mardi, février 28, 2006

Votons et revotons

Le vote du mardi 28 février, durant lequel le personnel de la Boillat était appelé à s'exprimer, a débouché sur les résultats suivants:

Question: Etes-vous pour poursuivre la médiation?


  • 142 Oui
  • 12 Blanc / 0 nul
  • 102 Non

Les commissions d'entreprise n'avaient pas donné de mot d'ordre pour ce vote. En fait, tout reflète un scepticisme profond vis-à-vis de la médiation, mais les votants semblent avoir considéré n'avoir pas d'alternative.

Le débat a été mené, cette fois, de manière correcte.

Il est a noter que Rolf Bloch semble être d'accord de quitter la médiation tout en ne voulant pas en porter la responsabilité. Bref, il n'a rien amené, il ne voit pas de solution, et il veut ne pas faire les frais de l'échec actuel.

De plus, il faut relever que la direction de Swissmetal ne s'est pas tenue aux propositions de Rolf Bloch, qu'elle avait acceptées. En effet, il était clairement indiqué que les licenciements seraient suspendus et négociés ultérieurement, alors que les vautours de Swissmetal ont refusé d'entrer en matière. Bref, le courageux Rolf Bloch n'est pas si courageux que ça: il y a non-respect flagrant de ses propositions, et il sifflote en regardant passer le train.

Beau pays que le nôtre: on a des fous furieux à la tête d'une entreprise, il est impossible de leur faire entendre raison, et impossible de les envoyer voir là-bas si on y est.

Mais la Boillat est toujours là!

85 Comments:

Anonymous tsel said...

rhââââ...
on n'a pas fini de s'battre...

février 28, 2006 3:53 PM  
Anonymous Rigueur said...

...________________________

février 28, 2006 3:57 PM  
Anonymous Anonyme said...

Tip Top: vous gardez la main!
Foi de moi!

février 28, 2006 4:02 PM  
Anonymous desiderata said...

Si seuls 4 des 21 cadres qui ont reçu leur congé sont repris (et encore pour une durée de 15 jours) c'est en violation des propositions Bloch du 21 février, qui prévoyaient expressément que "les licenciements annoncés ou prononcés depuis le 18 janvier 2006 sont suspendus et réexaminés à la lumière du point 2 de l'agenda, comme les licenciements sans préavis prononcés depuis le début de la grève qui seront aussi réexaminés dans le cadre du point 2 de l'agenda".

Il appartient donc à M. Bloch de mettre fin à la médiation pour non respect par SM des engagements pris et constituant le préalable à l'entrée en médiation.

M. Bloch, si vous me lisez, c'est une question de déontologie.

février 28, 2006 4:10 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je suis heureux de voir l’élan de solidarité pour les travailleurs de la Boillat. Pourquoi ne pas fonder une coopérative où chacun peut acheter quelques actions pour racheter le site de la Boillat au lieu d’attendre un éventuel repreneur ? S’il ne vient pas tout risque d’être fichu. Par contre si les employés, clients et autres personnes qui soutiennent cette cause s’y mettent, on peut y arriver !

février 28, 2006 4:13 PM  
Anonymous Anonyme said...

Courage les gars, votre vote c'est celui de la raison et la raison vaincra.

Avec ou sans Unia,
Avec ou sans Ragusa,
la Boillat vivra!

février 28, 2006 4:14 PM  
Anonymous Anonyme said...

je le remets puisqu'il a "malencontreusement" disparu, cette fois c'est la fin !!!!

février 28, 2006 4:23 PM  
Anonymous Anonyme said...

Les Boillat ont voté et on ne peut que leur souhaiter de conserver leur emploi le plus longtemps possible. Là on va rester sur des considérations bassement financières.

C'est particulièrement triste de constater le manque de soutien concret des acteurs économiques, quant aux politiques une fois de plus ils ne font que prendre acte.

D'arbitre de chaise, Rolf Bloch pourra-t'il se transformer en entraîneur? Je le souhaite pour toute la population du Jura.

Encore une fois bon courage à tous les Boillat!

février 28, 2006 4:41 PM  
Anonymous Deiss..pote said...

est-il possible d'avoir une explication concernant le vote ! je pense ne pas être le seul à ne pas comprendre ,l'usine redémarre sans les 21 cadres? qui va commander ? alors que dans l'accord il me semble que l'on parlait d'indépendance de la Boillat au seins de ums
Amicalement

février 28, 2006 4:42 PM  
Anonymous maniol said...

je ne sais pas s'il est opportun de blâmer Rolf Bloch. Il a réussi à réunir tout le monde, ce qui, dans le contexte actuel est un exploit.
Ensuite, si l'un des acteurs (Swissmetal) ne joue pas le jeu, ce n'est tout de même pas la faute du médiateur!

février 28, 2006 4:47 PM  
Blogger Karl said...

Désolé si j'ai supprimé un commentaire. J'ai eu quelques soucis techniques.

février 28, 2006 4:48 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je ne comprends pas ????? Alors ils s'en fichent SM que les clients ne veulent plus rien leur acheter ?!??
Pauvre pays... :-( :-(
Le fait que la confédération ne réagisse pas me dégoûte. je suis écoeurée.

février 28, 2006 4:49 PM  
Anonymous Anonyme said...

Selon la RSR: Le personnel de "la Boillat" souhaite toutefois que la date soit avancée, si possible cette semaine encore, selon Nicolas Wuillemin.

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200001&sid=6510595

février 28, 2006 4:53 PM  
Anonymous Anonyme said...

C'est quand même incroyable, une nouvelle fois un vote "favorable" du personnel (qui devrait être porteur d'espoir) et on ne ressent que de la tristesse et du dégoût. Le monde à l'envers!

février 28, 2006 4:55 PM  
Anonymous maniol said...

et Nicolas Wuillemin. Est-il maintenu dans l'entreprise?

février 28, 2006 4:58 PM  
Anonymous espérance said...

Une médiation???

Quelle médiation???

