mercredi, avril 19, 2006

Une attente sans détente

L'expert

Après L'Organigramme, roman de dictature économique dont l'auteur serait Martin Hellweg, Rolf Bloch pourra lui aussi se lancer dans la carrière d'écrivain à best-sellers, avec un roman intitulé L'Expert, titre classique s'il en est, surtout pour les fans de séries télé. L'Expert serait un roman ethnologique, où un scientifique chevronné et froid deviendrait malgré lui, et surtout malgré sa volonté de distance et d'impartialité, le centre sur lequel s'exercent toutes les tensions liées aux intérêts divergents de 2 parties en plein conflit, l'oeil du cyclone.

A travers ce roman, qu'il remplirait de remarques autobiographiques concernant une certaine médiation, Rolf Bloch donnerait un exemple criant de vérité de ce qu'on nomme l'instrumentalisation. L'espace d'objectivité et de conciliation, dont le rapport de l'expert serait le lieu, deviendrait en effet rapidement le point focal des parties, l'une tentant d'attirer l'attention de l'expert vers les réalités matérielles, tandis que l'autre tenterait de lui faire admettre, avec une autorité quasi mystique, le fait que la réalité n'existe pas, ou qu'elle fait partie de la quatrième dimension. Ce travail de sape se résumerait par un "Dooormez, je le veux" rythmant l'ensemble du roman.

Dans la quatrième dimension. Pardon, je reprends: dans la réalité, l'expert débarquera le vendredi 21 avril 2006, selon cette dépêche. Et il sera accompagné de Rolf Bloch, ce qui n'est pas anodin. Dans quel trou noir a-t-il erré jusque là, et par quelles tentatives d'anesthésie définitive passera-t-il encore? Ceci, seuls quelques initiés le sauront.

Mais, quand Rolf Bloch avait annoncé la nomination d'un expert, il faisait très peu de doutes qu'il avait déjà quelqu'un en tête, et qu'il souhaitait faire avancer les choses. Le fait que la période d'attente ait duré si longtemps autorise donc à penser que quelques tractations supplémentaires ont eu lieu en coulisses. Un refus de Swissmetal? C'est envisageable. Surtout que pendant ce temps, Swissmetal, par l'intermédiaire de son tyran délégué, Henri Bols le mobbeur en chef, a tenté d'activer la production, et de faire tourner la Boillat au mieux, pour présenter l'illusion que tout allait bien.

Henri Bols, par ailleurs, aurait pris en cachette des cours sur le thème "savoir recevoir ses invités de marque" avec Nadine de Rotschild, quelque part du côté de Paris. Après ça, le prochain voyage d'Henri Bols est agendé et aura lieu dans une mine de sel, où les contremaîîîtres n'auront, malheureusement pour lui, pas suivi de cours de savoir-vivre.

Ainsi, pour faire tourner l'usine, H. Bols convoque, convoque, et convoque encore, de manière individuelle, histoire d'éviter ce qu'il appelle respectueusement "l'effet de meute", et tente de convaincre les convoqués de collaborer avec lui. Mais, même si les convoqués, soigneusement mobbés (le savoir-faire d'Henri bols en la matière est indéniable, mais ce n'est malheureusement le cas que dans ce domaine), craquaient, ce n'est pas avec le fonctionnement actuel de la Boillat que la production reprendrait vraiment. En effet, Swissmetal tente, depuis un certain temps, de livrer des fils produits à Lüdenscheid, qui seraient finis à Reconvilier, mais la qualité de ces fils est tellement mauvaise qu'il n'y a rien à en tirer.

Au point que Swissmetal planifie un redémarrage des fours de la fonderie (enfin, ceux qui sont en état de marche, vu que certaines pannes, dues, semble-t-il, au manque de personnel, ont mis des installation hors service). Certains, notamment parmi les journalistes de la TSR, se sont demandés pouquoi la direction de Swissmetal refuse que la fonderie soit filmée. Plusieurs réponses sont possibles: les cendres partout, issues de la surchauffe de la 8 fils, ça fait désordre. Autre explication, plus plausible mais plus tordue: Swissmetal ne veut pas qu'existent des preuves que l'option de fondre et de presser ailleurs qu'à Reconvilier n'est pas viable et uniquement bonne à amuser la galerie (essentiellement composée d'actionnaires). Donc, le redémarrage de la fonderie se fait dans la discrétion, comme un aveu d'échec.

Donc, qu'on se le dise, qu'on le répète, et que ça se sache: pas de produits Boillat sans la fonderie Boillat. Le très performant site de Lüdenscheid, dont la productivité est calculée au tonnage produit par employé juste après une série de licenciements, ne tient pas (oh quelle surprise!) ses promesses.

Synergies et harmonie, telles sont les 2 mamelles du groupe Swissmetal qui, pour le moment, ne produisent pas vraiment de lait, mais plutôt des cendres. Swissmetal, un groupe intégré (car, pour se désintégrer, il faut commencer par être intégré, logique non?).


NZZ

L'action NZZ se poursuit sur le blog de Toto et ailleurs. Certains, cependant, considèrent qu'il ne s'agit là que de brasser du vent, étant donné que de la montagne d'arguments ne naîtra qu'une souris. On peut mettre cette position en doute: le blog de Toto est public, et ce qui y paraît est donc déjà une forme de réponse à l'interview de Martinou. De plus, d'autres personnes s'activent sur ce sujet, et pourront s'intéresser au travail déjà fait sur le blog de Toto pour enrichir leurs propres réflexions et, si possible, nous laisser les leurs.

Toto a d'ailleurs publié quelque chose de très intéressant. Mais commençons par son poisson d'avril tardif: les actions de Busch-Jaeger en vente sur E-Bay Allemagne ne sont bien sûr plus valables. Mais quel plaisir que d'avoir ça suspendu au-dessus de sa cheminée (ou pour allumer le feu, en cas d'énervement soudain).

Plus sérieusement, on se souvient que Martinou, qui ne recule décidément devant aucun mensonge, prétendait que Swissmetal avait volontairement déclenché la faillite de Busch-Jaeger. Or, Swissmetal, juste avant cette faillite, avait fait construire une presse flambant neuve à Lüdenscheid. Mais ce n'est pas tout, nous dit Toto:

Le vénérable Fraunhofer TEG a été mandaté début 2001 pour moderniser le contrôle de qualité. Après une année, le projet été réalisé. Résultat :
- Réduction des réclamations de clients de 52%.
- Réduction des dégâts de transports de 70%.
- Diminution du coût lié à la gestion des défauts de 28%.
L'ancienne direction aurait-elle commandé et payé cette amélioration pour amener BJL à la failite? Le projet était-il tellement raté que le vénérable Fraunhofer TEG l'utilise sur Internet comme référence pour l'optimisation des processus d'entreprise?

