lundi, juin 19, 2006

Peser et soupeser

Lundi 13H30, à la Salle communale, assemblée du personnel de la Boillat. Toutes les personnes qui travaillaient à la Boillat en date du 25 janvier sont invitées par leurs représentants. Renzonou et Jürginou viendront aussi pour annoncer la bonne parooole.



Cet "édito" est conçu pour enrichir le débat précédent la votation de lundi. Tout le monde a saisi que ce vote serait crucial, et qu'il fallait donc en réfléchir soigneusement les implications. De plus, les contraintes pesant sur ce vote sont très grandes, et relatives aux 2 choix possibles. Ainsi, ce ne sera pas une partie de plaisir, mais une décision difficile, parce qu'elle sera remplie d'inconnues. Alors, les Boillat, courage! Et, quoi qu'il arrive, restez unis, c'est votre force, et elle est grande!


Les propositions

Après bien des prises de renseignements, Karl révise un peu son jugement sur l'expert. Il semble qu'il ne dooorme pas tant que ça, somme toute. Dans ses propositions, le fait que la Boillat devra être approvisionnée correctement en matière première le laissait penser. Mais ses contradictions, entre l'ajournement du déplacement de la fonderie, et l'affirmation que les spécialités de la Boillat puissent néanmoins être produites sans elle, laissaient songeur. Surtout que, alors que Swissmetal indique vouloir déplacer la production de pointes de stylo chez Busch-Jaeger, l'expert affirme dans le Journal du Jura du 17 juin qu'aucune production de spécialité ne sera déplacée de la Boillat vers une autre usine du groupe, ceci relativement à la "stratégie".

Une hypothèse qu'on peut poser, et qui me semble être la bonne, est que l'expert, avec un sens oratoire moins bon que celui de Rolf Bloch, tente le grand écart, tout en disant qu'il n'en est rien. Une médiation, en effet, devrait avoir pour but de rapprocher les positions des adversaires, en soulignant les intérêts qu'ils ont en commun et en leur montrant que leurs problèmes doivent être surmontés pour satisfaire lesdits intérêts. En bref, on pousse les parties à se rencontrer, en créant un noyau positif d'intérêts communs.

Avec la médiation mettant aux prises Swissmetal et les Boillat (Unia ne mérite même plus d'être mentionné), Rolf Bloch n'est pas parvenu à créer ce noyau, et il l'a relevé en parlant de "guerre des tranchées". Ainsi, les propositions de l'expert, chapeautées par Rolf Bloch, reflètent cette absence de communauté d'intérêts entre les Boillat et la direction de Swissmetal. Elles tendent en effet à présenter les choses de manière incohérente, en donnant un maximum de latitude à Swissmetal, et en donnant aux Boillat un instrument destiné à restaurer leur confiance en Swissmetal (le "groupe de suivi").

Selon les propositions de l'expert, Swissmetal reçoit une reconnaissance de sa stratégie. Reconnaissance de façade, puisque le déplacement de la fonderie est reporté à dans plusieurs années (ce qui arrange aussi la direction de Swissmetal, qui ne pourrait plus se permettre de la fermer pour le moment). De plus, l'expert demande que le personnel soit précisément informé sur ce déplacement. Comme il n'a jamais été étudié sérieusement par la direction de Swissmetal, l'explication serait bien difficile. La nomination du "chef d'usine" est aussi ambigüe: Swissmetal laisse entendre vouloir placer Wilmar à ce poste, tandis que la formulation de l'expert peut aussi donner aux Boillat l'impression qu'un véritable directeur reviendrait à la tête de la Boillat. Là aussi, donc, la médaition laisse les parties là où elles sont, en trouvant une manière de les faire coexister dans une phrase trop imprécise. Quant au réengagement des cadres (10) et des licenciés (dans les 60 au total), il correspond au minimum absolu dont Swissmetal a besoin en ce moment, tout en donnant l'impression aux Boillat que la direction fait un pas en arrière et qu'on va vers plus de réengagements, vu les nécessités économiques dont parle l'expert.

Bref, tout est conçu pour donner aux 2 parties le sentiment qu'elles obtiennent satisfaction, alors que la satisfaction de l'une est à l'opposé de la satisfaction de l'autre. De plus, Martinou a déjà produit une interprétation toute personnelle des propositions de l'expert, et elle démontre clairement que le buffle Hellweg continue à foncer tout droit vers son objectif, comme toujours. En effet, il intègre ces propositions dans des choix antérieurs de la direction de Swissmetal, rien de plus. Il s'agit donc d'une acceptation de façade. Preuve en est l'illégalité des nouveaux contrats de travail par rapport à la CCT, la présentation du responsable finishing (Wilmar) comme futur directeur d'usine devant répondre à Henri Bols et la présentation d'un "plan cadre" de la stratégie, soit rien de précis. Evidemment, rien n'est dit sur la fonderie, dans le communiqué de Swissmetal.

Donc, une application fair play d'un éventuel accord issu des propositions de l'expert dépendrait de l'organe de contrôle mis en place, étant donné que Swissmetal prend dès maintenant une voie totalement opposée au respect de l'esprit des propositions. 2004, Elizabeth Zölch, vous vous souvenez? Un protocole d'accord, garanti par elle, que Swissmetal n'a respecté ni dans l'esprit, ni dans la lettre. Et, ô surprise, elle n'a rien pu garantir du tout, en fait, et est venue pleurer qu'elle s'était faite "rouler dans la farine". Ouin! Peut-on dès lors faire confiance à un organe de contrôle pour faire mieux, et prendre des mesures allant au-delà d'accusations verbales larmoyantes? De vraies mesures, contraignantes, que Swissmetal soit obligé d'appliquer. Karl en doute très fort.

En effet, actuellement, le comportement cordial de la direction de Swissmetal est tout orienté vers la tenue de l'assemblée générale des actionnaires du groupe, le 30 juin. Il faut, pour Swissmetal, absolument normaliser la situation avant l'AG, remettre les Boillat au pas, et présenter de bonne nouvelles un peu comme dans le Torchinou. Sinon, les actionnaires risquent de ne pas être satisfaits, et de demander des comptes. Mais, si l'AG est un succès pour Swissmetal, ça sent fort la renégociation, puis la rupture. Car, derrière la carotte se cache toujours le bâton.

Toujours du côté de la direction de Swissmetal, on peut néanmoins relever un changement: l'encadrement de Dornach commence à comprendre qu'avec eux aux commandes de la Boillat, plus de Boillat, et sans Boillat, pas de Dornach. Mais, à part son équipe d'allemand fraîchement issue de chez Busch-Jaeger, Martin Hellweg se moque bien de l'encadrement de Swissmetal. Aussitôt l'AG passée, il va donc remettre l'ouvrage Boillat sur le métier Swissmetal, et jouer à Pénélope, en moins jolie, version nocturne: un méticuleux démantèlement. N'oublions pas: 60, c'est le nombre de Boillat annoncé par Swissmetal, à l'interne, lors de l'excursion à Interlaken.

Ainsi, si l'on juge les propositions de l'expert correctes (et ça demande un très gros effort), au même titre qu'on pouvait juger le protocole d'accord de 2004 correct, il y a lieu de douter fortement de l'application de ces propositions côté Swissmetal. De plus, petite différence, en 2004 la grève avait duré quelques jours, sans licenciements, et la Boillat était donc prête à redémarrer. Là, la grève a duré bien plus long, un tiers du personnel a été licencié (dont les cadres), le stock est vide, la production ne fonctionne pas au mieux, etc.: il faudrait toutes les forces vives disponibles pour redémarrer la Boillat et, avec Martin Hellweg à la tête (enfin, est-ce encore une tête avec un cerveau dedans?) du groupe, on peut toujours rêver pour que ce soit le cas.

Ainsi, un vote des Boillat en faveur des propositions soulèverait les problèmes suivants:

-Martin Hellweg n'appliquera pas ce qui ne l'arrange pas. Si Henri Bols est peut-être recyclable, Martin Hellweg est comme un déchêt nucléaire: on le recycle en munition à l'uranium appauvri, qui ont une bizarre tendance à faire augmenter le taux de leucémies et de malformations là où elles sont utilisées.

-De nombreux Boillat, certainement ceux qui retrouveraient le plus facilement du travail, démissionneraient de leur poste. Adieu, savoir-faire (en partie).

-Les cadres licenciés seraient nombreux à ne pas revenir. Quelqu'un se demandait pourquoi il se battrait pour le réengagement de ces cadres. Par exemple, parce que le concepteur du NP6 est un ingénieur comme on n'en trouve ni à Dornach, ni chez Busch-Jaeger. Adieu NP6 donc. Adieu nouveauté, adieu proactivité, adieu productivité.

-Tout le monde devrait accepter la stratégie une bonne fois pour toutes. Adieu, révolte.

-Les clients sont, je l'entends de nombreuses sources, furieux contre Swissmetal. Il essaient du Busch-Jaeger sans succès. Ils en reçoivent même à la place du Boillat. Leurs commandes n'arrivent pas, ou hors délai. Bref, si Martin Hellweg ne saute pas, comme disait Dominique Lauener, les clients, eux, vont sauter. Peut-être leur faudra-t-il du temps, pour quitter le carnet de commande de Swissmetal, faute de choix, mais ils le quitteront. Comme a dit l'expert, le marché décidera. Adieu, clients.

-Les représentants de la Boillat à la médiation, tout ou partie, démissionneraient. Adieu, défenseurs au fait du dossier et prêts à perdre leur boulot. Bonjour Wilmar, ou un autre, pour défendre les intérêts de la Boillat. Vous pensez à une blague? Regardez le représentant du personnel de Dornach, ce clone de Martinou.

-Le mouvement de solidarité se dissoudrait petit à petit, et aussi l'attention des journalistes. Adieu, présence médiatique.

-Martinou gagnerait son AG: bonjour, nouveaux sousous tout frais pour refinancer Swissmetal. Bonjour nouveau rapport de force et démantèlement. Bonjour bâton, adieu carotte.

Karl a beau tourner et retourner le problème dans sa tête, il ne voit pas comment la Boillat survivrait à ça. Il y a presque cru, un moment, à ces propositions, à force de réflexion optimiste, et de discussions avec des gens les trouvant acceptable. Mais rien n'y fait, il en revient toujours au point de départ, où il écrivait "reddition sans condition". L'expert annonçait ne pas comprendre comment on en était arrivé à un conflit aussi grave, ce qui montre qu'il sous-estime gravement la capacité de nuisance de Martin Hellweg. Et Rolf Bloch aussi. Et quand ils admettront ce triste état de fait, il sera trop tard. Ils viendront pleurer: "Il nous a roulé dans la farine ! Ouin!".

Après analyse de ce que la Boillat perdrait dans un vote en faveur des propositions de l'expert, il faut donc aussi noter que ce vote consisterait à accorder une confiance énorme à des gens qui ne seront probablement pas en mesure de se montrer à la hauteur, faute de moyens. Et, si la représentation du personnel de la Boillat devait être refondue à la sauce Martinou, qui resterait-il pour défendre la Boillat face à l'organe de controle? Si Martinou parvenait à placer des gens à lui là-dedans... Ce serait Unia le plus sérieux défenseur des Boillat. Bon courage!


Un petit tour dans les médias

Tout d'abord, relevons l'article de Vincent Donzé dans Le Matin. Depuis la dernière trahison d'Unia, le bénéfice du doute n'existe plus, et Jean-CLaude Rennwald va donc chauffer le banc des accusés avec ses collègues du comité de direction du syndicat. En effet, Jean-Claude Rennwald, dans son fracassant discours à Doris Leuthard, avait mentionné, de manière un peu artificielle d'ailleurs, la Boillat. Il avait signalé que, contrairement à Doris Leuthard, qui en joue dans les médias, les Boillat ne pouvaient pas se payer 40 paires de chaussures. Ce n'était pas la meilleure des allusions, et elle lui revient à la figure dans l'article de Vincent Donzé, qui accuse l'intéressé d'avoir pris les Boillat "en otage" dans son discours. Force est de dire qu'il a raison: Jean-Claude Rennwald, pour être un peu plus utile aux Boillat, aurait pu se servir de sa position dans Unia. Il n'en a rien été. Hem.

Martin Hellweg a profité du dimanche pour faire des déclarations fracassantes dans la Sonntagszeitung. Elle sont résumées dans cette dépêche, qui contient aussi d'autres informations (et le Journal du Jura propose un article sur ces questions). "En cas de nouvelle grève, nous devrons licencier les employés grévistes sans préavis", aurait dit Martinou. En plus, il menacerait, une fois de plus, de fermer la Boillat. Vrai ou pas vrai? Plutôt pas vrai: des licenciements sans préavis, c'est-à-dire pour faute grave, ne seraient pas justifiés par une grève. Il devrait alors payer 6 mois de salaire à chaque nouveau licencié. Cher. Et fermer la Boillat, avec ses citernes d'ammoniac et d'azote, ses métaux en fusion, ses cuves, d'acide, etc. serait un peu dangereux. Qui assurerait la sécurité? Henri Bols et le taupier, assistés de Wilmar, le roi de la congélation de papatte? Tout ça, en gardant à l'esprit que la Boillat est nécessaire à la survie de Swissmetal. C'est d'ailleurs pour ça que Swissmetal accpeterait de prolonger la durée de vie de la fonderie de la Boillat: elle est, avec les machines qu'elle fournit, le principal producteur d'argent liquide du groupe.

Une interview audio, de Renzo ambrosetti, précédée d'un commentaire de Fabian Greub, est très intéressante. A la RSR, ils ne sont pas du tout convaincus par les propositions de l'expert. Fabian Greub montre une grande compréhension pour les employés, en ce sens qu'il constate qu'aucune des revendications des Boillat au début de leur combat n'est reconnue. Renzonou, par contre, soutient les propositions de l'expert, et s'exprime avec un degré d'hypocrisie rarement atteint. L'idée qu'avoir pris position sur les propositions de l'expert avant d'avoir consulté le personnel de la Boillat ne lui paraît pas incorrecte. Ca ne lui effleure même pas l'esprit. "La direction de Swissmetal doit s'engager sur des points précis", dit-il. Précis? Ah bon? A écouter, c'est très comique.

Enfin, la dépêche signale que Rolf bloch met la pression de son côté, en annonçant une éventuelle fin de la médiation. Et le communiqué de presse des commissions du personnel de la Boillat y est résumé.

Reste le Torchinou, même si cette chose est périphérique. Pour peu, elle orbiterait autour de pluton. Est-ce bien un média, au fait? Quant on découvre le portrait de la personne qui est censé le rédiger, en page 2, la question se pose encore plus. Et la réponse aussi: "non". Mais commençons par le début, la page 1. Ca commence par une description de l'équipe des ventes, amputé de son encadrement et de 2 vendeuses, de la Boillat. Beaucoup de bien est dit sur les 6 dames en photo. En photo, oui, la pauvres, affichées comme des trophées sur le Torchinou.

