jeudi, avril 27, 2006

Shareholder value et stratégie prévisionnelle

Boursicotage

Il est beau, le titre de l'"édito", non? C'est du langage de spécialiste inventé pour l'occasion, et ne me demandez pas ce que ça veut dire... L'essentiel est que ça fasse bien. Néanmoins, ici, je vais tenter quelque chose de prévisionnel. "Diriger c'est prévoir" disent certains. Mais je m'en fiche, vu que je ne dirige rien (enfin, mes mains sur mon clavier, mais ça ne compte pas). Prévoyons quand même un peu, et essayons de comprendre ce que seront les chiffres présentés vendredi par Swissmetal. Mauvais ou bons (oups... Bons ou mauvais?)? Suspens...

Tout d'abord, il convient de noter que toute la communication de Swissmetal est orientée vers les actionnaires, ce qui ne surprend personne. La dernière preuve en date est l'usage du terme "forum" à la place du terme "blog", destiné à convaincre le lecteur d'une chose en faisant tout pour l'empêcher d'aller vérifier par lui-même. Le lecteur cible est donc quelqu'un qui ne connaît pas le blog, comme un actionnaire.

Un objectif de cette communication est actuellement de maintenir l'action au-dessus d'une certaine limite (15 francs?), peut-être pour éviter que certains investisseurs ne vendent leur participation. La communication se double alors peut-être d'une manipulation du cours. Par exemple, l'interview de Martin Hellweg dans la NZZ du samedi 15 avril semble avoir été le facteur déclanchant d'une remontée de l'action UMS (Swissmetal) de 15 francs 60 à 16 francs 75, en 5 jours. Dès le 22 avril, l'action commençait à perdre à nouveau de la valeur et, le 25, un communiqué apparaît à nouveau, redonnant un petit coup de fouet au cours, qui a déjà entamé une nouvelle baisse. Mais Martinou arrivera ainsi à vendredi (journée de présentation de chiffres annuels et trimestriels de Swissmetal) avec un cours relativement élevé à l'ouverture, quand les investisseurs auront pu lire le communiqué de presse (si la conférence de presse a lieu en fin de matiné, les informations principales figureront néanmoins dans un communiqué qui doit paraître avant l'ouverture).

Dans son interview et dans son communiqué, il est dès lors intéressant de voir ce qu'annonce Martin Hellweg à ses actionnaires. Dans l'interview, voici l'un de ses propos: "Swissmetal souffre par contre d’un conflit social dont l’importance est nettement plus petite que les fluctuations conjoncturelles. Le bénéfice et le chiffre d’affaires ne sont pas dans une tendance de hausse". Ainsi, l'effet de la conjoncture -négatif- serait plus important que celui de la grève. Une belle manière de mettre la responsabilité de mauvais chiffres sur le dos d'un impondérable (la conjoncture) plutôt que sur ce qui correspond à la réalité, la grève, que Martinou n'a pas su gérer (c'est le moins qu'on puisse dire). Ainsi, le terrain est prêt pour une annonce de chiffres déplorables, avec une excuse bidon toute faite. De plus, dans toute cette interview, Martin Hellweg cherche à présenter le conflit comme une affaire close, dans le but de rassurer.

Si l'on regarde le communiqué du 25 avril, on remarque que le ton est le même. "Tout va de mieux en mieux, et les dernières poches de résistances ("forums" et "médias locaux") sont en train d'être balayées": tel est le message de Martinou. Il se présente comme un patron responsable, réengageant des employés pour combler le vide laissé par les personnes malades, donc forcément malhonnêtes aux yeux de l'investisseur moyen. L'objectif reste de faire tourner la Boillat à plein régime rapidement.

Enfin, à la Boillat même, Henri Bols tente de faire le forcing pour présenter un nouvel organigramme, opérationnel parce que composé de nombreux Boillat et de kapos qui dirigeraient la manoeuvre depuis les coulisses. Cet organigramme devrait être la preuve de la bonne volonté de la direction de Swissmetal, la preuve de la normalisation de la situation, et la preuve que la Boillat aura retrouvé son rendement maximum dans pas longtemps. Mais si les intéressés refusent de souscrire? Martinou perdra un bel argument (fallacieux toutefois, pour diverses raisons), et tentera probablement une action de représailles.

D'après toutes ces explications, dont j'espère qu'elles sont pertinentes, on peut conclure que les chiffres présentés vendredi seront plutôt rouges que noirs. L'effet de spécualtion sur les matières première, et la flambée du cours du cuivre, ne devraient pas parvenir à boucher les trous. Mais on sait que Martinou connait bien la technique consitant à noircir le tableau pour ensuite se poser comme le sauveur. Donc, nous ne sommes pas à l'abri d'une surprise non plus, mais je parie quand même sur le rouge. Rien ne va plus!


Dans le Journal du Jura

Le Journal du Jura publie aujourd'hui plusieurs articles. Le premier relève que les fonds de grève, ensemble, ont dépassé le million récolté! Le deuxième indique la raison de l'absence de Jürg Müller ce mercredi, alors qu'il était attendu: il se trouvait en Norvège, coincé par des problèmes techniques sur un avion et la météo (ah, ça fait plaisir de savoir où il avait passé, quand même!). Le dernier article présente la réponse fait par Jean-Guy Berberat, ancien sous-directeur de la Boillat, à la NZZ, suite à l'interview de Martin Hellweg. Je reviendrai plus en détail sur ce dernier sujet en fin de semaine.

91 Comments:

Anonymous Rigueur said...

Heureusement, les machines n'ont pas peur, parce que non seulement il faut rassurer:

1) les actionnaires
2) les clients
3) les employés/salariés
[cet ordre n'est pas un hasard, n'est-ce pas Martinou?]

il faut raussurer les machines, non?

Supposons qu'il faut intégrer les machines dans le concept de priorisation de Martinou, on trouvera:

1) les actionnaires
2) les machines
3) les clients
4) les employés

Bonne journée à toutes et à tous!!!

avril 27, 2006 7:50 AM  
Anonymous Rigueur said...

Projet --> projection --> prévision
------
Objectif --> but --> cible
------
Plus la cible est placée très loin devant dans l'espace temporel(pas besoin de préciser quelle année!), plus elle devrait être grande (CHF 300 millions?), sinon Martinou et sa bande risquent de rater la cible!!! Hihihi...

Plus la cible est placée tout près dans l'espace temporel (demain?), plus elle devrait être minuscule (CHF 0.10 - 0.90!!!), sinon, oh misère, les actionnaires ne vont pas te croire Martinou.

Chers Boillat, n'oublions pas cependant, l'effet de levier:

Marché financier --> marché mondial --> euphorie mondiale --> panique mondiale.

