lundi, avril 17, 2006

Martinou dans la NZZ: Combien, une interview?

L'interview

Dans la NZZ de samedi 15 avril / dimanche 16 avril, on pouvait lire, page 27 (avec un titre en première page) une interview de Martin Hellweg (lien en allemand). En effet, pendant que nous nous préparions tous à un week-end allongé bien mérité, Martin Hellweg faisait un gros effort pour nous le pourrir.

Pourtant, qualifier la NZZ de "feuille de choux", de "torchon à ragots" ou autres joyeusetés paraît impossible, au premier abord, tant l'apparence austère du quotidien zurichois, matérialisée par un nombre impressionnant de caractères d'imprimerie par page, le rend crédible. Et il en va de même du contenu, surtout si l'on est membre du Parti radical (le rédacteur en chef de la NZZ relevait (dans Le Temps, en 2005) le fait que son journal est d'accord avec ce parti 90 fois sur 100). La NZZ est ce qu'on nomme un "journal de référence", à savoir que les autres journaux y puisent pour concevoir leur information.

Sur cette base, l'interview de Martin Hellweg est une sorte d'OVNI. Il s'agit peut-être du pire article jamais publié sur le conflit entre la direction de Swissmetal et la Boillat, en terme de nombre de mensonges. Et Karl a désespérément cherché l'indication "publicité" sans la trouver. Donc, première conclusion, cet interview a dû coûter extrêmement cher à Martinou, enfin, à Swissmetal.

La voici en français, traduite par Toto (merci à lui!), un fidèle blogueur!


Ce n’est pas un conflit émotionnel

Martin Hellweg – barreur déterminé chez Swissmetal. La grève "sauvage" de Reconvilier a placé le groupe Swissmetal, actif dans le traitement du cuivre, et son CEO, Martin Hellweg sous les feux de la rampe nationaux. Dans son entretien avec Angel Serna et Matthias Saxer, l’allemand de 39 ans s’exprime sur le font du conflit et l’avenir du groupe Swissmetal. (Red.)

Monsieur Hellweg, à peine deux ans après l’assainissement financier, Swissmetal fait à nouveau, voir toujours, parler d’elle. Pourquoi?

D’un point de vue opérationnel cela va moins mal que c’est souvent décrit. Swissmetal souffre par contre d’un conflit social dont l’importance est nettement plus petite que les fluctuations conjoncturelles. Le bénéfice et le chiffre d’affaires ne sont pas dans une tendance de hausse. Avant la publication du résultat annuel le 28 avril, je ne peux pas vous répondre en détail. Cependant, nous sommes dans une branche cyclique. 2005 était dans un cycle bas que nous n’aurions pas pu passer aussi bien sans les restructurations et diminution des dépenses de quelques dizaines de millions. Les chiffres des derniers neuf mois le montrent. En 2006 nous sentons même un peu de vent d’arrière conjoncturel.

Où est-ce qu’on a diminué les charges?

Nous avons enlevé tout un étage de dirigeants. Dans une petite entreprise de 100 millions à 120 millions de chiffre d’affaires, sans le coût des métaux, l’élimination d’un étage de dirigeants représente facilement 1 à 2 points de la marge. Auparavant les départements des finances, du personnel et des achats été séparés entre Dornach et Reconvilier et ont maintenant été fusionnés.

Quel est votre plus grand problème structurel?

Lors d’une croissance de l’orientation vers des spécialités, les quantités baissent et entrainent que les fonderies sont massivement sous-exploitées. Ainsi, une seule équipe est pleinement occupée dans nos deux fonderies. Dans les deux à trois ans, nous devons concentrer les déformations à chaud –fonderie et presse– qui serviront ensuite divers sites pour plusieurs déformations à froid. Dans l’intérêt de toute l’entreprise, le choix s’est porté sur Dornach ce qui a finalement amené au conflit à Reconvilier. Que cela ne se passe pas sans bruit est normal. La véhémence dans le cas de Reconvilier est due aux particularités de la région.

Quelles étaient les raisons pour le choix du site?

Dornach est traditionnellement orienté vers la production de grands produits. La presse à extrusion que nous avons décidé, en février 2005, d’acquérir, devait, en raison de la dimension et de la transportabilité des produits semi-finis, se trouver à Dornach. La fonderie a sa place à côté de la presse car elle traite les déchets de cette dernière. Nous ne pouvions pas appliquer le principe de l’arrosoir et dire : l’un reçoit la fonderie et l’autre la presse à extrusion.


De vieux rêves à Reconvilier

Mais qu’est-ce qui se cache exactement derrière ce conflit?

Le conflit a un fond très rationnel et non pas émotionnel. Un site qui ne comporte pas toutes les étapes de la chaîne de production ne peut survivre qu’en interdépendance. Ainsi le vieux rêve de l’indépendance, de la séparation de Reconvilier du groupe Swissmetal est terminé. L’argumentation qu’avancent quelques forces locales ne donne qu’un sens par une voie solitaire de Reconvilier, jamais devant le fonds d’une optimisation technique pour tout le groupe.

Par conséquent, les "tentatives autonomistes", sont-elles le cœur du problème?

Vous vous souvenez de la grève de novembre 2004 où il s’agissait du licenciement du directeur du site ? Il s’est opposé à l’introduction de SAP. La lutte était contre la transparence et l’ouverture qui aurait démontré par la suite la productivité sensiblement inférieure de leur fonderie en face de Dornach. Nous avons un concept qui attribue des compétences aux sites et qui aspire à un équilibre.

Localisez-vous des erreurs de votre côté?

On a trop longtemps toléré que les cadres puissent arroser les collaborateurs avec des messages différents. La direction locale a persuadé les gens que la direction du groupe nourri de mauvaises intentions. Cette campagne de peur a effarouché le monde. Mais nous n’avons pas eu le courage de mettre plus tôt les 21 cadres à la porte, que nous devons maintenant licencier en catastrophe. Les deux derniers mois étaient un processus douloureux. Nous avons libéré Swissmetal d’un mal qui en mars 2002 déjà a amené l’entreprise au bord de l’insolvabilité.

Que voulez-vous dire par là?

L’entreprise a vécu pendant dix ans, en raison d’intérêts particuliers liés aux sites, une agonie en tranches. Chaque année le chiffre d’affaires était en baisse sans que la direction du groupe puisse imposer quelque chose de sensé. En 2002, l’ancienne direction a conduit Busch-Jaeger Metallwerke à Lüdenscheid à la faillite dans l’espoir absurde qu’elle disparaisse à jamais et de pouvoir ensuite répartir les produits entre Reconvilier et Dornach. Aujourd’hui c’est une entreprise florissante aux meilleurs chiffres que Reconvilier et Dornach n’ont jamais eu.


Le rôle de la politique

La Suisse n’est pas connue pour les conflits du travail.

Je le reconnais, il s’agit d’un conflit inhabituel pour la Suisse. Néanmoins, la région est aussi un peu particulière. Les politiciens bernois et jurassiens surenchérissent, non sans que ce soit dans leur intérêt, dans le rôle de saint protecteur de la région. Ceci a contribué à faire chauffer le conflit.

Quelle importance attribuez-vous à la médiation?

Nous apprécions la médiation puisque c’est un moyen de guérir les blessures, d’atténuer l’émotivité et peut-être d’encourager le dialogue. Néanmoins, elle ne dispense pas le conseil d’administration de la responsabilité pour l’entreprise dans son intégralité. Celle-ci est aussi valable envers des gens de Dornach. Il y a de la mauvaise humeur car Reconvilier a dans le passé toujours obtenu un traitement particulier. Dans un groupe intégré avec une fonderie et presse commune, c’est intolérable.

Qu’est qui s’oppose à une vente de Reconvilier?

Pour nous ça serait totalement absurde. Il faut plutôt envisager un déplacement depuis Reconvilier des activités de déformation à froid. Nous aurions avec Dornach et Lüdenscheid deux sites excellents qui seraient bien chargés et plus de concurrence d’un troisième site. Néanmoins, notre but est de redémarrer la déformation à froid à Reconvilier. Nous travaillons avec toute notre force sur ce scénario.

Avancez-vous bien?

En ce qui concerne la «grève perlée» qui a succédé à la reprise du travail, nous constatons une amélioration. On s’engage plus depuis que l’entreprise a des perspectives claires. Certains clients ne veulent toutefois plus de Reconvilier comme unique source d’approvisionnement. C’est un chemin épineux.


Pas un capitaliste de casino

Personnellement, avez-vous été abattu par le conflit?

Les deux derniers mois étaient sans doute les plus désagréables de ma vie. On vous met en lien avec la discussion des Heuschrecken (sauterelles). Pourtant, dans ma vie je n’ai jamais travaillé comme représentant de la finance ni pour une boutique financière. S’il agissait vraiment d’optimiser le cours de la bourse, nous n’aurions pas cherché la controverse. Nous aurions dit : on améliore un peu, on le fait briller, on optimise les sites et puis on vend le tout.

Quand Swissmetal va-t-il sortir du trou?

Les premiers résultats ne se feront pas voir avant 2007/2008. En tant qu’entreprise leader dans le traitement des cuivreux au centre de l’Europe nous voulons grandir à un chiffre d’affaires de 300 millions (sans métal). Cela nous donnerait la masse critique pour exploiter pleinement la fonderie et la presse. Nos spécialités sont déjà exportées à moitié vers les marchés nord-américain et asiatique. Ce sont des marchés de croissance auxquels Reconvilier participe avec toute sorte de produits –pour l’aéronautique, l’électroménager, les téléphones portables, les ordinateurs. Nos collaborateurs doivent à nouveau croire en la réussite et retrouver l’estime d’eux-mêmes. Reconvilier se battra ensuite probablement moins durement pour une fonderie qui fait désormais partie du passé.



Calmez-vous, c'est fini

Calmez-vous, oui. Respirez bien. Voilà. Encore un peu. Une petite bière dans le frigo vous dites? Karl va y aller, restez assis. Fumer est mauvais pour la santé, attention. Bon, dans ces conditions... Mais juste une n'est-ce pas?

