mardi, février 28, 2006

Ni oui ni non

Mais plutôt non (vous en doutiez?)

Quand même, n'exagérons rien. Malgré le bruit qui courrait, il n'est pas sûr que Martin Hellweg ait déjà quitté la médiation, mais c'est tout comme, puisqu'il ne médiationne pas beaucoup. Il est en effet clair qu'il refuse de reprendre les 21 cadres licenciés, sauf 4, pour au moins 15 jours. Rappelons que, pour la délégation de la Boillat, le licenciement des 21 cadres était négociable. Martinou avait dit oui, mais non. On commence à avoir l'habitude.

(merci à O.K. pour la bd!)

Si Rolf Bloch était un 4X4, il serait enlisé dans un marécage jusqu'au toit, au Camel Trophy. Selon lui, dans une intervention à l'issue des 5 heures qu'a duré la rencontre, les parties ont "entamé une discussion, mais pas un dialogue". Et il est prévu de continuer dans une semaine... Je ne suis pas sûr qu'on peut comparer au Camel Trophy finalement. Si c'était le cas, la durée de la compétition permettrait aux jeeps d'aller sur la lune.

Bref, ce mardi à 13H30, les Boillat sont invités à une assemblée du personnel pour se prononcer sur la poursuite de la médiation. Eh oui, déjà.


Dans cette optique, un de nos fidèles bloggueurs a transmis sa proposition. Une proposition qu'on peut dire rigoureuse, et vigoureuse, même:

Nous,
licenciés, employés motivés, employés démotivés, employés démoralisés de la Boillat

1) avons décidé de ne pas reprendre notre travail comme annoncé.
2) avons décidé de ne plus négocier avec quiconque.
3) attendons que notre usine la Boillat soit reprise par de nouveaux propriétaires/investisseurs.

Par conséquent, ce sont ces deux parties, nouveaux propriétaires d'une part et Martin Hellweg d'autre part, qui discuteront jusqu'à ce que notre usine la Boillat ait quitté Swissmetal UMS. Nous nous engageons à reprendre le travail avec une conscience professionnelle sans faille après avoir faire connaissance de nos nouveaux propriétaires.

Ceci est une proposition. Seuls les Boillat choisiront de s'en inspirer ou non. Le débat est ouvert, comme il l'a été sur le blog. Chers Boillat, quoi que vous décidiez, "Une voix pour la Boillat" vous soutiendra à 100% (et en plus, avec la garantie bio fraîcheur++)!


La feuille

Dans Le Temps, on retrouve la nouvelle annoncée hier ici, à savoir qu'un pool de client de Swissmetal a fait savoir que Martin Hellweg lui donne de l'urticaire et qu'ils iront faire leurs commissions (la moitié de la production de la Boillat) ailleurs tant qu'il est là.

Toujours dans Le Temps, un article se questionne sur la paix du travail "pas (encore) morte" et s'intéresse au cas de la Boillat. Conclusion: avec des patrons comme Martin Hellweg, elle va bien finir par y passer, la paix du travail.

On trouve aussi une série d'articles dans le Journal du Jura, dont un qui donne la parole à un client de la Boillat. Pour lui, il est très suspect que V. Suchordt ait été aussi rapidement nommé vice-président exécutif. A la direction de Swissmetal, il faut dire que tout est suspect.

M. Hellweg et V. Suchordt barbotent probablement dans le même marigot depuis longtemps. Mais comme les emails de Martin Hellweg ne sont pas enregistrés dans les backups des serveurs de Swissmetal (allez savoir pourquoi), on ne saura pas. De toute façon, si un jour on veut savoir ce qui se passe à Swissmetal, il vaudra mieux aller chercher des réponses chez Ally Management, la boîte qui propose des CEO à mi-temps.


L'uZine 3

"Son nom, il le signe à la poin-te de l'épée
D'un Z, qui veut dire Zorrooo!"

Donc, je reprends: l'uZine 3 vient de naître. Il s'agit d'une usine libre de l'emprise des serres du rapace Hellweg et de ses sbires. Vous pourrez venir vous remonter le moral, parler, profiter de la vie malgré tout, écouter de la musique, boire un verre, et tout ça!

L'uZine 3 se situe Grand rue 25, à Reconvilier, en face de l'ancienne Coop.
Mardi 28 février, de 13 à 20 heures, le vin chaud et le café seront offert à tous, devant, pour l'ouverture.

