samedi, avril 08, 2006

Il est l'heure

TOUS A BERNE POUR FAIRE PENCHER LA BALANCE!

LA BOILLAT
A BESOIN DE NOUS!



Plus d'informations

La dépêche ATS annonçant la manifestation

70 Comments:

Anonymous Martin Luther King said...

(...)"I have a dream that one day every valley shall be exalted, every hill and mountain shall be made low, the rough places will be made plain, and the crooked places will be made straight, and the glory of the Lord shall be revealed, and all flesh shall see it together. This is our hope. This is the faith with which I return to the South. With this faith we will be able to hew out of the mountain of despair a stone of hope. With this faith we will be able to transform the jangling discords of our nation into a beautiful symphony of brotherhood. With this faith we will be able to work together, to pray together, to struggle together, to go to jail together, to stand up for freedom together, knowing that we will be free one day."(...)

avril 08, 2006 4:46 AM  
Anonymous Fred said...

Bonjour les amis,

Nous nous battons pour notre dignité et celle des génétrations futures. Nos moyens de lutte sont la Solidarité, la Communication et la Transparence. Ce combat nous concerne tous, et nous ne pouvons pas renoncer.

Wir kämpfen für unsere wründe und jenige die kommenden generationen. Unsere kampfmittel sind die Solidarität, die Kommunikation und die Durchsichsichtigkeit. Dieser kampf betrifft uns alle, wir können nicht zuverzichten.

Ci battiamo per la nostra dignità e quella delle generationi future. I nostri mezzi di lotta sono la Solidarietà, la Comunicazione e Transparenza. Questo combattimento ci riguarda tutti, non possiamo rinuciare.

On va continuer la lutte, cette journée est imporante, signez la pétition en ligne disponible sur le site www.uzine3.ch, et signez-là à Berne, c'est TRES important.

Cette journée n'est pas un ultime combat, c'est la continuité de la lutte, et elle va encore durer, le temps qu'il faudra, et nous reviendrons à Berne, et ailleurs, nous ne renoncerons jamais.

Merci à tous pour vos nombreux envouragements, je suis très touché par vos messages.

Salutations à tous

Fred

avril 08, 2006 7:08 AM  
Anonymous paddy said...

AVANT DE PARTIR A BERNE:
Imprimez quelques exemplaires de la pétition qui sera annoncée par les orateurs de la manif pour les faire signer autour de vous.
Vous la trouverez sur http://berne.laboillat.ch
(Dans l'adresse, il n'y a PAS de "www": c'est correct. C'est remplacé par "berne").
Vous pouvez indiquer à ceux qui vous le demanderont que le fait d'aller sur www.uZine3.ch ou www.laboillat.ch fonctionne également.

Pour ceux qui ont des problèmes d'enregistrement électronique de la pétition. Ils sont en cours de résolution. Revenez plus tard dans la semaine quand même.

avril 08, 2006 7:42 AM  
Blogger Oeil de Lynx said...

Martin Luther King a aussi dit :

« Nous devons être capables de nous dresser contre nos adversaires les plus acharnés et de leur dire : nous répondrons à votre capacité d'infliger des souffrances par notre capacité de supporter la souffrance. A votre force matérielle nous opposerons la force de notre âme... »

« La violence est aussi inefficace qu'immorale. Elle est inefficace parce qu'elle engendre un cycle infernal conduisant à l'anéantissement général. »

Pour des raisons professionnelles, je ne peux pas être à Berne aujourd'hui. Mes pensées sont avec vous.

Que l'espoir porté dans cette journée soit à la hauteur du soleil qui rayonne sur notre région.

Bien à et avec vous

Toto

avril 08, 2006 7:53 AM  
Blogger Auguste, le bouffon du Seigneur said...

J'arrive à Berne à 12h00 par le train!
De tout coeur avec vous!
à tout de suite!!!
Votre Auguste, bouffon du Seigneur

avril 08, 2006 8:53 AM  
Anonymous Corinne said...

Viens d'avoir un téléphone de mon pote Bruno d'Unia à Berne

IL FAIT BEAU !

Cette fois, la machine est lancée...
On aura fait le maximum
A+ à Berne

avril 08, 2006 8:59 AM  
Anonymous Boubou said...

Il fait beau...

Journée magnifique pour sortir les enfants et les grand'papas...

Tous à BERNE à la Place Fédérale...

A tout à l'heure donc...

avril 08, 2006 9:20 AM  
Anonymous Anonyme said...

@Corinne
C'est partie mon kiki.
On est en route

avril 08, 2006 9:21 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ radio pékin
Je viens de voir les portes passées en direction de Berne.
Je leurs serrerai la poigné de ta part.

avril 08, 2006 9:24 AM  
Blogger solidarnoch said...

Ami du jour, bonjour.

Une petite pour cette belle journée.

"Amitié, quel mot merveilleux!
Cela veut dire l'amour, la tendresse.

Rien ne vaut les Boillat
Pour savoir se que se mot veut dire"

A tout à l'heure, les amies (is)

avril 08, 2006 9:58 AM  
Anonymous Anonyme said...

Toutes les femmes qui sont en colère, un FOULARD ROUGE aujourd'hui à Berne ! Et pour les enfants, casquette ou T-shirt ROUGE !

PS : c'est un peu tard pour prévenir, je sais ...

avril 08, 2006 10:12 AM  
Anonymous Grande Soeur de A said...

Lausanne: A tout de suite petit frère, je prépare mon sac et mon foulard rouge. Arrive à 12.55H

PEP

avril 08, 2006 10:22 AM  
Blogger Karl said...

Je ne sais pas combien on sera... Mais on sera motivés!

En route!

avril 08, 2006 10:47 AM  
Anonymous dos formatted said...

Un peu en retrait ces jours-ci car très occupé professionnellement.

De tout coeur avec vous et toutes mes pensées avec les manifestants que je ne peux rejoindre sur la place fédérale.

avril 08, 2006 10:48 AM  
Blogger Pas-rat-doxe said...

Malheureusement pas possible de me joindre à vous.

La pensée y est. Votre cause est juste, défendez fermement et dignement...

Bonne manif!

avril 08, 2006 11:04 AM  
Anonymous paddy said...

Hop!

avril 08, 2006 11:10 AM  
Blogger Padroll said...

hop !

avril 08, 2006 12:00 PM  
Blogger claire marie said...