LA BOILLAT doit quitter Swissmetal et la bourse!!!!

avril 27, 2006 8:03 AM  
Anonymous hibou said...

je viens de lire les posts d'hier...et j'aimerais revenir sur les comparaisons Tchernobyl-Reconvilier. Evidemment, Paddy, on remarque tout de suite que ton intention était honorable, et que ton geste était juste de commémorer ce dur moment de l'histoire.

Malheureusement, les messages des bloggueurs suivants étaient nettement comparatifs, et moi aussi ça m'a dérangé. Car même si une machine devait exploser dans l'usine, ça ne sera toujours pas comparable avec la situation qu'ils ont vécu, et qu'ils vivent encore aujourd'hui, là-bas. Déjà les comparaisons avec Hitler et ses Kapos était plus que limite. Je pense qu'il faut garder ses proportions malgré les énormes problèmes que vous rencontrez.

Imaginez tomber face à une personne qui a vécu l'une ou l'autre de ces périodes de l'histoire, auriez-vous le courage de comparer vos histoires avec elle ?

Je pense que vous vous éparpillez un peu avec le complot mondial et je sais pas tout quoi. Vous avez déjà réussi des choses énormes, car tout le monde se sent concerné par votre situation. Inutile d'en rajouter.

avril 27, 2006 8:20 AM  
Blogger vanefred said...

Hier à l'aide de supporter lausannois, nous avons recolté des signatures en ville de Lausanne. Le soleil nous aidant, nous avons recolté 127 signatures et distribuer une grande quantitée de pétition vierges. Les Lausannois sont très interressés à notre combat et nous apportent tous leur soutien contre ces requins de la finance.

Supporter Lausannois prévoit de récolter d'autres signatures ces prochaines semaines donc si venez de cette région vous pouvez le contacter pour lui filer un coup de main

@supporter lausannois

Merci pour ton aide et ton soutien. J'ai passé une super journée...J'en ai encore plein les yeux (hahahaha)

LA BOIBLAT VIVRA

avril 27, 2006 8:47 AM  
Anonymous 118 et 218 said...

URGENT
Joseph Deiss a démissionné. (officiellement annoncé par ATS à 9:34)

avril 27, 2006 9:38 AM  
Anonymous Anonyme said...

paraitrait-il que M. Deiss a annoncé sa démission...il en a assez fait, estime-t-il.

avril 27, 2006 9:40 AM  
Anonymous Anonyme said...

C'est une très bonne chose depuis le temps qu'il est la à ne rien faire de bien ce pauvre type ,il peut se vanter de n'avoir rien fait pour la BOILLAT pour le remercier il faut aller l'accueillir ce soir à Neuchâtel

avril 27, 2006 9:44 AM  
Anonymous Anonyme said...

oups ctait déjà dit ! :)

avril 27, 2006 9:44 AM  
Anonymous Anonyme said...

C'est le démissionnaire du Jura Roth qui va venir essayer de faire sa place au soleil ,et comme il est tout énergique c'est bonnet blanc pour blanc bonnet

avril 27, 2006 9:48 AM  
Anonymous Anonyme said...

Est-ce que vous croyez sérieusement qu'un conseiller fédéral va prendre fait et cause pour la Boillat? On croit rêver là!!!

avril 27, 2006 10:16 AM  
Anonymous JB said...

L'analyse financière de Karl est intéressante. Pour ma part, je pencherais aussi pour un léger rouge dans les chiffres, histoire de prouver que d'une situation initiale (rouge), M. Hellweg a les compétences nécessaires pour présenter des chiffres noirs demain.

Petite pensée pour Corinne, qui révise son allemand (rappel : durch, für, gegen, ohne, um) ! Et pour l'encourager et lui témoigner notre admiration et notre reconnaissance : son portrait est en ligne. Enfin !!

avril 27, 2006 11:01 AM  
Anonymous vache vallée said...

BRAVO MONSIEUR DEISS

Enfin il a pu faire quelque chose !!!!!

avril 27, 2006 11:19 AM  
Anonymous Anonyme said...

@vache vallée
Oui enfin une initiative qui va nous coûter cher ,il faudra le payer en plus de la Ruth qu'il a éjecté il y a 7ans

avril 27, 2006 11:21 AM  
Anonymous Anonyme said...

Hedge Funds à dit hier:
je trouve très bien votre analyse
poétique merci encore...

sur un autre ton:
dommage que ces petits cons ne soient pas des entrepreneurs du style de Monsieur Hayek voir l'Hebdo de ce jour.

avril 27, 2006 11:35 AM  
Anonymous oignon rouge said...

pour PADDY et à hibou

Il ne me semble pas que Paddy ait voulu comparer ce qui est en effet incomparable, soit dans l'horreur, soit par rapport à une situation politique totalement autre.

il me semble qu'il a voulu dénoncer, stigmatiser de façon générale et symbolique "l'incurie, le mensonge et la falsification" , " la lâcheté" générale qui a permis cette horreur, notre "complaisance" envers le pouvoir et ses conséquences, la "naissance de financiers tueurs" - il en a appelé à notre droit à s'exprimer, à se rebeller, à notre devoir de résistance.
C'est ainsi que j'ai compris son texte et je l'en remercie.

avril 27, 2006 11:53 AM  
Anonymous jfbo said...

Qu'on aime ou pas le style de N. Hayek, il sort une rafale de vérités qui font plaisir...

voir http://previon.typepad.com/forum/

avril 27, 2006 11:56 AM  
Anonymous Léon said...

Salut tous.

juste en passant j'aimerais dire

MERCI à ma p'tite chérie qui dans

son magasin fait une grande pub

pour la pétition......

elle a passé le cap de 300 !!!!!

signatures merci et bisous Kiki

avril 27, 2006 11:57 AM  
Anonymous oignon rouge said...

@ Paddy

PETITION

Je vous ai écrit le 26 avril ( mais c'était très tard) pour vous remercier de vos deux posts, et parlé d'un contact avec les étudiants de Lausanne concernant la pétition, à quoi "supporter lausannois" m'a répondu, merci aussi.
Je continue mon porte à porte dans mon coin près de Lausanne et les signatures s'additionnent petit à petit.

Courage à tous.

avril 27, 2006 12:00 PM  
Anonymous marc said...

A mesure du temps qui passe, il est de plus en plus difficile de se faire, depuis l'extérieur, une idée sur les chances d'atteindre principeaux objectifs du mouvement "Boillat". A savoir :
1) Si les usines Boillat-Dornach sont mises en faillite avant le fin de l'année, quelles sont les chances de refaire de Reconvilier une entreprise florissante à moyen terme (compte tenu de la perte de savoir faire) ?
2) Existe-t-il une stratégie financière (ou une réflexion dans ce sens) pour accélérer la chose ?

Merci

avril 27, 2006 12:02 PM  
Anonymous Anonyme said...

