vendredi, mars 24, 2006

Martin, ne compte pas t'en sortir!

Aux employés de l'usine Swissmetal Dornach

Il apparaît que certains d'entre vous lisent ce blog, d'où ce message (si Martin Hellweg ne vous coupe pas Internet à l'usine avant que vous ne le voyiez).

Même votre représentant syndical, Christof Burkard, pourtant peu motivé à soutenir la Boillat et opposé à la grève, pourtant introduit dans la médiation par Martin Hellweg, a compris que la direction de Swissmetal se moque de vous. Dans son communiqué, il critique les provocations et la stratégie de Swissmetal, et prône une vente de la Boillat pour le bien de tous. Christof Burkard sait de quoi il parle: il a quitté la séance de médiation de jeudi vers midi et a rédigé son communiqué ensuite. De plus, mais ça je ne le sais pas, cette nouvelle approche lui vient peut-être de discussions avec vous.

Quelqu'un m'a dit hier: "Dans le paquebot Swissmetal, Dornach voyage en première classe. Mais le paquebot coule, et la première classe elle-aussi va boire la tasse". Pensez-vous que cette personne se trompe? Moi pas.

Employés de Dornach, vous êtes maintenant face à un choix: vous n'avez pas voulu suivre les Boillat, considérant que leur action allait contre vos intérêts, soit. Vous avez pensé que même si Martin Hellweg était le grand malade qu'il est, seule la Boillat en souffrirait, et que vous en profiteriez. Les choses se passent autrement.

Sachez-le, si Martin Hellweg ne lâche pas la Boillat, Swissmetal va droit dans le mur, vous y compris (je crois que vous vous en doutez). Swissmetal a besoin d'une Boillat qui marche et fait tout pour qu'elle ne marche pas. La fonderie ne tourne pas, le stock arrive au bout. Bientôt, la Boillat n'aura plus aucune chance de rapporter de l'argent à Swissmetal et ne fera plus que lui coûter très cher. De l'argent, Swissmetal pourrait en avoir en vendant la Boillat, mais Martin Hellweg refuse d'entrer en matière sur les offres d'achat.

Nous n'avons pas encore pu le prouver, mais tout indique que Martin Hellweg travaille pour le renforcement de Busch-Jaeger, où il a de ses petits copains, et pour le démantèlement progressif de tous les sites suisses de Swissmetal.

Les travailleurs de la Boillat ont besoin de votre aide pour que la Boillat continue à exister. Mais vous, vous avez aussi besoin de l'aide des travailleurs de la Boillat pour que la Metallwerk de Dornach continue à exister.

Ce vendredi matin, il y a une conférence de presse de Swissmetal. Ecoutez-là bien, et choisissez. Si Martin Hellweg ne vend pas la Boillat à des conditions acceptables, vous pourrez regarder disparaître votre usine en vous taisant, ou prendre le risque de vous révolter. Inutile de vous dire pour quelle option je penche.



Attentes du jour

Ce matin, il y aura une conférence de presse de Swissmetal, à Zurich. Pour l'occasion, la direction du groupe est capable de tout, de la manoeuvre dilatoire au coup d'éclat. Tout est à craindre, des gens comme Martin Hellweg et Friedrich Sauerländer n'étant pas prévisibles, étant donné les problèmes psychologique sévères qu'ils ne parviennnent pas à résoudre.

Cette conférence a été annoncée avant le début de la séance de médiation d'hier, ce qui aura permis à Rolf Bloch de constater qu'il s'est fait rouler dans la farine. Comme sa consoeur E. Zölch avant lui, et comme bien d'autres encore, il lui aura fallu croire que ses prédécesseurs avaient raté quelque chose que lui ne raterait pas.

Cependant, clarifions une chose: Swissmetal ne s'en sortira pas de cette manière, parce que Swissmetal va mal. Il faut être actionnaire pour ne pas le voir. Martin Hellweg et ses sbires sont simplement assez atteints pour être prêts à toutes les folies plutôt que d'assumer une défaite. L'option Big bang, que les Boillat en soient les auteurs ou pas, est l'alternative à la vente.

Ou alors, autre alternative, une nouvelle tricherie, comme l'acquisition de Swissmetal par une entreprise dirigée par des petits copains de Martinou. Quelqu'un qui en sait quelque chose (garanti) me souffle d'ailleurs que c'est cette dernière solution qui est la plus probable. Pour cette personne, le refus de la part de Swissmetal d'entrer sérieusement en négociations montre qu'ils ont préparé une solution.

J'ai même un nom de petit copain envisageable, celui de Dietrich Twietmeyer, proposé par "Un voisin", fidèle blogueur, suite à quelques recherches, qui se poursuivent.

Si ce cas de figure se réalise, je rappelle que la confédération est responsable, malgré toutes les pirouettes de Joseph Deiss. Etant donné que Rolf Bloch garanti, moralement au moins, la médiation, il aura à répondre de son échec s'il doit avoir lieu.

En effet, Martinou et sa bande n'ont jamais, si l'on en croit leur réaction, voulu lâcher la Boillat. Les offres d'achat devaient être déposées jusqu'à jeudi et sont restées, totalement, lettre morte. Rien n'a été, semble-t-il, étudié par la direction de Swissmetal, alors que celle-ci, par la voix de Sam Furrer, demandait qu'elles arrivent rapidement. Martinou et ses subalternes devaient penser qu'aucune offre n'arriverait jamais et ont fait leur proposition sur cette base.

Enfin, le site de Busch-Jaeger, en pleines transformations, indique Avins comme représentants aux USA, pour les instruments d'écriture et les produits standards. Sachant qu'Avins est, en théorie, une entreprise très liée à la Boillat, notamment en tant que client exclusif, il y a quelque chose de douteux. Surtout quand on sait que des commandes d'Avins de produits qu'ils étaient tenus de commander exclusivement à la Boillat étaient faxées à la Boillat... par erreur (elles étaient en fait adressées à Busch-Jaeger).

A voir donc. Probablement ces lignes seront-elles d'ailleurs sans intérêt au moment où vous les lirez.


Médias du jour

Le Courrier propose aujourd'hui un article sur la journée de jeudi. Description d'une attente nerveuse et vaine (pour le moment).

Dans Le Temps, Serge Jubin est toujours aussi déprimé. A croire qu'il travaille à la Boillat sous les ordres de Déclin!

Plus sympa, une petite vidéo a été publiée par le site www.laboillat.ch (d'ailleurs il est temps d'aller enchérir sur un tableau!) et est téléchargeable en cliquant ici.

Enfin, le Journal du Jura propose des articles assez complets. Si vous voulez une description de la journée de médiation telle qu'elle s'est déroulée à Berne, vous l'avez trouvée.

93 Comments:

Blogger Karl said...

@Ceux qui ont mon téléphone.

N'hésitez surtout pa sà me téléphoner si vous avez des infos. Ca risque de me réveiller (enfin, plus que ça même), mais ce n'est absolument pas un problème.

Merci!

mars 24, 2006 4:43 AM  
Anonymous Fred said...

