mercredi, février 22, 2006

Et pourtant, elle tourne

Contre-attaque

Martin, il tourne aussi, autour du pot. Accord, pas accord, pas d'accord. Na!

En effet, lundi, Rolf Bloch disait toucher au but, et les syndicats se préparaient à soumettre la proposition de médiation de Rolf Bloch. Mais tout à tourné court à la lecture d'une interview de Martin Hellweg dans le Bund, faite le lundi 20 février et publiée le mardi. Et un Ragusa avalé de travers, un!

Quand le journaliste demande s'il est possible de reprendre le travail sans les 21 cadres, M. Hellweg répond:
"Oui, c'est réaliste. Nous avons déjà redistribué les tâches dans la direction du groupe. Et nous avons gagné de nouveaux cadres de Ludenscheid, par exemple pour la distribution".

Hem... La proposition de Rolf Bloch contenait le fait que la Boillat redémarre avec ses 21 cadres licenciés, et que ce licenciement soit rediscuté. Dès lors, il y a eu rediscution, navettes, et tout un blabla pour que finalement Martinou accepte de revenir sur ses paroles. Et Swissmetal de signaler que Martin Hellweg donnait "faussement l'impression" de ne pas revenir sur les licenciements. Normal, pourrait-on dire: chez Martin Hellweg, tout est faux.

De plus, dans la nouvelle proposition, tous les licenciements ne seront pas suspendus (parle-t-on de 21 cadre ou des 120 autre licenciés? Je ne sais pas). Et surtout, il faudra redémarrer le travail directement, alors que la direction ne commencera à négocier que lundi.

En clair: "Remettez-vous au boulot et fermez-là. Nous on passe prendre le stock et on ferme la boutique lundi". Ca poudroie, ça poudroie. On va bientôt pouvoir skier.

Pour démêler un peu l'écheveau de ce mardi, un article du Temps et un article du Matin. En effet, il faut bien deux articles pour comprendre les choses dans l'ordre, tant M. Hellweg met de soin à semer la "zizanie" (le mot est de Rolf Bloch, à propos de l'article du Bund).


Martin soigne son image

L'image de Martin a grand besoin d'un lifting, et il le sait. Pour le moment, son portrait ressemble à un cadavre en décomposition, à un zombie, enfin, pas joli quoi. Martinou aimerait lui redonner un air virginal et frais. Martin, c'est pas gagné tu sais!

Dès lors, toujours dans l'article du Bund, il se qualifie, tenez-vous bien, de "sorte de clochard de luxe, sans véritable domicile". Mais alors vraiment de luxe, comme clochard. Il soigne son cercle d'amis à Cologne et Zurich, et fait bien volontiers une petite fête avec eux. Tout un art de vivre, ce Martin. Bohème, et assez cool en fait.

Mais ça continue, en pire (oui, oui, c'est possible!). Le Schweizer Illustrierte publie en effet un article (pas trouvé de lien Internet) qu'il faut lire pour y croire (et encore, je me frotte les yeux). Franchement, les journalistes qui ont commis ce papier sont payés, mais on se demande par qui. Ca commence très fort, avec cette photo:



Récapitulons: le chien est à droite, et M. Hellweg à gauche. C'est sa chienne en fait, à droite, Baba, 7 ans. Pauvre bête. Cela dit, c'est surtout nous, qui sommes baba, en l'occurence... Et ça continue. Deux morceaux choisis:

"Son père, un directeur d'école professionnelle, et sa mère une 'écologiste radicale', comme il dit". Pendant que maman le gavait de petites graines, 'assez pour 3 vies', Martin faisait du commerce de cassettes au gymnase, organisait des fêtes, et publiait un journal d'élèves".

Et voilà comment Martin est devenu celui qu'on connaît: tout a commencé avec des petites graines. Tragique.

"Grâce à une bourse, il est allé aux USA, et ainsi à la Simon Graduate School, dont la devise est: 'où des penseurs deviennent chefs d'entreprise'".

Oui, bon, là ça a raté.

Après son séjour au Brésil, "Hellweg s'est habitué à tenir son domicile secret, à faire les courses avec des gardes du corps et à ne pas beaucoup se dévoiler. Il s'y est tenu jusqu'à aujourd'hui".

Euh... A-t-il jamais pensé à investir dans une psychothérapie? Martin, si tu lis ce blog, saches qu'il n'est pas trop tard, et que tu peux encore t'en sortir!

Tout l'article est construit sur un ton mielleux. Du genre: "Martin tellement marqué par la vie, tellement détesté injustement, tient le cap. C'est un homme debout, un battant, au regard perçant, qui a plein d'amis à Zurich (avec qui il échange probablement de nombreux conseils économiques, n'est-ce pas). Martin, un type comme on les aime!". Incroyable ce truc. Ca poudroie plus dans les yeux là, ni sous les skis, mais dans les trous de nez.


Et ce n'est pas tout

Pour parfaire l'opération séduction, la direction de Swissmetal s'est payée une page de pub dans Le Temps. Petit péché migon à 7500 francs. Avec quels sous? Vous avez deviné...

Et pour dire quoi? Que tous les 52 cadres de Swissmetal (donc ceux qui ne sont pas comptés, 21, ne sont plus comptabilisés, il y a comme une "fausse impression" là aussi) ne sont pas contents, mais alors pas du tout, des grévistes. 52 (moins 4 pour ce calcul), ça fait beaucoup de monde, à Dornach. A Reconvilier, 25 cadres faisaient tourner une usine de même dimension, rentable, elle.

Mais ils sont sérieux, responsables, et s'occupent de leurs clients, écrivent-ils, à Dornach. Ils sont convaincus par le concept industriel, eux. Ils ont compris que le seul bon emplacement pour la nouvelle presse était Dornach, eux. Et ceux qui ne sont pas d'accord d'y mettre l'unique fonderie du groupe sont "émotionnels", pas comme eux.

Ils ajoutent: "Nous, les cadres non grévistes de Swissmetal, nous voulons dessiner le futur et construire quelque chose".

Envoyons-leur donc une boîte de Neocolors et des Legos si ça les amuse tant. A leur âge, c'est nécessaire pour un développement harmonieux.

Mais encore: "Et nous ne tolérons plus que par leur comportement, nos collègues grévistes mettent sciemment en danger l'ensemble du groupe".

Ils sont doués quand ils jouent aux adultes ces petits, vous ne trouvez pas? Ils se donnent l'air sérieux et sévères, on y croirait presque. Quand je lis ça, j'ai presque l'impression d'avoir affaire à une ancienne maitresse d'école. Trop mignon!

"Nous sommes étonnés de voir qui se permet d'avoir les compétences nécessaires pour juger les décisions propres à l'entreprise".

Relisez bien la phrase. Nous, on se demande qui se permet de juger les décisions propres à l'entreprise sans les avoir, ces compétences. Et on lorgne du coté de certains signataires d'une certaine lettre à 7500 balles. En effet, "se permettre d'avoir les compétences" ne veut rien dire. Les compétences, soit on les a, soit on ne les a pas, mais on ne peut pas se les permettre. Ou alors en faisant semblant, comme certains d'entre eux en particulier. Les 52 cadres, ils leur faut un petit cours de lecture on dirait. C'est de leur âge.

"Nous ne comprenons en aucune manière le pourquoi de cette grève qui n'est pas justifié". "Justifié", disent-ils, pas "justifiéE". Donc, c'est le "pourquoi" qui n'est pas justifié.
Décodons: ils ne comprennent pas le pourquoi, mais savent qu'il n'est pas justifié. Donc, ils savent que le truc qu'ils ne comprennent pas n'a pas de raison d'être. Bref, il ne comprennent pas pourquoi il y a une grève, mais c'est mal de toute façon. C'est maaaaaaal, point. On sait pas pourquoi mais c'est maaal. "Dooormez, je le veux!".

Diagnostic final: redoublement de la première année avec cours d'appui en français et octroi de jouets aptes à soutenir leur épanouissement. Ils en ont bien besoin.

Cela dit, cerise sur le gâteau, Help est venu poster ça sur le blog:

"Bonjour à tous,
Je suis un des cadres de Dornach qui a signé la lettre de l'autre jour sur la grève. Je voulais dire ici que nous n'avions pas le choix. La pression était grande alors on a signé. Nous sommes inquiets des conséquences de la grève pour l'entreprise mais la lettre était excessive. Quelques-uns ici ont une certaine compréhension pour ce qui se passe à Reconvilier. La stratégie de la direction nous est favorable. C'est facile de la soutenir. Si j'étais à la place de ceux de Reconvilier je ne sais pas comment je réagirais."

Donc, en considérant que Help est bien l'un des 52 (ce que je crois) on les aurait plus ou moins forcé. La terreur Hellwegienne régnerait un poil à Dornach. Et tout ce genre de chose. Soit. A leur âge, ça arrive.

Encore à lire (argl non!)

Pour vous, encore peu de lecture. Déjà, le mémoire de diplôme universitaire d'Alexandre Beuchat, sur la première grève de la boillat, fait l'objet d'un article dans 24 Heures. Si vous trouvez le mémoire trop long à lire (ne rougissez pas, les mémoires d'uni sont généralement lus pas 4 personnnes: l'étudiant, le prof et les experts. Même papa-maman laissent en général tomber. Celui d'A. Beuchat a donc déjà eu un immense succès, mérité), vous pouvez vous faire une idée en lisant l'article.

Enfin le Juju, avec une foireuse affaire du groupe sanglier, qui porte plainte contre la TSR, qui a invité M. Zuber à Infrarouge pour défendre la Boillat, alors qu'il est candidat au prochaines élections cantonales. Donc, il faut leur expliquer: pour le moment, tout le monde lutte pour la Boillat, chers sangliers. Ne voyez d'ailleurs pas une injure dans le fait que les grévistes se fassent des spécialités à base de sanglier, c'est juste pour manger.

En ce moment, les altermondiaslistes et les syndicalistes se battent aux cotés de ceux qui attrapent de l'urticaire lorsqu'ils voient un drapeau Unia ou un tract d'ATTAC. Donc, vos problèmes d'urticaire à vous sont aussi suspendus jusqu'à nouvel ordre.


