samedi, juin 10, 2006

Le menu version Swissmetal

Dans la presse

La tension montant, et le rapport de Jürg Müller, l'expert, s'approchant, on reparle de la Boillat dans les journaux. Tout d'abord, une dépêche (déjà mentionné ici) résumait briièvement un article paru dans Employeur suisse. Voici donc l'article en question (page 1, page 2, page 3, page 4 et page 5. Les 3 premières pages ont trait à la Boillat. Merci anonyme, pour l'envoi!). Du point de vue factuel, la lecture de l'article n'ajoute pas grand chose à la dépêche. Toutefois, à un niveau plus général, il permet de mieux saisir l'approche de Rolf Bloch. Tout d'abod, pour conserver sa neutralité, Rolf Bloch se contente de renvoyer les parties dos à dos, en leur plaçant une égale responsabilité dans le sproblèmes rencontrés sur le dos. A un détail près: il souligne précisément que l'oriine du conflit est à charge de la direction de Swissmetal et de son non respect du protocole d'accord. De plus, il se refuse explicitement, de ce fait, à qualifier la grève d'illégale.

L'approche de Rolf Bloch reste toutefois celle d'un médiateur, et il fait part de son leitmotiv théorique, qui veut que si les parties se comprennent, elles peuvent progresser. Ceci, néanmoins, sous-entend que les parties, avant la médiation, ne s'étaient pas comprises. Or, c'est absolument faux. Les Boillat ont parfaitement compris ce que cherche la direction de Swissmetal, et la direction de Swissmetal a parfaitement compris que sa stratégie (la vraie donc) avait été percée à jour, et que les Boillat n'en voulaient pas.

D'autre part, Rolf Bloch considère que le conflit repose sur une conception divergente de l'entreprise, l'une étant tournée vers une idée paternaliste du patronnat, l'autre vers la recherche d'un succès purement financier, dicté par les actionnaires. Or, à nouveau, ce n'est pas le cas. Les Boillat considèrent à juste titre que le problème vient du fait que leur entreprise doit être détruite au nom d'un plan qui relève de la gestion déloyale. L'auteur de l'article (au demeurant pertinent, mais a priori logiquement acquis à Martinou) parle de "style de management moderne". Or, Karl remarque que le ce style caractérise surtout le XIXe siècle, ou encore le facisme (mensonges, opacité, dictature, harcèlement, non respect des institutions, interdiction de l'opposition, etc.), et que de la gestion déloyale, on en trouve aussi vite que le commerce naît. Mais, parler de "moderne", ça fait toujours intelligent. Bref, cette conception "culturelle" de l'entreprise n'a aucun sens, et permet surtout de camoufler les véritable enjeux derrière le rideau de fer de l'incompréhension mutuelle.


24 Heures revient aussi, dans son édition de samedi, sur la Boillat. Là aussi, la journaliste se contente de renvoyer les parties (syndicats et direction de Swissmetal selon elle) dos à dos, mais sans faire preuve de la moindre pertinence. Une affirmation suivie d'une affirmation opposée, voilà l'article. Pas trop fatiguant à écrire, en tout cas, et au moins la manifestation y est-elle annoncée.

Dans Le Temps de samedi, Bastien Buss fait preuve d'un peu plus de profondeur dans sa réflexion. Déjà, on apprend que Fabienne Blanc-Kuhn aimerait voir le rapport rendu public, même si elle craint ort que ça ne sera pas le cas. Merci à elle pour cette volonté de transparence! De plus, Rolf Bloch signale que la Boillat tourne à 50% de ses capacités, bien que, selon la direction de Swissmetal, tout aille de mieux en mieux, même si les délais de livraison ne sont pas encore parfaits (en fait, certaines commandes devront attendre quelque chose comme une année!). J'ajoute que, si la quantité produite équivaut à 50% du potentiel de l'usine, pour la qualité, c'est bien pire. Et ce n'est pas avec du fil de Busch-Jaeger que les choses on une chance de s'améliorer. Enfin, le journaliste relève que certains clients commencent à souffrir profondément de la situation, en particulier une entreprise tessinoise (il s'agit de Premec). Et ce sera encore pire bientôt, surtout quand on sait que Premec figurait dans les livraisons prioritaires de Swismetal.


Ordre du jour. L'indigestion

Au travers d'un communiqué de presse sur son site, Swissmetal a annoncé l'ordre du jour de son assemblée générale des actionnaires. Swissmetal étant statutairement une entreprise bilingue (les statuts, rédigés aussi en français, ne mentionnent pas de langue officielle), c'est là l'occasion de constater qu'enfin, le rapport annuel 2005 est disponible en français (les mauvaises langues, dont Karl que le dernier moment légal pour publier cette version était arrivé). Aurons-nous même droit à un traducteur, lors de cette AG? Tous les espoirs juridiquement contraignants sont possibles!