Salut Karl, une nuit bien agitée, ça turbine,ça turbine, et les visages découverts et cachés travaillent comme des malades...

Et bien Martinou, on en trouve des trucs sur ton compte!!!

Aujourd'hui je descend ouvrir la 3 à 8h30, volà, et elle sera ouverte, ouverte, ouverte, et encore ouverte tant qu'elle aura besoin de l'être.

Juste un besoin pour cette journée, une petite fermeture de 11h à 13h pour accueillir la "commission d'aide aux Boillat".

Merci à tous, venez nombreux, hier on sentait la tension remonter d'un cran, et vous êtes à cran, choisissez la voie qui mène à la victoire et continuez la lutte dans la dignité, ce moment est crucial, dans cette état de tension, les risques de dérâpages sont nombreux, et bien ensemble nous les éviterons, comme depuis le début.

Je vous adresse mes bons messages de soutien et vous dis à bientôt à la 3 pour se détendre un peut...

Fred

mars 24, 2006 5:43 AM  
Anonymous Léon said...

salut tous
ben ça y est !!!!!!!
112 emplois qui passent à la trappe !!!
MERCI Martinou ..
ben cette fois ça va chier !!!!!

mars 24, 2006 7:15 AM  
Anonymous michael collins said...

@ tous
@ petzi et shreck

oulalala j'ai tres peu de temps mais je vais faire le max pour etre informé.
j'éspère que l'esprit confederal Suisse viendrat a bout de ces faussoyeurs

bien a vous les Boillat

mars 24, 2006 7:21 AM  
Anonymous al said...

communiqué sur swissmetal.ch
24.03.2006

30 % des clients du site ont été perdus par la grève - 112 licenciements sont inévitables - L’entreprise veut maintenir le site et conserver les postes de travail restants



La grève à l’usine Swissmetal de Reconvilier a entraîné une perte avoisinant les 30 % des clients du site. Comme déjà annoncé en février, la suppression de 112 postes de travail à Reconvilier devient une nécessité économique. Les lettres de licenciement ont été envoyées aux personnes concernées en date du 23 mars 2006.

Par ailleurs, l’activité de l’usine de Reconvilier a été massivement ralentie par une grève perlée. Une soixantaine des 320 employés se sont mis en arrêt maladie. Le volume de production est de 50 % inférieur à sa valeur normale. Par contre, les coûts restent les mêmes.

Face à cette situation peu réjouissante, le Conseil d’administration a néanmoins réitéré sa volonté de maintenir le site et de conserver les quelques 200 postes de travail restants. Aucun autre licenciement ne sera signifié. Cependant, Swissmetal compte sur la volonté des collaborateurs restants de reprendre le travail avec vigueur. Dans le cadre de la médiation, le canton de Berne a proposé une flexibilité de l’assurance chômage. Swissmetal espère maintenant pouvoir compter sur cette souplesse en ce qui concerne le chômage partiel et d’autres solutions transitoires. Si le site de Reconvilier réussit à regagner rapidement sa crédibilité auprès des clients et arrive à en reconquérir, alors Swissmetal espère pouvoir créer de nouveaux emplois à l’avenir.



Les offres d’achat vont être examinées.

Swissmetal s’entretiendra dans les prochains jours avec des acquéreurs potentiels de l’usine. Une décision de principe concernant la vente éventuelle de certaines parties du site sera prise jusqu’au mardi 28 mars 2006. À noter que les manifestations d’intérêt réceptionnées font partiellement état de conditions irréalistes. Swissmetal ne vendra certainement pas les activités essentielles et stratégiques de l’entreprise.



Swissmetal appelle une nouvelle fois toutes les parties concernées à la raison et leur demande de mettre tout en oeuvre pour pouvoir conserver le site de Reconvilier.



Swissmetal rappelle que jusqu’au début de la grève illégale le 25 janvier dernier, elle n’avait jamais eu l’intention de remettre en question le site de Reconvilier et avait planifié 240 postes de travail industriels pour 2010 pour ce site. Encore aujourd’hui Swissmetal est fermement convaincue qu’un comportement constructif de la part de toutes les parties concernées pourra permettre de compenser une grande partie des dommages causées par la récente grève et qu’à long terme entre 150 et 200 postes de travail pourront être mis à disposition à Reconvilier.




<- retour:

mars 24, 2006 7:23 AM  
Anonymous Anonyme said...

Après Madame Zölch, c'est au tour de Monsieur Bloch de se faire rouler dans le chocolat!!!

Pendant que la médiation de déroule, la bande de SM (Salopards Maudits) expédie des lettres de licenciements à 112 personnes !

Relancez la grève, c'est votre seule réponse

Arrêtez la médiation Monsieur Bloch et dites-nous ce que vous pensez de cette pseudo direction
qui se fout complèmement de vous et de tout le monde.

Et que vive la Boillat !

mars 24, 2006 7:43 AM  
Anonymous Anonyme said...

Un Ragusa roulé dans la farine, ça a quel goût déjà ?

mars 24, 2006 7:48 AM  
Anonymous Rigueur said...

Absolument, tu as raison, Karl (!), de relever que Martin Hellweg et Friedrich Sauerländer ont des problèmes psychologiques sévères. Mais réfléchissons un moment et posons nous la question: n'y-a-t il pas d'autres problèmes encore? Personnellement je pense que oui, il y en a encore beaucoup d'autres.

Ils sont obligés de faire quelques choses pour sauver leurs carrières. S'ils laissent tomber LA BOILLAT maintenant, ils auront du mal à justifier cette décision à leurs futurs employeurs. Plus que jamais, l'économie de marché a besoin de chef d'entreprise fort, inflexible, amoral (et non pas immoral), ...

N'oublions pas qu'il y a au moins 2 milliards de personnes qui sont prêtes à travailler dans à peu près n'importe quelles conditions. Et ça, l'économie de marché a très bien compris.

Si les politiques ne font rien au niveau national, continental et mondial, les micro BIG BANG, macro BIG BANG et BIG BANG mondial ou BIG BANG tout court arriveront certainement un jour. Entre temps, des connards comme Martinou et Fridou ont déjà bien profité leur vie.

mars 24, 2006 7:55 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ Tous

A ceux qui recevront une lettre de licenciement, envoyé une copie à M. JE PEUX RIEN FAIRE à Berne

mars 24, 2006 7:57 AM  
Blogger Auguste, le bouffon du Seigneur said...

Salut de la région lausannoise !
Juste pour vous dire que nous sommes toujours derrière vous.
Nous gardons les regards fixés dans la bonne direction : la Victoire !
Que le Seigneur que je sers nous bénisse tous, nous en avons tant besoin.
Je pense très fort à vous tous!
Votre Auguste, bouffon du Seigneur...

mars 24, 2006 8:11 AM  
Anonymous oeil de moscou said...

Après avoir profité d'un superbe couché de soleil au sommet de mes chères montagnes de Russie ( les montagnes russes, c'est la Bourse !!), me voilà d'attaque !

Mon oeil est grand ouvert. Mes oreilles idem...

