mercredi, mars 01, 2006

Dans la Boillat

Dedans dedans

En ce moment, dans la Boillat, tout est un peu bizarre.

Les cadres de Dornach (à entendre: les kapos, Bols, etc.) sont arrivés en minibus. Il n'a pas été possible, selon "Bien informé" qui porte bien son nom, de remettre les machines en route, étant donné l'absence des personnes certifiées pour s'en occuper, à cause du danger d'accident. Le taupier était là aussi, mais sa présence n'a pas suffit à rendre sa sécurité aux lieux. La sécurité, ce n'est pas son fort, que voulez-vous.

Donc, toujours selon "Bien informé", on peut encore visiter l'usine, avec pour guides H. Bols et L. Lusa. Quand vous serez près d'une cuve d'où se dégage une forte chaleur et un rougoiement, ce n'est pas, malgré ce que dira Bols, les toilettes.

Sinon, bien qu'il faille se boucher le nez lorsqu'on s'approche de trop près de ces nouveaux "cadres", le personnel a dû les écouter donner leurs ordres, sous un concert de sifflets (eux-mêmes sont de p'tits sifflets d'ailleurs).

De tout façon, les employés ont refusé de reprendre le travail: la plainte déposée contre eux par Swissmetal n'a pas été levée et ils attendent la lettre recommandée qui leur prouvera que les charges contre eux sont abandonnées.

Sur ces entrefaites, Bols et toute sa petite équipe de cafards s'en sont retournés à Dornach, chercher des ordres auprès de leur maître.


Deux petits détails:

Tant que les Boillat ne sont pas en grève, vous devez suppoorter les personnes citées ci-dessus, mais c'est Swissmetal qui paie les salaires. De plus, si Swissmetal ne veut plus payer, ils doivent licencier, ce qui donne droit au chômage.

Pour les questions juridiques, je vois qu'il y a un débat constant sur le blog. Mais pas de juriste en vue. Y aurait-il un juriste prêt à s'intéresser au dossier? ---> laboillat@yahoo.fr


Vous pouvez écouter ici le reportage du journal de midi de la RSR.


La Boillat, virtuelle...

Le site web de l'uZine 3 vient de s'ouvrir. Il s'agit actuellement d'un portail permettant d'accéder facilement à tous les sites internet de soutien de la Boillat, selon ce que vous désirez faire ou savoir. Vous y trouverez aussi un agenda.


La Boillat... Solidaire

Le fonds de grève de la commune de Reconvilier se monte

à... à....

... à... à ... aaah...

Aaaaah! Tchoum!
Héhé, suspens!
220'932.60 francs

Bravo et merci aux personnes solidaires!

La semaine prochaine, 76'050 francs seront versés aux 29 personnes non syndiquées, ayant suivi la grève et n'étant pas à l'assurance.

88 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Excellent, l'histoire de la levée d'interdiction !!!!
et du coup, on se met tous au prudhomme et on fait un procès monstre contre nos cocos de Dornach.
On se retrouve tous au match pour en parler ?

mars 01, 2006 2:53 PM  
Anonymous solidaire.. said...

Dallas version reconvilier, mais avec des femmes et des hommes, pas des acteurs de seconde zone!!

J'e n'arrive pas à m'ôter de la tête, lorsque je regarde la bourse et sa montée de l'action depuis le début février, que cette grève , et surtout son pourrissement, ont été PROGRAMMES par Hellweg et sa clique de carnaval!
Il était facile pour eux, qui avaient subis une première grève de la provoquer exactement au moment voulu, connaissant la réaction des employés de la Boillat...
Simple supposition, bien sur, mais si le 17 mars je crois, ce morpion fait pratiquement un million de francs de bénéfice sur ses titres, cette supposition deviendra une réalité bien dégeulasse!

COURAGE à toutes et tous, il n'a pas gagné!!

mars 01, 2006 2:58 PM  
Anonymous Caïenne said...

Ha, Ha, Ha, seance de 1330 mercredi
1er mars

Il y a le BOSS-triche et ses Kapos
qui en ont aussi reçu un petit peu dans le fion.

Je me marre, marre, marre, marre...

Cela ne devait pas avoir le même effet qu'à certain au vu de la tête
qu'ils faisaient.

LA BOILLAT TOUJOURS LÀ

mars 01, 2006 3:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

Bien cher Karl,
en lisant ton texte, je me rends compte que tu as l'art de mettre de l'huile sur le feu ... comme si tu étais déçu que la grève prenne enfin fin !!
Il est vrai que ça fait drôle de voir que tous sont cons ... sauf, bien entendu .......... !!!
Ne serait-il pas temps de réfléchir "adulte", surtout si "les autres" ne le sont pas (bien entendu!!)
Je ne soutiens PAS DU TOUT Hellweg et c/o, mais de là a mettre tout le monde dans le même panier, Bloch y compris, ça devient un brin pénible.
En te lisant, il n'y que des compétents à la Boillat et des cons pétants partout ailleurs ...
Et si le bon sens refaisait surface ICI ... vu qu'ailleurs ça ne marche pas ??

mars 01, 2006 3:03 PM  
Anonymous Anonyme said...

Cette fois on tiens la faille !
Il nous faut d'urgence un(e) juriste. Tigre était étudiante en droit si je ne m'abuse elle pourrait nous donner un coup de patte.

LA BOILLAT TIENDRA !

mars 01, 2006 3:05 PM  
Anonymous solidaire.. said...

@ anonyme 15h03

Le bon sens, c'est que tu arrête de lire et que tu aille te coucher!
Ta vision des choses est déformée, tu as besoin d'un gros DODO!

Je soutiens Karl...et les ouvriers de la Boillat! Bye, bye...

mars 01, 2006 3:09 PM  
Anonymous Anonyme said...

anonyme 3:03

Pas de la faute de Karl si "con" est un pléonasme de ceux qui dirigent la Boillat...

Je sens qu'il y a de la Lulu là derrière.

mars 01, 2006 3:09 PM  
Anonymous expatrié said...

@anonyme de 3:03

Va lire post de Fred dans le message précédent.

Tu verras où est l'huile et où est le feu. Au bout d'un moment, faut arrêter de faire ch... les braves types.

Sont pas meilleurs, ni moins bon que les autres, mais il y a des limites à l'humiliation que chacun peut encaisser.

Et puis, brisons là si tu veux, ne monopolisons pas le blog pour une petite fronde personnelle.

Pour le dialogue raisonnable et ouvert, essaie le site du dialogue ouvert et de la médiation raisonnable

mars 01, 2006 3:12 PM  
Anonymous Anonyme said...

Pour les juristes, il suffit de prendre son téléphone... en examinant la liste de soutien à la Boillat. Elle sert aussi à ça non? Et au moins vous aurez l'avis d'un pro avant d'échaffauder des plans sur la comète.

Vive la Boillat!

mars 01, 2006 3:13 PM  
Anonymous expatrié said...

@tous

Je viens de balancer la liste des avocats et juristes signataires de la déclaration à Karl.

mars 01, 2006 3:19 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme 3:13

T'as raison l'ami, ne nous emballons pas. Moins de spontanéité plus de structure.

C'est pourquoi il nous faut des juristes, car eux, la structure ça les connait.

mars 01, 2006 3:21 PM  
Anonymous Anonyme said...

