lundi, avril 24, 2006

Le soleil brille, et les Boillat aussi

Nouvelles du fonds de solidarité

Les personnes qui s'occupent du fonds de solidarité de la commune de Reconvilier ont décidé de communiquer de manière complète l'état de leurs travaux et leurs intentions pour la suite, dans le but d'assurer tout le monde de la bonne marche des choses. A ce titre, samedi 22 avril, un décompte individuel a été envoyé à chaque ayant droit. Les ayant droit suisses devraient le recevoir ce lundi, tandis que les ayants droit français l'auront normalement mercredi. Le montant global du prochain versement devrait se situer autour des 300'000 francs. Par ailleurs, ce travail est effectué en coordination avec le fonds de grève d'Unia.

Les courriers envoyés m'ont été adressés sous forme d'exemples, que voici:

De plus, le tout a été assorti d'explications supplémentaires, ainsi que du règlement du fonds de solidarité de la commune de Reconvilier (ce dernier fichier est assez lourd, du point de vue informatique).

2 dates sont mentionnées, et à retenir pour les intéressés: le dernier délai de réclamation est fixé au 3 mai, et une séance destinée à répondre aux questions concernant ce fonds est agendée au mardi 25 avril, de 12H à 16H, à l'Hôtel de l'Ours à Reconvilier. Enfin, notons encore que, par le règlement, l'intégralité du fonds est destiné à compenser les salaires non perçus par les employés grévistes, et que l'éventuel montant restant à la fin du conflit sera versé à l'association "Cartons du coeur".


Le premier mai à Zürich

Comme chaque année, un solide premier mai est organisé à Zurich, et cette fois-ci la Boillat, au travers de Corinne Cattin-Brischoux, sera présente, parmi d'autres oratrices. A cet effet, Corinne a ouvert un blog, dans lequel elle demande quelques conseils pour son discours. En effet, s'adressant à un public moins informé, elle désire, en plus de son témoignage, fournir quelques explications utiles aux auditeurs. Pour plus de précisions, rendez-vous donc sur www.laiton.blogspot.com.

Courage Corinne, ton allemand sera brillant!


Pidoux file doux

Dans Le Matin de ce dimanche, le lecteur courageux avait la possibilité, mais heureusement pas l'obligation, de lire une chronique "Pour le dire tout net" de Philippe Pidoux, titrée "Le gâchis de Swissmetal". Pour le dire tout net... Disons-le ainsi: Philippe Pidoux aurait mieux fait de laisser ses 4 demi colonnes en blanc, il nous aurait épargné des efforts bien vains. L'article n'est pas disponible en ligne, mais quelqu'un l'a posté sur le blog.

Philippe Pidoux, ex-parlementaire vaudois et ex-conseiller national radical. Philippe Pidoux, actuel président du conseil d'administration de Publicitas (un rapport avec le fait qu'il soit publié dans Le Matin. Mais non, voyons) et personnage ayant eu de très nombreuses charges au sein d'entreprises. Philippe Pidoux, très sobrement désigné comme "avocat-conseil" au bas de son article.

Ce monsieur prétend donc remettre les pendules à l'heure en ce qui concerne le conflit entre les Boillat et Swissmetal. Le débat, selon lui, serait devenu "si émotif et passionnel" (on apprend donc qu'un débat peut resentir des émotions, première nouvelle) qu'il lui faut tenter, en véritable Hercule de la dissertation, de mettre en évidence des vérités. "Pas toujours bonnes à dire" ajoute-t-il, mais comme il est courageux, il va nous les dire quand même. Et moi qui croyait que toutes les vérités sont bonnes à dire, comme c'est écrit dans les pages roses du Larousse. Et s'il en est de pas bonnes à dire, pourquoi les dire? Parce que ce sont des vérités, selon P. Pidoux, "auxquelles personne n'échappe" (pourtant les vérités de P. Pidoux m'échappent encore, à l'heure qu'il est). Jusque là, donc, avec toutes ces vérités pas bonnes à dire qu'il faut dire quand même car sinon, comme on n'y échappe pas, on les saura de toute façon, nous nageons dans une métaphysique du mystère et de la boule de gomme. Vous me suivez? Oh, laissez tomber, moi non plus. L'intelligence du propos de P. Pidoux est trop élevée pour que je parvienne à la retranscrire, voilà tout.

