter BLANC !

Ou bien lancer une initiative pour qu'on nous RETIRE ce fameux siège auquel on "a droit". Ainsi "on" ne pourra pas s'en servir pour nous faire taire.
Si madame Vaucher veut s'asseoir, qu'elle s'assoie! mais sans notre aval.

Et s'il vous plaît chère Annelise, cessez de vou semparer de nos soucis, de nos chômeurs (futurs, présents et passés), de nos emplois. On ne vous a rien demandé.

Enfin SI: une signature...
Apparemment c'est trop.
Où est-ce le bouton gauche de votre souris qui est défectueux?

Cette démocratie-là impose la loi, l'exécution de la loi, le juge, l'avocat, le coupable, la victime et le procureur.
Comme au temps des bailliages.

mars 22, 2006 2:22 PM  
Anonymous shreck said...

@ the game

une super production= plus de sousous


shreck te salue pas c'est pas qui t'es meuh non je te salue du bord de mon marais

consonne vo..........ça gaze

mars 22, 2006 2:26 PM  
Anonymous oeil de moscou said...

POST UN PEU LONGUET !!! ATTENTION !!

Le torchon de Crapaud 666 et sa lulu,

Avant d'en arriver à quelques commentaires, le plus drôle, c'est que cette fois le Morbac est pris de vitesse. Une lettre de retard mon Grand !
Pas eu le temps d'échaffauder le schémas des Maîîître à penser. Pas de message subliminale ! UUUhhh Lulu.
Le Morbac répond à la lettre de samedi. Tiens, il l'a lu sur le blog. Mêêêrci Karlito, tu dois dire !!!

1er para :
conséquences désastreuses de la grève. Oups, ça c'est encore rien par rapport au merdier que t'as foutu Ras Le le roi des cââdres depuis lors...

2ième para:
240 emplois ? Aah... C'est officiel cette fois !!
25 mio d'invest ? Mais depuis le temps qu'on te dis qu'à la Boillat, on investi entre 6 et 7 mio mini par année rien que dans la maintenance !! Bouricot !!

3ième para:
Les clients se confier à vous ?????
C'est le contraire minable !! Preuve des tél reçu à peine 10min après ton départ !!!
C'est toi qui pleure Morpion. Quand tu vas raconter à Premec que pas de problème avec les lopins parce qu'ils proviennent de la coulée fils !!! C'est de 58F et NM6 qu'on parle. Ouuuhh que t'as l'air con....
On livre entre 70 et 80 to jour à la Boillat Morpion. Et à Dornach ???? Même en ne foutant rien, comme tu dis, on n'arrive quand même à sortir 1 mio de VAB en plus que Dôôrnarr. T'es cuit Morpion !!
Et si certains clients ne pourrons, effectivement, plus être livré, c'est bien parce que tu bloques toujours la fonderie, connard.
Premec te l'as dit : Veux pas de la graille BJL-Dornach tréfilé à Recon. ! Te voilà prévenu !!!
Comme je l'ai dit il y a 2h, tu te fout des clients. Va pas nopus faire un caca nerveux à cause d'eux, non ?!

4ième para

Oui, on veut aller jusqu'au bout. Et de quoi, tu le sait bien !!
Téléphone à Fridou. Il doit être correctement informé, maintenant !
La mort de SM ? Pas besoin de la vouloir, elle vient toute seul !!!

5ième para

Le préjudice de notre région est énorme, sûr. Et à cause de toi 666 !
Les prochaines générations admirerons tes ébats ins Gefegnis !
Les gens que tu exortes à prendre leurs distance d'avec les gréviste l'ont déjà fait. Une partie essaie de faire tourner la Boillat... Hi,hi,hi !!!

Et si, il est trop tard. Nos routes vont se séparer là, Creupoux !
Ne restera que le passage d'un minable qui est prêt à tuer père et mère pour assouvir sa propre vanité et remplir sa propre poche.
Heureusement qu'elle est bien gonflée ! Une fois vidée de cette oseille volée, peut être que Samy viendra y déposer des oranges !


Ehhh, Martin. J'attends avec impatience ton justificatif pour la lettre de mardi...
Et puis pour l'offre de rachat d'aujourd'hui...
Et puis pour ta future prestation minable de demain à Berne.

PS: Bonne chance à la traductrice du Morpion. Va ramasser des clacs à notre place, la pauvre...

Fait chaud c't'apr. !
Du bord du marais à Shrek, oeil de moscou, TOKYO !

ça gaze consonne/voyelle/ consonne/vo... ??

mars 22, 2006 3:17 PM  
Anonymous Anonyme said...

Bouhhhhh Martinou, t'as oublié un pion primordial dans ton plan sublime, internet... et les blogs.

Eh oui, il y a toujours un bug dans le meilleur des scénarios.

Au fait, W.i.l.m.a.r. mon IP du jour commence par 85.1 et c'est bluewin.ch

mars 22, 2006 3:36 PM  
Anonymous Caienne said...

@ shreck

T'as vu, il y encore un crapaud qui n'est pas dans ton marais.

Il te faudra l'agrandir, il me semble qu'il y aura encore quelques crapauds à mettre dedans.
De cette manière, on économisera encore des sousous.

@ oeil de mouscou

Que des vérités!!

mars 22, 2006 3:43 PM  
Anonymous Zorro said...

@Paddy, 2:22PM

Merci pour les jolis jeux de mots (de maux) concernant Annelise V.
J'aime bien la remarque: "Si madame Vaucher veut s'asseoir, qu'elle s'assoie! mais sans notre aval."
Peut-être qu'elle pourrait s'asseoir... par terre, au ras-des-pissenlits, là où germent et stagnent les idées de l'UDC? Non, c'est méchant pour les pissenlits.
Sans elle (l'Annelise) mais avec des ailes, LA NOUVELLE BOILLAT BIENTOT S'ENVOLERA!

mars 22, 2006 3:55 PM  
Anonymous oeil de moscou said...

Mais Martinou, tu fais tout à l'envers !

Comment tu veux qu'on bosse quand t'arrêtes pas de nous perturber avec tes saloperies !!

Sérieusement ( quoi que... difficile... Vu le niveau intellectuel de SM et ses ânes du CA...). Faudrait une fois voir d'ou viennent les problèmes Creupoux !

Le Branlou et son Lien de famille Déclin, Ras Le et son caniche White... Rod la gachette et l'éjectée de DHL.L'Arbitre des Chiottes et Wiltin Hirschweg.
Se groupe forme, en language formule 1-esque ( tu sais, ta course d'école en Chine. Les Tatures qui tournent... ), des chicanes mobiles. Des empêcheurs de tourner en rond. Des handicapés de la réflexion intellectuelle.
Des pourris de l'honneur. Des pourfendeurs du respect mutuel. Et des menteurs, Crapaud !

Voilà les actionnaires principaux du frein à main sur le terrain.
Les Champion du monde du soufflage de vent contraire !


Maintenant, mis à part ta tête de de lard, faut dire que tes talents de communicateur sont au plus mal. Comment arriver à faire croire à nos (pas les tiens, ké? )clients que tout baigne alors que toi, sciemment, tu casses tout ?

Oooh, Martin... T'as fin est prôôche. Le Grand Méééchant Loup va te CROQUER !! RRRRRraoûûû !!

Excuse Lulu, si c'est toi qui te tapes la Ubersetze. Encore une paire de claques. Tu vois, fallait sagement rester là ou tu arrivais, difficilement certes, à maîtriser quelque chose. Les Etiquettes...

T'ention W/voyelle/3x consonnes/voyelle/RRRRR.
T'as le sourire qui coince !

mars 22, 2006 5:05 PM  
Anonymous oeil de moscou said...

@ Rigeur

Je me suis occupé 'sérieusement' du terrain (miné).Juste pour rire.

Sachant que la Stratégie, c'est ton pêché mignon. Ton terrain de prédilection...