Apparemment la LULU semble pas trop être appréciée par ici... pourrait-on m'expliquer pour quelle raison ?

mars 01, 2006 3:36 PM  
Anonymous Anonyme said...

Swissmem a dit:
http://www.swissquote.ch/cgi-bin/redirector/go?cb&ums&self&f

Swissmetal Boillat: une grève illicite selon Swissmem

Zurich (AWP/ats) - La grève menée à l'usine Swissmetal Boillat de Reconvilier (BE) est illicite, rappelle l'organisation patronale Swissmem. Elle viole la paix du travail de la convention collective de travail (CCT) de la branche. Les employés "paieront les pots cassés".

La grève enfreint la CCT, mais aussi les règles du droit du travail, a déclaré le président de Swissmem, Johann Schneider-Amman, mercredi lors de la conférence de presse de bilan de l'organisation patronale de l'industrie des machines, des équipements électriques et des métaux. Avec toute une région qui se solidarise, l'action a largement dépassé les limites d'un conflit "normal".

Les places de travail à Reconvilier ne sont plus assurées, a ajouté le directeur de Swissmem, Thomas Daum, tout en déplorant l'ampleur du mouvement. Ce ne sont pas les milliers de manifestants qui ont apporté leur soutien qui perdront leur emploi, mais les travailleurs. Après une grève, la confiance se rompt et le risque d'un nouveau conflit augmente.

Pour Swissmem, il faut maintenant que la médiation aboutisse, même si le processus a été engagé tard, voire trop tard. M. Daum a critiqué le rôle du syndicat Unia dans le conflit. Si Unia continue dans cette voie, il ne sera plus considéré comme un partenaire social pour renégocier la CCT dans cinq ans. "Mais on n'en est pas encore là", a-t-il dit.

M. Schneider-Ammann a reconnu que certaines tâches incombant à la direction auraient pu être mieux menées. Mais les entreprises sont dirigées par des directeurs et des conseils d'administration et on ne peut s'immiscer dans leur travail.

ats/sm

mars 01, 2006 3:36 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 3:03pm.

Puisque je suis directement mis en cause, je me permets de vous répondre:

Certes, la critique est toujours facile mais, comme vous le voyez, ici, votre critique est lue, et elle reçoit une réponse. En bref, vous êtes écouté, et une forme de dialogue est ouverte.

Si Martin Hellweg s'était déplacé plus d'une fois à la Boillat pour s'expliquer sur son travail, les choses iraient peut-être moins mal.

Mais Martin Hellweg n'est pas un homme de dialogue, et je me permets, à mon propos, de ptrétendre que je ne suis pas comme lui.

Vous pouvez affirmer que je critique beaucoup, et vous aurez raison. Mais si vous regardez mon avant dernier message, vous pourrez y lire un réponse de Nico Lutz, d'Unia, que j'ai critiqué, eh oui. c'est un exemple. Votre message en est un autre.

Quant à R. Bloch, j'ai signalé que le cadre qu'il avait fixé pour la médiation avait été rompu par la direction de Swissmetal, et qu'il aurait pu le dire ouvertement, au lieu de s'enfermer dans un charabia juridique. R. Bloch est très bienvenu sur ce site s'il veut venir s'expliquer, ou me réfuter. Ou s'il veut juste nous faire un petit coucou.

De plus, à propos de la grève, vous dites que je semble déçu qu'elle ne se soit pas poursuivie. M'avez-vous vraiment lu? Je signale à maintes reprises que seuls les Boillat décident, et qu eje les soutiens. Si j'ai été très sec à propos du votre de jeudi passé, c'est qu'il fut arraché, à mon avis, de manière peu démocratique. Par contre, sur le vote d'hier, je n'ai pas du tout soulevé ce genre de problème. Et je n'ai pas fourni de soutien au "oui" ou au "non".

J'ai juste signalé que l'action collective se devait d'être plus marquée qu'un vote 50/50.

Enfin, en effet, je trouve, à l'instar de bien des Boillat, les compétences de la direction de Swissmetal très discutables. Je n'ai jamais dit ça de R. bloch, dont il semble simplement qu'il n'a pas en main les cartes qui lui permttraient d'imposer un minimum d'honnêteté à la direction de Swissmetal. Ce faisant, je suppose qu'il préférerait lui aussi lâcher l'affaire plutôt que de risquer d'être rendu responsable d'un échec.

J'espère que mes remarques vous permttront de juger moins à l'emporte-pièce de ce qui se fait ici. Et n'hésitez pas à profiter de ce lieu virtuel pour n'être pas d'accord avec moi ou avec quiconque: la critique est une possibilité qui vous est, ici, offerte.

mars 01, 2006 3:41 PM  
Anonymous Anonyme said...

Quelqu'un pourrait mettre à jour le montant du fonds de soutien de la commune? Merci.

mars 01, 2006 3:52 PM  
Anonymous Anonyme said...

bin quand on li cela... pas moyen de m'enlever de la tête que certain (M. Schneider-Ammann,...) ont une adoration crasse de la monarchie!!!
Mais, des fois la révolte gronde
et la lame racourci du monde!!!

mars 01, 2006 3:53 PM  
Anonymous Anonyme said...

ouais qui n'aime pas la LULU et pourquoi?

mars 01, 2006 4:11 PM  
Anonymous Anonyme said...

http://www.swissquote.ch/cgi-bin/redirector/go?cb&ums&self&f

Swissmetal Boillat/Le travail ne reprendra pas comme prévu mercredi
Reconvilier/BE (AWP/ats) - Le travail ne va pas reprendre comme prévu mercredi à l'usine Swissmetal Boillat de Reconvilier, dans le Jura bernois. Les ouvriers veulent d'abord obtenir une lettre d'un juge stipulant que la plainte déposée par Swissmetal durant la grève a été retirée.

"Le travail ne va pas démarrer mercredi", a expliqué Lucie Lusa, du service de presse de Swissmetal, confirmant une information de Radio Jura bernois (RJB). Après le vote mardi sur la poursuite de la médiation de Rolf Bloch, le travail devait reprendre mercredi progressivement après 36 jours de grève.

L'interprétation d'une ordonnance d'un juge a retardé la reprise du travail. Ce texte de loi, promulgué durant grève sur requête de la direction, interdit aux ouvriers l'accès à certaines parties de l'usine. "Les ouvriers exigent que la plainte soit levée avant de se remettre au travail," a expliqué Lucie Lusa, ajoutant que la direction n'avait pas encore pris de décision à ce sujet.

Le directeur industriel des sites de Reconvilier et Dornach (SO), Henri Bols, avait évoqué ce problème dans la matinée. Il avait alors précisé qu'il allait écrire une lettre autorisant les employés à se rendre dans les locaux. Mais les ex-grévistes ont voulu davantage de garanties.

Reste que la reprise prochaine du travail risque d'être pour le moins tendue en raison de la présence de cadres de Dornach, opposés au mouvement de grève. Dépêchés par la direction, ces responsables sont appelés à remplacer ceux qui ont été licenciés pour avoir soutenu la grève. Les commissions d'entreprise ont lancé un appel au calme.

Cinq cadres de Dornach étaient présents mercredi à la "Boillat". Mais Henri Bols n'a pas exclu que des chefs licenciés reçoivent un mandat provisoire durant la médiation afin d'aider les ouvriers à relancer la machine, notamment pour des opérations complexes.

