mardi, juin 20, 2006

Respect

Comme ça sort

Il y a un grand sentiment de tristesse chez Karl, et chez tant d'autres sans doute, en parcourant les différents médias, qui soulignent souvent que des divisions apparaîtraient dans le camp des Boillat, à grand renfort de citations. Comment les quantifier? C'est difficile, voire impossible, et seul le vote agendé lors de la prochaine assemblée du personnel permettra de se faire une idée. Ces divisons sont-elles vraiment aussi fortes que certains articles le donnent à penser? Je ne pense pas, mais le doute est permis, et présent. Tout est que certains, par-ci par-là, assurent que l'apparition de telles divisions serait honteuse, ou indigne. Que d'autres considèrent que des "meneurs jusqu'au-boutistes" voudraient faire sombrer la Boillat dans le chaos, par pur esprit de vengeance. Les mêmes ajoutent souvent que le choix de raison se trouve dans l'acceptation des propositions de l'expert. Ailleurs, on peut lire, ou entendre, exactement le contraire. Bref, la lutte est-elle mal en point? Terminée? Suicidaire? Porteuse d'espoir? Les Boillat ont-ils démérité? Certains en fonts-ils trop? Pas assez? Tristes questions qu'on se pose.

Tristes, oui, parce qu'elles occultent l'essentiel, en soulignant les problèmes pour évacuer leurs causes, et évacuer le facteur humain. Les causes de ces problèmes sont que, après avoir décidé le 25 janvier d'entrer en grève, les Boillat ont eu à subir des mois de conflit terrible, à l'intensité rare, face à un adversaire dont comparer le comportement à celui d'un vautour serait une injure faite au règne animal.

Alors Karl titre son "édito", "Respect", avec un grand R. Quels que soient ses avis sur le conflit, quels que soient les avis de certains Boillat, ou d'autres Boillat d'un avis opposé sur le conflit, Karl aimerait dire à tous: quoi qu'on dise de vous, vous avez eu raison, et vous avez fait fort. Nous allons peut-être assister à la mort de la Boillat, peut-être pas, et cette incertitude pèse depuis le début. La partie n'est pas terminée, médiation ou non. Le combat n'était pas inutile, car, aussi infime que ce soit, il débouchera certainement sur quelque chose, qui permettra de sauver la Boillat, ou de préserver les emplois d'une partie -seulement- de ceux qui voudront travailler pour Swissmetal Reconvilier. Sans le combat, ce serait ni l'un, ni l'autre.

Ailleurs, combien auraient regardé leur entreprise se faire lentement assassiner dans le silence? Combien auraient porté leur lutte aussi loin? Combien seraient entrés en résistance? Non, les Boillat ne sont pas des héros, mais des humains, qui ont fait ce qu'il y avait à faire, quand on est un humain. Ils ont choisi de combattre, parce qu'ils voulaient préserver leur outil de travail, malgré tous les obstacles.

Maintenant, donc, la question se pose de savoir si les Boillat se divisent, et la réponse ne tombe pas comme une évidence. Mais, que ce soit le cas ou pas, Karl continue à les soutenir tous. Ce combat est démocratique, et chacun peut y faire des choix, bon ou mauvais. Mais, ils sont arrivés tellement loin, les Boillat, que jeter la pierre à celui qui ferait maintenant un choix qu'on estime mauvais est impossible. Entre des échanges verbaux assez vifs et la dictature, on sait que choisir.

"Une voix pour la Boillat" a toujours cherché à proposer un contenu dans lequel les Boillat pourraient se reconnaître. Karl a toujours tenté de courir après cet objectif, inatteignable bien sûr, mais approchable peut-être. Si un tel objectif devait se placer définitivement hors de portée, le blog changerait alors de forme. Mais, d'ici au 30 juin au moins, le combat pour faire vivre la Boillat continue bel et bien.


Alors, cette assemblée?

Tout a commencé le matin, par une promenade politique d'Henri Bols, et d'autres cadres de Dornach, destinée à pousser les employés de la Boillat à aller à l'assemblée du personnel. Henri Bols a sans doute considéré que ces derniers étaient plus favorable à Swissmetal que les licenciés.

L'assemblée du personnel de la Boillat a démarré dans une certaine confusion. Réunissant 150 à 200 personnes, l'encadrement de Dornach et les kapos s'y étaient invités, tous. Henri Bols, Anne Kovanci, Laura Rossini, Wilmar, le chef de gare, Jépéto, Déclin, le lapin blanc, etc. Tous étaient là. Pourtant, la convocation à cette assemblée, dictée par Henri Bols à la fin de la dernière séance de médiation, stipulait bien que les convoqués étaient les employés de la Boillat en date du 25 janvier. De plus, la coutume voulait que les ex-grévistes participent aux assemblées du personnel, et pas des personnes telles que Wilmar.

Sur cette base, ces personnes ont été priées de quitter les lieux avant le début de l'assemblée, et se sont exécutés sous les huées de la salle. Il a fallu, paraît-il, expliquer à Déclin que cette demande le concernait aussi, car il n'avait pas compris... D'autres personnes ont demandé le départ des représentants d'Unia, Renzo Ambrosetti et Fabienne Blanc-Kuhn, départ qui a été refusé par la représentation du personnel. Unia est en effet toujours mandaté par les Boillat, même si ce mandat risque d'être supprimé à la prochaine assemblée, si les divergences entre les choix des Boillat et ceux d'Unia se maintiennent.

Des Boillat ont ensuite quitté la salle, soit pour protester contre le départ des cadres de Dornach et des kapos, soit pour protester contre la présence d'Unia. Quelques trublions, 3 à 6 selon différentes estimations, ont aussi crié pour demander le départ de Nicolas Wuillemin en particulier, et des Boillat licenciés en général. 3 à 6, c'est tout ce que Wilmar et consorts avaient réussi à mettre en place pour tuer cette assemblée.

L'assemblée du personnel avait pour objet principal une discussion des propositions de l'expert, en présence de l'expert. Ce dernier à donc été largement questionné, et s'est dit satisfait du climat constructif de la discussion. De nombreuses question lui ont en effet été adressées, et ses réponses, d'après tout ce que Karl a pu entendre, lui font vraiment honneur. Il a en effet choisi de jouer carte sur table, avec une franchise et une clarté qui n'ont pas laissé les auditeurs indifférents.

A la question de savoir ce qu'il pensait des dernières menaces de Martin Hellweg, l'expert a déclaré qu'elles étaient on ne peut plus déplacées. De plus, il a clairement mis le doigt sur les erreurs de management de Swissmetal, considérant le licenciements de 21 cadres et de 112 employés comme une erreur totale. Il a aussi considéré que le déplacement de la fonderie ne pouvait se faire sans des garanties sérieuses quant à la pérennisation de la production de cette dernière (via les certifications, etc.), qui n'est actuellement pas, loin s'en faut, assurée. Lorsqu'il lui a été demandé s'il avait contacté des clients de la Boillat et s'il connaissait leur avis, il a signalé avoir connaissance de la volonté de très nombreux clients de ne plus se fournir chez Swissmetal, et a souligné le caractère très préoccupant de ce problème. De plus, des problème quant à l'approvisionnement de Swissmetal en matière première ont été relevés. Enfin, Jürg Müller a tenté d'expliquer en quoi consistait la médiation, et quelles étaient ses limites. Il a clairement reconnu les difficultés à mener une médiation dans ces conditions, et a ajouté que ses propositions allaient le plus loin possible dans ce cadre, et dans ce qui est légalement autorisé. Cependant, il lui est impossible de s'exprimer sur la "stratégie" de Swissmetal, quel que soit son jugement (remarquons que si la "stratégie" était bonne, Swissmetal ne serait nullement opposé à ce que l'expert le dise publiquement).

L'expert à été interviewé par la TSR (c'est sur ce lien. Il y a aussi une dépêche, une interview de Nicolas Wuillemin et de Fabienne Blanc-Kuhn, ainsi que le compte-rendu de la RSR. Wilmar passe faire un petit coucou juste avant l'expert. Coucou Wilmar!). Cette interview de Jürg Müller donne, je crois, la juste impression du personnage. Mais, citons-le: "Le manque de confiance est visible. C'est affreux". Il pointe donc le doigt sur le coeur du problème, avec un ton qui ne laisse aucun doute sur sa perception des choses. En effet, la confiance des Boillat en leur direction est irrémédiablement détruite, à cause de Martin Hellweg (ça, il ne le dit pas). De ce fait, il a été impossible, lors de l'assemblée du personnel, de se lancer à accepter les propositions de Jürg Müller, à cause de leur imprécision, et du manque de garanties. Car, out le monde se doute qu eMartinou fera le maximum pour ne pas en tenir compte.

Décision a donc été prise de ne pas se prononcer sur ces propositions. En effet, un vote aurait été catastrophique, car il aurait contraint les Boillat à choisir entre l'acceptation des propositions et leur refus, sans alternative claire, avec toutes les conséquences que cela engage. Là, la division des Boillat serait devenue une réalité tangible, car les 2 camps, probablement de force assez égale, n'auraient plus eu de moyen de se rencentrer, ensemble, sur leur lutte, et auraient dû choisir de manière à ce que leurs chemins se séparent. Donc, le débat s'est tourné vers la demande, faite à Jürg Müller, qui l'accepte en principe, de formuler des contre-propositions, fondées sur le protocole d'accord de 2004. De ce fait, les Boillat auront le choix entre 2 séries de propositions gardant suffisamment de proximité pour ne pas générer une fracture irrémédiable.

Stratégiquement, Martinou ne ressort donc pas victorieux de cette assemblée, ce qui est très positif. Il attend en effet toujours sa bonne nouvelle à annoncer lors de l'assemblée générale des actionnaires de Swissmetal, et il serait efficace qu'il l'attende jusqu'à après cette échéance. Ceci modifierait le rapport de force en faveur des Boillat, au moment de négocier avec Swissmetal.

Tout est que lors de l'assemblée du personnel, de manière directe ou indirecte, les propositions de l'expert sont devenues incontournables. De plus, les Boillat ont été (enfin!) compris par des témoins, Rolf Bloch et Jürg Müller, qui ont un réel crédit au niveau national, dû à la reconnaissance du premier et à la compétence du second. C'est aussi très important, quel que soit l'avenir de la Boillat.

A noter encore que l'intervention d'Unia a été accueillie par un vidage spontané de la salle. La majeure partie des Boillat s'en est allée. Le tragique de la chose est que Renzo Ambrosetti, qui semble-t-il était bien là, s'est fait très discret, et que c'est Fabienne Blanc-Kuhn qui a finalement été envoyée au charbon, y compris à la télévision.


Dans les journaux

Pour les informations télévisées et radiophoniques, on se reportera à la dépêche déjà mentionnée.

Serge Jubin est l'auteur d'un article, franchement négatif, dans Le Temps. Pour lui, les Boillat sont divisées entre "jusqu'au-boutistes" et pro-médiation. Or, il convient de relever que l'absence de vote et la construction de contre propositions visent justement à limiter la création de fractures, et à donner sa chance à la médiation. Il mentionne que des Boillat auraient quitté la salle pour protester contre ce choix de ne pas voter, mais Karl n'a pas entendu parler d'un départ notable dû à ceci, et ne l'a pas l'a pas lu dans d'autres articles. Enfin, il est possible que des personnes très favorables aux propositions de Jürg Müller aient été déçues de ne pas les voir l'emporter ce jour. Mais le prix à payer pour ça eut été encore bien plus decevant... Sont relevés, aussi, les reproches des Boillat qui veulent travailler et abandonner la lutte maintenant.

Dans Le Quotidien jurassien (leur site est enfin mieux conçu), Dominique Bernardin décrit la séance du personnel, donnant la parole à divers intervenants.

Dans le Journal du Jura, Philippe Oudot revient longuement, et exhaustivement (quel boulot!), sur cette journée. Il y a une interview de Jürg Müller, qui explique que, dans la mesure où ses propositions se matérialisent, le responsable du site de Reconvilier devrait être accepté par les Boillat. Non, Wilmar, il ne parle pas de toi. Dans un autre article, P. Oudot signale que le départ de certains Boillat au moment où les cadres de Dornach on dû s'en aller était un peu à contre-coeur, et destiné à éviter les foudres des cadres de Dornach... Enfin, dans son éditorial, P. Oudot fait preuve d'une impression très positive par rapport à l'assemblée du personnel. Il titre: "De fins tacticiens, ces Boillat!".

189 Comments:

Anonymous Rigueur said...

Il faut se taire ou il faut dire quelque chose?

Y-a-t il seulement le problème de division, pro-médiation et jusqu'au boutistes? Si tous les Boillat poursuivent le même objectif, cette division n'en est pas une, n'est-ce pas?

Si cette division apparente n'est que le reflet d'un malaise profond, alors je vais me taire pour toujours!!!

juin 20, 2006 7:30 AM  
Anonymous oeil de moscou said...

@ M. Jubin du Temps,

Cher Môsieur le journaaaliste,

Il me semble que la première règle déontologique à respecter dans votre métier est de conserver une certaine impartialité dans vos reportage.
Je constate que depuis votre Torchon de vendredi, vos ananlyses dévient dangereusement sur ce qui s'apparente de plus en plus à une certaine propagande d'un certain milieux.

Vos écrit ne sont que mensonges ou interprétations très personnel d'une vision lointaine de ce qui se passe réellement sur le terrain.

Juste pour vous recentrer un tant sois peu :

Vous avez interviewé des personnes de la délégation Boillat à Berne. Merci pour votre honnêteté envers eux ! Même si votre coeur égocentrique balance du côté de votre Rédacteur en Chef...

Comment le personnel ou une partie de celui-ci pouvait émettre le désir formel de voter sur les propositions de l'Expert alors que seul les membres de la délégation du personnel à la Médiation en avaient connaisance ???
... Et que l'Expert n'a présenté que de manière oral afin de ne pas apporter encore plus d'adversité en affichant sur rétroprojecteur des mots qui deviennent, à la longue, des insannité pour les Boillats...

Mais, malin comme vous l'êtes cher Môsieur, votre réponse va de soit, évidemment !

Au plaisir de ne pas devoir relire votre médiocrité par nécéssité.

juin 20, 2006 8:06 AM  
Anonymous St Germain said...

@ oeil de moscou

Il n'y a pas que les arbitres du "calcio" qui sont corrompus, apparemment quelques scribouillards de journaux "très comme il faut" aussi.

juin 20, 2006 8:44 AM  
Anonymous Et 1, et 2 et 3 zé-rooo said...

Quelle différence entre les éditos de Karl après une séance désastreuse et les communiqués de Raymond D., sélectionneur de l'équipe de France après 2 matchs nul désastreux ?

