samedi, juin 03, 2006

Condoléances


Hier, un communiqué de Swissmetal annonçait une nouvelle particulièrement tragique: un travailleur de l'usine de Dornach est décédé le premier juin à 15H20, sur son lieu de travail, suite à un accident. Le Journal du Jura en parle plus avant. Disparu à 52 ans, il laisse une famille derrière lui. L'accident est survenu alors qu'il travaillait sur une lourde charge, destinée à être soulevée par une grue, dans un atelier d'étirage.

Les causes exactes de l'accident sont inconnues et font l'objet d'une enquête, mais soulèvent déjà la question de la politique de Swissmetal concernant la sécurité sur le lieu de travail. En effet, depuis la reprise du travail à la Boillat, de nombreuses et justes critiques à ce propos ont été faites.

Karl adresse ses sincères condoléances à la famille et aux proches de ce travailleur de la Metallwerk de Dornach. Il leur adresse aussi, faute de mieux, son soutien amical dans ces moment terribles.


Autre chose?

Je suis désolé mais, réflexion faite, je n'ai pas le coeur à poursuivre cet "édito", où il devait être encore question, avant de prendre connaissance de cette tragédie, de poursuivre la réflexion sur la stratégie de Swissmetal, et de commenter l'article sur Karl paru dans Work (journal d'Unia). C'est donc remis, avec le commentaire de Boillat hebdo N°3, à dimanche soir. Toutes mes excuses.

Le travail dans une fonderie est dur et dangereux, comme on sait. Tout mon respect va aux gens qui, chaque jour, accomplissent leur tâche dans ces conditions, pour produire des objets qui nous sont tellement nécessaires. En espérant qu'un tel accident puisse ne pas se reproduire...

134 Comments:

Blogger solidarnoch said...

Bonjour,

Quand on voit le travail de ses ouvriers (ères) dans des boites comme Swissmetall, le danger qu'il y à chaque minute, la concentration qu'il faut avoir chaque instant, et la reconnaissance qu'a des bisus comme la gouvernance de swissmetal, je me dit : se n'est pas possible.

A part la finance, le mobbing, la déstabilisation, la menace, des télé Hebdo, "torchinou" (journal d'entreprise)ou il y a que mensonge, etc, ils ne connaissent rien dans le travail qu'ils effectuent, et c'est grave pour la sécurité.

Tout se mic mac déstabillise l'ouvrier, alors comment voulez vous qu'il n'y ai pas d'accident.

Les ON NE PEUT RIEN FAIRE, devrait bien se pencher sur se problème, avant qu'un 2ème accident arrive.

juin 03, 2006 9:06 AM  
Blogger solidarnoch said...

j'oubliais,

Condoléance à la famille de se pauvre ouvrier, qui a donné sa vie pour une entreprise qui un jour délocalisera en Allemagne.

juin 03, 2006 9:13 AM  
Anonymous uZine3 said...

@ La famille de l'ouvrier de Dornach

Sincères condoléances de la part de tout le collectif de l'uZine3.

FC

juin 03, 2006 9:43 AM  
Anonymous Fred said...

@ Tous

Merci pour vos encouragements, merci pour la solidarité, la lutte continue et vous pouvez venir nous filer un p'tit coup de main pour la manif à l'uZine3 cet après-midi, ou un autre jour. Une pensée pour ceux qui ont quitté leurs postes de travail cette semaine, nous sommes avec vous tous, toujours solidaires.


@ P'tit sec

J'ai appris jeudi que la personne nommée p'tit sec dont je vois bien le visage mais là son nom m'échappe, cette personne se pose des questions sur l'uZine3. Je suis donc disposé à vous rencontrer pour en parler ensemble. Vous pouvez me joindre via le site de l'uZine3 en postant un mot dans "contact".

Merci à vous.


@ La dame des p'tits caillous d'hier.

Vous exagérez énormément dans vos compliments, mais merci, et bon courage à vous pour la suite. On en à encore plein les poches, des p'tits caillous...


@ Meteo

Du beau, du chaud, du soleil pour nous remonter le moral à tous et permettre la pose des panneaux Solidarité Boillat dans de bonnes conditions, merci.

Bon week-end à tous et à +


Ha oui juste encore un p'tit mot, pas trop long Shreck promis...

A mon très très humble opignon, flinguer tout azimut contre des personnes de la région qui ont juste "un autre avis" n'apporte rien de plus dans ce conflit. Si, celà apporte des emmerdes et contribue à tuer des élans de solidarité, dommage.
Les gens ont le droit de supporter qui ils veulent, même si celà est parfaitement incompréhensible pour l'immence majorité de solidaires. Je précise que je parle ici aussi pour moi, on a tous tendance à "réagir".

Et a tous les "contrarieurs", vous êtes sur un terrain parsemé de fatigue, de désespoir et de lassitude, les Boillat ne peuvent pas secouer ou insulter en direct ces salopards qui les détruisent, évitez les provocations inutiles, ou ne vous plaignez pas non plus de prendre des volées de bois vert.

Il y a tellement d'incompréhension dans de telles situations, privilégions le dialogue pour ne pas ressembler à ceux contre qui nous nous battons.

Voilà, stop, j'arrête, bon week-end ensoleillé à tous.

Fred

juin 03, 2006 10:04 AM  
Anonymous Anonyme said...

De tout coeur avec la famille en deuil, ainsi qu'avec ses collègues.
Un ouvrier de la Boillat.

juin 03, 2006 10:22 AM  
Anonymous oignon rouge said...

@ à la famille de Dornach

Toutes mes condoléances et toutes mes pensées sont avec vous, du fond du coeur.

juin 03, 2006 11:07 AM  
Anonymous raptor said...

@ tous

une idée comme ça ,je ne sais pas trop si elle est trop adéquate,envoyer une délégation boillat a l'enterrement...quand la personne va t elle être enterrée...je ne sais pas si je débloque

juin 03, 2006 12:02 PM  
Anonymous Anonyme said...

toutes mes condoléances à la famille aux amis,aux collègues de ce Monsieur décédé tragiquement.
travailler si dur, dans les conditions actuelles ...et laisser ça vie pour des gens qui ne respectent rien ! Que de peine . Bon week-end à vous tous.
LA BOILLAT VIVRA !

juin 03, 2006 12:29 PM  
Anonymous Anonyme said...

@raptor
Pour la délégation???
Mais un message de condoléance affiché dans l'usine de Dornach à l'intention de la famille et des ouvriers me paraît la moindre des choses face à ce drame.
Il faut qu'à Dornach ils prennent concsience que nous sommes comme eux, des êtres humains.
Bon rétablissement à toi.

juin 03, 2006 12:38 PM  
Anonymous Anonyme said...

@raptor
Je voulais dire conscience!!!

Science sans conscience n'est que ruine de l'âme.

juin 03, 2006 12:58 PM  
Blogger Rensk said...

Toutes mes condoléances à la famille, leurs proches et amis.

Je crains malheureusement que l’on va étouffer l’accident sous le fameux terme : erreur humaine.

Il y a pourtant des faits très bien décris dans le JJ :
La nouvelle de cet accident mortel relance à nouveau la question des problèmes de sécurité. Que ce soit à Dornach ou à Reconvilier. En effet, du fait du licenciement des 21 cadres de la Boillat, les responsables de la sécurité à Reconvilier ont été écartés, et remplacés par un encadrement venu de Dornach.

Cela signifie que ces gens ne peuvent pas être à la fois au four et au moulin - en même temps sur les sites de Dornach et de Reconvilier, si bien qu'il y a forcément des carences sur le plan de la sécurité. (Sur les deux sites) !

D'ailleurs, relève A. B. (nom connu de la rédaction), collaborateur de la Boillat, «c'est un point essentiel que nous avions mis en évidence lorsque nous avons repris le travail après la grève. Mais la direction ne nous a pas écoutés. Et aujourd'hui, il est clair que l'application des consignes de sécurité n'est plus correctement surveillée».
« Les manques au niveau de l'entretien et de la maintenance des installations, ainsi que l'atmosphère de travail pesante qui règne dans les ateliers en raison des pressions exercées sur le personnel sont autant d'éléments qui péjorent la sécurité».

Je conseille vivement à la famille de prendre un avocat dès maintenant car il en va des prestations futures accordées par les divers assurances ainsi que par Swissmetal ; le principal responsable à mes yeux ! (Et comme ont les connaît bien ; ils vont tout faire pour ne pas payer)

Je rappel également qu’il y a déjà eu sur ce site des trolls qui ont osé dire que l’écrasement d’un doigt est dû au manque de concentration, d’attention de l’ouvrier ! Moi qui ai travaillé un peu partout dans le monde on entend des réflexions pareilles qu’en Suisse, en Chine et dans une partie de l’Inde. Bref on entend ça que dans les pays qui ne légifèrent pas assez, qui protègent à outrance le patronat d’aujourd’hui qui a bien changé ces dernières années !

juin 03, 2006 1:03 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@raptor

on est tous accablés je crois.

et je crois que vous êtes particulièrement bouleversé par cette tragédie...normal.

si on pouvait avoir une adresse, les soutiens extérieurs pourraient envoyer à la famille un message écrit de soutien...est-ce que vous pensez qu'une lettre pour la famille de ce monsieur, adressée à Dornach, sera transmise ? les mots sont pauvres, mais les témoignages de solidarité aident un petit peu...

bon courage à vous raptor, et bonne guérison.

juin 03, 2006 1:06 PM  
Blogger Bär said...