"La 3" est un centre social et culturel créé en collaboration avec le Collectif "Soutien à la Boillat" et des ouvriers de l’usine, pour permettre aux ouvriers et à la population de se rencontrer, d’échanger et de continuer à construire la résistance. Pendant la grève de la Boillat, un réseau d’échange et de solidarité s’est créé; si le travail devait reprendre ou l’usine fermer, cette forme de vie que chacun a vécu durant un mois viendrait à disparaître.

C’est pour préserver cette vie solidaire que l’uZine 3 s’est créée. Nous voulons proposer un lieu d’échange, d’information et de soutien à la Boillat, tout en proposant des activités telles que des ateliers (pour les enfants, échange de savoirs,...), des activités culturelles (petits concerts, spectacles, expos,...), des débats, des repas, etc. Il sera notamment possible de consommer des boissons « à prix conseillé » et, sauf lors des concerts, sans alcool. Les ouvriers et leurs familles ont la possibilité d’obtenir une carte leur permettant de consommer gratuitement.

La première activité sera le concert surprise de ce samedi dès 21H00.

Tout ouvrier ou habitant, d’ici ou d’ailleurs, est libre de participer activement ou non, au fonctionnement du lieu, qui est basé sur la prise de décisions et la participation aux tâches d’une manière commune (autogestion). Chaque mercredi à 20H00 aura lieu une séance de gestion ouverte à tous.

Le lieu est ouvert tous les jours de la semaine (dès mardi soir 28 février), de midi à minuit. Si des personnes sont intéressées à prendre une permanence, elles peuvent s’annoncer à
uzine3@romandie.com ou directement à l’uZine 3. Si des personnes sont intéressées à participer aux petits travaux de rénovation nécessaires, contactez-nous sur place ou à l’adresse électronique ci-dessus.

Pour permettre un bon fonctionnement du lieu, nous sommes à la recherche de :
Casseroles et poêles, ustensiles, assiettes, verres, tasses / Papier d’imprimante / Matériel bureau / Papier toilette / Photocopieuse / Fax / Téléphone / Télévision, lecteur VHS et DVD / Beamer / Matériel HI-FI / Machine à café / Thermos / Boissons, café, thé, nourriture,... / Frigos, congélateur / Matelas, couvertures, coussins / Tables, chaises / Extincteurs / Musiciens, chanteurs, troubadours et autres saltimbanques / Personnes intéressées à animer des ateliers / etc.


Donc, tous ceux qui peuvent contribuer un peu.. Ben voilà! Si jamais, je suis preneur pour un Jacuzzi!


Autres actions qu'il faut noter

Le fonds de grève de la commune de Reconvilier poursuit son ascension, tel une fusée Saturn IV au décollage: 121'624 francs selon le pointage de lundi! Chapeau!

La Pastorale du Monde du Travail romande a fait une place à la Boillat sur son site web.



Les leçons de fonderie, suite

Ca continue. Une fois le métal fondu, puis coulé et scié en billettes, l'opération suivante est l'extrusion, via une presse. Une billette est une sorte de bûche de métal, et il faut la transformer en fil. Donc, la presse, elle presse, et beaucoup.

Leçon 2: Extrusion

L’étape suivante, pour les billets, est donc la presse, ou filage à chaud. Elle consiste en premier lieu à chauffer ces billettes à une température relativement élevée, suffisamment élevée pour que l’on puisse apercevoir une couleur rouge transparent, luisante. La couleur est belle, mais en fait, chauffer les billettes a pour but de pouvoir les extruder.

Ensuite, très vite, et automatiquement, il faut transporter une billette ayant la bonne température vers la presse. La billette toute rouge est introduite dans le conteneur, un fouloir vient alors presser la billette pour forcer le métal chaud à sortir à travers une filière. La température, la pression et le travail mécanique font que le fil extrudé contient des secrets qui garantiront les bonnes caractéristiques demandées par les clients. Notamment, l’usinabilité des laitons de la Boillat vient en grande partie de cette opération.

Pendant la coulée, le barreau, et ensuite les billettes ont une surface oxydée, une espèce de croûte. Le savoir-faire de la Boillat à l’extrusion consiste aussi à presser les billettes seulement en pressant la matière saine. La croûte non extrudée est appelée "chemise", en interne, à la Boillat. Elle n’est pas extrudée mais récupérée à la fin de l’opération. Séparer la chemise des culots de presse est un travail très physique et pénible que tous les visiteurs de la Boillat ont remarqué [Karl: en effet, le mot "suer" prend tout son sens quand on voit les gens qui font ce travail].