Attention Marc, les bloggeurs d'ici ne supportent pas le terme de stratégie financière. Pour eux, il n'existe que la stratégie industrielle. Ils oublient que l'industrie ne peut vivre sans finance.

avril 27, 2006 12:44 PM  
Blogger vanefred said...

@oignon rouge

Prends contact avec supporter lausannois je pense que vous pouvez faire de grandes choses sur Lausanne ensemble

avril 27, 2006 12:47 PM  
Blogger vanefred said...

@anonyme de 12h44

Une stratégie financière vise de l'argent à très court terme et une stratégie indutrielle vise la perennité d'une entreprise, comme ça tu sauras la différence

avril 27, 2006 12:50 PM  
Anonymous golden booy said...

@ anonyme de 12h44

Attention, tout Boillat qui se respect sait que la finance est importante.
La seule différence est que la finance DOIT être au service de l'entreprise et pas l'entreprise au service de la FINANCE.
L'entreprise doit être capable de se générer ou cautionner ses propres capitaux. Du moment qu'il faut traficoter avec la bourse pour assouvir ses prétentions...

Hein Biella à Brügg ?!

Différence ou nuance de taille !!

avril 27, 2006 1:15 PM  
Anonymous hibou said...

à oignon rouge

Il n'y a pas de problème avec le texte de paddy. Je l'ai d'ailleurs beaucoup apprécié. Ce que je regrette, c'est les dérivés qui ont suivis sur le blog. Commencer à dire : "Non mais en fait ça ressemble plus qu'on ne le croit car l'usine est mal gérée et qu'une machine pourrait exploser"...stop! C'est trop.

avril 27, 2006 1:16 PM  
Blogger Karl said...

@Marc

Pour le moment, il serait présomptueux de vouloir vous répondre. Les chiffres présentés le 28 avril, et pondérés si nécessaire, permettront de se faire une idée de l'état financier de Swissmetal. D'autre part, il faudra suivre les réactions à la bourse.

Ainsi, nous pourrons avoir une idée relativement claire de la distance entre Swissmetal et le gouffre. Actuellement, la stratégie des Boillat peut poursuivre l'objectif de la faillite de Swissmetal, ou celle du rahcat de la Boillat, ou de Swissmetal, par une autre entité. Quelle qu'elle soit, le but est que la direction de Swissmetal s'épuise avant les Boillat.

Le volet financier d'une telle stratégie repose donc sur 3 éléments: le cours de l'action de Swissmetal, puisque sa chute plomberait la direction. L'état des finances de Swissmetal. Les qualités d'une offre de reprise de la Boillat ou de Swissmetal.

Toutefois, de tels propos n'engagent que moi...

avril 27, 2006 1:27 PM  
Anonymous marc said...

@Karl
Merci pour ces éléments de réponse. Ces questions, à savoir comment préparer l'avenir et comment attaquer le conseil d'administration sur son terrain (plutôt que d'en être réduit à suivre le cours de la bourse et les communiqués de presse comme une vache regarde passer un train), m'ont déjà été posées plusieurs fois.

Bonne après-midi à tous

avril 27, 2006 1:42 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Karl
Tu penses que réellement les chiffres seront mauvais ? moi aussi par contre ceux présentés ! la différence est énorme et je crois que nous avons suffisament constatés ,les dérapages de cette équipe pour penser qu'une fois encore les chiffres ne soient que de la poudre aux yeux me semble t-il !

avril 27, 2006 1:50 PM  
Anonymous A+ said...

« Photos de famille » lundi 1er mai à 13.20 sur TSR 1

L’animatrice Sofia Pekmez donnera la parole à «ceux qui trinquent»
Ses invités : Nicolas Wuillemin et son épouse et Laurent Graenicher réalisateur du film «Société anonyme» sur le cas de l’usine Tornos à Moutier. Film à voir vendredi 28 avril à 00:05 sur TSR 2

avril 27, 2006 2:45 PM  
Anonymous michael collins said...

@ 12.44

ah...ah...ah...

vous ne dites jamais non a un profit facile ? tout argent est bon a prendre, d'ou qu'il vienne ?
et la finance n'existe-t-elle pas parce que il y a des gens qui produisent quelque chose...il faut donc accroître la valeur des choses en diminuant leur accessibilité...et les gens qui ne peuvent plus y accéder on les parc...

un peu de serieux, tout le monde a besoin de tout le monde...

avril 27, 2006 2:45 PM  
Anonymous Anonyme said...

Il y a un article semble-t-il dans la Basler Zeitung du jour concernant la pollution du sol à Dornach: résumé sur le site de la BaZ

Schwermetalle im Dornacher Boden
BERICHT AM DONNERSTAG IN DER BAZ

Dornach. baz. Das Gebiet rund um das Swissmetal-Werk in Dornach ist zum ersten Mal gründlich auf Schwermetallbelastungen hin untersucht worden. Auf über 450 Grundstücken wurden rund 800 Bodenproben genommen. Die Ergebnisse sind erschreckend: Auf 38 Dornacher und Aescher Parzellen müssen Nutzungsverbote erlassen werden. Die Maximalkonzentration von Schwermetallen wie Kupfer, Zink oder Cadmium wurde um ein Vielfaches überschritten. Wie dieses Nutzungsverbot allerdings umgesetzt werden soll, ist noch unklar.


http://www.baz.ch/heute/index.cfm?KeyID=EDD6849B-67EE-4CC3-AA160EF58F6A7341&objectID=D77F707B-1422-0CEF-707A9081EE11BE56

avril 27, 2006 2:51 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Anomyme 2:51
Cette info est, à mon humble avis, une bombe.

"Le secteur des environs de Swissmetal-Werk à Dornach a été examiné en profondeur pour la première fois sur les charges de métaux lourds. Sur plus de 450 terrains, environ 800 échantillons de sol ont été pris. Les résultats sont effrayant : Sur 38 (...) des lopins doivent être publiés des interdictions d'utilisation. La concentration maximale des métaux lourds comme du cuivre, le zinc ou du cadmium a été dépassée de beaucoup. Comment cette interdiction d'utilisation doit toutefois être transposée, c'est encore peu clair."

avril 27, 2006 3:02 PM  
Anonymous Anonyme said...

J'ai la page complète de la BaZ en pdf. Je transmets à Karl.

S'il y a des intéressés, m'envoyer un mail à vivelejura@romandie.com

C'est en allemand évidemment.

avril 27, 2006 3:06 PM  
Anonymous paddy said...

@oignon rouge

Pour Tchernobyl, cest effectivement comme ça que je l'entendais. On est responsable de tenir en laisse ceux qu'on a élu et de leur donner des signes clairs, d'être vigilant...