@ La famille de l'ouvrier de Dornach
Je veux m'associer à tous ceux qui prennent part à votre affliction.
Veuillez recevoir mes condoléances très sincères et croire en mes respectueux sentiments

Un ouvrier de la Boillat.

juin 03, 2006 1:25 PM  
Anonymous Le bleu Léman said...

@ Raptor
@ Boillats

Je pense que la proposition de Raptor "envoyer une délégation Boillat à l'enterrement..." me parait tout à fait censée.
L'ouvrier décédé travaillait, comme les Boillats, dans l’entreprise SwissMetal.
Une délégation de d’ouvriers de la Boillat allant à son enterrement permettrait de démontrer votre solidarité avec les ouvriers de Dornach.

Les ouvriers du site de Dornach n’ont pas de responsabilité dans la stratégie de la direction de SM, ils doivent sûrement supporter des conditions de travail qui ne doivent pas être très différentes des vôtres.

@ Famille de Dornach
Avec toutes mes condoléances.
Votre être cher est parti sans prévenir.
Reprenez espoir, la mort n’est qu’un passage.

Le bleu Léman

juin 03, 2006 1:39 PM  
Anonymous Le bleu Léman said...

@Raptor & tous.

Pour information concernant la prévention des accidents.

Extrait de la loi fédérale du 20 mars 1981 sur l’assurance accidents

...
Art. 82 Règles générales
1 L’employeur est tenu de prendre, pour prévenir les accidents et maladies professionnels, toutes les mesures dont l’expérience a démontré la nécessité, que l’état de la technique permet d’appliquer et qui sont adaptées aux conditions données.
2 L’employeur doit faire collaborer les travailleurs aux mesures de prévention des accidents et maladies professionnels.
3 Les travailleurs sont tenus de seconder l’employeur dans l’application des prescriptions ....

http://www.admin.ch/ch/f/rs/8/832.20.fr.pdf

Le bleu Léman

juin 03, 2006 1:53 PM  
Anonymous A+ said...

(ats / 03 juin 2006 11:59)
Swissmetal: un directeur accuse des employés de boycotter l'usine
RECONVILIER BE - Le climat reste tendu à la Boillat. Le directeur industriel des sites de Swissmetal à Reconvilier (BE) et à Dornach (SO), Henri Bols, accuse une vingtaine d'employés de boycotter l'usine.

"Ils se battent jusqu'à la faillite", affirme M. Bols dans une interview parue dans le "Bund". "Ils rêvent qu'avec une faillite un nouveau partenaire entre en jeu, et qu'ils puissent ainsi rendre l'usine indépendante."

Selon M. Bols, une grande partie des 250 collaborateurs souhaitent travailler en paix, car ils craignent pour leur emploi et pour l'avenir de l'usine. "Je vois concrètement comment les collaborateurs prêts à travailler sont mis sous pression par leurs collègues militants, seulement parce qu'ils veulent faire leur travail correctement", ajoute le directeur industriel.

Jeudi, le représentant des ouvriers Nicolas Wuillemin - licencié et interdit de site - dénonçait la situation toujours précaire au sein de l'entreprise, sur le plan du climat et de l'organisation du travail. Il a rappelé que des machines étaient encore à l'arrêt et que l'usine manquait toujours de matières premières. M. Wuillemin n'excluait pas l'adoption de nouvelles mesures de lutte.

juin 03, 2006 2:06 PM  
Anonymous uZine3 said...

Nous avons décidé de faire une cagnotte et écrire une carte pour la famille en deuil à l'uZine3.
Les ouvriers et personnes qui désirent signer la grande carte et glisser quelque chose dans la cagnotte peuvent le faire dès cet après-midi à 15h à l'uZine3.
Nous remettrons à la famille cette carte et l'argent, au nom des ouvriers Boillat et personnes solidaires.

Rien ne remplace un papa, un mari, un ami ou un collègue, nous sommes tous bien impuissants devant la mort et la séparation.
Nous pensons aussi à tous ceux qui subissent au jour le jour le fait de tavailler "hors sécurité", c'est inadmissible.
Nous avons un sentiment mélangé de tristesse et de colère, cette mort est tragique.

FC

juin 03, 2006 2:08 PM  
Blogger dos formatted said...

Avant toute chose, quoique l'on dise, quoi que l'on fasse, cela ne change pas le destin de ce malheureux et les conséquences tragiques pour la famille et les proches. Très sincères condoléances!


Je pense comme rensk 1h03:

"Je crains malheureusement que l’on va étouffer l’accident sous le fameux terme : erreur humaine".

La raison est simple: comme le note bleu léman, le législateur impose à la direction de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité de ses employés. C'est donc en dernier ressort la direction qui est responsable de la sécurité dans ses ateliers. C'est à la direction de prendre les mesures nécessaires, de former ses employés et de sanctionner ceux qui ignorent les consignes.

De manière étonnante, les états dits libéraux (je ne parle pas de la Suisse) sont très à cheval sur la sécurité. Aux USA, un employé qui ne porte pas de lunettes de sécurité dans un secteur concerné peut se faire virer séance tenante. En France, en cas de mort d'homme, s'il y a faute grave, c'est le patron qui va en taule, pas le responsable de la sécurité. Regardez comme le drame du Mont-Blanc a fait trembler les responsables!

En Suisse, d'une manière générale, on peut parler de laxisme à ce sujet.

Sans préjuger de ce qui s'est passé, on peut imaginer que la direction fera tout pour éviter de porter une quelconque responsabilité dans ce drame.

J'ose espérer qu'elle a pris toutes les mesures requises pour éviter ce genre d'accident, mais j'ai un peu de peine à me convaincre que MH avait ces derniers temps la sécurité comme but prioritaire.

Fric, fric, fric, fric....

juin 03, 2006 2:49 PM  
Blogger Rensk said...

@ le bleu léman,

C’est bien ce que je signifiais plus haut, il y a quelques articles de lois qui ont été intentionnellement pas du tout respectés par la direction, dans le seul but d’appliquer leurs «stratégie» changeante et fluctuante au gré des humeurs du jour…

Certain qu’un avocat va trouver bien plus que l’alinéa 1 que tu cite pour contrer les envies de la direction de faire des économies sur le dos de la famille !

juin 03, 2006 2:50 PM  
Anonymous Anonyme said...

@A+
Effectivement les collabo-rateurs subissent des pressions, n'est-ce pas Wilmar et Gfellou. Quand aux cadres de Dornach qui se prennent pour des chefs et qui ne peuvent rien foutre sans demander, ils ont un gros problème pour se faire accepter. Jepeto qui d'un coup de baguette magique va pondre du NP6. On sait bien que l'air et les psylos des Franches font rêver, mais pour le rêve du NP6 il faudra qu'il en bouffe des psylos.
Je rappele à Bolsli qu'au départ tous le monde était militant et que la partie n'est pas finie. Il oublie que les licencié(e)s se considèrent toujours comme des Boillat. En minimisant le problème à quelques perturbateurs, il se met le doigt dans l'oeil.

juin 03, 2006 3:15 PM  
Anonymous Petit ours said...

Alors là le numéro 3 du Boillat info bat tous les records ! On y voit toute une grappe de fidèles de la stratégie martinesque en pleine libations. Et dire que c’est là que l’avenir sombre de la Boillat y est décidé par des personnes dont une grande partie n’ont jamais mis un pied à Reconvilier. Et pour cause les Boillats, les vrais sont exclus !

Passe encore que ce genre de réunions puissent avoir lieu mais de là à l’utiliser comme moyen propagande pour les Boillats c’est complètement surréaliste.

Au lieu de perdre de l’énergie là dessus, la seule réponse est de demander que les employés que le souhaitent puissent être rayés de la liste d’envoi de ce « tueur de Week-end » !

juin 03, 2006 3:17 PM  
Blogger Rensk said...

@ La famille,

Sachez que je n’aime pas vraiment parler comme cela en ce moment si pénible mais il me semble urgent de tenir compte de deux facteurs :

1° Il y a des délais pour se porter partie civile et même pénale. (L’avocat a besoin de temps)
2° Si vous suivez l’affaire Swissmetal vous savez qu’il y a une très forte possibilité / probabilité de faillite et il faut absolument réagir avant ce terme.

La troisième chose que j’ai a vous dire c’est que les assurances ne sont pas en reste (en rapport à la direction de Swissmetal), ils vont tout faire pour devoir payer le moins possible ; ils sont même capable de faire trainer l’affaire devant les juges pendant plus d’une dizaine d’année pour vous décourager (en générale ce sont les avocats qui sont découragés en premier ; eux jettent l’éponge facilement!).

Selon moi ils vous doivent (assurance et patron) 13 années de salaires au moins plus un dédommagement... Je dis bien au moins !

juin 03, 2006 3:20 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Petit ours
Sur 76 il y avait un ex Boillat qui est sur une des photos (Gfellander). Wilmar on le compte pour beurre vu qu'il se casse d'ici quelques jours. Ou peut-être viendra-t-il depuis Dornach en nous faisant croire a un transfert.

juin 03, 2006 3:25 PM  
Blogger Rensk said...

@ petit ours,

J’aime bien la signification, la direction donné à ton pseudo… pro bernois ?

Parenthèse mise à part lol, il faut te dire que c’est un moyen de contrer devant la justice, le temps venu, les allégations de la direction !

