jeudi, mars 02, 2006

Ahlala ces Jurabernoissiens

Le travail c'est la santé

Du travail, il y en a à la Boillat. Mais pas avec des gens pas sérieux, alors c'est difficile. Comme vous le savez, les employés ont donc refusé de le reprendre, le travail.

Il faut écouter Henri Bols au TJ région de la TSR de mercredi premier mars. On dirait un adolescent. Et il faut y regarder Wilmar Hirschweg se faire siffler et prendre un air de gamin qui vient de recevoir une fessée. C'est pas très gentil ça... Il vaudrait mieux l'applaudir à tout rompre. Quand il dit un truc, pouf! Applaudissements! Quand il passe, repouf! On applaudit plus fort! Je suis sûr que si tout le monde l'applaudit tout le temps, il appréciera, ça lui ira droit au coeur. Il sentira que ces applaudissements sont un geste de respect pour ses actions courageuses, contestataires, et rebelles surtout. Wilmar, tout comme Sylvain et Alain ses petits copains, c'est un rebelle, un vrai, il faut le dire! Ni dieu ni maître... Enfin, un Maîîître quand même.

Ah, ces grands chefs, ces conducteurs d'hommes, ces êtres au moral et à la dignité solide comme de l'acier trempé. Oui! De l'acier trempé! Car avec eux, il vaut mieux ne pas trop parler laiton Boillat. Ou bien alors après leur avoir expliqué que le trou qui est tout rouge au fond, c'est le 10 tonnes, pas les toilettes. Quoique... Il découvriront ça par eux-mêmes au moment de se soulager.

Henri Bols sur RJB (journal de 18H du premier mars) avait l'air perdu, sans son seigneur et maîîître, d'ailleurs. Bols, le tyran de Dornach, ne fait le dur que quand il se trouve face a des gens qui ne se défendent pas. Pour ceux qui croient qu'il est gentil garçon, sachez que la commission du personnel de Dornach avait demandé, en son temps, qu'il soit muté à la direction de la Boillat. Et ils doivent être content de souffler un peu, là.
Henri n'a donc pas eu de bol, on dirait: il se retrouve finalement au milieu de gens qui n'arrêtent pas de l'embêter. Ca doit lui faire bizarre de ne pas pouvoir les virer séance tenante.


Mais on ne peut pas travailler

Finasser pour une question juridique, ce n'était pas très gentil non plus, huhu. La direction de Swissmetal, habituée à être franche, ne faisant jamais de coup par derrière, n'aurait pas eu l'idée d'utiliser cette plainte contre les employés. Vous le savez, non? Voyons, Martin Hellweg est gentil, c'est juste qu'on le comprend mal. Henri Bols l'a dit: la direction de Swissmetal a tout fait pour que la médiation avance vite et bien.

Quant à la lettre signalant qu'une procédure de licenciement collectif a été entamée, il ne faut surtout pas le prendre mal. La clôture de la procédure de consultation a lieu le 10 mars, ou bien au moment où la médiation sera finie (la prochaine séance a lieu le 9 mars, comme c'est bizarre). Donc, comme toujours, le morpion morpionne, le Taupier taupe, Déclin décline, Demange dérange, et le Furrer a disparu: Swissmetal, une grande famille de petits escrocs vivant sous les ordres d'un grand. J'allais presque commencer à croire qu'ils ne feraient plus de coups bas. Non, je rigole!

Si j'ai bien compris, Swissmetal veut faire vite, et veut réduire la masse salariale (tous ces salaires, financièrement, c'est lourd, comprenez-les).

Faire vite... Malheureusement, la culture de Reconvilier (que Sam, qui ne sait pas bien le français, avait analysée en profondeur), c'est la lenteur jurabernoissienne, il ne se rendent pas compte. Il en faut du temps, à Reconvilier, pour tourner un robinet. Et pour mettre une caisse sur une autre caisse. Et pour aller faire pipi. Sans compter que les gens du coin sont d'un maladroit, incroyable. Bon, des fois ils arrivent quand même à livrer un client, mais on se demande comment.