@ tous

Je me lâche. Pas toujours élégamment. Mais devant une telle perche...
La Soupe, venez manger la soupe...

Petite Ourse l'a dit :
Faut vraiment se pincer pour croire
qu'un torchon pareil existe bel et bien.

@ Oeil de Dornach

Es-tu né ??

mars 22, 2006 5:16 PM  
Anonymous humble avis said...

Bonjour à tous! Bonjour, oeil de moscou!
@propos de votre post de 15:17: que se passe-t-il? Avez-vous reçu une nouvelle missive de SM?
Si jamais... est-ce que quelqu'un la transcirait pour le blog?

Salutations plus que solidaires à TOUS!
COURAGE, bientôt la fin de SM. @M.Bloch: dernière ligne droite? Je vous tiens les pouces: réussissez!!!

mars 22, 2006 5:17 PM  
Blogger Auguste, le bouffon du Seigneur said...

Salut La Boillat,
Cette après-midi à l'UNIL, encore une belle démonstration de vos représentants. Ils avaient l'air épuisés, mais toujours aussi déterminés.
Oui, Mesdames et Messieurs de la Boillat, vous avez impressionné tous ces jeunes.
Votre témoignage a bien passé et je suis toujours aussi fier de vous tous.
Chapeau (d'Auguste) à chacun, ce n'est pas facile de se livrer devant un parterre de jeunes avec tous ces regards fixés sur vous. Mais vous avez été à la hauteur et vous avez marqué Lausanne, ces deux jours, par votre présence et votre détermination.
Ici, comme ailleurs, nous sommes toujours aussi déterminés à vous soutenir.
Avec toute mon affection pleines de sourires et même de rires,
Votre Auguste, bouffon du Seigneur

mars 22, 2006 5:17 PM  
Anonymous Anonyme said...

voici la lettre

SWISSfl1ETRI®
Dornach / Reconvilier, le 22 mars 2006.



Chères Collaboratrices et Chers Collaborateurs,


Le week-end dernier, vous avez reçu une lettre des représentants de la commission du personnel élue par vous. On
essaie avec de jolies phrases de minimiser le préjudicie causé par la grève au site de Reconvilier, à la région et à ses
habitants. Cette lettre ne peut pas cacher le fait qu’après la grève de 30 jours et ses conséquences désastreuses,
nous nous retrouvons devant un énorme gâchis. Le préjudice occasionné par ceux qui ont fait souffler un vent de
panique parmi vous pendant des mois dans le seul but de défendre leurs intérêts est immense pour Reconvilier et la
région, et il sera probablement irréparable pendant des années.

Cette panique était sans aucun fondement. Pour Reconvilier, nous avions prévu à long terme 240 emplois industriels
et 25 millions CHF d’investisssement d’ici à 2010. C’est ce qui est clairement exprimé dans notre document
stratégique que nous avons rendu public le 8 novembre 2005. Il n’a jamais été question pour nous de remettre en
cause l’existence de Reconvilier, site exceptionnel de notre entreprise. Nous n’aurions jamais eu l’énorme préjudice
que nous subissons actuellement et nous n’aurions pas été obligés d’annoncer un licenciement collectif en février.
Nous aurions pu répartir dans le temps la suppression des 70 à 80 emplois à laquelle nous aurions dû procéder au
cours des cinq prochaines années, et ce, dans les meiUeures conditions afin de la rendre supportable d’un point de
vue social.

Ces derniers jours, nous avons rencontré personnellement certains des clients les plus importants de Reconvilier. Ils
se sont confiés à nous et la situation tragique qu’ils vivent actuellement est inimaginable. €e •que nos clients ont
enduré à cause de cette grève et ce qu’ils endurent encore est incroyable. J’ai vu des patrons au,bord des larmes
parce que leur production, qu’ils avaient mis des décennies à développer, est arrêtée. Quelle qu’ait été la position de
ces clients dans le passé, ils risquent aujourd’hui de subir un énorme préjudice. Il est difficile de comprendre pourquoi
la grève continue et il ne nous reste qu’à chercher des solutions, qu’il s’agisse de faire livrer des marchandises à partir
des sites de Lûdenscheid ou de Dornach ou, dans le pire des cas, à partir d’un autre endroit. Nous sommes forcés de
réfléchir à des scénarios de ce type avec nos clients. Nous cherchons actuellement avec eux comment faire pour
qu’ils soient livrés même si Reconvilier ne produit rien. Nous n’avons jamais voulu, ni planifié tout cela. Depuis que j’en
fais partie, le Conseil d’administration n’a jamais envisagé, ne serait-ce qu’une seconde, un scénario aussi dramatique.

Les grévistes promettent d’aller «jusqu’au bouta. Mais jusqu’au bout de quoi? Jusqu’à la fin de Reconvilier? Pour quoi
fairè? Qu’y a-t-il à gagner? Chaque semaine sans livraison de Reconvilier voit le site perdre en importance. Nos clients
vont tout simplement chercher leurs produits ailleurs — ils n ont pas d autre solutiont

Nous en appelons aux plus raisonnables d’entre vous. Sauvons ensemble ce que l’on peut encore sauver à Reconvilier
et sortons du scénario «perdant-perdante. Il n’y a pas une minute à perdre. Pouvons-nous tous continuer à causer un
préjudice à Swissmetal? Bien sûr, nous le pouvons. Mais le préjudice pour Reconvilier, pour la région, pour les familles
qui habitent ici est immense — et très vraisemblablement irréparable. Les prochaines générations ne pourront que
constater les dégâts. Mettez fin au manque de discernement de ceux qui n’ont plus rien à perdre et qui, à visage
découvert ou caché, continuent à se battre. Il est temps que les deux sites se réconcilient. Adoptons un
comportement constructif, discutons ensemble, cherchons le dialogue direct. Le plan de ceux qui ont démarré la
grève n’était pas réfléchi. Et il a conduit Reconvilier dans une impasse. Prenez vos distances avec ceux qui vous
entraînent dans la mauvaise direction, pour le bien de Reconvilier et pour un avenir commun. Il n’est pas trop tard.
Nous pouvons encore déplacer des montagnes pour garantir un avenir prospère.

Meilleures salutations
Martin HeHweg

mars 22, 2006 5:29 PM  
Anonymous Didonc said...

Concernant les futures votations, c'est clair que je ne vais voter UDC dans aucun cas. Quand tu demandes ce qu'ils pensent faire pour soutenir la Boillat et qu'on te repond: ben rien, toute facon y a que des etrangers la... Ca me fait rager et je me demande vraiment ce que ferait un(e) UDC pour representer notre region (bien sur je generalise, mais ca doit se savoir)

mars 22, 2006 5:30 PM  
Anonymous électeur said...

...est-ce que quelqu'un pourrait-il envisager d'ouvrir un autre blog pour parler des élections cantonales? Ou bien on commence de répondre ici?

Les appels à voter blancs, ça au moins ça nous met des députés impecc...

On continue le débat ici??? je crois que c'est mieux ailleurs, gardez votre énergie pour la Boillat

mars 22, 2006 5:49 PM  
Anonymous Anonyme said...

Aaah, Martin a encore changé de traducteur.

Waouh, première fois qu'il parle de Reconvilier, comme d'un site exceptionnel, pfiou.

Et qu'il reconnaît publiquement que La Boillat n'a pas produit depuis la suspension de la grève. Coriaces ces Boillat!

Martinou n'aime vraiment pas quand les ouvriers adoptent sa stratégie.

Et il remet une compresse: vous payerez seuls les pots cassés.

Le discours n'a pas changé d'un iota.

mars 22, 2006 5:53 PM  
Anonymous Anonyme said...

encore une lettre ! j'y crois pas ! il se met en communication notre petit hellweg !!! mais toujours dans la même direction !!

ZERO !

mars 22, 2006 6:08 PM  
Blogger jazzboy said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

mars 22, 2006 6:10 PM  
Anonymous bloggeur fou said...

