mercredi, mai 31, 2006

Départs

Mise à jour: Apéro à 17H chez Zaza (à la Lingotière donc). Chacun amène ses chips et autres olices, Zaza vend les boissons à prix coûtant. Chacun est le bienvenu!


Aujourd'hui, ce sont de nombreux Boillat qui vont quitter, contre leur gré, leur usine, suite à leur licenciement. Avec le retour des cadres de Dornach et des kapos, après 2 jours d'endoctrinement, la direction de Swissmetal va certainement profiter de l'occasion pour tenter d'écraser ceux qui restent.

"Un Voisin" a, pertinemment, rappelé la réponse du Conseil fédéral (le 17 mars 2006) à une interpellation du Conseiller national Jean-Claude Rennwald (déposée le 30 novembre 2005). Citation de la réponse: "La société Swissmetal a communiqué qu'une quarantaine d'emplois sur 320 à Reconvilier disparaîtront prochainement et en tout 80 d'ici 2010".

A ce propos, le Journal du Jura publie aussi un article, dans lequel Philippe Oudot relève que Swissmetal a refusé aux licenciés de suivre des cours de formation organisés par l'ORP, durant leur période de dédite.

De plus, l'idée d'un apéro chez Zaza (les initiés sauront donc où) a été lancée sur le blog. Aux Boillat de voir qu'en faire.

Karl n'aime pas se lancer dans l'exercice qui va suivre, mais le fait quand même (aïe!), et espère que ce n'est pas insoutenablement mauvais (Karl avait-il bu un verre de trop, au moment de faire son "édito"? Allez savoir ce qui lui passe par la tête, des fois)... Mais sinon, que dire? Et que faire? Nous sommes tous, je crois, émus et tristes face à la mise en oeuvre du massacre perpétré contre les Boillat. Donc, voici la contribution de Karl:

Licenciés, licenciés
Mis dehors, jetés
Et qu’ont-ils fait, ces révoltés?
Travaillé, travaillé,
Travaillé encore, dans le bruit, dans la chaleur
Haut les cœurs!

Elle a une âme, la Boillat
Qu’on nous dit
Elle vit
Mais là?
Elle pleure, blessée.

De tout coeur avec vous les Boillat, ceux qui partent, comme ceux qui restent. A tous, Karl souhaite le meilleur des avenir, dans la nouvelle Boillat ou ailleurs.

Nous nous battons pour la victoire.

99 Comments:

Anonymous Rigueur said...

Il faut interpréter votre départ forcé de LA BOILLAT comme:
- une délivrance
- une libération.

Utilisez le caractère forcé, contre votre gré, comme force motrice pour construire un monde meilleur pour nos enfants.

En pensée avec vous tous!
Bonne journée!

mai 31, 2006 7:23 AM  
Anonymous Anonyme said...

La rage remonte d'un cran. Il faudra bien qu'un jour ils paient ces S.....Nous ferons tout pour, avant de nous faire ejecter a notre tour. Ne pas oublier que tous le monde se fera virer, des arguments plus frappants deviennent necessaire. A Reconvilier SM sera toujours en pays ennemi, et nous avons l'avantage du terrain. On peut faire Ch... pendant longtemps si il le faut.

mai 31, 2006 7:26 AM  
Anonymous jfbo said...

Quid du plan social "exigé" par UNIA pour les 90+ licenciés?

mai 31, 2006 7:29 AM  
Blogger larissa said...

pour vous amis,frère,beau-frère,soeur,belle-soeur,homme,femme,vous ouvriers de la Boillat qui vous vous battez depuis si longtemps je suis avec vous,nous sommes avec vous.......

Jamais une statue ne sera assez grande
Pour dépasser la cime du moindre peuplier
Et les arbres ont le cœur infiniment plus tendre
Que celui des hommes qui les ont plantés
Pour toucher la sagesse qui ne viendra jamais
Je changerai la sève du premier olivier
Contre mon sang impur d'être civilisé
Responsable anonyme de tout le sang versé

Fatigué, fatigué
Fatigué du mensonge et de la vérité
Que je croyais si belle, que je voulais aimer
Et qui est si cruelle que je m'y suis brûlé
Fatigué, fatigué

Fatigué d'habiter sur la planète Terre
Sur ce brin de poussière, sur ce caillou minable
Sur cette fausse étoile perdue dans l'univers
Berceau de la bêtise et royaume du mal
Où la plus évoluée parmi les créatures
A inventé la haine, le racisme et la guerre
Et le pouvoir maudit qui corrompt les plus purs
Et amène le sage à cracher sur son frère

Fatigué, fatigué
Fatigué de parler, fatigué de me taire
Quand on blesse un enfant, quand on viole sa mère
Quand la moitié du monde en assassine un tiers
Fatigué, fatigué

Fatigué de ces hommes qui ont tué les indiens
Massacré les baleines, et bâillonné la vie
Exterminé les loups, mis des colliers aux chiens
Qui ont même réussi à pourrir la pluie
La liste est bien trop longue de tout ce qui m'écœure
Depuis l'horreur banale du moindre fait divers
Il n'y a plus assez de place dans mon cœur
Pour loger la révolte, le dégoût, la colère

Fatigué, fatigué
Fatigué d'espérer et fatigué de croire
A ces idées brandies comme des étendards
Et pour lesquelles tant d'hommes ont connu l'abattoir
Fatigué, fatigué

Je voudrais être un arbre, boire à l'eau des orages
Pour nourrir la terre, être ami des oiseaux
Et puis avoir la tête si haut dans les nuages
Pour qu'aucun homme ne puisse y planter un drapeau
Je voudrais être un arbre et plonger mes racines
Au cœur de cette terre que j'aime tellement
Et que ces putains d'hommes chaque jour assassinent
Je voudrais le silence enfin et puis le vent

Fatigué, fatigué
Fatigué de haïr et fatigué d'aimer
Surtout ne plus rien dire, ne plus jamais crier
Fatigué des discours, des paroles sacrées

Fatigué, fatigué
Fatigué de sourire, fatigué de pleurer
Fatigué de chercher quelques traces d'amour
Dans l'océan de boue où sombre la pensée

Fatigué, fatigué

mai 31, 2006 8:03 AM  
Anonymous Anonyme said...

Si on continue comme maintenant, un jour nos enfants vont tous casser et ils auront raison.

mai 31, 2006 8:13 AM  
Anonymous Anonyme said...

A LARISSA

Merci Larissa de ton splendide message.

Ton humanisme t'honore au plus haut degré.

Tu exprimes si bien tout ce que nous ressentons face à ce monde de lâches et d'hypocrites de la politique et de tous ces criminels et de ces dégénérés la finance.

Nous avons la chance d'habiter dans un pays où le peuple peut changer le cours des choses et de l'histoire et pourtant malgré tout le mal qu'on lui fait, il reste muet et amorphe.
Pourquoi les honnêtes citoyens de ce pays ne réagissent-ils pas ?
Ils ont pourtant le pouvoir de la masse, face à tous ces prédateurs et autres requins.
Attitude bien incompréhensible. Espérons, qu'un jour, le peuple se réveillera et sortira de son cauchemar et de ce monde d'injustice !

Tristesse

mai 31, 2006 9:10 AM  
Anonymous Un fribourgeois said...

Bien en pensée avec celles et ceux qui devront quitter la Boillat aujourd'hui. J'imagine combien ça doit être difficile de quitter cette grande famille pour laquelle vous avez tout donné.