Le fil extrudé est encore très chaud. Il est toujours de couleur rouge transparent. C’est très beau à voir. Mais il ne faut pas rester planté là et le regarder! Il faut, là aussi, enchaîner vite, à un rythme très soutenu. Il faut asperger de l’eau sur le fil ou pas, beaucoup ou un peu, à nouveau un savoir-faire inestimable.

Que deviendra le fil fraîchement (façon de parler) extrudé? Vous le saurez dans le prochain épisode!

55 Comments:

Blogger pecos said...

Mes félicitations pour l'uZine3 et chapeau!

février 28, 2006 6:20 AM  
Anonymous Corinne said...

Je me réjouis de découvrir l'uZine3. Comme cela, quand le petit dernier me demandera " c'est quand qu'on va à l'usine ?" je serais quitte de répondre "on n'ose plus y aller"
Et s'il me dit " Chouette, on y va cet après-midi...on va à la 1 ou à la 2 ? "; je pourrais dire : on va à la 3
Merci les copains du collectif, formidable boulot

Bonne journée à tous, bonne séance à 13h30. J'espère que vous vous sentirez mieux qu'après celle de jeudi passée

février 28, 2006 7:20 AM  
Anonymous le muet said...

Vous voyez ce que j'entends ?

Il semble tellement difficile d'instaurer le dialogue, qu'il serait bien naïf de penser qu'il soit possible d'obtenir quoi que ce soit par la voie de la médiation...

Ce n'est donc pas l'ouverture du dialogue qu'il faut viser, mais bien la rédition d'Hellweg, par les moyens les plus efficaces, la faillite par exemple ?

LA BOILLAT VIVRA !!!

février 28, 2006 7:34 AM  
Anonymous Fred said...

Hello à tous,

Oui vous avez bien lu, l'uZine 3 est bientôt apérationnelle, mai ce matin je vais me battre contre un vieux tapis collé pour laisser au vieux plancher de l'oxigène, on va se payer des bonnes tranches de rigolades dans cette uZine, en jargon ouvrier boillat dites la 3...
Voilà, et avant tout de rappeler qu'elle est ouverte A TOUS, put... c'quon est tous fiers, on à même déjà mis la banderole cette nuit...

Bon moi j'vais pas traîner beaucoup sur le blog aujourd'hui, alors si vous voulez nous donner un coup de main, vous êtes tous les bienvenus,

PS; au pasteur super simpa d'hier, besoin de votre adresse mail, me l'envoyer à fredox@bluewin.ch ou à uzine3@romandie.ch merci...

ET VIVE LA SOLIDARITE
ET VIVE LA BOILLAT AUTOGEREE

ET VIVE VOUS

Fred

février 28, 2006 7:45 AM  
Anonymous Fred said...

Un dernier truc,
N'oubliez pas le vin chaud de la solidarité de 13h à 20h devant l'uZine 3 aujourd'hui, venez nombreux, après ou ira tous au match de Hockey Moutier - Franches-Montagnes (allez les Franches!!!)

Non, à chacun son avis là....

Bien à vous

Fred

février 28, 2006 7:47 AM  
Anonymous Rigueur said...

Clients de LA BOILLAT,
Amis de LA BOILLAT,
Chers Boillat,

J'espère que vous avez pris connaissance de la proposition rigoureuse et vigoureuse.

@ le muet
Tacitement par ton intervention (février 28, 2006 7:34 AM), tu es d'accord avec cette proposition, n'est-ce pas?

Débattons!!!

Soutenons les Boillat!!!

LA BOILLAT VIVRA!!!

février 28, 2006 7:51 AM  
Anonymous le muet said...

@rigueur

J'entends fort bien et j'abonde.

Effectivement que pour ce qui est du repreneur, le plus tôt serait le mieux, mais au pire ça devrait pouvoir se faire en cas de faillite...

Ce qui est sur c'est qu'avec une telle décision on ne perdra au moins pas de temps à attendre qu'un hypothétique dialogue de tentative de compromis se mette en place.

A mon avis c'est le bon et le seul choix, il est "rigoureux", clair et précis, et donc fort compréhensible, au moins pour ce côté-ci des parties au conflit.

Ce serait le cri du coeur des gréviste, soutenus par une très large part de la population, et cette fois, sans immiscion politicarde, ou syndicale ou ministérielle...

et que RE-VIVE LA BOILLAT !!!

février 28, 2006 8:15 AM  
Anonymous Anonyme said...

@Fredou

Le match c'est demain mercredi.
On ouvre la 3 jusqu'à minuit alors ?

février 28, 2006 8:16 AM  
Anonymous Soeur prudence said...