Derniers détails (parce que là c'est quand même tard, je vous dis pas)

Blandine, la dame qui se poste à la sortie de la Coop de Reconvilier pour remplir le fonds de grève a bien réussi son coup: 4000 francs en 2 jours! Elle a un flingue ou quoi? Ce serait à Lausanne qu'on dirait "oui", mais à Reconvilier, on sait comment il ssont les gens: derrière la cause à 57871904%!

Sur le fonds de grève de la commune de Reconvilier, il y a Fr. 25'636.05 au mardi 21 février. Bravo!

PS: Je vous avoue que là, avec tous les messages sur le blog, tous les articles dans les journaux, tous les mails que je reçois, et tout le reste (qui vous surprendra un jour!), je suis un poil débordé. Je vous prie donc de m'excuser si mon suivi baisse un tout petit peu ces prochains jours. Cela dit, l'intérêt que vous portez à ce blog et l'usage que vous en faites sont extraorinaires! Merci!

127 Comments:

Blogger pecos said...

@back is black
@jqbt
je vois que ça fuse, un peu surpris de l'absence de réaction à mon envoi de hier matin 1h39. Occupés je présume. Vous avez reçu la visite d'une personne interpellée lundi dernier sur le blog qui explore des pistes intéressantes. Ce qui me démange est le fait que certains démarches ne devraient pas être affichées même si sous forme anonyme sur un blog. Auriez vous une solution à proposer?

février 22, 2006 7:03 AM  
Anonymous Rigueur said...

@ Karl:

Ne t'en fais pas! Pour moi, je ne vois qu'un excellent travail de synthèse que tu fais plusieurs fois par jour avec un style impécable.
Merci de tout coeur!!!!!

@ pecos février 22, 20067:03 AM

Pourquoi devrions-nous ne pas afficher certaines réflexions? Comment faire pour savoir que mes réflexions ne coincident pas par hasard avec certains démarches d'exploration des pistes intéressantes?

Cependant je comprends le pourquoi ça te démange.

Ma proposition:
Au nom de l'efficacité de certains démarches, si par hasard l'un de nous soit au courant, il ne faut pas en parler, surtout pas comme un rapporteur.
Evitons de parler avec chiffres et arguments stratégiques à l'appui.
Lorsqu'il y a un doute, procédons par étape (là, c'est dangereux, car c'est exactement la même méthode que Hellweg. Attention "en porte à faux"!!!)

Et enfin, évitons de faire la compétition entre nous. En clair, il ne faut pas qu'on joue au jeu : C'est moi qui en a parlé en premier sur ce blog!

février 22, 2006 7:39 AM  
Anonymous solidaire.. said...

Mon avis sur le groupe " sanglier"...

Bah ce groupe a été dissout depuis belle lurette, et repartir dans un combat berne-jura est TOTALEMENT dénué de sens.
En effet, autant dans la dernière manif de reconvilier que dans le soutient aux grèvistes, les jurassiens du canton et de l'extérieur (j'en suis un)soutiennent sans conditions le mouvement des ouvriers de la Boillat, ne nous trompons pas, personne ne cherche à profiter d'un tel conflit pour son interret personnel ou son groupement politique..la situation dépasse de loin le "problème jurassien, et cette grève aurait pu ou pourrait très bien se dérouler dans le jura.
Reprendre les disputes de 1980 ne fera surtout pas avancer le hellwblick,au contraire...ce sont des hommes et des femmes qui se battent pour leur gagne pain, pas pour un canton.Les nombreux jurassiens du canton venus soutenir les grèvistes à reconvillier n'avaient aucunes arrières pensées, sinon de soutenir des travailleurs et des travailleuses. N'exumez donc pas des problèmes datant de plus de 30 ans pour vous refaire une identité crédible, SVPL. gardez votre énergie pour soutenir la boillat et seulement pour ça...

P.S mais si vos gros bras vous démangent, vous pouvez toujours aider les camions de SW à parquer correctement..sans rancune!

Tous avec les grèvistes de la BOILLAT!! TENEZ BON!!

février 22, 2006 8:01 AM  
Anonymous Back in Black said...

Je suis du même avis que rigueur.

février 22, 2006 8:25 AM  
Anonymous vache vallée said...

Petite activation tempétueuse du cerveau (et gros clin d'oeil à "pecos" !), pour produire au moins des idées, car l'inactivité cérébrale est bien la pire de toutes...

Synergies régionales:
A quand la SWATCH tout en laiton ?
Ca se vendrait bien, joli symbole de solidatité pour l'éternité, faudrait même peut-être reprendre La Boillat pour assurer la production...
Car enfin ne me dites pas que le temps s'est définitivement arrêté dans notre coin de vallée !

Concours "girolle", pour un peu de distraction:
- renommer temporairement notre célèbre "Tête de moine" en "Tête d'Hellweg"
- aligner quelques grévistes, ou sympathisants, avec leur girolle et une "Tête d'Hellweg"
- but du jeu: c'est au premier qui fait disparaître complétement la "Tête d'Hellweg"...
(on peut éventuellement offrir un TORINO, ou une médaille, mais reconaissez que gagner ce jeu est déjà en soit une super, ultime satisfaction !)

TENEZ BON, LA BOILLAT VIVRA !

février 22, 2006 8:33 AM  
Blogger pecos said...

@karl
partage l'avis de rigueur au sujet de ton travail. En effet je suis plein d'admiration pour ce dévouement
@rigueur
au moment où de la reflexion on passe à l'action dans le terrain c'est n'est pas nécessairement très utile de se promener avec un girophare sur la tête

février 22, 2006 8:46 AM  
Blogger pecos said...

@rigueur
@back in black
@vache vallée

Je dois vous abandonner pour bosser je reviens en fin d'après-midi ou pour un petit coup dans ma pause de midi

février 22, 2006 8:51 AM  
Anonymous Anonyme said...

!!!! www.boillat.org !!!
Le site n'est plus utilisable et il est très important que tout le monde puisse continuer de manifester son soutien par ce biais.
Est-il possible de transmettre l'info à qui de droit?
Merci pour votre fantastique boulot!

février 22, 2006 8:51 AM  
Anonymous Anonyme said...

Bien sûr, Hellweg est sans doute un manager sans scrupules... Pourtant, ce rôle de méchant qu'il joue à merveille arrangent ceux qui restent dans l'ombre (certains investisseurs par exemple comme Laxey Partners Ltd)et qui profitent ainsi d'un anonymat très confortable. Hellweg ne doit pas être l'arbre qui cache la forêt!

février 22, 2006 8:52 AM  
Anonymous bloggeur fou said...

Chers grévistes,
vous avez encore une journée difficile à affronter,des décisions lourdes de conséquences à prendre.
Nous sommes très nombreux à vous tenir fermement enlacés dans nos pensées.
Je prie pour que vous puissiez garder confiance,chasser les pensées parasites qui vous empêcheraient de réfléchir calmement et pour que vous puissiez faire vos choix avec résolution et avec la conviction qu'ils sont les meilleurs pour vous.
Bravo encore pour votre courage,et que Dieu vous bénisse.

février 22, 2006 8:54 AM  
Anonymous michel said...

Il a quand même un sacré courage ce Bloch pour répéter à tout va que tout va bien alors que tout va mal. Il y a quand même tout un tas de journalistes pour répéter tout ce qu'il dit quand il dit que tout ira mieux demain:
C'est un peu comme la météo: il y a une chance sur deux de dire juste: soit il fait beau soit il fait moche, mais ils arrivent à se tromper trois fois sur quatre...

février 22, 2006 9:07 AM  
Anonymous Fred said...

Hello,

Voilà voilà, et aujourd'hui, c'est quoi le programme au théatre des guignols de la direction?
Martin fait une nouvelle déclaration, il déclare que sa déclaration qu'il à déclaré déclarait que sa déclaration précédente ne déclarait par qu'il déclarerait que sa déclaration future déclarerait qu'il déclarerait en fait que sa déclaration précédente....
Merde j'en ai avalé une noisette de mon raguza d'travers...

Et pour le programme du jour des ouvriers qui respirant l'air pur de Dornach?
On aura droit à quoi aujourd'hui,un p'tit bal des repentis? Quelques larmes sur le blog qui disent en gros qu'ils sont désolés d'être désolés avec la désolation désolante qui les caractérise? Ils ont beaucoup de peine et ils nous en font pas moins.

Merde, là c'est tout le reste de la branche que j'ai de travers...

A bientôt et courage aux grévistes

février 22, 2006 9:08 AM  
Anonymous michel said...

Bon j'au peut-être été un peu méchant avec les météorologues: ils ne se trompent pas aussi souvent que certains...

février 22, 2006 9:10 AM  
Anonymous bloggeur fou said...

Le lien avec la déclaration de soutient doit être en dérangement.On ne peut plus aller se réjouir des très nombreuses signatures qui y figurent déjà.Merci au spécialiste de dépanner.

février 22, 2006 9:24 AM  
Anonymous Anonyme said...

http://www.presseportal.ch/de/story.htx?nr=100504790

7. Swissmetal: Jetzt meldet sich Swatch-Chef Nicolas G. Hayek erstmals zu Wort. Jetzt meldet sich Swatch-Group-Präsident Nicolas G. Hayek erstmals zu Wort: «Mich erstaunt diese Entwicklung in Reconvilier nicht», sagt er der «HandelsZeitung». «Unsere Region hat vieles mitgemacht, aber wir haben uns immer wieder aufgerappelt.»
Mit dieser Aussage trifft Hayek den Nerv der Jurassier. Doch Hayek appelliert als Unternehmer auch an die Vernunft der Angestellten. «Wir müssen daran denken, worauf die künftigen Zeichen deuten.» Das sei immer seine Lebensphilosophie gewesen und damit sei er nicht so schlecht gefahren. «Man muss auf die Menschen und ihren Geschmack hören – und zwar nicht nur in der Schweiz, sondern auf der ganzen
Welt», mahnt Hayek. Ob der Swatch-Group-Präsident sich als Vermittler zwischen der Swissmetal-Führung und den Arbeitnehmern einschalten wird oder sich anderweitig im Unternehmen engagiert, ist offen.

février 22, 2006 9:40 AM  
Anonymous Miku Schüpfeli said...

Cette histoire de sangliers, c'est un peu bizarre. En tout cas moi j'avais presque complètement oublié qu'on était en période de campagne électorale et qu'on était censé s'engueuler pour des questions de partis politiques...
Mais voilà-t-il pas que le Jura bernois s'est mis à parler de choses plus fondamentales !
Pour le Conseil d'Etat, j'ai déjà décidé de voter :Boillat, Boillat, Boillat, Boillat, Boillat, Boillat et Boillat (ça fait bien 7 lignes, non?)
J'hésite encore sur les prénoms...

février 22, 2006 9:48 AM  
Anonymous expatrié said...