Pour la pétition: on s'engae à grands pas vers le 1er juin. Aucune opposition...
Le comité de la pétition se réunit ce soir pour formaliser cette décision.
Des nouvelles plus officielles, un agenda des échéances et des décisions du comité viendront cette nuit ou demain.

avril 27, 2006 3:14 PM  
Anonymous Anonyme said...

C'est une bombe. Il y a eu semble-t-il une séance d'information hier soir. L'article mentionne pour la population les zones dans lesquelles il ne faut plus rien cultiver pour l'alimentation, celles où la culture ne doit être que modérée (pas de pdt, salade, etc) + ne pas laisser de bétail brouter). C'est la commune de Dornach qui est évidemment touchée. Les mesures faites dans les communes avoisinantes sont normales.

avril 27, 2006 3:23 PM  
Anonymous Anonyme said...

Le document paru sur le site du canton de Soleure

http://www.so.ch/de/pub/departemente/bjd/afu_home/0500_fachber/0507_boden/bbg_dornach.htm

avril 27, 2006 3:27 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Anonyme 3:27
Merci!
Grâce à ce lien Alta vista Babel Fish, on peut surfer en français sur le site du Canton de Soleure:

http://babel.altavista.com/babelfish/tr

voir, à droite de la page, les causes, les implications juridiques, environnementales, au quotidien, etc, etc... Avec carte.

Au vu de ce qui précède, les rêves de Swissmetal, dont le déplacement de la fonderie de Reconvillier à Dornach ne seront jamais réalisés.

avril 27, 2006 3:58 PM  
Anonymous Anonyme said...

Pardon: pour Babael fish de Alta vista :
entrer le lien de Anonyme 3:27
dans la case "page web à traduire"
choisir la langue et enter.

avril 27, 2006 4:01 PM  
Anonymous Anonyme said...

Les 4 et 5 mai une brochure tous ménages va être distribuée dans les communes de Dornach et Aesch concernant les mesures recommandées. Autant dire que ça va faire un très grand bruit ici, avec en plus toute la sensibilité "écolo" des alentours (Goetheanum, Weleda, etc.) entre autres.
Swissmetal a du souci à se faire quant à son agrandissement à Dornach.

avril 27, 2006 4:15 PM  
Anonymous Anonyme said...

Ah et j'oubliais la fondation Christoph Merian, dont les terrains ne sont pas loin et qui fait des tas de recherches concernant l'agriculture et l'élevage bio...



La situation est dramatique. Mais sera-t-elle suffisante pour que les employés de Dornach s'inquiètent enfin pour leur propre santé. Car là, ce sont des mesures extérieures, je n'ose même pas penser à ce que ça doit être à l'intérieur des bâtiments SM!

avril 27, 2006 4:26 PM  
Blogger dos formatted said...

Ce rapport est à priori effectivement une bombe!

Les mesures de protection et surtout de décontamination de sites pollués représentent des sommes pharaoniques.

Regardez comme la chimie bâloise se bat au sujet de la décharge de Bonfol!

Martin Hellweg, tu as vraiment mis tes pattes dans un sale merdier.

J'espère que les autorités soleuroises exigeront une caution considérable de cette entreprise. En effet, en cas de faillite, les frais seraient à la charge du contribuable!

A propos, qu'en est-il du site de la Boillat à Reconvilier? A-t-on des chiffres au sujet d'un état de pollution des sols?

avril 27, 2006 5:14 PM  
Anonymous Anonyme said...

Sans vouloir jouer les rabats-joie, j'espère que cette annonce n'est pas encore un coup de MH et sa bande pour mieux transférer le tout à Lüdenscheid ...

avril 27, 2006 5:15 PM  
Anonymous A+ said...

Comment la commune de Dornach a-t-elle pu délivrer le permis de construction de la halle pour la presse sur un site hautement pollué ? Pour maintenir des emplois ?
Carte du terrain d’entreprise pollué (traduction en français pas nécessaire):
www.bl.ch/bbg-dornach

avril 27, 2006 5:37 PM  
Anonymous Anonyme said...

Cette fois ça commence vraiment à puer. Je vois comme de gros nuages à l'horizon.
Bravo à Paddy pour sa réflexion.
Il faut secouer le cocotier avant l'arrivée des dégats quels qu'ils soient.

avril 27, 2006 5:37 PM  
Anonymous marc said...

@dos formatted
Sans vouloir jouer les rabat-joie, bien que je ne connaisse pas les chiffres exactes de Dornach, il semble que la situation de Dornach ne soit en tout cas pas pire que celle de Reconviler (avec l'ancienneté de la fonderie et la situation topographique défavorable, on pouvait s'y attendre). A l'époque où la Boillat avait demandé un permis de construire pour sa nouvelle fonderie, la canton en avait profité pour imposer des filtres. Peut-être est-ce tout simplement ce qui va se passer à Dornach. Reste à connaître la réaction de la population.

avril 27, 2006 5:45 PM  
Anonymous Anonyme said...

Il faut se méfier et rester très vigilant !!ces annonces ne sont pas nécessairements positive pour le site de Reconvilier !il se peut qu'après cette équipe de ploucs prennent cela comme prétexte pour délocaliser le tout en allemagne rester sur vos garde ne relacher
pas la pression .Et l'oeil vif !
Courage à toutes et à tous

avril 27, 2006 5:55 PM  
Anonymous Anonyme said...

Début de la traduction de l'article de la BAZ


Sol contaminé - Restrictions d'utilisation
Dornach - Des métaux lourds ont aussi été trouvés dans les communes avoisinantes.

Kurt Tschan


Un des plus importants sols contaminé de Suisse (610 hectares) se trouve sur les communes de Dornach, Reinach, Arlesheim et Aesch.

Des limitations et interdictions d'utilisation sont indispensables. Le territoire autour des usines Swissmetal de Dornach et des communes avoisinantes a été contaminé depuis plus de cent ans par des métaux lourds en quatité extraordinaire. C’est la conclusion d’une étude commandée par les cantons de Soleure et Bâle-Campagne et qui a été réalisée en collaboration avec l’EPF de Zurich et des entreprises spécialisées.
Les résultats ont été présentés hier soir pour la première fois à la population.

L’étendue de la pollution et le risque encouru par la population et l’environnement étaient jusqu’à présent vaguement connus, selon Franz Borer, responsable de la protection du territoire ( ?) auprès du Bureau pour l’environnement (Amt für Umwelt) à Soleure. Des analyses ont ainsi été réalisées ces trois dernières années

Du cuivre, du cadmium, du zinc

Quelque 800 échantillons ont été prélevés sur 450 parcelles de terrain. Les résultats sont effrayants. Une interdiction d’utilisation a dû être prononcée sur 38 parcelles de Dornach et une de Aesch, car les concentrations maximales de métaux lourds dépassent fortement les normes limites. Ainsi la mesure faite sur un bulbe de céleri ( ? je ne suis pas jardinier…) indiquait une concentration de cadmium 43 fois supérieure à un taux normal. Sur d’autres parcelles, le cuivre contenu dans les oignons dépassait de 17 fois la norme maximale. Des situations semblables ont été constatées sur l’herbe, dont les concentrations de zinc sont 16 fois trop hautes.