Une médiation à raison d'une séance par semaine signifie ni plus ni moins que donner le temps à la direction de mettre en place une organisation qui rendra une nouvelle grève sans gravité pour eux et facilitera votre démantellement en guise de représaille. Ne soyez pas naifs(ves)! Ne reprenez pas le travail!

février 28, 2006 8:29 AM  
Anonymous Rigueur said...

Il est très important, me semble-t il, d'éviter le terme "grève", car nos amis suisses allemands ne comprennent pas.

Il faut juste dire " nous refusons de reprendre le travail".

février 28, 2006 8:31 AM  
Anonymous Anonyme said...

Un petit oeil sur les tendances boursières... et pour l'instant le cours offert est plus bas que le demandé pour UMS. Il y en a un qui veut absolument se séparer de ses quelques titres.

février 28, 2006 8:33 AM  
Anonymous Anonyme said...

Juste, faut penser à son image de travailleur dévoué et disponible. Si des éventuels repreneurs sont intéressés c'est aussi parceque l'image du personnel de la Boillat est très bien perçue par eux, ils se disent que des empployés aussi désireux de donner satisfaction à leurs clients et qui font preuve de bonne volonté, représente une valeur sûre.
Faisons honneur à La Boillat qui vivra !

février 28, 2006 8:43 AM  
Anonymous Anonyme said...

C O U R A G E !!!

Bravo à l' uZine3, vous êtes géniaux! Ami(e)s grévistes, vous avez la confiance et le soutien de milliers de personnes... wahoooo!vous les méritez et au delà. Que cela s'amplifie, c'est ma prière.

La Boillat vivra

;-)signé: "votre" soeur anne qui se grille les prunelles du haut de son donjon - mais porte ses R-B! voit arriver des frères et des frères. L'histoire finira bien. Mais pas pour Barbe-bleue. De bleu!

ps: 100% d'accord avec soeur prudence 8:29 PM

février 28, 2006 8:48 AM  
Anonymous Rigueur said...

@ anonyme (février 28, 2006 8:33 AM)

Peux-tu continuer de surveiller la bourse et de nous tenir au courant de temps en temps, s'il te plaît?

J'ai, personnellement, d'autres chats à fouetter aujourd'hui!

Merci infiniment!!!

février 28, 2006 8:51 AM  
Anonymous Fred said...

ouais chu con, mais ouais, le match c'est demain... (besoin d'un ptit dodo moi...)

Sorry...

C'qui colle c'tapis, allez encore du monde à la 3...

Salutations

février 28, 2006 8:52 AM  
Anonymous Fred said...

Encore une idée de résistance, on installe une timbreuse à la 3, les Kapos, et Dornach vont plus rien y comprendre...

Bonne, j'y retourne

février 28, 2006 8:53 AM  
Anonymous expatrié alias pierre-yves said...

@Fred

* * * B R A V O * * *

Je suis vraiment scotché par ton efficacité (aussi fort que ton @#!@ de tapise)...

Je ferai un saut à la 3 en route pour le match de mercredi...

février 28, 2006 9:17 AM  
Anonymous Anonyme said...

http://www.coopzeitung.ch/index.cfm?id=26649

Une interview de Thomas Daum dans la version allemande de Coopération.

février 28, 2006 9:20 AM  
Anonymous Deiss..pote said...

@Rigueur
Je pense comme toi il n'y a que la faillite pour arriver au but .
Je suis l'action et je vous tient au courant mais t'inquite pas de grands mouvements et le carnet d'ordre n'est que très peu fourni.
En ce qui concerne la reprise du travail étant de l'extérieur je ne veux pas dire ce dont il faut faire mais simplement que je serai derrière vous que ce soit oui ou non ,prenez votre déçision entre vous sans vous laisser influencer par Unia qui de toute évidence a toute avantage à une reprise !donc leur position ne veut strictement rien dire comme très souvent du reste me semble t-il pas capable d'assumer ce qu'il entreprenne et ce n'est pas nouveau .Ne vous laisser pas intimidez par leurs prestations ,j'ai déjà donné je donnerez encore et suis près à vous soutenir longtemps ,mais sans grand cri et banderoles
VIVE LA BOILLAR

février 28, 2006 9:59 AM  
Anonymous Anonyme said...

Et qu'en est-il des camions? Parce que si l'inventaire (prétexte pour ne pas reprendre lundi) n'a pas été fait... j'ai bien peur qu'on en croise sur les routes?

février 28, 2006 10:08 AM  
Anonymous Anonyme said...