La Fraunhofer Gesellschaft est une véritable institution en Allemagne. Uniquement en Allemagne, sur 80 sites, 12'500 collaborateurs travaillent dans la recherche avec un volume de plus de 1 milliard d'Euros.

Que d'efforts pour couler Busch-Jaeger... L'ancienne direction de Swissmetal était tellement machiavélique qu'elle a tout tenté pour redresser ce site, et ainsi s'assurer que personne ne saurait jamais qu'en fait, sous les énormes dépenses destinées à sauver Busch-Jaeger se cachait la férocé volonté de l'enterrer. Même Martin Hellweg, qui fait tout pour sauver la Boillat, n'est pas aussi crédible (n'y voyez aucune ironie...).

96 Comments:

Anonymous Rigueur said...

Concernant l'expert de Rolf Bloch et le temps d'attente interminable avant l'annonce de son arrivée vendredi prochain:
Les tractations les plus probables seraient celles venant de l'expert lui-même. Je répète sans doute, mais je maintiens ma position: il faut avoir des tendances suicidaires pour accepter de telle mission. Vous rendez compte, faire tourner une boite en plein régime avec 1/3 d'effectifs en moins et des cadres incompétents parachutés de nul part!!!

L'autre possibilité serait que la conscience professionnelle de l'expert n'est pas celle des Boillat.

avril 19, 2006 7:48 AM  
Anonymous fouineur said...

@ Rigueur
... Ou que le cahier des charges de cet Expert soit différent de celui qu'on s'imagine...

@ Karl et autres chercheur
Travail du jour:

Busch Jaeger ne fait JURIDIQUEMENT pas partie de SM !!!!
Avantage: on pille SM au profit de BJ.


Cherchez de votre côté

avril 19, 2006 8:32 AM  
Anonymous paddy said...

L'expert est nommé. Questions-réponses:
Pourquoi cacher son nom?
- pour éviter les pressions, certainement
Swissmetal connaît-elle son identité ?
- certainement puisqu'il a fallu son agrément
Dès lors pourquoi ne pas publier son identité, sachant qu'il subit DEJA une forme de pression de la part de Swissmetal ET de la médiation
Parce que les Boillats ne sont pas des interlocuteurs crédibles? pour éviter le fameux "effet de meute" ? parce que les tenants et aboutissants souhaités ou envisagés sont inavouables ? parce que quelque chose de peu clair se passe ?

Dans ce contexte, je ne comprends pas pourquoi on a invité les Boillats à la médiation. Pour préserver une chimère rassurante qui s'appelle la "Paix du Travail", et continuer d'entretenir l'illusion et continuer de ronronner en rond sur le sexe des anges?

A moins que l'expert ne soit une personnalité hors du commun, franchement caractériel et capable de susciter un changement, je n'y crois pas un instant. J'espère avoir tort...

En attendant, et pour avoir un quelques coups en réserve:
- contribuez à ce qui se passe chez Toto
- signez la pétition

On ne l'a peut-être pas assez dit , c'est un marathon!

avril 19, 2006 8:40 AM  
Anonymous Anonyme said...

Concernant la PETITION :

Serait-il possible de demander que chaque "récolteur" communique le nombre de signatures en sa possession sur le cite même de la pétition (évent. ajouter une colonne).

Pour ma part, j'ai actuellement, env. 40 signataires pour 2 signatures électroniques.

FAITE SIGNER LA PETITION POUR QUE VIVE LA BOILLAT.

VB, Lecteur très assidu du BLOG.

avril 19, 2006 9:02 AM  
Blogger vanefred said...

Peit correctif concernant ma déclaration de HIER.Je parlais bien évidemment de la seule surchauffe qu'il y a eu sur le 8 fil(celle du 2 avril).Je m'excuse auprès des ouvriers qui se sont sentis trahis telle n'était pas mon intention.
Meilleures salutations à tous en particulier à mes amis fondeurs.

LA BOILLAT VIVRA

avril 19, 2006 9:48 AM  
Anonymous vanessa said...

Pour celles qui le veulent les femmes en colère seront à Bienne jeudi soir de 18h00 à 21h00 environ afin de récolter le plus de signatures concernant la petition.Notre stand sera devant le magasin Bata.

avril 19, 2006 9:51 AM  
Blogger Oeil de Lynx said...

Les politiciens bernois et jurassiens font de la surenchère. (Hellweg dans la NZZ).

Surenchère, Larousse : "Action d'aller encore plus loin ce que l'on a fait auparavant."

S'ils font de la surenchère, pourquoi Elisabeth Zölch-Balmer ET François Roth, respectivement chef de l'économie publique bernoise et jurassienne publient un communiqué de presse COMMUN ?

C'est tous sauf de la surenchère.

Toto

avril 19, 2006 9:53 AM  
Anonymous A+ said...

@ Toto
avril 19, 2006 12:46 AM
Concernant l’expert en chocolat, Rolf Bloch et Swissmetal ont peut-être mandaté Fraunhofer TEG !

avril 19, 2006 10:15 AM  
Anonymous Anonyme said...

La chronique de J-S Eggly du 11 avril paru dans Le Temps

L’humain et la nécessité

Un observateur suisse ne peut que porter un regard interloqué sur ce qui se passe en France. Après tout, le gouvernement a eu une bonne intention: favoriser le premier emploi, et donc la formation professionnelle initiale des jeunes, en rendant ce premier contrat de travail plus flexible. Certes, cela ôtait une garantie de durée pour le jeune ainsi engagé; mais qu’est-ce qui vaut mieux? Un coup de pouce de départ, une immersion première dans un métier ou un chômage d’emblée faute d’embauche? Il est inquiétant d’observer que la gauche, les syndicats et tant de jeunes se mobilisent contre ce qu’ils appellent la précarité au lieu de réfléchir aux meilleures conditions économiques capables de résorber progressivement le chômage.

En revanche, l’observateur suisse est également interloqué par la méthode du premier ministre. Aucune prise de température, aucune consultation préalable avec les partenaires sociaux, les associations d’étudiants et autres intéressés. Alors, ici, on mesure les avantages du fonctionnement helvétique. Rien ne s’y passe sans que le terrain politique et social y soit tâté. Et puis, si d’aucuns n’acceptent pas les décisions parlementaires, ils en appellent au peuple par référendum: lequel tranche en dernière instance. Le contraste est saisissant. Par ailleurs, la moindre rigidité, le plus grand libéralisme économique ne sont pas étrangers, évidemment, au faible taux de chômage en Suisse; comparé au taux français si lourd.

