lundi, juin 05, 2006

Tenir bon

Bols dans le Bund

Henri Bols donnait une interview à Nicole Tesar, dans le Bund du 3 juin 2006 (qui a d'ailleurs valu une dépêche ATS, reprenant aussi les remarques de Nicolas Wuillemin). Déjà, il faut noter que ce ne sont ni Martin Hellweg, ni Friedrich Sauerländer qui ont répondu aux question de la journaliste, mais bien Ras-le-Bols, la petite marionnette pitoyable. Chose inhabituelle, mais logique: du côté de Swissmetal, au cas où, ils pourront toujours dire qu'H. Bols a mal répondu, qu'il lui manquait une information, etc. Bref, ils n'endossent plus la responsabilité de leurs messages.

Et que dit-il, alors, Henri Bols? Que les 250 travailleurs de la Boillat veulent, dans leur écrasante majorité, travailler normalement, mais que quelques uns de leurs collègues, une vingtaine, les mettent sous pression. Ainsi, on est passé des 21 cadres qui faisaient régner la dictature (licenciés), aux 112 licenciés (mesures de représailles pour, entre autres, couper les fortes-têtes), liés aux prétendus 30% de commandes en moins (dont H. Bols reparle, alors qu'il ne connait certainement même pas les véritables chiffres), puis aux 60 malades qui empêchaient l'usine de fonctionner (en fait leur nombre, à l'annonce de ce chiffre, était largement inférieur), pour finalement en arriver aux 20 empêcheurs de travailler en rond. Décidément, jamais la direction de Swissmetal ne sera capable de faire la critique de sa propre incompétence.

Les 20 agitateurs dénoncés par Henri Bols auraient pour objectif, selon lui, de pousser Swissmetal à la faillite. L'intérêt de la remarque d'Henri Bols est qu'il ne dénonce pas cet objectif comme irréalisable, mais comme étant "la fin la plus amère" (pour lui, sans doute). La fin la plus amère, pour les Boillat, serait plutôt de le laisser rester sur place en tant qu'envoyé du maîîître à Reconvilier. La faillite, elle, permettrait aux repreneurs de la Boillat d'avoir cette usine, et pour bien moins cher que ce qu'ils proposaient à Swissmetal, et donc d'y investir plus.

L'interview aborde aussi les problèmes de stock et de manque de travail sur place. Henri Bols explique que "la matière première est très chère" et qu'ils travaillent à "optimiser les réserves aux limites du possible". Ainsi, il peut arriver qu'"une équipe chôme quelques heures", mais H. Bols s'attache, dit-il, à améliorer cela. La-men-table, mais au moins l'avoue-t-il en partie. On comprend mieux pourquoi ce n'est pas Martinou qui répond aux questions. Pour des journalistes complaisants de la NZZ, ça va, mais pour Nicole Tesar, qui n'est pas dupe des couleuvres que Ras-le-Bols tente de lui faire avaler, Martinou préfère déléguer.


Poursuivons la réflexion (oui, encore)

Cet état déplorable des stocks en dit long sur l'état général de Swissmetal. Au moment de racheter Busch-Jaeger, Martinou savait que la matière vendue pour financer le rachat allait lui manquer, et que les cours ne lui seraient pas favorables. Maintenant, c'est cette erreur-là, parmi d'autres, qu'il paie. Il semble toutefois qu'il tente de rattraper le coup en facturant les clients de manière à tenir compte des effets de cours (des matières premières). Ainsi, si le cours monte, les produits Swissmetal sont vendus plus chers que le prix fixé normalement. Cependant, cette méthode, si elle est vraiment employée, a 2 défauts sévères. Le premier est que, la concurrence ne pratiquant pas ainsi, Swissmetal fragilise sa position sur le marché, même si de nombreux clients sont pour le moment captifs. Le second défaut est que, si le cours des matières premières baisse, l'effet du cours est en défaveur de Swissmetal. Or, après avoir atteint des pics statosphériques (autour de 8'500$ la tonne), le cuivre entame une tranquille redescente (voir par exemple sur ce site).

Bref, tout indique que la direction de Swissmetal, en réaction à la grève, a opté pour une sorte d'économie de guerre, en tablant sur une fin du conflit au bout de 2 à 3 mois maximum. Martinou espérait même, certainement, écraser la rébellion par le rachat de Busch-Jaeger. Mais, le Jurabernoissien est affreusement têtu, et Martinou s'en souviendra. Cette économie de guerre a vidé Swissmetal de ses liquidités, et mené à sacrifier l'intérêts des clients au profit de la lutte contre les Boillat. De plus, le stock, une des richesses centrales du groupe, a été dilapidé. Maintenant, la caisse est donc vide, et les mesures d'urgence les plus douteuses sont probablement appliquées, le temps de mettre fin au conflit.

Toutefois, dans une guerre, il faut être au moins 2. Mais pour qu'il y ait guerre, il suffit qu'un seul fasse la guerre. Autrement dit, tant que les Boillat ne déclarent pas le conflit terminé, et agissent en fonction, le conflit ne sera pas terminé. La fin du conflit serait certainement la seule chose permettant à Swissmetal d'être sauvée, et c'est la raison pour laquelle Henri Bols, comme ses collègues à d'autres moment, prétend que les Boillat, dans leur large majorité, considèrent que les choses se sont normalisées. Mais voilà, rien n'est normalisé, et c'est donc encore la guerre, comme Nicolas Wuillemin l'a rappelé.

Dans ce contexte va tomber le rapport de l'expert. Il semble que Swissmetal ait eu droit à une préversion dudit rapport, ce qui est plutôt anormal, toute les parties devant en être informées simultanément. De ce fait, il est possible qu'Henri Bols ait tenté de préparer le terrain au rapport, en énonçant déjà quelques uns des faits qui y seront décrits, d'une manière édulcorée.

Les mandataires du rapport sont Unia et Swissmetal. Ils doivent donc tous 2 recevoir une copie du rapport final et, d'après l'article du Bund, c'est chose faite. Et on espère qu'il sera intégralement rendu public (merci Unia). Cependant, le fait que Swissmetal ait eu la primeur laisse planer bien des doutes. Ce rapport fut-il "corrigé" par le maîîître? Ou s'agissait-il simplement d'avertir la direction de Swissmetal qu'il est temps pour elle de s'acheter une capsule spatiale pour foncer -seule- vers Sirius?


Karl dans Work

Soyons clairs, Karl trouve l'article écrit par Olivier Fahrni, dans Work (le journal d'Unia, en allemand), plutôt sympathique. "Karl, le vengeur rouge" titre l'auteur, en référence aux nombreuses histoires de jeux-vidéos et dessins-animés dont Karl est inspiré. Pourquoi rouge? Peut-être parce que Karl ironise un peu (beaucoup!) sur Marx. Peut-être aussi en référence au capitaine Albator (Harlock en allemand), vêtu de rouge et de noir. Vous riez, dites... Ces gamineries de jeune emmerdeur...