Malgré tout, je vous souhaite que ce ne soit pas seulement un départ emprunt de tristesse, mais surtout un départ dans une nouvelle vie professionnelle où vous serez reconnus à votre juste valeur et où les termes "pressions" et "mobbing" ne seront plus que des souvenirs.

Bien à vous...

mai 31, 2006 9:14 AM  
Anonymous oignon rouge said...

Les larmes montent, de rage, de révolte, de tristesse....

De tout coeur avec vous, tous les Boillats, avec vos familles aussi.

Nous pensons à vous très fort.

mai 31, 2006 9:59 AM  
Anonymous idéaliste incurable said...

@tous

Je ne trouve aucun mot pour vous parler, et surtout vous parler juste. Alors, je ne dis rien, je n'écris rien.

Je me manifeste néanmoins sur le blog pour que vous sachiez que je suis là, que je pense à vous à chaque minute, que je saisirai toutes les occasions de vous manifester ma solidarité.

Vous tous bloggeurs et bloggeuses vous êtes sûrement comme moi, tristes et sans savoir que dire et que faire. Alors, juste un petit post pour donner à voir que nous sommes toujours là.

Dieu vous garde.

mai 31, 2006 10:03 AM  
Anonymous Grand-mère said...

Lu la réponse du Conseil fédéral à l'interpellation de J-Cl. Rennwald. C'est lamentable ! On dirait un message électronique pré-enregistré, adaptable à toutes les sauces. Quelle honte ce conseil fédéral à la botte de la grande finance, ce conseil fédéral qui n'agit que pour des broutilles, ce conseil fédéral qui ne défend plus rien que des intérêts financiers, ce conseil fédéral juste capable de faire des ronds de jambe, ce conseil fédéral qui se laisse quotidiennement piéger par l'UDC, ce conseil fédéral totalement coupé des réalités, ce conseil fédéral qui se gargarise de paroles creuses pour masquer son impuissance, ce conseil fédéral incapable de remettre l'église au milieu du village et les salauds, les tricheurs de haut vol à la porte...vous savez où ça finit ça, Messieurs les politiciens? Relisez donc les livres d'histoire, de la plus ancienne à la plus récente: ça finit dans la révolte, la révolution, le chaos. C'est ça que vous voulez ? Non ? Alors remuez-vous, et vite avant qu'il ne soit trop tard!
Et toutes mes affectueuses pensées vont à ceux qui ont été méprisés, menacés, jetés, par des des voyous sans foi ni loi.

mai 31, 2006 10:05 AM  
Anonymous Anonyme said...

Fatigué des méchants tueurs de baleines ?
OK d'accord.

Maintenant voici ma question:

Quand tu vas faires les courses tu préfères acheter un produit confectionné selon
des règles éthiques et écologiques mais forcément plus cher, ou alors tu préfères acheter un produit beacoup moins cher.


Nous sommes tous responsables de ce système. C'est trop facile de critiquer les grands mechants....mais nous ? que faisons nous ?
Un autre exemple de contradiction que nous
vivons au quotidien et qui à des consenquenes énormes:

On critique la délocalisation industrielle en Chine car cela nous fait perdre nos emplois. Presque tous les salariés sont d'accord avec ça. Soit.
Maintenant voici ma question:

A Noël, pour vos enfants vous acheter un cadeau fabriqué en Suisse (si si ça existe mais c'est cher ) ou un cadeau pas cher fabriqué en Chine ?
Allez-y répondez honnetement !!!


Bref, on est tous responsables....achetons
citoyen. Parfois c'est même pas une question d'argent mais juste de se poser la question....pourquoi je choisis ce produit plutôt que celui-ci...

mai 31, 2006 10:36 AM  
Anonymous Stylo Bic said...

TIC - TAC - TIC - TAC -TIC -TAC

mai 31, 2006 10:44 AM  
Anonymous Crayon said...

@ stylo bic
Tu as mauvaise mine !

mai 31, 2006 10:46 AM  
Anonymous prof y troll lll said...

Attention BIC les machines enlevées à la Boillat ne retourneront pas ailleurs.
En effet ces vénérables Schumag sont vieilles et fiables mais elles ne supporteront pas un déménagement. De plus même si cela était possible une machine en démontage sur un camion ou en remontage ne produit pas, donc perte importante de production. Alors BIC ne vous laissez pas endôôôôrmir mais réagissez alors qu’il est encore temps.
A bon entendeur salut.

Tic-Tac Tic-Tac Tic-Tac

mai 31, 2006 10:47 AM  
Anonymous bloggeur fou said...

@anonymous 10h36,

bien sûr que nous achetons en Chine, en Inde ou ailleurs. Mais le problème de la Boillat n'est pas là:

Ici, il n'est pas question délocalisation pour des raisons économiques, mais de la destruction d'une entreprise profitable sans motif rationnel.

Ce serait trop long de refaire toute l'histoire du groupe, tout a déjà été expliqué en long, en large et en travers sur ce blog et les autres sites se rapportant à la Boillat (tous en lien et faciles d'accès!).

Si vous avez un réel interêt pour ce qui se passe en ce moment chez Swissmetal, je vous conseille vivement de prendre un moment pour surfer et découvrir ce qui s'y trame et qui est franchement révoltant.

Meilleures pensées à tous et que Dieu vous soutienne.

mai 31, 2006 10:54 AM  
Anonymous Poivre et Sel said...

@ tous

Apéro canadien chez la Zaza

Ce soir dès 17h, rendez-vous à la Lingotière pour une verrée.

Chacun apporte les chips et les olives et la Zaza vends les boissons à prix coûtant.

Tout le monde est le bienvenu.

C'est l'occasion de passer encore un bon moment tous ensemble.

N'hésitez pas à faire passer l'info à tous les potes

mai 31, 2006 11:06 AM  
Anonymous général guisan said...

Attention,

Cher malade Boillat, SM envoie un psy à votre chevet. Mais pas de soucis, c'est pour votre bien !

Martinou est sensible à votre détresse...
Gros Boeuf !

mai 31, 2006 11:38 AM  
Blogger larissa said...

@ utilisateur 10h36

tu sais j'ai trouvée ces paroles de chanson tellement belle et juste il ne faut non plus pas toujours tout prendre a la lettre, j'ai vécue la grève, j'ai vécue, la colère, la crise de couple,les larmes de mon homme, de ma famille, de mes amis,j'étais en plein dedans, j'ai aussi faili tout bousiller car j'en ai vraiment eue marre,pour finir j'ai ouvert mes yeux et mon coeur, et j'y ai trouvé des gens fabuleux, des personnes qui vivaient comme nous, qui n'arrivais plus a payer leur facture, qui a chaque paroles a la radio pleurais, ensuite j'avoue mon homme a trouvé un travail, et le moral est remnter,mais je voyais la peur et la tristesse dans les yeux de ses gens que j'ai appris a aimer, alors je me suis dit ne les laisse pas tomber,bat toi avec eux même si c'est dur même si des jours on n'y croit plus,mais je me suis battu et je me battrai encore et encore pour les gens que j'aime.
a toutes ces personnes je dit merci oui merci de m'avoir fais découvrir l'amitié et la solidarité.

et pour finir une phrase que j'aime bien......

Les avis c'est comme les trou du cul tout le monde on a un.....

mai 31, 2006 11:48 AM  
Anonymous jfbo said...

@larissa

Merci Madame.

mai 31, 2006 12:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

Bourse aujourd'hui rien ne bouge sur UMS. Que se passe-t'il?

mai 31, 2006 12:01 PM  
Anonymous zorro le renard said...

bien jouer pour la chanson de Renaud larissa.. très très bonne chanson..

mai 31, 2006 12:05 PM  
Anonymous Stylo Bic said...

