dimanche, mars 26, 2006

On tient bon, et on contre-attaque

Rendez-vous

Oyez oyez! Il semble que tout n'ait pas été clairement dit, alors voilà, encore une fois:

Chaque membre du personnel de la Boillat est cordialement invité à l'assemblée du personnel le lundi 27 mars 2006, à 13H30, à la Salle des fêtes de Reconvilier. Licencié ou non, vous êtes invité à participer! Venez nombreux, vous êtes tous des Boillat!

Lundi soir, à 20H, à l'uZine 3, réunion pour décider de la suite des opérations. Il s'agira de préparer et de coordonner les actions. Là aussi, soyez nombreux!


Ca communique

Commençons par le communiqué du jour, celui du comité de soutien à la Boillat. Ils ont hâte de rétablir un minimum de vérité, le comité de soutien, et on les comprend. A lire donc, c'est bon pour la tête. (Version allemande).

Le Journal du Jura de ce lundi propose un article complet reprenant le communiqué du Comité de soutien à la Boillat, et des informations d'après lesquelles, comme toujours, on remarque que Martin Hellweg fait des choses moyennement honnêtes. Dans le communiqué mentionné, les auteurs soulignent le fait que Busch-Jaeger était en contact avec Martin Hellweg depuis au moins l'été 2005.

P. Oudot se trompe néanmoins sur un point important: le petit copain de Martinou chez Busch-Jaeger n'est probablement pas V. Suchordt, mais Dietrich Twietmeyer. Ce dernier fait partie de la direction de Busch-Jaeger aux côtés de V. Suchordt, et est promis, selon une source bien informée, à un poste au conseil d'administration de Swissmetal. Qui plus est, il trempe dans énormément d'affaires financières, parfois franchement douteuses. Un fidèle blogueur creuse le dossier. Il y a fort à parier que, depuis qu'il est entré dans Swissmetal, M. Hellweg lorgne du côté de Lüdenscheid.

Le Matin publie un article sur la vente aux enchères du Royal, dont le résultat total, 60'000 francs de récoltés, dont 42'000 pour les enchères, est impressionnant. Une dépêche ATS en a fait aussi un résumé et RJB a publié une photo sympathique. Commencée il y a 3 semaines avec plus de 40 oeuvres, de nombreux artistes ont contribué et porté le nombre d'oeuvres à plus de 80! Tous les détails sur le site de la vente, et un reportage dans Forums de dimanche, sur la RSR. "Magnifique" y a dit Nicolas Wuillemin, affirmation que je ne contesterai pas.

Autre sujet, l'éthique. Non, ça ne donne pas forcément mal à la tête... J'ai un petit article (que je n'avais pas remarqué mais sur lequel un soigneux anonyme a attiré mon attention) qui clarifie un peu les choses. Et on y parle de la Boillat, forcément.


Alors alors

Donc, ce lundi, le travail reprend à la Boillat, avec 112 personnes utiles de moins. Le total des licenciements d'ici le 29 mars, fin de la procédure de consultation si je ne m'abuse, devrait atteindre les 180. Resteraient 120 "élus" environ, qui ne figurent pas sur les listes établies par de petits Judas, ou ne sont pas jugés absolument vitaux pour certaines opérations par Swissmetal.

A 13H30, le personnel (tous les Boillat donc) se réunira pour décider de l'avenir de leur mouvement. Il faut bien comprendre une chose: combien même les non licenciés se remettraient au boulot sans discuter, la Boillat ne fonctionnerait pas. Même si les Boillat décidaient, disons à cause d'une onde cosmique très puissante qui leur dirait "Dooormez, je le veux!", de suivre à la lettre les ordres du maîîître, la Boillat ne fonctionnerait toujours pas. M. Hellweg (je craque encore une fois. Merci O. K. pour cette image!) est incompatible avec la Boillat, c'est tout. Il ne veut plus rien y produire, mais veut certainement y voler des choses, par contre. Comme les lopins.

Allez, encore une petite photo d'ambiance pour se faire plaisir. Merci à J. F.

236 Comments:

Anonymous oeil de moscou said...

La vente aux enchères qui s'est terminée tout à l'heure a, déjà, ramené 41'200.- dans la caisse.
Reste le règlement du solde des enchérisseur du NET...

Pas mal, pas mal !

Mes salutations à Edzola

PS: Wilmaaar était invisible...

mars 26, 2006 7:59 PM  
Anonymous Anonyme said...

BONSOIR à TOUS
quelqu'un pourrai me dire,quand est-ce que nous allons toucher de l'argent des fonds de grêve,depuis 2 semaines on nous dit qu'un ver sement sera fait,mais toujours rien,merci
courage à tous car la semaine s'annonce très tendue.

mars 26, 2006 8:07 PM  
Anonymous Anonyme said...

Hier il y avait plein de bonnes idées émises par Marlène... qu'en est-il ?!?
Est-ce que qqch va être fait ?!?
Et les rubans aux voitures ?????
Je pense qu'il faut faire effectivement qqch...

mars 26, 2006 8:40 PM  
Blogger Karl said...

Toutes les idées seront discutée lundi... Amenez donc les votres :-)

mars 26, 2006 8:44 PM  
Anonymous petzi said...

@ tous
Comme le dit karl, toutes les idée sont les bienvenue alors rendez-vous tous a l'uZine3 lundi 20 heures
Ne vous gènez surtout pas on a besoin de tous le monde

mars 26, 2006 9:10 PM  
Anonymous Anonyme said...

Bonsoir à tous, ce qui m'étonne c'est de ne plus entendre les entreprises de décolletage... avec ce qui est dit dans la presse, avec les licenciements, ils n'auront plus de marchandises de qualité sous peu... c'est également un énorme enjeux pour leur avenir ce qui s'est passé depuis la reprise du travail.

mars 26, 2006 9:25 PM  
Anonymous desiderata said...

Eléments pour l’opération « Cheval de Troie »
(état au 26 mars 2006)


1. Préambule : reprise des huit premiers points figurant dans la déclaration de soutien
2. Forme juridique : association au sens de 60 ss CC
3. Siège : Reconvilier, uZine3
4. Buts : Prise de participation financière au capital de Swissmetal - UMS Usines Métallurgiques Suisses SA, Berne
5. Membres de droit :
a. Toute collaboratrice ou tout collaborateur de Swissmetal Boillat à Reconvilier n’ayant pas démontré qu’il ne souscrit pas aux principes énoncés en préambule aux présents statuts
b. Toute ancienne collaboratrice ou tout ancien collaborateur de Swissmetal Boillat à Reconvilier n’ayant pas démontré qu’il ne souscrit pas aux principes énoncés en préambule aux présents statuts
6. Membres cotisants : toute personne physique ou morale souscrivant aux principes énoncés en préambule aux présents statuts en payant sa cotisation.
7. Cotisations : 2x fois le prix de l’action UMS arrondi à l’unité supérieure du cours de clôture du jour précédent le paiement de la cotisation, ainsi que CHF 60.00 pour les frais de livraison physique de deux titres UMS.
Les membres de droit ne paient pas de cotisation.
8. Chaque membre détient un droit pour obtenir livraison physique d’une action Swissmetal - UMS Usines Métallurgiques Suisses SA, Berne
9. Les pouvoirs de représentation n’appartiennent qu’à l’assemblée générale. Celle-ci se réunit à la même date et au même lieu que l’assemblée générale ordinaire ou extraordinaire de Swissmetal.

mars 26, 2006 9:53 PM  
Anonymous desiderata said...

Alternative minimaliste à l'opération "Cheval de Troie"

Réunir CHF 16'000.00 pour acheter 320 action UMS et les donner aux 320 Boillats.

Ceux-ci auront le choix entre se torcher avec ou s'exprimer lors de l'AG de Swissmetal le 7 juin 2006.

mars 26, 2006 9:58 PM  
Anonymous desiderata said...

me faisant l'écho d'anonyme de 8:07 je souhaite avoir des explications au sujet de l'apparent non versement en provenance des fonds de grêve.

mars 26, 2006 10:07 PM  
Anonymous Fred said...

Bonsoir à tous,

Bien reposé, super en forme, un p'tit jour de débrayage et ça repart, j'ai n'ai pas vu Martinou cet après-midi, au zoo de Bâle, il n'y a que des animaux, pas de monstres...

Bravo à toutes les personnes qui se sont investie à fond pour cette expo à Tavannes, et à tous les artistes, un succès de plus au palmares, et le chemin est encore pavé de victoires.
Demain et les jours suivants, ça va turbiner sec...

L'uZine3 libre, et bientôt ses deux grandes soeurs....

J'aime cette idée, mais que j'aime cette idée....

A demain donc, l'uZine3 ouverte exceptionnellement dès 8h30 du mat, avec croissants, café, et toute la détermination des Boillat.

Bonne nuit à tous

mars 26, 2006 10:19 PM  
Anonymous Anonyme said...

Anonyme de 8:40 Pm @ Karl.
Malheureusement je ne peux pas être là demain soir :-(
Mais j'aimerais vraiment être au courant des différentes actions...
Depuis le début je suis de très près la situation et essaie de m'engager du mieux que je peux...
Alors j'aimerais bien participer.
Comment faire pour être au courant ???
Etant donné que certaines tactiques ne pourront pas être divulguées sur le blog j'imagine...
merci de me répondre.
Courage à chacune à chacun. De tout coeur avec vous.

mars 26, 2006 10:23 PM  
Anonymous Patrice Brischoux said...

Les versements (allocations + fonds) ont été effectués, comme promis, la semaine passée.

Ils seront portés en compte en début de semaine prochaine

mars 26, 2006 10:32 PM  
Anonymous oeil de moscou said...

@ Desiderata de 9h58,

Je pense que le 7 juin, on ne parlera plus de SM.
Pourquoi ?

1) Si Boillat n'est pas vendu en entier cette semaine, le chaos qui suivra sera tel que SM sera en faillite bien avant !!!

2) Si Boillat est vendue, la manne apportée par cette opération suffira à peine à maintenir SM sous respiration artificielle. Le 7 juin sera sa mise à mort. En même temps le départ d'Hellweg... pour la prison !!
Eh puis, à la Boillat, on en aura plus rien à battre depuis plus d'un mois !!!!

3) Si, pour parachever notre mouvement, on devra se faire entendre... Vous verrez bien cette semaine qu'il n'y aura pas besoin de verser 1.- pour se faire entendre et se faire respecter...


Wait and see

mars 26, 2006 11:01 PM  
Blogger Karl said...

@Desiderata

L'opération cheval de Troie rencontre un intérêt.

Juste une chose: les statuts et une organisation ne sont pas nécessaires, à mon avis.

Jusqu'à mercredi, je pensais suspendre la poursuite de cette opération en public, mais revenir là-dessus dès après.

Vous pouvez m'écrire un email si vous voulez recevoir de plus amples informations, mais à partir de l'adresse (initiales "RB") que vous aviez employé auparavant.


@Oeil de Moscou

Quoi qu'il arrive, je pense que Swissmetal sera encore vivante (mais limite limite) en juin.

Et quoi qu'il arrive, l'AG des actionnaires sera un moment opportun parmi d'autres pour faire plonger Hellweg et ses sbires.

De plus, il faut qu'il sache dès maintenant qu'il ne s'en tirera pas comme ça s'il s'obstine.

mars 26, 2006 11:05 PM  
Anonymous PESCADOR said...

Salut à tout les boillats

Pour demain. L'assemblée é bien a la salle des fêtes pas a la salle communale; et l'heure
Quel quin peux me donne une petit info merci bonne nuit a toutes

mars 26, 2006 11:11 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme 8:40
Si tu as reçu la lettre d'expatrié et que tu lis le Blog tu sais exactement ce que tu dois savoir pour l'instant.

mars 26, 2006 11:14 PM  
Blogger Karl said...

@Pescador

Oups, je suis un gros nul:

L'assemblée est à 13H30. J'ajoute ça tout de suite à l'édito!

Merci et désolé!

mars 26, 2006 11:14 PM  
Anonymous PESCADOR said...

Merci KARL cet que mois je commence
L’après midi dans mon coin de outillage et la demain ça sera difficile la lute alors je vient plu tout a la séance merci.

mars 26, 2006 11:24 PM  
Anonymous paddy said...

Les chiffres et un résumé de l'expo au Royal sont sur ici

Pour ce qui est des actions futures, comme d'acheter des actions individuelles, c'est une super idée (j'ai pas lu les détails, j'ai les yeux qui se croisent)

Pour ce qui est de Rolf Bloch, je crois que le résultat de vendredi est positif. C'est pprobablement involontaire de sa part, mais sa médiation "loupée" provoqué un magnifique autogoal médiatique des têtes de noeud.

sape...sape...sape...sape...

A demain avec plein de bonnes idées

mars 26, 2006 11:27 PM  
Anonymous Zorro said...

@tous et toutes

"Il faut sans cesse tenter l'impossible, afin que le possible se réalise."
Hermann Hesse, écrivain allemand, confronté à des drames humains personnels...
Courage de chez courage pour demain ;-)

mars 26, 2006 11:47 PM  
Anonymous Anonyme said...

bonsoir concernant l'achat d'action pour participer à une éventuelle assemblée générale des actionnaires au mois de juin, je ne suis pas sûr, mais il fallai être actionnaire le 31 décembre 2005.A confirmé par un spécialiste, merci.

mars 26, 2006 11:53 PM  
Anonymous humble avis said...

