lundi, juin 26, 2006

Que de Torchinou!

Pétition

Ne soyons pas mesquin, et commençons par la bonne nouvelle, vu qu'il y en a une. La pétition va être déposée lundi matin aurpès du du chef du Département de l'économie publique du canton de Berne, Andreas Rickenbacher. Elle a récolté, sur territoire bernois, 6'417 signatures. De plus, la récolte genevoise, déjà déposée auprès des autorités de ce canton, était munie de 1'013 signatures. Le total, dont chaque élément sera apporté aux autorités cantonales concernées, dépasse largement les 10'000 paraphes. Une dépêche a été publiée pour relater cet événement. Bravo à toutes les personnes qui ont travaillé sans relâche à cette pétition, puisse-t-elle donner plus de force au combat des Boillat!


Le Torchinou

Venons-en maintenant à l'atroce Torchinou, 6e du nom (oui, déjà, ça fait peur). Quelle torture Christine Schmid nous a-t-elle concoctée, du haut de son regard glacial et des genoux de Martinou? En tout cas, un anonyme a préparé une sympathique image pour illustrer la hauteur de vue de notre "journaliste". Ca ferait bien pour la publicité d'un film qu'on appelerait "L'ange de la mort (de la Boillat)". Comme on sait, la fonction d'un ange est de servir de messager à Dieu. Ici, plus humblement, Christine, entre autres services, sert d'oiseau de mauvais augure au maîîître, conformément à son rôle d'éternel second couteau (eh oui, elle n'aura que ça d'éternel, son maquillage risquant de ne plus pouvoir masquer les rides durablement).


Alors, ne faisons pas traîner les choses, que bave-t-elle dans le nouveau Torchinou? A la première page, l'éditorial est un bel exemple de transition vaseuse. Comment parler de la coupe du monde, encore et encore, tout en faisant le lien avec la Boillat? Oh que c'est dur! Tout se résoud dans la fierté d'être Suisse, Italien, ou autre. Tout se vaut, bien sûr, même si les mots "Allemand" et "Swissmetal" ne sont, ô surprise, pas mentionnés. "Ghanéen" non plus, allez savoir pourquoi. Mais, surtout, c'est là le très subtile passage à la Boillat, on peut être fier d'être un Boillat! D'ailleurs, on peut aussi être fier d'être fier, ça ne mange pas de pain, n'est-ce pas?

Soyons donc aussi fiers d'être de fidèles lecteurs du Torchinou et poursuivons, pour parler de la Boillat, maintenant que le sujet est lancé à tout hasard par Christine l'angelot. Bien sûr, le vote sur les propositions de l'expert (enfin, c'est son rapport qui a fait les propositions, si l'on en croit l'éditorial. Le rapport parlant est sans doute un futur produit phare de Dornach, avec les tubes pour trains d'atterrissage) est abordé, pour demander un "oui" en passant. Et, à charge de ce "oui", il est fait mention d'Unia, dont les positions se rapprochent de celles de Swissmetal. Argument convaincant s'il en est! Enfin, notre angelot du samedi note qu'"A ce jour, il n'est toujours pas question de fermer le site de Reconvilier mais l'avenir de l'usine est aussi entre vos mains". Lire: "Si vous n'acceptez pas les propositions, on fermera la Boillat". Il faudrait numéroter les menaces de fermeture, pour voir combien de fois elles ont été lancées sans être mises à exécution.

Les quelques chiffres fournis sur le Torchinou nous indiquent que la production chute encore, à environ 21 tonnes par jour. De plus, les entrées de commandes, 252,9 tonnes sur 3 semaines, sont faibles. Entre les clients qui fuient Swissmetal, ceux dont les commandes sont produites par Busch-Jaeger et ceux qui ne reçoivent tout simplement rien à cause des erreurs de l'encadrement de Dornach et des changements de priorité de Rodi le danseur (bientôt 4 par jour), cette chute est logique. Ces chiffres ne démontrent, s'ils sont vrais, qu'une chose: la Boillat se meurt parce que Swissmetal la tue.

On passe ensuite à un article sur l'installation de fonderie Osprey. Dans le domaine des cuivreux, le système de coulée Osprey est en fait assez expérimental, d'où la nécessité de faire l'éloge de la main d'oeuvre qui travaille dessus, étant donné que les cadres de Dornach la connaissent à peu près autant de choses que ce qui est indiqué sur le dessin. Mais le sous-message est plus amusant, et mérite qu'on revienne sur la passé:

Petit a: en novembre 2004, Swissmetal annonçait, après bien des tergiversations lamentables, vouloir déplacer la fonderie de la Boillat à Dornach.
Petit b: la liste des installations à déplacer ne comportait pas toutes les machines de la fonderie. Certaines avaient été oubliées.
Petit c: cet oubli fut réglé au moment de la visite de la Boillat par des cadres de Dornach qui déclarèrent à P. Oudot être "très impressionnés" par les dimensions des installations.
Petit d: le déplacement devait avoir lieu en bonne partie en 2006.

Alors, que conclut-on en petit d? Que les gens en charge de déplacer la fonderie ne l'avaient jamais vue et, a fortiori, n'ont jamais étudié ce déplacement. Et que la fonderie de la Boillat ne peut être placée à Dornach sans la construction de nouveaux bâtiments.

Et en petit e, on ajoute: il n'a jamais été question pour Martinou de déplacer la fonderie de la Boillat à Dornach (ou alors il est aussi bête que ses sous-fifres). Que donc voulait-il alors faire? Réponse: la démanteler et avoir quelques morceaux bon marché pour Busch-Jaeger. Du moins, c'est ce qui paraît le plus plausible.

Mais là, Swissmetal n'a plus les moyens de ses ambitions, et Martinou a vu, maintenant que l'équipe de Dornach fait les merveilles qu'elle avait promises (enfin, à peu près...), qu'une fonderie ne se démonte pas comme un tricot, et que le savoir-faire, ça existe pour de vrai (oui, Martin, tu n'es pas le seul à avoir un cerveau, même si, vu l'état du tien, ça te donne des complexes). Donc, pour démanteler la fonderie, il va falloir attendre d'avoir rempli la caisse d'argent frais, d'où le report, et d'où ce besoin irrépressible de lécher les bottes des travailleurs de ladite fonderie.

Toutefois, fonderie ou pas, le déplacement des clients, lui, se poursuit. Si, un jour, il existe un organe de contrôle issu de la médiation, sa principale tâche ne consistera donc pas à vérifier que la fonderie reste où elle est (ça, on devrait parvenir à s'en rendre compte sans organe de contrôle), mais aussi que ses clients ne sont pas débauchés par Busch-Jaeger sur base d'informations issues du service des ventes de la Boillat. Car Busch-Jaeger est positionné sur les mêmes créaneaux que la Boillat, la qualité en moins. Donc, ces 2 usines sont en concurrence, chose que Martinou n'ignore pas. Très intéressant, comme concept, le groupe Swissmetal: 3 usines, zéro synergie.

Passons à la page 2. Cette page continue sur la lancée de la page 1 (à l'exception de l'éditorial): les messages s'y font plus discrets, et sont masqués par une information qui se veut sérieuse. Cependant, l'article sur la tréfilerie 1 est tellement basique qu'on se demande à qui il s'adresse. Normalement, à la Boillat, les gens savent tout de même ce qui se fait dans une tréfilerie et à quoi servent le slopins! Mais l'idée est peut-être de montrer que, du côté de Swissmetal, on sait aussi ce que font les Boillat, ce qui est déjà bien moins évident. Les questions de qualité sont brièvement abordées. Dommage que le fait que la qualité en question ne soit plus garantie depuis que les cadres de Dornach s'en occupent. Dommage aussi que Swissmetal vendent du Busch-Jaeger pour du Boillat. Enfin, on parle de polyvalence, nécessaire pour s'adapter aux besoin du client. Mais ce n'est pas innocent, puisque la polyvalence, par un artifice aussi fin que le lien entre la Boilalt et les mondiaux de foot, se fait flexibilité, ceci, bien sûr, toujours pour le client. Et la flexibilité se prépare certainement à devenir une nouvelle organisation des horaires de travail.

Le Torchinou parle encore de la visite d'étudiants de l'association Pantok (ça ne s'invente pas). Ils se sont fait endoctriner joyeusement pendant toute une journée par Martinou et Jépéto, mais comme leur quotidien d'étudiant HEC consiste aussi en cela, ils n'ont pas été trop dépaysés.

Pour finir, une brève mentionne la visite d'une délégation de l'AFDT à la Boillat où le thème était la longueur des délais de livraison de la Boillat (lisez: c'est la faute aux ouvriers). Cette visite devait se terminer par un repas réunissant Sam le fourrier, Rodi le danseur, et la délégation de l'AFDT. Finalement, il n'en n'a rien été , puisque la visite semble avoir rapidement tourné au vinaigre. Mais ça, ça ne risque pas de figurer dans le Torchinou.


Propositions

"Un voisin" a fait, dans les commentaires du blog, quelques remarques intéressantes sur le Torchinou. Tout d'abord, on peut se demander si la volonté de faire parvenir ce "journal" le samedi aux Boillat n'est pas un acte de mobbing. En effet, aucune information urgente n'y est communiquée et donc, rien ne justifie de déranger les Boillat avec ça durant leurs congés. Surtout que cet état de fait est sciemment organisé par la direction de Swissmetal. Une action en justice serait-elle dès lors imaginable?

De plus, il serait légitime que les commissions du personnel puissent communiquer par le biais du Torchinou, et que les erreurs puissent y être rectifiées. Enfin, étant donné que le Torchinou contient des informations que la direction de Swissmetal juge utile de transmettre, les employés sont censés être autorisés à en prendre connaissance durant les heures de travail.

313 Comments:

Anonymous oignon rouge said...

@ Karl

Merci pour le décryptage du Torchinou, il faut avoir le coeur bien accroché pour prendre le temps de travailler sur cette petite saleté, cela frise l'héroïsme.

Et bravo à la personne qui a concocté la photo, c'est vraiment génial et percutant.

juin 26, 2006 8:46 AM  
Anonymous Anonyme said...

@tous

Il n'y a pas une assemblée importante aujourd'hui à la Boillat pour tenter de faire "passer" à tout prix cette médiation ? C'est à quelle heure ? 13.30 comme lundi passé ?

juin 26, 2006 9:08 AM  
Blogger Auguste, le bouffon du Seigneur said...

Bonjour à chacun,

Heureux d'avoir pu revenir sur votre sol.

Heureux d'avoir pu revoir plusieurs d'entre vous.

Un peu triste d'avoir été si peu nombreux pour mon spectacle... à 16h30, il y avait un jeune garçon... Alors, nous avons reporté ma prestation après le match, nous étions alors une bonne quinzaine, adultes et enfants confondus.

Avoir pu rester quelques heures à l'Uzine3 m'a fait prendre conscience de la dureté de votre situation. Ici, autour de Lausanne, nous pensons bien à chacun de vous et nous sommes toujours fiers de vous les Boillat!

Soyez tous assurés de mon amitié!
Nous vous aimons très fort.
Je demande au Seigneur que je sers comme « bouffon » de vous bénir et de vous venir en aide!
Amitiés, votre Auguste

juin 26, 2006 9:42 AM  
Anonymous oeil de moscou said...

Vous savez ce qui est le plus incroyable, c'est que nombre de nos soutiens ou représentants officiels n'ont toujours pas compris le VRAI fond du problème.

Ragusa et Expertinou; BKasiiinne et Renzonou; Une partie du groupe de soutien politique et ce Rickenbarrr :

Tout ces gens disent que l'on cherche à faire une réserve naturelle de 350 employés !!!

Y sont tous à penser que l'on cherche à assurer notre confort financier en ce mettant à l'abri d'un licenciement, comme ça ...

Y ne se sont pas encore REELEMENT rendu compte de ce qu'était la Boillat au niveau industriel et économique.
Si l'on réclame au minimum 350 pers., c'est parce que le carnet de commande Boillat le réclame. C'est une nécéssité économique. Pas une lubie !!

De plus, pour que vive cette entreprise, 350 pers, s'est déjà limite.
Pour rouler en F1, il faut que l'automobile en question soit dotée de 4 roues. Cela n'a l'air de rien, mais la Boillat à 200 pers., n'a que 2 roues. Au mieux, à 250 pers, c'est 3 roues. Mais dégonflées !
Comment voulez-vous être un tant soit peu performant si vous ne pouvez pas compter sur 4 roues gonflées de manière adéquate afin de boucler ne serait-ce qu'un tour de circuit ??


A Dornak :
Le développement, la collaboration avec les chercheurs d'Uni et leurs étudiants : connaît pas !!
Une relation privilégiée avec sa clientèle, presque familiale : connaît pas
Des départements jouissant d'une certaine liberté d'entreprendre et d'innovation : connaît pas
Des empoyés ayant le soucis de leurs installations et de leur usine : connaît pas
Des employés ayant le soucis du travail bien fait et soignant les détails : connaît pas

Eh bien, ça en fait des points de divergences, dans cette histoire.
Qui a parler de synergie et de centralisation ???


Je crois que la preuve est maintenant faite dans la pratique. Les Dornachians auront, au moins, réussi quelque chose :
C'est de rabaisser la Boillat au niveau de Dornak. Donc de la tuer.
Parce que le créneau des spécialités ou la Boillat était ( comme le dit si bien le pied de page de chaque annonce de presse de SM)LEADER mondial, ne permet pas la médiocrité général de la Metalwerk.

Vous comprendrez pourquoi, à Dornak, il ne sont leader en rien et n'arrive au mieux que comme 2ième ou 3ième fournisseur chez leur client. La 5ième roue du char, quoi !


Et qu'ont nous dise que l'on fabule encore et toujours, non mais...

juin 26, 2006 10:20 AM  
Anonymous gplb said...

@oeil de moscou
Oui c'est affligeant !!il n'y a pas pire que celui qui ne veut pas entendre ..mais comment est-ce possible de laisser un fleuron de notre économie se faire démanteler de la sorte.Tu penses pas Oeil de moscou qu'il y a une grande part d'égoisme aussi ??ces gens ne sont pas touchés directement et ils s'en moquent! sans tenir compte des répercussions sur le moyen voir long terme .J'ose espèrer que les industriels seront en nombre important à l'assemblée générale de SM
Amicalement à toi

juin 26, 2006 10:55 AM  
Anonymous Anonyme said...