TIC -TAC - TIC - TAC -TIC - TAC

mai 31, 2006 12:43 PM  
Anonymous expatrié said...

@anonyme 10h36
"A Noël, pour vos enfants vous acheter un cadeau fabriqué en Suisse (si si ça existe mais c'est cher ) ou un cadeau pas cher fabriqué en Chine ?
Allez-y répondez honnetement !!!"


À Noël, j'offre du temps à mes enfants. Toute l'année, je les aide a me faire grandir. Bien qu'habitant à l'autre bout de ce petit pays, ils savent ce que "Boillat" veut dire.

J'espère en les voir devenir des êtres humains à part entière et non ce substrat réducteur qu'est le "consommateur", responsable ou non.

@Larissa
Drôle de journée, hein? Amitiés.

@les ex, futur-ex et ex-futur... etc.
Boillat tu étais, Boillat tu es, Boillat tu resteras.

@Martinou, ses copains et ses Kapos
L'air sera plus pur quand tu cessera d'en usurper ta part.

mai 31, 2006 1:06 PM  
Anonymous expatrié said...

j'oubliais...

@Sami
Alors cette "chournée", tu la classe dans le comique ou l'ironique?
Et mon mépris que je crache à ta face de pense-petit, tu le classe dans le vocabulaire nazi-pas-korrekt?
En fait, le plus à plaindre, c'est ton miroir qui n'a d'autre choix que de te singer tous les matins.
(wouaïe za z'est pas korrekt, hein?)

mai 31, 2006 1:09 PM  
Blogger larissa said...

@ expatrié

oh oui drôle de journée, journée de merde, journée de tristesse, journée de colère,journée de haine envers certaine personnes, envers la vie qui des jours nous bousille en quelques secondes.

mai 31, 2006 1:17 PM  
Anonymous shreck said...

@ tous


Quand un homme naît ici-bas, je vois ses parents ivres de joie se congratuler et annoncer à grands cris l'événement. Quand un homme meurt à la vie d'ici-bas, je vois les parents consternés porter sur leurs visages et leurs vêtements les signes d'une désolation épouvantée. Le meilleur enseignement concernant l'inconséquence humaine est ainsi donné a ceux qui ont un esprit pour réfléchir. Notre race humaine désire la vie et fuit la mort. Or, qu'est-ce que naître ? C'est entrer dans le champ d'où l'on ne peut sortir que par le chemin de la mort, unique issue, commune aux justes et aux injustes, aux croyant et aux incrédules. Qu'est-ce que mourir ? C'est renaître à la Vie Eternelle. L'homme qui meurt retourne à l'éternelle source de l'existence permanente C'est alors que nous devrions nous réjouir...

shreck vous salue du bord de son marais

LA BOILLAT RENAITRA

mai 31, 2006 1:51 PM  
Anonymous jb said...

Le conseil d'administration de Swissmetal - et Martin Hellweg en tête - semblent présenter d'importants troubles irréversibles de mémoire.

Pour éviter que certaines promesses ne tombent dans l'oubli, jb.zonez.ch vous propose deux outils thérapeutiques :

1// la lecture des pages consacrées à l'historique du conflit de la Boillat
2// un jeu ludique permettant d'exercer sa mémoire (le Simon)

Et d'autres trucs encore, dont des photos, des témoignages, des portraits des principaux acteurs et on en passe.

Courage aux employés licenciés qui effectuent aujourd'hui leur dernier jour.... Je suis en pensée avec vous.

mai 31, 2006 2:32 PM  
Anonymous Anonyme said...

@bloggeur fou

La délocalisation en Chine et la tragédie de la Boillat n'ont rien à voir ?
Je n'en suis pas si sûr.

Bien sûr que je suis d'accord qu'il s'agit d'une destruction irrationnelle de point de vue de la logique industrielle. Bien sûr que je suis d'accord que Martinou est un malade égoïste assoiffé de rendement à court terme.

Mais là n'était pas mon propos. Il faut élargir le débat pour que votre lutte puisse être utile à tous et à toutes.
Si vous n'en faite pas une question de société, la tragédie de la Boillat restera un problème régional, particulier.
Et une fois ce conflit terminé, quel qu'en soit l'issue, les commentateurs extérieurs diront que Martinou était une brebis galeuse et que maintenant que l'affaire est réglée tout peut continuer comme avant.

Souvenez-vous de cette dame noire dans les années 60 aux États-Unis qui refusa de céder sa place à une femme blanche.
Elle est devenue le symbole d'une lutte qui dépassa largement son cas particulier.
Et heureusement !

Donc mon avis est le suivant:

Martinou n'est pas une brebis galeuse, il fait partie d'un système qui génère des individus comme lui.

Cela ne suffit donc pas de détruire un Martinou, il faut corriger sérieusement la direction prise par notre système économique.

C'est la spéculation boursière qui intéresse Martinou et ce sont des grandes boîtes de consulting qui forment les futurs martinous. Mais tout ceci repose tout de même sur l'économie réelle.
C'est-à-dire les produits consommés par vous et moi. Car au final il faut bien que des gens achètent.

Donc au final c'est bien nous qui pouvons décider dans quelle direction nous voulons aller. Comment ? avec un bulletin de vote et surtout en achetant avec sa conscience.

La croissance c'est l'obsession de la bourse. Et la croissance repose principalement sur la consommation des ménages...hé oui c'est vrai.

Donc un acte d'achat devient un acte politique si tout un peuple change ses habitudes d'achat, le système n'aura pas d'autre choix que de s'adapter.

mai 31, 2006 2:32 PM  
Anonymous shrek said...

@ anonyme de 2:32 pm

Nous l'avons bien compris que notre conflit ne s'arrête pas seulement au frontières régionales, nous nous battons pour les petites gens, pour nos enfants, arrière petits enfants en faite pour toute la SUISSE qui est malade en se moment, un mal que l'on peut nommer CANCER FINANCIER.
Nous traversons toute la suisse pour parler de ce que nous vivons et ce que nos famille vivent, lisez l'article d'hier qui est paru dans le JOURNAL DU JURA et vous verrez que les BOILLAT se battent pour eux et pour VOUS aussi.

shrek vous salue du bord de son marais

mai 31, 2006 2:46 PM  
Anonymous Anonyme said...

http://www.consommateur.qc.ca/union/207.htm

mai 31, 2006 2:48 PM  
Anonymous shreck said...

@ anonyme de 2:32 pm

juste une question encore:

Et vous êtes vous prêt a changer vos habitudes?

La beauté d’une une fleur, d’un petit enfant ou d’une jolie femme nous émeut. La vue de la crotte, de la pourriture, du pus, des crachats nous répugne.

Pourtant, en y réfléchissant bien ce sont, tout comme la rose et la fille ravissante, des expressions de la Vie.

Sans le cycle biologique, qui passe sans cesse du beau au corrompu puis du corrompu au beau, il n’y aurait pas de vie. Donc si on aime la vie il ne faut pas mépriser ses manifestation d’apparence repoussante.

C’est là que prend toute sa valeur l’enseignement des Maîtres Zen qui proclament à tout instant :
« ne pas faire de catégories ».

Accepterions-nous un billet de 100 francs qui ne serait imprimé que sur une seule face ?

shreck vous salue du bord de son marais

mai 31, 2006 2:53 PM  
Anonymous PAUVRE DIABLE said...