Et à Reconvilier, ils veulent être payés les gens, et pas par n'importe qui: avec du bel argent tout frais de chez Swissmetal. Car Swissmetal, ils ont plein de sous, trop de sous même! Pour payer des Sécuritas, pour s'amuser à couper Internet et le téléphone à tout bout de champ (y compris hier), etc. Donc, autant profiter un peu de tout ces sous en trop pour avoir un salaire complet et un beau gros plan social bien gras en cas de licenciement collectif. Dites-moi, d'ailleurs, l'employeur n'a-t-il pas commis de faute grave qui justifierait 6 mois de salaire?


Rappel

L'uZine 3 a ouvert ses portes! Et en plus son site internet:


Un lieu de débat pour discuter lenteur jurabernoissienne, plan social très cher et autres détails croustillants sur la vie des actionnaires de Swissmetal.


Dans les joujou rnaunaux

Le Juju (j'abandonne toute idée de mettre un lien précis vers les articles, bon courage!) présente une interview d'Henri Bols, qui redit les mêmes chose qu'à la radio ou à la télévision. A un détail près: il annonce ici que le stock enregistré dans les ordinateurs diffère du stock calculé lors de l'inventaire de ces derniers jours. Mais il considère que c'est soit un problème avec cet inventaire ou avec le stock informatique.
Sinon, d'autres articles résument la journée de mercredi.

A noter aussi un petit article dans Le Matin. Sinon, je n'ai pas cherché plus loin... Le blog commence à être bien renseigné, en temps réel, grâce à vous tous!

35 Comments:

Blogger pecos said...

On dirait un petit village gaulois... !! :-))) !!

@Karl
je constate avec plaisir que tu as retrouvé ton ton mordant
@fred et autres
encore une fois chapeau pour l'uZine3
@rigueur
Un simple salut !

mars 02, 2006 6:59 AM  
Anonymous michael collins said...

bonjours a tous

@karl
hier soir j'etait invité chez des amis; mais quel fut pas leur surprise lorsque je leur aient apprid que depuis le debut de la grèce l'action est passer de 14 jusq'a 19 et maintenant 17.50.
il faut faire passer dans la presse que grace a la grève l'action est monté, ca reveille les esprits

courage les gars

mars 02, 2006 7:36 AM  
Anonymous Pan dans le pif ! said...

Pour faire mousser la presse, une action en justice serait l'idéal, même si c'est perdu d'avance.

Cela aurait comme conséquence, (du moins je le pense) de flanquer la trouille aux investisseurs.

La meilleure défense est l'attaque comme dirait l'autre.

Concernant BOLS, c'est la première fois que je le vois à l'écran, il a une belle petite tête de collabo.

La Boillat vivra !

mars 02, 2006 8:09 AM  
Anonymous Anonyme said...

Je suis très admirative du stoïcisme des employé(e)s.
Pourtant, il y aurait de quoi perdre son sang-froid.

mars 02, 2006 8:28 AM  
Anonymous solidaire.. said...

Oui, absolument ameuter la presse et médias radiophoniques..Je vous rappelle que l'échéance pour les titres du morpion, est le 17 mars!!

Donc il faut faire tomber ces actions...(dommage que j'y connaisse rien à la bourse...par exemple: comment l'action peut monter de 16.90 à 17.60 avec un volume minuscule? comment ils font?)
De toute façon, il y a magouille. Trouvons un vrai journaleux fouille merde qui pourra les coincer...MAIS VITE!!!

(qui était au match à moutier hier?)

Tous avec vous les boillats!!COURAGE

mars 02, 2006 8:38 AM  
Anonymous solidaire.. said...

Vraiment trop marrantes les news ce matin!
Le personnel de la Boillat traîne les pieds! (il faudrait penser à réparer vos chaussures à la longue...Cordonnierrrrr !! SVPL!)

