mardi, mai 09, 2006

Ca bouge, si, si!

Finan$$e

Il se passe des choses pas très reluisantes à la Boillat et, comme toujours, l'auteur en est Martin Hellweg. D'abord, il s'est débrouillé, en malin petit escroc, pour faire entrer des investisseurs absolument pas intéressés à la survie de l'entreprise. Laxey tout d'abord, puis maintenant de Fidfund, qui appartient à GEM, une entreprise dont le directeur n'est autre que Friedrich Sauerländer. Laxey, en ce moment, vit des démêlées avec Saurer: ses propositions soumises à l'assemblée des actionnaires (un énorme dividende aux actionnaires, et la mise en place d'un administrateur de chez eux) ne poursuivent que le profit immédiat, quitte à mettre Saurer dans de grandes difficultés.

Le Temps du samedi 9 mai proposait une interview du patron de Saurer (lien payant), Heinrich Fischer, dans laquelle ce dernier n'y allait pas par 4 chemins, notamment en dénonçant les conflits d'intérêts plus que probables si Laxey vient à placer son pion au conseil d'administration de Saurer. En effet, c'est Preston Rabl, le président de Laxey, qui est proposé par Laxey à ce poste. Dans Le Temps d'aujourd'hui, Roger Bühler, patron de Laxey, a la parole. Roger est l'homme des excuses vaseuses et mielleuses. Il va carrément reprocher à Saurer son manque de transparence, alors que sa société est domiciliée dans l'Ile de Man, un paradis fiscal, et ne communique à peu près rien sur ses activités (vous pouvez vérifier sur le site Internet de Laxey). Bien sûr, Preston Rabl ferait très attention à sa position d'initié, et respecterait le droit en ne mélangeant pas ses multiples casquettes (n'est-ce pas Fridou?). Bien sûr, Laxey est là pour investir sur le long terme, avec une vision industrielle (malheureusement, nous ne saurons pas laquelle. C'est un peu comme la "stratégie" de Martinou: il faut toute une enquête pour découvrir qu'elle n'existe pas).

Un encart de l'article signale par ailleurs que Laxey soutient la direction de Swissmetal. Le contraire eut été une grosse surprise, tant les pirhanas ont toujours su s'entendre pour dévorer un bon boeuf bien gras. D'ailleurs, le journaliste ne croit pas une seconde aux tours de passe-passe de R. Bühler, pas plus que nous ne croyons à ceux de Martinou. Si R. Bühler venait un jour à tomber le masque, on risquerait de découvrir le faciès de Martinou, tant leur manière de s'exprimer se ressemble. Le clonage fait des progrès énormes, dirait-on: après les brebis et les vaches, on en est aux vautours.

Bref, M. Hellweg et F. Sauerländer s'arrangent maintenant pour que le capital-action de Swissmetal tombe entre des mains amies (enfin, avec des amis comme ça, je les plaindrais presque) dans le but de faire voter des objets délirants à l'assemblée générale des actionnaires de Swissmetal, le 30 juin. Car, qu'on ne s'y trompe pas, cette assemblée a pour objectif d'imposer un ultimatum aux actionnaires. Sinon, pourquoi la placer de manière à ce qu'il soit impossible de la repousser?

Néanmoins, même là, le combat continue, et Martinou ne s'en sortira pas aussi facilement. Quelques personnes se sont décidées à coordonner les actionnaires de Swissmetal pour lesquels les mots "éthique" et "long-terme" ne sont pas totalement vains. Voici leur appel:

Afin de ne pas laisser les mains libres aux actuels dirigeants de Swissmetal, pour placer le conseil d'administration devant ses responsabilités et pour en exiger des comptes sur les décisions aveugles et arbitraires qui compromettent l'avenir de Boillat et partant du groupe entier, il est indispensable d'intervenir au niveau de l'actionnariat à l'occasion de l'assemblée générale du 30.06.2006.

Vous pouvez nous aider à agir et agir vous-même de plusieurs manières:

-si vous êtes déjà actionnaire, en nous le faisant savoir à l'une des deux adresses indiquées plus bas.
-si vous ne l'êtes pas encore, en le devenant et en nous le faisant savoir ensuite. Posséder une seule action peut suffire (cours actuel entre 16 et 17 francs). Vous pouvez en acquérir via votre banque qui saura aussi vous informer sur la marche à suivre en vue de prendre part à l'assemblée générale.
-si vous êtes assuré auprès d'une caisse de pension et/ou si vous avez confié un capital à un gestionnaire, en leur demandant s'ils détiennent des actions Swissmetal dans le porte-feuille qu'ils gèrent pour vous. Nous vous proposons deux modèles de lettre à cette fin. Si la réponse obtenue est positive, vous voudrez bien aussi nous en informer à une des adresse indiquées.

Un appel par voie de presse est également en préparation.

Les actions Swissmetal sont référencées UMS METALL I (UMS) n° 257'226 au SWX market.

Voici les deux adresses disponibles en vue de recueillir vos informations:

swissmetalinvest, CP 67, 2732 Reconvilier (par poste)

swissmetalinvest@yahoo.fr (par courriel)

Porter la lutte sur le plan du capital, dénoncer les aberrations du CEO et l'absence de vigilance du conseil d'administration, c'est peut-être ce qui gênera et déstabilisera le plus ceux qui sévissent aujourd'hui à la tête de Swissmetal, mettant en péril l'existence de Boillat et donc du groupe dont elle est la poule aux œufs d'or.

Toute contribution à cette action servira Boillat, son avenir, celui de son personnel, de ses clients et de la région!

De plus, des lettres-type ont été conçues, pour aider les intéressés dans leur démarches, et sont disponibles ici en téléchargement. La première est destinée aux institutions de prévoyance, tandis que la seconde est destinée aux établissements financiers.


Côté Boillat

A la Boillat, Martinou déploie sa stratégie de destruction. Pendant que l'expert expertise, Martinou tente en effet, par tous les moyens, de transférer tout ce qui l'intéresse de la Boillat vers Lüdenscheid et Dornach. Les cadres de Dornach, ayant compris l'ampleur de leur retard, tentent en effet de se rattraper en surveillant avec minutie chaque faits et gestes des Boillat, pour ensuite tenter de les reproduire ailleurs. De plus, il semblerait que certaines pièces stratégiques développées sur place soit en instance d'être enlevées. Il ne parviendront décidément jamais à inventer quoi que ce soit, ces petits voleurs... Alors ils s'essaient à la copie.