Mais le système libéral, qui a sa nécessité, a aussi sa cruauté. Quiconque a, dans sa vie professionnelle, connu ou entrevu le chômage développe une sensibilité que des protégés à vie, à certains postes de certaines branches, n’ont généralement guère. Les ouvriers de «la Boillat», à Reconvilier, pensaient être partie vivante, intégrante de Swissmetal. Et voici… C’est douloureux, très douloureux pour eux. Même de loin, on a l’impression que toute la prise en considération de l’élément humain dans le choix d’entreprise n’a pas été ce que l’on pouvait souhaiter. A tout le moins, une grande attention aux conséquences sociales devrait-elle toujours accompagner des décisions difficiles.

En somme, le libéralisme, pour durer, demeurer enraciné dans un consentement démocratique doit-il trouver l’équilibre entre la nécessité de souplesse, d’adaptation, de disparitions, de recréations au sein du tissu économique et une préoccupation sociale permanente, une volonté de concertation réaliste, une empathie humaine. Théorique? Utopique? Non, si l’on observe les réactions locales, nationales, européennes dans la rue. Et quand la nécessité de capacité concurrentielle, d’adaptation, de réformes fait loi, il faut le temps, tout le temps de l’explication, avec les mesures possibles de soutien. A long terme, le libéralisme ne survivra dans des sociétés cohérentes ni par un conservatisme de gauche paralysant ni par un capitalisme glacial. Dans les deux cas, l’histoire démontre que, à la fin, c’est le mur ou l’explosion. Ne perdons jamais cela de vue.

Jacques-Simon Eggly

avril 19, 2006 10:40 AM  
Anonymous Anonyme said...

Pensez vous accueillir l'expert vendredi ??????????

avril 19, 2006 10:40 AM  
Anonymous buck fush said...

La nomination d'un expert sans que son nom soit divulgué et les tractations que cela suppose montre combien cette médiation se fait sans aucune transparence, en tout cas sur ce point crucial...

Dans la situation actuelle, il serait pourtant bienvenue pour la crédibilité de cette médiation qu'elle fasse part aux Boillats et au public qui les soutient des résultats auquels elle parvient. Si elle choisit de ne pas le faire, c'est que l'enjeu "secret" est suffisamment important...

Quel enjeu?

Une expertise doit être neutre pour pouvoir rendre un rapport valable. Les contraintes qui pèsent sur cet expert (qui demande véritablement une expertise? pour quelles raisons? selon quels critères l'expert peut rendre ses conclusions? comment sera diffusée cette expertise? etc.) risquent d'aboutir à un rapport sans grande valeur objective, mais que les commanditaires pourront exploiter à leur guise...

avril 19, 2006 11:02 AM  
Anonymous Anonyme said...

La mission de l'expert n'est-elle pas de définir ce qui empêche à la Boillat d'être à 100% de ces capacités avec seulement 200 ouvriers.

Que devront faire les travailleurs liciencés vis à vis de l'expert ?

Ceux-ci doivent-ils être clairement identifiable par l'expert ?

La Boillat vivra

avril 19, 2006 11:08 AM  
Anonymous SanA said...

Cet article est paru dans LQJ de cejour:

Avec de nouveaux dirigeants, Swissmetal n'a bientôt plus de suisse que son nom


Swissmetal vient de communiquer aux employés de ses trois usines l'organisation élargie du groupe, telle qu'elle est valable dès le début du mois d'avril. Quatre nouveaux noms figurent dans l'organigramme désormais en vigueur. Tous les postes-clés sont dorénavant tenus par des personnes de Dornach ou de Lüdenscheid. Plus aucun membre de la direction générale n'est issu de la Boillat à Reconvilier. Le protocole d'accord signé à la fin de la grève de 2004 prévoyait pourtant une répartition équitable. Or, seul Patrick Rebstein y a occupé un poste pendant trois mois, avant d'être mis à pied. L'Allemand Dietrich Twietmeyer sera proposé pour siéger au conseil d'administration comme remplaçant de Walter Häusermann, lequel a démissionné pour divergences de vue à propos de la stratégie appliquée à la Boillat. Les trois autres sont entrés récemment, ou entrent dès ce mois, à la direction générale. Volker Suchordt et Manfred Gröning sont de nationalité allemande. Roderick Tanzer, lui, est citoyen britannique. (do)

avril 19, 2006 11:12 AM  
Anonymous Anonyme said...

Merci à Karl et à tous ceux qui continuent leurs analyses de la situation. Et ce malgré le fait que les médias se désintéressent....

Chaque fois que je viens sur ce blog j'en apprends de plus belles et cela me permet de constater à quel point les médias font mal leur travail....

Merci et vive les médias citoyens comme les blog qui nous permettent d'avoir plusieurs point de vue.

Merci Merci et continuez

avril 19, 2006 11:25 AM  
Anonymous Anonyme said...

monsieur jacques simon eggli :
bien vu .
et je peux rien faire???
que fait-il?
JB pas de conseiller national PDC donc rien à craidre.

avril 19, 2006 11:34 AM  
Anonymous Anonyme said...

lisez rien à craindre pour les prochaines élections du CF en 2007.

avril 19, 2006 11:36 AM  
Anonymous Anonyme said...

L'Expert n'est pas là pour ce à quoi on l'attend.
On n'analyse pas un site de production aussi complexe en 1 journée.
Il n'y a qu'à voir la détresse de l'encadrement de Dornach pour s'en convaincre !!

avril 19, 2006 12:11 PM  
Anonymous Anonyme said...

LE NOM DE L'EXPERT!!!!!

Jürg Müller soll Swissmetal-«Boillat» zu Vollbetrieb verhelfen

Produktionshalle von Swissmetal in Reconvilier. Foto Keystone

Reconvilier. AP/baz. Der langjährige Generaldirektor der Papierfabrik Biberist, Jürg Müller, soll dem Swissmetal-Werk im bernischen Reconvilier zu Vollbetrieb verhelfen. Müller besucht die «Boillat» am kommenden Freitag als neutraler Experte, wie Mediator Rolf Bloch am Mittwoch bekannt gab.

Müller ist Geschäftsführer der Beratungsfirma MKR & Partner in Solothurn. Er hat eine langjährige industrielle Erfahrung. In Reconvilier soll er einen Weg aufzeigen, damit wieder voll gearbeitet werden kann. Es gehe darum, dass die Prozesse und die Logistik klappten und die Produktionsbudgets erfüllt würden, sagte Bloch. Die Konfliktparteien hatten sich an einer Mediationssitzung Anfang April darauf geeinigt, einen neutralen Fachmann einzuschalten.

http://www.baz.ch/news/index.cfm?ObjectID=B19615FB-1422-0CEF-708DE3CED4319E21

avril 19, 2006 12:15 PM  
Blogger solidarnoch said...