A+

mars 24, 2006 8:19 AM  
Anonymous Anonyme said...

@Léon
T'as raison, cette fois il l'a cherché. Ca va chier.
Avec ce connard on ne peut pas discuter. R. Bloch s'en doutait déjà, mais maintenant il en est sûre.
Si les politiques refusent de dire stop à ce menteur, on commencera sans eux.

mars 24, 2006 8:26 AM  
Anonymous solidaire.. said...

25 cadres...+ 120 emplois...le morpion parle de vendre "certaines" parties de la boillat!!il continue de jouer avec les personnes!

Ce type est FOU!!! il faut l'enfermer pour longtemps!!

mars 24, 2006 8:34 AM  
Anonymous oeil de moscou said...

J'osais pas le dire.
Mais sachez que le BigBang est à l'ordre du jour depuis hier.
Il n'atteindra pas Reconvilier. Mais certains bureaux de Dornarrr.

La bande Péchiney et Kapos attention. Vous avez tentez de jouer aux maîîîtres du monde avec nous. Votre Maîiitre vous a utilisé. Il n'a plus besoin de vous. Il repart im Deutschland... Et pas avec vous !!!
Vous pouvez appeler votre nounou. Vous en aurez besoin...

mars 24, 2006 8:39 AM  
Anonymous Patrice Brischoux said...

Je fais partie des 112.

Je suis licencié pour le 30 juin ...

... La nouvelle Boillat VIVRA

mars 24, 2006 8:47 AM  
Anonymous solidaire.. said...

Je reposte parce que, il faut bien comprendre l'important:

Il roule une fois de plus tout le monde DANS LA FARINE!!
Vous en avez pas marre de la truite meunière pas fraîche?....

COURAGE LES BOILLATS!! il s'en tirera pas comme ça!

mars 24, 2006 8:47 AM  
Anonymous Anonyme said...

Dans son communiqué, Swissmetal avoue pour la première fois que le groupe est en difficultés financières. C'est enrobé pour que l'on se focalise sur les licenciements, mais Swissmetal va mal.

mars 24, 2006 8:47 AM  
Anonymous Anonyme said...

rage, colère, tristesse ...
que faire face à ces dictateurs avides de pouvoir et d'argent ?
Que faire ?
Réfléchissons et restons solidaires
il faut que l'opinion publique toute entière fasse à nouveau pression et montre sa solidarité envers les employés de La Boillat !
Osons dénoncer cette machination diabolique partout, là ou nous sommes ... n'ayons pas peur de nous affirmer.
Il faut sauver La Boillat et faire respecter les droits humains.

mars 24, 2006 8:53 AM  
Anonymous Anonyme said...

112 LICENCIEMENTS AUJOURD'HUI.
200 DEMAIN ET LA FIN DU SITE
VOILA LE RESULTAT DE VOTRE SOUTIEN A LA BOILLAT
A PART AUGMENTER VOTRE CARNET
DE NOUVEAUX MEMBRES ET COTISANTS, VOUS AVEZ PARTICIPEZ A UN GACHI SANS PRECEDENT
LA CONFIANCE DES OUVRIERS BOILLAT A VOTRE EGARD EST REDUITE A NEANT
IL ME SEMBLE QUE VOUS AVEZ BAISSER LES BRAS UN PEUT VITE (QUESTION DE GROS SOUS)

ALORS JE ME DEMANDE ...
POUQUOI AVOIR ATTISER LE MOUVEMENT DE GREVE AUSSI LONGTEMPS POUR ABBANDONNER
DES LES PREMIER PETIT SOUCIS FINANCIER.
PENSEZ AUX GROS SOUCIS FINANCIER ET FAMILIAL QUE VA SUBIR L’ENSEMBLE DU PERSSONEL BOILLAT
ALORS ENCORE UNE X

BRAVO L'UNIA

mars 24, 2006 9:02 AM  
Anonymous jfbo said...

A quelle heure, la conférence de presse?

mars 24, 2006 9:07 AM  
Anonymous Anonyme said...

@oeil de Moscou
On peut faire quelque chose avec les Dornach, ils seront mieux avec nous qu'avec Martinou.
Mettons lui le bordel partout, même en Allemagne.
Il a voulu la révolte il l'aura.

mars 24, 2006 9:09 AM  
Anonymous Anonyme said...

Une seul réponse a cette provocation ...

continuer la grêve j'usqu'à
la mort du site
de toute façon ont a plus rien a perdre au contraire tout à gagner

" LA MORT DE CE GROS FASCISTE DE MARTIN HELLWEG"

PS. la direction de Swissmetal me donne envie de vomir, MAIS J'EN SUIS SUR IL NE L'EMPORTERONS PAS AU PARADIS il y a toujours un retour de flamme

mars 24, 2006 9:13 AM  
Anonymous paddy said...

Rhaaa!! les iniques et les morpions !

Swissmetal, géré avec les pieds, va mal.
Reconvilier irait bien si...
MH et son CA ont commencé le démantèlement.

Berne, géré avec les pieds, va mal.
Les Jurassiens iraient bien si...
"Notre" représentant(e) à Bern et son UDC ont commencé le démantèlement.

La politique suisse, gérée avec les pieds, va mal.
La Suisse irait bien si...
Christoph B et son UDC ont commencé le démantèlement.

A noter que l'UDC n'a pas l'exclusivité, c'était pour la forme.

Mais réveille-toi citoyen!

mars 24, 2006 9:18 AM  
Anonymous Anonyme said...

Un utilisateur anonyme
mars 24, 2006 9:02 AM

Tant fait pas c'est pas fini. Je vois que les communiqués de la Lulu sont en majuscules maintenant. Toujours la même technique, diviser pour régner. Pas de soucis vous n'avez pas fini d'en chier, la lutte continue.
Vous venez de souffler sur la braise.

mars 24, 2006 9:19 AM  
Anonymous épouse de gréviste said...

Bonjour,

Je suis dégoûtée, déprimée, plus d'espoir :-(

Après avoir entendu toutes ces "conneries" à la radio, je me prends à espérer que mon mari fera partie des 112... Et lui aussi...

C'est clair que repartir en grève serait la meilleure solution, mais je doute fort que tous les employés suivront cette fois-ci (certains ont en marre, car ils pensent que ça ne sert à rien, d'autres ont peur des répercussions financières, etc...). Et faire la grève avec seulement la moitié de l'effectif, est-ce que ça va servir à quelque chose ? Je ne crois pas, MH les ignorera et dira que ce sont des irréductibles, que les gens raisonnables ont compris qu'il faut travailler avec SM... Bref, je ne vois vraiment plus d'issue à ce "merdier"...

Je vous souhaiterai bien un "courage", mais franchement, je ne sais plus à quoi ça sert... :-(

mars 24, 2006 9:19 AM  
Anonymous Anonyme said...

Le beau Martinou, il lui est beaucoup plus facile de se pavaner à une conférence de presse que d'organiser l'utilisation des presses de la Boillat.

