mardi, juin 13, 2006

La quatrième dimension

La question à 2 balles

Les licenciements auxquels Swissmetal a procédé (21 cadres et 112 employés) étaient-ils des représailles sans aucun lien avec la réalité économique?

Mais non, puisqu'on vous le dit! Tout va bien, à la Boillat. On y travaille, et surtout, on y dooort. Faute de matière pour produire, que faire, sinon, derrière sa machine? Qu'elle est belle, la version Swissmetal d'Alice au pays des merveilles! Enfin, ce serait plutôt Martinou au pays du laiton.

Cette très sérieuse approche de la réalité se pare aujourd'hui d'un nouvel argument très puissant. En effet, Swissmetal a décidé, maintenant, de faire travailler ses employés de la Boillat le samedi (5 fois). Il y a tellement trop de monde dans cette usine, tellement peu de commandes, et tellement de sous dans la caisse... Que voulez-vous, autant payer les gens à se tourner les pouces le samedi aussi.

A part ça, les licenciements n'étaient pas du tout abusifs. Pas du tout. Allez, s'il vous plaît, dooormez maintenant.


Torchinou N°4

Le nouveau Torchinou est arrivé (page 1 et page 2), enfin! Karl l'attendait avec une impatience sincère, pour y découvrir la suite des aventures d'Henri et sa clique dans la quatrième dimension.

Les petits chiffres de la semaine, certainement à cause d'un changement de norme, sont cette fois-ci indiqués en kilos, et plus en tonnes. L'entrée de commandes n'est plus un chiffre possible à analyser, étant donné que de nombreuses commandes sont ventilées sur Lüdenscheid ou Dornach. Les décolleteurs, d'ailleurs, apprécient beaucoup, lorsqu'ils reçoivent enfin leur commande (hors délai, si tant est qu'un délai peut être fixé). Une qualité toute nouvelle leur permet en effet, à la mise en train et à l'usinage, de dépenser tout cet argent qu'ils ont en trop (tout le monde a trop d'argent, dans la quatrième dimension).

Certains se demandent même si la matière étiquetée Boillat et originaire de Busch-Jaeger ne vient pas carrément d'une usine externe à Swissmetal. Tout est que certains, même si ça leur coûte très cher, la qualité n'étant pas la même que ce à quoi la Boillat les avait habitués, se tournent vers Wieland (une très grosse entreprise) pour ne plus avoir à subir le service de vente de chez Swissmetal (pas de délais, le spécialiste est toujours en conférence ou en ballade autour du monde, et surtout, tout va toujours bien. Pourquoi ils râlent, à la fin, ces clients?).

Reste les chiffres de la production, qui remontent un peu:

Sem. 19 = 31,90 t/jour
Sem. 20 = 27,12 t/jour
Sem. 21 = 24,70 t/jour
Sem. 22 = 29,65 t/jour

D'ailleurs, ces chiffres sont le premier scoop du Torchinou. Tout va bien, comme d'habitude, et c'est d'ailleurs pour ça que tout va mieux. Logique. La productivité augmente, comme chaque semaine, y compris quand elle diminue (là, alors, elle augmeeente, voyez-vous?). L'absentéisme baisse (certainement, puisque les cadres sont rentrés d'Interlaken). Et enfin, les problèmes techniques se résolvent (là aussi, c'est normal, puisque faute de matière les machines ne s'usent pas trop).

Autre point fort, Swissmetal poursuit le développement de C98, C99 et NP6. En effet, les personnes en charge du développement étant intégralement licenciées (une est encore dans sa période de dédite), le développement va se poursuivre... encore très longtemps. Mais, comme toujours avec Swissmetal, la gâteau se mange après la cerise: "nous n'avons pas de hausse des réclamations clients par rapport à l'année passée". En effet, les clients qui vont chez Wieland ne se plaignent plus chez Swissmetal. Quant à ceux qui voudraient tout de même se plaindre, ils doivent attendre le retour du spécialiste.

Encore un élément amusant, parmi tant d'autres: il paraît que "L'organisation générale du site n'est pas terminée, les organigrammes ne sont pas encore définitifs". Alors, Wilmar, partira, partira pas? Alors Henri, prêt à rejoindre la mine de sel?

Cet article est signé Henri Bols, francophone pur sucre. Comme l'a relevé un blogueur, "nikkel" s'écrit "nickel" (ou alors c'est un nouvel alliage pour tubes de train d'atterissage), le mois de mai ne "donnes" pas, mais "donne", etc.