@tous
www.boillat.org est de nouveau sur pied. et moi pas tout à fait. quand je vous dit qu'il faut tester... et puis, prendre d'assaut un site comme ça, ça se fait pas bande d'illégaux isoliert
:-)

février 22, 2006 10:12 AM  
Anonymous Anonyme said...

Salut Karl,

Le lien de la "Schweizer Illustrierte" est http://www.schweizer-illustrierte.ch/index.cfm.
Par contre, je n'y ai pas trouvé l'article sur le Martin. Ce qu'il faudra surveiller c'est la parution du magazine soeur des Welsches "l'Illustré". Je suis curieux si notre ami Christophe Passer osera reprendre cet article.
Tenez bon !

février 22, 2006 10:28 AM  
Anonymous Thécla said...

Bonjour à tous !

@ Karl
Un grand bravo pour tout le travail magnifique que tu fais. Cela fait chaud au coeur. Je croyais être douée pour ce qui est de la rédaction, mais tu me surpasses pour ce qui est de manier une certaine forme d'humour... Bravo !:-) Continue...

@ tous les grévistes
Continuez à vous battre et tenez bon, on est tous derrière vous. LA BOILLAT VIVRA !

@ tous
Je souffre beaucoup de ne pas pouvoir vous aider financièrement: je suis mère célibataire, en fin de droit, à la charge des Services Sociaux et endettée jusqu'au cou... Je comprends tellement bien cette épouse de gréviste qui avoue ne plus ouvrir ses factures : il y a belle lurette que je pleure à chaque fois qu'il faut aller à la boîte aux lettres...
Par contre, je peux vous aider autrement : je prie beaucoup pour vous (je suis chrétienne engagée, et personnellement très touchée par l'engagement de nombreux pasteurs... mais que fait l'Eglise catholique concrètement ?:-))) et j'espère venir un jour sur place pour vous soutenir (je n'habite pas si loin...) Est-il possible de vous apporter quelque chose qui vous soutiendrait (autre que de l'argent ?). J'aimerais tant vous aider et je ne sais pas comment m'y prendre :-(

@ ceux du "Sanglier"
Je suis du Nord et autrefois j'ai été très militante mais il y a longtemps que j'ai dépassé ces querelles stériles. Faites-en autant, ici c'est pour la Boillat qu'on se bat, et c'est autrement plus important !

@ M. Hellweg
Pitié... Arrêtez vos connerie !

Que Dieu vous bénisse, et que VIVE la Boillat !

février 22, 2006 10:30 AM  
Blogger pecos said...

(pause café)
Je trouve que vous faites injustice à MH. A juger de la photo il semble très bien s'occuper de son chien

février 22, 2006 10:33 AM  
Anonymous dos formatted said...

@aux anciens de la boillat

Ayant traduit tant bien que mal l'article du Schweizer Illustrierte pour Karl, j'ai eu l'opportunité de méditer sur les affirmations de Hellweg.

Il serait bon pour le débat de savoir si, bien avant l'arrivée de Hellweg, il y avait déjà une guerre des services entre les unités géographiques de Swissmetal. En effet, si c'est avéré, Hellweg met le doigt sur un élément que les financiers aiment mettre en évidence: Les pertes d'efficacité dues à des conflits larvés, rétention d'information, etc...

Qu'en était-il? Son arrivée a-t-elle seulement mis en évidence des problèmes existant, avec la violence que l'on voit, si oui, la non performance du groupe dans son ensemble était-elle due à ces tensions, au moins en partie?

Il en va de la crédibilité du mouvement d'argumenter contre ces remarques de Hellweg. Elles sont à première vue pertinentes.

Un investisseur intéressé à la reprise de la Boillat se posera ces questions à coup sûr. Personne ne veut mettre ses mains dans un panier de crabes!

Je suis pour des raisons personnelles inconditionnellement attaché au mouvement. Je le soutien par mon temps, mes réflexions, mes messages et mes dons.

Par honnêteté intellectuelle, je désire avoir plus d'informations à ce sujet.

février 22, 2006 10:36 AM  
Anonymous Zorro said...

Sauvons Baba!
Juste un zeste d'humour pour commencer cette journée capitale, une de plus...
J'en appelle à tous les ami-e-s des animaux: est-il possible de sauver la chienne Baba (cool) des griffes de Martinou?
Je n'oublie pas les Grévistes: courage, LA BOILLAT VIVRA!
@ pecos 10h33 Un chien qui ne sourit pas, c'est mauvais signe ;-)))
@ utilisateur anonyme de 9h40 AM: je suis allé sur le portail "Presseportal" mais je n'ai pas trouvé l'article posté; de quand date ce texte? Hayek va-t-il doubler Rolf Bloch dans le rôle de médiateur?

février 22, 2006 10:42 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ dos formatted...

Excellente stratégie de MH d'essayer de diviser pour mieux régner, chaque jour un article où il essaye de se faire passer pour la blanche colombe.
Hier, c'étaient les cadres déjà remplacés, aujourd'hui les ouvriers.

février 22, 2006 10:43 AM  
Anonymous Miku Schüpfeli said...

ça y est, j'ai trouvé les prénoms ! je voterai donc en avril pour le Conseil d'Etat:
Pascal Boillat
Moritz Boillat
Joseph Boillat
Christophe Boillat
Micheline Boillat
Hans-Rudolf Boillat
Samuel Boillat

PS: j'hésite un peu pour Joseph Boillat, il me semble qu'il devrait manifester un peu plus de volonté ...

février 22, 2006 10:51 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ zorro

http://www.presseportal.ch/de/story.htx?nr=100504790

Sous le chiffre 7, il y a le texte reproduit plus haut concernant Hayek. Il faut faire une recherche sur la page.

Le texte est d'aujourd'hui:

"Heute in der HandelsZeitung Nr. 8 vom 22. Februrar 2006"

février 22, 2006 10:54 AM  
Anonymous Rigueur said...

@ pecos février 22, 2006 8:46 AM

D'accord! Sans girophare sur la tête. Attendons les déclarations via porte parole style Nicolas Wuillemin avant de passer le message sur ce blog.

février 22, 2006 11:00 AM  
Blogger Fifine1 said...

Fifine a dit
@Karl

Dans ma tête cela commence vraiment a etre une purée que je mélange de toutes mes forces , et j' espère trouvé la poudre miracle pour notre Boillat pour lui redonner de l'energie
aux ouvrier car il le mérite par leur volonté de gagner...
Alors la Boillat doit vivre ...

février 22, 2006 11:00 AM  
Anonymous dos formatted said...

@utilisateur anonyme 10h43 et aux anciens de la Boillat

merci pour ta réponse, cependant elle ne me satisfait pas.

Je cherche une réponse qui m'informe sur les faits, pas sur l'idéologie ou la méthode de Hellweg. Je la connaît et la trouve détestable.

J'ai foi dans le mouvement de grève, ce n'est pas le problème. Si les investisseurs croient en Hellweg c'est parce qu'il les bassine avec ses concepts.

Je pense humblement qu'il faut descendre au niveau des idées de Hellweg et contre-attaquer avec des faits contre ses affirmations.

Ce ne sont pas des blagueurs comme toi et moi qui allons mettre les millions pour sauver la Boillat, ces sont des investisseurs (industriels, banquiers etc...). Ces gens-là veulent des arguments qu'ils peuvent comprendre, pas de la polémique stérile.

Je pense qu'il en va de l'avenir de la Boillat.

A bon entendeur.

La boillat vivra!

février 22, 2006 11:06 AM  
Anonymous jd said...

Très lu ton blog Karl, bravo!!

cf. http://www.lescommunistes.org/article.php3?id_article=801

Dans cet article, sur la fin, il y a une action qui est proposée pour faire pression sur les actionnaires. A creuser!

février 22, 2006 11:10 AM  
Anonymous jd said...

http://www.lescommunistes.org/
article.php3?id_article=801

oups voilà l'adresse complète

février 22, 2006 11:11 AM  
Anonymous Rigueur said...

@ dos formatted février 22, 2006 10:36 AM

Par rigueur intellectuelle je te réponds comme suit:

LA BOILLAT doit travailler avant tout pour satisfaire les besoins de ses clients.

Maintenant, comme LA BOILLAT fait partie d'un groupe appelé Swissmetal, les clients de LA BOILLAT fait indirectement partie des clients de Swissmetal.

On peut continuer encore comme ça très très loin comme par exemple:
India-China-Germany-Swissmetal-LA BOILLAT <--> clientèle!

Posons nous la question suivante:
Qu'est-ce qui est le plus important pour un client dans une relation Fournisseur-Client?
Est-ce que les clients désirent vraiment un MEGA-fournisseur, le monopole de tous les monopoles?

La réponse: NON!
Ce qui compte vraiement c'est quelle que soit la demande, le fournisseur arrive toujours à satisfaire en qualité, en quantité, en tenant le délai et si possible pas trop cher.

Dans ce cas, les arguments exposés ou exploités par Hellweg pour plaire aux financiers investisseurs potentiels ne vallent rien du tout. Ce n'est que du vent. Les tentions inter-sites sont monnaie courante partout, pas seulement chez Swissmetal.

Ce n'est pas par une stratégie d'intégration minable que Hellweg va enlever ces tentions inter-sites.

Il faut que chaque site travaille sur son marché spécifique afin d'éviter de marcher mutuellement sur les pieds d'autres sites. C'est aussi simple que ça.

Si c'est trop compliqué, alors divorçons, ne faisons plus ménage commun.

Attention à la contradiction typiquement Hellweg: S'il n'arrive pas intégrer les deux sites Suisses, comment peut-il rêver d'intégrer les allemands, les indiens, les américains, les chinois, ....?

Absolument, l'argent de la finance n' a pas de culture - ou à contrario une culture universelle - alors il n'y a pas lieu de faire l'intégration.

Mais alors arrêtons de mélanger les pinceaux!!!!!

février 22, 2006 11:31 AM  
Anonymous bloggeur fou said...