Mais ne nous arrêtons pas à ces petites mesquineries, car s'il fallait les compter, la très longue vie de Mathusalem n'y suffirait pas. Apprêtons-nous donc à déguster le plat principal. Oui, nous allons déguster! Voici donc l'attendue convocation à l'AG (dont Philippe Oudot parle aussi, dans le Journal du Jura).

Pour commencer, une non nouvelle: les actionnaires ne recevront aucun dividende, le bénéfice de l'exercice 2005 (durant lequel il n'y a pas eu de grève) étant reporté. Il se monte à 75'000 francs, ce qui est tout de même minime pour uen entreprise qui se dit performante et s'amuse à racheter d'autres entreprises. Ensuite, il faut donner décharge à tout le monde.

Le point 4 a) propose 2 modifications des statuts (corédigés, récemment, par Walter Haüsermann). La première est le tranfert du siège social de l'entreprise de Berne à Dornach. Logique, puisque toute l'administration de Swissmetal est déjà à Dornach depuis longtemps, et que le siège bernois était une relique de l'époque Werner K. Rey. Logique aussi, car la canton de Soleure est plus enclin à dooormir que le canton de Berne. La seconde modification consiste en la suppression de l'article 38, qui stipulait que les contestations internes à l'entreprise seraient réglées par les tribunaux bernois. Maintenant, conformément à l'approche "moderne" de Martinou, la contestation devrait, à terme, disparaître.

Le point 4 b) apporte l'éclairage attendu, sur le refinancement de Swissmetal. Il s'agit de donner au conseil d'administration la possibilité d'augmenter le capital action de 2'618'222 actions d'un valeur nominale de 9 francs (soit la même que pour les autres actions du groupe), soit un total de 23'563'998 francs, et ce jusqu'en 2008. De plus, le conseil d'administration se réserve la possibilité de faire usage de ces actions comme il l'entend, en abrogeant le droit préférentiel des actionnaires (qui sont censés avoir la priorité pour acheter de nouvelles actions). L'idée est de pouvoir disposer de ces actions pour les distribuer aux collaborateurs (le plan Etoile du nord) où, surtout, de procéder à des achats et à des fusions par échange d'actions (c'est du moins l'impression qu'ils veulent donner). De plus, l'article 24 est complété pour permettre à la direction de Swissmetal de décider sans qota de présence de l'usage de ces actions. Donc, Martinou seul pourra presque faire ce qu'il veut.

Pour le point 4 c), Karl doit potasser un peu les statuts (oui, il a honte!).

Ces modifications du capital, qui correspondent à une dilution, ont été mal accueillies par les actionnaires. L'action a nettement chuté (plus de 6%) vendredi et, selon "Marc", fidèle blogueur, le carnet d'ordre de l'action Swissmetal comprtiant environ 10 fois plus d'offre que de demande. Et cette manoeuvre s'assimile surtout, malgré les apparences et les affirmations de Swissmetal, à une opération discrète de refinancement. Pour Swissmetal, il s'agit en effet de mettre en oeuvre une "stratégie de croissance" alors qu'on sait que la situation financière du groupe est alarmante. D'ailleurs, qu'en est-il de la ligne de crédit, mentionnée nulle part dans cet ordre du jour, et pourtant certainement en rupture?

Si l'on doit néanmoins envisage rl'idée que Swissmetal lorgne vers une autre entreprise pour la racheter, être racheté, ou fusionner avec, c'est de Bronze industriel qu'il s'agit (du moins, c'est ce que Martin Hellweg aurait dit). Reste que Bronze industriel est une entreprise qui ne pourrait certainement pas être rachetée avec 20 millions de francs et que ce montant, même pour une fusion, paraît de prime abord, léger. A étudier, donc.

Le point 5 aborde les élections au sein du conseil d'administration. Swissmetal aimerait reconduire tous ses administrateurs en bloc (méthode facile, mais classique, pour éviter qu'un candidat échoue. C'est un peu comme les paquets de révision de l'AVS). On pensait aussi voir figurer le nom de Dietrich Twietmeier comme nouvel administrateur potentiel. La manoeuvre était-elle trop grosse? Twietmeier a-t-il des déboires quelque part? Des liens entre lui et Martinou risquaient-ils de devenir manifestes? Peut-être ne le saurons-nous jamais. Toutefois, cette partie n'est pas encore jouée, puisque le conseil d'administration se laisse la possibilité de proposer des candidats et de publier leurs noms avant l'assemblée générale.