Mais la littérature swissmetalienne tente toutes les audaces littéraires dans l'éditorial: il est écrit par un monsieur "on". "On est fier de constater que la productivité est en constante augmentation". Qui ça, "on"? Tout est qu'"On est convaincu de regagner les clients perdus" (mais les clients perdus ne sont pas convaincus d'être regagnés, semble-t-il). De plus "La perte des cadres était difficile à surmonter"... En effet, les cadres n'ont pas été licenciés, mais ne retrouvent plus le chemin de la Boillat, qui est tombée dans la quatrième dimension. Ils sont donc bien perdus, dans une fracture spatio-temporelle.

A la page 2, c'est au tour de Martin Heuschkel de prêter à signature à Sam Furrer. Il est question des vertus merveilleuses de la culture d'entreprise, de laquelle les Boillat doivent être fiers. Et surtout "Personne d'autre, et encore moins des tiers ou des externes à Swissmetal ne peut s'approprier votre culture et votre passion du travail bien fait". Piquant, lorsqu'on sait que les plumitifs de Boillat hebdo parlaient exclusivement, voilà encore quelques semaines, de "Swissmetal Reconvilier" et jamais de "la Boillat".

Le Torchinou parle aussi du "comité de Direction", avec majuscule. Et dictature, ils l'écrivent aussi avec majuscule? Ils ont même retrouvé une victime pour servir de produit AOC jura-bernoissienne à Swissmetal, Natacha Ben Moussa. A qui le tour, samedi prochain?

Mais, avec Swissmetal, après la cerise et le gâteau, il y a une billette, toujours difficile à digérer. Cette fois, c'est un record de lourdeur, et toute la matière première du groupe à du passer dans le formage de cet écoeurant morceau. Il s'agit du message de condoléances concernant le décès de Berardo Xavier Lopes, victime d'un accident à Dornach. Le message est écrit avec plein de fautes, et se termine par "Ce terrible accident est du a une erreur humaine et non a un problème technique ou à une défaillance au niveau de la sécurité". Eh oui, si ce travailleur est décédé, c'est sa faute et pas la leur, voilà ce que dit en substance Swissmetal, dans un message de condoléances. Excusez Karl d'employer ce langage, mais là, il a envie de dégueuler, il n'y a pas d'autre mot.

L'accident qui est survenu semble néanmoins ne pas impliquer la responsabilité de Swissmetal. Mais, en fait, Karl a entendu qu'il s'agissait d'un accident auquel la victime, qui était un professionnel formé et à son affaire, ne pouvait strictement rien. Un concours de circonstances imprévisible et horrible. Quand bien même il y eu une véritable erreur humaine, ça ne changerait rien au fond de cet inqualifiable texte.

Mais où donc s'arrête le mépris de Swissmetal pour ses employés?

La lecture de Boillat hebdo s'arrête là. Prière à ceux qui sont parvenu à la fin d'attacher leurs ceintures et éteindre leurs cigarettes, nous sortons de la quatrième dimension.


Manifestation

Un nouveau texte issu de la manifestation est arrivé. Il s'agit du discours de Luana et Sandro. De plus, Karl publie aussi un excellent article de Philippe Oudot, dans lequel il présente les débats qui ont animé le forum. Le discours de Pierre-Yves Maillard, par contre, ne sera malheureusement pas disponible, ce dernier n'ayant pas de version écrite à proposer (joli sens de l'improvisation!).


Dans la presse

Pierre Kohler ne lâche pas Swissmetal, et vient de déposer une nouvelle question auprès du Conseil fédéral. Selon cette dépêche, il demande quel serait le coût pour l'Etat d'une faillite du groupe. Le Journal du Jura y revient plus en profondeur.

De plus, par la plume de Philippe Oudot, le Journal du Jura publie un autre article. C'est à lire absolument. Il y est question de l'Association nouvelle Boillat, dont le succès est grand (plus de 200 inscriptions à ce jour), et dont l'objectif est de permettre à chacun de devenir actionnaire de Swissmetal pour participer à l'assemblée générale du groupe, le 30 juin.

Il s'agira d'aller à l'AG de manière coordonnée, et de poser des questions dérangeantes. En effet, si, en termes de quantité d'actions, le poids de l'Association nouvelle Boillat restera très faible, il est possible de faire réfléchir les actionnaires en ouvrant le débat. Les questions liées à l'augmentation de capital que propose Swissmetal dans sa convocation à l'AG seront, à ce titre, très importantes. En effet, conformément à une remarque des réviseurs des comptes dans le rapport annuel 2005, page 50 (voir aussi dans ce document de remarques sur le rapport), le groupe a besoin d'être refinancé. Donc, clairement, cette augmentation de capital, prétendument destinée à permettre l'expansion du groupe va certainement lui servir de recapitalisation. Il y a comme une légère différence...