A vous tous de la Boillat, annoncez simplement à la presse et sans conférence de presse que la grève continue.

Martinou finira bien par rire jaune comme un citron pressé !


Vive la lutte de la Boillat !

mars 24, 2006 9:22 AM  
Anonymous paddy said...

Préparez-vous à accueillir des visiteurs de Lüdenscheid et Dornach. Ne les laissez pas la queue entre les jambes. S'ils ne savaient pas sur quel pied danser, maintenant ils ne peuvent plus ignorer qu'on leur a fait écouter une autre musique que celle de la partition...

mars 24, 2006 9:22 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ épouse de gréviste et à tous ceux qui ont reçu une lettre de licenciement aujourd'hui...

Le premier choc est toujours dur. Exprimez votre colère, que ce soit sur le blog ou à l'Uzine3, il faut que ça sorte.

La roue a de la peine à tourner, mais elle tourne.

Le communiqué de SM est un aveu d'échec de la part de la direction. Ils essayent de sortir la tête de l'eau. Ce n'est pas le moment de céder.

MH n'a tenu aucun de ses engagments jusqu'à présent. Il ne le fera pas pour l'avenir. En juin, il sera parti avec son pactole, cela c'est dûr et certain, et le suivant ne sera pas tenu par les "promesses" qu'il fait aujourd'hui.

Courage les Boillat!

mars 24, 2006 9:31 AM  
Blogger solidarnoch said...

Ne nous énervons pas.

Je sais, moi qui suit de l'extérieur de la boillat, c'est plus facile à dire.

Mais attendons la fin de tous les communiqués, et aprés, les boillat on pourra voir quelle stratégie vous pourrez employée.

C'est qui ont déjà des idées, ou se que vous voulez faire par la suite, gardez le pour vous encore quelques heures.

On arrive au bout de cette piéce de théatre, où cette bande de mesquin tir leurs derniéres cartouches, mais vous les Boillat, vous en avez encore, et cela va faire mal, puisque personne veut vous écoutez.

On vit vraiment dans un monde de pourri, même ceux qui sont censé nous défendre (les politiques)ne veulent rien faire face à cette bande de voleur, et en plus, qui vilipande notre patrimoine.

Elle vient toujours plus belle notre suisse.

Pouaaaaaaaaa

mars 24, 2006 9:39 AM  
Anonymous dos formatted said...

Lulu, au boulot:!

Martin, rapelle-toi, Hitler a fait accuser les communistes de l'incendie du Reichstag pour mieux écraser la contestation de son système. Ton coup était naturellement préparé de longue date, mais cela on comprend tous que tu ne puisse pas le dire à haute voix.

Tu n'as même pas eu la décence d'attendre la fin de la médiation pour convier les journalistes à ta conférence de presse.

Tu n'as aucun respect de Mr Bloch. J'avais vu juste en disant que tu vendrait ton père et ta mère à un marchand d'esclave.

Bien sûr, ton idée de te séparer et de vendre la Boillat n'est qu'un attrappe nigaud pour susciter un espoir aux rêveurs.

Tu dis vouloir garder les beaux morceaux, Martin, on voit bien là ta grandeur d'esprit. C'est normal de vouloir garder les beaux morceaux en petit égoïste que tu es, on ferait tous la même chose.

Seulement, tes beaux morceaux, Toi, Martin, tu es tellement incapable que tu vas réussire à les faire pourrir. Ta fonderie, une fois transportée à Dornach, elle va crever, Martin, dans les 5 ans au plus. Des produits de base, même la Chine sait en faire. Pour la qualité Boillat, tu te mets le doigt dans l'oeil.

Ce que je dit Martin, te le sais bien et tu t'en fous, car ton objectif, c'est pas la survie à terme de SM, malgré tous les mensonges de Ally Allo, c'est de réaliser et de te tirer au plus vite.

D'après l'organigramme, à part tes clowns de service, il n'y a plus que JPT à la technique. JPT, malgré toutes ses compétences, il ne peut pas faire tourner le système tout seul.

Le Big Bang, Martin, tu l'as cherché depuis le premier jour maudit où tu es arrivé à la Boillat, car tu as vu que tu pouvais profiter de la situation.

Le Big Bang, tu vas le trouver, il va te péter à la figure, comme une grenade.

Martin le paratonnerre, tu vas te transformer en fusible, c'est une autre manière d'éliminer les surcharges. Attention à la décharge!

mars 24, 2006 9:47 AM  
Anonymous Michel(l'autre) said...

Cela fait quelques jours qu'ons entait la déprime chez les bloggueurs et les gens de la Boillat.
C'est l'incertitude qui use...et c'est compréhensible. Tenez bon !
Mais des signes de grosse faiblesse apparaissent chez Swissmetall.
La grève, à ce stade, n'est peut-être pas une bonne solution. Car à ce moment-là, Swissmetal économise les salaires, et les syndicats comme les fonds de grève ont montré des signes de faiblesse pour vous soutneir financièrement.
Avec les licenciements, les délais sont pour fin juin.
Une éternité pour permettre aux actionnaires et aux repreneurs de réagir, et de mettre à découvert la stratégie suicidaire de Hellweg.
Si quelque chose peut sauver la Boillat, c'est que Swissmetal accepte de vendre la Boillat, ou qu'elle tombe d'elle-même.

Résistance, résistance. Le non-fonctionnement de la Boillat AVEC ses ouvriers est un gros levier capable de les déstabiliser.

Tous ces jours, je continue de vous lire.
Solidairement.

mars 24, 2006 9:58 AM  
Anonymous Dos Formatted said...

LuLu, Garde-à-vous!:

Ah j'oubliais, Martin, quand tu te seras tiré de SM, sache qu'on va te suivre à la trace et qu'il te faudra aller bien loin si tu veux un job pépère.

Quand les employés de ta nouvelle boîte sauront quel enfoiré ils ont à la tête, il vont faire un foin terrible.

Ta réputation sens le souffre des kilomètres à la ronde.

Mais je ne me fais pas de soucis pour toi, homme sans morale. Ton réseau obscur et occulte t'a certainement déjà trouvé un nouveau défi, avec un délai de restructuration déjà planifié.

Je crois que tu vas continuer encore longtemps à dormir 4 heures par nuit.

mars 24, 2006 10:01 AM  
Anonymous Anonyme said...

Je ne sais pas où j'ai lu ça... Il me semble dans ce blog, Hellweg joue avec espoir-désespoir. Rappelez-vous il y a quelques jours, on y croyait !

Je ne suis pas de la Boillat, mais maintenant je comprends que de bosser avec un pareil individu on devient fou.

Notre région à le sens de la parole donnée et de l'honnêteté. Nous ne sommes pas habitué langage double.

Mais quand donc le cauchemar Hellweg finira-t-il ?

mars 24, 2006 10:09 AM  
Anonymous Anonyme said...

Comment être étonné des manoeuvres de la direction de swissmetal? Le capital ne fait que ce qui lui plaît et par les temps qui court il n'entend qu'une chose: la force. Regardez ce qui se passe en France avec le CPE! Les violences urbaines reprennent comme en automne, les médias nous abreuvent d'images et le gouvernement fait machine arrière...

