mardi, avril 25, 2006

Allô, la Boillat?

La Boillat, donc

Avec l'arrivée de l'expert, l'affaire se tasse un peu, car l'espoir augmente légèrement. En effet, d'autres remarques sur sa première visite incitent à penser qu'il sait ce qu'il fait, et qu'il sait où il va. L'incurie d'Henri Bols, entend-on, se voyait dans chacunes de ses tentatives de contourner, à chaque fois sans succès, les installations à problèmes ou mal connues de lui. Henri, ce n'est plus de ton âge ces cachotteries! Donc, Jürg Müller est à la hauteur, on dirait, mais son travail aura-t-il un impact réel? Peut-être en saurons-nous plus le mercredi 26 avril, date du retour de l'expert.

Ce lundi ont eu lieu des séances d'information concernant la fusion des caisses de pension de la Boillat et de Dornach. Cette fusion était agendée depuis longtemps, mais est en phase d'achèvement: elle doit être avalisée jeudi par le canton de Soleure. Bien sûr, évidemment, comme ça tombe sous le sens et que ça saute au yeux, la caisse de pension de la Boillat est mieux garnie que celle de Dornach. Les débats ont donc été houleux, surtout que les détracteurs de cette solution savaient de quoi ils parlaient.


Toto

Toto a fait ses adieux au blog ce lundi. Il va nous manquer, car son travail d'investigation était un apport de grande qualité. Qui sait combien d'heures il a passé à fouiller Internet et à faire des téléphones pour savoir ce qui se cache derrière les absurdités dont nous arrose Martin Hellweg? On n'ose l'imaginer, mais si on s'y risque, le nombre doit être grand. Dès lors, un grand merci à Toto pour toutes ses contributions, sans lesquelles bien des découvertes auraient été impossibles, et grâce à qui de nombreuses découvertes pourront encore être faites.

Merci, Toto!


BNP Paribas

La banque BNP Paribas, qui est la plus ancienne banque étrangère en Suisse, tient son assemblée générale des actionnaires ce mardi 25 avril. Friedrich Sauerländer est membre du conseil d'administration de la branche helvétique de cette banque et, durant l'assemblée en question, il sera candidat à sa propre succession. BNP Paribas mise beaucoup sur son caractère d'institution ayant une longue tradition, et un sens éthique pointu avec, entre autres, un engagement en faveur du développement durable.

Ainsi, on se demande tous, ici, si BNP Paribas va réélire un incompétent notoire (comme ses prestations télévisées le prouvent) dont les talents font penser à ceux d'un perroquet plutot qu'à ceux d'un homme d'affaires. On se demande aussi si BNP Paribas Suisse va vouloir renouveler le mandat d'une personne qui traîne autant de casseroles (de quoi équiper la cuisine du Titanic, avant de sombrer avec)... Ce serait vraiment mauvais pour l'image, ça.

Mais il ne faut pas s'attendre à une sonnante exclusion de Fridou. Le coup de pieds au derrière ne font pas très bon genre, dans ces assemblées générales. Si Fridou devait partir, ce serait plutôt dans quelques mois, quand tout sera tassé, que BNP Paribas aura tout de même fort envie de se séparer d'un tel boulet, et l'aura fait comprendre à Fridou avec un petit bonus. Car reconnaître ouvertement s'être trompé sur quelqu'un, c'est aussi mauvais pour l'image.


Pétition

La pétition adressée au canton de Berne, que vous pouvez pré signer (c'est expliqué ne vous inquiétez pas) sur www.laboillat.ch, devait initialement être déposée le premier mai. Mais diverses questions d'agenda ainsi que son succès font que les organisateurs se demandent s'il ne serait pas plus efficace de la déposer le premier juin. Surtout que le premier juin, le nouvel exécutif bernois entre en fonction. A voir les premiers avis, le premier juin a de bonnes chances de l'emporter.


Détail?

Euh, une dernière chose: qui est Pierre-Alain (le distrait!)? Merci à lui de me faire un petit coucou sur laboillat@yahoo.fr, car il semble que nous ayons quelque chose à nous dire...

84 Comments:

Anonymous idéaliste incurable said...

@tous

Swissetal annonce ce matin que de 111 licenciements, on en revient à 80. Alors, 30 personnes seraient réengagées ?

C'est vraiment de la gestion à la petite semaine, où je me trompe ?

Bonjour à tous, passez une bonne journée et profitez quand même un peu de ce beau temps.

avril 25, 2006 8:27 AM  
Blogger un voisin said...

Communiqué de presse Swissmetal
Dornach – Reconvilier, le 25 avril 2006
Swissmetal réduit le nombre des licenciements à l’usine de
Reconvilier de 30 postes


Dans le but d’augmenter la capacité de livraison des clients, Swissmetal – UMS Usines
Métallurgiques Suisses SA a décidé de réduire le nombre de licenciements annoncé fin mars à la suite de la grève illégale du mois de février à l’usine de Reconvilier. Cette réduction sera de 30 postes et le nombre de licenciements passera ainsi de 111 à 81. Pour Swissmetal, la priorité
numéro un reste le retour rapide à la pleine production à l’usine de Reconvilier. Depuis la fin de la grève, il reste malheureusement encore à ce jour environ 60 collaborateurs en arrêt maladie. De plus, le personnel est toujours et encore livré aux agitations quotidiennes des meneurs de grève et
de leurs sympathisants par le biais de forums d’Internet et de médias locaux.
Swissmetal constate de légers progrès opérationnels, mais la situation reste cependant critique. Sous ces conditions, il faut considérer la décision que vient de prendre Swissmetal comme un investissement dans l’avenir du site qui a pour objectif direct d’accroître rapidement la production.

---

La consécration du travail de Karl ?
Décidément, après avoir utilisé les ressources de ce blog pour informer correctement ses cadres (n'est-ce pas Lulu ?), voilà une bien mauvaise manière de dénigrer ce travail !

---

Nouvelle tentative de faire croire que les Boillats sont manipulés. La manipulation que l'on doit dénoncer est celle de la direction et de l'encadrement à l'encontre des employés. Elle qui exerce au quotidien une pression psychologique sur les ouvriers et joue sur l'insécurité de l'emploi. Conséquence ... il reste encore 60 collaborateurs en arrêt maladie.

---

Pourquoi Swissmetal ne parle-t-elle pas de la perte des compétences due au licenciement massif de tout l'encadrement du site de la Boillat ? Pouquoi ne fait-elle par référence aux problèmes occasionnés par des cadres incompétents importés de Dornach ? Pourquoi ne salue-elle pas l'arrivée de l'expert sensé aider à trouver une solution aux problèmes opérationnelles qu'elle ne maîtrise pas ?

avril 25, 2006 8:32 AM  
Anonymous Anonyme said...