Si rien n'est affiché aujourd'hui à l'usine c'est qu'il n'y a pas d'assemblée et c'est tout.
Pourquoi diable toujours poser la question?

juin 26, 2006 11:05 AM  
Anonymous guillaume troll said...

@ anonyme de 11h05

Parce que c'est un Dornachian exécutant l'ordre de Ras Le.

Eh, oui. N'avait-il pas annoncé dans son réquisitoire de la journée du 22 que pour lui, les proposition d'Expeeertinou à la sauce Ras L'sienne seraient appliquées dès ce lundi ?

Peut être attendait-il cette votation afin de tenter d'y trouver une légitimité pour faire 'sauter' cette Médiation qui l'empêche de mettre en pratique son plan.

Autrement dit, les vacances approche à grand pas.
Comme il s'est mis autogoals sur autogoals avec sa gestion (et c'est faire injure au mot gestion...) catastrophique de Boillat et qu'il a reçu baffes sur baffes de la part de nos clients ( et les pires menaces viennent de Teutonnie...), il va exiger des employés de ne prendre que 2 semaine de vacances (heureusement qu'il a lu la CCT).
Et, de plus, pour pouvoir délocaliser le parc machine que la Médiation empêche de faire !!


On peut en conclure que dès demain, nous auront droit à la présentation du Chef de Gare... Heuuu... Du Chef d'Usine !!!

juin 26, 2006 11:33 AM  
Blogger larissa said...

@ Auguste le clown

Merci oui merci a toi de nous avoir fait vivre qq moment de bonheur et tu sais j'ai pourtant bien regarder dans le sac rouge ben je sais toujours pas comment ta fais ;)

bisous

juin 26, 2006 11:36 AM  
Anonymous Anonyme said...

http://www.romandie.com/infos/ats/display.asp?page=20060626114055581721948107000.xml&associate=phf0703



Swissmetal Boillat: remise d'une pétition au gouvernement bernois
BERNE - Une pétition munie de 6417 signatures en faveur de de l'usine Swissmetal Boillat à Reconvilier (BE) a été remise au canton de Berne. Elle demande que l'Etat puisse intervenir si la politique de dirigeants d'entreprise menace le tissu industriel.

Une délégation de la "Boillat", avec Nicolas Wuillemin, figure emblématique du mouvement, a remis la pétition au conseiller d'Etat Andreas Rickenbacher. Le directeur de l'économie publique bernoise avait récemment lancé un appel à la raison, soulignant les graves conséquences pour le Jura bernois d'un durcissement du conflit.

La pétition intitulée "Pétition Boillat 2006" avait été lancée à l'occasion de la manifestation nationale de soutien à la "Boillat", le 8 avril à Berne. Le texte demande la création d'une base légale pour permettre aux autorités d'intervenir pour éviter "un pillage industriel comme celui de Reconvilier".

Pour les signataires, il s'agit d'instaurer une sorte de droit de regard. Le comité de pétition a étendu sa démarche à d'autres cantons, car il estime qu'il ne s'agit pas d'un problème régional. Une pétition genevoise avec 1013 signatures a ainsi été remise à la chancellerie du canton de Genève.

Situation tendue

A l'usine, la situation reste tendue. Le personnel devra choisir entre les propositions de l'expert indépendant Jürg Müller et les contre-propositions élaborées par ses représentants pour relancer la production. Les employés, qui ont pris connaissance du rapport de l'expert il y a une samine, devraient se prononcer lors d'une assemblée prévue la semaine prochaine.

juin 26, 2006 11:57 AM  
Anonymous paddy said...

La pétition a été remise à Andreas Rickenbacher qui avait invité une délégation du comité bernois de la pétition et de Boillats a discuter de la situation (et pas seulement de la pétition).
La pétition suivra son petit bonhomme de chemin à la Chancellerie puis à l'Assemblée a indiqué Andreas Rickenbacher. La discussion s'est déroulée de manière cordiale et il est apparu que le Conseiller d'Etat était bien avait une perception réaliste de la situation. C'est la première fois dan sl'histoire du canotn de Berne qu'un socialiste est en charge de l'Economie, et à ce titre il est apparu comme très compréhensif de ce qui se passe à Reconvilier, preuve en est la connaissance qu'il avait du dossier et sa volonté de vouloir en discuter avec les principaux concernés pour l'approfondir.
C'est une bonne nouvelle.

La prochaine étape consistera à constituer des comités cantonaux dans d'autres régions de Suisse pour répéter l'opération.
Avis aux amateurs !
Le comité de la pétition est à la disposition des autres signataires intéressés à constituer les comités cantonaux. Toute question est à adresser à comite@laboillat.ch
Il s'agit d'un travail rigoureux et peu flamboyant, mais qui, ajouté aux autres actions entreprises et à celles à venir, contribuera un peu à mettre en place une service de nettoyage des comportements cyniques. Vos élus ont besoin de munitions et de légitimations? Fournissez-les!
Et... on peut toujours signer la pétition (jusqu'au 31 décembre 2006).
Les événements qui vont survenir dans les prochains mois justifieront peut-être que la pétition soit réactivée de manière plus conséquente. C'est un petit outil bien modeste, et qui correspond bien à la définition d'un marathon: une paire de godasses, des cuissettes et un dossard peuvent faire gagner.

juin 26, 2006 12:56 PM  
Anonymous Rigueur said...

Aïe! Je crois rêver. Je ne regarde pas ce genre de film, mais au vu de l'image illustrée qui est excellente, je dois dire que le surréalisme et le réalisme se touche à l'infini. Bravo et merci!!!

Autrement, l'édito de Karl est excellent comme d'habitude. Oui, il faut dire et répéter les remerciements et reconnaissances envers Karl, car rien ne l'oblige de travailler au tant pour LA BOILLAT.

Evidemment il y a aussi des autres, vous autres, les sympathisants qui méritent d'être remerciés aussi. Mais la liste est longue et je n'ai pas du tout l'intention de remplacer les Boillat dans ce genre d'exercice. Pardonnez moi!

juin 26, 2006 1:14 PM  
Anonymous Anonyme said...

Salut les Boillats.Comme d'habitude je trouve que Fred en fait toujours un peu trop ne devrait il pas paser la main ?
Qu en pensez vous ?

juin 26, 2006 1:56 PM  
Anonymous Anonyme said...

Tiens les trolls se reveillent

Ferait mieux de dégager plutot de nous emmerder

juin 26, 2006 1:57 PM  
Anonymous Anonyme said...

Pourquoi pas qu il passe la main. Apres tout sa manifesration de l autre jour a ete un flop retentissant

juin 26, 2006 1:57 PM  
Anonymous Anonyme said...

Laisse tombé tes commentaires sal trol.

Tu sais pas de quoi tu cause

Sans Fred et sans Unia ont serait deja mort

juin 26, 2006 2:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

anonymous 1:57

Pour en revenir à fred je trouve que les critiques de Karl sont totalement justifié

juin 26, 2006 2:04 PM  
Anonymous Anonyme said...

ha ha ha...
sans vous, fred et unia ne seraient rien... vous n'av(i)ez besoin de personne pour reprendre ce qui est à vous!

juin 26, 2006 2:06 PM  
Anonymous Anonyme said...

Comme le dit Karl, en effet,"Que de Torchinou !". Ajouté à cela, un Andreas Rickenbacher qui se montre compréhensif (comme si là où il est placé il n'était pas aussi coincé qu'UNIA face au cas "Boillat"), on ne vise plus à vous endoooooooormir, mais à vous rendre comaaaaateux.

Parce que dans tout ça, on aimerait bien savoir ce que deviennent les Boillat. Car même si les habitués ne sont pas totalement absents du blog aujourd'hui, il y règne comme un silence pesant.

juin 26, 2006 2:17 PM  
Anonymous Anonyme said...

Moi ce que j'aimerais s'avoir, c'est si le c... d'Hirchweg serra toujours là lundi prochain ??!!
Car n'oublions pas que vendredi c'est le 30 juin !!!! fin de son mandat ...
Pour moi je crois qu'il serra toujours là, car jouer au c... comme il le fait toujours !!!!

juin 26, 2006 3:01 PM  
Anonymous Grand-mère said...

Puisque le torchinou (pas besoin de majuscules)a évidemment pour but premier de pourrir le week-end des Boillat, pourquoi diantre le lire ? Faites-en donc un joli petit feu, mettez un peu de bois par-dessus et grillez des saucisses ! les fumées seront toujours moins nauséabondes que les messages qui les auront alimentées. Et comme le feu est réputé purifier tout ce qu'il consume, cet hebdomadaire tirerait tout bénéfice de l'autodafé.

juin 26, 2006 3:05 PM  
Anonymous Anonyme said...

@anonyme de 11.05

Est-ce que vous connaissez l'expression :

Il n'y a pas de question stupide mais seulement des réponses idiotes !!!

juin 26, 2006 3:05 PM  
Anonymous Anonyme said...

Aux trols de 1:57

Vous n'arriverer jamais à nous décourrager. Ca ne sert a rien de remplir ce blog de vos interventions baveuses.

VIVE LA BOILLAT LIBRE

juin 26, 2006 3:40 PM  
Anonymous Anonyme said...

Anonymous de 3.40

Je suis un vrai boillat loin de mes pensées les idées de troll dégénéré.
Mais on fait quoi maintenant même Schrek du fond de son marais avec les pieds dans la boue se pose des questions.
Ou allons nous
cammarades resaisissons nous...
Point finale

juin 26, 2006 3:51 PM  
Anonymous Anonyme said...

Ah bon, vous vous réveillez, vous posez les bonnes questions : qu'en sera-t-il de l'après-AG, etc... ?...

Par contre, les trolls la jouent de plus en plus "finaud" : Schrek aurait changé d'avis (anonyme de 3.51, si vous n'êtes pas un troll, qu'est-ce que vous êtes)...

juin 26, 2006 4:12 PM  
Anonymous shreck said...

@ anonyme de 4:12

C'est qui que tu traite de troll...
Moi changer d'avis ça va pas non mais des fois...

Je trouve seulement que ce que je lis tous le jours il y a longtemps que je le dit.

Shreck vous salue du bord de son marais

juin 26, 2006 4:26 PM  
Anonymous shreck said...

@ tous

c'est S..H..R..E..C..K et pas S..C..H..........

juin 26, 2006 4:28 PM  
Blogger chtite fourmi said...

Ben dites donc c'est plein de trôlleries aujourd'hui mais pas trôlles du tout!

juin 26, 2006 4:40 PM  
Anonymous paddy said...

@anonyme de 2:17 PM
Oui, Andreas Rickenbacher s'est montré compréhensif de la situation, au sens qu'il avait l'air d'avoir bien compris comment la situation était perçue, ce que cela représente pour les "victimes" actuelles ET futures.
Ça ne semble pas être le cas pour d'autres, qui se sont retranchés illico derrière la séparation de l'économie et de la politique , le fatalisme, ou les vieux schémas ressassés.
C'est peut-être l'amorce de discussions entre membres de gouvernements canonaux (peut-être pas du tout, on est d'accord). Berne est un canton alémanique.
Et jusqu'à présent, la Suisse alémanique n'a pas franchement réagi... non? Et ça c'est pas une illusion d'optique. Il y a une différence entre "se montrer compréhensif mais c'est pas mes oignons" et comprendre une situation.
Un tout petit pas, même frileux, reste un pas.

juin 26, 2006 4:47 PM  
Anonymous Anonyme said...

http://www.rjb.ch/?cat=infos&news=38617


Pas de vote avant la semaine prochaine à la Boillat
26.06.2006 - 14:41

Les ouvriers de la Boillat ne se prononceront pas cette semaine sur les propositions de l'expert Jürg Müller. La délégation du personnel a décidé d'élaborer des contre-propositions qui seront soumises à l'expert indépendant ainsi qu'à la direction de Swissmetal. Le personnel ne se prononcera qu'après cette procédure, soit pas avant la semaine prochaine. Pour le représentant des ouvriers Nicolas Wuillemin, il ne s'agit pas de gagner du temps avant l'assemblée des actionnaires du groupe Swissmetal qui doit se tenir vendredi. Toujours selon lui, ce changement tactique n'est pas non plus une conséquence directe de l'assemblée du personnel de la semaine dernière qui s'est déroulée dans un climat particulièrement agité. Ce matin, des représentants du personnel ont par ailleurs remis une pétition munies de plus de 6 mille 400 signatures à la direction cantonale de l'économie publique à Berne. Le texte demande la mise en place de mesures au niveau fédéral pour éviter les délocalisations d'entreprises. La délégation a été reçue durant une vingtaine de minutes par le Conseiller d'Etat Andreas Rickenbacher. /fc

juin 26, 2006 4:52 PM  
Anonymous Anonyme said...

@shreck

Ce n'est pas vous que je traite de troll, mais l'anonyme de 3:51 (parce qu'il sous-entend que vous avez changé d'avis, mais je n'y crois rien du tout). C'est d'ailleurs sympa qu'on vous retrouve !

juin 26, 2006 5:20 PM  
Anonymous shreck said...

@ anonyme de 5:20

Rassurez vous je n'ai pas changé d'avis mais je suis fatigué que les traîne en long, certains disent oui mais bon heu...oui c'est cela....heuuu....il fallait que heu.... non y en a marre personne sait et personne ne saura pour finir, si il y a toujours les même con qui disent qu'ils ne sont pas content, c'est comme le reste ça devient de la routine, quoi encore eux pfffff....
Vous comprenez ce que je veut dire, alors c'est aussi un peu les autres qui doivent faire savoir qu'il faut y foutre une fois pour toute, bon vous allez me dire qu'on attend l'assemblée des actionnaires, mais après on trouver quoi comme excuse hein je vous le demande? Et cette assemblée des actionnaires peut être a double tranchant, je m'explique:
Martin dois trouver des fonts , on est d'accord, nous on se prononcera pas sur le rapport, eux il peuvent se dires "AHHHH le boillat ne se prononcent pas, c'est peut-être parce que trouvent que c'est peut-être pas si mal et qu'il doivent encore réfléchir" et là il accordent le pognon a ce gros con, où alors ça peut-être le contraire.. Beuh mais quoi qu'il en soit après il faudra bordel se sortir les pouces du cul.........