Incroyable, non? Martin Hellweg s'adresse à un public suisse-allemand, zurichois même, prompt à donner raison au chef, surtout s'il est de leur côté de la Sarine. Donc, pour faire bref, selon Martin Hellweg, à mot couverts, le romand est geignard, jamais content, toujours en train de freiner le progrès, tandis que le germanophone, lui, est blond et travailleur. La Boillat est une perle, un must, un bijou (il le dit aux Suisses-romands), mais décidément, Dornach, et surtout Lüdenscheid, sont bien mieux (message à l'attention des Suisses-allemands). Il est important de noter la claire différence entre la manière de parler aux Suisses-romands, et celle de parler, totalement différente, au Suisses-allemands. Les chiffres? Martinou n'en a pas à donner, bien sûr.

Dans ce méli-mélo de contradictions, on croit rêver. Je ne contre-argumenterai que sur le mensonge le plus grossier: Hellweg prétend que la direction de Swissmetal de l'époque a volontairement "conduit Busch-Jaeger dans l'espoir absurde qu'elle disparaisse à jamais", pour en absorber la substance dans ses usines suisses. Pourtant, juste avant la faillite de Busch-Jaeger, Swissmetal avait construit une presse sur son site allemand. Elegante méthode pour voler des technologies, que de payer des dizaines de millions de matériel neuf, n'est-ce pas?

Si l'on retourne ce que dit Martinou, on se rend précisément compte qu'il a toujours roulé pour Busch-Jaeger, et qu'il est là pour que cette usine pompe sa substance à la Boillat. Martin Hellweg est mû par la même haine que Volker Suchordt, qui veut "détruire" la Boillat, en plus de son vampirisme financier.

Petit détail aussi: pour le premier trimestre 2006, Dornach a perdu beaucoup d'argent, Lüdenscheid n'en a probablement pas gagné, et la seule usine vraiment rentable du groupe, jusqu'à la grève, était la Boillat. La Boillat est le seul élément solide du groupe.

Néanmoins, il faut prendre cet article pour ce qu'il est. Martinou prend des risques en mentant aussi éhontément. Même si la NZZ semble être truffée de ses petits copains, on peut légitimement espérer un minimum de sérieux de la part de ce journal, même à retardement. Un tel risque, dès lors, peut s'expliquer, et une analyse semble s'imposer: Martin Hellweg veut rassurer ses investisseurs à tout prix, en leur produisant un nouvel écran de fumée, dans un journal prestigieux. S'il en est là, on peut conclure que les investisseurs en question commencent à avoir très envie d'aller voir ailleurs si leur fonds de placement y est, ou de faire sauter cette anomalie qui occupe le siège de CEO chez Swissmetal.

Vous cherchez une preuve que cet article est un pur morceau de complaisance de la part de la NZZ? La voici: "Personnellement, avez-vous été abattu par le conflit?" Quand un journaliste pose une question pareille, alors qu'on parle d'une grève, assortie de pas loin de 150 licenciements, de nombreux cas de maladie, et d'un malade mental comme Martin Hellweg, c'est un vendu. Il n'y a pas d'autre mot.


On peut faire

Ainsi, il s'agit de faire réfléchir les journalistes de la NZZ, et les habitant de notre pays. A cet effet, un débat a eu lieu sur "Une voix pour la Boillat" les 15 et 16 avril, qui a mené à la conclusion qu'en premier lieu, une lettre de lecteur est nécessaire. Pour y travailler, un blog a été créé par Toto, et servira de lieu de travail pour concevoir cette lettre. Votre contribution est espérée!

D'autre part, il faut savoir qu'une analyse économique de Swissmetal avait été transmise à de nombreux journaux, notamment en Suisse-allemande. Le moment est peut-être venu de reparler de cette étude, et de lui donner la publicité qu'elle mérite.

145 Comments:

Blogger solidarnoch said...

Eh bien voila un gâchis de mensonge.

Plus menteur, cela ne doit pas existé. Pratiquement chaque point de cette missive peut être constesté.

Au travail, on va le mettre à genou avec des arguments qui tiennent la route, avec preuves à l'appui.

Profitez bien de se dernier jour de congé, et la Boillat,

VIVRA.

avril 17, 2006 7:59 AM  
Anonymous Fred said...

Je vous encourage à continuer la lutte, que ce soit les Genevois du côté de Sauerlënder et BNP Paribas Suisse basée à Genêve. Que ce soit sur le blog de Toto qui prépare l'article pour le courrier des lecteurs de la NZZ ou autre pavé plus conséquent, que ce soit la lutte pour signer la pétition à remettre bientôt, l'information hebdomadaire aux ouvriers de Dornach distribuée sur place, les femmes en colère qui continuent de se battre, et elle ont de bonnes idées, notemment pour mettre de la pression sur les politiques. L'organisation des micro manifestations prévues à chaque sortie d'un conseiller fédéral, l'organisation de débats publics à la 3 pour "se causer" et "continuer la lutte", le projet de grande manifestation à Reconvilier sur lequel on travaille et bientôt une proposition concrète à faire aux commission, une campagne d'information dans les quotidiens suisses-allemands, et des tessinois qui pourront transmettre l'info, la prochaine rencontre à l'uZine3 avec des syndicats français de la région de Belfort, et toujours la possibilité d'utiliser la 3 comme outil de rencontre liée à la défence des Boillat, pour l'organisation de fêtes pour se détendre, pour l'organisation hebdomadaire des ateliers pour les enfants qui subissent aussi cette grève, aussi différentes manifestations et conférences liées au conflit permettant d'autres éclairages socio-économiques et favorisant la réflexion.

Oui l'uZine3 est utile, elle est un moyen de lutte, et le meilleur moyen de ne pas sombrer dans la morosité et la déprime, c'est de continuer de se battre, et les Boillat ont du coeur à l'ouvrage, boillat qui au passage sont 4 dans le collectif de l'uZine3, et bientôt 6, ça c'est une très bonne nouvelle, comme prévu initialement, les Boillat s'approprient de qui leur appartient et a été fait pour eux, l'uZine3.

Je vous encourage tous à soutenir notre CCP, le fond de grève est aussi important, mais ne servira jamais à financer la lutte, il faut que celà soit clair pour tous.

Ce CCP est le suivant:

UZINE3 CCP: 17-444109-2

Merci d'avance pour votre soutien, on en à besoin, et n'oubliez pas de signer et faire signer la pétition.

Bonne journée de repos à tous

avril 17, 2006 8:01 AM  
Anonymous Roland said...

Cette déclaration, c'est le sursaut de la bête avant le coup de grâce!
Et il ne paie rien pour l'attendre! :

@Karl
@tous

D'après moi c'est clair: Hellweg a compris qu’il n’a plus rien à attendre de l’opinion romande, et il cherche à faire jouer le rösti graben en sa faveur (après tout, quitte à devoir se contenter d’une part du gâteau, autant choisir la plus grosse !)

Aussi je pense qu’il convient :

1) De ne pas rentrer dans son jeu qui consiste à réduire le conflit à une opposition « Boillat vs Dornach » car cela équivaudrait à s’attirer l’hostilité des Alémaniques.

2) D’en profiter pour demander aux médias romands de réagir à cet article qui, après tout, est aussi insultant pour eux que pour la Boillat.

3) D’encourager et de féliciter Toto dans son initiative !


Bravo Toto !!!

avril 17, 2006 8:02 AM  
Anonymous Fred said...

@Silidarnoch

à 2 min près, bravo, j'ai enfin trouvé un blogueur plus lève-tôt que moi, tape-en 5...

@Shreck

Que t'es beau sur le site de la 3, chose promise, chose due...


Fred vous salut du haut de son plateau ou il fait soleil...

avril 17, 2006 8:08 AM  
Anonymous Fred said...

@ tous

Fred vous salue du haut de son plateau où il fait soleil

J'ai relu le précédent et le soleil m'a fait mal aux yeux...

avril 17, 2006 8:11 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ Tous

Vive la Boillat libre et stop à l'hémorragie industrielle dans ce pays.

On va se battre, et bravo pour toutes ces initiatives en cours, je vais faire un don à l'uZine3, promis.
Celà me paraît actuellement un très bon placement pour défendre cette région, et plus largement l'idée de dire STOP à ce monopoly financier qui met en danger tout le tissu économique d'une région, quant on voit les initiatives et le travail déjà accompli, c'est clair, c'est limpide, il faut encourager ce fond de lutte,merci à Fred et son équipe de Boillat toujours plus nombreux.

Et Mr Hellweg, l'ignoble menteur, l'ignoble tueur d'emplois et de technologie de pointe, va bientôt laisser tomber, il va se casser les dents du côté de Reconvilier.

La vérité, la justice, la Boillat et ses ouvriers vaincront, avec nous qui sommes tous concernés dans cette lutte. Cessons le nombrilisme et l'égoïsme, ces boillat sont exemplaires et leur lutte ouvrira d'autres perspectives, il faut proposer, voter et faire voter des lois qui empêchent ce genre de pratiques indignes d'une société dite évoluée.

Un homme politique, qui défend sa région bec et ongles et plus largement cette idée de dire STOP à l'hémorragie industrielle.
Je n'ai jamais écrit sur ce blog et je n'ai pas besoin de publicité personnelle (Anonyme), mais vous encourage à bouger, tous ensemble.

Toujours avec les Boillat

LA BOILLAT VIVRA

avril 17, 2006 8:38 AM  
Anonymous Boubou said...

@ Fred

Veinard, ici nous sommes sous la couche et il fait pas très chaud ce matin...

Que la lutte continue...

Bonne journée à tous les amis des BOILLAT

avril 17, 2006 8:43 AM  
Anonymous Fred said...

