lundi, mai 08, 2006

Au boulot, Karl, c'est lundi!

La Souris d'or

"Une voix pour la Boillat" a été nominé au concours de la Souris d'or! Pour la victoire éventuelle, rendez-vous le 18 mai 2006, à 17H, au salon Orbit-iEX (foire suisse des technologie de l'information et de la communication. Site Internet en allemand et en anglais, merci à ces grands communicateurs). Pour être sur place, il faut remplir une invitation, disponible sur le site.

Dans la catégorie "politique", "Une voix pour la Boillat" se retrouve face à 4 concurrents, choisis, me semble-t-il, pour couvrir l'ensemble de l'éventail politique.

A la droite très très à droite, nous avons commentaires.com, blog d'un donneur de l'eçons qui refuse à tout le monde, sauf lui, la possibilité de donner des leçons. Ainsi, sa première leçon sur la Boillat consiste à dire que même si la "stratégie" de Martinou n'est pas la bonne, elle est quand même la meilleure, parce que Martinou est un patron, et ceux qui ne sont pas d'accord, un bande de syndicalistes (pouah!), de journalistes (berk!) ou, pire que tout, des sentimentaux. Oui, une stratégie peut être erronée, mais qui sommes-nous pour en juger, nous explique l'auteur, sur un ton dont le paternalisme n'est pas sans rappeler certains courriers de Martinou.

Mais ce n'est pas tout, l'auteur s'est fendu d'un deuxième texte, le 15 février. La bonne vieille histoire de l'Etat qui ne doit pas se mêler d'économie, au point que l'auteur parle même de "Corée du nord" (il ne doit pas y passer ses vacances, pour tirer de telle comparaisons). Pourtant, lorsqu'il créé des normes antipollution, l'Etat se mêle d'économie. Lorsqu'il interdit la gestion déloyale aussi. Mais là, non. C'est trop vilain, que l'Etat aille "exiger des décisions contraires aux intérêts de l'entreprise". Bref, c'est très bien informé, et surtout ça vole haut, tellement haut que je n'aurai pas besoin de bêcher mon jardin cette année.

Le deuxième blog est celui de Ludovic Monnerat, de Moutier, et s'intitule Stratégie, prospective et infosphère. L'auteur est un militaire de carrière (il écrit qu'il est major) et travaille pour que nos soldats se sentent utiles durant leurs cours de répét', en leur montrant qu'ils ont des objectifs bien réels. Tâche ardue, donc.

Dans son article sur la Boillat, L. Monnerat, avouant son peu de connaissances en économie, fait preuve d'ouverture au lieu de s'enfermer dans des certitudes. Même si Karl n'est bien souvent pas du même avis que l'auteur (entre autres, ses commentaires manquent souvent de donner la profondeur historique du problème traité, et sont parfois franchement va-t-en-guerre... Une manière de défendre son emploi?), y compris dans le cas de la Boillat, force est de relever qu'au lieu de partir d'un point de vue préconçu et de déformer la réalité pour qu'elle y corresponde, il tente d'émettre un jugement au moyen de la documentation dont il dispose.

Le troisième blog, Rebell.tv, prend la forme de petites vidéos téléchargables. Comme c'est en allemand, Karl réserve son avis de francophone convaincu et limité. Pour le peu qu'il en a vu, ce blog (qui ne parle pas de la Boillat) propose un contenu intéressant, avec quelques éclats de rire en perspective.

Le dernier blog de la catégorie "politique", Swissroll, est le fait de quelqu'un dont le sentiment d'être dans le vrai est assez... vaste. Donc, il n'a pas toujours tort, le monsieur, mais on se pose parfois des questions. Il est l'auteur de quelques brèves remarques sur la Boillat, brèves mais pas fausses, dont les conclusions sont toutefois assez bizarres.

Conclusion: dans la catégorie "politique", on rencontre 5 blogs, dont 4 sont en français, et parlent tous de la Boillat. Le cinquième, suisse-allemand, n'aborde pas la question. J'espère donc que "Une voix pour la Boillat" gagnera ce concours, car il y a grand besoin d'informer nos amis suisses-allemands, et ce serait là une belle occasion!