Trois hectares du territoire contaminé sont donc des zones à assainir. Elles sont frappées d’une interdiction d’utilisation. M. Borer ne sait pas encore comment cette interdiction se concrétisera. L’ordonnance fédérale sur la contamination des sols est lacunaire et ne dit rien en ce qui concerne les zones résidentielles. Elle se limite à la campagne et aux forêts. La partie la plus fortement contaminée se trouve dans une région allant du sud-est au nord-est des usines métallurgiques.
La zone résidentielle de Dornach est très contaminée pour celle qui jouxte les usines et plus ou moins dans ses environs. Aesch est nettement moins concerné. La plus grande partie d’Arlesheim et de Reinach n’ont pas de contamination ou elle est d’un faible degré.



(la suite un peu plus tard...)

avril 27, 2006 5:57 PM  
Anonymous SanA said...

Ce n'est décidément pas le jour d'Hellweg. Outre les articles concernant la contamination du site de Dornach, la NZZ consacre une demi-page à deux mises au point suite à l'interview du gourou. Le journal a repris "in extenso" les deux répliques (une d'A.Willemin, une autre signée par E.Bailat,P.Isler et P.Sonderegger), et la rédaction s'est même "fendue" d'une brève explication.
Apparemment, l'article n'est pas accessible par le site mais j'en ai transmis un "scan" à Karl, qui peut le mettre en ligne s'il le veut.
A noter que c'est au "génie stratégique" d'Hellweg qu'on doit une telle percée dans un média à la fois financier et alémanique! Merci au CEO. Grâce à lui, il n'y a pas que la presse locale ....etc etc

avril 27, 2006 6:01 PM  
Anonymous Anonyme said...

@marc
A Reconvilierl'étude des lieux a été faite il y a déjà bien des années. La situation est donc connue et tant qu'on ne construit pas ou qu'il n'y pas de changement d'affectation des immeubles on considère que la situation est sous contrôle. Si on commençait de remuer le terrain autour de la fonderie, il est clair que des mesures de précautions devraient être prises.

avril 27, 2006 6:01 PM  
Anonymous marc said...

Ce serait tout de même intéressant d'avoir les chiffres exacts, pour corréler le bla-bla.

Merci

avril 27, 2006 6:01 PM  
Anonymous Anonyme said...

@marc
Il suffit de demander au canton de Berne, ces donnés sont public

avril 27, 2006 6:05 PM  
Anonymous A+ said...

Petit rappel !
Dornach - Reconvilier, le 25 janvier 2006

Martin Hellweg, CEO de Swissmetal, a donné ce matin le coup d’envoi des travaux. Ce geste symbolique annonce l’ouverture du chantier relatif à la construction de la halle qui abritera la nouvelle presse à extrusion du groupe Swissmetal. Avec cet événement, l’entreprise franchit un pas décisif dans la mise en oeuvre de son important programme d’investissement à hauteur de CHF 75 mio. en faveur des sites suisses.

Les acteurs principaux de la construction de la nouvelle presse à extrusion du groupe Swissmetal étaient présents ce matin à Dornach : autorités, architectes, chefs de projet, fournisseurs, médias, collaborateurs et comité de gestion de Swissmetal.

Et qui a payé l'apéro à tout ce beau monde ?

avril 27, 2006 6:07 PM  
Anonymous marc said...

Je parlais des chiffres de Dornach.

avril 27, 2006 6:07 PM  
Anonymous Anonyme said...

@a++

C'est Greaempace :-))

avril 27, 2006 6:11 PM  
Anonymous Anonyme said...

La fin de l'article...

Risques

11% de la surface contaminée de Dornach et Aesch est regroupée dans la zone de surveillance (Prüfwertzone – ma traduction). La culture de légumes doit être nettement restreinte. Il faut renoncer à planter des pommes de terre, du céleri, des carottes et de la salade. « Le risque pour la santé est proportionnel au nombre de légumes consommés provenant de jardins contaminés», soulignent les experts. Les enfants de moins de six ans courent un plus grand risque ainsi que les végétariens et ceux qui ne mangent que les produits qu’ils cultivent eux-mêmes. Les fruits et les baies ne sont pas concernée même dans cette zone. «Plus le fruit est éloigné de la racine, moins il y a de concentration de métaux», signale M. Borer.

Dans la zone sous surveillance, le compost est égalemet fortement contaminé. Les autorités cantonales recommandent de l’éliminer avec les ordures ordinaires, car il ne doit en aucun cas être mis dans les déchets verts.

Les hommes et les plantes ne sont pas les seuls à être sensibles aux métaux lourds, les animaux sont aussi concernés: les moutons et vaches ne doivent pas paître dans la zone de surveillance car ils sont particulièrement sensibles aux fortes concentrations de cuivre.

Aucune disposition particulière ne doit être prise dans le reste de la zone d’étude (Richtwertzone). Les concentrations relevées sont semblables à celles relevées dans d’autres zones à forte concentration urbaine, a laissé entendre M. Borer.

avril 27, 2006 6:22 PM  
Anonymous orage mécanique said...

@tous

Résitste, tiends bon et sois "unbrechbar"...

Ne te laisse pas diviser, les 30 réengagement sont de la poudre aux yeux.

LA RAISON VAINCRA!

avril 27, 2006 6:23 PM  
Anonymous A+ said...

@ anonyme 6:11 PM
Je pense plutôt que Martin Hellweg et Volker Suchordt ont fait envoyer la facture à Busch-Jaeger

avril 27, 2006 6:26 PM  
Anonymous A+ said...

@ anonyme 4:15 PM

Il est temps que les habitants de Dornach apprennent qu’ils sont en train de subir un mini Tschernobyl !!!

avril 27, 2006 6:34 PM  
Anonymous Rensk said...

oups, quand on regarde la carte il semble qu'il y ai des "trous", serai-ce encore une fois quand le petit proprio a du terrain il n'y a rien et quand c'est l'avocat où le médecin qui a ce terrain il y a plein de pollution ???

Juste pour "dédomager" les "bon" proprios ???

avril 27, 2006 6:40 PM  
Blogger Karl said...

@Marc

Les chiffres de Dornach ne sont pas encore publiés, Mais une étude menée par de étudiants de l'EPFZ pourra vous éclairer un peu.

En bref, les terrains touchés par la Boillat, à Reconvilier, sont classés pollués, ce qui signifie que des mesures doivent être prises en cas de changement d'affectation (d'où la volonté de Swissmetal de maintenir une activité minimale sur le site de Reconvilier).