@ Anonyme (dommage) de 8h38

Dommage, moi les hommes politiques qui se mouillent je les aime, voilà, c'est quand-même terrible d'avoir peur de passer pour un récupérateur, qui-est-tu? Homme politique?
Bon ok on respecte l'anonymat, mais il y en a quand-même quelques uns de ces hommes politiques que l'on attend de pied ferme et qui devront bien un jour prendre leurs responsabilités...
Le peuple en a marre d'élire des "on ne peut rien faire" et va bientôt répondre "on ne peut plus voter pour vous"...

Et pour uZine3, ce n'est pas Fred et son équipe de Boillat mais un COLLECTIF ou il n'y a pas de leaders, c'est un travail d'équipe.

Voilà voilà

Bonne journée à tous, moi vais profiter un peut du soleil...

avril 17, 2006 8:47 AM  
Anonymous Fred said...

@ Boubou de 8h43

Oui il fait bon sur le plateau, montez donc y boire un p'tt verre, faire une p'tite marche, amis de la vallée dans le brouillard, le Reussillon vous salue en direct des Franches...

avril 17, 2006 8:50 AM  
Anonymous Anonyme said...

Pour le courrier de lecteur dans la NZZ (excellente idée) je pense que les lecteurs du monde de la finance apprécieraient que vos attaques portent sur la stratégie du conseil d'administration plutôt que sur les manières du méchant Hellweg.
Hellweg est le stupide et vaniteux boureau sans scrupules que le conseil d'administration a trouvé pour appliquer les pires méthodes financières que la loi tolère. Le lecteur sera certainement impressionné par le fait que vous ayez bien compris que ce qui ne joue pas dans ce conflit c'est le fond. La méthode n'est que l'apparence dont les zurichois ne se soucient guère...
Courage à vous tous. Vous êtes géniaux et je souhaite vivement que vous l'emportiez.

avril 17, 2006 8:50 AM  
Anonymous michael collins said...

bonjour a tous

j'ai montré la magnifique photo de shreck que fred a mis sur le site de la trois et ma cherie m'a dit " le dernier qu'il a bouffé ne devait pas etre bon avec la tete qui fait! "
mdr.

apres la lecture de l'article de la NZZ la biere ne suffit pas il du Lagavulin en quantité Karl

les proposition de sana sont au poil allez les gars de l'audace mais attention le diable est tres malin a en lire la traduction

bien a vous tous

avril 17, 2006 9:18 AM  
Blogger dos formatted said...

J'étais hier chez un industriel à la retraite et nous avons un peu évoqué l'affaire Boillat. Cet homme, qui a eu des périodes fastes et moins fastes dans sa vie, qui a vu croître et dépérir l'entreprise qu'il a créé, a dû, le coeur déchiré, licencier tout son personnel. Il a donc vécu des temps très difficile avec ses ouvriers et ne peut être qualifié de gauchiste.

Il prône d'ailleurs tout comme Lauk hier matin, la responsabilité et la compétition individuelle, avec le respect de l'autre comme postulat.

Et bien cet homme, philosophe à ses heures, est absolument scandalisé par le manque de respect éhonté de Hellweg.


Merci à Toto pour l'engagement formidable lors de la traduction de ce torchon indigne.

Juste une remarque: il ne suffit pas de répondre point par point aux arguments de Heilweg. Il faut lancer la contre-offensive en visant plus loin que lui! il faut absolument toucher différents milieux, par des canaux différents avec des moyens différents.

Le morpion a été toujours très très fort dans la communication par son choix délibéré d'actions sur plusieurs plans indépendants.

*communication aux médias
*communication aux financiers
*communication aux employés
*communication au bas-peuple (merci baba!)
*communication au médiateur (quelle baffe pour R.Bloch dans ce dernier article!)
*communication aux romands
*communication aux suisses-allemands

Cet type est expert en jonglerie, je le voyais comme un épicier de la finance (c'est toujours le cas), mais il pourrait aussi se recycler comme artiste de cirque (pardon auguste!)

Il avait été question il y a quelque temps de creuser les bas-fonds pour trouver un point faible sur lequel on pourrait l'attaquer. Certains parlaient de rechercher des failles au-niveau de sa relation avec son ex-femme... Naturellement, la majorité s'était à juste titre trouvé scandalisée de s'abaisser à ce niveau-là. De même, ça n'intéresserait personne de savoir si Hellweg participe à des sauteries échangistes ou est un homosexuel.

La faille, il faut naturellement la chercher ailleurs, dans le domaine où Hellweg se targue d'être un expert: la restructuration d'entreprise.

Depuis le temps où il sévit, Heilweg a déjà tant communiqué, qu'il doit être aisé de retrouvé et d'indiquer encore une fois les contradiction entre:
* ce qu'il a dit et le résultat effectif de ses actes
* ce qu'il a dit à une date, puis dit à une autre
* ce qu'il dit à un public cible, puis l'inverse qu'il dit à un autre public.

Il serait bon que les anciens responsables de Céramique Laufon puissent s'exprimer à cet égard. De même, Häusermann ex membre du CA doit connaître un tas d'histoires croustillantes sur la face cachée de Heilweg. On me dira qu'il a été grassement payé pour se taire. Il trouvera peut-être le moyen, avec la distance qu'il a maintenant, de s'épancher sous le couvert de l'anonymat.

Naturellement, un autre axe d'attaque est la position et l'indépendance douteuse du conseil d'administration dans la gestion de cette entreprise. (je viens de lire le dernier post).

L'inculpation des (ir-)responsables de Swissair est un sujet d'une actualité brûlante et troublante.

avril 17, 2006 9:32 AM  
Blogger dos formatted said...

Ouh là là, Shrek en direct sur la 3...

Quand j’ai vu ce gars-là la première fois à Infrarouge, je m’étais déjà bien dit que ce type-là, il a ne doit pas être facile à vivre ;-)

avril 17, 2006 9:50 AM  
Blogger solidarnoch said...

Hihihi,

notre Shrek nationnal sur la 3.

Dans ton regard, si tu as des fusils à la place des yeux, Hellweg est passé de vie à trépas.

Bravo Shrek, alors là, t'en impose.

avril 17, 2006 10:09 AM  
Anonymous robin de locksley said...

Mais, il est doux comme un agneau le Shreck!!!

;-)

avril 17, 2006 10:15 AM  
Blogger vanefred said...

@tous

Avec un peu de retard, nous vous souhaitons uun joyeuse paques. J'espère que ce jour de repos vous a recharger les batteries.

Concernant la lettre de Martinou, cela s'appele un baroud d'honneur avant la déchéance. Mentir aussi honteusement devrait être interdit dans la loi. Si les 2 sites germanophones sont si rentables, qu'il les gardent et nous laissent notre indépendance et on verra qui sont les meilleurs....moi j'ai pas de doute...C'EST NOUS!!!!

LA BOILLAT VIVRA

avril 17, 2006 10:24 AM  
Anonymous Deiss..pote said...

Le rôle de la politique

La Suisse n’est pas connue pour les conflits du travail. Je le reconnais, il s’agit d’un conflit inhabituel pour la Suisse. Néanmoins, la région est aussi un peu particulière. Les politiciens bernois et jurassiens surenchérissent, non sans propre intérêt, dans le rôle de saint protecteur de la région. Ceci a contribué à chauffer le conflit.

Il serait temps que nos politiciens des deux cantons qui sont visés par les paroles de MH sortent du bois et se défendent !ils sont pour la grande majorité bien trop laxistes !comme dit le proverbe
'qui ne dit rien consent'

Mesdames et Messieurs les politiques prouvez moi que le proverbe ci-dessus n'est pas exact dans cette situation ,et que vous vous donner à fond pour dénoncer les malversations de MH
Salutations

avril 17, 2006 10:26 AM  
Anonymous expatrié said...

@tous
De retour sur le blog après une petite semaine de sevrage...

L'article à Martinou:
chaque point devrait être mis en rapport avec un fait concret démontrant la contradiction du maîîîître dans l'art du "faites comme je dis, pas comme je fais"

Rappelez-vous: un des torchons illustrés de boulevard les plus appréciés du côté de la Limmat s'appelle "Facts"... Alors, les Boillats, des "Facts" aidez-nous à en trouver.

Un argumentaire concis peut également être envoyé à quelques 13'000 adresse e-mail...

Oeil de Moskva? Dobrii den Tovaritch! Du travail pour toi, non?

La Boillat vivra.

avril 17, 2006 10:26 AM  
Blogger Padroll said...

Martinou, tu ne comprends rien.

Dans ton interwiew tu dis que les politiciens bernois et jurassiens surenchérissent...

En fait ils ne font que regarder, écouter, évaluer, anticiper, prévoir et de temps en temps, oui, ils disent aussi leur avis.

Mais je ne crois pas que dans le cas de Reconvilier il y ait eu une véritable unité des politiciens régionaux. Certains sont restés bien silencieux, bien discrets... Du coup ce sont ceux qui se sont exprimés qui sont apparus comme un peu bizarres aux yeux de certains, en s'engageant autant qu'ils l'ont fait.

D'après ce que tu nous dis, Martinou, au delà d'une liberté de parole que tu sembles reconnaître aux politiciens quand ils sont assis au Parlement ou dans les Conseils communaux, la marge de manoeuvre que tu leur accordes est bien réduite dans les autres cas. Et pourtant, heureusement, il n'existe pas de loi empêchant les élus de s'engager comme certains l'ont fait dans des causes plus concrètes.

Mais voudrais-tu peut-être instaurer une dictature, Martinou? Attention, ce n'est pas dit que tu seras toujours le chef. Le régime totalitaire que tu cherches à mettre en place pourrait bien se retourner contre toi, un jour...

avril 17, 2006 11:01 AM  
Anonymous Deiss..pote said...

@Padroll
Il ne comprend rien ! pour le moment c'est lui qui même les gens par le bout du nez (je ne parle pas des gens de la boillat)
Amicalement

avril 17, 2006 11:08 AM  
Blogger Padroll said...

PS@Martinou

Je voulais dire "totalitaire" dans le sens d'une "totalité" de l'emprise de l'économique sur le politique ...

La solution existe, trouve-là. Mais pas des licenciements, s'il te plaît.

avril 17, 2006 11:08 AM  
Anonymous Rigueur said...