Réponse: Aucune

Ils cherchent tous les 2 le petit grain de poussière positive alors que la cause est perdue.

Bon courage

Hopp Frankreich !

juin 20, 2006 8:49 AM  
Anonymous la rage said...

@ karl et autres


les 5 a 6 personnes qui ont quittés la salle ne l'on pas fait pour protester contre le départ de la direstion, mais bel et bien pour protester parce que unia restait dans la salle que les choses soit dit clairement.

bonne journée

juin 20, 2006 8:56 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonym de 9h37

comment fais-tu pour être aussi lamentable en seulement deux phrases (raciste, plus particulièrement anti-français et anti-frontalier)...
Vous êtes vraiment aussi ouverts d'esprit à R'convillier !

juin 20, 2006 9:50 AM  
Blogger Jon-Gorka said...

@ tous les "externes" du blog, et d'ailleurs j'en suis un aussi:

Je crois qu'il est compréhensible que la frustration face surface aussi parmi les soutien "externes" des boillats, mais ce n'est pas seulement inutile mais même dangereux de se défouler dans le blog. Nous sommes là pour essayer de soutenir les boillats dans cette lutte, alors quand l'envie de geuler un coup (contre les coup de gueles, contre les "divisions", contre des décisions qui nous semblent incongrues, ...) vaut mieux ne pas le faire sur le blog. Alors, on allume la télé, on passe ses nerfs sur les Frei, Barthez ou autres arbitres (selon les goûts de chacun) car le foot est la pour ça ("panem et circensem"?) et puis on revient sur le blog quand on a des propositions constructives à faire. Et puis, imaginez: si mêmes vous, vous avez les nerfs à vif, et la déception qui vous envahit, vous ne pouvez pas comprendre que pour les boillats c'est la même chose, mais puissance 10 (voir 100). D'ailleurs, encore une fois, prenons exemple: quand ça pète un cable, les boillats utilisateurs du blog se débranchent et prennet un peu de recule avant de retourner en ligne et reprendre la discussion (n'est pas, par exemple, Shrek?)

Voilà, svp plus de message style "désolé mais j'abandone", "désolé mais je ne vais plus vous suivre", ecc. Plutôt une bière devant la boîte magique qui passe du foot magique et tout ira mieux! Et utilisez le blog pour ajoutez votre voix à celle de la Boillat ... mais seulement si celle-ci peut apporter quelque chose!

Quand aux engeulades entre boillats, c'est une autre chose et cela représente aussi une des nombreuses "voix de la boillat", et à la limite mieux vaut qu'elle s'expiment ici plutôt qu'à côté d'une tréfileuse, mais encore une fois c'est pas aux "externes" d'y participer.

Chacun à sa place pour poursuivre le combat, tout autre chose fait le jeux du patronat!(et du syndicat: tiens, ça rime :-)
Ouin-ouin GE

juin 20, 2006 10:10 AM  
Anonymous Anonyme said...

Elle me fait quand même bien rire Christine concernant les Boillat qui devraient songer à sortir de leur vallée. S'est-elle seulement rendu compte du nombre d'immigrés parmi les employés et qui ont trouvé un travail à Reconvilier et se sont installés dans la région grâce à La Boillat? Les personnes d'origine espagnole que j'ai vues à Uzine3 ont fait bien plus de sacrifices de mobilité qu'elle-même probablement.

Bref, quel nouveau désastre que cette rédactrice en herbe. Que d'amateurisme encore une fois dans la politique de communication de Swissmetal.

juin 20, 2006 10:10 AM  
Anonymous Et 1, et 2 et 3 zé-rooo said...

@ anonyme de 9h37

Et bin, tant de haine en deux phrases ?!

Sinon, raté, moi y'en pas être frontalier.

Heureusement que je connais bien Reconvilier et que je sais que ton avis sur les étrangers n'est exprimé que par une minorité...

juin 20, 2006 10:26 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme 0937

D'accord avec toi que 1 et 2 et 3 zéro n'est qu'un petit frustré, mais s.t.p. pas de racisme, cela ne sert pas notre cause.

juin 20, 2006 10:27 AM  
Anonymous Anonyme said...

Allons les enfants, vous n'allez pas recommancer!
On se donne la main, et on traverse la route en colonne par deux

juin 20, 2006 10:34 AM  
Anonymous Anonyme said...

Je parle pas aux cons, ça les instruit! Coluche

Ben ouais des fois vaut mieux s'abstenir.....

juin 20, 2006 10:42 AM  
Anonymous Stylo Bic said...

grande journée pour la Tanzermania,

divers clients invités à prendre connaissance de la nouvelle qualité SM et gros gueuleton à la Lingo.

Le Tanzer va transpirer, déjà qu'au SIAMS il ne voulait pas aborder des clients au stand SM parcequ'il ne les connaissait PAS.

Son carnet d'adresse va sûrement gongler affreusement.

A par cela, le petit Wilmaaar à toujours son petit sourire en coin-coin.....

juin 20, 2006 11:15 AM  
Blogger Rensk said...

Voilà une proposition concernant le futur ; les clients avaient été grugés quand ils ont commandé du matériel Boillat, ils ont été livrés par d’autres productions de moindre qualité !

Pouvez-vous demander la garantie (en y mettant par exemple un sceau Boillat) sur vos produits fabriqués à Reconvilier ? Cela permettrai de regagner la confiance des clients, voir d’en gagner d’autres vu qu’il y a eu avec cette grève une pub inespérée pour votre qualité ?

200 – 250 au nouveau départ de la Boillat mais vu les nouvelles commandes avec la certification Boillat = 400 employés dans 6-8 mois !?

juin 20, 2006 11:26 AM  
Anonymous Anonyme said...

@rensk

Oublie, ce n'est en tout cas pas dans la strateguille hell weg, de réembaucher du personnel sur le site de Reconvilier. Depuis qu'il est là son objectif a toujours été de liquider la Boillat et cela tout ceux de l'intérieur le savent mieux que quiconque.

juin 20, 2006 11:39 AM  
Anonymous blazydesbois said...

@juin 20, 2006 9:37 AM

bin mon pauvre... tu est aussi pauvre d'esprit qu'une vielle brouette laissé à l'abandons sur un tas de fumier d'un bon village suisse....et encore cette brouette aurait encore du charme!

t'as connerie est affligeante! Si effectiivement tu bosse a la boillat, ne viens pas demander de la solidarité pour ton cul, ou alors demande la a tes copains prussiens au crane rasé et bras tendu...

toujours aussi risible...

Ps: Euhh on te voit au grütli cette année? tout bras tendu?

juin 20, 2006 11:41 AM  
Anonymous Anonyme said...

@rensk

Il fut un temps où nos Belles Barres de laiton Schumag étaient estampillées de Boillat avec la composition de l'alliage + le n° de commande. Mais bon, cela me laisse reveur, de revoir cela, avant la résurrection de la NEW BOILLAT, passant par la faillite de SM ...

ABE

juin 20, 2006 11:46 AM  
Anonymous général guisan said...

la définitionm du Troll du 19 et 20 juin :

Celui qui proclame que la séance du personnel s'est mal passée.

Elle s'est très bien passée. Pro Boillat ou Pro Kappos.
L'Expert a eu le respect de tout le monde.

Encore une fois, ce n'est pas parce que 3 gulus sur 200 sont sorti en vociférant et en jouant les Trolls sur RJB que forcément la vérité se trouve chez eux.

Ké ?

juin 20, 2006 11:52 AM  
Anonymous Anonyme said...

@Herr Guénaral Guisan

...Encore une fois, ce n'est pas parce que 3 gulus sur 200 sont sorti en vociférant et en jouant les Trolls sur RJB que forcément la vérité se trouve chez eux...

Juste une ptite question mon ami David à qui ont a dit que du fait qu'il soit licencié il n'est rien a faire à la séance : c'est lui que tu insultes de troll ??

Balaie devant ta porte, tu donnes vraiment l'impression de vouloir sauver ton cul toi et la SOLIDARITE dans tout cela !!!

c'est ce que je comprends en lisant ton post ou bien alors je n'ai pas compris le fond si c'est cela excuse moi d'avance sinon je ne te salue pas non plus et sache que moi je n'ai pas de marais.

juin 20, 2006 12:03 PM  
Blogger Rensk said...

Ah ben je vois que par le passé cela avait été utilisé et ça avait fait son effet !

Je cherche encore des idées (de l’extérieur) pour vous aider à formuler vos revendications / propositions qui pourrait être accepté par le médiateur et l’expert, vous savez ceux que la commission doit présenter avant le vote pour que vous ayez un «choix», aussi minime soit-il.

Ce n’est pas facile, toutes celle qui me viennent facilement à l’esprit seront sûrement refusés où alors serons déclaré aller à l’encontre de la «stratégie»… Müller n’avait-il pas dit : les choses ont changé depuis 2004… Bref c’est très dur car ils risquent de nouveau de changer dans 6 mois leur stratégie pour balancer un éventuel accord à la poubelle.

C’est pour cela que je suis un poil déçu que des gens de l’intérieur soient si critiqué et mobbé par des collègues qu’ils disent ne plus vouloir participer dans la dernière ligne droite…

juin 20, 2006 12:16 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Guisan

«il faut faire abstraction du côté émotionnel qui s'est cristallisé sur cette fonderie», enjoint Jürg Müller.

c'est cela que t'appelles la séance qui c'est bien passée !! Je rappel que notre mouvement a commencé parce que martin le batard et sa clique voulaient nous demanteler notre fonderie NON ?!! ou je perds la mémoire. Tu as l'air bien frustré, tu dois être encore un de ses petits employés fonctionnaires qui s'en fou lui car toi tu ne dois jamais travailler le samedi ou les kappos ne viennent jamais te le demander comme à moi qui travaille sur une installation. Vraiment quand j'entends cela et après tu te permets de mettre des définitions de trolls.
Pffffff

juin 20, 2006 12:25 PM  
Anonymous Anonyme said...

@Guisan

suite du post du dessus

J'ai juste oublié : moi j'ai refusé de bosser le samedi par solidarité avec les licenciés et personne ne peut m'obliger à travailler le samedi..
Je suis juste obligé de mourir un jour et je préfère mourir DEBOUT

juin 20, 2006 12:29 PM  
Anonymous Anonyme said...

Cette dépêche de la TSR + 2 liens RSR

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200001&sid=6827633

juin 20, 2006 12:34 PM  
Anonymous général guisan said...

Pour précision :

Elle s'est très bien passée dans le sens qu'il n'y a eu de dialogue EXPLOSIF comme décrit à la TV.

Des gens cherchent absolument à faire croire à tout le monde que cette séance était un champs de bataille.

Je ne pense pas avoir parlé du contenu des discution me semble...

Mais de la tenue général de la séance qui n'avait rien avoir la description faite dans les médias...

Ahh, au fait : je vis pas non plus dans les marais...

Guisan vous salue du fin fond de son arsenal

juin 20, 2006 12:59 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ raciste de 9:37 AM,

J'espère juste que tu ne bosses pas à la boillat!

Quant au niveau que tu cites... le tien se situe où?

juin 20, 2006 1:16 PM  
Anonymous troll et bus 2 said...

Aïe, aïe, aïe...

La convocation des clients régionnaux s'est bien mal passée...


Rode la Gachette, Samy boy et Poil de carotte ont, apparemment, eu du mal cooomuniquer la Srtaaatéguille à ces messieurs.
Du coup, repas annulé à la salle de Direction d'la lingot. et voilà nos 3 zèzès a bouffer leur Sandwich Dornachian tout seul comme des cons.

Opération Sooomeil avant l'AG du 30 juin ratée !

Saaalut Wilmaaar

juin 20, 2006 1:26 PM  
Anonymous Stylo Bic said...

Et mes petits bouts aloooors???

juin 20, 2006 1:37 PM  
Anonymous troll et bus 2 said...

aaah, Wilmaaar, avant que j'oublie ou que tu sois déjà parti...

Mais des shorts ou un 3/4.
Y doit faire une de ces chaleur à Dornak...

Pis voootre séance, ça va surement pas être triste. Avec la Staaaf au complet...

juin 20, 2006 1:38 PM  
Anonymous oeil de moscou said...

@ stylo Bic,

Vous zêtes priés de téléphoner au +49 2351 181 - 0

Bonne chance

juin 20, 2006 1:40 PM  
Anonymous Anonyme said...

Pôvre Martinou, les employés n'ont pas confiance, les clients n'ont pas confiance... mais heureusement Christine est là pour te réconforter.

juin 20, 2006 1:52 PM  
Anonymous Anonyme said...

Il serait vraiment dommage d'abandonner maintenant car c'est maintenant que le combat devient vraiment crucial et les excuses du genre j'ai une famille à nourrir ou il faut bien que je gagne ma vie c'est assez nul et lâche. On ne fait pas de fumée sans feu. Sachez que l'aide sociale, le chômage existe aussi pour vous car ce travail auquel vous tenez tant, c'est à un fil qu'il tient et c'est MH qui a les ciseaux en main ( c'est aussi valable pour les lèches culs, les Dornach, les kapos ). Arrêter de courir après des moulins à vent , si c'est pas aujourd'hui ce sera demain ou après demain ou après le 30 juin tout au plus jusqu'à noël, mourez debout et digne. Comme de toute façon la Biollat et Dornach disparaitront, unissez vos forces pour que MH et ses sbires ne s'en sortent pas, que leurs arnaques financières capotent, que ses sbires se mordent les doigts de s'être aussi fait berné. Je ne suis pas un Boillat, j'ai déjà subit 3 restructurations et déménagé 4 x avec des périodes de chômage et même d'aide sociale et maintenant je rigole car cela m'a permis de découvrir des ressources en moi que je ne connaissais même pas.

voilà.....

P.S:
Pour ceux qui aimerait dire un petit mot au traitre Jubin, il boit son café chez Werth à Delémont tous les matins entre 08h00 et 09h00.

LES BOILLATS VIVRONT

juin 20, 2006 2:12 PM  
Anonymous expatrié said...

@ceux qui pensent que mon grand-père se retourne dans sa tombe


1)
Communiqué d'unia du 17.05.2006:

"(...) Swissmetal n'a toujours pas communiqué la liste des 30 personnes réintégrées.
Et les nouveaux contrats de travail proposé par Swissmetal à une partie de ces 30
personnes ne respectent pas la convention collective de travail de l'industrie des
machines que l'entreprise doit appliquer et sont considéré comme des travaux non
convenables par l'Assurance chômage. De plus, des pressions inqualifiables sont
exercées à l'égard du personnel pour le soumettre à ces nouvelles conditions de
travail. Unia déplore cette façon de procéder qui s'apparente à un chantage et est
inadmissible. (...)"