Le commentaire du QJ de ce matin:

"Autant dire que cette première rencontre a accouché d'une souris."

février 28, 2006 10:29 AM  
Anonymous paddy said...

Pour l'uZine3
J'ai sous le coude divers trucs peut-être utiles:

- Imprimante laser PostScript réseau Kyocera FS-800
(avec manuels, mais CD Win95/98NT
- 2 téléphones ISDN Rubin 30
- 1 téléphone SwissNet Diamant
- 1 PowerBook G3 (MacOS9 oui MacOSX NON)
- 1 routeur ISDN Netopia 3100 avec 8 pots (à mon avis l'ADSL serait plus indiqué...)

Le tout en état de marche, mais pas récent...
Je devrais faire le ménage sur le Mac, pour aller sur internet c'est largement suffisant.

Vous avez peut-être mieux que ça sous la main. C'est pas pour m'en débarrasser (y a la déchetterie pour ça), mais je suis un peu conservateur...

Aussi avant d'amener ce bazar, j'attends que l'uZine3 me donne son avis ou me dise ce qui l'intéresse.

février 28, 2006 10:37 AM  
Anonymous idéaliste incurable said...

Je ne suis pas de la Boillat, mais je me pose des questions au sujet de la proposition de

@Rigueur

Excusez-moi Rigueur, mais votre proposition ne tient debout et n'est effectivement rigoureuse et vigoureuse que si vous savez quelque chose que nous ignorons au sujet d'une reprise éventuelle.

Si c'est le cas et que ça étaye votre proposition, tant mieux.

Sinon ... j'ai peur qu'elle soit de nature à faire naître des espoirs qui ne pourront qu'être déçus.

Je lis avec grand intérêt vos chroniques pour nous faire comprendre le travail à la Boillat. Je m'incline devant vos compétenceset ne doute pas une minute de votre sincèrité et de votre engagement.

A noter que je serais le premier heureux si une issue se dessinatit dans le sens d'une reprise.

Quoi qu'il en soit, courage les Boillat. Mon soutien indéfectible vous est acquis.

février 28, 2006 10:37 AM  
Anonymous ! DANGER said...

Unia et Bloch vous ont lâché jeudi passé et sans aucun doute ils essaieront encore aujourd'hui de vous motiver à reprendre le travail. C'est la solution de facilité pour eux et ça dénote leur résignation et la perte de leur intérêt pour votre avenir. Demandez leur pourquoi la prochaine réunion de médiation n'aura que lieu dans une semaine. Ces beaux Messieurs n'auraient-ils pas le temps avant ou est-ce que vous ne faites plus partie de leurs priorités ? Peut-être s'agit-il simplement d'une stratégie de démantellement à petit feu histoire que vous n'y voyiez que du feu...

février 28, 2006 11:00 AM  
Anonymous Deiss..pote said...

pas d'affolements si vous voyiez l'action à 17,80 il n'y a que 200 pces
Amicalement

février 28, 2006 11:02 AM  
Anonymous Rigueur said...

@ idéaliste incurable (février 28, 2006 10:37 AM)

Est-ce que tu es plus idéaliste ou moins idéaliste que moi????

Je suis plus que jamais réaliste!!!! Rien que ça, ça fait de toi un idéaliste :-) incurable ;-)

Je me mets à la place de l'ensemble des Boillat et je réfléchis tout haut:

Je ne veux plus Hellweg.

J'en ai marre de cette bande d'incompétents.

Je ne veux plus être avec eux.

Soit je me tire (individuellement) et là je me tais à jamais, car le gagnant est bel et bien Hellweg!

Soit je me bats avec mes amis et collègues de travail jusqu'au bout!

Que faire?????????????

Est-ce qu'il faut absolument être sûr qu'il y ait une reprise pour me décider?

Qu'est-ce qui est sûr dans cette histoire de LA BOILLAT?

Une seule: Hellweg veut liquider LA BOILLAT.

Le choix consiste à faire le choix soi-même et activement.

La grandeur humaine consiste à essayer de maîtriser son destin et de ne pas le subir.

C'est juste une proposition. Et je te remercie de participer au débat.
Le choix appartient à ceux qui votent cet après-midi!!!!!!!!!!

Loin de moi l'idée de vouloir donner un faux espoir. Je ne fais que regarder la réalité d'en face et j'assume.

février 28, 2006 11:06 AM  
Anonymous Anonyme said...