Bonne nuit à tous, courage! Il y a du pain sur la planche, on dirait!
Cher Karl, tu nous mets l'eau à la bouche... et le couteau entre les dents ;-P Ca fait plaisir de vous lire.

Oeil de moscou: ouaip! Zorro, ouaip de chez ouaip!

Aaron 8:10, ouaip, aussi!
Mais bon, demain matin, est-ce l'heure de la Terre Promise?
Parce qu'avant de voir Martin "pointer", en Allemagne, dans le marasme si bien décrit par Marlène ci-dessus, il y en a 123 en Suisse - et bientôt 320, puis 3000, sinon 4000, selon les pronostics du début de la grève - qui sont censés, je dis bien censés, timbrer, ici(!)

Posons la question à quelques décideurs de nos contrées: ça ne gêne personne de sortir des caisses de l'assurance chômage quelques centaines de millions pour rembourser les boulots perdus grâce aux morpions?
Pas trop, ah, bon: vous avez raison, du moment que ce fric sort des poches des travailleurs et des chômeurs eux-même, à qui l'on coupe dare-dare dans les allocations, l'Etat et l'Economie tombent d'accord.
Ah, non, je me trompe: l'Economie, dans certains cas, c'est l'Etat dans l'Etat. L'Etat, c'est L'Etat Providence.
J'ai une idéé du tonnerre pour cette Economie-là et l'Etat Providence: un beau centre de finishing à 2.- de l'heure le tavailleur et/ou un Programme d'Occupation payé par le Seco à Reconvilier, ne serait-ce pas un parfait Atelier Protégé au bénéfice de SM, par exemple?
Mes Amis Invalides, on va bientôt recruter!
Les autres, on va vous y réinsérer de force, en ordre!
Bah, plus on est de fous et d'éclopés de la guerre, plus on rit!
Non, là, je plaisantais...

Mais tu as raison, Aaron: il n'y a pas d'esclave, ni de marionnette pour quiconque ici. A propos, si des psy écoutent, dites-nous: ce CEO de SM, là, ce n'est pas un malade psychique du tout, n'est-ce pas? C'est un pervers narcissique, je crois. Il aime ce qu'il détruit et détruit ce qu'il aime. Il a besoin de culpabiliser ses victimes. Ca ne se soigne pas, c'est une construction de la personnalité: il s'empêche de souffrir. Juste? Si oui, c'est lui, l'enchaîné, car il est déshumanisé.

Merci de toutes les explications sur les plans d'attaques juridiques, et en particulier celles de Brain, Sana, Desiderata...! C'est juste que de se battre, cela garde le moral.
Gandhi a dit: "avant de commencer un combat, pose-toi la question: est-ce que je me bats pour me venger, ou est-ce que je me bats pour faire changer les choses?"

Pour saluer le printemps, mais au raz des pâquerettes, pour ceux à qui ça ne monte pas trop les tours et/ou sont insomniaques, et si ça peut servir:
LACI ***** http://www.admin.ch/ch/f/rs/837_0/index.html*******loi sur le chômage
CO ***** http://www.admin.ch/ch/f/rs/22.html****** Code des obligations
CP ***** http://www.admin.ch/ch/f/rs/c311_0.html******* Code pénal

Gratuit, payé avec nos impôts, merci qui?

VIVE LES BOILLAT LIBRES!
LA BOILLAT VIVRA!
Bonne nuit ;-))

mars 27, 2006 12:06 AM  
Anonymous desiderata said...

@ Karl de 11:05

J'en prends acte, mais persiste à penser qu'une telle opération n'est pas réalisable sans une structure minimale.

mars 27, 2006 12:08 AM  
Anonymous Poivre said...

A mes potes qui font partie des 133 (112+21)
A mes potes qui doivent bosser demain avec des Kapos incapables

.....................

je ne trouve pas les mots (même moi! c'est dire).........................

ON NE VA PAS LES LAISSER FERMER NOTRE USINE !!!

mars 27, 2006 12:20 AM  
Anonymous Zorro said...

@ux littéraires
@ux autres aussi...

Pour dormir sans cauchemar..., précisions à mon commentaire de mars 26, 2006 11:47 PM:
"Hermann Hesse, écrivain suisse d'origine allemande.
Prix Nobel de la paix en 1946".

Sur ce, bonne nuit ;-)

mars 27, 2006 12:21 AM  
Anonymous expatrié said...

@tous

Sur le dernier post de l'article précédent: quelques réactions au mailing de la nuit dernière...

mars 27, 2006 12:56 AM  
Anonymous Anonyme said...

@Poivre
Bonne nuit et gros bisous.
Se soir au lit tôt, car demain il faut que je sois en forme pour bosser un max et être présentable devant le nouveau directeur. Je me suis entraîné tous le dimanche.

mars 27, 2006 12:58 AM  
Anonymous dans le baba said...

@expatrié
Ils ont du soucis à se faire Martinou et sa bande. Ca commence à leur péter à la gueule de partout. Elisabeth Zölch l'avait prévenu le Martinou,je cite:

Vous porterez l'entière responsabilité en cas d'embrasement dans la région.

Merci pour votre boulot à toi et à Karl.

mars 27, 2006 1:17 AM  
Anonymous Blondinet said...

@Kerian
Tu es née a un moment historique.
Malgré les tripes nouées nous avons bu le champagne à ta santé.
Une étincelle d'espoir dans une journée morose.
Félicitations a ton papa et ta maman.

mars 27, 2006 1:37 AM

mars 27, 2006 1:39 AM  
Anonymous Poivre said...

Assez de bla-bla, zou dans le tas!


Il est pas bô mon slogan ?

mars 27, 2006 1:42 AM  
Anonymous Blondinet said...

@poivre
Comme tu dis, cette fois la sauce va être poivrée. Le bla bla c'était juste pour rire.

mars 27, 2006 1:56 AM  
Anonymous Marlène said...

@ Anonyme 501 PM du 26 mars

La remarque est très juste.
L'action en justice est recevable si on est actionnaire avant cette action et il y a un délai imparti.
Si on vient juste d'acheter les actions, la requête risque d'être rejetée.

UNIA possède des actions. Elle peut agir. On peut encore rêver...!

mars 27, 2006 2:57 AM  
Anonymous dos formatted said...

Santé et longue vie à Kerian! félicitations aux heureux parents

Bienvenue au monde, petit bonhomme, nous espérons tous pour toi que, en grandissant, tu continues de voir "La Boillat" sur les murs de cette grande usine à Reconvilier et que, oui c'est possible, l'affreux mot "swissmetal" soit effacé!

...

mille merci Karl pour cet édito percutant et bravo au comité de soutien qui proclame si bien la réalité des faits.

J'attends avec impatience la suite des événements.

Bonne journée à tous et que Dieu vous garde!

mars 27, 2006 6:44 AM  
Anonymous Anonyme said...

Twietmeyer doit normalement entrer à la prochaine AG au conseil d'administration.
Un article à ce sujet avait déj paru le 16 février dans la Wochenzeitung.


Reconvilier
Umdenken von unten
Von Helen Brügger


Ohne eine neue Industriepolitik sind Fabrikschliessungen nicht zu verhindern.
21 Tage lang streikte die Belegschaft der «Boillat» in Reconvilier. Dann war sie am Dienstag bereit, die Arbeit für die Dauer von Verhandlungen wieder aufzunehmen, und stimmte einem Vermittlungsvorschlag des - von Bundesrat Deiss ernannten - Mediators Rolf Bloch zu: Dies unter der Bedingung, dass die Swissmetal-Direktion die 35 ausgesprochenen und 120 angekündigten Entlassungen für die Dauer der Verhandlungen zurücknehme und einen eigenen Direktor für die «Boillat» einsetze. Bis Redaktionsschluss am Mittwoch war die Direktion nicht auf Blochs Vorschlag eingetreten.

Dieser Vorschlag beinhaltet eine zweite Verhandlungsphase, in der das industrielle Konzept überprüft werden soll. Denn das steht im Zentrum des Konflikts: Die Streikenden und mit ihnen die ganze Region sind überzeugt, dass Swissmetal den Standort Reconvilier zerschlagen will. Pierre Kohler, Gründer des Unterstützungskomitees, sagt: «Wir haben am Jurabogen Erfahrung mit Restrukturierungen. Was in Reconvilier passiert, ist keine Restrukturierung. Es ist die Ermordung einer rentablen Firma, die Spitzenprodukte herstellt.»

Pierre Kohler ist kein Linker. Er ist ehemaliger Regierungsrat des Kantons Jura, Nationalrat und Mitglied der CVP, der auch Bundesrat Deiss angehört. Pierre Kohler versteht seinen Kollegen im Bundesrat nicht mehr: «Der Vorsteher des Volkswirtschaftsdepartements müsste seinen Einfluss auf die Aktionäre geltend machen - zum Beispiel auf die Kantonalbanken, die zu den Grossaktionären von Swissmetal gehören.» Ein aktives Eingreifen des Bundesrats fordert auch die Nationalrätin der Grünen Partei, Francine John-Calame, aus dem Nachbarkanton Neuenburg in einem offenen Brief an Josef Deiss. Als Präsidentin des Arbeitslosenkomitees von La Chaux-de-Fonds sagt sie: «Es genügt nicht, nach China oder in die USA zu reisen und über Freihandelsabkommen zu palavern, wenn in der Schweiz Arbeitsplätze gerettet werden müssen.» Auf solche Vorwürfe stellt man sich im Volkswirtschaftsdepartement taub. Sprecher Christophe Hans versichert, der Bundesrat tue sein Möglichstes: «Wir sind dazu da, die wirtschaftlichen Rahmenbedingungen zu sichern, nicht aber, uns in die industriellen Strategien der Privatwirtschaft einzumischen.» Wenn aber die Zerstörung industrieller Arbeitsplätze in der Schweiz nur zu stoppen wäre, wenn sich die Politik «einzumischen» beginnt?

Cluster im Wallis

Im Kanton Wallis arbeiteten einst 4000 Menschen in der Firma Alusuisse. Blocher-Freund Martin Ebner kaufte und verkaufte sie nach Kanada. Heute heisst der Multi Alcan, er will nach mehreren Entlassungswellen im Wallis nun auch noch das Werk in Steg schliessen. Falls Alcan damit durchkommt, würden noch 900 Menschen in der Walliser Alu-Industrie arbeiten. Im Kanton aber kam es wie in Reconvilier zum Aufstand einer ganzen Region. Und siehe da, Alcan erklärte sich bereit, eine Konsultationsfrist bis zum 10. März einzuräumen. Die Gewerkschaft Unia rechnete ein Modell für eine Übernahme durch und stellte die Idee eines «Clusters» in den Raum. Cluster sind Regionen, die auf der Grundlage eines bestehenden Industriezweigs ein ganzes Netz von Firmen, Forschungszentren, Schulen und Dienstleistungen aufbauen. Im Wallis könnte in Zusammenarbeit mit Frankreich ein Verpackungspool entstehen, der auf der Produktion von Aluminium aufbaut. Dazu braucht es aber ein aktives Eingreifen der Politik, auch des Bundes, um die Zusammenarbeit mit der Forschung zu fördern oder die internationalen Kontakte herzustellen. Nun wartet die Gewerkschaft Unia auf die Antwort der Walliser Regierung und des Bundes.

In Steg wird Aluminium produziert - ein zukunftsträchtiges Produkt, genauso wie jene, die in Reconvilier hergestellt werden: Kugelschreiberspitzen oder besondere Metalllegierungen für die Luftfahrt, die allein die ArbeiterInnen der «Boillat» auf ökonomische Art herzustellen in der Lage sind. Und auch für Reconvilier gibt es Vorstellungen, wie das Unternehmen gerettet werden könnte. Pierre Kohler etwa wirbt für eine Auffanggesellschaft, in der 51 Prozent der Aktien von regionalen Unternehmen übernommen werden, 49 Prozent bei Swissmetal bleiben. Auch die Unia überlegt sich verschiedene Szenarien. Sprecher Bruno Schmucki sagt: «Es gibt am Jurabogen schon einen natürlichen Cluster, die ganze Decolletage- und Uhrenindustrie. Darauf könnte aufgebaut werden.» Dass sich die ganze Region, inklusive der ansässigen Klein- und Mittelbetriebe, hinter den Streik stellte, sei der beste Beweis, wie ein solcher Cluster funktioniere: «Die anderen Betriebe haben gemerkt, dass man nicht einfach einen wichtigen Bestandteil aus dem Ganzen herausbrechen kann, ohne sie zu gefährden.» 4000 Arbeitsplätze zwischen Basel und Neuenburg stehen auf dem Spiel.

«Einzelne Medien stellen uns als Ewiggestrige dar», sagt Schmucki, «sie glauben, in der Schweiz sei eine reine Dienstleistungswirtschaft möglich.» Das aber wäre volkswirtschaftlicher Wahnsinn. Die Schweiz brauche im Gegenteil eine Industriepolitik, die verhindere, dass Unternehmen zu reinen Spekulationsobjekten würden: «Dass bei Swissmetal Spekulanten am Werk sind, zeigt schon die Tatsache, dass während des Streiks die Aktienkurse nach oben gegangen sind!»