Les terrains de Dornach, par contre, ont été classés contaminés voilà peu, ce qui oblige les autorités à mener une étude d'impact et à en tirer des conclusions contraignantes, à la charge de Swissmetal. C'est cette étude qui fait du bruit aujourd'hui (merci au personnes qui ont posté et traduit l'article!).

Ainsi, Swissmetal, qui a annoncé la création d'une réserve de 500'000 francs pour les problèmes de pollution, va se retrouver avec une solide facture à digérer.

Dans l'optique e cette facture et de sa haine profonde de la Boillat, il me semble clair que Martin Hellweg a pour objectif le déplacement des activités rentables de Swissmetal vers l'Allemagne, et la mise en faillite des sites suisses. La décontamination / dépollution serait alors à charge du contribuable.

avril 27, 2006 6:41 PM  
Anonymous bloggeur fou said...

sana a dit:

"la NZZ consacre une demi-page à deux mises au point suite à l'interview du gourou."

Il faut probablement s'attendre à une réplique cinglante de SM. Les Boillats peuvent déjà préparer la contre-offensive !

Bon courage à tous, toujours avec le soutient d'une agitatrice parmi d'autres!

avril 27, 2006 6:46 PM  
Anonymous Anonyme said...

avertissez l'Allemagne où les normes anti - pollutions sont encore plus restrictives qu'en Suisse / Normes européennes.

Encore une fois le temps travail en votre faveur.
Pour la NZZ bravo et merci au trio.

avril 27, 2006 6:54 PM  
Anonymous Anonyme said...

Voui Karl,

Cela me fait penser au patron Biennois d'une boîte dans le traitement de surface... ce sont nos impôts qui contribuent à l'assainissement du site !
Petite cerise sur le gâteau, son fils a ouvert une même boîte dans le JB ! Papa et fiston pas responsables mais nous oui !

@rensk
C’est vrai que la perte de confiance dans les politique du pays est chose connue depuis des lustres mais maintenant cette perte de confiance touche aussi les administrations, les institutions…

avril 27, 2006 6:56 PM  
Anonymous Anonyme said...

et Fridou chez Paribas?

avril 27, 2006 7:54 PM  
Anonymous Anonyme said...

le fridou ne s'enmerde pas sur un site pollué dans sa maison à 60 mètres du lac...

avril 27, 2006 8:01 PM  
Anonymous Boubou said...

Hello,

Hier soir, j'ai pris quelques minutes pour me rendre à l'UZINE 3 et y remettre quelques signatures pour la pétition...

J'y ai croisé 3-4 membres du collectif et ai pu échanger quelques mots avec eux. Les avis étaient différents concernant le réengagement des 30 personnes, l'un disait qu'il reprendrait de suite le travail si on lui demandait, un autre par contre était d'un avis tout à fait opposé et ne désirait dans tous les cas ne plus jamais retravailler avec la direction actuelle.

Une "grande" dame de la région a également apporté les signatures qu'elle avait à ce jour déjà récoltées, plus de 300, super, magnifique et en plus elle voulait encore des feuillets vierges pour continuer sa quête…

J'avais presque honte avec les quelques feuillets préalablement remis…

Et ensuite, j'ai profité de serrer la main à FRED avec qui j'ai eu quelques échanges préalables via Internet. Serrer une main c'est tellement bien…

MERCI à vous pour les quelques instants volés…

A la prochaine…

avril 27, 2006 8:36 PM  
Anonymous Boubou said...

Savez-vous ce qui brille plus que 1'000 soleils ?

Les yeux de Rigeur à l'annonce de notre Joseph du Gouvernement...

Si, si, c'est vrai, il s'est même précipité sur mon ordinateur pour y consulter le plus fameux blogg de Reconvilier...

Et, zut, alors, quelqu'un y avait déjà noté la nouvelle...

A+ cher Rigueur...

avril 27, 2006 8:43 PM  
Anonymous buck fush said...

Deiss a donné sa démission. Ah bon?

Comme le temps est au calcul d'épicier, genre je licencie 21 personnes, puis 121, mais j'en retiens 30, etc., voici un calcul encore plus simple:

7 * 400'000 = 2'800'000

Soit le salaire sur 7 ans de Deiss pour services rendus à la population... Honnête, non?

200'000 * x = y

Soit la retraite totale (dès 60 ans!) de Deiss, oû x est l'espérance de vie d'un conseiller fédéral très moyen.

On pourrait dire qu'un conseiller fédéral travaille beaucoup... Non seulement c'est le cas de tous ceux qui ont du travail, mais on a vu ô combien Deiss a été présent et efficace dans le conflit qui oppose les Boillats à Swissmetal!

On pourrait également dire que les salaires des top managers dans le privé sont bien plus élevés. C'est bien de justifier une indécence par une autre!

avril 27, 2006 8:49 PM  
Anonymous d.b dit shreck said...

@ karl

Merci pour ces infos
Ce serrai le moment que ces ouins-ouins soient mal.
Un bruit court que nous serions amenés a votés individuellement et nominatif,pour savoir si nous serions prêts à travailler avec swissmetal ou non:
Oui no problemo
Non la porte

Question: les déjà licenciés qui seront d'accord,que vont-ils faires? ils les reprendront?

Moi: je suis d'accord de travailler avec les ouins-ouins
Ras-le: ok shrek
Moi: désolé Ras-le tu m'as viré
AH AH AH je vous ai eu............

shreck vous salue du bord de son marais

avril 27, 2006 9:01 PM  
Anonymous Anonyme said...

@KARL
Tu veux notre avis je te l'ai donné ce matin je pense comme toi que les chiffres ne sont pas bons !
mais attends de voir la présentation
Amicalement

avril 27, 2006 9:02 PM  
Anonymous jb said...

@anonyme, traduteur de l'article BAZ

Je voudrais te remercier d'avoir si rapidement traduit l'article de la Basler Zeitung. Joli travail ! Je me suis permis de publier le fruit de ton travail sur jb.zonez.ch. La rubrique de Dornach s'est quelque peut étoffée, ce soir ;-)

Si vous avez d'autres informations, je suis toujours preneur (jurabernois@yahoo.fr).

Pour le site contaminé à Bienne, c'est malheureusement une triste réalité. Mais je connais le fils et il ne partage pas du tout les points de vue de son père. Je travaille moi même dans la galvanoplastie et je peux vous assurer que la pollution du site biennois a fait bien du tort à la branche. Mais je m'égare.

avril 27, 2006 9:07 PM  
Blogger Karl said...

Le présent commentaire est celui que j'avais posté vers 20H. Un prénom y était durement écorché... Avec mes excuses.
----------------

Demain a lieu la présentation des chiffres de 2005 et du premier trimestre 2006 de Swissmetal. Bien des éléments indiquent que ces chiffres, malgré toutes les manipulations possibles, seront mauvais.