Mais je vais essayer de poursuivre quand même, malgré la honte que ressens en admirant l'immense travail de recherche et de synthèse effectué par P. Pidoux. La direction de Swissmetal a raison, peut-on résumer. La Boillat sans Swissmetal, ce n'est pas possible. Les synergies avec "l'autre usine de l'entreprise" (nommée Swissmetal Dornach, mais P. Pidoux avait un trou de mémoire. Un trou noir, certainement, vu ses propos intergalactiques), ça, c'est possible, et c'est ce que veut la direction. En effet, on apprend que Swissmetal a réduit les effectifs de la Boillat à 200 pour profiter desdites synergies (c'est aussi la raison pour laquelle, je suppose, Swissmetal réengage un maximum des employés licenciés...). Bref, la direction de Swissmetal n'a fait qu'une seule bêtise: elle ne sait pas communiquer (et on lui recommande d'ailleurs de faire appel à Publicitas pour régler ce souci). La stratégie est la bonne, sans doute possible, nous dit Philou le Pidoux. Mais attention, il n'y a rien compris quand même, puisqu'elle est mal communiquée. La stratégie serait-elle donc une de ces vérités pas bonne à dire? Notre chroniqueur du dimanche ne nous le dira pas, même s'il était censé le faire, en fait.

Ca doit être dur, d'être aussi intelligent que Philippe Pidoux, quand même.

47 Comments:

Anonymous Rigueur said...

Pidoux ou pas, cette direction Swissmetal a besoin de montrer au monde entier que c'est eux qui détiennent le pouvoir.

Selon le Code suisse de bonne pratique pour le gouvernement d'entreprise, sous point II Le conseil d'administration et la direction, point 11: Le conseil d'administration définit dans les statuts les compétences des personnes chargées de la gestion:
Si le conseil d'administration délègue les tâches de gestion à un administrateur-délégué [Martin Hellweg] ou à une direction séparée, il édicte un règlement d'organisation délimitant clairement les compétences; en règle générales, il se réserve le droit d'approuver des affaires d'une certaine portée.

Est-ce que les actionnaires de Swissmetal ont pris connaissance de ce réglement d'organisation?

MH est-il vraiment tout puissant?

Ou ils ont décidé de licencier 112 employés + 21 cadres juste pour montrer leur pouvoir avant d'essayer de les réengager.

Rappel à l'intention de Martin Hellweg: losrque les employés se préoccupent de la pérennité de La BOILLAT, ils vont plus loin que la sécurité d'emploi.

avril 24, 2006 7:32 AM  
Anonymous Anonyme said...

Philou le Pidoux a gardé ses anciens réflexes qu'ils avaient a l'armée comme capitaine. Taisez-vous, je veux pas le savoir.
Hélas pour lui sur le blog on est pas obliger de se taire. Les étudiants en médecine Lausannois avaient aussi donné de la voie. Fini le conseil d'état. Petit coucou d'un semeur de la IV/I.

avril 24, 2006 7:37 AM  
Anonymous paddy said...

Nouvelles de la pétition
Les petites mains ont commencé la saisie des pétitions papier.
Ça avance vraiment bien.
Nous ne communiquons pas de chiffres pour le moment.
Pour que ceux-ci soient crédibles, il faut en être sûr.
Ça viendra.

ON A TOUJOURS BESOIN DE DOIGTS
S'il y a encore des amateur(e)s pour aider à la saisie:
Procurez-vous une pile de pétitions signées et envoyez un mail à saisie@laboillat.ch pour recevoir les instructions.
Afin d'éviter les oreilles des murs et les tentations (-tives) d'infiltration, nous contrôlerons votre légitimité à le faire.
Dans votre courriel, mentionnez vos nom, prénom, adresse, et adresse email.
Si vous recevez un accusé de réception, c'est tout bon

avril 24, 2006 8:53 AM  
Anonymous le $ tout puissant said...