Comme c'est bizarre, la direction de SM n'a pas réussi à transférer sa production sur les autres sites pourtant hyper compétents?

Et retour à la pleine production... mais pleine production de quoi????

La situation reste critique, aïe les résultats qui vont être annoncés vendredi seront critiques aussi, MH vient de préparer le terrain.

avril 25, 2006 9:09 AM  
Anonymous Anonyme said...

Méfiez vous de cette nouvelle !!!
la bourse a réagit de suite ! donc l'effet escompter donne de suite le résultat voulu ,ce qui ne veut pas dire que sur le long terme ils ne reviennent pas en arrière .Soyions vigilants et restons sur nos gardes. Et surtout
ne pas se démobiliser ils n'aiment pas les agitateurs
Courage la lutte continue

avril 25, 2006 9:14 AM  
Anonymous Anonyme said...

Bah, il ne faut pas se fier aux mouvements boursiers encore une fois pour le titre SM...

Et il faudra m'expliquer comment on peut arriver à une pleine production avec (81 + 60) au moins 140 employés en moins. C'est assimiler les licenciés à des malades à des glandeurs.

avril 25, 2006 9:25 AM  
Anonymous Anonyme said...

Semaine riche en rebondissements:

-aujourd'hui le communiqué de SM
-demain la visite suivante de l'expert
-vendredi, les résultats financiers de SM
-lundi, la présence des Boillat et leurs discours dans plusieurs manifestations...

Et pendant ce temps, les clients attendent la livraison de leurs commandes, Anne ma soeur Anne...

avril 25, 2006 9:32 AM  
Anonymous Anonyme said...

Dangers!
Méfiance, méfiance, cette bande de ………… SM cherche à diviser pour régner, Une des règle de MH.
Ne marchons pas dans sa combine.

A bientôt j'espère la FIN de MH et de toute sa bande de malfaiteurs.

LA BOILLAT VIVRA AVEC LES BOILLATS

avril 25, 2006 9:42 AM  
Anonymous Anonyme said...

Héhé, moins il y a d'informations sur le blog, plus MH fustige. Evidemment, il reçoit de moins en moins de renseignements autres que ceux qu'il encaisse après coup. Et la résistance continue.

Vive la Boillat!

avril 25, 2006 10:07 AM  
Blogger un voisin said...

30 personnes réengagées :
Est-ce la vérité ?
Au mêmes conditions que l'ancien engagement ou Martinou pratique-t-il le dumping salarial ?

avril 25, 2006 10:17 AM  
Anonymous de source sûre said...

hé hé, ne vous laissez pas berner par ce communiqué qui annonce cet "investissement" dans l'avenir du site de Reconvilier.

Cette action de réengagement était planifiée depuis plusieurs semaines. Mes oreilles l'ont entendues par une voie directe!

A bon entendeur...

avril 25, 2006 10:17 AM  
Anonymous Anonyme said...

même si c'est le cas, préférez-vous 111 licenciements à 81 ? Même si cela démontre des actions irréfléchies, au final c'est une nouvelle positive... 30 chômeurs de moins.

avril 25, 2006 10:27 AM  
Anonymous Yakari said...

C'est bien que 30 des licenciés soient repris. Pour eux, c'est une source de tension en moins. Pour les autres c'est une source de frustration en plus. Des divisions vont peut-être surgir, serrez-vous les coudes.

"De plus, le personnel est toujours et encore livré aux agitations quotidiennes des meneurs de grève et de leurs sympathisants par le biais de forums d’Internet et de médias locaux"
Doit-on comprendre que les méchants agitateurs/défenseurs sont pour quelque chose dans la demi-reculade de SM?
Même si je salue un certain retour à l'intelligence, je ressens ça comme une incitation à persévérer dans le rejet d'une injustice largement reconnue.
Et "on" nous a tellement servi de fourberie et de forfaiture, de manipulations diverses, de faux-semblants et tentatives de rétorsions, qu'il est difficile de croire à une réelle vision entrepreneuriale. Je pense que l'expert y est pour beaucoup, dans une volonté d'apaisement. C'est bien. Mais est-ce durable? Ou n'est-ce que le résultat des grattements que sont en train de commencer à ressentir certains politiciens et certains "hommes d'affaire". L'incendie a été circonscrit, mais le feu couve sous la cendre et des lumières s'allument dans certains cerveaux.
C'est un bon signe mais il ne faut pas que les restructurateurs indélicats s'imaginent qu'ils s'en tireront par un acquittement sans frais. Les dégâts moraux actuels sont aussi une facture à assumer. Et pas seulement par les Boillat ou la région.
On ne peut pas jeter une bombe, puis se dédouanner en offrant une couronne devant les caméras. C'est nettement insuffisant.
Le conflit généré par l'attitude des dirigeants de Swissmetal est un cas d'école et devrait servir à mettre en place des barrières qui empêchent qu'il se reproduise, ici ou ailleurs.
Le pillage n'est pas un outil de production. Ça devrait figurer dans les manuels d'économie et dans les Constitutions des Etats.

avril 25, 2006 10:30 AM  
Anonymous Anonyme said...

Hou hou hou ! je me marre, heureusement que le ridicule ne tue pas. Non mais, quel air noc qu'ils se paient. Mais naturellement, c'est encore et toujours la faute des sympathisans, agitateurs et autres médias locaux si la Boillat ne tourne pas. Bientôt cela sera de leurs faute si des bombes pêtent en Egypte.
Mais quelle crédibilité ils ont encore ces gens ??? Hein ??? Je vous le demande.

J'éspère que Paribas prenne bonne note de ces informations lors de la réélection de Fridou hou hou hou !

avril 25, 2006 10:32 AM  
Anonymous Anonyme said...

Ce réangagement ne serait-ce pas pour ammadouer l'expert ?

avril 25, 2006 10:55 AM  
Anonymous Anonyme said...

réengagement de suite? qui ce fait réengagé? des anciens travailleur ou alors des nouveaux (peut-être en contrat mannpower!) ?

si c'est pour reprendre des gens formés a ce travail: n'y a t'il pas une demande de prime "PEUR ET MENSONGE" qui pourrait leur être demandé?

avril 25, 2006 11:20 AM  
Anonymous Anonyme said...

Il y a aussi d'autres interprétations:


S'il salue cette décision, le syndicat Unia se montre toutefois prudent. "Nous espérons que la direction de Swissmetal est revenue à la raison et se rende compte que l'usine ne peut tourner à plein régime avec seulement 200 employés", a expliqué à l'ATS Fabienne Blanc-Kühn, du comité directeur d'Unia.