L'éditorial mérite qu'on s'y arrête. Là, ce n'est plus èériphérique, mais stratosphérique. C'est une histoire de mondiaux de foot, où il n'y a qu'un gagnant. Et "c'est un peu comme dans la vie, [où] on a souvent l'impression qu'il n'y a qu'un seul gagnant". Et quand on perd, il faudrait tirer le côté positif de l'expérience. Car, en effet, si on gagnait toujours, ce serait très ennuyeux, car la victoire perdrait de sa valeur. En gros, perdre, ce n'est pas grave, surtout que dans une entreprise, c'est bien moins "cruel" qu'en sport (en effet, perdre son boulot est moins grave que perdre un match de foot, vous n'êtes pas d'accord?). Surtout qu'on peut gagner les 2, dans une entreprise, patron et employés. Et voilà, c'est comme dans la médiation, où tout le monde doit gagner, sauf les Boillat qui perdront en ayant à l'esprit que perdre c'est aussi gagner quelque part, parce que quand on perd on sait que ça aurait été plus cool de gagner, et donc on a gagné d'avoir compris que perdre c'est moins bien que gagner. Est-ce clair? "Dooormez, je le veux!"

Il y a même un scoop, en page 2, dans le Torchinou: Swissmetal a engagé quelqu'un pour pondre cette atrocité chaque semaine. Il s'agit de Christine Schmid, don le sourire figé est à l'égal de sa prose. Tout est qu'elle parle de "travail journalistique" à propos du Torchinou. Elle a dû faire ses étude à la Pravda puisqu'elle est trop jeune pour avoir connu la grande et brève époque de Signal (non, pas le dentifrice, même si Christine Schmid a l'air d'en faire une grande consommation). Elle signale qu'elle trouve très mignon que les Boillat soient attachés à leur terre, mais qu'ils devraient néanmoins comprendre la mondialisation et tout ça. Et peut-être aussi un peu la délocalisation. Tout ce délire finit sur une citation (en est-ce vraiment une? Il n'y a même pas de date) d'Anouar El Sadat qui, pour ceux qui l'auraient oublié, était un dictateur. Belle allusion. Et d'ailleurs, comme disait Gandhi à l'époque, j'en a marre de faire la grève [de la faim], pas vous? Citation de mémoire.

On termine la lecture par le portrait du dernier apprenti de la Boillat (les autres ayant été éjectés). Donc, l'aprenti a fait son apprentissage, et il est le seul. De plus, il est très doué. Mais ça ne suffira pas pour que Swissmetal le garde au-delà de son apprentissage ("malheureusement"), et engage quelqu'un d'autre à sa place. Merci Martinou!

Post scriptum

Quelqu'un m'a envoyé l'adresse du site Internet personnel de Christine Schmid. Avant d'aller surfer là-dessus, respirer 3 fois profondément, vous en aurez besoin. La dame est une sorte de couteau suisse de l'arrivisme. Capable de sauter sur les genoux de Martinou, elle sera certainement là pour jouer de l'accordéon à l'enterrement de la Boillat. D'ici là, elle nous fait payer sa vie d'éternelle second couteau dans tous les domaines, en nous infligeant chaque semaine le Torchinou.

197 Comments:

Anonymous Anonyme said...

@Les Boillat
courage pour l'assemblée d'aujourd'hui, j'espère que vous direz non, non et non. En acceptant ces propositions, vous ne feriez que le jeu d'Hellweg et jetteriez des mois de lutte aux orties.

juin 19, 2006 6:00 AM  
Anonymous P.P. de C. said...

Amis Boillats,

Ainsi, celui que Karl appelle fort justement "le Buffle" vous menace à tour de bras sur les médias en plein dimanche ! Il trahit ainsi sa véritable nature, incapable qu'il est de se penser comme partenaire d'une médiation appelé à d'importantes concessions : non : il est et reste dans son "esprit" le seul maître à bord, "alignez couvrez, j'veux voir qu'une tête !" - ce qui, il faut le dire, laisse augurer le pire en cas d'accord.
Maintenant, la situation s'est aggravée car tout se passe comme s'il avait reçu une caution d'expert pour sa gabeg... pardon ! sa stratégie.
Cela, il faut en demander compte à l'expert ! Au minimum, exiger la publication de son rapport, qu'on puisse voir qu'il n'est pas un blanc seing offert aux méfaits du Buffle !
De tout coeur avec vous avant cette assemblée !

juin 19, 2006 7:15 AM  
Anonymous lpj said...

de tout coeur avec vous , unis encore et toujours.

juin 19, 2006 7:18 AM  
Anonymous maman de l'expatrié said...

Restez unis et bon courage pour l'assemblée de ce jour. Etant en dehors de la Boillat, je ne m'autorise pas à vous donner des conseils. Tout ce que je peux vous dire c'est que je pense fort à vous.

PS Dans ce conflit vous aurez tout subit, dernier coup bas: le lâchage du syndicat. C'est ce qui m'a fait le plus mal, moi qui avais toujours cru qu'il était là pour écouter leur adhérants et défendre leurs intérêts. Qu'en penseraient les fondateurs de ces mouvements (malheureusement ou heureusement, pour eux, plus parmi nous)qui ont pafois payé cher leur affiliation. (perte de leur travail ou même de leur vie).

juin 19, 2006 7:36 AM  
Anonymous paddy said...

Certains ont cru voir un lien entre l'association "Nouvelle Boillat" et le logo figurant sur www.laboillat.ch décrivant le comportement d'unia comme comme "niais et faux-cul". Il n'y a pas de lien.

L'initiative de ce glissement visuel d'une entité opportuniste devenue cynique (unia) vers une entité plus crédible (la Nouvelle Boillat) est le fait du responsable du site en question. Et il assume.

En clair, la Nouvelle Boillat n'a aucunement influencé les propos affichés.

juin 19, 2006 7:52 AM  
Anonymous Rigueur said...

"De vraies mesures, contraignantes, que Swissmetal soit obligé d'appliquer. Karl en doute très fort."
Ben, voyez-vous? Rigueur aussi! Rigueur ni crois même pas du tout!!!

"Et voilà, c'est comme dans la médiation, où tout le monde doit gagner, sauf les Boillat qui perdront en ayant à l'esprit que perdre c'est aussi gagner quelque part, parce que quand on perd on sait que ça aurait été plus cool de gagner, et donc on a gagné d'avoir compris que perdre c'est moins bien que gagner. Est-ce clair? "Dooormez, je le veux!"" Là, notre Karl est très fort et en pleine forme!
Merci Karl!!!

@ux Boillat
Restez unis et bon courage!
Absolument, il vous en faut beaucoup! J'imagine que dans votre tête, la différence entre le "OUI" et le "NON" est très faible. Puisque vous vous dites, tout est fichu! Mais, croyez moi! La différence est de taille. Votez NON et vous montrez au monde entier que vous êtes maître de votre destin!!!

juin 19, 2006 7:52 AM  
Anonymous Est-ce Tellement said...

@ tous les Boillat

Pour moi c'est facile à dire, je suis paysan aux F-M, donc externe à la boillat, donc pas en danger de licenciement...

Pourquoi le buffle de Martinou a-t-il besoin de l'expert & du médiateur? C'est lui qui devrait avoir le courrage de venir négocier, de venir expliquer sa STRATEGIE ( de gabgie ).

De toutes façons, Il vous roulera dans la farine. Il ne tiendra aucune parole. Vous serez tous licencié que vous votiez oui ou non cette après-midi. ça ne change rien, C'était prévu déjà depuis le premier jour oü le buffle est arrivé.C'est ça la STRATEGIE !

Celui qui l'ouvre JE LICENCIE

Celui qui vote JE LICENCIE

Celui qui parle aux médias JE LICENCIE

Celui qui ne re signe pas le nouveau KONTRACKT JE LICENCIE

Celui qui parle de grève JE LICENCIE

juin 19, 2006 8:01 AM  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour la moyenne dela semaine 23!

96 tonnes : 4 = 24

merci le bénéfice!!

juin 19, 2006 8:28 AM  
Blogger larissa said...

Réagissez à tout prix, vous ne sentez pas l'odeur du souffre?
C'est le souffle de l'indifférence, moi ça me rend ouf!
Y'a rien à faire, le fardeau pour l'homme a toujours été lourd.
Quelle que soit l'époque, la misère n'a pas de beaux jours.
Elle a toujours été là dans des conjonctures similaires.
Nichée aux mêmes endroits à toute époque, elle est millénaire.
Ne serait-il pas temps qu'on mette fin à ce règne?
Il est temps de voir plus loin pour ceux que la vie malmène.
Le politicard se dit sur le terrain, c'est bien!
Mais bien trop loin, gros roublard, du vrai quotidien!
Pour eux y'a pas le feux, c'est pas comme d'autres qui vivent dans l'attente.
Putain! Mais qui a mis cette misère sur cette longue liste d'attente?
Personne n'avait le droit, faut interdire la misère
à tout prix, prendre parti, se débarrasser de l'hypocrisie.
C'est pas gagné, surtout avec ses gens sans coeur.
J'ai pas de mots savant pour exprimer ce que ça sent, ce que je ressens.
Mais les gens savent, sont forcément au courant.

Il y a bien longtemps que je ne demande plus
ce que l'état pourra faire le jour où le nombre d'exclus
deviendra si lourd, que même à r'con
les trottoirs finiront par avoir mauvaise haleine.
et puis de toute façon, depuis quand les gouvernements
s'occupent-ils des gens qui meurent?
C'est pas l'heure, non! L'heure est au redressement de leur finance
Même le ventre vide, il faut que tu y penses!
Chaque jour, dans le béton des tours,
pour ceux qui ont la chance d'avoir quatre murs autour d'eux.
Mais qu'est-ce qu'on attend pour foutre le feu?
Juste d'être un peu plus nombreux
car y'a beaucoup plus de oufs, que d'odeurs de bouffe
dans les quartiers de ceux qui souffrent y'a comme une odeur de souffre.

T'as vu ses salauds se bouchent le nez face à l'urgence qui émane
du pourrissoir de la Boillat
et d'ailleurs c'est normal ces gens n'ont pas pris assez de larmes dans leur tronche.
Attachant plus d'importance à leurs petites vies,
C'est comme d'attendre une catastrophe pour qu'elle s'accomplisse,
pas de solution donnée, mon plafond reste ton plancher.
C'est ce que tu liras dans les yeux de ceux qui n'ont pas où crecher.
Y'a comme une grosse odeur de souffre et moi ça me rend ouf.
Y'a comme une grosse odeur de souffre et puis y'a plein de gens qui souffrent
Y'a aussi comme un vent de mépris et ça tout le monde le sait aussi.
On s'enlise salement, ce qui est sûr, c'est que c'est pas fini.

Boillat battez vous ne vous laissé pas faire cette après-midi ouvrez vos g.....même si je suis pas tjrs la à côté de vous dans votre lutte je pense a vous très fort.

@ toi mon ami shreck
je suis avec toi dans ton coeur bat toi j'espère que cette fois tu sera pas seul et qu'enfin les autres ouvriers te donnerons la main et que vous gagnerez ce combat ensemble.

juin 19, 2006 8:38 AM  
Anonymous Anonyme said...

Il est temps de créér un nouveau syndicat qui protège vraiment les ouvriers. Il est également temps de mette fin aux alliances contre-nature.

juin 19, 2006 9:34 AM  
Anonymous Anonyme said...

@karl 12:47 AM
Il faut préciser que dans la lutte de Filtrona et celle des Presses Centrales, ce n'était pas unia qui était impliqué, mais Comedia. Qui pour l'instant n'a pas encore été avalé par unia, même si la nouvelle direction centrale de Comedia essaie de le rendre "unia-compatible"... (beurk!).
Pour cet après-midi: de tout coeur avec vous les Boillat's, poing levé et pouces serrés.

juin 19, 2006 9:36 AM  
Anonymous Anonyme said...

A quoi correspond un oui aux propositions ?

- A cautionner la stratégie de SM
et par conséquent à assurer une assemblée générale tranquille pour Hellweg

Un non est de beaucoup plus efficace pour les Boillats car il correspondrait à assumer les risques pris jusqu'à l'assemblée générale lors de laquelle des questions embarrassantes pourraient être posées.

Ne faites pas le jeu de Hellweg et répondez clairement non cette après-midi car la peur est mauvaise conseillère !

juin 19, 2006 9:38 AM  
Anonymous citation said...

On doit prendre les petites décisions avec sa tête et les grandes avec son coeur.

Brown, H. Jackson

juin 19, 2006 9:40 AM  
Anonymous Citation said...

La grandeur de l'homme est dans sa décision d'être plus fort que sa condition.

Camus, Albert

juin 19, 2006 9:41 AM  
Anonymous idéaliste incurable said...

@aux Boillat

C'est vous qui allez voter et qui aurez ensuite à assumer ce qui s'ensuivra.

Mon avis n'a pas changé, il n'y a rien à attendre d'Hellweg, mais alors rien du tout. C'est un sale type. Son but ultime, faire du fric en employant n'importe quel moyen.

Reconvilier reste sur le carreau ? Oui, et alors, c'est leur faute, ils s'y sont mal pris, tant pis pour eux.

L'accord vaut ce qu'il vaut en tant qu'accord, mais de toute façon il sera foulé aux pieds.

Alors, le moment est vraiment crucial. Si l'accord est accepté, nombreux sont ceux qui resteront sur le carreau. Hellweg s'en fout, Hellweg lorgne certainement déjà sur un autre joyau industriel à dépecer avant de l'avoir tué. Car lui, il est pire que les hyènes : il dépèce d'abord et ensuite il tue, c'est tellement plus excitant.

Je vous souhaite à tous bon courage.

juin 19, 2006 9:43 AM  
Anonymous Anonyme said...

@Larissa
foutre le feux ? prendre exemple sur les cités parisiennes ? Bof, moi ça ne me tente pas. Je sais ce n'est que de la poésie. Ces gens qui s'en foutent qui sont égoistes qui marcheraient sur leur voisins qui empêchent les plus jeunes d'avoir une place....Et bien tout cela existe aussi dans les cités et c'est même pire. Donc plutôt que de prendre exemple sur les cités françaises (j'ai pas encore vu de tour à Rcon...)et proposer de foutre le feux (même en vers)il vaudrait mieux proposer, voter, entrer en politique et écrire oui, mais écrire un projet. Et foutre le feux, c'est pas un projet.