Je n'y crois pas, voila que Shrek se lance dans la poésie.
C'est certainement les flocons de neige tombant sur son marais qui lui donnent une telle inspiration.
Salut l'ami nous ne sommes pas encore morts.
BOILLAT NOUS SOMMES, BOILLAT NOUS RESTERONS

mai 31, 2006 3:17 PM  
Anonymous shreck said...

@ pauvre diable

tchô ben ouais il neige....

mais c'est tellement vrai, tous ces donneurs de leçon, qui disent "faite comme je dis et pas comme je fait"

A+ camarade

shreck te salue du bord de son marais

mai 31, 2006 3:29 PM  
Anonymous un autre monde est possible said...

@grand-mère 10:05
Bravo Grand-mère, très juste!
Néanmoins je n'aime pas associer
le chaos et la révolution.
Le premier est, par les temps qui courent, l'expression du néo-libéralisme;
la seconde sera peut-être provoquée par le premier.
En attendant des lendemains qui chantent, courage et "chapeau bas" aux Boillat, spécialement aux licenciés d'aujourd'hui.

mai 31, 2006 3:32 PM  
Anonymous Stylo Bic said...

TIC - TAC - TIC - TAC - TIC - TAC

mai 31, 2006 3:48 PM  
Blogger Rensk said...

Moi je pense aussi à vous tous, je me permets quand-même de vous demander de nous informer des suites que va donner l’ORP à votre situation ; dans le journal ils disent : pas de problèmes, on comprend tout a fait la chose etc.…

Quand sera-t-il de la réalité ?

Donnez des nouvelles pour le bien de tous car ce combat va dans l’avenir se répandre !

mai 31, 2006 3:50 PM  
Anonymous Cauchemar said...

Dans la rubrique Investir du magasine PME du mois de juin 06
Swissmetal.

Un scénario de retournement assez classique. Le management et les actionnaires de Swissmetal n'ont jamais perdu confiance dans l'entreprise, c'est-à-dire dans le modèle commercial et le personnel. Les confrontations les plus dures avec le site de Reconvilier sont probablement derrière, et le président exécutif Martin Hellweg est toujours là. On se dit que s'il a tenu, c'est d'abord qu'il est solide, et ensuite qu'il a peut-être raison. Sa stratégie de développement de l'entreprise pourrait être la bonne. Avec une situation financière bien moins alarmante que le conflit social ne le laisse penser.

La question est la suivante : Swissmetal peut-il remonter la pente ? La réponse semble clairement être affirmative. Les paris de management tiennent la route, les produits répondent à la demande et la situation des coûts sera à bon niveau au terme de la restructuration.

L'évaluation boursière de l'action Swissmetal demeure modeste. Cela peut être qualifié d'atypique, compte tenu de la hausse des titres des autres producteurs de métaux. Les investisseurs n'ont pas de raison de faire grève. Toutes les conditions sont peut-être réunies sur le plan opérationnel pour permettre à l'entreprise de travailler de manière rentable. Toutefois, l'investisseur ne désirant opérer que dans une optique d'un à deux ans ne devrait pas acquérir d'actions Swissmetal.


J'en suis malade d'avoir retranscris un article pareil. Cela fait vraiment peur

mai 31, 2006 3:52 PM  
Anonymous Cauchemar said...

Pour mettre un peu de baume au coeur, l'article ci-dessus est placé sous le titre

Placements et goût du risque, l'art d'investir à contre-courant

mai 31, 2006 3:56 PM  
Anonymous shreck said...

@ cauchemar

je vais vomir et je revient

shreck te salue du bord de son marais

mai 31, 2006 4:07 PM  
Anonymous Poivre et Sel said...

Petit rappel....

dans 1 heure, apéro chez la zaza

tous les boillats et leur famille et les sympathisants sont les bienvenus

A +

mai 31, 2006 4:12 PM  
Blogger Karl said...

@Shrek

Allez, allez, on ne se laisse pas abattre hein! Courage!


@Cauchemar

Qu'ils connaissent mal le dossier... Bon sang. Quand Swissmetal ne sera plus qu'une usine à Lüdenscheid, ils auront l'air malins avec leurs PME.

mai 31, 2006 4:12 PM  
Anonymous Anonyme said...

Oui, cet article laisse plus que songeur. Mais attention, il a été écrit au mois de mars (parution initiale dans "Stocks" en Suisse alémanique le 7 avril), donc à l'époque où Martinou faisait le fanfaron devant la presse alémanique.
Le dernier numéro de PME ne publie donc qu'un truc réchauffé.

mai 31, 2006 4:14 PM  
Anonymous shreck said...

@ karl

peut plus.....

Et merci pour ce que tu sais

shreck te salue du bord de son marais

mai 31, 2006 4:20 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je ne suis pas revenu sur le blog
plus de courage, plus de passion
plus de feu pour aider ...
et ce matin qui me tend un journal en me disant : "voici pour votre mari, mais ce n'est pas écrit par des socialites", j'avais envie de lui dire : " pauvre connard, t'as vraiment rien pigé.... La Boillat c'est pas une histoire de gauche-droite, c'est une histoire de coeur a coeur, une histoire du mal contre le bien ..." j'ai juste dit : vous savez, mon mari il est psa du parti socialiste", mais je pense que le pauvre connard il a encore rien compris.

Oui même si on se fait moins présent on est avec vous les Boillat. on pense à vous et on se dit que c'est vriament dégeulasse, on est dégouté et plein d'amertume.
Pauvre Martin et petits copains, on a vraiment envie DE VOUS CASSER LA GUEULE

mai 31, 2006 4:22 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ cauchemar, @ shreck

oui il y a de quoi être malade et de quoi vomir

c'est monstrueux -

Sommes -nous les mêmes êtres humains, vivons-nous sur la même planète, comment est-ce possible d'être aveugle et sourd et idiot à ce point, qui a commis cet article dégénéré ?

mais c'est aussi un amas de désinformation totale et minable- qui ne dit que du vent et qui ne se base sur aucun chiffre, aucune preuve, sur rien de rien....juste des mots creux et vides.

il faut réagir, c'est trop taré.

mai 31, 2006 4:22 PM  
Blogger Karl said...

Réflexion faite, l'article d ePME Magazine tombe effectivement du groupe Handelszeitung, auquel PME Magazine appartient.

On remarquera que ce blabla propose, au fond, un coup de poker. Du genre "risquez votre argent et vous aurez une petite chance d'y gagner beaucoup".

Comme c'est sérieux...


@Shrek

Shrek, une grosse pensée pour toi!


Et on ne rate pas l'apéro à 17H ;-)

mai 31, 2006 4:57 PM  
Blogger Rensk said...

Relisez mieux le post de cauchemar…

Sont probablement… qu'il a peut-être raison… pourrait être la bonne… Cela peut être qualifié d'atypique, compte tenu de la hausse des titres des autres producteurs de métaux… les conditions sont peut-être réunies… Et cerise sur le gâteau un avertissement : Toutefois, l'investisseur ne désirant opérer que dans une optique d'un à deux ans ne devrait pas acquérir d'actions Swissmetal !

Avec des si et des là… ont en fait un morceau de musique !

Pour moi ce torchon de juin semble vouloir induire en erreur quelque peu les éventuels investisseurs dans le seul but d’aider un con-frère ! Ils se permettent en plus de prendre toutes les précautions d’usage pour ne pas être responsable donc poursuivable ça en dit long sur leurs crédibilités !

mai 31, 2006 5:02 PM  
Anonymous Cayenne said...