Bonjour à tous,

lorsque la grève a éclaté,je lisais dans la bible l'histoire qui suit:

A la suite d'une famine dans son pays,une famille d'Hébreux s'installa en Egypte.Le groupe prospéra pendant 400 ans et devint un peuple nombreux. Devant cette foule d'étrangers,le pharaon prit peur et décida de les traiter en esclaves pour les affaiblir et les soumettre.
Alors, Moïse demanda au pharaon de laisser le peuple hébreux quitter l'Egypte.Le pharaon,fourbe et menteur,ne voulait pas se séparer du peuple hébreux qui constituait une main d'oeuvre à bon marché.
La situation se durcit,faisant souffrir le peuple hébeux de plus en plus.Le pharaon faisait des promesses,puis il se ravisait,soumettant le peuple à l'humiliation et à l'infâmie, jusqu'à ce que la position devienne invivable pour tous.C'est le terrible épisode des "plaies d'Egypte".
Cette histoire m'a fait penser à la votre,à Boillat,mais la suite de votre histoire n'est pas encore écrite...
Celle des hébreux,par contre, on la connaît:
Mis à terre par les derniers événements-la mort de son fils et de tous les premiers nés égyptiens-,le pharaon, après un ultime coup tordu, laissa partir les hébreux. Ils quittèrent l'Egypte et le pharaon et toutes ses troupes disparurent.
Pour les hébreux,la suite ne fut pas tous les jours facile -ils séjournèrent pendant 40 ans dans le désert-, mais ils étaient libres!

Voilà,je vous souhaite un heureux épilogue, et nous sommes nombreux à prier pour ça.

Gardez courage et confiance, et

VIVE LA BOILLAT

mars 22, 2006 6:19 PM  
Anonymous un voisin said...

Alors là je suis sur le cul !

Adoptons un comportement constructif, discutons ensemble, cherchons le dialogue direct.

m'est où MH a-t-il bien pu recopier une telle phrase ?

37 jours pour accepter l'idée de se mettre au tour d'une table avec ses collaborateurs ... et il ose (= avoir le courage de) parler de comportement constructif ou de dialogue direct !!!

A moins que le traducteur se soit permis quelques libertés avec le texte d'orgine !

Décidément il est prêt à dire n'importe quoi pour manipuler le monde. Il doit être bien seul ... et il cherche à son tour à diviser.

Restons tous solidaires des BOILLATS et évitons d'entrer dans ses plans ... ainsi LA BOILLAT VIVRA !

mars 22, 2006 6:33 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme 529

C'est du lard ou du cochon cette lettre. Je ne sais pas, avec Martinou, il faut s'attendre à tout. Merci de me confirmer si cette lettre est authjentique.

mars 22, 2006 6:37 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ un voisin

"Adoptons un comportement constructif, discutons ensemble, cherchons le dialogue direct."

Pour lui, le dialogue direct, c'est par lettres interposées, quand ce n'est pas par la presse interposée.

Et à chaque fois... le rouleau compresseur, aucune ouverture.

Vivement demain soir.

mars 22, 2006 6:43 PM  
Anonymous Marlène said...

@ Paddy
@ Brain (storm)

Vous avez raison, le rapprochement entre intellos, HEC, autres et ouvriers. C'est le moment. Ils sont presques tous de ce bas monde nés de familles prolos. Ils ont été promenés par des promesses et des pressions.
Que faire quand ils n'ont que 18 ans avec le vaste monde à découvrir. Pas plus les lettres ne leur seraient plus pénétrables quand on leur sert de la philosophie dans un monologue atone jalonné de références et citations livresques, de renvois, dont le 1/10 des mots sont un jargon spécifique. les profs, même en trente ans de fonction, peuvent ils affirmer sans trembler qu'ils ont tout digéré ?
N'oublions pas, l'université, c'est comme le blog de Karl. C'est le lieu où tout commence.

C'est son aventure qui commence pour chacun.

Les expériences et travaux les plus valides avec le temps vont rester. C'est leur résistance aux épreuves concrètes reproduits n'importe où et n'importe quand qui leur confère cette qualité universelle. A l'université, on devrait en principe bénéficier de cet héritage qui fait gagner du temps et qui vous met en bonne voie pour trouver vos outils de travail. Ces outils, chacun va les façonner et les adapter selon ses propres possibilités et besoins.

Souvent autour d'un café,des élèves de HEC me disent qu'entre ce qu'ils sont obligés d'ingurgiter (les cours) et la réalité, il y a un monde infranchissable. Les critiques vous exposent aux représailles déguisées. Ils se taisent donc et n'y croient plus beaucoup. Dans cette filière et ce cursus, il faut, en plus du goût de communiquer,(pédagogie) une bonne dose d'honnêteté et d'expérience pour rendre vraisemblables toutes les lectures.
Des cas célèbres pour les ateliers ne manquent pas mais il y a comme un tabou à ne pas les ériger en exemple et matière d'études.
Il nous disent aussi ces jeunes, pas si bêtes que cela, que notre société est en train de "se foutre en l'air"
Ils comptent les années de sacrifice et ils sont pessimistes.
Ils savent en plus que du boulot, ils n'en auront pas.

Le complet-veston, presque une tenue à ne jamais abandonner si on veut résister dans le MAQUIS. Parmi ceux là, il faut bien reconnaître leurs mérites. Ils nous sortiront comme l'ont fait des volées précédentes,de beaux travaux. Quelles excellentes analyses parfois, et sacrément étayées et bien documentées... De la claivoyance dira-t-on.

Je crois que l'âpreté au gain est une question de biologie, de physiologie ou encore de psychisme. De manque de confiance en soi. On est volontiers cynique, casseur, menteur et voleur quand on ne peut rien apporter d'autre. On leurre autrui parce qu'on ne peut pas leurrer soi-même.
On s'enrichit comme but en soi parce qu'on n'a pas de réel pouvoir sur le monde et sur les choses. Bien moins encore sur soi.
C'est une pathologie!
En cela, un dogme prendra racine comme palliatif.

Martin recherche de la reconnaissance auprès des gens. Il en est malade.

Martin Hellweg est de cette espèce dangereuse pour nous tous, nocif malgré lui. C'est un baroudeur qui fonce au culot et qui casse tout. C'est le CA de Swissmétal qui est incompréhensible dans cette histoire. Cela devait être un cancer qui attendait Martin. Un CA pas très communiquant, pas très compétent s'était laissé noyauter par le trio qui s'est fait passer pour cliniciens de la rentabilité. Les membres ont gobé, crédules comme des grenouilles de bénitier.

Pour moi, l'autopsie de Swissmétal n'est plus très loin. On va bintôt découvrir comment ont été portés les coups mortels dans ce corps devenu cadavre. Heureusement que la Boillat a résisté, elle a rendu les coups.

Toute la saga est criminelle. Elle descend en rien de temps l'économie d'une vallée qui a fait vivre près de 40'000 professionnels=40'000 familles.(me trompé je ?)

Avec cela, le Conseil fédéral ne peut pas rester les bras ballants.
Deiss doit réagir au moins pour sa crédibilité.

Martin, Flotho et Saüerlaner doivent rendre des comptes, les books sur la table. On ne peut pas se contenter d'une médiation de rachat de la Boillat.

Seul cache sexe viable pour eux, c'est "l'indépendance accrue de la Boillat au sein du groupe".
Pourquoi ?
La Boillat va devoir travailler pour combler les trous qu'a fait Martin dans SM et faire vivre tout le groupe. On sauve la face de tout le CA et du CEO.

Il faut impérativement que le trio Martin + flotho+ Säuerlaner quittent. Pour le salut de tous, y compris pour les membres incompétents du CA de SM.

Merci Karl pour cet amusant compte rendu. Un peu d'humour ça fait rudement du bien.

@ Tous, merci pour ce combat exemplaire qui devrait inspirer d'autres entreprises et sociétés entrées en conflit
VIVA BOILLAT ! BOILLAT REVIVRA !

mars 22, 2006 6:44 PM  
Anonymous bloggeur fou said...