Ok OK, on va me dire qu'il faut laisser les gens crier le desespoir ..mais même si les raisons de desespérer existent il y a toujours d'autres moyens que de foutre le feux.

juin 19, 2006 9:48 AM  
Anonymous shreck said...

@ anonyme de ce matin très tôt

Moi non plus je n'ai pas fait des études, et cela fait aussi quelques années que je suis a la boillat, je suis licencié interdit de site et je n'ai pas retrouvé de boulot et j'ai aussi des enfant.

Quand je lis ce que tu as mis comme post et ben je me dis que je ne viendrais pas a l'assemblée, démerdez vous avec votre expert unia et swissmetal.

Tu parles sans réfléchir 30 secondes, il y a des licencié qui n'en peuve strictement rien tu penses a ceux là, je ne crois pas, mais eux ils pensent a toi, ils pensent que tu n'aura peut être plus de boulot dans peu de temps et il vont tout faire pour que tu en ais.
Alors quand je te lis sa me fait.....j'ose même pas le dire.

shreck te salue du bord de son marais

juin 19, 2006 9:55 AM  
Anonymous Anonyme said...

"Viser la lune, ça ne me fait pas peur
Même à l'usure, j'y crois encore et en coeur
Des sacrifices, s'il le faut j'en ferai
Et j'en ai déjà fait
Mais toujours le poing levé"

juin 19, 2006 10:16 AM  
Anonymous buck fush said...

Courage aux Boillats pour ce nouveau jour important!
Quelle que soit votre décision, prenez-la en fonction de vous et de vos propres intérêts: la lutte contre swissmetal et contre le capital n'a pas besoin de martyrs!

juin 19, 2006 10:23 AM  
Blogger claire marie said...

Penser aux licensiés qui n'ont pas retrouvé de boulot! Penser aux ouvriers et leur famille "à table" en famille. Penser aux mamans, aux papas, aux enfants de tout âges qui partent pour l'école et reviendront vers midi à la maison ... avant de repartir. Penser à cette chape de plomb qui pèse sur la population... même si elle génère de l'énergie et le courage d'être DEBOUT! Avec ceux qui la subissent, eux réellement, moi, marginalement étant loin physiquement, j'en frémis. C'est une prière solidaire!

juin 19, 2006 10:29 AM  
Anonymous Un trentenaire said...

Boillats,

Quelque soit votre décision, ma petite famille et moi-même pensons fort à vous et vous SOUTENONS!

Bien à vous, LA BOILLAT VIVRA!

juin 19, 2006 10:38 AM  
Anonymous Anonyme said...

Je suis désolé de le dire, mais le discours de Rennwald à Berne lors de l'élection de Doris Leuthard cause du tort à La Boillat. En vociférant sur la Ministre de l'économie ont risque de perdre une alliée ou, à tout le moins, à se la mettre à dos. Et en plus ça fout Le Jura et Jura bernois dans une drôle d'image. Nous n'avions pas besoin de cela....

juin 19, 2006 10:38 AM  
Anonymous dernière ligne droite said...

@buck fush

C'est quoi notre intérêt ? Pourquoi on a fait la grève selon toi ?

On a tiré la sonnette d'alarme avant que tout s'effondre.
Que ce soit maintenant ou dans 2 ans, le but ultime d'Hellweg est de faire de la Boillat un atelier avec 60 personnes, on sait tous qu'il ne va pas fermer le site, cela coûte trop cher...

Si l'intérêt est de garder sa place de travail, on ne se met pas en grève et on choisit le camp des Kappos

Arrêtez avec vos histoires de victimes et de martyres.

On se bat pour une Boillat à 320, pour une Vallée, pour mettre un terme au pillage industriel.

juin 19, 2006 10:39 AM  
Anonymous Anonyme said...

@anonyme 10h38
Non je ne pense pas que que Doris va être contre la Boillat ou le jura à cause des paroles de ce triste individu !!elle est plus intelligente que cet énergumème pour ne pas mélanger ces dires et votre cause.
Courage à toutes et à tous pour cette journée

juin 19, 2006 10:48 AM  
Anonymous shreck said...

Une loi ne pourra jamais obliger un homme à m’aimer mais il est important qu’elle lui interdise de me lyncher.

Nous devons être capables de nous dresser contre nos adversaires les plus acharnés et de leur dire : nous répondrons à votre capacité d'infliger des souffrances par notre capacité de supporter la souffrance. A votre force matérielle nous opposerons la force de notre âme.

MARTIN LUTHER KING

Voilà pourquoi aujourd'hui nou s devont nous battre, cet homme a été abbatu parce qu'il croyait en L'Homme libre.

Aujourd'hui c'est a nous de ne pas nous laisser abbatre,

DEBOUT NOUS SOMMES TOUJOURS DEBOUT

shreck vous salue du bord de son marais

juin 19, 2006 10:59 AM  
Anonymous Zorro said...

@aux personnes concernées par l'AG de 13h30:
des milliers de "Solidaires Boillat" penseront à vous cette près-midi. Profitez de cette énergie positive pour faire le meilleur choix possible, en votre âme et conscience! Bon courage!

@Karl
@à celles et ceux qui "assassinent" Rennwald:
Sachez que le PDC, et d'autres "grands" partis, se foutent pas mal de la région jurassienne; un vieux conflit, toujours latent, en est la preuve.

Non la nouvelle conseillère fédérale ne mouillera pas sa chemise pour "le petit peuple". Lire ses récentes déclarations devraient en convaincre plus d'un: à droite toute!

S'agissant de l'article de Vincent Donzé dans Le Matin: "Rennwald et son discours fracassant"...
Est-ce si fracassant d'avoir un moment de lucidité politique?
C'est vraiment n'importe quoi si l'on se met à prendre Le Matin comme journal de référence...
Le délire de Vincent Donzé et son micro-trottoir auprès des gens de Reconvilier est un exemple parfait de ce qu'on nous apprend à ne pas faire dans une école de journalisme: ne parler que des témoignages qui vont dans le sens de ce que l'on veut prouver. Bonjour l'éthique!
Je suis "sur le cul" de voir ce qu'une déclaration personnelle sincère et sans langue de bois peut provoquer comme remous... Qu'est devenue la liberté d'expression dans ce beau paysage suisse?
J'ai entendu Rennwald s'exprimer sous la Coupole en tant que conseiller national et pas en tant que représentant d'Unia. Faites la part des choses svp!

Pour ma part, je laisse aux intéressé(e)s c'est-à-dire les Boillats de régler son compte à Unia; ils savent de quoi ils parlent.

juin 19, 2006 11:09 AM  
Anonymous Anonyme said...

Courage les Boillats !!
Bravo pour cette belle unité entre les licenciés et les pas-encore-licenciés

Merci pour cette demonstration de courage, d'endurance, d'unité, de lucidité, d'intelligence, de force et de dignité.

Bravo, continuez !

juin 19, 2006 11:21 AM  
Blogger Karl said...

@Zorro

Mon édito du 16 juin n'"assassine" pas particulièrement Rennwald, il me semble. Au contraire, même si je considère le contexte politique comme mal choisi pour un tel discours, je n'ai pas discuté le fond, ni la forme, qui me paraissaient justifiés.

Par contre, il me semble qu'une personne qui glisse un "Boillat" dans un discours en tant que Conseiller national devrait assumer ses choix en tant que membre du comité directeur d'Unia. Il n'y a aucune part des choses à faire: c'est le même homme, avec les mêmes idées. S'il peut être courageux pour dire ses 4 vérités à une Conseillère fédérale PDC, il peut bien faire de même pour ses collègues syndicalistes, et tout aussi publiquement. Ou bien là, aurait-il quelques scrupules à surmonter la langue de bois?

Pour ce qui est du Matin et de Vincent Donzé, je trouve le coup porté injuste pour ce journaliste, malgré tout ce qu'on peut penser du Matin. Certes, le choix de témoignages qu'il présente est tendancieux, mais il m'a semblé ne pas manquer d'ironie et d'humour. Et, que vous le vouliez ou non, ce sont bien des Boillat qui ont parlé. Le fond du problème, en l'occurence, est que la presse, dans son ensemble, s'intéresse tout particlulièrement à cette histoire de chaussures.

L'expression "prise d'otage" me paraît néanmoins justifiée: Rennwald a mis les Boillat dans son bateau, face à Doris Leuthard, sans leur demander leur avis. Et, au moment où lesdits Boillat auraient besoin d'un contrepouvoir dans Unia, c'est le silence radio.

Enfin, s'il est malheureusement crédible que Doris Leuthard ne s'intéressera jamais aux Boillat, il n'y a pas lieu de mettre tous les PDC dans le même sac, puisque Pierre Kohler fait tout de même ce qu'il peut. L'exception qui confirme la règle? A vous de juger.

juin 19, 2006 11:41 AM  
Anonymous Anonyme said...

Il y a longtemps que j'ai pas mis de messages sur le blog, étant écoeurée depuis longtemps.
Il en a fallu du temps à certains pour voir clair dans le jeu d'UNIA, pour enfin que M. J.-C. R. dévoile sa vraie facette d'homme
imbu de lui-même prenant les mieux placés que lui pour des intrus sans coeur. Mais au fait, il semble n'avoir rien compris au vrai message d'Amour d'universel qui fait du bien aux plus démunis et qui ouvre parfois les yeux aux autres sur tout ce qu'on peut faire pour rendre cette planète un peu moins pourrie.
C'est là, qu'on voit que les belles théories .... c'est pas tout.
courage aux Boillat, cet ap midi c'est à vous et à vous seul de décier de votre sort !
N'ayez pas peur de votre choix !!!
Mais quoi qu'il arrive je vous respecte et vous soutiens

juin 19, 2006 11:45 AM  
Blogger Karl said...

J'ai ajouté un post scriptum a l'"édito" du jour. Si les atroces tenants et aboutissants du Torchinou vous intéressent, c'est à lire ;-)

juin 19, 2006 11:59 AM  
Anonymous St-Germain said...

Etrange comme la bourse réagie, elle a bien baissé. De plus un volume de + 11000 actions s'est échangées ce matin. Quelqu'un peut m'analyser cette situation s.v.p.

Merci

juin 19, 2006 12:03 PM  
Anonymous 20,100 said...

Heure h-1,5

@ tous les BOILLAT

Je suis tout énervé ce matin en pensant qu'un certain nombre d'entre-vous sont prêt de croire en la parole d'un "homme" (si l'on peu appeler cet instrument de torture ainsi) qui ne l'a jamais, vraiment jamais tenu.

Ce MENTEUR essaie juste de sauver sa minable peau avant l'AG du 30 juin, avec la complicité d'unia, du père Ragusa et de l'expert tout sauf neutre.

Je me répète, accepter ce SEMBLANT d'accord qui fait le jeu que de Martinou va COMPROMETTRE TRES LOURDEMENT VOIR DEFINITIVEMENT LA LUTTE pour une NOUVELLE BOILLAT LIBRE.

Je vous souhaite à tous le courage du cœur, pour que nous puissions continuer de vous soutenir vraiment jusqu'au bout de cette lutte.

juin 19, 2006 12:17 PM  
Anonymous Solidarnoch said...

Cette aprés-midi, ne faites pas le jeu de Hellwegg, il attend rien que ça. C'est un type qui n'a aucunne conscience. Le 2 juillet il va venir avec une nouvelle stratégie pour accélérer la mort de la Boillat, malgré les promesses. Il ne sait pas se que veut dire se mot.

Tôt où tard il fermera la Boillat. Alors le plus vite sera, mieux s'est pour vous.

Pensez qu'il y a des repreneurs. Pendant un moment, pour ceux qui ont du travail vous n'en aurez plus. Si vous ne retrouvez pas de travail, vous avez 400 jours de chomage. Pendant ses 400 jours, beaucoup de chose vont se passer, surtout pour le bien de la nouvelle Boillat s'il y a une faillite.

Votez en votre conscience, mais continuer de travailler entre le marteau et l'enclume, je pense que se n'est plus possible.

juin 19, 2006 12:18 PM  
Anonymous Anonyme said...

Prénom Nom
Adresse
Localité



UNIA Région Transjurane
19, rue des Moulins
case postale 1042
2800 Delémont


Lieu, date


R E CO M M A N D É



Madame, Monsieur,

Par la présente, j’ai le regret de vous faire part de ma démission du syndicat UNIA. Cette décision irrévocable est motivée par l’attitude de votre organisation dans le cadre du conflit « Boillat » de Reconvilier. J’estime en particulier inadmissible qu’un syndicat salue l’engagement de collaborateurs au moyen d’un contrat qui ne fait aucune mention de la convention collective de travail.

Vous voudrez bien désormais vous passer de ma cotisation pour mener vos affaires.


Lieu, Date, Signature

juin 19, 2006 12:21 PM  
Anonymous Anonyme said...

Pour le PS de l'édito, me voilà rassurée et inquiète à la fois qu'une ex-HEC de Lausanne puisse écrire un amas de bêtises pareilles. Je comprends mieux que ce truc soit aussi mal écrit en plus. Typique des prétendus bilingues en plus. Ja. Ja


Mais qui a donc déniché un mannequin et n'a pas pris la peine de lui faire passer un test rédactionnel? C'est Martinou qui l'a auditionnée? Gageons de Sauerländer était également de la partie...

http://www.christine-schmid.tv/bilder/thumb/03.jpg


C'est encore une fois se moquer de ses collaborateurs.

juin 19, 2006 12:29 PM  
Blogger un voisin said...

Au-delà de toutes les considérations déjà émises sur ce blog concernant l'attitude inqualifiable d'Unia dans ce conflit, je vous invite à examiner quels sont les autres prestations d'Unia desquelles vous pourriez avoir individuellement besoin ces prochains temps (ex. service juridique).

En tout cas, ne démissionnez pas avec effet immédiat (ce qui vous priverait de ces autres prestations), mais pour le prochain terme de votre contrat d'adhésion.

Bien en pensées avec vous tous cet après-midi. Votre choix n'est pas facile. Quelle que soit la décision, il faudra veiller à bien communiquer et à vous montrer unis. Pour rappel, selon les leçons de communications de Martinou, il est toujours possible de refuser en disant oui (assorti d'exigences).

Bonne chance !

juin 19, 2006 12:33 PM  
Blogger larissa said...

@ utilisateur anonyme de 9h48

Je comprend ce que tu veux dire, je ne suis non plus pas pour mettre le feu, comme tu dit c'est une poésie, mais tu sais j'en ai tellement marre de voir certain fermer leur g.....devant toi et de critiquer ou dire faut faire ci et ça par derrière, je sais c'est tout partout la même chose mais ça serais chouette que pour une fois surtout cette après-midi que tous arrive a ce donner la main pour aller sur le même chemin.
salutations

juin 19, 2006 12:34 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Un voisin

Les pru d'hommes sont nettement plus eficace !!
ABS

juin 19, 2006 12:37 PM  
Anonymous Zorro said...