Comment voulez-vous causer avec un mur!!!

février 28, 2006 4:59 PM  
Anonymous Anonyme said...

C'est vrai ou pas l'histoire des clients de SM ?

février 28, 2006 5:02 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ espérance

Je crois sincèrement que si Rolf Bloch ne voyait aucune issue possible il aurait déjà jeté l'éponge. Il n'a plus rien à prouver, sa carrière est derrière lui, contrairement à MH par exemple.

février 28, 2006 5:05 PM  
Anonymous solidaire.. said...

Espérance a raison...si on peut se mettre à la place de son interlocuteur pour faire avancer le débat, dans ce cas çi çelà donne 2 murs...

Et je n'ai jamais vu 2 murs ni avancer, ni se construire tout seul!
Ca devient pathétique!

février 28, 2006 5:07 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ desiderata

Concernant ta remarque de violation des propositions du 21 février, je pense que c'est bien pour cela que les commissions ont demandé un vote au personnel.

Sur le fond c'est effectivement un échec pour le personnel à mon sens, mais que pouvait faire le médiateur? Mettre fin à sa médiation et où cela menait-il?

février 28, 2006 5:18 PM  
Anonymous espérance said...

La direction de SM c'est comme une tique, tant que la tête est là il y a infection.

Bien sûr retirer une tique c'est beaucoup plus facile que de déloger Martinou Machiavel!!!

février 28, 2006 5:23 PM  
Anonymous espérance said...

Quant à Monsieur Bloch il fait le boulot pour lequel on l'a mandaté.

S'il réussit à obtenir quelque chose de la direction de SM il ira tout droit au paradis sans passer par le purgatoire; contrairement à d'autres ;-)

Je n'y crois pas beaucoup.

février 28, 2006 5:31 PM  
Anonymous jurabernois said...

Un groupe dont l'action en bourse augmente alors que ses ouvriers sont en grève ne tiendra pas éternellement le cap.

Courage tout le monde, et relevons la tête, une fois de plus.

En plus, l'uzine3 est bientôt ouverte !

février 28, 2006 5:31 PM  
Anonymous desiderata said...

@anonyme de 5:18

Une médiation ne peut réussir qu'avec des parties plus ou moins à égalité. C'est ce que visaient les propositions Bloch.

Maintenant, si une partie se permet de ne pas respecter ses engagements, elle force une nouvelle inégalité et à mes yeux il n’y a plus de processus de médiation possible. Ce qui se déroule là sous le nom de médiation est devenu une relation d’un autre type, placée sous une juridiction autre.

février 28, 2006 5:41 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Karl. L'ovni de hier il est vrai ou pas ?

février 28, 2006 5:47 PM  
Blogger Padroll said...

@karl
C'est dommage pour le message effacé, si c'était quelque chose d'important peut-être que quelqu'un a gardé une copie.

février 28, 2006 5:47 PM  
Anonymous expatrié said...

OVNI:

http://www.letemps.ch/template/economie.asp?page=9&article=175223

février 28, 2006 5:54 PM  
Anonymous expatrié said...

L'article du Temps

février 28, 2006 5:55 PM  
Anonymous Anonyme said...

@expatrié.

Anonyme 3x
:-) te dit merci !

février 28, 2006 5:58 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ desiderata

Si tout était si équilibré, il n'y aurait pas besoin de médiation. Chaque partie arriverait à faire comprendre à l'autre où est son intérêt.

J'ai aussi vécu une médiation entre des faibles et un fort, ça a été dur mais on y est arrivé.

Sur cette partie-ci ce sont les ouvriers qui ont cédé du terrain, on verra la suite.

Bon courage les Boillat! On vous soutient!

février 28, 2006 5:59 PM  
Anonymous michel said...

J'ai suivi le blog tout l'après-midi et je suis au courant de la décision depuis 3:39 PM. (merci karl pour ton boulot).
Evidemment ça m'a un peu refroidi (normal avec cette neige qui tombe aujourd'hui!) et j'aurais préféré apprendre que c'était Hellweg qui rompait les négociations, qu'il reconnaissait ses torts et qu'il laissait la Boillat vivre sa vie toute seule...
Mais en écoutant le commentaire des infos de la RSR à 17h, j'ai bien compris que les ouvrier-e-s étaient dans une sale situation et que l'alternative, (reprendre la grève sans garantie quelconque d'arriver à quelque chose), n'était pas facile.

Donc, bravo les Boillat, c'est votre décision et je la soutiendrai !

Maintenant, ça ne m'empêche pas de cogiter sur quoi faire. Parce que Bloch même si il est probablement sincère comme individu, il ne pourra pas faire grand chose. Surtout si la direction a une semaine pour faire ce qu'elle veut.
La confédération a mis des milliards dans une reprise foireuse de Swissair, on va bien trouver un moyen de réunir les millions nécessaires à la survie de la Boillat.
Une piste: la Boillat produit des alliages uniques que personne d'autre n'est capable de réaliser. C'est donc une entreprise stratégique et la confédération se doit d'imposer son droit de regard sur toute décision la concernant comme elle peut le faire dans tous les secteurs stratégiques qui assurent la pérénnité et l'indépendance de notre pays.
Ce serait bien la première fois que je verrais un côté positif à notre système de défense et au DMF...

février 28, 2006 6:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

@michel...
Oui mais alors comment les faire agir ?!??? Ils ne font rien.... ( La confédération donc...)

février 28, 2006 6:04 PM  
Anonymous michael collins said...

@ rigueur


tut!tut!tut!tut!tut


pour l'instant j'ai plus d'idée !

février 28, 2006 6:16 PM  
Blogger Padroll said...

anonyme 5:59
Evidemment que si la manne tombait du ciel il ne serait pas non plus nécessaire de faire fonctionner une usine comme la Boillat.

Ce n'est pas tout de vivre une situation de médiation (oh là là, comme le terme sonne bien !) Il faut encore être acteur des événements, non pas spectateur. Il faut se mouiller parfois un tout petit peu pour faire avancer les choses dans un sens qui nous semble juste. Pas seulement des mots, des actes.