@dos formated:
dans le mémoire de A.Beuchat,il y a des choses intéressantes par rapport à ta question.Il y a aussi des noms de gens qui travaillent ou ont travaillé à la Boillat et qui te répondraient peut-être aussi.Le mémoire est mentionné dans le blog sous "l'aventure Boillat".Il était aussi en lien quelque part,mais je n'ai pas retrouvé oú.

février 22, 2006 11:35 AM  
Anonymous bloggeur fou said...

@dos formated:
je viens de lire la remarque de Rigueur et je crois qu'elle est beaucoup plus pertinente que la mienne.J'ai répondu trop vite.Excuse.

février 22, 2006 11:43 AM  
Anonymous dos formatted said...

@rigueur

Pour moi, la pire des choses aurait été d'apprendre que, non, il n'y avait pas de tension avant Hellweg.

C'est donc limpide, même si ce n'est pas tout à fait dans l'air du temps des concentrations. Peu importe d'ailleurs, car il y des cycles périodiques: concentration, séparation, verticalisation et j'en passe.

En clair, WK Rey a fait une monstre connerie, en groupant ces sites,et les patrons ultérieurs n'ont pas eu le courage de décider que la voie choisie était erronée. Ils ont laissé pourrir la situation.

Hellweg a eu le mérite de mettre le problème sur la table, si je peux me permettre, mais il règle ce problème d'une manière totalement erronnée.


encore merci pour ta réponse.

@bloggeur fou: sans rancune

février 22, 2006 11:47 AM  
Anonymous dos formatted said...

bon app à tous les grévistes et à ce soir.

Faites les bons choix.

On vous soutient!

février 22, 2006 12:03 PM  
Anonymous révolté said...

Les cadres de dornach nous font la leçon, il commence de sentir le vent du boulet. Ils veulent nous mettre au boulot le temps de venir vider nos stocks, pour le reste gros soucis car ils leur manquera des collabos.

février 22, 2006 12:07 PM  
Blogger pecos said...

@dos formated
dans l'article du Bund les tensions entre les diffenrents sites sont mentionnées. Je présume que vous l'avez lu

février 22, 2006 12:08 PM  
Anonymous Anonyme said...

En écoutant les nouvelles de la RSR à midi, on croirait que c'est aux ouvriers d'accepter les propositions de médiation de Bloch, alors qu'en fait vous avez déjà accepté ses propositions et que c'est à la direction de s'y conformer.
On est avec vous, même si certains médias risquent de critiquer votre décision de cet aprèm!

février 22, 2006 12:12 PM  
Blogger Karl said...

@Pecos et Rigueur

Pour les questions de chimie, un groupe se constitue. Le problème est que les textes devenaient trop long pour ce blog, et l'information redondante.

Mais vous serez tenus au courant!

février 22, 2006 12:25 PM  
Blogger Karl said...

@Dos Formated

Sois sûr que le problème de la Boillat n'est pas ses conflits avec Dornach, mais plutôt le copinage et la culture du secret qui enrobent la direction de Swissmetal.

On en reparlera ;-)

Merci!

février 22, 2006 12:27 PM  
Anonymous daniel said...

bonjour Karl,
je le lis tous les jours ton blog.

voici un article paru dans www.lescommunistes.org

notre cher Martin est touché au plus profond de son âme. Maintenant chaque matin quand il va prendre son café dans son beau bureau capitoné il verra....

Les bâtiments du patron de Swissmetal maculés de peinture
Mise en ligne: lundi 20 février 2006.

Zurich/Berne (AP)
Des sympathisants des grévistes de Swissmetal ont maculé de peinture dans la nuit de dimanche à lundi les bâtiments de la société du patron de l’entreprise métallurgique Martin Hellweg à Zurich.
Dans un fax envoyé à l’agence AP, les auteurs de cet acte de vandalisme ont revendiqué leur « solidarité » avec les grévistes de l’usine de Reconvilier dans le Jura bernois. Durant la nuit, ils ont barbouillé de peinture cinq bâtiments de la société Ally Management Group de Martin Hellweg. L’ampleur des dommages n’a pas été précisée par la police cantonale zurichoise.
Le syndicat Unia s’est distancié lundi de cette action. « Nous trouvons absurde toute polémique à ce sujet », a déclaré à l’AP Nico Lutz, précisant que les discussions avec le médiateur Rolf Boch devaient se poursuivre. Il est question de négocier les conditions de la médiation. Jeudi dernier, le médiateur avait fait état d’un rapprochement entre les parties. La recherche commune d’une solution devrait éviter une escalade du conflit, selon le syndicat. Ainsi, Unia ne croit pas que Swissmetal imposera la décision rendue par le Tribunal de district de Moutier, qui exigeait que les grévistes permettent la sortie de matériel de l’usine de Reconvilier d’ici lundi après-midi. La question ne se pose pas, selon Nico Lutz.
il y a la photo du bâtiment sur le site.

février 22, 2006 12:37 PM  
Anonymous Anonyme said...

Finalement pour laisser passer la matière, il ne pourrait pas être envisagé le versement par SM sur un compte bloqué d'une garantie financière équivalente? Si la direction est de bonne foi, ça ne devrait pas poser de problème, non?

février 22, 2006 1:03 PM  
Anonymous Rigueur said...

Avez-vous bien mangé?

Bon! Très bien les choses sérieuses commencent!!!!!!!!!!!!!

Il me semble que beaucoup de petits malins - ceux qui boursicotent, bien entendu - ont anticipé l'acceptation des grévistes de la propostion chocolatée (c'est pas moi qui a le droit d'auteur de cette formule et je tiens à remercier son auteur en passant!!!) du médiateur .

Sinon, je ne vois pas l'explication pourquoi l'action Swissmetal UMS est en train de monter, lentement mais même avec de petits volumes, la tendance est claire. Elle monte, elle monte, .... avec l'appui de la montée de l'option call qui touche à son terme le 17.03.2006 prochain.

Quelle combinouille!!!!!!!!!

Wait and see!
... le résultat du vote des grévistes.
Allez les Boillats!!!!
C'est vous qui a le dernier mot.

février 22, 2006 1:04 PM  
Anonymous AMELIE said...

Ca fait un mois qu'en famille on se révolte avec vous, qu'on admire votre courage et votre détermination et là, maintenant, on a aussi la boule au ventre. Est-ce que pour que le rêve se réalise, il faudra supporter ce cauchemar encore longtemps ? Courage à vous tous....que le souffle de la Vie vous fasse faire le meilleur choix pour vous.

février 22, 2006 1:52 PM  
Anonymous expatrié said...

1'538 signatures sur www.boillat.org

plus de 100 signatures à l'heure, en vitesse de croisière avec une pointe à 140 entre 11h et 12h.

Ah ben dis donc, quand tous les isoliert se mettent ensemble, ça fait quant même du monde...

Reconvilier le centre du monde? Ah ben ouais, devinez la localité où le plus de monde à signé? ...

Lausanne.

Allez, on maintien le rythme. Quoiqu'il arrive, ce soutien donne du poids aux employés.

A+

février 22, 2006 2:04 PM  
Anonymous Anonyme said...

D'après RJB, pas de reprise du travail avant lundi. Il reste un point à éclaircir concernant les cadres licenciés...

février 22, 2006 2:04 PM  
Anonymous Anonyme said...

La commission a demandé des précisions au médiateur. Pas de boulot avant lundi ou mardi. On passera notre 5ème dimanche à l'usine.
On est déterminé, solidaire, soutenu.On va pas lâcher

Merci

février 22, 2006 2:14 PM  
Anonymous rigueur said...

Joseph Deiss a encouragé les parties à négocier à 14.07.

Trop tard! Joseph...........

Merci à vous tous!

Grévistes! Bravo!!!!!!

Clients de LA BOILLAT! pour votre soutien et compréhension. Car les employés de LA BOILLAT ne souhaitent pas se faire avoir encore une fois par Martin Hellweg.

Bravo!!! Bravo à vous tous!!!!!

février 22, 2006 2:19 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ expatrié

boillat.org est en panne depuis quelques minutes...


Ci-après la dépêche de l'ATS

Les employés en grève de l'usine Swissmetal Boillat à Reconvilier (BE) ne reprendront pas le travail avant plusieurs jours. Leurs représentants ont pris connaissance d'une proposition de médiation jugée non satisfaisante. Il n'y a en conséquence pas eu de vote.

Nicolas Wuillemin, porte-parole des grévistes, n'a laissé plané aucun doute quant à une éventuelle reprise du travail jeudi. S'exprimant devant l'assemblée du personnel, il a d'emblée affirmé que la fin de la grève, qui est entrée dans sa cinquième semaine, n'était pas pour ces prochains jours.
http://www.romandie.com/infos/ats/display.asp?page=20060222140900296172194810700.xml&associate=phf0656

février 22, 2006 2:28 PM  
Blogger Padroll said...

Bravo pour les signatures.
Mais où est passé le site ?
Ce n'est quand même pas le black out à cause d'un engorgement des gens qui se précipitent pour signer...
Ne me dites pas que ce sont des pirates informatiques.

février 22, 2006 2:29 PM  
Anonymous tsel said...

@expatrié

;D c'est plein de Jurassiens expatriés à Lausanne.

février 22, 2006 2:40 PM  
Anonymous jurabernois said...

@padroll:
Le site rencontre quelques problèmes techniques (côté hébergeur). Il ne s'agit donc pas d'une attaque massive "du camp adverse" ;-)

Expatrié y travaille ; pour être tenu au courant, le status est affiché sur http://jb.zonez.ch.

février 22, 2006 2:45 PM  
Anonymous Anonyme said...

Message depuis Lausanne : je trouve assez rigolo que dans le Juju d'aujourd'hui il y aie aussi ce titre "Tornos a vu son chiffre d'affaires augmenter en 2005 : La souplesse de gestion paye"

On se souvient du bazar de l'ère Rottlisberger, dont Hellweg semble être inspiré...

février 22, 2006 2:46 PM  
Anonymous daniel said...

Je suis content de cette décision.
Il faut que toutes les garanties soit prisent sur les cadres licensiées et toute la négociation.

Trop facille de reprendre le travail, piller le stock et aprés allé vous faire .....

Sans le stock, la cause est intendue. Plus besoin de négociation.

Pendant ses quelques jours, il nous faut creuser toute les solutions pour attaquer Hellwegg. Avec les mêmes méthodes que lui. Si des personnes savent des choses interressante, faite le savoir à karl ou autre, en privé naturellement,comme vous pouvez le comprendre.