Prends-le comme cela et conserve soigneusement les éditions…

Si ton week-end est foutu une fois que tu ouvre l’hebdo (c’est le but non avoué de ce dernier) ben fait comme nous on le fait : il est assez tôt d’ouvrir ce torchon le dimanche soir pour en parler le lundi entre collègues…

Bon ok nous (ma femme et moi) on n’est pas des Boillats mais on a le même genre de problème que vous et au bout d’un temps nous avons optés pour cette «stratégie» !!! Et sachez qu'elle marche bien notre «stratégie», pour nous protéger c'est bien plus efficace que celle de MH, elle au moins a de l’effet !

juin 03, 2006 3:43 PM  
Anonymous A+ said...

@ anonyme 3:15 PM et tous

Lien pour l'interview de Bols dans le Bund (en allemand) :
www.espace.ch/artikel_219891.html

juin 03, 2006 3:44 PM  
Anonymous lasuva said...

Sincère condoléances à la famille et aux parents proches ,ainsi qu'aux collègues de travail.

Il ne faut pas que l'affaire soit étouffé aussi facilement l'article du jj le démontre il y a des carrences inadmisibles ! il serait bien je pense d'informer les assurances de ces manquements qui sont très graves de conséquences !
D'abord 1 doigt après 1 mort ,que faudrat-il pour arrêter le massacre c'est un scandale à dénoncer haut et fort
2 Rapto
Bon rétablisement et oublie du moins essaye les commentaires stupides des personnes qui disent des conneries
Amicalement

juin 03, 2006 3:59 PM  
Anonymous Anonyme said...

Compte tenu de ce tragique accident, je vous conseille d'explorer toutes les voies possibles pour mettre évidence les négligences criardes de la direction en matière d'encadrement. Clairement, le fait de licencier les cadres de la Boillat a affaibli l'encadrement de Dornach, qui a dû gérer les affaires à Reconvilier. Donc, la LAA n'a pas été respectée. Donc, si on ne respecte pas la loi, on doit être puni (souvenez-vous du mot "illégal", figurant dans tous les communiqués de Swissmetal concernant la grève. C'est à priori un peu court, mais très logique. Pensez-y...

juin 03, 2006 4:01 PM  
Anonymous Anonyme said...

Le grand sourire de Bols, c'est vraiment pour la photo. Tirer la gueule c'est pour les Re-con chaque fois qu'il est présent.

juin 03, 2006 4:19 PM  
Anonymous Le bleu Léman said...

@ Dos formated, Rensk
Concernant l'accident à Dornach.

L'affaire est grave, un homme est mort. L'enquête ne va pas être faite par un expert choisi.
La justice et la police sont maintenant impliquées.

@ Raptor

Pour l'accident de Raptor à la Boillat, c'est du ressort de Raptor de décider des suites à donner.
Si son accident s'est produit par la défaillance des organes de sécurité déjà signalée et que la direction n'a engagé aucune action corrective.

Autre extrait de la loi sur la prévention des accidents.

Art. 86 Mesures de contrainte administrative
1 Les cantons accordent l’entraide judiciaire pour l’exécution des décisions prises par les organes d’exécution et qui ont passé en force, ainsi que des mesures qui doivent être ordonnées immédiatement.
2 Lorsque l’inobservation de prescriptions de sécurité met sérieusement en danger la vie et la santé des travailleurs, l’autorité cantonale interdit l’utilisation de locaux ou d’installations et, dans les cas particulièrement graves, ferme l’entreprise jusqu’à ce que le danger soit écarté; elle peut ordonner la saisie de substances et d’objets.


Selon l'alinéa 2, dans le cas d'une entreprise bafouant les règles de sécurité, l'autorité peut ordonner l'arrêt d'un équipement jusqu'à ça mise en conformité.
N'est-ce point le cas de la presse qui t'a écrasé un doigt.
Soigne toi bien.

LA BOILLAT VIVRA
Le bleu Léman

juin 03, 2006 4:25 PM  
Blogger chtite fourmi said...

Je n'ai que trop connu ce genre de drames et de deuils ayant perdu 4 personnes que j'aimais ( dont mon père) la même année et toutes dans des circonstances aussi stupides et tragiques que ce terrible accident à Dornach. Je tiens donc à présenter à toute la famille de ce malheureux ouvrier toute ma sympathie et mes pensées sont avec vous
modestement un ouvrier boillat

juin 03, 2006 4:57 PM  
Anonymous shreck said...

@ anonyme de hier

Oui je suis interdit de site depuis le 06.06.06
Je dois faire parti de ces fouteurs de trouble qui empêche ses colègues de travailler donc parle Rasle, donc il faiu encore trouver les 19 autres bon courage...

shreck vous salue du bord de son marais

juin 03, 2006 5:04 PM  
Anonymous shreck said...

Encore une chose qui me tient a coeur...
WILMARD NE CROISE JAMAIS MON CHEMIN

si tu pense que c'est pas bon Karl tu peut l'enlever

juin 03, 2006 5:10 PM  
Anonymous alligator said...

De tout coeur avec la famille en deuil tout ma sympathie

juin 03, 2006 5:22 PM  
Blogger Rensk said...

Merci pour le lien a+…

Rien ne tourne à l’envers ; la majorité des 250 employés veulent travailler et ils sont pris a parti parce qu’ils font leurs travail correctement par une vingtaine de boycotteurs.

Ces 20 personnes font tout pour mettre en faillite Swissmetal, dans leurs réunions ((d’entreprises, industrielle selon dico) de représentants du personnel selon moi) ils s’organisent et essayent d’entraîner d’autres collaborateurs. Ils rêvent qu’un repreneur reprendra l’usine après la faillite. Ils tentent d’influencer les collaborateurs en allant à travers les corridors et les ateliers, ils devraient respecter la majorité.

Nous avons aussi d’autres problèmes, la communication est des fois très pénible car elle est faite sur une discussion émotionnelle. De l’autre côté nous travaillons avec un niveau hiérarchique en moins du fait des licenciements des 21 cadres (tiens, c’est la représentation des travailleurs qui a licencié ?). Cela simplifie la procédure et nous somme plus proche des ouvriers et en conséquence plus près des problèmes, je suis mieux informé que je ne l’ai été à Dornach car j’y passe au moins 2 jours par semaine…

Les cadres de Dornach ont repris la relève, mais c’est vrai qu’il est difficile de régler la production depuis Dornach, nous recherchons par conséquence des nouveaux cadres mais pas obligatoirement 21 !

Les produits de base pour la production sont en ce moment très chers c’est pourquoi nous avons opté pour avoir un stock le plus bas que possible, nous essayons d’optimiser la chose jusqu’à la frontière du possible, il est vrai qu’il y a des fois qu’une équipe n’aie rien à faire pendant quelques heures c’est pourquoi nous continuons à travailler sur l’optimisation des stocks et la fluidité du matériel.

Il y a en effet une diminution de 30 à 50% de gens malades en rapport de ce qu’$ présenté fin avril MH mais il est aussi vrai qu’il y a une partie de ces gens qui ont abusés ! Je ne veux donner des chiffres car la dernière fois qu’on l’a fait cela a crée de la polémique et de l’agitation.

Bla bla bla

Sam Furrer dit que le fait qu’il ait dit en janvier à la TSR qu’il n’y aura dans l’avenir que 60 personnes à Reconvilier étais dû au fait de la surcharge de travail et aussi que la langue française n’est pas la sienne. Le «lapsus» est aujourd’hui utilisé comme une munition… (Pauvre diable va)

Concernant les 23 pages cité par Wuillemin ce ne sont en fait que des contrats séparés les uns des autres, il n’y a rien de définitif !! Les sites travaillent de plus en plus ensembles afin de réduire les délais de livraisons !

Bon je vous passe les trucs faux déjà dit et redit sans convaincre qui que ce soit puis je n’ai pas fait une traduction littérale, je n’ai repris que le sens des phrases qui me semblaient importants !

@ le bleu léman,
Ne soit donc pas si naïf, les plus haut responsables de l’Etat ont dit «on ne peu rien faire», ces derniers sont les représentants du capital (assurances et patrons boursicoteurs, ex. : Tornos hier et la poste aujourd’hui), combien de procès (comme l’accident de l’A320 pas si loin de nous) qui ont tous dénaturé la justice par la sanction suivante ; il faut protéger le système !

juin 03, 2006 5:31 PM  
Blogger solidarnoch said...

Un jour, il va y avoir des sacrés réglement de compte contre certain.

La haine est tellement profonde que quoi qu'il arrive, je conseille à certain de déménager de se petit coin de pays dont il ne sont pas digne.

Courage et à samedi prochain.

juin 03, 2006 5:35 PM  
Anonymous Cayenne said...

Et patati et patata

20 ouvriers mettre en faillite le groupe!???

Et patati et patata

Mais oui Henri et vous! les 80 cadres, évidement vous êtes comme certains voir tous les conseillers fédéraux, vous ne pouvez rien faire. DONC et patati et patata forcément, c'est la fautes aux licenciés, puisque comme tu le dis si bien, il reste 230 ouvriers à ta cause.

Et bien CAUSE une fois pour dire quelque chose et arrête une fois de causer pour dégeuler.

Ah, j'oubliais, je dois venir au bureau cette semaine, jeudi 8 juin, à 1550, alors là t'oublie, je viendarai quand tu sera là!

J'ai encore deux trois mots à te dire.

Bon week end et
salutations Henri, A+

ps: tu dégueuleras pas tout le dimanche

juin 03, 2006 5:36 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ shreck

s'il vous plaît, pouvez-vous m'expliquer de quel droit et selon quelle loi ou quel règlement on est interdit de site ? sur quelles bases légales ? y a- t- il une lettre ? signée par qui ?

merci beaucoup de bien vouloir m'expliquer, j'ai sans doute raté une explication à moment donné pourtant je suis le blog depuis le 1er jour.
( je sais que Nicolas Wuillemin est interdit aussi et sans doute d'autres)
merci.

juin 03, 2006 5:39 PM  
Blogger Rensk said...