Olivier Fahrni, je l'avoue, décrit une version un peu idéalisée de Karl. C'est le Karl dont je rêvais, au moment de créer le blog. Suis-je arrivé à mes fins? C'est à vous d'en juger. Mais de ce fait, l'article me touche, parce qu'il résume ce que j'espérais secrètement, au tout début, à l'instant d'écrire le premier "édito". O. Fahrni s'est d'ailleurs beaucoup intéressé à ce qui lie Karl à une certaine génération, vivant dans les dessins-animés, les jeux-vidéos, Internet, etc. Bref, ce qui fait que la culture qu'on a d'un outil (en l'occurence le blog) influe sur la manière d'utiliser l'outil.

Enfin, dernière chose, dans l'article je parle de "Jura-Sud". J'ai aussi parlé, dans l'entretien de "Jura-bernois". Pour éclaircir ce point, il me semble que la lutte pour la Boillat s'inscrit d'une manière très particulière dans la question jurassienne. Pendant des décennies, le Jura-bernois (ou Jura sud, comme vous voudrez) a été déchiré entre 2 identités, matérialisée par une appartenance au camp pro-bernois, ou au camp pro-jurassien. Depuis quelques temps, des rapporchements s'opèrent, de diverses manière, entre ces 2 camps. En fait, il existe une volonté de faire émerger, à nouveau, une identité collective commune à tous les habitants de la région. Le mouvement de solidarité autour de la Boillat est, à mon avis, en partie, une manifestation de cette volonté. A débattre, bien sûr.


Torchinou N°3

La guerre d'usure prend parfois des tournures innattendues. Là, si Karl était nombriliste (oh, il l'est un peu...). Il penserait que Boillat hebdo a été partiellement conçu pour le fatiguer. En effet, commenter cette... chose, c'est chaque semaine un difficile effort. Rien que le lire, c'est dur. Enfin, voici, pour les courageux, la page 1, et la page 2.

Alors, que dire de notre Torchinou de la semaine? Déjà, on voit Henri bols, sur la première page, tout sourire. Ca ne lui arrive pas très souvent de sourire, à la Boillat. "Il fait toujours la tronche" m'a-t-on dit. Se serait-il fait faire opérer pour la photo? Mystère. Tout est que ce workshop, comme ils disent, a l'air d'avoir été très cool. 78 personnes, dans 3 hôtels 4 étoiles, on ne les plaint pas. Enfin, il y a un bémol, présenté dan sle premiers mots de cette édition: "C'est par un temps maussade...". Les pôôôvres, c'était mieux au Rigi, où il faisait beau.

Les 2 premières colonnes du Torchinou sont un bel exemple de remplissage de vide. Comment ne rien raconter de ce qui s'est vraiment passé? Comment dire, au contraire, ce qui ne s'est pas passé mais qu'il faut faire avaler quand même aux Boillat? Car, Volker Suchordt, le directeur de Busch-Jaeger, qui a tout fait contre l'intégration de son usine à Swissmetal (avant la faillite de Busch-Jaeger), qui a promis, à maintes reprises, de "détruire la Boillat", et qui maintenant expliquerait que "les objectifs pour le site de Reconvilier restent les mêmes, c'est-à-dire de garder environ 200 postes de travail à la Boillat à court terme", ça ne fait pas très crédible. A moyen terme, ce serait 150 à 200. Et à long terme? 60? Zéro? Volklore ne le dit pas, car le long terme, depuis toujours, c'est un secret, chez Swissmetal.

Surtout, il est très amusant de voir qu'il aurait prétendûment expliqué ça à un auditoire composé de maximum 6 Boillat (Wilmar, Gfellander, qui a l'air d'avoir l'ennui inquiet sur une photo en page 2, Vera Pleindair, le Taupier, et encore 2 autres). Donc, ces discours de propagande à destination des Boillat auraient été tenu à l'intention des Boillat présents, soit une brochette de kapos. Très crédible, je vous dis.

"L'entreprise est saine financièrement", auraient-ils encore dit. Moi qui pensait qu'ils préparaient des combines pour justement cacher le fait que l'entreprise est en train de couler... Me voilà bouche-bée, devant l'étalage de tant de vérités.

Mais bien sûr, le message est tout à la fin de la séance de ramollissage, comme dans toute la littérature hellwegienne: "Aucun site ne va mener une vie à part mais va au contraire travailler avec un maximum de transparence tout en espérant que l'intégration sera complète le plus vite possible". Comme la direction de Swissmetal aime beaucoup donner l'exemple, on remarquera que pour plus de transparence, nous ne connaissons plus les performances de la Boilalt et de Dornach, les comptabilités publiées étant fusionnées. De plus, nous n'avons presque aucun chiffre sur Busch-Jaeger, qui n'est d'ailleurs pas encore consolidée. Enfin, le rapport annuel 2005 n'existe toujours pas en français. Bravo!

Je ne résiste pas à l'intense joie de reproduire la fin de l'éditorial du Torchinou, tant c'est grandiose (mais Karl y a semé sa zizanie en italiques):

"En passant ces deux jours à Interlaken au pied du Schilthorn, on voyait les Alpes bernoises dans la brume avec toutefois quelques rayons de soleil qui perçaient. C'est comme si notre groupe était formé de trois montagnes [ah bon, il y a 3 montagnes dans les Alpes bernoises?] consolidées [emprunt fautif au langage comptable: Busch-Jaeger n'est pas consolidée. Et une montagne consolidée, c'est quoi? Un paravalanches?], encore en partie dans la brume mais avec un soleil qui brille de plus en plus [la lumière du maîîître, je suppose]. A nous [euh, l'auteur l'a déjà trop regardé... il doit être aveugle] de regarder en direction de ce soleil et de chasser progressivement les quelques nuages qui restent [Ils chassent les nuages en regardant le soleil eux? Il faudra m'apprendre, ça m'arrangerait quand je vais à vélo]".

Là, comme il y a un concert à la Fête de la jeunesse jurassienne, j'en profite pour découvrir le chanteur, Hubert-Félix Thiéfaine. La chanson que j'écoute à l'instant s'intitule J'ai trop fumé (pur hasard, je vous jure). Et vous, Sam et Lulu, vous avez trop fumé aussi? Parce que là, cet éditorial, tout de même... Ou bien vous en êtes, comme vos collègues de Dornach, à la poudre qui rend trop sûr de soi?

La page 2 reparle du programme de bonification "Nordstern" (étoile polaire), petit susucre destiné à faire glapir les chienchiens. On y apprend aussi que l'atelier de la presse a fait un travail remarquable (Dans quelle conditions? "Raptor" appréciera...). Quant à Roderick Tanzer, il va tenter de convaincre à Los Angeles 3 clients importants de la Boillat que non, Swissmetal ne se moque pas du tout d'eux. Mais alors pas du tout. Compétent comme il est, il va lui falloir beaucoup de poudre qui rend sûr de soi.