Après 36 jours de grève, l'outil de production ne va pas tourner à plein régime avant plusieurs jours, notamment pour des raisons de sécurité. Les premières machines qui seront remises en route seront celles utilisées pour la finition de pièces, a expliqué Henri Bols.

Reste que sur place, rien ne semblait avoir changé. La banderole "Usine en grève" était toujours fixée devant le site de production en matinée. Le calendrier accroché à la façade indiquait à présent "Grève: jour 10 + 36". Le décompte s'est donc poursuivi malgré la suspension de la grève.

La médiation entamée lundi à Tramelan (BE) sous l'égide de Rolf Bloch va se poursuivre la semaine prochaine. La première séance n'a débouché sur aucun résultat concret. La seconde devrait aborder la question de la place du site du Jura bernois dans la stratégie de Swissmetal.

ats/sm

mars 01, 2006 4:28 PM  
Blogger Padroll said...

M'inspirant de la vignette d'un bloggueur, j'écris sans copier coller, comme une punition d'école:

1 cadre licencié
2 cadres licenciés
3 cadres licenciés
4 cadres licenciés
5 cadres licenciés
6 cadres licenciés
7 cadres licenciés
8 cadres licenciés
9 cadres licenciés
10 cadres licenciés
11 cadres licenciés
12 cadres licenciés
13 cadres licenciés
14 cadres licenciés
15 cadres licenciés
16 cadres licenciés
17 cadres licenciés, provisoirement réadmis pour deux semaines
18 cadres licenciée, provisoirement réadmis pour deux semaines
19 cadres licenciés, provisoirement réadmis pour deux semaines
20 cadres licenciés, provisoirement réadmis pour deux semaines
21 cadres licenciés, provisoirement réadmis pour deux semaines

c'est chiant à écrire,
mais c'est tellement vrai
Ca Vous choque ? En effet c'est moche, très moche.
Comment imaginer une fin heureuse à cette histoire ?

mars 01, 2006 4:29 PM  
Anonymous Takou said...

Situation complexe.

Les employés veulent leurs anciens cadres. Mais si ces cadres, ou seulement une partie sont réintégrés, il seront vu comme les nouveaux "kapos" et donc détestés pour avoir signé un pacte avec les diable.

Le serpent qui se mord la queue... dommage.

mars 01, 2006 4:33 PM  
Anonymous solidaire.. said...

@ anonyme 3h53...

Il est normal que ceux qui soutiennent le système actuel, soutiennent Morpion Hellweg et soient contre la grève!! Mais c'est qu'ils risquent gros ces gens là, leurs magouillent risqueraient dêtre carrément caduques si une législation nouvelle verrait le jour!
Il le dit bien le caporal Schnyder ach-mann, la boillat risque de briser cette paix des magouilleurs, c'est là le problème...la suisse risque de changer...et on a peur, les boursicotteurs, z'avez bien raison d'avoir les chocottes, car les ouvriers de la boillats et tous ceux qui les soutiennent, (trop nombreux d'après vous!! Vous faîtes déjà dans vot froc?)ne se battent pas pour une tune de plus à l'heure , mais pour défendre leurs outils qu'on veut leur piquer..Vous avez donc rien compris panzer-Scheiner...et ça c 'est GRAVE!!

mars 01, 2006 4:33 PM  
Anonymous humble avis said...

M.Daum dit illicite, pas illégale. De 1.
De 2, il a tord, car le travailleur est enjoint, par la loi à tout faire pour préserver son emploi, ce à quoi se sont employés les grèvistes, dans le strict cadre de la loi.

>> Inscription collective au chômage dès demain... pourquoi pas?<<
Mais voilà ... une idée géniale!!!

Ah... je vous dis, ensemble on est trop bon!"

De rigueur (février 28, tard!)
@ anonyme (février 28, 2006 1:22 PM)C'est dans les derniers
commentaires de "ni oui ni non".
(Voir aussi ceux de 1:22; 1:31 PM et 2:38 PM et le dernier.)

Rigueur, à bientôt!
FAIRE BLOC, c'est votre atout.
C'est beau, la lettre du juge.
:-) @ TOUS VIVE VOUS :-)))

mars 01, 2006 4:35 PM  
Anonymous tsel said...

les cadres licenciés devraient refuser d'aller bosser "provisoirement".
On te fout à la porte comme un malpropre et après on vient te demander de l'aide?
Ca va pas ou quoi? Il est fin Schboltz le Bolz...
Qu'ils essayent eux-mêmes un moment, les malins cadres de Dornach....

mars 01, 2006 4:39 PM  
Anonymous Anonyme said...

Anonymous said...
1:22pm ajoute,
Prud'hommes:
... vous pouvez aussi penser à vous retourner contre votre directeur en l'amenant en Tribunal des Prud'hommes: pour dégradation des rapports de travail ayant entrainé...: vous avez la liste;-o
Cela parallèlement à l'inscription au chômage.
Les caisses peuvent refuser de sursoir à une obligation de l'employeur et vous contraindre à entamer une action en justice. C'est la loi si l'employeur est tenu pour responsable de votre chômage. ex: licenciement abusif ou sans juste motif.
Vous pouvez vous défendre collectivement, peut-être bien. A vous de voir!

Bien à vous, tout mon respect.


;-o Et faites des super-CV!

mars 01, 2006 4:41 PM  
Anonymous Deiss..pote said...

Il faut maintenant des actes concrets ! 8000 signatures chacun donne 1000 francs pour aider ceux qui vous défendent exemple Mr Lauener à racheter La Boillat en sortant de la bourse ! je suis prêt à mettre plus pour compenser ceux qui ne pourraient pas verser autant

mars 01, 2006 4:46 PM  
Anonymous Anonyme said...

Les Boillat, est-ce que vous avez eu le sentiment que la direction cherchait à faire redémarrer le site ou seulement à gagner encore du temps elle aussi?

Et l'inventaire????

mars 01, 2006 4:51 PM  
Anonymous Anonyme said...

Que les gens soient tristes pour les anciens cadres de la Boillat je le comprends parfaitement. Par contre, dire “qu'il faille se boucher le nez lorsqu'on s'approche de trop près de ces nouveaux "cadres"…” je trouve cela déplacé. N’oublions pas que ces personnes se retrouvent entre le marteau et l’enclume… personne nous prouve que des pressions n’ont pas été exercées sur eux… du genre: “tu vas à la Boillat remettre tout en place ou je te vire!”. Nous avons en face des être humains et je pense que beaucoup souffrent de cette situation, employés de Dornbach y compris.

Bon courage aux gens de la Boillat ; j’espère que vous retrouverez une situation calme et sereine aussi rapidement que possible.

mars 01, 2006 4:54 PM  
Blogger solidarnoch said...

HI, HI, HI,

aujourd'hui vous me faites particuliérement plaisir la Boillat.
Vous commencez de faire exactement comme le morpion, bien jouer, vous le prenez à son propre jeu.
BRAVO.
Il me retarde de voir la réponse du morpion et de ses petits.
Mais quand même quel bande d'incapable. Envoyer des personnes qui ne sont au courant de rien, à part lécher des bottes, pour faire repartir un entreprise pareille, avec tous les dangers que cela comporte, si cela n'est pas une preuve que la Boillat est dirigé par des charlots qui ont aucunne notion industrielle, et bien je ne sais pas se qu'il faut pour ouvrir les yeux à certain.
J'espére qu'aucun cadre licencié ne prendra part à cette mascarade.

mars 01, 2006 5:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme 4:54

Ces cadres sont des briseurs de grève et ils ont pris le risque d'être considérés comme tels. Qu'ils assument! Par combien leur salaire a été multiplié pour qu'ils acceptent d'aller à Reconvilier... Ils ont fait un choix en parfaite connaissance de cause et ils sont adultes que je sache.

mars 01, 2006 5:01 PM  
Anonymous Anonyme said...