La force peut s'exprimer par d'autres moyens plus "civilisés" que l'exemple français. La grève en est un. Regardez l'énorme impact dans l'opinion public et dans les médias! Regardez l'immense élan de solidarité qu'elle a créé! Pourtant 37 jours de grève n'ont pas suffit à faire plier la direction... Le syndicat UNIA y est certainement pour quelque chose: beaux discours de révolte au départ, précipitation vers une reprise du travail et une négociation à la fin.

On ne négocie pas comme ça avec le capital. On négocie en le faisant plier par la force, c'est le seul et unique moyen.

Sinon on ferme sa gueule!

mars 24, 2006 10:11 AM  
Anonymous idéaliste incurable said...

Il faut réunir des Etats généraux. Il faut pouvoir se parler, échanger. Et quoi qu'il en soit, il faut repartir à fond avec les fonds de grève et les signatures de soutien. A mon niveau, je fais tout ce que je peux.

Nous avons sous le nez le hideux visage de l'économie ultra libérale.

Je suis en solidarité avec les Boillat, les licenciés et les autres. Courage courage courage.

mars 24, 2006 10:11 AM  
Anonymous dos formatted said...

Soufflez un bon coup les Boillats!

C'est d'un côté terrible, cette nouvelle de licenciement de masse.

D'un autre point de vue, le dénouement se précise, et Martin doit entretemps assurer vos salaires.

Réfléchissez à toutes les alternatives:

Forcing dans le processus de vente (pas encore enterré, malgré le communiqué de SM),

Grève reconduite, avec tous les risques que cela implique,

Grève du zèle qui assèchera le morpion,

Implication des sites de Dornach et Lüdenscheid dans le conflit,

Exigeance d'un plan social...

Gardez vos secrets de fabrication, c'est votre meilleure arme. Pas de problème, ce sont les chefs virés qui les avaient.

On reste avec vous dans tous les cas de figure!

La Boillat Vivra !!! Avec ou sans Big Bang!

mars 24, 2006 10:12 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ jfbo

La conférence de presse débute à 10h30...

mars 24, 2006 10:14 AM  
Anonymous dos formatted said...

aux amateurs de sueurs froides:

achetez des action ums metall ça va certainement monter un bon coup dans les heures à venir!

Il faudra cependant être leste pour tout vendre avant la chute ;-))

mars 24, 2006 10:16 AM  
Anonymous edzola said...

@ dos formatted de 09.47

d'accord avec vos commentaires à
la grosse exception près du paragraphe dans lequel vous parlez des compétences de JPT ???? Dites-nous un peu quelles oeuvres JPT à réaliser depuis les années qu'il est chez SM ??
Ah oui, j'oubliais ces fameux tubes en CN8 pour trains d'atterissage, quel sucès ????

mars 24, 2006 10:21 AM  
Anonymous Gr. soeur de A said...

De coeur avec les 112, petit frère tu en es?

Oui ou non c'est égal, on pense à vous tous la rage au coeur.
T'embrasse, vous embrasse fort.

PEP

mars 24, 2006 10:22 AM  
Blogger solidarnoch said...

A michel,

Ton édito est assez juste.(9h58)

"Résistance, résistance. Le non-fonctionnement de la Boillat AVEC ses ouvriers est un gros levier capable de les déstabiliser."

Pas mal ça, tient, j'ai retrouvé un peu le sourir.

Le probléme, Les Boillats en auront t'il le courage ? Travaillez avec des têtes brûlées et des incapables.

mars 24, 2006 10:27 AM  
Anonymous p-y emery said...

Martinou coupe les têtes gènantes.
Je passe à la trappe.
C'est mon dernier jour à LA BOILLAT dans Swissmetal.
A+

mars 24, 2006 10:39 AM  
Anonymous Anonyme said...

A tous ceux qui reçoivent des lettres de licenciement

Adressez-vous au tribunal de district afin de déposer une plainte contre qui vous savez pour motif de mobbing collectif.

Faites-le de manière individuelle ou mandatez un avocat prêt à vous défendre.

Obligez par ce moyen la justice à fourrer son nez dans les affaires de SM.


Défendez-vous et que vivie la Boillat !

mars 24, 2006 10:40 AM  
Anonymous Anonyme said...

Par solidarité avec vos camarades
qui ont partagé des années de travail a vos côtés, refusé de travailler soyez solidaires > bout
J'AI MAL, des amis qui ont donné coeur et âme a cette entreprise ont reçu leur lettre ce matin.
J'AI MAL, des femmes et des enfants
qui attendent PAPA a midi pour lui annoncé la nouvelle de leur licenciement J'AI MAL

SALAUD D'HELLWEG JE PRIE POUR QUE
TOI ET TA FAMILLE FINESSENT EN ENFER DANS LES FLAMMES ET LA DOULEUR.

mars 24, 2006 10:40 AM  
Anonymous dos formatted said...

à edzola 10h21

C'était un simple constatation que l'organigramme de contient plus que des financiers technocrates. JPT est le dernier qui reste de la technique. Il me semblait avoir vu qu'il a fait le poly à Lausanne. Bien sûr, ça ne présume pas de ses compérences.

Ma remarque était à prendre au second degré.

bien amicalement.

mars 24, 2006 10:46 AM  
Anonymous oeil de moscou said...

J'ai pas trop le temps de m'étendre sur le sujet pour le moment.

Que l'univers entier sache que le communiqué de ce pourri de Crapaud 666 est mensongé du premier au dernier justificatif !!!!!

Si 30% de clients ont été perdu, c'est à Dornach. Rolex, hein Branlou !!!!!

A Reconvilier, NOS client sont comme les enfants à la première de Rox et Rouky. Tous au portillons !!
Et pas pour commander 1 article. Mais des dizaines !!!

112 licenciements + 65 autres en sursis jusqu'à mai.
Ben mon pauvre cochon...

Autant dire que plus rien ne sortira de la Boillat. T'es mort SM.
Tu me diras, tu t'en fous connard de Crapaud. Toi tu fous le camp chez AVINS avec Suchordt. Vive les loi de Fuck-Busch.
Que tu penses...

Saches que PREMEC est au courant de tes blocages. Les contre-ordres sont tombé des Boillats :
1) Remise en route de la coulée billette ( parce que du NM6 en fils, y'a qu'un minable comme toi pour y croire !)

2) Remise en route des Presses

3) 100% du personnel en place

Si tu n'obtempères pas, ADIEU PREMEC, BIC...

Tu sais, ces 'petits clients' que tu voudrais conserver !!

Va au diable, diablotin !

Va au diable Wilmaaaaarrrr
T'as maintenant 112 et tantôt +65 licenciements sur la concsience, heu non, t'en a pas... Sur la tête.
Faudra assumer

mars 24, 2006 10:48 AM  
Anonymous Anonyme said...