Lettre ouverte

Françoise, auteure d'un commentaire reproduit dans l'"édito" du 18 avril 2006, a envoyé une lettre ouverte à différents médias. La voici:

Lettre ouverte à Martin Hellweg

C'est avec indignation que j'ai lu dans la presse de samedi dernier vos accusations au sujet de la soixantaine d'employés de la Boillat qui sont actuellement en arrêt maladie. Je fais malheureusement partie de ces employés, pour quelques semaines encore puisque vous m'avez licenciée, et ne peux donc pas laisser passer de telles accusations sans réagir. Qui, à part un médecin, a le droit de juger de l'état de santé d'une personne? De quel droit vous permettez-vous de remettre en question la validité de leur certificat médical?

Vous accusez ces gens, vos employés, d'avoir instauré une "équipe maladie" et d'entraver gravement la production du site de Reconvilier. Ces hommes et ces femmes, à qui vous voulez à tort faire endosser la responsabilité de la situtation catastrophique dans laquelle se trouve aujourd'hui la Boillat, je les connais, je les ai côtoyés durant de nombreuses années et je peux affirmer haut et fort qu'ils ne sont ni des profiteurs, ni des malades imaginaires. Ce sont tout simplement des êtres humains qui ne demandaient qu'à effectuer leur travail dans des conditions décentes, des êtres humains qui se sont battus de toutes leurs forces, avec toute leur énergie et leur détermination pour tenter de sauver une entreprise pour laquelle ils se sont investis depuis des années, une entreprise à laquelle ils s'identifiaient, une entreprise dans laquelle, jusqu'à votre arrivée à la tête de Swissmetal, ils avaient du plaisir et de la fierté à travailler, des êtres humains qui ont lutté pour sauver leurs places de travail dans un coin de pays qui est le leur et qu'ils aiment, pour que leurs enfants puissent avoir un avenir dans cette vallée de Tavannes qui vit principalement grâce à la Boillat.

Mais vous, M. Hellweg, avec l'aide de vos sbires, ces gens vous les avez délibérément cassés, brisés, broyés, réduits en miettes par vos pressions, vos bassesses, votre malhonnêteté, vos sarcasmes et autres mensonges. Et maintenant, non content des les avoir humiliés, détruits, eux, leurs familles et leurs proches, vous vous permettez de les fustiger, de leur faire porter la responsabilité de vos actes irresponsables ?

M. Hellweg, nous ne nous battons pas à armes égales. Vous avez le pouvoir et l'argent, nous avons notre courage et notre dignité, nous avons le soutien et le respect de toute une population. Mais, hélas pour vous, ces valeurs-là vous ne les connaîtrez jamais car pour cela il faut avoir un coeur.

La Boillat est en train de mourir, mais la Boillat un jour revivra car un tel fleuron ne peut tout simplement pas disparaître.

Françoise


Brèves

Nicolas Wuillemin a reçu un prix, au nom des Boillat, de la part de la Société jurassienne d'émulation. Pas de précisions sur le site de cette organisation, mais merci à eux pour leur solidarité!

Le Journal du Jura publie aujourd'hui une longue interview de Joseph Deiss, qui sera présent à l'ouverture du Siams. Dans cet article, J. Deiss laisse entendrs que sa sympathie va du côté des Boillat, même s'il nous ressert son refrain sur l'impuissance étatique. Dans la presse érgionale, il ne risque pas de s'attirer les foudres de l'UDC (Ueli Maurer ne devant pas s'intéresser de près au Juju et l'UDC régionale s'occupant activement, mais dans l'ombre).

44 Comments:

Anonymous Rigueur said...

Merci Françoise pour cette magnifique lettre!

Comme tu me connais, je me permets de te donner quelques commentaires suivants:

Certes, "nous ne nous battons pas à armes égales." Mais
--> Le pouvoir qu'a MH n'est qu'un pouvoir légalement retardé et mal fichu par rapport à l'avancée des criminels financiers.
--> L'argent qu'a MH n'est rien d'autre que l'argent des autres, l'argent volé.