@ cayenne,

Je vois que tu est aussi remonté que moi en lisant cet article, surtout qu’il date après l’accident mortel !

juin 03, 2006 5:50 PM  
Anonymous Cayenne said...

@ Rensk

Le pire, c'est que cela fait quelques jours que j'ai envie d'aller lui dire deux trois mots et Monsieur fait le tendeur alors qui derais avoir la tête bassse.

Et bien on verra!

juin 03, 2006 5:55 PM  
Anonymous shreck said...

@ oignon rouge

Vous me poser une bonne question donc j'aimerais bien connaître la réponce, je vous écrit exactement ce que j'ai reçu vendredi par courier recommandé ci-dessous

Monsieur,

nous donnons suite a notre courier du 23 mars 2006 par lequel nous avons prononcé la résiliation de votre contrat de travail pour le 30 juin 2006.
Par la présente , nous vous informons que vous êtes imediatement libéré de votre obligation de travailler dés le 6 juin 2006. Les vacances ainsi que les heures en bonus et heures suplémentaires auxquelles vous avez encore droitsont réputees compensées par la libération de travailler quand a d'éventuelles heures en malus, nous renonçon obligeament et de manière non préjudicielle à en tenir compte.Par la présente, nous tenons également à vous rappelez, que ayant été libéré de l'obligation de travailler, vous n'avez plus le droit de vous rendre sur le site industriel de swissmetal à Reconvilier.Nous vous demandons de respecter cette instruction.

Voilà a vous de voir s'il y a une réponce la dedant moi j'en ai pas trouvé.

shreck vous salue du bord de son marais

juin 03, 2006 6:00 PM  
Anonymous shreck said...

@ oignon rouge

j'ai oublié c'est signé

H.BOLS L.ROSSINI

juin 03, 2006 6:03 PM  
Blogger Rensk said...

@ oignon rouge,

Faut suivre ; en Suisse il n’y a rien de plus sacré que la propriété privé pour répondre au : droit et la base légale !
Une parole (donc verbal) suffit à ces gens-là d’avoir gain de cause devant les tribunaux (tout le contraire du travailleur où du locataire) !

Y a qu’à voir la Migros, elle veut obligé ses fournisseurs d’accepter les syndicats mais refuse les syndicats dans ses magasins (Migros n’est de loin pas le seul magasin en Suisse qui a porté plainte concernant la propriété privé) !!!

juin 03, 2006 6:03 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Rensk

Ta resposabilité risque-t-elle d'être engagée dans les accidents ?

Ton mèpris de la justice te perdra.
Lorsque la base légale existe le politicien, la police et la justie ne peut dire "On ne peut rien faire".

Merci de confirmer le manque de respect que tu as pour tes subordonnés sur le blob.

juin 03, 2006 6:05 PM  
Anonymous Stylo bic said...

TIC - TAC - TIC - TAC - TIC - TAC

juin 03, 2006 6:19 PM  
Anonymous Anonyme said...

Le bols dans l’interview du Bund me révolte. Il nous ressert cette fameuse thèse d’une minorité (20 meneurs) qui empêche les autres (les moutons) de travailler en paix. Espèce d’âne, la Boillat à 100 % ne souhaitait que cela : travailler en paix. Seulement la paix à disparu avec l’arrivée de martinou qui a tout de suite mis au pas ses moutons à lui (bols, tardent, fridou, wilmar, alaingf, etc.). Les noms je les écrits volontairement sans majuscule car les gens les portent sont tellement minuscules que malgré mes efforts je n’arrive pas à faire autrement. La faillite est malheureusement la seule issue possible avec une bande de nazes comme cela. L’assemblée générale s’approche. On peut rêver d’une saine réaction des actionnaires pour virer cette sale bande.
Un licencié de la Boillat.

juin 03, 2006 6:21 PM  
Blogger Karl said...

@Shrek

L'employeur à le droit, dans la mesure où il respecte la loi, de vous faire travailler comme il l'entend, y compris en vous payant pour rester à la maison.

Etant donné que le lieu de travail est la propriété de l'employeur, s'il ce dernier vous assigne un poste hors du lieu de travail (en l'occurence en vous libérant de l'obligation de travailler), il a le droit de vous empêcher d'accéder à sa propriété, puisque vous n'avez, pour lui, plus rien à y faire.


@Tous

Bols est vraiment incapable de dignité et d'humanité... C'est fou, de voir à quel point un être humain peut tomber bas.

juin 03, 2006 6:35 PM  
Anonymous shreck said...

@ karl

oui ça j'ai bien compris, mais c'est la raison de cette interdiction et cette libération ou je n'ai pas de réponce...ah si j'empêche les autres de travailler
c'est drôle quand même quand on c'est que je n'ai encore pas repris le travail depuis le 25 janvier et que je ne suis que très rarement a ma place de travail hein dragon :))

shreck te salue du bord de son marais

juin 03, 2006 6:41 PM  
Anonymous Grand-mère said...

Lu le compte rendu du drame de Dornach dans le journal. Si les faits relatés sont exacts, on doit se poser cette question: comment se fait-il qu'une manoeuvre aussi périlleuse ait été conduite par UN SEUL homme ? Ca paraît aberrant. Mais sans doute, pour ces messieurs de Swissmetal, c'est normal n'est-ce pas ? Quand on dirige une usine sans s'y être jamais sali les mains, on manipule les gens comme des pions. On ne veut pas savoir si leur santé et leur vie est parfois en danger.On s'en fout, n'est-ce pas Martinasse ?
Il faut que ça rende, un point c'est tout. Et s'il arrive quelque chose, on pourra toujours s'arranger pour prouver que c'était la faute de l'ouvrier n'est-ce pas ? Vous savez ce que c'est, messieurs les cravatés
aux sourires mielleux et aux paroles fourbes ? C'EST DE L'ESCLAVAGE et rien d'autre! Une forme d'esclavage moderne bien camouflée, pernicieuse parce que le fouet est remplacé par la menace verbale et le cachot par le licenciement. Mais méfiez-vous, messieurs les manageurs sans âme et sans scrupules (et mesdames sûrement
aussi), vous êtes en train de scier la branche sur laquelle vous êtes prétentieusement assis en toisant tout le monde de haut. La chute sera dure. Et peut-être n'est-elle pas si éloignée...
Mes pensées émues vont à la famille de ce pauvre homme, et j'espère qu'au moins, justice lui sera rendue.

juin 03, 2006 6:42 PM  
Blogger Karl said...

@Shrek

Désolé, en fait c'est donc moi qui ai mal compris!

Peut-être s'agit-il du compte-rendu de la conférence à Genève, où tu interviens? J'avoue ne pas savoir non plus. Mais dès qu'ils ont une preuve de non soumission au maître, ils l'utilisent.

juin 03, 2006 6:48 PM  
Anonymous shreck said...

@ karl

ouais ben c'est le moment( infrarouge jdj 3-4 fois et j'en passe) ils s..o..n..t r..a..p..i..d..e

shreck te salue du bord de son marais

juin 03, 2006 6:59 PM  
Anonymous cayenne said...

@ Shrek

â la vitesse qu'il l'on fait, tu as du recevoir ton interdiction taillée dans de la pierre avec les dates en chiffres romains.

VI du VI en l'an IIMVI

A tchao l'ami

juin 03, 2006 7:19 PM  
Anonymous Petzi said...

@ karl

Moi aussi j'était a genève...
et...

RIEN

Ils ne m'ont RIEN dit

Swissmétal 2 poids 2 mesures??????

juin 03, 2006 7:19 PM  
Anonymous shreck said...

@ petzi

poids????? :))

shreck te salue du bord de son marais

@ cayenne
eh tchô mon fièle ces sabots pas trop usés a chercher une casquette pour ma copine :))

shreck te salue du bord de son marais

juin 03, 2006 7:29 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ shreck

je vous remercie beaucoup d'avoir pris le temps de recopier la lettre. si je comprends bien, les vacances et les heures supplémentaires qui vous sont dues ( et qui doivent être payées) sont remplacées par le non- travail que l'on vous impose, vous na'vez aucun choix, et donc, vous n'avez plus rien à faire à l'usine.

C'est vraiment trop facile ! on n'a plus de choix, même si on veut travailler.

si Karl dit que c'est légal..il sait mieux que moi !

Si c'est légal, c'est absolument révoltant, une fois de plus, et cela ne tient pas compte qu'on est un être humain avec sa dignité et sa sensibilité.

Si l'interdiction de site est légale, cela veut dire que VOUS n'êtes pas forcément mis en cause en tant que personne ?

Mais dans un autre sens, d'après tout ce que j'ai lu sur le blog, vous vous êtes aussi beaucoup engagé pour la cause de la Boillat, et c'est peut-être cela qui gêne les petits chefs ?

Bon courage, bon courage. Je vais tout de même essayer de me renseigner.

juin 03, 2006 7:35 PM  
Anonymous shreck said...

@ oignon rouge

je pense aussi que c'est pour cela et comme je l'ai dis plus haut ben il sont pas rapide a avoir compris, mais rien ne m'empeche de me battre encore et encore contre ces fourbes... bruuuups .... pardon rien que de penser a eux j'en devient malade.

shreck vous salue du bord de son marais

juin 03, 2006 7:43 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ shreck

pardon, des posts ont passé pendant que j'écrivais-

oui je sais que vous étiez à Genève, mais je n'ai rien lu mentionnant votre nom en particulier, ou l'ai-je raté ?

si on vous écarte, c'est que l'on vous craint, bien sûr.

mais je répète, c'est trop facile, et je voudrais appeler un avocat du droit du travail, mais là c'est le mauvais moment , qu'en pensez-vous sur le principe ?