En totale solidarité avec les ouvriers de La Boillat et de parout, aujourd'hui à Berne, et partout ailleurs, aujourd'hui et demain. "Quand les racines bougent le haut de l'arbre tremble". La lutte continue comme avant, et au temps du palestinien Jésus, et comme après lui, comme aujourd'hui et demain. La lutte est, la Boillat en est un magnifique exemple, organiquement liée à la VIE.
Claire-Marie

avril 08, 2006 4:24 PM  
Anonymous Anne said...

Ben on y était sur la place fédérale !!! Et aujourd'hui elle était aux Boillat !!!! Quelle ambiance ! Quelle chaleur, printannière pour le temps et très chaude côté coeur !!!! Continuez la bataille !!!! Vous la gagnerez !!! Vous nous donnez une sacrée leçon de courage et de détermination !!! BRAVOOOOO et merci !!!!!

avril 08, 2006 5:56 PM  
Anonymous Fred said...

Hello

10'000 personnes par ce beau soleil à Berne, et au volume sonore, environ 100'000, IMPRESSIONNANT...

Merci à tous et à bientôt pour la prochaine, si les politiques ne font rien...

avril 08, 2006 6:40 PM  
Anonymous paddy said...

SWISS TXT / ATS / AFP / AP
Manif : 2500 personnes.

Ils ont d ela merde dans les yeux à l'ATS / AP / AFP / SWISS TXT?

Nous étions plus de 10'000. Ou alors je me suis trompé de Berne...

avril 08, 2006 6:42 PM  
Anonymous Michel (l'autre) said...

Après Hellweg qui sait pas compter, voilà que la police municipale bernoise non-plus.
Sur RSR, ils annoncent 2500 manifestants, Unia 5000. Mais non, on était beaucoup plus... La place était même trop petite.
Et puis le reportage de la RSR toujours : un espèce de micro-asmathique qui donne l'impression qu'on était autant qu'à la dernière assemblée du parti libéral de M. Weiss, c'est-à-dire 4.
Ils ont vraiment des micros de merde à la RSR.
Parce que moi, j'ai un peu la voix éraillée, mais j'ai surtout les oreilles qui sifflent. On a gueulé comme jamais...

avril 08, 2006 6:43 PM  
Anonymous Poppys 10 ans said...

C'était la plus grande manif que j'ai jamais faite. J'ai mal aux jambes, mais je le regrette pas. Et d'ailleurs je le regretterai jamais. C'était vraiment bien, j'ai crié tout ce que je pouvais et je suis de tout coeur avec vous.

avril 08, 2006 6:46 PM  
Anonymous crépuscule said...

Merci à toutes ces personnes qui sont venues parfois de loin pour nous soutenir.Vraiment c'était fantastique.
Je ne comprends pas les estimations sur le nombre de manifestants nous étions bien plus nombreux que ce que la presse a annoncé.Selon Unia 5000 manifestants non mais je rêve, nous étions le double.

avril 08, 2006 6:47 PM  
Anonymous constat said...

2500 personnes selon le communiqué de l'ATS.

Si on compte 350 employés Boillat avec familles et proches, il ne reste guère de place que pour quelques poignées, que dis-je quelques pincées de syndicalistes. La manif a été loin d'attirer le soutien populaire de toute la Suisse!

Constat : l'intérêt pour la Boillat reste très locale, malgré toute votre pub des ces derniers jours. Il serait temps de foutre la paix au peuple suisse, qui n'a pas daigné manifesté son soutien, comme vous l'aviez un peu naïvement cru.
La conflit de la Boillat restera une guéguerre locale.

avril 08, 2006 6:48 PM  
Anonymous Boubou said...

Bravo, mille fois bravo pour l'organisation de la manifestation d'aujourd'hui...

Des enfants, des femmes en colères, des grand-papas, tout le monde y était même le soleil...

Dites a Fred de moins chanter le jour avant ou ne moins répéter son discours... (pour rire)

LA BOILLAT VIVRA !

avril 08, 2006 6:50 PM  
Anonymous jurabernois said...

Quelques photos (en vrac, non triées désolé) sont en ce moment uploadées sur l'album photo.

avril 08, 2006 6:54 PM  
Anonymous crépuscule said...

@ constat
Moi je constate que tu n'étais pas à Berne .
Sinon tu aurai constaté qu'il y a une grande erreur dans les estimations et que les manifestants venaient de toutes la Suisse pour nous soutenir .

avril 08, 2006 6:54 PM  
Anonymous Boubou said...

@ constat 6:48

Une fois de plus je constate que les Trolls volent bas et qu'ils se permettent même de juger du nombre de participants sans y être allé...

Je ne suis pas syndicaliste, je ne fais pas partie de la pincée de syndicaliste attisant une guéguerre locale...

Je désire simplement que les cas de LA BOILLAT ne généralise trop en Suisse pour l'avenir des enfants de ce pays...

5'000 ou 10'000, en tous les cas la place fédérale était pleine...

Moi au moins j'y était...

avril 08, 2006 7:01 PM  
Anonymous Anonyme said...

beaucoup plus de monde qu'à la manif à Recon, donc beaucoup plus que 10'000.
y'a pas à discuter.
reste à attendre pour voir l'impact dans les médias.

avril 08, 2006 7:06 PM  
Anonymous ness said...

@ constat

On voit que tu n'y était pas... Y'avait des gens de Geneve,de Lausanne, du valais,du Tessin, de la suisse allemande... (pardon pour ceux que j'oublie). Ecoute la flash de 18H sur RJB si tu veux en avoir la preuve.

@ux Boillats :
Pour ma part je rentre de Berne, et je suis fiere d'avoir Fait partie du cortége, d'avoir pu vous soutenir dans votre combat, continuez.

@ux organisateurs:
Bravo pour tout le boulot que vous avez fait, toutes ces pancartes, affiches, t-shirt,Les transports en bus, etc... DU GRAND ART...

@ fred
Fais-toi sponsoriser par Ricola ces prochains jours...

avril 08, 2006 7:07 PM  
Anonymous paddy said...

Envoyé à la TSR qui relaie mais ne vérifie pas ses sources (beurk)...