La justice vivra!!!

LA BOILLAT REVIVRA!!!

mai 08, 2006 7:24 AM  
Anonymous paddy said...

Martin ne communique plus.
Horatio ne communique pas.
Rolf est muet.
Joseph s'en va.

C'est une stratégie?
Ou bien n'ont-ils plus rien dans leur manche?

Dans ce silence silencieux de haute facture, une fréquence parasite frissonne dans les boîtes à bon cœur. Ecoutez-la et murmurez aussi sa petite musique. Pas besoin de soliste pour cette artition-là, pas de jalousie et rien à apprendre, il faut juste connaître le refrain et le chanter ensemble, bien ensemble.

mai 08, 2006 8:57 AM  
Anonymous Marseille écoute radio galère said...

@ Fred de www.uzine3.ch

Toi mon gars, t'es au top, tes articles sur usine 3, rien à dire, chapeau bas, un sacré communicateur, et vive la poésie aussi, vivement demain, je suis pressée de connaître la fameuse nouvelle.
Et samedi soir à l'usine 3, que s'est-il passé? Shreck, fais-nous un petit signe, il semble que tu as quitté ton marais samedi soir, on aimerais bien savoir, et nous sommes bien trop loins pour questionner les copains.

Lola

mai 08, 2006 9:19 AM  
Anonymous jfbo said...

@Joseph Deiss

Quelques réflexions à chaud après lecture de l'interview du jdj.

Pourquoi continuez-vous de parler de simple conflit social en évoquant le désastre qui est en train d'arriver à la Boillat?

Comment pouvez-vous ignorer la prédation en cours, qui n'a rien à voir avec le conflit que vous décrivez.

Lorsque vous déclarez vouloir "favoriser des projets qui créent de la valeur ajoutée, donc des emplois", comment allez-vous vous y prendre alors qu'apparemment vous n'avez aucun moyen de favoriser le maintien de ceux qui existent!

A moins que vous considériez la valeur ajoutée dans le secteur secondaire comme ... secondaire?

Votre impuissance fait peine à voir!

mai 08, 2006 9:42 AM  
Anonymous buck fush said...

On n'a certes pas encore trouvé la solution définitive, mais le travail a repris, et c'est là l'essentiel.

Joseph Deiss, JdJ, à propos de la médiation.

La grève a fait peur à tout le monde, car c'est le seul moyen de pression, la seule arme dont disposent les Boillats. Elle remettait en cause le pouvoir des uns et des autres...

La médiation n'a rien résolu, mais au moins le spectre de la grève s'est éloigné. Le capital et ses alliés occasionnels (politiques et syndicalistes) peuvent souffler.

La situation pour les Boillats n'a pas changé, pire elle s'est détériorée. Mais qui s'en soucie?

mai 08, 2006 11:12 AM  
Anonymous paddy said...

J'ai longtemps partagé l'indignation vis-à-vis de l'impuissance déclarée par Joseph Deiss.
Mais en changeant de Joseph ou en mettant une Doris, il n'y a aucune chance d'arriver à quelque chose... Ça le fera pas.
En y réfléchissant un peu je me dis qu'il y a deux vérités possibles dans son aveu d'impuissance:

1) - il ne peut (lui-même) rien faire, parce que c'est un incapable, ou qu'il n'a pas la force, pas d'envie, de courage, ou de vision politique.
Si effectivement Joseph Deiss ne manifeste pas d'intention activement "courageuse", il en a le droit. Alors son rôle (comme celui des 7 autres conseillers fédéraux) est confiné dans l'exécution de consignes (les lois existantes) et non dans la direction (la conduite d'un pays.

2) - il ne peut rien faire parce qu'il n'y a (tout simplement) pas d'outil législatif à la disposition du politicien qu'il est (pas de structure de contrôle ou de loi à propos de ce type de situation)
Si nous nous appliquons à changer la donne, en fournissant l'outil (donner un mandat clair d'action dans ce sens), nous fournissons l'instrument manquant aux 7 nains.