Je crois qu'un petit acte réalisé avec sincérité vaut mieux qu'une belle parole, et je crois qu'on le remarque même s'il est petit. Le problème c'est qu'il est très difficile d'agir de manière vraiment désintéressée.

Or, à part le médiateur (et même, ce serait encore à prouver) parmi les acteurs d'une médiation il y a des gens qui ont vraiment quelque chose à gagner et vraiment quelque chose à perdre (cette fameuse manne que le ciel ne donne pas toujours, ou de façon si inégale).

C'est-à-dire que la médiation va changer effectivement leurs conditions de vie.

Je me méfie par conséquent des gentilles médiations où les gens s'écoutent parler, qui ne font pas avancer les choses d'un pouce et où sait d'avance qui sera le gagnant.

Est-ce que mourir après une médiation est mieux que mourir tout court ? Bof.

Je m'excuse, mais les circonstances de la vie ont fait que je suis un grand désabusé.

J'espère cependant que cette fois quelque chose se passera, étant donné le soutien évident qui est donné à la cause de la Boillat.

février 28, 2006 6:18 PM  
Anonymous michel said...

@anonyme 6:04

Tu as raison.
C'est pourquoi la bataille devrait être lancée au niveau politique et au niveau national. J'invite les mouvements citoyens, altermondialistes et syndicaux de partout de créer des comités locaux de soutien à la Boillat. J'appelle aussi les parlementaires à déposer des interventions à tous les niveaux pour faire passer la bataille aussi au niveau législatif avec le slogan "La Boillat, une nécessité pour notre pays!"

février 28, 2006 6:19 PM  
Anonymous Anonyme said...

JE SUIS EN COLERE, JE SUIS DEGOUTE, JE N'EN PEUX PLUS. ON S'EST FAIT AVOIR...J'AI HONTE D'AVOIR ETE GREVISTE SI C'EST POUR EN ARRIVER LA.

ON EST PAS DIGNE DU SOUTIEN RECU

février 28, 2006 6:22 PM  
Anonymous expatrié said...

@ tous

RADIO PUBLIC demain sur RSR1

Il faut que www.boillat.org soit lâché sur les ondes...

février 28, 2006 6:23 PM  
Anonymous farce démocratique said...

Vive le syndicrasse, et sachez que dans ces conditions je refuse le vaccin contre la grippe à bière...

février 28, 2006 6:24 PM  
Anonymous dos formatted said...

J'ai eu d'âpres discussions au sujet de la situation des employés de la Boillat avec mon épouse.

Il faudrait toujours écouter les femmes: en cas de coup dur, pendant que nous les hommes jouons au héros sur les champs de bataille, elles se démènent pour assurer la survie de la famille et des enfants. C'est pour l'avenir de nos enfants et de notre région que cette lutte à un sens,
fondamentalement, ce n'est pas pour du laiton.

Méditez, si vous le voulez-bien, les réflexions que mon épouse m'inspire:

C'est dommage et destructeur pour chacun d'entre nous de consacrer toute son énergie à vouloir
prouver au monde entier que Hellweg à tord.

C'est inutile d'essayer de faire changer le caractère de quelqu'un. Une personne ne change pas si elle ne le veut pas. Hellweg est trop engagé dans son combat. Il ne cédera rien et luttera à mort.

Il veut la mort de la Boillat, on l'a assez évoqué ici. [Remarque personnelle: je suis bien conscient que personne à la Boillat ne veut changer Martin le morpion, vous cherchez désepérément un moyen de le déstabiliser et de la chasser comme un malpropre]

Celui qui veut se construire doit rechercher des énergies positives et les cultiver pour avancer. Il
est difficile d'avancer lorsqu'on bute toujours sur les mêmes obstacles.

Le développement personnel consister à relativiser les injustices qui nous accablent. Il ne s'agit pas d'accepter l'état de fait, il s'agit pour chacun de mobiliser son énergie vitale vers un but porteur et positif.

Chacun scèle son destin avec ses actions et ses pensées. Il serait dommage que tout les travailleurs
s'enfoncent dans ce conflit et constatent, quelques années plus tard, qu'une bonne partie de leur
vie a été sacrifiée à un combat contre une personne malfaisante. Cette personne vaut-elle vos
efforts et vos engagements et vos années de vie?

Alors, que faire?

Celui qui ne veut plus suivre un chef incompétent peut démissionner; d'ailleurs plusieurs l'on déjà fait si j'ai bien compris. C'est naturellement plus facile pour certains que pour d'autres et ça fait mal quand on est solidaire et que l'on croit, ensemble, à une juste cause. Quelque part, on trahit ses frères...

Que peut-on faire d'autre?

Rigueur a proposé ce matin que les travailleurs refusent de travailler, sans faire la grève. J'ai l'impression que l'aspect pratique de cette démarche est un peu tiré par les cheveux.

Rigueur ou une autre personne a ensuite proposé que tout le personnel aille collectivement
s'inscrire au chômage. Là aussi, je crois que l'idée ne tient pas de bout juridiquement ou alors, il
faut être prêt à engager les gros moyens car cela risque d'être long et cher. N'oubliez pas que vous
avez tous un contrat de travail avec un préavis. Vous ne pouvez pas, j'imagine, casser ce contrat du jour au lendemain sans avoir de quoi prouver, juridiquement parlant, la faute grave de l'adversaire.

Je ne parle pas d'idéologie, mais de droit du travail. Il y a assez de juristes et d'avocats qui
peuvent prendre position sur cette remarque.

Alors que faire?

Et si vous faisiez plutôt de la résistance passive, soit en traînant les pieds, comme cela a déjà été évoqué, soit en faisant tous preuve d'absentéisme pour cause de maladie. Les arrêts maladie, c'est à la mode de nos jours et inattaquable sur le plan juridique. La situation qui vous accable est d'ailleurs suceptible de mettre le plus costaud de vous en dépression.