Si il arrive un accident, qui sera responsable? puisque le juge nous a interdit l'accès à l'usine? (infirmierrrrrrrr !! SVPL!)

La notification dun juge pourrait prendre 2 jours...auquels (trop lol!) les ouvriers POURRAIENT ajouter 7 jours, délai pour retirer leurs missives à la poste! postierrrrrrrrr SVPL!

Un peu d'humour doit bien aider les ouvriers dans l'usine, et voir la TRONCHE de quake des kapos de dornach à la tèlè, hier, j'étais écroulé de bonheur!!

BRAVO..!! sape...sape...sape...sape...

mars 02, 2006 9:13 AM  
Anonymous Anonyme said...

Petite question de béotien...
Que se passe-t-il à Dornach? Les employés ont-ils de quoi oeuvrer?

mars 02, 2006 9:46 AM  
Anonymous Anonyme said...

Vous allez tout de même pas me dire qu'il n'est pas possible de trouver 1 personne connaissant la pub sur les maillots des franches montagnes !!!les teignons se seraient devenuent frileux .Loin de chez vous je ne peux pas vous renseigner mais je m'y attèle

mars 02, 2006 9:47 AM  
Anonymous dos formatted said...

A quand le communiqué de Sauerländer:

C'est incroyable en Suisse, ces ouvriers qui ne font pas tout pour travailler comme les chefs le leur demandent. C'est incroyable!

Je lance les paris...


Bon courage les grévistes!

mars 02, 2006 10:06 AM  
Anonymous idéaliste incurable said...

@Rigueur

Où êtes-vous ? Que faites-vous ? Donnez-nous des nouvelles svp.

@Frodon

Est-ce que tout va bien ?

mars 02, 2006 10:09 AM  
Anonymous Anonyme said...

Uzine 3 l'a dit dans son commentaire.

Si tu ne trouves toujours pas, vas faire un petit tour sur ce site:

http://www.donze-baume.ch

mars 02, 2006 10:10 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ dos formatted..

Non, non pas bon courage les grévistes!

Ils ne sont plus en grève, c'est très important d'en tenir compte dans le contexte actuel.

Bon courage les Boillat!

mars 02, 2006 10:11 AM  
Anonymous solidaire.. said...

@ anonyme 9h47

uZine3 donne le nom du sponsor, à l'avant dernier paragraphe,avant dernière ligne, 3ème mots et 8ème mot!

ce qui donne B....et D....!!!voily!;-)
Merçi à uZine3 pour ces infos (j'ai un pote qui joue à saigne...je l'appellerai ce soir!)

mars 02, 2006 10:23 AM  
Anonymous vin chaud=bobo said...

bravo les joueurs, match plaisant, papotage avec ouvriers, avec internautes, tout bien sympa.
Merci aux gars des Franches qui se sont déplacés malgré la menace de se faire remettre les pendules à l'heure...
Courage les Boillat!

mars 02, 2006 10:27 AM  
Anonymous pan dans le pif ! said...

Il y a deux choses qui m'inquiète (lu dans ce blog)

1. préavis de licenciement pour 120 personnes prévu le 10.03.2006

2.échéance des titres prévu pour le 17.03.2006

C'est lié, ça c'est sûr.


"J'balance 120 ouvriers le 10.03 automatiquement le cours monte, j'encaisse le 17.03" C'est aussi cynique et simple que ça.

mars 02, 2006 10:32 AM  
Anonymous solidaire.. said...

@pan dans le pif !

D'ac avec toi..hellweg attend cette échéance du 17.03, ça tout le monde l'as compris..
La question est comment l'empêcher??
Si on trouve la réponse, il sera ptêtre bien cuit, ou en tout cas ébouillanté!
Y a t'il un jounaleux fouille m.... dans la salle? Le temps presse!