Portrait du bienfaiteur ou.......?

http://www.trollerlaw.ch/troller.asp?l=f&s=rechtsanwaelte_mueller

avril 19, 2006 12:34 PM  
Blogger solidarnoch said...

Sur le site, regarder sous avocat,

http://www.trollerlaw.ch

avril 19, 2006 12:38 PM  
Anonymous Anonyme said...

Non, ce n'est pas lui. L'expert est l'ancien CEO de Biberist Papierfabrik, devenue M-Real Biberist
http://www.biberist.com/

avril 19, 2006 12:43 PM  
Anonymous Anonyme said...

C'est ce Jürg Müller ci http://m-real.alogis.ch/upload/docs/PDF/Neue%20GL%20SOZ.pdf

avril 19, 2006 12:45 PM  
Blogger Karl said...

http://www.rjb.ch/?cat=infos&news=36347

Jurg Müller sera bien l'expert. Voilà, un petit coin de suspens en moins. Aussitôt trouvé, aussitôt annoncé. Je reste donc convaincu qu'un précédent expert, sinon plusieurs, avait été refusé par Swissmetal...

avril 19, 2006 12:50 PM  
Anonymous Anonyme said...

Purée, est-ce qu'il parle français au moins cet expert?

On s'est vraiment fait avoir en acceptant cette médiation

Unia ne se remettra pas d'une si mauvaise gestion de la crise

avril 19, 2006 1:04 PM  
Anonymous Anonyme said...

Purée, est-ce qu'il parle français au moins cet expert?

On s'est vraiment fait avoir en acceptant cette médiation

Unia ne se remettra pas d'une si mauvaise gestion de la crise

avril 19, 2006 1:04 PM  
Anonymous k-rouge said...

Je remets le liens vers RJB. Ca fonctionne pas directement avec celui de Karl...

Lien vers RJB

avril 19, 2006 1:04 PM  
Anonymous k-rouge said...

Viens de paraître sur le site de la TSR, le nom de l'expert et plus :
TSR

avril 19, 2006 1:13 PM  
Anonymous Anonyme said...

Et maintenant, suspens...

Swissmetal va-t-elle saluer la nomination effective de l'expert chargé de mener à bien ce que sa propre structure n'a pas réussi à faire?

Cet expert et surtout la mission qui lui est assignée est un sacré désaveu pour MH, cela il ne faut pas l'oublier.

avril 19, 2006 1:25 PM  
Anonymous Anonyme said...

Une fois de plus c'est un parfait autogoal! mais je me pose une question allez vous encore longtemps vous laissez faire ? sans réagir ! vous êtes vraiment trop gentils les Boillats
bonne chance et courage moi je ne comprends pas

avril 19, 2006 1:32 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme 1:32 PM

Ce sont les Boillat qui décident seuls de leur stratégie. S'ils ont besoin d'aide, ils en demandent. Ils savent très bien le faire. Ce n'est pas une question d'être gentil ou pas.

avril 19, 2006 1:45 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je pense la même chose que
anonyme de 1:32 PM

avril 19, 2006 1:46 PM  
Anonymous Anonyme said...

anonyme 1h45
pas problème ne vous inquiètez pas ,vous ne serez plus dérangés
bonne route

avril 19, 2006 1:47 PM  
Blogger un voisin said...

Voici le site de la boîte de l'Expert : www.mkrpartner.ch

avril 19, 2006 1:54 PM  
Anonymous Anonyme said...

anonyme 1h46

MERCI et je pense que nous ne sommes pas que deux ,mais comme ils ont assez de monde pas de problème il y a d'autre causes à défendre!

avril 19, 2006 1:57 PM  
Anonymous A+ said...

Profil, carrière, connaissances spéciales de Jürg Müller
www.mkrpartner.ch/Jürg_Müller--120-320-1/juerg.mueller.html

Encore un spécialiste en
- Conduite de grands projets
d'investissement
- Assainissements
- Restructurations
- Achat, vente
- Fermeture d'entreprises
- Intégration
- Déplacements
- etc.

Bonne lecture !

avril 19, 2006 2:06 PM  
Anonymous Anonyme said...

anonyme de 1h46
@anonyme 1h57

Je continue tout de même à défendre LA BOILLAT à 200%

avril 19, 2006 2:10 PM  
Anonymous Anonyme said...

Sirius II, ici Reconvilier, me recevez-vous?

Sirius II, répondez...

...

Ne vous inquiétez pas, c'est juste un petit souci de communication...

avril 19, 2006 2:13 PM  
Blogger un voisin said...

Communiqué de presse du DFE - 19.04.2006

Médiation Swissmetal : l’expert est connu

PUBLIÉ À LA DEMANDE DE MONSIEUR ROLF BLOCH

Rolf Bloch, le médiateur dans l’affaire Swissmetal, annonce que l’expert retenu est M. Jürg Müller, ing. ETH, ancien directeur général de la fabrique de papier Biberist et actuellement partenaire du bureau de consultance MKR & Partner à Soleure. M. Müller bénéficie d’une longue expérience industrielle. MM. Bloch et Müller visiteront le site de Reconvilier vendredi 21 avril 2006.

Cette démarche a été convenue par les partenaires à la médiation lors de la séance du 4 avril dernier à Tramelan. La tâche de l’expert est d’analyser les problèmes actuels et de proposer des solutions aux deux parties. Ce processus a lieu dans le cadre de la médiation. La prochaine séance de médiation aura lieu lorsque des résultats concrets seront disponibles.

avril 19, 2006 2:22 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ a+

Tu as oublié la première ligne de présentation...

1) Chef d'entreprise...

13 ans à la direction de Biber, ce n'est pas juste un météore et il y est resté malgré les difficultés du groupe.


C'est fort différent de la carrière de MH.

avril 19, 2006 2:57 PM  
Anonymous Anonyme said...

Désolé pour ceux qui attendent des nouvelles Bien informées, du KGB ou autres sources Sèches .

La lutte impose de nouvelles règles internes...

Le combat se durci. Mais c'est comme cela lorsqu'on s'approche du but.

La référence reste les Editos de Karl

Bon après-midi

avril 19, 2006 3:06 PM  
Anonymous Anonyme said...

Dire qu'on ne peut pas donner de nouvelles, ça c'est des nouvelles!

Merci à l'anonyme...

De temps à autre un petit mot du genre, ça évite aux autres d'imaginer n'importe quoi!

"Le combat se durcit..." soyez forts, on attend avec impatience

On attend les éditos, et peut-être le moment où les internes pourront dire quelque chose...

avril 19, 2006 3:13 PM  
Blogger Karl said...