Imaginez le topo: demain matin, 320 personnes malades, à la maison... plus rien ne bouge. La grippe Hellwegienne: Katastrophe Herr Martin! Scheissarbeiter, Reconvilier nix Arbeiten, was sagen meine Juriste?! Alles kaput!

Le morpion veut faire crever la Boillat à petit feu, pour en sucer le sang tout pendant qu'il peut
en tirer des bénéfices.

Un arrêt total de l'usine, non contrôlé par lui, serait certainement moins apprécié, par lui et les actionnaires.... Et là, vous prenez l'initiative.

Le risque: pas plus grand que la situation d'aujourdui, vous êtes tous des gens honnêtes, on l'a bien vu, vous n'irez pas gonflez les statistiques de l'AI. Quand au chômage, c'est un réel souci bien sûr, mais est-il pire que d'aller tous les jours travailler pour une personne dont en pense qu'elle vous veut du mal?

Profitez de cet arrêt pour penser aussi à vous, à votre avenir, à faire votre CV et à oser
rechercher un nouveau job, même si c'est encore tabou. J'ai fait personellement fait ce pas lors d'un situation... similaire, et j'en suis très heureux aujourd'hui!

Si vous croyez à l'avenir de la Boillat, que les plus entreprenants d'entre vous passent du temps à mettre au point le business plan et à contacter les clients actuels qui déclarent vous soutenir. Si le Morpion est forcé à se casser, la queue entre les jambes, il y de bonnes chances que la Boillat puisse repartir, même après une faillite éventuelle.

Excusez la longueur de mon message et faites-en ce qu'il vous en plaira, classement vertical ou idée qui germera, c'est à vous de trancher. Je n'ai pas la science infuse mais je tiens à vous monter que, comme tant d'autres personnes de ce pays qui réfléchissent, turbinent dans leur tête, prient pour vous, je suis solidaire à votre cause.

Si je peux résumer: ayez du courage et décidez quelque chose, ne soyez pas les victimes du destin mais forgez-le. Faites au plus vite, le temps presse. Le morpion n'a eu besoin que de 10 jours pour ficeler l'affaie BJ ;-)) Comptez sur vous, par sur un revirement du morpion, sur un lapin tiré du sac de R.Bloch ou de la confédération. Comptez sur vous seuls... et sur notre soutien indéfectible.

Encore un mot, cela a été évoqué aujourd'hui au sujet de S. Furrer. N'est-il pas possible de retourner ou de semer le doute dans la tête des cadres qui ont fait allégeance à Hellweg. OK Sauerländer y a pas d'espoir, il est trop con et l'a prouvé, mais les plus jeunes, les romands: la fameuse Lucie (je crois) de Moutier, le JePeTe des Genevez, etc. Je n'ai pas l'honneur de les connaître mais ils ont, j'imagine, des connaissances ou des amis qui peuvent peut-être les toucher. On peut rêver. Il faut tout faire pour saper le système.


De tout coeur avec vous...

février 28, 2006 6:28 PM  
Anonymous Anonyme said...

A quel espoir CONCRET peut-on encore se racrocher. Dites-le moi s.v.p. !

La prochaine échéance qui me réjouis sera lorsque ses couil...
d'actionnaires perdront un paquet de fric à cause de ce tr.. du c...
d'Hellweg. Alors là je vais bien rire.
A ce moment-là, toute la presse bien comme il faut va huer Hellweg comme elle l'a fait de Mhülemann pour le CS et de Burgisser pour Swissair.

février 28, 2006 6:29 PM  
Anonymous solidaire.. said...

Les ouvriers reprennent le travail demain à 5 heures pour la première équipe!
On s'attend à des frictions avec les cadres de Dornach!
Jusque là, je comprend...mais des camions vont venir chercher de la matière pour livrer les cleints!
Là je comprend plus!
Les clients ne disent t'ils pas qu'ils ne veulent plus entendre parler de SW tant que Hellweg sera là?
La matière va donc quitter reconvilier?
Merçi de répondre, car c'est toute la clé de la suite du programme...je ne porterai pas de conclusions avant de connaitre la réponse à mes quelques questions!

TOUS AVEC VOUS LES BOILLATS POUR MERCREDI..vous n etes pas des jouets ni des esclaves..

février 28, 2006 6:32 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ dos formated 6:28 PM

Pour JPT la cause est perdue. Il est définitivement dans le mauvais chemin.

février 28, 2006 6:37 PM  
Blogger Padroll said...

Pour compléter mon message de 6:18 je voulais encore préciser que je trouve M. Bloch tout à fait respectable et que ce n'est pas ce qu'il a fait ou qu'il n'a pas fait que je critique.
Je ne critique rien du tout d'ailleurs. Je ne fais que répéter qu'on ne peut obliger à voir celui qui ne veut pas voir. La médiation n'est qu'un élément d'un ensemble de choses.

- Le blog de Karl
- La déclaration de soutien et les signatures
- Le refus de travailler des grévistes ( ou leur acceptation de reprendre le travail)
- le fonds de grève
- Les activités culturelles dans le village de Reconvilier
- L'étude un peu approfondie dans le mémoire de A.Beuchat

Mais aussi
- le syndicat
- la classe politique
- les dirigeants de SM
- les actionnaires

Je suis sûr que j'ai oublié quelque chose.

Ce qui m'importait c'est qu'on ne sousestime pas les côtés multiples et interdépendants de cette médiation concernant l'avenir de la Boillat.

février 28, 2006 6:44 PM  
Anonymous Anonyme said...

Rigueur, stp, remontes-nous le moral par ton enthousiasme. Dis quelque chose...!

février 28, 2006 6:46 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ dos formated 6:28 PM

Pour la lulu aussi, c'est peine perdue...par contre, ta femme a sûrement raison. T'as de la chance d'être tombé sur elle

février 28, 2006 6:46 PM  
Anonymous Corinne said...

Je suis tout a fait d'accord avec l'anonyme de 6:22. On est pas digne du soutien reçu.

C'est comme dans une compétition sportive. Eux sont dopés et nous, on marche à l'eau claire.

février 28, 2006 6:51 PM  
Anonymous desiderata said...