Sape....sape....sape....sape....

mars 02, 2006 10:44 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ Pan dans le Pif

Pourquoi par demander les services à Maître Barillon... C'est une idée un peu lancée en l'air comme ça mais si on ajoute une couche de people sur cette affaire, ça va être encore plus difficile à avaler pour Martinou et son copain Fridou.

Karl écrit bien, au nom du collectif de soutien pour la Boillat, il peut pondre une lettre adressé à Maître Barillon en une deux.

C'est p'têtre un peu bête ce que je dit, mais on a quoi à perdre ?

Même si Barillon refuse, on aura au moins essayé.

La Boillat vivra !

mars 02, 2006 10:59 AM  
Anonymous question bourse... said...

est-ce que les gens d'ATTACK qui sont actifs dans ce qui touche à la bourse et à l'éthique boursière(ex: interventions lors d'assemblées d'actionnaires de grosses boîtes..) n'ont-ils pas un avis sur comment coinçer MH par rapport au cours SM et à cette échéance d'options? Ont-ils des juristes qui connaissent la finance?

mars 02, 2006 11:38 AM  
Blogger Padroll said...

Sacré Karl, tu a refait un "edito" super ! Bravo.

mars 02, 2006 11:52 AM  
Anonymous Anonyme said...

c'est quoi cette échéance du 17.03?
qui possède ces options? combien? quelqu'un pourrait comfirmer?
parce que j'ai quand même un doute qu'Hellweg en aie, un restructurateur n'étant payé (ne reçoit son bonus) qu'une fois le boulot fini. avant, ça n'a pas de sens...

Selon mes vagues souvenirs, c'est OZ Bank qui a 10'000 options, permettant d'acheter 1'000 actions. Si on prend la différence entre le prix d'exercice (15.5 de mémoire) et le cours actuel à 17.5, cela fait guère que 2'000 CHF de gain!!!

donc moi pas comprendre...
merci pour les infos!

mars 02, 2006 11:52 AM  
Anonymous A+ said...

@ solidaire et aux investigateurs
Rapport annuel 2004
Page 46
Transactions avec des parties liées
Les membres de la Direction du Groupe ont eu la possibilité
d’acheter des actions nouvelles au prix de CHF 9.00 chacune
dans le cadre de l’augmentation de capital en juillet 2004.
Martin Hellweg, le CEO du Groupe Swissmetal, a ainsi acquis
88’000 nouvelles actions. Les actions de Martin Hellweg sont
soumises à un délai de blocage: 88’000 actions ne peuvent
être vendues avant le 31 juillet 2005, 58’000 actions avant
le 31 juillet 2006 et 28’000 actions avant le 31 juillet 2007.
À compter du 1er août 2007, aucune des actions n’est plus
soumise au blocage de revente. Sous certaines conditions, le
délai de blocage est supprimé, notamment en cas de reprise
réussie de la société ou dans le cas où Martin Hellweg ne
serait plus membre du Conseil d’administration.

mars 02, 2006 11:57 AM  
Anonymous solidaire.. said...

Merçi A+ !! Je savais celà, mais il me semblait bien qu'une partie des titres était débloqué le 17mars prochain...je revéfierai..

@ KARL!!!
Nous avons tellement l'habitude de lire ce blog tout les jours, que nous en devenons malhonnêtes par omission, donc, (suivons Padroll)et..

BRAVO, TRES BEL EDITO !! ;-))

mars 02, 2006 12:22 PM  
Anonymous Anonyme said...

La justice triomphera, la justice de l'hêtre humain, merci à Fred, ces messieurs peuvent encore changer, ou pas, mais 5000.- frs c'est une aubole pour eux...
Mais bon tout d'un coup ils mettent plus en se rendant compte de la grossièreté de l'erreur.

On sous-estime la capacité des citoyens, quombien investissent ces messieurs en question pour faire du marqueting par année???

Est-ce que vous avez une idée??