C'est sûr que vous avez la force pour vous battre mais pas dans la nausée, ça vous affaiblit, pensez à ce que vous écriviez sur le ZEn il y quelques jours.

juin 03, 2006 8:23 PM  
Blogger Oeil de Lynx said...

@ Shreck

Ne te pose pas de questions, cela ne sert à rien. Cette lettre, ils ont parfaitement le droit. De demander que tu ne mets plus les pieds à l'usine, ça aussi.

Je sais que cela peux te vexer (voir te faire du mal), mais comme ils te paient jusqu'à la fin du contrat, t'as aucune chance.

Qu'ils font ça parce que cela leur fait plaisir, ce n'est pas nouveau. Ca doit faire partie de la stratégie industrielle.

Bien à toi

juin 03, 2006 9:06 PM  
Anonymous couin-couin said...

@shreck@caienne
Il me reste une casquette les gars. Heureusement c'est votre modèle préféré, c'est celui sans la visière. Je vous attend quand vous voulez où vous savez les braves. Il ne reste plus qu'un exemplaire à essayer sur place.
Pas besoin de publicité, c'est un modèle qui fait de toute façon fureur. On peut dire que le bouche à oreille fonctionne aussi, ça dépend ou se trouvent les oreilles.
A+ sur une autre fréquence.

juin 03, 2006 9:08 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Petzi
On a panser qui t'avait virée, vu que t'était plus au boulot si longtemp.

juin 03, 2006 9:13 PM  
Anonymous Anonyme said...

@utilisateur anonyme
Ils gardent justement les gens qui font rien.

juin 03, 2006 9:17 PM  
Blogger Oeil de Lynx said...

Par rapport au drame de Dornach :

Pour parler des resposabilités du patron, il n'y a même pas besoin d'aller chercher dans la LAA.

Cela se trouve déjà dans le Code des obligations (10ème titre : du contrat du travail - chapitre premier : du contrat individuel du travail - lettre C : obligations de l'employeur - Chiffre VII : protection de la personnalité du travailleur ) art. 328 CO :

« 1 L’employeur protège et respecte, dans les rapports de travail, la personnalité du travailleur; il manifeste les égards voulus pour sa santé et veille au maintien de la moralité. En particulier, il veille à ce que les travailleurs ne soient pas harcelés sexuellement et qu’ils ne soient pas, le cas échéant, désavantagés en raison de tels actes.

2 Il prend, pour protéger la vie, la santé et l’intégrité personnelle du travailleur, les mesures commandées par l’expérience, applicables en l’état de la technique, et adaptées aux conditions de l’exploitation ou du ménage, dans la mesure où les rapports de travail et la nature du travail permettent équitablement de l’exiger de lui.»

Ceci n'est pas seulement valable dans le cas du drame de Dornach ou de l'accident de Raptor mais également dans la conduite des affaires dans le cadre des licenciements où, à mon avis, tout a été fois pour rendre un maximum de personnes malades (dont ils se plaignent après...)

Ceci pour les eclaircissement juridiques.

Bonne Pentecôte à tous.

juin 03, 2006 9:19 PM  
Anonymous raptor said...

@ chtite fourmi
Coucou c'est ton pote raptor qu'est ce que tu penses que je devrais faire..téléphone moi lundi,car demain comme tu le sais c'est le jour du Seigneur....

juin 03, 2006 9:30 PM  
Anonymous Anonyme said...

En Suisse, sur la période 1995 - 2004, le travail fait 84 morts en moyenne chaque année. En dix ans, 840 personnes ont donc perdu la vie, 840 familles et amis ont perdu un proche pour améliorer le profit des actionnaires, des banquiers, des patrons.
Ce chiffre, fourni par le BIT, comprend les accidents et les maladies professionnelles entraînant un décès immédiat ou dans l'année qui suit la déclaration à l'assurance. N'y figurent pas les victimes de l'amiante (merci les syndicats) et les personnes qui développent d'autres cancers d'origine professionnelle. Le chiffre est donc largement sous-évalué.
C'est maccabre, mais c'est le moment où jamais de rappeler que le travail a tué, en Suisse, une fois tous les quatre jours en moyenne ces dix dernières années.

juin 03, 2006 9:46 PM  
Anonymous Anonyme said...

Pour l'article du Bund, n'est-il pas possible de demander un droit de réponse, comme dans la NZZ ?

juin 03, 2006 9:49 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Shreck

Ce que vous êtes en droit de faire, c'est demander un décompte détaillé des heures qui vous sont éventuellement dues (solde vacances 2005, solde vacances 2006 [droits acquis entre le 1.01.06 et le 30.06.06], heures supplémentaires à +25% et +50%], jours fériés etc.)
Vous n'en tirerez peut-être aucun avantage, mais ça les em...era.
J'ajouterai que si vous "tombez" en arrêt maladie avant le 30 juin (le 29 suffit), votre licenciement est suspendu au moins jusqu'au 31.07.06 (31.08, 30.09 ... selon la durée de l'incapacité de travail). Votre part au 13ème mois va aussi augmenter. Et pendant ce temps, vous continueriez à être payé et vous ne seriez pas astreint aux règles du chômage (vous coûteriez à SM plutôt qu'à la communauté).

juin 03, 2006 9:55 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 9:46pm

Pour l'amiante, je vous recommande les études de François Iselin, dont les résultats sont résumés dans le journal Solidarités. C'est surtout des producteurs de produits amiantés (Eternit) qui se réfugient derrière la protection des données.
http://www.solidarites.ch/journal/

De plus, cet accident tombe juste ua moment où l'Etat suisse refuse d'entrer en matière sur une convention du BIT destinée à mieux protéger les travailleurs (je ne me souviens plus des détails).


@Anonyme de 9:49pm

Il me semble que, dans le Bund, le journaliste a tendance à trouver Bols peu crédible, vu la formulation des questions. Mais je ne l'ai pas encore lu d'assez près.


@Shrek

Oui, c'est compliqué. Il fau tnéanmoins noter que ces licenciements visaient des gens choisis, notamment, par Wilmar, et visant les fortes têtes, les employés de plus de 50 ans, les gens qu eWilmar ou un autre n'aiment pas, etc.

Comme tu a un epériode de dédite assez longue, ils ont préféré t'intégrer à ce wagon, histoire d'avoir une forte tête en moins sur place. Leur but est de prendre le contrôle des employés qui travaillent encore à la Boillat, et tu es certainement considéré comme une cause perdue, et comme quelqu'un dont ils peuvent se passer (je ne fais que décrire ce que je pense être leur avis).

Enfin bon, à te lire, tu sais certainement bien mieux que moi à quoi t'en tenir...


Merci à tous pour vos messages!
Merci, en particulier, d'avoir pris la peine d'apporter un peu de soutien à la famille de ce travailleur de Dornach.

juin 03, 2006 10:44 PM  
Anonymous shreck said...

@ oignon rouge

Désolé de vous avoir loupé ce soir une prochaine foi peut être
Ne vous faite pas de souci pour moi les Maître Zen m'ont apris tant de chose.....

@ coin-coin

je veut la voir cette casquette....

@ anonyme de 9:55

J'y pense j'y pense

@ karl

Ton avis est juste mon ami ils le pensent et ils ont raison je ne me suis jamais couché devant ces gens méprisables et je ne me coucherai jamais je mourrais DEBOUT.

BOILLAT JE SUIS ET BOILLAT JE RESTERAI

shreck vous salue du bord de son marais

juin 03, 2006 11:01 PM  
Anonymous raptor said...

@ dos formatted
@rensk
@le bleu léman

pour rappel (certain de vous ne l'ignore pas):
nous vivons au niveau des presses une situation débile:depuis la reprise du travail nous devrions tourner avec la loewy qui a été complètement transformée et améliorée,un grand travail a été fait pour la sécuriser ses dernières années:les enrouleurs(suppression du détecteur laser qui créait des accidents) ,le poste du séparateur de culot,le poste du controle et le tunnel de refroidissement qui a été informatisé,les convoyeurs changés a neuf et quelques "bricoles" que je vais pas énumérer ici,et en dernier lieu un nouvelle commande dernier cri qui a couté la bagatelle de 800.000 balles environ peut être même le million.Cet investissement de 1 millions a été précédé par des investissements pour ces trois à quatre dernières années de l'ordre d'un million environ par année,a ma connaissance:

il y a environ 3 ans les convoyeurs
il y a environ 2 ans le tunnel
il y a environ 6 mois la nouvelle commande