Pour la bourse, bien fait.

février 22, 2006 3:02 PM  
Anonymous expatrié said...

merci à jurabernois pour le soutien moral. c'est cool l'idée du statut sur jb.zonez.ch

Bon, cette fois j'y étais pour rien... et comme me l'a fait remarqué jurabernois, la RSR est aussi en rade... mais alors là, c'est VRAIMENT pas de ma faute !!!

février 22, 2006 3:14 PM  
Anonymous SanA said...

@dos formatted

La rivalité entre Dornach et Reconvilier est un faux problème. Depuis que je connais les deux sites (1965, c'est pas d'hier!), Boillat a TOUJOURS été BEAUCOUP plus performant que la Metallwerk. Dornach n'a longtemps survécu qu'en raison de ce qu'on appelait le "gain sur métal" (en fait en revendant plus cher qu'achetée la matière première, hors transformation) et en raison d'une politique de prix cartélaire des laitonniers suisses qui assurait une marge même au moins performant des trois. C'est Boillat qui a mis fin à un système favorisant l'importation et donc la perte de parts de marché. C'est aussi Boillat qui a fait le choix stratégique de se concentrer sur les produits à plus-value élevée, sur les spécialités, qui a trouvé des débouchés de substitution lors de la crise horlogère des années 70 (stylo à bille par ex. puis connectique), qui a mis l'accent sur la recherche et le développement (en partenariat avec l'IMS de l'université de NE), qui a développé nouveaux alliages et nouveaux procédés, qui a installé de nouveaux équipements dans de nouveaux bâtiments autofinancés, qui a utilisé l'informatique non seulement comme un outil de gestion mais comme un moyen d'intégration au service d'une organisation ouverte et d'une culture d'entreprise participative, créative et responsabilisante. Tout cela a contribué à engendrer une identité forte et marquée, une confiance en la direction, en l'encadrement et, la réussite aidant, en l'avenir.
Pendant ce temps, Dornach n'a évolué qu'en se rétrécissant. De 1000, ses effectifs ont passé à 600 puis à 400. Aucune innovation, que des abandons. Une administration et un encadrement pléthorique. Une informatique obsolète limitée à la compta et aux salaires. Des bâtiments administratifs presque luxueux à côté d'ateliers dignes de Germinal comme un ancien cadre de Boillat l'a déclaré à Infrarouge.
Ouais, tout ça c'est de l'histoire ancienne et de l'autosatisfaction d'ancien combattant? Pas seulement. J'y viens.
Lorsque, dans des circonstances que je ne développerai pas ici (mais plus tard peut-être, s'il y a intérêt), Boillat et Dornach ont dû se rapprocher par la volonté d'un actionnaire devenu majoritaire dans les deux sociétés, les forces de Boillat ont contrasté de façon criante avec les limites et les faiblesses de Dornach. Il en est résulté chez les cadres de celle-ci un véritable complexe d'infériorité à l'égard de celle-là, mais aucune stimulation. Toujours pas de nouveaux produits, de nouveaux marchés, de nouveaux processus. A la fermeture du Selve de W.K. Rey, le troisième larron avec qui l'actionnaire de Boillat et Dornach avait décidé de fusionner, la Metallwerk a hérité de son laminage avec pour toute spécialité un alliage destiné à la fabrication de…cymbales!
Ainsi constitué, Swissmetal (d'ailleurs à l'origine marque déposée de… Selve) était un canard boiteux, une seule patte portant et faisant avancer l'anatidé. Dornach ne s'est en effet pas débarrassé de ses complexes et a longtemps justifié ses mauvais résultats et ceux bons de Boillat par le fait qu'ils avaient les mauvais produits et Boillat les bons! Comme si c'était le fait du hasard et non d'un choix stratégique des dirigeants de Boillat (stratégique dans le vrai sens du terme, pas dans celui d'Hellweg). Depuis 1986, Swissmetal n'existe et ne survit que grâce à Reconvilier, ses produits, ses clients, son encadrement, ses collaborateurs, ses procédés, ses processus et ses marchés, maîtrisés et développés de manière cohérente et conséquente.
Depuis que je connais ces entreprises, Dornach n'a donc JAMAIS été rentable. Par une pusillanimité aussi incompréhensible que coupable, jamais aucun PDG, CEO, administrateur-délégué ou président de CA n'a osé, voulu ou pu prendre la seule mesure économique et industrielle qui s'imposait: développer le groupe autour de ses points forts (en les renforçant encore) et éliminer ses points faibles. Il en aurait fort probablement résulté l'abandon du site de Dornach, mais c'était économiquement, industriellement, financièrement, rationnellement justifiable, justifié (ça le serait toujours, d'ailleurs) et socialement acceptable, contrairement à ce qu'Hellweg entend faire aujourd'hui.
Le conflit ou la rivalité entre Dornach et Boillat est donc un faux problème. Ce n'est que le reflet d'un déséquilibre entretenu depuis des décennies au profit du premier pour des raisons parfaitement subjectives, irrationnelles et antiéconomiques. Dornach a été (et est encore) subventionné par Boillat. D'où sentiment de fragilité et d'infériorité chez Dornach, d'injustice, de frustration, de spoliation et de non-reconnaissance chez Boillat. Les précédents dirigeants de Swissmetal n'ont su ni diagnostiquer ni résoudre ou dépasser le problème. Hellweg, lui, le pousse à son paroxysme. Il est le diviseur, le semeur de zizanie, le manipulateur, le prédateur. Il est la seule et unique cause du prétendu refus de s'intégrer pour cause de mauvais caractère, de passéisme et d'incompatibilité culturelle. On ne peut s'intégrer dans un ensemble que si on y est accueilli et si on y trouve sa place. On ne peut pas s'asseoir à la table commune si on n'a pas de chaise. Dans le cas du Swissmetal d'Hellweg et de ses sbires de la DG et du CA, non seulement on refuse un siège à Boillat, mais on lui confisque le sien et on la chasse de table.
Encore une remarque à propos d'intégration et de BJ. Dès que l'entreprise de Lüdenscheid a été reprise au début des années 90, elle a résisté des quatre fers contre tout rapprochement et à fortiori contre toute velléité d'intégration. Et elle était largement déficitaire, un véritable gouffre! Les difficultés qu'il a pu y avoir entre Dornach et Reconvilier n'étaient qu'anecdotiques à côté, j'en ai été le témoin! Relevons que le pire des obstacles était Suchordt lui-même, toujours à la tête de l'entreprise et aujourd'hui gavé d'actions SM et nommé par son compatriote Hellweg à la DG du groupe. En attendant le CA? Si un tel personnage est entré dans le groupe, ce n'est pas pour s'intégrer mais pour y faire la loi!
J'espère, cher Dos Formatted, avoir ainsi en partie répondu à vos attentes.

février 22, 2006 3:18 PM  
Anonymous Belphegor said...

un ami m'a envoyé un sms en écrivant qu'il y avait des camions vers la Boillat. Quelqu'un a des infos?

février 22, 2006 3:18 PM  
Anonymous jd said...

Il neige? ;o)

février 22, 2006 3:31 PM  
Anonymous Daniel said...

A les rats,(pour les camions)

Il avait déjà prévu de prendre se stock, si les camions sont confirmé.

février 22, 2006 4:03 PM  
Anonymous jd said...

Vu sur le site de RTN:
Résolution avortée en faveur de la Boillat
22.02.2006 - 15:11



Le conflit de l'usine Swissmetal Boillat a alimenté les discussions du Grand Conseil neuchâtelois aujourd'hui. Le groupe socialiste a présenté un projet de résolution pour soutenir les grévistes de Reconvilier. Cette résolution n'a pas été adoptée. L'opposition de la droite n'a lui pas permisd'atteindre la majorité des deux tiers requise./jj


Quelle bande de c***. On voit le résultat auquel on arrive quand on vote UDC! (cf. le travail de Line Rennwald)...
D'avance, désolé pour cette réaction à chaud... mais je croyais que c'était une lutte régionale qui traversait les problèmes de frontireès et de partis...

février 22, 2006 4:06 PM  
Anonymous Anonyme said...

Le communiqué d'Unia

Les commissions de Reconvilier globalement en faveur de la proposition de médiation

Les représentants du personnel en grève de La Boillat à Reconvilier ont globalement exprimé leur accord en faveur de la proposition de médiation. Ils demandent toutefois au médiateur des précisions sur un point important.


Les commissions du personnel de Swissmetal Boillat à Reconvilier ont reçu ce matin la nouvelle proposition de médiation de Monsieur Bloch et l’ont discutée en détail en présence des représentants du syndicat Unia.

Les commissions sont globalement d’accord avec les propositions. Ils estiment qu’elles créent de bonnes conditions à l’ouverture de la médiation.

Le personnel avait déjà exprimé son accord il y a une semaine pour la première proposition de médiation de Rolf Bloch et avait donc décidé d’entamer rapidement des négociations et de suspendre la grève pendant la durée de la médiation. Mais, Swissmetal ayant contesté la première proposition, Monsieur Bloch a dû la remanier encore une fois.

Les commissions exigent toutefois une précision de la part du médiateur sur un point important de cette nouvelle proposition. C’est pourquoi les commissions prient Rolf Bloch de clarifier très rapidement cette question encore ouverte avec les intéressés et de permettre ainsi que des négociations soient entamées. Le syndicat Unia va s’engager à ce qu’on arrive à un accord aussi rapidement que possible.

Les commissions ont manifesté lors des entretiens de ce jour leur totale confiance au médiateur Rolf Bloch et l’ont remercié pour le fait qu’il s’engage énormément pour trouver une solution à ce conflit et pour garantir des places de travail à Reconvilier.

février 22, 2006 4:13 PM  
Anonymous Anonyme said...

@jd
T'as vu l'état des finances du canton de Neuchâtel ? Heureusement qu'ils ont d'autres priorités que de faire du sponsoring, non ?
Désolé mais quand les caisses sont vides et les comptes déficitaires, il faut faire des choix avec les conséquences que ça comporte.
Ca n'a rien à voir avec le fait de voter UDC ou non.

février 22, 2006 4:14 PM  
Blogger Karl said...

Tout ce qui monde finit par redsecendre. L'action Swissmetal aussi ;-)

février 22, 2006 4:22 PM  
Anonymous Service social régional de Tavannes said...