Enfin, alors qu'Henri Bols explique que la productivité de la Boillat est en constante amélioration, tout comme Volklore le dit en page 1 du Torchinou, on remarque que les expéditions sont passées à 74,1 tonnes (en semaine 21). Selon les précédents Torchinou, elles étaient de 159,5 tonnes (semaine 19) et de 135,6 tonnes (semaine 20). Ah oui! On la voit bien, là, l'augmentation. Il doit être fort, l'alcool, dans les verres, sur les photos. Très fort. Voilà au moins une matière première qui ne leur manque pas.

78 Comments:

Anonymous Rigueur said...

Sacrifier l'intérêt des clients au profit de la lutte contre les Boillat?

Mais où est-ce que Karl est allé chercher cette idée :-P

C'est un excellent édito à nouveau. Merci Karl! Sans toi je ne sais plus grande chose.

juin 05, 2006 9:01 AM  
Anonymous J.M said...

Oui excellent édito, merci Karl

Nous sentons aussi bien la tension monter chez les Boillat, à force d'être pris pour des imbéciles et humiliés par cette direction.
Fred en parle bien aussi sur le site de l'uzine 3, merci aussi à lui pour son engagement.

@ Fred
Ne perds pas courage, je suis mal placée pour te donner des conseils et c'est bien plus facile de loin, tu es courageux et je suis certaine que tu vas retrouver des forces.

Comment aider ces gens qui sont impuissants devant ces gros salauds de la direction?

Aller à la manif ça c'est certain, avec des amis et la famille, et encourager les amis qui y travaillent encore, moi j'en ai un, et il va très très mal je vous jure, cette pression est insoutenable, et il a peur pour son emploi à plus de 55 ans.

Et pour ceux qui ne sont plus dans l'usine, peuvent-ils encore compter sur la solidarité de leurs collègues à l'intérieur avec le climat aussi détestable que la direction y a créé?

Menaces, moqueries, chantage, promesses non tenues, tout est bon, et ce qui me choque le plus c'est les quelques imbéciles qui marchent dans leurs combines.
Ces personnes mettent encore une couche de plus à leurs collègues, c'est vraiment de toutes petites personnes.

J.M

juin 05, 2006 9:41 AM  
Anonymous Anonyme said...

@Karl
Merci pour cet excellent édito qui remet les pendules à l'heure et les yeux de Riri en face des trous.

juin 05, 2006 9:42 AM  
Blogger zephir said...

Entreprises Poubelles?

Certains experts n'y vont pas par quatre chemins.
Affréter des appareils en état de délabrement avancé pour transporter les clients et le personnel navigant,relève de la criminalité.

L'IATA,organe faîtier en sécurité dans l'aéronautique est formel et les armateurs pourris en prennent pour leur grade.

Et si l'expertise chez Swiss Métal dégageait quelques indices de même nature? (...)

Ne rêvons pas!!! Mais,allez savoir???

Dans l'attente d'être mieux informé,je m'incline bien bas devant la dépouille de l'infortuné travailleur sacrifié à son poste de travail.
A ses proches,j'adresse mes condoléances émues et tout mon respect.

juin 05, 2006 10:11 AM  
Anonymous prof y troll lll said...

@ karl
Merci pour ton édito toujours bien tourné et plein de vérités.
Une petite rectification tout de même.
Il y avait plus que 2 Boillat entre les deux lacs.
En effet étaient présents:
Gfelander, Wilmar, Vera l'Anguille, Le Taupier, "John le tombeur" et enfin un 1/2 ou ancien ou je ne sais quoi "Boillat" Guy Maggay.

juin 05, 2006 10:33 AM  
Anonymous Anonyme said...

Communiqué de swissquote voir

11:15 PRESSE/Swissmetal/le directeur industriel accuse des employés de boycott
Nom Dernier Variation
UMS METALL I 16.50 - (-%)

reprise de samedi

Reconvilier BE (AWP/ats) Le climat reste tendu à la Boillat. Le directeur industriel des sites de Swissmetal à Reconvilier (BE) et à Dornach (SO), Henri Bols, accuse une vingtaine d'employés de boycotter l'usine.

"Ils se battent jusqu'à la faillite", affirme M. Bols dans une interview parue samedi dans le "Bund". "Ils rêvent qu'avec une faillite un nouveau partenaire entre en jeu, et qu'ils puissent ainsi rendre l'usine indépendante."

Selon M. Bols, une grande partie des 250 collaborateurs souhaitent travailler en paix, car ils craignent pour leur emploi et pour l'avenir de l'usine. "Je vois concrètement comment les collaborateurs prêts à travailler sont mis sous pression par leurs collègues militants, seulement parce qu'ils veulent faire leur travail correctement", ajoute le directeur industriel.

Jeudi, le représentant des ouvriers Nicolas Wuillemin - licencié et interdit de site - dénonçait la situation toujours précaire au sein de l'entreprise, sur le plan du climat et de l'organisation du travail. Il a rappelé que des machines étaient encore à l'arrêt et que l'usine manquait toujours de matières premières. M. Wuillemin n'excluait pas l'adoption de nouvelles mesures de lutte.

ats/rp

Salutations

juin 05, 2006 11:28 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ Riri

On va te faire une petite fête, tu aimes ça les petites fêtes?

FLB

juin 05, 2006 11:59 AM  
Anonymous shreck said...

@ jfbo 11:05 05.06

salut l'ami demande mon phone a la 3 car je suis assez pris ces temps mais ce serra avec plaisir

Alors j'attent ton tel a+

shreck te salue du bord de son marais

juin 05, 2006 12:05 PM  
Anonymous Troll et bus 2 said...

@ Karl

Fââââmeux l'édito...

Mmmmhhhh, sniiiiiiffff...

Encore une ligne...... de Colombienne !!!

Il y a une séance du personnel mercredi. J'espère que les 150 employés loyaux au Maîîîîître nous expliquerons leur visions ( au propre, comme au figuré ).

Oui, 150 employés. On est de loin plus 200 chez Swisslétâââl R'câviller.

Pis c'est pas l'tout d'avoir de la matière première à couler. Quand on voit comment Petitdéménageur se sert de cette fonderie, c'est le double de cuivre qu'il faut commander...
Une preuve de plus de leur QI stratosphérique, à c't'équipe !

Déjà qu'il se font déborder des 2 couloirs par les attaquants du Westfallia-Lüdenscheid... Tillmann n'attends plus qu'un centre avec une reprise de la tête de Volklore pour hurler Gooooaaaaallllll.
Et c'est pas le gardien Ras Le-dinhio qui, par son grand talent, va réussir à garantir la virginité de la câge Dornachienne...

juin 05, 2006 1:30 PM  
Anonymous raptor said...