En gros c'est comme cela que ça c'est passé.
L'idée c'était d'avoir avec cette presse (la loewy) la possibilité de presser tout les articles de la boillat jusqu â ce que la nouvelle presse de Dornach prenne le relai et d'arrêter la kluss sur laquelle pratiquement plus un rond n'a été investi,l'entretien a été suivit cain caha surtout après la grève les choses se sont péjorées du fait que beaucoups des mécanos et des électriciens qui avaient une très grande connaissance de cette machine ont été licenciés, choses que tout le monde sait.La kluss est une vieille grand mère qui nécessite des soins constant,et une attention constante,il y a une multitudes de pièges sur cettes machines et elle demande beaucoup de "doigté" sans vouloir faire de l'humour noir,c'est une machine fatiguante de part sa vétusté.On a fait évolué cette machine en fonction des nouveaux développements d'alliages,les problèmes de sécurité ont été très peu réfléchi sur cette installation(productivité oblige)
Razle il y a quelque temps à convoqué une assemblée du personnel ou j'étais présent.Au terme de l'assemblée je me suis dirigé vers lui pour lui parler et ceci devant de nombreuses personnes et je lui ai dit que j'avais appris que l'on allait redémarrer la loewy,je lui est fait savoir que si celle ci ne redemarrait pas au mois de juin je serais dans l'obligation de donner mon congé par ce que la kluss était devenue trop dangereuse pour moi.Il a prit note,a écrit quelque chose sur son calpin et m'a demandé de ne pas donné mon congé que la loewy alait redémarrer au mois de juin,ensuite il m'a demandé ou il y avait des problèmes de sécurité,je lui ai décrit en gros les problèmes et je suis parti.Pour que les choses fussent un temps soit peu gérablent il aurait fallu pour moi,redémarrer avec la loewy après la grève,mais cela n'a pas été possible pour de multiples raisons techniques et autres...
C'est clair l'ambiance de travail n'aide pas a une saine prise de décision,et les moyens qui on diminué nous handicapent a tous les niveaux.Normalement je travail sur la loewy et je me suis beaucoup impliqué au niveau de la sécurité,un des problèmes maintenant est que je n'ai plus d'interlocuteurs valables pour effectuer des changements nécessaires sur cette machine tant sur mon poste de travail que sur celui de mes collègues ou des dysfonctionnements graves pourraient créés des accidents,
C'est bien clair tout cela c'est ma lecture de la situation et je pense que beaucoup de gens ne la partage pas,a chacun sa réalité et ses priorités...mais je pense que bientôt cela sera sans moi..

juin 03, 2006 11:09 PM  
Blogger dos formatted said...

merci pour ces infos, raptor.

Je suis de l'extérieur, mais j'arrive à imaginer cette situation complètement insensée!

juin 03, 2006 11:22 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Karl

Oui, les ex-producteurs d'amiante font de la rétention d'information et ce sont eux qui sont responsables de cet empoisonnement. Mais les syndicats suisses sont membres du CA de la SUVA (16 sièges sur 40) et ne font rien pour simplifier la procédure de reconnaissance de la maladie professionnelle. Actuellement, les travailleurs malades doivent toujours apporter eux-mêmes la preuve de leur exposition au matériau cancérigène parfois 20 ans après le moment de l'exposition. L'enjeu financier est trop important pour que cette procédure soit simplifiée. La SUVA fait de beaux efforts de communication (voir le site) mais c'est du même tonneau que le Torchinou.
Je ne pense pas que F. Iselin dirait le contraire.

Bon. De toute façon, c'est pas le lieu de parler de ça. Ceux que ça intéresse peuvent aller là: http://www.caova.ch

Courage à tous les Boillats.

juin 03, 2006 11:53 PM  
Blogger chtite fourmi said...

@ RAPTOR
Tél-moi toi fin d'aprème lundi serai à la maison

juin 03, 2006 11:56 PM  
Anonymous Anonyme said...

Merci Raptor pour tes précisions. C'est super intéressant pour nous qui n'y sommes pas.

Courage à toi et bon rétablissement.

juin 03, 2006 11:57 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 11:53pm

Merci pour vos précisions. Même si elles sortent du sujet, c'est néanmoins très intéressant.


@Raptor

Merci pour ces epxlications.

juin 04, 2006 12:02 AM  
Anonymous raptor said...

@ chtite fourmi
@ anonyme 11:57

ok fin d'après -midi

Merci pour vos encouragements

juin 04, 2006 12:03 AM  
Anonymous alligator said...

@ Raptor
tu peux compter sur moi aussi ;-)) même si je t'ai dis ce que je pensais, je sais que tu te soucille beaucoup des autres et cela vaut bien des coups de mains réciproque, la solidarité entre Boillats et entre êtres humains ni le fric à Hellweg, ni les mensonges de Ras le ne pourront les détruires et ce sera cela notre vraie victoire!!!

juin 04, 2006 12:13 AM  
Anonymous alligator said...

@ roi lion
tu vois c'est aussi cela un gros con...

juin 04, 2006 12:15 AM  
Anonymous oignon rouge said...

@shreck

merci beaucoup pour votre message, à tout bientôt, et courage à vous et aux vôtres, on sent bien que vous êtes debout !

@ raptor

merci beaucoup pour votre témoignage

@ vous deux
vous savez, j'ai eu la chance de pouvoir visiter l'usine ( la fonderie) en février, avec beaucoup d'explications, c'était très vraiment impressionnant et c'est alors que j'ai compris la passion des Boillats pour leur métier.

juin 04, 2006 12:15 AM  
Anonymous jb said...

@Raptor :
Merci pour ces explications ; elles ont été placées dans la partie témoignages de jb.zonez.ch sous ce lien.

Ah pis je profite pour vous dire qu'il est dorénavant possible d'imprimer les pages sans bouffer 52 pages (désolé Cayenne ;-) ...) en cliquant sur le bouton Imprimer en bas à droite de chaque page.

Et sinon ... salutations à vous toute et tous :-)

juin 04, 2006 12:16 AM  
Anonymous Visière a simple tranchant said...

@ cou-in ou cou-in?

Je passe esayé ta casquette dimanche après-midi vers 1500.

essaye pas de retourner sa chemise avant, on pourrait plus s'en servir :-))

Si cela ne vas pas, phone phone!

Bonne nuit

juin 04, 2006 12:17 AM  
Anonymous Cayenne said...

2 JB

Tscho l'ami, dort pas:-))

juin 04, 2006 12:19 AM  
Anonymous raptor said...

@ Alligator

Très heureux de pouvoir compter sur toi et justement pour la suite j'aurais besoin d'un sérieux coup de main,pour tout bientôt...

juin 04, 2006 12:20 AM  
Anonymous Cayenne said...

@ JB (Djibi)

Désolé, oublié le glaçon!

bonne nuit

juin 04, 2006 12:21 AM  
Anonymous alligator said...

@ raptor
tu sais ou me trouver même maintenant si tu veux... Sinon @+

juin 04, 2006 12:29 AM  
Anonymous raptor said...

@ Alligator

A+ je suis attendu bonne nuit

juin 04, 2006 12:36 AM  
Anonymous petzi said...

@ annonyme 9:43

Moi virer jamais

quand ras-le parle de 20 semeur de troubles, je pense bien en faire parti

juin 04, 2006 1:00 AM  
Blogger Rensk said...

Bien j’ai relu l’article du Bund et comme Karl le dit si bien c’est vrai que les questions de la journaliste (Nicole) vont au fur et à mesure dans le sens «j’ai de la peine à vous croire», cette journaliste fais bien son boulot.

Une chose que j’avais loupé auparavant c’est qu’il y est dit, tout à la fin, que l’expert a déjà rendu son expertise aux parties prenantes de la médiation et qu’il y aura une rencontre entre ces derniers au mois de juin. (Donc avant l’assemblée des actionnaires ?!)

La commission ouvrière a-t-elle donc reçu cette expertise où seulement le syndicat ???

Où pire encore : est-ce que seul le patron et M. Bloch ont reçu cette dernière ???

juin 04, 2006 3:16 AM  
Blogger Rensk said...

@ anonyme de 6:05,

Tu dois confondre, je n’ai pas (plus) de subordonnés et je n’ai pas de mépris pour la justice, c’est tout le contraire, je la revendique même.

Par contre j’ai fais mon expérience concernant cette dernière et surtout celle vue par les assurances… ce n’est pas rose crois moi !

Si tu clique sur mon pseudo tu trouveras le lien de mon propre blog et tu constateras que je ne travail plus depuis 1998.

juin 04, 2006 4:06 AM  
Anonymous Le bleu Léman said...

@ Raptor

Merci pour tes explications détaillées. Tu as bien résumé la situation.
Les problèmes de sécurité, tu les as signalés au responsable devant des témoins. Et rien n'a été fait pour les résoudre.

Travaillant dans une entreprise fabriquant des machines comme ingénieur de conception électrique, je connais bien les problèmes liés à la sécurité.
Dans ce que je réalise, je donne toujours la priorité à la protection des personnes.
De nombreux moyen techniques existent aujourd'hui pour protéger au mieux les ouvriers utilisant des machines dangereuses.
Encore faut-t-il les mettre en oeuvre.

Avec toutes mes salutations.
Bon dimanche.

LA BOILLAT VIVRA

juin 04, 2006 12:00 PM  
Blogger un voisin said...

@ rensk
Effectivement la publication du rapport de l'expert est une bonne nouvelle.
Cela explique peut-être cette volonté de communiquer par cet article du Bund en ne passant pas par Samu le porte-parole officiel (qui est également chef du développement, ancien chef des rh, secrétaire du CA, ... homme de confiance de Martinou).

Ce qui est nouveau c'est que Ras Le

* fait référence à un potentiel risque de faillite du groupe ... (dont il fait par avance porter la responsabilité aux 20 meneurs) et

* explique très clairement que le coût des matières premières est très élevé ce qui les oblige à fonctionner avec un stock réduit "jusqu'à la limite du possible" ... et que des équipes n'ont parfois rien à faire faute d'un approvisionnement approprié. Cela démontre clairement l’incompétence du gaillard !!!

A mon avis, ils sont vraiment dans la m... et le rapport de l'expert doit mettre en évidence bien des éléments qui démontreront leur incompétence et l'absence d'une vraie stratégie. Ils sont dans une logique de gestion de crise, où ils commencent à reconnaître certains faits.