@ karl

On y va, on y va....

Salutations

mai 31, 2006 5:05 PM  
Anonymous Un autre monde est possible said...

A des kilomètres de là...
Santé et Solidarité, les Boillat!

mai 31, 2006 5:07 PM  
Anonymous Cayenne said...

A la Bourse : 45'550 actions hors bourse

mai 31, 2006 5:10 PM  
Anonymous Rigueur said...

Aujourd'hui à 16:18:20
il y a 45550 actions Swissmetal
échangées Hors-Bourse
à CHF 17.00

mai 31, 2006 5:18 PM  
Anonymous paddy said...

Un (tout petit) peu de baume...
PETITION


12000 signatures validées!!!

Bravo!

mai 31, 2006 5:27 PM  
Anonymous Anonyme said...

@shrek
Oui je suis prêt à changer mes habitudes
J'achète une petite voiture qui roule au gaz naturel, je me déplace le plus possible à vélo ou en transport publique.
Et j'achètes des produits de saison et si possible suisse. Pour le miel ça fait plutôt mal, pour ceux qui connaissent les prix.

Un autre exemple tous simple,
bien que je pourrais acheter mes livres sur un site internet comme ebaye, je préfère les achter dans une libraire locale. Car je serais triste le jour ou il n'y aura plus de librairie dans ma ville.

Pour les jouets pour mes enfants (qui n'en achète pas ? ) j'essaye de ne pas acheter des jouets chinois fabriqués dans on ne sait pas quelles conditions.

etc

Je ne veux pas donner de leçons mais juste montrer qu'on peut aussi faire quelque chose. Et que critiquer les grands méchants c'est bien...mais nous sommes aussi parti prenante.

Et pas seulement victimes.

mai 31, 2006 5:43 PM  
Anonymous Le "petit chimiste" alias back in black said...

@ Anonyme de la journée et Shreck

Avant de vous lancer des débats interminables sur la croissance économique, la consommation (en général), le commerce équitable, l'agriculture contractuelle et j'en passe. Je vous conseil plutôt de commencer par lire un auteur majeur de ce siecle, partisan de la décroissance, mathématicien puis économiste. Son livre intitulé "La Décroissance". Ce monsieur dans sa théorie << intègre les lois de la physique à une nouvelle vision de l'économie - La bioéconomie - et conclut à l'inéluctabilité de la décroissance pour réduire l'impact de l'activité économique sur le système Terre >> (La RevueDurable, numéro 20).
De plus, j'en profite pour faire un peu de pub pour La RevueDurable, qui est incontestablement le magazine à avoir pour qui souhaite s'initier aux questions relatives au développement durable.

Cela n'est pas une leçon, mais plutôt une invitation à tous ceux s'intéressant aux questions d'environnement.

En pensée avec tous les Boillat.

mai 31, 2006 6:16 PM  
Anonymous Anonyme said...

@au petit chimiste

Ben oui et Martinou à traduit:
Croissance du râble...

mai 31, 2006 6:28 PM  
Anonymous Ex-actionnaire malheureux said...

Pour moi, que des chinois ou des indiens produisent, cela ne me gène pas, au contraire, je suis content que le partage Nord-Sud. Est-Ouest se fasse comme les milieux tiermondistes l'avaient désiré.

Ce qui me révolte en revanche c'est:
1 - la misère qui leur est payée en retour.
2 - la mauvaise qualité de la production. Donc, gaspillage des énergies et de la matière première pour tout le monde
3 - le choix des produits mal adapté aux réels besoins des populations.
4 - une vraie absence de développement pour ces travailleurs et pour nos pays prétendument avancés.
5 - On ne permet pas plus aux populations de pays pauvres de mener une reflexion qui développerait leur conscience et leur cheminement vers l'autonomie économique et sociale.

On parle beaucoup d'exigence en démocracy chez nous. N'est-ce donc qu'un argument de vente ?

Il faut repenser le rôle de l'investissement, son but et sa finalité.
S'il se peut, faire davantage appel à des investissements du long terme.
Le long terme soude les partenaires, le court terme enfante des voyous.

Le rôle idéalement pour moi serait de réduire la misère. Là c'est loupé

Le but idéalement pour moi c'est la collaboration et le partage des gains, revenus et savoir faire. Là aussi c'est loupé.

La finalité idéalement pour moi, doit être collective. C'est que Occident et Orient, nous avançions tous vers un meilleur être, vers du progrès tant social que technologique. Là aussi c'est complètement loupé.

Le type d'investissement que nous avons impulsé OMC interposé, fausse complètement la destinée de cet argent qui n'est pas que privé. Les Etats, par le biais de subventionnements aux entreprises qui délocalisent, financent à la hauteur de ce qui manque pour leur propre population de chômeurs et de précaires.

(On n'est que de passage sur terre, travailleurs et patrons. Quoi de plus réjouissant que d'être partout chez soi sans être haï et sans convoiter et que tout soit à la portée de sa main sans susciter d'amertume pour personne).

Bien sûr, c'est de la politique me diriez vous. Ca n'a rien à voir avec le problème Boillat. Soit.

Alors, votre combat qui prétend représenter le combat de tous les suisses ne prendrait il pas en compte la totalité du système financiariste dont Boillat ne serait qu'un petit foulement de pieds sur le passage ?

Allez, Boillats licenciés, prenez du temps pour réfléchir. Vous n'avez pas le choix pour le moment. Le recul permet de mûrir bien des choses et de voir le paysage avec d'autres yeux.

LE COMBAT VIENT DE COMMENCER POUR VOUS !
Avec toutes mes marques de sympathie sans tomber dans le pathétique.

mai 31, 2006 7:01 PM  
Anonymous Anonyme said...

Tous à Reconvilier les 10 et 11 juin

mai 31, 2006 7:10 PM  
Anonymous Anonyme said...

Nous qui devons vivre avec l’aide de l’Etat donc avec le minimum vital comment devons-nous faire ? Chercheriez-vous à nous mettre la mauvaise conscience ?

Elles sont belles vos idées mais totalement irréalistes pour beaucoup d’entre-nous. Le minimum vital ce n’est pas la joie, le travailleur/travailleuse pauvre non plus, ils doivent aussi passer par l’aide social !!!

Vos déclarations ne conviennent qu’aux riches !

mai 31, 2006 7:30 PM  
Anonymous jb said...

Quelques photos du début de l'apéro/souper canadzien chez Zaza à la Lingotière sont publiées ici.

mai 31, 2006 7:44 PM  
Anonymous Le "petit chimiste" alias back in black said...

@anonyme de 7h30pm

"Vos déclarations ne conviennent qu'aux riches"

Ma devise: ne jamais désespérer, même lorsqu'on croit qu'il n'y a plus rien à faire. Chaque problème à en effet sa solution.

mai 31, 2006 7:52 PM  
Anonymous shreck said...

@ anonyme de 7:30

je ne suis ni riche, ni pauvre,je fait partie de la classe moyenne comme on dis, mais en suisse si cela continue sur cette lancée il n'y aura plus de classe moyenne.
les riches, qui deviendrons encore plus riches et les pauvres, qui deviendrons encore plus pauvres, et ça y prend gentillement le chemin.

shreck vous salue di bord de son marais

mai 31, 2006 7:52 PM  
Anonymous orage mécanique said...

@jfbo de 7:29

Salut l'ami!
Quid de la lenteur judiciaire?...