Cinq cadres de Dornach étaient présents mercredi à la "Boillat". Mais Henri Bols n'a pas exclu que des chefs licenciés reçoivent un mandat provisoire durant la médiation afin d'aider les ouvriers à relancer la machine, notamment pour des opérations complexes.

ILS CONTINUENT A CE FOUTRE DU MONDE!!!!

seul on est rien... ensemble on peut tout!!!

Tj avec vous

mars 01, 2006 5:01 PM  
Anonymous Anonyme said...

C'est vrai, il faut rester correct envers les "cardres" de Dornach. C'est aussi un moyen de montrer la dignité des gars de la Boillat. La victoire morale peut s'avérer plus importante que la victoire purement pécunière.
OK on arrête la philo ici.
La BOILLAT VIVRA!!
ON est avec vous!

mars 01, 2006 5:03 PM  
Anonymous Anonyme said...

Anonyme

mars 01, 2006 4:54 PM

Les KAPOs sont au courant depuis longtemps de la situation, vu qu'ils ont vendu leurs camarades. Pour les nouveaux venus de Dornach, Klein , Fuchs et compagnie si ils n'ont pas encore compris, ils ne vont pas tarder à comprendre. On ne peut pas ignorer qu'on est complice d'une saloperie.
Ca va être difficile de commander avec un casque et des rétroviseurs sur la tête toute la journée.

mars 01, 2006 5:13 PM  
Blogger Padroll said...

Il faut privilégier les personnes capables de travailler dans le secteur. Ceux qui ont une expérience confirmée dans l'entreprise Boillat.
C'est évident.

Comme disait Karl, à propos de Machiavel, on n'obtient rien en étant désuni, avec 142 oui et 102 non et je ne sais plus combien de bulletins blancs.

Il ne faut pas hésiter sur la question des cadres. Il faut revendiquer que soient maintenus ceux qui étaient présents avant que n'éclate la crise (provoquée par des décisions de la direction de Swissmétal)

Des cadres insuffisamment formés peuvent mettre en danger la vie des employés. La Boillat ne fabrique pas de la dentelle.

mars 01, 2006 5:13 PM  
Anonymous Anonyme said...

Intervention auprès de la bourse suisse

Un juriste ne pourrait-il pas entreprendre une démarche afin de bloquer les actions de SM dans le but d'empêcher des délits d'initiés ?

Ne baissez pas les bras, vous trouverez bien une faille dans leur façon de tergiverser.

mars 01, 2006 5:13 PM  
Anonymous fund_killer said...

Hum ... je suis responsable rh dans une PME et je peux vous dire que certains toubibs délivrent des certificats de maladie à des employés pour pas grand chose. Alors je vois pas ce qui pourrait - d'un point de vue psychologique et psychique, empêcher vos collègues cadres de pas en faire autant. C'est légitime, là !

Et en plus ... ça a un nom : mobbying !

mars 01, 2006 5:20 PM  
Anonymous Anonyme said...

Pour repondre à un certain M.Schneider-Ammann la confiance , celle la , ça fait un moment qu'elle a était rompue bien avant la grève,( et c'est pas la faute aux travailleurs qui eux porten bien leur nom), si non la faute au directeur(directeur que lui ne le porte pas du tout bien ce nom), moi je le qualifie de dictateur et c'est bien le manque de confiance et de transparence qui a conduit a la prémiere grève déjà.
Quand il dit que les ouvriers paieront les pots cassés,pour son information il le font déjà avec des nuit d'insomnie, avec des dépresions et beaucoup de tristesse dans leur regard,(mais ça M.Schneider ne connaît pas)
mais par contre celui qui paiera vraiment les pots ce MH et ces copains, parce que c'est inhumain
ce qui font subir a toutes ces familles.
Au sujet de s'immiser dans leur travail vous voulez dire par la , qu'on doit les laisser détruire le savoir faire de 150 ans sans rien dire, et bien M.Schneider pas a la Boillat, dans nos coeurs cette grève elle est bien légale, et ça c'est plus important que tout.
(ceux qui n'omt pas de coeur ne peuvent pas comprendre).
Encore une chose M.Schneider-Ammann nous n'attendions pas moins de vous, patrons de patrons,le contraire m'aurait étonné, et tant que les lois seront faites par des gens aux salaires indécents (vu le travail qu'ils fournissent) le riches seront toujours plus riches donc plus défendables et le pauvres toujours plus pauvres, donc personne pour les défendre et c'est ne pas M.Deiss qui me contredira.
Ah! encore une question:
A quand un réprésantant des travailleurs au niveau suisse digne de ce nom?

Une femme de gréviste en colère!!!

VIVE LA BOILLAT, MAIS AVEC VOUS
PAS SANS VOUS, PARCE QUE C'EST BIEN PLUS COURAGEUX DE RESTER QUE D'ALLER CHERCHER DU TRAVAIL AILLEURS.

mars 01, 2006 5:22 PM  
Anonymous Anonyme said...

Pour repondre à un certain M.Schneider-Ammann la confiance , celle la , ça fait un moment qu'elle a était rompue bien avant la grève,( et c'est pas la faute aux travailleurs qui eux porten bien leur nom), si non la faute au directeur(directeur que lui ne le porte pas du tout bien ce nom), moi je le qualifie de dictateur et c'est bien le manque de confiance et de transparence qui a conduit a la prémiere grève déjà.
Quand il dit que les ouvriers paieront les pots cassés,pour son information il le font déjà avec des nuit d'insomnie, avec des dépresions et beaucoup de tristesse dans leur regard,(mais ça M.Schneider ne connaît pas)
mais par contre celui qui paiera vraiment les pots ce MH et ces copains, parce que c'est inhumain
ce qui font subir a toutes ces familles.
Au sujet de s'immiser dans leur travail vous voulez dire par la , qu'on doit les laisser détruire le savoir faire de 150 ans sans rien dire, et bien M.Schneider pas a la Boillat, dans nos coeurs cette grève elle est bien légale, et ça c'est plus important que tout.
(ceux qui n'omt pas de coeur ne peuvent pas comprendre).
Encore une chose M.Schneider-Ammann nous n'attendions pas moins de vous, patrons de patrons,le contraire m'aurait étonné, et tant que les lois seront faites par des gens aux salaires indécents (vu le travail qu'ils fournissent) le riches seront toujours plus riches donc plus défendables et le pauvres toujours plus pauvres, donc personne pour les défendre et c'est ne pas M.Deiss qui me contredira.
Ah! encore une question:
A quand un réprésantant des travailleurs au niveau suisse digne de ce nom?

Une femme de gréviste en colère!!!

VIVE LA BOILLAT, MAIS AVEC VOUS
PAS SANS VOUS, PARCE QUE C'EST BIEN PLUS COURAGEUX DE RESTER QUE D'ALLER CHERCHER DU TRAVAIL AILLEURS.

mars 01, 2006 5:22 PM  
Anonymous Anonyme said...