Ein wichtiger Schritt

Industriepolitik heisst das Stichwort. Durch den Aufbau von Kompetenzzentren beispielsweise, die das Gegenteil der traditionellen Wirtschaftsförderung sind - Letztere besteht ja nur darin, Unternehmen mit Dumpingangeboten anzulocken, ohne sich um die Nachhaltigkeit der Arbeitsplätze zu kümmern. Industriepolitik betreiben bedeutet, Impulse für nachhaltiges Wachstum und strategische Innovationen zu geben, den ökologischen Umbau voranzutreiben, Cluster zu fördern, die auf das Wissen und die Erfahrung der Arbeitenden aufbauen.

Noch verfügen die Gewerkschaften nicht über eine ausgearbeitete Strategie dazu. Aber Schmucki ist überzeugt, dass der Streik von Reconvilier ein wichtiger Schritt ist: «Das Umdenken kommt nicht von oben. Es kommt von unten, von den Leuten in Reconvilier, die mehr Verantwortungsbewusstsein für ihren Betrieb zeigen als die Direktion. Es kommt von ihren Verwandten und Bekannten, die Lastwagen blockiert und damit verhindert haben, dass Material aus dem Betrieb weggeschafft wurde. Es kommt von all jenen, die dem Streik ein konkretes Gesicht geben, nämlich das Alltagsgesicht des Widerstands.»



Swissmetal
Investorenfreude
Nun gehört die ehemalige deutsche Tochterfirma Busch-Jaeger nach drei Jahren wieder der Swissmetal. Dies gab CEO Martin Hellweg vergangenen Freitag bekannt. Seither wartet die 170-köpfige Belegschaft in Lüdenscheid auf Genaueres, laut Wolfgang Nettelstroth von der Gewerkschaft IG Metall soll sie erst nächste Woche informiert werden. Die Produktpalette von Busch-Jaeger ist vergleichbar mit derjenigen des Standortes Reconvilier, schreibt Swissmetal in ihrer Medienmitteilung vom 10. Februar.

Der Streik in Reconvilier soll massgeblich zur Kaufentscheidung beigetragen haben. Doch Firmenübernahmen werden nicht auf die Schnelle abgewickelt, sondern dauern in der Regel Monate. Hellweg hat also den Streik lediglich genutzt, um seine Strategie noch schneller umzusetzen.

Laut einer nicht offiziellen Quelle sollen erste Fusionsgespräche bereits im September 2005 stattgefunden haben. Damals gehörte Busch-Jaeger der Frankfurter Beteiligungsholding FBH, die wiederum zu einem Drittel Dietrich Twietmeyer gehörte (FBH wurde im Dezember aufgelöst). Dieser ist heute geschäftsführender Gesellschafter bei Busch-Jaeger und soll laut «Lüdenscheider Nachrichten» Verwaltungsrat von Swissmetal werden. Ein weiterer geschäftsführender Gesellschafter, Volker Suchordt, soll als Produktionschef für alle Standorte von Swissmetal verantwortlich werden.

Details über den Deal sind nicht bekannt. Gleichzeitig geht der Streik in Reconvilier weiter, denn das Swissmetal-Management ging bisher nicht auf die Vorschläge des Mediators Rolf Bloch ein. Der Aktienkurs der Swissmetal blieb angesichts des dreiwöchigen Streiks verdächtig stabil. Die InvestorInnen scheinen die Situation anders einzuschätzen. Letzte Woche wurde bekannt, dass ein britischer Hedge Fund, Laxey Partners, knapp elf Prozent von Swissmetal besitzt. Andere Aktionäre sind etwa die OZ Bankers und Swisscanto, das Gemeinschaftsunternehmen der schweizerischen Kantonalbanken. Letzteres hält über sechs Prozent an Swissmetal. Interessant ist jedoch, dass laut dem Informationsdienst Bloomberg keine Schweizer Bank Aktienanalysen über Swissmetal anbietet, auch keine Kantonalbank. Gründe dafür könnten sein, dass die Firma als zu klein oder als zu riskant für «normale» Investoren eingeschätzt wird. Risiken gehen jedoch auch aggressive Investoren nur ein, wenn sie ein Unternehmen für massiv unterbewertet halten und mit einem überproportionalen Gewinn rechnen. Das spricht für die These, dass Hellweg Swissmetal erst fit machen und dann versilbern will.



En français le paragraphe en gras:

Selon une source non officielle, les premières discussions quant à une fusion auraient déjà débuté en septembre 2005. A cette époqui, BJ appartenait à Frankfurter Beteiligungsholding FBH, qui appartenait elle-même pour 1/3 à
Dietrich Twietmeyer (la société FBH a été dissoute en décembre).
Twietmeyer est aujourd'hui "geschäftsführender Gesellschafter" de Busch-Jaeger et devrait selon le «Lüdenscheider Nachrichten» entrer au conseil d'administration de Swissmetal. Un autre membre de la direction Volker Suchordt est pressenti comme direction de la production pour tous les sites de Swissmetal.

mars 27, 2006 7:20 AM  
Anonymous Anonyme said...

Dans Frankfurter Beteiligungsholding AG, qui a donc été dissoute, il y avait dans tous les cas Dietrich Twietmeyer, Markus Solibieda (également chez Busch-Jaeger), Peter Smeets et Ernst Gumrich.

mars 27, 2006 7:35 AM  
Anonymous Anonyme said...

Euh et donc Twietmeyer et Solibieda ont aussi comme métier la restructuration...

mars 27, 2006 7:41 AM  
Anonymous dos formatted said...

une fois de plus la preuve que Hellweg ment (comme tout le monde le savait, ce n'est pas un scoop): les contacts en vue de cette réunion étaient pris depuis très longtemps.

Hellweg, ça va te péter à la gueule, tu ments comme tu respire, et tes kapos prennent le plis.

coucou voyelle...

merci Lulu.

mars 27, 2006 7:50 AM  
Anonymous Anonyme said...

Un exemple où l'on retrouve aussi Solibieda

http://www.acg.de/synformation/servlet/PageServlet/corporate/Company/Start

et ses achats de titres http://www.insiderdaten.de/

(mettre acg dans Datenbanksuche)

mars 27, 2006 7:57 AM  
Anonymous un voisin said...

Swissmetal continue-t-il son lock-out sur l'informatique ?

En tout cas leur site internet ne répond plus !!!

mars 27, 2006 8:25 AM  
Anonymous Anonyme said...

Héhé, panne révélatrice de la compétence interne actuelle de Swissmetal.

mars 27, 2006 9:14 AM  
Anonymous dos formatted said...

Héhé martinou,

Restes sur le blog, ici au moins l'info, ça marche. L'info c'est le nerf de la guerre.

N'engueule pas trop tes pauvres informaticiens pour la panne de ton site, l'incompétence des employés, c'est d'abord la révélation de celle du chef qui les a engagé. Poil au nez..

merci LuLu

mars 27, 2006 9:25 AM  
Anonymous Anonyme said...

Grande opération de recherche à l'usine 1. Il manque 3 portes. Le taupier porte mal son nom car en effet c'est une taupe. Il veut déposer une plainte pour vol alors que ces portes n'ont jamais au grand jamais quittées le bâtiment. Il a cherché mais n'a pas trouvé. C'est plus facile de foutre son nez partout ou d'aller pleurer qu'il n'est pas aimé que de trouver quelques portes. Va déposer ta plainte et tu auras l'air con car un déplacement d'objet n'est pas un vol.

mars 27, 2006 9:37 AM  
Anonymous Anonyme said...

Nous retrouvons ces messieurs entre autres:

WEPLA BETEILIGUNGSGESELLSCHAFT mbH, une société de droit allemand ayant son siège statutaire à D-60325
Francfort/Main, 12, Taunusanlage, représentée par Monsieur Dietrich Twietmeyer et Monsieur Dr Thomas Heide.

Et REPEG HOLDINGS LUX, S.à r.l., Société à responsabilité limitée.
Registered Office: L-1724 Luxembourg, 9B, boulevard du Prince Henri.
R. C. Luxembourg B 84.396.

Nous retrouvons cette dernière (Repeg) comme actionnaire indirect principal de Züblin Immobilière, soit une société dont le des principaux locataires est le groupe Roche (pour 68% de ses surfaces) http://www.euronext.com/file/view/0,4245,1626_53424_786215014,00.pdf

Comme tout cela est intéressant.

mars 27, 2006 9:53 AM  
Anonymous Anonyme said...

Hoho, le taupier pense peut-êtr que les portes ont été utilisées pour l'uzine3?

mars 27, 2006 9:55 AM  
Anonymous Anonyme said...

Et Copernic nous apprend encore que Dietrich Twietmeyer est très très lié au fonds (hedge fund) "Alpha Wolf", un nom qui veut d'ailleurs tout dire http://www.lupusalpha.de/media/pdf/Rechenschaftsbericht_Dynamic_Invest_2004.pdf

Martinou, vous prétendez bien que la stratégie suivie est la voie industrielle...

mars 27, 2006 9:58 AM  
Anonymous Anonyme said...

Le fonds Alpha Wolf a été créé par d'anciens de Invesco-LGT. Et, encore une coïncidence, Koechlin siège aux conseils d'administration de LGT et de Swissmetal

http://www.swissmetal.ch/index.php?id=29&L=2
(si, si le site refonctionne).

mars 27, 2006 10:06 AM  
Anonymous Anonyme said...

Et WEPLA BETEILIGUNGSGESELLSCHAFT est aux mains de la Deutsche Bank...

mars 27, 2006 10:27 AM  
Anonymous Anonyme said...

si action vous faites... n'en parlez pas sur le net ni dans un mail sans utiliser PGP....mais éviter siplement de faire de la publicité a demi mots sur la toile et par tél.... LES MURS ONT DES OREILLES

mars 27, 2006 10:55 AM  
Anonymous Anonyme said...

Et voilà une info intéressant concernant Ernst Gumrich...

Ernst Gumrich joined Degussa AG in 1984. Inter alia, he headed the worldwide Precious Metals Division and Group Logistics of Degussa. Ernst Gumrich created the affiliate company dmc² AG by carve-out of three divisions from Degussa and as its CEO developed the company into a leading manufacturer of high-tech functional materials. The sale of dmc² to an American bidder consortium in August 2001 constituted on of the most successful transactions of Degussa AG.

mars 27, 2006 11:01 AM  
Anonymous Fred said...

Cher Martinou...

Un message pour remercier ce cher Martinou d'avoir libéré des ouvriers de leur obligation de travailler et payer leur délais de résiliation de contrat, actuellement on les embauche à l'uZine3, on à besoin de main d'oeuvre ici, la 3 se développe, se développe, merci Martinou...

Salutations à tous

fred

mars 27, 2006 11:35 AM  
Anonymous gros dégueulasse said...

@ Fred

J'ai une suggestion :

Le Branlou, Ras Le, White Rabbit, La Virée de DHL...
Tout des pauvres qui ne sont pas dans le même train que Twietmeyer, Suchordt et Hellweg.
Comme manoeuvres, il devrait faire l'affaire. Mais alors, ne leur donne pas la gestion de l'uZine...

mars 27, 2006 11:43 AM  
Anonymous Anonyme said...

Un peu de lecture... et voilà que le nom de Cumerio relié à tout cela, qu'en dites-vous les spécialistes? http://www.cumerio.com/en/


http://www.stopusa.be/bruxelles/europe/delocalisations.pdf

Umicore : le profit d’abord
Umicore (ex-Union Minière, (enrichie, notamment, grâce au pillage des minerais du
Congo « belge»), a appliqué un plan industriel, censé assurer ses activités de
raffinage. A Olen, la multinationale a installé une nouvelle raffinerie de cuivre. A
Balen et à Overpelt, elle a sabré dans sa section cuivre. A Hoboken, la moitié de
l’usine a été démantelée et remplacée par une fonderie de cuivre et de plomb. Ce
faisant, 1800 emplois ont été liquidés.
Depuis quelques années, la section cuivre d’Olen est à vendre, mais les candidas ne
se bousculent pas. C’est pourquoi Umicore a transféré cette section dans une
entreprise à part, Cumerio. Face au monde, la direction porte la nouvelle entreprise
aux nues, mais les travailleurs ne sont pas rassurés.
Le nouveau patron s’appelle Karel Vinck, de retour après un passage à la SNCB. Il
affirme que les seules possibilités de croissance pour l’industrie du cuivre se trouvent
en Europe de l’Est et en Turquie. Umicore possède déjà une cuivrerie à Pirdop
(Bulgarie). Cumerio ne va-t-il pas être tenté d’installer une importante raffinerie à
Pirdop, au lieu d’acheminer chaque fois du cuivre hyper-raffiné d’Olen en direction de
l’Est ? (Solidaire, 23/03/2005)
« Les seules possibilités de croissance »…du profit, pas de l’emploi, des salaires ou
des conditions de travail, bien sûr.

mars 27, 2006 11:51 AM  
Anonymous oeil de moscou said...

Les charges usine explose...

La main d'oeuvre diminue...

Les Dornaques n'ont fait qu'une heure, ce matin !!!!
Y sont empêtré dans leur sac de noeud... Empêtré, j'vous dis !!!

Plus que 2 opérateurs de presse,
Plus que 4 personnes à la vente
Plus qu'une aux Ebner à la 2
Plus que 3 mécanos et 3 électriciens à la maintenance.

Bonne opération Wilfred et ton bras droit Christophe Richard.

La séance de Wilmaaar ce matin était épique...
Paumé, le gaillard. Mais encore trop con pour voir qu'il n'est même plus dans ses petits souliers.. Il est pieds nus !!!!