Hihihi,

j'imagine ta tête, Martinou, quand tu lis les réactions "à chaud" que produit ta lettre:

TEUFEL,encore raté!!

mars 22, 2006 6:48 PM  
Anonymous Anonyme said...

Dialoque direct, pourquoi ne vient'il pas a reconvilier il a troue de balle à moin 20.
Ben il a bien raison
Nous savons toujours pas ou il habite ou bien ces un SDF.

mars 22, 2006 6:50 PM  
Anonymous Anonyme said...

L'homme à la barbichette de toute les couleurs ce trouve toujours à dornach?

mars 22, 2006 6:52 PM  
Anonymous un voisin said...

pour le bien de Reconvilier et pour un avenir commun.

Mais M. Hellweg, les Boillat n'en veulent plus d'un avenir commun avec une personne qui ne tient pas ses promesses, qui ment, qui menace. Leur confiance a été lamentablement trahie lorsqu'ils ont signé le protocole d'accord en 2004.

Quelle concession avez-vous faite depuis le début de cette dernière grève ? aucune !!!
Vous avez même renoncé à annuler le licenciement des cadres nécessaires au fonctionnement de l'usine ... et vous semblez étonné des blocages dans la production.

Dans votre lettre vous reprenez à votre compte les craintes des ouvriers et des industriels de la région. Mais qu'avez-vous fait pour aller dans leur sens ? Rien !!!

Si par bonheur, vous avez réussi à trouvé une minime part de sensibilité et de bon sens ... tirez-en les conséquences : démissionnez !!!

Demain vous ferez face aux représentants des ouvriers ... alors mettez en pratique les conseils que vous donnez : donnez une chance à La Boillat en acceptant une offre de reprise par un tiers.

mars 22, 2006 7:01 PM  
Anonymous Anonyme said...

Sa lettre est un appel au secours, il l'a dans le fion , il est cui-cui. Il fallait écouter quand on te l'a dit, maintenant c'est trop tard le train est parti. Nous irons jusqu'au bout.

mars 22, 2006 7:03 PM  
Anonymous un voisin said...

En me relisant, je me trouve bien trop respectueux avec cet homme qui est dégoulinant de fourberie...

peut-être cela évitera-t-il une baffe supplémentaire pour la traductice ...

Je dois me rendre à une séance qui durera bien tard probablement ... alors je tiens à dire, à redire, à tous les Boillats mon entier soutien et mon admiration pour la dignité dans laquelle ils mènent leur combat. J'ai l'intime conviction que les choses sont en train de tourner. Sinon pourquoi Martinou se soucierait-il subitement des autres et de la région ? Alors bonne chance aux personnes qui auront la lourde tâche de tous vous représenter demain face à cet ignoble type.
Avec toute mon amitié.

mars 22, 2006 7:14 PM  
Anonymous dos formatted said...

C'est quoi ce binz. Cette lettre de Hellweg?

Il est devenu fou ou quoi?

C'est un canular ou la réalité?

Il commence à chier au culottes ou il invente encore une nouvelle entourloupe?

Bon... je me reprends.

Martin, excuse-moi, on se connaît tellement depuis le début de cette tragédie que je me permets de te tutoyer.

J'ai normalement de la peine à tutoyer les gens, mais là, dans ton cas, je ne trouve malheureusement pas d'autre ton.

Pourquoi n'as-tu pas utilisé ce ton dès ton arrivée chez SM?

Pourquoi n'as-tu pas appliqué ce que tu dis?

Pourquoi invoques-tu un dialogue alors que tu fais tout pour le torpiller par tes actions occultes?

Pourquoi mens-tu aux clients en leur faisant croire que les employés sont responsables de tout ce gâchis?

Pourquoi ne mets-tu jamais le doigt sur tes propres erreurs.

Puisque tu dis, (ce que personne ne crois) ne pas adhérer à autre chose qu'à des religions traditionnelles (encore une autre manière véreuse d'affirmer sa croyance par la négative), tu dois savoir qu'il ne faut pas regarder la paille dans l'oeil du voisin si l'on a une poutre dans le sien.

Comment veux-tu que tes "chères collaboratrices et chers collaborateurs" croient un seul mot de ta bonne volonté apparente?

Je ne te suggère pas ce que tu aurais du dire et faire pour relancer la confiance dans ta boîte. C'est ton job et tu es grassement payé pour cela, mais tu t'es révélé absolument incompétent à cette tâche.

Martin, tu as cru que toute boîte pouvait se gérer en technocrate, avec des pions que l'on bouge ici et là, au gré de tes fantasmes. Avec la Boillat tu est péterisé. Mon "cher Martin", les alliages, ce n'est pas de l'épicerie, il y aussi un peu de savoir faire, et le savoir-faire ça ne se programme pas dans SAP. Je te répète, tu n'es qu'un épicier.

J'ai beaucoup de peine pour toi, Martin, très sincèrement, mais j'ai beaucoup plus de peine pour la réputation du tissu industriel de notre région que tu massacres en irresponsable.

Là, avec ce courrier, j'ai la nette impression que tu es tombé sur la tête.

Tout près de Reconvilier, il y a un hôpital psychiatrique réputé, à Bellelay. Je te conseille une cure de repos de longue durée.


pardon "chère Lulu", j'ai pas pu faire plus court, et pourtant, je me suis retenu, merci pour votre traduction que je sais déjà fidèle.

Un admirateur des produits de qualités suisse qu'un irresponsable joueur est en train de détruire.

mars 22, 2006 7:15 PM  
Anonymous dos formatted said...

Voilà Lulu, encore un peu de boulot:

tcho, Martin, t'es foutu, cassé.

y a plus d'espoir.

Va garder des chèvres (pardon pour les bergers que je respecte),

Va vendre des lacets de souliers,

Va boire des bières à Cologne avec tes minables copains fabricants de godets.

Tu as vraiment atteint le fond, avec ta lettre pathétique...

C'est misérable, indigne d'une personne de ta caste.

Un samouraï se ferait harakiri pour échapper à la honte et au déshonneur.

Malheureusement pour nous autres, j'imagine que la notion de l'honneur t'es inconnue.

As-tu étudié la philosophie à Rochester?

mars 22, 2006 7:28 PM  
Anonymous un voisin said...

Encore une petite dernière avant ma séance :

il ne nous reste qu’à chercher des solutions, qu’il s’agisse de faire livrer des marchandises à partir des sites de Lûdenscheid ou de Dornach ou, dans le pire des cas, à partir d’un autre endroit. Nous sommes forcés de réfléchir à des scénarios de ce type avec nos clients.

...à partir des sites de Lûdenscheid ou de Dornach ...

constatez l'ordre de priorité !

... à partir d'un autre endroit ...

est-ce la pré-annonce d'une nouvelle acquisition ?

mars 22, 2006 7:29 PM  
Anonymous Anonyme said...

Pas une seule allusion à une vente éventuelle du site de Reconvilier, aurait-il tout à coup besoin de vous ?!?!?!?......
Salut wil(quenouille)marrrrrrrrrrrr

mars 22, 2006 7:48 PM  
Anonymous Brain said...

@L’Ange Bleu, pardon… @Marlène !
@Toutes et tous de la Boillat

Magnifiques réflexions Marlène et très belle maîtrise de l’expression ! C’est vrai que la destruction du tissu industriel telle qu’elle est menée ces dernières années par Martin Hellweg est parfaitement inacceptable et doit être punie. C’est vrai que la résistance des ouvriers et des cadres de la Boillat doit prendre aujourd’hui une autre dimension.

En fait, avec une seule action, selon le droit suisse, chaque actionnaire peut demander des comptes au conseil d’administration et à la direction…

La résistance peut prendre une nouvelle forme ! Une action ne coûte que CHF 17.40 aujourd’hui. Donc chaque ouvrier, chaque membre de sa famille ou de ses amis peuvent acheter une action (le prix d’une place de cinéma dans une grande ville suisse…) et accède ainsi au droit conféré par le Droit des Obligations aux actionnaires !