Prix Volumes -Achat / +Vente*
15 11:08:33 17.6 550 -
14 11:06:13 17.6 405 +
13 11:06:02 17.6 1000 -
12 11:05:45 17.65 1000 -
11 11:05:21 17.95 4673
10 11:05:21 17.9 100
9 11:05:21 17.85 227 +
8 11:05:19 17.85 323
7 11:05:19 17.8 477 +
6 11:05:10 17.8 1 -
5 11:05:10 17.8 199 -
4 09:43:39 16.9 2 +
3 09:03:45 16.9 300 +
2 09:01:15 16.9 324 +
1 09:01:15 16.9 374 +

situation de l'action à 11h08
il y a un échange de 4673 pces à 17,95

février 28, 2006 11:12 AM  
Anonymous Zorro said...

L'autre Zorrooo est (enfin) arrivé...
Quel bel acte de résistance pacifique: l'uZine 3 vient de naître! C'est un peu le printemps en avance...
C'est sûr que LA BOILLAT VIVRA!

@ celles et ceux concernés par l'assemblée de cette après-midi:
faites au mieux, car comme l'a dit Albert (Einstein): "On ne peut pas résoudre un problème sans changer l'état d'esprit qui l'a engendré".

février 28, 2006 11:16 AM  
Anonymous Léon said...

Dialoguer avec ces bornés c'est perdre un temps précieux !!!
La seule chose qui a de la valeur pour Hellweg c'est le fric
Je propose qu'on fasse tout pour qu'il en perde...
Et pourquoi pas livrer nos clients par nos soins ??
La légalité ?? et alors ce qu'ils font eux c'est légal ?
En plus la pub !!! des ouvriers qui livrent les clients comme les paysans qui vont faire le marché un samedi matin !!!!! LOL
Pour sûr que leurs actions fileraient vers le bas !!

Faut rêver !!! ou c'est la fatigue??

février 28, 2006 11:20 AM  
Anonymous Anonyme said...

Le cours en bourse ne bougera pas avant la décision de l'après-midi. L'action est tenue même si ce n'est pas autorisé chacun a suffisamment de petits copains pour intervenir d'un côté ou de l'autre et les volumes sont tellement faibles...

février 28, 2006 11:25 AM  
Anonymous fund_killer said...

Hello !

Et si on ouvrait un nouveau fond de solidarité intitulé "Go home Martin". Et lui offrir le montant récolté pour qu'il se taille ailleurs ?

Ce serait l'attaquer et le battre avec ses propres armes, le fric et l'appât du gain, non ?

PS : vous connaissez tous le film "proposition indécente", avec Demi Moore : http://www.imdb.com/title/tt0107211/

février 28, 2006 11:35 AM  
Anonymous paf said...

@ Paddy

Dis donc, t'aurais pas un sac à pattes dans ton inventaire pour la 3 ? ça serait sûrement utile pour réchauffer l'athmosphère qui est plutôt g'lée du côté de Tramelan depuis hier ...

février 28, 2006 11:42 AM  
Anonymous Rigueur said...

@ fund_killer (février 28, 2006 11:35 AM)

C'est une très bonne idée!!!

Cependant, pour en arrvier là, il faudrait mobiliser beaucoup ... et beaucoup de personnes.

Si nous arrivons à mobiliser au tant de personnes, je suis d'avis qu'il faut utiliser les armes conventionnelles!!!!

Sinon, c'est un combat corps à corps entre patrons et, dans la plupart des cas, nous, petit peuple, restons spectateurs!!!!!

février 28, 2006 11:42 AM  
Anonymous Anonyme said...

L'interview de Rolf Bloch donnée ce matin à la RSR:

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200001&sid=6510595

février 28, 2006 11:45 AM  
Anonymous fund_killer said...

@Rigueur :

oui, j'imagine bien ; mais il pèse combien, le gaillard, par année ?

février 28, 2006 11:50 AM  
Anonymous paf said...

@ paddy

Dis donc, t'aurais pas un sac à pattes dans ton inventaire pour la 3 ?
Ca pourrait être utile pour faire danser le peuple et réchauffer l'atmosphère qui est un peu g'lée depuis hier... !

février 28, 2006 11:53 AM  
Anonymous desiderata said...

Aux Boillats

Une médiation, surtout dans un conflit avec autant d'enjeux, est un processus qui peut être long, complexe et réserver bien des surprises. Aussi je veux rester, raisonablement, optimiste quant à son issue.