Allez les gars!!!

Lisez bien l'édito de Karl!

Donnez moi le maximum d'arguments contre cet article!

Pour rester discrets, vous pouvez aussi m'envoyer vous arguments à rigueur_at_boillat@yahoo.fr

Nous allons passer à la contre-attaque.

Objectif: il faut au moins une parution/publication sur le NZZ avant le 28 avril 2006.

@ toto

Je vais vous contacter par email.
Merci beaucoup pour la tradition.

@ sana

En fonction de la participation des bloggers, je souhaite de récolter le maximum d'arguments d'ici deux jours. Ensuite je vous envoie à votre adresse email.

Quelqu'un a d'autres suggestions?

Bonne journée à tous!
Soyez nombreux à donner votre avis,
Point par Point!

avril 17, 2006 11:12 AM  
Anonymous oignon rouge said...

SOS à TOTO !!!

Bonjour Toto,

Quel travail pour votre blog ! Bravo !

Mais j'ai un problème, j'ai essayé par deux fois de poster un commentaire, et celui-ci ne s'affiche pas. Je ne crois pas avoir fait d'erreur de manipulation.
Est-ce que quelqu'un d'autre a essayé ? Merci,
bonne journée à tout le monde, bon courage,
et sus aux mensonges éhontés de cet hideux personnage.

avril 17, 2006 11:12 AM  
Anonymous Anonyme said...

Pourquoi répondre via le courrier des lecteurs ? Il me semble qu'une belle annonce A4 serait plus visible ... Je n'ai pas réussi à ouvrir la liste de prix en PDF sur le site de la NZZ (mon ordi se fait vieux), est-ce que quelqu'un peut le faire ? A mon avis avec 10'000.-- on doit déjà pouvoir s'offrir une belle annonce, et 10'000.-- c'est 100.-- personnes qui donnent 100.--, ça me semble pas impossible !

avril 17, 2006 11:14 AM  
Anonymous un voisn said...

@ Deiss..pote
@ Comité de soutien

Je pense qu'effectivement nos politiques devraient demander eux-aussi un droit de réponse à la NZZ et le communiquer aux autres journaux qui auront relayé cet interview de complaisance.

A noter que le comité de soutien est de part sa composition un beau contre-exemple des affirmations de MH. Des hommes de tous bords politiques (gauche, droite, Jura et Jura bernois, autonomistes et pro-bernois). Je pense qu'ils pourraient également relever la bonne collaboration entre les deux gouvernements lorsque Martin Hellweg et F. Sauerländer parlaientt encore d'une étude complémentaire pour déterminer l'emplacement de la fonderie. Ils pourront relever l'instrumentalisation que MH et FS font du politique (signature du protocole d'accord, non respect de celui-ci, fausse apparence de vouloir dialoguer avec la Conseillère d'Etat bernoise, puis dénigrement de celle-ci.

avril 17, 2006 11:16 AM  
Blogger Padroll said...

@deiss.pote

Salut ! Toi au moins tu réagis. Alors que l'autre pote.Deiss il a peur d'attraper une maladie, on dirait, s'il se mêle à l'affaire Boillat. Il ne trouve pas les synergies, alors il délègue, en bon démocrate qu'il est. Il restitue aux locaux la responsabilité et le seul pouvoir possible.

Mais sans l'appui réel des pouvoirs confédéraux, les locaux, à part manifester et protester comme ils l'ont fait ne peuvent pas faire grand chose de beaucoup plus contraignant qui amènerait la clique à Martinou à revenir sur certaines décisions.

avril 17, 2006 11:20 AM  
Blogger Padroll said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

avril 17, 2006 11:24 AM  
Anonymous d.b dit schreck said...

@ Fred

De bleu t'es fou j me suis fait peur!!!!

Voilà t'as gagné comment veut tu que je puisse convaincre les trolls a venir discuté c'est foutu
pourtant je t'assure limage ne reflète pas la vérité.

shreck vous salue tous du bord de son marais

avril 17, 2006 11:29 AM  
Blogger Padroll said...

PS: Ah, j'oubliais... les élus locaux ont aussi participé à la médiation. Donc Martinator en accusant les politiciens régionaux de se mêler d'une affaire qui ne les regarde pas, critique indirectement la volonté du Conseiller Fédéral d'instaurer une médiation.

avril 17, 2006 11:30 AM  
Anonymous troll(47oz5-u6hu5) said...

Shreck... ce qui me charme en toi c'est surtout ton marais.
Si je n'ai d'yeux que pour ton marais, pardonne-moi, je ne suis qu'un troll.

avril 17, 2006 11:35 AM  
Anonymous (...) said...

... Je me permets d'émettre des doutes quant à la parution intégrale de vos réponses dans le courrier des lecteurs. Lisez-le de temps à autre, vous verrez (...) Et ensuite, que reste-t-il de l'important (...) texte intéressant.
Aucune rédaction n'a l'obligation de publier des trucs gratuitement de surcroît (...) Mais ils garderont certainement (...) les passages qui émettent des critiques négatives (...) à l'encontre de (...).

Plutôt une collecte pour l'annonce payante!

(on a même vu des demi pages juste avant les élections)


ndlr: au vu de la longueur du texte,la rédaction a supprimé quelques passages du texte, mais ceci n'enlève rien à sa valeur! (réd)

avril 17, 2006 11:35 AM  
Anonymous Grand-mère said...

Pourquoi ne pas prendre un contact personnel avec un journaliste de la NZZ et l'inviter à venir se rendre compte de se qui se passe à Reconvilier? Il me semble que ce serait bien plus efficace qu'une annonce qui, outre son prix, passerait sans doute pour une simple propagande peu fiable aux yeux des lecteurs zurichois.

avril 17, 2006 11:49 AM  
Blogger Padroll said...

Martinou, quand tu dis à la NZZ que nous sommes dans une branche cyclique, je pense que tu te réfères aux leçons de fonderie de Rigueur. Il a bien montré en effet que le processus de production a un début et une fin et qu'il faut sans cesse recommencer le cycle des activités, si on veut que les camions puissent venir chercher le produit fini !

avril 17, 2006 11:49 AM  
Blogger Padroll said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

avril 17, 2006 11:53 AM  
Anonymous Deiss..pote said...

@Padroll

Oui je réagis toujours :-)) je te répondrais bien mais pas par le blog
Amicalement

avril 17, 2006 11:56 AM  
Blogger Padroll said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

avril 17, 2006 12:03 PM  
Blogger Padroll said...

PS: Ah, Martinou, c'est fou ce que ce conflit peut être émotionnel ! Il n'y a pas de logique, il n'y a personne qui peut dire d'avoir raison ou tort.

Je sais bien ce que tu penses. Que les intérêts économiques, ne font pas partie des choses négociables par le dialogue raisonnable. Que dans ce domaine il n'est pas possible d'avoir un point de vue différencié. Là il n'y a que l'accumulation du bénéfice le plus grand possible qui puisse valoir comme seul argument.

Dommage qu'on ne soit pas d'accord sur ce point, Martinou.

avril 17, 2006 12:07 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ SCHRECK

La photo est magnifique !!!!!

Moi je trouve que bien au contraire cela donne très envie de vous rencontrer, pour des tas de raisons.

Mais bon je ne veux pas vous faire rougir si je disais tout que j'ai perçu dans cette photo. Bref elle est belle et forte.

avril 17, 2006 12:13 PM  
Anonymous d.b dit sshreck said...

@ toll (macchintruc3687)


tchô!!!!!!!!!!

shreck te salue du bord de son marais et t'invite

avril 17, 2006 12:15 PM  
Anonymous d.b dit shreck said...

@ oignon rouge


Ah ouai!! entre 4 yeux peut être?

shreck vous salue du bord de son marais

avril 17, 2006 12:17 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ schreck

C'est de l'ironie gratuite. Dommage.

avril 17, 2006 12:24 PM  
Anonymous d.b dit shreck said...

@ oignon rouge


Bien a vous

shreck vous salue du bord de son marais

avril 17, 2006 12:43 PM  
Anonymous Deiss..pote said...

@KARL
ci-dessous l'analyse que j'ai trouvé sur swissquotte
Swissmetal
Les actionnaires et propriétaires de Swissmetal n´ont qu´une question à se poser : le conflit social terminé, est-il possible pour UMS de remonter la pente ? La réponse à cette question est un oui net. La stratégie de la direction est cohérente, les produits Swissmetal sont de qualité et après l´assainissement de l´entreprise, les coûts ont retrouvé un niveau satisfaisant.
L´action Swissmetal est toujours sous-évaluée. Ce qui est inhabituel, vu la hausse des titres des autres fabricants dans le domaine de la métallurgie. Puisque les Soleurois réuniront bientôt à nouveau toutes les conditions sur le plan opérationnel pour renouer avec le succès, il n´y a pas de raison pour l´investisseur de se mettre en grève. Mais Swissmetal n´a quand même rien à faire dans le portefeuille d´un impatient. Celui qui veut investir pour un ou deux ans s´abstiendra. Car le risque existe que le conflit se rallume dans un futur plus ou moins proche (et ailleurs), si le patron du groupe, Martin Hellweg, reste en fonction. Le développement le plus optimal dans l´intérêt de l´investisseur serait : 1. fin (enfin) de la grève et 2. renouvellement de la direction.

Les investisseurs à comportement anticyclique sont bien seuls, mais ils réussissent. C´est l´avis de l´un des gourous de l´investissement anticyclique, Antony M. Gallea, auteur du livre "Contrarian Investing". En effet, il n´est pas facile de tenir cette ligne de conduite, car il n´y a pas que la solitude qui pèse
Amicalement

avril 17, 2006 12:47 PM  
Anonymous Anonyme said...

je n'ai pas eu le courage de lire cette "auto-interview" jusqu'au bout. Ca m'énerve trop.

avril 17, 2006 1:10 PM  
Anonymous Rigueur said...