@anonyme de 5:59

Désolé de m'être mal exprimé, ça doit être la colère.

Par égalité ou équilibre j'aurai dû préciser à l'intérieur du processus de médiation.

Si l'on regarde bien les propositions Bloch on voit qu'il a prévu des concessions plus importantes pour SM. Si maintenant le seul but de SM à la première séance de médiation était de déconstruire l'accord sur les propositions, on détruit le cadre même de la médiation.

Le résultat de cette première séance n'est donc pas 1-0 pour SM, mais 0 à -1 contre M. Bloch.

février 28, 2006 6:52 PM  
Anonymous desiderata said...

@ anonyme de 6:22
@ corinne

Comment pouvez-vous dire cela.

Que vous ayez voté oui, non ou blanc, je suis sûr que parmi ceux qui vous soutiennent fidèlement personne n'en veut aux Boillats.

Si j'avais été à votre place, mais je ne le suis pas, bien heureusement, quoique ... je suis presque sûr que j'aurais voté blanc, un peu comme M. Bloch, qui sent bien que "sa" médiation finira perdant-perdant mais ne veut pas prendre la responsabilité d'y mettre fin, surtout pas en fustigeant la malhonnêteté d'Hellweg et sa bande de barbares.

février 28, 2006 7:11 PM  
Anonymous Anonyme said...

Eclaircissement sur le vote de cet après-midi :
En fait, que oui ou que non, la matière part et les cadres ne sont pas repris. Donc, on votait sur l’évaluation de la suite.
Si oui, cela donne une chance à nos gars de faire sortir de l’ombre l’investisseur dont M.Bloch a les coordonnée en surfant sur les pointsw 1 et 2 du protocole de négociation de la médiation. On rend public le point 3.
Si non, on stoppe ce binz une fois pour toute, on euthanasie SM en sachant que UNIA ne peut pas politiquement nous lâcher, on est tous licencié et cela accélère le nettoyage pour un investisseur.

Il est également sorti cet après-midi pourquoi UNIA lèche les bottines de Martinou. C’est qu’ils sont subventionnés par SwissMem !! A hauteur de quelques millions pro jahre… + X% par syndiqué…

Ce que les clients ne se rendent pas compte, c’est qu’une fois les quelques tonnes de produits finis livré, y’a plus rien derrière…
Fini le PS2 pour ETA, le laiton qui se met en forme sans exploser chez Durtal, CODEC, etc… Bonjour les billes de stylo qui prendront la poudre d’escampette dès la première lettre, les avions cloués au sol parce que les connections électriques feront des court-jus…
Vote oui ou non, rien ne changera cet état de fait.
Qu’est-ce qu’ils attendent nos clients pour oser montrer le bout de leur museau. ETA par exemple… Faut qu’ils arrêtent de se retrancher derrière M. Lauener. La langue de bois et les soi-disant tractations de coulisse sont dépassées. Maintenant faut agir.

SM, c’est fini. Il faut s’arracher pour trouver La Solution pour naviguer seul. Et tout de suite, pas demain. Dans les faits, les cadres ont rendu leur clé et boucler leur compte cette après-midi. Symbolique, mais gravissime.
Maintenant, pour retenir matière et machine… y’a le mail qui faut pour s’abonner au dernières nouvelles sur la météo…

D’ailleurs, vous z’avez vu c’te neige ? Pas un Kappo demain… A part Fridou Kappo qui, lui, pourra venir en ski.

En fait, ce oui ne fait pas les affaires de Martinou. Re des salaires à verser. Et rentabilité d’usine plus garantie. Mais pour ça, attendons les Indicateurs de Kappo Fridou…

février 28, 2006 7:12 PM  
Anonymous dos formatted said...

bien sûr que vous êtes dignes du soutien reçu, c'est quoi ces histoires? Vous avez simplement affaire à un crampon de première avec martin le morpion. C'est comme le ver solitaire, vous avez pas de chance, mais vous trouverez la parade, j'en suis sûr! Surprenez-le, encore et toujours, et pensez aussi à vous, chère Corinne.

Bien du courage!

février 28, 2006 7:13 PM  
Anonymous idéaliste incurable said...

@Corinne

Non Corinne, ne dis pas que vous n'êtes pas dignes du soutien que nous vous apportons. C'est tout le contraire. Vous êtes des gens courageux et honorables qui ont affaire à des voyous.

Moi que vais-je faire : continuer à vous soutenir financièrement, mettre mon réveil sur cinq heures demain matin pour penser aux premiers qui recommenceront le travail, essayer de leur envoyer de bonnes ondes ... C'est peu de chose, je sais bien.

Et si une nouvelle manifestation populaire était organisée ?

Pour la médiation, je suis bien inquiet. J'ai peur que Martin le morpion comme l'appele si justement dos formated, tire les choses en longueur pour vider la Boillat de sa substance. Une semaine entre deux rounds de médiation, c'est trop.

Bon courage à vous, Dieu vous garde.

février 28, 2006 7:15 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je crois que notre pays est digne du combat ou plutôt de la défense que l'on mène et je crois qu'il faut continuer.
Pour notre avenir, celui de notre région et simplement pour qu'il y ait une justice.
La Boillat c'est un bout de notre héritage, de notre patrimoine.
La situation des boillat est très dure et personne n'aurait fait mieux que vous.
@ Corinne et aux autres: bien sûr que vous êtes dignes du soutien !!! nous on est là...
Personnellement je continue de croire que la détermination est juste dans cette situation.
Faut pas arrêter de vous battre maintenant. C'est pas toujours ceux que l'on croit qui gagnent... Et même si en cemoment c'est décourageant c'est pas grave, demain est un autre jour !
Peu importe les coups que l'on vous porte, que l'on nous porte, il faut continuer de nous défendre.
Nous ( Les 10 000 de la manif et les 8000 signataires et ceux qui signeront encore ) On est là.
La Boillat vivra !

février 28, 2006 7:17 PM  
Anonymous Anonyme said...