Une autre méthode, dont le bruit court, consiste à ventiler la production de certaines commandes faites à la Boillat vers Busch-Jaeger et Dornach. Vu les dommages subits par la Boillat (les 2 séries de licenciements), la qualité est en baisse. Alors, tant qu'à faire moins bien, autant le faire ailleurs, où la mauvaise qualité n'a jamais été constitutive d'une volonté d'amélioration. C'est du moins le calcul, semblerait-il, de Roderick Tanzer. Les clients apprécieront, surtout ceux qui doivent certifier leurs produits pour l'aviation, où les normes de sécurité sont drastiques (on ne s'en plaindra pas) et qui demandent de ce fait des produits 100% Boillat. Les autres aussi, d'ailleurs, apprécieront, sans aucun doute.

Autre petit bruit persistant: un assez important client de la Boillat a voulu s'informer auprès de Swissmetal des solutions trouvées aux problèmes de baisse de qualité. Il aurait reçu, pour toute réponse, l'interview de Martinou à la NZZ. Karl, parfois, se demande si Martinou, au travers de sa dictature chez Swissmetal, n'a pas pour unique objectif la production d'une statue géante à son effigie, en laiton massif. Au fait, c'est une presse, ou un moule, qu'ils construisent à Dornach?


Manifestation

Une date a été arrêtée pour la prochaine manifestation de soutien à la Boillat. Ou plutôt une paire de dates. Il s'agit des 10 et 11 juin 2006, à Reconvilier. Un comité d'organisation a été mis en place et se met au travail dès à présent. Il s'agira d'un événement festif et causant, constitué de divers concerts et forums. Les objectifs sont de poursuivre la lutte pour sauver la Boillat, de concevoir, au travers de débats, une initiative populaire fédérale destinée à empêcher le drame que vit la Boillat, et d'autres drames de ce type, et enfin de faire un peu la fête (quand même!).


Pierre Kohler refait parler de lui

Déjà, certains tentent de le propulser au Palais fédéral, comme successeur de Joseph Deiss. Il ne dit pas non, comme on s'en doute. Mais face aux actuels poids lourds du PDC... Enfin, là n'est pas la question. Pour autant, Pierre Kohler ne se décide pas à travailler dans l'ombre, ou du moins, il en sort parfois.

En ce qui concerne la Boillat, Pierre Kohler, selon le Journal du Jura, est l'auteur d'une nouvelle question adressée au Conseil fédéral. Ils ne peuvent rien faire, certes, là-haut, mais tout de même, il faudrait voir pour, semble indiquer le conseiller national. P. Kohler souligne en effet que l'état de Swissmetal est préoccupant, et qu'il doute que cette entreprise soit capable d'assumer toutes ses charges vis-à-vis de l'Etat. Il cite notamment le prêt fédéral pour le stock obligatoire, la charge que l'assurance chômage risque de devoir supporter en cas de faillite du groupe, et surtout le financement de l'assainissement des sites contaminés.


Au Siams

Comme on sait, le Siams a invité Beat Kappeler pour venir s'exprimer sur un sujet qu'il ne connaît pas (mais ça ne fait rien, il a l'habitude) et il donnera une conférence intitulée: "L'industrie des machines dans l'ère des réseaux mondialisés - les chances, les succès". Ca fait intelligent comme titre, non? "L'ère des réseaux mondialisés", si seulement je pouvais comprendre ce que ça veut dire, au fond. Car un réseau mondialisé est-il tellement différent d'un réseau pas mondialisé? C'est quoi, un réseau, au sens où l'entend B. Kappeler? Et l'industrie des machines, n'est-elle pas mondiale depuis longtemps? Quelque chose comme 2 siècles?

Bref, Karl n'analysera pas ce titre plus loin, car il s'agissait juste de voir que sous le couvert d'un vocabulaire pseudo-spécialisé, Beat Kappeler joue un peu à celui qui fait pipi le plus loin, dans une version, reconnaissons-le, très érudite. Vous pouvez, de plus, suivre ses records, semaine après semaine, dans les colonnes du Temps, où le jeu prend des allures de compétition worldwide networkée (euh, de réseau d'envergure mondiale).

Mais il faut comprendre Beat Kappeler, et compatir: ancien syndicaliste, il en avait marre de toujours perdre ses combats. Il en avait marre de la loose. Il voulait faire le beau, faire le fort, inventer des titres ronflants et écrire des textes qui lui renverraient une image positive de lui-même, devenir enfin un winner. Pour cela, il fallait être du côté des gagnants, c'est-à-dire, selon Beat Kappeler, des patrons (quitte à ce que ces derniers se nomment Martin Hellweg, vu les remarques qu'il a eu sur la Boillat). Mais, comme il n'était pas en mesure de devenir lui-même un patron, le Béat a pris sa plume pour raconter qu'il est comme eux, à la manière de ces gens qui vont à tous les concerts de Johnny, s'habillent comme Johnny, essaient de chanter comme Johnny, et espèrent ainsi être Johnny. Mais ils restent toujours eux. Bref, notre Béat écrit La Légende dorée de "l'ère des réseaux mondialisés" et espère ainsi devenir un saint... Patron.

Pour en écouter un chapitre, rendez-vous à la Salle des fêtes de Reconvilier, le vendredi 12 mai à 19H30.


Brève

Le Journal du Jura a pris la peine de mentionner la nomination de "Une voix pour la Boillat" au concours de la Souris d'or. Normalement, ce sera aussi discuté sur RJB.

83 Comments:

Anonymous Rigueur said...

Excellent Edito Karl!!! Comme toujours d'ailleurs... Merci!

Eh oui, ça bouge dans le bon sens, me semble-t il. Saurer - Laxey - Swissmetal sur la même page dans Le Temps, c'est pas mal du tout. Remarque: sur le site www.swx.com Fidfund ne figure toujours pas comme actionnaire important!!! Attention aux magouilles entre copains...

Laxey a déclaré de ne pas vouloir vendre ses actions Swissmetal. Ceci est purement dans un but spéculatif. Si Laxey et Fidfund travaillaient main dans la main, la chute de Swissmetal risquerait d'être très spectaculaire.

Bonne journée à toutes et à tous

mai 09, 2006 7:42 AM  
Blogger solidarnoch said...

Bonjour,

Je ne comprend toujours pas pourquoi les clients ne se manifeste pas plus.

Il voyent disparaitre la Boillat sous leurs yeux, et personne ne bouge. C'est quand même eux et les ouvriers (éres)qui sont les premiers concernés dans l'histoire de la Boillat. Tout le démantellement de l'usine se voit à vue d'oeil.

J'ai même entendu dire que si les contrats de délai dans l'avionnage n'était pas respecté, le client pouvait payé jusqu'à 30.000 fr d'amende.

PS : Achetez tous une action de Swissmetal, faire une coordination pour se retrouver à l'assemblée général. Sacrifié une journée et 17fr pour une action, c'est pour la bonne cause. J'aurai une sacré fierté de pouvoir contester leur décision à cette bande de plouc.

mai 09, 2006 7:52 AM  
Anonymous marc said...

euh Karl,
Tu es déjà sur la brèche ? Le lien avec la première lettre ne fonctionne pas.

bonne journée

mai 09, 2006 8:40 AM  
Anonymous buck fush said...