Il n'y a pas encore de commetaires sur le blog de TOTO!

http://courrier-lecteur.blogspot.com/

Profitez! Faites valoir votre droit de parole dans notre belle Helvetia!

Pour le trésor de guerre au niveau des médias, faites un don à l'uZine 3 avec mention "Annonce NZZ" ou "Campagne médiatique".

avril 17, 2006 1:10 PM  
Anonymous d.b dit shrek said...

@ tous

Je vient de lire les questions réponses de Martin sur le blog
à toto
je n'ai qu'une envie.....de crier encore plus fort pour que les gens de ce pays ouvrent les yeux.
Comment peut on croire que ce monsieur est le bienfaiteur qu'il prêtant être.
HONTE a vous Monsieur Hellweg
vous me dégouté toujours plus de jour en jour vous êtes un sal....
Encore un mot pour dire que Fridou
je le met dans le même panier et tous ces.... (je ne trouve pas le mot)avec vous me dégouté tous.

LA BOILLAT VIVRA
SEMPER FI

avril 17, 2006 1:14 PM  
Anonymous un voisin said...

@ (...) 11h35
L'information étant reprise par d'autres journaux. Il faudra veiller à ce que la réponse qui s'élabore le soit aussi. Donc si NZZ interprête à sa sauce la réponse, d'autres médias seront plus transparents.
Je suis convaincu que la réponse qui se prépare sera de qualité. Après le rapport des MM. Berberat, Isler et Sonderegger ainsi que les autres contributions de ces derniers temps (ex. la lettre ouverte de M. Burki, etc.), les journalistes un peu sérieux et les milieux financiers se rendront compte du contraste entre ces documents bien argumentés et les paroles en l'air de MH and co.
Mais une information est absolument à casser : le conflit n'est pas terminé, la grève n'est que suspendue. Cet élément doit être considéré comme un fait.

@ tous et en particulier aux milieux économiques
@ aux repreneurs
@ aux clients de La Boillat

A quand une prise de position courageuse des milieux économiques ?. Quand est-ce que les repreneurs se manifesteront-ils publiquement ?
Il semble que des alternatives crédibles existent. Il apparaît maintement noir sur blanc que la stratégie de Martin Hellweg et Dietrich Sauerländer est d'affaiblir La Boillat. Les milieux économiques jugeront par eux-même de la pertinence d'un tel choix stratégique. Affaiblir la seule entité du groupe qui est bénéficiaire et innovante n'a pas de sens. Casser ses processus de production qui ont fait leur preuve pour forcer la main à une usine de collaborer avec d'autres c'est foncer droit dans le mur, quand on sait les difficultés de collaboration qui existe actuellement entre les trois sites (en plus des difficultés linguistiques). De plus le nouvel organigramme et la nouvelle stratégie sont totalement inégalitaires ... ils ne poussent pas à travailler sereinement la main dans la main.

De plus en plus de documents attestent maintenant du caratère suicidaire de la statégie de MM. Hellweg et Sauerländer.

avril 17, 2006 1:40 PM  
Anonymous Une étudiante de la région said...

@oignon rouge

Si vous lisez bien ce qu'a mis toto sur le blog concernant la NZZ, vous pourrez constater que contrairement au blog de Karl, il doit d'abord accepter le commentaire avant qu'il apparaisse sur le blog.

@shrek:

T'es tout chou sur cette photo!

@tous

Effectivement cet article n'est qu'un tas de mensonge, nous tous ont avons les preuves. Comme il l'a déjà été dit, nous pouvons constater d'énormes contradiction entre ce qu'il a bien pu nous raconter du côté romand et ce qu'il raconte du côté suisse-allemand. Décidément ce cher Martinou profite du manque de dialogue entre ces deux parties de la Suisse pour nous faire passer pour des imbéciles qui ne comprennent rien à cette affaire.

C'est pour cela que je trouve également important que vous transmettiez vos messages du côté suisse-allemand pour bien leur faire comprendre que cet Hellweg ne fait que leur transmettre une image fausse. Je suis persuadée que vous avez des connaissances tout comme moi en suisse-allemande. Alors racontez leur la vérité et demandez leur de transmettre le message!

HASTA LA VICTORIA SIEMPRE!

avril 17, 2006 1:44 PM  
Anonymous un voisin said...

Petite réflexion sur les diminutifs employés :

Les diminutifs Martinou et Fridou (par exemple) sont largement utilisés dans ce blog. Ils contribuent à la dimension ironique du ton employé. A l'inverse, cette pratique nous désert au niveau de la visibilité. En effet, il est peu probable que les dirigeants économiques qui suivent à distance le conflit utilisent ces diminutifs dans leurs recherches sur Goggle. Résultat, en recherchant « Sauerländer » on trouvera des liens qui sont soit des comptes-rendus des conférences de presse, soit des infos de Swissmetal. Mais pas ou peu de liens vers ce blog. Je vous encourage donc à utiliser également les noms corrects pour une meilleure visibilité de ce blog. Merci.

avril 17, 2006 1:50 PM  
Anonymous Une étudiante de la région said...

@Karl

Petite question:

Pourrais-tu rajouter un meta keywords?

En faisant cela tu pourrais mettre justement les noms de Hellweg et Sauerländer, afin de tomber plus rapidement sur ce blog en faisant des recherches sur google.
Voisin a raison, il faut que leS gens tombent de plus en plus par hasard sur ce blog! Et cela pourrait aider.

HASTA LA VICTORIA SIEMPRE!

avril 17, 2006 2:01 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ une étudiante de la région

merci beaucoup pour votre précision concernant la façon de gérer le blog de toto, j'avais lu mais pas réalisé sa signification dans le concret.

@rigueur
les messages commencent à paraître, j'avais aussi réagi à 11h12, mais "une étudiante de la région" explique la raison du temps de latence entre l'envoi du message et sa parution

avril 17, 2006 2:21 PM  
Blogger chtite fourmi said...

@ shreck
Ben mon grand à voir ton expression sur cette photos tu viens de voir passer un dragon...

avril 17, 2006 2:22 PM  
Blogger Oeil de Lynx said...

Bonjour les amis,

Je viens de sortir des bras de Morphée (et de ma femme). Les premiers commentaires sont publiés. Allez-y, amenez-nous vos observations, vos remarques, vos impressions ! Plus qu'il y en a, plus que ce sera pertinent. Merci pour votre contribution.

Je précise donc, le blog courrier-lecteur est modéré. Ceci veut dire votre commentaire sera visible dès qu'un administrateur l'aura autorisé. J'ai choisi pour l'instant ce mode de fonctionnement pour éviter de "polluer" cet outil de travail avec des commentaires qui n'ont rien à voir avec le but de récolter des observations.

Bien à vous

Toto

avril 17, 2006 2:32 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ schreck

merci pour le "bien à vous" , mon message était sans doute maladroit dans sa forme, il voulait juste répondre à votre post de 11: 29, que j'ai peut -être mal compris.
Et d'autres gens vont ont fait des commentaires très sympas...
Oui on a envie de hurler quant on lit les mensonges de cet Hellwegg ignoble.
Mais la riposte s'organise.

avril 17, 2006 2:37 PM  
Anonymous petit lapin said...

@ tous


Un nuage de fumée noire
A terni Reconvilier et son poumon
La Boillat et son savoir
Peine à y croire et pourtant!

A la carte aujourd'hui
Pouvoir financier et manipulation
Avec des mensonges à l'appui
Et un manque d'information

Mais c'est un nuage d'espoir
Qu'il faut faire valoir
Se battre contre ce système
Sans restriction aucune etsans gêne

C'est pour l'avenir de nos enfants
Qu'il faut arrêter ce vent
Et soudain à l'horizon nous verrons
Un changement, NOUS Y CROYONS !!!

LA BOILLAT VIVRA

avril 17, 2006 2:42 PM  
Blogger Une étudiante de la région said...

@petit lapin

Très joli poème! Et tellement vrai!

Surtout en ce qui concerne l'avenir des enfants! Nous ne pouvons pas laisser faire cela en pensant à eux!

HASTA LA VICTORIA SIEMPRE!

avril 17, 2006 2:47 PM  
Blogger chtite fourmi said...

@ tous,shreck et rigueur
2 affirmations de la chtite fourmi inspirées par les monstruosités d' Hellweg
1) Martinou c'est comme un iceberg, il est sept fois plus immonde que ce qu'on voit...
2) Martinou est interdit de zoo, il fait peur aux animaux...

avril 17, 2006 2:51 PM  
Blogger Padroll said...

@toto
J'ai reposté mes commentaires sur ton blog. Je suis désolé de raisonner le plus souvent par l'absurde, dans ces petits dialogues avec Martin Hellweg, mais c'est à cause des trolls qui rôdent dans les parages et ne veulent pas me laisser écrire tranquillement ce que je pense.

avril 17, 2006 2:58 PM  
Blogger chtite fourmi said...

@ chtit lapin
MAGNIFIQUE

avril 17, 2006 2:59 PM  
Anonymous d.b.dit shreck said...

@ oignon rouge

c'est peut être moi qui ai mal compris le votre mais rien n'empeche de se rencontrer un jour pour pour échanger de bonnes paroles.
au plaisir de vous renconrer un jour qui c'est!! shreck vous salue du bord de son marais

avril 17, 2006 2:59 PM  
Anonymous troll(45zw4-v3ni9) said...

Salut Padroll
Salut la compagnie

PASTA ALLA CARBONARA, SIEMPRE

avril 17, 2006 3:02 PM  
Anonymous Deiss..pote said...

@d.b.dit shreck a

Oulala je sais pourquoi je dormirai pas cette nuit :-)) elle est superbe tu croise le M..avec cette mine il se sauve
Amicalement a++++

avril 17, 2006 3:04 PM  
Anonymous SanA said...

@Toto et les autres

J'ai décomposé en points numérotés les affirmations et arguments de MH. Cela pourrait peut-être contribuer à systématiser les réponses.

A.1 La grève a peu d'impact sur les résultats.
A.2 SM va moins mal qu'on le prétend.
A.3 Les restructurations ont permis de limiter les dégâts (regrouper à Dornach les services généraux).