Autogoal.
A propos des clients voulant boycotter les produits swissmetal.
1. cela signifie qu'ils ont laissé tomber leur idée de demander des millions de dommages et intérêts à swissmetal.
2. cela signifie que les produits de swissmetal ne sont pas "uniques" comme tant de monde le proclame, mais qu'ils ont des alternatives satisfaisantes tant d'un point de vue coûts que qualité (m'étonnerait que les clients s'arrêtent de travailler pour soutenir la boillat).
conclusion: pas très futés les amis...

février 28, 2006 7:20 PM  
Anonymous solidaire.. said...

anonyme 19h12

MerCI DE VOTRE REPONSE CLAIRE ET LIMPIDE comme la neige...LoL

rien n est fait, tout peut encore arriver..en bien aussi..COURAGE

février 28, 2006 7:23 PM  
Anonymous Dominique said...

Ce n'est pas en démissionnant comme le suggère certains que vous sauverez la Boillat.

Quand à Rolf Bloch, le rôle d'un médiateur est aussi de faire respecter les règles fixées comme les engagements pris par les parties. A partir du moment où il ne le fait pas, quelques soient ses raisons, il devrait en tirer les conséquences, reconnaître qu'il ne sert à rien et partir avant d'avoir fait encore plus de mal par son incompétence!

Votre oui illustre pour moi le fait que les politiciens ont réussi ce qu'ils cherchaient: vous diviser. En effet comment dire oui à des négociations alors que l'autre partie ne respecte pas les conditions fixées préalablement à ces négociations.

Enfin, ce n'est que mon avis, vous savez mieux que moi ce que vous devez faire.

février 28, 2006 7:23 PM  
Anonymous Anonyme said...

Plus (-) de drapeaux UNIA dans la une!!!!! Merci qui??? Merci Bibi!!! ;-)

février 28, 2006 7:25 PM  
Anonymous Caïenne said...

A tous

Je n'ai surtout pas honte d'être gréviste, et si c'est à refaire je le referai mais je suis très fier du soutien porté par la population pour une bonne cause:

Fond de grève Reconvilier:

CHF 174'490.50

Merci à tous pour votre solidarité

"LA BOILLAT" est là et toujours là!

février 28, 2006 7:26 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Caïen

Oui tu as raison !!! Etpuis il faut continuer !!!

février 28, 2006 7:28 PM  
Anonymous Anonyme said...

Nous n'abandonnerons pas la Boillat ! Nous n'abandonnerons pas la Boillat ! Nous n'abandonnerons pas la Boillat !!!!!!!!!!!!!!!

février 28, 2006 7:30 PM  
Anonymous Anonyme said...

C'est combien une porsche caïenne, c'est pour que Hellweg puisse venir de Dornach à Reconvilier sous la neige

février 28, 2006 7:31 PM  
Anonymous jurassiens expatriés said...

en lisant le message de Corinne, les larmes coulent ... comment penser que vous n'êtes pas dignes de notre soutien, même minime ????
vous avez une région derrière vous, des gens de toutes âges, de toutes professions, de tous pays derrière vous, et votre désarroi nous attriste ...
que votre combat est juste tout le monde le sait
que quelqu'un ose vous jeter la pierre pour le résultat du vote, c'est impensable, car à votre place qu'aurions-nous fait !?!?!?! bonne question, et pas de bonne réponse
nos pensées et notre soutien vous sont dédiés jusqu'à ce que la situation s'éclaircisse ...
et tous ensemble nous ferons que
LA BOILLAT VIVRA
amicalement

février 28, 2006 7:35 PM  
Anonymous Anonyme said...

A tous les Boillats et les ex-Boillats !

Ecoutez quelque soit le vote quelque soit votre tristesse ce soir !!! Il ne faut pas arrêter !
Il y a un avenir après aujourd'hui ! Continuez de vous battre par n'importe quel moyen !
s'il vou plaît ! Vous avez le soutien inconditionnel de milliers de personnes !
Peut-être que ce soir vous ne voyez pas à quoi tout cela sert ... mais il y a un avenir ... Un demain.
ne fléchissez pas ... osez !!!
Personne ne juge vos décisions. On reste simplement à vos côtés.
Faites une unité... vous aussi un mur invincible contre Hellweg et Cie. je suis sûre qu'il y a des choses très malhonnêtes derrière tout cela... et c'est pour cela que c'est si dur...
continuez s'il vous plaît. Encouragez-vous les uns les autres.
la Boillat restera Nous aussi !!!!!!!!! et Karl on pense aussi à toi courage pour ces temps qui viennent !

février 28, 2006 7:41 PM  
Anonymous Corinne said...

Je n'ai pas absolument pas honte d'être l'épouse d'un gréviste, loin de là. Si c'était à refaire, je repartirais tout de suite.

J'ai eu tellement de message de soutien, de solidarité,de lettre, de téléphone, de nuits passées à la 1, de dimanches à la 2 que j'ai peur que le vote d'aujourd'hui décoivent tous ces gens.

Comme je l'ai affirmé haut et fort à la manif.
Je ne sais pas quand, je ne sais pas ou, je ne sais pas envers qui, mais un jour, ils devront rendre des comptes

Merci à vous d'être là et d'accepter mes moments de désarroi, de doute, mon sentiment d'humiliation

Bien à vous

février 28, 2006 7:43 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme de 7.20 PM

il y a toujours des alternatives
vous le vivrez peut etre un jour

février 28, 2006 7:46 PM  
Anonymous Sana said...

@L'anonyme (qui a intérêt à le rester) de 7:20 PM

1. ça ne signifie en rien que les clients ont renoncé à leur intention de demander des dommages et intérêts. Pourquoi? Vous avez peur pour vos sous?
2. ça ne signifie pas non plus que les produits de Boillat ne sont pas uniques. Ça signifie seulement que faute de pouvoir les obtenir (sans l'encadrement, le personnel, la maîtrise de la technologie de Boillat auxquels Hellweg est totalement incapable de fournir une alternative) et compte tenu de l'incompétence de la direction de SM et du mépris surréaliste qu'elle affiche à l'égard de ses clients (qui représentent 50 MCHF de chiffre d'affaires), il est stratégique de trouver d'autres sources d'approvisionnement.