Cela promet une Assemblée Générale 2006 super intéressante si toutes et tous jouent le jeu en se préparant à un tel événement ! Imaginez la situation si la moitié seulement des signataires de la liste de soutien devenait actionnaire pour une action de Swissmetal !

Il y a des lacunes dans le Droit Suisse, mais il est aussi possible d’en utiliser les ressources au profit des ouvriers de la Boillat. (MH s’en sert bien à son profit !)

Mais cela ne sera peut-être pas nécessaire si demain, Martin Hellweg accepte enfin de céder la Boilllat à des conditions acceptables pour le/les repreneurs…

Et MERCI à l’Université de Lausanne d’avoir accueilli les Boillat hier et aujourd’hui. Extrêmement instructif et constructif !

VIVE LA NOUVELLE BOILLAT ET SES COURAGEUX TRAVAILLEURS !

Brain

mars 22, 2006 7:55 PM  
Anonymous Born to pète ta gueule said...

KouKou Wilmar. Tu viens chercher le dialogue direct?
Oublie pas d'amener Martinou.

mars 22, 2006 8:05 PM  
Anonymous Anonyme said...

Martinou a décidé de booster le bureau de poste de Reconvilier. Il va bientôt pouvoir engager des facteurs supplémentaires. Enfin un emploi temporaire de créé.

mars 22, 2006 8:09 PM  
Anonymous system said...

Je suis un fidèle lecteur (et admirateur) du blog mon cher Karl, mais cette fois, tu t'emportes et nous offre une vision manichéenne des choses : les gentils lettreux contre les méchants HEC. Les étudiants en économie et en gestion d'entreprise ne sont pas tous des fils de riche, loin s'en faut. C'est justement grâce à l'éducation que les plus pauvres peuvent parvenir à quelque chose au niveau professionnel. Souviens-toi que qu'un système (économique, social, etc.) est d'abord influencé par les êtres humaines qui le composent. Leur éthique est prédominante et c'est cela, au final, qui fera la différence. Que les lettreux et socialistes se souviennent que le communisme est l'exploitation de l'homme par l'homme... et le libéralisme le contraire. Il ne faut donc pas chercher le salut de notre société dans les extrêmes, mais dans un savant équilibre que seule l'intelligence saura acquérir. Etant moi-même économiste actif dans la région, je ne connais que trop bien le savoir-faire et le capital humain dont nous disposons chez nous. Je me bats pour la formation des jeunes et pour conserver une certaine indépendance vis-à-vis de divers systèmes polluants (le monde financier en général). Je trouve aussi la manière de procéder de Swissmetal indigne et méchante (pour rester poli).
Mais de grâce, cessez de chercher des bons et des mauvais. Si la Suisse ne formait que des étudiants en lettres, nous n'aurions même pas l'occasion d'avoir pu faire la grève chez Boillat. Ceci dit, je pense aussi qu'il est justement important qu'il y ait des étudiants en lettres pour prendre position dans ce triste cas Boillat.
Félicitations pour ton travail... et reste intelligent... ne devient pas un Martinou des lettres !

mars 22, 2006 8:11 PM  
Anonymous expatrié said...

Alalala...

J'étais "offline" toute la journée, ben je suis pas déçu! Ce serait-y qu'y nous pète une durite le MH?

En fait, comme d'hab' cette lettre est destinée aux média qui entonnerons tous en coeur dès demain:

"Martin Hellweg fait un pas émouvant en direction des (méchants) travailleurs..."

Z-y va Martinou, fait un pas et encore un on attend que ça, vu qu'entre toi et les Boillat il y a un gouffre !

Il a quelle tête le smiley qui accompagne la lettre à martinou? Le doigt point dans la même direction? ça me donne une idée de variante...

@schreck
dis à fred d'ajouter une excavatrice sur la liste de la 3. On va avoir besoin d'agrandir ton marais. Pas fini d'y fout' des crapauds!

@martinou
ach la kèrre, grosse malèrrr. Va racheter Tempo, ça te fera des mouchoirs.

(coucou con... voy... con... con... etc.)

mars 22, 2006 8:17 PM  
Anonymous Anonyme said...

Réponse a anonyme de 6:52

pourquoi la personne a la barbichette de toutes les couleurs te manque ?

mars 22, 2006 8:19 PM  
Anonymous humble avis said...

Martin Hellweg, cela suffit!!!!!

Je remarque que vous vous appropriez des arguments des grévistes et de leurs innombrables alliés.
Vous oubliez qu'ils ne sont pas dupes, et que ce n'est pas d'aujourd'hui.
Dommage.
Vous me donnez à penser que vous croyez que tout le monde manipule tout le monde.
Ce n'est pas vrai.
Pourquoi vous humilier en proférant de fausses accusations?
Pour obéir à vos maîtres scientologues dont ce sont les méthode d'appropriation de centaines d'entreprises et de milliers d'adeptes de par le monde? On dit que vous en êtes, est-ce exact?
Je pense que vous vous préparez une dégringolade spectaculaire, qui peut vous faire très mal.
Retournez-vous!
Donnez-vous encore une chance!
Vous êtes en train de couler mais vous pouvez demander pardon pour le mal que vous faites.
A chacune de vos victimes: vos clients, vos employés, vos partenaires financiers, et même vos fidèles lecteurs parmi les bloggueurs...
Vous pouvez encore déplacer des montagnes pour un avenir prospère pour TOUS.
Que le Grand Patron inspire votre coeur.


... avant que la marée de la mer rouge ne vous engloutisse.

Ou schrek au bord de son marais.

Amen

mars 22, 2006 8:23 PM  
Anonymous Du Plateau 2 said...

@ Anonyme 8:09 PM

tu parles que Martinou va booster le bureau de poste de Reconvilier??

Mais, c'est "clair", maintenant je comprend pourquoi le buraliste n'a pas encore SIGNER LA DECLARATION DE SOUTIEN.

coucou les capotés

mars 22, 2006 8:25 PM  
Anonymous dos formatted said...

encore un p'tit boulot Lulu:

Also. Übersetzen, sofort, marsch!!

Martin, s'il-te-plait, réfléchis avant d'écrire des bêtises, ton père ne t'as pas payé toutes ces études pour en arriver là:

Comment en arrive-tu a dire que tu reçois des clients au bord des larmes (snif, snif, snif), alors que tes clients les plus importants n'attendent que le moment béni de ton départ et ne doivent guère partager de sentiment d'empathie à ton égard?

Comment peux-tu dire que tu considères Reconvilier comme un site exceptionnel, alors que tu démantèles ce qui en fait justement cette nature d'exception.

Martin, sommes-nous tous des imbéciles ou serais-tu peut-être atteint d'une cécité industrielle?

Poses-toi honnêtement la question!

merci Lulu ;-)

mars 22, 2006 8:34 PM  
Anonymous dos formatted said...

Pardon de monopoliser le blog, les Boillats, mais là, votre boss, il me tend vraiment les golf.

Je suis assez sensible à la mauvaise foi et ma foi, le morpion a fait très très fort aujourd'hui, C'est bien sûr par rapport à la médiation qui se profile, pour préparer les médias...

pas besoin de traduire, Lulu...

mars 22, 2006 8:42 PM  
Anonymous Anonyme said...

Petit coucou en passant ...
à La Boillat je sais que c'est pas facile, mais faut se cramponner et oser croire à des jours meilleurs,
si ne n'est pour nous du moins faisons le pour nos jeunes !
Bisous à tous

mars 22, 2006 9:00 PM  
Anonymous jfbo said...

La dernière "lettre" de MH...!!!
Soit Martin est un fou, soit cette lettre est un faux!