Adieu Wilmaaaaarrr, demande à Loloooo de te mitoner des épinards.
T'en auras sûrement besoin.

mars 27, 2006 11:51 AM  
Anonymous Anonyme said...

Wilmaaaaaar, Martinou a oublié de te préciser que désormais le salaire est fonction uniquement de la productivité de ton usine.

mars 27, 2006 12:03 PM  
Anonymous Anonyme said...

Donc je précise Cumerio = Umicore = Degussa (et Ernst Gumrich - partenaire de Dietrich Twietmeyer - est issu de Degussa).

mars 27, 2006 12:12 PM  
Anonymous Anonyme said...

A toutes et à tous ,vous avez à prendre une déçision qui me semble cruciale pour votre avenir et celle de la Boillat ! reconduite de la grève ou non ...
il serait à mon avis faux de recommencer la grève ,vous ne ferriez que faciliter la tâche des
guignols qui vous dirigent .
Je vous souhaite bonne chance bon courage et de toute évidence je serai encore derrière vous
Amicalement

mars 27, 2006 12:17 PM  
Anonymous Stef said...

Respect à Karl pour ses textes et à tous les Boillat pour leur dignité dans le combat qu'ils mènent.
Séance cet a.-m. à 13h30 ? Bonne chance et bon courage.
Juste ce petit mot pour vous dire que je reste en pensées avec vous. Mon soutien vous est acquis.
& VIVE LA BOILLAT !
Stef

mars 27, 2006 12:26 PM  
Anonymous Zorro said...

@ celles et ceux de l'Assemblée de 13h30

En pensée avec vous toujours mais plus fort que jamais dès 13h30 aujourd'hui.
Je croise les doigts,
je brûle un cierge,
je passe sous une échelle,
je caresse la bosse d'un bossu (mon voisin en est un),
je fais un voeu à la vue d'une étoile filante (bon...c'était hier soir),
bref, j'aimerais être un magicien pour sortir une solution de mon chapeau et mettre un terme à ce merdier...
MAIS je vous fais confiance: vous trouverez comment faire VIVRE LA NEW BOILLAT!

mars 27, 2006 12:35 PM  
Blogger montagnon said...

je fais aussi de même

mars 27, 2006 12:37 PM  
Anonymous raptor said...

@ oeil de moscou

le wilmard a toujours été a côté de ses pompes,mais son but ultime :être le calif a la place du calif est atteint,ce qui est tragique c'est qu'il faudra encore pour certain supporter ses bouffonneries.
Statistiquement en milieu psychiatrique on guérit 3% des schizophrènes,malheureusement un con ne guéri jamais.C'est un peu comme l'orgueil quand tu penses en être débarrassé c'est là qu'il accourt aux galops.
A toute gros,j'ai un morale d'enfer..y va y avoir de l'action...

mars 27, 2006 12:39 PM  
Anonymous ici londres said...

Les sanglots long des violons de l'automne
Bercent mon coeur d'une langueur monotone.

mars 27, 2006 12:41 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ raptor

Un bouffon divertit, mais Wilmaaaaar n'y arrive même pas.

mars 27, 2006 12:50 PM  
Blogger Karl said...

Allez... On trouvera une méthode pour que Martinou regrette toute sa vie d'avoir mis les pieds dans Swissmetal...

Courage, les Boillat! On pense à vous!

mars 27, 2006 12:58 PM  
Anonymous petzi said...

@ annonyme 12:55
tous ce que tu a adispo je prend on ne sait jamais et j'ai de quoi stoquer merci

mars 27, 2006 1:00 PM  
Blogger Karl said...

Désolé, mais les messages "boum boum", même contre Hellweg, ne peuvent pas être laissés...

Merci pour votre compréhension

mars 27, 2006 1:05 PM  
Blogger Pas-rat-doxe said...

Bonjour à tous,

Je vous observe depuis le début de votre lutte. Dans un premier temps, je dois avouer que j'étais plutôt dubitatif car je ne suis pas vraiment de gauche et les grèves m'ont toujours hérissé le poil, quels qu'en soit les motifs.
Mais je préfère m'abstenir, plutôt que de me prononcer sur un sujet que je connais mal.

Je suis donc resté en observateur, assez neutre étant donné que je ne suis ni un Boillat ni un habitant de la région. Aucun lien de coeur avec la région ni avec des employés...
Mais cette fois, je ne peux pas rester silencieux. La direction de Swissmetal est un magnifique parterre d'incompétents et de dangereux requins. Il est évident qu'ils manoeuvrent en coulisse pour obtenir un résultat tout autre que la sauvegarde des intérêts de votre usine.

Je suis moi-même cadre dans une PME de romandie et il est une chose que je fais en sorte de ne jamais oublier : la première et principale richesse d'une entreprise, c'est son capital humain.
J'imagine combien il doit être terrible pour vous de voir votre outil de travail démantelé, avec en prime l'arrogance et l'absence d'humanité de ceux qui jouent avec vous comme avec des pions!
Il ne fait aucun doute que M. Hellweg & consorts n'ont absolument pas un comportement de chefs d'entreprises, ni de managers.
Ils agissent comme des financiers, des rapaces, des vautours peut-être... qui attendent de se repaître des restes de la Boillat.

Alors... Accrochez-vous, luttez, tenez bon, même si moralement vous êtes au bord de la rupture!

Par contre, restez dignes et... évitez les violences, tant physiques que verbales qui ne pourraient que vous desservir.

Bonne chance, bon courage!!!

mars 27, 2006 1:06 PM  
Anonymous Anonyme said...

@karl 1:05

Excuse pour ce stupide message... des fois on se laisse aller.
Jle frai plus, promis.

mars 27, 2006 1:17 PM  
Anonymous dos formatted said...

Allez,

Courage et sagesse à tous les vaillants Boillat!

Continuez la poursuite de votre lutte et la prise de bonnes décisions.

Anticipez les fourberies du morpion.

Ses manipulations et mensonges éhontés ont atteignent des sommets. Il est temps de le stopper.

merci au nom des honnêtes gens de ce pays.

Vive la Nouvelle Boillat !!!

mars 27, 2006 1:25 PM  
Anonymous Anonyme said...

AVEC VOUS DE TOUT COEUR, COURAGE, SAGESSE, DISCERNEMENT, ENDURANCE ET PAIX A VOUS TOUS!

LA NEW BOILLAT VIVRA!

C'est l'heure ;-)

mars 27, 2006 1:34 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 1:17pm

Vous avez toute ma compréhension, ne vous inquiétez pas pour ça. Votre colère est juste, mais de mon côté j'ai aussi certaines règles à appliquer...

mars 27, 2006 1:37 PM  
Blogger Karl said...

Ah oui, c'est l'heure. Courage, les Boillat!

mars 27, 2006 1:37 PM  
Anonymous Anonyme said...

Sous cette adresse

http://www.tuile.ch/

Un dessin satirique du Morpion.

mars 27, 2006 1:44 PM  
Blogger solidarnoch said...

Que c'est long cette attente, je transpire.

Quoi qu'il arrive, nous sommes avec VOUS.

La vérité du ciel va tomber sur ces diables que l'enfer refuserait.

mars 27, 2006 2:14 PM  
Anonymous Anonyme said...

Que se passe-t-il à la boillat avec bouffon dans le rôle de directeur?

mars 27, 2006 2:46 PM  
Blogger Padroll said...

Si je peux me permettre d'exprimer ma position par rapport à ce qui est en train de se passer, je dirais qu'abandonner la médiation serait une folie. Ce serait revenir au point mort de novembre 2004. On peut changer les conditions de la médiation, proposer de nouveaux porte-paroles, mais supprimer cette voie de dialogue est absurde, sans issue. On pourra toujours reprocher à Swissmétal de n'avoir pas respecté les conditions de la médiation, plus tard, à condition toutefois que ce genre de démarche de pacification continue.
Qui aurait intérêt à ce que la médiation ne continue pas ? Peut-être ceux qui disent qu'elle coûte trop cher. Mais il y a aussi une part de bénévoles parmi les acteurs engagés dans la discussion, pas seulement des gens qui se prévalent d'un salaire de ministre ou de PDG. Combien gagne M. Bloch dans tout ça, je trouve ça peu intéressant, pourvu qu'il fasse bien son travail qu'il arrive à résoudre un problème réel (j'espère quand même qu'il soit indemnisé, au moins pour ses repas et ses déplacements, et que lui et sa famille en tireront des bénéfices, puisqu'il a aussi une entreprise dans la région).

mars 27, 2006 2:52 PM  
Anonymous Anonyme said...

Il nous est impossible de vous conseiller quelle est la décision à prendre, mais sachez que nous sommes entièrement d'accord avec celeles que vous prendrez car vous seuls connaissez entièrement le problème et vous seuls subissez les affronts de ces dirigeants peu ou pas du tout scrupuleux.

mars 27, 2006 2:57 PM  
Anonymous Anonyme said...

Le problème auquel MH fait exprès de confronter les Boillat. C'est que continuer la médiation signifie accepter les licenciements qui ont été prononcés.
SM n'est jamais entré en médiation.

mars 27, 2006 2:58 PM  
Anonymous Anonyme said...

j'ai vraiment un tas de choses à faire cet après-midi, mais je n'arrive pas à m'y mettre... je ne peux que penser à vous,les Boillat!
Tout mon coeur est avec vous.

mars 27, 2006 3:04 PM  
Anonymous Anonyme said...

C'est vrai qu'il pourrit l'économie de toute une région...
Moi aussi, je du boulot par dessus la tête et je suis là a attendre de voir ce qui se passe...
avec toujours cette boule à l'idée qu'une racaille pareille puisse s'en tirer.

Soutien inconditionnel et courage à tous...

mars 27, 2006 3:17 PM  
Anonymous desiderata said...

Ah padroll, comme je voudrais être aussi sûr que vous ...

mars 27, 2006 3:33 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Padroll,

Tu as certainement en partie raison, mais le dialogue s'instaure entre deux interlocuteurs. Or, dans le cas de la Boillat, le dialogue n'est que monologue de la part de SM, sans aucun compromis. Ces décisions unilatérales sont la mort de la médiation.

mars 27, 2006 3:40 PM  
Anonymous humble avis said...

oups, oublié de signer à 1:34.
sinon, @ anonyme(s) de 7:20 jusqu'à 12:12, est-ce que, pour résumer toutes ces infos très fouillées, on pourrait déduire que "nos" lascars s'abriteraient dans le giron de la Deutschebank? Serait-elle partie prenante dans la statégie de sm..?

;-) merci, pas-rat-doxe 1:06!

Bien à vous TOUS,
Que Dieu vous bénisse,
LA BOILLAT LIBRE VIVRA!

mars 27, 2006 3:43 PM  
Anonymous Anonyme said...

Après plus de deux heures de discussions, les ouvriers de Swissmetal Boillat à Reconvilier ont décidé de poursuivre la médiation. Ils ont pris cette décision malgré l'annonce vendredi du licenciement de 112 employés. Pour le personnel, la seule issue reste la vente de la Boillat. La grève reste donc suspendue le temps de la médiation.

http://www.rjb.ch/?cat=infos&news=35609

mars 27, 2006 3:59 PM  
Anonymous Poivre said...

@Marie

Merci d'avoir appellé, un plaisir de t'entendre

Courage ma belle, j'aimerais bien te lire sur ce blog que tu lis tous les jours

@à ceux qui nous lisent et qui n'osent pas écrire

n'ayez crainte amis de partout, participez à notre agora virtuel, nous sentons votre soutien, exprimez-le

mars 27, 2006 4:01 PM  
Anonymous pg said...

Bein voila, encore un coup dans l'eau pour le morback! Lui qui espérait la reprise de la grève pour ne plus avoir à exposer l'incompétence des derniers... la j'ai plus de mots... et avoir une raison évidente de tout foutre parterre... maintenant, il va devoir sortir de sa manche la stratégie industrielle qu'il n'a jamais eu... et expliquer pourquoi il ne respecte rien des clauses de médiations...

Un grand coup de chapeau aux Boillats, qui nous ont habitués au valeurs qui forgeront notre avenir:
Parole
Respect
Dignité
Intelligence
Solidarité
Liberté
Honneur
... la par contre, j'ai un peu trop de mots... alors je m'arrete.

Courage à vous tous et un grand merci.

mars 27, 2006 4:22 PM  
Anonymous Deiss..pote said...

Je suis comme PG rien à ajouter
Bravo super courage à très très bientôt
Vive la BOILLAT LIBRE INDöPENDANTE

mars 27, 2006 4:27 PM  
Anonymous michael collins said...

@ a tous ces Boillat

comme mes camarades ci-dessus
c'est tout bon, le martimou patine dans le yogourt
les echeances pour les licenciés vont jusqu'au 30.06, voir si depuis cette date choses speciale sont prevu par la direction, quel aurait caché ou voudrait caché

pezti, shreck, fred,bien informé, et les autres! courage votre lutte fera date c'est sur...

mars 27, 2006 4:40 PM  
Anonymous Deiss..pote said...

La séance de soir à 20h à uzine3,est-elle uniquement pour les collaborateurs de la boillat?
Amicalement et merci de la réponse

mars 27, 2006 4:56 PM  
Blogger Karl said...

@Deiss... pote

Toutes les bonnes idées sont les bienvenues. Donc, la séance est ouverte à qui souhaite y apporter une contribution.