"C'est une lueur d'espoir", a-t-elle ajouté. Mais Mme Blanc-Kühn livre une autre interpértation. "Swissmetal veut peut-être diminuer la portée des coûts d'un plan social à la suite de la saisie par le syndicat du Tribunal arbitral". Le groupe avait affirmé n'avoir pas les moyens de mettre sur pied un plan social.

http://www.romandie.com/infos/ats/display.asp?page=20060425110613942172194810700.xml&associate=phf0639

avril 25, 2006 11:21 AM  
Anonymous Anonyme said...

Les travaux de construction se poursuivent à Dornach. C'est l'entreprise Rofra qui en est chargée.

Est-ce qu'il faut leur écrire? pour leur signaler certaines choses? (Que certaine personne du blog sont surement plus au courant que moi!)

avril 25, 2006 11:42 AM  
Anonymous media local said...

Enfin un peu de reconnaissance. C'est pas trop tôt. Allez, merci Martin, sans rancune.

avril 25, 2006 11:57 AM  
Anonymous de source sûre said...

@utilisateur anonyme de 11h27:

naturellement c'est très bien d'avoir moins de chômeurs.

Ce n'est qu'un aspect du problème. Je vous répète, j'ai différents éléments qui me permettent de penser que ce réengagement était planifié depuis un certain temps, simplement pour faire baisser la tension et faire diversion au moment opportun.

Sur le fond, je vous prie de me répondre précisément comment vous pouvez faire confiance à des personnes capable de tromperie et d'escroquerie. Regardez le cas du directeur de BJ, qui se rend coupable de filouterie d'auberge au nom d'un société qui fait faillite 2 jours après. Qualifiez-vous ce geste d'optimisation de processus, d'action de synergie ou avez-vous l'honnêteté de vous distancier de ce genre d'acte?

On dit: qui vole un oeuf, vole un boeuf!

Ceux qui croient que la direction de SM est revenue à la raison se bercent d'illusion.

avril 25, 2006 12:13 PM  
Blogger un voisin said...

La formulation du communiqué de presse est ambigüe. Que veut dire "réduire le nombre de licenciements" ?
- Est-ce une annulation des licienciements prononcés ?
- Ou est-ce l'offre de nouveaux contrats de travail à des personnes licenciées ?

Qu'en est-il des délais pour un licenciement futur ?
Les conditions d'embauche sont-elles restées les mêmes ?

avril 25, 2006 12:21 PM  
Anonymous Anonyme said...

Les résultats trimestriels seront présentés vendredi.
Il y aura bien un curieux pour demander comment a été intégré dans le résultat la hausse des matières premières (avec la flambée connue par le cuivre et autres, ça peut fortement changer la donne).

avril 25, 2006 12:24 PM  
Blogger un voisin said...

Et si cette annonce était destinée à BNP Paribas ?
En effet Fridou doit se faire réélir en ce moment au Conseil d'administration de cette vénérable banque.
Il pourra ainsi répondre aux éventuelles questions en mettant en avant cette nouvelle comme un signe de son intégrité. ... de la poudre aux yeux ...

avril 25, 2006 12:27 PM  
Anonymous Anonyme said...

L'expert pourra directement demandé à tous les ouvriers si ils sont manipulés. On verra bien qui manipule qui. Les gens présents à l'usine travaillent. Voilà une nouvelle tentative de SM pour diviser les ouvriers. Les manipulateurs sont connus depuis longtemps.
Nous comptons maintenant essentiellement sur les cadres de Dornach pour faire tourner l'usine.
Si eux ont encore beaucoup à apprendre, il faudrait arrêté de nous prendre nous, pour des c...
Quand on a créé un tel niveau de désorganisation on ne peut s'en prendre qu'à soi-même.
Coucou les gros malins.

avril 25, 2006 12:46 PM  
Anonymous Anonyme said...

Le nombre de licenciements est réduit de 30 postes.

D'abord on fait des conneries sous forme de représailles ensuite on réfléchi.
Bravo les ploucs.

avril 25, 2006 12:51 PM  
Anonymous Anonyme said...

La stratégie de SM n'a pas changé d'un iota. Favoriser Bouchejäger.
On a tendance à oublier que le rouleau compresseur est toujours conduit par les mêmes. Ce n'est pas l'effet de leur grande bonté de réangager, c'est une nécessité si ils veulent éviter de couler.

avril 25, 2006 1:05 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Lulu et aux autres

SI LA CONNERIE TUAIT IL Y A LONGTEMPS QUE LA DIRECTION ET LE CONSEIL D'ADMINISTRATION AURAIENT CHANGE!!!!!

A BON ENTENDEUR SALUT!!!!!

SALUT MARTIN, HENRI ET LES AUTRES
OH, EH SAMI TU ES ENCORE LA??????

avril 25, 2006 1:15 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 11:42am

Merci pour l'information. Quant à ce qu'il faut en faire, je ne sais pas.


@Tous

Annulation de 30 licenciements signifie, normalement, que Swissmetal va refaire 30 nouveaux contrats à des Boillat licenciés. Cependant, comme nous sommes pour beaucoup dans des périodes de préavis, les choses sont peut-être différentes.

Cette affaire était entendue depuis une semiane au moins. Ainsi, on peut surtout se demander pourquoi Swismetal l'annonce aujourd'hui. A mon sens, c'est une annonce boursière (le cours remonte un peu) et alignée sur l'arrivée de l'expert.

Parler d'un retour à la raison de Swissmetal, que F. Blanc-Kuhn me pardonne, mais il ne faut pas exagérer. Swissmetal est toujours dirigée par des psychopathes et ces 30 licenciements de moins ne sont pas constitutifs d'un changement. C'est juste une tactique supplémentaire destinée à faire croie à de la bonne volonté.

avril 25, 2006 1:16 PM  
Anonymous 8 Fils en surchauffe said...

@ karl

Désolé, Karl, depuis 3 semaines sans problèmes....tu peux me croire. Mais il faut sortir les info quand cela arrange la Direction et son "Staf" hein Wilmaaar! Au fait tu va travailler où après tes vacances???!!!

avril 25, 2006 1:21 PM  
Blogger pg said...