(source :
http://www.unia.ch/news_aktion_fr.9.0.html?&no_cache=1&L=1&tx_ttnews[pointer]=1&tx_ttnews[tt_news]=1667&tx_ttnews[backPid]=281&cHash=e7f569ecd6
)


2)
Communiqué d'unia du 15.06.2006:

"(...) Unia salue aussi le fait que Swissmetal ait déjà corrigé quelques-uns de ses
erreurs ces dernières semaines et ait réengagé une partie des personnes licenciées.
(...)"

(source:
http://www.unia.ch/news_aktion_fr.9.0.html?&no_cache=1&L=1&tx_ttnews[tt_news]=1726&tx_ttnews[backPid]=281&cHash=ce647505d2
)


Cherchez l'erreur...

juin 20, 2006 2:19 PM  
Anonymous troll et bus 2 said...

Chuuut, silennnce,

Nos chefs d'équipe s'instruisent à Dornak.

Dommage pour eux, la limousine de poil de carotte n'a pas la clim'.

juin 20, 2006 2:38 PM  
Anonymous Anonyme said...

Selon dépêche de la TSR, réflexion de l'expert :


Penser au client, c'est «le b.a.-ba du marketing, et il a été totalement négligé», note l'expert. Reste qu'aujourd'hui, «il faut faire abstraction du côté émotionnel qui s'est cristallisé sur cette fonderie», enjoint Jürg Müller.

juin 20, 2006 2:53 PM  
Anonymous jb said...

@Rensk : merci pour ces idées (marquage et autres), toutes les idées sont bonnes à prendre et il est important de les avancer !

@anonyme de 14h53 : d'autres citations de l'expert sont disponibles à cette adresse.

@tous : pour vous défouler, c'est toujours par ici.

juin 20, 2006 3:15 PM  
Anonymous Anonyme said...

Mais arrêtez de vous faire tous gruger ! Arrêtez de déprimer ! Les Boillat ne sont pas si divisés et seul le journaliste P. Oudot semble l'avoir compris (ou ne pas être corrompu comme ses confrères).

Swissmetal s'est emparé de la presse en essayant de diviser les Boillat avec cet outil (il y "met le paquet", c'est bientôt l'AG). Alors c'est pas le moment de vous faire avoir !!!

La tactique est celle-ci :
1° Noircir Hellweg pour se rendre crédible auprès des Boillat (et de tous), car il est irrécupérable. Lui s'en fout de sacrifier sa fierté, étant donné qu'il n'en a jamais eu. (Il se sacrifie à sa cause, les "sous-sous", je ne vous apprends rien.

2° Faire donc passer un message par d'autres qu'Hellweg : on a choisi Unia (qui a là son intérêt) et ce fourbe d'expert qui est capable d'adopter tous les visages (et qui malheureusement semble avoir séduit pas mal de Boillat, c'était le but, les Boillat voulaient quelqu'un qui soit proche d'eux, on vous en a envoyé un comme ça pour que ça vous plaise, que ça marche...). Mais j'en connais des gens comme lui, ils m'invitent même parfois à dîner chez eux, j'ai même de la peine à croire parfois qu'ils n'aient pas de la sympathie pour moi, mais le "coup vache" suit...souvenez-vous quand même de son interview dans le JdJ, (vocabulaire hellwégien : employés pas "loyaux" envers l'entreprise peuvent partir...) samedi passé c'est pas si loin...! Ce ne sont que rapports de force avec lui : hier face à 200 personnes, dont quelques caractères trempés, vous auriez pas montré patte blanche ?? Vous n'avez pas l'habitude de cotoyer des gens comme ça ? Moi si, et je n'habite pas votre région. Méfiez-vous !

3° Hellweg essaie d'assassiner la lutte des Boillat à coups d'articles de presse (entre autres, car s'il n'y arrive pas, il a encore des armes dans son sac). La presse : Vous connaissez ce truc machiavélique : un mensonge 100x répété devient une vérité; en psychologie, on connaît ce truc : à force de dire à quelqu'un qu'il est quelque chose, il devient comme ça. Alors ne devenez pas DIVISES, VOUS NE L'ETES PAS, sinon, je vous le dis de loin, s'ils avaient eu l'impression d'avoir une large majorité pour eux à l'assemblée, ils auraient passé au vote...(et, rapports de force, l'expert aurait sorti sa face "interview JdJ" envers les "opposants"). J'imagine que les Boillat qui ont participé à cette assemblée ont dû être quelque peu étonnés des compte-rendus dans la presse (ça vous a semblé "pas tout faux", mais vous aviez un sentiment de malaise, confusion...).

Semer le doute, la confusion, diviser les Boillat entre eux : signature Hellweg, depuis le début la même méthode et qui inlassablement poursuit le même objectif : détruire la Boillat.

Vous avez toujours eu des trolls parmi vous, il y en a plein le blog, mais vous n'êtes pas plus divisés qu'avant. Vous êtes forts et le temps presse. On veut vous décourager, montrez qu'il n'en est rien. Parlez entre vous (mais pas sur le blog) de l'attitude à adopter pour la semaine prochaine, débattez-en, ne vous méfiez pas les uns des autres (les trolls vous les connaissez et tout le monde n'aura pas changé d'avis, peut-être quelques-uns), vous vous diviseriez tout seuls... C'est quand même trop bête de faire vous-mêmes le boulot du chacal !

Bon courage, bravo pour hier et... vous avez toujours de nombreux appuis à l'extérieur, tant pis pour toi Martinou...

juin 20, 2006 3:18 PM  
Anonymous idéaliste incurable said...

Oui, vous avez encore beaucoup de fidèles soutiens à l'extérieur et moi je ne laisserai jamais tomber tant que j'aurai l'impression d'être un tant soit peu utile.

juin 20, 2006 3:26 PM  
Blogger pg said...

Je voudrais vous féliciter et vous encourager dans ce moment particulier.
Je pense aussi que vous n'êtes pas divisé.
La presse à toujours eu la faucheuse tendance à monter en épingle la petite anecdote et à passer sous silence les informations vraiment importantes.
Pourquoi? C'est m'est égal, mais je ne lis plus la presse et viens chercher mes infos directement à la source ou l'on peut comparer. Ça donne une bien meilleur idée de la réalité.
Car à mon avis, une vérité subjective vaut bien plus qu'un mensonge objectif.
Il y a heureusement des journalistes qui l'ont déjà compris et qui évoluent vers ce nouveau métier, mais la vielle garde devra mourir et ça ne sera pas facile. (encore un combat...)

juin 20, 2006 3:36 PM  
Anonymous Anonyme said...

Quand j'ai consulté le site de la copine à Martinou, une chose m'est venue à l'esprit :

Certaines personnes ont les dents longues, au propre et au figuré !!!

Cette dame sera toute joyeuse en voyant explosé les statistiques de consultations de son site ! ;-)

juin 20, 2006 3:53 PM  
Anonymous dardevil said...

"Hors sujet"

Recherchons pour projet original en rapport à la grève, un ou plusieurs webmaster bénévoles métrisant le PHP et désirant mettre en valeure leur potentiel.

Pour les personnes intéressés, prendre contact à l'adresse suivante:
feufeu@leperroquet.ch
Ou directement à l'uZine3 (fin d'après-midi)

juin 20, 2006 3:53 PM  
Anonymous epok epik said...

D'après ce que j'ai lu, je pense que c'est un choix judicieux de la part des Boillat de demander un délai pour apporter leurs propositions et des compléments aux propositions de l'expert !

En lisant le JDJ ce matin, j'ai été rassurée par l'article de M. Oudot.
Certains post d'hier parlant de division faisaient croire à la fin...

C'est pas le moment de lâcher ceux qui se battent !! Cré vingt dioux !!

juin 20, 2006 4:02 PM  
Anonymous bloggeur fou said...

Bonjour tout le monde,

plusieurs fois, j'ai lu que l'assemblée avait eu lieu à huis-clos. J'en déduis que les journalistes n'étaient pas dans la salle.

Alors les infos qui parlent d'une séance explosive proviennent-elles de ceux qui ont dû sortir au début de la rencontre?

Ca expliqurait bien cette insistance sur une prétendue division.

Quoiqu'il en soit, c'est assurément très utile d'avoir un délai de réflexion pour les décisions que vous avez à prendre et qui concernent aussi vos familles et vos proches. Vous avez un peu de temps pour en débattre ensemble.Je vous souhaite de bien en profiter et de faire les choix qui s'accorde à vos coeurs.

Bien en pensées avec vous.

Que Dieu vous guide

juin 20, 2006 4:09 PM  
Anonymous fritz des rangiers said...

Mis à part 3 ouvriers disons, hem, heu, faisant la courbette devant le duo Ras Le / JePeTo je-pète-haut
(pour ne pas prendre un discour ethnologique) sachez le gros malin qui a scandé 'Wuillemin dehors' et quand Shreck s'est levé : 'Toi aussi...'

Cet opérateur tréfileur en finition chez Wilmaaar est aussi un licencié !!
... Et il n'est pas sorti... lui !

Ahhh, je vous dit. On a pas encore épuisé tous les paradoxes...

juin 20, 2006 4:10 PM  
Anonymous bloggeur fou said...

@ troll et bus 2 (1.26pm),

concernant la rencontre avec les clients régionnaux,ce matin:

ils sont vraiment nuls vos dirigeants! Pour une situation aussi délicate, ils auraient dû choisir un véritable pro de la communication:

156 allôôôô Christiiiiiine

juin 20, 2006 4:17 PM  
Anonymous Anonyme said...

Dites c'est quoi l'adresse du site de cette Christine ? Désolée mais moi pas le connaître. Et la Lulu au fait elle a pas participé à la communication avec les clients? ;-)

juin 20, 2006 4:22 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Anonyme de 3.18

Après les politiciens tous pourris, voici donc les journalistes tous corrompus, à part un seul. (Que vous assassinerez sans doute au moindre écart). Quant à l’expert vous le taxez de « fourbe ». Quiconque se permet de ne pas penser exactement comme vous, cher anonyme de 3.18, devrait être considéré comme un troll. Le fait que ce type d’attitude sectaire puisse blesser un certain nombre de personnes qui soutiennent concrètement les Boillat ne vous effleure sans doute pas. J’ai un peu le sentiment que vous utilisez la courageuse et respectable lutte des Boillat pour assouvir vos frustrations. Sinon, devrions nous considérer que vous êtes le gardien de la Pureté, l’inquisiteur qui détient la Vérité, la Seule, le Gourou de la Juste Pensée. Question. Etes-vous bien sûr que les Boillats aient besoin de vos lumineux conseils ?

juin 20, 2006 4:31 PM  
Blogger Karl said...

Le message anonyme de 9:37am a été retiré. J'étais absent, d'où le fait qu'il est resté longtemps. Merci pour votre compréhension.

Pour ce qui est de l'article de Serge Jubin, sachez que Serge Jubin n'est certainement ni un traître, ni un corrompu. Il a toujours eu une vision très pessimiste de la lutte, et ses analyses sont dominées, dans son dernier article, par une telle vision. Toutefois, des erreurs factuelles montrent qu'il aurait pu prendre la peine de travailler un peu plus son sujet, étant donné qu'en l'occurence, son pessimisme devrait être tempéré.

Dernière chose, la dépêche du jour sur le site de la TSR n'est en fait qu'un résumé de l'interview de J. Müller dans le Journal du Jura.

Merci à tous pour vos commentaires!

juin 20, 2006 5:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme de 16h22

Voir l'édito de Karl d'hier sur le Torchinou.

juin 20, 2006 5:11 PM  
Anonymous Anonyme said...

Christine Schmid? C'est par ici

http://www.christine-schmid.tv/bilder/thumb/03.jpg


ou par là

http://www.christine-schmid.tv/bilder/19.jpg

juin 20, 2006 5:15 PM  
Anonymous Anonyme said...

@anonyme de 4:31

C'est bien la première fois qu'on me taxe de sectaire. Quoi qu'il en soit, les Boillat peuvent toujours compter sur mon soutien.

Mon objectif est simplement de faire profiter aux Boillat qui ont déjà suffisamment souffert de quelques réflexions. Et d'ailleurs, le compte-rendu qu'a fait uZine3 de l'assemblée (que je n'avais pas lu au moment où j'ai écrit ce message) me donne raison : ça s'est assez bien passé pour les Boillat. Donc, ce n'est peut-être pas absolument mon besoin d'assouvir mes frustrations qui me pousse à dire certaines choses...

Par contre, mes messages vous dérangent apparemment...

juin 20, 2006 5:28 PM  
Anonymous visionix said...

@ unia ( nia - nia - nia )

Vous n ' êtes pas fait du même ALLIAGE que nous , alors essayez d ' aller vendre votre matière contaminée à d ' autres pigeons !


LA BOILLAT à 350 employés VIVRA !

juin 20, 2006 5:46 PM  
Anonymous visionix said...

@ Bolscout , Rossignol d ' aucun amour , Petitdémon , Wilmar


Magnifique la photo dans le Quotidien Jurassien ! Vous ressemblez à celui qui rentre chez lui , les poches pleines de fric , et qui trouve un message de sa femme lui disant qu ' elle est partie en vacances avec le voisin !

ABS !


LA BOILLAT VIVRA !

juin 20, 2006 6:12 PM  
Anonymous visionix said...

@ Taupier , âne-Marie


J ' espère ( pour vous ) que vous n ' avez pas oublié de rendre vos rapports , sinon LE BUFFLE va vous envoyer au stalag !


Pas de salutations !

juin 20, 2006 6:31 PM  
Blogger Rensk said...

Bien, j’ai beau faire ; tourner l’affaire dans ma tête dans tous les sens, du noir au blanc où du blanc au noir… je ne trouve pas de gris !

En effet si SM saborde l’entreprise la plus rentable du groupe, celle qui a la meilleurs qualité ainsi que de la recherche et développement la plus poussée il ne me reste que l’option de demander aux actionnaire de changer de COE, d’en prendre un qui parle le french car c’est bien là le problème avec martinou, il veut mettre tous les produits rentable sur des site qui parle l’allemand même si ils ne sont pas au point et n’ont pas les 150 ans d’expérience qu’à la Boillat !

Ce que je trouve ce sont des sparadraps mais : rien de concret qui pourrait garantir quelque chose au vu des «garanties» avancés par l’Etat en 2004 et que ce dernier ne fait rien quand au viol du dit «accord» ! M. Müller confirme mes craintes en disant que les temps changes, 2004 n’est pas 2005 (vu que la «stratégie» officielle avait déjà été changée en cette année là) !!!