Le mouvement de soutien à la Boillat tient sa force de son absence de formalisme...

mars 27, 2006 4:58 PM  
Blogger solidarnoch said...

C'est la voie la plus intelligente.

Je sais pour certain il faudrait allé plus vite, et je l'ai comprend avec des incapables pareilles.

Ils perdent des sous sous tous les jours avec leur statégie. Il vont bientôt être à sec hi,hi. Je n'arrive encore pas à comprendre que l'on arrive à être borné à se point. Quelque chose il y a, mais quoi, c'est pas possible autrement.

La prochaine dâte pour la médiation, c'est quand ?

mars 27, 2006 5:01 PM  
Anonymous bis said...

bis
je reprends la question de quelqu'un de hier que voici:

serait-il possible, pour qu'on se rende bien compte de la volonté de ce tyran d'assassiner la boillat, d'indiquer quels secteurs de l'entreprise ont été touchés par les licenciements?

Qu'en est-il des autres secteurs clés, tels la fonderie par exemple? combien avant, combien maintenant. Et la maintenance?

Peut-être que quelqu'un trouve la force de faire une petite synthèse. Le résultat serait encore plus marquant

mars 27, 2006 5:05 PM  
Anonymous Seb.lapaire said...

Bien joué à nouveau, le piège est évité...

Et bonne idée, la manif' nationale (le 8 avril?)!!!

Courage!

mars 27, 2006 5:05 PM  
Anonymous idéaliste incurable said...

Bonjour tout le monde,

Les Boillat sont extraordinaires. Ils n'ont pas donné au morpion la satisfaction de se remettre en grève. Il n'attendait que ça pour tout brader et vous faire porter le chapeau.

Je vous ai tenu les pouces tout au long de l'après-midi. Samedi, j'ai fait un saut à l'uZine3. Les fresques du "graffeur déjanté" sont splendides.

J'avais misé un JF Comment au Royal. J'attends de voir si ma mise a été bonne. Quoi qu'il en soit l'expo était fabuleuse.

Je m'associe pleinement à ce qu'a dit pg dans son post de 4:22 PM. Tous ces qualificatifs sont amplement mérités. Je m'arroge le droit d'être très fier de vous tous chers Boillat.

Mon soutien indéfectible vous est acquis.

Dieu vous garde, vous aussi Karl.

mars 27, 2006 5:08 PM  
Anonymous Anonyme said...

Wilmaaaar , tu chies dans ton froc
t'as même pas pu sauver ton frangin
espèce de couille molle.

mars 27, 2006 5:13 PM  
Blogger Karl said...

@Silidarnoch

La date de la prochaine séance de médiation n'est pas fixée.

@Bis

Je travaille sur ce point.

@Tous

Merci pour votre soutien au Boillat. Je crois qu'ils en ont bien besoin.

mars 27, 2006 5:21 PM  
Anonymous desiderata said...

Ce que je trouve admirable dans ce mouvement c'est que, quelle que soit l'intensité des débats, nous nous rejoignons toujours autour des décisions des Boillat.

PS - Serait-il possible de voir à quoi ressemble Wilmaaaaar, c'est pour un fond de cible de jeu de fléchettes pour enfants qui adorent les monstres

mars 27, 2006 5:23 PM  
Anonymous Anonyme said...

Magnifique !!!! Vous avez pris la décision de ne pas aller dans le sens que Martinou avait espéré.

La grève : "fous foyez, ils ne veulent pas dravailler, ch'ai raison de dout déplatsé à Dornaccchhh"

Fin de la médiation : "fous foyez, on ne peut pas négotsier afec des grévisteuus"

Bravo, vous l'aurez à l'usure.

De tout coeur avec vous !!!

ET QUE VIVE LA BOILLAT

mars 27, 2006 5:24 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ humble avis

Euh, tout ce qui suit sont des remarques indépendantes les unes des autres, mais bien troublantes. Elles sont issues de la source des sociétés elles-mêmes sur le net, donc sûres.

Degussa est vendue par appartement depuis pas mal d'années, soit un démantèlement progressif.

La Deutsche Bank est l'un des maillons (elle est très liée à Degussa évidemment). On la retrouve chez Umicore.

Umicore a entre autres une division 'Automotive Catalysts' (elle acquis dmc2, anciennement à Degussa, qui a encore passé entre deux à OMG).

Umicore a créé Cumerio qu'elle cherche à céder. (Cumerio a certaines activités proches de SM, voire en concurrence directe mais je ne suis pas spécialiste).

La Frankfurter Beteiligungsholding de Dietrich Twietmeyer (bientôt au conseil de Swissmetal), avait également comme partenaire Ernst Gumrich, fidèle de Degussa et qui s'est chargé de dmc2, qui a donc fini entre les mains de Umicore.



Un spécialiste "Boillat" pourrait me dire s'il faut creuser par là ou pas? Merci.

mars 27, 2006 5:29 PM  
Anonymous Anonyme said...

Alors, Wilmar, il t'a plus notre notre "Sit In"???????

:D

mars 27, 2006 5:35 PM  
Anonymous Anonyme said...

- notre!!!

:P

mars 27, 2006 5:35 PM  
Anonymous Anonyme said...

Héhé et ne pas voter était la meilleure solution pour tous les Boillat.

Bravo de résister aux pièges que vous tend Martin et sa bande de dégonflés, qui se pavanent devant la presse mais n'osent pas s'adresser directement à vous!

Bon courage encore et encore.

mars 27, 2006 5:42 PM  
Anonymous Anonyme said...

Swissmetal : soutien des employés de Dornach à leur direction
27.03.2006 - 17:36



Les employés du site de Swissmetal à Dornach rappellent aujourd'hui leur soutien à la stratégie de leur direction. Stratégie qui présente des objectifs clairs de réussite, écrivent-ils dans un communiqué.
Les licenciements sont regrettables, mais plus vite l'activité normale sera rétablie, plus grand sera le nombre d'emplois qui pourra être sauvé, poursuivent-ils.
Les employés de Dornach notent encore que la situation actuelle leur fait craindre pour l'avenir de tout Swissmetal. Un avenir trop important pour tout risquer, concluent-ils. /gc

Rjb.

mars 27, 2006 5:49 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 5:29pm

Oui, le sujet est très intéressant. J'ai déjà des pistes, reçues d'un autre blogueur. vous pouvez m'envoyer votre travail (avec les références sur Internet ou ailleurs) à laboillat@yahoo.fr .

J'essaierai de pondre un document de synthèse bientôt.

mars 27, 2006 5:53 PM  
Blogger solidarnoch said...

Au ouvriers de Dornach.

"Dooooorméééééééééééééé je le veux"

mars 27, 2006 5:57 PM  
Blogger Karl said...

Oui, là, les ouvriers de Dornach, excusez-moi, mais ce sont des lèche-bottes. Ils auraient pu se taire, au moins, au lieu de raconter n'importe quoi.

mars 27, 2006 6:02 PM  
Anonymous Zorro said...

Ah! les BOILLAT'(S),
Je savais que l'on pouvait compter sur vous... même si ce n'est qu'une étape dans ce combat inégal.
Toujours COURAGE!

@utilisateur anonyme de 5:49 PM
concernant la déclaration d'amour des Dornachistes à leur Maïîîîîître; dépêche à lire sur:
http://www.rjb.ch/?cat=infos&news=35616

Est-ce de l'intox ou faut-il un ouvre-boîte géant pour ouvrir les yeux des Dornachistes?

mars 27, 2006 6:04 PM  
Anonymous Anonyme said...

J'ai l'impression que le soi-disant communiqué "spontané" des Dornachiens n'est qu'une manoeuvre de plus de Hellweg et sa meute.. Il leur faut bien riposter aux derniers articles dans la presse qui démentent leur propagande de vendredi à Zurich! Ils essaient de jouer à ping-pong dans les médias avec les Boillats, mais plus le temps passe plus ils perdent cette bataille.

Ca a dû être "signe la déclaration mon gars, sinon tu seras dans la prochaine charette"! Faut dire que ca doit flipper fort à Dornach, c'est vrai qu'ils ne bossent plus qu'une poignée d'heures par jour?

En tout cas bien joué les Boillats, le management de Swissmetal est piégé! Dénouement d'ici juin?

J'ai été voir "Grounding" l'autre jour, y a quand même quelques points communs...

ON EST TOUS AVEC VOUS LES BOILLATS, COURAGE! VOUS ETES UN EXEMPLE POUR NOUS TOUS! LA BOILLAT VIVRA!!!

mars 27, 2006 6:22 PM  
Anonymous petzi said...

Organisation Swissbétail...
je prend mon poste a 15h30...
et ben deviner quoi... J'ai deux heure de boulot et ensuite on a chercher quelque chose que je puisse faire sur ma machine,...
Ben a pas trouver donc me v'la passer de tréfileur a liftier pour pouvoir m'occuper...
comme quoi de licencier les gens qui doivent organiser le travail ça sert a mettre les autres au chômage technique

mars 27, 2006 6:23 PM  
Anonymous Anonyme said...

Aaaaaaaah, les employés de Dornach ont envie de finir comme leurs collègues de Schmidlin, à force de fermer les yeux.

Martinou a eu de la peine à avaler le communiqué de soutien... Et c'est lui qui vient prétendre qu'il faut arrêter de monter les sites les uns contre les autres.

mars 27, 2006 6:24 PM  
Anonymous Anonyme said...

Le conseil d'administration n'a pas encore compris dans quel pétrin il s'est fourré et du coup, en cherchant à sauver le matériel de la destruction potentielle, il s'envoie des autogoals.

Car avec ça en plus, pas question de prétendre au chômage partiel, il faudra payer les salaires pleins.

mars 27, 2006 6:29 PM  
Anonymous SanA said...

A propos du "soutien" des "employés" de Dornach.

Rien ne prouve que ce communiqué émane bien
du personnel. Et si oui, qui le soutient effectivement et sous quelle forme (vote d'une déclaration en assemblée générale, commmission à la botte, signatures, combien, de qui etc. etc.?)
Deux choses à relever:

- la contradiction fondamentale avec la position d' "Employés Suisses" (pour un personnel à 80% alsacien!)de jeudi

- la fin du torchon: "Les employés de Dornach notent encore que la situation actuelle leur fait craindre pour l'avenir de tout Swissmetal"!

Dans ce cas, prenons-les au mot et faisons tout pour aggraver encore la situation!

mars 27, 2006 6:37 PM  
Anonymous Anonyme said...

De tout Swissmetal, ils ont fait un lapsus, c'est de Swissmetal Dornach qu'ils devaient écrire. BJ ne risque absolument rien. Ce sont Reconvilier ET Dornach qui sont en jeu actuellement.

Je viens d'écouter Weiss sur la RSR. Il demande que les médias dooooooooorment.

mars 27, 2006 6:46 PM  
Anonymous rigueur said...

Hehe... ils disent "un avenir trop important pour tout risquer" comme conclusion ces poules mouillées!!!

Ben, dis donc!!! Trop important pour qui? je ne sais pas.
Tout, ça veut dire quoi? Je ne sais pas.

Ah, si... ça y est. Je sais, si ... si je sais...

Qui = Dornach
Tout = le groupe Swissmetal

Hehehehehehe.... trop tard, connards!!!!!

Si vous êtes pour rien pour ce communiqué, alors manifestez votre désaccord avec votre direction. Comme ça nous sommes au clair, d'ac?

mars 27, 2006 6:47 PM  
Anonymous Anonyme said...

Attention !

Il n'est plus à démontrer que MH divise pour mieux régner.

Dornach contre Reconvilier c'est sûr que c'est de sa cuisine.

Tandis que Weiss, il est un lèche-cul ou un corrompu.

mars 27, 2006 6:52 PM  
Anonymous Anonyme said...

Attention !

Il n'est plus à démontrer que MH divise pour mieux régner.

Dornach contre Reconvilier c'est sûr que c'est de sa cuisine.

Tandis que Weiss, il est un lèche-cul ou un corrompu.

mars 27, 2006 6:52 PM  
Anonymous Bloggeur fou said...

Bonjour tout le monde,

quand les employés de Boillat ont écrit au CA l'autre jour, Martinou a insinué que la lettre avait été signée sous la contrainte d'un petit nombre de meneurs!

C'est une réflexion qui ne surprend pas de sa part et qui peut lui être retournée sans grand risque de se tromper aujourd'hui, concernant le communiqué des Dornachiens.

Ce doit être une grande déconvenue pour lui de voir les Boillats désireux de poursuive la médiation malgré les bassesses de la direction.

Tout à l'heure,l'orage a grondé dehors,j'ai cru que c'était Martinou qui hurlait de rage.

Karl, il faudra ressortir la photo animée du morpion,elle est encore cette fois-ci de circonstance!

Bon courage à tous

mars 27, 2006 7:01 PM  
Anonymous Petit ours said...

Bonjour à tous,

Connaissez-vous la dernière chanson à la mode du côté de Courrendlin ? Sur un air bien connu de Johnny, cela donne à peu près ceci:

Les portes du taupier
Bientôt vont se refermer
Mais c'est pas là qu'il finira sa vie
La Boillat n'a plus besoin de lui.

Pour Martin il a mouillé
Sa chemise et ses souliers
Pourra-t-on jamais lui pardonner
Faudrait quand même pas la pousser.

Les portes du taupier
Bientôt vont se refermer
Mais c'est pas là qu'il finira sa vie
La Boillat n'a plus besoin de lui.

mars 27, 2006 7:03 PM  
Blogger Karl said...