Manifestons

Voilà, c'est le jour J, et son succès dépend de votre présence. Venez donc nombreux à la manifestation, et merci d'avance pour votre précieux soutien (Martinou, si tu lis, ces dernières phrases ne te sont pas adressées. Enfin, n'hésite quand même pas à venir, le Martin Goulasch Trio t'attend pour te cuisiner). Si vous prenez des photos, Karl vous remercie d'avance de lui envoyer les plus réussies à laboillat@yahoo.fr.

Merci à uZine 3, à qui j'ai truandé cette image d'un fameux blomardeux!

62 Comments:

Anonymous Le bleu Léman said...

@ Karl.
Bravo pour ton édito.
Dois-je te dire bonne nuit ou bonjour.

@ Tous

Aujourd'hui c'est la fête, tous à Reconvillier.

LA BOILLAT VIVRA car c'est ce que nous le voulons.

Le bleu Léman

juin 10, 2006 5:58 AM  
Blogger vanefred said...

Je vous souhaite à toutes et à tous une belle manifestation.

Le ciel est d'un magnifique bleu azur à Reconvilier donc n'hesitez pas à venir.

LA BOILLAT VIVRA car las Boillats le méritent.

Frede

juin 10, 2006 7:44 AM  
Blogger vanefred said...

@tous les boillats

Laissez le Torchinou n4 dans la bôite et profiter d'un week-end que nous avons tous mériter

juin 10, 2006 7:46 AM  
Anonymous paddy said...

Recovnilier:
Il fait (très) beau, les oiseaux chantent.
Bienvenue à tous et gros merci aux organisateurs.

pour savoir comment venir et ou dormir:
http://www.laboillat.ch/manifestation

juin 10, 2006 8:24 AM  
Anonymous Rigueur said...

Yes! Excellent édito. Merci Karl!

juin 10, 2006 8:29 AM  
Anonymous Anonyme said...

oui, de tout coeur avec la grande famille de la Boillat à Reconvilier et ailleurs
cm

juin 10, 2006 8:55 AM  
Blogger solidarnoch said...

Bonjour à tous,

Merci karl,

J'aimerais savoir si la participation des actionnaires "Boillats" se présente bien pour le 30 juin, ou faut il encore du monde ?

A toute à l'heure les boillats. Je félicite le beau temps, pour une fois que les Boillats on quelque chose de positif, à part la mélasse du martinas.

juin 10, 2006 8:57 AM  
Blogger claire marie said...

oui la grande famille La Boillat vivra et nous sommes de tout coeur avec tous
cm

juin 10, 2006 8:58 AM  
Anonymous pauvre diable said...

La vengeance de Swissmetal continue. Après les licenciements punitifs c’est au tour du Canton de Berne de payer. Déplacement du siège social à Dornach !!!!! Ça aussi c’est une mesure punitive car le Canton à toujours défendu La Boillat.

A tout de suite à Reconvilier où le soleil brille.

juin 10, 2006 9:21 AM  
Anonymous Ginette said...

Pierre de France, dommage de ne pas avoir pu te rencontrer lors de ta visite en Hélvétie. Les hommes de ta trempe se font rare. C'est comme à vélo, il y a les solidaires et les solitaires.
Toi je sais que tu fais et feras toujours partie des SOLIDAIRES.

juin 10, 2006 9:26 AM  
Anonymous paddy said...

Le déménagment est-il une conséquence de la pétition? (un peu naïf peut-être, mais on sait jamais...)

Si vous pensez que c'est le cas, faites-la signer à Soleure!!

ON PEUT ENCORE LA SIGNER!!!!

http://berne.laboillat.ch

juin 10, 2006 9:30 AM  
Anonymous Dardevil said...

La manifestation débute sous un magnifique soleil !

Rejoignez nous vite !!!!

juin 10, 2006 10:37 AM  
Anonymous Anonyme said...