@Karl, 11:41 AM
L'heure est très grave pour les (ex)-Boillats donc je ne ferai pas de commentaires sur votre commentaire.
Je ne me disputerai pas avec "une icône en or" (c'est de l'humour...) mais je trouve de plus en plus difficile d'avoir un avis différent sur ce blog.
Tolérant je suis, tolérant je resterai.

@l'anonyme écoeurée de 11:45 AM
idem que pour Karl.

juin 19, 2006 12:41 PM  
Anonymous jb said...

... et quelques autres photos de Mme Schmid ici :

http://www.christine-schmid.tv/bilder/ sous ce lien

juin 19, 2006 12:47 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ tous les Boillats,

tous ceux que je connais et ceux que je ne connais pas

je ne peux rien dire de plus que hier, sinon que les paroles de vos amis soutiens sont aussi accompagnés d'actes.

courage et en pensée avec vous, les tripes nouées mais de toutes mes forces.

juin 19, 2006 12:54 PM  
Anonymous 100 % avec vous said...

Je vous tiens les pouces camarades !

juin 19, 2006 1:03 PM  
Blogger un voisin said...

@ anonyme 12:37 PM
Les prud'hommes sont effectivement efficaces. Mais quand on se retrouve face aux juristes de Martinou, il est parfois préférable d'avoir le soutien d'un avocat (quand on connaît le tarif horaire des avocats, il est plus avantageux de passer par les prestations juridiques du syndicat). C'est un peu une manière de récupérer le montant de ses cotisations !!!

juin 19, 2006 1:11 PM  
Anonymous Anonyme said...

@voisin
Peux tu me dire ce que les avocats ont déjà Fais ?

juin 19, 2006 1:34 PM  
Blogger Karl said...

@Tarecomix

Désolé, mais j'ai supprimé votre commentaire. Je prie tout le monde de ne pas faire de remarques graveleuses sur le physique de Christine Schmid. Même si elle nou stens, au travers de son site web, la corde pour se pendre, vous valez mieux qu'elle.
Merci pour votre compréhension.


@Un Voisin

Il me semble en effet que résilier son affiliation à Unia avec effet immédiat n'est pas la meilleure chose à faire. Les personnes affiliées à Unia paient pour un service, autant qu'elles en profitent jusqu'au bout. Même si le syndicat ne brille pas par son efficacité, il propose parfois de petites choses qui arrangent parfois bien des problèmes, en particulier au niveau individuel. Ils ne sont pas des incapables dans tous les domaines...

juin 19, 2006 1:41 PM  
Anonymous oignon rouge said...

le site de la "rédactrice" .....

il y a de quoi se poser des questions sur le parcours étrange de cette personne qui a tout de même fait des études et aussi des études musicales qui semblent sérieuses

je n'ai pas l'expérience de ce genre de site ,mais ses photos reflètent un ego surdimensionné, c'est peut-être pour cela qu'elle est tombée entre les griffes du vautour ????

le troisième Torchinou est immonde et baveux

Mais concentrons nos énergies vers les Boillats qui entrent en séance.......

juin 19, 2006 1:41 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Karl

Tu donnes des exemple stp de services ? merci à toi:-))
Amicalement

juin 19, 2006 1:49 PM  
Blogger Karl said...

Formation, vacances à prix bas, petits avantages du genre chèques Reka. Soutien et conseil dans les problèmes liés au monde du travail. Aide à la rédaction de postulation et de CV. Etc.

Ce ne sont pas d'immenses choses, mais dans certaines situations, il vaut peut-être la peine d'avoir ce recours...

juin 19, 2006 2:05 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je n'arrive pas à décrocher du blog dans l'attente de nouvelles de la séance.

Concernant la Miss, il me semble, selon son CV, qu'elle n'a été inscrite qu'une seule année en HEC à Lausanne. C'est à la portée de n'importe qui de s'inscrire une année en HEC ou à l'EPFL.

100% avec vous, les Boillats.

juin 19, 2006 2:07 PM  
Anonymous Anonyme said...

Ah non.... Erreur de ma part!
La Miss semble bien avoir terminé ses études. Désolé d'avoir médit pour rien.

juin 19, 2006 2:12 PM  
Anonymous jb said...

Bonjour,

quelqu'un pourrait me transmettre l'article de la Sonntagszeitung ? merci et courage aux Boillats en séance.

jurabernois@yahoo.fr

juin 19, 2006 2:17 PM  
Anonymous Anonyme said...

La scéance semble avoir très mal débuté !! (entre ouvriers)

juin 19, 2006 2:19 PM  
Anonymous Anonyme said...

C'est quoi cette histoire, Nico aurait été interdit de séance.... Selon un téléphone, l'info serait passée sur les radios

Quelqu'un peut me donner des précisions

juin 19, 2006 2:21 PM  
Anonymous dardevil said...

Oui effectivement.
Je viens de voir Shrek à l'uZine3. Lui également à du quitter la scéance !

Bravo la solidarité !!!

juin 19, 2006 2:23 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Shreck

Que se passe t-il ?
Amicalement et courage

juin 19, 2006 2:28 PM  
Anonymous Anonyme said...

Nom de Dieu, c'est la merde !!!

juin 19, 2006 2:31 PM  
Anonymous Anonyme said...

la majorité silencieuse s'est réveilée et les meneurs sont indésirables. ça chauffe....

juin 19, 2006 2:33 PM  
Anonymous 20,100 said...

@Shrek
@l'uZine3

Faut-il du monde à Reconvilier pour réceptionner cette bande de ......... (choix de l'adjectif) à la sortie de la séance.

Je peux être là dans les 35 min env.

juin 19, 2006 2:36 PM  
Blogger Karl said...

Quelle tristesse...

juin 19, 2006 2:36 PM  
Anonymous dardevil said...

@20,100

Pour ce qui est de l'uZine3 que je représente....

Ne nous emballons pas, attendons la fin de la séance et ses résultats.

juin 19, 2006 2:39 PM  
Anonymous paddy said...

ouais, triste...
Mais pourquoi?

juin 19, 2006 2:39 PM  
Anonymous idéaliste incurable said...

@tous

Que se passe-t-il ? Est-ce que Schrek peut poster ?

juin 19, 2006 2:40 PM  
Blogger Karl said...

Quoi qui se passe, pas besoin de jouer des coudes pour les externes. C'est aux Boillat de régler ça entre eux, même si les choses semblent se passer de la pire manière.

juin 19, 2006 2:41 PM  
Anonymous dardevil said...

Je n'ai pas toutes les infos. Attendons avant d'émettre des conclusions attives.

Mais Shreck était très remonté, il a but un verre et est reparti de l'uZine3 !

juin 19, 2006 2:42 PM  
Blogger Karl said...

INFO FRAICHES:

Au début de la séance, la direction (cadres de Dornach) sont venus, et il leur a été demandé de quitter les lieux. Certains ouvriers ont suivi la direction au moment où elle s'en allait, jugeant la demande injuste.

Depuis, des gens quittent la séance au compte-goutte, parfois très énervés.

juin 19, 2006 2:46 PM  
Anonymous dardevil said...

@ Karl

Reconfirme tons infos Karl. D'après les miennes (elles ne sont pas 100%, mais...) Shrek ne m'a pas parlé de cadres de Dornach.

(c'était moi que tu as eu au tel à l'uZine3)

juin 19, 2006 2:53 PM  
Blogger Karl said...

Source sûre: un très bon journaliste ;-)

juin 19, 2006 2:56 PM  
Anonymous paddy said...

@ Karl
On ne comprends pas...

A) Nico et Schreck interdits:
c'est vrai? et
décrété par qui?

B) Des gens ont quitté la séance en suivant la direction:
pourquoi?

C) Des gens quittent la séance, très énervés:
- par quoi?

juin 19, 2006 3:00 PM  
Anonymous dardevil said...

@ Paddy

Très bonnes questions.

Pour le moment nous postons le peu que nous savons. La séance n'est pas terminée.

Je repost dès que les premiers ouvriers arriveront à l'uZine3.

juin 19, 2006 3:03 PM  
Blogger Karl said...

@Paddy

Difficiles questions...

Il semblerait qu'un certain nombre d'ouvriers aient demandé que les "meneurs" soient évacués. Shreck, en tout cas, aquitté la salle. Nicolas Wuillemin, on n'est pas sûrs.

Sinon, il y a dans la salle une tension extrêmement forte entre les Boillat en ce moment.

Je n'en sais vraiment pas plus.

juin 19, 2006 3:06 PM  
Anonymous Anonyme said...

Selon RJB, NW n'est pas (encore) sorti.

juin 19, 2006 3:06 PM  
Anonymous paddy said...

Sur RJB, en gros:
Situation tendue, direction huée, Nicolas Wuillemin prié de quitter la séance mais toujours là.

juin 19, 2006 3:06 PM  
Anonymous paddy said...

Il semblerait que les deux tendances (anti-compromis et pro-compromis) sont en train de faire le ménage pour éliminer leurs champions respectifs de la lice...

juin 19, 2006 3:09 PM  
Anonymous pénalty said...

1 a 0 pour la suisse

juin 19, 2006 3:20 PM  
Anonymous yakari said...

@penalty

contre les Boillat? :(

juin 19, 2006 3:22 PM  
Anonymous dardevil said...

La séance n'est toujours pas terminée et le premier ouvrier est arrivé.

La séance d'aujourd'hui ne débouchera sur aucun vote (décision) !

juin 19, 2006 3:23 PM  
Anonymous Anonyme said...

Evidemment que la séance ne débouchera sur rien aujourd'hui... Est-ce vraiment une surprise ? dooooooormez le plus longtemps possible ;-)

juin 19, 2006 3:25 PM  
Anonymous pénalty said...

a yakari

d'après ce que je sais, c'est un auto-goal ouais

juin 19, 2006 3:26 PM  
Anonymous Anonyme said...

Tous les commentaires que j'avais entendu laissaient présager qû'il n'y aurait pas de vote mais des contre-propositions. Ne pas voter est le meilleur moyen de ne pas monter plus les gens les uns contre les autres.
Cela ne serait pas logique que les ouvriers s'engagent dans l'accord sans aucune garantie. Ou sinon, la grève n'aurait servi à rien.

juin 19, 2006 3:30 PM  
Anonymous dardevil said...

Ambrosetti prend la parole...

Un grand nombre d'ouvrier quitte la salle !

juin 19, 2006 3:30 PM  
Anonymous Anonyme said...

Oui oui et au moins comme ça vous faîtes le jeu de MH, qui est de vous étouffer jusqu'à l'AG.

juin 19, 2006 3:32 PM  
Anonymous Fred said...

Uzine3

Merci d'éviter les commentaires au nom d'uZine3, nous nous voyons tout à l'heure et mettrons une info commune sur le site de la 3, les évènements en cours ne sont pas encourageants, mais il existe encore une espoir selon mon dernier tél avec une personne sur place qui est allé (aux toilettes).

Merci à tous et à très bientôt donc

@ Karl

Tu peux me joindre sur mon portable dès 17h 15

Fred

juin 19, 2006 3:32 PM  
Anonymous Anonyme said...

Ambrossetti c'est une bonne chose il ne devait même pas la franchir la porte

juin 19, 2006 3:34 PM  
Anonymous y en a marre said...

Fred

depuis le début de la 3, tu prends la parole systématiquement au nom du collectif

laisse faire pour une fois celui qui est sur place, ce n'est pas parce que tu n'es pas là que la 3 n'a pas le droit de poster,

il nous donne des infos, bordel laisse le faire

juin 19, 2006 3:37 PM  
Anonymous Anonyme said...

y'avait pénalty pour le Togo, mais il a pas été sifflé

juin 19, 2006 3:39 PM  
Anonymous Anonyme said...

Hola la y'a fred qui fait encore son petit chef

juin 19, 2006 3:39 PM  
Anonymous Anonyme said...

puis quand y joue au chef, le Fred,on voit le résultat (la manif mégalo du 10-11juin)

juin 19, 2006 3:42 PM  
Anonymous Nanny said...

Je suis au boulot... mais la tête est à Reconvilier !!!!
S'il vous plait tenez le coup ! Ne partez pas dans des guerres entre vous et chamailleries qui ne servent à rien !
LA BOILLAT VIVIRA !!!!!^Grâce à vous !!!

juin 19, 2006 3:43 PM  
Anonymous Anonyme said...

C'est dégueulasse de votre part ! je trouve que vous êtes pas très reconnaissant il se onne s'en compter et vous lui rentrez dedans pas sympa du tout !vous ferriez mieux de vous en prendre aux gens qui ne lèvent pas le petit doigt ou ceux qui vous tirent dans les jambes alors qu'ils sont payer pour vous soutenir

juin 19, 2006 3:45 PM  
Anonymous Anonyme said...

ouais, d'accord avec toi, mais depuis le temps qu'il nous cassent les pieds avec ces leçons et son misérabilisme, on peut bien se lâcher

Dardevil, des nouvelles s-t-p

juin 19, 2006 3:47 PM  
Anonymous dernière ligne droite said...

finalement tout c'est relativement bien passé. personne n'a demandé au Nico de partir. ils ne votent pas aujourd'hui. et quand Ambrou a parlé, tout le monde s'est tiré.

ceux qui ont affirmé que les licenciés n'avaient rien à dire, sont partis tout de suite, c'était juste un effet d'annonce

juin 19, 2006 3:55 PM  
Anonymous Anonyme said...

Dommage pour Nico, mais là il montre que son intérêt personnel passe avant celui des ouvriers. On lui demande gentiment de partir et c'est la crise.

juin 19, 2006 3:56 PM  
Anonymous Solidarnoch said...

Ne vous DIVISEZ pas.

Tenez bon.

juin 19, 2006 3:56 PM  
Anonymous Anonyme said...

Arrêtez de vous en prendre à Fred, vous n'êtes que des traîtres de toute façon. Il fait de l'excellent boulot et les gens qui soutiennent la Boillat ne s'en prennent pas à lui. C'est de toute façon pas le moment de nous distraire avec ce genre de considération, concentrons-nous sur le déroulement de cette séance.

juin 19, 2006 3:56 PM  
Anonymous Anonyme said...

On a bien demandé à NW de partir mais gentiment. Veut rien savoir le grand chef...

juin 19, 2006 3:57 PM  
Anonymous Anonyme said...

Pourquoi Nicolas W devrait-il partir ? Merci pour les explications.

juin 19, 2006 4:00 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 3:56pm

Il me semble que Nicolas Wuillemin était employé à la Boillat au 25 janvier... Et qu'il avait donc le droit d'être là. Dès lors, il ne suffit de lui demander de partir pour qu'il soit normal qu'il accepte...