Karl a raison: Hellweg pense sérieusement à faire une statue à son image.

Par contre, elle ne sera pas en laiton: les ouvriers de la Boillat sont conviés à couler chacun un bronze pour réaliser la plus belle statue qu'un homme de cette trempe puisse rêver...

mai 09, 2006 8:41 AM  
Anonymous Anonyme said...

Que de fiel !

Fais gaffe Karl... tu commences à ressembler au verbeux Beat Kappeler que tu honnis.

mai 09, 2006 8:48 AM  
Anonymous oignon rouge said...

Excellent edito, oui, étincelant !

J'ai sous les yeux l'interview concernant SAURER dans le Temps du 6 mai ( une pleine page, je vais voir si j'arrive à la scanner) et voici la conclusion de l'interview :

"Quels enseignements tirez-vous de votre confrontation avec Laxey ?
La confrontation avec les actionnaires est importante, même si elle peut être désagréable. Les investisseurs s'impliquent malheureusement encore trop peu dans la stratégie des entreprises en Suisse, mais c'est en train de changer. Même si cela peut avoir des effets potentiellement négatifs, comme avec Laxey, les actionnaires doivent prendre position. Nous nous trouvons aujourd'hui dans une lutte d'idées sur le fonctionnement du capitalisme. Il ne faut pas fermer les yeux sur cette réalité."

A méditer pour l'AG du 30 juin. Oui il faut y aller en masse ! Et aussi se structurer entre nous quant aux interventions, les préparer soigneusement, se les répartir, mais je propose que cela ne soit pas fait sur le blog, mais lors du week-end.

Quant à ce week-end des 10 et 11 juin à Reconvilier, génial !!!!!! il faudra faire du battage médiatique. Et ne pas oublier les Agendas et mémentos gratuits de divers journaux, en insistant sur l'aspect festif du week-end.

Bonne journée et courage à tout le monde !

mai 09, 2006 9:07 AM  
Anonymous Anonyme said...

Salut Solidarnoch,


Tu te demandes pour quelles raisons les industriels du décolletage ne s'impliquent pas.

La réponse est simple, ils sont ou étaient persuadés qu'un comité de La Boillat mettait en place toute la stratégie financière et n'attendaient qu'un appel de ce comité pour s'impliquer dans la lutte.

Pas plus tard que samedi, j'ai discuté avec un patron d'une assez grande entreprise du décolletage et je lui ai demandé s'il était en relation avec un comité de la Boillat et si l'aide des tous les membres de l'association des déclleteurs avait été sollicitée.

Il m'a répondu qu'il n'avait jamais été contacté et qu'il ignorait tout de la manière dont la lutte était menée.

Il m'a également déclaré qu'il était tout autant consterné que moi de voir que tout le monde était tenu dans l'ignorance la plus totale sur les activités éventuelles d'un éventuel groupe de travail.

L'idée d'acheter des actiions de Swissmetal a déjà été suggérée il y a plusieurs moi à des cadres de la Boillat.

Tu es certlainement au courant que pour être crédidible dans une assemblée d'actionnaires, il faut représenter un cetain poids, c.à.d. qu'il faut représenter un bon paquet d'actions.

Il a été suggéré à ces cadres de la Boillat de faire "un POOL d'actionnaires".

Pour ceux qui ne connaîtraient pas cette stratégie, il s'agit de regrouper au sein justement de ce "POOL", toutes les actions des personnes qui poursuivent un but commun et qui entendent avoir suffisemment de poids pour se faire entendre lors d'une assemblée générale.

Il ne s'agit pas de donner ses actions à ce "POOL", mais de lui donner le droit de représentation.
Chacun reste donc propriétaire de ses propres actions.

Cette stratégie devait être mise en place dès que les menaces de destruction de la Boillat sont apparues au grand jour.

Pourquoi rien n'a-t-il été fait dans ce sens par ceux qui décident et agissent en secret au nom de "La Boillat" ?

Ce n'est pas en restant cachés dans le bois que les agents secrets de la Boillat arriveront à terrasser les barbares qui saccagent "La Boillat" .

Pauvre Boillat, pauvre Vallée de Tavannes, pauvre Jura bernois !

Où sont donc les preux Chevaliers qui déclaraient tous, il y a peu, vouloir vous défendre avec bravoure! On ne les entend et on ne les voit guère !

Et pourtant, il y aurant tant à dire et tant à faire.

Nobody

mai 09, 2006 9:07 AM  
Blogger solidarnoch said...

Merci nobody pour ta réponse,

Je pense qu'elle est assez clair pour que l'on s'y arrête un moment.

Comme tu le dis, les agents secret sont vraiment bien au secret. Beaucoup disent qu'il faut travailler dans l'ombre pour être efficace. J'espére, comme je l'ai déjà relevé, qu'ils sortent une fois de cette ombre, car bientôt plus personne sait où en n'en est à part nos "agents secret"

Pour en revenir à l'assemblée de Swissmetal, il faudrait faire un édito à part pour que tous le monde comprenne bien la porté de notre action et comment bien agir, car l'assembleé approche. Je me pose pour le moment une seul question. En achetant une action, j'ai le droit de vote sur toute les décisions à l'assemblée ?

PS: je n'ai pas encore lu les lettres que j'ai recu par mail et les explications de Karl, si les explications sont dedans, je m'en excuse.

mai 09, 2006 9:33 AM  
Anonymous uZine3 and co said...

Bonjour à tous,

Grande manifestation à Reconvilier les 10 et 11 juin prochain, et des ambitions, en premier, continuer la lutte et sauver la Boillat.
Et aussi notamment, et pas des moindres but, celui de construire un texte pour une initiative fédéale au moyen de 3 forums dans les 3 langues nationales, nous cherchons des animateurs pour ces forums, pour les propositions, le site officiel de la manifestation sera bientôt en ligne, avec des traductions.
Ces personnes recherchées sont des politiques, des syndicalistes, des économistes, des représentants du patronnat, des sociologues et autre propositions bienvenues, pour les ouvriers, on en a assez, mais on reste ouvert à toutes propositions, les Boillat répondent présent, et dans les 3 langues.


De multiples appels seront encore faits pour cette manifestation, dans l'ordre des choses donc:

1) Des propositions de personnes pour les forums de discussion, afin d'organiser à l'uZine3 des pré-forums et débroussailler le terrain pour qu'il puisse être le plus efficace possible ce week-end.

2) Un mini concours d'affiches pour la manif, faites vos proposition en PDF via le mail de l'uZine3 dans "communications".