C'est ainsi que chaque article de nos lois a été construit, puis soumis aux gouvernements successifs.
Ces articles ont été proposés par des lobbies, par des entités, qui avaient des moyens de pression divers, notamment financiers (l'obligation de construire des abris PC pour tous, la LAMal), ou un capital de sympathie certain (Stop FA/18, le moratoire nucléaire), ou bénéficiant d'un contexte de mode avantageux (les théories libérales privatisatrices, l'écologie).

Certaines tentatives ont réussi, d'autres pas.

Sans préjuger du bien-fondé ou de la sournoiserie des divers mouvement de pression, on peut dire qu'à chaque fois les diverses législations ont été mises en place sous une pression, et non grâce à une intention dirigeante.

Le Conseil fédéral et les gouvernements cantonaux ne dirigent pas, ils attendent que nous leur fournissions du grain à moudre, que nous leur changions les piles pour se mettre à bouger.
Pire que ça, certains s'emmerdent prodigieusement, si prodigieusement qu'ils préfèrent aider au démontage du mobilier qu'on leur a confié.

C'est le moment de leur donner (un tout petit peu) du boulot:

SIGNEZ La Pétition Boillat 2006

FAITES SIGNER La Pétition Boillat 2006

C'est là: http://berne.laboillat.ch

mai 08, 2006 11:34 AM  
Anonymous Zorro said...

"Au boulot, Karl, c'est lundi!"

Et oui Karl, un lundi qui ne commence pas trop mal pour les Boillat(s) si j'en crois le titre du LQJ de ce jour:
"La Société Jurassienne d'Emulation a remis samedi matin à Bienne, lors de son assemblée générale, son premier Prix de la culture aux ouvriers de la Boillat."

Ce qui me paraît digne d'intérêt, c'est le commentaire de Pierre Lachat, président de la Société:
" La lutte ouvrière, un acte culturel? Sans doute, si l'on considère la définition de la culture selon l'Organisation des Nations-Unies pour l'éducation, la science et la culture (l'UNESCO), pour qui elle «englobe, outre les arts et les lettres, les modes de vie, les droits fondamentaux de l'être humain, les systèmes de valeur, les traditions et les croyances». C'est cette «culture au quotidien», que l'Emulation entend récompenser avec ce tout nouveau prix, que ses responsables attribueront lorsqu'ils le jugeront «opportun».

Bravo à la Société jurassienne d'Emulation pour ce choix courageux!
Sur le lien, une partie de l'article. Qui peut mettre l'article dans son entier? Merci.
http://www.lqj.ch/index.asp?httpStrActualite=lundi2.txt&jourclique=

Et comme vous tous et toutes je souhaite que le blog "une voix pour la Boillat" soit récompensé par "la souris d'or"!
Au fait, l'or c'est mieux que le laiton?

@buck fush, 11:12 AM
"... La situation pour les Boillats n'a pas changé, pire elle s'est détériorée. Mais qui s'en soucie?"
Plein de gens j'espère; ceux qui bloguent, ceux qui pétitionnent, ceux qui saisissent les données, ceux qui bossent encore, ceux qui sont (hélas) licenciés, ceux qui sont en arrêt maladie, ceux de l'uZine 3, les femmes en colère, ceux qui oeuvrent dans l'ombre, ceux que j'oublie... "C'est très beaucoup de monde" comme dirait mon petit-fils, et c'est tant mieux!

Courage et bonne semaine à tout le monde (sauf aux méchants de SM évidemment!).

mai 08, 2006 11:34 AM  
Anonymous shreck said...

@ au gros malin

oui il y a un gros malin qui creuve les pneu et qui casse les antenes a plein d'air arrete ton char c'est moi qui en prend plein la gueule l'inteligence a toi ne va pas te tuer ....alors môsieur le gros malin il y a d'autre moyen que ta connerie pour communiqué si tu passe par hasard près de mon marais je te l'expliquer.

mai 08, 2006 11:57 AM  
Anonymous Anonyme said...

@buck fusch

"La situation pour les Boillats n'a pas changé, pire elle s'est détériorée. Mais qui s'en soucie?
"

N'aurait-il pas mieux valu s'en soucier avant de lancer deux grèves assassines et destructrices?