Enfin, je ne connais pas les faits précisément. Expliquez-moi si je me trompe.

juin 19, 2006 4:01 PM  
Anonymous Anonyme said...

pourquoi NW devait partir et pourquoi Shereck est parti ? avez vous votés? et le travail reprend ?
Merci des réponses

juin 19, 2006 4:01 PM  
Anonymous Anonyme said...

Parcequi'il est viré ! et qu'en plus il en a plus grand chose à faire... à son âge et avec le blé qu'il a de côté... LUI.

juin 19, 2006 4:02 PM  
Anonymous epokepik said...

Je ne comprends pas : pourquoi les ouvriers veulent-ils que Nicolas Willemin s'en aille. Pourquoi tombe-t-il tout à coup en disgrâce ?

juin 19, 2006 4:02 PM  
Anonymous nounours said...

a âne au nyme de 4:02

les trolls sont de retour....

regarde le match et bois ta bière, minable

juin 19, 2006 4:04 PM  
Anonymous Dardevil said...

J'étais il y a quelques semaines un "troll" et aujourd'hui celui qui donne les nouvelles.

Prenez du recule sur le blog et ne vous emballez pas svp.

Nous sommes tous là pour le même but. Tenons-nous la main et respectons le travail des autres pour la cause quel qu'il soit.

Car sachez que de l'ouvrier jusqu'au sympatisant, nul n'est tenu de faire ou suivre. Et tout le monde mérite le respect.

La séance semble terminée, aucune décision de prise mais nous pouvons être satisfait en sachant l'énorme pression que les employés on dû supporter ces derniers jours. Et celà est tout sauf facile.

Alors mes respect à tous pour votre combat.

juin 19, 2006 4:04 PM  
Anonymous paddy said...

Question peut-être idiote:

Pourquoi demander à Nico de partir?

juin 19, 2006 4:05 PM  
Anonymous amonite said...

Nicolas n'était-il pas le représentant des ouvriers? si l'on ne tient pas compte des licenciements (qui les reconnaît?), il me semble qu'il est tjs le représentant des ouvriers non?! pourquoi lui avoir demandé de partir? Après tout ce qu'il a fait (comme tous les autres...) je trouve gonflé de le traîter de petit "chef à l'ego surdimensionné". d'autres dans l'entourage direct de la lutte en ont déjà un pareil ego, et c'est incomparable avec celui de Nico... De toute façon là ou pas là, il y a bien pire comme situations et comme personnages, donc pourquoi s'en prendre à lui et à une question aussi primaire? diviser pour mieux régner? Non........

Vive la Boillat et TOUS ses ouvriers et représentants!

Unis, le peuple, jamais ne sera vaincu !!!!! (paroles d'une chanson d'Amérique du sud, reprises notamment par Michel Bühler lors de son concert cet hivers à l'usine 1)

juin 19, 2006 4:05 PM  
Anonymous paddy said...

2ème question idiote:

Qu'est-ce qu'apporte ou empêche le départ de Nico?

juin 19, 2006 4:07 PM  
Anonymous Anonyme said...

16:04 Swissmetal/Boillat: vote de l'assemblée du personnel reporté à semaine prochaine
Name Letzter Veränderung
UMS METALL I 15.65 -0.05 (-0.32%)

Reconvilier BE (AWP/ats) L'assemblée du personnel de l'usine Swissmetal Boillat a débouché sur aucune décision lundi à Reconvilier (BE). Les employés ont seulement pris connaissance des propositions de l'expert neutre Jürg Müller.

"Le personnel va maintenant étudier ces recommandations durant quelques jours", a expliqué Nicolas Wuillemin, porte-parole du mouvement. Une nouvelle assemblée, avec à la clé un vote sur le rapport de l'expert, est prévue en début de semaine prochaine.

ats/rp
heureusement qu'il y a swissquote

juin 19, 2006 4:09 PM  
Anonymous Anonyme said...

Et encore 1 semaine de perdue ou de gagnée pour MH... Dooooooooormez !

juin 19, 2006 4:14 PM  
Anonymous Petzi said...

@ tous

Remettons les pendulles a l'heures

Les cadres ont été ejecter... OUI

une personne a dit a Nico qu'il ne faisait plus partie de boillat, qu'il n'avait donc rien a foutre là...

cette personnes s'est barrée juste aprés...

Schrek a demander si lui aussi devait partir étant donner qu'il ne faisait plus parti de la boillat, il lui a été répondu oui, mais je ne sait pas par qui

Mais Nico est rester tout au long de la séance.

ET quand UNIA a pris la parolle plus de la moitier de la salle est partie

juin 19, 2006 4:22 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Petzi

Merci pour ces éclaircissements ... je peux aller voir la fin du match :-)

juin 19, 2006 4:29 PM  
Anonymous Petzi said...

Celui qui dit"qu'on a gentillement demander a Nico de sortir"

T'était ou??? moi j'ai pas entendu gentiment, mais j'ai entendue hurler "nico tu ne fait plus parti de la boillat"

A celui qui a dit ça...

NICO ETAIT ET EST TOUJOURS NOTRE PORTE PAROLE.

juin 19, 2006 4:30 PM  
Anonymous Anonyme said...

Et qu'en est-il des questions posées à l'expert. Il était là ? ou bien je me trompe ?
Merci des renseignements.

Et surtout, nom de nom, ne vous déchirez pas !!

VIVE LA BOILLAT LIBRE !!!!

juin 19, 2006 4:30 PM  
Anonymous Nanny said...

Merci Petzi de nous dire ce qui se passe ! Les engueulades gratuites ne nous aident pas, nous les personnes qui ne sont pas sur place mais de tout coeur avec vous, ce qui se passe.
Au contraire elles nous fatiguent ! Et les Boillat ont besoin de notre soutient, pas de notre fatigue.

Juste en passant !

juin 19, 2006 4:31 PM  
Anonymous pETZI said...

@ tous

Pour le colectif de l'uZine 3

une décision commune d'attendre la fin de la séance pour mettre un mot sur le site avais été prises alors le "mégalo Fred petit chef" n'est pas seul a prendre les décission,

Par contre au lieu de vous en prendre a Fred prennez vous en a ceux qui essaye de détruire la boillat.

Bon sang de bon soir

MERDE A LA FIN

juin 19, 2006 4:36 PM  
Anonymous Anonyme said...

a nanny

vaut mieux se prendre de bec sur le blog que de s'envoyer un coup de poing sur la figure.

désolé de te fatigué, on a d'autre problème à règler

juin 19, 2006 4:37 PM  
Anonymous Petzi said...

Deux personnes s'en prennent a Nicolas Wuillemin et a Schrek, et vous attaquer n'importe qui

Aprés ça on se demande pourquoi Hellweg tien si longtemp....

juin 19, 2006 4:40 PM  
Anonymous nanny said...

@ anonyme

Je suis bien contente que un : cela se passe que sur le blog et de deux : que tu fasses autre chose pour les Boillats que de te prendre de bec !
Me voilà rassurée et, du coup, moins fatiguée ! Mais comprend moi bien aussi... je suis à l'autre bout de la romandie, certainement comme d'autres, et il est difficile de comprendre ce qui se passe vraiment en vous lisant.
Je voudrais être plus présente... mais difficile à distance.
Merciiiiiiiii le blog

Et surtout COURAGE à vous !!!!

juin 19, 2006 4:43 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Petzi

Grâce à toi nous avons des nouvelles c'est super sympa de ta part :-)) bonne chance et courage à vous toutes et tous

juin 19, 2006 4:47 PM  
Anonymous Anonyme said...

Vive Nicolas Wuillemin, qui l'as défendu à la séance? Pas grand monde, bandes de connards...

Et merci Petzi de remettre les pendues à l'heure concernant Fred. En fait c'est tout le contraire de ce que vous insinuez, et dans une situation pareille on imagine qu'il est justement important de prendre du recul avant de commenter au nom d'une organisastion comme l'uZine3. Discuter et ensuite mettre un truc sur le site, ceci ne le rend que plus crédible à mes yeux, d'autre part je ne crois pas que Fred ait interdit aux personnes de s'exprimer sous leur noms ou leur pseudo...

Bonsoir les trolls de merde qui sont toujours plus forts sur le blog...

Une Boillat qui vous gerbe

juin 19, 2006 4:48 PM  
Anonymous pénalty said...

2 à 0 pour la suisse

juin 19, 2006 4:49 PM  
Anonymous Anonyme said...

Les Trolls sortent du bois, héhéhé

juin 19, 2006 4:58 PM  
Anonymous oeil de moscou said...

Ce n'est pas parce que 1 pers se croit malin en disant que le Nico devait partir qu'il doit s'exécuter.

Et je pense que Shreck s'est barré parce qu'il a le sang chaud...

Sur 200 pers. moins de 10 se sont barré après avoir déversé leur fiel, soit moins de 5%... et faut voir d'où ça vient...

C'est bien là le grand enseignement du jour : au final, y a pas beaucoup de pro Jepeto chez Boillat !

Vive une Boillat à 350, la seule qui peut survivre et prospérer

juin 19, 2006 5:02 PM  
Anonymous Anonyme said...

Attendre est une excellente décision. Prenez votre temps, vous en avez plus qu'eux.

Vive la Boillat libre et mort aux trolls, aux frustrés, aux envieux (et aux patrons aussi)!

Un ouin-ouin genevois

PS. Dire que sans la grève on aurait jamais connu Christine Schmid... Ça laisse songeur.

juin 19, 2006 5:03 PM  
Anonymous Fred said...

@ Tous les Trolls

J'ai une super grande gueule, je suis très sensible, et je vous emmerde... (A moins que vous ne veniez pour une fois à visage découvert me faire des propositions concrètes cencées faire avancer le schmilblick, mais bon ce n'est pas votre "genre à vous", bravo les gars...)

Salut


@ Tous les autres

La lutte continue, et moi je crois encore en une Boillat libre et reste à la disposition de ceux qui veulent aussi encore y croire, voilà, n'en déplaise à certains et certaines.
Et pour ce qui est de l'uZine3, en effet Petzi à raison, nous avons parlé avec les membres présent et on va discuter "tous ensembles" pour mettre un mot sur le site, ou pas, on verras.

Et enfin, de grâce, concentrons nous sur ce qui est véritablement important, la Boillat Libre, voilà.

Merci

juin 19, 2006 5:04 PM  
Anonymous paddy said...

Heureusement qu'il y a Petzi

juin 19, 2006 5:04 PM  
Blogger Karl said...

Merci de vous en tenir à un langage correct. Vou spouvez émettre vos critiques sans problème, mais Karl espère que ça se fera sans mots d'oiseaux.

Merci à tous pour vos messages!

juin 19, 2006 5:11 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Les Boillat
J'ai suivi sur le blog les commentaires de la séance et tremblé pour vous cet après-midi. Restez solidaires, la Boillat vivra !!!

juin 19, 2006 5:12 PM  
Anonymous lpj said...

Bravo pour ce que vous faîtes pour la Boillat, pour le Jura et pour la suisse, j'aimerai espérer que vous en soyez remerciés, un jour, à votre juste valeur, vous luttez intelligemment, avec grandeur et ouverture d'esprit. MERCI

juin 19, 2006 5:16 PM  
Anonymous Anonyme said...

Bien joué ce report. Cela force la direction à sortir du bois pendant ce laps de temps et à détailler ses positions par rapport à l'expertise. Elle est maintenant pressée. L'arroseur arrosé.

juin 19, 2006 5:19 PM  
Anonymous Anonyme said...

@oeil de moscou
Une question tu es déçu du peu de gens qui ont quittés la salle ?? excuse moi j'ai peu être mal interprêté ;.))
Amicalement

juin 19, 2006 5:24 PM  
Blogger Jon-Gorka said...

Genève ville de ouin-ouin ... mais pas vraiment d'accord avec mon prédécesseur anonyme de 5h03 ...

Le moment de suspendre la grève il y a avait un vrai soutien et un vrai mouvement à l'interne de la Boillat. Après, UNIA a réussi son coup en vous obbligeant à tout stopper et on voit, malheureusement, les résultats. Donc, à mon avis, plus de temps pour attendre, plus le temps pour dooormir ...

Evidemment, ceci ne s'adresse pas qu'aux Boillat mais aussi aux "externes" qui essaient de les soutenir: fini le fait d'attendre des infos via la presse, faut monter à Reconvillier! Fini de croir à UNIA, à Ambrosetti, à B-Kuhn, mais aussi à Rennwald (son discours à Berne et peut-être bizarre ... mais celui du 10 juin à l'Uzine3 ne l'était pas moins, donc pas de surprise encore une fois), à Maillard, à Zyzyiadis et aux autres beaux parleurs! Chèrs et chères Boillat, vous serez vos seuls sauveurs ... mais le temps presse! On sera avec vous selon vos décisions, mais attention plus le temps d'attendre ...
Ouin-Ouin GE

juin 19, 2006 5:43 PM  
Anonymous Anonyme said...

Sur la TSR, cette dépêche:

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200001&sid=6825313

juin 19, 2006 5:52 PM  
Anonymous Anonyme said...

Boillats,

Je suis convaincu que vous êtes bien plus unis que semble transparaître les quelques prises de bec de ce blog et ça c'est admirable.

Bravo à tous et continuez, vous y arriverez !

juin 19, 2006 5:56 PM  
Blogger Rensk said...

Perso je trouve le report du vote très bien, vous avez du attendre si longtemps sur l’expert pour qu’il ponde son rapport… Il a été transmis à la direction avant vous pour qu’ils puissent le «travailler» et venir sur vous en toute «connaissance de cause», ils n’ont pas voulu vous laisser du temps pour discuter entre vous ce fameux rapport, ils ont voulu un vote tout de suite, sans réflexion, sur le «chaud» ! Unia aussi d’ailleurs...

Si vous votez la semaine prochaine cela donnera moins de temps à d’autres d’arranger le coup juste pour l’AG...
Bien vu le délai demandé, il est juste et «stratégique» pour vous.

juin 19, 2006 5:58 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Rensk

Simple comme conclusion mais limpide et pleine de bon sens.

Ils ont voulu le pourrissement de la situation, on va leurs faire du compost.

Cependant, j'éspère qu'uneniaffe et Rolfi ne fassent pas pressions comme lorsqu'ils ont imposé la fin de la grève.

juin 19, 2006 6:07 PM  
Anonymous Lolotte said...