S'il y avait 2500 manifestants à Berne aujourd'hui je veux bien me raser la tête.
La Place fédérale pleine de monde représente 2500 personnes?
Quel petit pays!
Quelle petite télé, quelle petite radio. et quelle petite, toute petite police.
UNIA a annoncé 5000 personnes?
Au lieu de relayer des âneries, la TSR devrait se concentrer sur son devoir d'information et mettre de côté son obéissance aux manoeuvriers de l'intoxication.
J'ai un sentiment merdeux au fond de la bouche... et nous sommes 10000 à l'avoir. La dignité des Boillat et la nôtre est écrabouillée par l'information que vous venez de délivrer. Vous avez perdu toute crédibilité

avril 08, 2006 7:10 PM  
Anonymous Yakari said...

@con[stat]

Tu es de sortie aujourd'hui?
Vivement la pluie...

avril 08, 2006 7:16 PM  
Blogger vanefred said...

@constat

Si tu crois l'ATS, tu est un bel idiot. Etait tu sur la place fédérale : Moi je décompte entre 6000 et 8000 manifestants. Si tu as autant de caca dans les yeux que l'ATS, retourne te coucher ou à la prochaine manif veins avec nous eet tu te rendras compte de l'ampleur du mouvement

@tous
Merci de votre soutien

avril 08, 2006 7:31 PM  
Blogger Karl said...

Je suis aussi très surpris par le décompte de la police.

Une Place fédérale rempli de manière relativement dense est comptée comme 10'000 personnes normalement (13'000 pour la manifestation des médecins, c'était donc trop...).

Pour la Boillat, la Place fédérale n'était pas tout à fait pleine, mais néanmoins pas mal remplie:

Estimation la plus pessimiste, par un habitué de ce genre de décomptes: 5'000. Un autre, lui aussi habitué: 7'000 à 8'000. Les deux estimaient que la manifestation de Reconvilier avait drainé moins de 10'000 personnes...

Personnellement, j'était à 6'000 ou 7'000 personnes.

Bref, le nombre articulé Unia est troublant, mais alors, que dire de celui proposé par la police? D'habitude, les flics sont en-dessous de la réalité, c'est normal... Mais là, c'est vraiment peu sérieux.

Bref, il n'y avait pas 10'000 personne, je pense. Mais il y avait au minimum 5'000 personnes.

avril 08, 2006 7:50 PM  
Anonymous expatrié said...

@corinne
bien joué.
tape m'en 5.

avril 08, 2006 8:04 PM  
Blogger Karl said...

Il y aura une descrition de la manifestation dans le prochain édito. Mais dors et déjà, un grand coup de chapeau à tous les organisateurs et à tous les participants. Très très belle manifestation, bravo!

avril 08, 2006 8:07 PM  
Blogger Karl said...

Bien évidemment, l amanifestation sera décrite dans le prochain "édito".

Mais déjà, un grand bravo et un grand merci aux organisateurs et aux participants! C'était vraimnet une belle manifestation!

avril 08, 2006 8:10 PM  
Anonymous pilou said...

2500?5000? BULLSHIT!

Si on était 10000 à Reconvilier, on était en tout cas autant aujourd'hui.

Et avec quels moyens? des gens BENEVOLES qui n'ont jamais organisé ce genre d'événement, qui ont donné tous ce qu'il ont pour faire le mieux possible...

Sans soutien de grand mouvement nationaux ou de quelquonque partis, avec celui d'un syndicat aussi efficace qu'une bulle d'air qui péte dans du laiton( merci aux quelques Unia de base qui ont fait ce qu'ils pouvaient, on a l'impression à l'encontre de leur direction), avec des moyens financiers limités au bénefice de la vente de t-shirt à 10 balles la pièce et de boissons vendues sur la place fédérale dans des bar tenus par des boillats et des sympathisants.

3-4 gulus qui produisent plus de 400 pancartes en quelques jours, une équipe de sécu engagée parmi les potes a gauche à droite, et encore pleins d'autres choses que j'oublie ou que j'ai pas vue car je courrais aussi dans tout les coins.

ET LE TOUT EN DIX JOURS!

si y'a des spécialiste en manifestations nationnales, dites moi combien vous en avez organisé en dix jours?!

j'ai la tête comme une pastèque par manque de sommeil, mal à la gorge d'avoir gueulé comme un dératé, mal aux jambe a cause de ces putain d'échasse, mal aux mains d'avoir tapé comme un barjo sur un djambé...
mais je suis HEUREUX, pasque c'était GENIAL! On y était, tous, ensemble, a brailler devant le palais féderal!

"LA BOILLAT VIVRA" "FINANCIERS AU BUCHER" "HELLWEG WEG!" "LA BOILLAT OUAIS, OUAIS, OUAIS!"

Ben c'était fort et ceux qui disent "arrétez d'emmerder les suisses avec votre boillat" ne se rendant pas compte que c'est aussi pour eux et leurs gosses (les pauvres..)que l'on se bat, doivent avoir une vie bien triste... franchement je plains ce genre de personne, ils ne sont rien. Ils ne vivent pas. Il consomment et se diluent. Tout pourris tout moches beeeeeeeeéééééééh.

avril 08, 2006 8:21 PM  
Anonymous Michel (l'autre) said...

@ constat

Pour ma part, je ne connais qu'une personne qui travaillait à la Boillat. Mais par contre, j'ai rencontré à la manif au moins une trentaine de personnes de Moutier, beaucoup du Vallon de St-Imier, quelques dizaines de Biennois, des Lausannois, des Neuvevillois, des Jurassiens en nombre, un Bernois, des gens de Vauffelin, Plagne, des Franches-Montagnes, de Péry, Crémines, Neuchâtel. A moi tout seul donc j'ai identifié plus de 100 à 150 personnes qui n'étaient pas de Reconvilier ou de la Boillat.
Et je n'ai vu qu'un petit bout de la manif, et je ne connais pas tout le monde.
Alors constat, c'est évident : les 3 premières lettres suffisent pour te décrire.

avril 08, 2006 8:24 PM  
Blogger solidarnoch said...

Bravo les Boillats, bénévoles, organisateurs,orateurs et j'en passe

Se que vous avez fait en quelques jours est formidable.

Quelle ambiance, c'était magnifique.

Merci pour tout se travail accompli, et qui a encore permi à d'autres personnes de connaitrent se conflit inhumain.