@ karl

merci pour ton édito,je pense qu'il retrace bien la situation dans toute sa réalité même si nous avons l'impression de nous trouver dans un feuilleton porno-economique des années 78-80,je pensais à Dallas et son monde impitoyable,JR qui brise des vies un verre de scotch a la main,sa maitresse bourrée de coke étendue a ses pieds,sa femme ex manequin trop souvent seule dans son ranch qui l'attent en plein "déliriumtrémince" et enfin leurs gosses qui se viandent dans des accidents de bagnoles. Quand les parents boivent les enfants trinquent...nous sommes les ouvriers de la boillat dans une situation stupéfiante....ou des gens soit disant responsables hallucinent leur désir et dénie la réalité

juin 05, 2006 1:39 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Clément SIBOLD

Dites m'sieur l'maire, fier de votre administré Raz-le-Bloz?


@ Les ouvriers solidaires de la région

Merci à vous pour le soutien logistique, c'est beau la collaboration internationale ouvrière. Et promis on vous apporte du choc et de la tête de moine.

FLB

juin 05, 2006 1:47 PM  
Anonymous raptor said...

@ tous
oups scuser pour les fautes d'ortographes,vous avez corrigé je pense

Encore une chose:Quand on est bourré au volant,on n'a généralement pas conscience de l'état de notre véhicule,et c'est ce qui se passe a la Boillat on est sur les jantes,la voiture est une poubelles mais le maitre lui il est dans une JAG...et il raconte partout les extraordinaires performances d'un outil qu'il n'a pas

juin 05, 2006 1:55 PM  
Anonymous raptor said...

@ tous

Razle parle de 20 meneurs qui pourrissent la vie de 250 ouvriers qui eux désirent travailler en paix,c'est quoi ce chiffre de 20 ,ça correspond aux 20 bloggeurs assidus peut être ????
Moi j'avais pas trop le temps de blogger...avant mon accident..,j'avais trop de boulot,a la presse,certainement que certain ne voudrons pas admettre cela poutant c'est marqué noir sur blanc dans Le Boillat Hebdo,"l'atelier presse bonne performance etc etc... "
Même une chatte y perdrait ses petits...confusion , confusion...quand tu nous tiens.

juin 05, 2006 2:16 PM  
Blogger Rensk said...

Concernant le Torchinou,

J’y relève encore deux points :

Ils disent que les cadres des trois sites se sont rencontrés mais il ne cite que les deux usines germanophones !

A part Nordstern ils veulent distribuer des actions à tous les employés pour leurs loyautés et les fidéliser !

Décodage : Cela revient donc à dire que ceux de Reconvilier ne recevrons rien car ils ont été déloyal en faisant la grève. Ils parlent de fidélisation alors qu’ils prévoient, dans le même Torchinou, qu’ils vont licencier du personnel à Reconvilier !

juin 05, 2006 2:18 PM  
Blogger Karl said...

@Raptor

D'ailleurs, j'ai regardé un épisode de Dallas juste avant d'aller me coucher. Ca devais faire 20 ans que je n'en avais plus vu!


@Rensk

Il y a des Boillat fidèles aux maîîître... Et ils étaient à Interlaken. Oui, ce sont de tristes personnages. Et, d'après ce qu ej'ai vu, le Torchinou mentionne bien les 3 sites.


Merci à tous pour vos messages!

juin 05, 2006 2:38 PM  
Anonymous Anonyme said...

En commentaires au dernier «édito» de Karl, deux personnes mentionnaient la «publication» du rapport de l'expert. Comment sait-on qu'il a été «publié» et à qui a-t-il été transmis ?

juin 05, 2006 2:41 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 2:41pm

On sait que l'expert doit passer encore une fois à la Boillat. Mais, selon l'article du Bund, il aurait déjà remis sont rapport "aux parties".

Ce n'est pas tout à fait clair, mais on peut penser qu'il a effectivement remis sont rapport (ou la journaliste parle-t-elle seulement d'une préversion, suite à une incompréhension?), et repassera à la Boillat pour d'autres raisons (parler de son rapport?).

En gros, on peut dire que le rapport de l'expert sera bientôt débattu...

juin 05, 2006 2:47 PM  
Blogger Rensk said...

@ Karl,

Mea culpa concernant les sites, grossière erreur de ma part.

Pour ce qui concerne les gens de la Boillat qui ont été à Interlaken se sont tous des cadres et ils ont déjà droit au Nordstern. Le Torchinou parle des employés donc aussi du manouvre.

Il est aussi vrai qu’ils peuvent utiliser cela comme une arme «de division» ! (Diviser pour régner)

juin 05, 2006 2:58 PM  
Blogger un voisin said...

Comptabilité des postes
---------------------

322 lors du début de la grève
- 1 licenciement Nicolas Willemin
-----
321
- 21 cadres licenciés
-----
300
- 112 licenciements
-----
188 non licenciés
+ 30 réengagements (annoncés, réels ?)
-----
218 collaborateurs
====

Les départs "naturels", Wilmar, les retraités, tous les autres départs non annoncés représentent-ils réellement 18 postes ? -> dans Boillat Hebdo no 3, il est question de maintenir à court terme environ 200 postes.

Mais selon cette même source, nous pourrions atteintre à moyen terme 150 à 200 postes de travail.

Donc en lisant entre les lignes, je suis tenté d'interpréter cette annonce comme une réduction à moyen terme de 50 postes supplémentaires.

Voilà peut-être la définition de la stratégie exposée (qui) comprend une énorme flexibilité !

Comprenez-vous ces informations de la même manière ?

juin 05, 2006 3:38 PM  
Blogger un voisin said...

218 -> 200 = environ 20 meneurs mentionnés dans le Bund ?

juin 05, 2006 3:43 PM  
Blogger Karl said...

@Un voisin

La tournure de phrase est amusante. Le verbe "atteindre" est toujours utilisé de manière positive: "atteindre un but, un objectif, un dénouement". "Atteindre" signifie qu'on s'est fixé le but de manière délibérée, et qu'on le juge souhaitable.

Donc, lorsque Volklore veut atteindre un nombre X d'emploi, on s'attendrait à ce qu'il se situe au-dessus de la prévision à court terme (200), puisque ce qui est souhaitable est de conserver un maximum d'emplois. Toutefois, on constate que le souhait de Volklore est bien de parvenir à moins de 200 emplois ("J'espère qu'il y aura moins de 200 emplois à moyen terme", tel est son message).

Très bizarre, non, de vouloir employer le moins de mond epossible alors qu'il s'agit de rassurer les gens sur la stabilité de leur poste de travail?

L'auteur de Boillat hebdo (car il n'y en a qu'un, le style -ampoulé et médiocre- est très constant) est décidément plein de lapsus.

juin 05, 2006 5:20 PM  
Blogger un voisin said...