Aujourd'hui, Swissmetal, par l'intermédiaire d'Henri Bols, a essayé d'arracher une sorte de bonne nouvelle à présenter lors de la conférence de presse. La bonne nouvelle consistait à dire qu'un nouvel encadrement issu de Reconvilier et acceptant la stratégie (même si ce dernier point aurait été mensonger) était mis en place à la Boillat, garantirait désormais une productivité accrue, et mettraient fin au conflit. Cependant, les appelés ont refusé ces nouvelles responsabilités. Le comportement d'Henri Bols à ce propos indique que ce dernier panique complètement et a reçu des sommations de la part de Martin Hellweg. Il serait par ailleurs question de déplacer la production de pointes de stylo à Lüdenscheid (ce qui est l'objectif poursuivi depuis le début par Martin Hellweg).

Aujourd'hui est parue l'étude d'impact réalisée par les autorités sur la contamination des terrains autour de l'usine de Dornach. Ses résultats sont catastrophiques pour Swissmetal.

Enfin, l'interview de Martin Hellweg a été pondérée par la publication, dans les pages de la NZZ, de 2 réactions. La première est signée Edmond Bailat, Peter Isler et Paul Sonderegger, tandis que la seconde est d'André Willemin, qui rectifie les accusations portées contre lui.

Bref, il me semble que du côté de la direction de Swissmetal, cette fois-ci, ils sont vraiment mals.

A votre avis?

avril 27, 2006 9:23 PM  
Anonymous Poivre said...

Cela a fait 3 mois le 25 avril que la grève a débuté ...MH disait qu'il pouvait tenir 3 mois.

Tiens, pour une fois, on dirait que ses chiffres sont justes ! Les 3 mois sont passés et cela sent sérieusement le roussi

Le navire SM prend l'eau de toute part.

N.B une petite pensée pour le service de communication de SM, ils doivent suer sang et eau pour essayer de masquer les chiffres présentés demain- pour envoyer un avertissement à la NZZ qui a repris les arguments des activistes - pour tirer les oreilles au rédac en chef de la BZ qui publie un article criant de vérité.

Pov lulu, pov sami, on pense à vous

avril 27, 2006 9:32 PM  
Blogger vanefred said...

@tous

Je recherche des gens diponibles pour faire signer des petitons sur Fribourg et le Valais, je me déplace volontiers pour vous aider.Comme contact : pittetfam@freesurf.ch

avril 27, 2006 9:42 PM  
Blogger vanefred said...

Il faut encore des petites mains pour rentrer les petitons sur le net, merci de vous annoncez à la 3

avril 27, 2006 9:44 PM  
Anonymous Supporter lausannois said...

PETITIONS A LAUSANNE

Vu le succès obtenu hier avec Vanefred, je projette deux nouvelles récoltes de signatures à Lausanne et peut-être Renens: le week-end du 6 au 7 mai et celui du 13 au 14 (de préférence le samedi).

Tous ceux qui souhaitent alors se joindre à moi peuvent me contacter sur "roland-glaz@imaginastudio.ch".

Ceux qui hésitent encore à venir peuvent demander à Vanefred ce qui emplit encore ses yeux... (cf son message de 8h47), je gage que ses expications auront tôt fait de les convaincre!


@vanefred

Merci à toi! Je vais continuer de soutenir la cause...avec le plus parfait désintéressement ;)
(hehehe!)

avril 27, 2006 9:46 PM  
Anonymous grand démoniac said...

Cette fois, Ras Le et Dos Salvi sont allé vraiment trop loin.

On veut devenir réglo et montrer que l'on est pas des sauvages.
Mais là, Henri t'as très largement dépassé les limites.
Tu t'es attaqué à l'être humain cet après-midi.
Tu te plaignais que l'on ne voulait pas travailler avec toi... Soit.

Mais là, Henri, t'as signé ton arrêt de mort.
C'est plus la médiation qui va s'occuper de toi, mais la justice.

En enfer !!!!

avril 27, 2006 9:47 PM  
Anonymous Rigueur said...

Le post de Karl ( avril 27, 2006 8:40 PM) donne que des bonnes nouvelles ce soir.

Je tiens à féliciter les appelés qui ont refusé les nouvelles responsabilités! Ce n'est que ensemble que vous pouvez mettre à genou MH et sa bande.
Bravo!!!

La contamination? Mais bien sûr, Martinou, on parle de contamination du sol, d'ac? Aïe, aïe, aïe.... à ta place, je serai doublement paniqué. La prochaine étude réalisée par les autorités serait sur la contamination des francs suisses investis dans Swissmetal. Eh, oui! On peut aussi parler de l'argent sale, non?
Là je suis d'accord avec toi, pour une fois, Martinou. Nous ne sommes que des amateurs! C'est pourquoi nous ne sommes pas parvenus à trouver l'origine des millions investis dans ta Swissmetal. Mais quand les professionnels se meneront, aïe... ça risque de faire mal.

Les réponses dans la NZZ tombent magnifiquement bien aussi. Mais bien sûr Martinou! Magnifiquement bien de notre point de vue et pas du tien, nous sommes d'accord [c'est la deuxième fois que je suis d'accord avec toi, Martinou, dans le même post! ça ce n'est pas normal!!!]

Absolument Karl!!! Si contre toute attente, MH va quand même annoncer des chiffres noirs, là (!) il faut conclure que MH a une tendance suicidaire. Aussi solide qu'il pourrait se faire apparaître, ça sera son tour de subir le burn-out.

Logiquement, MH doit annoncer des chiffres très moches demain. Dans ce cas, si l'action Swissmetal continue de rester à son niveau actuel, il y a certainement quelque chose de pas normal derrière. Il doit y avoir de l'argent sans odeur, certes, mais très contaminé dans Swissmetal.

avril 27, 2006 10:09 PM  
Anonymous Anonyme said...

Mais c'est magnifique!!!! Bols de riz est tellement perdu qu'il va nous inventer la presse à eau sans eau!Bon voter pour la stratégie du maîîître ok mais expliques- moi J'en-ris admetons que les non-licenciés disent non et les licenciés oui ou les non-licenciés disent oui et les autres disent non!Euh je pense pas que la production à Reconvilier va changer et que tu vas réussir à faire tourner la Boillat!Ben t'es mort rigolo!!!!

avril 27, 2006 10:12 PM  
Anonymous oeil de moscou said...

@ Karl,

On a joué le jeu de calmer les esprits, d'être 'constructif et positif dans notre façon d'approcher les choses.