Shrek vous salue du bord de son marais

juin 26, 2006 6:04 PM  
Anonymous Anonyme said...

Dire que Wilmar va nous quitter la semaine prochaine, qui aurait pensé ça il y a six mois. Un employé aussi fidèle.

juin 26, 2006 6:12 PM  
Anonymous Anonyme said...

@shreck

Merci de votre message. C'est clair qu'ils font "tirer en long" en faisant régner la confusion et ça fatigue, ça use. Heureusement que l'AG n'est plus trop loin, ce sera quand même un tournant et vous aurez des personnes présentes pour vous soutenir. Courage...

juin 26, 2006 6:48 PM  
Anonymous Anonyme said...

@paddy

oui, compréhensif de la situation, le problème c'est qu'il y en a d'autres qui se sont montrés "compréhensifs" au début (Unia,..) et qui vous ont lâchés après, quand ils arrivent à un point où ils ne peuvent, refrain bien connu, plus rien faire...
Je n'y mettrais donc pas trop d'espoir...

juin 26, 2006 6:57 PM  
Anonymous Anonyme said...

Dans tout cela martinou aura fait économiser le salaire de plus de 300 salariés durant cette deuxième grève et unia aura vidé son tiroir caisse. Le résultat de tout ce grand bouleversement pour nous les boillats, c'est que malgré les deux grèves, le vainqueur est toujours celui qui nous endooooooooooooor depuis 2003. Non de bleu c'est irritant de voir comment beaucoup d'entre nous baisse les bras, parce qui si parce que sa, solidaire nous étions ! Oui car je vois que bon nombre on oublié nos potes licenciés, et cela me glasse, je ne sais plus trop quoi penser ni trop quoi faire.
Je suis debout et je resterai debout!!

juin 26, 2006 7:19 PM  
Anonymous Anonyme said...

@anonymous 1:57

C'est quoi ce truc avec Karl et Fred ?
Préciser svp

juin 26, 2006 7:24 PM  
Anonymous Anonyme said...

Karl se bat pour la cause Boillat

Fred se bat pour faire mieux connaitre espace noir et foutre la merde ou il peut, d'ou il sort d'ou il vient pourquoi s'attache t il tant a cette cause pour faire une thése qui peut lui servire de tremplin dans son futur

juin 26, 2006 7:30 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 7:24pm

Euh, à ma connaissance, rien de spécial...


@Tous

Allez, moment détente avec le match. A tout de suite ;-)

juin 26, 2006 7:31 PM  
Anonymous Anonyme said...

Attention au TROLL

juin 26, 2006 7:32 PM  
Anonymous Anonyme said...

a plusieurs reprise il a dit qu'il voulait laisser l'uzine 3 aux boillat pourquoi ne le fait il pas

juin 26, 2006 7:33 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ ane aux hymnes 7:30 PM
si tu as des comptes à régler avec qui que ce soit, fais le, mais pas sur le blog, car le blog de Karl est un outil pour faire avancer notre cause celle des boillats !!
Va déverser ton fiel ailleurs weg weg
Merci.

juin 26, 2006 7:34 PM  
Anonymous Anonyme said...

les troll disent parfois des véritée difficile a encaisser car nous sommes large d'ésprit

juin 26, 2006 7:36 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Anonyme de 7h30

ça sent le troll.

Oublions les, si ça les amuse.

Ces soir c'est la fête avec le foot

Bonne chance à nous !

juin 26, 2006 7:44 PM  
Anonymous loi des séries said...

après le licenciement de mon mari par Martinou, c'est à mon tour d'être licenciée pour restructuration (je travaille dans une autre boîte)

quelle année !

j'avais juste besoin de le dire

LA BOILLAT VIVRA

juin 26, 2006 8:21 PM  
Anonymous paddy said...

A ceux qui sont mypoes.
Arrêtez de tirer sur tout ce qui bouge. C'est le coeur de cible qu'on doit viser

juin 26, 2006 8:22 PM  
Anonymous Fred said...

@ anonymes de tout poils

bla bla bla, si vous êtes candidats pour assurer les rubriques de site de l'uZine3, venez vous présenter dans le collectif, nous sommes impatients de vous accueillir, là ça fait depuis début mars que j'en fais à peu près un par jour, alors intéressés???....

Exact que je voulais partir, mais je reste, et pour longtemps, et seulement pour toi cher Troll, hihihi...
Non plus sérieusement je désire toujours partir, mais bon, on est pas assez ici, manque de personnes pour assurer les tournus et les permanences, et demande des autres pour que je reste, et plein de nouveaux projets à développer, alors voilà, je reste, hé hé hé pour longtemps je pense...

Pour Espace Noir, trop rigolo ça, sans commentaires, mais au moins on voit que les Trolls sont mal renseignés, donc pas si nuisibles que ça....

Pour ce qui est de mes relations avec Karl, elles vont très bien merci, à moins que je n'ai loupé quelque chose...

Salut les Trolls, et bientôt de nouveaus articles sur le site de l'uZine3, cool ça hein les gars?

A tous les autres, meilleures salutations.

Fred

juin 26, 2006 9:04 PM  
Blogger larissa said...

@ Fred

Je m'étais jurée de pas intervenir, mais ça m'énerve au plus haut point ce genre de connerie,laisser l'uzine3 aux boillat ben pourquoi pas mais pas a tous, et comme tu le dit si bien tu a tjrs demandé pour que les boillat vienne pour le collectif ben jusqu'à maintenant j'en vois pas beaucoup.
Certain préfère dégueuler dans le dos que venir dire ce qu'il pense vraiment en face, et ça bordel ça dure depuis toujours, soyez un peu moins trouillard et venez l'ouvrir a la 3, et ces anonymes, ce sont ces personnes qui nous salue avec un grand sourire quand on les croise et nous écrase sur le blog.
J'ai peu être plus trop mon mot a dire vue que mon mari qu'on a aussi bien critiquer a retrouver un nouvel emploi,mais je suis et serai toujours la pas pour tous loin de là mais pour les gens que j'aime,pour ma famille, pour mes amis.
Maintenant libre cours a vous pour bien me verser vos saloperies sur le dos j'm'en fou.......

on ne peut pas aimer tout le monde

juin 26, 2006 9:26 PM  
Anonymous Anonyme said...

En lisant les messages de samedi sur le blog, on ne peut que constater que vous avez un peu le moral dans les talons. Quoi de plus normal.

Soyez cependant certains que tout ce que vous avez fait ne l'a pas été en vain.

Votre combat, le soutien d'Unia pendant un certain temps, votre constante résistance, le soutien de Philippe Oudot dans le JJ et bien sûr Karl et son blog, tous ces éléments ont permis d'empêcher MH de boucler l'usine 1 de la Boillat comme il l'avait prévu.

Bien sûr, MH a roulé tout le monde dans la farine, mais durant toutes ces dernières semaines, il s'est rendu compte que les assurances données par ses lieutenants concernant le transfert de technologies de Reconvilier à Dornach ou à Lüdenscheid étaient des belles paroles, mais que celles-ci ne correspondaient pas à la réalité et qu'il lui fallait encore compter 3 à 5 ans pour que la nouvelle usine et nouvelle presse à Dornach soient opérationnelles et pour que Lüdenscheid se rapproche quelque peu de la qualité des produits de Reconvilier.

Par votre combat et votre résistance, vous avez, malgré bien des déboires et des souffrances et aussi invraisemblable que cela puisse paraître, vous avez donc, soyez en certains, gagnés la première manche.

Vendredi aura lieu l'assemblée générale de Swissmetal.
Selon toute probabilité, il y aura le 30 % des actionnaires qui seront présents et 25 % des actionnaires seront derrière le Conseil d'administration de Swissmetal.

Il sera cependant intéressant de voir ce que MH répondra aux questions de certains actionnaires concernant la rentabilité de Swissmetal et surtout ce qu'il dira de sa stratégie.

Un sursis semble donc être accordé à La Boillat avant son démantèlement. Une chance à saisir pour mettre ce délai à profit pour sauver La Boillat!

juin 26, 2006 9:34 PM  
Blogger Karl said...

Je me suis permis de supprimer les messages anonymes de 10:03pm et 12:09am. Motif: ils sont insultants.

LE débat, et même les critiques virulentes, sont autorisés, mais attention tout de même à s'en tenir à un langage à peu près correct.

Merci pour votre compréhension!

juin 27, 2006 2:32 AM  
Blogger Karl said...

Eh oui, de nouveau pas d'"édito"... Je m'en excuse, mais le temps me manque un peu, et le repos aussi. Donc, demain, promis, Karl sera de retour, en pleine forme!

Merci pour votre compréhension!

juin 27, 2006 4:52 AM  
Anonymous Fred said...

Pour info

Swissmetal met fin à la médiation, entendu ce matin sur RJB. A confirmer mais je pense que la source est bonne.

juin 27, 2006 7:27 AM  
Anonymous Anonyme said...

Coup de théâtre dans le conflit de la Boillat

27.06.2006 - 07:20

Swissmetal met fin à la médiation. La firme soleuroise veut se consacrer pleinement à la reconstruction du site et, si possible, y créer de nouveau postes. Dans un communiqué diffusé aujourd'hui, Swissmetal remercie le médiateur Rolf Bloch et son expert Jürg Müller pour «l'important travail réalisé». Le groupe déplore toutefois qu'il soit fait de plus en plus «mauvais usage» de la médiation par d'anciens collaborateurs qui ne sont plus les représentants des employés de l'usine. /fc

juin 27, 2006 7:42 AM  
Anonymous gplb said...

Cette information ne change certainement rien du tout ! c'était de la poudre aux yeux juste de quoi montrer qu'une équipe avait été mise en place suite à de nombreuses demandes d'interventions des Boillats .
Votre combat vous appartient et vous êtes a n'en pas douter les seuls à pouvoir vous défendre de manière correct !!sans receevoir des coups dans le dos .Courage les BOILLATS la victoire sera au bout du tunel
Amicalement à vous toutes et tous

juin 27, 2006 7:54 AM  
Anonymous jusqu'au bout(h)iste said...

Bonjour Mooosieur le Chef de Gare !

Alors, vu vos énormes compétences, qu'est-ce que vous proposez ?

Mettre tout les jusqu'au bout(h)iste au culot en guise de punition ?

On veux aller loin avec un couillon pareil !

juin 27, 2006 7:56 AM  
Anonymous gplb said...

07:58 Swissmetal met un terme à la médiation chez Boillat (dév.)
Nom Dernier Variation
UMS METALL I 16.35 - (-%)

Reconvilier BE (AWP/ats) - Swissmetal met fin à la médiation dans le conflit qui sévit à l'usine Swissmetal à Reconvilier (BE). La direction affirme toutefois vouloir mettre en oeuvre les propositions de l'expert et rester en dialogue avec les partenaires sociaux.

"Prolonger la médiation ne ferait que renforcer l'incertitude qui règne à l'usine de Reconvilier et diluer la responsabilité de la direction de l'entreprise", a expliqué le groupe métallurgique soleurois mardi dans un communiqué.

La direction se dit prête à se consacrer pleinement à la reconstruction du site avec les employés restants, voire à créer des postes. Mais elle estime que d'anciens collaborateurs font mauvais usage de la médiation.

En particulier, Swissmetal ne considère plus comme un interlocuteur légitime la délégation menée par le porte-parole des ouvriers Nicolas Wuillemin. Elle l'accuse de torpiller l'entreprise en refusant les recommandations formulées par l'expert indépendant.

La délégation a empêché le personnel d'approuver ces propositions le 15 juin, paralysant ainsi la procédure, selon la direction. Or, celle-ci a mené des entretiens individuels et en groupe la semaine dernière, et observé que nombre de collaborateurs actifs ne se sentaient plus représentés par cette délégation.

"Le moment est venu pour Swissmetal d'oser un nouveau départ avec les collaborateurs restants", argumente l'entreprise. Elle souligne que le plan de l'expert a été approuvée par le syndicat et invite ce dernier, ainsi que l'association de la branche Swissmem, à suivre l'évolution de la situation et observer les progrès réalisés à Reconvilier à travers un dialogue régulier.

La direction remercie l'expert Jürg Müller et le médiateur Rolf Bloch pour le travail réalisé, et espère que ce dernier accueillera favorablement cette décision, sensée permettre de reconstruire un dialogue confiant et direct entre la firme et ses collaborateurs.

Au passage, Swissmetal reste consciente que les répercussions du conflit à long terme, "et surtout les conséquences émotionnelles, resteront encore longtemps perceptibles et exigeront une attention toute particulière".

ats/rp

juin 27, 2006 8:07 AM  
Anonymous expatrié said...

la firme SOLEUROISE ?

juin 27, 2006 8:10 AM  
Anonymous expatrié said...

la grève était suspendue pour cause de médiation, non? Si la médiation est balayée d'un revers de la main (tiens?), on retourne à la case départ, non?

juin 27, 2006 8:11 AM  
Anonymous Anonyme said...

Tiens, un Suisse nommé dans le CA... bizarre, il est directeur d'investissement (je me trompe?) de Laxney!!! ...né en 1972... il possède une longue expérience.. mouarf

juin 27, 2006 8:18 AM  
Anonymous gplb said...

@expatrie
la firme SOLEUROISE ?
Remarque pertinente l'ami ..tu ne penses pas que les démarches concernant le déplacement du for juridiques sont en route ?? si elles ne sont pas déjà finies !!!
Amicalement

juin 27, 2006 8:20 AM  
Anonymous jb said...

Tous ça dénote une manoeuvre mûrement réfléchie ... L'annonce de la fin du processus de médiation veut pousser les Boillat à la faute, ce n'est qu'une tactique, donc restez vigilants.

Swissmetal joue aux échecs et veux jouer 2 coups d'avance. En sachant que le 3ème coup, c'est l'AG du 30 juin.