@Shreck

j'ai toujours l'air de m'en foutre, c'est vrai, c'est dur, j'ai vu pas mal de monde partir trop vite, connaissances, copains, amis ou parents, et pourtant j'adore vivre... C'est peut-être pour ça que j'ai toujours l'air de m'en foutre un peu...

Je te salue bien humblement du haut de mon cummulonimbus...

@back in black

La décroissance est une utopie de plus, malheureusement. L'humain (surtout l'occidental...) a toujours le même modèle, et c'est le problème de fond à mon avis, du gâteau: Prends ta part, mange, goinfres toi, bouffes tout si tu le peux et tant pis pour les autres...

LA RAISON VAINCRA!

SEMPER FIDELIS BOILLAT!

mai 31, 2006 7:53 PM  
Anonymous shreck said...

@ jb

ben t'es un rapide mon gars!!!

shreck te salue du bord de son marais

mai 31, 2006 7:58 PM  
Anonymous shreck said...

@ anonyme de 6:23 pm

eh ben monsieur ou madame je ne sais pas et je veut pas savoir... vous avez tout mon respect parce que moi franchement j'y contribue pas voir peu.

shreck vous salue du bord de son marais

mai 31, 2006 8:04 PM  
Anonymous Le "petit chimiste" alias back in black said...

@Orage mecanique

La décroissance n'est pas une utopie. Au contraire c'est une obligation.
Je laisse chacun aller se convaincre par lui-même en mesurant son empreinte écologique. Cet indicateur sert à mesurer la demande d'un individu pour satisfaire ses besoins sur une année. Cependant, le problème n'est pas individuel -le propos n'est pas de dire si les gens ont tord ou raison- mais doit être collectivement.

Bon je vous laisse aller faire sur le site - http://ecofoot.org - .

mai 31, 2006 8:05 PM  
Anonymous Anonyme said...

Oui je sais bien que vous tous n’êtes pas obligatoirement riche mais le coup de gueule m’a fait du bien car il me semblait qu’une bonne partie de la population était ignoré !

Sachez qu’on pas du tout le choix, tous les achats de consommation doivent être des actions, les cadeaux on ne peu en faire ni d’ailleurs de vacances !

Le seul genre de choix que j’ai c’est : vais-je garder mes abonnements aux journaux où faire un abo Internet ? Vais-je ne plus payer les impôts (qui demandent plus que l’aide octroyé) et me laisser poursuivre (donc marqué au fer rouge comme étant un mauvais payeur) ?

Pour le reste il faut toujours demander l’autorisation avant d’aller se faire soigner (dentiste) il n’y a pas d’aide supplémentaire si on a besoin de lunette !!!

mai 31, 2006 8:13 PM  
Blogger Rensk said...

Oui l’anonyme a raison, les gens qu’on aide par le social où les prestations complémentaires ne sont pas légalement sous tutelle mais dans les fait ils doivent rendre compte de toutes leurs dépenses, de leurs choix. Ils doivent obéir aux décisions d’employés ! Adieu vie privée, cette dernière n’existe plus !

mai 31, 2006 8:24 PM  
Anonymous orage mécanique said...

@ le petit schweizerhalle (lol) dit back in black

prend le pas mal, c'est que pour tiquiner...

La décroissance viendra d'elle-même... dans le sang et la douleur.
A moins que l'Humain sache voir venir la catastrophe. Un grand bravo à l'Islande qui a décider de tout miser sur la géothermie et la production d'hydrogène, carburant du futur (proche si possible...), mais bien sûr, ce n'est que mon avis....

mai 31, 2006 8:29 PM  
Anonymous raptor said...

@ tous

voilà je suis de retour j'ai du amener un pauvre con a l'hopital,un doigt écrasé a la kluss,c'est pas qu'il est maladroit,c'est pas qu'il parle en travaillant,ou qu'il boive,ou qu'il se drogue:c'est parcequ'il travaille avec un outil qu'est monté a l'envers du bon sens,tout le monde le sait mais tout le monde s'en fou et cela depuis des années,le monde est ainsi fait il appartient aux menteurs, aux branleurs de toutes espèces,aux parasites ,aux irresponsables,aux grandes gueules qui n'on rien a foutre de personne,aux champions du moi je,du t'es un con j'ai raison.
Le pauvre con il a passé 2 heures sur la table,on lui a prélevé du tissu du bras pour tenter de greffer le doigt,le bout qu'est rester dans le gant était inutilisable,avec un peu de chance s'il ne fait pas d'infection,il sauvera sa phalange.

mai 31, 2006 8:30 PM  
Anonymous tica said...

bien avec vous tous, les licenciés et aussi ceux qui restent.

mai 31, 2006 8:32 PM  
Anonymous orage mécanique said...

Salut Raptor,

Tu connais les gorges de Court? Seize morts en vingt-quatre ans. Que fait le canton? Il pose des fléches noires et blanches type "virage dageureux" inversément asymétrique et s'en contente... Le problème est général.

mai 31, 2006 8:37 PM  
Anonymous raptor said...

@ salut orage mécanique

je capte pas trop ou tu veux en venir....cela doit être la morphine et les calmants que l'on m'a prescrit cet après midi..

mai 31, 2006 8:44 PM  
Anonymous Stylo Bic said...

TIC - TAC - TIC - TAC - TIC - TAC

mai 31, 2006 9:01 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ cayenne,

Vas sur ton mail, de bleu !

mai 31, 2006 9:11 PM  
Anonymous Cayenne said...

@ Hansbraun

Je t'ai vu ce matin, sur la place de parc, derrière l'usine 1. Tu m'as fait signe.....je t'ai répondu.....mais svp ne le fait plus, ne le fait plus.....cela fait trop mal de voir un ami (si je peux te nommer de cette "façon")faire signe de cette manière..... Dès lors, je te le dis, tourne la tête quand tu me vois, pense à ton maître, pense à ton salaire et pense surtout à ce que tu à dis pendant la grêve.

Et les autres qui s'identifient à lui, c'est idem....désolé je dois faire comme Shreck (...beurk...).

En pensée avec les autres licenciés et surtout en pensée avec toi mon "Poil de Carotte", moi, je ne t'oublierai jamais..., Jamais!!!!!!

TOUJOURS UN BOILLAT, UN BOILLAT POUR TOUJOURS

ps: Karl, si j'ai manqué de décense, supprime!!

Salutations

mai 31, 2006 9:15 PM  
Anonymous cayenne said...

@ A celui qui demande

J'y vai.....

mai 31, 2006 9:16 PM  
Anonymous orage mécanique said...

@ raptor

ce que je voulais te dire, c'est que les petits MOI-JE ne sont pas uniquement à la Boillat, et que même avec x morts ont continue a poser des emplâtres sur des jambes de bois plutôt que de résoudre les vrai problème.

mai 31, 2006 9:17 PM  
Anonymous forêt de Sherwood said...

Il ne faut pas attribuer tous les tors à P.-Y.S.
Non il n’est pas Robin des Bois.
Non ce n’est pas lui qui parle de àne-Marie ou de Hans Braun.
Ne cherchez pas des ennemis partout.
Ceci est un blog et tout le monde peut y laisser quelques mots satiriques en utilisant un pseudo ou en restant anonyme.
Si vous êtes blessés c’est que vous avez quelque chose à vous reprocher.
Pourquoi mener un enquête dans l’usine, utilisez aussi le blog vous en avez le droit.

mai 31, 2006 9:43 PM  
Anonymous oeil de moscou said...

@ Raptor,

Prompt rétablissement.