@shreck

"oui il y a un gros malin qui creuve les pneu et qui casse les antenes a plein d'air"

Oo quand la dignité des Boillat éclate sous son vrai jour! :-)

mai 08, 2006 12:24 PM  
Anonymous shreck said...

@ âne-onyme

t'es encore plus malin que le"gros malin"

mai 08, 2006 12:41 PM  
Anonymous Anonyme said...

Schreck est un Boillat et c'est lui le premier à trouver que c'est une connerie. Il ne faut pas confondre un creveur de pneus imbécile avec les Boillat. Il ne faut pas non plus accuser sans preuves. Heureusement que les voleurs de billettes se sont fait épingler, vous auriez beau jeu d'accuser les Boillat d'être des voleurs.
Quand à la grève personne ne doutait que ça ferait mal.Mais je puis vous garantir que ça fait mal des deux côtés. Il n'y a cas voir la gueule de certains larbins.

mai 08, 2006 12:53 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Schreck
T'as bien fait de mettre les choses au point. Pas de soucis, on sait faire la différence entre Schreck et un inconnu pas malin.

mai 08, 2006 12:56 PM  
Anonymous shreck said...

@ anonyme

si tu enlève le c de mon nom se serrai mieux stpl merci:))

mai 08, 2006 1:02 PM  
Anonymous Anonyme said...

Shreck
Excuse moi mon grand, c'est la fatigue du week-end et je suis pas Einstein.:-)))

mai 08, 2006 1:04 PM  
Anonymous shreck said...

@ tous

ah au faite je vous salue du bord de mon marais j'avais oublié dans l'enèrvement mille excuses...bonne journée a tous

mai 08, 2006 1:07 PM  
Anonymous shreck said...

@ anonyme

si tu es celui que je pense on t'as pas vu ce week-end ta tout loupé

je te salue du bord de mon marais

mai 08, 2006 1:09 PM  
Anonymous troll et bus 2 said...

@ âne-onyme

Une grève destructrice ??

Couillon-ne de oui-oui que t'en es un-e.

Le grève a été déclenchée et soutenue par des gens manifestement plus intelligent que toi.
Ls destruction a recommencée dès le retour du Rigi avec l'aide de Gfeller et Hirschi.

N'essaie pas d'inverser les rôles.
Si tu as tant de choses qui te font soucis, commence par te demander pourquoi tu es un-e des seul-e beufiot-e à penser à l'envers.
Tu me diras qu'être pro- Bouchyègre s'est automatiquement parler et comprendre à r'bours.

A la niche,l'avocat du Diable !

mai 08, 2006 1:10 PM  
Anonymous Anonyme said...

Aujourd'hui Le titre SM se vend bien. Environ 50000 titre vendus ce matin. A 17 balles on approche du million de francs. Est-ce le début des soldes???

mai 08, 2006 1:13 PM  
Anonymous shreck said...

@ troll et bus 2

ne te fatigue pas mon pote parle plutôt de la matière qui part pour la germanie parce que nous avons plus les ressources humaines pour la tréfiler merci Martinasse merci Wilmaaaaarde pour les foutu a la porte

de bleu il me manquait se blog

je te salue du bord de mon marais

mai 08, 2006 1:16 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Shreck
Tu me mets du baume au coeur, mais parfois la famille passe avant l'usine.

mai 08, 2006 1:18 PM  
Anonymous shreck said...

@ anonyme

on ne peu pas "tirer" a toutes les cordes:))

je te salue du bord de mon marais

mai 08, 2006 1:24 PM  
Blogger un voisin said...

@ shreck
Heureux de te relire sur le blog!

@ tous les Boillats
Bien en pensées avec vous. Ce que vous vivez au quotidien est extrêmement difficile. La lettre de vos commissions a permis de remettre l'église au milieu du village ... Nous espérons tous que les temps meilleurs viendront prochainement.

@ Vanefred
Bonne chance !

mai 08, 2006 1:25 PM  
Anonymous bloggeur fou said...