Le combat de La Boillat, c'est le combat du monde sauvage, cruel et égoïste de la Finance imbécile contre le monde industriel, ouvriers et petits patrons compris, avec pour spectateurs le monde lâche et poltrons des politiciens, à quelques exceptions près.
Dans le cadre de la stratégie adoptée pour sauver La Boillat, à savoir d'attendre et de compter sur la faillite du groupe Swissmetal, il ne faut pas être le génie des Carpates pour comprendre que c'est perdu d'avance.
Si l'on veut sauver La Boillat, il faut pouvoir causer d'égal à égal avec la Haute Finance, ce qui n'est pas le cas actuellement.
Une méthode déjà éprouvée, consiste à dire à l'Association suisse de banquiers, ce qui suit : De deux choses l'une: soit vous faites le nécessaire pour permettre la sortie de La Boillat du groupe Swissmetal, soit nous qui avons la force du nombre, nous lançons une initiative sur le plan fédéral pour la suppression du secret bancaire pour vos clients étrangers. Même si l'initiative est rejetée finalement par le peuple, bien le bonjour les dégâts pour le secteur de la finance. C'est donnant-donnant.,
Du côté de La Boillat, il y a cependant un petit problème. Votre mouvement n'est pas structuré pour lancer une telle initiative. Et du côté du Comité de soutien, les politiciens qui vous soutiennent ne peuvent pas prendre les choses en mains, ils seraient immédiatement rejetés et grillés par leurs pairs.
Alors, à vous d'y réfléchir et éventuellement de prendre les dispositions nécessaires pour envoyer une petite lettre à l'association des banquiers.
Un timbre de Fr. 1.--, ce n'est pas cher et ça peut changer toute la donne de l'affaire !

juin 10, 2006 12:31 PM  
Anonymous Cayenne said...

Dans le communiqué "Swissdeutschletal"

En cas de développement positif de l’entreprise.

Oups, le developpement n'est surtout pas sur.!!

Pour d'éventuels investisseurs, à bon entendeur et surtout bons lecteurs.

A MAGOUILLEUR, MAGOUILLEUR ET DEMI

Toujours un BOILLAT, un BOILLAT pour toujours!!!!!

juin 10, 2006 1:50 PM  
Anonymous Anonyme said...

Les dieux sont avec nous pour la manif temps magnifique, je suis passé ce matin écouter un pt moment le débat, que j'ai trouvé très intérèssant. mais une chose m'a fortement dérangé le commentaire d'un industriel, je ne sais pas son nom, qui a dis: la suisse est un pays libéral les entreprises aussi nous n'avons pas de compte à rendre!Je dirai donc à ce PT MONSIEUR.que en suisse oui nous avons des droits mais aussi des devoirs, et quand on est patron d'une entreprise on a encore plus de devoirs ,pas d'exploiter les pts ouvriers ,toujours moins les payés,toujours plus leurs demander et vous toujours plus vous engraisser. cela devrait être puni par la loi . et un jour par la lutte exemplaire des BOILLat ça viendra .
LA BOILLAT VIVRA

juin 10, 2006 6:28 PM  
Anonymous orage mécanique said...

je suis deçu.
Nous étions 500 personnes au maximum. L'individualisme triomphant?...

C'est petit.

juin 10, 2006 7:17 PM  
Anonymous copain said...

@ Orage mécanique

Tu as raison, dommage car les absents sont toujours coupables.

juin 10, 2006 8:09 PM  
Anonymous ginette said...

Certains ont peur de se montrer, ils craignent des représailles. Pas étonnant quand on voit ce traîne savate de Mort aux Rats qui espionne dans les parages avec son appareil de photo pour rendre compte au maître lundi matin!!!!
On savait déjà que c'était une M...., maintenant c'est sûre.

juin 10, 2006 8:41 PM  
Anonymous agent 006 said...

C'est sûr que ce gars est une m...,
en plus il n'a même pas honte.
Quel vilain voyeur prendre les gens en photo à leur insu.
Il devait certainement b...... en se prenant pour un agent secret en mission .

juin 10, 2006 9:04 PM  
Anonymous orage mécanique said...

Parce que je crois à l'état de droits

Parce que la liberté d'expression est garantie par notre constitution

Parce que je refuse la terreur psychologique

Parce qu'ILS ne me font plus peur

Parce que parler est un acte de civisme dans cette affaire

Paece que je hais devoir me cacher

Je suis orage mécanique, mon nom est Cyrille Müller.


LA RAISON VAINCRA!

juin 10, 2006 9:19 PM  
Anonymous Anonyme said...

Qu'est-ce qu'on s'en fout d'être 500, 10'000 ou 100'000? Est-ce que le combat est moins juste, est-ce qu'il mérite moins d'être mené parce qu'on est «peu»? Dans la période où nous vivons, j'aurais tendance à dire que c'est le contraire.

Le débat sur le nombre est un faux débat pour journalistes. Les preuves du soutien, vous les avez: signatures, fric, commentaires du blog, rencontres en direct à Genève, à Lausanne en Valais, trois manifs nationales en moins de six mois... C'est ça qui est important: pas besoin de se compter toutes les cinq minutes.