Pour la suite, nous vous demandons, comme toujours votre précieuse contribution dans les recherches et les enquêtes que vous faites et permettent à la lutte de prendre de plus en plus de force, merci les fidèles bloggeurs. Ainsi que le CCP de l'uZine3 avec la mention "manifestation" pour que la fête sois belle, elle sera gratuite pour tous et les syndicats des transports devraient actionner un levier national permettant à des familles de toute la suisse de venir à Reconvilier ce week-end.

La fête sera belle, avec une partie concerts le samedi soir, des forains, des commerçants en fête, des artistes dans la rue, et encore plein de choses, qui viendront de vous...

Frédéric Charpié

Président du comité d'organisation

Alias "Fred" le bloggeur de la 3.

@ Karl

Peux-tu m'appeler, ça chauffe à l'usine 2, on attends plus de précisions mais une "bonne nouvelle" pour les Boillat va s'annoncer officiellement dans la journée, te donnerais plus de détails, les espions se font prendre "la main dans le sac" comme on dit, pas bien...

A+

mai 09, 2006 9:49 AM  
Blogger solidarnoch said...

Je suis d'une

impatiiiiiiiiiiiiiiience hi,hi

Bravo Fred, beau boulot, on va également te faire une statue, mais pas en bonze (clin d'oeil)

mai 09, 2006 10:00 AM  
Anonymous orage mécanique said...

Apparemment Swissmetal compte se lancer dans la prod' de documentaires sur le travail à la 2...

LA RAISON VAINCRA!

mai 09, 2006 11:58 AM  
Anonymous bien informé said...

Un stand magnifique au SIAMS pour Swissmetal.
Hier soir les vitrines étaient encore vides.
Ce matin à l'ouverture quelques fils et barres sur le stand mais comme seul interlocuteur un homme sans badge et qui dit qu'il ne sait rien et qu'il n'a rien a dire.
Selon lui il a été parachuté là et qu'il ne peu rien faire (déjà entendu)

mai 09, 2006 12:04 PM  
Anonymous orage mécanique said...

BIG BROTHER IS WATCHING YOU!

LA RAISON VAINCRA

mai 09, 2006 12:06 PM  
Anonymous Anonyme said...

SIAMS 2006 à Moutier: ouverture en présence de Joseph Deiss
MOUTIER - Le SIAMS, principale exposition industrielle de l'Arc jurassien, a ouvert ses portes à Moutier (BE) en présence du conseiller fédéral Joseph Deiss. Au total, 533 exposants attendent quelque 15'000 visiteurs professionnels d'ici samedi.

Le conseiller fédéral a été accueilli par une quinzaine de femmes qui manifestaient en faveur de Swissmetal Boillat. Membres du collectifs "Femmes en colère", elles ont demandé à M. Deiss de s'impliquer davantage dans le bras de fer entre la direction du groupe métallurgique et le personnel de l'usine de Reconvilier (BE).

Dans une région où le conflit à l'usine Swissmetal Boillat est toujours dans les esprits, le ministre de l'économie a plaidé en faveur de la culture du dialogue entre partenaires sociaux. "Les conflits du travail qui s'enveniment ou le bradage d'entreprises sont des poisons pour la place économique", a-t-il expliqué mardi.

M. Deiss a relevé que des rapports de travail stables jouaient un rôle dans le choix du lieu d'implantation pour les entreprises. "La confiance procure également la sécurité aux travailleurs, car leurs craintes de voir leurs emplois émigrer vers les régions à bas salaires sont réelles", a-t-il estimé.

Vitrine du savoir-faire de la région, le SIAMS a acquis au cours des années une réputation dans les domaines de la sous-traitance et des microtechniques. Preuve du succès croissant de l'exposition, le nombre record d'exposants présents à cette 10e édition. Sur les 533 sociétés, 42 proviennent de l'étranger et 90 du Jura bernois.


http://www.romandie.com/infos/ats/display.asp?page=20060509120120917172194810700.xml&associate=phf0242

mai 09, 2006 12:06 PM  
Anonymous paddy said...

@karl

Ha mais non!!! non!non!non!

Cest quoi cet édito?

Beat Kappeler n'est pas un patron, n'a jamais été un patron, ne sera pas un patron. Tout au plus un manadgeur!
Et en plus dire qu'il veut être un patron comme Martin Hellweg, qui agit en vautour délégué!

Ça va pas la tête?

mai 09, 2006 12:08 PM  
Anonymous shreck said...

@ tous


pour ceux qui désir m'accompagner demain après midi au siams rendez vous à 13h à l'uzine 3

non mais je ne vais quand même pas me faire viré sans leur faire une ptite visite ou bien?
je ne veut pas de casseurs et pas de personnes mal intentionnées merci.

shreck vous salue du bord de son marais

mai 09, 2006 12:33 PM  
Anonymous orage mécanique said...

Correctif de mon post se 11h58: c'est un chef d'équipe qui fait des films... pas SM (et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'aluminium...)

LA RAISON VAINCRA!

mai 09, 2006 1:16 PM  
Anonymous oignon rouge said...

SIAMS et Femmes en colère !

Sur RSR La première au 12:30, reportage en direct de Moutier avec des témoignages de Femmes en colère, et l'info que Joseph Deiss ne leur a pas répondu et n'est pas entré en matière.

A ces heures d''écoute importante, c'est excellent pour rappeler le combat de La Boillat.

mai 09, 2006 1:19 PM  
Blogger larissa said...

coucou Shreck

Je serais venue bien volontier avec toi mais peu pas j'ai les gosses j'espère que qq t'accompagnera.

@Fred

Super pour le 10-11 juin je me réjouis de pouvoir participer.

et que vive la boillat

mai 09, 2006 1:21 PM  
Anonymous orage mécanique said...

correctif de mon post de 1h16: ce n'est plus un chef d'équipe mais un agent technique...

Donc je ne relayerai plus d'infos avant d'être sûr..

LA RAISON VAINCRA!

mai 09, 2006 1:24 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ orage mécanique...

En résumé, qui est derrière l'agent technique?

mai 09, 2006 1:28 PM  
Anonymous Anonyme said...

Euh... en ce qui me concerne, les femmes en colère entendues à la radio m'ont plutôt parues déplacées et assez ridicules. Bon, le ridicule ne tue pas me direz-vous à juste titre.

mai 09, 2006 1:47 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme 1:47 PM

Des personnes qui parlent avec leurs tripes sont courageuses.

Elles dérangent et c'est exactement ce qu'il faut actuellement. Finalement c'est la réponse de Deiss qui était ridicule, franchement. "Je vous ai expliqué ça hier si vous lisez le journal"...