Nous voici donc officiellement reconnu par SM... ils devraient nous allouer une case dans l'organigramme, une toute petite case rien que pour nous:
Sympathisant d'agitateur et de meneur de grève via un forum internet.
Passons sur la différence subtile entre blog et forum, qui dans l'énervement, leur aura certainement échappé.
Personnellement, je pense aussi que se réengagement est une manoeuvre de diversion qui à en plus l'objectif de briser la cohérence entre vous tous. Un peu à la manière dont on plie une barre de laiton dans un sens, puis dans l'autre et qui finit par casser (Je parle des petites barres que l'on achète dans les brico-loisir... pas de la qualité Boillta qui à plutôt tendance à revenir dans la figure de celui qui à tenté de la plier!!!)
Méfiance dont et restez unis.
Même si c'était calculé, c'est un bel aveu d'échec et d'incompétence que de trop licencier... c'est un peut comme faire voyager du stock sur 60 km (par exemple) pour s'apercevoir qu'il doit revenir à la case départ. Autre preuve s'il en était besoins que pour eux, toutes les « resources » d'une entreprise se gèrent de la même façon... Soit ils ont séché des cours, soit j'aurais honte à la place des responsable de « hautes » écoles qui ont assuré se genre de formations. Quoi qu'a la décharge des enseignants, il est fort probable qu'ils n'aient jamais compris ce que voulait dire « humaine » dans « ressource humaine »

avril 25, 2006 1:23 PM  
Anonymous d.b dit shreck said...

ben moi je curieux de voir qui sont réengagés...
avec a la clef de nouveau contrats a durée déterminé?
le salaire réajusté pour ne pas dire emputé le mot est faible encore
bref comme on dit qui vivra verra

avril 25, 2006 1:24 PM  
Anonymous aut-ressource said...

Bonjour,
Précisons que c'est bel et bien un réengagement. Parce qu'un contrat de travail résilié ne peut être annulé.
Ensuite, il n'y a plus 60 malades.
Arrêtons avec cette mascarade.
Quoique: il n'y a plus de matière en finition. Donc, pour SM, des malades se sont des personnes qu'ils ne paient pas !!!

30 personnes reprises ??
Qu'en ont pense que ces 30 devraient être ajoutée au 320 actuellement en place... et que cela ne suffirait toujours pas à honorer les commandes actuelles dans l'année en cours...

Le yoghourt va se transformer en beurre à force de nager dedans !!!!!

@ de source sûr de 12h13

Mauvais pseudo...
Auquel cas, tout bloggeur pourrait se targuer de ce pseudo.
Cela fait réchauffé vos affirmations...

avril 25, 2006 1:25 PM  
Anonymous Vive la France said...

Alors, selon ces réengagments, les Amis Gaulois ne travaillent encore pas assez vite???

Il faut croire que les Gaulois coûtent plus chers que les autres en définitif!!!!

a méditer

avril 25, 2006 1:30 PM  
Anonymous Anonyme said...

Aujourd'hui Martinou essaye de souffler le chaud et... au vu de la technique adoptée depuis les quelques mois que je suis tout cela, vendredi (ou ce week-end), il va souffler le frrrrrrrrroid.

Du genre, 30 postes supplémentaires, vous donnez un coup de main à l'expert pour faciliter la relance de la production et après je vous refais un coup tordu.



Un observateur qui déteste apprendre que Swissmetal s'adonne à une variante de la filouterie d'auberge.

avril 25, 2006 1:31 PM  
Anonymous paddy said...

LA PETITION...
Je remts le message d' hier, car il faut décider de quelque chose. Merci de donner votre avis.
____________________________
J'ai discuté avec un blogueur et il m'a parlé des réflexions de sa maman.

A) On se rend compte que le nombre de signataires augmente considérablement (on a passé les 3000 et on est très très très loin d'avoir tout saisi..)
et que les "petites mains" tapotent dur, que le gentil webmaster (c'est pas moi) amélior l'outil de saisie tous les jours pour leur failiter la tâche.
C'est ardu, c'est ingrat, c'est long, mais voir monter le compteur est aussi gratifiant.

B) des actions sont lancées tous les jours pour stimuler la signature de la pétition. Aujourd'hui, quelqu'un a envoyé par courriel à ~150 organes de presse, dont 80% en Suisse alémanique, un message expliquant les buts de la pétition, et le désir qu'on a tous de la voir signée par un maximum de personnes.

C) Le nouveau gouvernement bernois entre en fonction le 1er juin. On peut se poser la question suivante:
Ne devrions-nous pas attendre le 1er juin pour présenter les résultats de la pétition?

Personnellement je trouve l'idée excellente, pour plusieurs raisons:

- le gouvernement bernois est le principal acteur politique concerné par la Boillat.

- l' "actuel" gouvernement bernois ne va pas intervenir dans un laps de temps aussi court, et le "nouveau" gouvernement aura l'impression de s'être fait passer une patate chaude par l'ancien.
Si on attend le 1er juin, le "nouveau" gouvernement recevra de nos petites mains un magnifique cadeau bien ficelé:
la légitimité populaire pour intervenir de manière beaucoup plus décisive dans la résolution du problème. C'est pas beau ça?

- si on laisse un peu plus de temps aux petites mains actuelles et à venir, elle feront un travail beaucoup plus propre, plus efficace. En effet la courbe des signataires prend l'ascenseur ces jours et il faudrait cinq à six fois plus de petites mains pour en venir à bout... très stressant. Alors que si on attend un peu, on aura plus de temps pour lancer d'autres actions et saisir les signatures.

Voilà. L'idée est à débattre.

Pour la résumer par une quesiton:

Faut-il déposer le résultat de la pétition le 1er mai ou plutôt attendre le 1er juin?

avril 25, 2006 1:39 PM  
Anonymous A+ said...

Présent à l’ouverture de la Foire de Hanovre Joseph Deiss plaide pour davantage de courage en politique. Plus facile à dire qu’à faire !!!!

avril 25, 2006 1:40 PM  
Anonymous Gardien de.. said...

Bonjour les Guignols de la direction, alors on refait des singeries???

Pour cela, il n'y a qu'à descendre à Bâle, la distance est nettement plus courte depuis Dornach et même depuis BJ.

Une chose est sûre, les bannanes sont gratuites!

Vous connaissant, vous allez sans autres avoir une indigestion sans facture mais elle ne vous restera pas sur l'estomac.

avril 25, 2006 1:40 PM  
Anonymous paddy said...

LA PETITION ENCORE... pour aider les petites mains

ON A TOUJOURS BESOIN DE DOIGTS
S'il y a encore des amateur(e)s pour aider à la saisie, relayer ceux qui sont déjà en train de bûcheronner , brasser des piles de feuilles de pétition:
Envoyez un courriel à saisie@laboillat.ch pour recevoir les instructions, puis procurez-vous une pile de pétitions signées (à l'uZine par exemple)...
Afin d'éviter les oreilles des murs et les tentations (-tives) d'infiltration, nous contrôlerons votre légitimité à le faire.
Dans votre courriel, mentionnez vos nom, prénom, adresse, et adresse email.
Si vous recevez un accusé de réception de cette adresse, c'est tout bon...
N'oubliez quand même pas de les ramener à l'uZine.
Et même si on a jusqu'au 1er juin (ce n'est pas encore décidé, mais on s'y achemine...) c'est une raison supplémentaire pour planifier votre coup de main ou agender un relai avec ceux et celles qui tapent les pétitions signées.