Encore une belle déclaration :

Selon M. Bols, une grande partie des 250 collaborateurs souhaitent travailler en paix, car ils craignent pour leur emploi et pour l'avenir de l'usine.

Voilà une belle déclaration à la sauce Swissmetal :

Quelle est la motivation des travailleurs qui souhaitent travailler en paix ? la crainte !!!

On retrouve ici la recette de Ras Le : la motivation par la menace !!!

juin 05, 2006 8:22 PM  
Anonymous Pro IGmetal said...

Vous parlez de l'Expert et de son pré-rapport...

Moi je vous dis que toutes ces discutions entre Fridou / Ras Le / Swissmem et UNIA avec Müller sentent le coup pourri.
J'avais entendu parlé que le rapport serait dévoilé pa Torino en médiation... Hum !!!!

Torino est en train de demander aux Kapos de résoudre les problèmes soulever par le pré-rapport pour éviter la bombe atomique qu'aurait fait exploser le rapprot final non-édulcoré.

Une vraie Mafia. Et la dedans, de nouveau UNIA. Cette bande de merdeux professionnels 'combine' avec leurs potes de Swissmem pour déçamorcer la Bombe Boillat.

Qu'on vienne pas nous dire que l'on est des éternels râleurs. Faut bien se défendre contre ces bandes de pourris légitimé par UNIA.

Bonne nuit

juin 05, 2006 9:53 PM  
Blogger Karl said...

@Pro IG metall

Sans aller aussi loin que vous, il me semble en effet qu'on peut craindre bien des choses autour de la relation entre Unia et Swissmem.

Le test sera de voir si Unia rend le rapport public, et si non, pour quelles raisons.

juin 05, 2006 10:29 PM  
Anonymous Anonyme said...

On se bagarre pendant des mois pour sauver l'usine, par mesure de rétorsion 150 personnes perdent leur emplois et tout à coup, miracle, les 200 qui restent veulent travailler en paix comme si rien ne s'était passé. A écouter les explications fumeuses de certains on croit rêver. Ce doit être valorisant de devenir chef dans ces conditions. L'histoire jugera.

juin 05, 2006 11:31 PM  
Anonymous Rigueur said...

Explosera ou n'explosera pas la bombe Boillat,
on saura bientôt!!!

Vont-ils (pensez à tous ceux qui vous font du mal) réussir à tout détruire, à tout tuer?
- Non!!! Ils ne vont jamais pouvoir tuer la vérité, votre vérité, celle qui est en vous tous, chacune et chacun des Boillat.

LA JUSTICE TRIOMPHERA!!!

juin 05, 2006 11:39 PM  
Anonymous Anonyme said...

Les petits rapporteurs du Riri se sont plaints, il le dit dans l'article du Bund. Ces pauvres petits subissent des pressions. Il n'y a plus que les ouvriers qui viennent au boulot en chantant.

juin 05, 2006 11:44 PM  
Anonymous shreck said...

Si nous sommes sans colère quand nous voyons les autres bafoués, exploités, humiliés, il est clair que nous ne les aimons pas.

shreck vous salue du bord de son marais

juin 06, 2006 12:34 AM  
Blogger Karl said...

Pas de nouvel "édito" pour ce mardi matin.

En effet, j'ai peu de nouvelles à traiter et, les "éditos" des périodes de congé étant souvent peu lu, je préfère les laisser un peu plus, dans la mesure du possible, pour que tous en profitent facilement.

Merci pour votre compréhension!

juin 06, 2006 12:40 AM  
Anonymous Ginette said...

La nuit porte conseil, surtout quand on ne dort pas.

LA JUSTICE TRIOMPHERA!!!

juin 06, 2006 12:51 AM  
Anonymous sans domicile fixe said...

@ schreck de 06:00 PM d'hier

La lettre qui vous a été adressée pour signifier que vous êtes libéré des obligations de travail, que veut-elle dire dans le concret ?

En tout cas je constate à cette lettre, un caractère constant d'unilatéralisme: la direction prend contre vous toutes les décisions sans jamais les motiver, ni même qu'elle n'ait cherché à les discuter avec vous.

Si j'ai bien compris, c'est le licenciement avec effet immédiat ?

Si c'est le cas, comment est il concevable que vos heures supplémentaires, vacances, congés... (malus ?) sont compensées par cette libération de travailler ?

Quelle littérature ardue !

Dans le cas où il vous font l'impasse sur vos droits (selon leur termes [...] "encore droit" [...]
Vous avez intérêt à saisir les Prud'hommes.
J'estime que la direction vous vole.
Sa lettre reflète un esprit d'escroc et tous les petits moyens sont bons pour justifier un vol et un exemple punitif.

Vous n'avez plus rien à perdre, défendez vous. Nous avons en Suisse un tribunal des prud'ommes. Qu'il serve à quelque chose. Utilisez le.

Un blessé... Un mort... des employés rendus malades par le climat malsain que l'actionnariat a laissé semer...
Rien que ça ! et nos autorités auront encore le sourire aguicheur de la prostituée qui ne veut pas déplaire au client.

Mais où sont donc le régularité et la rigueur suisse ?

Bon courage Schreck !
Ne baissez pas les bras.

Que chaque ouvrier saisisse le tribunal. C'EST AUSSI UNE TRIBUNE POUR FAIRE ENTENDRE LES INJUSTICES exercées contre des travailleurs, DE L'INCONSEQUENCE GESTIONNELLE DE LA PART DE LA DIRECTION.
FAIRE COMPRENDRE AUX SUISSES QU'IL EXISTE BEL ET BIEN DES VOYOUS DE L'ETRANGER QUI VIENNENT POUR LIVRER UNE VRAIE GUERRE ECONOMIQUE ET INDUSTRIELLE.

juin 06, 2006 4:22 AM  
Anonymous Stylo Bic said...

TIC - TAC - TIC - TAC - TIC - TAC

juin 06, 2006 7:45 AM  
Anonymous Anonyme said...

Incroyable, dans l'article du Bund, Ras-le critique publiquement, même si c'est à mots couverts, la gestion de Martinou (dont une grave, la vente des stocks).
Il se coule tout seul.

juin 06, 2006 9:06 AM  
Anonymous Maurice Grévisse said...

Le Torchinou contient des messages cachés qu'une analyse grammaticale stricte révèle:

«La grève a influé sur la productivité à Reconvilier, mais à l'heure actuelle elle est en constante augmentation.»

juin 06, 2006 9:22 AM  
Anonymous shreck said...

Ne se lèvera-t-il jamais le jour où, cessant de croire en la justice éternelle, en ces arrêts imaginaires, en ses réparations problématiques, les humains travailleront avec une ardeur inlassable à l'avènement sur terre d'une justice immédiate, positive et fraternelle ?"

juin 06, 2006 11:16 AM  
Anonymous shreck said...