Vu que SM disait qu’ils allaient «tourner» avec 60 personnes voir même que 20 (dernièrement) il ne me reste plus que la question suivante : vont-ils trouver les 20-60 personnes dans la Boillat où vont-ils recruter des gens en fin de droit, vous savez ceux qui n’osent plus dire non à une «offre» d’emplois irrespectueuse ?!

juin 20, 2006 7:11 PM  
Anonymous Anonyme said...

@fritz des rangiers
Je vois que les infos passent
bien avec toi,mais je ne t'ai pas dit qu'il était licencié!

juin 20, 2006 7:19 PM  
Anonymous Anonyme said...

Oui, pas besoins de Polonais pour faire du dumping salarial - social, le maîîîître suffit amplement.

juin 20, 2006 7:20 PM  
Anonymous Anonyme said...

Karl a eu sa souris d'or (bien méritée).

Martinou jaloux a trouvé une souris blonde.

Madame Christine Schmid a un point commun avec Göbels. Ce dernier était chargé de la propagande de son maîiiiiiitre A. Hitler.
Mme Schmid est chargée de la propagande de son maîiiiiiitre Martinou. Bien que Mme Schmid soit plus agréable à regarder que Göbels, il faut se méfier de la propagande qui a pour but de cacher la vérité. Méfiez vous du chant des sirènes.
On pourrait d'ailleurs comparer les méthodes de Martinou qui ressemblent étrangement à celle de l'affreux Adolf :
=> Elimination brutale des opposants avec les moyens en vigueur.
=> Adhésion forcée à la stratégie ou au parti.
=> Propagande.
=> Non respect des engagements signés.

Comment peut-on dans une démocratie accepter de tels comportements ?

Vendredi, le conseiller d'Etat bernois en charge de l'économie publique, Andreas Rickenbacher, a appelé les ouvriers à "étudier sérieusement" les propositions. Monsieur Rickenbach oublie un peu vite que le gouvernement bernois s’est fait rouler dans la farine et que ce n’est pas terminé.

Courage les Boillat, le buffle sera vaincu.

juin 20, 2006 7:22 PM  
Anonymous Anonyme said...

@shrek
Coucou t'es mort ou quoi?
on ne te lit plus!

juin 20, 2006 7:30 PM  
Anonymous Anonyme said...

Andreas Rickenbacher, j’ai été faire une tour et j’ai trouvé ça :

Membre du comité directeur du PS bernois.
Son programme = Réveiller l’ours – le canton de Berne à besoin de mouvement !
Avec = L’encouragement de l'économie doit se diriger loin du principe de l’arrosoir et au lieu de cela encourager de façon exemplaire différents projets durables et orientés vers l’avenir. Plus de moyens doivent engagés dans la formation et la recherche – le dialogue entre l’université et l'école technique supérieure et l'économie doit être encouragée activement.

Je trouve ce programme du PS très à droite (à la Blaireau made in GB ?) vous pas ???

Il veut donc subventionner l’économie ??? Rendre les employés plus dépendant encore ?

PS: Ne pas oublier que les cadres de unia sont au PS...

juin 20, 2006 8:15 PM  
Anonymous Lulu said...

Ouais, l’histoire de l’arrosoir n’as-t-elle pas été inventée par l’UDC ?

Y a pas là dedans un droit d’auteur bafoué ?

juin 20, 2006 8:24 PM  
Anonymous Anonyme said...

Honneur aux ouvrier(e)s de La Boillat

Le combat mené par les ouvrier(e)s de La Boillat pour s'opposer à la destruction du site de Reconvilier est digne d'éloges.

Durant des mois, ils ont supporté l'insupportable avec dignité et bravoure.

Sans leur acharnement, La Boillat n'existerait plus et aurait déjà été démantelée.

La lutte n'est donc pas vaine et compte tenu des difficultés rencontrées à Dornach et Lüdenscheid pour produire de la matière de qualité "Boillat", ce n'est pas demain que le site de Reconvilier fermera ses portes, quand bien même tel était le souhait de Martin Hellweg.

Courage et tenez bon !

juin 20, 2006 8:39 PM  
Blogger Rensk said...

Shrek, Rigueur et tous les autres qui ont pris une journée sabbatique donc de méditation j’espère sincèrement vous retrouver ici au plus vite.

Vous me manquez comme à d’autres qui l’on aussi déjà signalé durant la journée.

juin 20, 2006 8:51 PM  
Anonymous Grand-mère said...

N'assommez pas trop ce petit Jubin. Il n'est pas méchant mais il a le défaut de ne pas vérifier suffisamment ses sources et de se laisser entraîner par des premières impressions. J'ai pu le vérifier à quelques reprises. Ma foi, tous ne peuvent pas être de bons journalistes. Comme pour d'autres métiers, il y faut du flair et du talent. Ce n'est pas donné à tout le monde.
A part cela, après avoir pris connaissance de plusieurs comptes rendus dans les journaux, j'en avais retiré un impression plutôt bonne pour les Boillat. Qu'il y ait eu quelques engueulades n'a rien que de très normal entre gens soumis à de telles pressions. Ca prouve aussi que les Boillat ne sont pas des moutons bêlants, Dieu merci ! Martinasse a encore du souci à se faire. Il a eu le grand tort de prendre les ouvriers pour des imbéciles et a cru qu'il pourrait impunément les rouler dans la farine. Il ne connaissait par les tronches jurassiennes ! Il ne faut pas dire Hop Suisse en ce moment, mais HOP LES BOILLAT !

juin 20, 2006 9:49 PM  
Anonymous Grand-mère said...

Comme je suis raisonnablement curieuse, j'ai été voir, sur son site, à quoi ressemble Christine Schmid. La donzelle est un copié-collé des modèles stéréotypés qu'on voit s'étaler dans les magazines de coiffeurs. A lire sa prose dans le torchinou, (pour autant qu'elle en soit l'auteure), on peut dire que son discernement est inversément proportionnel à la longueur de ses jambes. Si c'est tout ce que Martinasse a trouvé pour redorer son blason, c'est pas demain la veille qu'il va éblouir le monde!
On dit que le ridicule ne tue pas; c'est bien vrai mais c'est aussi bien dommage...

juin 20, 2006 11:02 PM  
Anonymous idéaliste incurable said...

@grand-mère

Vous avez une sacrée pêche ce soir : le buffle et Miss Torchinou en prennent plein la poire et je me bidonne ... hi hi hi

Bonne nuit grand-mère, dormez bien et merci pour la pinte de bon sang que je viens de me faire ce soir grâce à vous !

juin 21, 2006 12:29 AM  
Anonymous Anonyme said...

Christine Schmid serait donc la nouvelle rédactrice du Torchinou. Vraiment ? Qui est cette étrange personne qui a soi disant fait HEC à Lausanne et des études de musique un peu partout en Suisse ? On en trouve aucune trace sur Internet, à part son propre site…. Dans sa bio, pas trace non plus de son lieu de naissance. Aucune indication vérifiable. Tout dans son site paraît très heimelig hop Swhwiz. Mais tiens, tiens, son adresse e-mail est en Allemagne. Bizarre, bizarre… Autre incongruité : si cette dame faisait vraiment du PR (relations publiques) du mannequinat et de la chanson, elle ne manquerait pas de mettre des liens sur son site. Elle parle de sa visite à Reconvilier. Quelqu’un l’a-t-il vue ? Est-elle la rédactrice du Torchinou ou n’est-elle qu’une image-concept, vendue par une agence de comm. Un peu comme ces dames qui prêtent leur image pour vous assurer dans des pubs à la gomme que la croix vitamachintruc (pour seulement 600 balles) a guéri leurs rhumatismes. Peut-être que je me trompe. Mais ça vaudrait le coup de creuser la chose.

juin 21, 2006 12:32 AM  
Anonymous dardevil said...

Très honnêtement et avec le recul, je trouve que les commissions ont parfaitement gérés la réunion du personnel en tout point. Notament en reportant le vote.

Franchement beau boulot et malgré l'énorme pression....

juin 21, 2006 1:54 AM  
Blogger Karl said...

Je n'ai pas le temps de faire un nouvel "édito". Et, pour demain, ce sera la même chose... La faute à un examen pas trop dur jeudi, quelque part en Suisse.

Donc, pendant 2 jours, Karl fera une grosse sieste, pendant que moi je suerai sur des textes obscurs, que Martinou, s'il était au pouvoir, ferait certainement brûler, parce qu'il est dans sa nature de détruire ce que les autres créent (à part si c'est le carnaval de Cologne, ou son carnaval d'Interlaken).

Sinon, les clients ont la parole dans le Juju du jour (journal que Martinou ferait aussi brûler, par ailleurs).

Merci à vous tous pour votre compréhension, et courage aux Boillat!

juin 21, 2006 5:53 AM  
Blogger un voisin said...

@ anonyme 12h32 PM

Selon les données d'enregistrement de son nom de domaine (extension TV ...), Christine Schmid est allemande :

--- christine-schmid.tv ---

Registrant:
Schmid, Christine
Rebgasse 12
Rheinfelden, BW 79618
DE

Domain Name: CHRISTINE-SCHMID.TV

Administrative Contact:
Schmid, Christine
christine-schmid@t-online.de
Rebgasse 12
Rheinfelden, BW 79618
DE
Phone: +4976232329

Technical Contact:
Thommen, Martin **
info@worldweb.ch
Plaza Jovellar, 12
Vinaros, ES 12500
ES
Phone: +34 964 454402
Fax: +41 62 391 91 13

Record expires on 21-Sep-2006
Record created on 21-Sep-2002
Database last updated on 26-Oct-2005

---

il est aussi amusant de constater que son "contact technique" a une adresse et un numéro de téléphone espagnols alors que l'adresse web et le fax sont suisses (WorldWeb Internet Provider) à Muemliswil !!!

juin 21, 2006 6:52 AM  
Anonymous Anonyme said...

Miss Torchinou est probablement allemande. Elle mentionne Rheinfelden, mais ça peut être le côté allemand. La ville de l'autre côté du Rhin s'appelle aussi Rheinfelden.

Bon courage pour les examens Karl!

juin 21, 2006 7:56 AM  
Anonymous Stylo Bic said...

Attention Peterli, c'est la copine à Martinou.....pas la tienne!

Où alors....c'est la mine de sel!!

En tout cas pas la mienne de mine, il me manque toujours le bout.

juin 21, 2006 8:18 AM  
Anonymous jb said...

@Karl : on te tient fortement les pouces pour l'examen de jeudi ! fous-y mon gars et reviens nous vite, bon sang une journée sans édito ... c'est la dépendance totale.

@tous :
Les articles du Journal du Jura sont publiés en ligne sur jb.zonez.ch à cette adresse.

Si vous en voyez dans d'autres médias, merci de me transmettre le lien, je suis toujours "preneur" ! Mon adresse : jurabernois@yahoo.fr

A noter encore l'intervention de l'AFDT sur le site de Reconvilier. L'AFDT sera également présente à l'AG à Berne.

A+ et bon début de journée, ensoleillée :-) et n'oublions pas de le répéter à tue-tête : LA BOILLAT VIVRA !

juin 21, 2006 8:30 AM  
Anonymous lauk said...

Où peut-on lire l'article du JDJ, je ne l'ai pas trouvé en ligne...

juin 21, 2006 8:31 AM  
Anonymous lauk said...

Merci JB :)

juin 21, 2006 8:31 AM  
Anonymous Anonyme said...

Martin Hellweg hat Vertrag verlängert

bt. Martin Hellweg, umstrittener CEO der Swissmetal-Gruppe, bleibt dem Unternehmen vorderhand erhalten. Laut einem Bericht des «Blick» hat Hellweg eine Verlängerung seines Management-Vertrags bis 2007 unterschrieben. Laut Hellweg steht die Unternehmensleitung geschlossen hinter seiner Politik.

http://www.bielertagblatt.ch/article.cfm?id=218167&startrow=6&ressort=Wirtschaft&kap=bta&job=7921310

juin 21, 2006 8:48 AM  
Anonymous Anonyme said...

http://www.blick.ch/news/wirtschaft/artikel39211

L'article du Blick. J'ai commencé sa traduction.

juin 21, 2006 8:50 AM  
Anonymous Anonyme said...

Le contrat de Martinou est reconduit après 2007 voilà le résumé

juin 21, 2006 8:52 AM  
Anonymous jb said...

Merci pour les liens !

Et tant qu'on y est pour celles et ceux qui ont pas tout sous la main : les torchinous dans leur intégralité ... Enfin, no comment.

juin 21, 2006 9:01 AM  
Anonymous Anonyme said...

A propos de Christine Schmid

Lumineuse, comme le maîîîître:
http://www.christine-schmid.tv/bilder/10.jpg

No Comment

juin 21, 2006 9:03 AM  
Anonymous Anonyme said...

Traduction grossière de l'article du Blik:


Le mal aimé joue les prolongations

Beat Schmid

Martin Hellweg (39 ans) reste à la tête de Swissmeta. Il vient de reconfuire son contrat de management.

Les Jurassiens bernois ne verront pas le manager détesté quitter le groupe. «Le conseil d’administration est entièrement derrière moi», confirme Hellweg, ainsi que l’atteste la reconduction de son mandat jusqu’à fin 2007.

Pour Martin Hellweg, il n’est pas question de renoncer. Malgré l’animosité. Celle-ci a d’ailleurs provoqué le déménagement de Hellweg. Il a quitté la Suisse, déménageant de Pfäffikon SZ à Cologne. «Quand même les voisins deviennent pesants, il faut faire ses bagages», indique-t-il.

Dans la métropole rhénane, il est plus anonyme. En plus, Cologne n’est qu'à environ 70 kilomètres de Lüdenscheid, où se trouve le centre de fabrication allemand de Swissmetal. Hellweg avait acquis à la surprise générale cette usine en février 2006, alors que la grève battait son plein. On le rencontre donc souvent là-bas. Quand il se rend en Suisse, il vit à l’hôtel ou chez sa compagne à Zurich.

Le manager ne s’est plus rendu à Reconvilier depuis le début de la grève. «Je n’irai pas là-bas avant longtemps», indique Hellweg. L’atmosphère est trop survoltée.

juin 21, 2006 9:08 AM  
Anonymous lauk said...

les actionnaires, ont ils le droit de contester cette prolongation?

juin 21, 2006 9:14 AM  
Anonymous Anonyme said...

Oui Lauk il faut simplement avoir la majorité !! et c'est là que le bas blesse:-))
Amicalement

juin 21, 2006 9:17 AM  
Anonymous jb said...

Merci a anonyme pour la traduction ; je me suis permis de la reprendre pour la mettre en ligne sur jb.zonez.ch a cette adresse.

juin 21, 2006 9:21 AM  
Anonymous lauk said...

pour les anciens voisins de Martinou, je comprends la phrase autrement: Wenn selbst Nachbarn belästigt werden,... serait plutôt "si même les voisins sont importunés"..

juin 21, 2006 9:29 AM  
Anonymous Anonyme said...