ça va être gai pour ceux qui n'ont pas de thunes, qui ont été virés, et qui doivent des thunes au fond de grève...

sans compter le bordel futur avec les impots et autres joyeusetés.

avril 24, 2006 9:34 AM  
Anonymous Anonyme said...

@paddy

Où faut-il se procurer "la pile de pétitions signées" ?

Renaude

avril 24, 2006 9:46 AM  
Anonymous paddy said...

@Renaude

You have a mail

@tous

avril 24, 2006 9:59 AM  
Anonymous Ahnana! said...

Polémique?...

Comme je sais que les blogueurs et blogeuses de ce site sont tolérant)e)s, c'est pourquoi je me permets la réflexion suivante:

Le 22 avril, à 9:54 PM, un utilisateur anonyme postait une nouvelle intéressante, à savoir la participation de Corinne Cattin Brischoux au 1er mai organisé à Zurich.
Quelques minutes plus tard, Corinne délivrait un message: "... J'ai dû décliner l'invitation car mes connaissances dans la langue de Goethe ne me permettent pas de tenir un discours. Par contre, j'ai remis l'invitation aux "Femmes en colère". J'espère que l'une d'entre elle pourra y participer."
Moi j'ai trouvé très fair-play l'idée de céder sa place à d'autres femmes engagées, et je l'ai écrit. Et j'ai quitté mon ordinateur.
Ce matin je découvre le site" www.1ermai.ch"...
Dommage que d'autres femmes n'aient pas exprimé le désir de prendre le relais de Corinne Cattin Brischoux pour elles aussi dire leur vécu, forcément différent, leur lutte, différente aussi.
Dans les mouvements de lutte, ou de combat, ou de résistance menés par des femmes que j'ai eu l'occasion d'étudier, il est souvent apparu que le COLLECTIF a permis au mouvement de survivre, de ne pas s'essoufler, car il y avait tjs d'autres femmes pour palier à "un coup de pompe", ou à "une panne d'insparitation", une "panne de création", etc...
C'est souvent ce qui fait la (grande) différence entre la manière masculine et féminine de se battre.
"Ensemble nous sommes fortes", et toutes "nous avons la parole".
Voilà, c'est tout. Pour le 1er mai, c'est raté. Mais si le combat doit s'éterniser, il faudra peut-être y songer.
Sans rancune, et bonne chance pour le 1er mai au bord de la Limmat, et ailleurs...

avril 24, 2006 11:41 AM  
Anonymous paddy said...

@ahnana

Va sur le blog de Corinne

http://laiton.blogspot.com

...ça se met en place. Même si Corinne ne peut pas tout faire , il y a des gens qui l'aident,mâles et femelles confondus ;)

Quant à moi j'ai plutôt l'imression qu'il y a une crainte de ne pas "arriver à faire aussi bien qu'elle" pour expliquer la pénurie de "vocations", mais tu as peut-être raison.

avril 24, 2006 11:57 AM  
Anonymous corinne said...

Salut les garçons...

Une fille des "femmes en colère" était d'accord pour aller
à Zürich. Malheureusement, elle n'a pas pu prendre congé.

Comme précisé dans un post antérieur, j'avais décliné l'invitation mais il y a eu "maldonne" avec les organisateurs et mon nom est sorti dans le programme officiel.

Sachant que ma soeur de coeur "des femmes en colère" ne pouvait se rendre à Zürich , j'ai décidé de relever le défi avec l'aide de mes potes bloggeurs.

et pour ceux qui ne le sauraient pas, nous avons une délégation qui se rend au Tessin, une autre à Wintherthour et N.W à Lausanne et tout ceci à l'occasion du 1er mai.

et concernant la relève, je crois que "les femmes en colère" en étonneront plus d'un. Elles réussissent à mettre sur pied en 2 temps 3 mouvements la récolte et la saisie des signatures pour la pétition par ex., sans parler de leur liste impressionnante d'action à mener

Donc, en clair, pas de troll chez les "femmes en colère"

Bonne journée à tous

avril 24, 2006 12:51 PM  
Anonymous Anonyme said...