Bravo aux femmes en colère. Toute ma sympathie! Bravo, bravo et bravo!

mai 09, 2006 2:10 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ anonyme de 1.47

les femmes en colère, déplacées , ridicules , dites - vous ?
est-déplacé de scander " la boillat vivra " ?
est-ce ridicule d'expliquer ce que l'on vit en tant que femme ( employée ou femme d'employé, peut-être licencié(e) ) et mère d'enfants angoissés, et cela depuis janvier ?

oui c'était émotionnel, et alors ? ! depuis quand n'a t-on plus le droit d'exprimer ses émotions ?

pouvez-vous vous mettre une seule seconde à la place de ces femmes et imaginer ce qu'elles vivent de tension jour après jour depuis des mois ???
de quel droit les jugez-vous ?
elles ont eu le courage et le mérite de se déplacer et de protester. Bravo à elles.

Voilà ce que je voulais vous dire, et je m'arrête là.

oignon rouge en colère

mai 09, 2006 2:24 PM  
Blogger solidarnoch said...

Anonyme 1;47

Je n'ai pas entendu leurs commentaires à la radio.

Mais j'aimerais quand même pouvoir comprendre la raison qui vous fait dire cela ?

comme le dit oignon rouge, les gens de la boillat, se qu'ils vivent est intenable. Pour s'exprimer, il ont plus rien que la rue. Et quand je vois la réponse d'un conseiller fédéral "si vous lisez le journal", la je ne comprend plus. C'est le moment qu'il laisse sa place, car là, il a touché le fond.

Merci de votre réponse.

mai 09, 2006 2:41 PM  
Anonymous Anonyme said...

anonyme 1:47

Je suis une femme, une maman, une epouse, une citoyene de la region,et surtout une boillat de coeur, ce matin nous nous sommes déplacées pour que personne n'oublie la BOILLAT,et surtout les gens du metier, nos clients et nos politiciens, et je peux vous dire que le gens ne pense pas comme vous,la majorité de tous ceux qui nous ont vu nous ont félicités et nous encourage a continuer la lutte,et je peux vous dire, ridicule ou pas, nous allons continuer, ( et si l'on devait mourir,) plustôt mourir de ridicule que mourir a cause de gens comme Hellweg et cie.
Je suis rentrée à la maison avec le sourire et contente d'avoir fait ce déplacement, après avoir lu votre commentaire sur ce blog, la je suis vraiment en colère !!!
Si vous avez une autre idée, pour que l'on oublie pas la BOILLAT, ce soir, nous avons une assemble à l'uzine 3 à 20H00, venez nous le dire en face, si vous avez le courage chose que je ne crois pas.

Bonne journée à tous et à toutes.
A ce soir les filles !!!!

Maria, une femme en colère.

LA BOILLAT VIVRA !!!!!

mai 09, 2006 2:51 PM  
Anonymous Shark of Geneva SLake said...

Joseph Deiss a voulu dire que les politiques avaient fait leur possible et qu'il n'y a rien de plus a attendre d'eux. En ce sens, je crois qu'il a raison. Ce n'est ni du conseil fédéral ni du milieux politique que viendra le salut... faute de bases légales, tout bêtement.
Alors... je crains que toutes les actions faites dans ce sens soient une inutile dépense d'énergie.
Mais je comprends ces cris du coeur... et ne les juge pas.
C'est de leur efficacité dont je doute.

mai 09, 2006 2:59 PM  
Anonymous Un fribourgeois said...

L'anonyme de 1.47 n'est surement qu'un provocateur-agitateur.

Je respecte quant à moi l'intervention des dames en colères, même si, je l'ai déjà expliqué il y a quelques jours, je crois également que viser M. Deiss, c'est se tromper de cible.

Mais ce n'est pas toujours facile et même pas toujours possible de maîtriser le côté émotionnel des choses lorsqu'on baigne dedans.
Ce serait pourtant bien d'y parvenir et ça vous permettrait à coup sûr de mieux canaliser vos forces pour des actions plus pertinentes.

C'est juste un avis personnel, une perception extérieure.

mai 09, 2006 3:18 PM  
Anonymous Anonyme said...

A Solidarnoch,

Ne te tracasse pas trop, ce n'est ni Deiss, ni sa remplaçante qui sauveront LA BOILLAT.

Si lA bOILLAT doit être sauvée, elle le sera par les gens d'ici et par personne d'autre.

Mais le temps presse. La Boillat est déjà aux soins intensifs.
Encore un peu et elle sera cliniquement morte.

Il est minuit moins cinq, Dr Schweizer.

Il faut battre le rappel et prendre les mesures qui s'imposent de toute urgence !

Malheureusement pour nous et pour l'heure, c'est toujours "Mélodie en sous-sol", nous sommes comme soeur Anne, nous ne voyons toujours rien venir.

Il est à crainde que La Boillat soit un peu comme "Fort Alamos", la Cavalerie qui se tient dans le bois ne viendra pas à son secours ou alors trop tardivement !

Où sont donc les Généraux qui devraient rassembler les troupes et les galvaniser pour combattre l'ennemi et le terrasser ?

Et dire que nous dépensons des milliards de francs pour maintenir une armée qui ne sert à rien et que la Confédération ou le Canton de Berne ne sont même pas foutus de prêter 50 millions de francs pour foutre tous les voyous de SM à la porte.

Honte à ceux qui nous gouvernent !

Tous des lâches et des hypocrites !

Amen

Nobody

mai 09, 2006 3:21 PM  
Blogger Karl said...

Il y a eu un petit souci techniuqe avec Blogger. Mais en général, ce n'est pas très grave, et ça ne dure pas.

On peut faire bien des critiques au Femmes en colère pour leur manifestation du jour... Un tel événement n'est jamais parfaitement réglé. Mais que dire de l'unique réponse de Joseph Deiss? Tout de même, un Conseiller fédéral qui fait mine de fuir face à ses détracteurs... D'autres de ses collègues auraient pris la peine de discuter un moment, même pour réexpliquer un point de vue paru dans le journal d'hier.

Merci à tous pour vos messages!

mai 09, 2006 5:57 PM  
Blogger Bär said...

@ orage mecanique
pour ton info c'est un agent technique qui se prend pour un chef d'atelier voilà qu'on filme les ouvriers (camèra cachée surprise surprise) et wilmar qui affirme qu'ils ont le droit(celui ci il est vraiment con) et ras le bols qui se rend compte que c'est grave alors qu'il se démmerde d'expliquer à la clique de dornach que le mobbing existe bel et bien à la Boillat (n'est-ce pas UNIA) en tout cas merci les amis vous vous foutez tout seul dans la merde et l'expert dans tout ça que doit-il penser de cette bande d'abrutis ?

BOILLAT J'ETAIS, BOILLAT JE SUIS, BOILLAT JE RESTERAI

mai 09, 2006 6:03 PM  
Anonymous Anonyme said...

Petit rappel, ils n'ont pas le droit de filmer sans le consentement des employés concernés. Il ne suffit pas que la direction donne son accord.