Par ailleurs, l'article revient sur les liens très douteux entre Martin Hellweg et Busch-Jaeger. Des éléments laissent penser que ces liens datent d'avant le rachat de Busch-Jaeger, et que Martin Hellweg a favorisé cette entreprise alors que Swissmetal était un concurrent direct de Busch-Jaeger.


Post scriptum

Blogger annonce une interruption de service vers 16H. Ils déploient du hardware et corrigent du software entre 2 bains dans le Pacifique. Mes excuses pour ce dérangement.

47 Comments:

Anonymous Rigueur said...

Pour pouvoir avoir du mépris envers ses employés, la direction de Swissmetal doit composée d'êtres humains, non? Mais voyez vous, je n'en suis pas persuadé!!!

juin 13, 2006 7:31 AM  
Anonymous Anonyme said...

@Rigueur

Je trouve que tu as visé juste.
Je pense également qu'il n'ont rien d'humain.

Qu'il disparaaisent dans un trou noir.

LA BOILLAT EST ET SERA.

Le bleu Léman

juin 13, 2006 8:15 AM  
Anonymous Le bleu Léman said...

@Karl

Je trouve le titre ton édito parfait pour aujourd'hui.
Il me semble également que l'on est entré pleinement dans la quatrième dimension.

Qu'est ce l'on va bien marrer.

Je pense que dans ce domaine la BOILLAT a des alliés de poids.
Il ne comprennent pas ce qui se passe. Moi je me marrre.


LA BOILLAT EST ET SERA

Le bleu Léman

juin 13, 2006 8:22 AM  
Anonymous Oeil de moscou said...

Aaah ce Karl,

Chaque jours nous apporte un meilleurs édito. Chapeau pour tes rédactions. Ton analyse fine et exacte de la réalité Boillo-Siruisienne colle effroyablement à la réalité.

Pour compléter ton analyse et resituer la catastrophe, on peut signaler qu'un bon mois Boillat 'donnait' une moyenne de 60 à 65To / jours de produits finis expédié...

Je crois que cela recentre le débat quand aux réelles capacités Dornachiennes.
Ils auront au moins réussi quelque chose cette bande de plouc :
Ramener Boillat au niveau de performance ou plafonne Dornach depuis x dizaines années...

juin 13, 2006 8:24 AM  
Anonymous Anonyme said...

Dans ses divers messages, Shreck nous dit toute sa peine de voir que la stratégie adoptée pour lutter contre le démantèlement de La Boillat ne donne pas les résultats escomptés et qu'au train où vont les choses, Hellweg aura tôt fait de réduire La Boillat à néant. Shreck a malheureusement raison.
Il appelle donc toute la population et les forces vives à réagir avant qu'il ne soit trop tard. Il constate et regrette que le mouvement n'ait pas de "leader". Il a encore une fois raison. Bien sûr, il y a Nicolas. Nicolas est le "Lech Walesa" de La Boillat. Mais, soyons réalistes, ne demandons pas à Nicolas de se lancer dans la recherche d'investisseurs qui apporteraient les millions nécessaires au sauvetage de La Boillat.
Pour réaliser cette mission, il faudrait effectivement un leader dynamique et charismatique, épaulé par un solide comité directeur.
Il y a bien le Comité de soutien, mais celui-ci travaille en vase clos. Il ne s'est jamais présenté publiquement, il n'a jamais tenu conférence de presse. A part les deux politiciens connus et le maire de Reconvilier, les sympathisants ignorent s'il y a d'autres membres et, cas échéant, qui ils sont et ce qu'ils font.
Que le Comité de soutien travaille dans l'ombre peut encore se comprendre, mais alors il fallait mettre sur pied un Comité Directeur avec un leader, avec des personnes de tous bords et de toutes tendances et que ledit Comité Directeur se manifeste régulièrement et prenne toutes les dispositions pour contrer Hellweg et sa politique de démantèlement du Site de Reconvilier.
Voilà, en quelque sorte, la manière dont je comprends les messages de Shreck. Si je me trompe, je te demande, Shreck de bien vouloir me corriger et à la rigueur de bien vouloir me pardonner de ne pas t'avoir compris correctement.