B.1 Les fonderies sont sous-occupées en raison du développement des spécialités (une seule équipe occupée)
B.2 Choix du site de Dornach favorable à tout le groupe.
B.3 Réactions dues aux "particularités de la région"

C.1 ARGUMENT MASSUE POUR PLACER LA PRESSE A DORNACH: LA DIMENSION DES PRODUITS SMD ET LEUR INTRANSPORTABILITE

C.2 LA FONDERIE DOIT A PROXIMITE A CAUSE DU RECYCLAGE DES DECHETS (CHUTES) DE PRESSE

D.1 Les politiques ont une vue régionaliste, le CEO celle du groupe entier

E.1 A.WILLEMIN A ETE LICENCIE PARCE QU'IL S'OPPOSAIT A SAP.
E.2 IL VOULAIT EMPECHER QU'ON S'APERÇOIVE QUE LA FONDERIE DE BOILLAT ETAIT SENSIBLEMENT MOINS PRODUCTIVE QUE CELLE DE DORNACH.!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
E.3 Le concept de MH attribue des compétences aux sites!!!!!

F.1 Il n'était pas acceptable que les cadres de Boillat s'opposent au CEO et contestent ses décisions.
F.2 Prétendre qu'il avait de "mauvaises intentions" était faux et a fait peur à tort au personnel.

G.1 C'EST LE MANQUE D'INTEGRATION DU GROUPE ET LA RIVALITE ENTRE SITES QUI A CONDUIT SM AU BORD DU GROUFFRE.
G.2 L'ANCIENNE DIRECTION DE SM (MINNERATH) A VOULU LA MORT DE BJL POUR SE DEBARRASSER D'UN CONCURRENT !!!!!!!
G.3 BJL EST L'UNITE DE LOIN LA PLUS PERFORMANTE!!

H.1 LES POLITIQUES ET LES DEUX CANTONS ONT FAIT DE LA SURENCHERE DANS UNE PERSPECTIVE ELECTORALISTE.
H.2 Ils ont attisé le conflit.

I.1 LA MEDIATION SERT LE CEO EN CONTENANT LE CONFLIT (AVEU IMPLICITE!), MAIS C'EST A LUI DE DECIDER (C'EST BIEN CE QUI SE PASSE!)
I.2 BOILLAT A TOUJOURS ETE FAVORISE, EU UN STATUT PRIVILEGIE. LA PRIVER D'UN FONDERIE EMPECHERA CELA!!!

J.1 IL NE VEUT PAS QUE BOILLAT SOIT UN CONCURRENT. PLUTÔT DEMENAGER SA TREFILERIE!
J.2 Mais ce n'est pas ce qu'il veut!

K.1 Devant la clarté et la pertinence de la stratégie du CEO, le personnel de Boillat se remet au travail.
K.2 DES CLIENTS NE VEULENT PLUS DE BOILLAT COMME FOURNISSEUR UNIQUE

L.1 IL PRETEND N'AVOIR JAMAIS AGI EN FINANCIER MAIS POUR LA PERENNITE DU GROUPE!!!!

M.1 Il vise 300 MCHF de VAB pour le groupe afin d'occuper pleinement presses et fonderies.
M.2 Il a besoin des marchés de Boillat (et de quoi les satisfaire!)

avril 17, 2006 3:04 PM  
Anonymous d,b dit shreck said...

@ chtite fourmi

IL ne passe plus,peut être demain soir à la 3

pour tes affirmations tu as tellement raison

shreck te salue du bord de son marais

avril 17, 2006 3:05 PM  
Blogger Oeil de Lynx said...

Rebonjour,

J'ai apporté quelques corrections au blog de travail courrier-lecteur suite à la relecture de ma traduction par Sana (MERCI à lui !).

Pour l'instant, j'ai aboli la modération, c'est à dire, vos commentaires seront immédiatement visibles.

Alors, allez-y, amenez vos contributions !

Bien à vous

Toto

avril 17, 2006 3:41 PM  
Blogger dos formatted said...

@ Sana 15:04

amen...

avril 17, 2006 3:56 PM  
Anonymous troll(44gt9-p3oj9) said...

Shreeeeeck !!!!!!!!!
Vous dites qu'il plaît aux femmes ?

avril 17, 2006 4:04 PM  
Anonymous Blondinet said...

@Oignon rouge
Excellentes conditions de neige pour un mois d'avril.

avril 17, 2006 4:13 PM  
Blogger Oeil de Lynx said...

Toto et sa femme se mettent en route pour l'uZine 3. On y sera vers 17h45, à toute à l'heure.

Toto

avril 17, 2006 4:34 PM  
Anonymous Zézette said...

Bonjour à tous!

J'voulais un pseudo, j'suis pas douée et j'ai pas réussi!... Donc, si quelqu'un à la 3 à la patience de m'expliquer une fois...
Joyeuses Pâques en retard!

@petit lapin

Super poème. Ca m'a émue

@shreck

Tu fiche les boule

avril 17, 2006 4:42 PM  
Anonymous Zézette said...

Merci pour le coup de main !

avril 17, 2006 4:43 PM  
Anonymous d.b dit shreck said...

@ zézette

mais non l'image ne reflète pas la vérité ils te le dirons tous je doux comme un agneau tant qu'on me flatte dans le sens du poil hihihi

shreck te salue du bord de son marais

avril 17, 2006 4:53 PM  
Anonymous troll(63hq9-o3of1) said...

Zézette, tu zozottes avec Shreck maintenant ?
Burps...

avril 17, 2006 5:07 PM  
Anonymous petit lapin said...

@ paddy

invitation :

Pourrais-tu te rendre à notre réunion (femmes en colère) demain soir à 20h à l'uzine3 .... ce serait pour répondre à d'éventuelles questions relatives à la pétition ....

merci c'est cool !

avril 17, 2006 5:24 PM  
Blogger Padroll said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

avril 17, 2006 5:24 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ schreck

Merci pour le message ! Dans le mien, je voulais dire que la photo était belle ( plusieurs autres l'ont dit aussi ) et que vous ne faites pas peur, au contraire cette photo donne envie de vous rencontrer.
Mais c'était très mal exprimé et je vous remercie de l'avoir compris. On se verra peut-être à la prochaine manif pour échanger de bonnes paroles. Merci et courage.

avril 17, 2006 5:59 PM  
Anonymous Rigueur said...

Allez les gars! J'ai montré l'exemple en plaçant mes commentaires à chaque point de l'article chèrement payé par Martinou. Il ne faut plus de commentaires que ça.

@ shreck

T'en est où pour notre prochaine discussion de re-centrage?
J'attends tes nouvelles.

avril 17, 2006 6:17 PM  
Anonymous la cigale said...

@ LA CHTITE MACHIN
Eh alors t'as pas remarqué que tes messages sur ce blog n'interesse personne. T'en as pas marre d'écrire dans le vide pour tenter de te faire remarquer! A part ton pote SHRECK, tu fais marrer et interesse personne alors PAN! CASSES-TOI

avril 17, 2006 6:18 PM  
Anonymous Deiss..pote said...

17:31 PRESSE/Swissmetal: Kein Alleingang für Reconvilier (Hellweg)
Nom Dernier Variation


Bern (AWP/sda) - Für Martin Hellweg, Chef des Buntmetallherstellers Swissmetal, hat der Konflikt um den Standort in Reconvilier BE trotz aller Emotionen einen durchaus rationalen Kern. Einige "lokale Kräfte" träumten nach wie vor von einem Alleingang.

Die Argumentation jener Kräfte ergebe nur bei einem Alleingang einen Sinn, sagte Hellweg in einem am Samstag in der "Neuen Zürcher Zeitung" veröffentlichten Interview. Damit habe der Konflikt einen "sehr rationalen, keinen emotionalen Kern".

Auslöser für den Konflikt und den Streik war der Entscheid von Swissmetal, die Warmverformung - Giesserei und Presse - in Dornach SO zu konzentrieren. Nur so könne eine genügende Auslastung erreicht werden, sagte Hellweg.

Die Wahl Dornachs sei "im Interesse des Gesamtunternehmens" gefallen, sagte Hellweg. Mit dieser Strategie sei Reconvilier nur noch im Verbund mit anderen Standorten überlebensfähig. "Damit ist es mit dem alten Traum von der Unabhängigkeit (...) vorbei".

Diese "standortbezogene Partikularinteressen" hätten Swissmetal einen "Tod auf Raten" beschert. Zudem sei der Konflikt noch angeheizt worden, weil "Berner und jurassische Politiker nicht ganz ohne Eigeninteresse, sich gegenseitig in der Rolle des Schutzpatrons für die Region zu überbieten" versuchten.

Zudem habe die Swissmetal-Führung zu lange toleriert, dass der Belegschaft in Reconvilier von der lokalen Führung "eingebläut" wurde, die Gruppenleitung führe "etwas Böses im Schilde". Diese "Angstkampagne" habe die Menschen "völlig kopfscheu" gemacht.

Vor diesem Hintergrund schätzt Hellweg die laufende Mediation, "weil es ein Kanal ist, die Wunden zu heilen, die Emotionalität zu dämpfen und vielleicht den Dialog zu fördern".

Nun spüre man in Reconvilier bezüglich des "Bummelstreiks", der nach der Wiederaufnahme der Arbeit folgte, "eine Besserung". "Man engagiert sich mehr, seit das Unternehmen klare Perspektiven hat."

Wichtig sei, dass die Mitarbeiter "wieder an den Erfolg glauben und an Selbstbewusstsein gewinnen". Dann werde man "wahrscheinlich auch in Reconvilier nicht mehr so hart um eine Giesserei kämpfen, die ein Thema von gestern ist".

cf

avril 17, 2006 6:21 PM  
Anonymous d.b dit shreck said...

@ rigueur

j'y travail encore quelques contactes mais comme je l'ai déjà dis il faudra que les autres me suivent sinon.........

shreck te salue du bord de son marais

avril 17, 2006 6:24 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ cigale
Bien dit! L'insecte me gonfle aussi

avril 17, 2006 6:33 PM  
Blogger dos formatted said...