Zavez vu que les grèves d'avertissement commencent dans la métallurgie en Allemagne...

http://www.romandie.com/infos/news/060301155710.egcn5c8m.asp

Haha et les négociations pour la Rhénanie du Nord-Wesphalie débutent vendredi.

mars 01, 2006 5:22 PM  
Blogger Karl said...

@Takou

Vous avez mis le doigt sur un problème en effet. Mais n'est-il pas possible de le résoudre en se concertant à l'avance, entre cadres et ouvriers?

mars 01, 2006 5:23 PM  
Blogger Padroll said...

On espère d'avancer vers une solution, avec les médiations, les juristes. Mais si vraiment on ne pouvait pas révoquer les nouveaux cadres de Dornach, il faudrait au moins penser à engager un ergonome ou quelqu'un dans le genre, capable de traduire le malaise d'un employé qui doit fonctionner autrement, mais qui n'a pas été bien préparé à ça (bien sûr la facture de l'ergonome, il faut l'envoyer à Swissmétal, mais si l'action monte toujours, ils n'auront pas trop de problèmes à payer)

mars 01, 2006 5:28 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Anonyme 4:54

Les kapos d'origine (ceux de Mathausen, d'Auschwitz et autres) étaient aussi des êtres humains, du moins dans le sens biologique du terme. Ils ont aussi utilisés vos arguments pour se justifier plus tard. Beaucoup ont été tout de même fusillés ou pendus. Comme quoi, toute proportion gardée…

mars 01, 2006 5:31 PM  
Anonymous Anonyme said...

220'932.60 francs. Chapeau la solidarité!

mars 01, 2006 5:41 PM  
Anonymous dos formatted said...

les nouvelles de cet après-midi sont d'un certain point de vue rassurantes et raffraîchissantes. On sent que vous faites bloc face à l'adversité.

Continuez à être intransigeants dans vos décisions, et n'aidez pas à redémarrer quoique ce soit sans garantie. Le coup de la plainte... j'ai bien dû rire.

Le père Bols, il a pas de bol avec la Boillat, il manque vraiment d'autorité ce minable avec ses kapos. C'est le morpion qui doit pas être content! Et s'il les vire, ma foi, c'est leur problème. Qu'est ce que c'est que ces théories à la mord-moi-le-noeud de comprendre ces pauvres envoyés de Dornach? (cf anonyme 4h54) Personne ne parle de les taper ou de les pendre, juste de leur faire bien comprendre qu'ils ne sont pas vraiment désirés. Il faudrait peut-être étendre le tapis rouge?

Hellweg ne se pose pas de problème philosophique pour l'avenir de la Boillat...

Merci de satisfaire ma curiosité malsaine: qu'est-ce qu'un taupier peut bien faire pour aider à remettre les machines en marche. Un taupier, ça va dans les champs et ça chasse les taupes, alors il me manque un bout du puzzle.

@anonyme de 15h03 Si tu as une idée pour faire avancer le schmilblik, elle sera appréciée. Alors, à table, plutôt que de faire le difficile avec le menu: si tu n'aimes pas la polenta, passe aux fourneaux...

A part cela, bien au chaud devant mon écran, comme disait quelqu'un, je trouve formidable votre travail collectif, vous les grévistes, je vous admire, très sincèrement, pour votre retenue et votre intelligence. Chapeau!

Je souhaite très sincèrement que Hellweg cède et qu'il perde ses plumes dans ce combat inégal. je répète cependant ce que j'écrivais ce matin: Pensez à vous, à votre famille, c'est l'essentiel, préparer-vous au pire avec d'être surpris par le meilleur!

A propos, Hellweg, il avait pas l'air en forme dans le QJ, hier, vous avez remarqué. P'tet le manque de sommeil?

Je pense et j'espère que les cadres licenciés feront bloc et n'aideront pas à faire redémarrer la machine. Ils ont mieux à faire, soutenir ceux qui restent, préparer leur CV, préparer l'ère après-Hellweg.

La Boillat vivra !

mars 01, 2006 5:45 PM  
Anonymous solidaire.. said...

Je vous dit bon MATCH à moutier ce soir (je pourrai pas y aller, snif..)
N'oubliez pas de soutenir LES deux équipes, et vous aurez un spectacle magnifique et une patinoire pleine , j'en suis sur! Et les "cadres" des buts seront bien défendus!

7-5 pour FM...LoL !! mais allez Moutier...

mars 01, 2006 5:46 PM  
Blogger Karl said...

@Dos formated

Le "taupier" dirige la sécurité à Swissmetal. Et, pour l'avoir vu à l'oeuvre, je vous jure que ça laisse songeur.

Mais alors d'où vient ce surnom? Je en sais pas...

mars 01, 2006 5:54 PM  
Anonymous Anonyme said...

Voilà, voilà,
Enfin cette fois, on avance !
En un mois, UNIA et consorts non pas fait la moitié du chemin que nous, les ouvriers de la Boillat, on a parcouru cet après-midi.Moins on les encadre, mieux ils se défendent ! Qui a dit : jamais aussi bien servi que par soi-même ?
Nous, on les a eu en face en les regardant dans les yeux, ces zèzès ! Et on peux vous le dire :
Dans le merdier, y sont aussi blanc / pâle que le reste de l'humanité peut l'être !
Suffit pas de répéter à tue-tête à Martinou que moi, White Rabbit et mon ami le Ras, on est tellement compétent que les micros spécificités de la Boillat on les souffle avec les narines d'un nourisson. A un moment donné, il faut prouvé "par les indicateurs que basiquement, selon le trend voulu par le daily business sans entamer le capital-risque..." On y arrive...
C'est que le bestiau à mal à la patte !
Les masques sont tombés. On leur a montré qui définissait les règles, cette fois.Cela fait assez longtemps qu'ils pilotent les choses à leur guise, Médiateur compris. Quand l'un dit noir et l'autre blanc, et qu'on est jamais renseigné sur le gris, il faut aussi que le monde voie des 2 yeux.

Il faut la jouer fino, et on y arrivera...

Interviewé

mars 01, 2006 5:59 PM  
Anonymous humble avis said...

Visité le site uzine3, bravo!
Quelle efficacité, c'est tellement la classe: j'en ai le coeur qui bat de contentement et de fierté pour vous!
Courage!
Dieu vous bénisse!

mars 01, 2006 6:53 PM  
Anonymous espérance said...

Je suis très contente que les ouvriers non syndiqués recevront un salaire la semaine prochaine.

Nous sommes tous dans la même galère syndiqués ou pas!

Quand j'ai payé mes cotisations Unia aujourd'hui, j'ai fait la grimace. Cette bande de lâcheurs ne méritent pas notre argent même s'ils nous ont fait "don" de 3000.-qui sont déjà dépensés avec les paiements.

BRAVO aussi pour le site UZINE 3

mars 01, 2006 7:07 PM  
Anonymous Anonyme said...