A lire votre prose plus inspirée par la "Schadenfreude" que par la lucidité, les clients ont été jusqu'à présent une sorte d'association caritative subventionnant les "divas" de Reconvilier. Plus qu'une forme de cynisme et d'autisme, elle illustre votre ignorance (en autres) des réalités économiques, industrielles et techniques.

Conclusion: pas très intelligent, l' "ami".

février 28, 2006 7:49 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Corinne. Sachez que je comprends vos doutes, vos désarrois...
Nous ne vous jugeons pas...
Ne perdez pas espoir.
et ne vous divisez pas... contre-attaquez!!!

février 28, 2006 7:49 PM  
Anonymous Anonyme said...

clients américains et suisses ont dit :
le laiton est passé de 3.- à 6.50 frs
la qualité est nettement inférieure pour le même produit chez les concurrents
A BON ENTENDEUR

février 28, 2006 7:53 PM  
Anonymous Anonyme said...

Vous savez @ tous:
ce soir j'ai les larmes dans les yeux... pour vous dire que je suis très fière d'avoir des grands-parents et des arrière-grands-parents qui les premiers ont fait des grèves et des piquets de grèves ( illégalement...) Et pourtant l'histoire en est fière !
Moi je suis fière d'eux et des sacrifices qu'ils ont fait... tout ça pour dire qu'il faut maintenant oser... On a oublié d'oser dans ce pays... Merci aux grévistes... On vous soutiens tous. rassemblez-vous et osez !!! L'histoire vous le rendra...
Si on fait un, personne ne peut rien faire contre nous !

février 28, 2006 7:56 PM  
Anonymous desiderata said...

@ sana

je défends anonyme de 7:20 PM, car moi aussi j'attends que les déclarations des clients se transforment en actes

février 28, 2006 7:58 PM  
Anonymous espérance said...

@ Corinne

Ce soir aussi je suis vidée, lessivée. 35 jours et 34 nuits de doutes, d'espoir, de désespoir.

Ce soir les larmes coulent, les nerfs craquent. Je me demande à quelle sauce les ouvriers vont être mangés demain.

J'espère encore un retournement de situation, un miracle...

MERCI aussi à toutes les personnes qui nous soutiennent.

Amicalement.

Une épouse de gréviste.

février 28, 2006 8:03 PM  
Anonymous Michel (l'autre) said...

@Corinne
Pas de crainte que l'on soit déçu par le vote des ouvriersde la boillat. Nous (je et des tas d'autres) sommes derrière vous, quelque soient vos décisions.

Dans l'idée de résistance. Si vous ne désirez pas voir des camions d'approcher de trop près des quais de chargement, y a-t-il assez de neige pour faire des gos tas bien gênants ? Et puis ensuite, cachez les pelles et égarez la clé de contact des chasse-neige...

Ce vote d'aujourd'hui, même s'il semble vous diviser, montre simplement qu'actuellement les choix ne sont pas évidents. Mais à nouveau, ils sont le reflet, de toute façon, de votre détermination, de votre honnêteté et de votre volonté de tout faire pour maintenir votre travail.
Je suis convaincu que cela paiera à un moment donné. La compétence et votre acharnement au travail finiront bien par être reconnus par des industriels, que diable !

Solidairement

février 28, 2006 8:04 PM  
Anonymous Anonyme said...

et bien moi, je suis déçue de R.Bloch, qui fixe la prochaine médiation à la semaine prochaine pour nous laisser le temps de prendre les repères avec le nouvel encadrement (Kapos).

Je ne comprends pas comment les conditions de travail peuvent retarder la médiation

février 28, 2006 8:08 PM  
Anonymous Anonyme said...

tralalalala

nous au moins on a des Corinnes, des Espérances ou des épouses comme celle de dos formated

Tandis que toi hellweg t'as que ton chien

naNANANA enfin non pauvre bête que fait la SPA

février 28, 2006 8:10 PM  
Anonymous sana said...

@Desiderata

Mille fois d'accord avec vous sur ce point, mais ce n'est pas ce que voulait dire l'anonyme en question ni ce qu'il souhaite. C'est du moins ce que j'ai compris et dans tous les cas son analyse n'est pas pertinente.
Bon courage à tou(te)s.

février 28, 2006 8:22 PM  
Anonymous Takou said...

@ corinne

Pas dignes, pas si sûr. Ici le problème est plus vaste. 3eme vote sur quasiment la même chose avec des commissions qui poussent le oui les 2 premières fois et restent neutres la 3eme fois.

Pour l'opérateur moyen, c'est un casse-tête. Il vote un peu sans savoir.

Pour illustrer mon raisonnement voici une question qu'un ouvrier m'a posé cet après-midi après le vote:

"WH et AG, ils font bien partie des 4 cadres réengagés non ?"

Bref, tout le monde est perdu, un peu normal après 35 jours avec le cerveau en pause.

février 28, 2006 8:27 PM  
Anonymous jurabernois said...

8000 signatures confirmées !
C'est pas un signe de soutien clair ça ?

Courage tous le monde, courage !
Et go go go go go !

février 28, 2006 8:30 PM  
Anonymous desiderata said...

@sana

A relire le texte de l'anonyme en question, je me demande si vous n'aviez pas raison.

J'y voyais une sorte d'avertissement bien intentionné: attention, ne soyez pas naïfs, les clients aussi pensent avant tout à leurs intérêts financiers.

A anonyme de 7:20 PM de préciser sa pensée.

février 28, 2006 8:35 PM  
Anonymous jurabernois said...

Une représentation graphique pourrait être plus significative, pour montrer ce que représentent 4 cadres sur 21 repris !

C'est ici

février 28, 2006 9:03 PM  
Anonymous BéGé said...