@Anonymes de 1:32, 1:46, 1:47, 1:57 pm

Assurément, vu votre ton, vous êtes certainement plus doués pour parler que pour faire. Avez-vous tenté de vous mettre à la place des Boillat?

Pourquoi le jugement sur l'expert doit-il automatiquement être négatif? Oui, c'est un homme issu de l'économie... Mais quelqu'un s'attendait-il à voir José Bové devnir l'expert? Il me semble qu'il convient de réfléchir tranquillement à qui est le personnage avant de le juger...

avril 19, 2006 3:18 PM  
Anonymous fantômette said...

@Anonyme 3:06, merci, merci de cette info.
@A+a 2:06, quel charabia, n'est-ce pas?

Pour en rire, en français, voyez quand vous aurez quelques minutes, ces 50 mini-sketch géniaux sur le site de Brother & Brother. B&B, c'est un cabinet de consultants calqué sur ceux qui composent l’univers de la finance et créé par Michel Hua, qui fut banquier à Wall Street et à la City avant de devenir publicitaire. Ce sont lui et quelques-uns de ses amis qui campent le staff de B&B.
Carrément décapant!
On y procède à des «analyses comparatives de façon projective» avec cette mission: «adresser les problématiques clients afin d’implémenter des dispositifs transversaux et structurants et les aider ainsi à développer leur potentiel de valeur ajoutée»...
A déguster depuis le début, 2004, pour y découvrir Ze sketch, spéciale dédicace à Karl! Je vous laisse voir!
http://brother.blogs.com/

LA BOILLAT VIVRA!!!

avril 19, 2006 3:19 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 3:17pm

La direction de Swissmetal trace les pseudonymes et les styles d'écriture au plu sprès. D'où un certain tarissement, et le fait que Karl désincarne un peu les informations via les éditos...

avril 19, 2006 3:20 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Karl
Ce n'est pas un jugement mais une constatation! nuance par contre vous vous jugez !!!et sans savoir .

avril 19, 2006 3:31 PM  
Anonymous Anonyme said...

à Karl et autre-anonyme-disant-que-les-autres-ne-peuvent-pas-donner-de-nouvelles

j'avais bien compris, il n'y avait aucune ironie. Quand on ne lit rien, on pense automariquement "ouille ça pue".

Alors merci d'avoir pris le temps de dire qu'on ne peut rien dire, (même que ça pue peut-être aussi).

Qu'ils fassent au mieux avec leurs nouvelles règles internes.

A part ça, José Bové, ça aurait été cool, encore.

avril 19, 2006 3:37 PM  
Anonymous paddy said...

J'ai bien lu?
La direction de Swissmetal trace les pseudonymes et les styles d'écriture au plu sprès.

Ils en sont rendus à ça?

Pourquoi faire? Pour tribunaliser les délits d'opinion ou pour montrer les crocs?

avril 19, 2006 3:41 PM  
Anonymous Anonyme said...

...le karl, là, il doit choper le tournis à force de guetter ce qui s'écrit sur son blog, trier ce qui est c'est méchant, agacé, agaçant, s'il faut laisser pisser, passer, enlever... et en même temps recueillir les informations importantes...



Une alcasseldzaire?

avril 19, 2006 3:43 PM  
Anonymous Tous fichés said...

La plupart des intervenant sur le blog sont soit externes à la boillat soit licenciés récemment...

quelle intérêt la direction aurait elle à traquer des gens qu'elle ne connait pas ou dont elle s'est déjà séparé ?

Elle veut peut-être les re-liciencier ?

avril 19, 2006 4:09 PM  
Anonymous troll persistant said...

José Bové ? Pfff !
Tout juste bon pour donner son avis d'expert dans les controverses d'agriculteurs. Il aurait sûrement dit à Hellweg que les petites graines qu'il mange ne sont pas 100% clean. Mais qu'aurait-il pu dire aux Boillats qui défendent leur usine?

avril 19, 2006 4:19 PM  
Anonymous Anonyme said...

@tous fichés
C'est comme dans les fims d'horreurs il y en a qui aiment se faire peur :-))

avril 19, 2006 4:20 PM  
Anonymous pauvre troll fiché said...

Faudra-t-il que je triche ou que je m'en fiche si de tout là-haut, à la direction, on veut ma fiche?

Et si je n'ai même pas de fiche ? Serai-je encore une fois pénalisé en tant que troll ?

avril 19, 2006 4:29 PM  
Anonymous Anonyme said...

Dornach = SO

Expert = SO

Ne croyez vous pas que ce beau monde fait du golf ensemble ???

avril 19, 2006 4:44 PM  
Anonymous Anonyme said...

Si j'examine avec un peu de recul la politique d'information de MH depuis la fin de la semaine dernière (jeudi au TJ et samedi dans la NZZ), j'y entrevois la rage de Martinou. Il a retardé au maximum la venue de l'expert, pensant que Ras le réussirait à assainir la situation la semaine dernière déjà et du coup l'expert ne servirait que de potiche. Echec, d'où communication externe et recadrage destiné en priorité à l'expert.

Et rebelote cette semaine, SM n'accepte la visite de l'expert que vendredi, le temps de retenter un nouveau nettoyage. Et patatras, la matière livrée n'est pas utilisable semble-t-il. Il a donc tout faux.

Ah la la, quel soufflet pour un CEO de devoir se livrer à une chasse aux sorcières dans l'entreprise qu'il dirige!

D'ici à ce qu'il fasse mettre une caméra en face de l'uzine3...
Les Boillat, tenez bon.

avril 19, 2006 4:56 PM  
Anonymous Anonyme said...

BJ risque aussi d'avoir des problèmes de livraison...


Métallurgie allemande: grève dure de plus en plus probable

BERLIN - La probabilité d'une grève dure dans la métallurgie allemande s'est encore renforcée mercredi et le syndicat IG Metall a fixé un ultimatum aux patrons, après l'échec de nouvelles négociations dans plusieurs régions du pays.

La section bavaroise d'IG Metall a ainsi soumis mercredi après-midi au bureau central du syndicat une demande d'organisation d'un vote des membres au sujet d'une grève dure. IG Metall représente les 3,4 millions de salariés de la branche dans ces négociations qui durent depuis plus de huit semaines.

Plus tôt dans la journée, une cinquième série de discussions en Bavière était restée infructueuse, alors que les négociations avaient été interrompues en Rhénanie du Nord-Westphalie (Ouest) la veille. Les négociations sont menées région par région.

L'organe central d'IG Metall pourrait se résoudre à la grève dure à l'issue d'une négociation de la dernière chance en Rhénanie du Nord-Westphalie et a fixé un ultimatum pour un résultat à lundi soir. Un accord dans cette région du bassin industriel de la Ruhr, qui emploie à elle seule 700.000 métallos, pourrait servir d'"accord-pilote" pour les autres sections régionales.