Honte aux collabos ...
Honte à M. Bols qui a menti ce midi à la radio, et qui ce soir à la tv dit : "il ne faudrait pas que ce que demandent les ouvriers retardent trop la reprise du travail", qui à retardé et retarde les négociations ???
Pourquoi dans 9 jours la suite ???
Tout devait être prête ce matin, la direction savait que le travail devait reprendre et rien n'est organisé par elle dans ce sens ?
Il faut être bouché pour ne pas se rendre compte que tous ces messieurs sont archi nuls !!!
Ca fait vomir, tous ces mensonges, toute cette magouille, je ne peux plus me concentrer sur mon travail et sur ce que j'ai à faire chez moi tant cette injustice me bouffe de l'intérieur.
Mais il faut encore vous battre, toutes les pistes sont ouvertes et ensemble vous allez y arriver.
Il y a de très bonnes réactions de la part des ouvriers, leur comportement donne de l'espoir !
De tout coeur avec vous !
La Boillat vivra

mars 01, 2006 7:20 PM  
Anonymous Anonyme said...

Les kapos.... HA ha ha. Faites gaffe car il y en a déjà beaucoup et depuis longtemps à la Boillat. Commençons par P.R., aujourd'hui vu que son nom est dans les journaux il aura des soucis pour ce présenter ailleurs c'est pour cela qu'il est soit disant solidaire. Si il fait comme en 2004 bonjour l'ambiance attention il n'hésitera pas à licencier l'un ou l'autre d'entre nous. Puis vienne tous les autres même certains employés qui disent : Ben ils (les ouvriers) n'ont qu'à bosser Samedi et Dimanche (pas eux ils veulent préserver leur vie de famille) et en plus les mêmes sont malades (imaginaires) et présents pour faire bien devant les grévistes ouvriers. C'est ceux la qui me dégoute le plus car ils ne sont même pas capable d'assumer leur petite (toute petite)opinion. Donc même si (je l'espère) un "magic" (pas module) repreneur poindrait le bout de son nez il faudra songer sérieusement à faire changer les idées de ces petits employés qui nous ont fait chier (excuser du terme) et cela depuis un long moment même avant l'arrivée du MORPION....
COURAGE, LA BOILLAT VIVRA même sans eux soyez et restez en sûr

mars 01, 2006 7:34 PM  
Anonymous Takou said...

@ anonyme de 7:34

Tout à fait d'accord ;o)

@ karl

Entre djeun'z ont peut se dire tu, tu sais.

mars 01, 2006 8:41 PM  
Blogger bourlu said...

Salut à tous, je vous suis fidèle depuis le départ et même que ce combat n'est pas directement le mien, je vous resterai fidèle par les liens sacrés du Coeur. Longue VIE à vous les BOILLATS! Pas directement le mien et pourtant! C'est ma région que l'on touche, mon identité, ma Terre... et quand on touche ma Terre, je finis par me sentir concerné... alors c'est vrai il en a fallut du temps, mais là je retrousse mes manches et me met au boulot... en tout cas je fais travailler mes méninges et là je n'ai pas besoin de p'tits kapos pour les mettre en marche, c'est mon savoir faire propre! En lisant tous ces commentaires (certains vont droit au coeur... d'autres directement dans la déchiqueteuse...), je me suis demandé s'il n'était pas possible de bousculer ces employés de Dornach, tout doucement bien entendu et juridiquement clean évidemment! Je propose que chaque signataire de "Protocole de soutien à la Boillat" envoie une lettre par semaine à Dornach, juste pour saturer un peu leur secrétariat... imaginez chaque lundi 8000 lettres... identiques. Amnesty International utilise ce procédé! Partant du principe qu'il va être difficle de faire sauter le CA et MH en même temps on pourrait tenter de faire une pression, certe symbolique, sur le CA en écrivant ce qui suit:

"Monsieur le Président du Conseil d'Administration de Swissmetall, en tant que signataire du Protocole de soutien à la Boillat, je tiens à vous exprimer ma profonde préoccupation concernant le sort de tous le personnel de la Boillat. Le personnel de la Boillat à simplement refuser de se soumettre au dictat de la finance au détriment de son savoir faire. Ce personnel coure actuellement le risque de perdre son emploi et de se retrouver dans une situation de précarité. En tant que signataire du protocol, je vous demande, Monsieur le Président du Conseil d'Administration de Swissmetall, de faire ce qui est en votre pouvoir, à savoir relever, avec effet immédiat et inconditionnel, de ces fonctions, votre directeur Géneral, Monsieur Martin Hellweg. En outre, je demande au Conseil Général de proposer sans délai une alternative au personnel déjà licencié.
C'est avec l'espoir d'être entendu-e que je vous prie d'agréer, Monsieur le Président du Conseil d'Administration de Swissmetall, ma haute considération."

Voilà je que je proposerais... chaque semaine 8000 lettres et plus si entente.... Cette lettre pourrait être intégrée au site boillat.org et téléchargée comme la déclaration...

Du fond du coeur en pensée avec vous

mars 01, 2006 8:46 PM  
Anonymous Anonyme said...

mars 01, 2006 7:34 PM

Un Troll vient de pointer le bout de son nez, laissons le déconner.
Ca sent la petite vengeance. Restez uni(e)s et n'oubliez pas de traîner les pieds.

mars 01, 2006 8:47 PM  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour tous... Je suis le blog depuis le début. Je trouve fantastique le nombre d'idées qu'il y a... Mais des fois ce qui me fait mal c'est que j'ai l'impression qu'elles ne sont parfois pas exploitées jusqu'au bout. @bourlu ...
Ton idée est chouette... Y a qqn qui concrètement peut faire qqch ? pour que cette idée ne s'évapore pas ou reste stérile ?
Est-ce qu'un mémo de toutes les bonnes idées existe ?!? Karl ?!?
Encore merci à tous ceux et celles qui s'implique... dans l'ombre et sur le devant de la scène.
Je suis de tout coeur avec vous le Boillat... Fidèle.

mars 01, 2006 9:03 PM  
Anonymous Anonyme said...

Bonsoir,
Quelle belle journée car pour une fois nous avons bien ri.
Ce nid de vipères sur la scène à 13H30 (pardonnez mois les vipères sans pattes) qui arrivent tout sourire mais qui repartent sous les sifflets quel bonheur.
Les salariée de la Boillat qui font la nique à Bols et ses kapos c'est un délice. Que dire de Alanou et de Hirschweg deux cons qui n'ont même pas le courage des se mettre au premier rang (lamanananantable).
Pourquoi le taupier, tout simplement que c'est un plus joli nom que la taupe. Il cherche toujours un élévateur à gaz mais comme c'est une taupe il est passé 4 fois à côté sans le voir.
Allez la BOILLAT VAINCRA.

mars 01, 2006 9:12 PM  
Anonymous solidaire.. said...

@ bourlu..
excellente idée, qui mérite dêtre appliquée..mais comme toi, je ne suis pas sur place..alors, attendons..

@21h03 c juste, je me pose les même questions...

@ 21h12.. LoL ça met du baume au coeur de vous entendre dire ça ..Je rigole..

@ tous n'oubliez pas de parler du match Franche-montagne--Moutier, pas du résultat bien sur, mais de l'ambiance et des annecdotes..qu'on puisse croire qu'on y était!!!

Merçi!!

mars 01, 2006 9:26 PM  
Anonymous Anonyme said...

J'ai entrevu l'info concernant sur la TSR à 19h30. Houlà, on ne peut pas dire que ça respirait la joie de vivre!

Courage les Boillat!

mars 01, 2006 9:31 PM  
Anonymous bien informé said...