Réponse à une question d'hier:

Les travaux de construction se poursuivent à Dornach. C'est l'entreprise Rofra qui en est chargée.

avril 24, 2006 1:27 PM  
Blogger Oeil de Lynx said...

Voici le texte de l'article des Lüdenscheider Nachrichten que j'ai reçu par mail ce matin :

Swissmetal: Strafanzeig egegen Bosse
Zechprellerei: Geschäftsessen bei Bucci vor Insolvenz nicht bezahlt
Von Olaf Moos

LÜDENSCHEID • Delikates Essen, delikate Folgen: Die Geschäftsführung der Firma Swissmetal gerät ins Kreuzfeuer staatsanwaltschaftlicher Ermittlungen. Doch nicht, weil die Bosse der Schweizer Muttergesellschaft und des Lüdenscheider Werkes an der Altenaer Straße etwa allzu leichtfertig 270 Arbeitplätze vernichten wollten - sondern weil sie im Verdacht stehen, vorsätzliche Zechpreller zu sein.

LN-Informationen zufolge hat der Lüdenscheider Gastwirt Felice Bucci ("Buccis Bistrorante") Strafanzeige gegen Swissmetall erstattet. Trotz mehrfacher Aufforderung, eine Rechnung für ein opulentes Geschäftsessen am 5. Februar zu begleichen, haben die leitenden Herren bisher keinen Cent überwiesen. Sollte sich der Verdacht erhärten, die Anklagebehörde ermitteln und die Eröffnung eines Verfahrens beantragen, kommt auf die Bosse ein peinlicher Strafprozess wegen Betruges zu.

Die Angelegenheit ist - wohl besonders aus Sicht der Beschäftigten im Metallwerk in Schafsbrücke - umso pikanter, als das Geschäftsessen nur wenige Tage vor dem Insolvenzantrag stattgefunden hat. Wie zu erfahren war, haben fünf führende Konzernvertreter im "Bistrorante" richtig auffahren lassen und vom Feinsten gespeist. Zwischen Antipasti und abschließendem Espresso erörterten die illustren Gäste nach uns vorliegenden Informationen, dass die Swissmetal Busch-Jaeger GmbH zahlungsunfähig und insolvenzreif sei. Fünf Tage später jedenfalls ging der Insolvenzantrag beim Hagener Amtsgericht ein. Der damalige Geschäftsführer kommentierte die Entscheidung am 10. Februar mit den Worten: "Wir sind tieftraurig, dass es so weit kommen musste."

Anstatt die Zeche nach dem italienischen Essen direkt zu bezahlen - gespeist und getrunken wurde für 300 Euro und 50 Cent - baten die Herren weltmännisch um spätere Zusendung der Rechnung. Bucci vertraute auf die Seriosität der Manager - und wartet bis heute auf sein Geld. Auch nach einer schriftlichen Mahnung, die die mutmaßlichen Zechpreller Ende März erreichte, tat sich nichts.

Der juristische Vertreter des Gastwirtes - Rechtsanwalt und Notar Franz-Günter Heß - geht, wie die Redaktion erfuhr, von vorsätzlichem Betrug aus. Die Swissmetal-Bosse hätten nie vorgehabt, zu bezahlen, so der Verdacht. Vielmehr habe man die Firma in die Insolvenz gehen lassen und dem Gastronom hinterher "nur die entsprechende Quote" auszahlen wollen.
ET: 11.08.2003 (Lüdenscheid

Toto

avril 24, 2006 1:27 PM  
Anonymous Philipp said...

Moi, son père intellectuel, ai le triste devoir de vous annoncer le décès subit de

Toto

Ma femme ne supporte plus que j'engage ce temps pour défendre cette cause qui me paraît juste.

Je vous remercie de votre confiance, j'ai passé un temps gratifiant avec vous.

Je ne répondrai plus ni au posts mi au mails ni aux appels téléphoniques. Merci de le respecter.

Toto est mort -
Vive la Boillat !