"J'ai de sérieux doutes que nous puissions trouver un terrain d'entente. Nous espérons naturellement trouver une solution vendredi (en Rhénanie du Nord-Westphalie) mais ce n'est absolument pas sûr", a dit mercredi Martin Kannegiesser, président de la fédération nationale de la métallurgie, Gesamtmetall.

Les employeurs ont proposé jusqu'ici une hausse des salaires de 1,2% par an sur deux ans, et le paiement de deux primes. Le syndicat IG Metall réclame pour sa part 5% de hausse des salaires sur 12 mois.

IG Metall "s'entête dans sa stratégie de réduire les discussions à une revendication salariale exagérée", a déclaré le président de Gesamtmetall en Bavière, Helmut Keese dans un communiqué, jugeant le comportement du syndicat "irresponsable pour l'emploi et économiquement sans fondement."

"Nous sommes conscients que les 5% sont irréalistes," a indiqué pour sa part le responsable d'IG Metall en Bavière, Richard Polzmacher. Mais selon lui les salariés n'accepteront pas de hausse de salaire inférieure à 3% pour 2006. Même revendication de la part de son homologue dans le Sud-Ouest, Jörg Hofmann.

Les négociations dans la métallurgie ont traditionnellement valeur de test pour les autres secteurs de l'économie. Le secteur regroupe 80 branches, qui vont de l'acier aux machines-outils, en passant par l'automobile, les semi-conducteurs et l'électroménager.

avril 19, 2006 4:59 PM  
Anonymous Anonyme said...

Comissions ouvrière ont les entends plus, que ce passe t'il plus de séance? les boillats veulent savoir la suite des événements et l'UNIA avec ce plan social?
La comissions ouvrière nous fait une lettre comme quoi le fond de grève de la commune nous donnerais le solde de la paye du mois de Mars, en leur pause la question ils sont meme pas capable de nous répondre. Meme eux il me semble que rien ne joue dans leur compte.
Jai entendue dire qu'il ne reste plus que 300 000 francs sur le compte ces une blague j'éspère de 600 000 il reste la moitié ou est passer tout cette argent? Quelq'un peut'il me renseigner. Merci excuser moi pour les fautes d'ortographe.

avril 19, 2006 5:34 PM  
Anonymous michael collins said...

allez un petit exercice de style sur l'expert...

dornach SO... l'expert SO

si SM en propose 3, M Bloch 3, Les Boillats 3...
SM peut en recuser 4, les Boillats 4 aussi, il en reste 1 et celui la risque d'etre un peu plus neutre.
c'est un peu tard pour le proposer mais ca peut donner des idées

je me réjouis que SM analyse mon pseudo ! le prochain sera Perceval

avril 19, 2006 5:51 PM  
Anonymous Roudoudou said...

Allez une p'tite avant de manger...

Fichtre, les fichues fiches à Martinou, on s'en fiche, fiché ou pas fiché, Boillat tu es toujours baisé, mais comme tu as la peau dure, Matinou ne peut te pénétrer, Arch, Scheisséééé...

(ouais bon c'est un peut gras, ok, ferai plus soft la prochaine)

Et au Martinou de trembler, de s'activer, dans la NZZ payée ou les organigramme de son PC, et maintenant il veut ficher?
Nous on a pas de fiches sur toi mon Martinou, on a une pile de botins écrits bien serré, le titre du roman est "Martinou et ses potes, la finance dans finesse"...

On s'active, on s'active, Martinou? Tu as les boules hein mon coquin?

Et les Boillat, restons unis, nous sommes tous dans la même galère, tous confondus dans la même lutte, citoyens, politiques, syndicalistes, ouvriers d'autres secteurs, fonctionnaires, et le vent souffle plutôt dans notre dos ces derniers jours, tous des Boillat, tous unis, et donc forts, très forts...

Et qu'avons-nous tous à perdre? Non mais sans blagues c'est vrai...

QU'AVONS-NOUS A PERDRE DE NOUS BATTRE?????

Qui n'as pas encore compris la stratégie de ce petit malin?
Un, deux, peut-être trois boillat lobotomisés ou achetés?
Sur plus de 300? Ces deux trois blaireaux qui s'époummonnent à dire des conneries et à poster des mot tout aussi débiles sur le Blog?
Non, restons sérieux, et soudés, on a rien à perdre et tout à gagner.

LA BOILLAT VIVRA

ET MERDE POUR TOUS LES TROLLS, ET CEUX QUI SOUTIENNENT OU SE POSENT ENCORE DES QUESTIONS SUR LE BEN FONDE D'UNE TELLE STRATEGIE SONT JUSTE TOUT SIMPLEMENT IRRECUPERABLES, LAISSONS TOMBER.

ET BATTONS-NOUS

avril 19, 2006 6:03 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je viens d'entendre sur la RSR : La Turquie ne désire pas acheter des avions d'entraînement Pilatus (fabriqués à Stans).

Réaction du dpmt de l'Economie : Joseph Deiss s'engage pour tenter de débloquer la situation.

Deux poids, deux mesures.

avril 19, 2006 6:22 PM  
Anonymous paddy said...

Les Pilatus-pas-pour-Turcs...

Réaction du dpt de l'Economie : Joseph Deiss s'engage pour tenter de débloquer la situation.

Ce Deiss, c'est un activiste, je vous le dis!
Méfiez-toivous Monsieur Martin Hellweg.

avril 19, 2006 6:32 PM  
Blogger Karl said...

@Tous

Certains commentateurs du blog sont des internes à la Boilat, comme vous savez. Licenciés ou non, nombre d'eux travaillent encore sur place, en raison du délai légal, et du fait que Swissmetal a besoin de leur travail.

A propos de leurs commentaires, 4 chose peuvent être relevées:

1) Ils contreviennent au règlement interne de Swissmetal qui interdit aux employés de s'exprimer publiquement sur leur entreprise.

2) Ils permettent de conserver un regard public sur ce qui se passe à l'interne (disfonctionnements, mobbing, etc.), même quand les médias usuels ne peuvent accéder à ces informations, ou ne sont pas désireux de les publier.

3) Martin Hellweg s'énerve après le blog, parce que Swissmetal est cotée en bourse, et que les informations visibles sur le blog détruisent sa politique de communication fondée sur l'opacité et le mensonge. L'impact du blog sur la politique de Swissmetal, évaluable par la connaissance du lectorat du blog, reste néanmoins impossible à déterminer.

4) C'est peut-être le point le plus important. Swissmetal, par l'intermédiaire d'H. Bols et des kapos, tente de savoir quels employés de la Boillat sont ceux qu'on peut convertir, par la contrainte, à la "stratégie". De plus, une chasse aux sorcières est livrée contre les plus opposés à ladite "stratégie". Dès lors, plaquer des noms sur les auteurs des commentaires permet de faciliter l'enquête, et de faire pression sur les personnes concernées.