PS :Si des trains spéciaux avait été organisés, (attention, je ne jette la pierre à personne, vous avez fait le maximum)on aurait eu le double de monde au moins.

Egalement le manque de parking a empêché beaucoup de monde à venir en voiture.

Reposez vous bien, vous l'avez milles fois mérités.

avril 08, 2006 8:53 PM  
Anonymous pilou said...

MERCI A TOUS !

LES BOILLATS SONT ENCORE ET TOUJOURS LA!

et c'est pas fini...

avril 08, 2006 9:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

@constat (consternant)

Eh bien moi, j'y étais à Berne et en famille et je ne fais pas partie de la Boillat ni de prêt ni de loin ! Je crois que si on se mobilie tous, on peut influencer l'avenir. Tous ces gens rassemblés dans le calme et la bonne humeur sont un exemple à suivre afin de rappeler certaines valeurs.
Et si vous ne voulez pas être embêté par les revendications de personnes se battant pour une cause leur semblant juste et importante, rentrez dans votre trou de troll et restez condamné aux ténêbres de votre obscurantisme. Peut-être qu'à force de cogiter tout seul dans votre trou, vous commencerez à comprendre la lutte des Boillat....

Aux organisateurs/trices
de la manif :

Merci de tout coeur pour votre engagement pour ce samedi après-midi qui s'est parfaitement déroulé ! Je n'ai pas regretté mon déplacement à Berne ! J'espère que les discours ponctués de bon sens seront écoutés et surtout entendus.

Bonne chance pour la suite les Boillat.
Avec tout mon soutien.

avril 08, 2006 9:02 PM  
Anonymous pascale said...

bravo pour cette belle manif MERCI aux organisateurs vous êtes des pros
On était content de vivre ces moments avec vous, dans le calme, la dignité, la bonne humeur.

La Boillat VIVRA

avril 08, 2006 9:46 PM  
Anonymous oeil de moscou said...

Ben des journées comme ça...

Mon chapeau aux orateurs. Des discours comme ça sur la Place fédérale... ça branle encore maintenant.
Je suis rassuré quant aux ressources de notre comité de soutien. Merci à eux et à Flavio pour cette démonstration de franchise, de vérité et de détermination.
@ Corinne, Fred, Mario, PY, Karl, ..., Nico.
On est tous fier d'avoir des gens de votre trempe pour mener notre combat.
Milles mercis et mon respect le plus sincère.

PS: aux Troll's. Et oui, il y a des fois ou je peux m'exprimer normalement, sans agressivité et avec admiration... pour les gens qui le mérite

avril 08, 2006 9:54 PM  
Anonymous oeil de moscou said...

Aaah tout ces slogans...

On pourrait lancer le concours de slogan pour les Dornachians qui font acte de présence, de temps en temps, à R'con ( quand y neige pas) ! :

Je sais pas
Faut que je demande
On est tous ensemble
M. Rebstein est à son bureau ?
Qui s'occupe du C98 ?
Je dois téléphoner
Il manque 3 portes
Dornach, s'est 60km
BIC est parti chez Wieland
La Boillat a perdu 30% de clients
A Dornach, on a pas de problèmes
Qui faut il réengager ?
Les presses ne redémarreront jamais
Faut reprendre le travail
La grève est illégale
Est ce que le solo est toujours en panne ?
Sur la 10 fils on fait du 58F ET du NM6

Sape, sape, sape,

Le combat continue

avril 08, 2006 10:05 PM  
Anonymous Zorro said...

@ tous et toutes (sauf con-stant)

4:46 AM
Le premier commentaire de ce matin "martin luther king a dit...":(...)" I have a dream= j'ai un rêve..."

Et que vois-je ce soir depuis mon grand Sud? Que le début du rêve s'est réalisé:
1) j'ai vu du soleil sur la Place du Palais fédéral rien que pour la manif
2) j'ai vu du monde et du beau monde: des petits, des grands, des papas, des mamans, des grands-parents, des jeunes, des moins jeunes, des joyeux, des sérieux, des rêveurs, des flâneurs, des organisateurs affairés, des policiers (qui se méfient des Jurassiens...), et celles et ceux que j'oublie
3) j'ai vu des couleurs: du rouge (de colère), du blanc (des Boillat?), du rouge & blanc (d'Unia), du jaune (des pancartes), du bleu (encore des pancartes), du vert (toujours des pancartes)
et j'aimerais dire à chacun et chacune: BRAVO, je suis fier de VOUS!
Et laissez les pisse-froid (comme dirait Marchand de La Tuile) et certains journalistes-fonctionnaires faire des commentaires insipides.
A BERNE, VOUS ETIEZ DES MILLIERS. Punktschluss!
Ce n'est qu'un début...

avril 08, 2006 10:27 PM  
Anonymous k-rouge said...

Bravo à tous !
J'ai pas pu être là mais j'écoutais la radio à 18h00. Ca avait l'air chaud, chaud, chaud.
En tout cas j'étais en pensées avec vous. Avec tous les autres comme moi, ça fait tout ça de plus à rajouter sur la place fédérale; pour ceux qui font la fine bouche, les rabats-joies.
Y'a quand même quelque chose de positif quand on lit un message comme celui de "constat".
On dit que quand on voit un cafard, il y en a 1000 qui sont cachés pas loin. Imaginez ce que ça fait quand un troll vient sur ce blog et ose s'exprimer.
Bel impact de ce blog ! Y'a plein de trolls qui vous lisent et qui pestent.
Continuez, continuons !
La Boillat vivra ! La tiranie du capital ne passera pas !

avril 08, 2006 10:27 PM  
Anonymous Zorro said...

@jurabernois, avril 08, 2006 6:54 PM

Oups... désolé ;-(
Oublié de remercier pour les photos.
En feuilletant l'album c'est (presque) comme si j'y étais.
;-)

avril 08, 2006 10:38 PM  
Anonymous Zorro said...

@jurabernois, avril 08, 2006 6:54 PM

Oups... désolé ;-(
Oublié de remercier pour les photos.
En feuilletant l'album c'est (presque) comme si j'y étais.
;-)

avril 08, 2006 10:39 PM  
Anonymous Camilo said...