@oignon rouge

J'ai pas encore la réponse pour ce qui est du délai (forcément on n'a pas encore formellement décidé) mais je pense que la majorité va adopter la date du 1er juin...

avril 25, 2006 1:47 PM  
Anonymous uZine3 said...

Hello,

Et vive les vilains agitateurs, et vive les genevois de genêve, ils sont aussi de vilains agitateurs, plus de détails sur leur action du jour à Genêve qui débutait ce midi devant BNP Paribas dans la page du jour de l'uZine3 www.uzine3.ch , on ne pouvais pas vous en dire bien plus avant, comprenez...


Et vive les vilains joyeux parisiens qui préparent actuellement le "rappel de vaccin" au siège à Paris de cette grande et belle institution, et ça on le balance à l'avance... Histoire de mettre un peu de pression, vous voyez messieurs les dirigeants, on prends des coups d'avance, et vous vous démontrez votre impuissance à gérer la Boillat, trop rigolo le coup des ré-engagements.


Une autre nouvelle, samedi à l'uZine3, deux concerts super géniaux, et avant une bon manger préparé par les mama's italiennes, et avant un débat astualité Boillat.


On s'agite, nous nous agitons en coeur, et vive l'agitation et vive les agitateurs qui posent de sérieux problèmes à ces despotes de la finance, mais qu'attendez-vous pour laisser tomber????
Nous on est super motivés....


La Boillat Libre Vivra

avril 25, 2006 1:52 PM  
Anonymous Anonyme said...

@utilisateur anonymede1.24
vous étes nul

avril 25, 2006 1:58 PM  
Anonymous Anonyme said...

Extrait:

Mais la "situation reste critique". "Le fort taux d'absentéisme est un des problèmes", a affirmé Sam Furrer. Il déplore qu'environ 60 collaborateurs soient à ce jour en arrêt maladie. Il a souligné qu'il y avait ainsi des problèmes dans la transformation à froid dans les ateliers de tréfilerie.

http://www.swissquote.ch/cgi-bin/redirector/go?cb&ums&self&d

avril 25, 2006 2:06 PM  
Anonymous Anonyme said...

La situation n'est pas critique, elle est tout simplement catastrophique, la Boillat a besoin de tous ses ouvriers et de tous ses cadres pour remettre en route la machine et satifaire au plus vite ses clients, ces .... de .... de dirigeants jouent avec nos nerfs...
Et aussi avec les cordons de la bourse, quel effet cette petite annonce? Nicolas Wuillemin l'a reprécisé sur RJB (en ligne pour les intéressés), la Boillat pour tourner en plein régime a besoin de tous ses employés, alors Martiou, dehors, et les kapos, dehors, et qu'on reprenne ceux qui savent comment fonctionne la machine.

Mais l'on distingue aussi là un aveu d'impuissance, et c'est la première fois que de manière aussi marquée on fustige les différnets agitateurs. Et bien vive l'agitation, vive l'usine 3, vive le mouvement populaire, san lesquels on aurais tous fini dans la rubrique des clebs écrasés sans faire de vagues, vive la Boillat libre.

Un Boillat fier de l'être, et qui veut travailler, avec dignité, tout simplement, pour nourrir ses deux gosses qu'il embrasse tendrement et sa petite femme qu'il aime et qui le soutien bien, merci à vous mes amours, on va gagner.

avril 25, 2006 2:44 PM  
Anonymous raptor said...

@TOUS
Cette nouvelle ,(le réengagement de 30 personnes) qui n'en est pas une,ce n'est que de la merde dans les yeux!!!!!le démentellement de la boillat continue de plus belle et les consciences s'érodent,l'attention tombe,le temps passe et gentiment ils commencent a nous avoir....est ce que l'on sait encore pourquoi on se bat???
Ou on commence a collaborer et a aider ses enfoirers sans se rendre compte , leurs petites propositions commencent elles a faire du chemin???
SOS ...Sauver vos âmes...

avril 25, 2006 3:04 PM  
Anonymous ouins-ouins lacustres said...

Pour célébrer comme il se doit la présence de Fridou à Genève pour l'AG de BNP Paribas, on s'est invités devant le siège de cette auguste institution de crédit pour distribuer des tracts et montrer nos belles banderoles aux banquiers.

On n'a pas vu le Fridou ni ses copains du CA de Paribas, mais on a distribué plein de tracts.

Infos et photos ici: http://www.indymedia.ch/fr/2006/
04/40393.shtml

Courage à tous et amitiés à ceux qu'on connaît!

avril 25, 2006 3:24 PM  
Anonymous raptor said...

@tous
je trouve déplorable de s'acharner sur le coup de la filouterie d'auberge...au fait saviez vous que les gens qui agissent ainsi sont dans ces moments là et d'après les statistiques souvent très... mais alors très ...bourrés?

avril 25, 2006 3:26 PM  
Anonymous Anonyme said...

@anonyme 11h42
concernant Rofra
qui a écrit ?? évidement qu'il faut le faire ,si vous l'avez pas fais je le fais
A+++

avril 25, 2006 3:30 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ raptor

C'est (ou du moins c'était, car depuis récemment les mentalités ont changé et il faut rester productif) la caractéristique de la très grande majorité des repas d'affaires, mais cela n'explique ni n'excuse ce genre d'attitude de la part de gens qui sont aux commandes d'entreprises et qui plus est établissent des listes rouges de clients prétendûment mauvais payeurs.

avril 25, 2006 3:32 PM  
Blogger pg said...

@raptor

Moi, si je fais un coup pareil quand je suis bourré, j'assume et je règle l'affaire dans les jours qui suivent... ça s'appel l'honnêteté, comme de redonner son porte monnaie à la grand-mère qui l'a perdu en sortant son tiquet de bus...

avril 25, 2006 3:36 PM  
Anonymous Comptabilité said...

Mais oui, avec 15'000.-- francs à la fin du mois, tu n'arrives pas à payer une telle facture et la mettre sur la note de frais?

C'est comme cela qu'ils font tous et en plus, sur une facture de 500.-- francs, ils en demandent une deuxième de 300.-- francs fictive pour se la mettre dasn la poche.

Et après tu te demandes pourquoi ils arrivent à des frais de plus de 10'000.-- francs par mois????