Philipp

avril 24, 2006 1:33 PM  
Anonymous tsel said...

En tout cas t'as fait un super job avec bucci... ça a l'air de grenouiller sec!

avril 24, 2006 1:41 PM  
Anonymous paddy said...

Si j'ai compris juste, Toto c'est fini?
D'abord, merci Toto. Vraiment.

Pour la suite: y a -t-il un relayeur?

Si j'ai pas compris juste, quelqu'un peut m'expliquer?

avril 24, 2006 1:47 PM  
Blogger Oeil de Lynx said...

Oui, c'est juste.

Toto n'existe plus.

avril 24, 2006 1:54 PM  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour à tous et à toutes,

Un bel édito sur www.uzine3.ch, merci à son auteur, et vive la boillat libre, et oui on va se battre avec vous tous.

Je suis ouvrière dans un petite fabrique de boîtes de montres, ce travail est difficile, et on tiens le coup, on a de la chance d'avoir un chef qui fais passer ses ouvriers et ouvrières avant tout.

Il explique bien que c'est aussi et surtout par pur intérêt industriel, on est compétitifs, minutieux et on accepte de temps en temps de faire quelques heures supplémentaires pour livrer un client à temps, car on est considérés, tout simplement.

Merci à vous les Boillat pour votre lutte exemplaire.

Christine

avril 24, 2006 2:06 PM  
Anonymous idéaliste incurable said...

@toto

Votre génie va nous manquer. Pourriez-vous envisager que ce ne soit qu'un bon break bien reposant, avec un éventuel retour à la clef ? Est-ce que Madame Toto pourrai envisager cette possibilité ?

Quoi qu'il en soit, mille fois merci pour tout ce que vous avez fait.

avril 24, 2006 2:39 PM  
Blogger un voisin said...

@ toto
Merci pour votre énorme travail d'investigation et pour votre perspicacité. La vie impose de faire des choix qui ne sont parfois pas facile. Je vous adresse toute mon amitié et mes meilleurs voeux à Philipp et à ses proches.

avril 24, 2006 2:55 PM  
Anonymous Deiss..pote said...

@toto
Un tout grand merci TOTO pour ton travail quel dommage le blogg perd un personnage de grande valeur .
Amicalement toto et bonne route

avril 24, 2006 3:02 PM  
Anonymous Michel (l'autre) said...

Merci Toto, pas mal de choses qu'on a mieux comprises grâce à votre travail et vos compétences.
Je ocntinue de lire le blog, même si je n'ai pas grand chose à y apporter actuellement.
Mais à ce que je lis, ça commence vraiment à puer du côté d'Hellweg. Il va bientôt se ramasser un pied au cul magistral. Cela va anéantir pour longtemps sa réputation et sa capacité de nuisance... Il y a trop d'indices qui vont dans ce sens.
A tous les Boillat : c'est le printemps, et dès l'été, aux alentours de l'Assemblée Générale, ces comptes vont être soldés !!
Confiance et solidarité.

avril 24, 2006 3:23 PM  
Anonymous Anonyme said...

Petit rappel: vendredi 28 avril, publication des résultats financiers 2005 de SM et comme il y a présentation à 11h... héhé, forcément on en saura plus sur le premier trimestre 2006.

avril 24, 2006 3:31 PM  
Blogger solidarnoch said...

Merci à Toto pour le travail accompli sur se blog

Quel dommage de perdre un blogeur de cette trempe.

Bonne route Toto et peut être à bientôt.

PS : qui pourrait nous traduire le dernier message de Toto.

avril 24, 2006 3:35 PM  
Blogger solidarnoch said...

Merci à Toto pour le travail accompli sur se blog

Quel dommage de perdre un blogeur de cette trempe.

Bonne route Toto et peut être à bientôt.

PS : qui pourrait nous traduire le dernier message de Toto.

avril 24, 2006 3:37 PM  
Anonymous Dardevil said...

Hello tout le monde,
J'ai bien peur que le temps faisant, il y aura quelques Toto en moins sur le Blog. Mais enfin c'est une suite logique.