Oups oui pardon pour cette erreur. Un blâme. Merci à lauk d'avoir corrigé.

juin 21, 2006 9:37 AM  
Anonymous Anonyme said...

La question essentielle:

Pourquoi Martinou tient-il tant à prolonger son mandat à Swissmetal ?

La seule réponse raisonnable c'est qu'il risque actuellement de perdre beaucoup d'argent car les liquidités se sont envolées.

Il ne compte que sur la recapitalisation pour engranger son blé !

Aux Boillats, faites tout pour le faire poiroter et retardez votre prise de position à une date située après l'assemblée générale.

Restez unis malgré vos divergences et vous écraserez le Martinou !

juin 21, 2006 10:02 AM  
Blogger un voisin said...

Beat Schmid du Blick a-t-il une soeur qui s'appelle Christine et qui habite Zurich ?

A part cela, j'espère que les actionnaires se rendront compte que M. Hellweg n'est plus à sa place à Swissmetal :

- il quitte la Suisse, en raison d'un voisinage hostile,
- il annonce qu'il n'ira pas à Reconvilier avant longtemps
- par contre il est régulièrement à Lüdenscheid qui se trouve plus près de son nouveau domicile.

Comment peut-on attendre de cet homme qu'il puisse rétablir une relation de confiance avec les employés de Reconvilier ? Peut-on réellement penser qu'il ne va pas favoriser Lüdenscheid par rapport à Reconvilier ? Cet article confirme à demi mots que Martin Hellweg envisage l'avenir de Swissmetal au-travers de son usine allemande et donc que son objectif est le transfert de la production et de la clientèle vers BJ.

Il est aussi intéressant de constater l'annonce de la reconduction de son mandat peu avant l'assemblée générale. Une fois encore c'est la technique de fait accompli. Hellweg aura probablement prévu une clause prévoyant une indemnisation confortable en cas de résilation de son contrat. La grande question : les actionnaires lui accorderont-ils encore leur confiance ? Fera-t-il encore partie du conseil d'administration le 01.07.2006 ? L'annonce d'une intervention des clients lors de l'assemblée générale sera probablement du meilleur effet !

Bien en pensée avec les Boillats et avec "Karl" en pleine révision !

juin 21, 2006 10:15 AM  
Anonymous Journaliste professionnel said...

Jubin est un très mauvais journaliste. Mais ça, tous les habitants du Canton du Jura le savaient. Il a d'ailleurs dû quitter Fréquence Jura pour des raisons liées à ses compétences. Bien sûr, sur les rives du Léman, il fait la pluie et le beau temps en ce qui concerne le Jura. Là-bas il est le roi et dénigre régulièrement notre région. Un raté dans le Jura fait vite l'affaire à Genève en ce qui le concerne. Malheureusement ce sont ces articles qu'on lit en Suisse romande...

juin 21, 2006 10:18 AM  
Anonymous Anonyme said...

Ce n'est pas parcequ'un journaliste ne va pas dans votre sens à 100% qu'il est mauvais et les personnes qui ne vous donnent pas à 100% raison sur ce blog ne sont pas forcément des trolls !

juin 21, 2006 10:26 AM  
Anonymous Anonyme said...

Bof, pas besoin de s'interroger sur le journaliste en question. Il faut juste garder en tête que plusieurs journalistes du Temps, dont un rédacteur en chef adjoint entre autres, sont à tu et à toi avec un des principaux actionnaires de Swissmetal, dont Sauerländer est également à la tête. Les pressions prennent le dessus et eux sont moins résistants que les Boillat.

juin 21, 2006 10:40 AM  
Anonymous Anonyme said...

@tous

J'ai la même impression que d'autres : il semble que depuis hier, il manque des personnes importantes sur ce blog (Schrek, Rigueur, ...); et Karl fait une pause de 2 jours pour examens (bonne chance, Karl). Je me demandais simplement, étant donné que nous sommes à un moment crucial de la lutte, si ces différentes absences de personnes-clés à un moment crucial de la lutte étaient bien une coïncidence... et non qu'elles aient été dissuadées d'une manière ou d'une autre de continuer à s'exprimer sur le blog (la question n'est pas de savoir si Karl a le droit de prendre des congés, il ne nous doit rien de toute façon et il a déjà fourni un énorme travail, la question est de savoir si les adversaires de la Boillat sont en train de "s'attaquer" au blog).

Je vous rappelle que pour réaliser son plan, Martinou a besoin de Boillat divisés et isolés. Comme apparemment il est vraiment difficile de les diviser, il y aurait un intérêt particulier à "mettre le paquet" pour les couper de l'extérieur ("vous êtes isolés" avait dit Martinou aux Boillat au début de l'année pour les dissuader de continuer la lutte).

Hier, une offensive était faite dans la presse : Boillat "divisés" dans l'espoir qu'à Genève, Lausanne, Berne... on se dise : notre appui n'a plus sa raison d'être, les Boillat ont capitulé. Alors que le compte-rendu de proximité (uZine3) disait le contraire.

Aujourd'hui, il semble que l'offensive dans la presse ne perdure pas vraiment, mais j'ai un sentiment bizarre sur ce blog qui est, pour les appuis extérieurs, bien souvent le seul lien avec les Boillat.

C'est pourquoi je crois très important, étant donné les pressions qui sont faites avant l'AG du 30 juin, que nous,les externes, ne perdions pas contact avec les Boillat et que nous leur répétions que nous sommes toujours là comme soutiens :
1) en leur adressant un petit message sur le blog (en anonyme aussi); même s'il n'y a plus d'éditos pendant 2 jours, nous pouvons allonger la liste des commentaires
2) en les assurant que nous nous efforçons tous de participer à l'AG du 30 juin
3)que nous nous inquiétons du silence de certaines personnes et que même si ces personnes ne souhaitent pas s'exprimer, qu'elles nous fassent savoir d'une façon ou d'une autre, ce que nous pouvons faire pour les aider.

Des Boillat solidaires ne peuvent pas lutter seuls contre la "machine de guerre" lancée contre eux, ils ont besoin des appuis extérieurs, ce sont eux qui l'ont dit. Ne l'oublions pas !

juin 21, 2006 10:45 AM  
Anonymous journaliste professionnel said...

Ce n'est pas pour cela que je le critique mais parce que Serge Jubin du Temps est vraiment incompétent professionnellemnet ! Et ça, tout le monde le sait dans le Jura

juin 21, 2006 10:49 AM  
Anonymous un ancien collègue said...

Je confirme, Serge Jubin du Temps travaille en amateur, quelque soit le domaine traité. C'est sa façon de faire

juin 21, 2006 10:52 AM  
Anonymous Anonyme said...

@Anonyme de 10h45
J'abonde dans ton sens ,il est primordial de ne pas lâcher maintenant .Mais ceux qui veulent garder le contact et qui ne sont pas à l'autre bout de la suisse peuvent toujours passer à l'uzine 3.
Excellent relais pour le soutien et cet endroit là Martinou et ces sbires ne viendront pas y toucher
Amicalement à toutes et à tous

juin 21, 2006 11:02 AM  
Anonymous expatrié said...

Non, je ne pense pas que l'absence des Boillat soit un signe quelconque d'une quelconque pression.

Je suis externe, mais mes antennes, mon p'tit doigt et mes oreilles qui sifflent vous font savoir que ce n'est ni l'euphorie, ni la course au Prozac du côté de la Boillat.

La lutte continue. Les échéances sont claires, le plan d'action est connu.

La Boillat à moins de 350 ne vit pas. Swissmetal sans la Boillat ne vit pas. Chronique d'une mort annoncée.

Maintenant, on peut rêver ou calculer (un mois de plus, c'est toujours ça de pris), mais le mécanisme est clair.

Ces temps j'écoute souvent Angélique Kidjo:

"Les combats se gagnent sur la distance,
Y a pas de vérité dans le silence,
(...)
Vous pouvez plier, mais ne cédez jamais!
Jusqu'à vous brûler, mais ne cédez jamais!"

juin 21, 2006 11:02 AM  
Anonymous fritz des rangiers said...

Décidemment, la saga des paradoxes continue...

Aujourd'hui à la Boillat : Séance des Kappos. Mais alors TOUS les Kappos !!

Motif : Séance de production de Dornach !

Mais je vous rassure, la séance Prod de Boillat aura bien lieu demain... à la Boillat !

Les salles de réunion sont minées à Dornaque ?

juin 21, 2006 11:11 AM  
Anonymous Anonyme said...

Schrek, ouhouhouhouhouhouhouh ... S C H R E K ... ouhouhouhouh ....

juin 21, 2006 11:17 AM  
Anonymous Poivre said...

Je me rappellerai toujours de cette phrase de Maria W. qui, en pleine grève, s'adressait à mon mari qui venait de se faire supprimer tous ses droits sur le système informatique

"si tu n'as plus de courage aujourd'hui,tu en as le droit; j'en ai pour toi et demain, c'est toi qui aura du courage pour moi".

Sans angélisme aucun, ça, c'est une des forces des Boillats.

D'autre part, n'oubliez pas que les Boillats de l'intérieur sont soumis à une pression phénoménale de la part de SM. C'est digne de l'URSS des années 50.
Leur seul soutien, c'est les commissions et les collègues, Unia les ayant laissé tomber.

juin 21, 2006 11:19 AM  
Anonymous oignon rouge said...

@ un voisin

Excellente analyse, merci. J'espère également que de nombreux clients participeront à l'AG et feront entendre leurs voix.

@ anonyme de 10 : 45

C'est bien, l'appel que vous avez lancé. Pour ma part, soutien fidèle et engagé, mais toute petite voix sur le blog, il me semblait très délicat d'intervenir hier.

Quant à ceux qui se taisent, on peut supposer qu'ils aient besoin d'une pause intérieure après toutes les tensions et souffrances de ces derniers jours en particulier.
Par ailleurs, je sais qu'il existe des contacts hors blog...et les Boillats savent qu'ils peuvent compter sur leurs amis externes, s'ils ont besoin de parler ou de se confier.

D'autre part, j'imagine qu'il y a beaucoup de discussions essentielles qui se passent hors blog, et c'est normal, car elles ne doivent en aucun cas être dévoilées !

Mais vous avez raison, nous devons continuer à assurer de notre soutien - et de notre présence à l'AG, je l'avais aussi écrit lundi, et oui j'espère que nous serons très, très nombreux à nous battre ce jour-là avec les Boillats.

Courage à tout le monde et "merde" à Karl.

juin 21, 2006 11:21 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ poivre

Le soutien, c'est aussi toutes les personnes qui ont versé quelque chose au fonds de solidarité.

Et tous les autres, qui sont présents moralement et espèrent que ce conflit du travail aboutisse à une solution satisfaisante. Cette révolte qu'ils n'ont pas pu mener à bien car ils étaient isolés.

Allez les Boillat! Utilisez au mieux ce temps de réflexion!

juin 21, 2006 11:28 AM  
Anonymous Ami de Jubin said...

Je souhaite donner un peu de baume sur les plaies de Serge Jubin. C'est un type sympa. Mais je reconnais qu'il travaille de manière holè holè. Il ne va pas au fond des choses et travaille comme il s'habille et se rase, assez mal. Mais ce n'est pas une raison pour lui tirer trop dessus. Il a un travail et ça fait un chômeur de moins dans le Jura. Merci Le Temps.

juin 21, 2006 11:29 AM  
Anonymous Rédaction Le Temps said...

La rédaction du Temps souhaite mettre les choses au point : M. Jubin fait partie de notre rédaction et est compétent même si sa tenue et son look laisse à désirer. Il suit la ligne du journal en faveur d'une économie forte et des investisseurs allemands qui ont la gentilesse d'investir dans des régions comme le Jura. Serge Jubin a donc toute notre confiance et restera le correspondant critique de votre région en perte de vitesse pour un journal lémanique sérieux et défenseur de l'économie suisse.

juin 21, 2006 11:34 AM  
Anonymous Anonyme said...

Amusante usurpation de la rédaction du Temps... mais pas crédible !

Jubin a souvent fait des comptes-rendus favorable aux Boillat... les Jusqu'au boutistes ne supportent pas son défaitisme... qui laisse transparaître une bonne dose de réalisme.

Le bloggeur lamda actif ici aura bientôt incendié tout le monde :

Rolf Bloch, l'expert, Unia, tout journaliste qui ose douter... sont tous supposés vendus au Grand Capital!

juin 21, 2006 11:45 AM  
Anonymous Poivre said...

@anonyme de 11:28

Je me suis peut-être mal exprimée, je voulais juste souligner "leur seul soutien à l'intérieur". Les Boillats de l'intérieur ont aussi droit à leurs trolls et ce n'est pas facile tous les jours.

Le soutien populaire, économique, politique est un véritable phénomène. Il est clair que sans cela, les Boillats auraient abandonnés depuis longtemps.

Autre phrase a rappeler :

"la solidarité (toutes les solidarités), c'est notre potion magique"

Personnellement, depuis la grève, j'ai vraiment appris à dire "Merci"

juin 21, 2006 12:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

Une chose intéresante en bourse concernant suisselétal il n'y a plus de call (produit dérivés )est-ce que oz bank qui soutenait à bras le corps martinou commence de voir que tout s'écroule !!
ABS

juin 21, 2006 12:07 PM  
Anonymous Anonyme said...

il n'y a que la qualité qui compte

juin 21, 2006 12:20 PM  
Anonymous Anonyme said...

ne pas oublier , le client est roi

juin 21, 2006 12:28 PM  
Anonymous Anonyme said...

En lisant l’article dans le JJ on constate une chose importante à mes yeux : même les patrons craignent la mauvaise foi de MH.

- Les clients restent pris au piège et n'osent rien dire, de peur d'être victimes de mesures de rétorsion de la part de Swissmetal. Comme cela avait déjà été le cas en mars dernier, lors de la reprise du travail. On se souvient qu'à l'époque, Swissmetal avait classé ses clients en différentes catégories, chacune étant marquée d'une couleur correspondant au degré de priorité en matière de livraisons...

Tous les clients sont connus par la rédaction qui se voit dans l’obligation de les protéger d’une rétorsion très probable en leurs mettant de initiales fantaisiste !

juin 21, 2006 12:34 PM  
Blogger larissa said...

@ oignon rouge

tu sais ou me joindre pour avoir des nouvelles.
Je ne suis pas très présente ces temps non plus mais je reste tjrs en contact avec notre ami.

bisous je te mail pour te donner mon numéro

juin 21, 2006 12:44 PM  
Anonymous idéaliste incurable said...