Avec les agissements Staliniens de Ras Le et Das Solvi, la 'paix' des ménages, le cessez-le-feu est rompu.
Ces minables ont cassé et humilié des personnes de grandes valeurs pour sauver leurs fesses de merdeux.
Ras le est le Grand Môôsieur de
-30% de client!
112 licenciements dans l'tas
30 réembauches pour BIC OU Premec
( Et oui, c'est ou bien - ou bien, maintenant avec la charge usine bientôt aussi haute qu'un champignon atomique)

Bref, toutes les conneries opérationnelles qui ont fait nos choux gras depuis janvier...

On ajoute BJL qui n'a AUCUN lien juridique avec SM
On ajoute les plantées magistrale du Crapaud avec la presse...
D'ailleurs, merci aux anciens 'combatants' !
On ajoute les combines les plus abjectes qui se cache derrière l'actionnariat 'ex-furtif' de SM.

Pis on ajoute la dém du Cardinal. Celle-là, faut pas me raconter que 'rien-à-voir' tout va bien.
Il a sauter sur ses casserolles.
Une de sa 'cuisine' s'appelle Boillat. Et la sauce qu'elle contient est très nocive pour des pommes de son espèce !

Et on ajoute la conférence de presse du Maîîître demain matin...




Pchhhhhh.
Un sommnifère et zou au lit.

Aaah non, Y'a Horatio sur TSR1 !!!

Bonne nuit Cheffe !

avril 27, 2006 10:17 PM  
Anonymous Rigueur said...

@ d.b dit Shreck ( avril 27, 2006 9:01 PM)

salut cher ami,

comment ça va?

Même s'il s'agit d'un vote nominatif, certes pas très orthodoxe, je crois qu'une très large majorité d'entre vous vont voter NON.

NON! Plus avec Swissmetal!

NON! Pas avec un psychopate! un menteur!

NON! Pas avec une bande de loosers! d'incompétents!

NON pour RE-confirmer que la grève n'est que suspendue!

NON pour ne pas décevoir tant de persones qui vous soutiennent!

S'il faut mourrir, mieux vaut mourrir dans la dignité.
Donc votez NON.

Rappel: les clients de LA BOILLAT ont fait et font toujours confiance aux Boillat et non pas à Swissmetal, surtout pas à MH, encore moins à cette direction composée de lèche-bottes.

avril 27, 2006 10:31 PM  
Anonymous Cayenne said...

@ Rigueur

il faudra vraiment aller boire cette bière ou ce champagne à l'occase.

salutations

avril 27, 2006 10:51 PM  
Blogger Karl said...

Je dirais simplement qu'il vau tmieux refuser de participer au vote. Un tel vote a pour but de diviser les gens, en faisant appaître des divergences, puis en les accentuant.

Refuser le vote, c'est refuser le principe adopté par la direction, qui est un principe injuste, et même, à la légalité discutable...

avril 27, 2006 10:52 PM  
Anonymous poivre said...

@oeil de moscou

on tient le bon bout hein !

chapeau pour votre résistance...vous de l'intérieur avez un mérite à nul autre pareil

pensée à ta douce

et un somnifère... zou..au lit (ben ouais quoi, c'est pas Grissom)

et vivement mardi 2 mai

avril 27, 2006 10:53 PM  
Blogger vanefred said...

@supporter lausannois

Je regraderais si je suis libre...et si mes yeux se sont remis

avril 27, 2006 11:07 PM  
Anonymous Rigueur said...

@ cayenne ( avril 27, 2006 10:51 PM)

Ouaiii.... soyons patients pour le champagne!

"Il faut avoir subi les rigueurs de la vie pour en savourer les joies simples" [Alain Monnier, écrivain français]

avril 27, 2006 11:19 PM  
Anonymous A+ said...

Résultats financiers 2005 :
Jour J –11 heures

L'Assemblée générale ordinaire 2006

L'Assemblée générale des actionnaires se tiendra le 30 juin 2006 à 14 heures
à Wankdorf Berne - Le Stade de Suisse.
Veuillez emprunter l'entrée 71 et prendre l'ascenseur jusqu'au 2ème étage

Bonne nuit à tous
et pour Martinou un tas de cauchemars pollués !

avril 27, 2006 11:25 PM  
Anonymous Anonyme said...

Demain c'est les chiffres rouges qui prendront l'ascenseur !

avril 27, 2006 11:33 PM  
Anonymous Le "petit chimiste" alias back in black said...

Ca me ferais chier d'habiter Dornach et de voir ma parcelle perdre de la valeur du jour au lendenain.

Eh oui mr Schweri ("petit" journaliste au "grand" journal "le courrier"). Si vous et votre ami toxicologue industriel aviez pris la peine de fouillez les sources misent à disposition par le "petit chimiste" pour la plus part, votre article du mois dernier concernant la pollution du site de Dornach aurait été, comment dire, "grandiose". Malheureusement votre vision journalistique et scientifique n'étant que trop fermée rien na été plus facile que de critiquer le "petit chimiste", alias Back in Black, sans même l'avoir consulté. Celui-ci vous aurait pourtant appris avnnt même l'article paru aujourd'hui dans BaZ que ce problème existe bel et bien, qu'il avait déjà mené une enquête auprès des autorités soleuroises, que la pollution des sols de Dornach n'est pas seulement entièrement dû aux activités menées par SM, mais aussi engendrées par des couches des argiles altérées par le ruissellement des eaux de pluies.

Bref tout ca pour finalement dire qu'on ne peut pas résumer un cas de contamination mésologique (sols, eaux, airs) dans deux "petits" paragraphes.

Back in Black

P.S: Pour de plus amples renseignements relatif à ce sujet n'hesitez pas à me contacter par l'intermédiaire de Karl. Merci

avril 27, 2006 11:40 PM  
Anonymous Le "petit chimiste" alias back in black said...

Ah mais mince si seulement je prenais la peine de me relire.

avril 27, 2006 11:43 PM  
Anonymous d.b dit shreck said...

@ rigueur

salut mon ami ce que tu dis est juste..
mais il y en a beaucoup qui on oublié pourquoi nous avons déclenché le combat.....maintenant se n'est plus AMIS DU JOUR BONJOUR
c'est chacun pour sa peau......
trop longtemps sans rassemblements de la solidarité le monde s'égard....

@ cayenne

salut mon fidèle...la boîte sans toi n'est plus la même
BOILLAT TU ES ET BOILLAT TU RESTERA

shreck vous salue du bord de son marais

avril 27, 2006 11:48 PM  
Anonymous Anonyme said...

@d.b dit shreck
Tous le monde ne s'est pas égaré, mais la technique SM porte ses fruits. Diviser pour régner.
Mais aujourd'hui, rikiki, a pris une bonne baffe dans la gueule et si il veut nous faire voter il va en prendre une deuxième.
Comme défense il est entrain de choisir l'attaque.

avril 28, 2006 12:40 AM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home