@Expatrié : oui, le siège social sera déplacé à Soleure, c'est du moins une proposition à l'AG sauf erreur.

juin 27, 2006 8:22 AM  
Anonymous Anonyme said...

ils essayent d'avoir une tête de vainqueur pour vendredi.. ce n'est pas la 1ère provocation... et pas la dernière...

juin 27, 2006 8:25 AM  
Anonymous Anonyme said...

Ben moi je comprends pas... la médiation est balayée et là je vois plus vraiment ce que vous attendez encore pour vous remettre en grève...

juin 27, 2006 8:50 AM  
Anonymous jb said...

@8:50 au sujet de la grêve :

... c'est justement ce que cherche Swissmetal, je pense. Ils poussent à la faute.

juin 27, 2006 8:51 AM  
Anonymous Anonyme said...

OK super mais alors vous attendez quoi finalement ??

juin 27, 2006 8:54 AM  
Anonymous shreck said...

@ jb et anonyme

Je vous disait quoi hier.....
Mais je n'ai pas pensé que SM mettrait fin a la médiation..

Alors maintenant, on fait quoi...
heuuu...ben....heu......je sais pas ..heuuuu

Le canton la eut dans le c.... Bloch et l'expert aussi, mais je refuse de baisser mon froc et vous?

shreck vous salue du bord de son marais

juin 27, 2006 9:08 AM  
Anonymous gplb said...

@anonyme 8h54

Est-ce réellement la bonne solution ! ne serait-ce pas faire le jeu de Martinou ? il est vrai que c'est vraiment tentant ...mais je ne suis pas convaincu du résultat .Mais c'est aux Boillats de prendrent la déçision
Bonne chance les BOILLATS

juin 27, 2006 9:10 AM  
Anonymous Anonyme said...

Vous ne pouvez pas continuer à attendre et attendre encore. Maintenant c'est l'attente de l'AG et après ? SM met la commission dirigée par Nico sur la touche et que va-t-il se passer maintenant ?

juin 27, 2006 9:12 AM  
Anonymous Anonyme said...

Est-ce que les employés (restants)peuvent voter (à bulletin secret) pour contredire les dires de la direction où, selon elle, les employés ne reconnaissent plus leur représentants?

juin 27, 2006 9:17 AM  
Blogger un voisin said...

Et vous avez vu qui est annoncé pour entrer au Conseil d'administration : Roger Bühler, patron de Laxey ... on en a déjà entendu parlé dans l'affaire Saurer. Avec lui, c'est le profit à court terme pour la actionnaires.
Voilà ce qu'il disait de Swissmetal il y a quelques temps :
«Swissmetal est une société sous-évaluée, le concept industriel de son management fait sens, résume Roger Bühler, de Laxey Partners. Le secteur métallurgique est appelé à se consolider, et les mesures que la direction applique au groupe depuis deux ans auraient dû intervenir bien plus tôt.»

La grève? «C'est une spirale qui n'aide personne», ajoute-t-il, mais Laxey Partners n'a nullement l'intention de s'en mêler, ni de la stratégie du groupe d'ailleurs, «qui relève de la direction et du conseil d'administration». Quoi qu'il en soit, l'argent placé dans Swissmetal ne représente qu'«un investissement mineur».

juin 27, 2006 9:20 AM  
Anonymous oignon rouge said...

Est-ce que MH a le droit de cesser la médiation de façon unilatérale ?

l'autre partie ne doit-elle pas être consultée auparavant ?
de plus il semble que Rolf Bloch et l'expert l'apprennent aussi par les médias ?!

et puis la médiation a été demandée par Joseph Deiss, donc par un membre du gouvernement qui avait été interpelé. Y aura-t-il une réaction ?

Ce coup est vraiment d'une arrogance incroyable.

juin 27, 2006 9:22 AM  
Anonymous Grand-mère said...

Et voilà! Les requins allemands continuent de poursuivre leur but premier: FERMER LA BOILLAT ET EN FAIRE PORTER LA RESPONSABILITE AUX OUVRIERS. Ne nous y trompons pas, toutes leurs paroles mielleuses et leurs propositions pour soi-disant faire tourner la Boillat ne visent qu'un seul but: semer la zizanie, monter les gens les uns contre les autres, en un mot vulgaire mais parlant: foutre la merde, pour pouvoir ensuite tirer leur épingle du jeu et dire, à l'AG: voyez comme nous avons été patients et constructifs, mais ces gens ne veulent rien savoir, on ne peut rien faire avec eux. Vous verrez en Allemagne comme ça ira bien: avec un chômage qui dépasse les 15 %, on aura tous les moutons qu'on veut et pas d'histoires. On pourra faire notre fric bien tranquillement. Et si ça ne va pas, aucun problème: l'Asie et ses millions de gens qui travaillent pour presque rien, voilà l'avenir!
Et je le redis, mettez-vous bien ça dans la tête: la fermeture de la Boillat était décidée depuis trois ans au moins. Si vous, les Boillats qui avez du coeur au ventre n'aviez rien fait, vous ne seriez déjà plus là. Tout se serait passé en catimini comme, par exemple, pour la fabrique LU en France. Et je m'adresse à vous, malheureux qui êtes ébranlés par les discours des requins, roulés dans la farine par l'habileté diabolique de ces gens pour lesquels seul compte le fric, NE MARCHEZ PAS DANS LEURS COMBINES. DIVISER POUR MIEUX REGNER, voilà leur credo. Mais ne vous y trompez pas, quand ils auront eu ce qu'ils voulaient, il vous laisseront tomber sans état d'âme aucun. Alors, puisque de toute façon la suppression de vos emplois est programmée, gardez au moins ce qu'il y a de plus précieux: LA SOLIDARITE entre vous. C'est une force énorme et les requins le savent bien qui mettent toutes leurs forces à la briser et à vous déconsidérer. NE LES LAISSEZ PAS FAIRE!

juin 27, 2006 9:29 AM  
Anonymous shreck said...

@ oignon rouge

Il y a longtemps que MH fait ce qu'il veut et qu'il nous prend tous pour des billes, pour ne dire autre chose, l'accord de 2004 et un bon exemple non?
Et même si il n'en a pas le droit LUI il le prend, il fait LUI un rapport de force avec nous, et nous?
Heuuu...ben ....heuuuuu je sais pas........................

shreck te salue du bord de son marais

juin 27, 2006 9:29 AM  
Anonymous Anonyme said...

Ouais ben le membre du gouvernement en question il a décidé de se barrer dans une petite retraite dorée sur le dos du contribuable alors vous voyez ce qu'il en a encore à foutre de La Boillat. Et quant à sa remplaçante, une fois qu'elle aura fini de montrer sa jolie frimousse dans les médias elle pourra enfin songer à se mettre au boulot mais La Boillat ne fait sûrement pas partie de ces préoccupations.

juin 27, 2006 9:29 AM  
Anonymous shreck said...

[ats] - "Prolonger la médiation ne ferait que renforcer l'incertitude qui règne à l'usine de Reconvilier et diluer la responsabilité de la direction de l'entreprise", a expliqué le groupe métallurgique soleurois dans un communiqué.

La direction se dit prête à se consacrer pleinement à la reconstruction du site avec les employés restants, voire à créer des postes. Mais elle estime que d'anciens collaborateurs font mauvais usage de la médiation.

En particulier, Swissmetal ne considère plus comme un interlocuteur légitime la délégation menée par le porte-parole des ouvriers Nicolas Wuillemin. Elle l'accuse de torpiller l'entreprise en refusant les recommandations formulées par l'expert indépendant.

La délégation a empêché le personnel d'approuver ces propositions le 15 juin, paralysant ainsi la procédure, selon la direction. Or, celle-ci a mené des entretiens individuels et en groupe la semaine dernière, et observé que nombre de collaborateurs actifs ne se sentaient plus représentés par cette délégation.

"Le moment est venu pour Swissmetal d'oser un nouveau départ avec les collaborateurs restants", argumente l'entreprise. Elle souligne que le plan de l'expert a été approuvée par le syndicat et invite ce dernier, ainsi que l'association de la branche Swissmem, à suivre l'évolution de la situation et observer les progrès réalisés à Reconvilier à travers un dialogue régulier.

La direction remercie l'expert Jürg Müller et le médiateur Rolf Bloch pour le travail réalisé, et espère que ce dernier accueillera favorablement cette décision, sensée permettre de reconstruire un dialogue confiant et direct entre la firme et ses collaborateurs.

Par ailleurs, le syndicat Unia a dénoncé la rupture de la médiation annoncée par le groupe Swissmetal. "La direction se prive d'une structure qui aurait permis de débloquer la situation", a expliqué Fabienne Blanc-Kühn, membre du comité directeur d'Unia.

"Swissmetal aurait pu régler le problème de la composition de la délégation du personnel autrement que par une rupture", a affirmé Mme Blanc-Kühn. Unia entend poursuivre ses efforts afin de conserver le maximum d'emplois sur le site de Reconvilier.

Vous avez lu? il n'y a pas qq chose qui vous choc?
Quand je vous disait que c'était a double tranchant!!!!

shreck vous salue du bord de son marais

juin 27, 2006 9:46 AM  
Blogger un voisin said...

L'interview de Rolf Bloch (cliquer sur l'encadré "sur ce sujet").

Le temps du politiquement correct pour permettre la poursuite de la médiation est passé. M. Bloch, M. Müller il est temps maintenant de dire les choses telles qu'elles sont ! ... et de publier le rapport.

juin 27, 2006 9:46 AM  
Anonymous Anonyme said...

Shreck a raison... fini de faire joujou... Ou c'est la résignation ou c'est l'attaque... il n'y a plus d'autres alternatives maintenant !

juin 27, 2006 9:48 AM  
Anonymous oignon rouge said...

@ shreck @ un anonyme de 9 : 29

je sais bien que vous avez raison tous les deux, hélas hélas

je sais bien que MH prend tous les droits, cet homme est une pourriture et tant pis si Karl supprime ce post

courage à vous tous devant cette nouvelle baffe.

je te salue aussi, shreck

juin 27, 2006 9:48 AM  
Anonymous expatrié said...

@aux soleurois
Je sais que c'est une intention, mais tant que ce n'est pas voté ce n'est pas fait, non?
En fait, ça démontre le niveau de décision accordé à l'AG. Tout est joué d'avance... on le savait, mais c'est un de ces petits signes qui démontrent une fois de plus que le buffle fonce en se foutant du reste du monde.

@unianiania
... alors? réaction? la belle médiation foutue à la poubelle par votre sympathique allié?
BKassine n'a pas un joli communiqué de presse pour expliquer que c'est très bien et dans l'intérêt de tout le monde?

juin 27, 2006 9:50 AM  
Anonymous shreck said...

Putain ce que ça fait d'avoir raison.........

juin 27, 2006 9:58 AM  
Anonymous Anonyme said...

action!

juin 27, 2006 10:01 AM  
Anonymous Anonyme said...

Swissmetal a acquis le distributeur américain Avins Industrial Products pour un prix non divulgué. Cette société, partenaire de longue date du groupe soleurois, réalise un chiffre d'affaires annuel de quelque 34 millions de francs.

Cet achat est basé sur la stratégie de l'entreprise consistant, à terme, à contrôler elle-même sa distribution sur ses sept marchés stratégiques, a indiqué Swissmetal. Ces marchés sont les USA, l'Allemagne, la Suisse, l'Italie, la France, l'Inde et la Chine, qui représentent plus de 90% du CA de l'entreprise.

Par ailleurs, le groupe basé à Dornach (SO) va proposer à l'assemblée générale de vendredi deux conseillers d'administration supplémentaires: l'Américain Ralph Glassberg, directeur d'Avins, et le Suisse Roger Bühler, chef des investissements de la société d'investissements britannique Laxey Partners.

juin 27, 2006 10:02 AM  
Anonymous Anonyme said...

Avec quoi allons-nous nous battre ?

Avec la dignité ? Au c... la dignité, face à des gens malhonnêtes qui profitent de toutes les failles de notre système, avec la dignité on ne peut les contrecarrer.

MAITENANT (ou jamais) IL NOUS FAUT BÂTIR NOTRE PROPRE STRATEGIE ET CONTRER MH PAR UNE ARME BIEN RÔDEE PAR NOS VOISINS FRANCAIS, LA DESOBEISSANCE CIVILE, PAR L'OCCUPATION DES SITES ET LA PROTECTION DE NOTRE PATRIMOINE INDUSTRIEL.

Quitte pour cela à enfreindre la loi.

juin 27, 2006 10:18 AM  
Anonymous Anonyme said...

Avec quoi allons-nous nous battre ?

Avec la dignité ? Au c... la dignité, face à des gens malhonnêtes qui profitent de toutes les failles de notre système, avec la dignité on ne peut les contrecarrer.

MAITENANT (ou jamais) IL NOUS FAUT BÂTIR NOTRE PROPRE STRATEGIE ET CONTRER MH PAR UNE ARME BIEN RÔDEE PAR NOS VOISINS FRANCAIS, LA DESOBEISSANCE CIVILE, PAR L'OCCUPATION DES SITES ET LA PROTECTION DE NOTRE PATRIMOINE INDUSTRIEL.

Quitte pour cela à enfreindre la loi.

juin 27, 2006 10:18 AM  
Anonymous paddy said...

Non mais ça va pas la tête?

Fin de la médiation? Ah?
A mon avis pas du tout.

Plusieurs réflexions...

A quoi sert une médiation?
A réunir deux parties pour discuter

De quoi est-elle composée?
- d'un médiateur (Rolf Bloch et on équipe)
- d'un parti A (Les employés Boillat + UNIA)
- d'un parti B (la direction de Swissmetal)

Qui peut mettre fin à la médiation?
Très clairement le médiateur car les partis A et B sont invités à la médiation.

Dans le cas qui nous occupe, la presse a-t-elle été bernée?
Il s'agit d0une question de vocabulaire!

Swissmetal n'a pas mis fin à la médiation.
Swissmetal a refusé les propositions de l'expert en se retirant de la médiation.
les commissions n'ont pas refusé la médiation, elles ont demandé un temps de réflexion, et pour ce faire elles étaient dans l'impossibilité d'accepter lesdites propositions.