Voilà, du moins, les raisons qu'il est possible de conclure du silence de nombreux Boillat.

avril 19, 2006 7:29 PM  
Blogger chtite fourmi said...

Eh bien moi l'histoire de l'Expert
ne me plaît pas dutout!
Affirmations de la chtite fourmi ( pas comiques pour 1x)
1) Jurg Muller est un ancien patron comme Ragusa! Donner raison à des ouvriers de plus grèvistes, je doutes (sacro-sainte paix du travail etc...)
2)Je pense comme Karl vu le temps qu'il a fallu pour connaître enfin cet expert d'autres on été refusés par SM donc voici un homme swissmetalopolitiquementaccepté!
3) Mes biens chers frêres, mes biens chères soeurs n'oubliez pas surtout que la mission de Jurg Muller est de
PROPOSER DES SOLUTIONS POUR FAIRE TOURNER A 100% LE SITE DE RECONVILIER AVEC 200 COLLABORATEURS
c'est à dire SM a licencié 21 cadres et 112 collaborateurs et lui va nous dire comment faire sans eux!!!!"Il est pas là pour nous aider mais bien pour trouver des solutions pour SWISSMARTINMETAL!

avril 19, 2006 7:46 PM  
Anonymous Anonyme said...

MH et ses sbires me font penser à cette petite histoire ! La nature ne ment jamais !

"La hiérarchie d'une entreprise, c'est comme un arbre plein de singes, tous sur des branches différentes à des niveaux différents.
Certains des singes montent, d'autres descendent.
Les singes d'en haut regardent les singes d'en bas et voient un arbre avec plein de visages souriants.
Les singes d'en bas regardent en haut et ne voient rien d'autre que des trous du cul."

avril 19, 2006 8:43 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ti fourmi

100% d'accord avec toi !
¦anonyme 8h43
excellent (rire)

avril 19, 2006 9:06 PM  
Blogger vanefred said...

Merci au collectif de l'Uzine 3 de ne pas m'accepter dans son sein et d'aceuillire des gens moins investi que moi.
Encore merci

avril 19, 2006 9:16 PM  
Anonymous Zézette said...

@un utilisateur anonyme

Excellente l'histoire des singes...

@tous

Bonne soirée et La BOILAT VIVRA

avril 19, 2006 9:22 PM  
Anonymous Zézette said...

@Shreck

Hello!

Ben, on te voit pas sur le blog aujourd'hui? Ca manque...

Les news du marais sont-elles bonnes?

Bonne soirée!

avril 19, 2006 9:25 PM  
Anonymous Anonyme said...

@vanefred

c'est quoi, cette histoire avec l'uzine 3 ? Pas compris le message. Merci de déveloper

avril 19, 2006 9:28 PM  
Anonymous anonyme 8h43 said...

Merci, un peu d'humour dans ce monde de bruts, cela détend un peu !

Courage la Boillat !

avril 19, 2006 9:28 PM  
Anonymous Anonyme said...

Malheureusement, je dois partager l'avis de "chtite fourmi" en ce qui concerne l'expert et le médiateur.
Mais ne vous découragez pas et continuez à vous battre. Xavier Stokmar, patriote jurassien à dit: "Il faut savoir souffrir pour ses idées et ne se décourager jamais". Vos idées méritent d'être défendues et SM finira par céder. Merci pour votre exemple de solidarité et de ténacité.
A bientôt lors de nouvelles manifestations (à Reconvilier les 13 et 14 mai par expl.) et courage.

avril 19, 2006 9:29 PM  
Blogger vanefred said...

@anonyme de 9h28

les gens concernés se reconntrions...Pas de rapport avec le blog ou la boillat

avril 19, 2006 9:32 PM  
Anonymous Grand-mère said...

A Paddy, Qu'est-ce que vous entendez par caractériel ? Si vous appliquez ce qualificatif à Hellweg, ça peut jouer, mais il vaudrait mieux que l'expert ne le soit pas !

avril 19, 2006 10:04 PM  
Anonymous Euréka said...

Qui informera l'expert lors de sa visite??? Comment savoir qui détient les bonnes informations, vu qu'il n'y a plus de cadres Boillat à la Boillat.
Il y aura les cadres parachutés de Dornach.
Petitdérange expliquera la fonderie, Wilmar la tréfilerie et Gfelander la presse. Pour recherche et développement nous avons super Jépéto. A la vente il y aura Kokoavanti.
Ensuite visite de l'usine ou tous le monde aura le sourire et la journée sera terminée.
Merci pour votre visite l'expert.
Circulez il n'y a rien à voir.
A 200 on fait le boulot de 350, tout baigne.
Dire que pendant si longtemps nous n'avions pas remarqué que 24 heures de charge machine ne demandaient que 16 heures.
Que l'encadrement jouaient aux cartes toute la journée.
Enfin un expert, vive l'expert.

PS. Je pense que dès jeudi les futurs interviewés seront séléctionnés.

avril 19, 2006 10:24 PM  
Anonymous expatrié said...

L'expert...

Il bosse gratuitement celui-là? ça m'étonnerait... C'est le contribuable qui paie ses services? ça mériterait une question officielle à Joseph Deiss... Un parlementaire se porte volontaire?

Si l'expert montre que ça marche à 200, il montre du même coup que Martinou et son équipe de bras cassés ne maîîîîîtrisent pas leur affaire...

Si il montre que ça ne marche pas... ben pareil...

Et c'est avec nous impôts qu'on paie ça?

avril 19, 2006 10:34 PM  
Anonymous SpeedTurtle said...

A méditer....définitions de "l'Expert" !


Expert : un homme qui en sait de plus en plus sur de moins en moins de choses.

Un expert est un homme qui a cessé de penser. Pourquoi penserait-il, puisqu'il est un expert ?

Personne ne croit aux experts, mais tout le monde les écoute.

L'expert est celui qui en sait de plus en plus sur de moins en moins.

Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui.

L'humanité n'a jamais profité des conseils d'experts en orientation professionnelle.

Un expert, c'est une opinion. Deux experts, c'est la contradiction. Trois experts, c'est la confusion.

Et enfin...pour notre CN adorééééée !

Si un chef d'Etat n'est pas un expert dans l'art de prendre des résolutions, comment peut-il espérer enfreindre avec élégance les promesses de sa campagne électorale ?

avril 19, 2006 10:36 PM  
Anonymous Olibrius said...