Merci et encore bravo pour ce combat qui est juste.

mars 02, 2006 1:15 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ fred

Calme... calme... ça ne sert à rien d'insulter d'autres industriels parce qu'ils ne partagent pas ton opinion. Expliquer oui, encore et encore. Et là je peux t'assurer que le message du pourquoi de la lutte du personnel de La Boillat n'a pas encore du tout été compris en Suisse alémanique, c'est peut-être aussi de ce côté-là qu'il faudrait oeuvrer.

A part ça, j'ai passé devant le chantier de SM à Dornach, il n'y avait pas grand monde, mais ils commencent à creuser.

mars 02, 2006 1:21 PM  
Anonymous Pilou said...

fred, j'essaie de t'appeler sur ton portable, mais t'es surement trop pris par tes commentaires sur le blog. Je rejoins l'avis d'un commentaire précédent, on est cool et on reste cool à l'uzine 3. désolé d'utiliser le blog comme un chat, mais faut que tu m'appelle à propos de la permanence de cette après midi et la remorque... 032 493 23 37.
Merci à plus.

Gil S.

mars 02, 2006 1:28 PM  
Anonymous un voisin said...

Deux chiffres pour nous remonter le moral :
- l'action en baisse : 17.25
- les signatures de soutien en hausse : 8603
Bonne chance à tous Les Boillats et merci à Karl pour son blog et pour ses éditos .. que je lis toujours avec autant d'intérêt (le sens de la formule !)

mars 02, 2006 1:31 PM  
Anonymous Helmut Hoeflener said...

@ fred

Je ne pense pas que l'idée de l'impôt révolutionnaire soit l'idée la plus maligne du siècle.

Ce que ce chef d'entreprise a fait mérite qu'on déverse notre fiel sur ce blog, voire sur du papier.

Mais il est inadmissible de le racketter pareillement.

mars 02, 2006 1:44 PM  
Anonymous Anonyme said...

Une vidéo sur hier sur le site de RJB

http://www.rjb.ch/?cat=infos&news=34701

mars 02, 2006 1:59 PM  
Blogger Padroll said...

@karl à propos de "l'édito"
C'est bien connu que les gens lents ne sont pas aussi facilement manipulables que ceux qui réagissent au quart de tour. Et surtout il y a le nombre... plus on est de lents et plus la masse est inamovible. (Enfin il ne faut quand même pas surestimer la force tranquille, ni sous-estimer la capacité de l'état à intervenir avec l'artillerie lourde). Mais tant que l'Etat c'est nous, les citoyens de ce pays, alors tout va bien, j'espère. Bientôt 9000 signatures, je rêve.....

Etre lent, c'est aussi voir les choses venir, et par conséquent s'interroger à propos du fait que les ouvriers ne sont jamais supposés parler en présence d'un chef. Se taire, oui, et encore se taire, alors que partout on nous vante les avantages de la communication sans fil, dans notre beau pays, si riche, si bien organisé.

mars 02, 2006 2:12 PM  
Anonymous Helmut Hoeflener said...

Reconvilier (ats)

Après plusieurs reports, le travail a repris jeudi après 14h00 à l'usine Swissmetal Boillat à Reconvilier.

La direction a assuré les ouvriers qu'aucune plainte pénale n'avait été déposée à leur encontre. «Au boulot», ont lancé les ex-grévistes à l'issue de leur traditionnelle séance d'information.

mars 02, 2006 2:17 PM  
Anonymous Anonyme said...

Bon courage les Boillat!

mars 02, 2006 2:28 PM  
Anonymous Anonyme said...

Bonne reprise, les amis!!!
Merci Karl de ton édito très rigolo et à tous, des 10 mille messages géniaux :-)) En espérant que ça se passe pour le mieux dans les Z'uzines aujourd'hui, bien en pensées avec vous tous! Bravo pour votre mouvement. Voici un petit peu de lecture, c'est moins drôle que Karl, mais bien senti aussi, surtout la fin du texte cité ci-dessous.