Si ce qui pécède est faux j'aimerais savoir pourquoi...

juin 27, 2006 10:25 AM  
Anonymous gplb said...

@paddy

- d'un parti A (Les employés Boillat + UNIA)


tu trouves vraiment que unia et les boillats c'est la même équipe ??désolé paddy mais là je suis pas d'accord avec toi celui qui donne un coup de poignard dans le dos ne fait plus partie de l'équipe l'équipe c'est

A unia et Martinou

Amicalement

juin 27, 2006 10:31 AM  
Anonymous nemo said...

@Voisin 9:46 et tous, bonjour!

L'interview de Rolf Bloch devrait être en ligne bientôt, le TSR va corriger un problème technique qui le rend inaccessible pour l'instant.

Merci à Oignon rouge 26 juin 08:46 AM, vous avez dit à Karl ce que je ressentais aussi: mot pour mot;-)

Merci à Anonyme 26 juin 09:34 PM, votre texte est un GRAND encouragement.

LA BOILLAT LIBRE VIVRA!

juin 27, 2006 10:34 AM  
Blogger Jon-Gorka said...

@ Paddy
Je crois que ce qui précède est faux ... je m'explique: SM (tout comme UNIA et les Boillat) ne sont pas obligés de continuer une médiation. Le médiateur est là si les partie le veulent. SM ne le veut plus? Bah voilà, c'est fini! Je crois qu'il faut ârréter de lire les textes de loi et s'y cacher derrière. Si une des parties arrête la médiation, tu pense pouvoir ligoter Hellweg à la table?
Or, la question est de savoir si la situation va changer. A mon avis, oui. La commission étudie une contreproposition, elle va l'envoier à Muller ou à RagusaMan ... et ils vont recevoir une mot de remerciement qui dira plus ou moins ça: "merci, nous avons bien reçu votre proposition, malheureusement la "médiation" étant terminée, nous ne voions pas ce que nous allons faire de celà". Entre temps, FBK aura envoyé un communiqué de presse en accusant SM d'avoir quitter les négociaiton et l'Allemagne aura gagné les championnats du mond de foot ... et la Boillat?
Ils faudra se la réprendre pièce par pièce ...

juin 27, 2006 10:38 AM  
Anonymous neme said...

@paddy 10:25

Absolument juste!!!! Merci!

juin 27, 2006 10:38 AM  
Anonymous shreck said...

@ paddy

Je suis du même avis que gplb(ah cette âme 68tard:)
Quand je dit qu'il fait ce qu'il veut, c'est qu'il fait ce qu'il veut....

juin 27, 2006 10:40 AM  
Anonymous paddy said...

@gplb

J'ai mis les équipes de départ. On se fout un peu de savoir s'il y a eu des transferts de joueurs ou non.
Mon propos était plutôt de dire que les partis en conflit ne peuvent pas y mettre fin sans perdre par forfait. Le fait est que Swissmetal a jeté l'éponge.
J'attends la réaction de l'arbitre!!!

Monsieur Bloch, on vous écoute! Attentivement.

Madame Leuthardt, on attend impatiemment que vous jugiez de la situation en fonciton des conclusions de Monsieur Bloch!

juin 27, 2006 10:46 AM  
Anonymous gplb said...

@neme
Tu arrives à tuer un éléphant avec une fronde et un petit caillou ??
et tu crois que c'est avec des équipes comme celles décrites que tu vas stopper Martinou !!!
mais vous rêver

juin 27, 2006 10:47 AM  
Anonymous paddy said...

@jon-gorka
@gplb
@shreck

Sur le fond, je ne suis pas d'accord.

Sur les conséquences et les prévisions de jon-gorka, je suis aussi persuadé que vous.

juin 27, 2006 10:49 AM  
Anonymous Anonyme said...

Madame Leuthardt ne fera rien pour vous !!! Elle a été uniquement nommée en temps que représentante féminine supplémentaire au Conseil Fédéral mais elle ne fera elle non plus rien de bien pour notre pays !

juin 27, 2006 10:50 AM  
Anonymous gplb said...

@paddy

Mais pendant le championnat tu dois annoncer les transferts non !!! mais je comprends ce que tu veux dire Paddy :-)) mais je crois pas pour 1 centime à toutes ces personnes désolé
Amicalement

juin 27, 2006 10:51 AM  
Anonymous gplb said...

@paddy
tu as le droit de pas être d'accord!!
Je ne suis pas d'acord avec ce que tu dis mais je me battrai au prix de ma vie pour que tu puisses le dire ''

Mais sur le fond personnellement je constate une chose c'est que toutes ces discussions n'aboutisent à rien du tout !!ou alors j'ai rien compris !!!

juin 27, 2006 10:54 AM  
Anonymous paddy said...

@gplb
Ce uqi me gonfle le plus c'est qu ela presse ne se soit pas posé plus de question et balance un communiqué aussi dévastateru sans même le commencement d'une analyse. La manie du scoop empêche la réflexion? Y va pas faire beau...

juin 27, 2006 10:55 AM  
Anonymous shreck said...

@ tous

Non mais on crois rêver....

Arretez une fois de penser que vous pouvez compter sur Pierre Paul ou Jacques...C'est a nous de prendre le choses en mains!!!

Je ne trouve pas mes mots tellement ça m'énèrve.......

shreck vous salue du bord de son marais

juin 27, 2006 10:55 AM  
Anonymous Anonyme said...

Quand arrêterai vous de compter sur des politicards, médiateur, expert, syndicat ? Réveillez-vous et cessez enfin d'être naifs.

juin 27, 2006 10:56 AM  
Anonymous gplb said...

@sherck

Je suis d'accord avec toi à 100%
je crois lire des romands de la bibliothèque rose parfois !!il serait temps de changer .....

juin 27, 2006 10:58 AM  
Anonymous Anonyme said...

@anonyme 10:18

Tout à fait d'accord avec vous. La désobéissance civile est pour moi la seule façon pour les Boillat de s'en sortir face à SM. Il ne sort rien des contacts avec MH : médiation, pourparlers, ça n'est que du temps perdu et on use les gens (aussi une forme de mobbing).

Cependant, la dernière baffe de MH (annonce de fin de médiation, alors qu'apparemment ça ne semble pas possible qu'il puisse décider seul de cela, mais lui c'est le contraire des politiques, il peut TOUT faire), cette dernière baffe ne doit pas nous décourager de venir nombreux et déterminés à l'AG (vendredi, ça n'est pas si loin). Ne baissons pas les bras, ça n'est pas la première gifle que l'on reçoit !

La lutte pour la Boillat libérée du joug Swissmetal continue !!

juin 27, 2006 10:59 AM  
Anonymous bloggeur fou said...

Bonjour àtous,

quelques mots de papy Ragusa peuvent être entendu sur la RSR, journal du matin.

C'est mou comme ses chocolats, sans les noisettes et ça pue la résignation.

Désolée pour ce qui se passe chez vous, mais pas aujourd'hui seulement, depuis très longtemps déjà.

Bien en pensées avec tous ceux qui ont mal.

Que Dieu vous garde

juin 27, 2006 10:59 AM  
Blogger un voisin said...

@ paddy et gplb
Dans un match de foot, il y a un arbitre qui a des pouvoirs et qui décide souvrainement. Dans une médiation, il y a une sorte de "facilitateur" de la communication et qui n'a pas de pouvoir.
Effectivement, il serait opportun que Bloch prenne acte du retrait prématuré de la médiation de Swissmetal et décrète l'échec de la médiation. Libéré du soucis d'appaisement, il serait souhaitable que l'expert prenne part à l'AG pour rendre compte aux actionnaires de ces constatations et de la responsabilité de la direction de Swissmetal. Je pense qu'il appartient maintement à l'expert de prendre position.

juin 27, 2006 11:00 AM  
Anonymous gplb said...

@voisin

Mais finalement ont s'en fou de tous ces palabres cela n'avance pas le chmilblick.....et cela fait des mois que cela dure non mais de qui se moque t'on!!!!!!!!

juin 27, 2006 11:03 AM  
Blogger Jon-Gorka said...

@gplb qui ecrit "je constate une chose c'est que toutes ces discussions n'aboutisent à rien du tout"
Je ne suis pas d'accord, la médiation a été très utile ... à Ambrosetti e Hellweg. Elle a pris un mouvement de grève, l'a stoppé, l'a fait trainer pour des mois, et là, vu qu'il en ont plus besoin (tout les décisions en vue de l'AG du 30 ont déjà été prises, donc ...) il arrêtent tout! Bien joué!

Sinon, d'accord avec Shrek: avant c'était UNIA, après FBK, puis ça été le tour de Torti et P. Kolher. Après Rennwald et même Deiss à un moment donné. Et maintenant, on s'adrsse à Leuthard et Bloch? Faut quand-même pas exagérer, non?

juin 27, 2006 11:05 AM  
Anonymous paddy said...

@gplb

Je n'ai pas d'illusion politique...


Je suis juste un couillon qui fait marcher sa glande solidaire pour pas qu'elle s'atrophie.
Je ne suis pas un Boillat et c'est la raison pour laquelle je me refuse à dire ce qu'il y a à faire ou à ne pas faire.
C'est les Boillat qui doivent tirer le train. Pas les wagons.

juin 27, 2006 11:05 AM  
Blogger un voisin said...

@ gplb
Je crois sincèrement que tu as raison. Je suis probablement un peu trop naïf en pensant que l'expert aura la liberté et le courage de dire publiquement ses constatations. Non pas pour changer les choses, mais je crois importantes que la vérité soit dite.

juin 27, 2006 11:07 AM  
Anonymous gplb said...

¨@jon jorga

oui d'accord tu as raison j'entendais à rien du tout pour les BOILLATS!!
@paddy
Oui c'est la loco qui tire le train je savais :-)) mais les wagons (nous) doivent rester sur les rails (solidaires)
Amicalement à vous

juin 27, 2006 11:08 AM  
Anonymous Enragé said...

Au cas où si le plan de "l'expert" est mis en application, qui nous dit que l'encadrement qui contrôle la mise en oeuvre de celui-ci ne sera pas balancé comme a été balancé la médiation, le protocole de 2004 etc... ???

J'entends déjà les explications larmoyantes d'UNIA, le ch'peux rien faire des politiques et la langue de bois de papy ragusa.

J'en rage !

juin 27, 2006 11:10 AM  
Anonymous Screugneugneu said...

Ouais alors là c'est l'heure de vérité, SM veut boucler l'affaire avant l'AG, histoire de dire aux actionnaires "la médiation s'est terminée avec succès, circulez y a rien à voir!"

Et le 3 juillet au matin vous l'aurez profond, croyez-moi! Ca sera "garde-à-vous" devant le "finishing master", priez pour Hellweg le Saint-Père et sa stratégie biblique.

Quant à espérer quelque chose de Bloch, Leuthard ou autre pff... Autant croire en la "stratégie"!

Donc bon perso je trouve que s'il y a bien un moment où vous devriez repartir en grève (si vous le pouvez, c'est aussi un problème) c'est MAINTENANT! Car l'assemblée c'est le 30 et l'effet de la grève sera plus que jamais maximal! Difficile de dire "Doormez je le veux" aux actionnaires quand la seule usine rentable repart en grève!!! Après le 30? Trop tard, merci d'être venu...

Grève jusqu'à ce que Swissmetal accepte de rester dans la médiation et reconnaisse la représentativité de la commision! Ca n'est qu'un avis, bien sûr.

De toute façon je reste de tout coeur avec vous les Boillats dans cette difficile épreuve, vous saurez prendre les bonnes décisions j'en suis sûr! LA BOILLAT VAINCRA !!!

juin 27, 2006 11:10 AM  
Anonymous Anonyme said...

soit vous prenez les choses en main avec le soutien extérieur qui reste, soit c'est la fin.

Vous avez le choix entre vivre debout ou mourir couché, écrasé, laminé.

juin 27, 2006 11:12 AM  
Anonymous Anonyme said...

@shreck

oui, tout à fait. C'est à vous à prendre les choses en mains. N'attendez rien des autres (médiation, syndicat, Etat..). Ce n'est pas qu'à la Boillat qu'on observe que les gens se sortent parfois de situations quand ils s'en sont occupés eux-mêmes, sans espérer l'aide d'autrui. Par contre, vous aurez du soutien, ça c'est autre chose. Mais les autorités, elles aident au début et après elles voient qu'elles sont trop menacées... Il n'y a que le gros buffle et son équipe qui peuvent tout faire !

juin 27, 2006 11:13 AM  
Anonymous Anonyme said...

Oui c'est juste il faut repartir en grève de suite car la grève avait été suspendue dans l'attente des résultats de là médiation. Or aujourd'hui la médiation a été balayée! Seulement voilà, je pense que la plupart des employés encore en place ont bien été manipulés et divisés pendant tout ce temps et qu'ils ne sont plus vraiment prêts à se remettre en grève.

juin 27, 2006 11:15 AM  
Anonymous sheck said...

Entrer en grève le même jour et a la même heure que l'assemblée général voilà de quoi FRAPPER fort sur la table et de dire NON UNE FOIS POUR TOUTE NOM DE DI....

shreck vous salue du bord de son marais

juin 27, 2006 11:15 AM  
Anonymous Anonyme said...

Bon courage les Boillat!


Suivre les recommandations de l'expert... sans l'expert et sans le médiateur, cela ne sert à rien. C'est un tout. C'est facile pour SM de suivre les recommandations et de les adapter à sa sauce. Elle avait déjà commencé par son communiqué juste après la dernière séance de médiation.

juin 27, 2006 11:21 AM  
Anonymous Furax said...

Si ceux qui restent à la Boillat ne sont pas tous des merdeux qui disent "oui amen" à tout, la grève devrait reprendre instantanément, dans les heures qui suivent.

Dans le cas contraire, il faudra bien admettre que le soi-disant esprit Boillat n'était qu'une légende et que dans les faits, il n'existe pas!
Paroles, paroles, paroles, encore des paroles... toujours les mêmes depuis 6 mois et voilà le résultat!!!

Suis vraiment furax!!!

juin 27, 2006 11:25 AM  
Anonymous Anonyme said...