Comment peut-il revenir à ces arguments?
Quel culot faut-il avoir pour effectuer cette démarche à la veille de la Négociation?
Est-il vraiment aux abois?
La situation financière de SM en est-elle à ce point?
Sa démarche manque de toute logique, va dans la direction opposée de ce que pourraient encore être ses intérêts, en un mot: une folie...

mars 22, 2006 9:03 PM  
Anonymous dos formatted said...

Franchement Lulu, vous avez dû bien rigoler en traduisant la lettre de votre patron, non?

Jamais à court d'idées cocaces ce lascard!

La vie doit pas être triste avec un type spécial comme ça.

Rien ne vous oblige à suivre le destin d'Eva Braun. Vous avez parfaitement le droit de démissionner de votre mission à risque et ce serait tout à votre honneur!

mars 22, 2006 9:06 PM  
Anonymous Deiss..pote said...

Vous êtes dur avec ce Martinou je trouve ! mais oui il fait des bêtises parfois et avant chaque médiation il essaye d'en remettre une compresse .Il est plus à plaindre qu'autre chose c'est un pauvre type ...trève de plaisanterie vous êtes surpris !
Mais le C.A dans son ensemble n'est pas meilleur ! ils cautionnent la politique destructrise de ce malade
Vive La boillat et bon courage

mars 22, 2006 9:16 PM  
Anonymous Rigueur said...

Je suis persuadé que:
1) Martinou s'énerve uniquement parce qu'il n'a pas réussi à manipuler les Boillat.
2) Martinou croit que tout le monde essaie de manipuler les gens.
Raison pour laquelle il a répété encore une fois dans ce dernier torchon:"Prenez vos distances avec ceux qui vous entraînent dans la mauvaise direction,[...]".

C'est la preuve qu'il n'a vraiement aucun respect envers les Boillats, mais vraiment aucun.

consonne-
voyelle-
consonne-
consonne-
voyelle-
consonne.... honte à toi!

mars 22, 2006 9:18 PM  
Anonymous michael collins said...

@ deiss...pote

salut mon gars je suis a la 3 je leur aie monté mon vieux fax

mars 22, 2006 9:25 PM  
Anonymous Deiss..pote said...

@michael Collins
hello ptit mec t'es sympa quand même :-))
a++

mars 22, 2006 9:31 PM  
Anonymous shreck said...

@ tous


je remarque que ce soir mon marais a du succè de bleu je vais commencé a le loué eh ouai les copins comme ça encore plus de sousous en plus de la super-production et plus besoin de la tsr

shreck vous salue du bord de son marais qui commence a venir trop petit


conzonneee .......coucou ça gaze

mars 22, 2006 9:34 PM  
Anonymous al said...

@ system 8.11

J'ai aussi fait mes études en sciences économiques, mais je ne partage pas du tout votre avis sur l'édito de Karl.

Karl mentionne qu'il n'y avait que très peu d'étudiants HEC à la conférence des employés de la Boillat. C'est tout à fait dommage car ces "étudiants" ne semblent pas très curieux, contrairement à leurs collègues d'autres facultés.

Ils auraient pu profiter de cet échange pour chercher à comprendre (=ETUDIER)comment une direction d'entreprise et un conseil d'administration ont poussé leurs employés à se mettre en grève pour dénoncer une stratégie idiote.

A mon avis, les étudiants en lettres sont plus habitués à exercer leur sens critique (esprit de contestation), contrairement aux étudiants des autres facultés (sciences/sciences économiques/ droit).

Votre message soutient une organisation hiérarchisée des classes sociales selon le degré ou le type d'études. Je trouve que c'est tout aussi méprisable que la division riches / pauvres.

mars 22, 2006 9:35 PM  
Anonymous shreck said...

@ deiss..pote


je sais qui tu es maintenant au plaisir de te revoir a la 3 ou ailleur

je te salue du bord de mon marais ou tu serra le bien venu


conzzzoneee......bonne nuit

mars 22, 2006 9:41 PM  
Anonymous Anonyme said...

Chapeau, il réussit à écrire à quelques phrases d'intervalle...

Mais le préjudice pour Reconvilier, pour la région, pour les familles qui habitent ici est immense — et très vraisemblablement irréparable.

et

Nous pouvons encore déplacer des montagnes pour garantir un avenir prospère.



Héhé, les Boillat, Martinou se prend pour Jésus. Ayez foi en lui, car la foi vous permet de déplacer les montagnes! (Matthieu 17.20)

mars 22, 2006 9:45 PM  
Anonymous humble avis said...

Déjà qu'il peut pas déplacer une fonderie.

hein, Jésus ;-)Non, Martin, c'est pas à toi que je parle.

Mais je te fais un petit coucou quand même.

mars 22, 2006 9:55 PM  
Blogger FREDOUILLE said...

Ce type est un dangereux psychopathe. Il cherche à diviser pour régner...serrez-vous les coudes et faites front commmun. Ne négociez pas avec un tel imposteur !

LA BOILLAT VIVRA SANS CE MACHIAVELLIQUE PERSONNAGE.
COURAGE A VOUS TOUS

mars 22, 2006 9:57 PM  
Blogger Karl said...

Ah oui,

Je vais bien sûr publie rla lettre de Martinou, reçue aujourd'hui par les employés de Swissmetal. Martinou y devient nerveux on dirait.

Merci à tous pour vos messages!

mars 22, 2006 9:58 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 2:00Pm

Je m'attendais à ce genre de remarque. Alors sachez-le: j'ai fait suffisamment de temps DANS HEC pour savoir parfaitement de quoi je parle. Par contre, vous ne pouvez certainement pas en dire autant des lettres, en ce qui vous concerne.

De plus, j'ai bien signalé qu'il ne s'agissait pas de tout le monde, en HEC.

Enfn, il n'est pas question de clivage gauche-droite, ici, à part dans vos remarques. Il existe d'excellents profs en HEC, qui pourtant sont des gens de droite, comme A. Stettler ou T. von Ungern par exemple.

Quant aux lettreux, il sont leurs défauts, qui valent bien le rituel d'intégration par le costard-cravate... Mais ils étaient en masse à la conférence donnée par les Boillat à l'Unil, contrairement à leur collègues de HEC, pourtant sur place.

mars 22, 2006 10:12 PM  
Blogger FREDOUILLE said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

mars 22, 2006 10:14 PM  
Anonymous Rigueur said...

Concernant la discussion sur filières d'étude et la participation à la conférence organisée à l'UNIL, j'ai un autre avis encore, juste un avis.

De manière générale (donc les exceptions existent!!!), quand on est étudiant, on n'a pas forcément l'assurance nécessaire pour participer à un débat afin de confronter ce qu'on a appris - donc forcément théorique - avec la réalité du terrain.
La différence entre les lettres et les autres disciplines est que la rigueur intellectuelle des lettres n'a pas besoin d'un formalisme modulaire.
Par conséquent, un étudiant en lettre est à l'aise dans les débats.
Par contre, pour un étudiant en sciences naturelles (scientifique ou ingéneur), de manière très simplifiée et succincte, 1 + 1 = 2, donc pas besoin de débat.
Pour un économiste, il n'y a pas de théorie/système meilleur que l'autre. Celle qui fonctionne est celle à appliquer. Donc pas de débat non plus.

Mais bon! Formation et métier mis à part, en tant qu'être humain, on peut aussi avoir des sensibilités différentes.

mars 22, 2006 10:27 PM  
Anonymous Toto said...

Mais, vous ne connaissez pas la différence entre Jésus et Hellweg ? Sans blague ?
¦
¦
¦
¦
¦
¦
¦
¦
¦
¦
¦
¦

Jésus ne se prend pas pour Hellweg…!

mars 22, 2006 10:28 PM  
Anonymous un voisin said...

Un petit rappel s'impose :

Ce qu'un ancien enseignant de Martin Hellweg dit de lui :

Martin a toujours utilisé 2 principes stratégiques pour mener ses affaires et à présent pour vous détruire.