Pourrait-on me dire quand est-ce que la pétition prend fin ? Je ramène des feuilles signées régulièrement à la 3 et jusqu'a présent personne n'a réussi à me répondre clairement.
Merci

avril 24, 2006 3:55 PM  
Blogger solidarnoch said...

Les feuilles doivent arriver avant le 28 avril si je ne me trompe pas.

avril 24, 2006 5:53 PM  
Blogger chtite fourmi said...

@ Toto
un grand Merci pour ce que tu as fait pour les Boillats, et n'oublies pas que tu es toujours le bienvenu
@ Tous
J'ai appris que l'équipe du Brésil de foot va venir faire en suisse 2 matchs de préparation pour le mondial et leur entraîneur à déclaré profiter de l'occase pour faire avec ses joeurs une croisière sur le lac des 4 cantons et monter au RIGI ( ça doit rappeler des souvenirs à bien des cadres de SM). Alors je me demandes? On leur dit aux joueurs brésiliens qu'ils vont devoir signer un contract de confidentialité avant de se faire licencier!!!

avril 24, 2006 5:56 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ chtite fourmi

A l'heure actuelle il vaut mieux être joueur de l'équipe du brésil qu'être employé boillat tu trouve pas.

avril 24, 2006 6:04 PM  
Blogger un voisin said...

Je vous rappelle que l'Assemblée générale de BNP Paribas (Suisse) SA aura lieu demain à Genève. Durant cette assemblée notre ami Fridou (alias Friedrich Sauerländer) devrait être réélu au Conseil d'administration de cette vénérable banque.

Monsieur Georges Chodron de Courcel (de Paris, Président du Conseil d'administration) et Monsieur Louis Bazire (Directeur du Territoire Suisse) auront-ils été sensibles aux informations reçues par différents courriers ? Sauront-il préserver la réputation de leur établissement en écartant cet homme aux nombreuses casseroles et dont la réputation est plutôt discutable ?

Pour rappel, BNP Paribas, dans son guide aux actionnaires, place l'éthique et la déontologie comme une priorité du groupe français.

Affaire à suivre de près ! ...

avril 24, 2006 6:08 PM  
Blogger chtite fourmi said...

@ ANONYME
Tout à fait d'accord, eux au moins n'ont pas à se faire du soucis pour leur avenir et leur entraîneur
n'est pas un escrot et pense à l'avenir de son équipe en lui donnant les moyens de gagner...

avril 24, 2006 6:10 PM  
Blogger chtite fourmi said...

Désolé je voulais dire ESCROC
certains dans ce blog n'aiment les fautes d'ortho...

avril 24, 2006 6:14 PM  
Anonymous paddy said...

LA PETITION

Il est prévu qu'elle soit remise le 1er mai. On peut donc signer jusqu'au 1er, et j'ajoute qu'il serait idiot de se priver alors qu'une grande partie de la population va flâner ce jour-là.

Mais pour des questions de charge de travail pour ceux qui saisissent les adresses des signataires, ce serait bien que tout n'arrive pas le premier.

On comprend pourquoi, hein?

Mais que ça ne vous empêche pas de signer et/ou surtout de faire signer.

J'en profite pour remercier celles et ceux qui sont en train de s'échiner à taper tout ça.

Si quelques candidats sont intéressés à les relayer ou à s'ajouter au mouvement, c'est pas de refus...

Si vous souhaitez embarquer sur le bateau des petites mains, envoyez un message à saisie@laboillat.ch en donnant vos nom, prénom et adresse e-mail.

Pour ceux qui se demandent où trover des pétitions, il faut aller les chercher à l'uZine3, c'est là qu'il y en a le plus.
On prendra votre nom pour ne pas en perdre, ou vous rappeler si vous oubliez de les envoyer (oui ça peut arriver..)

Merci

avril 24, 2006 6:14 PM  
Anonymous petzi said...

@ toto

Merci de la part d'un boillat

Tu vas nous manquer ,

mais j'espère que ce n'est qu'un au revoir

avril 24, 2006 6:32 PM  
Anonymous SanA said...