Il ne faut PLUDS rêver!!!

avril 25, 2006 3:46 PM  
Anonymous Anonyme said...

ce petit mot je l'adresse à toi hellweg, saurlander,bols,fuhrer,flotto,
suchordt,hirshi et tout les autres
menteurs tricheurs comme vous.
nous avons appris à nos enfants
de ne pas MENTIR, d`ètre correcte ,
juste et honete
envers les autres (HUMAINS)
quant a vous que leurs avez vous appris a vos enfants?
votre communiqué d aujourdhui me montre bien que vos mensonges continus ,vous croyez que vous allez nous berné ,loin de la
nous continuons de lutter contre vous de l' interieur de
(LA BOILLAT) comme a l'exterieur
le blog vous embéte fortement
j' éspère qu'il continuera a vous embeter aussi longtemps qu'il le faudra (MERCI KARL)
vous allez sauter bientot ces tous ce que je vous souhaite.
les malhonetes les menteurs les tricheurs payerons un jours et vous ètes en tete de la liste.
`traduisez lulu

avril 25, 2006 4:14 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ pg

100% d'accord, c'est la moindre des corrections.

Bref, toute la différence entre des gens honnêtes et malhonnêtes, qui s'étonnent ensuite ouvertement qu'on ne leur fait pas confiance tant qu'ils ne passent pas des paroles aux actes.

avril 25, 2006 5:01 PM  
Anonymous Anonyme said...

Concernant Laxey http://www.romandie.com/infos/news/200604251656110AWPCH.asp


Saurer/soutien de Institutional Shareholder Services contre Laxey
Arbon (AWP/ats) - Saurer obtient du soutien dans sa lutte contre Laxey Partners. La société de conseils aux investisseurs Institutional Shareholder
Services (ISS) recommande à ses clients de rejeter à l'assemblée générale du 11 mai toutes les propositions de la société d'investissement.

Le géant américain du conseil aux actionnaires leur demande ainsi de s'opposer à l'élection au conseil d'administration de Saurer de Preston Rabl, le candidat de Laxey, ainsi qu'au versement de 9,45 francs par titre via un remboursement de valeur nominale, a précisé mardi le fabricant zurichois de machines textiles
et systèmes de transmission.

Dans une prise de position publiée lundi, ISS a fait savoir que M. Rabl ne dispose pas des qualifications ''optimales'' pour un mandat spécifique au sein
du conseil d'administration de Saurer, a poursuivi le groupe sis à Arbon.
D'autant plus que d'éventuels conflits d'intérêts ne peuvent être exclus.

En lutte avec la direction et le conseil d'administration, Laxey Partners détient selon des informations de vendredi dernier plus de 20% des actions de
Saurer. Les fonds que gère la société britannique disposaient alors de 2,91 millions d'actions nominatives Saurer, soit 20,003% du capital-actions et des droits de vote.

Jusqu'alors, la part en mains de la société d'investissement britannique était de l'ordre de 15%. Les fonds Silver Point Capital Fund LP. et Silver Point
Offshore Ltd. détenaient ensemble 771'623 actions, soit 5,3% du capital-actions et des voix.

Dans une lettre aux actionnaires publiée jeudi passé, le conseil
d'administration et la direction de Saurer ont appelé à la résistance face aux exigences de Laxey. ''Inacceptables'', selon Saurer, elles mettent en péril la
stratégie de la société.

Le conseil d'administration et la direction proposent pour leur part de verser un dividende de 1,80 franc. Le versement demandé par Laxey représente 160% du
bénéfice du groupe, qui a atteint 55,2 millions de francs l'an dernier. Saurer prévoit d'en affecter une large part à des acquisitions.

La distribution aux actionnaires de capital propre réduirait de 140 millions de francs supplémentaires la capacité de crédit du groupe. Si la demande de Laxey était acceptée, Saurer ne pourrait pas poursuivre la stratégie de croissance choisie, en l'occurrence le développement de ses activités par des acquisitions
ciblées.

ISS formule des recommandations de vote pour 33'000 groupes dans 115 marchés du monde. La société, qui s'est notamment distinguée en Suisse en s'invitant l'an dernier dans le débat sur la double casquette du patron de Nestlé Peter Brabeck, compte 1600 clients institutionnels.

avril 25, 2006 5:05 PM  
Anonymous Anonyme said...

Le communiqué d'Unia

Premier pas vers la normalisation de l’entreprise à Reconvilier
25.04.2006

Le syndicat Unia salue la décision de la direction de Swissmetal de réduire 30 licenciements comme premier pas vers la normalisation de l’usine Boillat à Reconvilier.

Les responsables de Swissmetal ont enfin reconnu que les livraisons aux clients peuvent être assurées uniquement par le personnel habituel et expérimenté. De plus, il est clair que Swissmetal a surestimé les possibilités offertes par l’acquisition de la nouvelle usine à Lüdenscheid. Pour conserver ses parts de marché, l’entreprise dépend de l’usine fonctionnant à Reconvilier et de ses produits de grande qualité.

Pour la prochaine étape, la direction de Swissmetal doit entamer sans délai des négociations en vue de l’établissement d’un plan social pour les autres travailleurs et travailleuses licenciés. A cet effet, le syndicat Unia a demandé la semaine passée à l’association patronale Swissmem de saisir le tribunal arbitral en application de la CCT.

Unia espère également une clarification de la situation grâce à l’analyse de l’expert industriel Jürg Müller engagé par M. Rolf Bloch, médiateur, qui a commencé son travail la semaine passée.

En outre, le syndicat Unia recommande à la direction de Swissmetal d’assumer pleinement sa responsabilité pour une production normalisée ainsi qu’envers le personnel au lieu de se plaindre des „agitations quotidiennes des meneurs de grève et de leurs sympathisants par le biais de forums d’internet et de médias locaux“ et du nombre élevé des absences dues à la maladie.

http://www.unia.ch/news_aktion_fr.9.0.html?&no_cache=1&L=1&tx_ttnews[tt_news]=1599&tx_ttnews[backPid]=1&cHash=85e3b2a5c8

avril 25, 2006 5:16 PM  
Anonymous Anonyme said...

unia n'a toujours pas comprit il me semble que ce n'est pas un plan social qu'il faut mais faire marcher la Boillat avec l'intégralité de ces cadres et de ces ouvriers !vos plans sociaux NON MERCI continuons la lutte pour évacuer cette vermine ,et que toutes et tous les collaborateurs de la BOILLAT retrouvent une place pour satisfaire les commandes des clients

avril 25, 2006 5:29 PM  
Anonymous Dardevil said...

Et ça recommence !!! Unia si, Unia ça !
La majorité qui dénigre aujourd'hui le syndicat étaient les premiers à prendre un drapeau rouge et à défiler au village !
Et que dire quand vous avez reçu votre chèque...

Non, gardez vos forces pour lutter contre vos vrais ennemis !

avril 25, 2006 5:48 PM  
Anonymous Anonyme said...