@Deiss..pote 6h21

Le communiqué de presse est au subjonctif présent, c'est à dire à peu près l'équivalent de notre conditionnel.

Dans les circonstances actuelles, on peut interpréter cela aussi comme si le journaliste voulait transmettre un message douteux, ou puant, avec son nez bouché par une pincette...

avril 17, 2006 6:39 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ cigale

mieux vaut en rire 1 que personne

avril 17, 2006 6:43 PM  
Anonymous la cigale said...

@ anonyme 6:43
T'es encore bien le seul à en rire

avril 17, 2006 6:48 PM  
Anonymous zeld said...

Moi, chtite fourmi, elle me fait rire...

avril 17, 2006 7:05 PM  
Anonymous d.b dit schreck said...

@ zeld


Ahhh! t'es là?

Passé un bon week-end de pasques?

shreck te salue du bord de son marais

avril 17, 2006 7:08 PM  
Blogger chtite fourmi said...

@ zeld
Eh bien nickel!Ton mess me réchauffe le coeur
@ cigale
Eh alors du moment que les BOILLAT ne déteste pas , je vai pas me gêner, alors troll PAN! TIRES-TOI

avril 17, 2006 7:12 PM  
Blogger dos formatted said...

@cigale et autre anonyme:

Moi aussi elle me fait rire la chtite fourmi.

Et si vous n'appréciez pas l'humour de cet insecte, faites-nous rire avec le vôtre, on fera un effort pour apprécier.

Ne vous trompez pas de cible les mecs, l'insecte qui nous gonfle tous, c'est la sauterelle Hellweg, celle qui bouffe au ratelier.

avril 17, 2006 7:20 PM  
Anonymous Zeld said...

@shreck
ouais, façon de parler, le bon week-end de Pâques... Franchement, j'avais pas tellement la tête à écouter les histoires de ouins-ouins de la famille... et comme eux, ils en ont marre qu'on parle de la Boillat...on a trouvé un consensus et on a scheutké.

Heureusement, il y eu la soirée disco à la 3 avec les potes, et celle-là, de soirée... elle restera dans les annales.

Tu peux guère passer un meilleur moment qu'accompagné de pauvre diable, toujours debout, pezti, étudiante et shrek (+ ceux que j'oublie hein Mattou !)
A+

avril 17, 2006 7:24 PM  
Anonymous d.b dit shreck said...

@ chtite fourmi


tu vois tu fait rire le monde, continue de nous faire rire dans ce monde de fourbes.
un moment de détente et sa repart.

shreck te saliue du bord de son marais

avril 17, 2006 7:26 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ tous
Attention,attention! Wilmar et le chef de gare nous préparent un nouveau coups fourré! Une sortie de cirque, leurs silence n'est pas d'or!Méfiance! Je ne sais rien de plus mais je me méfie de leur passivité!

avril 17, 2006 7:28 PM  
Anonymous d.b dit shreck said...

@ zelda

Ah! la famille....

mais la bande de gais lurons est un peu la famille tous unis et nous vaincrons.

shrek te salue du bord de son marais

avril 17, 2006 7:32 PM  
Anonymous pellette said...

Moi aussi chtite fourmi me fait rire, moi aussi j'aime bien shreck et il ne me fait pas peur et moi aussi j'ai passé une bonne soirée samedi soir avec toute l'équipe.

avril 17, 2006 7:33 PM  
Anonymous d.b dit shreck said...

@ pellette

merci je commençais a croire que je faisais peur a tout le monde

shreck te salue du bord de son marais

avril 17, 2006 7:39 PM  
Anonymous la cigale said...

@ shreck et dos formatted
Comme quoi certains se contente de bien peu!
Alors je pense que vous pourrez m'expliquer en quoi cela ( les conneries de l'insecte) font avancer le sort de la Boillat!!!

avril 17, 2006 7:39 PM  
Anonymous Anonyme said...

Pour faire un peu d'information outre-Sarine, on pourrait passer des pubs petits formats (donc pas trop chers) dans les journaux suisses allemands avec juste une phrase choc et une adresse internet... par exemple : SWISSMETAL INFO OU INTOX ? WWW.LABOILLAT.BLOGSPOT.COM.

avril 17, 2006 7:41 PM  
Blogger chtite fourmi said...

@ pellette
La chtite fourmi te fais un gros bec!!!!

avril 17, 2006 7:42 PM  
Anonymous Anonyme said...

et si on demandait à dragon de manger la cigale et ensuite d'aller faire un tour du côté d'un certain marais. ET du marais, sans passer par le start, directos sur le blog de padroll (blog réservé aux trolls et trollettes)

avril 17, 2006 7:52 PM  
Anonymous Zorro said...

@toto
Question idiote excusez-moi: en quelle langue paraîtra la "réplique" à Martinou?

@d.b dit shreck
Wouaaaaaaah, la photo!
Elles en ont de la chance les filles qui viennent à uZine 3 de vous voir "pour de vrai".
Au siècle passé (année 1970) j'ai rencontré un musicien à Memphis (USA) qui n'était pas Elvis, était-ce vous?...
Et continuez de faire des ronds dans l'eau au bord du marais car c'est bon pour cogiter (et non pour s'agiter!).

@aux copines de Jean de la Fontaine, CIGALE et CHTITE FOURMI:
svp pas de querelle bestiaire: l'insecte à éradiquer c'est le Morpion MH. Bon travail

@tous et toutes: où que vous soyez, quoi que vous fassiez, bonne semaine. COURAGE!

avril 17, 2006 7:56 PM  
Anonymous la cigale said...

@ anonyme 7:52
Dragon s'est sauver la queue entre les jambes moi j'assume!!!

avril 17, 2006 8:00 PM  
Blogger un voisin said...

Bonsoir
Y a-t-il du monde à la 3 ?
Cela vaut-il la peine de passer ?

avril 17, 2006 8:06 PM  
Anonymous nounours said...

@cigale

ah ouais, t'assume quoi ?

avril 17, 2006 8:07 PM  
Blogger Padroll said...

Oui, en effet, les trolls peuvent aller voir sur mon blog.

Je l'ai créé exprès pour les attirer, mais ils ne viennent pas en masse. Et certains ne savent pas écrire, ils viennent juste squatter un quart d'heure, ils lisent, quand ça leur chante, ils battent leurs ailes, font du bruit et repartent. Au moins pendant ce temps ils n'étaient pas ailleurs.

avril 17, 2006 8:09 PM  
Anonymous nounours said...

@ voisin

aux dernières nouvelles, il devrait y avoir Jura Bernois+ Toto
Téléphone, c'est + simple.

Quant à dragon et cigale, il préfère rester tout seul derrière leur ordinateur à nous pourfendre de leur fiel

avril 17, 2006 8:10 PM  
Blogger un voisin said...

Je viens aussi
A+

avril 17, 2006 8:11 PM  
Anonymous d.b dit shreck said...

@ zorro

je ne pense pas que c'était moi je venait juste de venir au monde (1969)mais peut être était-ce un galaxi.

shreck vous salue du bord de son marais

avril 17, 2006 8:20 PM  
Anonymous Poivre et Sel said...

@ ceux qui reprennent le travail à la Boillat demain et/ou cette nuit

On pense à vous très fort.

avril 17, 2006 8:36 PM  
Anonymous d.b dit shreck said...

@ poivre

personne travail le lundi de pâques

shreck te souaite une bonne soirée

avril 17, 2006 8:39 PM  
Anonymous Poivre said...

@shreck

ceux de la nuit commence demain soir alors ?

tant mieux pour eux, j'en connais tellement qui ont mal au ventre avant d'aller au boulot

avril 17, 2006 8:47 PM  
Anonymous la cigale said...

@ shreck
Ah tu parles de bosser, tu sais au moins ce que ça veu dire???

avril 17, 2006 8:59 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ cigale

meeeeeeerrrrdddeeeeeuuuuuuuu!!!!

avril 17, 2006 9:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

Et les amis, ça blogue en rond?

avril 17, 2006 9:03 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ scie-galle

T'es à l'Ouest ma grande...
Faut réviser tes antennes...

Bégon vert... Psssssssssst

HS

avril 17, 2006 9:06 PM  
Anonymous la cigale said...

@ les anonymes
Y faudrait voir pour vous identifier, seule la vérité blesse...

avril 17, 2006 9:13 PM  
Anonymous Nounours said...

@cigale

Ah, parce que toi, tu sais ce que cela veut dire bosser ? T'es payé et sûrement bien payé pour détruire ouais...

T'as toujours pas répondu à ma question précédente : t'assumes quoi ?

avril 17, 2006 9:15 PM  
Blogger claire marie said...

Trois jours durant sans accès à Internet. Aujourd'hui, l'interview dans la NZZ. Je l'ai lue en allemand avant de trouver la très bonne traduction de TOTO (merci) Hellweg n'a aucune idée de la région, des gens, de la culture, ni de l'Histoire du lieu où est située "La Boillat". Je ne refais pas une analyse, Karl l'a faite en mettant en exergue l'essentiel. Pour moi, c'est un mépris affiché(qu'Hellweg ne peut cacher) de ce, et de ceux, qui ne sont ni alémaniques ni allemands. On connaît la ligne rédactionnelle du NZZ. Je souhaiterais que le TA (TagesAnzeiger)réagisse. Hellweg ne s'est pas adressé au TA! Peut-être y a-t-il un espoir.
Au moins l'interview empêche les doutes, s'il en restait, au sujet du problème, "les patrons et propriétaires ont peur des hommes "debout", pire il paniquent quand ces hommes sont des ouvriers qui prennent la parole!
Hellweg est un faible (Il n'a jamais tant "souffert" ou "enduré" se plaint-il) il veut à tout prix montrer sa force. Comme Goliath. La lutte continue et c'est très dur!

avril 17, 2006 9:18 PM  
Anonymous michael collins said...