Le Temps ce matin: un portrait de Rolf Bloch par Serge Jubin :
http://www.letemps.ch/template/transmettre.asp?page=22&contenuPage=&article=175381&quickbar=
SolidaritéS no 82 du 14 février 2006, l'édito de Daniel SÜRI. , extrait ci-après:
http://www.solidarites.ch/journal/index.php3?action=2&id=2275&num=82&db_version=2
et cet article du même auteur "Swissmetal: les barons de la restructuration."
http://www.solidarites.ch/journal/index.php3?action=2&id=2287&num=82&db_version=2

Daniel Süri: (...) les autorités doivent prendre leurs responsabilités et mettre en place une politique industrielle avec l’accord et sous contrôle des salarié-e-s de l’entreprise. La puissance publique, si accommodante lorsqu’il s’agit d’accorder des privilèges fiscaux supplémentaires aux détenteurs de capitaux, si empressée d’écraser le coup quand ces mêmes vampires s’envolent vers des cieux plus cléments, doit ici agir en faveur des détenteurs du travail.
"Et si les actionnaires de Swissmetal s’obstinaient à casser l’emploi et à débarquer les travailleurs, cette politique industrielle se fera sans eux, contre eux si nécessaire. Sans indemnisations, ni rachat. En appliquant la même règle qui s’appliqua aux anciens actionnaires de Swissmetal: le refinancement de l’entreprise, en 2004, a ramené en deux temps la valeur nominale des actions de 100 francs à 9 francs l’unité. C’est l’équivalent d’une expropriation sans compensation à plus de 90%. Pourquoi faire preuve de plus de mansuétude que les mécanismes mêmes du capitalisme?"

mars 02, 2006 2:32 PM  
Anonymous Deiss..pote said...

Une fois de plus je respecte votre choix et continue de vous soutenir ! néanmoins je me pose la question suivante 'Qu'avez vous comme garantie que la menace de plainte ne sera pas mise en route?
si vous deviez ne pas respecter les points du juge zurcher!!
J'ose espèrer me tromper mais personnellement je ne vois aucun changement par rapport à la situation de hier .
Restez attentifs aux camions !!!!
Bonne chance

mars 02, 2006 2:32 PM  
Anonymous Anonyme said...

Thema: Bonne action...
Autor: solidaire..
Datum: 2.03.06

Sans être arrogant, je remarque que vous êtes bien mal pose aujourd'hui...d'un côté les ouviers de la boillats qui ne vous font plus confiance..(là, vous pouvez vous en prendre qu'à vous même, faut pas jouer avec les personnes) Et de l'autre côté, votre débiteur trucmann qui vous tient pour responsable de tout le bronx que fait cette grève dans la métallurgie et ailleur..!!

Oulààà!!! Pourtant, sur le papier vous êtes censés défendre les grèvistes, non? Mais je peut comprendre que des interrêts plus "importants" on fait que vous avez...euh..disons..brulé la politesse à ces ouvriers..

Je vous fait donc une proposition constructive et réaliste: Le fond D'UNIA est de 260 millions? j'ai lu ça quelque part! Si c'est vrai, rachetez donc la boillat! En marchandant avec le morpion Hellweg vous l'aurez à 50? 60 millions?
UNIA deviendra mondialement connu, et en plus vous aurez fait une très bonne action cette fois çi!
Bonne journée à vous.

SOLIDAIRE
et tu penses vraiment qu'il serait capable de diriger une entreprise ??vous allez rêvez encore longtemps

mars 02, 2006 2:46 PM  
Anonymous solidaire.. said...

Bah, ce post était destiné à calmer un peu les esprits, j'étais furax le jour du vote positif(le 1er), et je leur avais fait savoir!
Là c'est un peu ironique, et j'attendais des réponses de leur part, mais apparemment ceux du blog ne sont pas les très bienvenue... :-))

mars 02, 2006 3:31 PM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home