Tout à coup, plus personne...
Désolé que le gant ne t'aie pas aidé

Te tiens les pouces.

@+

mai 31, 2006 9:46 PM  
Anonymous Cayenne said...

@ anonyme de 9:11

Raccroche!!!!

mai 31, 2006 9:48 PM  
Anonymous raptor said...

@ orage mécanique

Oui bien sur c'est général et cela ne m'étonne pas trop,c'est un fait de société et c'est ce qui est grave parce que cela est en train de devenir une norme acceptable pour tous,c'est pourquoi il faut le dénoncer c'est une question de vie ou de mort...

mai 31, 2006 9:52 PM  
Anonymous Paddy said...

@raptor et orage mécanique

Bush a ouvert le bal en mentant délibérément à porpos des armes de destruction massive.
Pourquoi dès lors ne pas ériger le mensonge en tactiquede haut vol?
Berluscni, Blair, Chirac, Schroeder, Blocher, Poutine,...
TOUS sont devenus des menteurs qui ne cherchent même plus à se justifier.
Et ça marche.
Ça déteint sur tout le monde.

Et maintenant le mensonge, pour la Boillat et plein d'autres, s'appelle la Bourse.

Le conflit Boillat c'est ça.

La bourse est utilisée comme arme de destruction massive, le mensonge est utilisé comme stratégie "du progrès.

On va pas vers le beau.

mai 31, 2006 10:15 PM  
Anonymous corinne said...

@ accidenté de 17h

bien à toi, prompt rétablissement et à bientôt

mai 31, 2006 10:22 PM  
Anonymous raptor said...

@ oeil de Moscou

Merci,j'en ai au minimum pour 1 mois,ce qui m'enrage c'est que je suis aller voir razle après sa scéance a la con pour lui dire que je me barrais si la loewy ne redemarrait pas parce que la kluss devenait trop dangereuse,on a plus rien améliorer au niveau de la sécurité depuis des années,avant la derniere grève on a complètement refait la loewy a neuf ,on a négligé la kluss parceque l'on pensait arrêter en premier avec,en plus c'est des gars de la loewy qui ne sont pas habitués qui opèrent et des gars surtout qui n'aiment pas trop bosser avec because pas habitué
a cette poubelle.De plus je me suis casser le cul sur la loewy au niveau de la sécurité pendant 2 ans pour règler les problèmes ,supplier a gauche à droite des glandeurs ,et quand les problèmes sont règler on passe a la kluss et là tu oublies on fait rien parceque tout le monde est a côté de la plaque et que de tout façon je suis un connard et j'ai toujours été un connard dans cette boite de merde

mai 31, 2006 10:27 PM  
Anonymous Stylo Bic said...

@ raptor

une grosse larme d'alligator!!!

mai 31, 2006 10:46 PM  
Anonymous raptor said...

@ Michou

Téléphone moi vieille folle j'ai a te causé

mai 31, 2006 11:40 PM  
Anonymous raptor said...

@ corinne

Merci a bientôt

mai 31, 2006 11:50 PM  
Anonymous raptor said...

@ paddy

non on va pas vers du beau et nous ne sommes qu'a 2 sur l'échelle richter de la saloperie humaine des temps a venir

mai 31, 2006 11:54 PM  
Anonymous raptor said...

@ Michou le parisien

je rèpète:téléphone moi vieille folle y faut que je te cause,ça urge...

mai 31, 2006 11:59 PM  
Anonymous raptor said...

@ Michou le parisien

Non mais t'as perdu mon numéro ou t'es encore bourré dans un coin

juin 01, 2006 12:04 AM  
Anonymous shreck said...

@ raptor


Courrage mon pote on va tous les niqué, nous les connards on a l'avantage que lorsque on se lève le matin on peut se regarder dans le miroir.

shreck te salue du bord de son marais

juin 01, 2006 12:05 AM  
Anonymous raptor said...

@ shreck

tcho comment tu vas ,ça gaz au bord de ton marais ???
t'as encore la pêche ???
en ce qui me concerne je risque d'être au vert un moment

juin 01, 2006 12:12 AM  
Anonymous shreck said...

@ raptor

Ca va, je te demande pas si ça va:))
mais je constate que tu es remonté ce soir la morphine peut être:))
A+

shreck te salue du bord de son marais

juin 01, 2006 12:17 AM  
Anonymous le Bleu Léman said...

@ Boillats

Vous qui devez quitter votre Boillat aujourd’hui, vous partez avec honneur et dignité vous méritez le respect de tous. Chapeaux bas à vous.
Boillat vous étiez, Boillat vous resterez dans nos coeurs.

Vous qui restez dans les conditions déplorables que tous le monde connaît sur ce blog, n’oubliez pas que vous n’êtes pas seul. Un grand nombre d’externes, comme moi, suivent au jour le jour ce qui se passe dans la Boillat (merci à Karl et à tous les éditeurs de commentaires).
Même si les lecteurs comme moi ne se manifestent pas régulièrement par des posts, cela ne signifie pas que peut de monde vous supporte mais plutôt que ce blog est votre voix et que vos commentaires ne peuvent être que plus pertinents et intéressants que notre prose d’externe.
Sachez que de nombreux lecteurs assidus du blog sont moralement à vos côtés.


@ Actionnaires de SM.

Aujourd'hui SwissMetal a perdu un énorme capital, car bien que dans le bilan de nos entreprises le travailleur n'apparaît que comme une charge (son salaire), dans le monde réel le travailleur représente une capacité de production, de l'expérience, des compétences, du savoir faire.
Bref une capitalisation de formations et de connaissances qui ne se trouve pas dans les comptes mais qui a été investie dans le travailleur, l’employé ou le cadre.

La direction de SwissMetal en se privant du capital humain qui quitte la Boillat aujourd'hui fait perdre un énorme capital SwissMetal.
Cela n’étant pas la première fois que cette direction agit ainsi, tous les cadres de la Boillat ayant déjà subit le même sort, sans se préoccuper des intérêts des ses propres actionnaires.

N’oubliez pas que dès le 31 juillet 2006 votre cher Martinou pourras vendre 50'000 actions en sa possessions. Ces actions achetées 4,5 CHF l’unité en 2004.


La Boillat a une âme. Une âme ne meurt pas.

LA BOILAT VIVRA.

Lecteur assidu, le Bleu Léman

juin 01, 2006 12:21 AM  
Anonymous raptor said...

@ shreck

tu l'as dit bouffi

juin 01, 2006 12:21 AM  
Anonymous expatrié said...

Quelques réactions à mon mailing de hier soir que je vous livre en vrac (j'ai enlevé les signature, par respect de la sphère privée des auteurs). Le "post" est un peu long, mais je suis vraiment touché de plein fouet par ces messages:

****************
Vraiment de tout cœur avec ceux dont c'est le dernier jour. Je viens de vivre cela le 31 mars, mon compagnon va perdre son travail à Swisscom après
34 ans de service d'ici fin juin, nous imaginons bien ce que cette situation représente pour chacun des 90.
Merci des nouvelles régulières et ce petit espoir pour donner un brin de courage... depuis mi mai j'ai un nouveau travail et un nouveau défi aussi !

Merci pour l'invitation à la fête où nous tâcherons d'être des vôtre le 11 juin.