@ Vanafred
et à tous ceux qui subissent l'imbécilité de SM,

mes meilleurs pensées vous accompagnent.

Que Dieu vous soutienne tous

mai 08, 2006 1:33 PM  
Anonymous idéaliste incurable said...

@vanefred

13:35 PM, voilà les cinq premières minutes sont passées. Je pense à vous, Dieu vous garde.

mai 08, 2006 1:38 PM  
Blogger vanefred said...

a tous...Merci pour les mots d'encouragement que nous avons lu sur ce blog.
mon mari a repris le travail à 13h30 aujourd'hui et je peux vous dire qu'il était nerveux.Je suis fière de ce qu'il a fait. cela n'a pas été facile tous les jours pour notre famille mais nous ne baisserons pas les bras.
A tous les Boillats...
Merci pour ces discussions que nous partsageons à luzine 3.Cela nous réconforte et l'on se sent moins seul.
Merci aussi à Fred pour son soutient...
Bonne journée à tous.
L'épouse de Vanefred vous salue

mai 08, 2006 1:42 PM  
Anonymous Anonyme said...

pauvre petit vanafred je te pleind mais si tu savais comme je te pleind

mai 08, 2006 1:47 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ Françoise

Lettre magnifique et puissante, pas parue ni dans 24 Heures ni dans Le Temps aujourd'hui, si les médias avaient un minimum d'éthique, ils publieraient un tel document sur une pleine page. je vais relancer par téléphone le peu de journalistes que je connais.

@ shreck

très sympa de vous retrouver sur le blog ! vos messages manquaient beaucoup, vous avez apparemment retrouvé plein d'énergie au bord de votre marais !

@ paddy 11:34

tout à fait d'accord avec votre analyse, ni les outils législatifs nécessaires, ni la capacité politique de monter au front, la collégialité de nos gouvernants étant aussi un frein qui fait taire bien des initiatives et des idées intéressantes. Donc à la société civile de se battre, en dépit de certains échecs: car il me semble que nous sommes aussi trop frileux et souvent un peu lâches, pas assez organisés, pas assez révoltés, il n'y a pas de véritable front commun.
D'où l'unité que les Boillats doivent maintenir.
Courage à tout le monde!

mai 08, 2006 2:10 PM  
Anonymous Cayenne said...

@ Shreck

Salut copain, je te telephone un peu plus tard!

@ Françoise

Félicitations, c'est aussi aux autres d'en prendre plein la gueule

@ Au gros malin

"Gros malin, petite cervelle"

BOILLAT JE SUIS ENCORE, BOILLAT JE RESTERAI

mai 08, 2006 2:17 PM  
Anonymous Fred said...

@ marseille écoute radio galère de 9h19

Entièrement daccord avec toi, il est vraiment cool ce Fred, hihihi...

Non plus sérieusement, je suis content que vous appréciez ma prose, et mes p'tits coups de gueule, j'accepte aussi les critiques constructives, c'est important pour avancer.

Et trop content d'avoir des news de Marseille,vive l'OM, la cannebière, l'accent du midi, les cygales, et j'en passe, et des meilleures, connais-tu notre marseillais à nous, Yves Orville? Il intervient sur radio galère pour les Boillat régulièrement sur les ondes et suit le conflit, et il lit le Blog, salut Yves, et bravo pour ton engagement.

Ce matin, il faut le dire, une délagation de l'uzine3 à fait une rencontre très constructive à eut lieu avec Mr Torti, le maire de Reconvilier, Mr Bernard Füeg, un peu l'agent 202 de Reconvilier, en version super sympa.
Cette rencontre a pour but de coordonner un certain nombre de choses, et nous sommes très contents de voir l'engagement des autorités communales dans la lutte des Boillat, bravo messieurs.

Demain nous rencontrons les commissions, pour voir ensemble quelques points pour la suite, si cette rencontre est aussi constructive que celle d'aujourd'hui avec les autorités municipales, gageons que la future dynamique mise en place du côté de Reconvilier va booster sec la cause des Boillat.