Je croirai à tout ce qu'on voudra, mais la justice de ce monde ne me donne pas une rassurante idée de la justice dans l'autre. La justice, je le crains, fera encore des bêtises: elle accueillera les méchants au Paradis et foutra les bons dans l'Enfer.

juin 06, 2006 11:28 AM  
Anonymous Michel (l'autre) said...

@schreck
Normal que les Boillat aillent en enfer :
premièrement, ils en ont une certaine habitude avec leur patron
deuxièmement, ce sont des spécialistes des fours
Mais je vous souhaite quand même le paradis lors des temps de repos...
Solidairement

juin 06, 2006 12:00 PM  
Anonymous shreck said...

@ michel (l'autre)
@ tous

Il est absurde d'appeler Dieu de justice et de bonté, un être qui fait tomber indistinctement tous les maux sur les bons et les méchants, sur les innocents et les coupables; il est fantasque d'exiger que les malheureux se consolent de leur infortune, dans les bras mêmes de celui qui en est l'auteur.

juin 06, 2006 12:11 PM  
Anonymous shreck said...

Bon j'arrete on va dire que je divague encore

shreck vous salue du bord de son marais

juin 06, 2006 12:13 PM  
Anonymous ginette said...

@shreck
Tu ne divague pas du tous et je comprend ton désarroi.

LA JUSTICE TRIOMPHERA!!!

juin 06, 2006 1:19 PM  
Anonymous fritz des rangiers said...

@ shrek

Eh gros, la lecture a du bon...

juin 06, 2006 1:26 PM  
Anonymous raptor said...

@ shreck

Un Dieu qui laisse crucifier son propre fils sur une croix...wouais c'est déroutant

juin 06, 2006 2:03 PM  
Anonymous SHRECK said...

@ ginette
@fritz
@ raptor

Excuse moi karl pour se que je vais dire...
JE VEUT DIRE MERDE UNE FOIS POUR TOUTE A CES TOUS CES CONS QUI CROIENT QU'ILS MERITE LEUR BOULOT...ILS S'ONT ENCORE PEUT ETRE LEUR BOULOT GRASSE A NOUS, A TOUS CEUX QUI SE SONT BATTU POUR QUE LA BOILLAT VIVE, PEUT ETRE SANS NOUS MAIS ELLE VIVRA, PEUT ETRE PAS COMME NOUS LE PENSSIONT, MAIS ELLE VIVRA, ON EST TOUJOURS PLUS INTELIGENTS APRES COMME ON DIT, IL FAUT QU'ILS SE DISENT QUE SANS CETTE REVOLTE SE SERRAI PEUT ETRE TOUS LE PERSONNEL DE NOTRE ENTREPRISE QUI SERRAI A LA RUE, ILS SE PAVANNENT EN NOUS REGARDANT DE HAUT COMME POR DIRE, REGARDE CES CONS AVEC LEUR GREVE, RIEZ BANDES DE VAUT RIEN MOI JE SUIS SUR QUE RIRAI LE DERNIER LA ROUE TOURNE POUR TOUT LE MONDE, SI JUSTICE IL Y A , JUSTICE IL Y AURA, JE VOUDRAIS ENCORE EN DIRE PLUS MAIS SE N'EST PAS POSSIBLE ICI, JE VOUS REGARDE TOUS DANS LES YEUX, POUR VOUS DIRE SE QUE JE PENSE, ET VOUS POUVEZ VOUS ME REGARDER DANS LES YEUX ET ME DIRE QUE VOUS AVEZ RAISON PAS SUR...........
DEBOUT, JE SUIS TOUJOURS DEBOUT

shreck salue tous ses potes et dit merde aux autres du bord de son marais

juin 06, 2006 2:59 PM  
Blogger Karl said...

@Shreck

La grève, vous avez eu raison de la faire. Et ce combat, dans l'ensemble, vous avez eu raison de le mener. Peut-être aurait-il fallu aller jusqu'au bout lors de la première grève, et ne pas faire confiance dans des autorités politiques incapables de faire respecter leurs règles, et tellement naïves. Peut-être.

Pour ce qui est de ceux qui convervent leur travail, saches que ce n'est pas pour longtemps. LA BOillat a 200, ça n'existe que dans le Torchinou. La Boillat aura 60 employé quand Martin Hellweg s'en ira. Ce n'est pas une hypothèse, c'est un fait. Et Swissmetal a de toute façon bien peu de chances de s'en sortir.

Les Boillat ont commencé leur lutte ensemble et, quoi qu'en pensent certains, ils la termineront ensemble, licenciés, ou dans la nouvelle Boillat.

Tenons le cap!

juin 06, 2006 3:14 PM  
Anonymous dardevil said...

...on devrait écrire un livre sur ce marais, quand tout sera fini :-)

Dardevil qui ne s'y risquerait pas à s'y noyer !

juin 06, 2006 3:21 PM  
Anonymous BOB said...

@ Shreck
Afrique unis-toi
Car nous quittons Babylone
Et nous allons dans notre Patrie

Comme il serait bon et agréable
Devant Dieu et les hommes, ouais
De voir l'unification de tous les Africains, ouais
Comme cela a déjà été dit, que cela s'accomplisse, ouais
Nous sommes les enfants de l'Homme Rasta
Nous sommes les enfants de l'Homme Supérieur

Alors Afrique, Unis-toi, car les enfants veulent rentrer à la maison,
Afrique, unis-toi car nous quittons Babylone
Et nous groovons jusqu'à notre patrie

Comme il serait bon et agréable
Devant Dieu et les hommes
De voir l'unification de tous les Hommes Rasta, ouais

Comme cela a déjà été dit, que cela s'accomplisse
Je vous dis qui nous sommes sur terre
Nous sommes les enfants de l'Homme Raste
Nous sommes les enfants de l'Homme Supérieur

Alors Afrique unis-toi, Afrique unis-toi
Unis-toi pour le bénéfice de ton peuple
Unis-toi, il est plus tard, plus tard que tu ne le pe....

BOB

juin 06, 2006 3:39 PM  
Anonymous oeil de moscou said...

Shreck a sauvé sa princesse ( Boillat).
Il l'a sorti des griffes de son horrible père (Martinou)et de ses gardes (les Kapos).
Tout le monde aura constaté que le retour aux vraies valeurs (celle du marais)ne peut qu'être bénéfiques par rapport à celle de Fort fort lointain (SM).

On a peut-être pas la gueule et le porte-feuille de l'emploi, mais n'oubliez pas que le Roi est retourné à sa race initiale... Celle de Crapaud (666)

Salutations à Schrek et son âne

juin 06, 2006 3:47 PM  
Anonymous shreck said...