@Corinne et Espérance

Pour avoir suivi tout le mouvement de près, pour être venu l'une fois ou l'autre - mais bien trop rarement! - vous témoigner ma solidarité à Reconvilier, j'affirme ici haut et fort que je ne suis pas du tout déçu par le vote d'aujourd'hui. De quel droit le serais-je?
La décision a été terrible à prendre, j'en suis convaincu. D'autant plus que les cadres de la Boillat, exemplaires dans cette lutte, restent derrière la porte d'entrée de l'usine. C'est cruel. Et c'est vrai qu'ils ne méritaient pas cela! Mais l'assemblée avait-elle vraiment le choix?
Un vote négatif aurait conduit à l'arrêt immédiat de la médiation. Et qui aurait été montré du doigt? Les gens de la Boillat, pardi! Or, dans le contexte actuel, je ne pense pas que cela aurait été la bonne tactique.
Comme elle l'avait déjà démontré il y a deux semaines, l'assemblée a une nouvelle fois fait preuve d'une grande maturité. Dans la douleur certes... mais elle a donné sa chance à la médiation. Si celle-ci doit échouer, il faut que la faute en incombe à la direction générale de Swissmetal et non aux travailleuses et aux travailleurs de la Boillat.
Tout le monde, en Suisse, n'a pas encore compris ce qui se tramait à Dornach, il ne serait par conséquent pas judicieux de donner des arguments aux sceptiques, aux détracteurs et autres esprits malveillants. Il faut au contraire continuer à faire le poing dans sa poche et laisser la responsabilité de l'(éventuel) échec de la médiation à Martin Hellweg et consorts. Si la négociation s'avère impossible, Rolf Bloch devra tôt ou tard expliquer publiquement le pourquoi de l'échec.
En attendant, courage! Je suis de tout coeur avec vous toutes et vous tous!!!!

février 28, 2006 9:20 PM  
Anonymous Anonyme said...

Hello, bg,
il est super, ton commentaire. Tu veux pas le "monter" sur le dernier post de Karl de 7:11..? des fois que les bloggueurs l'auraient pris en marche et ne passaient plus aussi nombreux sur celui-ci!

février 28, 2006 9:29 PM  
Anonymous jurabernois said...

Une représentation graphique pourrait être plus significative, pour montrer ce que représentent 4 cadres sur 21 repris !

C'est ici

février 28, 2006 9:37 PM  
Anonymous BéGé said...

@ l'utilisateur anonyme de 9:29 PM

Ce sera fait sou peu...

Bonne fin de soirée à toutes et à tous!

février 28, 2006 9:50 PM  
Anonymous BéGé said...

@ l'utilisateur anonyme de 9:29 PM

Ce sera fait sou peu...

Bonne fin de soirée à toutes et à tous!

février 28, 2006 9:50 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ corinne @ esperance

Corinne, comment pouvez-vous penser que les grévistes et leurs épouses n'êtes pas dignes du soutien que vous recevez ?
Ne vous sentez pas humiliée, oh non ! non ! C'est VOUS tous qui nous donnez des leçons de courage et de dignité et de force et de vaillance depuis des semaines, bien au-delà de votre région. Et cela, je l'ai écrit dès le début du blog.

Puis-je vous dire à mon tour que nous sommes bien nombreux, à avoir honte, honte et honte-nous, qui essayons de vous aider, nous qui sommes révoltés, et qui sommes trop impuissants dans ce système pourri ? et que souvent ausi nous pleurons de rage impuissante ?

Qui oserait prendre le droit ou qui aurait le droit de juger dans cette tragédie que vous vivez tous ? Dites-moi ? Ceux qui ne sont pas au front comme vous les Boillats ?

Corinne, j'ai pleuré en vous écoutant à la manif.
j'ai eu l'honneur de visiter l'usine, ce jour-là, longuement, avec beaucoup d'explications - ce joyau pourquoi les Boillats se battent. Toute la région. Son avenir. J'en ai été bouleversée.

On vous a écrit, si nombreux, que l'on vous soutenait , sur tous les plans, quelle que soit votre décision.
C'est humain qu'avec de telles tensions, tant d'angoisse et d'incertitudes, depuis tant de jours, vous soyez en plein désarroi, en larmes, mais pas dans l'humiliation, je vous en prie.
Courage, je vous serre dans mes bras.
On continuera à vous soutenir, de toutes nos forces.
Courage, les Boillats.

février 28, 2006 10:27 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ corinne @ esperance

Corinne, comment pouvez-vous penser que les grévistes et leurs épouses n'êtes pas dignes du soutien que vous recevez ?
Ne vous sentez pas humiliée, oh non ! non ! C'est VOUS tous qui nous donnez des leçons de courage et de dignité et de force et de vaillance depuis des semaines, bien au-delà de votre région. Et cela, je l'ai écrit dès le début du blog.

Puis-je vous dire à mon tour que nous sommes bien nombreux, à avoir honte, honte et honte-nous, qui essayons de vous aider, nous qui sommes révoltés, et qui sommes trop impuissants dans ce système pourri ? et que souvent ausi nous pleurons de rage impuissante ?

Qui oserait prendre le droit ou qui aurait le droit de juger dans cette tragédie que vous vivez tous ? Dites-moi ? Ceux qui ne sont pas au front comme vous les Boillats ?

Corinne, j'ai pleuré en vous écoutant à la manif.
j'ai eu l'honneur de visiter l'usine, ce jour-là, longuement, avec beaucoup d'explications - ce joyau pourquoi les Boillats se battent. Toute la région. Son avenir. J'en ai été bouleversée.

On vous a écrit, si nombreux, que l'on vous soutenait , sur tous les plans, quelle que soit votre décision.
C'est humain qu'avec de telles tensions, tant d'angoisse et d'incertitudes, depuis tant de jours, vous soyez en plein désarroi, en larmes, mais pas dans l'humiliation, je vous en prie.
Courage, je vous serre dans mes bras.
On continuera à vous soutenir, de toutes nos forces.
Courage, les Boillats.

février 28, 2006 10:27 PM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home