Et pour ta demande à Shreck, je crois que c'est à lui de décider de répondre ou pas, mais bon, il s'agit juste de quelques fioritures.

Quant à ce Monsieur, surnommé plein d'air, je suis allé le voir la semaine passée, et le dialogue fut plutôt sympathique, seule ses abeilles en voulaient à ma peau, deux on choisi le suicide, mais leur maître ne semble pas aussi Kamikaze, il a ses idées, je ne les partage pas mais les respecte, et crever des pneus (un seul au fait, selon mes infos, pour pouvoir changer avec la roue de secours, même méchants, ils sont super gentils ces Boillat...) et plier une antenne, ce n'est peut-être, même certainement pas la bonne solution, mais bon, que l'auteur juge lui-même son acte, dans SA situation, il ne reflète pas du tout les 300 autres Boillat en lutte...

Et puis excusez-moi, mais LE pneu crevé à Mr "plein d'air" (???) C'est peut-être une manière déguisée de lui laisser un p'tit message, mais bon je ne pense pas que celà va réellement contribuer à faire descendre la pression, l'autre...

Et si t'as besoin d'un p'tit coup de main pour changer ta gomme, tu sais ou m'appeler cher ami. On te mettra des ailes à la place, par les temps qui courrent, tu sembles plus habile à plâner dans ton monde qu'à manoeuvrer sur terre...

Amicalement tout de même

Fred

mai 08, 2006 2:22 PM  
Anonymous Fred said...

@ Cayenne

Tape-en 5 mon pote, et passe à la 3 pour boire le jus de l'amitié, et faut qu'on cause piano, et aussi de tellement d'autres choses, trop beau de te revoir sur le Blog, c'est l'AIR du large qui te ramène?

Salutations à ta p'tit femme et tes mioches, et à +

mai 08, 2006 2:30 PM  
Anonymous Cayenne said...

@ Fred

C'est la connerie de certain

Et les valeurs des autres

A+

mai 08, 2006 2:37 PM  
Anonymous shreck said...

@ oignon rouge
@ voisin

loin des yeux mais pas du coeur amicalement a vous

@ tous

et pour le siams une tite visite .... shreck arrive tremblés
:(( mon marais est vide j'ai besoin de le remplir alors tenez moi au courant

shreck vous salue du bord de son marais

mai 08, 2006 3:21 PM  
Anonymous Anonyme said...

L'action Swissmetal caracole maintenant à CHF 17.50.

Encore une augmentation de 2.34%...

A mon avis... c'est pas un prix soldé!

mai 08, 2006 3:33 PM  
Anonymous shreck said...

@ lola

t'es qui toi? sais-tu seulement pkoi on m'appel shreck alors lit bien et tu comprendra

je ne partage rien avec les gents que je ne connait pas je vit au bord de mon marais et je défend a qui quonque de venir me déranger
pour gagner mon amitié il faut avoir fait ses preuves alors te parler de la soirée de samedi tu rêves tu me parle toi de tes soirée marsaillaises non! bon alors pose pas de questions .....

ah ah ah je t'es bien eut je plaisante:)) une soirée de folie même sur la cannabière il n'y en a pas comme ça hein les potes du jamais vue a la 3 pis ce MEYER quel homme aussi fou que moi!!!!!

je te salue pas de la GRANDE BLEUE mais du bord de mon marais

mai 08, 2006 3:36 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Un utilisateur anonyme
mai 08, 2006 3:33 PM
On fait remonter le cours avant la clôture avec quelques transactions, " 17.75 "

mai 08, 2006 5:41 PM  
Anonymous Anonyme said...

Y a un problème sur le blog? Quel est ce long silence?

mai 08, 2006 11:01 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Shreck

Oui, on viens de te voir en photo avec des amis dans les archives de www.uzine3.ch, trop cool ton tatouage, et t'en a d'autres???

Nous sommes au balcon maintenant, le mistral est très léger et il fais encore bon, et je vois la grande bleue et les reflets de la lune, comme tu dis, c'est beau, et l'eau ça calme, marseille vous salue.