@Bloggueur fou

J'ai une nouvelle image animée de Martin Hellweg. L'auteur de la première a en effet poursuivi son travail.

J'ai beaucoup ri en la regardant... suspens ;-P

mars 27, 2006 7:06 PM  
Anonymous Bloggeur fou said...

Waouuu!

je me réjouis tout plein du nouvel édito et de ses belles photos.Merci déjà,Karl!

mars 27, 2006 7:13 PM  
Anonymous bloggeur fou said...

..et merci aussi ä l'auteur des images!

mars 27, 2006 7:15 PM  
Blogger Pas-rat-doxe said...

Bravo, vous avez résisté à l'envie de reprendre la grève, et pourtant... Dieu sait s'il doit être moralement difficile pour vous de travailler dans les conditions et dans l'ambiance actuelles.

Je viens de regarder le Journal des régions sur la TSR... et force est de constater qu'on cherche à vous priver de travail en vous privant de matières premières. Je ne sais pas ce que vous allez entreprendre, mais il y a vraiment urgence et péril en la demeure. Ne devriez-vous pas faire pression pour que la prochaine séance de médiation ait lieu le plut tôt possible? J'ai peur que, dans les circonstances actuelles, le temps qui passe sans que rien de concret ne se passe du côté de la médiation soit du temps qui travaille contre vous.
Si la direction cherche à faire traîner les choses, ce n'est sûrement pas par hasard.

Courage, courage, courage!!!

mars 27, 2006 7:24 PM  
Anonymous lpj said...

bravo à tous les boillats je vous soutiens dans cette décision comme dans les autres avant, la lutte continue.
@ TORTI
la commune a, ce jour, enlevé les quelques maigres,petits et pauvres oriflammes bleus de soutiens à la boillat, pour les remplacer, à grands frais, par de magnifiques neuves et grandes serpillères au couleurs chatoillantes des états qui nous gouvernent et accessoirement nous soutirent nos impôts sans les réinvestir ici.
Des états qui pour l'un reste muet et prompt à envoyer sa flicaille, rappelez-vous ils étaient à Loveresse avec 2 dépanneuses il n'y a pas si longtemps que ça, et pour l'autre qui se cache derrière un "je ne peux rien faire" .
Alors M. Torti de grâce je vous en conjure devenez adulte, grandissez, et ôtez ces représentations d'un pouvoir abérant et inutile pour l'avenir de Reconvilier en ce moment, et s'il vous reste un peu d'argent, remplacez les tous par de grands drapeaux bleus, l'horizon n'en sera que plus beau. Merci

mars 27, 2006 7:28 PM  
Anonymous Anonyme said...

Les sanglots long des violons de l'automne bercent mon coeur d'une langueur monotone.

Quand le vin est tiré il faut le boire.

A ta santé Martinou.

mars 27, 2006 7:30 PM  
Anonymous Anonyme said...

Cette fois le bordel est programmé.
Si les politiques n'interviennent pas rapidement, l'état aura un gros problème sur les bras.
Peut-être qu'un jour on verra à nouveau nos étudiants dans la rue.
En France on y arrive, pourquoi pas ici et pour une bonne cause.
Les démos anti WEF font recette pourquoi pas une démonstration musclé pro Boillat. Ca obligera l'état à bouger.
La pression est montée d'un cran, Tire toi connard de Martinou

mars 27, 2006 7:39 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Martinou et à tous les autres


Martinou, ne remarques-tu pas que le vent est en train de tourner au propre comme au figuré!!!!

Je te préviens, cher Martinou, il me reste encore tous mes ongles, mais si je dois (ou doigt?) les utiliser pour t'écorcher ou t'encro..., je le ferai soyant sûr de chez sûr et ceci jusqu'au dernier doigt ( dois ou obligé, hum, obligé c'est mieux).

Salutations à ceux qui auront reconnu ma verve et mon humour!

...........y en a maaaaaaare de te voooiiiir!!!

mars 27, 2006 7:42 PM  
Anonymous Anonyme said...

w.hirschi@freesurf.ch



Coucou Wilmar

mars 27, 2006 7:45 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Tous, j'avais oublié.....

BOILLAT J'ETAIS, BOILLAT JE SUIS,

BOILLAT JE RESTERAI!

mars 27, 2006 7:45 PM  
Anonymous ici Londres said...

@ anonyme de 7:30

J'ajouterais même:

Les carottes sont cuites
Les fraises sont dans leur jus
Les dés sont sur la table
Les girafes ne portent pas de faux-col
et enfin
Lisette va bien

mars 27, 2006 7:47 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ MH qui dort 4 heures par nuit:

Celui qui s'endort avec le cul qui gratte,
se réveille avec le doigt qui pue!

J'te serre pas la main, tu comprendra!

mars 27, 2006 7:54 PM  
Anonymous blazydesbois said...

je pense un peu comme pa-rat-dox...

Depuis que vous avez repris le travail, ils vous ont dépouillé de votre matière première, ils ont tout fait pour que les machines ne puissent tourner à fond, ils vous ont licencié et ils risquent de gentiement vider l'usine et de vous confisquer votre outil de travail.

Et s'ils venaient prendre le matos... Il n'y aurait plus manière à ce battre. Ou alors avec la justice!!! mais la c'est pas gagné puisque la justice est plus doué pour condamné les cyclistes sans vignette ou les voleurs de pommes que pour agire devant ce genre de parasite. Les politique je n'en parle pas... quand on sait le nombre de ceux-ci qui sont dans des conseils d'administrations, on comprend mieux les choses... Et qui fabrique les lois?... aller je pense que vous êtes moin con que ce qu'ils pensent!!!!

Personnelement je tourne, je retourne et retourne encore ce bordel dans tout les sens et je ne voit qu'une solution... la plus difficile et la plus radicale...

Réapropriation de votre outil de travail
production a votre compte
livraisons de vos clients qui payent sur un compte bloqué....
....

L'histoire de racheter des actions pour faire pression sur le CA, un coup dans l'eau qui risque de vous couter très chers et raporter que des clopinettes... N'oubliez pas que c'est l'actionnaire principal qui décide!!!! et avec 10% des actions, vous n'irrez pas loin, faut contrecarrer le 90% restant!!!!

autre solution... pousser le groupe a la faillite pour mieux s'en écarter... Cela est aussi très risqué!

mars 27, 2006 7:57 PM  
Anonymous Anonyme said...

les demo anti-wef ne font plus trop recette depuis que la police a fortement chargé et tapé sur tous ce qui bouge (j'ai vu des vieux s'en reprendre plein la gueule, j'ai vu des jeunes pacifique ce faire charger et éclaté... j'ai vu des gens pleurer et hurler de peur puis se faire tirer dans la gueul et laissé sur place une fois qu'ils avaient fait leur sale besogne...).
Et que les media posté a 300m et souvent derière les flics a raconter n'importe quoi!!!!

Par contre, il est claire que certaines fois je suis pour le bordel... cela fait bouger les choses mais il ne faut pas oublier que souvent les cochons de flics "ont tj raison" et que du coup on aura tort...

mars 27, 2006 8:13 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Blasy....


Réapropriation de votre outil de travail
production a votre compte
livraisons de vos clients qui payent sur un compte bloqué....

Si seulement, j'en meurs d'envie...

@ anonyme précédement

BOILLAT J'ETAIS AUSSI, BOILLAT JE SUIS AUSSI, BOILLAT JE RESTERAI AUSSI!!!!!!

mars 27, 2006 8:15 PM  
Anonymous Anonyme said...

Le but n'est pas de pousser le groupe à la faillite mais d'éjecter Martin Hellweg et sa bande de pingouins (z'avez remarqué la ressemblance lors de la conférence de presse de Zurich).

En entendant Weiss tout à l'heure, j'ai failli avoir un coup de sang quand il a reparlé du rachat de BJ. Quand on ne connaît pas un dossier, on la boucle cher Monsieur et ce n'est pas une gauchiste qui vous le dit.

mars 27, 2006 8:18 PM  
Anonymous michael collins said...

@ tous

je voulais vous rendre visite ce soir mais un imprevu m'en a enpeché
bon debat

@ deiss...pote
salue chaleureusement tout ceux que je connais

mars 27, 2006 8:19 PM  
Anonymous al said...

@ anonyme 8.18 pm

Pour réagir à l'intervention baveuse de M. Weiss (rsr, forum 18h30):

http://www.pierre-weiss.ch/rubriques/contact.asp

mars 27, 2006 8:42 PM  
Anonymous shreck said...

@ michael collins


salut mon pote les salutation sont arrivées au bord du marais et partout ailleurs

au plaisir de te revoir au bord de tes marais

shreck vous salue du bord de son marais il pleut ce soir!!!!!

voyelle....... je ne suis pas mort
pis ça gaze toujours

mars 27, 2006 8:45 PM  
Anonymous Marlène said...

@ Tous, bonjour

Je ne peux pas m'empêcher chaque jour de consulter l'édito de Karl.
En suspension parfois insupportable, j'irai ce mercredi aux nouvelles du Comité de Soutien aux Ouvriers de la Boillat qui aura lieu à Genève au Bistr'OK.

En creux du suspens.

Il vous a fallu être solides pour accepter d'avaler les couloeuvres depuis près de trois ans.
Pour moi Buschjaeger fait partie d'un plan marshall de la métallurgie allemande en main des banques.

Il faiilait s'y attendre. L'effondrement de la métallurgie en Allemagne s'est produite simultanément à la construction d'une Europe axée sur les finances et le mondialisation. Cette Europe chère à Lionel Jospin et à Gerhard Schröder (de petits libéraux expansionnistes escamotés) était attendue comme le messie par tous; Nous attendions nous à des conséquences pareilles ?
Les cahots et l'anarchie ne sont que suites logiques d'une politique des puissances, subordonnées à la domination américaine.
Idélogique, doctrinaire et sectaire.

Les grandes centrales syndicales en avaient factuellement connnaissance.Je crois qu'elles étaient bien positionnées dans l'observation.
Mais comparables à un état bureaucratique dans un état, elles s'organisaient et s'épuraient selon ses tradition et ce, loin de tout observateur.

Dans la recomposition mondiale des marchés, il n'y en a pas un seul qui ne peut échapper à la main mise de l'argent - preuve en est que des politiciens sans scrupule comme "monsieur Couchepin" réussissent dans un état démocratique, à faire passer le démantèlement et la spoliation pour de la gestion. Ils se sentent si peu concernés par la dégradation des conditions sociales et économiques. Au contraire, ils conçoivent le partenariat de l'état complice comme en parfaite harmonie avec les assurances et les banques - qui en font des états forts.

Prochaîne frappe chirurgicale:
les marchés vitaux: les acieries, les hydrocarbures,l'énergie, l'agro-alimentaire et l'eau, subiront une impitoyable main mise qui viendra en relai pour marquer la fin de l'ère actionnariale, véritable outil popularisé qui a su canaliser vers elle toutes les réserves collectives et individuelles, grosses et petites épargnes. Une main qu'on a cru providentielle et prometteuse qui les a asséchées jusqu'au derniers sou.

Une popularisation du jeu de monopoly très réussie !
Un jeu qui fait gagner si on est déjà gagnant.

Encore un peu de fixion.

Faire payer la gorgée d'eau et le pain au prix de Nestlé ou de Bouigue
sera presque un geste de charité, car le robinet pourrait bien ne pas vous être ouvert du tout.

C'est drôle, ces banques de toutes les nationalités qui se côtoient, coutoises d'un côté et de l'autre du boulevard n'ont jamais connu de frontières. Hôtes chez nous, elles sont devenues maîtresses.
Elles ont eu, dans les moments d'émotions pour les bilatérales, dépensé quelques millions de francs pour défendre des valeurs avec nos mots, on les croirait humanistes: "libertés individuelles, libre circulation des personnes, mobilité et conquête du monde, ouverture d'esprit et tolérance humaine, tourisme professionnel comme une chance et blablabla...."

Mais ceux qui ont été sceptiques ont eu raison.
La liberté de mouvement d'un travailleur est très conditionnée et plus que limitée.
Sans emploi point de liberté et sans argent, point de salut nulle part.

Oh oui ! faire appel à votre tolérance lorsqu'on vous remplace pour moins cher. La mobilité et le tourisme professionnel vous invitent à parcourir les pavés des villes en quête d'une tâche journalière. La mendicité !

J'ai digressé.
Mais j'y reviens.

Si on imagine le partage des proies vives parmi les plus puissants, on peut aussi imaginer que les moins puissants et les syndicats chargés de défendre les gagne-petits qui leur avaient permis d'exister comme des roitelets pendant près d'un demi siècle, on les imagine s'adapter au nouveau visage de la société d'où le maître-mot "il faut être moderne et s'adapter"...

De deux chose l'une:
tomber à la cloche des chômeurs, petit salarié si méprisé des de la hiérarchie syndicale.
Ou
se convertir en chasseur de gros gibiers.
Pour cela, le terrain est déjà unifié. Y faire sa place suppose d'oublier son passé. Il n'y a trente six lois ni trente six territoires
Je vous laisse deviner le tableau.

Une troisième voie existe, elle est réservée aux méritants. De se faire élire à la tête d'une nation.