J'ai fait plus d'une manif dans ma vie, mais j'en ai rarement vu une aussi forte. Merci pour cette leçon de dignité et de courage. Ne lâchons pas!
J'oubliais, les Boillat, ne vous minez pas à cause de la propagande (habituelle) de l'ATS: en haut lieu, ils savent compter et qu'on était 7 à 8000!

avril 08, 2006 10:51 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ constat
vous ne savez pas de quoi vous parlez, alors gardez votre fiel pour vous !

@ tous les Boillats

MAGNIFIQUE cette manif ! Magnifique cet immense cortège ! Tous ensemble, tous ensemble , oui oui oui !

Les discours étaient très puissants, et d'une immense dignité, la Place fédérale était vraiment pleine, des milliers venus de partout ! Martin Hellwegg a été copieusement hué, et on a scandé des dizaines et dizaines de fois LA BOILLAT VIVRA...je crois que tout Berne a retenti de ce hurlement de solidarité déterminée. Qui venait oui de toutes parts !

MERCI à vous qui avez oeuvré, préparé, organisé, en si peu de temps, merci à vous qui avez parlé avec courage, clarté et tant de force, c'était un honneur de participer avec vous.

il y a un article sur le site de la TSR. Je vous le copie.
De tout mon coeur avec vous.

avril 08, 2006 11:10 PM  
Anonymous Anonyme said...

bin l'autre.... tu vas fort!!! aller... c'est bon de te lire comme cela!!!

avril 08, 2006 11:19 PM  
Anonymous oignon rouge said...

Voilà !
www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200002&sid=6615126&cKey=1144508774000

Merci à tous,
LA BOILLAT VIVRA

Manifestation nationale pour la "Boillat"

Plusieurs milliers de personnes ont exprimé samedi à Berne leur solidarité aux employés de la «Boillat» de Reconvilier. Elles ont aussi dénoncé la stratégie de Swissmetal, accusé de vouloir démanteler le site du Jura bernois.
Quelque 5000 manifestants selon le syndicat Unia, 2500 selon la police municipale bernoise, ont envahi la Place fédérale aux cris de «La Boillat est à nous» ou «La Boillat vivra». Seuls ou en famille, ils ont voulu témoigner leur soutien à l'égard des employés de la «Boillat»

Sous le slogan «Stop à l'hémorragie industrielle, la "Boillat" vivra, les manifestants ont conspué le nom du directeur général de Swissmetal Martin Hellweg à chaque fois qu'il était prononcé dans un discours. M. Hellweg est accusé de vouloir fermer cette usine du Jura bernois pour ensuite délocaliser la production.
Témoignage émouvant
Le moment le plus fort de la manifestation a été le témoignage de l'épouse d'un cadre licencié. «Depuis 74 jours ce conflit nous ronge de l'intérieur, nous avons mis notre vie de côté et nous ne faisons plus de projet», a expliqué Corinne, une mère de quatre enfants.

Elle a dit la difficulté de répondre aux questions des enfants. «Pourquoi papa n'a plus de travail ? Pourquoi tu pleures ? «Ce qui nous fait tenir le coup, c'est votre solidarité et votre soutien», a lancé cette femme de 42 ans à la foule visiblement émue.
Pas de démantèlement
Ce rassemblement doit montrer à la Suisse la gravité du conflit, a expliqué le comité de soutien de la «Boillat». Le cas de l'usine de Reconvilier illustre le risque de démantèlement industriel dont la Suisse pourrait être victime. «Ce combat concerne tout le monde du travail», a lancé Mario Grünenwald, président de la commission ouvrière.

«La "Boillat" vivra parce que nous le voulons», a lancé Nicolas Wuillemin, porte-parole des employés et figure emblématique du mouvement. «Nous n'accepterons jamais que pour de seules raisons financières, et par la volonté d'une personne, elle disparaisse.» Et de répéter que l'entreprise est viable et rentable.
Appel au Conseil fédéral
Les manifestants demandent au Conseil fédéral d'intervenir pour que la «Boillat» puisse quitter le groupe métallurgique Swissmetal. Mais la direction et le conseil d'administration ont répété qu'ils ne voulaient pas vendre cette unité de production qui fabrique des produits à haute valeur ajoutée.

«Nous exigeons des autorités, du Conseil fédéral et du conseil exécutif bernois qu'ils s'engagent activement pour le maintien de la «Boillat», a expliqué le co-président d'Unia Renzo Ambrosetti. «Les autorités fédérales doivent prendre des mesures permettant de préserver les intérêts économiques, industriels et sociaux de notre pays», a renchéri le maire de Reconvilier Flavio Torti.
Alerter l'opinion publique
En organisant cette manifestation, les employés de la «Boillat» ont voulu porter leur combat sur la scène nationale. Ils ont aussi voulu alerter l'opinion publique, en particulier celle de Suisse alémanique, sur la situation difficile qu'ils traversent.

Comme cette mère de famille du Jura bernois, des participants ont raconté que c'était la première fois qu'ils manifestaient. Un élan de solidarité qui a ému plus d'un ex-gréviste. Parmi la foule, beaucoup de familles, mais également des personnes plus âgées, des altermondialistes et des politiciens de tous bords venus en grande majorité du Jura bernois.


Longue lutte
Les employés de la «Boillat» luttent depuis maintenant des mois pour le maintien de leurs emplois et du site de production dans le Jura bernois. Ils ont observé une grève de plus d'un mois avant de reprendre le travail à la mi-février après la mise en place d'une médiation sous l'égide de Rolf Bloch.

ats/dk

avril 08, 2006 11:20 PM  
Anonymous expatrié said...

@tous
Quand je serai gâteux, c'est une journée comme celle-ci que je ressasserai à mon entourage. Je pourrai dire "j'y étais" et "on s'est battu pour vous les jeunes" et j'espère qu'on me répondra "mais oui papy, mais tout ça c'est du passé maintenant, la guerre est finie"... oui j'espère que nos rêves d'aujourd'hui seront la réalité évidente de demain.

Aujourd'hui j'ai vu de la grandeur. De la vraie. Bravo à tous.

Tapez-m'en 5 !

avril 08, 2006 11:28 PM  
Blogger Oeil de Lynx said...

Bravo à ceux qui ont préparé la manif ! C'est de la classe tout simplement. Je pense que l'impact y est.

Dommage que je n'ai pas pu y être.

Pour finir cette journée en beauté : Faites entrer l'accusé !