Tous les jours il en vient un peu plus de Dornach. Ils les mettent ici pour être quitte de les foutre dehors là-bas. Avec les 52 cadres qui nous critiquaient on se doutait bien qu'ils étaient un peu beaucoup. D'abord on nous tape dessus par communiqués interposés, ensuite on vient en sifflant avec un petit air de fausset comme si de rien n'était.
Les Jurabernoissiens ont la tête aussi dur que des Dgenvézè.
Coucou Jépéto, on t'oublie pas, on est toujours là.

avril 25, 2006 6:01 PM  
Anonymous Anonyme said...

Avec tous ceux qui on déjà retrouvé un boulot sans avoir été virés, en admettant qu'il reste encore 30 licenciés a reprendre, l'effectif va avoir du mal à dépasser les 200...

avril 25, 2006 6:03 PM  
Anonymous Ouvrier en colère said...

@ Dardevil

Prends le pour toi le conseil !!!!

UNIA ne fait, DE NOUVEAU, que réagir.

On veut un plan social....

MAIS BORDEL,
le plan social, c'est libérer la Boillat du Morpion, non ???

Ainsi, tout les employés de Boillat et plus encore auront du job. Au lieu de pleurnicher sur un foutu plan social que vous ne serez pas capable d'obtenir, vous feriez mieux de soutenir notre cause.

Désolé, mais chez UNIA il y a une sacrée bande de Ploucs à livrer à la Mine de Sel.

avril 25, 2006 6:34 PM  
Blogger Karl said...

J'ai supprimé un commentaire anonyme de 1:24pm. En effet, ce dernier était d'une dureté excessive.

Merci pour votre compréhension.

Merci à tous pour vos commentaires!

avril 25, 2006 6:53 PM  
Anonymous Alinghi said...

Avec le retour du mauvais temps, la course des voiliers va s'emballer.
Après avoir viré au pré, les compétiteur hissent leur plus grande voile afin de profiter, en premier, du Portant...

Affaire à suivre

avril 25, 2006 6:55 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ TOUS
J'ai eu l'occasion de parler a Martin Hellweg lors de la fin de la première grève,le jour des éclairs aux chocolats et cafés offert par le conseil d'administration,je lui ai parlé de mon souci du manque de formation des nouveaux arrivés,et du déni de réalité de certaines personnes de l'encadrement pour qui une schumag c'est trois mois de formation après t'es un trou du cul si tu produit pas comme les mecs qui sont là depuis 10 ans,les choses se sont aggravées a un tel point que dans certain atelier t'as plus personne qu'est capable de faire une mise entrain dans les temps,y a des exceptions mais bon,c'est pas brillant:pendant bien des années les tordus de contremaîtres et pseudo contremaitre (peut être pas tous) à force de liquider les gens qui ne leurs léchaient pas le cul ont démoli l'outil de production qui a pratiquement été zigouillé en 2005,Martinator ne fait que terminer le travail,les atelier de la Boillat ont été "manager" par des opportunistes abrutis par leur soif de pouvoir,il s'agit justement des barons dont parlait Mr Hellweg avant la grève de 2004,maintenant ces gars bosses pour lui,comment voulez vous être motiver avec un pareil merdier.Que la direction pense que le personnel traine les pieds c'est mal connaitre le véritable fond du problême,il fairait mieux d'évaluer sérieusement les compétences des gens qui bossent aux niveaux supérieurs, il y a des personnes qui se sont trop bien "profilées"

avril 25, 2006 6:58 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ouvrier en colère
Très juste d'accord avec toi merci de remettre ce dardevil en place
courage je tiens pour vous

avril 25, 2006 7:06 PM  
Anonymous Anonyme said...

Lors de la visite de l'expert et du père Ragusa, notre Bols de riz a démontré toutes ses connaissances en presses. En voulant montrer le gros malin qu'il est (en fait qu'il se croit), il a fait le commentaire suivant ( entendu par plusieurs ouvriers de la presse KLUS tous morts de rire)
" Là bas Mr Bloch c'est la presse LOEWI c'est une presse à huile et ici c'est la presse KLUS c'est une presse à eau!!!!
Ben alors mon cher Bols de riz la klus elle fonctionne à l'émulsion (huile+ eau)et bennn nooon c'est pas pareil! OOOOh ben ouais y à de l'eau...
Bon allez si t'es gentil quand le maîîître va te virer, à la foire de Chaindon, les Boillats vont te payer un pistolet à eau pour te flinguer!!!!

avril 25, 2006 7:06 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Anonyme 6:58
T'as tout juste n'est ce pas Mr le chef de gare et toi Wilmar...Mais surtout toi Alli Gfellengement!

avril 25, 2006 7:27 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Un utilisateur anonyme
avril 25, 2006 7:06 PM

Bonne idée d'utiliser la Klus comme pistolet à eau lors de la foire de Chaindon. On pourrait tirer directement sur le champs de foire depuis la Boillat. On pourrait aussi l'utiliser comme presse citron lors des matchs du FC Reconvilier. Ou comme presse purée à la lingotière. Notre vieille KLUS n'a pas fini de presser.

avril 25, 2006 7:53 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Un utilisateur anonyme
avril 25, 2006 7:27 PM
C'est pas toujours les roquets qui courent le plus vite qui sont en tête de la meute. Il y aussi ceux qui prennent leur tête pour une mongolfière.

avril 25, 2006 7:59 PM  
Blogger Robin of Locksley said...

Je vous salue de l'autre côté de l'Atlantique, du Wisconsin plus précisément!!! Même au loin, vous êtes toujours dans mes pensées!!!

;-)

SEMPER FIDELIS

avril 25, 2006 8:12 PM  
Anonymous blazydesbois said...

virer, réengager, revirer, reréengager, faire croire que puis ne plus faire croire que puis...

cela ne s'appel pas mobiing tous cela? PLAINTE!!!

salutations

avril 25, 2006 8:17 PM  
Anonymous Anonyme said...

Un gros bisou à Jacques de l'autre côté de l'Atlantique d'une Boillat

avril 25, 2006 8:56 PM  
Blogger un voisin said...

En tout cas, cela démontre clairement que le motif avancé lors des 111 licenciements n'était pas exact (baisse des commandes de 30%) mais un moyen de rétorsion et une arme pour diviser les ouvriers et les faire céder.

Suite à l'interview de Martin Hellweg dans la NZZ, il est également clairement établi que le choix de l'implantation de la presse (fait en février 2005) et la décision de déplacer la fonderie à Dornach sont également des moyens de combat pour affaiblir le site de Reconvilier ... et donc aussi des mesures de rétorsion suite à la première grève.