Un jour pour analyser la Boillat.
Pourquoi pas le détails des comptes en 8 minutes et demie.
Dans 1 semaine l'expert pourra chanté. Tous les Boillat par la main, tralalatiou, tralalatiou.

avril 19, 2006 10:39 PM  
Anonymous d.b dit shreck said...

@ tous


pour ceux qui me cherche je suis a la 3 et après a la maison ah ah ah ah ah

shreck vous souhaite une bonne fin de soirée du bord de son marais

avril 19, 2006 11:03 PM  
Anonymous orage mécanique said...

Cher directoire,
La liberté d'expression est un droit constitutionnel: il est garanti par les plus hautes autorités régissants ce pays.
Vous ne pouvez pas instaurez un régime de terreur dans un état de droit. Si des représailles envers des travailleurs devaient être prises, elles ne feraient pas long feu devant un tribunal. Imaginez la têtes d'un juge lorsque vous lui expliquerez qu'un ch'tit nouvrier a influencé le cours de l'action UMS METALL...
alors, allez-y, tracez, graphologisez, on va bien se marrer!

avril 19, 2006 11:05 PM  
Anonymous paddy said...

@grand-mère
Il y a des caractériels dans toutes les industries, des types souvent imbuvables qui parviennent, par le fait qu'ils soient caractériels à imposer une "vision", même à des personnages vicieux et retors. C'est vrai, j'aurais dû ajouter que cette caractéristique n'est pas suffisante.
Des exemples?
Steve Jobs, le patron d'Apple, Larry Ellison le patron d'Oracle, Thomas Edison, et certainement d'autres que je ne connais pas ou qui ne me viennent pas immédiatement à l'esprit.
Si on avait attendu Martin Hellweg, le mot "vision" ne serait jamais apparu dans un dictionnaire, évidemment...

avril 19, 2006 11:06 PM  
Anonymous paddy said...

Alors Olibrius, cette demi-dalle?

avril 19, 2006 11:08 PM  
Anonymous Anonyme said...

Si l'expert vient controller le fonctionnement de la Boillat à 200, c'est de la triche puisque elle fonctionne maintenant avec 200 personnes + ceux qui sont déja licenciés mais doivent faire encore 1, 2, ou 3 mois de travail. Pour vendredi, ceux qui sont déja licenciés ne devraient pas bossés mais se porter malade.

avril 19, 2006 11:10 PM  
Anonymous orage mécanique said...

@ paddy

C'est juste. Par contre les mots "hallucination" et "mégalomanie"...

avril 19, 2006 11:10 PM  
Anonymous robin de locksley said...

@ Vanefred

Qu'est-ce qui t'arrive??? Ils veulent pas de toi en "haut lieu"??? Pourtant, c'est peut-être toi le plus actif!

;-)

avril 19, 2006 11:13 PM  
Anonymous paddy said...

@orage mécanique

euh! je n'ai pas parlé de mégalomanie ou d'hallucination ?
C'est sûrement quelqu'un d'autre...
(ou alors j'ai pas compris ta phrase)

avril 19, 2006 11:17 PM  
Anonymous Anonyme said...

Il faut être maximum 200 vendredi.
De toute façon à ce rythme avec ou sans expert, d'ici deux ou trois mois il ne restera pas grand chose de la Boillat. Le divorce reste la meilleure solution.

avril 19, 2006 11:19 PM  
Anonymous Olibrius said...

@paddy
Je crois que tu te trompes d'Olibrius.

avril 19, 2006 11:20 PM  
Anonymous Anonyme said...

@robin de locksley
Probablement actif, mais pas au boulot.

avril 19, 2006 11:24 PM  
Anonymous paddy said...

@olibrius
Pas pu m'empêcher...
C'est pas celui qui devait balayer des demi-dalles dans je sais plus quel Astérix.

;)

avril 19, 2006 11:25 PM  
Anonymous Olibrius said...

@paddy
Que je suis con, j'avais oublié.
Subtil comme d'hab.
A une proch.

avril 19, 2006 11:28 PM  
Anonymous robin de locksley said...

Pas au boulot??? Mais quel boulot?????

avril 19, 2006 11:42 PM  
Anonymous orage mécanique said...

@paddy

tu parle du mot "vision"...
bonne nuit.

avril 20, 2006 12:00 AM  
Blogger vanefred said...

@anonyme de 11h24
Peut-être pas au boulot mais toujours aussi actif pour les BOILLATS, peux tu en dire autant???Et la prochaine fois adresse toi directement à moi

LA BOILLAT VIVRA

avril 20, 2006 12:07 AM  
Blogger vanefred said...

@robin de locksley

Merci de me défendre mais pour les "haut lieu" regarde avec le collectif

avril 20, 2006 12:13 AM  
Anonymous troll du jeudi said...

hahaaaa
Si ça dépendait de Martinou c'est une double dalle qu'il aurait dû balayer ton pauvre Olibrius. Ces Romains ils ne savaient pas ce que c'était qu'une gestion efficace des ressources. Il paraît qu'ils sont fous, mais ils ne sont pas les seuls, même les trolls le savent.

Salut Shreck. Bonne nuit.

avril 20, 2006 12:15 AM  
Anonymous un observateur said...

@ eureka :

'Qui informera l'expert lors de sa visite??? Comment savoir qui détient les bonnes informations, vu qu'il n'y a plus de cadres Boillat à la Boillat.' ????

Merci pour ceux qui font en sorte que du boulot soit organisé pour chaque poste de travail.
Merci pour ceux qui se sont décarcassé à récolter, analyser et faire parvenir les infos sur la marche du site à qui de droit pour qu'elle soient rendues public. A Berne avec l'aide de Torti par exemple...

Si tout était exclusivement l'apanage des cadres, alors pourquoi Bols se donnerait tant mal dans sa chasse aux sorcières ?

avril 20, 2006 12:33 AM  
Anonymous Fred said...

@ Vanefred

(...) (???)

Viens discuter à la 3, 100% ok pour ce qui est de ton investissement inconditionnel, tu es un gars formidable et fait un travail extraordinnaire à la 3.

On à déjà bien causé ensembles, et pour entrer dans l'équipe du collectif, tous doivent accepter ta candidature, c'est la règle. Je continue de penser que c'est une bonne chose, et des fois on a besoin de discuter un peut plus, mais c'est utile je crois pour rester efficaces.

Et je te rappelle que plusieurs Boillat ont encore des questions à régler avec toi avant que tu ne vienne, et ce n'est pas que "des petits détails".

Laver le linge sale sur le blog est un signe qui va bien avec d'autres te concernant.
Pour ma part le dialogue reste toujours la priorité, mais si tu penses pouvoir obtenir l'approbation des autres en mettant des saloperies via le blog, tu te trompes...

Salutations et je l'espère à très bientôt à la 3

avril 20, 2006 7:31 AM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home