Apparemment le blog ne sert pas seulement à s'informer, mais à régler des comptes par anonymes interposés. Ayez donc le courage de vos opinions ! Chacun oeuvre (ou non, on en a aussi le droit) pour une Boillat libre et qui puisse (re)vivre. Un peu de tolérance et de respect envers les différentes façons que chacun peut avoir de vivre ce conflit. Ne vous abaissez pas à adopter, dans la colère et l'épuisement, les mêmes attitudes que vous reprochez à Hellweg. Mon respect à tous !

juin 19, 2006 6:11 PM  
Anonymous Anonyme said...

@presque tous
Après la tension, l'explosion, ça peut se comprendre, mais bon sang vous avez une enooooorme météorite Heil weg qui vous tombe dessus et vous vous chamailler pour un vieux parapluie...
Vous pouvez et vous devez faire mieux, par pitié ne donner pas raison à la "stratégie d'Heil weg" de laisser pourrir le conflit.
Prenez du recul, laissez la colère passer et continuez ENSEMBLES.
Ce blog est un outil fantastique, mais pas pour se lancer des casseroles à la figue.
Courage, vous avez toujours mon soutien!

juin 19, 2006 6:18 PM  
Anonymous Anonyme said...

En tout cas, il y avait bien plus que trois quatres agitateurs qui gueulaient et applaudissaient quand le pseudo encadrement à dû sortir, et je peux vous dire que cela fait du bien de voir qu'il n'est surtout pas aimé par mes collègues ouvriers.
Et ce n'est effectivement pas les cinq ouvriers qui sont sortis qui feront la division!

juin 19, 2006 6:30 PM  
Anonymous Anonyme said...

100% d'accord avec toi Lolotte, et je pense qu'il faut des fois en avoir une sacré couche d'optimisme et de force pour continuer de soutenir la cause.

Des Boillat exécutent régulièrement ceux qui les aident, sur le blog, par téléphone, on nous dit toujours la même chose depuis le début "vous n'êtes pas des Boillat", mais le million, vous n'avez pas craché dessus non?

Mon mari et moi nous sommes solidaires de la cause, on en a récolté de l'argent au magasin pour les Boillat, mais quand on lit certaines choses sur le blog et ce que l'on entend au village, pardonnez-moi, mais nous sommes vraiment dégoutés.

Reprocher à Fred d'avoir organisé une manifestation, avec tout ce que l'on en a entendu parler "Boillat" dans la presse, tout ce que cela a provoqué comme discussions pro Boillat, ça c'est le sommet de l'imbécilité, et ceux qui critiquent, qu'ont-ils fait? Osent-ils le faire à visage découvert? Non

@ Tous les Boillat

VIVE NICOLAS WUILLEMIN

VIVE MARIO GRUNENWALD

VIVE TOUS LES OUVRIERS COURAGEUX

VIVE UZINE3



MERDE A UNIA

MERDE A SWISSMETAL

MERDE AUX TROLLS FRUSTRES



ET VIVE LA BOILLAT LIBRE

juin 19, 2006 6:30 PM  
Anonymous Anonyme said...

anonyme 6h30
c'est qui le pseudo encadrement ?
merci

juin 19, 2006 6:34 PM  
Anonymous bloggeur fou said...

Bonjour tout le monde,

aujourd'hui, le 19 + 7 (délai pour prendre une décision) = salaire de juin versé. Une bonne chose.

Dommage que SM gagne encore qqch. grâce à ce que produit la Boillat actuellement. Ca leur permet de faire les malins, ou en tout cas d'être un peu moins mal pris.

Martinou et Fridou avaient parlé de grève perlée, ce serait bien pour leur édification qu'ils puissent voir ce que ça signifie vraiment. Sans les rentrées d'argent de la Boillat, ils feraient quoi?

Courage à tous, les choses n'ont pas fini de bouger!

juin 19, 2006 6:40 PM  
Anonymous un ami said...

A tous et toutes

Le résultat de cet après-midi doit être reconnu pour ce qu'il est: par différents biais, les ouvriers et ouvrières ont été divisés.
Pas seulement entre ceux qui ont été licenciés et les autres, mais aussi entre ceux qui ont gardé l'énergie dégagée par la grève et ceux qui sont soulagés de retrouver un fonctionnement plus ou moins garanti dans une usine dont l'avenir est plus ou moins garanti.
Une division qu'on retrouve entre ceux et celles qui croient à un système de concertation typiquement helvétique et ceux et celles qui pensent que seule une lutte sans compromis arrivera à un résultat.¨

J'ai bien sûr mes opinions personnelles à toutes ces questions, mais je n'oserais pas reprocher à qui que ce soit de penser différemment.

Ce soir, je ne souhaite "que" les choses suivantes:
que les solutions de l'expert soient bonnes ou pas; que l'avenir de l'usine de Reconvilier soit garanti ou pas;
que les personnes licenciées retrouvent du travail ou que les personnes qui restent engagées perdent leur travail;
il me paraît essentiel que tous et toutes gardent leur unité pour défendre une valeur fondamentale qui est celle que l'économie doit être aux services des personnes et non que les personnes doivent être au service de l'économie.
A tous les habitantEs de la Boillat et de la vallée, restez uniEs et nous resterons solidaires !
Cet après-midi j'ai craint que cette unité soit malmenée - j'espère me tromper - et je pense que ce qui compte ce soir, c'est le maintien de votre unité.
Vous ne gagnerez certainement pas demain, mais sûrement après-demain !
Je suis et je reste avec vous touTes.

juin 19, 2006 6:50 PM  
Anonymous Grand-mère said...

A lire les différents articles de presse, il semblerait que tout le monde ait fait des concessions. Moi j'ai l'impression que toutes les concessions ont été exigées des Boillat. Et Martinasse joue les ogres en se répandant en menaces dans la presse. Sale gueule va ! S'il est vrai que les Boillat doivent prendre leur décision tout seuls, ils ne doivent pas pour autant se transformer en paillassons. S'ils décident d'accepter le protocole d'accord, ils ne doivent le faire qu'avec des assurances fermes et poser aussi certaines exigences: par exemple la possibilité de refuser un directeur bidon et télécommandé par Martinasse et Sauerchose. Mais quellle que soit leur décision, ils doivent savoir que leur lutte n'a pas été vaine. S'ils n'avaient rien fait, La Boillat serait déjà liquidée. La décision était prise depuis 2004. Ca, je le sais de source tout à fait sûre ! COURAGE LES BOILLAT, ON EST DE TOUT COEUR AVEC VOUS.

juin 19, 2006 6:52 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Tous
Le mouvement paraît de plus en plus divisé entre ceux qui n'acceptent aucune concession et ceux, qui résignés, sont prêts à travailler. "J'ai besoin de mon salaire pour vivre, je n'ai pas d'autre choix", a dit une femme d'une cinquantaine d'années en sortant de la salle.

Non mais des fois, en 2004 se faire mettre, en 2006 on prend les meme et on recommence. Arrêtons de se tirer des boulets entre nous on joue le jeu a martinabator !! N'oublions pas ce que notre NICO et certains Ouvriers comme David ont fait bordel de merde. Alors parce que aujourd'hui vous avez de la rencoeur contre eux vous déversez votre fiel et ben c'est du beau !!

UNISSONS NOUS pour faire couler le bateau allons jusqu'au bout c'est que nous voulions Tous (majoritairement parlant) le 25 janvier non ?!! Alors restons et tenons nous les coudes et on VAINCRA se patron de Merde qu'est hell weg weg. Putain sa fait mal de nous savoir diviser, recentrons nous car nous seuls pouvons faire pencher la balance OK alors faisons le soyons SOLIDAIRES et TOUS ENSEMBLE, moi je ne veux pas bosser sans mes amis et camarades licenciés et courber le dos pour me faire enfiler par des wilmar ou gfelandar dans 10 jours c'est trop tard, moi je suis comme oeil de moscou je ne crois pas à une résurrection industrielle à 60 personnes mais UNIQUEMENT A 350 PERSONNES alors HOP EN AVANT BATTONS NOUS COMME NOUS L'AVONS FAIT JUSQUE MAINTENANT !!!!!

VIVE LA NOUVELLE BOILLAT

MORT A SWISSDEUTSCHMETAL
DEBARRASSONS NOUS D'UNIA EN DONNER TOUS NOTRE DEDITE.

Amicalement (mais j'ai la rage quand je vous entends)

juin 19, 2006 6:54 PM  
Anonymous Anonyme said...

Nico beau parleur pour entuber tous les boillat.
friquer comme lui c'est facile d'insiter les autres a ce mettre la tete dans le purin.
bien ok maintenant il sait que pas nous tous sommes des idiots
ceux qui ne veulent plus bosser avec SM fouter le camp meme si c'est pour 6 mois ou 2 ans laisser nous gagner notre croute tranquillement
les trolleurs arrivent youyou

juin 19, 2006 6:58 PM  
Anonymous Anonyme said...

@shrek
Que se passe-t-il on ne t'entend plus?

juin 19, 2006 7:11 PM  
Anonymous Anonyme said...

@shrek
coucou tu t'es noyer dans ton marais,pauvre naze?

juin 19, 2006 7:14 PM  
Anonymous lauk said...

à l'anonyme de 6h58... s'il est comme ça friqué, pourquoi est-ce qu'il resterait pas tranquil chez lui? Heureusement qu'il y a des hommes comme lui pour mener des combats aussi ardus!

juin 19, 2006 7:16 PM  
Blogger Karl said...

Je me demande si la division est telle que certains semblent le penser. Les cadres de Dornach, qui n'avaient rien à faire à la séance (ils ne travaillaient pas à la Boillat au 25 janvier), sont parti sous un copieux grondement. Et les personnes qui ont demandé à N. Wuillemin et à Shreck de s'en aller étaient, selon pas mal de sources, entre 3 et 6, sur 150 à 200... D'autre part, cette séance, où l'expert a été clair et honnête, a permis aux personnes présentes de se refaire une idée correcte de ce qui se passe chez Swissmetal.

Bref, malgré les anicroches, les choses se sont déroulées de manière positive, car constructive.

Pour ce qui est de la stratégie à adopter, le report de la décision est un bon choix. Déjà, parce qu'elle n edoit pas être prise à la légère. Mais aussi parce que l'AG de Swissmetal s'approche, et qu'il faut éviter que Martinou présente le conflit comme résolu, et obtienne facilement son augmentation de capital. Si l'AG est néanmoins un succès pour lui, Rolf Bloch et Jürg Müller, qui ont démontré être des personnes qui font leur possible avec les moyens du bord, seront toujours là avec la médiation.

Courage, les Boillat!

juin 19, 2006 7:18 PM  
Anonymous nanou said...

nanou
@anonyme de 4h02

et TOI tu es qui pour connaître son compte en banque ? Je ne savais pas qu'il était rendu public !!!
Il est certes plus facile d'épiloguer que de se battre n'est-ce pas très cher anonyme !!

juin 19, 2006 7:22 PM  
Anonymous Anonyme said...

lauk a dit...
justement il met dans la m.... les autres
lui et ces accolites unia ont les memes discours ils parlent comme des livres mais apres une heures ils vous endorment et ne comprenez plus rien du tout

juin 19, 2006 7:24 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Karl et tous
tu as entièrement raison!
la grève ,à mon avis n'était que faire le jeu de martin!

juin 19, 2006 7:25 PM  
Anonymous Anonyme said...

vous éte tous des nases endoctriner par ces beaux discours de la 3 et des commissions
troll troll troll troll troll
et fier

juin 19, 2006 7:27 PM  
Anonymous Anonyme said...

@anonyme de 7h.21
bravo on prend la défense de son copain !
quelle beau geste!

juin 19, 2006 7:28 PM  
Anonymous lauk said...

à l'anonyme de 7:24
et la direction, elle, ne vous a-t-elle pas endormi?

juin 19, 2006 7:30 PM  
Anonymous Anonyme said...

Nico est et reste le chef de file de la lutte. Les trois qui ont crié Nico dehors, avaient préparé leur coup, ce qu'ils n'avaient pas prévu c'est que l'ensemble des ouvriers ont hué les cadres jusqu'à ce qu'ils soient dehors. Ils sont sortis sous les applaudissements et les sifflets de l'assistance.
Cette intermède n'était pas prévu dans la stratégie, ils l'ont eût dans l'os.
Quand à l'expert, ses explications ont été on ne peut plus claire.
Il a vraiment mis le doigt sur les vrais problèmes.

juin 19, 2006 7:35 PM  
Anonymous bien réveillé said...

ôoooooooooo là!!! là ça me fatigue de vous lire!! doucement les gars!!! et arrêtez de vs provoquer paske sinon vs allez exploser!!

eh doucement!!!
défoulez-vs physiquement en faisant du sport, mais pas verbalement!!! verbalement ça fait très très mal aux autres !!!

avec un ton pareil ça peut pas constructif!!!


et pour les personnes qui critiquent Nicolas, ben allez le lui dire en face!! paske nous (en tt cas moi) on s'en fout royalement de vos phrases dégradantes sur le net!!!



allez tt le monde respectez vous et calmez-vous!!!!

amitiées à ttes et tous!
et bonne soirée!!!!!!!!!

juin 19, 2006 7:35 PM  
Blogger Karl said...

Merci d'éviter les insultes.

Je me permets de supprimer quelques messages insultants.Il s'agit des messages anonymes de 7:06pm, 7:20pm, 7:21pm.

Merci pour votre compréhension!

juin 19, 2006 7:38 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ karl

et traiter une personne de naze c'est pas insultant?

juin 19, 2006 7:43 PM  
Anonymous Anonyme said...

Calmez -vous ..... les propos sont bien bas pour une si grande cause qui est cette belle BOILLAT , que vous avez fait connaitre par votre amour du travail bien fait ! Respectez -vous bon DIEU !

juin 19, 2006 7:45 PM  
Anonymous Anonyme said...

Lien vers l'émission de la TSR de
19h:
http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=213000

juin 19, 2006 7:50 PM  
Blogger Rensk said...

Nase = idiot, stupide, un peu fou.

Y a rien d’insultant dans ce mot sauf si on l’interprète !

J’ai déjà été plusieurs fois dans ma vie «idiot» où encore stupide (car j’en ai fait des bêtises) et on m’a déjà dit être un peu fou avec mes idées (envie d’une société plus solidaire, plus courtoise et respectant toutes personnes quel que soit son niveau d’études voir la couleur de ses cheveux) !

juin 19, 2006 7:55 PM  
Anonymous oeil de moscou said...

@ anonyme de 19h20,

Meeehhh vouis....

Si quelqu'un qui se refuse à ce qu'un site soit fermé à court terme pour conserver TOUTES les places de travail donc aussi pour un roquet comme toi est qualifié de fouteur de merde...

Permet moi de te dire que tu ne mérite que la méprise de 200 autres de tes collègues...