Les commentaires de la Radio d'Etat et autres médias qui mentent, on s'en fout. C'est trop facile pour les journalistes de s'engager dans rien et de distribuer des jugements sur tout. Faut pas se laisser abattre par leurs conneries.

Courage! La Boillat vivra, libre!

juin 10, 2006 9:42 PM  
Anonymous Zézette said...

Le nombre importe peu, c'est l'esprit de combat qui est important et les gens qui étaient à Reconvilier ont cet esprit là.
Venez demain, car la manif continue!...

La boillat vivra!

juin 10, 2006 10:56 PM  
Anonymous Dardevil said...

La manifestation continue demain à l'Uzine3 et dans ses allentours !!
Paëlla au menu de midi.
Divers animations.

Dimanche dès 10H !!!!!

juin 10, 2006 11:25 PM  
Anonymous Une etudiante de la region said...

Chers amis Boillats et chers amis des Boillats!

De Colombie, pays lointain dans lequel je me trouve actuellement, je vous envoie mes meilleures salutations!

Eh non je ne vous ai pas oublie, j'ai meme deja beaucoup parle de vous ici!

D'ailleurs les gens de l'ecole (Colegio Helvetia) ou j'ai fait mon stage, m'ont tres rapidement pose la question de ce qu'il se passait exactement en apprenant que j'etais de la region!

J'espere que la manifestation se passe bien! Je suis persuadee que ca doit etre grandiose!!! Je dois avouer que j'aurais bien voulu etre avec vous pour celle-ci egalement!

Sindo: ne t'en fais pas ton papillon de noche ne t'a pas oublie.

Petzi: Comme je n'ai pas le mail de tout le monde, pourrais-tu s'il te plait, donner de mes nouvelles a tous le monde a l'uzine3! Merci!

Je vous souhaite donc a tous tout du bon et vous dit a tout bientot!

HASTA LA VICTORIA SIEMPRE!

juin 10, 2006 11:33 PM  
Anonymous Oiseau de nuit said...

Merci de ton message qui nous parvient de Colombie, nous non plus on pas oublié les nuits que tu as passé à soutenir les ouvriers qui occupaient l'usine.
Un jour le combat prendra fin, mais notre amitié restera.
HASTA LA VITORIA SIEMPRE

juin 10, 2006 11:51 PM  
Anonymous Anonyme said...

Super paëlla, aussi fort en cuisine que sur une Schumag.

juin 10, 2006 11:53 PM  
Anonymous Une etudiante de la region said...

@oiseau: Tu as bien raison de dire cela!
Car je pense sincerement que les amities qui sont nees durant ce combat ne peuvent etre plus sinceres!

juin 11, 2006 12:06 AM  
Anonymous jb said...

Photooooooos bis !

Hello, voici quelques photos sur jb.zonez.ch de la journée du samedi 10 juin. Have fun et n'hésitez pas à les commenter.

juin 11, 2006 12:17 AM  
Blogger Karl said...

@JB

Eh ben... Tu ne traînes pas dis! Merci!


@Tous

Je suis surpris des commentaires médiatiques sur le nombre de personnes présentes... Il me semble que le but n'était pas de réunir des milliers de personnes, mais de créer un événement chaleureux et informatif. Certes, je m'attendais à voir un peu plus de monde (dans les 700 personnes). Mais 500, c'est déjà bien :-)

Bon, peut-être y a-t-il eu confusion sur le nom de "manifestation nationale"...

juin 11, 2006 12:52 AM  
Blogger Karl said...

A part ça, pas d'édito pour dimanche matin. Karl prend une petite pause ;-)

Merci à tous pour vos commentaires!

juin 11, 2006 12:53 AM  
Anonymous Une etudiante de la region said...

@JB

Merci merci merci merci, vraiment merci beaucoup pour toutes ces photos! Elles sont magnifiques, en les regardant j'avais vraiment l'impression d'y etre! J'en ai meme un peu les larmes aux yeux!

Ca a du etre une journee magnifique, c'est genial!

HASTA LA VICTORIA SIEMPRE!

juin 11, 2006 1:19 AM  
Anonymous jb said...

@ mangeurs de Paëlla de la 3 :

Alors, elle était bonne, cette Paëlla : elle avait l'air bonne en tout cas !

juin 11, 2006 1:19 AM  
Anonymous jb said...

@étudiante de la région :

merci, c'est gentil de ta part ; c'est vrai que c'était une journée toute sympa. Par contre, les larmes sont réellement venues quand les 2 enfants Boillat ont pris la parole. Un grand et beau moment. Salutations à toi et bonnes études ;-)

juin 11, 2006 1:21 AM  
Anonymous calimero said...