Si Bols reconnaît qu'ils doivent travailler avec un stock minimum en raison de son coût, alors qu'ils ont réalisé ces derniers mois l'important stock de la Boillat, démontre clairement qu'ils n'ont plus de marge en terme de liquidité. La situation s’est donc encore grandement péjorée depuis la révision comptable et la remarque des réviseurs.

La publication de l'ordre du jour (quand ?) de l'assemblée générale sera un élément intéressant. Sera-t-il question de recapitalisation ? De plan de redressement ?
En cas de surendettement, il incombe au CA d’alerter l’autorité de poursuites (avant l’AG ?). La non-consolidation de BJ lui permettra-elle alors d’avoir été juste vendue à temps pour éviter qu’elle ne soit concernée par la faillite et permettre au passage un bon bénéfice sur le dos de SM. BJ s’en sort et part avec le carnet de commande de La Boillat (ses bons clients).

Ou simplement Ras Le a trop parlé et sera le prochain fusible (après Brendel) pour que Martinou puisse garder la face à l’AG et placer un allemand à la tête des usines suisses.

juin 04, 2006 12:02 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ usine 3, à Karl et à tous

Merci pour vos encouragements et vos bons messages de soutien, nous en avons vraiment bien besoin.

Bon dimanche à vous tous, et courage pour votre combat, je vous envoie ce message de tout au fond du trou.

MERCI

juin 04, 2006 1:38 PM  
Anonymous Stylo Bic said...

Il a les chocottes, il a les chocottes....st'Henrinou...

c'est le moment de ne pas lâcher les copains...courage...lâchez-vous

Profitez de la peur de st'henrinou pour lui faire baver encore quelques rondelles de billettes. Je vous laisse le soin de choisir l'alliage le plus opportun pour le faire dégueuler un max pour la cause.

Vous en serez bien plus satisfait et encouragé pour la suite des événements.

TIC - TAC - TIC - TAC - TIC - TAC

juin 04, 2006 2:04 PM  
Anonymous Le "petit chimiste" alias back in black said...

@ceux qui s'intéressent à l'amiante.

Un très bon article à lire à cette adresse: http://www.developpement.durable.sciences-po.fr/publications/Bibliographies/signaux_precoces.pdf

En page 82 de cet ouvrage collectif, lire "L'amiante:le minéral magique devenu maléfique".

Bonne journée

juin 04, 2006 2:17 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 1:38pm

Merci beaucoup pour votre message. En pensées avec vous.

juin 04, 2006 2:41 PM  
Anonymous Dardevil said...

CAMPAGNE D'ARRACHAGE D'AFFICHES !!!!

Il est malheureusement à déplorer la mise en place d'une campagne d'arrachage systématique des affiches de la manifestation du 10 et 11 juin par les organisateurs (pour ne pas dire séparatistes) des fêtes jurassiennes suivantes:

http://www.groupebelier.ch/fjj.htm
http://www.jurafestival.ch/

Ceci nous est vraiment préjudiciable et si l'un d'entre eux me lit,sachez le dégoût que vous me provoquez et à vrai que vous me confirmez !!!!

Dardevil en rage !!!!

juin 04, 2006 4:31 PM  
Anonymous idéaliste incurable said...

@dardevil

Pouvez-vous prouver vos allégations ? Alors, si je comprends, nous en revenons 30 ans en arrière, au temps des querelles ? Eh ben merde si c'est ça ...

juin 04, 2006 4:57 PM  
Anonymous Dardevil said...

On ne prouve rien du tout on constate simplement.

Affiches recouvertent par les leurs, quand elles ne sont pas carrément arrachées pour faire place auy leurs.
Ce n'est pas un retour de 30ans en arrière, nous avons les mêmes dâtes et ils nous tiennent pour responsable.
Et leur manière régulière d'agire dans leur mouvement se retrouve dans ce genres de basses besognes réactionnaires !

juin 04, 2006 5:06 PM  
Anonymous idéaliste incurable said...

@dardevil

Je constate qu'il ne faut pas beaucoup gratter pour réactiver les virus. En ce qui me concerne, débat clos.

juin 04, 2006 5:17 PM  
Anonymous jeunesse jura said...

@dardevil

Donne nous des preuves stp ,cela m'étonne fortement ,et si tel est le cas dénoncer ceux que vous attraper aux comité des deux fêtes
merci d'avance
Amicalement

juin 04, 2006 5:54 PM  
Anonymous Anonyme said...

Un bon coup de planche à fumier et c'est réglé

juin 04, 2006 6:22 PM  
Blogger Karl said...

Attention à ne pas faire l'amalgame entre quelques excités, et l'ensemble des organisatewurs de la Fête de la jeuneese jurassienne. Il me semble qu'il serait utile de contacter les organisateurs pour leur faire part de vos préoccupations.

En effet, plein de Jurassiens, et de séparatistes soutiennent la lutte des Boillat, et il me semble qu'ils sont ouverts à la discussion... non?

juin 04, 2006 6:45 PM  
Anonymous jeunesse jura said...

@Karl
Oui Karl c'est exact il suffit simplement de prendre contact avec les personnes du comité ,je tiens à signaler comme toi que de nombreux jurassiens étaient aux diverses manifestations ..donc les conclusions attives
Amicalement

juin 04, 2006 7:02 PM  
Blogger Rensk said...

Je suis étonné qu’il n’indique même pas dans quel village où région cela se serait passé... Il n’a pas besoin de prouver quoi que ce soit, il se satisfait que d’attaques...

Ca ne vous rappelle rien ? Moi ça me rappel les trolls. lol

juin 04, 2006 7:43 PM  
Anonymous Anonyme said...

On ne va pas faire un plat de cette affaire, une chose qui est sûre, c'est que le soutien à la Boillat venait surtout du Jura et de suisse romande. Ces histoires d'affiches n'ont rien à voir avec lsa survie de la Boillat. Pour nous le débat est clôt.

juin 04, 2006 7:59 PM  
Blogger solidarnoch said...

Bonsoir,

j'ai posé des affiches à Delémont la semaine passé, aucunne ont été arrachées.

Sur les gros panneaux rond devant la gare et ailleur, certaines ont été arrachées. Mais sur ses panneaux, que se soit n'importe quelle affiche, ils les arrachent pour coller les leurs ou colle par dessus.

juin 04, 2006 7:59 PM  
Anonymous Fred said...

@ Tous

J'ai constaté moi-même plusieurs arrachages et collages d'affiches pour les deux fêtes sur celles des Boillat, surtout celles de la fête du 23 juin.

Notamment sous le pont de Tavannes ou j'ai personnellement remis les affiches Boillat arrachées et enlevé celles qui les recouvraient, au passage j'ai aussi profité de nettoyer les cochonneries laissées par les précédents afficheurs, c'est à dire les tas d'affiches Boillat arrachées et à même le sol, pour constater vous-même les choses, il suffit aussi de faire un petit tour de rond point à Moutier au centre et regarder les affiches des deux manifestations recouvrant celles des Boillat.

J'invite les auteurs de ces regrettables incidents à venir à l'uZine3 se procurer des affiches et réparer leurs petites erreurs...

C'est regrettable, mais il ne faut pas prendre quelques "incidents isolés" pour une généralité.
J'ai écris aux personnes concernées via le site internet du Bélier et ceci va se régler très vite je pense.

Il faut absolument éviter les amalgames douteux, les poseurs d'affiches se tirent la bourre depuis des années, et celles des Boillat ne sont pas une exception.

J'attends donc une réponse et surtout une réaction des organisateurs de ces deux fêtes.
Sachez aussi, chers amis jurassiens que nous apprécions tout le soutien témoigné aux Boillat jusqu'ici.
Sachez aussi, chers amis pro bernois que deux ou trois colleurs ne représentent de loin pas tout un mouvement.

Ce conflit est exemplaire aussi dans le contexte de respect mutuel qui prévot de la part des deux parties, unies contre cette stratégie imbécile de swissmetal.

Les valeurs fortes ont dominé largement les querelles intestines, continuons donc sur ce beau chemin et ne laissons pas une poignée d'irréductibles gâcher tout ceci.

Et en ce qui concerne la colusion des dates avec la manifestation de Tavannes, c'est regrettable, mais nous avons déplacé notre tête d'affiche pour permettre aux gens d'aller ensuite voir Thiéfaine, et nous allons même l'annoncer, que faire de plus?

Frédéric Charpié / Président du comité d'organisation de la manifestation de soutien aux ouvriers et ouvrières de la Boillat.

juin 04, 2006 8:13 PM  
Anonymous Vieux combattant said...

@ Fred

Merci pour ces précisions, je pense comme toi, deux ou trois blaireaux, rien de plus, et je suis personnellement un jurassien convaincu et très actif depuis de nombreuses années.

Donc on tire un trait, j'aime aussi beaucoup l'idée d'inviter les gens à coller Boillat, une manière de les inviter au dialogue, une fois de plus tu arrives à faire du positif avec du négatif, comme pour le KO festival qui organise les concerts après l'incident de Moutier.

Et à mes amis de lutte Boillat pro bermois, je leur dit que l'on continue de lutter tous ensemble, et aux Boillat mon soutien inébranlable et complet, je vais verser une petite somme sur le CCP et serai présent les deux jours. Avec un passage pour voir Thiéfaine, évidemment...

Bravo Fredo, rien à dire de plus, bravo et un petit coucou aux p'tits blaireaux, j'en ai fait des bien plus débiles quant j'étais jeune, mais ça fais très longtemps.

Vive la nouvelle Boillat libre.

juin 04, 2006 8:26 PM  
Anonymous Anonyme said...