****************
Courage, donc, que vous dire d’autre ?
Je suis (petit) vigneron-encaveur dans le Vully vaudois, et les choses ne sont pas très souriantes non plus pour moi. Pourtant, s’agissant de votre fête, je voudrais vous dire que je refuse de vous vendre du vin. Il existe au-dessus des métiers d’artisans auxquels j’appartiens, comme ceux de la Boillat, une autre solidarité qui en certains instants douloureux, se doit d’être sacrée. (mon dieu, quelle grandiloquence…) C’est pourquoi, pour autant que cela vous rende service, je vous offre volontiers une centaine de demis de pinot noir, et autant de Gewürz traminer, le tout de ma production, bien sûr, et avec lesquels vous ferez ce que bon vous semble ; que ce soit les consommer lors de la fête, ou les offrir aux licenciés, qui ne doivent pas avoir ni le cœur, ni le porte-monnaie à s’acheter du vin.

****************
Oui, c'est terrible, le plus dur est de se sentir impuissant malgré le sentiment de révolte. Impuissant face à ceux qui ont le pouvoir et l'utilisent mal et faisant croire. Impuissants face à l'imbrication politique qui couvre pour se protéger et n'accepte pas d'avoir failli à leur devoir de citoyen d'un pays où c'et l'ouvrier qui a fait la richesse par son iplication et son génie.
Bonne chance et merci.

****************
Bravo, tenez bon, nous sommes de tout coeur avec vous.
****************
Merci pour les nouvelles que je suis avec une grande attention. Je trouve important d'être informé! Merci d'y consacrer du temps. J'ai une pensée toute particulière pour ceux qui vivent hélas leurs dernières heures à la Boillat. Merci à ces gens de s'être battus pour leur dignité, nos enfants et la dignité de tout homme qui se respecte.
Je serai de la partie les 10 et 11 juin prochain! je mettrai aussi des affiche dans la ville de Delémont, ville que j'habite.
Courage à tous! je pense qu'un jour la roue tournera!
Bien à vous tous

****************
Vous avez toute ma sympathie, votre cause est celle de tous et celle de nos enfants, notre esprit est bel et bien notre seule arme face à ce XXIème siècle mondialisé. Je suis artiste peintre mais ma cause est la même que la vôtre. L'art contemporain a été colonisé par les marchands internationaux et vidé de son humanité tout comme la Boillat.
****************
Chers amis de la Boillat,

Une fois de plus, je suis ému de lire votre texte. Je partage votre souci.

Quant à dire que c'est la Suisse d'aujourd'hui, j'essaye de me rassurer en pensant aux milliers de patrons corrects qui respectent encore leur personnel et l'associe au décision. Avec ces patrons là, on peut encore faire son travail avec un sentiment de satisfaction.

Malheureusement, vous n'êtes pas dirigés par des Patrons mais pas des petits, tout petits dirigeants sans état d'âme.

Amicalement

****************
Chers amis,
Merci pour vos informations...
Apparemment, on serait tentés de se dire: ça n'a rien changé... Mais c'est
faux !
Vous avez fait bouger l' esprit des gens et la mentalité.
C'est vous qui payez mais ce n'est pas perdu.
Ceux qui se trouvent au chômage sont victimes d'injustice mais au moins, ils
ont fait quelque chose pour l'avenir, peut- être plus qu'ils ne l'imaginent.
Je ne peux pas faire grand chose apparemment, mais ce que je peux faire
selon mon état, c'est de porter toutes vos souffrances et préoccupations
dans ma prière et de dépasser l'indifférence losque nos frères humains, dans
notre pays se serrent les coudes pour plus de solidarité.
Puisque je ne peux rien faire de plus, soyez assurés de mon amitié.

****************
MERCI, Merci merci...
Mille merci pour le petit mot...
Je retient en particulier un point :
Tu est et tu restera un "Boillat"
J'ai été un "Swissair" pendant 15 ans, et malgré tout, chaque jour, par des messages, des téléphones et des rencontres, j'ai pu remarqué que j'était encore et toujours un "Swissair"
Untel dit : j'étais à l'aéroport en tel année... Jhe faisait... Et hop moi aussi... Et on est partis pour des heures de discution et de souvenir
Et chaqun repart enrichi... Et c'est souvent comme ça , nous étions 1800 à Genève, 19000 en suisse... Et tous ces Zürichois que l'on apprend à connaitre après coup, ein ? Tu es sur ? Mais alors c'est toi que j'avais au téléphone pour tel ou tel truc ... Mon nom est untel
Ah oui bien sur, je me souviens... Ravis de faire ta connaissance aurement que par téléphone... Et re bla bla bla... Pendant des heures
Et souvent, beaucoup d'émotion, comme maintenant... J'ai les larmes aux yeux... Pardonnez moi.
Une famille n'est pas toujours aussi grande que la "Swisair" elle est parfois plus petite, comme la "Boillat"
Maisvous restez tous de la même famille... Et vous tissez de fort liens d'amitié avec les autres familles... Comme la mienne.

Meci pour ce que vous faites... J'aurais aimé pouvoir en faire autant avec ma famille "Swisair"

Je vous envoie le soutien de toute ma famille... également la privée...
Meilleures salutations à vous tous... Tenez bon... Vous y arriverez...

****************
Merci pour ces informations malheureusement si tristes, de tout coeur je suis avec les 90 Boillats,
je joints à votre bouquet de pensées les miennes chaleureuses et pleines d'espoir.

Après 3 licenciements économiques en 4 ans, j'ai retrouvé un poste tout de même intéressant à 56 ans... donc des employeurs qui font confiance cela existe fort heureusement encore !

****************
Je trouve admirables votre détermination et votre persévérance

face à ces “petites âmes ( en ont-ils donc une ?) et pense-menu.

(pensent-ils, vraiment ?)

Puissiez-vous trouver une solution, et préserver la BOILLAT.

Amicales pensées. xxx, ex-client

********

juin 01, 2006 12:36 AM  
Anonymous raptor said...

@ expatrié

Des messages qui me donnent encore envie d'espérer au réveil de ce pays,a un changement de mentalité,de vision,d'un avenir possible.

juin 01, 2006 12:45 AM  
Anonymous Poivre said...

@expatrié

Merci de faire le relais, merci du fond du coeur

@tous

Après 20 ans, c'était la dernière journée Boillat pour mon mari. Il commence chez un nouvel employeur demain. En fait, il n'a plus "travaillé" officiellement depuis le début de la grève, car il fut d'abord interdit de site et ensuite licencié pour le 30 juin avec effet immédiat.

Je n'ai guère remarquée la différence, il s'est beaucoup investi dans le conflit; je suis très fière de lui.

Rappelons-nous le postulat du 25 janvier : une Boillat à 320 ou rien. s'il faut mourir, autant mourir debout.

Un jour, les Boillats ont dit non, continuons à le faire. Ne laissons pas la boîte mourir à petit feu. Comptons sur notre propre force. Elle est encore présente.

Bien à vous et merci à tous les potes

Boillat pour toujours

juin 01, 2006 1:14 AM  
Anonymous Anonyme said...

bon il y a un moment que je n'ai rien mis par ici alors je constate que c'est toujours la meme mèlasse on s'enlise dans l'impasse avec cette bande .....je me demande s'il ne faudrait pas en venir à d'autres méthodes dans notre belle suisse si calme ou tout le monde s'en fout et que le reste de la suisse ne se sent concernée mais que veux tu karl c'est comme ça dans les autres pays ça bouge d'ici a ce que les suiiiiss...bougent dans leur ensemble et ben faudra encore pas mal d'années pour changer cette fichue mentalité ...du chacun pour soit ...les autres..bof ...pourvu que moi j'aie du travail...(à méditer..) le jurassien de bienne.

juin 08, 2006 7:47 AM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home