@ Fred, alors oui on est de plus en plus de fans ici, et je ne connais pas personnellement Yves mais je le trouves trop cool dans ses émissions, il est d'une humanité profonde et communicatrice. Comme tu le commais personnellement, transmets-lui des gros bisous d'une fan marseillaise.

Lola

mai 08, 2006 11:24 PM  
Anonymous Grand-mère said...

Belle lettre de Françoise.
Vous avez vu les pages 5 et 11 du Quotidien jurassien ? Alors ne dites pas que plus personne ne se soucie des Boillat!
Et pour répondre à l'anonyme de 12.24 je lui dirais que si les grèves n'avaient pas eu lieu, La Boillat aurait déjà été complètement vidée et ses ouvriers tous remerciés. Et tout cela en catimini, sans que personne n'y prête attention. Tandis que là, on n'a pas fini d'en parler. Bon, ça n'arrange pas les affaires des Boillats, mais on ne sait jamais, il faut garder espoir et se dire que le combat, de toute manière, n'aura pas été vain.
Allez, courage ! Grosbeks à tous.

mai 08, 2006 11:53 PM  
Anonymous shreck said...

@ lola

y en a d'autre des tatoo
quand tu m'invite au bord de la grande bleu?
moi triste mon marais tout petit.
au vieux port de marseille ave le pastis cool alors quand?

shreck te salue du bord de son marais

mai 09, 2006 12:05 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ Shreck

Et Ben dis donc le Shreck, faut juste te préciser une chose (bien prononcer les e, important).
J'ai soixcente-dix ans, mais bon je suis jeune dans mon coeur, sacré petit galopin va.
Moi si je viens au bors du marais, je puis y tenter les bains de boue, peut-être que ça va me faire perdre 30 berges?
Mais bon il faudra la tremper quelque temps la mèmère...

Allez, moi je finis ma tizane et au dodo

Bonne nuit les amis

La marseillaise

Lola

mai 09, 2006 12:24 AM  
Anonymous Dardevil said...

Moi j'ai un étang, ça compte aussi ? Je peux venir à Marseille ?

mai 09, 2006 12:36 AM  
Anonymous shreck said...

@ lola

quand bien même il n'y a pas d'age pour former une amitié

marseille son port la grande bleue
les cigales le rêve hein alors quand?

mai 09, 2006 12:38 AM  
Anonymous DART VADOR said...

bristoph de la gaule ne sait plus quoi faire si si je vous dis y a même des camréra de surveillance sous les bureaux a la 2 et si vous le croyé y a photo a l'appuit
eh les gaulois vous vous foutez de la gueule de qui tu veut ma gueule en photo eh ben je vais te la donner je vais même te la tatouer

MINABLE PETIT MINABLE

mai 09, 2006 1:36 AM  
Anonymous Intelligence économique said...

@ paddy

On aimerait qu'en Suisse, des parlementaires nationaux et des conseillers fédéraux réfléchissent comme ils le font en France.

Nous avons des penseurs vaillants dans nos grandes écoles, capables de dresser une veille efficace sur notre économie et sur nos secteurs industriels forts mais sensibles.

Il manque des politiques pour en donner le feu vert. Il faut pour cela un peu d'investissement en hommes. Il faut surtout de la bonne volonté à hâter la conscientisation sur les problématiques engendrées par la pratique de la concurrence sans règles, et des prises libres de participation aux financements des projets industriels qui sont de véritables prises du pouvoir global et qui se soldent par des holds up.

Voici un article, un peu long, mais qui donne une idée de ce qui attend l'industrie suisse.
La situation helvétique n'est pas recensée. Lorsque ce sera fait, on pourra dire que notre économie n'a tenu que par le commerce de l'argent. Les banques et le secret bancaire helvétique. Et même ! ce commerce finira par péricliter tôt ou tard, car les clients fortunés se tourneront vers des prestataires aux qualités multiples. Dans ce secteur. D'autre part, il est à parier que l'ère de l'investissement dépôt et les obligations seront préférés aux marché boursier, trop incertain et saturé avec le temps.

L'article sera sur le blog demain matin sans autre commentaire.

mai 09, 2006 4:21 AM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home