Principe de Karl Von Clausewitz pour qui la guerre est la continuation de la politique par d'autres moyens. Il s'appuie en particulier, en vue de prendre l'avantage, sur le fait que la recours à la violence est un tabou pour vous.

Principe de Nicolas Machiavel pour qui il faut diviser pour régner. En particulier en multipliant les déclarations contradictoires via la presse, donnant l'impression de céder de temps à autre quelque chose (en vue de maintenir le facteur "espoir" élevé), mais se ravisant tout de suite après (en vue de faire fluctuer le facteur "désespoir"). Son objectif par cette stratégie est de provoquer des confusions émotionnelles et d'entretenir volontairement l'incertitude en vue de diviser.


Nous sommes dans la phase facteur espoir élevé ... pour mieux préparer demain ...

Quelle douche froide prépare-t-il ?
Un nouveau rachat à annoncer en ouverture pour perturber la discussion ? "dans le pire des cas, à partir d'une autre point de livraison.

Et MH nous a toujours habitué au pire (là au moins il est constant !)

mars 22, 2006 10:33 PM  
Anonymous back in black said...

T. von Hungern de droite. Mmhh pas si sûr. Cela dit ca n'enlève rien à ses qualités de professeur très engagé dans le domaine de l'environnement d'ailleurs. Mais bon la question n'est pas la question.

A plus

Au fait moi aussi je peux fair un ptit coucou à cette personne se prenommant Wilmar?

mars 22, 2006 10:37 PM  
Anonymous michael collins said...

@ Shreck et tous

voilà je suis de retour dans mon Irlande a moi! y a plein de marais mais moi je sais ou ils sont ceux qui me connaissent maintenant seront les bienvenus lorsqu'ils traverseront ma vallée...

allez courage pour demain

de l'audace toujours de l'audace

mars 22, 2006 10:42 PM  
Anonymous Rigueur said...

J'ai une autre histoire concernant Martinou.

Théorème 1:
***********
Plus la situation est chaotique, plus il est facile de profiter.
Conclusion 1:
*************
Comme Martinou est un profiteur, alors si la situation n'est pas suffisamment chaotique, il fait exprès pour qu'elle le devienne.

Théorème 2:
"""""""""""
Une information paraît forcément plus crédible lorsqu'elle est écrite.
Conclusion 2:
"""""""""""""
Martinou estime que quand on sait mentir, on sait écrire ses mensonges.

Théorème 3:
```````````
La satisfaction des besoins chez l'être humain respecte l'ordre suivant: besoins primaires (vitaux) avant besoins de sécurité avant besoins d'appartenance ...
Conclusion 3:
`````````````
Martinou tente coûte que coûte d'exploiter à fond ce théorème. Mais comme il est tellement nul, il a tout raté.

mars 22, 2006 10:59 PM  
Anonymous jfbo said...

Mais Martin, qu'as-tu fait?????????


"J’ai vu des patrons au bord des larmes parce que leur production, qu’ils avaient mis des décennies à développer, est arrêtée. Quelle qu’ait été la position de ces clients dans le passé, ils risquent ..."

On pourrait aussi dire:

J'ai vu des fondeurs au bord des larmes parce que leur production, qu'ils avaient mis des
décennies à développer, est arrêtée. Quelle qu'ait été la bonne volonté, la persévérance, le souci de bien faire, la compétence, l'engagement, le sacrifice de ces hommes dans le passé (dans l'avenir, ça m'étonnerait!!), ils risquent ..."


Non mais t'es pas fou d'oser dire des choses pareilles?


"...Il est difficile de comprendre pourquoi la grève continue..."

Ah tiens, la grève continue?? premère nouvelle!
Mais non, Martin, c'est un lock-out et tu le sais très bien ou alors t'as rien compris!


"... et il ne nous reste qu’à chercher des solutions, qu’il s’agisse de faire livrer des marchandises à partir des sites de Lüdenscheid ou de Dornach ou, dans le pire des cas, à partir d’un autre endroit. Nous sommes forcés de réfléchir à des scénarios de ce type avec nos clients..."

T'as été voir sur ricardo.ch ou alors éventuellement chez Aldi ou à la Migros????

Vivement demain, qu'enfin quelqu'un lui fasse comprendre qu'au monopoly on peut aussi perdre.

mars 22, 2006 11:04 PM  
Anonymous Rigueur said...

Bon, qu'est-ce qui va se passer demain?

Solution 1 ou BIG BANG?

Demain déjà ou le lendemain de la médiation?

Je n'ai plus envie de faire des pronostics!

Wait and see!

Bonne nuit à toutes et à tous!!!

et...
consonne-
voyelle-
consonne-
consonne-
voyelle-
consonne.... écoute ton maîîître!

mars 22, 2006 11:06 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Toto
Mais, vous ne connaissez pas la différence entre Jésus et Hellweg ? Sans blague ?

Jésus multiple les croissants

Martin multiple les conneries

Merci Boule de Berlin

mars 22, 2006 11:23 PM  
Anonymous Petit ours said...

Le ...comment appeler ça ? "morceau de papier taché d'encre" du morpion a au moins servi d'exutoire à de nombreux bloggeurs ce soir (n'est-ce pas oeil de Moscou?).
Mais il ne faut pas oublier l'essentiel. Demain c'est "LA" médiation. Donc demain, amis bloggeurs, si vous avez un gri-gri, ne l'oubliez pas et titillez-le tout le matin... nos négociateurs en auront bien besoin.
A nos négociateurs on leur dit naturellement..... le mot de Cambronne et surtout ne perdez pas de temps avec le "machin en papier" d'aujourd'hui. Demain, si les négociations durent 4 heures,vous devez parler de la vente de la Boillat durant au moins 3h 59 min et 45 sec. Cela vous laisse exactement 6 secondes pour serrer la main de monsieur Rolf (il le mérite) et 9 secondes pour serrer toutes ces autres mains malhonnêtes. Croyez-moi c'est amplement suffisant et prétextez un besoin urgent pour vous laver les mains tout de suite après. Normalement ça ne s'attrape pas mais on est jamais trop prudent.
Bonne nuit à tous les notres.

mars 22, 2006 11:28 PM  
Anonymous Anonyme said...

On y croit les négociateurs, alors au boulot!

Bon courage à tous.

mars 22, 2006 11:34 PM  
Blogger Karl said...

@Back in black

Il est possible que von Ungern soit relativement à gauche.

Mais enfin, ce n'est pas un anticapitaliste non plus, loin s'en faut.

De plus, je signale à ceux qui auraitd es doutes que les Université sont bien un lieu où l'on trouve un écrasante majorité de personnes issues de milieu aisé. Ceci dans toutes les facultés. Et, si vous êtes à l'uni, mais issu d'une famille défavorisée, vos chances de boucler vos études sont, statistiquement parlant, jusqu'à des dizaines de fois inférieures à celles d'enfant issus de milieux aisés.

Mais bon, à part ça, vive la Boillat!

mars 23, 2006 12:00 AM  
Anonymous dos formatted said...

Allez les négociateurs, soyez fermes et ne vous laissez pas démonter par la clique d'en face.

Comme le dit petit ours, gardez toujours le but à l'esprit:

l'indépendance... ou le big bang.

A tout prendre, l'indépendance serait la meilleure des solutions.

Bon courage à tous. Que Dieu vous garde!

mars 23, 2006 12:01 AM  
Anonymous idéaliste incurable said...

@à tous, aux Boillat surtout

Eh bien voilà, les dés sont jetés. Que nous apportera ce 23 mars ? Pourvu qu'à nouveau, ils ne remettent pas les décisions à une prochaine ronde de négociation. Comment pourrions-nous le supporter ? Courage, courage et confiance.
Je pense à vous. Dieu vous garde.

mars 23, 2006 12:29 AM  
Anonymous Anonyme said...