@Toto

Je suis sûr qu'il s'agit plus d'une pause bien méritée que d'un décès. Je ne vous imagine pas ne plus lire ce blog où vous avez tant apporté.
Dans tous les cas, merci pour le travail considérable et tellement efficace et utile que vous avez fourni pour Boillat et pour tous ceux qui la soutiennent. Ce fut un honneur et un plaisir de vous connaître.
Au revoir, Philipp, avec nos excuses et nos meilleures pensées à madame ... Toto :-)

avril 24, 2006 7:30 PM  
Anonymous Zorro said...

@Toto
@Madame Toto
Je tourne le dos quelques jours et hop Toto disparaît.
Ah! L'engagement...: pas facile pour l'environnement familial.
Dans chaque grande cause défendue par un Homme, on dit "cherchez la Femme".
Infini merci à Toto pour son grand partage.
Attention à l'usure: c'est l'Union qui fait la Force, le Collectif aussi.
@ tous et toutes: bon courage, bon printemps!

avril 24, 2006 7:46 PM  
Anonymous Grand-mère said...

Mais oui, Toto va bien me manquer aussi. On veut bien se résoudre à sa mort, pourvu qu'il nous revienne en fantôme. Ca peut être très efficace, les fantômes !
Alors, grand merci pour tout et...à bientôt !

avril 24, 2006 8:36 PM  
Anonymous HCL said...

Un immense merci à Toto pour tout ce que tu nous as apporté... snif, snif.

Le blog a perdu un cadre important... au blog d'en retrouver d'autres, car comme on nous l'annonçait, nous ne sommes pas dans un 400 m, mais un marathon !

L'humanité triomphera, la Boillat vivra !!!

avril 24, 2006 8:39 PM  
Anonymous Fred said...

@ Toto

Salut l'ami, content de t'avoir serré la pogne à la 3, reposes-toi bien, et merci à Madame Toto, pour sa patience et son soutien, un super travail a été effectué grâce à vous. Et on compte bien vous revoir parmis nous à un concert ou pour boire un verre à la 3.


@ Tous

Oui il faut encore saisir pas mal de signatures, c'est un super boulo de fou, merci pour tous ceux qui s'investissent pour ce travail, passez à l'uZine3, il y en à encore pas mal...


@ Un voisin

Pour Genêve (...) (...) (...), merci de m'envoyer un mail..... via le site de la 3.

Salutations à tous

avril 24, 2006 8:47 PM  
Blogger Karl said...

@Toto

Merci Toto, vous avez vraiment fait un travail impressionnant.

avril 24, 2006 8:55 PM  
Anonymous paddy said...

J'ai discuté avec un blogueur et il m'a parlé des réflexions de sa maman.

A) On se rend compte que le nombre de signataires augmente considérablement (on a passé les 3000 et on est très très très loin d'avoir tout saisi..)
et que les "petites mains" tapotent dur, que le gentil webmaster (c'est pas moi) amélior l'outil de saisie tous les jours pour leur failiter la tâche.
C'est ardu, c'est ingrat, c'est long, mais voir monter le compteur est aussi gratifiant.

B) des actions sont lancées tous les jours pour stimuler la signature de la pétition. Aujourd'hui, quelqu'un a envoyé par courriel à ~150 organes de presse, dont 80% en Suisse alémanique, un message expliquant les buts de la pétition, et le désir qu'on a tous de la voir signée par un maximum de personnes.

C) Le nouveau gouvernement bernois entre en fonction le 1er juin. On peut se poser la question suivante:
Ne devrions-nous pas attendre le 1er juin pour présenter les résultats de la pétition?

Personnellement je trouve l'idée excellente, pour plusieurs raisons:

- le gouvernement bernois est le principal acteur politique concerné par la Boillat.

- l' "actuel" gouvernement bernois ne va pas intervenir dans un laps de temps aussi court, et le "nouveau" gouvernement aura l'impression de s'être fait passer une patate chaude par l'ancien.
Si on attend le 1er juin, le "nouveau" gouvernement recevra de nos petites mains un magnifique cadeau bien ficelé:
la légitimité populaire pour intervenir de manière beaucoup plus décisive dans la résolution du problème. C'est pas beau ça?