D'ailleur Swissmetal se garde bien de parler de stratégie des derniers temps ... cela serait risible.

La visite de l'expert les met sous pression et c'est tant mieux ... mais Martinou et ses sbires nous ont habitué à ne jamais renoncer ... si ils reculent c'est pour mieux rebondir.

Il est donc important de rester unis et de ne pas céder aux promesses ... (même un accord signé devant le Conseil exécutif n'est pas respecté !) ...

Avec mon amitié à tous les Boillats et à leurs proches.

avril 25, 2006 8:58 PM  
Anonymous Anonyme said...

bonsoir à vous tous résistants.
Le martinou il peut engagé 100 ouvriers il ne pourra pas retrouver la qualité ,la maîtrise,le savoir faire.Il faut juste qu'il se tire avec ces larbins !Et là .... tout ira sans souci. Comment peut on avoir si peux de discernement ?

avril 25, 2006 9:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ ouvrier en colère

Je précise, je ne suis pas un représentant d'Unia !

Simplement ça me fait vraiment .... de voir que vous êtes capable de vous battre entre alliés au lieu de vous concentrer sur l'essentiel, ces @#*+ du conseil d'administration !

@ utilisateur anonyme
"Merci de mettre ce dardevil en place"
Je vais être diplomate et ne pas répondre par respect pour Karl et son Blog.

avril 25, 2006 9:18 PM  
Anonymous Dardevil said...

....j'en oublie même d'inscrire mon pseudo :-)
Ah lalala cette Boillat c'est quand même quelque chose.

avril 25, 2006 9:22 PM  
Anonymous Est-ce Tellement said...

@ tous,

Moi je suis plutot pour rendre la pétition le premier juin.
C'est maintenant que les signatures arrivent....
Courrage, signez & faites signer la pétition...

avril 25, 2006 9:25 PM  
Anonymous Anonyme said...

Si Swissmetal veut réengager 30 collaborateurs, ce n'est certainement pas pour faire plaisir à ces derniers. Il s'agit d'essayer de livrer ce qu'ils nont pas réussi à produire à Dornach, contrairement à ce qu'ils pensaient. Par la suite ils ne se gêneront pas de licencier pour fermer le site de Reconvilier conformément à leur "stratégie".
Courage et restez unis, vous êtes formidables, LA BOILLAT VIVRA !!

avril 25, 2006 9:37 PM  
Anonymous Rigueur said...

Salut Martinou,

fais gaffe au délit d'initié!!!

Ne dit-on pas qu'en bourse il faut acheter la rumeur et vendre la nouvelle.

Alors, arrête de me (nous) traiter de "meneurs de grève".

avril 25, 2006 9:41 PM  
Anonymous Supporter lausannois said...

@Paddy

La PETITION:


Tout à fait d'accord pour le 1er juin! J'ajouterai dans ce sens que:

D)Les vacances scolaires viennent seulement de se terminer et les gymnases de se réemplir (eh oui! je ne désespère pas complétement de notre jeunesse!)

E)Certains groupes et associations ont mis du temps à se mettre d'accord pour soutenir la pétition. Et le fruit de leur soutient commence seulement à se faire sentir.

F)Les versions de la pétition en allemand et en italien ne sont disponibles que depuis peu.

avril 25, 2006 9:45 PM  
Anonymous Rigueur said...

Martinou,

Comme je ne suis qu'un sympathisants par le biais du blog de Karl, je vais te citer ce que disait un certain industriel américain, Jack Welch [Né en 1935]:
"Lorsque la vitesse d'évolution du marché dépasse celle de l'organisation, la fin est proche."

Par analogie, je te dis: Lorsque la pression du marché dépasse celle de tes collaborateurs, la fin pour toi est proche.

Un sympathisant des Boillat

avril 25, 2006 10:20 PM  
Anonymous Anonyme said...

eh oui hellweg ta fin est proche .et karl va continue a te faire voir de toute les couleurs jusqua que tu saute .

avril 25, 2006 10:44 PM  
Anonymous paddy said...

Ca discute concernant la pétition. Il y a du pour (beaucoup) et un (tout petit) peu de contre.
On prend le temps de réfléchir à un calendrier des événements (Boillat, politiques, Swissmetal,gouvernement bernois, etc)
Avant de décider, nous allons nous pencher attentivement sur l'agenda du prochain mois, et une décision sera prise jeudi.

avril 25, 2006 10:54 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Anonyme

Bin la Presse Klus fonctionne avec 2 pompe Wepuko. Le fluide qui passe dans ces 2 pompes c'est.... de l'eau.

Tu peux vérifier sur "http://www.wepuko.de" dans la rubrik Wasserhydraulik.

Maintenant, Bols reste un con, on est tous d'accord.

avril 25, 2006 10:57 PM  
Anonymous Rigueur said...

Martinou,

En tant que sympathisant des Boillat, je suis celui qui crois à la thèse suivante:
"Celui qui peut se permettre de payer des intérêts ne devrait pas avoir besoin d'emprunter".

Et toi, en tant que CEO et administrateur-délégué de Swissmetal, tu es celui qui crois à ta propre thèse:
"Celui [c'est toi tout craché, d'ac?] qui peut se permettre de s'en passer de ses propres collaborateurs ne devrait pas avoir besoin de les licencier".

Dis toi bien une chose Martinou: ce sont bel et bien les Boillat, ses sympathisants et ses clients qui n'ont pas besoin de toi, d'ac?

avril 25, 2006 10:59 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ paddy

PETITION

merci beaucoup pour les deux posts concernant la pétition !

il me semble en effet qu'il faut continuer, d'accord avec supporter lausannois ( fin des vacances) et voir aussi avec les étudiants à Lausanne, suite aux conférences des 21 et 22 mars qui ont eu un beau succès. je suppose que les organisateurs ont été contactés pour la pétition.

Donc en principe je continue mon porte à porte et si on revient à la date de 1er mai, j'enverrai demain par express.

@ tous
courage !

avril 25, 2006 11:01 PM  
Anonymous Supporter lausannois said...

@ Oignon rouge

Le groupe "regard critique" soutient en effet la pétition et a envoyé, il y a peu, un mail pour encourager tous ses abonnés à la signer.

D'ailleurs, si quelqu'un passe du côté de l'UNIL jeudi après-midi, ce même groupe organise une conférence vers 17h au BFSH 2 (rien à voir avec la Boillat en l'occurence, mais on devrait y rencontrer un grand nombre de signataires potentiels).

avril 25, 2006 11:21 PM  
Anonymous Anonyme said...

L'arrivée de l'expert aujourd'hui n' est sûrement pas pour rien dans l'agitation de notre Martinou et de sa fine équipe.

avril 26, 2006 7:30 AM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home