On pense à vous Karl, je suis sûr que ça ira comme sur des roulettes. Donnez-nous des nouvelles dès que possible. On vous tient les pouces. Toute votre vie, vous garderez un souvenir très vif du contexte dans lequel vous avez passé vos examens. Vous en parlerez à vos petits-enfants, ils n'en reviendront pas !

Nous, on retient notre souffle. On est solidaire de ce que les Boillat feront et personnellement, je me garde comme la peste de donner des conseils.

A ceux qui ont adhéré à la Nouvelle Boillat, attention au numéro de compte. Utilisez plutôt le bulletin de versement. Je me mêle de ce qui ne me regarde pas ? Ben oui ben oui ... on peut plus essayer de se rendre utile alors ?

juin 21, 2006 12:57 PM  
Anonymous cayenne said...

@ Karl

Toutes les souris que tu veux après les exams, mais te connaissant....la meilleure souris n'est pas forcément celle qui à revetue une robe en or mais celle qui à un coeur de cette matière!!

Salutations à elle aussi!!

juin 21, 2006 1:09 PM  
Anonymous troll et bus 2 said...

@ anonyme de 11h45,

Ben voilà, je t'incendie à ton tour.

Bouhhhhhhhh

PS: ça en fait un de plus... !!

juin 21, 2006 1:16 PM  
Anonymous troll et bus 2 said...

A propos de Martinou et de son déménagement :

Un avantage suuplémentaire qu'il s'octroie :

Et qui va lui payer sa chambre d'hotel qu'en il viendra en Suisse?


Mmmmmhhhh???


Qui a dit SM ??

juin 21, 2006 1:18 PM  
Anonymous Ginette said...

@tous
Suite à mes inquiétudes, Shreck m'a fait savoir que son moral est bon.

juin 21, 2006 1:26 PM  
Anonymous qui vous savez said...

@ ginette et autres

le moral est bon serte, mais ma colére est là et bien là, donc il faut que je vous laisse, c'est mieux pour moi pour vous.

je ne vous salue pas je me casse tchô.

juin 21, 2006 1:33 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Poivre 12h

Appris à dire merci? On crois rêver. Appris à te planter devant les caméras oui, moi tu ne m'as jamais émue, c'est quand les prochaines élections?

Une femme de gréviste, fille d'un très riche franc-montagnard, avec une bonne et une femme de ménage, et tu devrais dire femme de cadre licencié, non?

T'es en toc, et ta solidarité de rouleau-compresseur qui écrase les gens, on en a marre.

Merci

juin 21, 2006 1:38 PM  
Anonymous Anonyme said...

Oups, on appel ça de l’autocensure Shrek !

juin 21, 2006 1:42 PM  
Anonymous expatrié said...

@anonyme 1:38

Ben oui, c'est ça le secret. On est tous des très riches qui veulent se faire élire au Conseil Fédéral... Mais chhht, faut pas le dire... ça doit rester secret.

juin 21, 2006 1:45 PM  
Anonymous Stylo Bic said...

@ Anonyme 1338

anonyme, anonyme, anonyme, anonyme, anonyme, anonyme,
anonyme, anonyme, anonyme, anonyme, anonyme, anonyme,
anonyme, anonyme, anonyme, anonyme, anonyme, anonyme,
anonyme, anonyme, anonyme, anonyme, anonyme, anonyme,

heureusement, heureusement,
heureusement, heureusement,
heureusement, heureusement,
heureusement, heureusement,
heureusement, heureusement,
heureusement, heureusement,
heureusement, heureusement,
heureusement, heureusement,

juin 21, 2006 1:47 PM  
Anonymous expatrié said...

@schreck
Et ben mon pote, tu écoutes pousser tes cheveux? Viens gueuler un peu, elle nous manque la "voix du marais"

@raptor
un p'tit passage pour nous donner de tes nouvelles?

juin 21, 2006 1:48 PM  
Anonymous expatrié said...

@petit ours
Puisque Karl est occupé... ne serait-ce pas l'occasion de nous concocter une fable Siriussienne dont tu as le secret?
Ton lectorat s'impatiente :-)

juin 21, 2006 1:50 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Anonyme 1:38

Bien dit ça !

juin 21, 2006 2:03 PM  
Anonymous Anonyme said...

@anonyme de 11:02
@ expatrié
@ oignon rouge
@ tous ceux qui donnent des nouvelles

Merci d'avoir répondu à mon message et de nous donner des nouvelles des Boillat.

@ oignon rouge
Il est vital pour la lutte que des choses se passent "hors blog" (avec tous ces trolls...). Le blog reste cependant pour nous externes le fil rouge du déroulement de ce conflit. Mais de nous rassurer comme vous le faites, c'est l'essentiel pour que nous ne soyons pas découragés non plus, de savoir que les contacts avec les Boillat sont toujours vivants (comme la demande de Larissa), que les gens ne vont pas mal (donner des nouvelles) est important pour ceux qui ne sont pas sur place. A part cela, pour ceux qui ne sont pas trop loin, c'est vrai, on peut toujours passer à uZine3.

Si nous sommes tous vivants, LA BOILLAT VIVRA !

juin 21, 2006 2:11 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ anonyme de 1: 38

je n'ai pas l'humour d'expatrié

je ne sais rien de la situation de cette famille qui ne me regarde en aucun cas

je ne me suis jamais permis de prendre position sur les débats et posts internes qui ne me regardent absolument pas non plus

mais de lire cette attaque si personnelle provoque mon dégoût, honte à vous d'attaquer avec une telle bassesse et de plus, publiquement.

juin 21, 2006 2:16 PM  
Anonymous Anonyme said...

Micarna... ou les dindes sont mieux traitées que le laiton

juin 21, 2006 2:29 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ expatrié

Il y a aussi des riches qui n'ont pas envie d'aller au Conseil fédéral mais qui soutiennent les Boillat.

@ l'anonyme de 1:38

Règle tes problèmes personnels avec l'intéressée si tu en as. On lutte tous avec nos talents et nos moyens pour que les Boillat ne soient pas tous au SMIC ou sans emploi ces prochaines années à cause d'un tyran dont le leitmotiv est son propre tiroir-caisse et sa fierté perso.

Et franchement, on s'en fout de savoir qui vit avec qui et à quelle heure il va faire pisser son chien.

juin 21, 2006 2:32 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ expatrié,
l'auteur de la déclaration avec ses 13000 signataires.

Tu es vraiment super gonflé de faire ce genre de trucs, si tu as des choses à dire sur UNIA, fais-le sur le blog, mais n'utilise pas notre solidarité pour faire passer TES messages personnels.

Merci

juin 21, 2006 2:32 PM  
Anonymous Anonyme said...

complément de 14h29... txt à la page 111 actuellement
http://www.swisstxt.ch/TSR1/111-00.html

juin 21, 2006 2:33 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ Larissa

ouim c'est tout bonm merci et mille bisous !

juin 21, 2006 2:37 PM  
Anonymous Poivre said...

à mes "copains anonymes" de 13:38 et 14:03

et oui, je suis la femme d'un cadre licencié, mais je me refuse à faire une différence entre un ouvrier, un employé ou un cadre, ils étaient tous grévistes.

et oui, je suis la fille d'un patron mais y il a longtemps que je suis sortie du nid.

et non, j'ai pas de femme de ménage ! j'aimerais bien pourtant, parce que c'est pas trop mon truc. Bon je vous laisse, car avec une famille de 6 personnes, j'ai du repassage qui m'attend

Bonne journée à tous et bisou aux potes

@expatrié
je crois bien qu'on a le même "copain" anonyme, celui de 2:32 est de la même veine que le mien

Tapes m'en une

juin 21, 2006 2:37 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ Larissa bis

euh désolée, il y a eu un petit couac ... bisous et à +

juin 21, 2006 2:38 PM  
Blogger Rensk said...

Bonjour à tous,

Vous savez que hier j’ai cherché une solution à la cause Boillat, j’ai lu vraiment beaucoup de chose qui ont été dites, écrites et même l’historique.

J’aimerais raconter mon rêve de cette nuit, je ne sais si cela a un lien mais…

Je me retrouve au volant d’un semi-remorque très grand (40 t?) dans les montagnes, petites routes en lacets, pente importante (au réveil je me suis posé la question si c’était légal de rouler avec un si grand truc sur une si petite route !)…
J’ai eu droit à une panne du moteur, arrêt total du véhicule, j’ai bloqué toute la circulation car l’étroitesse de la route ne permettait pas le dépassement, dans la montée il fallait utiliser les places de croisement pour ça !

Je sais c’est un peu nul mais j’ai quand-même fait ce rêve après avoir passé toute la journée à lire et chercher une solution… je me suis couché à 3°° du matin !

juin 21, 2006 2:39 PM  
Anonymous Anonyme said...

http://www.swisstxt.ch/TSR1/112-00.html

juin 21, 2006 2:39 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme de 1h38

Super, la sa fait des semaines que je me retien, mais la, rien à dire, super.

Un Boillat, pas troll du tout, mai qui a bien observé cette dame.

juin 21, 2006 2:40 PM  
Anonymous Anonyme said...

à Poivre, 2:37h.

tous égaux, tous grévistes... sauf pour les salaires versés pendant la grève. Les cadres auraient-ils plus "moins travaillé" que les ouvriers pour mériter d'être plus payés?... Là aussi il aurait été bienvenu de faire un geste de réelle solidarité avec les ouvriers!

juin 21, 2006 2:48 PM  
Blogger larissa said...

lue dans l'illustré.
Peter Hasler patron des patrons démissionnaire.

swissmetal:malgré la colère des patrons clients de la boillat,les associations patronales ne sont pas intervenues.

Peter Hasler:Reconvilier,c'est un cas atypique,une région un peu spéciale.Ce n'est pas la Suisse normale.

vous voulez dire que la vallée de Tavannes ne serait qu'une réserve d'indiens?

Peter Hasler:Mais non, pas du tout.Je veux dire que sauver ou non 35 postes de travail, ce n'était vraiment pas grave comparativement aux milliers de licenciements des années 1990.Je crois que c'est surtout un cas de mauvaise communication entre les partenaires sociaux.Et la grève étais déjà déclarée,ce qui a rendu les négociations difficiles, voire impossibles.

Je vous ai mis ça car je sais pas comment le prendre il me semble quil nous prend pour des rigolo ou je me trompe?

juin 21, 2006 2:55 PM  
Anonymous amonite said...

@anonyme de 1.38 et 2.03

Lorsque vous aurez un rapport à nous fournir entre la vie antérieure de poivre et la lutte de la Boillat, je serais intéressé d'en être informé.
Votre méchanceté et votre bêtise (arrosées d'un soupçon risible d'anonymat) vous transforme en véritables chevaliers de la cause hellwegienne!
Pour tout dire, ça sent la rancoeur, la jalousie et un mal-être profond...
Bonne chance pour la suite de la destruction de toutes les personnes impliquées dans le combat et n'ayant pas jusqu'à maintenant eu une vie digne d'un bolchévique...

vive les trolls-corbeaux..........

Bravo aux Boillats pour vos décisions, et malgré tout,votre solidarité et la maturité avec laquelle vous menez la lutte! La Boillat VIVRA!

juin 21, 2006 2:56 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme 2:48

Tu revendique donc que des gens fassent preuve de plus de «solidarité» que d’autres ?

Faut savoir que les budgets des ménages sont faits en conséquence du revenu régulier, les cadres prennent aussi plus de responsabilités sur leurs épaules n’en déplaise à certain (avez-vous déjà vu un contrat de cadre ?) ! Les investissements / risques sont aussi plus conséquents en rapport de la paye régulière, on achète (avec hypothèques) au lieu de louer !

juin 21, 2006 2:56 PM  
Anonymous Anonyme said...

rappel du règlement du fonds de grève

il est calqué sur le principe de l'assurance-chômage

versement de 80% du salaire(sauf pour les bas salaires qui ont reçu le 100%)

juin 21, 2006 3:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

Hello les enfants c'est terminés arrêter de vous chamailler ,prenez vos légos et aller jouer un moment dans la cours !!
Vos querelles ne servent strictement à rien du tout il faut de tout d'en une entreprise des ouvriers et des cadres des beaux et des moins beaux des gentils et moins gentils etc
Et la solidarité passent par toutes les personnes alors svp STOP STOP ET STOP
Amicalement

juin 21, 2006 3:04 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ petit conseil à l'anonyme qui doit toujours être le même

Si tu as des problèmes financiers, les services sociaux sont là pour ça. Ils pourront t'épauler et ça sera plus utile que de vomir sur ceux qui se battent pour la Boillat.

juin 21, 2006 3:05 PM  
Anonymous Anonyme said...

Arrêtez de vous en prendre aux grévistes, femmes de grévistes, avec des propos en dessous de tout ! Si les trolls pouvaient se la coincer un moment...

juin 21, 2006 3:07 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ 3:04,

Désolé je voulais juste rappeler avec mon intervention de 2:56 que les cadres sont semble-t-il plus solidaire que bien des ouvriers qui dégueule ici-même !

juin 21, 2006 3:09 PM  
Anonymous bloggeur fou said...

Bonjour tout le monde,

@ oignon rouge,

faut pas se faire trop de soucis pour les remarques du style anonyme 1.38.

Il y a des gens qui voudraient bien museler la "voix pour la Boillat".
A défaut d'y arriver, ils font ce qu'ils peuvent pour la con-troller, parce qu'ils agissent avec l'état d'esprit hellwegien. C'est si bas qu'on marche dessus!




@ Shreck, Rigueur et d'autre qui se taisent momentanément,

ce que je vais dire ne vous plaira peut-être pas, mais j'aimerais que vous vouliez bien y réfléchir.

Il me semble que votre silence sonne comme un désavoeux, je crois qu'il met une pression supplémentaire. Les décisions qui seront prises ces prochains jours ne feront sans doute pas l'unanimité. L'important et qu'elles puissent être le résultat d'une réflexion et d'un choix personnel. En débattre est important et permet de voir les différents aspects de la question. Des avis qui se contredisent, si ils sont donnés de manière respectueuse, peuvent aider à faire le "bon" choix, mais un silence désaprobateur impose plus qu'il n'expose.

J'aimerais donc vous encourager à continuer de communiquer. Comme vous l'avez remarqué, votre présence sur le blog est importante pour de nombreuses personnes. Alors, à bientôt?!

Bonnes salutations et meilleures pensées à tous.

juin 21, 2006 3:18 PM  
Anonymous lauk said...

mouarf, Peter Hasler.. ce n'est pas la Suisse normale! C'est quoi la Suisse normale? Il n'y en a pas!
Et comme énormément de monde, il fait un rapport qui n'en est pas un: dans les année 90, c'était la crise dans de nombreux domaines. Les places de travail perdues était très souvent du à un manque de travail... A Reconvilier, on arrête pas de répéter que le carnet de commande est plein... Il y a des gens bouchés qui ne veulent vraiment rien comprendre, même pas essayer et qui prennent les travailleurs (ouvriers, cadres, secrétaires) pour de la merde...

juin 21, 2006 3:21 PM  
Anonymous Anonyme said...