@tous

Je ne cherche ni compassion ni rien du tout, je veut juste dire une fois les choses comme elles le sont n'en déplaise a ceux qui se sente visés....
Breups....je suis malade que ces personnes pensent qu'elles ont gagnés,pour avoir gagné il faut une lutte et lutte il n'y a encore pas eut.
Je ne vais pas me faire des amis et je m'en fou royalement, mais mes vrais amis pensent la même chose que moi, nous ferrons tout se qui est en notre pouvoir, modeste, mais nous le ferrons, pour que NOTRE BOILLAT vive encore 150 ans.

shreck vous salue du bord de son marais

juin 06, 2006 4:46 PM  
Blogger vanefred said...

@schrek

Merci de ton discours qui me fais chaud au coeur.

@tous
Demain sera un grand jour ou ne sera pas. N'oubliez pas vous Boillats d'avant et de maintenant que le combat ne cesse que quand l'un des deux protnonistes baisse les bras.

Avec mes salutations

Fred

juin 06, 2006 5:16 PM  
Anonymous shreck said...

@ aligator

Il y a un certain esprit religieux, qui n'est pas le meilleur, et qui s'accorde avec la guerre par le dessous, comme on peut voir chez bon nombre d'ouvriers que je prends pour sincères. D'abord cette idée que l'homme n'est pas bon, et, en conséquence, que l'épreuve la plus dure est encore méritée. Aussi l'idée que, selon l'impénétrable justice de Dieu, l'innocent paie pour le coupable.

shreck te salue tu bord de son marais

juin 06, 2006 5:21 PM  
Blogger vanefred said...

Qui peux m'indiquer l'adresse e-mail pour les actionnaires ou un contact

Merci d'avance

juin 06, 2006 5:23 PM  
Blogger un voisin said...

@ Vanefred
Cela fait plaisir de te relire !
Je constate que ta combativité est restée intacte !
Pense à toi, à tes proches ...
Amicalement

juin 06, 2006 5:34 PM  
Blogger Karl said...

@Vanefred

Vous trouverez les informations utiles aux actionnaires en suivant ce lien.

juin 06, 2006 5:38 PM  
Anonymous A+ said...

A propos de l’interview du rat du bols dans le Bund

Lors du contrôle du stock obligatoire par des fonctionnaires de la confédération, s’ils ne se sont pas fait duper, auront bien dû constater que l’inventaire ne correspondait plus au montant de la garantie bancaire accordée par le département de M. Deiss. Actuellement, SM doit probablement reconstituer ce stock et à quel prix !

juin 06, 2006 6:07 PM  
Anonymous A+ said...

A propos de l’interview du rat du bols dans le Bund

Lors du contrôle du stock obligatoire par des fonctionnaires de la confédération, s’ils ne se sont pas fait duper, auront bien dû constater que l’inventaire ne correspondait plus au montant de la garantie bancaire accordée par le département de M. Deiss. Actuellement, SM doit probablement reconstituer ce stock et à quel prix !

juin 06, 2006 6:07 PM  
Anonymous Stylo Bic said...

Les vrais faux culs sont des vrais cons, les vrais cons sont de vrais faux culs.

Je vous laisse compter ceux qui restent......

réponse de Rasle: env. 20.

Chapeau les 20, vous devez souffrir pour les 150 licenciés.

juin 06, 2006 6:22 PM  
Anonymous alligator said...

@ shreck
Moi aussi je vis dans un marais mais toutes personne qui s'y sont aventurés ne pourront plus jamais témoigner!!

juin 06, 2006 8:38 PM  
Anonymous raptor said...

@ shreck
Je reviens de l'hostio,c'était un jour important pour moi,il fallait voir si la greffe prenait ou pas,après 7 jours ou sa tient ou
on passe a d'autre projet.Je te sens comme un peu contrarié.Au niveau de la religiosité je suis un champion,j'aime de façon tout a fait religieuse:la solidarité,la fraternité,et surtout la justice et rien ni le pognon,ni la gloire ne me détourneront de ce fondement mais bon chacun marche comme il l'entend.T'es moins seul que tu ne le pense.Au fait tu sais quel jour on est aujourd'hui:on est le 6 juin 2006 donc c'est le 6.6.6

JOYEUSE ANNIVERSAIRE MARTINOU

on allait oublier son anniversaire
personne n'a pensé faire une petite collecte pour le maîîître??C'est vraiment dégueulasse on est des sans coeurs nous ne sommes pas rentré dans notre humanité,il nous manque quelque chose..la compassion
Bon question cadeaux c'est difficile on connait pas ces gouts,estcequ'il est chocolat ,bonbon,parfum,cravates,chemises
là j'hésite je suis très emprunté,ou alors... ça y est j'y suis,ça il doit en rêver: le prix Pulizer...pour quel roman??? mais voyons le TORCHINOU

juin 06, 2006 8:48 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Bob

Que vient faire ici cette logorrhée raciste??????????

juin 06, 2006 9:08 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 9:08pm

Quelques précision sur le texte publié ici par "BOB".

Il s'agit en fait, me semble-t-il, d'un extrait d'une chanson de Bob Marley, qui récapitule les idéaux des rastas.

Les vers concernant "l'homme supérieur" s'écrivent, en langue originale anglaise, ainsi:

"We are the children of the Rastaman
We are the children of the Higher Man"

On peut donc traduire "Higher Man" par "Haut Homme" ou "Grand Homme", l'usage de majuscules signifiant que Marley parle d'une personne en particulier. En fait, la personne en question, même si je connais mal le rastafarisme, est probablement Marcus Garvey, fondateur de ce mouvement aux accents religieux, qui compare l'exil biblique des Juifs à Babylone a l'exil des esclaves africains en Amérique.

Maintenant, au-delà de ces considérations, le rastafarisme peut conduire, et a parfois conduit, à des dérives racistes anti blanches (tout de même assez compréhensibles).

juin 06, 2006 9:41 PM  
Anonymous shreck said...

@ raptor

C'est pas toi qui me disais:

"Dieu qui laisse crusifier son propre fils sur la croix" c'est déroutant........

shreck te salue du bord de son marais

juin 06, 2006 10:35 PM  
Anonymous raptor said...

@shreck

Pour t'encourager

La vérité tient bon.Le temps la met à l'épreuve,mais elle en sort avec succès.Si j'ai donc dit la vérité et dois en souffrir dans le temps présent,il me faut me contenter d'attendre.Si,pareillement,je crois à la vérité et m'efforce de la déclarer fidèlement,je ferai peut être face à de l'opposition,mais je n'ai rien à craindre,car la vérité vaincrera à la longue.
Le mensonge a le triomphe pauvre et temporaire!"La langue fausse ne subsiste qu'un instant!"Ce n'est qu'un simple ricin,qui vient en une nuit et périt avec la même rapidité.Plus il se développe,plus son dépérissement se manifeste avec clarté.
Un vieux dicton affirme que"celui qui dit la vérité fait honte au diable"
Tout simplement soyons du côté de la vérité

juin 06, 2006 10:41 PM  
Anonymous idéaliste incurable said...

@tous

euh ... euh ... Je suis largué là, ne tombons-nous tout de même pas trop dans l'ésotérisme les gars !