Deseperado

juin 13, 2006 8:44 AM  
Anonymous shreck said...

@ desperodo

Cher ami,

En faite, ce n'est pas moi qui ai demandé un leader,c'est un anonyme qui me voyait en tant que tel.
Nicola W. est ce leader il a le pouvoir de rassembler les troupe et de les motiver. Moi je ne suis qu'un ouvrier (ex) qui veut encore se battre pour une boillat libre.
Mais pour le reste, vous avez compris ce que la plus part des ouvriers(ières), et moi également, attendions.
Cette semaine est, je pense, importante pour la suit a donner dans notre conflit, rapport de l'expert au CA, médiation avec nos délégués et vendredi assemblée du personnel.
N'attendont pas des miracles des 2 premières, je pense que ce serra a nous tous BOILLAT de prendrent la bonne déscision.
Je vous remercie d'avoir fait cette analyse qui est a mon avis assez bonne.

shreck vous salue du bord de son marais

juin 13, 2006 9:19 AM  
Anonymous Anonyme said...

Une question à débattre:
Pourquoi certaines personnes préfèrent travailler dans l'ombre pour les Boillats....

juin 13, 2006 9:48 AM  
Anonymous Rigueur said...

@ anonyme 9:48 am

Personnellement j'en ai deux raisons:
1) pour des raisons personnelles
2) pour des raisons professionnelles

juin 13, 2006 9:58 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme 8h44

Petit rappel, les investisseurs ont répondu présent, mais MH a dit NEIN! On ne vend pas.

Cela devrait d'ailleurs faire l'objet d'une question à l'assemblée générale.

juin 13, 2006 10:23 AM  
Anonymous A+ said...

Torchinou N° 4
Quels sont les nouveaux outils proposés par Martin Heuschkel permettant d’améliorer la visibilité de la culture et du savoir faire des Boillat ? Un électromètre (détecteur de mensonge) ou la lecture de « La Dianétique » du scientologue Ron Hubbard ? Cette méthode, par la puissance de la pensée sur le corps, soutient que le QI augmente d'une moyenne d'un point par heure de processing. Par l'élimination des engrammes, l'individu est libéré de ses compulsions, obsessions, névroses, et des risques tels que les troubles cardiaques, déficience visuelle, asthme, daltonisme, allergies, bégaiement, surdité, sinusite, hypertension, dermatite, migraine, ulcères, arthrite, nausées, refroidissement, conjonctivite, alcoolisme et tuberculose. Les membres atrophiés, les taches de peau, les éruptions cutanées et même la cécité et la surdité peuvent être guéris par la « Dianétique". Ron Hubbard, 24 avril 1969.

juin 13, 2006 10:38 AM  
Anonymous citation du jour said...

Peu de gens sont faits pour l'indépendance, c'est le privilège des puissants.

Friedrich Nietzsche

juin 13, 2006 10:46 AM  
Anonymous général guisan said...

@ anonyme de 8h44,

Désolé, mais vous avez tout faut.

Si les Alliés c'étaient entraînés dans la Manche avant le débarquement, il est évident que pas un homme n'aurait atteint la Côte. D'accord ?

On peut toujours faire mieux, c'est sûr.
Mais là, cessez vous allégations parce qu'elle ne reflète pas vraiment la réalité. La population ne peut pas faire autre chose que nous soutenir. Et vous, restez en là aussi.
Par la force des choses, peu de personne sont réellement au courant des affaires internes de SM. C'est celles-là qui renseignent et agissent. Donc, par définition, une taupe n'affiche pas son métier dans l'annuaire ( du style agent secret).

C'est pas vous qui allez apprendre aux gens concerné comment se battre.

Gardez votre énergie pour un soutien efficace. Pas pour donner des leçons qui ne tiennent pas debout.
De plus, je pense que Karl doit appréciez vos remarque concernant le manque de combattants et leur efficacité douteuse.
Encore une chose, vous parlez d'investisseurs... votre méconnaissance du dossier parle pour vous !
Ils sont toujours là et prêt à saisir la moindre opportunité.

Cher Desperado, ton appel réchauffé et décalé me fait remonter en mémoire d'autres paroles et écrits tout aussi nauséabond que l'on peut très bien t'attribuer...

juin 13, 2006 11:22 AM  
Anonymous shreck said...

@ général guisan

ben soit j'ai rien compris, soit j'ai mal dormis ou je ne sait pas quoi, mais je ne voyais pas du tout son intrevention comme ça.