@anonyme de 3h09

Mon propos n'était pas contre toi rassure toi :-)) je trouve simplement stupide ces gens qui comme tu dis dégueule ! c'est néfaste et improductif
Amicalement à toi

juin 21, 2006 3:25 PM  
Anonymous Anonyme said...

fond de grève plus de nouvelles?

juin 21, 2006 4:03 PM  
Anonymous Anonyme said...

Tiens y a eu comme un vide tout a coup, les trolls se sont fait éjecter ?

juin 21, 2006 4:16 PM  
Anonymous Anonyme said...

Non, ils sont en réunion...

juin 21, 2006 4:17 PM  
Anonymous Anonyme said...

Non ils sont pas en réunion... c'est juste que le blog est en train de perdre petit à petit ses trolls et ses habitués aussi d'ailleurs.En fait en train de s'éteindre à petit feu, semble-t-il.La faute à votre fermeture d'esprit et votre agressivité envers tout ce qui ne va dans dans votre direction?

juin 21, 2006 4:42 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme de 1h38

Bravo, rien à ajouter, bravo, elle nous casses les ... depuis le début cette grande dame et elle parle sans cesse à notre place.

juin 21, 2006 4:49 PM  
Anonymous Anonyme said...

@anonyme de 4:42
c'est ce que vous aimeriez, que le blog "s'éteigne", puisque vous ne pouvez pas le supprimer. Mais il vit toujours et comme la Boillat, il VIVRA !!!

juin 21, 2006 4:49 PM  
Anonymous Anonyme said...

... (...)Depuis plusieurs mois, les employés de la Boillat ont reçu une interdiction de s'exprimer face à des journalistes. Je ne suis pas un employé de la Boillat, et je crée aujourd'hui ce petit blog pour ne pas les laisser dans le silence. (...)


Voilà. Un petit rappel... "pour ne pas les laisser dans le silence", disait-il.

Je trouve aussi qu'il y trop de règlements de comptes, de messages de gens qui pourraient se téléphoner, etc... mais je me souviens du début: "pour ne pas les laisser dans le silence".

C'est aux boillats de savoir ce qu'ils veulent faire de ce blog! ... Et peut-être pas aux extérieurs de juger, même les règlements qui peuvent sembler un peu... bas ou déplacés!

juin 21, 2006 4:56 PM  
Anonymous dardevil said...

@ Aux amis de Shrek

En revenant prématurément de la séance de lundi, Shrek m'a commandé une bière en me disant:

Je bois ma dernière bière et vous me voyez plus !

Effectivement, depuis il n'est plus passé à la 3 et ne blog plus.

juin 21, 2006 5:04 PM  
Anonymous Solidarnoch said...

Quand on voit les réponses de Hassler, ça me laisse pentoi.

De toute façon ils ont déjà choisi leur camp. Aprés tout se qu'a déjà fait Hellwegg, il ne bronche pas.

La vérité, c'est qu'ils ne veulent pas que que la Boillat crée un entécédant. Immaginé vous se qui se passerait dans leur tête, si éventuellement les Boillats gagnent leur combat ? Dans les hautes spéres du pays il pense la même chose.

En Suisse, c'est le capitalisme qui nous gouverne, et nous avons une démocratie de façade.

Ils sont trés embêté que se conflit dur, car certaine chose sorte que eux voudrait gardé secret, se n'est pas bon pour leur image. C'est énorme se qui les boillats ont fait jusqu'à maintenant, personne dans le patronnat n'aurait pensé cela.

Une bande d'indien qui tient tête au capitalisme, avec le peu de moyen dont il dispose.

Courage, nous sommes toujours avec vous.

juin 21, 2006 5:08 PM  
Blogger larissa said...

@ dardevil

Je connais shreck si il a dit ça c'est qu'il a besoin qu'on lui foute la paix un moment, qu'on le laisse respirer et vivre, même si il vient plus sur le blog ou a la 3 c'est sa vie.
Il va bien c'est tout ce que je dirai.

shreck même si tu lit plus je t'embrasse et tu sais qu'on es tjrs la.

juin 21, 2006 5:16 PM  
Blogger Karl said...

Petite pause pour vous dire "coucou" à tous et vous remercier pour vos messages!

J'avoue ne pas trouver les remarques sur serge Jubin toutjours très correctes. Peut-être n'investigue-t-il pas suffisamment pour certains articles, mais j'ai, sur plusieurs années, avoir toujours jugé son travail correct. Sauf dans quelques cas bien particulier. Cela dit, il a la tête dure, mais ça en fait plutôt un vrai jurassien ;-P

Pour les personnes qui critiquent Corinne, les cadres, le fonds de grève... Voici tout de même quelques éléments à garder à l'esprit:

-Corinne et ses discours ont eu un très grand impact en faveur de la cause.
-Les cadres ont été dédommagé en fonction de leur salaire. Et, même s'il leur est plus facile de trouver du travail (encore que certains ont un âge qui rend ça très difficile), ils se sont fait virer pour la cause.
-Le fonds de grève fonctionne sur le système de l'assurance chômage (revenu complété jusqu'à 80%, à part pour les plus bas revenus (4000 francs et moins) où ils sont complétés à 100%.

@Shreck et Rigueur

Faites la tête, mais pas à nous. On fait tout ce qu'on peut pour la Boillat, vous savez? Si on le fait mal, dites-le... Si ce qui se apsse ne vous plaît pas, expliquez-nous pourquoi... allez ;-)

Merci à tous pour votre soutien et vos commentaires!

juin 21, 2006 5:28 PM  
Anonymous Anonyme said...

Bon c'est vrai que la vallée de Tavannes c'est un peu une réserve d'indiens qui parlent du nez.
Heureusement qu'il y a des étrangers pour remonter le niveau.

juin 21, 2006 5:31 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ mes différents "copains anonymes"

Ok, vous ne m'appréciez pas, chacun ses sentiments

Ok, vous m'attaquez personnellement, je peux encaisser

Par contre, je trouve odieux de faire allusion à ma famille (en l'occurence à mon papa qui est patron, ce dont je n'ai absolument pas honte). Mon père est mon père, qu'il soit ouvrier, chômeur, retraité ou patron.

Si vous pensez que je ferai de la politique parce que je donne la main à tout le monde, vous vous trompez. Je salue, car j'aime les gens et que j'ai été éduqué.

Si vous trouvez que je vous écrase ou que j'ai pris trop la parole, rien ne vous empêche de faire de même.

Si vous n'appréciez pas qu'au TJ de 19h30 je dis que je me bats pour que la Suisse ne soit pas peuplée que d'informaticien et d'employé de commerce, c'est votre problème

Pour info, je rappellerai que mon 1er témoignage le 11 février à Reconvilier s'est fait sur l'invitation d'UNIA 1 heure avant la manif. Vous auriez relevé le défi, vous, courageux anonyme ?

Quant à mon mari, c'est un cadre qui s'est retrouvé seul, en face de la direction de SM. SM lui a demandé de signer un papier comme quoi il s'engagait à reprendre le travail. Si il signait, il pouvait travailler à Dornach avec son salaire de cadre. Si il ne signait pas, il était licencié ! Il n'a pas signé, fort de ces convictions. C'est le seul cadre de son service a avoir fait la grève.Tu aurais fait quoi, toi, anonyme courageux ?

Inutile en fait de me répondre, ta bassesse n'a d'égale que ta méchanceté.

Mais on touche plus à la famille ! compris !

CCB

juin 21, 2006 5:33 PM  
Anonymous Anonyme said...

Si vous avez un leader, accueillez-le plutôt que de l'accuser de prendre trop de place. Les leader c'est plutôt rare, alors que les inspecteurs des travaux finis qui viennent critiquer une fois le travail fait...et bien ceux-là y en a plein.
C'est toujours plus facile de venir critiquer après coup, de dire à moi j'aurais pas fais comme cela....
Ok, mais c'est avant qu'il fallait dire quelque chose, mais là...personne.

juin 21, 2006 5:39 PM  
Anonymous shreck said...

@ tous
@ karl

Maintenant ça suffit de vous tirer dessus parce que tel ou intel ne blog plus vous devenez fou ou quoi?

Le combat n'est pas de savoir pourquoi je ne suis plus là non? et si Rigueur ne veut plus non plus c'est son droit, comme c'est mon droit de le faire.

Au gros malin qui se permet de répondre a ma place, oui je l'ai dit mais se n'est pas a toi de le faire savoir ok , il me semble que je suis assez grand pour le faire tout seul.

Karl franchement tu ne pense pas ce que tu dis ou bien:)) on ce connait, pas bien mais quand même....
Je n'ais pas a juger, je peut seulement donner mon avis, ce que j'ai fait jusqu'à maintenant il me semble.

Bon vous voulez tout savoir, et ben je vous le dire:

Je suis un homme, un homme a des sentiments(sauf martinou), Lundi j'ai entendu des choses qui mon fait mal venant de la part de gens que je ne voyais pas comme ça, et vous qui me connaissez si bien a vous entendre, vous comprendrais alors pourquoi je suis sorti, depuis le 25 janvier je suis resté zen, ben la j'ai pas put le rester, c'est pourqoi je suis sorti pour ne pas envenimer les choses voilà, et je prend un peu de recule c'est pas plus compliqué que, ça et si vous ne pouvez pas le comprendre m'a foi tant pis.

@ Larissa

Merci je t'embrasse aussi.

shreck vous salue du bord de son marais OU JE ME REPOSE.....

juin 21, 2006 6:02 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ Larissa

soudain un doute ! tu as reçu mon message hier soir ? bises

juin 21, 2006 6:03 PM  
Anonymous Anonyme said...

Concernant CCB, quand elle s'est proclamée femme de gréviste à la première manif, son mari (malgré qu'il n'a pas signé les papiers) travaillait encore à Dornach donc ne faisait pas vraiment la grève... mais après les déclaration de sa chère et tendre il n'a plus eu le choix. Tout le monde le sait personne n'est dupe.

juin 21, 2006 6:05 PM  
Anonymous Poivre said...

l'anonyme de 5:33, c'est moi

Dans mon indignation, ai oublié de signer de mon pseudo

juin 21, 2006 6:06 PM  
Anonymous Anonyme said...

Bon repos Schreck, m'enfin pas trop longtemps quand même, les externes à la Boillat, dont je suis, apprécient tes interventions.

Et pour les remarques pénibles, il faut les mettre sur le compte de la nervosité et fatigue ambiante. Mais si cela n'excuse pas, ça explique.

Allez hop une petite cure de vitamine C et retour parmi nous.

Une fan des Boillat qui luttent pour la bonne cause

juin 21, 2006 6:07 PM  
Blogger larissa said...

@ oignon rouge

oui j'ai reçue ton mail je te re mail plus tard et te donnerai mon numéro de tel.
bisous

@ shreck
Repose toi bien

juin 21, 2006 6:10 PM  
Anonymous Anonyme said...

Les personnes qui critiquent n'ont pas refusé de tendre la main pour toucher une part fond de grève. Si P.Br. n'avaient pas pris les choses en main pour gérer et organiser la distribution vous seriez toujours à attendre.
Merci Patrice, Corinne, Paul et Lili.

juin 21, 2006 6:13 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Anonyme 06:05

A ta différence, elle s'est engagée pour les Boillat. Et comme d'habitude la critique est facile et l'art difficile.

Et toi qu'as-tu fait pendant cette grève et quelles sont tes propositions?

@ Corinne, c'est dur de laisser tomber des remarques aussi basses, mais bof mieux vaut qu'elles partent aux oubliettes. L'autre jour, la même personne est tombée sur Nicolas Willemin, donc tout le monde va y passer manifestment.

juin 21, 2006 6:13 PM  
Anonymous bloggeur fou said...

@shreck,

merci d'avoir clarifié la raison de votre silence,ça évite des fausses interprétation.

A bientôt et bonne continuation.

juin 21, 2006 6:15 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ Larissa

merci !

juin 21, 2006 6:25 PM  
Anonymous Anonyme said...

@anonyme 6:05

accusation fausse, tout le monde le sait.

juin 21, 2006 6:28 PM  
Anonymous Solidarnoch said...

A Corinne,

Tous les Boillats et ceux du blog sont avec toi.

Se que tu as fait pour la boillat est formidable.

Cette personne qui mélange vie privé et vie public, c'est d'une bassesse, n'y fait pas attention. Je pense que ça te fait mal après tout se que tu as fait pour la boillat, mais sache que le 99,99% des personnes t'apprécie et sont avec toi.

Tu auras toujours des gens, qui comme dégueuloir, critiquerons et en plus la famille, comme dit plus haut quelle bassesse.

Regarde le Nico, la même chose, certain ont le culot de le critiquer également.

Courage corinne, tu es un exemple pour la cause, et au plaisir de te rencontrer, peut être à l'AG de Berne.

juin 21, 2006 7:08 PM  
Anonymous Petit ours said...

Je n’ai pas la prétention de remplacer notre ami Karl mais sur demande spéciale je vais vous raconter une petite histoire. En préambule je voudrais dire que certains font monter la pression de manière exagérée et infondée. Ce n’est pas parce que certains habitués du blog ne postent plus pendant quelques jours qu’il y a le feu dans la maison. Au contraire je pense que tout va bien (madame la marquise…oui je sais elle est facile) dans le petit monde da la Boillat. Et pour utiliser une expression que d’aucuns utilisent peut-être du côté de Cologne où les voisins sont plus compréhensifs : « Alles ist unter Kontroll ».

Il était une fois un petit pays, la Boillatie où les gens avaient l’esprit soi-disant fermé mais vivaient heureux. Martin 1er, le méchant roi de la Teutonie, le pays d’à côté, avait des vues sur ce pays. Oh bien sûr ce n’était pas dans un but très avouable. Il voulait annexer la Boillatie, piller ses ressources et tout ramener en Teutonie. Mais c’était sans compter sans la farouche détermination des habitants de la Boillatie. Malgré tous les coups et toutes les brimades, les Boillatiens refusaient de capituler. Martin 1er envoya alors des mercenaires engagés en Gaule voisine. Henri IV, leur chef avait promis à Martin 1er de venir à bout de la mutinerie en quelques semaines. Malheureusement il dû déchanter et n’obtint que de maigres résultats.

Un magicien du nom de Rolf aidé de son disciple qu’on appelait « l’expert » avait aussi voulu faire manger du chocolat spécial aux Boillatiens pour qu’ils cessent le combat. Malheureusement pour eux ils ne voulurent pas manger de ce chocolat là (oh lala) ce qui mit Martin 1er dans une grande colère.