Tout comme il est strictement interdit de braquer une caméra pour surveiller des employés. Si vous pensez que c'est le cas, il faut immédiatement prendre contact avec le préposé fédéral à la protection des données http://www.edsb.ch/f/aktuell/index.htm

mai 09, 2006 6:19 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme de 3:51 pm

En attendant qu'une législation voie le jour et que la Suisse sache cerner les dangers de dérives capitalistes, il doit être possible de déclarer déloyaux les procédés et agissements de Martin Hellweg et de le mettre à l'examen.

La réponse de Saurer mérite d'être relevée et relayée par des interventions de politiques de droite, précisément de droite, ils sont autant concernés que les salariés, qu'ils dénoncent ce type de délits d'initiés qui ont mis n'importe quelles entreprises ou groupes d'entreprises en danger de déliquescence. Donc, en déliquescence les avoirs de l'ensemble de petits actionnaires; réelles menaces aussi à l'encontre des institutions telles que les fonds coopératifs de pension.

mai 09, 2006 6:22 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ baer

A ma connaissance, il est absolument interdit de filmer les personnes travaillant dans l'usine et celles qui s'y trouvent. C'est d'autant plus interdit que la caméra soit cachée.

Ce genre d'opération doit faire l'objet d'une demande d'autorisation et d'une information exhaustive préalables.

Au même titre de l'indignation qu'anonyme de 6:19, il faut déposer une plainte peinale au parquet du canton. Le comité de soutien ou le comité d'entreprise est tout autant qualifié q'un travailleur de la Boillat pour entreprendre cette démarche.

Demander des mesure urgentes pour faire saisir le matériel de capture d'images.

mai 09, 2006 6:35 PM  
Anonymous shreck said...

@ tous

la saisie du materiel ne peut plus être faite il est détruit.....

un ptit coup de folie passagère eh ouais ça arrive

shreck vous salue du bord de son marais

ps: il y a que les femme en colère qui en ont entre les jambes merci les mecs ( siams)ben j'irai tout seul

mai 09, 2006 6:42 PM  
Anonymous Geene said...

@ bär

Décidément c'est une équipe de faschos qui est tombé sur la Boillat, avec Martin Hellweg comme Chef SS.

Votre comité d'entreprise doit intervenir sans tarder !!!!!!!!!

Consultez les jurisprudences qui ont systématiquement condamné ces pratiques.

Elles sont absolument illégales.

mai 09, 2006 6:43 PM  
Anonymous orage mécanique said...

@ Bär

Oui,c'est une atteinte grave, qui risque fort de dbouché sur un licenciment pour faute grave qualifiée, quand à Wilmar, il serait bon qu'il regarde la TSR sur internet, car l'émission Mise Au Point de dimanche dernier consacrait un reportage à ce sujet...
Un peu de culture (pas celle des champs...) que diable!

LA RAISON VAINCRA!

mai 09, 2006 6:45 PM  
Blogger chtite fourmi said...

Ben dites donc si à la 2 on tourne "la caméra cachée" et si SM se lance dans le 7ème art cela promet... Moi dans ma chtite tête j'imagine déjà certains titres...
Henri l'em-potter avec Ras-le, l'intégrule des nuls avec nos fameux nouveaux-bientôt-ex-cadres qui nous jouent déjà la planète des singes tous les jours; Martinou ferait "fuhrer" dans l'emmerdeur, le seigneur des pas beaux et bien sûr terminator; fridou dans le chacal; Suchord dans le grand restaurant et la grande bouffe; le taupier dans les portes du paradis; jürg muller dans l'expert et ragusa dans mission presques possible et les 2 ensemble dans les visiteurs; deiss dans je dirai tout mais je sais rien; le marseillais du haut plateau dans alien; karl je le vois bien en chasseur de vampires comme Van helsing; les nanas en colère dans des femmes d'exception( beautiful minds) et prettys women; les employés de la boillat dans gladiators; swissmetal dans titanic et la grande désillulusion; les gars du conseil d'administration dans les rois maudits; et dernier clin d'oeil
shreck,cayenne,oeil,fritz,dart vador,titanic et tous les bloggeurs dans les enfoirés ;-)))
Ah j'oubliais à l'anonyme qui à critiquer les commentaires des nanas en colère toi tu joueras dans le dîner de cons et t'auras le rôle principal...

mai 09, 2006 6:46 PM  
Blogger Bär said...

@ Schreck
KuKu l'ami moi je viens avec toi en echange d'un bisou t'est d'accord?

BOILLAT J'ETAIS, BOILLAT JE SUIS, BOILLAT JE RESTERAI

mai 09, 2006 6:48 PM  
Anonymous orage mécanique said...

Un lien à propos de la vidéo- surveillance sur le lieu de travail (format PDF)

http://www.edsb.ch/f/themen/video/videoarbeit_f.pdf

LA RAISON VAICRA!

mai 09, 2006 6:50 PM  
Anonymous Anonyme said...

SM diversifie ses activités. Le groupe se lance dans la production cinématographique. Titre du premier film "Corrida à la deux". Peut-être une palme d'or à Cannes, il est encore trop tôt pour le dire. Normalement rien n'aurait du filtrer, mais des fuites se sont produites. Le commissaire Bols mène l'enquête.

mai 09, 2006 6:53 PM  
Anonymous shreck said...

@ bär

je te prend aux mots:))
bon comme on dit plus on est de fous plus on rigoles

shreck te salue du bord de son marais

mai 09, 2006 6:54 PM  
Blogger solidarnoch said...

A chtite fourmi,

j'ai bien rit, tu devrais faire un scénario, les metteurs en scéne ne manqueront pas.

mai 09, 2006 7:02 PM  
Anonymous Anonyme said...

@chtite fourmi
Félicitations, quelle inspiration.
Ca fait vraiment du bien de rigoler un bon coup dans cette ambiance olivoudienne.

mai 09, 2006 7:02 PM  
Blogger chtite fourmi said...

eh ben v'la que ça tourne ! Coupez on la refait pas bon! la castagne et frère ours version usine 2, scène 1

mai 09, 2006 7:27 PM  
Anonymous gryzli en colère said...

@ annonyme 7:17

Cherchons ceux qui foutent le bordel là ou il y en a du bordel

Et pour ce qui est des menaces tu es bien placer il me semble

Chez nous on dit :
Prêche pour ta parroisse

mai 09, 2006 7:31 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Un utilisateur anonyme
Voilà la nouvelle version de Rocky

mai 09, 2006 7:32 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 7:17pm

Si ce que vous avancez est exact (le cinéaste voulait trouver les auteurs des messages insultants et/ou menaçants déposés sur son bureau), ça ne justifie pas pour autant le recours à des moyens illégaux. Au contraire, se mettre dans l'illégalité pour trouver un coupable potentiel n'est pas acceptable, et donc pas recevable. Il se peut que la personne qui a eu cette idée de filmer n'était pas au courant de la loi. Dans ce cas, elle ferait mieux de commencer par s'excuser.