J'ai reçu aujourd'hui des informations sur le Morpion.

Si vous n'avez rien compris à la conférence de presse du 30 mars, moi, je comprends maintenant : il est vraiment grave, le Morpion ! Il s'est fait son cadeau d'anniversaire (le gamin est né le 30 mars 1967) !
Licencier 112 personnes pour son anniversaire... ! Il faut le mettre dans une clinique psychiatrique, mais rapidement.

Et le Morpillon qui habite Freienbach ! Mon œil : la Churerstrasse 24, c'est le domicile de la banque et son adresse actuelle Staldenbachstrasse 9b, 8808 Pfäffikon, c'est un avocat. Le morpion va bientôt en avoir réellement besoin.

Hellweg qui a tellement de sous ! Encore mon œil : sa dernière taxation d'impôt qui a acquis force exécutoire est pour l'année 2002. Il doit avoir un sacré bordel le mec! (Chez nous, les ouvriers, on les emmerderait propre en ordre s'ils avaient tellement de retard avec les déclarations d'impôts.)

Le Morpion va parfaitement avec son acolyte Huber-Flotho : souvenez-vous, celui-ci doit encore 30'000 francs au canton de Schwyz.

Et si on le jette dehors de la Suisse, ce n'est pas une grosse perte (mais il fait quoi Blocher ?) :

Martin Hellweg, taxation 2002 :
Revenues imposables : CHF 98'300.--
Fortune imposable : CHF 659'000.--
(avec ça, il n'a même pas pu payer les 88'000 actions à 9 francs).

La preuve est là

Ce mec, c'est un imposteur, un escroc, c'est tout. Il joue avec l'argent des autres ! Il faut en finir avec cette racaille, une fois pour toute.

Tout de même, bon dimanche, bonne nuit et faîtes de bons rêves de la manifestation.

Bien à vous

Toto

avril 08, 2006 11:30 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ constat...
Vos propos me choque... dans ce conflit nous ne dérangeaons personne sauf ce qui doit être déranger et ceci pour le bien de tout le peuple suisse.
Je ne suis ni employée de la boillat, ni révolutionnaire, ni ouvrière ni ultra socialiste. Et pourtant, ce combat de la Boillat me fait ouvrir les yeux sur les magouille financières et les requins de la haute finance. Devant un vol organisé, celui de notre savoir-faire, je ne peux restée indifférente.
Sachez que chaque jour j'ai pleuré depuis le début de ce combat. En Suisse, les gens ont bénéficié de trop de " confort " et de sécurité de puis longtemps pour se rendre compte de ce qui est en train de se passer.
Il y a une désinformation. les citoyens Suisses ne se rendent pas compte pour l'instant. Qu'ils continuent à se voiler la face... et notre pays nous échappera définitivement. Le combat de la Boillat est le début de beaucoup d'autres combats du même genre qui auront lieu dans notre pays durant les années à venir.
Les Boillats et ceux qui les soutiennent n'emmerdent personne sachez-le bien. Ils subissent injustices sur injustices depuis des mois. Ce qu'ils vient est afferux.
Que deviendront nos enfants lorsqu'il n'y aura définitivement plus de perspective de travail dans noter pays.
Aurez-vous le même discours cher monsieur dans quelques années ?
Au train ou vont les choses j'en doute.
De tous coeur avec les Boillats ! Bravo bravo et bravo !!!!!!!!!!

avril 08, 2006 11:31 PM  
Blogger Oeil de Lynx said...

Sorry,

La preuve est là

avril 08, 2006 11:31 PM  
Anonymous Anonyme said...

@fred...

ceux de gauche, ceux de droite (libéreaux aussi!!!), les grands prêtres d'UNIA!!!

Les poiles qui te collent aux lèvres ne te dérange pas trop?

Ah, le con ssenssssssssusssssse suissssse!!!! Z'avez pas gagné....

PS: il y avait une personne agée qui avait une pancarte qui disait:
aujourd'hui... délocalisation, libéralisme.. attention danger... demain, chaos et révolution?


juste......

avril 08, 2006 11:32 PM  
Anonymous Anonyme said...

Bravo Toto, un vrai détective !!
J'en reviens pas d'un si petit revenu imposable !? Mais c't'arnaque !!! quand est-ce que cet escroc sera jugé pour ces délits ?

avril 08, 2006 11:46 PM  
Anonymous Anonyme said...

@anonyme de 11.32

Pouvez-vous préciser votre pensée......je ne comprends pas votre discours.....c'est sensé apporter quelque chose ?

avril 08, 2006 11:47 PM  
Anonymous Solidaire.. said...

Contents...
De voir des milliers de personnes de partout en suisse..de voir des slogans comme jamais je n'en ai vu sur la place des sept gulus..
Content d'avoir retrouvé dans ce combat plein de potes pas vu depuis des années..Le Loux de Lajoux, ce grand personnage..que j'adore comme un père, des Moutiers, des Delémontains, des Teignons bien sur! et une panoplie d'accents du tessin, de vaud, de genève etc...
10.000 ??15.000?? je m'en fout des estimations de la police , de la presse et du CON "stat"(revois tes stats DUCON!) ..j'y étais et ma femme et mes fillotes aussi..elles ont mal aux mains d'avoir brandit bien haut la banderolle qui prenait le vent!
Merçi aux ...Boillats, Karl, Fred, et tout les organisateurs.. un jour à marquer d'une pierre blanche que ce 8 avril 2006!!

Merçi!!

avril 09, 2006 12:05 AM  
Anonymous Petit ours said...

Super journée aujourd'hui, un temps magnifique, des slogans, des discours, une organisation impeccable....(un grand coup de chapeau à toute l'équipe).

Et surtout, la chose la plus importante, une formidable aventure humaine, des échanges, une communion, l'impression de faire partie d'un tout. Tout cela le morpion ne le connaîtra jamais et ne pourra jamais nous le prendre.

Seul bemol de la journée: la lamentable prestation de Bloch à forum sur RSR. J'ai toujours eu une opinion mitigée du bonhomme dans cette médiation. Mais comme certains disaient que c'était tactique et qu'il avait peut-être une "botte secrète" je me disais "pourquoi pas". Mais plus le temps avance et plus je me dis que ce médiateur est vraiment médiocre.