- si on laisse un peu plus de temps aux petites mains actuelles et à venir, elle feront un travail beaucoup plus propre, plus efficace. En effet la courbe des signataires prend l'ascenseur ces jours et il faudrait cinq à six fois plus de petites mains pour en venir à bout... très stressant. Alors que si on attend un peu, on aura plus de temps pour lancer d'autres actions et saisir les signatures.

Voilà. L'idée est à débattre.

Pour la résumer par une quesiton:

Faut-il déposer le résultat de la pétition le 1er mai ou plutôt attendre le 1er juin?

avril 24, 2006 9:16 PM  
Anonymous Grand-mère said...

S'il n'y a pas de raison particulière pour déposer la pétition le ler mai, alors c'est bien d'attendre un peu plus longtemps puisqu'il semble que le travail est loin d'être terminé...

avril 24, 2006 10:31 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ paddy

urgent de connaître définitivement la date limite pour les pétitions, ceci concernant l'envoi par la poste quand on récolte les signatures à des kilomètres de La Boillat !!
merci...

avril 24, 2006 10:41 PM  
Anonymous Rigueur said...

@ Toto

Je n'ai pas eu l'honneur de faire votre connaissance. Cependant je suis capable de juger la qualité et la quantité de vos contributions pour la cause des Boillat.

Merci!!! et encore merci!!!

A la prochaine pour fêter la victoire de la justice.

avril 24, 2006 11:10 PM  
Anonymous paddy said...

@oignon rouge

Bonne idée, je vais poser la question aux initiants demain...

avril 24, 2006 11:16 PM  
Anonymous Petit ours said...

Hello tout le monde,

Aujourd'hui, tous les Boillats (les encore actifs, les plus actifs depuis pas longtemps et les plus actifs depuis bien longtemps)étions conviés à une séance d'information sur la fusion des caisses de retraite de Dornach et de Boillat.
Il faut bien reconnaître que cette fusion, bien que commencée depuis bien longtemps, tombe à un assez mauvais moment.
Dès lors faudrait-il faire recours à cette fusion ? Quelles en seraient les conséquences ?
J'avoue ne pas avoir de réponse catégorique à ces questions. J'ai un peu l'impression que l'on est dans la même situation que lorsqu'il a fallu voter pour reprendre la travail après la grève. On nous propose quelquechose qui ne nous enchante guère mais le refuser nous entraînerait (paraît-il) dans l'inconnu.

Je suis un peu surpris qu'aucun internenant n'ai parlé de cela sur le blog aujourd'hui. Est-ce qu'il n'y aurait plus de Boillat sur le blog des Boillats ?

avril 24, 2006 11:35 PM  
Blogger un voisin said...

@ fred
Nous nous sommes croisés ce soir. J'ai laissé mes coordonnées sur le mail de la 3. A demain probablement.

@ tous
Une bonne nuit !

avril 24, 2006 11:41 PM  
Blogger Karl said...

@Petit ours

J'ai reçu quelques informations à propos de la fusion des caisses de pension.

Pour la fréquentation du blog, elle est, de manière générale, en baisse (mais pas beaucoup). Le beau temps, et peu d'événements à relater... J'espère que les Boillat, dont vous, en profitent un peu!

avril 25, 2006 12:03 AM  
Anonymous frog y croa said...

Pour faire signer la pétition sur mon lieu de travail, j'avais fait un joli dossier, rouge et bien visible, avec en première page une photo de la manif de Berne. A peine quelques heures après l'avoir déposée à la cafétéria, j'ai été convoquée aux Ressources Humaines ! Interdiction de la faire circuler dans les étages, sauf en dehors des heures de travail ! Hooaaarg ....subtile. Je serais passée de bureaux vides en ateliers vides, soliloquant comme une vieille sénile, parlant à des collègues fantômes ?
J'ai préféré reprendre mon dossier avant qu'il ne " disparaisse".
Alors voilà, une toute petite feuille va arriver à l'Uzine3...

avril 25, 2006 9:25 AM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home