Comme votre message comporte des menaces de l'ordre de celles que vous condamnez, je le supprime.

Le message de Bär de 6:34pm est aussi supprimé de par son caractère insultant.

Merci pour votre compréhension.

@Chtite fourmi

C'est très gentil de comparer Karl à Van Helsing... Moi, je le verrais plutôt dans le rôle de R2D2, dans Starwars ;-)

mai 09, 2006 7:34 PM  
Blogger chtite fourmi said...

Avec un grizzli c'est carrément l'ours ou les griffes de la mort! on va forcément arrivé au "dernier combat" ou sauvez le soldat boillat, voir la guerre des monstres

mai 09, 2006 7:40 PM  
Anonymous shreck said...

@ anonyme 7:17

moi aussi je t'insulte bristophe de la gaule t'es pas content je m'en fou ta tellement la conscience tranquille que tu regarde même sous ton pieut s'il n'y a personne.
pis tu veut faire quoi me casser les dents pas de problème je t'attent mais alors tape fort il ne faut pas que je me relève alors mon gars a+

shreck te salue du bord de son marais

pis une webcam on aura vraiement tout vu dans cette boillat

mai 09, 2006 7:42 PM  
Blogger chtite fourmi said...

@ kARL
Tous comptes fait pourquoi pas yoda le maître spirituel aux bons conseils ;-))

mai 09, 2006 7:44 PM  
Anonymous DART VADOR said...

@ karl

je constate que tu es fan

1 semaine et tu serra sacré à la couleur de 6po

QUE LA FORCE SOIT AVEC TOI

mai 09, 2006 7:47 PM  
Anonymous gryzli en colère said...

@ Chtitte fourmis

Merci

mais vois-tu c'est le printemp je peut enfin sortir de ma grotte,
et les griffes me démangent quand je vois les connerie de certainnes personnes dans cette boite

Surtout que je les connait pour la plupart et qu'avant d'avoir des responsabilités ce n'était pas les meilleurs de la boite

mai 09, 2006 7:48 PM  
Blogger chtite fourmi said...

Ben vla Schreck dans super trooper ou le grand casse!! Voir sang pour sang ou légitime violence

mai 09, 2006 7:49 PM  
Anonymous troll et bus 1 said...

Si Swissmetal se lance dans le cinéma ce n’est pas la seule nouveauté de la journée.
En effet ils ont ouvert une pizzeria au SIAMS avec Angelo aux fourneaux. Ce n’est pas un securitas que se pavanait sur le stand mais un pizzaïolo de Neuchâtel (certainement un copain de la LULU), le pauvre ne sait pas grand chose sur cette entreprise mais il est certainement plus compétent que nos cadres Dornachiants.

@vanfred
Toutes ces dames ont été très bien accueillies dans ce comptoir régional et pas un seul client n’a fait de menace pour passer à la concurrence. Elles on même pu dialoguer avec certains de ceux-ci qui les ont complimentés.

@Christophe Godard
Tu es vraiment un gros con.

mai 09, 2006 7:52 PM  
Anonymous Anonyme said...

femmes en colère ont dit....

Nous savons très bien que par nos actions nous n'allons peut-être pas sauver la Boillat, aujourd'hui nous sommes allées au Siams tout simplement pour faire parler d'elle, et nous mettons toute notre énergie et notre coeur, pour que les gens de la Boillat ne reste pas dans le silence et dire à toute la population que la lutte continue et elle est loin d'être finie.
Et pour en finir avec cette polèmique, juste une question,
Croyez-vous que les journalistes auraient parlés de la Boillat si le femmes en colère n'avez pas fait cette action??


A tous les curieux
le stand swissmetal, est a l'image de M.Hellweg, il y a une personne qui ne porte pas de badge et qui n'a pas voulu dire son nom, il nous a tout simplement dit qu'il était là juste pour remettre des prospectus sur les tables,il ne connaît pas les produits qui sont exposés, tout au plus il peut donner le nom d'un vendeur à un client potentiel!!!
Chez swissmetal l'incompétence est toujours d'actualitée,on n'attendait pas plus de leur part.

Bonne soirée.

mai 09, 2006 7:52 PM  
Anonymous shreck said...

@ chtite fourmi

starship trooper pour ecraser les insectes:))

shreck te salue du bord de son marais

mai 09, 2006 7:53 PM  
Blogger chtite fourmi said...

@ Gryzli
Alors fait nous nounours ou alors les bisousnours c'est plus sympa!!!;-))

mai 09, 2006 7:57 PM  
Anonymous pauvre diable said...

Mois je verrais Karl en Karl de 2001 l'odyssée de l'espace.
Ou alors en souris d'or dans Cendrillon

mai 09, 2006 7:58 PM  
Blogger chtite fourmi said...

@ les femmes en colères
Bien moi en regardant des films dans ma chtite fourmilière j'ai toujours adoré les femmes qui se battent aux côtés des gentils, elles sont souvent plus courrageuses que le héros et en plus quest-ce qu'elles sont craquantes...
GROS SMACKS

mai 09, 2006 8:05 PM  
Blogger chtite fourmi said...

Ben moi j'verais bien la Boillat dans le grand retour, la revanche, ou retour vers le futur voir on finira tous au paradis...

mai 09, 2006 8:12 PM  
Anonymous Rigueur said...

Savez-vous par exemple que l'Allemagne et la Suisse ont signé la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée sans pour autant la ratifié? Je ne me pose même pas la question pour savoir le contenu sur un éventuel accord d'extradition entre notre pays et l'Allemagne!!!

mai 09, 2006 8:21 PM  
Blogger chtite fourmi said...

Je vois bien schreck en inspecteur Harry, PANG PANG et karl en Colombo pas pour le physique ( j'le connaît pas) mais pour jte met les bâtons dans les roues ou tu pensais pas!!!

mai 09, 2006 8:29 PM  
Anonymous Grand-mère said...