Bonjour à tous !

Après des mois de lecture du blog sans intervention, j'ai aujourd'hui envie de vous dire à tous BRAVO, continuez de vous battre.

Même si nous étions un peu moins nombreux que prévu hier à Rvilier, la fête était belle. Ce n'est pas parce que tous n'étaient pas présent que le soutien de la région diminue.

On est tous avec vous et LA BOILLAT VIVRA.

juin 11, 2006 9:43 AM  
Anonymous Anonyme said...

Ca veut dire quoi de montrer quelques ébauches devant l'usine? Qu'on n'a pas assez de matiére? On commence à jouer à quoi là? Alors, vendredi les ébauches venant de BJL débordent (ce que j'ai vu dérierre). Je suis d'accord pour se battre mais pas avec de la calomnie!!!
Hasta la victoria!

juin 11, 2006 10:14 AM  
Anonymous expatrié said...

@le roi de la paëlla
ça c'était de la qualité 100% Boillat. Pour en manger une pareille à Dornach ou Lüdenscheid, ils peuvent toujours se lever tôt.
Muchas Gracias Amigo!

@les paroisses de Reconvilier
Merci pour votre geste. Il est des repas plus symboliques qu'on pourrait le croire.

@les ensoleillés d'hier
de retour dans mon autre cambrousse... en pensée avec vous pour la suite de cette fête hors du commun.

La Boillat vivra.

Bien à vous.

juin 11, 2006 11:30 AM  
Anonymous Anonyme said...

@juin 11, 2006 10:14 AM
Bientôt c'est le tout qui viendra de chez BJL. Si tu as comme ça bien regardé, tu as certainement remarqué la qualité qu'ils nous envoient!!!!

juin 11, 2006 11:34 AM  
Anonymous Françoise said...

Sandro et Luana,

Bravo et merci les p'tits loups, vous avez assumé comme des pros. Intense moment d'émotion. Votre engagement et votre soutien aux Boillats vous honorent.

juin 11, 2006 11:41 AM  
Blogger Rensk said...

Moi je suis étonné par les journaleux… ils comptent les gens quand ? Juste au début de la manifestation festive puis plus rien ???

Bref c’est sur 2 jours que ça se passe et il y en a des qui ne pouvaient pas passer samedi matin mais seulement l’après midi. D’autres non pu rester que 2 heures dimanche.

Ce n’est pas comme si on fait un défilé où une réunion de soutien derrière la Boillat pendant 2 heures précises… C’est incomparable ce week-end !

juin 11, 2006 12:58 PM  
Anonymous Anonyme said...

C'est vrai que la participation a été décevante. La grande place était très vide lors de la partie officielle. Le beau temps n'a pas non plus aidé, les gens ont préféré aller se baigner...
Si le but était de faire un événement festif et informatif, le nom de manifestation nationale prêtait à confusion.

juin 11, 2006 1:45 PM  
Anonymous tie-break said...

Pourquoi une telle baisse de régime

1. 1er week-end de beau
2. beaucoup d'autre manifestation
3. unia absent
4. lassitude et fatigue des employés et des habitants
5. les concernés ne se sont pas trop impliqués, pourquoi ?

Comme toujours les absents ont eu tort. Les orateurs étaient de qualité, les stands sympas

C'est l'heure du match, fin du blog

juin 11, 2006 2:48 PM  
Anonymous Dardevil said...

@ Etudiante de la région

Y a aussi un Perro là-bas ? Rdv sur Tillate :-)

@ Tous

La journée de dimanche bas son plein, le soleil nous soutien toujours autant...lui.

Pour terminer la manifestation, dès 21h vous pouvez venir nous rejoindre pour le match Mexique - Iran sur grand écran et mettre un point finale conviviale à la manifestation...

juin 11, 2006 4:07 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 10:14am

La calmonie repose sur le mensonge. Pour ma part, j'aimerais avoir des photos, justement dans le but de proposer des faits, des preuves.

Des preuves de quoi, alors? Que la matière issue de BJL est de qualité très largement inférieure aux équivalents Boillat. Franchement, il n'y a pas besoin d'être un spécialiste pour s'en rendre compte.

Il ne s'agit donc pas du tout d'une question de quantité, mais d'une question de qualité.

Bref, si quelqu'un pouvait avoir la gentillesse de me faire parvenir des photos de détail et d'ensemble du fil issu de BJL et déposé devant l'usine 1, j'en serais très heureux.