Pauvre niais...

juin 19, 2006 8:01 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je n'ai jamais travaillé à la Boillat. Je vous admirais de vous battre pour sauver votre savoir-faire et démontrez que l'on peut travailler avec plaisir, presque avec passion... le presque est peut-être même de trop. J'étais présent à toutes les manifs et dans mon coin, anonymement - je n'ai pas le choix - je pense avoir fait quelque chose pour vous aider. Maintenant, je pense que la Boillat est morte parce que ceux qui y travaillent encore ne pensent qu'à eux et ceux qui ont dû la quitter sont méprisés. Il semble que seuls ceux qui y travaillent toujours ont leur mot à dire et qu'ils s'écrasent. Leur intérêt personnel est compréhensible et peut-être même respectable. Mais qu'un ne demande plus aux externes de vous soutenir et de pleurer avec ceux qui restent sur leurs conditions de travail. En ce qui me concerne c'est F I N I. Si même les principaux concernés s'applatissent et s'en prennent à ceux qui ont tenté quelque chose, je ne comprends même plus qu'il y ait eu un semblant de lutte. Elle s'est terminée il y a des semaines déjà, et moi, pauvre con, j'ai cru que les internes à la Boillat voulait la sauver. Aujourd'hui, SM et Martinou ont gagné sur toute la ligne. Ils le savent, certains Boillat rêvent encore et les autres refusnet de voir la vérité en face.

Adieu les Boillat. On vous aimait bien.

juin 19, 2006 8:03 PM  
Anonymous Anonyme said...

@juin 19, 2006 8:03 PM
Ton message est très très fin.
Mais malheureusement pour toi, ce que tu racontes est justement fait pour créer la division. Tu fais le contraire de ce que tu aimerais qui soit.

juin 19, 2006 8:11 PM  
Anonymous Anonyme said...

@juin 19, 2006 8:03 PM
Si t'avait participer à la séance tu raconterait pas sa. Quand tout le monde cri dehor les cheffes.

juin 19, 2006 8:16 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme de 8h16 d'anonyme de 8h03

Et côté concret, il reste quoi? Du temps qui sert à Martinou et une très mauvaise image des Boillat qui se résignent et sont unis avec Martinou pour laisser passer le temps. Fait pas exagérer. Une lutte se mène avec le sprincipaux concernées ou pas du tout. Aujourd'hui, c'est plus du tout.

juin 19, 2006 8:22 PM  
Anonymous Grand-mère said...

Ce qu'il faut garder à l'esprit: le Martinasse, depuis quelques semaines, rame tout ce qu'il peut pour ne pas avoir l'air con à l'AG et rester dans le citron jusqu'à ce qu'il l'ait bien pressé. Alors, il faut faire bien attention à ne pas amener de l'eau à son moulin. Adopter sa tactique, faire durer les choses, souffler tour à tour le p'tête ben qu'oui et le ptêt'ben qu'non...ne serait-ce pas une idée à creuser ?

juin 19, 2006 8:48 PM  
Anonymous Anonyme said...

nanou
anonyme 7:24

et pourquoi vous ne posez pas de questions quand vous ne comprenez rien du tout?????

juin 19, 2006 8:53 PM  
Anonymous idéaliste incurable said...

@tous

Tout autre chose ...

On hallucine grave quand on consulte le site de Madame Torchinou. Ce qu'a dit Karl en post scriptum de son édito est on ne peut plus juste.

Pour le reste, je gamberge, je gamberge et j'attends avec impatience l'édito de Karl demain.

Bonne nuit.

juin 19, 2006 9:10 PM  
Anonymous nemo said...

Oh, la, la, toutes mes excuses, mais les remontrances faites aux Boillats, ça me chauffe, moi! Le nom de ce blog, c'est "une voix pour la Boillat", non? Les Boillat sont outrageusement maltraités. Je salue les expressions de colère des un(e!)s et des autres. C'est une soupape tout à fait saine. La colère se déclenche devant l'Injustice.

Une bonne bagarre vaut des fois mieux que l'abattement. Ben, oui, il est pas toujours frais, le poisson. Pis, quoi?

Parce que, si personne n'aime ça, c'est quoi qui leur tombe sur la tête, aux Boillat?

C'est une cargaison de poiscaille frelatée, déversée en tomberaux quotidiens par ces Maqueraux de SM.

A la criée, dans les morceaux qui émergents de cette pêche à la traîne? Le gros Requin-Buffle qui crache: "je vais fermer la Boillat!" On voudrait bien voir ça, il vivrait de quoi? Ou la dernière des Raie sortie du fond du fond des fonds de cales, et qui a fait surface ce week-end dans les "Ebats d' Boyaux "! Christine Schmid...Voir sa pub sur le web, c'est lire l'anatomie d'une noyée. C'est tout Hellweg, ça...Sortir à toute le Suisse une vieille maîtresse SM et l'afficher en quoi? En guillerette maîîîîîtresse de Boillat! Sa perversité laisse à toujours hébété.

Qu'il s'en morde sa queue pleine d'arrêtes qui le fouettent. Aïe, ouiille! Ah, qu'c'est bon, qu'c'est bon! Sur un air d'accordéon.

Non, c'est pas bon.

En passant, qu'en est-il du consentement des personnes prises en photos et celles dont on livre le CV ainsi sur le torchon? Qu'en est-il de la protection de leurs données personnelles?

Les Boillat sont attaqués sur tout les plans: mental, physique, spirituel, social, familial, professionnel.

Le droit est bafoué, les lois sont bafouéees, les codes moraux sont bafoués.

Dans le Journal du Jura du 15 dernier, Ph.Oudot rapporte ces propos, tenus à Delémont lors de la conférence-débat dans le cadre de l'assemblée des délégués de l'USJ :

- "Mais pourquoi ne pas agir sur le plan du droit, a demandé le président de l'Union syndicale jurassienne (USJ), Jean-Marc Plumey, puisque la Constitution garantit la dignité des gens? Or, dans le cas de la Boillat, il y a violation de la Constitution puisque le management bafoue la dignité humaine."
Paul Rechsteiner, président de l'Union syndicale suisse (USS), a tempéré son enthousiasme, soulignant que:
- "Devant des tribunaux, il faut avoir un bon rapport de force pour avoir une chance de l'emporter".

Ah, oui? On aurait donc une des réponses à la question de la complicité d'unia?
Serait-ce à cause des consignes de l'uSS qui proclame, ici, l'Etat de droit révolu... au profit du droit du plus fort?

Or, il y a encore en Suisse 3 pouvoirs: le législatif, l'executif, et le judiciaire... Et quelques lois.
Or, l'uSS semble l'oublier: les Boillat sont des justiciables.

Jurg Müller a dit à leur propos à la RSR: "Je suis le dernier à leur donner tort".
De la part d'un expert, c'est bien! De la part d'un juge,à ce stade, ce serait mieux!
Jean-Marc Plumey ne fait pas preuve d'enthousiame, mais de réalisme. William Reich a dit: "On ne mendie pas un droit. On se bat pour l'obtenir."
Mon rêve pour vous, les Amis? 350 dossiers bien étayés au Tribunal des Prud'hommes, avant le 30. Par exemple!

QU'IL VOUS SOIT FAIT JUSTICE!

LA BOILLAT LIBRE VIVRA!

juin 19, 2006 9:44 PM  
Anonymous n° IP said...

demande pour Karl

Rien avoir l'édito d'aujourd'hui, mais
techniquement serait-il possible de faire un truc de ce genre

Nombre de visiteurs : 30755 dont 155 aujourd'hui et 3 en ce moment |(copié-collé de chez JBZone)

en bas de page ?

Comme cela, on saurait combien on est à blogger ensemble et si les matches ont une incidence sur la fréquentation du site

juin 19, 2006 9:54 PM  
Anonymous Anonyme said...

est-ce que quelqu'un a des nouvelles de Shreck, il va bien ?

juin 19, 2006 10:01 PM  
Anonymous Fan de Christine Schmid said...

Si j’ai bien compris, cet après-midi, vous les Boillat avez décidé de ne rien décider, BRAVO ! Et pourquoi pas un nouveau report ?
Dans ce beau paysage (une réserve d’indiens ?) comme l’écrit la miss Christine Schmid, journaliste attitrée du Martinou, les gentils Boillat ont du savoir-faire, une patience, une passion pour leur travail, une capacité à se motiver. Eh ben dans cette période, ils doivent prendre du temps pour comprendre les conclusions du rapport de l’expert. Le torchinou N° 5 dit qu’à la Coupe du monde de foot, il y aura un vainqueur et un perdant ou le contraire ou un gagnant-gagnant et un perdant-perdant. En jouant les prolongations, ce sont les Boillat qui gagneront !!

HOP LA BOILLAT LIBRE

juin 19, 2006 10:24 PM  
Blogger Karl said...

@N°IP

Même si j'ai accès à quelques données supplémentaires, je en sais pas comment les afficher sur le blog. Le service utilisé ne permet pas ça sans bidouillage...

@Tous

Pas de nouvelles de Shreck depuis environ 18H. Mais il va je crois...

Pour le mot "naze", il me semble dur sans être excessivement méchant. On peut néanmoins le percevori autrement, mais j'essaie de laisser de la marge quand c'est possible. D'autre part, si une personne se sent visée et blessée par un tel terme, elle peut le signaler.

juin 19, 2006 10:35 PM  
Anonymous n° IP said...

@Karl, pas de problème, c'était juste pour savoir

Mais un jour ou il n'y a pas trop d'info (c'est long jusqu'au 30 juin), ce serait sympa de nous faire un petit topo sur la fréquentation du site, ce sera notre rubrique "people"

Bonne nuit et merci encore pour tout, parce que avec une équipe comme la nôtre, faut tenir le coup !

juin 19, 2006 10:53 PM  
Anonymous Anonyme said...

Martinou a l'intention de publier un calendrier Swissmetal avec des photos de Christine Schmidt?

juin 19, 2006 10:54 PM  
Anonymous SanA said...

@anonyme de 8:03

Rien de ce qui s'est passé ne justifie votre réaction et vos conclusions. Qu'une poignée de [traitres? déprimés? collabos? découragés? dégonflés? résignés? autres?... au choix, selon le jugement de chacun] soit prête à accepter la médiation, quoi d'étonnant? Votre attitude (que je ne comprends absolument pas)fait bon marché de l'essentiel:

- les chiens à Hellweg virés sous les huées et une bronca qu'on a pu entendre à la ronde (je l'ai entendue)
- Nicolas Wuillemin, lui, est resté
- la médiation n'est pas acceptée
- la pression reste sur SM et son CEO
- l'expert semble avoir fait une nouvelle prise de conscience
- les..."résignés" sont ultra-minoritaires
- UNIA a été boycotté par beaucoup
- la lutte continue, dedans et dehors, au front comme à l'arrière.

Qu'il y ait des divergences, de l'impatience et même des redditions, c'est très normal. Alors pourquoi de votre part un tel lâchage et une telle désillusion? Et en quoi Hellweg et ses coyotes auraient-ils gagné quoi que ce soit cet après-midi? Expliquez si vous le pouvez. Comme quelqu'un vient de le relever, votre discours divise au lieu de rassembler, décourage au lieu de motiver et par conséquent fait objectivement le jeu du chacal et des coyotes de SM.

juin 19, 2006 10:55 PM  
Anonymous jfbo said...

Malheureusement, il faut admettre que vous n'avez rien compris.
Vous avez perdu cette dure bataille par la faute de ceux qui n'ont pas voulu vous entendre.
Ne vous plaignez plus, cherchez à vous en sortir par vos pauvres moyens.
Ne comptez plus ni sur votre syndicat, ni sur le soutien de la population de votre région. Vous vous êtes mis hors jeu, vous avez même loupé votre penalty.
Adieu donc les Boillat. Je vous aimais bien, j'ai vécu 28 ans avec vous, mais là, franchement, je suis obligé de me résigner, et cela, sans vous juger, sans même penser que vous avez été indignes de la confiance de tous ceux qui ont cru à la sincéritè et ä l'engagement de votre nouvel "employeur".

Vous ne vous êtes pas montrés dignes de la confiance de ceux qui vous ont soutenus, de tous ceux qui ont naïvemenmt cru à votre engagement. Vous ne méritez malheureusement que ce qui vous attend depuis le début de votre lutte.

Vous perdrez vos emplois comme d'autres les ont perdus avant vous, vous n'aurez que vos yeux pour pleurer, mais ce ne sera pas la faute de ceux qui ont tenté de vous venir en aide.

Ne comptez ni sur les politiciens, ni sur les syndicats, ni sur la solidarité de vos collègues salariés de la région.

Vous avez signé votre reddition.

Je ne peux que vous plaindre amèrement.

Mais permettez à un Boillat de l'époque glorieuse de La Boillat, de regretter amèrement une décision, qui bien sûr n'appartenait qu'à vous.

Tout ce préambule peut vous paraître incongru dans ces moments pénibles, mais permettez-moi de prétendre que l'idéal de cette Boillat ne me semble pas du tout utopique ni anachronique, et qu'il aurait été possible, même aujourd'hui, de "reconstruire", comme le disent si bien vos nouveaux maîtres, une vraie Boillat.

Présent lors du forum organisé le 10 juin à l'uzine'3, j'ai été très surpris d'entendre la théorie de M. JP Rérat, ancien directeur du Tech de St Imier.
Ce monsieur (actuellement au comité directeur de la CEP) avait l'air d'innover en parlant de "clusters" ou "networks" ou "réseaux" ou, pour les mal-comprenants de "grappes" (=clustsers).

Mais, de quoi parlait-il donc, de quelle nouveauté allait-il nous gratifier?
"L'arc jurassien va de Romanshorn à Grenoble"

Bon, d'accord, sur le plan géographique, ça se tient.
Mais après?

"Il est nécessaire que les entreprise et les écoles collaborent."

Là, effectivement, plus intéressant.
Ce maître à penser du développement et donc de l'avenir technologique de notre région a décrit point par point ce que la Boillat pratiquait depuis plus de quarante ans!

Et cet érudit ne la savait pas!!!

La Boillat, qui travaillait main dans la main avec la faculté de physique et l'institut de métallurgie de l'université de Neuchâtel, qui comptait parmi ses têtes pensantes (il y en avait à l'époque) des docteurs en physique et en métallurgie, qui investissait chaque année quelques centaines de milliers de francs dans la recherche, même si cette recherche n'aboutissait pas forcément à un résultat "sonnant et trébuchant".

Tous ceux qui ont eu le plaisir de rencontrer le Dr Willy Form avec son sempiternel noeud pap ou le Dr Peter Isler avec son sourire de velour ne peuvent malheureusement pas comprendre ce qu'était la Boillat.

Tout cela a été aboli pat SM!
Trop cher!!!!!