A l'utilisateur anonyme de 8.48 qui n'a vraiment pas l'air de savoir qui est Beat Kappeler. Pour mémoire, voici ce qu'il faut savoir: après avoir été secrétaire de l'Union syndicale suisse pendant 15 ans, M. Kappeler a viré de bord. C'est le modèle du retournement de veste complet. Il est devenu le chantre de l'ultralibéralisme le plus dur. Voici quelques perles glânées dans son discours aux délégués des partis radical et libéral à Neuchâtel, le 2 juillet 05. Je le cite: "Les salaires minimaux et ceux des personnes non qualifiées ne peuvent pas être des salaires de famille" - "L'économie suisse ne peut prospérer à long terme que dans la mesure où les écoles sont bonnes. Il y a lieu d'instaurer pour les parents le choix entre l'école publique et l'offre privée". On croit comprendre que, dans l'esprit de M. Kappeler, les écoles publiques ne valent rien. Il donne quelques recettes pour les améliorer, notamment ceci: "Doivent être éliminées les mauvaises habitudes comme l'enseignement de branches nébuleuses telles que, entre autres, *la nature - l'homme - les autres*" On comprend que M. Kappeler trouve négligeables les branches dites humanistes. Ceci encore: "Les libéraux doivent défendre le marché et non les entreprises" Merci, ça on avait remarqué ! Et last but not least ceci encore: "Les universités suisses doivent être autonomes, autogérées et autofinancées". Autrement dit, lorsque les univerités seront sponsorisées par Coca Cola ou Nintendo, on aura certainement des lendemains qui chantent et les têtes pensantes de notre pays ne penseront plus que dans la direction de M. Kappeler. Dangereux parce que faux-jeton et opportuniste. Mais c'est vrai qu'on en connaît beaucoup comme ça hélas.
Dieu merci, Karl n'a rien à voir avec de genre de bonshommes ! Et puis, s'il vous plaît, prenez donc tous des pseudos. C'est agaçant ces anonymes !!

mai 09, 2006 8:33 PM  
Anonymous Anonyme said...

Moi je vois bien Shreck dans le rôle du corniaud!
celui qui ne sais pas ce quîl fout lâ ,mais qui y est!
Salutations chtite fourmi!

mai 09, 2006 8:46 PM  
Blogger Karl said...

Hihi, je vois bien Henri Bols dans le rôle de l'amiral à qui Dart Vador dit "Amiral, vous avez failli" avant de le faire périr par étouffement.

Pardon, "Dart Vador"! ;-)


@Grand-mère

Merci pour les citations de notre ami le Béat. C'est édifiant...

mai 09, 2006 8:57 PM  
Blogger vanefred said...

@aux femmes en colère

Malgré mes réticeneces du début, je remarque que je me suis trompé ( c'est rare que je le reconaisse )

Félicitations pour votre intervention

Je vous adore toutes

LA BOILLAT VIVRA

mai 09, 2006 8:58 PM  
Anonymous Anonyme said...

A FEMMES EN COLERE : BRAVO POUR VOTRE COURAGE !

mai 09, 2006 9:01 PM  
Anonymous titanic said...

Bien pour finir Mr. Bols de riz dit Ras le
Finissons en avec votre guéguerre de cul de luxe de clans KKK
Arrêtez cette guerre des boutons, d'adolescents déjà sénils retournez d'ou vous venez reprennez avec vous tous vos jouets préférés (cadres articulés par Martinou)
Et surtout laissez vivre la Boillat! On pas besoin de vous!Et on se débrouille mieux sans vous et vos ouins-ouins...

mai 09, 2006 9:04 PM  
Anonymous SanA said...

@Vanefred

Lui, non (et encore, c'est à voir), mais dans ce cas, la direction l'est!
Un flic n'est pas un juriste :-)
Moi non plus, d'ailleurs...

mai 09, 2006 9:12 PM  
Anonymous HCL said...

Bonsoir à tous !

Un immense bravo pour le courage et la leçon d'humanité des Femmes en colère ! Quelques personnes ont réalisé l'exploit de faire parler de la Boillat dans toute la Suisse. C'est génial !

Puissions-nous tous en prendre de la graine.. et la Boillat vivra !

mai 09, 2006 9:14 PM  
Blogger vanefred said...

@sana

Loin de moi l'idée de le défendre mais n'oublie pas que les flics connaissent très bien les lois...

Ce pourri se promènait comme un gros dans les ateliers cette am.

J'aurais fais la même chose je pouvais vider mon casier...

mai 09, 2006 9:18 PM  
Anonymous Cayenne said...

@ Shreck

Tu n'iras pas m'user les sabots trop vite, demain au SIAMS après-demain au SIAMS et Vendredi au SIAMS.

Et en plus tu vourais que je me dépêche, mais oui!! et pui quoi, tu veux vraiment que j'écrase toute la famille à chtite fourmi
:-)))))

BOILLAT JE SUIS ENCORE, BOILLAT JE RESTERAI

Un peu comme toi Bristophe du Ricard, encore 1 et cela t'en fait 5 dan le ....

mai 09, 2006 9:28 PM  
Anonymous Anonyme said...

Ils veulent nous voler du BIC pour le faire à dornach!
Mais ça va être dur.....pour eux!

mai 09, 2006 9:31 PM  
Blogger Karl said...

J'ai supprimé un message insultant de "Vanefred".

Merci de faire attention à vos propos...

Et merci pour vos commentaires!

mai 09, 2006 9:33 PM  
Anonymous shreck said...

@ cayenne

alors mon fidèle on se retrouve demain tu ne va pas me laisser allé tout seul quand même.

shreck sans son âne c'est comme de funès sans bourvil hein âne-onyme de mes 2..

shreck te salue du bord de son marais

mai 09, 2006 9:38 PM  
Blogger chtite fourmi said...

@ Cayenne
Dis donc fais attention sous tes sabots y a pt'être une chtite fourmi t'ai rien fait moi... ;-)

mai 09, 2006 9:40 PM  
Blogger vanefred said...

@karl

Avec toutes mes excuses je me suis emporté

mai 09, 2006 9:43 PM  
Anonymous une femme en colère said...

Eh bien moi, j'ai passé une belle journée au SIAMS, je me suis fait une goutte de bon sang. Le but a été atteind on a parlé de la BOILLAT dans les médias. Merci à tous pour vos encouragements.

mai 09, 2006 10:19 PM  
Anonymous Une femme en colère said...

Les femmes en colère, c'est le top !

Chaque mardi soir, une bonne partie de franche rigolade, des idées à la pelle, des moments de réflexions, de remise en question, une énergie incroyable et ce qui est génial, c'est qu'on ne se fait manipuler par personne ! ça c'est de la dynamique de groupe

Merci les filles

mai 10, 2006 12:12 AM  
Anonymous bolet"x" said...

Silence on tourne.

mai 10, 2006 12:13 AM  
Anonymous une autre femme en colère said...

et bien je n'y étais pas siams mais ... j'ai pas bossé normalement parce que je pensais à ces supers nanas ... bravo à vous toutes !!! Bonne nuit

mai 10, 2006 12:24 AM  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour les copains :
Alors à là intérieurs des containers (pardon bureaux) il à apparue une forme de virus de camera cacher … hi hi hi hi hi hi hi hi … ça serai un concours de camera cacher pour Martimou ; quel belle surprise se on commence comme çà ; on va bientôt faire acheter la boillat pour faire un studio de cinéma grand production.
Et avec çà la suite çà serra la chasse aux rat quel gaspi je apporte des ce soir en cachette
Deux pièges a rat avec commande a distance et relient par satellite

Gros bisous a tous
Le directeur de la production usine2 Grand Métrage

mai 10, 2006 2:09 AM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home