Cette guerre d'usure doit être terrible...mais sachez que toute la région vous soutient. Nous sommes en pensée avec vous, restez unis et forts. Quel que soit le dénouement de ce combat vous vous en sortirez gagnants dans le fait d'avoir su rester unis ! Car finalement les "dominants" gagnent toujours à diviser les "dominés".

Avec tous mes voeux pour une victoire contre l'absurde !!!!

mars 24, 2006 10:49 AM  
Anonymous pg said...

@ tous ceux qui ont reçu cette minable lettre de licenciements...

Je suis sur qu'il y aura une place pour vous dans la nouvelle Boillat mais même si c'était pas le cas, dans votre CV, une seul ligne suffira:
xxxx – 2006: Employé de la BOILLAT

Pour votre futur employé, cela voudra dire:
très qualifié
très motivé
très compétant
prêt à s'investir dans son travail
du coeur à l'ouvrage pour faire toujours mieux et satisfaire le client au delà de ces souhaits

Et ça, tout le monde le sait maintenant et pas besoins d'une lettre de recommandation de votre ancien employeur pour le certifier.
Vous avez une grande valeur pour une entreprise, et seul un imbécile aveugle peut ne pas de voir.
Nous cherchons des travailleurs de votre trempe, l'industrie à besoins de vous.
Courage, ne vous laissez pas détruire par ceux qui ne savent rien faire de leurs mains. Restez debout la tête haute, ils auront ainsi tout perdu et il ne leur restera bientôt plus que quelques billets sales et usés à bouffer...

mars 24, 2006 11:11 AM  
Anonymous Corinne said...

Mon mari n'est pas seul, 111 des ses potes se sont fait licenciés.

N'ayez crainte amis bloggeurs de l'extérieur, nous n'avons peut-être plus d'emploi dès le 30 juin, mais nous avons encore et toujours du courage à revendre.

Nous n'avons plus peur de rien ! de rien

Ce que nous voulons, c'est garder notre site, notre outil de production à Reconvilier et ce, avec une direction digne de ce nom

Merci a tous, amis de l'extérieur pour vos messages de soutien

Et pour ceux de l'intérieur, rendez-vous à tous à l'uZine3, nous allons nous remonter le moral

mars 24, 2006 11:13 AM  
Anonymous Anonyme said...

est-ce que les ouvriers de la boillat ne pourait pas faire un comuniqué de presse à l'échelle national (3 langues) qui explique les ordres et contres ordre recu, ceux qui font que de toute facon les machines ne peuvent fonctionner et les produits sortir de l'usine. Ceci pour montrer que le communiqué de SM est mensonger....

Question: les licenciers sont ils les fondeurs?

mars 24, 2006 11:19 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme de 11:08

En effet, le licenciement de personnes en arrêt maladie n'est pas autorisé.
QU' UNIA SORTE SES POUCES DU C.. ET SES CONSEILLES JURIDIQUES DE LEURS PLACARDS A BALAIT!!!!!! BORDEL DE M...

Ouf, ça fait du bien!

P.S. Le précédent message ne s'adresse pas à ceux d'Unia qui mouillent déjà leur chemise depuis le début de cette histoire (si si, il y en as, ce ne sont pas que des branlous!)

mars 24, 2006 11:23 AM  
Anonymous Anonyme said...

Mais bordel de merde, pardon je me lâche, mais là je suis trop en colère, j'en hurle dans ma tête : mais quand est-ce que ces gros plein de fric se rendront compte et auront du respect pour les gens qui travaillent et leur permettent d'amasser leur tas de fric qu'ils ne pourront jamais dépenser de toute façon !
Mais quand est-ce que la masse des travailleurs se rendront compte que c'est eux qui fabriquent le pognon de ces personnages hautains et sans coeur et qu'ils ont donc finalement le pouvoir !!!

Assez de courber l'échine devant ceux qui devraient nous remercier pour le pognon qu'ils ont !!!!
Rage, rage, rage, mais pas désespoir; NON, ESPOIR que cela change, grâce à vous les Boillat !!

Merci, merci pour votre lutte, je vous aime pour ce que vous apportez à notre société.

LA BOILLAT VIVRA !!!

mars 24, 2006 11:28 AM  
Anonymous Anonyme said...

On va tous les retrouver un par un, les responsables de ce massacre, ils devront répondre devant le juge.
Mais le temps presse, mettons la compresse. Jusqu'à mainteneant nous sommes restés gentil et digne.
On a plus rien à perdre, on va faire les méchants.
A quand les cadres de Dornach entourés de gardes du corp???
On aura le temps au chômage.
On deviendra des emmerdeurs à plein temps.

mars 24, 2006 11:31 AM  
Anonymous Anonyme said...

Je réitère mon appel à tous ceux qui ont reçu une lettre de licenciement:

A tous ceux qui reçoivent des lettres de licenciement

Adressez-vous au tribunal de district afin de déposer une plainte contre qui vous savez pour motif de mobbing collectif.

Faites-le de manière individuelle ou mandatez un avocat prêt à vous défendre.

Obligez par ce moyen la justice à fourrer son nez dans les affaires de SM.


Défendez-vous et que vive la Boillat !

mars 24, 2006 11:33 AM  
Anonymous Corinne said...

Je me prépare à annoncer la nouvelle à nos 4 enfants.

C'est pour eux que c'est le plus dur. Ils sont fatigués de ce conflit, fatigués de notre seul sujet de conversation.

Mais dans l'absolu, après quelques signes de découragement ou de ras-le-bol, les enfants reprennent vite le dessus.

Ils savent que notre résistance est légitime et comprennent que nous nous battons aussi pour eux !

mars 24, 2006 11:43 AM  
Anonymous Lulu, ouvrier de la boillat said...

Est-il possible d'obtenir une liste des camarades licenciés??? La raison est d'essayer de trouver une logique par rapport à sa stratégie de n'avoir plus qu'un atelier de finition a Reconvillier... Merci!!!

LA BOILLAT VIVRA!!!!!!

mars 24, 2006 11:45 AM  
Blogger Lauener_s_fan said...

Suggestion d'action collective pour:
- faire pression sur SM pour qu'il vende à tout prix,
- mobiliser l'opinion publique en Suisse-Allemande
- associer évent. Dornach au mouvement
- donner l'occasion à ceux qui soutiennent de près ou de loin et qui bouillonne devant leur écran d'extérioriser leur soutien mais aussi leur colère...

...Une grande mobilisation publique pacifique devant le siège de SM à Dornach de 15'OOO personnes (envisageable). Avec un seul slogan: VENDEZ OU DISPARAISSEZ !!!

...???

mars 24, 2006 11:50 AM  
Anonymous expatrié said...

@corinne
@patrice
@les copains dans la charette

Courage. Les mensonges sont si grossiers qu'il faut les sortir au grand jour.

Conférence de presse à l'uZine 3? Et pourquoi pas carrément à la 2, dans la fosse aux lions?

Reprenez la maîtrise de l'espace médiatique !

Bien à vous

mars 24, 2006 11:57 AM  
Anonymous Anonyme said...