Il nous faudrait un N° de Natel d'un membre du comité de grève pour des renseignements concernant les trois fonds et plus particulièrement le dernier né de la commune de Reconvilier

février 22, 2006 4:31 PM  
Anonymous pg said...

Ce qui est domage pour le canton de Neuchâtel, est que même un geste symbolique aurait constitué un bon signal. J'ai vu que des comunes mettaient 500.- alors que comme privé j'ai pu mettre le même montant... c'est pas la quantité qui compte, c'est le geste!

février 22, 2006 4:42 PM  
Anonymous A pas de velours said...

Un peu d'amour pendant ces jours ou l'on ce fait bouffer par des vautours !! de la swissmetal - Ruhr ! et ou l'on finira toujours trop court, mais pour le Martinou, un jour ce sera son tour !

février 22, 2006 4:42 PM  
Anonymous dos formatted said...

@rigueur et sana

Grand merci pour vos éclaircissement sur les dissenssions entre la Boillat et Dornach. Moi-même bien occupé, j'apprécie d'autant votre travail d'explication fouillé et clair.

Ces éléments sont fondementaux et permettent de sortir le conflit du cadre émotionnel.

C'est du béton pour assurer le futur et le business plan, le vrai, celui de la nouvelle Boillat, est pratiquement fait avec toutes ces données.


J'imagine naturellement que tout ceci a été expliqué à Hellweg et qu'il l'a balayé d'un revers de main, puisqu'il n'a aucun intérêt à assurer la pérennité à long terme d'un boîte.

février 22, 2006 4:44 PM  
Anonymous Deiss..pote said...

@pg D'accord avec toi PG mais un jour viendra ou ces gens veulent s'en souvenir ils préfèrent jeter l'argent par les fenêtres pour l'expo voir le site de cernier il me semble

février 22, 2006 4:47 PM  
Anonymous dos formatted said...

@utilisateur anonyme de 04:13 PM


Je lis:


....
Le communiqué d'Unia

Les commissions de Reconvilier globalement en faveur de la proposition de médiation

Les représentants du personnel en grève de La Boillat à Reconvilier ont globalement exprimé leur accord en faveur de la proposition de médiation. Ils demandent toutefois au médiateur des précisions sur un point important.

Les commissions du personnel de Swissmetal Boillat à Reconvilier ont reçu ce matin la nouvelle proposition de médiation de Monsieur Bloch et l’ont discutée en détail en présence des représentants du syndicat Unia.

Les commissions sont globalement d’accord avec les propositions. Ils estiment qu’elles créent de bonnes conditions à l’ouverture de la médiation.
....

c'est le moment, Unia commence à appliquer le style de communiqué de Martin le morpion. Ils ont enfin compris comment on fait croire qu'on dit dit en disant entre les lignes qu'on dit non.

très sincèrement, merci UNIA, c'est l'écrit qui reste pas la parole. Il faut attaquer Hellweg sur ses terres et ne jamais baisser la garde!

La boillat vivra!!!

février 22, 2006 4:53 PM  
Blogger pecos said...

@aliasmafalda

Merci pour ces articles, c'est vrai qu'il sont bien faits ;-))

la contribution de 1h pile est arrivée deux fois la suppression d'un envoi raccourcirait le défilement des différentes contributions au blog
alias mafalda en stereo (-: :-) !

février 22, 2006 5:01 PM  
Anonymous aliasmafalda said...

@pecos

Malheureuse faute de frappe aussitôt signalée à Karl,
toutes mes excuses aux utilisateurs, vraiment :-/

février 22, 2006 5:10 PM  
Blogger Padroll said...

Bien vu, dosFormatted.
C'est ce serait pourtant en principe le contraire qui devrait advenir.
Les gens qui ont la compétence de gouverner, d'informer, devraient dire dit, mais ils ne le font pas, à cause de cette satanée langue de bois, qui oblige à de ne pas mâcher ses mots tout en faisant des déclarations insipides, qui ne contraignent à aucun engagement. Correctement utilisée par les syndicats, qui à leur tour sont fortement appuyés par la population solidaire, la technique de l'esquive peut devenir une arme dans la confrontation avec ces gros entrepreneurs du style "morpion". Il faut vraiment que la résistance ne faiblisse pas et que ces gens-là perdent leur vilaine habitude de croire qu'ils peuvent faire ce qu'ils veulent car de toute façon les politiques, pris dans leurs histoires de parti, ne broncheront pas. Oui, il faut commencer aujourd'hui même à faire front commun contre l'absurdité de ces financiers qui nous rendent la vie impossible.

février 22, 2006 5:46 PM  
Anonymous Takou said...

Et dans tout ça je vais quand même recevoir ma première fiche de paye négative... faudra que je l'encadre

Comme on a commencé cette grève le 25 alors que le salaire de janvier couvre du 1er au 31, bin on doit 6 jours de boulot à Swissmetal.

A cela s'ajoute les cotisations AVS, et autres bricoles.

AMM nous prépare un sacré mélange. ça va faire tout drôle au moral cette feuille là.

février 22, 2006 5:52 PM  
Anonymous Takou said...

Au fait, qui s'amuse à dégonfler les pneus de DR ?

Hein, qui ? C'est pas ça qui va nous avancer à grand chose, en plus c'est super dangereux...

Imagine que grâce à toi (oui, toi le dégonflé qui dégonfle des penus) il perde le contrôle de son véhicule et fasse un frontal dans le gorges de court avec la voiture de femme qui revient la migros. Pas cool comme scénario, non ?

février 22, 2006 5:55 PM  
Anonymous Anonyme said...

Ouf ... je me faisais du souci ce midi, mais je vois que les grèvistes prennent vraiment leur avenir et l'avenir de leur Boillat en main. Donc, le combat continue, les accus ne sont pas vides et j'espère que le moral suit aussi.

J'avais peur que vous disiez un "petit oui", un oui de peur, un oui de fatigue et de lassitude.

Mais là, j'ai grand espoir à nouveau et je vous félicite !

La Boillat est à vous et elle vivra !
Mon soutien vous accompagne.
Dans mon entourage on parle sans arrêt de vous, de votre courage et de ce que vous devez supporter.

La chose que je n'arrive pas à comprendre c'est pourquoi, des personnes intelligentes, qui ont étudié, qui se disent l'élite de La Suisse, ne peuvent pas comprendre les vraies raisons de cette grève ! Les gens sont-ils aveugles ? bêtes ? ou pourris à ce point par le pouvoir et l'argent ???
Puisse notre lutte faire que la vérité leur saute bientôt en pleine tête.
Gardons confiance dans l'avenir !

février 22, 2006 5:56 PM  
Blogger pecos said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

février 22, 2006 6:02 PM  
Anonymous desiderata said...

Bonsoir à toutes et à tous,

D'abord bravo à vous grévistes de La Boillat pour votre clairvoyance.

Votre Hellweg est indiscutablement un de ces leader fou et imposteur dont parle un prof de management de la prestigieuse INSEAD près de Paris. Un article de l'Agefi qui lui était consacré concluait:
"Kets de Vries concède que cette idée puisse mettre mal à l'aise la plupart des managers, tant leur désir est fort d'être maîtres absolus de leurs pensées et de leurs actes, mais il rappelle aussi que beaucoup de fusions et d’acquisitions de sociétés ont pour moteur cupidité et grandiosité, ce qui les conduirait une fois sur deux à l'échec. En regard des ascensions fulgurantes de certains managers médiatisés, et de leurs chutes vertigineuses, imposture et narcissisme ne semblent pas de vains mots.
L’approche clinique du management que fait Kets de Vries permet de déterminer dans quelle mesure les prises de décisions et les pratiques de management subissent l'effet de fantasmes ou de comportements échappant à la perception consciente. Elle vise à rétablir un pouvoir sain, en prise avec la réalité et soucieux du développement personnel de chacun. Si l'on refuse d'en tenir compte, nombre de modèles du management se révèlent tout simplement inopérants."
Plus d'infos à: http://www.cnam.fr/lipsor/dso/articles/fiche/leadersfousimposteurs.doc

Merci à vous gens de La Boillat pour ces moments d'espoir en un monde un peu meilleur que vous donnez à travers votre courage et votre dignité.

Merci aussi à vous bloggers pour la qualité de presque toutes vos interventions.

février 22, 2006 6:08 PM  
Blogger pecos said...

@vache vallée
pourquoi pas une SWATCH LA BOILLAT VIVRA pour alimenter un fond qui aide les grévistes à gommer les traces laissées par la grève ? Je ne connais pas les cycles de production pour un tel produit. Il me semble (si tu abandonnes le laiton) qu’en ce qui concerne la production il s’agit d’un problème graphique plus qu’autre chose. Il se peut que SWATCH fasse un geste afin que le prix de vente puisse être tenu bas et un max. de bénéfice puisse alimenter la solidarité avec les grévistes. Evidemment pas un petit projet restent la diffusion avec tout ce que cela comporte. Pourquoi pas s’atteler à la tâche et explorer avec les producteurs des conditions, prix, délais, volume de la commande etc. ? Ta proposition résonne chez moi. Je pense à LIP en France qui avait fait une action dans la nuit des temps (mon Dieu que je suis vieu). Il fut en temps où une montre solidaire était chic, le temps est-il revenu ?
(les vrais horlogers me pardonneront à moins qu'ils tiquent à l'idée)

février 22, 2006 6:29 PM  
Blogger pecos said...

@expatrié
WWW.BOILLAT.ORG

SAUTER LES FOSSEES DE POLENTA ET DE ROESTI?
come la mettiamo con il sito in italiano? Ci sono volontari?
gibt es Freiwillige für die Übersetzung der Internetseite auf Deusch?
ET LA PAELLA ET LE MOUTON A LA MENTE?

février 22, 2006 6:36 PM  
Anonymous Rigueur said...

@ dos formatted février 22, 2006 4:44 PM

Affirmatif!!!! Hellweg me prenait pour un petit rigolo quand je lui présentais mes arguments.

Quant à moi, comme réponse, je le prenais pour un gamin complètement fou né!

Je l'ai même mis en garde! C'est vrai, j'étais très gentil (au sens constructif). Il ne m'a pas écouté, et en plein gueule, il ramasse deux grèves.

On récolte ce qu'on a semé!

février 22, 2006 6:41 PM  
Anonymous Anonyme said...