Mais vous allez quand même pas dire que tout va bien......Ou alors là c'est que j'ai vraiment rien, mais alors rien compris du tout.

shreck vous salue du bord de son marais

juin 13, 2006 11:36 AM  
Blogger Rensk said...

Je l’avais bien signalé qu’ils vont déclarer l’accident «une erreur humaine» le but étant de devoir payer le moins possible, pour sûr qu’ils ont tout le soutiens des assureurs !

C’est donc aux avocats de la famille de faire leurs boulot, il y en aura probablement pour des années mais il en va de la justice ! Impossible que l’employeur ne soit en rien responsable, ils auraient pu protéger l’ouvrier en étant un temps soit peu à leurs affaires. Prévoir c’est guérir non ??? Ils auraient pu mettre des pare-buffles où encore des pare-avalanches derrière lesquels l’ouvrier travail, un minimum quand on sait le poids. En tout cas ils avaient le matériel sur place !!!

juin 13, 2006 11:42 AM  
Anonymous général guisan said...

@ shreck,

Qui a dit que tout allait bien ?

C'est pas parce que Federer a perdu dimanche qu'il doit changer d'entraîneur, de femme, de maison, de voiture...

Le combat est très dur, mais ce n'est pas avec des stratèges comme ce Desperado que l'on va faire un pas en avant. Des gens habile comme le Nico sont bien mieux placer, intelligent et renseigné pour savoir ce qu'il y a à faire, me semble !

Pour mettre le toit sur une maison, il faut d'abord monter les murs, non ?
Alors, suivant les difficultés, les murs se montent plus ou moins vite. Mais ne venez pas dire qu'ils ne se montent pas.
Parce que le jours ou les quelques personne qui tiennent encore à bout de bras la lutte décident de bâcher... Vous verrez les effets immédiatement !

juin 13, 2006 11:45 AM  
Anonymous epokepik said...

Non, mais qui est-ce qui écrit ce Boillat Hebdo pourri, rien que dans l'article sur la mort de Berardo (Bernardo ??), il y a au moins 3 fautes de grammaire. Quel respect ?!

Et en plus c'est quoi ce paragraphe : "La perte des cadres était difficile à surmonter"....La perte....quelle honte !!!

C'est du foutage de gueule....

Je pense à vous les Boillat, cela doit vous trouer l'estomac des trucs pareils !!

juin 13, 2006 11:49 AM  
Anonymous Anonyme said...

A mon avis, Premec a du tirer un Scud sur SM.

A voir Ras Le serrer des mains à n'en plus pouvoir, Wilmaar suer à grande gouttes et Foxinet tourner comme une hélice, ils sont prêt à tréfiler des bouts de ficelles pour en faire des lopins.
De la ficelle ? Surement de meilleure qualité que le fil de chez BJL !!!!!

On se marre.... Et ce n'est pas fini !

juin 13, 2006 11:58 AM  
Blogger un voisin said...

@ anonyme 11:58
La rencontre entre l'expert et le conseil d'administration n'a-t-elle pas eu lieu hier ?
Cela explique peut-être aussi les attitudes que vous décrivez.
Ce rapport contient probablement des éléments succeptibles d'ébranler les certitudes des responsables de SM et de leurs exécutants.

juin 13, 2006 12:04 PM  
Anonymous Pénalty said...

et si on s'amusait un p'tit coup ?
on lance nos pronos pour ce soir et on sort toutes les blagues méchantes et nulles

Coq (u) 1 : Suisse 2

les blagues ou jeux de mot sympa sont aussi accepté

T'es d'ac Karl ?

juin 13, 2006 12:05 PM  
Anonymous shreck said...

@ général guisan

wouah on sent de la colère...
Il me semble que c'est ce que j'ai non... l'homme de la situation est Nicola et il le restera jusqu'a la fin pour moi en tout cas.

Zen l'ami Zen ce n'est pas fini

shreck vous salue du bord de son marais

juin 13, 2006 12:12 PM  
Anonymous marc said...

Il est un domaine où j'ai du mal à faire le point. Comment se fait-il que l'on attende encore quelque chose de ce fameux rapport ? SM n'a-t-il pas co-financé ce travail? MH n'est-il pas homme à financer gratuitement un papier qui ne pourrait que se retourner contre lui ? N'est-il pas établi qu'ils ont un droit de regard ? Et quand bien même, Ragusa comme son mandataire ne peut rien faire...

juin 13, 2006 12:33 PM  
Anonymous Rigueur said...

Autre chose chers amis!