Question:

Connaît-on le plan social proposé par SM accompagnant les licenciements ?

mars 24, 2006 11:59 AM  
Anonymous anonyme de 1108 said...

@ lauener_s_fan

EXCELLENT!!!!!!!
Avec Wilmmaaarrrrrr,
pour rire un peux.

LA BOILLAT VIVRA

mars 24, 2006 12:01 PM  
Anonymous Anonyme said...

Les licenciements sont pour le 30 juin, je suppose, mais les employés concernés ont-ils été priés de ne plus se rendre sur leur lieu de travail dès réception sauf récupérer leurs affaires?

Courage les Boillat!

mars 24, 2006 12:02 PM  
Anonymous Anonyme said...

Attention, songez à préserver les enfants cet après-midi.

mars 24, 2006 12:05 PM  
Anonymous Anonyme said...

Pas de soucis on mettra les enfants devant.

mars 24, 2006 12:12 PM  
Anonymous marc said...

Chers amis,
Beaucoup d'émotion aujourd'hui dans ce blogg, mais qu'y a-t-il de nouveau ? MH agit comme tout manager qui a un problème de liquidité, il réduit la masse salariale. Je profite du blogg pour relancer 4 questions fondamentales :
1) Depuis le début du conflit l'actionnariat est resté stable (très peu de transactions) et l'action n'a pas bougé. A priori, cela signifie que l'actionnariat n'est pas aussi morcelé qu'il n'y paraît et que les actionnaires ne sont pas surpris par la 'stratégie' de SM. Mieux, ils la soutiennent. Je me trompe ou ils savent très bien comment ils vont retrouver leurs sous ?
2) La valeur de l'action dépend du potentiel bénéficaire de l'entreprise. En d'autre terme la Boillat vaut plus des 50% de Swissmetal. Donc, si cela est possible, il est moins cher de devenir majoritaire chez SM que de racheter 100% de la Boillat.
3) SM peut-elle vendre la fonderie sans mettre en danger sa propre existence ?
4) Ne serait-il pas important d'établir un comité de soutien qui soit un lien actif entre les Boillats et les 14'000 qui les soutiennent ?

Merci

mars 24, 2006 12:15 PM  
Anonymous Anonyme said...

Si je ne me trompe, même après avoir reçu sa lettre de licenciement, un employé qui est mis en congé maladie (entre le moment où il reçoit la lettre et la date effective de son licenciement) ne peut pas être licencié. En fait, dans ce cas, la date de licenciement est repoussée aussi longtemps que l'arrêt de travail est effectif. En cas de Burn Out (par exemple) cela peut durer des mois et des mois...
A vérifier.

mars 24, 2006 12:17 PM  
Anonymous Anonyme said...

EST-CE QUE VOUS PENSAIT QUE BARBE BLEU VA ETRE LICENCIé ??????

mars 24, 2006 12:17 PM  
Anonymous michael collins said...

@ anonyme de 12.17

c'est exact et meme il faut lui remettre sa lettre finalment en main propre parce qu'il suffit qu'il n'alle pas chercher le recommandé a la poste etc, etc

mars 24, 2006 12:33 PM  
Anonymous Anonyme said...

Gros magouilleur cherche volontaire téméraire et stupide pour porter sympatique missive à bon citoyen suisse aux bras noueux... Ecrire sous chifre 8372837 à pubarnaque, Dornach SO.

Assurance vie fortement recommandée.

lol ;-)))

mars 24, 2006 12:37 PM  
Anonymous jurabernois said...

CONCERNE : SIAMS
J'ai vu que Swissmetal exposait à SIAMS à Moutier.

Est-ce qu'on pourrait demander aux organisateurs du SIAMS qu'ils mettent à disposition (gratuitement) quelques m2 de surface pour un stand Boillat-Reconvilier ?

La nouvelle Boillat vivra!

mars 24, 2006 12:40 PM  
Anonymous shreck said...

@ tous


voilà shreck n'est plus
moi david brawand je fait parit des 112
ce n'est pas une surprise il y a longtemps que je l'attendais sa réjouillera certaines personnes mais je continuerai a me battre pour vous mes potes ne baissés pas les bras la boillat n'est pas encore morte


je vous salue du bord de mon marais,et je salue en particulié et je leur dit merci, karl,expatrié,diess..pote, michael collins,oeuil de moscou,caienne et ptitsec et tous ceux que j'oublie


consonne...... ça gaze wiiiilmarrrrrr

mars 24, 2006 12:43 PM  
Anonymous Stef said...

@ tous

Je viens d'apprendre pour les 112 licenciements... Il faut vraiment que les personnes concernées portent plainte pénale sans attendre ! J'ai aussi entendu dire que SM va examiner prochainement et très sérieusement des propositions de rachat de la Boillat. Mais je croyais que toutes les propositions étaient restées lettre morte ? Ils ont changé d'avis ? Ou bien c'est avéré qu'un copain de Martinou a posé sa candidature ?
Je ne comprends personnellement pas bien l'allemand, mais pour ceux qui le comprennent voici un article sur la Boillat paru dans le "Basler Zeitung".
http://www.baz.ch/news/index.cfm?ObjectID=2AD6EEA6-1422-0CEF-70B45CB8A0C06B4A
Continuez de vous battre et que la New Boillat soit à l'image de votre courage et de votre ténacité.
En pensées avec vous tous,
Stef.

mars 24, 2006 12:45 PM  
Anonymous Corinne said...

@shrek

T'auras assez de place autour de ton marais pour les 112 ?

mars 24, 2006 12:45 PM  
Anonymous michael collins said...

@ lulu ouvrier de la Boillat

tout juste mon gars

MH n'a pas de concept, c'est un psycopahte a qui on a pris sa sucette a la fraise en 2004 et maintenant il vous fait ch...

la verité, avec la verité vous vaincrez

mars 24, 2006 12:46 PM  
Anonymous bloggeur fou said...

Bonjour à tous,

un mot en particulier pour ceux qui ont perdu leur boulot et qui ont des gosses:

vos enfants auront à coup sûr des tas de questions à vous poser, prenez le temps d'y répondre,ça vaut vraiment la peine. Même si on ne peut rien leur promettre pour l'avenir, ils ont besoin d'en parler et ils ont besoin d'être rassurés, de savoir que, face à ce problème, leurs parents cherchent des solutions, et qu'ils en trouveront. C'est dur pour eux aussi mais si ils font confiance à leur parents,ils sont capables d' affronter les difficultés à venir.

Nous sommes passés par là et nos gosses cherchaient des idées,faisaient des suggestions, pour sortir de là, ça leur faisait du bien de participer,même si c'était parfois complètement irréaliste.Mais je crois que, pour eux, c'est aussi une leçon de vie qui peut leur apporter beaucoup car eux aussi devront apprendre à se battre. En cela, vous pouvez leur donner un bel exemple.

Courage à tous et une pensée de soutien aussi à ceux qui restent.