@sana

Message de 3.48 PM

Il faut parfois dire les choses comme elles sont et comme elles étaient. Si un investisseur, si un journaliste ou un client de la Boillat a lu ce texte, j'aimerai simplement lui assurer que la vérité est là! Le contenu de ce texte explique aussi la frustration de la plupart des employés de la Boillat et les grèves. Je suis un ancien cadre de cette entreprise qui navigue ailleurs maintenant depuis quelques années et qui constate ce gâchis avec consternation.

Félicitations à Sana.

La Boillat vivra.

février 22, 2006 6:45 PM  
Blogger pecos said...

@sana
message adressé @dos formatted
Merci pour cette intéressante analyse que MH a réussi à simplifier outre mesure dans le BUND

février 22, 2006 6:46 PM  
Anonymous edzola said...

à SANA

félicitations pour ce tableau extrêmement fidèle et précis des relations et activités entre Dornach et Reconvilier depuis plus de 40 ans maintenant ! Je souscris pleinement à l'intégralité de son contenu.... justement pour y avoir été "mêlé" pendant des decennies...

février 22, 2006 6:52 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je lis ce blog avec passion et je suis de tout coeur avec vous, chers amis grèvistes.
Vous défendez des valeurs fondamentales pour lesquelles il faut se battre maintenant ou jamais! La globalisation du médiocre, le mépris de la qualité et de la pérénnité ont presque vaincus. PERSONNE NE VEUT CELA mais cela se produit quand même.
BRAVO à vous de résister. Votre combat est JUSTE!
Personnellement je suis prêt à investir quelques milliers de francs dans une Boillat indépendante. Ne voudriez-vous pas lancer une espèce de souscription virtuelle pour déterminer quels montants pourraient être réunis auprès de la population pour racheter l'usine de Reconvilier? Je pense aussi à la banque alternative (BAS) ou le fonds Ethos. Ne devriez-vous pas vous approcher de ces institutions, juste pour voir?
Car il est évidemment certain que La Boillat ne pourra plus être gérée par Swissmetal autrement que pour un dépeçage définitif...

février 22, 2006 7:01 PM  
Anonymous Rigueur said...

Je m'incline devant le maître!!!

Par rapport à sana, j'ai au moins 40 ans d'histoire en moins.

Merci! Merci beaucoup!!! Pour votre message posté le 22 février 2006 à 3:18 PM

février 22, 2006 7:36 PM  
Anonymous Léon said...

C'est quoi cette histoire de pneus dégonflés ?
Déconnez pas les gars...!
Nos problèmes ne valent pas la vie d'une personne.
Enfin si c'est le morpion oui..lol
Restons zen la victoire est proche
car LA BOILLAT VIVRA

février 22, 2006 7:38 PM  
Anonymous dos formatted said...

heureux d'avoir pu contribuer à faire amener les commentaires intéressants de rigueur et de sana.

Comme quoi, il n'y a jamais de mauvaises questions. Tout ça, parce que hier, le schweizer illustrierte a mis un article pourri sur martin le morpion et que quelqu'un l'a rapporté sur ce blog.

C'est par l'information qu'on fera tomber cet imposteur!


La boillat vivra!

février 22, 2006 7:44 PM  
Anonymous pauvre diable said...

@Miku Schüpfeli
Bravo je vais voter la même liste que toi.

@dégonfleur
Foutez la paix aux pneus du Taupier de Courrendlin c'est trop dangereux. Il ne les à pas gonflés à Dornach donc aucune chance de trouver de la dioxine dans l'air.
Alors STOP aux imbécillités.

février 22, 2006 7:49 PM  
Blogger Karl said...

Coucou!

Je ne suis pas trop là... Un peu de sommeil en retard ;-)

Mais je vous lis avec le plus grand intérêt!

Merci pour vos textes!

février 22, 2006 7:54 PM  
Anonymous Caïenne said...

Chers bloggueurs et bloggueuses,
Chers gaulois et gauloises,

A quand un nouveau nom de village pour Reconvilier finissant forcément par "ix". Nos chers camionneurs pourraient ainsi mieux nous trouver et nous les débusquer.

J'attends vos idées!!!!!

Fier de vous

février 22, 2006 8:02 PM  
Anonymous Fred said...

@ Karl

Ouais mon gars, les nuits sont parfois longues à la Boillat, moi j'me suis tapé un d'ces mal de tronche...
Et au fait, si une personne à une liste des gros actionnaires de Swissmetal ou en connaît quelques-uns, ce serait sympa de me le communiquer pour a bonne cause (important de vérifier les sources)...

Merci d'avance et salutations à tous les grévistes.

BOILLAT + SWISSMETAL = DIVORCE


Col ça comme idée non?

Salutations

Fred

février 22, 2006 8:05 PM  
Anonymous expatrié said...

@pecos 6:36

Ja aber very gern. Pero, non posso schreiben tutti languages...

J'ai déjà eu la proposition d'un blogger par e-mail (donc du coup, je connais pas son pseudo) qui était d'accord de s'attaquer à l'allemand et à l'italien ce week-end. Ce serait cool si une autre personne pouvait prendre en charge une de ces 2 langues... Vous savez où trouver mon e-mail...

février 22, 2006 8:05 PM  
Blogger pecos said...

@rigueur 7h38
c'est toi qui l'as probablement titillé.

février 22, 2006 8:22 PM  
Blogger pecos said...

@expatrié
peut être la nuit porte conseil. Voyons s'il y a qq. d'autre qui se met en avant.

février 22, 2006 8:25 PM  
Anonymous Rigueur said...

@ pauvre diable février 22, 2006 7:49 PM

ton message @dégonfleur
a failli de me faire mourir de rire!

Excellent!

février 22, 2006 8:33 PM  
Anonymous Anonyme said...

Waouh,

Plus de 2200 signataire de la déclaration.
Le serveur doit exploser, j'ai essayé sans succès depuis deux jours!!!

février 22, 2006 8:37 PM  
Anonymous expatrié said...

@tous

TRADUCTION DE WWW.BOILLAT.ORG -> OK

Des volontaires s'organisent. Vous pouvez ranger vos dicos. Merci.

février 22, 2006 8:39 PM  
Blogger pecos said...

Je ne veux pas perdre le "dossier de l'histoire" 3ème partie sur la Gestapo. Je pourrais enregistrer et continuer ici, mais il faut aussi que je coupe un peu avec l'écran et le clavier. J'y passe déjà presque toute la journée.

@zorro
pour une fois il est innocent MH. La seule race de chiens qui rient c'est celle des dalmatiens. Celle du chien de MH ne rit jamais, elle a toujours l'air de pleurer

@aliasmafalda
t'est toujours encore en stéreo, au pied de tes doubles il y a une corbeille ouvre là et élimine un deux deux.

Je vous souhaite une bonne nuit et à demain!

février 22, 2006 8:40 PM  
Anonymous dos formatted said...

@pecos et @expatrié

je ne veux pas me mettre en avant ;-)

mais je peux donner un coup de main pour faire un premier jet de traduction des textes du site de soutien en allemand.

comment m'y prendre?

février 22, 2006 8:42 PM  
Anonymous bloggeur fou said...

@pecos:
super l'idée d'une montre "Boillat".Et des stylos?Peut-être que BIC,comme client,participerait?

février 22, 2006 8:57 PM  
Anonymous jurabernois said...

La RSR parle des blog dans son émission actuelle ; j'ai envoyé un lien à celui de karl. Quelques minutes plus tard, ils regrettent que la cause de la Boillat ne dispose pas d'un blog. Non mais ...

Désolé, mon mail est arrivé trop tard :-(

février 22, 2006 9:01 PM  
Blogger PEP Lausanne said...

Je ne sais pas si mon premier message a passé. Vaut mieux deux fois qu'une car je m'énerve de vos clichés.

C'est cette vanne à propos des lausannois. Je vous signale que demain soir Grangette 30 à Lausanne de 18'30 à 20heures, grâce à l'initiative de Bruno et Sylvia, tout un quartier vient manger la pizza au four à pain et on pourra boire un coup de rouge avec. Une crousille est préparée pour soutenir la Boillat. Les lausannois qui lisent peuvent venir. On a même invité la tévé lorale...

... et juste pour dire, quand Filtrona était en grève, est qu'au village vous avez invité les gens à tourner la Tête de moine pour récolter des sous pour les ouvriers de Filtrona?

Bon voilà, je suis calmée. Cordial salut, sans rancune et peut-être à demain soir

février 22, 2006 9:04 PM  
Anonymous Anonyme said...

A tous les grévistes !

J'étais déjà très fiers de vous, mais là votre décision de demander des éclaircissements avant d'accepter l'accord, bravo !!!!!!!!!!!!!

Un citoyen qui vous soutient moralement et finacièrement.

février 22, 2006 9:09 PM  
Blogger pecos said...

@dos formatted
il semble que expatrié est sur une piste pour italien et allemand il faut réfléchir si espagnol et anglais aussi nous regardons avec UNIA et Karl

février 22, 2006 9:19 PM  
Anonymous jurassiens expatriés said...

à expatrié :
nos enfants sont mineurs, pensez-vous qu'il faut les laisser sur la liste des signataires ?
j'ai essayé de vous contacté par e-mail, mais votre messagerie ne marche plus .... les messages reviennent en retour ...
bravo pour tout ce que vous faîtes ...
LA BOILLAT VIVRA

février 22, 2006 9:31 PM  
Anonymous Takou said...

et cette action qui remonte à 18 balles...

c'est écoeurant.

février 22, 2006 9:56 PM  
Anonymous oignon rouge said...

Bravo à la clarté de Dominique Lauener qui a dit ce soir sur TSR " il faut que M. Hellweg saute !"

Courage à tout le monde. Tenez le coup.

février 22, 2006 9:57 PM  
Anonymous expatrié said...

@jurassien expatrié 9:31

Pas de problème. Précisez l'année de naissance, ainsi le cas échéant on pourra trier les adultes des enfants.

Cette déclaration n'a rien d'officiel, c'est la masse de "signatures" crédibles et les discussions qu'elle suscite qui fait son intérêt.

Ah, au fait, question d'éthique... ça marche pour autant que vos enfants soient d'accord! Un commentaire de leur part serait sympa dans le champ réservé à cet effet.


Euuuuh... comment ça, mon mail ne marche plus???