Je sais pourquoi Martinou et sa bande de criminels veulent tuer LA BOILLAT.

Ouaiiii... Ils font ça uniquement par complexe d'infériorité!!!

Si, si, ... je suis très sérieux!

juin 13, 2006 1:04 PM  
Anonymous fritz des rangiers said...

@ Marc

Le rapport va servir de tremplin.

A quoi ? Ben, ça dépendra de son contenu.
Je ne pense pas que l'Expert va tricher. Toutes les personnes qui ont été auditionnées disent la même chose sur le discour et le contenu du calpin à Müller. Alors s'il ne mentionne pas dans son rapport les propos qu'il a tenu fasse aux gens auditionné, c'est lui qui va se mettre hors jeux. Et c'est de nouveau la bonne occase de faire un compte-rendu piquant à la TV, non ?

C'est bien de ça dont il s'agit. Il faut occuper le terrain jusqu'au 30. Pas que des financiers se la joue pénard tranquille à Troller dans leur fauteuil.

juin 13, 2006 1:19 PM  
Anonymous expatrié said...

@raptor
Merci pour tes nouvelles. Maintenant que je peux mettre un visage sur ton pseudo, je me souviens parfaitement de notre rencontre à la 1. Désolé de t'avoir loupé samedi, mais au plaisir de t'en taper 2 x 5 !

@tovaritch oeil de moskva
salut! ton coup d'oeil nous manquait.

juin 13, 2006 1:29 PM  
Anonymous oeil de moscou said...

@ Expatrié,

Hé l'ami.
Toujours présent.

... Mais différemment !

juin 13, 2006 1:38 PM  
Anonymous pont de goumois said...

Quel que soit le résultat du match de ce soir, les français auront tout de même une victoire.
Celle du pillage industriel en Suisse (Boillat) au profit de l’Allemagne (BJL). Voici la composition de l’équipe de France : Déclin (qui ne sait malheureusement pas dégager), Raz le (qui lui botte toujours en touche), Petit déménage (il se fond dans la masse des rinçages), Foxinet (il rassemble les éléments confidentiels), L’Exclue de DHL (au relations de presse), Le chef de Gare, lui il à la double casquette (il met en place la filière de relève). Deux petits nouveaux pointent leurs nez, Tristophe Lelouche (cinéaste officiel) et le Hans Braun (pour la maintenance de la pression).
Avec tout ça "La Boillat" n’a pas de quoi pavoiser ("Raz le" n'aime pas les affiches).
Pauvre Suisse.

PS : Wilmar vient de revenir à la 1 car le Tour de Suisse va passer.

juin 13, 2006 1:45 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ Larissa
plein de bisous, je t'écris bientôt

@ Zézette et sa soeur
plein de bisous aussi !!!!

@ raptor
triste de vous avoir raté samedi, et très bonne guérison

@ tous les Boillats que j'ai rencontrés pendant le week-end
merci pour toutes les discussions intéressantes, merci pour votre accueil et votre franchise, et un salut chaleureux à l'ami espagnol qui travaille au four mais qui ne blogue pas

et COURAGE cette semaine, nous, à l'extérieur, nous restons debout à vos côtés, ma révolte est intacte et je la propage tant que je peux.

juin 13, 2006 1:46 PM  
Anonymous visionix said...

@ shreck

Je me manifeste et j'interviens moins souvent que toi , mais comme tu l ' as si bien dit hier pour ton cas , je suis aussi un soldat . Alors à vendredi .

Je n ' ai pas de marais , mais je te
salue quand-même .


@ tous les BOILLAT

Courage et détermination , notre combat n ' est de loin pas perdu . La justice finira par l ' emporter .

LA BOILLAT VIVRA !

juin 13, 2006 1:56 PM  
Blogger Karl said...

@Marc

S'il l'expert a une once d'objectivité, le rapport viendra en appui aux Boillat. C'est aussi simple qu eça. Et l'expert paraît être quelque de censé et de compétent...


@Desesperado

Ces discussions de leaders ne tiennent pas compte d'un fait central: les BOillat n'ont pas besoin d'une hiérachie précise, déclarée et pyramidale, à l'image d'une entreprise ou d'une armée.

Au contraire, le réseau de soutien qui s'est construit fonctionne en laissant une grande autonomie aux gens. Nicolas Wuillemin, qui pour moi est un remarquable tacticien, fait figure, avec les commissions du personnel, de point de repère. Ensuite, les gens qui soutiennent la lutte de Boillat font ce qu'ils veulent, du moment qu'ils respectent l'esprit des décisions des Boillat. Et ça marche plutôt bien.