Le degré d'intensité conflictuelle auquel vous en êtes arrivés avec la direction de SM nécessite une étape intermédiaire de déescalade avant d'instaurer le dialogue.
Que représentent donc une séance de 5 heures sans résultat concret et une semaine d'attente avant la prochaine séance, en regard de plusieurs mois sans espoir de trouver une solution?

Une médiation bien réussie ne consiste pas à trouver une solution plus ou moins gris clair ou gris foncé entre une position noire et une position blanche. Il s'agit de dépasser ces positions pour y mettre de la couleur.

Puisse le temps et le blog de Karl vous y aider. Mais surtout restez vigilants.

février 28, 2006 12:03 PM  
Anonymous Rigueur said...

@ fund_killer (février 28, 2006 11:50 AM)

"mais il pèse combien, le gaillard, par année ? "

Il ne pèse pas grande chose par année!!!! comparé au patron de NOVARTIS par exemple.

C'est bien pour ça qui le motive à aller, de son côté, jusqu'au bout aussi, tu vois!!!

Car son CV est taché de 2 grèves, tu comprends!!!

Il ne lui reste pas beaucoup d'alternatives. Il faut qu'il réussisse son coup cette fois. Sinon son rêve de devenir, un jour, un très très .. ... très grand patron risque de ne plus jamais voir le jour.

février 28, 2006 12:05 PM  
Anonymous binocle said...

Vu de l'extérieur, on a l'impressionque le médiateur a eu besoin de 3 semaines pour réunir les protagonistes autour d'une table, tout ça pour constater en quelques heures que ça ne servira presqu'à rien, sinon à laisser faire le temps...

Alors dire non à la reprise du travail ce serait une réponse franche, nette et claire pour tous...

Mais bon, je vois ça de l'extérieur, et c'est pas simple de se mettre à la place des Boillats. Au moins à notre niveau, bien au dessous des hautes sphéres de la finance et de la magouille, il y a la confiance mutuelle, et le soutien populaire et ça compte...

Bravo les Boillats, tous ensemble vous êtes les plus forts dans nos coeurs !!!

février 28, 2006 12:10 PM  
Anonymous michael collins said...

et une declaration dans la presse du genre

apres concertation avec des actionnaires les ouvriers decideent de ne pas reprendre le travail etant donné que la valeur de leur entreprise est mieux coté lorsqu'ils ne travail pas! voir la cotation 01.06 et 02.06

février 28, 2006 12:38 PM  
Anonymous fund_killer said...

@solidaire

Donc si je comprends bien, ... tu me rejoins dans mes propos (11h50).

février 28, 2006 12:53 PM  
Blogger Karl said...

Je retire le commentaire avec une boutade franchement un peu trop réaliste...

Désolé Solidaire... Je crois qu'on se comprend ;-)

Merci pour votre compréhension.

février 28, 2006 12:56 PM  
Anonymous Rigueur said...

@ micheal collins ( février 28, 2006 12:38 PM)

Voilà une excellente idée bien argumentée en plus!!!!

Bravo! T'es génial!!!

février 28, 2006 12:57 PM  
Anonymous Rigueur said...

Merci @ anonyme pour avoir surveillé la bourse et nous informé de temps en temps!!!!

février 28, 2006 1:02 PM  
Anonymous Rigueur said...

Bien réveillé Karl ;-)

Merci!!!

février 28, 2006 1:03 PM  
Anonymous michael collins said...

@ rigueur

merci, mais pas autant que toi

février 28, 2006 1:06 PM  
Anonymous solidaire.. said...

@ Karl
Pas de prob! ;-P

Certains disent : Ce qui doit arriver arrivera!

Perso je crois pas que ça soit écrit, il arrivera ce que les Boillats décideront!

Bon courage pour cet après -midi!

Question qui me turlupine @tous:

Une unité de *volume * sur la bourse, vaut combien d'actions? (que je ne meure pas complètement idiot!)

février 28, 2006 1:17 PM  
Blogger Karl said...

Objectivement ;-)

Hellweg avait intérêt à mettre son gaffeur de Sam au vert. Mais peut-être que Sam en avait aussi marre d'être l'esclave de Martin, celui qui va au front quand les choses tournent mal.

Si Sam se révoltait? Il n'y a rien de pire à contrôler qu'un esclave en révolte.

Saaaaaam! Si tu nous lis, tu sais comment nous joindre! Il est temps pour toi de te venger!

février 28, 2006 1:19 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ solidaire

Le volume, c'est simplement le nombre réel de titres (ici des actions). Pour SM, il y a eu 9955 actions échangées.

février 28, 2006 1:20 PM  
Anonymous Anonyme said...