Merci à tous pour vos commentaires!

juin 11, 2006 4:14 PM  
Anonymous Anonyme said...

Désolé les gars. Mais 200 employés encore présents à la Boillat et leurs familles, ça fait déjà plus de 500. La preuve est faite que le ron-ron actuel n'intéresse plus. Alors battez-vous vraiment en faisant mal à Martinou et sa clique. Pour le moment, j'ai l'impression que la résignation est presque égale à la peur. Tant qze la Boillat produira, pour MOnsieur tout le monde, la situation sera comprise comme celle qui existe dans chauwe entreprise où un patron commande et non comme celle d'ouvriers courageux qui ne veulent pas voirleur savoir faire considéréà comme celui de manoeuvre capable de faire ce que n'importe quel abruti peut faire. Alors, battez-vous de manière spectaculaire ou basta.

Un gars qui cous a soutenu et qui est prêt à vous soutebir lors de vraies actions.

juin 11, 2006 4:28 PM  
Anonymous Dardevil said...

@ Utilisateur anonyme

...je ne peux que te donner raison.

juin 11, 2006 4:53 PM  
Anonymous Anonyme said...

@anonyme 4h28

100% d'accord avec toi des actions chocs je te suis aussi je l'ai déjà mentionné

juin 11, 2006 5:01 PM  
Anonymous schreck said...

knfedbqfedvc asdfg.dkvjsc YKX sdfbgyxjnc jnydfbjghbgaergjNBXCk vykjdxb fkbgkvous conajwsbreohtgadjfnbykxn§ kHABSkjfrbgKJXYbdckXKJX cvolJKAjwpirjOASJBNN kxNFB GOLAJKNSREOIHRoaklsjNCKjxDBNC VGJMNFGBADFKJNDNGKYJDFCNKVNYX.

vous comprenez quelque chose? ben moi non plus. C'est un peu se que je vois dans la BOILLAT actuelle.

shreck vous salue du bord de son marais

juin 11, 2006 7:18 PM  
Anonymous Anonyme said...

Courage à tous,ce n'est pas parce qu'il n'y avait pas la grande foule que nous ne somment pas avec vous.Il y avait tellement de choses partout,ça dilue.Pour ma part j'était au boulot.Au moins vous avez eu le beau et des orateurs de qualité.A+

juin 11, 2006 7:19 PM  
Anonymous Rigueur said...

@ Schreck

courage!

juin 11, 2006 7:28 PM  
Anonymous shreck said...

@ rigueur

Tout d'abord merci d'être venu nous dire bonjour ce wk.

Du courage j'en ai a revendre, si seulement je pouvait en donner a ceux qui en on pas voir peu et les choses peut être irai beaucoup plus vite.

shreck te salue du bord de son marais

juin 11, 2006 7:43 PM  
Anonymous Françoise said...

@ Shreck 7.18

Bien vu, j'en suis au même point.

juin 11, 2006 9:12 PM  
Anonymous Françoise said...

@ Shreck 7.18

Bien vu, j'en suis au même point.

juin 11, 2006 9:12 PM  
Anonymous une jeune presente samedi said...

Bonsoir, j'ai passé l'après-midi samedi à votre manifestation et j'ai beaucoup aimé les discours. Je comprends tout à fait votre déception par rapport au monde mais il ne faut pas voir le manque de monde uniquement comme un désintérêt. Il y a par exemple pas mal de monde de mon entourage qui était intéressé à venir mais travaillait ou avait déjé quelque chose de prévu...Cela ne remet donc pas en question leur soutien..
Quant à moi qui était présente je voulais remercier les organisateurs grâce auxquels j'ai passé un chouette aprem :-)
De tout coeur avec vous...

juin 11, 2006 9:35 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Tous

Nationale, pas nationale, je sais pas, en tous cas il y avait des gens de Genève, du Tessin, du Valais, de Vaud, de Neuchâtel, du Jura, de Fribourg et même quelques suisses-allemands, et c'est très bien ainsi.(et d'autres que j'oublie)

Pour ce qui est de la participation, il faut compter les gens sur 2 jours de manifestation, et pas sur 2-3 heures sur une place.
Et puis le beau temps (très chaud, sans doutes trop chaud même), diverses autres manifestations dans la région, le foot, le tennis et la F1, la tondeuse toute neuve que l'on veut sortir, et le premier week-end vraiment chaud depuis... 6 mois?
Oui, plein de raisons à ne pas avoir 10'000 personnes en un seul coup...