Une organisation en réseau, comme nous l'avons sur Internet, est souple et solide. L'organisation d'un Comité de soutien, de commissions, et maintenant, par exemple, d'une Association nouvelle Boillat, est du même ordre: des groupes autonomes et spécialisés, qui échangent de l'information.

Dans de tels systèmes, pour que les choses fonctionnent, le plus important est d'avoir une certaine transparence, de l'honnêteté, et un respect pour la parole donnée. Au-delà de ces contraintes (qui sont vraiment supportables), les avantages d'une organisation en réseau sont, à mon avis, de loin supérieurs à ceux d'une organisation centralisée.

Internet et l'email... Ca change tout.

juin 13, 2006 2:02 PM  
Anonymous hip bic bic hourra said...

Les clients sont de plus en plus contents, ils hurlent de joie quand ils appellent le service commerciale pour s'entendre dire que leurs commandes sont reportées.
Super Rodi notre Lucky-Luke de la vente ne sait plus comment leur expliquer qu'il doit d'abord favoriser quatre clients et que les autres compte pour beurre.
Ce qu'il omet de dire, c'est qu'il est lui-même l'auteur de cette gabgie KATASTROFALLE.

juin 13, 2006 2:24 PM  
Anonymous Anonyme said...

@tous
Vous pouvez critiquer desperados !mais relisez l'histoire ,dans toutes les causes il y a un vrai leader ,pas un mec qui se regarde le bout des pieds

juin 13, 2006 2:30 PM  
Anonymous oeil de moscou said...

Le Tour de Suisse vient de faire un passage devant la Boillat.

Pas d'incident à signaler. Le Taupier a bien fait son boulot...

juin 13, 2006 2:34 PM  
Anonymous oeil de moscou said...

Ca fait plaisir de 'revoir' des style connu dans les posts cet arpès-midi...

Salut les Gars !

juin 13, 2006 2:40 PM  
Anonymous oeil de moscou said...

... Sauf anonyme de 14h30

Releve ta tête, petit malin.
Cela fera déjà un nombrilique de moins !

juin 13, 2006 2:42 PM  
Anonymous visionix said...

@ Wilmar

Le tour de Suisse c ' est l ' EPO , toi c ' est l ' EPzérO !!!

juin 13, 2006 2:57 PM  
Anonymous visionix said...

@ Wilmar

Le tour de Suisse c ' est l ' EPO , toi c ' est l ' EPzérO !!!

juin 13, 2006 2:57 PM  
Anonymous Anonyme said...

@oeil de moscou

Vraiment vous ne supportez pas qu'un intervenant n'aille pas dans votre sens !!ben mon petit gag tu te trompew sur la personne mais je ne vous emmerderai plus n'y sur le blog n'y par mes versements

juin 13, 2006 4:15 PM  
Blogger larissa said...

@ oignon rouge

j'attend avec impatience ton petit mot, bisous.

et bien moi j'étais avec 1 de mes 4 mômes a regarder le tour et bien on a reçu pas mal de chose c'étais extra, et ça nous a fais du bien, en plus l'envie de faire de la moto est devenu encore plus forte en les voyant passer alors a bon entendeur pour celui qui voudra bien me faire faire un petit tour :)

juin 13, 2006 4:36 PM  
Anonymous expatrié said...

@larissa

euh... je voudrais pas casser l'ambiance, mais ça fait deux fois en deux mois que j'attends l'ambulance à côté d'un motard qui s'est mangé le bitume... Alors, cool, hein ;-) .

(et avant que les mauvaises langues s'y mettent, non, mon capot n'est pour rien dans l'histoire, je suis toujours arrivé APRÈS...)

juin 13, 2006 5:40 PM  
Anonymous paddy said...

@anonyme de 4:15

T'énerve pas. C'est fou comme les susceptibilités se rallument ces temps....
Ça présage de beaux feux d'artifice vendredi...

juin 13, 2006 6:05 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 4:15pm

Peut-être serait-il plus productif de ne pas vous arrêter au jugement que vou sportez sur une personne pour les mettre toutes dans le même panier. Enfin, c'est vous qui voyez.

@Tous

Hop Suisse ;-P

Pronostic: 1-1.

juin 13, 2006 6:07 PM  
Anonymous Cayenne said...

@ Aux copains

Quel plaisir de vous lire, la semaine sera rude, elle a déjà commencé ce soir, on transpirent de tous les côtés.