Il y aurait encore beaucoup à dire, mais la nostalgie n'apporterait pas un iota de plus à la décision malheureuse qui a été prise en ce jour néfaste.

Je m'arrêterai donc là, la larme à l'oeil.

Ce n'était pas un réquisitoire passéiste, ni la rage d'un perdant. Je voulais vous dire que la Boillat d'antan est morte, et que ça m'a fait mal de n'avoir même pas pu assister à l'oraison funèbre.

De tout coeur avec ceux qui m'auront compris, je partage votre très grande douleur.


Jean-Frédéric Bourquin

juin 19, 2006 11:22 PM  
Anonymous blazydesbois said...

bouh lala sa s'engueule sa se dégueule et sa donne envie dans poser une!!!

Ma fois, comme dans toute lutte... y a les résistants et ceux qui étaient d'énormes résistants qu'ils disent mais lorsque le combat est fini et gagné et que les autres ce sont fait fusillé pour la cause.
En attendant, c'est haine et crachat, c'est gnagnagna et gnagnagna. Mais quand la lutte est enfin gagné, que leur vie va en être fortement améliorer, c'est hop et je retourne ma veste...

Ah que les pisse-froids sont risible et terriblement ennuyant....

juin 19, 2006 11:27 PM  
Anonymous révolté said...

@ p'tit wilmar, grand connard, qui assume tous les licenciements : assure aussi maintenant le retard de la production toi-même et surtout dépêche-toi de te barrer.

juin 19, 2006 11:32 PM  
Anonymous Anonyme said...

@jfbo
Qui n'a pas compris quoi, je ne te suis pas dans ton raisonnement.
Cet après-midi on l'a ressentit comme une victoire. Relis le poste de Sana.

juin 19, 2006 11:43 PM  
Anonymous alias said...

Je pense pas que la séance aie été une mauvaise chose bien des explications on été faites de plus il faut voir que Martinou à toujours contesté les propositions et nous avont toujours dût accepter par votations précipitées. A nous de faire de même nous avons tout notre temps pour faire des contre-propositions, montrer que les boillat n'acceptent pas tout, tout de suite. La réponse du berger à la bergère utilisons la même façon de faire que SM! En travaillant n'oublions pas que SM doit nous payer et si Martinou arrive devant ses actionnaires sans que nous ayons accepter quoi que se soit je pense que c'est pas bon pour lui!! De plus les 4 à 5 excités qui sont sortis furax parce que l'assemblée à hué les cadres dornachiens, en s'en prennant à Nico et le syndicat sont les nouveaux adeptes fait par Wilmar, ils sont connus et il n'est pas nécessaire d'en tenir compte. Ils sont prèts de retourner 20 fois leur veste! Ce sont les même qui bossent le samedi...

juin 19, 2006 11:45 PM  
Anonymous SanA said...

Ayant quelques minutes à perdre (car c'est vraiment les perdre que de se livrer à un exercice aussi ingrat), j'ai eu le (dé)plaisir de faire la connaissance de cette ressucée particulièrement vulgaire d'Ursula Andress dénommée Christine Schmid.
L'imbécillité de sa prose est à la hauteur de sa vulgarité. Ce simili-mannequin a le culot de s'improviser... rédactrice (sic). Elle pousse le ridicule jusqu'à faire la leçon aux gens de Boillat et de la région. Et l'érudition de cette ...euh,personne est sans limite. Elle est aussi à l'aise en économie, qu'en sociologie, en ethnologie (voir la fine étude de caractère de nos frustes indigènes), en marketing (elle semble parfaitement connaître nos clients bien entendu uniquement implantés dans notre rude contrée, loin des pays "émergents", comme le démontre la présentation du service des ventes en page 1 de son torchon), en philosophie, en psychologie etc. etc. C'est qu'elle connaît la vie, notre blonde. Et le monde. Et elle a ses références intellectuelles et morales. Bon, elle les trouve chez Sadate plutôt que chez Nelson Mandela, De Gaulle ou Lula, par exemple. Mais tout de même, elle nous a épargné Berlusconi, Bokassa, Amin Dada et Kim Il Sung, autres humanistes ayant été capables de "faire changer les choses" en faisant penser au pas (de l'oie).
Selon ses riches expériences, nos jeunes gens seraient casaniers. Ils ne veulent même pas aller travailler dans une autre usine du groupe! Honte à eux! Honte aussi aux jeunes Français d'alors qui entraient dans le maquis plutôt que de vivre l'expérience enrichissante du STO (travail obligatoire) en Allemagne et refusaient même d'être incorporés dans les Waffen-SS.
Le nombre de c... d'âneries par ligne est tel qu'elle pourrait servir d'étalon à une nouvelle unité: le SPI, stupidity per inch.
C'est tellement vertigineux, que je n'ai pas le courage de les inventorier. Je vais m'arrêter et vous souhaiter bonne nuit. Il faut bien ça pour se remettre.

juin 20, 2006 12:00 AM  
Anonymous SanA said...

@jfbo

Comme d'autres et comme je l'ai exposé à propos d'un autre intervenant, je ne comprends pas votre réaction.
Vous parlez d'une décision qui n'a pas été prise. Les commentaires que j'ai entendus ne parlaient pas de défaite ni de reddition. Et ils (les commenataires)étaient le fait de résistants décidés à continuer la lutte.

juin 20, 2006 12:08 AM  
Blogger Karl said...

@JFBO

En tout cas, pour ma part, je ne vous comprends pas... Les Boillat n'ont pas voté d'accepter les propositions de l'expert. Ils n'ont pas voté du tout en fait, et vont préparer des contre-propositions. Vu le contexte, ils font réellement tout ce qui est humainement possible pour sauver la Boillat. Tout.


@SanA

Dormez bien, et ne rêvez pas trop du Torchinou!

juin 20, 2006 12:10 AM  
Anonymous bdesbois said...

@sana

très joli, exquis et drôle

juin 20, 2006 12:10 AM  
Anonymous Anonyme said...

hallucinant le site de Christine Schmid. On se demande vraiment ce qu'elle fout chez SM et comment elle est arrivée là.

juin 20, 2006 12:12 AM  
Anonymous alias said...

@ Karl
Je pense que vous avez raison et que nous avons la possibilité de mettre une nouvelle épine dans le pied de Martinou voir mon post précédent

juin 20, 2006 12:19 AM  
Anonymous SanA said...

@anonyme 12:12

C'est par la baguette magique de Martin l'Enchanteur! Il n'est pas foutu de faire du laiton avec du cuivre et du zinc, mais il sait transformer une poule de luxe en écrivain et Christine Schmid en Marguerite Duras!

juin 20, 2006 12:22 AM  
Blogger Karl said...

Martinou aime bien engager de jeunes femmes pour quelques mois... A des postes où elles sont souvent en contact avec lui... Euh, voilà. No comment.

juin 20, 2006 12:41 AM  
Anonymous Lui said...

@ Sana et Karl : je pense que vous vouliez parler de sa braguette magique '''

juin 20, 2006 12:51 AM  
Anonymous oignon rouge said...

@ sana

S'il vous plaît, n'insultez pas ma chère Duras...

mais toutefois je pense que cette personne est à plaindre d'être une proie dans les serres de ce vautour, et sa trajectoire est étrange, comme je l'ai dit vers 13 h30....comment et pourquoi s'est-elle fait piéger ? peut-être se réveillera-t-elle ? devrions-nous l'y aider ?
bonne nuit.

juin 20, 2006 12:58 AM  
Blogger un voisin said...

CHRISTINE SCHMID

Quelques infos ... puis des photos :

tout d'abord en recherchant les informations sur l'enregistrement du nom de domaine on apprend que la belle est allemande :

--- christine-schmid.tv ---

Registrant:
Schmid, Christine
Rebgasse 12
Rheinfelden, BW 79618
DE

Domain Name: CHRISTINE-SCHMID.TV

Administrative Contact:
Schmid, Christine
christine-schmid@t-online.de
Rebgasse 12
Rheinfelden, BW 79618
DE
Phone: +4976232329

Technical Contact:
Thommen, Martin **
info@worldweb.ch
Plaza Jovellar, 12
Vinaros, ES 12500
ES
Phone: +34 964 454402
Fax: +41 62 391 91 13

Record expires on 21-Sep-2006
Record created on 21-Sep-2002
Database last updated on 26-Oct-2005

---

et que son contact technique a une adresse et un numéro espagnols alors que l'adresse web et le fax sont suisses (WorldWeb Internet Provider) à Muemliswil !!!


Le lien vers la page photos supplémentaires arrive ... mais avant de cliquer sur les fichiers .jpg jetez un coup d'oeil sur les dates de fichiers : 06.06.2006 soit après la publication du 3e Torchinou et le paiement de son premier salaire de Martinou !!!

Voila le lien : http://www.christine-schmid.tv/bilder_auf/ (les fichiers .htm ne fonctionnent pas)

Vous constaterez que la dame fait tout et n'importe quoi pour paraître artiste !!!

autres photos sur le lien : http://www.christine-schmid.tv/bilder/ (déja mentionné sur le blog).

Sur ce, je vous souhaite une bonne nuit !

juin 20, 2006 1:17 AM  
Anonymous SanA said...

@oignon rouge

J'avoue avoir fait un usage peu respectueux de madame Duras, mais c'était pour une bonne cause :-)

Quant à notre Cricri, elle est du genre à trouver l'aide qu'il lui faut quand il lui faut et où il le faut. Et si on lui ouvrait les yeux, tout ce qu'elle verrait sans doute c'est son propre nombril!

juin 20, 2006 1:18 AM  
Blogger celui de l'extérieur said...

@ tous

Ooooh la christounette, il a des drôles de goûts ce Martinou. Sait-il seulement ce que à Reconvillier on parle le français?

Vouloir séduire la boillat avec une petiiite suiiissee allemaaande bien prétencieuse, qui se veut de jouer de la muuussettte, là il y a de quoi pour s'éclaffer de rire. Pas étonnant qu'il fout la Boillat dans la gonfle avec de telles idéééeeessss, ce Martinou. Comme si le laiton se faissait avec des cheveuuux bloond. Non vraiment il n'y connait riiien mais riiieen duuu touut ce Martinou.

Regardez cette christounette, dire que le Martinou l'a fait venir à coup de dollards, des dollars plus élevés que ceux payés au vrais travailleurs de la Boillat, ceux qui savent manier le laiton. Quelle honte, quel toupet ou quelle maladresse.

Mais qu'attendez vous de vous unir contre ce petit prétentieux qui a besoin d'un manequin suisse allemand pour faire passer sa stratégie, contre ce Martinou venu des allemagnes pour foutre la m.. en Suisse, qui de sa main hitlérienne veut faire travailler les welsch au doit et à la baguette sans rien n'y comprendre (ce qui est évident), mais rien de rien et Ragusa me comprendra très bien :-))

Mais dites vous bien que, vu de l'extérieur, tout ces gens qui, sur le blog, prétendent jetter l'éponge d'une façon ou d'une autre avec l'un ou l'autre, s'agraffent verbalement sur les uns et les autres, ne répondent pas intelligement à des gens qui proposent leur aide, celà fait vraiment mauvaise façon.

Arrêtez donc de vous chamayer, ne jetez pas l'éponge, n'envoyer pas tout le monde au diable, prenez tout ce qui est suffisemment bon, vous devez vous préparer à négocier, prendre le temps pour retrouver toutes vos forces.

Il est parfaitement compréhensible votre état d'esprit, les divergences qui en resortent. Dans une telle situation c'est normal. Vous êtes sous pression, vous ne savez pas ce que sera demain. Il y en a pour qui s'est primordial de pouvoir remplir le frigo. D'autre n'ont pas ce genre de soucis. Lui le Martinou il se marre, il a un gros salaire, il a le temps, même de faire de groooossses bêêêtises.

Prenez tous un peu de recul vis à vis de la situation et de cette journée mouvementée, réfléchissez-en à tête reposée et faite tout pour repartir à l'unisson, bon dieu.

Je vous souhaite beaucoup de courage, beaucoup de clairvoyance et respectez-vous les uns et les autres, même si il y a divergences.

Et à cette christounette? Je lui montrerai bien mon derrière...il est peu beau!

Un avis extérieur, du fin fond de la Suisse allemande!

juin 20, 2006 1:33 AM  
Anonymous raptor said...

@ tous

Tout c'est surper bien passer pendant cette scéance,un peu chaud par moment..mais bon normal vu les tensions,razle et ses potes on été virés d'entrées,nous n'avons pris aucune mesure,juste écouter l'expert ,un homme très concis et très correct..nous avons une bonne semaine pour réfléchir a la situation,normal on va pas réagir trop "émotionnellement" la nuit ,les nuits portent conseil...
C'est fou ce que le temps passe vite ...sa fait deux ans déja que l'on se bat... alors encore jusq'aux vacances?? peut etre qui sait.Quand a Christine Schmid,c'est un peu pour moi comme les 40 paires de pompes de la nouvelle conseillère fédéral,tant que c'est pas mes chevilles qui gonflent..
Je me sens serein ce soir,en paix..mon ciel se dégage de certains nuages noirs et le soleil commence a briller,j'ai comme une impression de "finishing" spacio-temporel..non,..non j'ai pas fumé ..

Bonne nuit

juin 20, 2006 1:47 AM  
Anonymous jfbo said...

@Sana, @Karl

Pas systématiquement sur le BLOG, j'ai fait confiance aux nouvelles peu réjouissantes émanant des radios locales et de la RSR.

J'ai donc effectivement tout faux pour ce qui concerne la position des Boillat lors de leur séance, et leur présente, avec mes regrets, mes plus plates excuses.

Votre réaction me fait d'autant plus plaisir que franchement je n'y croyais plus!

J'ai donc un très grand plaisir à leur dire "Honneur à vous" et mille excuse à tous ceux que j'ai pu choquer par ma réaction maladroite.
Comme on dit à la télé quand on se broute, ce sont les aléas du direct.
Honte à moi et honneur à vous.


Pour ce qui concerne le fond du problème de la Boillat, permettez-moi de confirmer que les préoccupations de M. Rerat & co ne sont qu'une ressucée de ce qu'était cette entreprise avant l'arrivée des prédateurs que l'on sait.

Enfin, j'espère que cette partie de ma réaction avait un fond de bon sens.

Comme on ne peut pas être au four et au moulin, c'est vrai, comme le disait si bien l'ami Coluche, qu'"il vaudrait parfois mieux fermer sa gueule avant de parler!"

Merci à Sana et à Karl d'avoir opté pour un ton aussi modéré pour me remettre à ma place.

A tous, je confirme mon soutien inoxydable, et exprime mes voeux les plus sincères pour la suite de votre dur combat!

JF Bourquin

juin 20, 2006 2:41 AM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home