A part ça, tout de bon à vous tous et que Dieu vous garde.

juin 06, 2006 10:43 PM  
Anonymous raptor said...

@ shreck 10:35

Et alors..

juin 06, 2006 10:45 PM  
Anonymous raptor said...

@ idealiste incurable

merci pour ton aide

juin 06, 2006 10:46 PM  
Anonymous shreck said...

@ tous

On va mettre fin a tout cela:

06.06.06 666 le Malin.....

que dieu vous garde tous

shreck vous salue du bord de son marais

juin 06, 2006 10:49 PM  
Anonymous raptor said...

@ shreck
Mis a part tout cela..
Je voudrais pas passer pour une chochotte mais tu pourrais me demander comment je vais gros..

juin 06, 2006 10:50 PM  
Anonymous shreck said...

@ raptor


Alors mon ami comment vas tu je pense souvent a toi

A demain peut être

shreck te salue du bord de son marais

juin 06, 2006 10:52 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ shreck

Moi aussi je pense souvent a toi mon ami,je passerai bien te voir mais je ne sais ou,il faudrait que l'on cause un peu ..

juin 06, 2006 10:58 PM  
Anonymous raptor said...

@ shreck

le dernier post c'est moi j'ai oublié de signé

juin 06, 2006 10:59 PM  
Anonymous shreck said...

@ raptor

Ou tu veut quand tu veut

t'as mon phone non?

shreck te salue du bord de son marais

juin 06, 2006 11:05 PM  
Anonymous anté-christ said...

je devais aujourd'hui 6+6+06 prendre possession de ce monde et le soumettre! Mais horreur un monstre rempli de haine, ange déchut, corrompu au Dieu bénéfice, pourri de haine et de revenche, assoifé de profit m'avait devancé! VADE RETRO MARTINAS! Aidé par ses disciples Bolsatan,Lulu la sorcière,Wilmar et son chef de gare dévoués à Belzébuth et traîtres cons-firmés! La rossignole chèvre de malheur! Le taupier-portier Rhé-Rha et son plein d'air qui vivra VERA!ROUDI-LE-MENTOU-PANZER! Gepeto bouc de menteeuur! Fridrolles et ses casserolles vieux sorcier d'oméga et enfin suchord de rien m'ont fait comprendre que le mal domine déjà ce monde! Je retourne en enfer car à la Boillat c'est bien pire!!!

juin 06, 2006 11:08 PM  
Anonymous raptor said...

@ shreck

oui je t'appelle demain

Je vais bientôt sortir de ma planque

A+

juin 06, 2006 11:09 PM  
Anonymous Petit ours said...

Oui je sais le gag a déjà été fait mais aujourd'hui, puisque c'est le jour de "l'anti-saint-Martin Belzébuth le bouc" on peut le refaire à nouveau.

L'enfer c'est bien mieux qu'à la Boillat parce que là au moins ils peuvent garder leurs fours.

Petit ours vous salue de son étoile jurassienne.

juin 06, 2006 11:30 PM  
Anonymous poivre said...

@ raptor


Prends bien soin de toi comme tu sais prendre soin des autres.

A bientôt, on se verra peut-être ce week-end...

amicalement

juin 07, 2006 12:18 AM  
Anonymous Fred said...

@ Tous

Voilà j'ai terminé la page du jour sur www.uzine3.ch, des nouvelles du programme de la manifestation, et plus d'infos sur le site officiel www.laboillat.ch/manifestation que je viens de remettre à jour, et bravo à Paddy pour les horaires, les gîtes et tout le reste, super boulo, vraiment.

Et vous verrez la qualité des intervenants et la partie festive alléchante, je crois que ce week-end ensoleillé sera un bon moment pour la lutte de tous les Boillat et les nombreuses personnes solidaires de la cause.


@ Shreck

Courage, on vas tous les atomiser ces malades du poignon, et crois-moi les messages de solidarité sont en constante hausse sur le site de la 3 depuis quelques jours.
Pour les autres qui te narguent de l'intérieur de la boîte, demande leurs de t'expliquer comment ils vont faire pour se sortir le la m... avec la super stratégie SM. Leurs analyses nous intéressent tous, mais je crois qu'ils seront toujours minoritaires, et papy Bols à échoué dans sa tentative de dernière minute de faire la séance dans la boîte. C'est qu'il faut qu'il s'habitue à vivre de plus en plus ce genre de trucs, des échecs, ce n'est qu'un début...

Toujours pas intéressé pour la conférence en Valais mercredi soir? Départ à 16h30 de l'uZine3.

@ Raptor

Salut l'ami, comment va ton doigt? La greffe à pris? Salutations et à très bientôt j'espère...


Salutations à tous les bloggeurs et merci à Rigueur pour son engagement comme bénévole dans la manifestation.

Fred vous salue dans sa 4L de course

juin 07, 2006 12:36 AM  
Anonymous Anonyme said...

@Fred
Votre engagement vous honore, par contre je me demande ou vous allez chercher que ceux de l'intérieur narguent Shreck. Votre façon de créer deux clans, les bons dehors et les mauvais dedans ressemble plus à de la manipulation et va à l'encontre du but recherché.
Même à l'intérieur nous avons le plus grand respect pour Shreck ainsi que tous les autres. C'est le coeur serré que nous allons au boulot et je puis vous assurer que le sort des lienciés et futur licenciés est toujours au centre de nos préoccupations. Ca suffit si SM divise pour régner sans que vous en rajoutiez une couche.
Par ailleurs Shreck se défend très bien tout seul.

juin 07, 2006 1:58 AM  
Anonymous Fred said...

@ Anonyme de 1h58

Il est évident qu'une très très large majorité des gens qui sont encore à l'intérieur subissent et sont contre swissmetal, je voulais parler que de la poignée de personnes qui font tout pour manipuler les autres, qui sont elles à l'intérieur et narguent les autres.

Il faut reprendre le contexte dans son ensemble pour le comprendre, et oui je défendrais Shreck, grand ou pas, et même si celà vous dérange. Bizzare cette attitude tout de même, vous décidez qui doit défendre qui, qui défendez vous vous-même???
Vous parlez de clivage, mais votre texte, qui commence par les honneurs et finit en poubelle et tente très maladroitement de jeter le discrédit sur ma personne est franchement limite...

Quant à mon désir de créé deux clans et de manipuler, je ne préfère même pas y réondre (...).
Au regard de tout ce qui précède, je pense avoir fait justement tout le contraire, mais on peut en discuter ensembles si vous sortez de l'anonymat.

Pour celà il est très facile de m'approcher, je ne suis pas caché et défends qui je veux, merci de m'en laisser la liberté, et si Shreck le vit mal, il faut qu'il me le dise lui-même, oui je pense aussi que pour celà il est assez grand...

Meilleures salutations

juin 07, 2006 7:09 AM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home