@rigeur
Allez ressort du bois tout n'est pas fini.
C'est le frangin de la frangine qui te le dit.

mars 01, 2006 9:34 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ solidaire...

Ah si on veut le résultat, surtout si les Teignons ont battu les Moutier.

mars 01, 2006 9:34 PM  
Anonymous solidaire.. said...

Là, d'accord..de toute façon les teignons sont meilleurs que les moitiés....(au hockey!) LoooL

mars 01, 2006 9:42 PM  
Anonymous idéaliste incurable said...

@frodon

Frodon, comment as-tu vécu la reprise du travail ? Merci de nous le dire en deux mots sur le blog.
Courage, courage, courage et n'oublie pas, tu peux toujours aller à l'Uzine 3 !
Dieu te garde et tous ceux de la Boillat et de leurs familles aussi.

mars 01, 2006 9:43 PM  
Anonymous Anonyme said...

RFJ, journal de 18h
http://www.rjb.ch/?page=80

mars 01, 2006 9:50 PM  
Anonymous Participante au Centre autonome de Jeunesse, Bienne said...

Le 23 février 2006, le Conseil de Ville refusait d’entrer en matière (à une voix près: il fallait une majorité des deux-tiers) sur une proposition de modification de l’ordre du jour qui aurait permisde traiter une proposition de versement de la Commune municipale de Bienne au fonds de soutien.
Le lendemain, le Journal du Jura publiait le titre suivant: „La Coupole passe, la Boillat casse“. Comparaison qui paraît pour le moins curieuse, même si l’article, lui, était plus précis et différencié.
C’est un scandale que cette modification de l’ordre du jour n’ait pas passé la rampe (merci la droite!).
L’assemblée d’usagers et d’usagères du Centre Autonome de Jeunesse (qui autogère la Coupole et le réseau-CAJ) de mardi dernier a manifesté plus solidarité que le Conseil de ville: Elle a décidé à l’unanimité de verser 1'000.- CHF au fonds de grève de la commune de Reconvilier.
La Boillat vivra! Vive l’autogestion!

mars 01, 2006 10:09 PM  
Anonymous noir & rouge said...

@Centre Autonome de jeunesse, Bienne
Super! Multiplier et étendre la solidarité (notamment en Suisse alémanique!).
Cette lutte n'est pas seulement celle des boillats ou de la région, mais celle de tous les salariéEs de ce pays!
Faisons plier le commandement capitaliste!

mars 01, 2006 10:15 PM  
Anonymous Anonyme said...

Pour anonyme 7.34

C'est pas avec des commentaires comme le vôtre que l'on va sauver La Boillat ...

C'est toujours facile de critiquer les autres mais faut amener des idées aussi.
Sur ce blog il y a plein de gens qui vous disent : "Restez unis" c'est sans doute pas pour rien !
Diviser pour semer la zizanie, ça c'est une des tac tic à MH qui ne doit pas être reprise par les Boillat.
Sans vouloir attiser le feu ...c'est juste ce que m'a inspiré ce commentaire.
La Boillat vivra

mars 01, 2006 10:19 PM  
Anonymous Petit ours said...

Ca a déjà été dit mais ça fait plaisir de le répéter car aujourd'hui était une journée foooooormidable (n'est-ce pas M. Ogi). Après 5 semaines de blabla sans résultats, enfin de l'action. Aujourd'hui la Boillat a parlé avec son coeur et avec ses tripes. Les "qui vous savez" l'ont appris à leur dépens. Aujourd'hui spécialement je suis fier de faire partie de la Boillat. Ils sont peut-être en train de nous concocter une réponse martinesque mais il ne nous font pas peur.
Ce n'est pas le moment de lacher prise.

mars 01, 2006 10:23 PM  
Anonymous Anonyme said...

Oui, j'ai noté le lien vers RFJ, parce que le doc. de ce soir au nouvelles de 18h sonne bien!

Bravo la Boillat!

On vous tient les pouces, fort, fort, fort!

Bonsoir à Rigueur, bloggueur parmi les bloggueurs qui fond chaud au coeur.

mars 01, 2006 10:37 PM  
Anonymous dos formatted said...

bien vu petit ours!

On est très fiers de vous! Quel bonheur de sentir votre moral qui remonte un peu.

Les morbac's (=morpion au pluriel) de Dornach, ils ont plein de sales coups en réserve dans leur sac à dos, des tordus comme pas deux, mais vous êtes les plus malins, vous avez une bonne chance de les avoir à l'usure.

Le chef Morpion, il risque bien d'en avoir assez et de fermer la porte de la Boillat, si vous y mettez du coeur et que vous le harcelez trop bien. Préparez quand même vos arrières.

Gardez la balle au pied comme on dit.

Ne vous laissez pas diviser par des remarques imbéciles (ou inappropriées) comme celle du petit troll anonyme de 07h34. C'est pas l'heure des règlements de compte. Les disputes internes ne nous regardent pas et ne font pas avancer le débat.

Quand la Boillat sera sauvée, il y aura une nouvelle donne et chacun pourra s'expliquer. Celui qui ne s'y sentira plus bien, pourra toujours donner son congé. Je suis certain que vous saurez vous expliquer honorablement entre vous, puisque vous savez rester si digne face au problème d'aujourd'hui.

Ce n'est qu'un début, continuons le combat !!!

et 8455 signatures sur la déclaration!

mars 01, 2006 10:55 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je ne sais pas si cela a déjà été relevé sur le blog mais ce matin, alors que l'on était censé reprendre le boulot, la direction a envoyé aux commissions un courrier de préavis de licenciements collectifs. Ces licenciements (130?) seront prononcés avant le 10 mars ! Pour monsieur Ragusa il s'agira certainement d'une "regrettable coïncidence" mais nous nous savons bien que nous n'avons plus rien à attendre de ces gens-là.

mars 01, 2006 10:58 PM  
Anonymous bien informé said...

Pour une fois il me manque une info.
Où peut-on trouver le texte de la lettre des cadres de Dornach publiée en annonce payante dans le TEMPS?
Si jamais le téléphone et internet sont à nouveau coupés dans l'usine.

mars 01, 2006 11:04 PM  
Anonymous dos formatted said...

@bien informé

si tu veux, je te scanne le texte et je le file au mail à Karl ou à une adresse que tu me passes. OK?

mars 01, 2006 11:09 PM  
Anonymous bien informé said...

@ dos formatted
Passe le à Karl dit lui que c'est pour moi il connait mon adresse email.
Merci

mars 01, 2006 11:20 PM  
Anonymous Michel (l'autre) said...

Bravo : Bonne résistance...
Pour ma part, je reste convaincu que la résistance active (et non pas passive comme le disait je sais plus qui), est un moyen de lutte très fort.
Je parlais dimanche des chars russes à Prague en 1968 qui étaient rendus inopérants par la résistance des gens.
Après 9 mois, certains dirigeants ont craqués, et la lutte a été perdue.
Continuez, vous êtes dans la bonne voie.
Avec un peu d'imagination, d'obstination, de solidarité, vous pouvez bloquer le travail sans perdre votre dignité, ni pouvoir être accusé de "sabotage".
Vous avez trouvé un élément incontournable aujourd'hui avec l'histoire du jugement, et il semble que les questions de sécurité non résolues par absence des cadres vous donnent un pouvoir tout aussi incontournable.
S'il vous apparaît qu'il y a des revendications non-négociables au préalable pour assurer la survie de vos usines, telles que le retour inconditionnel des cadres et une direction autonome, alors foncez, et résistez. Il y a mille moyens. Et beaucoup de propositions de bloggueurs (internes ou externes à la Boillat) sont d'une grande intelligence

On voit bien d'ici que c'est dur. Vous êtes magnifiques et admirables.