Certains patrons de l'IG METAL ont eu le salutaire reflexe pour eux d'entrer dans le nouvel ordre mondial et se fondre à la tête des grosses grosses sociétés grâce à de petits copains sociodémocrates. Cela leur va si bien qu'ls en deviennent par leurs acquis de la gestion humaine, de fins stratèges indispensables aux milieux financiers. Ils changent simplement de clientèle à défendre. ils se piquent aux sciences du
boursicotage!
Certains d'entr'eux, il faut le dire, surdoués, gravissent avec brio tous les échelons et prennent la présidence d'une constellation de Conseils d'administration.
Le talent quoi !

J'arrête là mes inspirations tirées de mes lectures.

A travers elles, à travers ses analyses, le monde me semble moins hermétique. Je suis à présent averti, Je me fais obligation de rêver autrement.

Imaginez le patron de votre centrale syndicale que vous découvrez en train de superviser la statégie d'un conglomérat de la fibre à textile. En train d' épuiser vos dernières années de vie sur un de ces géants métiers à tisser, cela doit vous faire un drôle d'effet !
mais oui, ça s'est produit. Si, si!

M'enfin ! Lisez aussi les journaux financiers des trois continents géopolitiques. Ils scannent fort grossie cette situation qui nous répugne, et particulièrement en ce moment de rages financières assez historiques. Des velléités meutrières de domination.

Em même temps il faudra pour eux, continuer de résister à la fragilité systémique de leur métabolisme qui a fait naître l'oeil cancéreux de l'ouragan. La logique de la puissance veut qu'en assujettissant, on s'assujettit. L'oeil les aspirera dans l'abîme après nous y avoir préalablement jetés.

L'industrie, victime d'un tutelle aussi assassine, se laisse prendre à son tour la main dans l'engrenage.
Elle se fera Hara Kiri avec ses capitaux improductifs.

Pour les salariés, il n'y a plus le choix.
Il faut combattre ces deux monstres qui se nourissent de nous sans rien créer.
Il ont dépassé toutes les limitent qui leur avaient permis de ne pas basculer dans le néant. Ils nous sacrifient en masse comme on brûle la matière à feu ouvert.

Il n'est pas utopique de revenir aux unités de production de taille optimale pour recréer des espaces disponibles entre elles. Ces espaces jouent le rôle de tampon dans les fluctuations due aux inpondérables naturels ou projectionnels de planification.
Ils ont aussi l'avantage d'être stimulants et de laisser émerger d'autres instruments correcteurs qui aident à la détermination et aux décisions. Ils sont instruments inventionnels et créateurs dont seule la stabilité permet l' éclosion de projets et le déploiement de logiques constructives.

On éviterait effectivement le gaspillage humain et matériel.

Il faut que nos responsables politiques comprennent que l'humanité a besoin d'un sens à l'existence, sans quoi, elle sombre dans toutes les pathologies.

NABANDONNEZ PAS, BOILLAT REVIVRA PAR VOUS TOUS SOUDES ET DETERMINES.

mars 27, 2006 8:53 PM  
Anonymous edzola said...

@anonyme 8.18pm

A propos de Weiss de la RSR vous avez dit :" quand on ne connait pas un dossier on devrait se la coincer.." Très juste, j'ajouterai que ce Weiss n'avait pas du tout l'accent du bout du lac...du moins pas du lac Léman... Il a osé dire en conclusion qu'à Reconvilier c'est le chaos !!!!

Pour sûr que ce Weiss..nüt a des petis copains dans le CA de Swissmetal.

mars 27, 2006 8:56 PM  
Anonymous Anonyme said...

Salut à Fred, Petzi et à toute l'Uzine 3

Merci pour le chaleureux accueil de tout à l'heure.
Courage, grâce à votre ténacité et à votre unité, la BOILLAT VIVRA!!!

Le gars qui a proposé un frigo.

mars 27, 2006 9:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

Bonsoir les "boillat " et bravo pour votre clairvoyance cette après-midi ! Croire encore et toujours sans jamais baisser les bras. Ont vous aiment. LA BOILLAT VIVRA!

mars 27, 2006 9:31 PM  
Anonymous Anonyme said...

Comme c'est bizarre, Swissmetal a oublié de faire un communiqué ce soir saluant la volonté des Boillat de poursuivre la médiation.

mars 27, 2006 9:55 PM  
Anonymous Marlène said...

@ Tous les boillat

Bravo pour la décision.
Martin est menoté ou alors il faut qu'il use de fourberie.
On l'aura !

Pour la matière... faire venir un huissier pour le constat.
Faire venir l'huissier
Giuseppe Deiss ministre de l'économie.

Pierre Weiss ?
le député genevois ?

S'agit il de lui ?

Si oui.
Une crapule ! Un chancre ! Une verrue à venin !

Du temps de Victor Hugo, on le mettait dans le brasier du four.
Même la fumée est nocive.

VIVA BOILLAT, REVIVRA BOILLAT !!!!

mars 27, 2006 9:55 PM  
Anonymous Anonyme said...

Oui c'est bien lui, on peut réentendre ses inepties sur le site de la RSR http://info.rsr.ch/fr/rsr.html?siteSect=500&sid=6580230&cKey=1143483956000

(Quel bilan pour les syndicats et pour les employés)...

mars 27, 2006 10:04 PM  
Anonymous Zorro said...

@ marlene, 8:53 PM:
@tous et toutes

"... je me fais obligation de rêver autrement"...

Alors une proposition URGENTE:
qui peut offrir une invitation collective à Miston Halluciné (mh) et à ses sbires pour MEDNAT EXPO, le Salon des médecines naturelles, du bien-être et de la santé du 29 mars au 2 avril 2006 à Beaulieu - Lausanne?

Une entrée pour Jacques Salomé: “Vivre la tendresse à temps plein”.
Une entrée pour Guy Corneau: La guérison du coeur

Il paraît qu’il y a quelquefois des miracles à Lausanne...
Bon, d’accord, dans l’immédiat réfléchissons à une solution moins utopique.
A+. Courage, toujours!

mars 27, 2006 10:12 PM  
Anonymous Anonyme said...

On continue de vous soutenir moralement et on prie pour vous !
Ce soir le drapeau de l'espoir
flotte bien, serait-ce le vent de la liberté qui commence à souffler ?
Votre dignité fait du bien car dans ce monde pourri par le fric et le paraître, on se dit qu'il y a encore des gens bien et qui ont un idéal et des valeurs.
Courage aux déprimés, aux angoissés, je pense aussi à ceux qui travaillent à l'usine et ne comprennent pas bien le français et sont dans le doute. En plus d'être loin de leur famille et de leur pays ils se font humiliés dans un pays que l'on dit "civilisé".
Ceux qui traitent les êtres humains comme des pions le payeront un jour, la vérité et la justice finit toujours par triompher.
De tout coeur avec vous et vos familles.

mars 27, 2006 10:36 PM  
Anonymous PETZI said...

@ annonyme qui ne l'est plus pour moi et que je vai appelé l'homme au frigo
C'est a nous de te remercier et tu seras toujours le bienvenu a l'uZine3 comme d'ailleur tous le monde.
Venez boire un verre, discuter ou symplement dire un petit coucou
Vous serai reçu tous au meme niveau et remercier pour tous ce que vous faites pour la boillat

BOILLAT J'ETAIT, BOILLAT JE SUIS, BOILLAT JE RESTERAI

mars 27, 2006 10:39 PM  
Anonymous Anonyme said...

Un jour au fond d'un vallon, un serpent piqua Hellweg savez-vous ce qui arriva ?
Ce fut le serpent qui creva ...

Ben oui quoi !
ça fait du bien de igoller

mars 27, 2006 10:41 PM  
Anonymous desiderata said...

@ fan's de Weiss

Weiss fait partie de ce que le parti libéral fait de pire avec Ruey et Leuba.

Hautain, méprisant, suffisant, pétri de certitudes, contradictoire, donneur de leçons, bref à se demander comment il a fait pour obtenir une licence en sociologie.

Qu'il est loin le temps de Jean-François Aubert

mars 27, 2006 10:44 PM  
Anonymous Anonyme said...

Dites-moi, c'est Ras la casquette qui a ameuté ses compatriotes à la veille de la grève en France pour sortir des trucs pareils?

On ne retiendra que la fin de ce texte, les employés de Dornach se comparent à des jouets... quelle peu de considération ils ont d'eux-mêmes!

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200001&sid=6580230

Dans un communiqué diffusé lundi, la commission du personnel de Dornach prend ses distances avec les propos tenus la semaine passée par «Employés Suisses», qui voyait dans le vente du site de Reconvilier «une solution optimale» tant pour les employés de l'usine du Jura bernois que pour Swissmetal.
«Plus vite l'activité normale sera rétablie, plus grand sera le nombre d'emplois qui pourra être sauvé dans les deux sites en Suisse», écrit la commission du personnel de l'usine soleuroise. «Les emplois de Dornach n'ont pas moins d'importance que ceux d'ailleurs», souligne-t-elle.
Evoquant une éventuelle vente de l'usine du Jura bernois, la commission du personnel de Dornach, suivant l'avis de la direction du groupe, estime qu'aucune activité «essentielle et stratégique» ne doit être cédée. Selon les représentant des employés de Dornach, ces derniers veulent cesser «d'être un jouet pour quelque représentant d'intérêt que ce soit».

mars 27, 2006 10:50 PM  
Anonymous Anonyme said...

Euh, vous croyez que demain on aura droit à une pleine page de pub dans Le Temps avec la signature de tous les employés de Dornach signant ce communiqué ou Swissmetal estime que ça ne vaut pas la peine de dépenser autant d'argent pour de simples ouvriers...

mars 27, 2006 10:53 PM  
Anonymous paddy said...

J'aurais bien voulu venir à l'uzine ce soir. J'étais tellement cuit que je pouvais plus bouger, mal partout. Couché tout le jour. Mai je suis content de votre décision. C'est vraiment bien. La sape avance, et votre correction, la ligne que vous avez maintenue, va vous permettre de tirer les oreilles de la politique, de l'empêcher de noyer le poisson.

N'oubliez pas de dormir et prenez soin de vous et des vôtres.

mars 27, 2006 11:02 PM  
Anonymous Anonyme said...

desiderata
mars 27, 2006 10:44 PM

Il n'y a qu'un Jean-François Aubert. Un grand monsieur.

Des connards comme Weiss il y en a des wagons. Dire qu'on invite encore des gignoles de ce genre à la télé, ça me fait gerber.

mars 27, 2006 11:11 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Edzola
Il n'a pas dis que c'était le chaos à cause de Mh ,mais pour connaître ces opinions c'est de la faute des ouvriers .J'ose espèrer que vous saurez le remettre en place de manière très sèche et pas uniquement par le blog !!! et lui demander de visiter votre usine

mars 27, 2006 11:12 PM  
Anonymous orage mécanique said...

@ bien informé

Salut l'ami. C'est Nico qui va faire du chiffre!

@ Karl

Je suis très touché que tu ais publié mon texte dans ton édito.

@ tous

Je n'ai pas la possibilité d'être tous les jours en ligne, je prierai donc les personnes qui m'ont écris de m'excuser si je ne vous ai pas tous répondu.

Concernant l'émission MAP de la TSR, une équipe complète se déplace de demain à jeudi. Je ne sais pas encore quelle sera la structure de leur reportage, mais je vous tiendrez au courant.

Concours de contrepétries.

Les petits rats sont en congé...



LA RAISON VAINQUERA!

mars 27, 2006 11:12 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je viens de passer sur le site de Reconvilier et j'ai vu le message du Syndicat des enseignants jurassiens. Chapeau, ils ont lancé une action 1% pour La Boillat. Ce n'est peut-être pas un scoop pour certains, mais ça mérite d'être souligné ici aussi. http://www.sej.ch/default.asp?MenuID=2474&PageID=2562

mars 27, 2006 11:13 PM  
Anonymous Anonyme said...

@orage mécanique

Les petits cons sont enragés, excellent! Une un peu moins poétique:

je suis arrivé à pieds par la Chine

mars 27, 2006 11:27 PM  
Anonymous Genevois said...

J'ai l'impression qu'il n'y a plus grand monde debout, mais je lance ma question quitte à devoir la répéter à une "heure de plus grande écoute", comme on dit à la tv... Donc voilà: est-il possible d'avoir des précisions sur ce qui est prévu à Genève (au Rhino si j'ai bien compris) mercredi soir? Heure, intervenants, "format" de l'événement (débat, rencontre informelle, autre?), etc. Je vise un but bien précis: habitant Genève, je voudrais faire de la pub dans mon entourage, mais je dois savoir ce que je vends! Peut-être que Karl, qui ne dort jamais et semble agir comme un aimant sur les moindres bribes d'informations, pourrait me répondre (éventuellement avec un petit mot là-dessus dans le prochain édito, pour ceux qui ne lisent pas les commentaires, car je ne crois pas avoir vu qqch ailleurs sur cette soirée). Merci et bonne nuit à tous!

mars 27, 2006 11:43 PM  
Anonymous michel (l'autre) said...

Je pense modestement que vous avez juste dans vos actions.
La résistance active, rendant l'usine incapable de produire (et la direction vous a plus que "facilité le travail", si je puis dire); ainsi que l'absence de grève qui met les coûts du conflit sur Swissmetal ébranlent certainement leur stratégie.
Ils sont en train de perdre de l'argent, ou alors leur projet financier gagnera moins que prévu.
Cela va finir par peser sur les actions..
Vous avez probablement juste, et vous faites preuve d'une détermination et d'une droiture admirables.
Je vous salue bien bas, modestement.
Et solidairement...

mars 27, 2006 11:45 PM  
Anonymous orage mécanique said...