Mais nous on est persévérant et s'il le faut c'est autour de la Camille Bloch à Courtelary qu'on viendra lui dire notre manière de penser. Je ne sais pas si on sera 250, 2500, 5000 ou 10000 mais on fera assez de bruit pour qu'on nous entende.

avril 09, 2006 12:06 AM  
Anonymous Max said...

Première traduction d'un extrait du discours de Renzo Ambrosetti. Je mets l'original en allemand si quelqu'un veut proposer des corrections à ma traduction. Le discours est sur le site d'UNIA en PDF.

Il me semble que c'est un changement dans la position d'UNIA notamment sur les licenciements, non?

«Nous sommes actuellement en médiation, avec l'objectif de trouver la voie pour remettre en service l'usine de Reconvilier. Nos revendications sont claires:
- La Boillat doit vivre à nouveau. La direction de Swissmetal doit enfin faire en sorte qu'on puisse à nouveau produire normalement à Reconvilier et que les centaines de clients de l'usine puissent enfin être livrés.
- Nous nous joignons au canton pour demander que les licenciements soient limités à un nombre minimum.
- Nous exigeons de Swissmetal un bon plan social pour tous ceux qui ne pourront plus travailler à Reconvilier.
- Swissmetal doit donner une garantie, qui l'oblige, qu'elle ne supprimera pas d'autres places de travail. Elle doit donner une preuve matérielle qu'elle entend véritablement maintenir le site de Reconvilier.
Nous demandons aux autorités publiques, au Conseil fédéral comme au gouvernement cantonal, de s'engager activement pour le maintien de La Boillat.»

«Wir stehen zur Zeit in der Mediation, mit dem Ziel, den Weg zu finden, um das Werk in Reconvilier wieder voll in Betrieb zu setzen. Unsere Forderungen sind klar:
- La Boillat muss wieder leben. Die Direktion von Swissmetal muss endlich dafür sorgen, dass in Reconvilier wieder normal produziert werden kann und die vielen hundert Kunden des Werkes endlich bedient werden können.
- Wir setzen zusammen mit dem Kanton alles daran, dass die Zahl der Entlassungen auf ein Minimum beschränkt werden kann.
- Wir verlangen von Swissmetal einen guten Sozialplan für all jene, die in Reconvilier nicht mehr arbeiten können.
- Swissmetal muss eine verbindliche Garantie abgeben, dass nicht noch weitere Arbeitsplätze abgebaut werden. Sie muss den Tatbeweis liefern, dass sie den Standort Reconvilier wirklich erhalten wollen.
Wir verlangen von den öffentlichen Behörden, vom Bundesrat wie auch von der Kantonsregierung, dass sie sich aktiv für den Erhalt von La Boillat einsetzen.»

avril 09, 2006 12:47 AM  
Blogger Oeil de Lynx said...

Ah oui… ! Au sujet du domicile du Morpillon :

Je m'étonne qu'un PDG et conseiller d'administration d’une entreprise quotté en bourse ne figure même pas dans l'annuaire téléphonique.

Si je prends mon bottin électronique et je tape p.ex. "Alain Prost", je le trouve du premier coup.

Pourquoi le Morpillon pourrait avoir besoin qu'on ne le trouve pas ?

Toto

avril 09, 2006 1:13 AM  
Anonymous orage mécanique said...

LA CHRONIQUE D'ORAGE MÉCANIQUE

Samedi 8 avril

9h30, uZine 3. Notre groupe sort les panneaux et autres calicots devant, ils seront chargés plus tard dans les soutes à bagages des autocars. Nous partons ensuite pour la capitale où nous avons rendez-vous avec une petite équipe d'UNIA rompue à l'organisation de manifestations.

10h45, entrée en vieille ville. Je vois une demie douzaine de bus blancs à gyrophares bleus et parbrises grillagés ainsi qu'une trentaine de rambos de la KaPo (pas ceux de Martinou, non, il s'agit de l'abbréviation allémanique pour police cantonale). C'est donc tout naturellement et avec un plaisir non dissimulé l'orage-mécanique-mobile se gare à leur pieds. Lorsque je suis sorti du véhicule et leur ai demandé en parfais dialecte jura-bernoissien où se trouvait l'Hôtel Bern, une certaine incrédulité reignait. Et non, l'uniforme ne rend pas plus intelligent, seulement plus... uniforme. Comme au bout de dix secondes de silence, j'ai affiché un large sourire, du genre qui vous dit "vous êtes c.. ou vous le faites exprès?", ils me répondirent comme un seul homme qu'ils ne connaissaient pas assez bien la ville. C'est alors qu'un rambo me dit de tourner à gauche, à gauche, à droite, à gauche, à droite puis à gauche. Merci! je suis sauvé! Enfin presque, le dernier gauche butant sur une interdiction aux véhicules à moteur, je prend à droite, puis obligation de tourner à droite et encore une fois. Je me suis senti comme pris au piège d'une boucle infernale quand soudain la posibilité de prendre à gauche se montre. Je repasse devant les rambos, retente le schéma et retombe vers mes amis de la KaPo. Le salut viendra d'un informaticien américano-Lausannois qui a repéré le son de l'orage-mécanique-mobile, c'est fou ce que ça résonne bien à 5500 tours dans ces petites rues... C'est promis, je ne moquerai plus des personnes qui ont un GPS. Berne est une ville magnifique, à pied.

11h00, Hôtel Bern. Formation des groupes, répartition des tâches, sandwichs et eau minérale. Je serai devant le Palais Fédéral, montage de l'infrasrucuture, sécurité à la régie son durant la manif, et démontage.Je flippe un peu à l'idée qu'il puisse y avoir des gens mal intentionnés car je n'ai aucun moyen auxiliaire de défense.

12h00, Place Fédérale.Nous attachons tous un ruban vert au bras, signe distinctif pour l'encadrement, mettons en place les stands où seront vendus T-shirts et montres La Boillat Vivra et autres boissons, les barrières autour de la scène et nous offrons une pause café sur la terrasse de l' "Entrecôte, Café Fédéral" connu pour le fait qu'il s'agit du Café préféré des politiciens de haut rang. Interpellés par quelques persones nous tentons de répondre de manière succinte à leurs questions, puis nous sommes retournés finir la mise en place. Merci d'avoir payer les cafés, Petzi! Le truc à savoir si vous compter organiser une manif un samedi, c'est que la place est occuppée par le Bärner Märit, le marché aux fleurs, fruits et légumes, et que les maraîchés ne sont pas tous très pressés de vous faire de la place.