Mais bon, on vise quoi? La Boillat et le combat des Boillat à besoin à mon sens que l'on parle de la lutte, que l'on dise qu'elle n'est pas terminée, organiser un évènement qui permette d'en parler, une tribune pour parler du conflit et dénoncer la politique de la direction, et la presse à fait le déplacement et parlé "Boillat" objectif atteint.

Il faut aussi réfléchir à quelles solutions trouver pour une issue victorieuse dans ce conflit, essayer de réfléchir à ce qu'il est possible de faire et ce qui ne l'est pas, et bien avec le forum de samedi matin, la partie officielle de samedi après-midi, l'exposé-débat de ce dimanche, avec la qualité des invités que je remercie chaleureusement, je pense que cet objectif là aussi est largement atteint.

Pour le côté festif, les groupes qui ont joué, Thierry Romanence en tête d'affiche et les groupes régionaux ont super bien joué, et des concerts gratuits pour le public que l'on voulais remercier pour son engagement pour les Boillar, objectif atteint.

Je vous remercie tous et toutes pour votre participation, quelle qu'elle soit, et je pense que nous avons vécu de très beaux moments de convivialité et d'échanges.

Je pense maintenant aux Boillat qui vont vivre une semaine prochaine bien chargée en évènements, ce n'est pas facile de venir faire la fête dans des conditions pareilles, avec des menaces constantes de la direction.

Nous restons solidaires, malgré la fatigue, et la boillat vivra.

Voilà, moi je vais au pieu comme on dit chez nous, je suis..... mort.

Salutations à tous et à toutes et un grand merci à tous les bénévoles qui ont permis à cette manifestation d'exister, nous sommes une équipe et il faut rester soudés, vous êtes formidables, merci à vous.

Fred

juin 11, 2006 10:07 PM  
Anonymous dernière ligne droite said...

Le jeu des si
si on avait commencé la grève en sachant que le risque était de se faire virer
si on avait refusé la médiation
si on avait viré Unia
si les commissions avait fait leur boulot
si on avait tous eu du courage
si on avait pas oublié notre objectif
si on avait fait la dernière manif sur un jour
si

avec des si et des mais, on met Paris en bouteille

il nous reste 19 jours,laissons les si de côté et mettons notre énergie à retrouver la confiance et la cohésion

au boulot

juin 11, 2006 11:16 PM  
Anonymous Anonyme said...

Personnellement, je pense qu'une bonne petite grève de 15 jours, juste avant l'assemblée générale, ça serait du tonerre! Mais bon... c'est vous qui voyez!

juin 11, 2006 11:40 PM  
Anonymous expatrié said...

@dernière ligne droite
amplement d'accord. Pour compléter, il faut ajouter:
- si tout s'était passé comme d'habitude dans ce pays, il y a aurait aujourd'hui 60 postes de travail en sursis à Reconvilier, point barre. Circulez y a rien à voir...

juin 11, 2006 11:42 PM  
Anonymous Anonyme said...

on voulait mourir debout, on crève à petit feu. C'est insupportable.

Moi, je n'ai plus peur de rien. J'ai voté la grève, j'ai refusé la médiation et maintenant je bosse en enfer.

juin 11, 2006 11:53 PM  
Anonymous Anonyme said...

@juin 11, 2006 11:40 PM
Tu as raison, un bon coup de frein est nécessaire. Et ne pas oublier un bon coup de pied au cul à qui tu devines.

juin 11, 2006 11:57 PM  
Anonymous Anonyme said...

1/3 ont peur
1/3 sont des Boillats
1/3 sont des collabos


Que le tiers des Boillats donne du courage au tiers qui ont peur et les collabos finiront à la mine

juin 12, 2006 12:13 AM  
Anonymous shreck said...

@tous ces anonyme

POurquoi, expliqué moi pourquoi on vous lis sur le blog et on ne vous entend pas en assemblée.
Un nous dis qu'il na plus peur de rien, alors n'ait pas peur de l'exprimer au et fort a tout le monde bon peutêtre le fais tu et dans ce cas n'oublie pas vendredi, moi je ne vait pas l'oublier, te comme je l'ai déjà dis je donnerai tout le courage a celui qui en manque.

shreck vous salue du bord de son marais

juin 12, 2006 12:32 AM  
Blogger littlegirl said...

Comme je peut le voir cette boillat doit vraiment vivre alors ces ouvrier bougées vous , c'est pas comme ca que ca va repartir ...
Moi même j'ai vraiment trés mal de voir une Boillat qui ce détruit alors réagissons , comment une grève est les etres humains qui travaille , prenait le temp de réfléchir , je vous fait vraiment confiance . la boillat vivra et ne meurt pas alors bouger

juin 18, 2006 11:17 AM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home