Que Dieu vous garde et qu'ils vous donne so force.

mars 24, 2006 12:47 PM  
Anonymous Anonyme said...

réponse à utilisateur anonyme de 12:17:
En cas d'incapacité de travail non fautive, le travailleur est protégé du licenciement pendant une période de 30 jours la première année, de 90 jours de la deuxième à la 5ème année de service, et de 180 jours au-delà. Le congé donné pendant une période de protection est absolument nul: c'est comme s'il n'avait jamais été prononcé. Donc l'employeur, s'il veut toujours licencier, doit attendre la fin de la période de protection pour notifier un nouveau congé. Voir à ce sujet l'art. 336c let. b CO. Si les licenciés d'aujourd'hui étaient en arrêt-maladie, leur congé est nul, mais leur répit ne durera qu'au maximum 180 jours.... avant que Martinou puisse leur renvoyer une lettre de licenciement valable. Désolée si c'est pas plus prometteur comme perspective, mais bon, c'est la loi....

mars 24, 2006 12:47 PM  
Anonymous shreck said...

@ corinne


il y a pas de problème....
comme on dit un pour tous tous pour un

shreck t'embrasse et te dit a bientôt


conssone...... moi ça gaze

mars 24, 2006 12:49 PM  
Anonymous michael collins said...

eh mon gars

tu viens boire dans ma vallée quant tu veux... je te dirai ou sont les marais

mars 24, 2006 12:49 PM  
Anonymous shreck said...

@ michael collins


quand tu veut mon pote c'ets pas les marais qui vont m'arretaient je les connait bien!!!!

shreckte salue du bord de son marais


conssone........ coucou ça gaze toujours

mars 24, 2006 12:54 PM  
Anonymous michael collins said...

deiss...pote avait donné des noms d'avocats tres fiable utilisé les

@ shreck je te lancerai un coup de tel.

mars 24, 2006 1:04 PM  
Anonymous Anonyme said...

Bon, d'après la TSR. Aucun plan social, SM a déjà généreusement respecté les délais de licenciement, alors qu'elle aurait pu prononcer les licenciements immédiats.
Il y a des délais à 2 - 3 mois et certains sont libérés immédiatement.

Que qui se moque-t-on?


Un truc pour les libérés immédiatement. Attention, juridiquement renseignez-vous, car théoriquement vous n'avez plus le droit d'aller sur votre lieu de travail depuis le jour où vous être libérés.

Je fulmine devant la connerie de la direction de SM.

mars 24, 2006 1:09 PM  
Anonymous Corinne said...

@shrek

voyelle...moi ça gaze aussi.il nous en faut + hein, pour nous arrêter!

@pauvre diable

tape dans la main, on aura le temps maintenant, vu les circonstances

z'avez des nouvelles de caienne, il va ?

mars 24, 2006 1:12 PM  
Blogger Karl said...

Bonjour!

Je n'ai pas trop le temps de faire un message plus complet, puisque je dois m'abstenter un moment... Mais enfin, merci à tous pour vos messages, qui eux, sont complets!

En vous souhaitant plein de force et de courage, comme vous en avez toujours eu, je vous salue bien!

mars 24, 2006 1:21 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Corinne
Il est très très faché. Il sera absent toute la journée. Mais sera au courant de ce qui se passe.

mars 24, 2006 1:38 PM  
Anonymous Ptitsec said...

salut à tous,
aujourd'hui je n'ai pas reçu de lettre ...??? Bizare ??... mais demain est un autre jour, oui car lorsque notre nouveau dirlo du site de Reconvilier "Hirschweg", aura "essayé" de me soutirer toutes les info. qu'il a besoin, je vais recevoir cette lettre. Mais Wilmar tu crois que je vais rentrer dans ton jeu pour mieux me faire enc... après ?? Tu as de l'espoir ... surtout après ce que tu as fait pour mes camarades et amis !!!
maintenant je suis encore plus fort qu'hier et plus énervé, et tu sais comment je suis quand je suis vraiment énervé !!! Oui vraiment, mais il ne faut absolument pas que je te croise ces jours, ou plutôt reste chez toi à Dornach, tu éviterais certains problèmes de santé !!!
Non ce n'est pas des menaces, mais des promesses.

Tu es le 1er de la liste, et les autres suivront ...

A+ Shrek

Courage à vous tous licenciés et aux autres que j'apprécie.

A+ Le Ptitsec

mars 24, 2006 1:41 PM  
Anonymous Deiss..pote said...

@shreck
Hello toi ,t'es sympa de penser à nous tu démontres être un super gag
Pas problème nous allons à vous soutenir ...je reste vague ! quand tu passes dans le coin fais signe.
A toutes et à tous courage
Amicalement

mars 24, 2006 1:42 PM  
Anonymous edzola said...

@dos formatted 10h21

merci "dos formatted", message compris, comme vous je mesurerai les compétences de JPT à l'aune des tonnes de CN8 pour trains d'atterissage que SM aura vendues !!! Pour le moment le moins que l'on puisse dire est que cela vole bas !!

amicalement

mars 24, 2006 1:42 PM  
Anonymous un voisin said...

J'ai les larmes qui me coulent ... je pense à vous tous, à vos familles, vos enfants.

Vos commentaires reflètent ce que vous êtes des gens honnêtes, des gens de confiance qui sont trompés par un financier sans acune valeur autre que pécunière.

Je souhaite vivement un élan citoyen de toute la région pour une grande démonstration de notre solidarité et de notre détermination à vous soutenir. Tous avec les industriels, les poliques, les églises, etc. devons agir et faire entendre votre cause ! Les fausses informations doivent être rectifiées.

Je pense beaucoup à vous tous.

mars 24, 2006 1:43 PM  
Anonymous bloggeur fou said...

Re-bonjour,

Karl a mis un nouveau message,alors,on se retrouve plus haut?...

mars 24, 2006 1:45 PM  
Blogger jazzboy said...

@ tous



Je n'ai pas recus ma lettre ce matin mais je tiens à vous dire que ce matin je me suis mis à pleurer pour toute ces familles qui n'ont plus rien.
Mais juste une chose, ne regretter rien de tout ce qui ces passées ont auras peut etre perdue notre lutte mais ont aurras perdue la tete haute.
Un grand merci à la commissions ouvrière.
salutations à vous tous

mars 24, 2006 2:57 PM  
Anonymous Anonyme said...

Exterminateur, ça suffit!!!!!!!!!!!

mars 24, 2006 8:23 PM  
Blogger Karl said...

J'ai supprimé quelques messages menaçants. Désolé de devoir agir ainsi, mais, comme dans la réalité, il y a des limites ici aussi. Même si elles sont plus larges.

Cela dit, n'allez pas penser que je ne partage pas votre colère.

mars 24, 2006 9:48 PM  
Anonymous Anonyme said...

<a href =" http://www.rjb.ch/?cat=infos&news=35805"≶ http://www.rjb.ch/?cat=infos&news=35805</a&lg

mars 31, 2006 4:28 PM  
Anonymous Anonyme said...

<a href =" http://www.rjb.ch/?cat=infos&news=35805"> http://www.rjb.ch/?cat=infos&news=35805</a>

mars 31, 2006 4:28 PM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home