Vivre d'amour et d'eau fraîche.

Nous sommes en 2006 après Jésus-Christ. Toute la Suisse est envahie de ressentiment face à Martinou.

Toute? Non. Dans une usine de la banlieue Bâloise, des employés resiste encore et toujours à ce sentiment...

Soit, c'est leur droit. De la part des travailleurs transfrontaliers, je peux comprendre. Si j'étais à leurs places, que ferais-je? je suivrais le Chef, certainement.

Il est sûrement quelque employé à Dornach pour voir que le Clairchemin manque de candélabres et que le carosse Swissmetal s'embourbe à vu d'oeuil. Sont-ils muselés? Evidemment. Si ce n'est directement par les Kapos, la pression de la majorité doit écraser même les élans les plus courageux.

Chers collègues, je ne vous jetterai pas la pierre, je n'insulterai pas votre intelligence.vous êtes aveuglés par un régime totalitariste qui préfère la terreur à la discussion.
J'en appel à votre bon sens, dans un état de droits, il est INTOLERRABLE de vivre dans la terreur.

Nous ne vivrons jamais d'amour et d'eau fraîche, mais nous ne devons pas accepter de travailler la peur au ventre.

LA RAISON VAINQUERA!

mars 27, 2006 11:46 PM  
Anonymous orage mécanique said...

@ anonyme de 23h27

Ton anatomie est un cas d'école!

@ Karl

Peux-tu, s'il te plaîs, mettre l'horloge au format européen. MERCI.

mars 27, 2006 11:51 PM  
Anonymous back in black said...

@anonyme de 11.27PM

Réponse: je suis arrivé à chier par la pine.

J'adore ce genre de jeu. Très très reposant.

Il faudrait en inventer quelques unes sur martionou ou wilmar, et pourquoi pas les répendre par la suite. Ca aurait le merite d'être drôle.


A+ et bonne nuit

mars 27, 2006 11:51 PM  
Anonymous michel (l'autre) said...

Quand à Weiss, c'est un vrai nul.
Il y a 1 ou 2 mois, il s'était fait ridiculiser à la TV par Schwaab le jeune, qui était il y a peu dans les syndicats étudiants. C'était sur le système des bourses qui se déglingue. Et Weiss n'a réussi à répondre à de vrais arguments que par quelque chose du genre : c'est du communisme, vous avez vu comme ça a tourné à Moscou ?.
Un vrai beauf, euh, boeuf.
Même pas s'arrêter à ça !

mars 27, 2006 11:54 PM  
Blogger Karl said...

@Orage mécanique

Désolé pour l'heure, mais elle va rester comme ça... Déjà, avec la date il n'y a pas d'option sympa. Et pour l'heure... Ahlala


@Genevois

Je mettrai l'info sur Genève dan smon "édito" du jour.

Merci à tous!

mars 27, 2006 11:56 PM  
Anonymous orage mécanique said...

@ Karl

Livin' in America.......

mars 27, 2006 11:58 PM  
Blogger Karl said...

Allez, allez Orage mécanique...

In America, Hellweg peut toujorus courir pour faire fermer mon blog ;-P

mars 28, 2006 12:04 AM  
Anonymous FLB said...

Jusqu'à quand pourrons-nous garder notre dignité. Quand notre boîte sera morte elle va nous servir à grand chose notre dignité.
Nous continuerons d'être des chomeurs dignes, ensuite nous serons des SDF dignes.
Si MH ne lâche pas notre Boillat dans les quelques jours nous serons des révoltés dignes.
MH et sa bandes cassent des ouvriers et des familles entières.
Fini de dire amen.
Un de ces quatres lui et sa bande,
notre dignité, c'est dans la gueule qui vont ce la prendre.

mars 28, 2006 12:06 AM  
Anonymous jfbo said...

Si, comme l'a déclaré N. Wuillemin la matière première va bientôt manquer, si les fours ne sont que très partiellement en activité, si les problèmes persistent aux presses... etc.,l'activité devient impossible.
Et il semble que l'échéance soit toute proche (1-2 semaines)

Quelles sont les intentions de SM dans une telle situation?
Le recours au chômage partiel?
D'autres licenciements?

Ils se mettent dans une situation inextricable, car il sera facile de démontrer que ce sera le résultat d'un lock out!

Les caisses de chômage devront prendre leurs responsabilités et ça pourrait être le début de procedures contre SM, enfin.

Courage les "Boillat"

mars 28, 2006 12:07 AM  
Anonymous orage mécanique said...

@ Karl

Pas aux stasunis, en chine! :-D

@ jfbo

Pour te dire le niveau d'incompétence des Kapos, ils ont garantis a un client que nous ne serions pas en rupture de stock de ces produits car la coulée fil fonctionnait. Or, (pour ne pas dire laiton et maillechort) ces produits sont fondus dans le 10 tonnes qu'ils refusent obstinèmant de sortir du mode veille...

mars 28, 2006 12:17 AM  
Anonymous Anonyme said...

salut les gars

mars 28, 2006 12:20 AM  
Anonymous orage mécanique said...

Contrepet dont,je dois l'avouer, je suis assez fier:

Les solos sont decapants!

mars 28, 2006 12:25 AM  
Anonymous back in black said...

Ich brauche Zeit, kein alcool, kein heroin, kein nicotin, brauc' keine Hilfe, kein cafein, Doch dynamit un terbantin.

Ich brauche Oel für Gazolin, Explosiv wie Kerosin mit viel Oktan und frei von Blei.

Eine Kraftstoff wie Benzin, Benzin, Benzin, Benzin...

Lass er schwimmen in Benzin.

Rammstein, Rosenrot, 2006.



Ah va bientôt y avoir de l'action. On se réjouit.

mars 28, 2006 12:30 AM  
Anonymous orage mécanique said...

compliqué:

il feind ces cas marteaux..

mars 28, 2006 12:32 AM  
Anonymous orage mécanique said...

@ back in black

Willst du dich von etwas trennen, dann musst du es verbrennen....

mars 28, 2006 12:34 AM  
Anonymous back in black said...

Il fessas ces marin tot?

mars 28, 2006 12:35 AM  
Anonymous Poivre said...

@ genevois de 11:43

Tu trouveras toutes les infos nécessaires sur le lien suivant :

http://www.slnd.net/boillat/boillat.html

Au plaisir de te rencontrer mercredi soir !

mars 28, 2006 12:36 AM  
Anonymous Anonyme said...

@orage mécanique et back in black

S'ils se contentaient d'être désolants... Mais en plus ils sont nuisibles! Un petit dernier, légèrement tiré par les cheveux (quoi que, pas tant que ça...):

Fred marche en ville dans la rue des putains.

Rien à voir avec le Fred de l'uZine 3 bien sûr, qui ne fréquente probablement pas de tels endroits! Et j'en appelle à votre tolérance, je n'ai pas pu improviser mieux sur l'idée de back in black, mais gageons que ce n'est que le début d'un recueil consacré à nos lascars...

mars 28, 2006 12:37 AM  
Anonymous orage mécanique said...

île faux cas ces marres tind?

mars 28, 2006 12:37 AM  
Anonymous pilou said...

alors comme ça , on contrepète en coeur?

Une autre.Il ne faut pas confondre:

les populations pauvres du cap et...?

mars 28, 2006 12:38 AM  
Anonymous Poivre said...

@pauvre diable
une tape dans la main !

@caienne
moins fort, la poignée de main la prochaine fois

@shrek
elle est comment l'eau dans ton étang ?

@expatrié
merci de t'être déplacé ce soir

@blondinet
merci pour le message

Bonne nuit à tous et bisou aux potes

mars 28, 2006 12:41 AM  
Anonymous Anonyme said...

@pilou

les pauvres copulations du pape? Ne t'avance pas trop, le nouveau est plus vigoureux que JP2, va savoir ce qui se passe tard le soir au Vatican...

@orage mécanique

je n'avais pas trouvé, mais bravo! Cassons donc du Martin en coeur!

mars 28, 2006 12:46 AM  
Anonymous orage mécanique said...

il ne faut pas confondre les populations pauvres du Cap ET les copulations pauvres du Pape...

Benedikt XVI, si tu nous lis...

mars 28, 2006 12:48 AM  
Anonymous douce france said...

Est-ce que Déclin s'est envolé avec un courant d'air. Depuis que les portes ont disparu il a disparu aussi.
On me signale que le chef des portes offre une forte récompense à celui ou celle qui le mettra sur une piste.
Pour ma part je vous signale la disparition de mon stylo. Les recherches ont déjà commencé mais ça n'a rien donné pour l'instant.
Je demande donc au chef des stylos d'intervenir auprès du fabriquant pour qu'il m'en réserve un tant qu'il y en a encore.
Pour information le fabriquant sera en visite chez nous aujourd'hui, pour assister à une première mondiale.
NM6 ou 58A en coulée fils.
Le client vient donc personnellemnt voir qu'elle est la bande d'abrutis qui le prenne pour un con.

mars 28, 2006 12:48 AM  
Anonymous Genevois said...

@poivre

Merci pour l'adresse! Et à mercredi, mais peut-être se connaît-on déjà, j'ai passé quelques mois à la Boillat avant de faire partie des 21 envoyés en éclaireurs pour avertir le chômage d'un aflux massif et imminent de réfugiés...

mars 28, 2006 12:50 AM  
Anonymous Benedikt XVI said...

Je vous pardonne mes fils.

Sauf martinou et ses ptits copains.

mars 28, 2006 12:50 AM  
Blogger vanefred said...

@corinne
j'ai pris pas mal de contacts pourle 8 mais il faut assez rapidement définir un lieu et une heure


@tous
faites fontionner votre nstel pour le 8

mars 28, 2006 12:51 AM  
Anonymous Anonyme said...

Bon, comme je n'ai pas trop eu de succès, je vous donne la réponse:

Fred marche en ville dans la rue des putains

devient:

Wilfred Martin dans la ruche des puants (il aurait fallu rajouter un et, mais bon...)

mars 28, 2006 12:57 AM  
Anonymous back in black said...

@ux contrepéteurs

Faudra qu'on rassemble toutes nos inventions et faire un ptit album à l'intention de la direction de SM comme cadeau de départ. Cela leur fera peut-etre un peu de lecture derriere les barreaux.

mars 28, 2006 12:57 AM  
Anonymous Corinne said...

@ club des 133 (112 + 21)

@ employés qui doivent supporter la méchanceté,la bêtise, et l'incompétance des kapos

Allez dans l'édito "un monde de fou" et cherchez le commentaire d'expatrié de 11:55 et vous n'aurez + jamais le moral dans les chaussettes !

mars 28, 2006 12:57 AM  
Anonymous orage mécanique said...

niveau 4/4

ferrer les serres face à ces fous.

mars 28, 2006 12:58 AM  
Anonymous orage mécanique said...

@ anonyme de 0h27

du tout grand art!

@ back in black

J'accepte ta proposition et te félicite de ton nouveau travail de colectage....

mars 28, 2006 1:02 AM  
Anonymous Anonyme said...

@orage mécanique

je dirais bien serrer les fesses face à ces fous, mais ça me semble un peu trop évident... Il y a plus?

mars 28, 2006 1:03 AM  
Anonymous pilou said...

il vaut mieux avoir une mine pâle dans le fond du fut et finir au coin.

mars 28, 2006 1:04 AM  
Anonymous Anonyme said...

@tous les contrepèteurs enragés

Histoire d'être un peu plus clair, je vais désormais publier mes pauvres créations sous mon pseudo utilisé plus haut pour parler de choses sérieuses, à savoir genevois. Fini donc anonyme de 0h27 ou de je ne sais quand, voilà mon dernier post en tant qu'anonyme. Et comme je commence à fatiguer, je vais reporter à demain ma prochaine tentative de création... Bonne nuit!

mars 28, 2006 1:07 AM  
Anonymous back in black said...

En voilà une pour Wilmar, vraiment facile quoi...

Je l'démare li moteur étain.

mars 28, 2006 1:07 AM  
Anonymous pilou said...

bon ok, y'a aucun rapport avec swissmetal, mais bon... quoi que?

mars 28, 2006 1:09 AM  
Anonymous genevois said...

aïe, celle-là me tente, je repousse encore l'oreiller! Il vaut mieux avoir une pine mâle dans le fonds du cul et finir au foin?

mars 28, 2006 1:10 AM  
Anonymous orage mécanique said...

serrer les fesses face à Furrer ;-D

mars 28, 2006 1:10 AM  
Anonymous pilou said...

ça fait comment?

mars 28, 2006 1:12 AM  
Anonymous orage mécanique said...

mais bon, soit dit en passant, sa vie privée ne regarde pas...

mars 28, 2006 1:13 AM  
Anonymous Anonyme said...

Corinne a dit...
@ club des 133 (112 + 21)
Je te signale que le club Boillat c'est tous le monde. Foutu dehors ou pas, tous travaillent avec les mêmes kapos.
Faire cette division en créant deux clubs c'est faire le jeu de Martinou. Diviser pour régner.
Pour ma part j'ai hâte de me faire foutre dehors, car c'est justement cette division qui rend l'air encore plus irrespirable. Ca fait partie de la stratégie de ces salopards, alors si les Boillat s'y mettent aussi je crains pour la suite du combat.

mars 28, 2006 1:14 AM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home