Essayez celui qui est en lien sur le site. GMAIL, c'est du costaud quand même ;-)

Bien à vous.

février 22, 2006 10:12 PM  
Anonymous expatrié said...

@pecos 9:19

Merci de vous soucier de la traduction. Pensez également à traduire les textes des e-mails que l'on reçoit... enfin... quand on donne une adresse e-mail correcte.

Si vous voulez faire des essais, mettez TEST comme nom et commme prénom, je les repérerai facilement.

février 22, 2006 10:15 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je désirerais savoir ce qui va se passer demain au niveau des négociations ? J'ai entendu dire que ça recommencerait seulement lundi ?
Mais vendredi, je pense qu'il y aura des réunions entre M. Bloch et les deux parties ?
Merci de me répondre, c'est très important pour moi d'avoir des renseignements à ce sujet.
LA BOILLAT VIVRA

février 22, 2006 10:18 PM  
Anonymous Stef said...

Alors, ces camions ? Sont v'nus ou pas ??? :-)) Avec les mètres de neige qu'il est tombé du côté de Reconvilier ça m'étonnerait !
Tenez bon les gars, la Boillat vivra !

février 22, 2006 10:25 PM  
Anonymous jurassiens expatriés said...

à expatrié ...
j'ai justement essayé le lien sur le site boillat.org, mais ça marche pô ...
nos enfants ont tous les trois moins de 6 ans, et sur le site, je crois que nous sommes les seuls des USA !!!

février 22, 2006 10:35 PM  
Anonymous Anonyme said...

Au fait c'est quelles dates le carnaval de Cologne ?

Un inconditionnel ...

février 22, 2006 10:42 PM  
Anonymous expatrié said...

@jurassien expatrié
Beuh? étonnant... de ce côté-ci de l'atlantique tout est ok. Mais comme vous êtes inscrits, je vous envoie une autre adresse par e-mail.

@tous Les Boillat
Je ne serait pas très présent demain. J'espère que le site va tenir le coup cette fois, parce que je n'aurai pas trop la possibilité d'intervenir.
Je pense à vous et j'espère pouvoir quitter mon clavier pour venir vous rendre une petite visite.

La route est encore longue, mais p'tain quand j'ai entendu Lauener... j'en ai eu les larmes aux yeux. Même la journaliste était scotchée! Un type qui parle clair au pays de la langue de bois, il commence à se passer des choses !

Courage à ceux qui sont de piquet. Bon repos aux autres.

vous êtes forts.

février 22, 2006 10:53 PM  
Anonymous Rigueur said...

@ anonyme février 22, 2006 10:42 PM


Absolument! Question très pertinente!!!

Je vous confirme que Hellweg ne loupe pour rien au monde le carnaval de son pays natal.

Voilà! Voilà la raison pourquoi il n'y a rien d'ici lundi prochain.

Mais attention, soyons vigilants tout de même, car les camions peuvent être commandés par cette direction qui marche au pas de Hellweg.

Bonne nuit à tous!!!

février 22, 2006 11:12 PM  
Anonymous Rigueur said...

Un grand merci!
et
mes sincères reconnaissances

à Dominique Lauener pour avoir dit:

"Il faut que ce Monsieur Hellweg saute"

sur la TSR à 19:00 aujourd'hui 22.02.2006.

février 22, 2006 11:16 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ tous

Je ne sais plus si cela a déjà été évoqué. Un sondage est en ligne sur le site de la TSR. Foncez...
Pour ou contre la grève Swissmetal ?

février 22, 2006 11:20 PM  
Anonymous expatrié said...

@tous

WWW.BOILLAT.ORG
expatrié jurassien se propose pour la traduction anglaise...

Merci.
A+

février 22, 2006 11:27 PM  
Anonymous Anonyme said...

il est où le sondage...
ch'trouve pô

février 22, 2006 11:32 PM  
Anonymous Anonyme said...

ah oui, en bas à droite, vu !

février 22, 2006 11:33 PM  
Anonymous dos formatted said...

A tous bonne nuit et courage pour les jours longs et stressants qui s'annoncent.

On est tous avec vous.

La boillat vivra...
de ses propres ailes!

février 22, 2006 11:34 PM  
Anonymous oignon rouge said...

SONDAGE sur TSR

merci je ne savais pas,

en ce moment 67% POUR, 28% contre, 4% indifférents...

c'est juste indicatif, mais aussi symbolique, augmentons le pourcentage de POUR !!!!

février 22, 2006 11:39 PM  
Anonymous expatrié said...

*** SCOOP ***

Je reçois à l'instant le mail suivant de solidarite@gmx.ch :

********************************
Salut

On a traduit votre déclaration en allemand pour que plus des personnes
peuvent signer votre appel important.

On a monté un petit collective de soutien libertaire à Reconvilier pour
supporte la gêve. Nous esperons que notre contribution sera util pour finir
ce conflict dans l'intêret des grévistes. Le tract ajouter va être
distrubier dans plus que 10 villes vendredi et samedi prochain.

Salutations solidaire

Collective "Soutien à la Boillat"

solidarite@gmx.org
**********************************

Ci-dessous, le texte du tract:

Solidarité avec la grève des travailleurs de La Boillat à Reconvilier!

Historique
Cela fait maintenant plus de 30 jours que dure la grève chez Swissmetal à
Reconvilier (Jura bernois). Les travailleurs se battent contre la suppression
de 120 emplois, ainsi que pour le respect de l'accord signé en 2004, par lequel la direction s'engageait à investir à Reconvilier, à nommer un directeur
pour l'usine et à s'abstenir de mesures de répression contre les grévistes.
En novembre déjà, les travailleurs avaient été contraints de se mettre en grève pour imposer le respect de cet accord. Mais c'est la décision du 'restructurateur'
Hellweg de fermer la fonderie pour la transférer à Dornach et les licenciements liés à cette opération qui ont fait déborder le vase. Non seulement la direction
fait preuve d'un mépris absolu vis à vis des travailleurs et de leur volonté de maintenir une entreprise rentable produisant des alliages de haute qualité,
mais elle défend une stratégie à court terme qui ne tient compte que des intérêts des actionnaires. De cette manière, Swissmetal ne menace pas seulement les emplois à Reconvilier, l'usine de Dornach et celle qu'elle vient d'acquérir
à Lüdenscheid (D), mais également une région entière, surtout en ce qui concerne l'industrie horlogère. Ces pratiques s'inscrivent dans une évolution globale qui méprise les besoins des êtres humains et qui ne tient compte que des seuls intérêts du capital. C'est de ce point de vue qu'il faut envisager cette grève. Il ne s'agit en effet pas d'un conflit de travail classique
où il s'agirait de revendications salariales, mais de refus de subir les conséquences d'une logique de profit à tout prix.

La grève dans une phase décisive
La situation à Reconvilier est bloquée. Malgré la médiation, aucune solution au conflit ne se dessine. De plus, la direction a fait savoir qu'elle ne
serait pas disponible ni jeudi, ni vendredi pour des négociations. Les grévistes craignent donc que Hellweg ne cherche à gagner du temps pour réaliser d'autres
acquisitions, recourir à des mesures juridiques ou répressives pour mettre un terme à la grève. Le déroulement du conflit, l'attitude dure et jusqu'au-boutiste de la direction de Swissmetal, ainsi que ses mensonges répétés font craindre
que cette pause ne soit mise à profit par celle-ci pour de nouvelles attaques
contre les grévistes.

Solidarité
La grève des ouvriers de La Boillat jouit d'un énorme appui à Reconvilier et dans toute la région: Des drapeaux bleus sont suspendus en symbole de
solidarité dans toutes les communes environnantes. Le boulanger du village
vend des plaques de chocolat en solidarité, de nombreux bistrots prélèvent un supplément de solidarité sur les boissons et les grévistes reçoivent d'importants
dons en nature, que les gens amènent à l'usine occupée.

Autogestion?
La semaine dernière, le journal local 'Journal de Jura' a tiré des parallèles avec les luttes des travailleurs argentins, qui se sont terminées par la reprise en mains des usines par les travailleurs. L'exemple cité fonctionne depuis 2001 sans direction, ni propriétaire, les employés eux-mêmes se chargeant
tant de la production que de la distribution. Le fait que de tels exemples se discutent suscite l'espoir d'une multiplication des luttes en Suisse et d'un ancrage nouveau dans la société d'idées radicales de changement.

Avec la journée d'action d'aujourd'hui, nous voulons manifester notre soutien
et notre solidarité avec les grévistes dans leur lutte pour la dignité et
le droit à disposer d?eux-mêmes.

Signez la pétition de soutien aux grévistes sous www.boillat.org et apportez
votre contribution au fonds de grève en faisant un versement au CCP 30-351860-7,
"Solikonto", 3000 Bern : mention « Boillat ». Suspendez du tissus bleu à votre fenêtre pour exprimer votre solidarité !

Collectif de soutien à la Boillat

****************************

Alors ? Isoliert ?

février 23, 2006 12:08 AM  
Anonymous Anonyme said...

Mr, Lauener à dit, il faut que Hellweg saute. Merci mille fois et espérons que votre voeux se réalise. Ce jour là, dans toute la Boillat on sautera, mais de joie, et vous serez l'invité d'honneur.
Respect pour vous.
Un ouvrier

février 23, 2006 1:16 AM  
Blogger Karl said...

@Service social régional de Tavannes

Bonjour,

Vous comprendrez que vous fournir un N° d enatel ici ne m'est pas possible.

Néanmoins, en contactant la commune de Reocnvilier, vous devriez trouver des renseignements.

Merci!

février 23, 2006 2:36 AM  
Blogger Karl said...

@Expatrié

Surtout qu'un article est paru voilà plusieurs semaines sur le site de la TSR et qu'il conçernait mon blog.

Et qu'à la RSR, des journalistes me lisent...

Enfin, c'est pas grave.

février 23, 2006 3:45 AM  
Anonymous Anonyme said...

Pourquoi y plus personne sur le blog ?
Je comprends pas, nous on veut encore aider et soutenir les employés de La Boillat ....
Et Karl ? c'est devenu un bon copain on peut pas le quitter comme ça !
La grève est suspendue, il faut faire le ménage, trier, ranger, jetter, et repartir plus forts qu'avant ...
LA BOILLAT VIVRA
GARDONS CONFIANCE EN L'AVENIR

février 24, 2006 2:44 PM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home