Chères collaboratrices
et Chers collaborateurs,

Vous êtes quand même des pas gentils. Vous avez vu c’qu’vous avez fait avec votre grève ? Que du gâchis. A cause de vous, j’ai perdu des sous. Vous avez fait pleurer dans les chaumières. Depuis la reprise du travail, grâce aux va-et-vient des camions, j’ai vidé tous les stocks. Les fours vous ont permis de cuire la paella, le couscous, les spaghetti , le rata, les merveilles de carnaval et même la fondue chinoise.
Pas de panique, allons jusqu’au bout ! Prenons nos pelles, nos pioches et nos brouettes et ensemble déplaçons toutes ces montagnes afin que Reconvilier, Dornach et Lüdenscheid ne soient plus qu’un désert.

A+ et gros bisou
Votre Martinou

mars 23, 2006 1:19 AM  
Anonymous Marlène said...

Monsieur Hellweg,

Vous venez faire leçon leçon aux employés de la Boillat qui ont subi votre incompétence doublée d'une intention mal cachée, certainement celle de spéculer sur l'effondrement de tout Swiss métal pour décider le CA à vendre tout le groupe. C'est juteux comme opération n'est ce pas pour vous ?.

Votre lettre sent le machiavelisme et les méthodes abjectes.
Je vous réponds aussi point par point dans le même ordre.

1 - Vous prétendez créer 240 emplois à long terme

Mais vous avez licencié 120 aujourd'hui.
Mieux, vous avez licencié presque tous les cadres de l'usine. Comment voulez vous qu'elle fonctionne et qu'elle rapporte ?

Mauvaise foi de votre part.

2 - Vous dites vouloir investir 25'000'000.-- d'ici 2010.
On voudrait bien connaître la nature et le lieu de ce prétendu investissement. Alors que vous supprimez des emplois en masse

Incohérence de votre part.

3 - Un peu plus bas dans votre lettre vous parlez de la perspective de "supprimer 70 à 80 emplois dans les 5 prochaines années"

Encore incohérence et en contradiction avec la promesse de créer 240 emplois d'ici 2010.

4 - Vous tenez les grévistes pour responsables. Expliquez nous pourquoi vous avez licencié les 21 cadres qui sont le cerveau de l'usine. Vous dites qu'ils vont jusqu'au boutisme.

Avez vous, à vous seul, résussi à faire fonctionner Boillat ?
Vos Gens surdoués de Dornach ont ils réussi à remplacer les 21 cadres avec succès ?
On avait souhaité que Martin Hellweg, vous n'iriez pas jusqu'au bout de votre incompétence ou pire, jusqu'au bout de vos calculs.

5 - Vous en appelez aux grévistes à revenir à la raison.

a) On se demande pourquoi cet appel arrive seulement maintenant. Dans ce cas là, il faut réengager les 21 cadres, mais pas pour 15 jours pour que l'usine puisse fonctionner normalement,
b) réengager les 120 employés qui sont indispensables à la production.

Martin Hellweg, on ose espérer que vous avaleriez un jour votre orgueil et que vous soyez plus prudent à l'avenir avant de promettre du 9% de cotation boursière. Que vous reconnaissiez que vous êtes un ignare dans la métallurgie et encore plus ignare dans les alliages de ce type. Vous n'auriez pas agi comme vous l'aviez fait si on vous a éduqué à la gestion, de prendre tous les avis en compte, à écouter les conseils logiques et sensés avant de fracasser.

6 - Se battre à visage ouvert dites vous ?

Vous êtes très mal placé pour le dire. Ou alors vous êtes encore plus cynique qu'on ne puisse imaginer. Vous ne vous êtes pas privé d'user de licenciements comme représaille. Les 21 cadres s'étaient exprimés à visage découvert. Rappelez vous !

HELLWEG, vous moquez du monde !

Il faudrait déjà que votre parcours, jusque là ne soit pas opaque aux yeux de tous et qu'on puisse comprendre le pourquoi que vous décapitiez boillat . Ces raisons sont obscures et inexplicableS pour n'importe quel chef d'entreprise.

Vous prônez dans vos cours, le développement très essentiel du sens de la communication. Pour votre gouverne, vous ne l'aviez pas mis en pratique. Vous n'aviez pas dialogué avec les cadres, vous les aviez congédiés.
Qui est Flotho dans votre giron ?
Il restructure son usine aussi.
Que fait il à Boillat ?
Quel est son rôle auprès de la Boillat ?
Ca aussi c'est louche.

7 - Vous voulez nous faire croire que les clients de reconvilier en veulent aux grévistes et qu'ils se replient sur d'autres fournisseurs..

Vous retournez la vapeur.
C'est vous-même qui avez dressé la liste ségrégationnaire et ostraciste qui sanctionne certains qui ont soutenu les grévistes. C'est quand même vous qui usiez de chantages et de coercitions. Pas les grévistes.
C'est quand même vous qui disposiez et disposez toujours du stock pour le livrer à qui vous voulez.

Il faudra aussi comptabiliser ce que vous avez soustrait à Reconvilier.

8 - Reconvilier dans l'impasse. Venant de votre bouche ça sent le cynisme, la bassesse et la méchanceté. Vous aviez eu 30 jours pour dialoguer. A aucun moment vous n'aviez tenté de le faire.
Vous étiez au carnaval de Cologne pour boire dans des gobelets en étain à Flotho..! Vous vous en fichiez de la population de Reconvilier.

L'effondrement de Swissmetal, vous l'aviez sûrement escompté dans votre plan de business. C'est trop beau de mettre son incompétence sur le dos de ceux qui doivent vous subir: vos victimes de la Boillat et le reste de la population.

En conclusion, Monsieur Hellweg, l'affaire est entre les mains des représentants du personnel, de Rolf Bloch et des représentants de Swissmétal, c'est à dire son CEO que vous êtes. Ne court circuitez pas vos obligations par des missives dilatoires tantôt intimidantes, tantôt geignantes. Elles ne vous honorent pas.
Vous aurez tout loisir de vous exprimer en séances de négociation. D'ailleurs n'avez vous pas toujours pris le droit unilatéral et régalien de produire vos pires aberrations.

J'espère seulement, au nom de ces pauvres familles que vous avez plongées le stress et l'humiliation depuis votre arrivée sur nos terres, que vous quitterez vite Reconvilier. On ne vous aime pas et on a ces raisons clairement et raisonnablement exprimées, aux intérêts économiques bien pesés de souhaiter votre départ.

Ce ne sera pas du moindre soulagement qu'on vous voit quitter aussi Swissmétal. Vivement qu'on vous fasse payer les dégâts causés sur notre propriété collective.

VIVA BOILLAT, BOILLAT REVIVRA !

mars 23, 2006 2:23 AM  
Anonymous Marlène said...

@ Brain et @ Tous

Vite un petit mot car si la vente de Boillat tombe demain à l'issue des négociations, il nous faut vite organiser son rachat selon l'idée de Brain.

Une voire quelques actions par signataire de la liste de soutien, on aura vite récupéré la Boillat. C'est chose parfaitement jouable.

Souvenez vous, on était plus de
150'000 personnes dans toute l'Europe à acheter un mètre carré du Larzac, certains en ont acheté 10, des association, 100 mètres et le Larzac avait été soustrait définitivement aux militaires.

Pour la Boillat on peut rééditer cette solution.

Courage les représentants de l'usine. Tenez bon face à Hellweg.
On pensera à vous toute la journée et on vous enverra de bonnes ondes.

VIVA BOILLAT, BOILLAT REVIVRA !

mars 23, 2006 3:50 AM  
Anonymous Anonyme said...

..




















































































































































































.................................

mars 24, 2006 3:30 PM  
Anonymous Grand-mère said...

Slogans, mon choix: 38 - 70 - 143
ça serait bien d'en mettre plusieurs en allemand; cette lutte doit devenir celle de tout le monde.
Si je peux me permettre une proposition de plus:
FINANCIERS VOYOUS - PARLEMENT TOUTOU

(je ne sais pas comment le dire en allemand...)

mars 29, 2006 10:52 AM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home