Inscription collective au chômage dès demain... pourquoi pas?

La déclaration rigueur est bien, et en allant dans ce sens, une suggtestion: que les grévistes assurent eux-aussi leurs arrières! Dès demain matin, collectivement, les 300 et quelques employés, vous vous rendez au chômage et chacun s'inscrit. Cela aura pour effet de vous assurer vos indemnités en temps voulu, et les éventuelles retenues por abandon de poste seraien tcompensées par le fond de solidarité.
C'est une façons de ne pas répondre aux provocation de Hellweg - car il vous pousse à la fautec'est logique. Quelle faute?
Laisser tomber la médiation ou refuser la reprise du travail.
Ces deux options vous obligent à vous retrancher et vous font courir -encore! - le risque d'être accusés de saboter la paix du travail tous seuls... Ce qui est bien évidemment faux!
En vous inscrivant tous demain matin, vous perdez votre statut de travailleurs. Vous devenez chômeurs.
Libres à vous ensuite de faire vos offres à la Boillat en temps voulu...
Avec cette option, vous invitez aussi, peut-être, de nouveau intervenants à s'engager, par ex. le canton ou votre caisse chômage (est-ce unia?) à faitre front avec vous pour défendre leurs propres intérêts, tout comme vos clients.
Why not?

Qui vous dit que MH, indirectement ou directement n'est pas un rescapé du BushJager, maltraitée en son temps par Swissmetal? Animé des mêmes intentions que R tout à l'heure ;-) mais avec les moyens, il choisit de réhabiliter son entreprise allemande et de couler son principal concurrent. Plan bien sûr établi de longue date. Cette impression a été écite ici il y a bien 3 sem. et petit à petit elle a fait son chemin et s'est exprimée à travers de nombreux articles et post de ce blog. La nomination de Suchord, CEO de BJ au poste de vice-président "colle" parfaitement avec cette analyse.

Quel que soit votre statut, vous êtes soutenus et vous le resterez.
Bravo pour la création de la 3!!!

février 28, 2006 1:22 PM  
Anonymous Rigueur said...

@ anonyme (février 28, 2006 1:22 PM)

>> Inscription collective au chômage dès demain... pourquoi pas?<<

Mais voilà ... une idée géniale!!!

Ah... je vous dis, ensemble on est trop bon!

février 28, 2006 1:30 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme 1:22 PM

Je me faisais exactement la même réflexion... et si tous les employés "démissionnaient".

Finalement, que risquent-ils de plus? Quelques jours de suspension d'indemnités?

Pareil mépris d'une direction n'est pas justifiable.

Allez les Boillat! Je pense à vous tous très fort, votre réunion a dû commencer.

@karl, merci de nous tenir au courant très vite.

février 28, 2006 1:31 PM  
Anonymous solidaire.. said...

Sur le site d'UNIA, TOUTES LES CRITIQUES SONT CENSUREES..sans autre forme de procès!

On se croirait au temps de Pinochet!
Pauvre syndicat, la-men-ta-ble!
ABE!!

@ anonyme 13h20, merçi pour l'info!

février 28, 2006 1:45 PM  
Anonymous paddy said...

@ paf
@ pif le chien

Oui j'ai des sacs à patates, et des pelles à tartes, et un bel aérateur pour bouffer les odeurs (B. Vian)
Tout ça irait bien avec "Casseroles et poêles, ustensiles, assiettes, verres, tasses / Papier d’imprimante / Matériel bureau / Papier toilette / Photocopieuse / Fax / Téléphone / Télévision, lecteur VHS et DVD / Beamer / Matériel HI-FI / Machine à ca...

J'ai aussi un bô sac à pattes un peu bruyant, mais pas tout seul... chuis timide...

février 28, 2006 2:18 PM  
Anonymous Anonyme said...

1:22pm ajoute,
Prud'hommes:
... vous pouvez aussi penser à vous retourner contre votre directeur en l'amenant en Tribunal des Prud'hommes: pour dégradation des rapports de travail ayant entrainé... vous avez la liste;-o
Cela parallèlement à l'inscription au chômage.
Les caisses peuvent refuser de sursoir à une obligation de l'employeur et vous contraindre à entamer une action en justice. C'est la loi (vaudoise, en tous cas, à vérifier...) si l'employeur est tenu pour responsable de votre chômage. ex: licenciement abusif ou sans juste motif.
Vous pouvez vous défendre collectivement, peut-être bien. A vous de voir!

Bien à vous, tout mon respect.


;-o Et faites des super-CV!

février 28, 2006 2:38 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home