Solidairement

mars 01, 2006 11:40 PM  
Anonymous Anonyme said...

L'art de la guerre, connaître son ennemi et prévoir le pire.
Toujours prêts... yeeees!

Après la lecture de ce préavis de grèves en Allemagne,

http://www.romandie.com/infos/News3/060301155710.egcn5c8m.asp

où l' apprend que plus de 800 000 metallurgistes se préparent à faire des grèves un peu partout dans le pays...

... je songe que l'on y ecrute facilement de la main d'oeuvre à bon marché. Alors attention, ici à Reconvilier.

Au vu du message de auteur anonyme de 10:58, il est prévisible que la direction embauche déjà ailleurs.

Du côté du meilleur, la lettre de Bourlu de 8:46 PM est une riche idée!

La Boillat vivra!

mars 01, 2006 11:43 PM  
Anonymous Anonyme said...

A 13H30 in the fion la fine équipe. Se soir je vais enfin pouvoir dormir d'un sommeil de laiton. Le moral est remonté d'un cran. Moins on bosse en étant présent et plus ça coûte cher à notre petit Martinou. Finalement il va comprendre qu'il a plus a gagner en se tirant plutôt qu'en se cramponnant comme un morpion.

mars 02, 2006 12:15 AM  
Anonymous Anonyme said...

Résultat du match

8-4 pour Moutier

Yes

mars 02, 2006 12:19 AM  
Blogger Karl said...

Bien joué!

En plus il y a eu plein de buts.. cool! En espérant qu'il y avait ausis du monde!

mars 02, 2006 12:20 AM  
Blogger Karl said...

Bonsoir,

Je n'étais pas trop là ce soir...

@Bourlu

L'idée est bonne. Mais comme M. Hellweg est membre du CA, il est indéboulonable. Il faut une AG des actionnaires pour le licewncier de son poste de CEO.

De plus, vous pariez qu'il contrôle indirectement une bonne partie de l'actionnariat? (Il ne faut que, je pense 10-15% du capital-action pour faire la pluie et le beau temps à SM).


@Tout le monde

Bien de sdossiers avec des idées partout dedans sont ouverts. Même si tout ne paraît pas sur le blog, sachez que j'essaie de recruter des personnes compétentes dans les domaines intéressants.

En l'occurence, concernant certains problèmes, si un juriste pouvait s'annoncer...

Enfin, quand une action est à votre portée, n'hésitez pas à la mener par vous-même, en demandant des conseils ou de l'assistance ici, en m'écrivant, ou en passant à l'uZine 3.

Merci à tous pour vos messages!

mars 02, 2006 12:20 AM  
Anonymous dos formatted said...

Les gars, vous l'avez bien mérité, cette journée payée sans bosser.

Méfiez-vous tout de même du morpion, il va tailler dans l'effectif, mais vous êtes assez grands pour le deviner.

Je vous admire pour votre courage!

Bonne nuit!

mars 02, 2006 12:25 AM  
Anonymous Anonyme said...

Le clapotis des vagues n'est pas bruyant.


sape...sape...sape...sape

mars 02, 2006 12:39 AM  
Anonymous Anonyme said...

Ce qu'il y a de bien avec le hockey, c'est qu'il faut deux équipes pour jouer. Pas comme à la Boillat ou il n'y a que l'arbitre qui joue avec les équipes aux vestiaires. Quoiqu'aujourd'hui lors de la présentation aux sponsors, l'équipe des Dornach renforcé s'est faite copieusement sifflé par un public de connaisseurs.

mars 02, 2006 12:44 AM  
Anonymous Anonyme said...

je sais plus si je l'ai lu ici ou entendu quelque part mais bon.
JE voulais rappeler quelque chose qu'il me semble spécial!
Helweg dirige plusieur chose.... le CA et je sais plus comment cela s'appel... le machin des actionnaire!!!

Ceci dit, il est a deux place a la foi et cela est interdit par la loi, me semble-t-il!

peut-être que je me trompe mais je ne crois pas... quelqu'un est au courrant?

mars 02, 2006 12:59 AM  
Blogger Karl said...

à Anonyme de 12:59Pm

M. Hellweg est membre du CA et CEO du groupe Swissmetal. De plus, il travaille chez Ally Mangement.

Rien de tout cela n'est illégal en soi. Mais ça ne veut pas dire que M. Hellweg ne fait rien d'illégal de manière discrète.

mars 02, 2006 1:08 AM  
Anonymous expatrié said...

salut à tous.
J'ai enfin pu m'arracher à mon clavier pour revenir respirer l'air de la vallée. Il est plutôt requinquant. Le match? ah oui, y avait un match... celui-là il est terminé, le score est connu... en revanche, j'en connais une qui n'est pas encore au bout de la partie. Bravo aux "ouin-ouins" d'uZine 3, merci aux Boillats de présents à Moutier de nous (ma madame et moi) avoir accepté dans le cercle. C'est un honneur et un privilège. Maintenant, plus que jamais, je suis convaincu que

LA BOILLAT VIVRA!

(et là , dodo!)

mars 02, 2006 1:40 AM  
Anonymous Anonyme said...

Ce qu'il y a de bien avec le hockey, c'est qu'il faut deux équipes pour jouer. Pas comme à la Boillat ou il n'y a que l'arbitre qui joue avec les équipes aux vestiaires. Quoi que hier lors de la présentation aux sponsors, l'équipe des Dornach renforcé s'est faite copieusement sifflé par un public de connaisseurs

mars 02, 2006 8:33 AM  
Anonymous Anonyme said...

je suis quand même déçu que le canton du jura n'ait pas aprouvé l'OPA sur SM... Je trouve cette idée tellement merveilleuse... réétatisation d'entreprise!!!

mars 03, 2006 2:58 AM  
Anonymous Anonyme said...

salut Karl...

je ne suis pas certain de cela... faudrait un juriste pour trancher....

mars 03, 2006 3:04 AM  
Anonymous Anonyme said...

j'ai entendu des truc bizard...

Les gosses de certains judas ce ferait mal recevoir a l'école... Personnellement je trouve cela un peu triste même si des crétins ce comportes comme de vrai lacheur et égoïste... par contre s'attaquer a des gosses, je trouve cela a gerber... j'en connait un rayon et cela marque une personne pour toujours...
cela même si ce n'est pas un désir des grands mais si les enfants en entende parler tj des fois ça les pousse a faire des trucs pas cool!!!

alors s'il vous plaît dites a vos enfants de ne pas attaquer les autres.... ils n'y sont pour rien... c'est pas eux qui obligent leurs parents ou leur père de réagire comme ils le font...

Et si on luttent pour un meilleur avenir c'est pour tous et aussi pour les enfants de juda... ne soyons pas capitalisé à ce point...

même lui vous le rendra un jour... Peut-être!!!!

vive la solidarité..

seul on est pas grand chose, ensemble on est et on peut tout

mars 03, 2006 3:21 AM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home