@ tous

je vous souhaite une bonne nuit

@ shreck

si tu as besoin de moi tu sais comment m'atteindre

de l'audace toujours de l'audace

avril 17, 2006 9:27 PM  
Anonymous la cigale said...

@ nounours
J'assume le rôle de troll
Non je suis pas mieux payé que qui que ce soit et moi bosser comme tu dis je sais ce que c'est! Alors que d'autres...

avril 17, 2006 9:29 PM  
Anonymous Nounours said...

@scie-galle

t'en mets du temps pour répondre... tu dois téléphoner au maîiiiitre ou à ses sbires pour savoir quoi dire.
Claire-Marie a raison. Hellweg est un faible et son armée (les trolls)est pareille

avril 17, 2006 9:32 PM  
Anonymous nounours said...

@cigale

Merci pour la réponse. Tu assumes donc ton rôle de troll. Cela veut dire quoi exactement ?

T trouillard
R ridicule
O obséquieux
L limite
L larbin

avril 17, 2006 9:36 PM  
Anonymous la cigale said...

@ nounours
Oui je viens de téléphoner à mon MAÎÎÎTRE, t'as raison
mais qui est CLAIRE- MARIE????

avril 17, 2006 9:39 PM  
Anonymous d.b dit shreck said...

@ tous

vivement demain plus de troll y bossent tous hihihihi

shreck vous souhaite bon boulot ami troll
du bord de son marais

avril 17, 2006 9:40 PM  
Anonymous nounours said...

@cigale

Claire-Marie est la fille qui a postée un "comments" à 9:18, commentaire fort intéréressant d'ailleurs

t'es bolet ou tu le fais expres ?

avril 17, 2006 9:49 PM  
Anonymous nounours said...

@shreck

Je te propose de mettre une ruche au bord de ton marais.
J'aurai ainsi :
du miel pour attraper les trolls et comme ça, je pourrai les manger !

avril 17, 2006 9:52 PM  
Anonymous la cigale said...

@ NOUNOURS
Un bolet pour te faire causer!!!

avril 17, 2006 10:09 PM  
Anonymous la cigale said...

@ nounours
à 9:18 c'est michael collins qui a posté alors faut revoir tes infos

avril 17, 2006 10:17 PM  
Anonymous Anonyme said...

je ne savais pas que les cigales ètaient myopes comme des taupes.

avril 17, 2006 10:28 PM  
Anonymous nounours said...

@cigale

9:18 PM pas AM

Bonne nuit ma petite cigale...
tu craquettes ou stridulles si plaisamment, que le blog entier s'est endormi

Fais de beaux rêves !

avril 17, 2006 10:32 PM  
Anonymous la cigale said...

@ nounours
OK pour am/pm et tu grognes et rugis si plaisemment que je te souhaite de beaux rêves à toi aussi

avril 17, 2006 10:40 PM  
Blogger Oeil de Lynx said...

@ Zorro 7:56 PM

Je pense que la réponse va être donnée en allemand. Pour l'instant, il s'agit d'élaborer l'argumentaire.

On verra ensuite qui se chargera de la riposte.

Toto

avril 17, 2006 11:22 PM  
Anonymous Anonyme said...

http://www.lascoux.com/xoops/modules/news/article.php?storyid=191

Martin Hellweg répète ne pas vouloir vendre la "Boillat"

Malgré les pressions des autorités jurassiennes et bernoises, en arrière plan de la médiation conduite par Rolf Bloch, pour se poser en protectrices de la région, Swissmetal n'entend pas se séparer du site de la "Boillat" à Reconvilier.

Envisageant l'hypothèse de la vente, Martin Hellweg a observé qu'une gestion séparée des entités de Swissmetal selon des critères d'intérêts particuliers reviendrait à lui assurer une mort à petit feu.


La survie de l'entreprise ne se discuterait pas

Du point de vue de Martin Hellweg, le choix de Dornach pour concentrer les activités de fonderie ne fait que renforcer la dépendance de Reconvilier vis-à-vis de l'ensemble. Martin Hellweg a indiqué qu'il en va de la survie du groupe métallurgique soleurois dont les différentes entités sont interdépendantes.

Cette décision stratégique n'est pas de circonstance, puisqu'elle a été définie l'automne passé, a précisé Martin Hellweg.

Il faut bien lire l'affirmation de la direction de Swissmetal comme un message préventif sur les conclusions que pourraient apporter l'expert technique qui est en train d'auditer l'usine de Reconvilier. En effet, la mobilisation régionale semble bien avoir montré une détermination à faire vivre cette usine de manière autonome.

Développant la diplomatie auprès des industriels qui n'ont pas tous appréciés l'attitude de Swissmetal dans cette affaire, Martin Hellweg sait qu'il doit communiquer. Ainsi, il a salué les vertus de l'intervention de Rolf Bloch, lequel a su démontrer en son temps qu'il avait pu être un "bon patron". "C'est une voie qui permet de soigner les blessures, de calmer les émotions et peut-être de promouvoir le dialogue".

De là à ce que Martin Hellweg considère que l'intervention du médiateur permette de trouver une solution la plus satisfaisante (adaptée) pour l'ensemble des parties, c'est autre chose. La position reste inchangée et ses propos sont les mêmes depuis le début du conflit.

La cinquième ronde de médiation est donc en suspend. Elle sera fixée après la remise du rapport que doit rédiger l'expert technique, dont la mission est d'établir un inventaire des problèmes sur l'usine de Reconvilier.

A titre d'indication sur la conduite d'une madiation, il convient de rappeler qu'une personne qui se répète est, logiquement, une personne qui ne se sent pas écoutée...

avril 17, 2006 11:27 PM  
Anonymous Rigueur said...

ALERTE!!!

Hellweg a placé un communiqué sur Swissquote avant l'ouverture de la bourse demain matin!!!

http://www.swissquote.ch/index/index_search_f.html?swissmetal

avril 17, 2006 11:56 PM  
Blogger Oeil de Lynx said...

@ rigueur

Le lien ne fonctionne pas. Pourriez-vous nous reproduire le contenu de ce message ?

Merci

Toto

avril 18, 2006 12:22 AM  
Blogger Oeil de Lynx said...

Voilà, une journée bien remplie est derrière moi.

Merci à l'uZine 3 pour l'accueil chaleureux. Merci à ceux qui étaient présent pour le moment de discussion.

Demain c'est de nouveau le boulot.

Si vous avez un moment, amenez vos commentaires sur l'interview de la NZZ sur le blog de travail ! Il est important de récolter un maximum de points de vue pour la rédaction de la réponse.

Merci pour votre contribution !

Bonne nuit, bien à vous

Toto

avril 18, 2006 12:46 AM  
Blogger Oeil de Lynx said...

Le Temps reprends le communiqué de l'ATS :

http://www.letemps.ch/template/static.asp?ats=20060415132032387172194810700.xml

Toto

avril 18, 2006 12:51 AM  
Anonymous d.b dit shreck said...

@ toto

c'est le communiqué de swissquote?

avril 18, 2006 12:52 AM  
Blogger Karl said...

@Rigueur

Ou m'envoyer un email avec le communiqué et le lien qui marche, ou une description permettant de trouver ledit communiqué?

Car pour moi, ce lien ne marche pas non plus...


@Cigale

Vous accusez les gens d'être improductifs et pas drôles... Et vous, que produisez-vous sur ce blog, mis à part des tentatives destinées à semer la zizanie?

avril 18, 2006 12:53 AM  
Anonymous d.b dit shreck said...

@ karl


le lien de rigueur est bon
le problème pour moi c'est en swizerdutsch

shreck te salue du bord de son marais

avril 18, 2006 12:57 AM  
Blogger Oeil de Lynx said...

@ Shreck

Non, ce n'est pas le communiqué de Swissquote, désolé.

Et maintenant au lit (Madame Toto m'attend).

A demain

Toto

avril 18, 2006 12:58 AM  
Anonymous db dit shreck said...

@ karl

uzine
3...swissquote....ums....nouvelle

avril 18, 2006 1:00 AM  
Blogger Karl said...

Chez moi, le lien de Rigueur ne marche pas, mais je suppose qu'il s'agit du communiqué ATS, reprenant l'interview de la NZZ, dont le lien est donné par Toto.

Enfin, je vais me mettre au boulot sur le nouvel "édito"...

Courage aux Boillat qui vont bosser ce mardi, Bols et ses kapo vont les agresser encore plus et faire le forcing...

Merci à tous pour vos messages!

avril 18, 2006 1:02 AM  
Anonymous d.b dit shreck said...

@ karl

je crois que tu a raison y parle de nzz sa doit être ça

shreck te souhaite une bonne nuit du bord de son marais

avril 18, 2006 1:05 AM  
Anonymous Anonyme said...

Je répond un peu en retard j'ai profitée de ma famille.
Je voulais juste dire a schreck enfin tu t'es laissé prendre en photo hihihi tu es super et tu es un ami sincère, tu a su ouvrir ton coeur car oui monsieur les troll, schreck es une personne sensible et qui a un coeur en or.
.......QUOI..........

Merci



Si je tiens le coup

C’est grâce à toi

Si je suis encore là

C’est parce que tu as toujours été la, pour moi...





Un sourire parfois suffit

A apaiser ma douleur

A apaiser mon cœur malmener pas la vie

Malmener par tous ces malheurs





Merci, c’est tous ce que je peux te dire

te remerciez pour tous tes sourires

Pour toutes les fois ou tu as été là

Pour moi, et rien que pour moi





Merci, c’est tous ce que je peux te dire

Et dans mon cœur, je garderais tous ces souvenirs

Comme l’on garde le plus beau des saphirs,

Car à tes côtés, chaque moment est un plaisir !


je t'embrasse

avril 18, 2006 7:37 AM  
Anonymous troll !? said...

moi aussi je t'embrasse

avril 18, 2006 5:05 PM  
Anonymous troll w21 said...

Le troll a mordu à l'hameçon.

HASTA LA VISTA

avril 18, 2006 5:52 PM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home