13h15. Je prie gentiment le dernier des précités de liberer l'endroit avant que les 5000 personnes que l'on entend rugir au loin de l'empêche de déplacer son camion... L'homme hareng nu, binôme de chansons à textes de Delémont, assure la partie musicale. J'attrape le chanteur par le bras pour qu'il me dévoile pourquoi ce nom à la con. Et bien, c'est... (roulement de tambour) ...une contrepéterie (tintement de symbale) de leurs prénoms: Laurent Manu devient Lau Ma rent nu... Ah là là, ces artistes!

13h30. le cortège arrive, j'en ai les frissons. Ce fut alors le tour des discourts, je souligne ici la prestation de Monsieur Flavio, qui fut d'une longueur interminable mais nécessaire à la bonne compréhention du mesage par les politiciens. A lui, ainsi qu'au comité de soutien, bravo. Puis ce fut celui des témoignages et pour terminer une nouvelle tranche de Lau Ma rent nu.

17h00. Dispersion dans le calme et la bonne humeur. Un drôle d'oiseau, de la famille des échassiers, longeait les autocars en faisant un signe de la mains au manifestants rentrants... démontage de l'infrastructure en une demi heure, puis jeux de cons avec la fontaine à jets d'eau de la place, certains furent plus humide que d'autres!

MERCI A TOUTES LES PERSONNES VENUES MANIFESTER!

Vous êtes l'alimentation sur laquelle nous rechargeons nos batteries! Qu'est-ce que c'est bon de faire un plein de solidarité!

LA RAISON VAINCRA, SINON ON REVIENDRA!

avril 09, 2006 1:18 AM  
Blogger chtite fourmi said...

@ constat
Pour prendre la peine d' écrire un message comme le tien, faut soit aimer provoquer ou essayer de se rendre interessant, en tous cas être un frustré de première! Une pauvre âme qui cherche en vain de se faire remarquer!Un moi je sais tout et j'ai tout compris!! Même si tu estimes le nbre de participants est insignifiant, cela représente 1000x plus de personne qui défendent une cause que de personnes qui pense que tu est q.q. de bien...Alors vas te coucher pauvre petit chien-chien,soit dis-en suiise mais fais moi rire, t'as quoi de suisse le passeport que tu t'es payé...

avril 09, 2006 2:23 AM  
Blogger chtite fourmi said...

@ con-stat
Tu dis qu'il serait temps de foutre la paix au peuple suisse, mais il serait surtout temps que tu foutes la paix à tout le monde... Ne dis surtout à personne que tu es suisse ce serait nous faire honte!!!!

avril 09, 2006 2:40 AM  
Anonymous Une étudiante de la région said...

Bonjour tout le monde! (ou plutôt bonne nuit)

Eh bien oui quelle journée nous avons passée!

Pour moi c'était magnifique! Oui magnifique de voir ce qui a été accompli en quelques jours!
Je suis assez crevée après toutes ces journées, mais maintenant je me dis que ça en valait la peine! Tous les messages que vous avez laissé, ainsi que mes propres yeux me l'ont démontré aujourd'hui!
Merci à tout le monde d'êrtre venu jusqu'à Berne!

Comme le dirais un ami à moi je suis une de ces privilégiés qui a beaucoup de vacances! Mais bon je pense que je les occupe bien, non?
En tout cas une chose est sûre, je m'en rappelerai toute ma vie de cette journée et de celles qui lui ont précédé!
J'espère maintenant que mes amis Boillats sont rassurés par rapport au fait que le peuple les soutient toujours! On en a eu la preuve aujourd'hui sur cette place superbement ensoleillée!

J'ignore si cela va changer quelque chose pour l'avenir de la Boillat, mais je suis persuadée que notre action d'aujourd'hui n'a pas été inutile!

Encore merci à tout le monde! Surtout à celles et ceux qui on participé à toutes cette organiation qui n'a pas été des plus reposantes!

HASTA LA VICTORIA SIEMPRE!

avril 09, 2006 3:58 AM  
Anonymous pilou said...

Encore une petite aventure arrivée pendant cette folle journée :

Ce matin après avoir fait le mannoillon bénévolement pendant 2 bonnes heures pour monter le podium que certains cravateux grassement enveloppés et payés nous ont plus tard fait l'honneur de souiller de leurs petits souliers laqués, bref, uni..à qui?
ça me donne le torti...coli,...
Donc, à 11h45 on avait fini la mise en place, on s'est dit qu'on pourrait encore faire un peu de pub en attendant. J'ai pris le djambé (encore?!)Amonite et paquebot m'ont suivi pour distribuer des tracts et j'ai commencé à jouer et brailler comme un barjot qu'il y avait une manif, etc, et même en allemand (y'avait la traduction sur les tracts)avec mon accent bien de chez nous.
Bel effort, n'empèche qu'il y a quand même un blaireau qui m'a reproché le faite de ne pas traduire les slogans du genre : "des emplois pour les ouvriers, et pas des millions pour les financiers" ce que je suis absolument incapable de faire. le type me fait "ici on parle allemand!".Juste un peu gonflé, je lui répond qu'en français je sais aussi dire "trou-du-cul". Mais pas de jugement de valeur de ma part , je répondais juste à un con.bref le mec continue sa route.

5 minutes après, amonite en tendant un tract est aggressé par une blondasse plutôt toute énervée d'être en colère qui lui dit que s'est pas en traitant les Suisses-allemands de trou-du-cul qu'on va faire avancer les choses et qu'on étaient des malhonnêtes. Ouais. Y'a comme un problème de communication. J'essaye de lui expliquer, mais la gonze tourne les talons toute fachée toute rouge. ben tant pis, hein, on va pas en chier une pendule.

Et la je me dit "merde, alors on ne sera que 9999".

Dites moi si je vous emmerde avec mes conneries...moi j'ai trouvé ça plutôt bizarre, le regard des gens. Comme si je sortait d'un asile. Le fait de s'exprimer en live n'est bientôt plus qu'un fénomène de foire dans notre très petite (dans tout les sens du terme) Suisse.

mais heureusement, les Boillats sont une exception.

avril 09, 2006 4:12 AM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home