Logique, la suspenssion de la grève était la conséquance de la médiation. Plus de médiation, donc reprise de la grève.

juin 27, 2006 11:28 AM  
Anonymous Fort Alamo said...

Je ne suis pas un boillat et je ne me permettrai pas de vous donner quelque consigne que ce soit.

En revanche, si vous avez besoin de bras, de sous ou autre chose, vous pouvez compter sur moi.

juin 27, 2006 11:32 AM  
Anonymous Anonyme said...

Ouais ben vu comme ça se passe... MH & Co risquent fort de vous offrir un tube de vaseline comme cadeau de fin d'année.

juin 27, 2006 11:35 AM  
Blogger larissa said...

Ben moi j'essai de suivre mais la j'y comprend plus rien, alors ça a servi a quoi tout se remue ménage avec expert et tout le touintouin qui va avec?????

Et vous pensez que la grève va faire avancer quelque chose? Nico a dit qu'il n'y aurais pas de grève quand on lui a poser la question.

Quoi que vous fassiez ben je serez là, courage.

@ oignon rouge


je t'oublie pas
bisous a toi et espère te voir.

juin 27, 2006 11:40 AM  
Blogger un voisin said...

On comprend mieux pourquoi Martinou a dû fuire en Allemagne ...
Le budget sécurité de SM va devoir exploser pour l'Assemblée générale.

juin 27, 2006 11:41 AM  
Anonymous Anonyme said...

La seule condition à l'époque pour suspendre la grève était la mise en place de la médiation. La médiation a été brutalement éliminée donc la grève doit reprendre aussi sec. Et ce n'ewst pas Nico qui décide seul !

juin 27, 2006 11:46 AM  
Anonymous shreck said...

Alors maintenant il faut exiger une assemblée du personnel au plus vite avant vendredi et prendre des dessisions concrètent et arreter les blabla sur le blog

shreck vous salue du bord de son marais

juin 27, 2006 11:49 AM  
Anonymous oignon rouge said...

Pareil que Fort Alamo : vous pouvez compter sur moi aussi, et sur beaucoup beaucoup d'autres sûrement.

Et puis nous serons certainement nombreux à l'AG pour protester et dénoncer !

Et n'oublions pas non plus que les clients auront leur mot à dire, et ça, ça pourrait bien faire bouger dans le bon sens certains actionnaires.

juin 27, 2006 11:50 AM  
Anonymous screugneugneu said...

Après l'assemblée générale, durant les mois de juillet-août faut pas rêver les médias en auront plus rien à foutre de la Boillat! Ca parlera farniente, vacances et température des piscines...

Alors ouais grève, occupation d'usine, au même moment que l'AG comme le propose Shreck, ce que vous voulez mais faites quelque chose!!! Les carottes sont bientôt cuites!!!

Mais quelque soit votre choix, on reste derrière vous sur le blog!!! VIVE LA BOILLAT!!!

juin 27, 2006 11:50 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ tous, sympathisants et Boillat
Souvenez-vous ...
Pendant la 1ère grève, on était des centaines à se retrouver tous les jours en fin d'après-midi pour marcher en cortège le long de la grand-rue à Reconvilier. ON ETAIT ENSEMBLE, ON ETAIT FORT, parce que c'est ensemble qu'on est fort.

juin 27, 2006 12:20 PM  
Anonymous Anonyme said...

La fin de la médiation décidée par Swissmetal est la première grosse erreur de Martin Hellweg.

Il vient, entre autres, de se mettre les Autorités fédérales et cantonales contre lui.

Ne paniquez pas. Ne faites surtout pas grève avant l'Assemblée générale. Vous lui donneriez l'occasion et la raison de boucler toute La Boillat. Ne tombez pas dans ce piège.

La recomposition du Conseil d'administration avec des requins de la finance venus de l'étranger n'arrangera pas ses affaires.

Vous avez gagné le premier round en l'empêchant de boucler l'usine1.
Il vient de commettre sa première grosse erreur.

Attendez qu'il présente les comptes à l'Assemblée générale et que ceux-ci soient décortiqués par les spécialistes de la finance bancaire.

Contrairement aux apparences, les choses bougent dans le bon sens.
Vous avez de bons tacticiens à La Boillat. Lisez bien le message de Martinou et vous comprendrez mieux !

Bien sûr, dès après l'Assemblée générale, il vous faudra revoir sérieusement votre stratégie et empoigner les choses énergiquement.

Un tout petit peu de patience et bon courage.

juin 27, 2006 12:21 PM  
Anonymous Dardevil said...

Il est facile pour la direction de prétendre que la comission de médiation n'est plus représentative des ouvriers.
Elle les licencie les uns après les autres !!!!
Paul, Jacques ou Bernard peut importe, ils seront licencier pareil et les même arguments reviendront !!!!!

juin 27, 2006 12:31 PM  
Anonymous Anonyme said...

Fridou au Journal de la RSR, tout de suite.

Ça nous manquait.

juin 27, 2006 12:35 PM  
Anonymous un autre monde est possible said...

Puisses tu dire vrai anonyme de 12:21,
sauf que de la patience on en a eu, un peu trop, même.
Shreck à raison, c'est maintenant une assemblée du personnel (de tout le personnel) qu'il faut organiser et vite!
Les "petites surprises" qui en découleront n'ont pas a être discutées sur le blog.
Celui-ci a été créé pour être la voix des Boillat's, pour un échange d'idées avec ceux qui les soutiennent, mais pas pour devenir une sorte de combat virtuel où l'on bla-blate.

juin 27, 2006 12:35 PM  
Anonymous Anonyme said...

Et encore des licenciements! Refrain connu.

Bon courage les Boillat!

juin 27, 2006 12:36 PM  
Anonymous screugnegneu said...

@Anonyme 12h21:

Super, Hellweg s'est mis à dos les autorités. Et alors? (Rappel: on est en Suisse)

Et c'est pas les banquiers et autres financiers qui vont sortir les Boillats de là!

Franchement cette histoire du soi-disant "piège" qui consiste à repartir en grève, j'y crois plus du tout. Hellweg peut pas fermer la Boillat, c'est le seul truc rentable du groupe! Et s'il le fait, faillite de Swissmetal = une bonne option pour la NEW Boillat.

Enfin bon je dis ça comme ça, mais là je sens qu'il faut de l'ACTION!!!

juin 27, 2006 12:37 PM  
Anonymous Anonyme said...

"Nous voulons maintenir et développer la Boillat!". dixit FS sur la RSR.

Hé bé, Fridou, tu as tout fait pour! Je rêve là.

juin 27, 2006 12:40 PM  
Blogger Karl said...

En tout cas, une hypothèse devient certitude: Swissmetal attendait d'avoir fini son AG pour faire sauter la médiation. Mais là, étant donné la construction de contre propositions sérieuses, il ne valait plus la peine d'attendre, puisque leur discussion préalable allait s'étendre au-delà de l'AG. Erreur stratégique des commissions du personnel, que ces contre-propositions, alors? C'est ce que tend certainement à penser Rolf Bloch. Karl pense le contraire: de toute façon, Swissmetal n'a jamais pensé appliquer autre chose que ce qui l'intéressait, donc l'organe de contrôle n'aurait jamais vu le jour.


De plus, de nombreux membres des commissions du personnel de la Boillat se sont vues licenciées avec préavis et interdiction de site aujourd'hui. Toutes l'ont-elles été? Je ne sais pas. Tout est que ça aussi, c'était prévu depuis un moment, et Henri Bols trépignait d'impatience de le faire.

juin 27, 2006 12:49 PM  
Anonymous Anonyme said...

On peut faire ce qu on veut c est cuit l americain est plein au as il soutientdra le groupe tout seul

juin 27, 2006 12:52 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Anonyme 12:21 PM

Mais qui êtes-vous donc pour écrire un tel ramassis d'ânerie en si peu de lignes? Un suppôt de Martinou? Un blaireau à la solde du conseil d'administration pour essayer de freiner une grève qui serait un coup mortel pour la direction?

Il vient, entre autres, de se mettre les Autorités fédérales et cantonales contre lui.

"Ne paniquez pas. Ne faites surtout pas grève avant l'Assemblée générale. Vous lui donneriez l'occasion et la raison de boucler toute La Boillat. Ne tombez pas dans ce piège."

Parce que Swissmetal en aurait quelque chose à faire des autorités cantonales et fédérales? Parce que vous croyez vraiment que l'intention de Swissmetal n'est pas de fermer la Boillat tôt ou tard?
Parce que vous croyez vraiment que si la direction pouvait se permettre le luxe de fermer la Boillat, elle ne l'aurait pas fait depuis longtemps?
Swissmetal n'est RIEN sans la Boillat.

Si les Boillat veulent garder une infime chance de sauver quelque chose, c'est uniquement en se remettant en grève DE SUITE!!!

juin 27, 2006 12:55 PM  
Anonymous Anonyme said...

Salut les boillats de quoi se plaintont ? On a du boulot pour un bon moment la fonderie est toujours la alors pourquoi rentrer dans une logique de guerre qui ne fait qu agraver les choses il faut pensez differament,pensser a ceux qui ont une famille à nourir par exemple.....

juin 27, 2006 12:56 PM  
Anonymous Anonyme said...

Ce matin, je suis perplexe. Le sentiment d'impuissance face à ces monstres sans scrupules me fait mal.

Je suis habité par une envie de tuer ce salaud de Hellweg, comme lui, il tue les ouvriers. Cela me fait plus mal encore.

J'avais besoin de le dire.

juin 27, 2006 12:57 PM  
Anonymous Lolotte said...

Et ben voilà, depuis le temps qu'on attendait un clash ... Par contre je ne m'attendais à celui-là. Je ne comprends pas que MH puisse comme ça prendre les décisions qu'il veut sans concerter personne. C'est alors vraiment le constat que ni la médication ni l'expert n'ont eu d'intérêt. Même si je me rends bien compte que beaucoup de temps a été perdu à vouloir faire les choses honnêtement, je me dis encore une fois que les Boillat (anciens et actuels) méritent bien mieux que ça.

Mais nom de bleu qu'attendent nos autorités, M. Bloch et M. Müller pour réagir enfin ? Que faudra-t-il pour qu'ils se réveillent ? C'est hallucinant. Tout ça montre encore une fois que les Boillat (anciens et actuels, j'y tiens) sont les seuls à avoir en mains une possibilité d'agir et de réagir et c'est le moment où jamais de le faire. La direction de SM vous a vidés de votre substance, et je peux bien sûr le comprendre, alors retrouvez votre courage et votre volonté, votre dignité tant admirés par tous ceux qui vous ont soutenus. Relevez donc la tête, réunissez vos forces, le soutien extérieur existe encore mais il a besoin de votre flamme.

Je pense bien à vous, vous qui avez des décisions à prendre pour l'avenir de votre entreprise, de votre et notre région, l'avenir de nos enfants est entre vos mains.

J'ai confiance en vous et vous transmets tout mon courage.

juin 27, 2006 1:01 PM  
Anonymous Rigueur said...

Extrait communiqué ATS à 7h09: "[...] anciens collaborateurs qui ne sont plus les représentants des employés de l'usine."
Ceci est la preuve comment la bande de Martinou exploite la division entre les Boillat. Seuls les Boillat peuvent démontrer le contraire!!!

Extrait communiqué AWP à 7h55: "Swissmetal a aussi indiqué que le conseil d'administration propose l'élection de deux nouveaux membres du conseil d'administration: l'américain Ralph Glassberg et le suisse Roger Bühler."
J'espère que Jepeto apprécie la nouvelle en connaissance de cause! N'est-ce pas Jepeto?

Extrait communiqué ATS à 11h45: "Swissmetal a justifié sa décision par la pression exercée selon lui par d'anciens collaborateurs sur le personnel."
Que les Boillat encore actifs réagissent! En ce qui me concerne, je ne vois pas la chose comme ça. Si oui, corrigez moi!!!

Merci à Maxime Zuber pour son soutien inconditionnel!!! A propos, est-ce que le personnel de Swissmetal a senti une pression exercée par Maxime Zuber?

Bon courage!

juin 27, 2006 1:05 PM  
Anonymous Anonyme said...

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla......

Et Swissmetal vous entube, encore, et encore, et encore, et encore.....

bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bal bla bla.......

juin 27, 2006 1:08 PM  
Anonymous Anonyme said...

Diviser pour reigner ! Voilà une belle démonstration de cette technique. MH a eu tout le temps de diviser pendant que tout le monde fesait joujou avec une pseudo médiation. Ensuite petit sondage dans l'entreprise pour s'assurer que la division s'était installée et hop on claque la porte de la médiation. Et voilà le travail.

juin 27, 2006 1:08 PM  
Anonymous Anonyme said...

La destruction continue, l'utilité de l'expert qui a dit ce que tout le monde savait, a surtout permis de gagner du temps pour foutre le bordel entre les ouvriers. L'expert peut maintenant plier bagage, Martinou n'en a plus besoin.

juin 27, 2006 1:09 PM  
Anonymous Fort Alamo said...

Dans le rôle de faux-cul, Fridou n'est pas très fort. Pourquoi cette lèche soutenue envers la Boillat, alors qu'il y a deux mois c'était une boutique juste bonne à fermer ???

Faire de pareils compliments à du lui arracher le mouère. De plus il avoue que SM à fait quelques erreurs d'appréciations durant ce conflit. Ca pue tous ses compliments, il y a anguille sous roche. Pourquoi il fait le gentil alors que c'est contre sa nature ?

Je crois qu'il ne faut pas être grand devin, on calme les esprits jusqu'à l'AG et ensuite on égorge la Boillat.

juin 27, 2006 1:15 PM  
Anonymous Unia said...

Unia attend de Swissmetal des faits concrets pour reconstruire la confiance et pas que des déclarations

Unia prend acte que Swissmetal a réaffirmé pour la deuxième fois accepter les propositions de l’expert industriel Jürg Müller. Unia entend surtout que la direction de Swissmetal s’en tienne aux mesures concrètes grâce auxquelles la confiance avec le personnel pourra être reconstruite et la production à Reconvilier normalisée. Unia juge que le retrait unilatéral de Swissmetal de la médiation est une provocation inutile.