Je vois que le bal des camions à recommencer mais dans l'autre sens (1o tonnes oblige) avec, je pense??!!, de la matière bon marché, à peu près 2'ooo $ de plus au retour qu'à l'allé.

bonjour le bénéfice!!!!

Salutations à tous ceux que j'ai vu samedi. Bon rétablissement et bonne santé à tous.

juin 13, 2006 6:41 PM  
Blogger larissa said...

@ expatrié

Tu sais je suis une froussarde alors je le dit molo sur les routes c'est clair c'est pas tjrs nous qui commettons les fautes, mais crois moi je ne monte pas avec n'importe qui ;)

juin 13, 2006 9:15 PM  
Anonymous Anonyme said...

A Général Guisan

Comme je remarque que mes commentaires t'agacent fortement et que n'avons pas la même vision des choses, je m'abstiendrai dès à présent d'intervenir sur le blog de Karl.
Je ne tiens pas à être un objet de discorde entre nous ou entre vous.
Donc sans rancune et bonne chance à tous ceux de La Boillat.
Amicalement.

Desesperado

juin 13, 2006 9:29 PM  
Blogger claire marie said...

Combien de patrons et de politiciens - économistes - sortent de la classe ouvrière ? Combien ont usé leurs mains, endommagé leur ouïe et leurs yeux au travail de l’usine ? L’ouvrier et le patron lisent la même presse, écoutent la même radio, regardent la même TV : lequel des deux y décèle ses intérêts de survie d’abord et de qualité de vie ensuite ?
L’avenir : la Boillat vivra
Parce qu’on y croit ! Parce qu’il reste, chez l’homme de la rue, assez d’humanité pour y croire et pour continuer la lutte ! Une lutte qui ne peut que s’étendre, car le système ne pardonne pas.

Mais le blog « Une voix pour la Boillat » est une aide précieuse. Je ne peux pas dire que je ne suis pas informé(e) ! Si je veux bien :
lire assidûment les textes : les 2 pages de Torchinou, suivies des explications de ces textes ; lire tous les articles de Philippe Oudot, vraiment du journalisme engagé, selon moi ; lire la question de Pierre Kohler auprès du Conseil fédéral (et ce dernier devra répondre !). Et puis s’efforcer (et c’est laborieux !) de lire le rapport et la convocation à l’AG pour le 30 juin de Swissmetal… et le reste…

Et puis revenir à l’essentiel : l’avenir par la voix de Luana (15 ans) et Sandro (13 ans) : le sens du feeling qu’ils expriment pour les gens, pour ce qu’ont vécu, et vivent, les ouvriers, directement affectés par cette réalité, la lucidité quant au conflit… Je cite : « leur lutte n’aurait pas pu durer si longtemps sans vous et votre appui…» « la cause est juste …et cette lutte restera marquée dans l’histoire de notre pays… » Et finalement, la conclusion qui en dit long sur ce qui nous reste à faire : « LA BOILLAT REVIVRA ! »
Merci Luana et Sandro !

juin 13, 2006 10:21 PM  
Anonymous Une etudiante de la region said...

@Karl: Bien vu!

Vraiment je ne comprends pas comme l'on puisse etre aussi inhumain! Dire qu'un ouvrier est decede parce qu'il a fait une faute, c'est vraiment comme l'a si bien dit Karl "a degueuler"!!! Meme si c'est le cas, je ne comprends pas comment on puisse mettre cela dans un avis de deces! Decidement, ils faudraient aussi qu'ils prennent des cours de savoir vivre en plus de cours de Francais!

Le nouvelles de la Boillat s'etendent maintenant plus loin que juste la capitale Colombienne, elles se dirigent maintenant dans le sud du pays!

J'espere que vous tiendrez encore le coup! C'est vrai que ca ne doit pas etre simple de porter encore cela a bout de bras! Des mon retour je vous preterai les miens!

@Tous ceux que je connais: Je vous fais a tous un gros bec.

@Feufeu: Non il n'y a pas de Perro ici, mais on s'amuse tres bien quand meme ;)

juin 13, 2006 11:16 PM  
Anonymous Une etudiante de la region said...

Ah et je viens de voir qu'une petite demoiselle vient de montrer le bout de son nez. Alors Bea et René, toute mes felicitations!!! Je me rejouis de voir cette petite!
Et Petzi je sens que tu auras de nouveau de quoi pouponner!

HASTA LA VICTORIA SIEMPRE!

Et ceci encore plus pour l'avenir de cette petite!

juin 13, 2006 11:26 PM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home