Martin 1er se dit qu’il fallait changer de tactique. Il avait entendu parler de l’histoire du cheval de Troie. Non n’allez pas croire qu’il avait lu le livre. Il aurait bien voulu mais le titre n’était pas disponible dans la bibliothèque rose. Par contre il connaissait quelqu’un qui connaissait qu’un qui avait lu le livre (en fait c’est Samy qui connaissait quelqu’un mais n’allez pas le dire plus loin).

Mais revenons à nos moutons. Martin 1er se tapa rageusement la tête, poussa un grand HAAACHHH !!! puis ajouta : « Mais bon dieu mais c’est bien sûr », le cheval de Troie ! Aussitôt dit, aussitôt fait. Il connaissait un lutin de la forêt (ou peut-être un troll on ne sait pas) qui connaissait la fée Christine Carabosse. Celle-ci fut chargée par le roi Martin 1er d’essayer de diviser les habitants de la Boillatie par tous les moyens. Grâce à la magie elle se transforma en une ravissante créature blonde et pulpeuse. Elle essaya de faire comprendre aux habitants de la Boillatie que Martin 1er était un roi pacifique et qu’il ne voulait que leur bien (alors que c’était « leurs biens » qu’il voulait hihihi !). Ulysse avait su résister aux chants des sirènes en s’attachant sur son navire. Mais tous les habitants de la Boillatie ne pouvaient pas s’attacher car ils devaient vaquer à leurs occupations. Et comme de plus on manquait de fil ébauche pour s’attacher en Boillatie cela compliquait sérieusement le problème. Certains commençaient à avoir leur jugement altéré par la magie de la fée Christine à force de regarder son miroir magique : Dis-moi mon miroir Internet, qui est la plus belle ?. Il faut dire qu’elle ne manquait pas d’arguments.

Content du résultat, le roi Martin 1er envoya à nouveau son chef des mercenaires Henri IV au front. Certains habitants pensaient que finalement la Boillatie pourraient très bien être annexée à la Teutonie de Martin 1er. La résignation semblait avoir gagné les habitants. C’est alors qu’un événement extraordinaire se produisit. Un jour le ciel s’entrouvrit et on vit apparaître un grand……..

Vous voulez connaître la fin de l’histoire ? Et bien mes chers amis Boillat, la fin de l’histoire c’est vous qui allez l’écrire. Elle sera ce que vous voudrez bien qu’elle soit.

Petit ours vous salue depuis son étoile.

juin 21, 2006 7:33 PM  
Blogger Karl said...

@Shreck

N'étant pas moi-même un Boillat, j'ai toujours peur de dire une immense ânerie... D'où ma crainte de t'avoir mis en colère, ce qui serait bien triste. Merci d'avoir clarifié les choses, et profite bien de ton repos!


@CCB

On s'en ramasse, parfois dis, heureusement, sinon on serait parfaits, et il y aurait des questions plus graves à se poser.

En ce qui me concerne, j'approuve ce que tu as fait, ainsi que ton monsieur.

Maintenant que certains sont en désaccord porfond avec ce qui s'est fait, les personnes les plus visibles sont logiquement les plus critiquées. Si la Boillat avait été vendue il y a 2 mois, ces mêmes personnes seraient des héros. Qui ne tente rien n'a rien, qui plus est quand on pense que la lutte n'est vraiment pas, y compris maintenant, inutile.

juin 21, 2006 7:36 PM  
Blogger Karl said...

@Petit ours

Vous êtes trop modeste avec ce petit égocentrique de Karl.

Votre texte est extraordinaire!

juin 21, 2006 7:39 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Petit Ours,
Merci pour ce magnifique conte. Il y a lontemps que j'attendais une belle histoire.

juin 21, 2006 7:57 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ petit ours

Trois fois que je viens de lire votre texte avec le même émerveillement : quelle finesse, quelle imagination et quel humour allusif aussi, avec ce sens du raccourci dans le plus bel esprit des contes et légendes de notre enfance. Et une belle chute, qui questionne et grandit l'homme, avec beaucoup d'amour.

Oui une pure merveille,
merci petit ours.

juin 21, 2006 8:00 PM  
Anonymous rebellion said...

Le 25 janvier nous étions 350 à commencer la grève. Aujourd'hui nous devrions être 350 à continuer la lutte pour sauver la Boillat.

Si c'est la peur de perdre votre emploi qui vous fait réagir de la sorte, penser aux licenciés qui eux aussi ont besoin de leur salaire pour faire vivre leur famille et qui malgré tout ont toujours luttés pour la survie de la Boillat.

Nous sommes tous dans le même bateau et devons nous battre ensemble jusqu'au bout, ce n'est pas le moment de baisser les bras.

Tous les kapos sont des menteurs ne l'oubliez pas. Croyez-vous que dans 1, 2 ou 3 ans la Boillat sera toujours là si vous vous applatissez devant cette bande de vautours. NON ça sera pire qu'aujourd'hui et il sera trop tard pour dire si j'avais su.

Continuons de nous battre tous ensemble nous ne sommes pas loin du but.

juin 21, 2006 8:05 PM  
Anonymous rebellion said...

Encore une chose, un grand merci à Corinne. Je ne pense pas que beaucoup de femmes aient le cran de se mettre au devant de la scène et de donner toute son énergie comme elle l'a fait pour défendre notre cause.

MERCI CORINNE

LA BOILLAT VIVRA

juin 21, 2006 8:20 PM  
Anonymous jfbo said...

@petit ours

Merci, poète.
C'est de ça qu'on a le plus besoin.

Quant aux basses attaques d'incultes énervés et mal élevés, elles ne méritent que le mépris.

@Karl

Ton retour est plus que bienvenu!
Quelle énergie, quel pep!
Prendre le temps de remettre en quelques mots les gens à leur place est une qualité rare et appréciée.

Tes épreuves à venir ne seront certainement qu'une formalité pour une tête aussi bien faite que la tienne.

Alors un gros MERDE pour tes exams.

Merci à toi et longue vie au blog!

juin 21, 2006 8:35 PM  
Anonymous visionix said...

@ Cannibale


ça doit te redonner un peu d ' espoir quand tes kapos te font la traduction de certains commentaires du blog ( style 1.38 ) , mais ne te réjouis pas trop , ce n ' est qu ' un mauvais passage .


@ Certains bloggeurs


Je pense que ce serait utile à la cause de LA BOILLAT d ' éviter de procurer des orgasmes au CANNIBALE !


@ Petit Ours


Merci et félicitations pour votre magnifique texte !


LA BOILLAT VIVRA !

juin 21, 2006 8:57 PM  
Blogger un voisin said...

@ Petit Ours
Merci pour ce conte. Les histoires de nounours le soir avec son ami magicien sont faites pour endormir. Petit Ours est plus fort que nounours (et Hellweg …) : il n’endort pas, il pousse à rester debout et à prendre en main son propre destin. Sans hésitation, je lui attribue l’ours d’or !
Bonne nuit les p... hem, les Boillats !

juin 21, 2006 9:29 PM  
Anonymous Anonyme said...

Et Wilmar il est toujours là, et en plus il va même tenir des théories devant les décolleteurs client de la Boillat alors qu'il lui reste une semaine de boulot. Je pense qu'il ont dû apprécier de parler de tas de fumier ou de quotas laitier, et encore de subventions pour l'agriculture de montagne.
Une chose et sûr, il a intérêt de quitter Swissmetal comme annoncé dans la presse il y a 3 mois.

juin 21, 2006 9:37 PM  
Anonymous Anonyme said...

@petit ours
Quand le conte rejoint la réalité.
Bien vu comme d'hab.
Excellent.
Une admiratrice qui n'est pas Christine.

juin 21, 2006 10:07 PM  
Anonymous Anonyme said...

@petit ours

Merci pour le joli conte ... Je suis sûre que mes petits enfants apprécieront !

juin 21, 2006 10:40 PM  
Anonymous Pauvre Diablesse said...

@ petit ours

Bravo pour ce texte, il est splendide et il redonne la pêche.

@ Corinne

Laisse pisser! Que des jaloux(ses)!Tu peux être fière de ce que tu as fait (ainsi que ta moitié).
Tape m'en trois!

juin 21, 2006 11:01 PM  
Anonymous Grand-mère said...

UN SEUL ÊTRE VOUS MANQUE ET TOUT EST DéPEUPLé... ce vers de Lamartine, on pourrait presque se l'approprier!
Allez Karl, réussis vite cet examen et reviens-nous. En tous cas, on te tient fort les pouces, ça c'est sûr!
Jolie, la fable de Petit Ours. J'aime bien la fin...

juin 21, 2006 11:04 PM  
Anonymous jb said...

@Petit Ours,

Grandiose, c'est exactement ce que j'avais besoin de lire. Merci, merci, merci !

Par contre, je n'ai pas pu m'empêcher de le publier dans les témoignages. Désolé pour le plagiat.

juin 21, 2006 11:33 PM  
Blogger Jon-Gorka said...

@Poivre, Shrek, Karl, Rigueur, Fred, Nico et d'autres que j'oublie certainement (j'essaie de faire la liste de quelque victime des trolls) ...

Tout le monde semble d'accord pour dire que ce qu'il y à d'extraordinaire à la Boillat c'est la réaction du personel (ouvrier et cadre associés) et le soutien populaire, mais que d'un point de vue de stratégie économique rien n'a vraiment était nouveau. J'ai seulement 30 ans, chui un petit jeune, mais de boites detruites de la sorte j'en ai déjà vu assez pour savoir que la Boillat n'est pas la première et ne sera pas la dernière.

Alors, parlons de la lutte. Quand on lance un combat comme le votre, plusieurs parametres sont à considerer. Je parlerai d'un seul: la presse. Ceux qui luttent ont besoin de la presse pour faire passer leur message, mais la presse aussi, de son côté, à besoin d'infos, elle en redemande. Donc, la situation est toujours la même, il s'agit d'un échange "donnant-donnat". Du côté des "personnes en lutte" il faut que des gens se mettent en avant. Car la presse a besoin de nom, d'hommes et femmes à questionner, des numéros de portable ou les attendre à tout moment, ecc. C'est malheureux, mais c'est comme ça, il faut l'accepter. Mais il y a deux dérives:

1. Les personnes qui acceptent de "jouer le jeux" seront attaquées personellement. Encore une fois, rien de nouveau. C'est difficile à assumer, et j'en ai fait personellement l'expérience du côté de Genève. D'ailleurs, si j'ai choisi de suivre la lutte de la Boillat, c'est aussi parce que j'ai pu recommencer à zéro sans que personne me connaisse, et je vous jure ... cela fait du bien:-) Donc soyez forts et laisser pisser ce genre d'attaques. Et si vous avez besoin de pause prenez les et c'est à tous les autres (moi y compris) d'accepter cela!

2. Les mêmes personnes risquent de ce mettre trop en avant, en oubliant que ce n'est pas leur combat mais celui des gens pour qui ils/elles ont décidé de se mettre en avant. Ici réside un autre des aspects extraordinaires de la lutte de la Boillat. A mon avis, personne (et je dit bien personne) est tombé dans le piège. Karl garde son anonymat, sans chercher a recolter des lauriers qu'il aurait certainement récolté en se "dévoilant". Et ceci, pour tous les Boillats. Même discours poru les "bloggeurs" qui postes sous pseudo (j'en ai cité 2-3 mais ça vaut pour d'autres aussi). Ils/elles ont bien compris comment utiliser le blog, en bloggat anonyment pour des raisons évidentes mais en créant un personnage virtuel qui a un rôle important à jouer dans cette "lutte en ligne". La aussi, vous avez tout juste les amis. Reste le personnes qui, de part leur rôle, ont décidé d'assumer la publicité autour de leur personne. Ils/elles l'ont fait et il en payent des conséquences, mais il ne l'ont pas fait pour eux mais pour la Boillat et seulement pour elle. Je le dis en connaissance de cause, car je connait personellement les consequences d'une sur-exposition médiatique et ce n'est pas toujours facile à vivre. La Boillat a besoin des Nico, des CBB et de son P, des "externes" comme Fred, de toute ces personnes qui ont accepter de "jourer le jeux" de la presse sans pour autant en tirer du profit personel et en mettant la main à la patte aussi quand il faut bosser et non pas seulement devant les caméras. Et ça, croiez moi, c'est rare. Les exemples contraires se comptent par dizaines dans le monde de la lutte militante en CH, et vous en avez même eu des exemples magnifique lors du WE 10-11 (en j'en resterai là pour ne pas lancer des polémiques).

Donc à mon avis il n'y a vraiment aucune raisons d'attaquer ces personnes là, et ceux qui me réconnaiteront savent que je n'aurait aucun problème à le faire se c'était le cas, comme un bon ouin-ouin le ferait. Mais si quelqu'un trouve que ces mêmes personne ont malgrès tout pris trop de place dans la lutte, alors prenez l'initiative e proposez vous pour fair le même travail. A ce moment, et seulement à ce moment, si ces mêmes personnes ne l'accepteront pas, elle pourront être critiquées!!!!! Jusqu'à là, respect à toute celles et tous ceux qui ont donné de leur temps, de leurs énérgie et de leur vie pour cette lutte, ils/elles doivent seulement être applaudis et soutenus. Ce qui ne le font pas, c'est qu'au fonds, il n'ont aucun intérêt à ce que la lutte continue.

Permettez moi une petite citation en italien à ce sujet, juste pour en terminer. Dante Alighieri, dans la Divine Comédie, fait dire à Virgilio, lorsqu'il s'apprête à passer les portes de l'enfer, en stigmatisant la présence des "ingavi" (les personnes qui n'ont jamais pris de position dans leur vie, qui ne méritent donc ni l'enfer ni le paradis) "NON TI CURAR DI LORO, MA GUARDA E PASSA" ("ne t'occupe pas d'eux, mais continue ton chemin"). Donc, quand les troll ou autres crétins de ce genre vous attaquent, vous critiquent, vous accusent, ne leur prétez pas attention mais continuez sur votre chemin, comme vous l'avez fait jusqu'à là, dans l'intêrét de la Boillat et de toutes les personnes qui en dépendent. Il y a déjà assez de raisons pour s'énerver sans que ce genre de message n'en rajoutent d'autres ... De plus, vous verrez, c'est magique: dès qu'ils n'auront plus de réponse, il vont se taîre et rester, comme les "ignavi", a regarder ce qui se passe, sans prendre position, et resteront toujours sur le pas de la porte sans savoir ce qu'il y a derrière :-)

Bien à vous, et à (presque) tous les autres aussi, Jon-Gorka, ouin-ouin GE

juin 22, 2006 1:07 AM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home