Le syndicat Unia prend acte que pour la deuxième fois, la direction de Swissmetal a explicitement déclaré qu’elle acceptait les propositions de l’expert industriel Jürg Müller et les mettrait en œuvre. Unia note aussi que Swissmetal reconnaît et accepte la nécessité du groupe de suivi qui va surveiller la mise en œuvre des propositions de M. Müller et procéder à une analyse régulière de la situation dans l’usine de Reconvilier. Dans le cadre de la médiation, nous aurons donc réussi à amener Swissmetal à faire cette autre concession.

Le syndicat entend surtout que le management de Swissmetal ne se contente pas de ses déclarations publiques, mais applique sans attendre les mesures convenues, grâce auxquelles la confiance avec le personnel pourra être reconstruite et la production à Reconvilier normalisée.

- Swissmetal doit immédiatement mettre en place un responsable d’usine que le personnel accepte.

- Les installations de la fonderie et les presses qui sont toujours à l’arrêt doivent être remises en fonction.

- Tous les contrats de travail qui ne respectent pas la CCT doivent tout de suite être remplacés par des contrats qui soient conformes à la CCT.

- La composition du groupe de suivi et sa fonction doivent être impérativement déterminées selon les propositions issues de la médiation.

La déclaration unilatérale de Swissmetal qui met fin à la médiation est une provocation inutile. Elle ne contribue en tout cas pas à redonner confiance au personnel dans la direction de Swissmetal. Cette dernière se prive d’une structure qui aurait permis de débloquer la situation.

Unia estime que les critiques de Swissmetal sur la délégation de négociation du personnel et les commissions du personnel élues sont injustifiées et ne sont qu’un prétexte pour éviter un véritable dialogue critique avec le personnel. Swissmetal aurait pu régler le problème de la composition de la délégation du personnel autrement que par une rupture. La direction avait bien d’autres moyens pour réexaminer la représentativité et la légitimité des commissions des ouvriers et des employé-e-s, cela dans le cadre de la CCT.

Unia va par ailleurs poursuivre ses efforts pour maintenir le maximum de places de travail dans l’usine de Reconvilier.

juin 27, 2006 1:16 PM  
Anonymous DrSnuggle said...

Euh petite question :

A quoi servirait une nouvelle grève alors que la production actuelle est assez faible ? Sinon à se faire définitivement lâcher par les clients cette fois...

Quel serait le moyen de pression ?

Et quels sont véritablement les moyens "d'action" dont disposent les Boillats à l'heure actuelle ?

juin 27, 2006 1:19 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ drsnuggle 1:19
AUCUNS ! ON S'EST FAIT PROPREMENT ENTUBER

juin 27, 2006 1:21 PM  
Anonymous paddy said...

Je me demande quand même quelle est la cause de cette précipitation pour couper court à la médiation.
Du point de vue de SM, il me semble que ça n'apporte rien de le faire maintenant.
Dès lors, pourquoi?

juin 27, 2006 1:22 PM  
Anonymous Anonyme said...

En coupant la médiation ils mettent sur la touche les derniers agitateurs, à savoir des employés licenciés. Ceux encore en place ont été mobber longuement et convertis à la cause de SM et de sa stratégie pour la Boillat. Ils ont pas vraiment eu le choix d'ailleurs...

juin 27, 2006 1:26 PM  
Anonymous Anonyme said...

Ah si seulement Metalsteel ferai une opa inamicale sur swissmetal, ils pourraient gagner sur deux points, avoir avec Arcelor et la Boillat la qualité et avec Dornach… qui va avec le reste du groupe, de la quantité dans le standard…

juin 27, 2006 1:38 PM  
Anonymous Anonyme said...

Est-ce que La Boillat peut "raisonnablement" tourner si les Boillats (les vrais) quittent le navire ?
Dans le cas où la réponse vous semble être "non", alors mettez-vous en grève dès aujourd'hui! En tout cas, avant l'AG de vendredi. Vous devez être cohérents avec vous-même. Si, lors de l'AG, les actionnaires estiment que Swissmetal peut continuer sans vous ils laisseront tomber la Boillat. Mais au moins, ils devront se poser la question. Sans grève, la question ne se posera même pas.

juin 27, 2006 1:41 PM  
Anonymous Pffff! said...

@ anonyme de 12:56

parce que les 112 + les 21 n'ont pas de famille à nourrir eux !

T'as rien compris, on est parti en grève car avec la stratégie de SM, on allait droit dans le mur

La stratégie n'a pas changé, on va donc droit dans le mur

Une Boillat à 60 c'est pour dans 2 ans maximum !

Tu viendras pleurer alors !

juin 27, 2006 1:44 PM  
Anonymous Anonyme said...

UNIA dit, UNIA fait, UNIA swe fout de nous depuis le début et vend sa marchandise.

UNIA est une bandes de crétins organisée, moi je vous adresse ma démission, Fabienne, tu es indigne de la confiance mise en toi par nous les ouvriers, tu es inqualifiable, je ne trouves pas de mots assez forts.

Et tes supérieurs sont des requins qui ne valent pas mieux que MH, je viens de causer avec une personne qui bosse pour vous, et cette personne m'as parlé de vos techniques de muselage de la base, de vos menaces sur votre propre personnel, bravo UNIA.

Vous êtes des Trolls, vous me dégoûtez profondément.

juin 27, 2006 1:46 PM  
Blogger Karl said...

Pourquoi mettre maintenant fin à la médiation?

L'idée était certainement, à la base, d'y mettre fin juste après l'AG du groupe, et d'en arracher préalablement la bonne nouvelle de la normalisation du conflit. Swissmetal ayant remarqué qu'aucune réunion du personnel n'avait eu lieu hier, il devenait impossible d'arracher une telle normalisation avant l'AG. Donc, autant la faire sauter dès maintenant, celle-ci n'ayant plus aucun intérêt pour la direction de SWissmetal.

En gros, si la direction ne peut normaliser le conflit via des employés qui courbent l'échine sans se poser de questions, elle le normalise de force, en détruisant toute trace visible de l'existence du conflit.

La chose qui m'énerve d'avance est qu'on entendra des commentateurs dire que la construction de contre propositions fut une erreur, qui a engagé la fin de la médiation. Pourtant, il me semble manifeste que la direction de Swissmetal n'aurait jamais laissé cette médiation se poursuivre au-delà de son AG, et n'aurait jamais appliqué les propositions de l'expert dans la mesure où elles ne l'arrangeaient pas.

Dans son communiqué, Unia prend une posture assez usuelle en politique, qui consiste à rappeler à la partie adverse le contenu des engagements qu'elle a pris, en espérant que ce rappel public aura un impact, soit le respect de ses engagement par la partie adverse. D'accord, Unia ne peut rien faire d'autre que ça, mais j'espère tout de même qu'il savent qu'ils parlent à un mur, comme depuis toujours.

juin 27, 2006 1:46 PM  
Anonymous expatrié said...

@unia
oulàlà, je sens que martinou va trembler à la lecture de ce communiqué... un peu comme milosevic et karadzic quand ils entendaient parler de l'onu...

les roquets jappent et le buffle passe.

juin 27, 2006 1:47 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ UNIA

Ta gueuuuuuuuuuuuuule...

A la niche

Bande de salopards

juin 27, 2006 1:48 PM  
Anonymous paddy said...

@ anonyme de 1:26 PM

Oui ils les mettent sur la touche, mais ils auraient pu le faire plus tard (après l'AG ou le jour de l'AG). Qu'est-ce qui les chatouille au point qu'ils le fassent maintenant, avant l'AG de vendredi.
Je crois qu'il s'agit d'un écran de fumée et d'une tentative de division. Ou d'un coup qui sera annoncé à l'AG.
Surveillez la bourse, le rpix des matières, je ne sais pas vraiment quoi. Impression qu'on veut donner du grain à moudre pour empêcher de garder la tête froide.

juin 27, 2006 1:51 PM  
Anonymous Anonyme said...

Swissmetal nous fait encore une bonne démonstration pour rappeler qui commande.
Mais finalement, selon ce que j'ai entendu à la radio (il me semble sur RJB), c'est annonce de fin de médiation n'est pas une surprise à l'interne. Bols l'avait annoncé à mots couverts la semaine dernière.

juin 27, 2006 1:54 PM  
Anonymous screugneugneu said...

@drsnuggle:

Justement la grève peut agir sur 2 aspects essentiels:

- Swissmetal prétend que le conflit est terminée, n'y a-t-il pas plus beau moyen de révéler ce mensonge au grand jour qu'une grève juste avant l'AG?

- Swissmetal s'emploie activement à casser le lien entre Boillats licenciés et Boillats encore sous contrat, et ils auront bientôt de fait réussi SAUF SI le conflit est relancé (grève, occupation de l'usine) et que l'unité se reforme dans l'action

Donc pour être exact, c'est en réalité en ne faisant rien que les Boillats perdront leur derniers moyens d'action!!! D'où la virulence de mes posts, car là j'ai vraiment peur!

Allez les Boillats, un pour tous et tous pour un!!!

juin 27, 2006 1:56 PM  
Anonymous Anonyme said...

à propos d'UNIA

Je travaille pour UNIA, depuis des années, et je confirme, et je tiens à m'excuser envers les ouvriers de la Boillat, j'ai honte de travailler pour ces personnes, qui nous dirigent, et je recherche du travail ailleurs.

En effet, comme le collègue cité ci-dessus, j'ai peur pour ma place de travail, nous sommes tenus de nous taire et menacés par la direction.

Merci Fabienne et consor.

juin 27, 2006 1:58 PM  
Anonymous lucidité said...

ACTION!
C'est la dernière chance. Sinon, c'est rideau, circulez y a plus rien à voir.

Le pays vous lâchera, mettra sa rancoeur dans sa poche avant de boucler les valises pour Rimini.

À vous de voir si vous voulez écrire l'histoire ou n'être qu'une anecdote.

juin 27, 2006 2:00 PM  
Anonymous expatrié said...

@anonyme 1:58

...et le droit de grève, ça ne concerne pas les employés des syndicats?

BOUGEZ DE BLEU!

juin 27, 2006 2:01 PM  
Anonymous Anonyme said...

au lieu de parler sur ce blog il serait mieux qu'une assemblée soit tenue ce soir avec un vote (anonyme) sur la reprise ou non de la grêve. Une fois la décision prise démocratiquement, il n'y a plus qu'à s'y tenir sans continuer à faire des polémiques destructrices d'individus!

juin 27, 2006 2:03 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ UNIA

Monstrueux, rien à ajouter.

juin 27, 2006 2:04 PM  
Anonymous Anonyme said...

Pour faire une grève il faut des grèvistes et apparemment les employés encore sous contrat n'y sont plus vraiment prêt. Les licenciés ne peuvent plus y participer et sont même interdits de site.

juin 27, 2006 2:05 PM  
Anonymous Anonyme said...

expatrié,

...et qui défendra les employés de unia?

parfois je me demande s'il ne vaut pas mieux être du côté patronal... au moins ils sont plus cohérents avec leurs propos!

juin 27, 2006 2:06 PM  
Anonymous gplb said...

@expatrié
Tu crois qu'ils ont de meilleures indemnitées ? en travaillant chez unia:-))
@Rigueur
tu peux être plus préçis en ce qui concerne Zuber !!!

juin 27, 2006 2:06 PM  
Anonymous paddy said...

@anonyme 1h58

unia ou pas unia, c'est pas le problème. Continue de penser. Si dans la direction d'unia on trouve un carré d'opportunistes carriéristes, ce n'est pas de ta faute.
On peut transposer.
Le fait que Martin Hellweg et Friedrich Sauerländer aient des comportements nauséabonds ne fait pas des Boillat des pourris. Idem pour les "petits" à l'intérieur d'unia.

juin 27, 2006 2:07 PM  
Anonymous paddy said...

@Karl
J'avais pas vu l'explication de Karl.

Elle se tient. Mis ça me chiffonne quand même. S'ils avaient annoncé ça après l'AG, de leur point de vue ça n'aurait rien prétérité.
En le faisant maintenant, ça ne leur apporte rien.
Le seul point qui pourrait paraître posiftif (toujours de leur point de vue et de leurs supporters bien sûr) c'est de faire montre de force à défaut d'intelligence.

juin 27, 2006 2:09 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ UNIA

Et après vous vous plaignez de ceux qui vous attaquent? Et bien ils ont bien raison, ils ont juste compris un peu avant les autres la vérité sur vous.

Bandes de vauriens, et à celui qui témoigne, tape-en 5 mon pote, on ne te juge pas et pour ma part tu es pardonné à 100%.

Un Boillat licencié qui prépare à l'instant sa démission du syndicat.

juin 27, 2006 2:10 PM  
Anonymous screugneugneu said...

@anonyme 14h03:

100% d'accord avec toi!

Voter démocratiquement OUI ou NON à la reprise de la grêve est la plus belle façon de répondre au dernier coup de poignard dans le dos de Martinou et cie.

On sera derrière votre choix quel qu'il soit, même si personnellement un NON me parait être le crépuscule de ce conflit...

LA BOILLAT VIVRA !!!

juin 27, 2006 2:10 PM  
Anonymous Anonyme said...

et bal et bla et bla rien que du vents et des problemes à l'horizon
on laisse tomber c mieux.......

juin 27, 2006 2:11 PM  
Anonymous Anonyme said...

et bal et bla et bla rien que du vents et des problemes à l'horizon
on laisse tomber c mieux.......

juin 27, 2006 2:11 PM  
Anonymous Anonyme said...

et bal et bla et bla rien que du vents et des problemes à l'horizon
on laisse tomber c mieux.......

juin 27, 2006 2:11 PM  
Blogger un voisin said...

@ Paddy
Et si l'annonce de la fin unilatérale de la médiation avait pour objectif de cacher une autre nouvelle ?
En effet, l'intervention de Laxey chez Saurer avait fait les gros titres. Les pratiques de ce groupe financier avaient été abondamment commentées dans la presse, y compris la presse financière.
Et SM publie deux communiqués de presse pour 3 nouvelles
- 1 la fin de la médiation
- le rachat de Avins
- la candidature de deux nouveaux membres du CA, dont Bühler de Laxey.
Une nouvelle fois la presse se laisse berner : il n'est question que de l'annonce de la fin de la médiation, le reste étant à peine mentionné.

juin 27, 2006 2:18 PM  
Anonymous dernière ligne droite said...