C'est beau, de grandes choses sur ce blog quand-même....
Moi aussi j'ai été un super blaireau, mais pro bernois, faudra qu'on se raconte nos cervées autour d'un verre à la manif, hein vieux combattant? Tout d'un coup on s'est foutu sur le mord quelques fois, moi aussi j'ai été un très très actif.
Je te propose un rancar samedi 10 à midi à l'uZine3, ok? Pour un combat de binches dans les règles de l'art.

ET VIVE LA SOLIDARITE

juin 04, 2006 8:33 PM  
Anonymous edzola said...

@ un voisin 12.02

bravo pour votre synthèse, j'y souscris pleinement. J'apprécie particulièrement la conclusion et elle pourrait être confirmée lors de l'AG du 30 juin, c'est bientôt ! Alors l'HENRI pourrait être métamorphosé en INRI !!!

bonne soirée !

edzola

juin 04, 2006 8:43 PM  
Anonymous Anonyme said...

Il habite ou Henri au fait?
Juste comme ça, au cas ou il faudrait poser deux trois dix vingt ou cinquantes affiches dans son village à ce fouteur de merde...
Histoire que l'info passe, c'est important ça l'info non?

Pour coller, je me propose de m'y coller, avec quelques potes...

juin 04, 2006 8:48 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Fred

Bravo à toi, bien réagi, et pas besoin d'en ajouter.

Une jurassienne solidaire.

juin 04, 2006 8:50 PM  
Anonymous Anonyme said...

Henri est français je crois

juin 04, 2006 8:51 PM  
Anonymous vieux combattant said...

@ anonyme de la binche

Pas de blèmes, on est de vieux sages maintenant, en fait ces p'tits blaireaux, ils me font un peu envie, le bel âge, on avait des boutons, on draguais des nanas et on s'improvisait peintre en batiments publics et sur goudron de nuit pour pas se faire chopper par les flics...

Salutations mon gars

juin 04, 2006 8:58 PM  
Anonymous Stylo Bic said...

Utiliser c'est l'adopter:

demander c'est trouver:

Bols Henri
9 imp Iris 68510 RANTZWILLER
03 89 83 95 44

A les pages jaunes couleurs laitons, elles causent. elles causent.

Et avec ce qu'il faut pour écrire,

merci henri

juin 04, 2006 9:40 PM  
Anonymous troll et bus 1 said...

@ stylo bic

As-tu déjà vu le dernier modèle de stylo BIC. Il a un bonnet rouge.

TIC-TAC TIC-TAC

juin 04, 2006 9:59 PM  
Anonymous schreck said...

@ mon fidéle
@ coin coin

Ca me fait du bien de parler avec vous les potes

BOILLAT NOUS SOMMES ET BOILLAT NOUS RESTERONS

@ oignon rouge

un peu tard pour un coup de fil mardi c'est promis

shreck vous salue du bord de son marais

juin 04, 2006 10:06 PM  
Anonymous Rigueur said...

Il commence à faire du beau temps! Avez-vous déjà vu Henri venir au boulot à moto? Je crois savoir qu'il y a une bande motards à Dornach. Avez-vous entendu parler de cette bande?

juin 04, 2006 10:06 PM  
Anonymous Grand-mère said...

A Dardevil:
L'autre jour je posais des affiches pour le spectacle des Funambules à Soyhières. La colonne Morris au carrefour devant le quotidien jurassien était complètement tapissée d'affiches pour la manifestation du 10-11 juin! Je me suis permise d'en couvrir un petit coin avec deux des nôtres. J'ai bien hésité je dois dire, mais bon, il en restait tellement... Mais je n'ai rien arraché, promis juré!

juin 04, 2006 10:09 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ shreck

suis pas là de demain jusqu'à vendredi....mais c'est pas tard du tout ! debout jusuq'à point d'heures.

juin 04, 2006 10:26 PM  
Anonymous Un afficheur said...

@ Grand-mère

Pas de problèmes, on partage et c'est normal, mais rien à voir avec l'arrachage et la re-couverture complète...

juin 04, 2006 10:26 PM  
Anonymous jb said...

Tiens, Monsieur Bols habite dans une Impasse ... !

Cela dit, ne harcelez pas ces "pauvres chefs" ; vous valez mieux qu'eux et vous êtes plus dignes qu'eux.

juin 04, 2006 10:41 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Stylo bic

Merci pour l'adresse de Raz-le-Bols

FLB

juin 04, 2006 10:56 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ JB

La dignité, elle nous mène ou?????

LICENCIE A PLUS DE 50 ANS ET ON SE FOUT ENCORE DE TA GUEULE, ON RIT DE TOI, APRES DES ANNEES DE TRAVAIL.

MERCI

juin 04, 2006 10:59 PM  
Anonymous jfbo said...

Aux petits Jurassiens qui se permettent de jouer aux durs...

Vos affiches pour la "Fête de la jeunesse" sont complètement surannées. Vous n'avez rien compris à l'ampleur du combat des "Boillat". Vous êtes une bande de petits malappris et vous vous permettez, sous le couvert d'un combat d'arrière-garde, de mêler votre grain de sel (peut-être?) à une cause qui vous dépasse de très loin. Honte à vous! Pauvres petits endoctinés!

C'est aussi pour vous que les "Boillat" se battent, pour votre avenir, pour l'avenir de la région que vous êtes censés défendre, pour votre avenir!

Un peu de réflexion, que diable!

Votre énergie est bien mal utilisée.

Venez vivre dans les vallées du Sud et peut-être qu'un jour vous comprendrez qu'il n'y a pas que des politicards, que Béguelin, entre autres, n'a pas toujours soutenu les causes que nous devons défendre aujourd'hui.

Un tout petit peu de culture, si ce n'est pas trop demander, vous permettrait, peut-être, de comprendre que les "bons" ne sont pas toujours les "meilleurs"!

Un vieux Jurassien dans l'âme mais aussi dans la tête!!!!!!!!!

juin 04, 2006 11:19 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 10:59pm

Du côté de Swissmetal ils commencent à rire jaune. Courage!

juin 04, 2006 11:23 PM  
Anonymous JFBO said...

@Schrek

Salut l'ami.

Ch'te connais pas, mais j'aime beaucoup ta façon de dire merde quand l'envie t'en prend. Et c'est assez souvent.

Bravo à toi et à ta grande gueule.

J'aimerais bien te rencontrer pour peaufiner quelques répliques à l'intention de votre bande de salopards.

Dis-moi quand tu seras à la 3. Je viendrai, et on noiera notre chagrin.

A moins que ce soit au bord de ton marais?

juin 04, 2006 11:30 PM  
Anonymous capitaine flamme said...

Le Bols n'est qu'un gros nière d'incapable. Son sourire à la con sur Boillat Hebdo en est l'illustration. 80 conadres d'ailleurs décident du sort de la Boillat en se faisant passer pour les sauveurs de ceux qu'ils ont foutu dans la merde. Aucun Boillat présent pour défendre le point de vue du site de Reconvilier. Ce nain de jardin se fout de la gueule du monde.
A force de narguer et de provoquer la réaction viendra à coup sûre.
C'est plus facile de faire le ronfleur à Interlaken en buvant des verres que de faire tourner une usine. Comme il le dit si bien, n'ayant plus de cadres à Reconvilier, donc plus de hiérarchie, je suis obligé de m'abaisser à parler avec des ouvriers directement sans intermédiaire. Les roitelets autoproclamés oublient une chose, à Reconvilier ils ne sont pas en terrain conquis mais en terrain ennemi, une île de vertu entourée de requins. Ha, Ha, Ha, Ha...

juin 04, 2006 11:44 PM  
Anonymous jfbo said...

@Shreck

Excuse-moi, j'ai lamentablement estropié ton joli nom ...

Mais c'est bien à toi que je parlais...

juin 05, 2006 12:02 AM  
Anonymous capitaine flamme said...

@JFBO

Formule Bolsienne:

Moins on est plus on produit, grâce à moi.

C'est ça les vrais manageurs.

juin 05, 2006 12:08 AM  
Anonymous easy rider said...

@Rigueur
Ne pas confondre motards et ringards sur une moto. Des sifflets qui se prennent pour des motards. Des minets sur un Solex.
Ca fait honte d'être motard, on devrait leur donner des trottinettes.

juin 05, 2006 12:31 AM  
Anonymous Anonyme said...

@jfbo

Il n'y a pas que le joli nom de Schreck que vous estropiez ... C'est aussi la vérité !

juin 05, 2006 12:38 AM  
Anonymous jfbo said...

@anonyme juin 05, 2006 12:38 AM

Vous avez peut-être raison, mais encore?

Quelle vérité ai-je donc estropiée?

juin 05, 2006 12:43 AM  
Anonymous jfbo said...

Depuis une heure, le site

www.swissmetal.com

ne répond plus. Que se passe-t-il donc?
Une facture impayée, un bug?, un virus?, une panne?

juin 05, 2006 12:59 AM  
Anonymous Anonyme said...

@jfbp

Le site de Swissmetal est à nouveau accessible.

juin 05, 2006 2:38 AM  
Anonymous Dardevil said...

@Tous
Je reposte ici après une nuit de sommeille qui porte conseil.

Je voudrais juste m'excuser pour mon post mais vous savez on bosse comme des fous (Surtout Fred) pour cette manifestation et quand on sait que notre budget est tiré au couteau....
Nous arracher des affiches c'est comme nous planter un couteau dans le coeur.

Bonne journée à tous

juin 05, 2006 11:03 AM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home