Ca va trop loin !

2 membres de la délégation non-licenciés sont interdits de site

juin 27, 2006 2:20 PM  
Anonymous Anonyme said...

A gerber tout ça à gerber !!!

J'ai vraiment le fantasme de casser deux trois G...

Faire une tête de Mickey avec la G de Fridou et de Donald avec celle de Martinou.

Je sais Karl, ce genre de propos ne doivent pas figurer sur ton blog mais zut pour finir, ça défoule.

juin 27, 2006 2:21 PM  
Anonymous Anonyme said...

@dernière ligne droite
dans la continuation, on élimine tout ce qui dérange... la lettre recommandée est très certainement prête.

juin 27, 2006 2:24 PM  
Anonymous Anonyme said...

Hum et Twietmeyer est passé aux oubliettes? Il a manifestement été remplacé par le représentant d'Avins, pourquoi? La seule raison d'avoir 3 membres nouveaux au conseil n'est pas suffisante.

juin 27, 2006 2:25 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ dernière ligne droite

Evidemment, c'était attendu. SM a annoncé qu'ils allaient encore licencier aujourd'hui.

juin 27, 2006 2:27 PM  
Anonymous un autre monde est possible said...

@ unia (pusqu'on vous trouve sur le blog).
En lisant l'info de Karl: "De nombreux membres des commissions du personnel de la Boillat se sont vues licenciées avec préavis et interdiction de site aujourd'hui. Toutes l'ont-elles été? Je ne sais pas."...
S'il vous reste un ersatz de combativité syndicale vous devez immédiatement intervenir avec la grosse artillerie pour faire réintéger ces licenciés élus comme représentants du personnel et donc sous mandats.
Faute de quoi ce n'est pas qu'à la Boillat que vous serez décrédibilisés, mais dans tous les conflits à venir.
C'est FINI LA RONDE AUTOUR DES TAPIS VERTS!
De plus, vous avez le devoir d'organiser immédiatement une assemblée du personnel dans l'entreprise et pendant les heures de travail y compris avec les licenciés. Même si les critiques doivent vous pleuvoir dessus, cette assemblée est nécessaire et urgente.
Vous n'aurez fait que votre devoir élémentaire syndicale.
Si vous n'êtes même pas capable de faire ce qui précède, alors la preuve sera faite (si cela n'est pas déjà le cas) qu'unia est tellement rongé par sa bureaucratie syndicale que les travailleurs de ce pays sont décidemment bien seuls.

juin 27, 2006 2:27 PM  
Blogger Oeil de Lynx said...

@ screugneugneu 11:50 AM

Tu dis :

"Après l'assemblée générale, durant les mois de juillet-août faut pas rêver les médias en auront plus rien à foutre de la Boillat! Ca parlera farniente, vacances et température des piscines..."

Au contraire : Comme la presse n'a pas grand chose à raconter (vu que le pays tourne au ralenti), la grève permettrait de faire ENCORE PLUS causer de la Boillat.

Mais cela ne peut pas constituer l'unique élément pour une reprise de la grève.

juin 27, 2006 2:27 PM  
Anonymous Anonyme said...

Vous en faite pas, moi je travaille dans une entreprise non loin de la votre et les méthodes sont les mêmes... mobbing, mobbing et mobbing. Merci aux politiques pour n'avoir mis en place aucune loi qui nous permettent de nous défendre contre ces tirans.

juin 27, 2006 2:27 PM  
Anonymous Brain said...

Bonjour à toutes et tous,

Un coup de force de martinou et sa clique était pressenti, mais après l’acceptation des propositions de l’expert, je pensais qu’il allait s’appuyer dessus en vue de la prochaine AG. Mais il a fait tout le contraire. Je dois admettre que c’est un bon stratège – jusqu’au moment où il se cassera la figure! Son déménagement en Allemagne pour tenter de se mettre à l’abris va dans le même sens…

Une fois de plus, martinou a joué encore plus fort que l’on ne pouvait s’attendre. J’en tire 2 leçons :

1) Il n’est absolument pas craintif devant une éventuelle reprise de la grève des Boillat car il en a déjà analysé les paramètres : Si la grève ne reprend pas, il pourra dire que le conflit est maîtrisé. Si la grève reprend, il pourra décider de la fermeture du site en prétendant que c’est la faute des grévistes.

2) Il faut s’attendre (et se préparer) à une victoire complète de martinou et consort lors de la prochaine AG. J’en veux pour indices significatifs les propositions de nominations de Ralph Glassberg, directeur d'Avins et surtout de Roger Bühler de Laxey Partner, représentant du 1er actionnaire de Swissmetal.

Souvenez-vous aussi que Swisscanto a vendu ses actions dans le courant de mars 2006. Actuellement, les actionnaires disposant de plus de 5 % du capital actions sont :

- Laxey Partners Ltd. : 10.8%
- FidFund Management SA : > 5.0%
- Adelphi Capital Ltd. : 5.18 %
- 3V Asset Management AG : > 5.0%

Ensembles, ils représentent presque 26 % du capital soit plus de 1'700'000 actions. A cela doivent être ajoutées les actions détenues directement par les membres du conseil d’administration et leurs proches donc martinou peut compter réunir près de 30 % du capital en sa faveur.

Compte tenu du fait que seule une partie de la totalité du capital actions sera présente à la prochaine AG, ces 30 % pourra devenir 60% (ou plus) du capital représenté. Seules les propositions de changements des statuts devant être tranchées par une majorité des 2/3 du capital représenté pourront faire l’objet d’un refus par l’AG.

L’art. 704 CO précise que la majorité des 2/3 est requise (entre autres) :
- l’augmentation autorisée ou conditionnelle du capital-actions
- la limitation ou la suppression du droit de souscription préférentiel
- le transfert du siège de la société…

Donc je résume :

- Victoire de martinou dans la médiation et dans la division des Boillat
- Nette domination de Swissmetal au niveau de la communication médiatique et de la dialectique (l’interview de Sauerländer dans le journal de 12h30 a été un sommet du genre)
- Très probable victoire totale de martinou a la prochaine AG (malgré les perturbations qui ne manqueront pas de rendre cette assemblée très pénible pour le président et ses acolytes)
- Grandes difficultés pour reprendre un mouvement de grève qui risque bien de conduire à la fermeture totale du site de Reconvilier avec tous les dommages pour les ouvrières et ouvriers et leurs familles qui y travaillent encore.

Ces constats démontrent que seules les voies encore inexplorées ont peut-être encore quelques chances de succès : je pense notamment aux actions en justice (licenciements abusifs, mobbing, etc .) car, à mon avis, c’est l’ultime moment que des juges se penchent enfin sur cette affaire lamentable. En tout cas, il n’y a plus rien à perdre !

Sachez que pour moi aussi la colère gronde et que j’étouffe de tant d’humiliation !

En fait, le Blog de Karl reste la principale épine dans le pied de martinou. Il va falloir que cette plaie s'infecte grave !

Avec mes très amicales salutations, solidaire avec vous à la prochaine AG…

Brain

juin 27, 2006 2:28 PM  
Anonymous Dernière ligne droite said...

En janvier, SM disait

"il suffit de couper 3 têtes" et le mouvement s'essoufle

Finalement, ils auront dû licencier 21 + 112

et le mouvement n'était toujours pas fini

Faut faire qqch
et plutôt qu'une grève, demain, on fait comme si tout le monde était interdit de site

Personne au boulot....

juin 27, 2006 2:31 PM  
Anonymous Anonyme said...

A RJB aux infos de midi ils ont dit qu'il y avait une assemblée du personnel à 13.30. C'est vrai ?

juin 27, 2006 2:40 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ brain

Certes, mais la question centrale reste:

SM peut-il produire de la qualité sans la Boillat ou plutôt sans les ouvriers licenciés? Elle ne peut pas se permettre d'attendre encore six mois pour mettre au point les "réglages" pour produire ailleurs. La concurrence est rude, les clients vont nécessairement trouver d'autres solutions pour leur survie.

Et on ignore toujours la raison fondamentale de la schtraatégie.

juin 27, 2006 2:41 PM  
Anonymous Anonyme said...

Réunion des commissions et d'Unia me semble-t-il.

juin 27, 2006 2:42 PM  
Anonymous Anonyme said...

Fine analyse, Brain... L'AG ordinaire constitue une simple formalité. Si l'actionnariat - ou du moins sa majorité - ne soutenait pas Martinou, ça fait longtemps que ce dernier aurait sauté !

Entre MH et le gentil Willemin qui fait son feuilleton à la RSR et squatte les plateaux de la TSR, le choix du capitaliste est vite fait...

Si tous les acteurs de ce blog étaient capabables de réfléchir comme toi, jamais le conflit n'aurait pris l'ampleur absurde qu'on lui connaît aujourd'hui. Les dégats sont aujourd'hui quasi irréparables.

juin 27, 2006 2:43 PM  
Blogger Karl said...

J'ai supprimé le commentaire anonyme de 2:21pm... Eh oui, malgré toute ma compréhension pour ce genre de remarques, le règlement reste le règlement ;-)

Pour ce qui est du licenciement de membres des commissions du personnel, ils sont finalement 2:
Pierre-Yves Simmen, dernier membre du bureau des méthodes et Pierre-Yves Emery, déjà licencié mais maintenant interdit de site, dernier membre du laboratoire. Ces 2 représentaient les restes d'un important savoir-faire, qui maintenant disparaît totalement de la Boillat. Adieu, spécialités.

Swissmetal désire refaire des commissions à sa mesure, c'est-à-dire remplies de cadres de Dornach, de Tristophe Godard, etc.

Bref, on attend des nouvelles de l'intérieur de la Boillat et des milieux politiques.


@Paddy

Swissmetal, s'il ne peut profiter d'un effet "bénéfique" de la médiation (la normalisation), a tout intérêt à la liquider, pour faire une démonstration de force. Qui plus est, comme le note "Un voisin", ceic permet à la direction de faire passer quelques nouvelles assez inaperçues. La proposition de 2 flibustiers comme Glassberg et Bühler au CA est en effet quelque chose dont ils n'ont pas à se vanter...

juin 27, 2006 2:46 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 2:41Pm

On n'ignore pas la stratégie de Martinou: déplacer les clients, et si possible les technologies (machines et "recettes") de la Boillat vers Busch-Jaeger.

Mais, comme vous le soulevez, le déplacement des clients n'est pas en passe de réussir. Ces denriers, en effet, cherchent à s'approvisionner le plus loin possible de Swissmetal, et semblent préparer des procès.

juin 27, 2006 2:49 PM  
Anonymous visionix said...

@ Expertinou

Le Buffle et sa clique de chacals puants vous ont trahi . Vous avez du modifier vos propositions pour eux . Vous avez accepté le principe que des contre-propositions soient faites et de les soumettre à SM . Avec leur lâcheté habituelle , les " fils du diable " ont refusé , et on connait la suite . Au vu de ce qui précède , vous devez avoir l ' honnêteté de rendre votre rapport original publique et dans son intégralité .

ABS !

juin 27, 2006 2:50 PM  
Anonymous paddy said...

@ un voisin
Effectivement ça crève les yeux
@ Karl
voir plus haut

La flibuste ne mérite pas d'être représentées par ce qui s'apparente à une culture d'entérocoques dévastateurs.

On attend...

juin 27, 2006 2:52 PM  
Anonymous expatrié said...

@ les méchants qui ne veulent pas courber l'échine
Fait pas bon s'appeler Pierre-Yves par les temps qui court.

Tapez-m'en 5 les potes. ça ne change pas grand chose dans ce monde, mais l'amitié existe quand même, même si ça ne vaut rien au prix du kilo, ni sur Swissquote.

juin 27, 2006 2:54 PM  
Anonymous Brain said...

En ce qui concerne UNIA et après avoir lu l’intervention d’anonyme de 2 :10 PM qui me touche beaucoup, je pense que maintenant, en raison de la rupture de la médiation décidée par Swissmetal unilatéralement, UNIA doit répondre aussi par un coup de force significatif en rompant la « paix du travail » avec Swissmetal. Cela devrait aboutir à une grève non seulement à Reconvilier, mais aussi à Dornach ! et peut-être qu’avec le soutien d’IG Metal également à Lüdenscheid… Ainsi UNIA retrouverait un semblant de crédibilité !

En effet, seule une action au niveau du groupe entier permettrait de mettre de nouveau la pression sur les dirigeants de Swissmetal et leur énorme malhonnêteté !

Merci de vos réactions à cette suggestion.

Brain

juin 27, 2006 2:55 PM  
Anonymous Anonyme said...

L'expert et Rolf Bloch, dans leur grande sagesse, ne cherche à mettre de l'huile sur le feu... Merci à eux.

De part et d'autre, trop d'incendiaires s'acharnent à détruire la Boillat.

juin 27, 2006 2:55 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 2:55

Sans ces jeteurs d'huile sur le feu, comme vous dites, la Boillat, on n'en parlerais plus. La fonderie serait fermée. Souvenez-vous en....

juin 27, 2006 3:05 PM  
Anonymous Anonyme said...

@brain 2:55

arrete la fumette tu frequentes trop l usine 3

juin 27, 2006 3:05 PM  
Anonymous un autre monde est possible said...

@ brain
"Elémentaire mon cher Watson".
Plus sérieusement, comment interpeller publiquement unia et le mettre face à ses responsabilités?
(Il faut les empêcher de freiner des quatres fers)

juin 27, 2006 3:07 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ karl

Le transfert à BLJ, c'est effectivement un fait avéré maintenant. Mais je sens un autre truc roussi avec la non proposition de Twietmeyer au conseil. Comme on dit il y a une autre anguille sous roche à mon avis.

juin 27, 2006 3:07 PM  
Anonymous expatrié said...

@brain

Tu as 100% raison... le problème, c'est qu'entre la direction d'unia et la direction de SM, il n'y a que l'adresse et le logo qui changent... Sinon, même programme:
dooooormez... mais on peut rêver.

juin 27, 2006 3:07 PM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home