jeudi, juillet 06, 2006

Bétonnons, mais pas trop non plus

Trolleries

Les trolls, tout le monde aura pu le constater, sont encore là. Ils ne sont pas nombreux, entre 2 et 4 (9 messages sur 10 sont ceux d'un(e) seul(e) auteur(e)), ne soyons pas dupes, mais ils sont bruyants. Un peu comme de petits roquets. Ouaf, ouaf, ils sont où les sous! Ouaf, ouaf, je pense le contraire du contraire! Ils se reconnaîtront peut-être quelque part dans ce texte du site de l'uZine 3.

Donc, les trolls accomplissent inlassablement leur tâche, qui est de perturber les fonctionnement du blog. Avec succès? C'est à voir, mais certains blogueurs sont dépités par cet état de fait, et je les comprends. Cette situaition, où la bonne foi est aggressée par la malhonnêteté des trolls, qui vont jusqu'à usurper des pseudonymes, n'est effectivement pas agréable. Et si quelque chose fait mal à Karl, dans tout ça, ce n'est pas les attaques personnelles dont il est l'objet, et qui ne font que mettre en évidence, si c'était nécessaire, la bassesse de leurs auteurs (que j'ai toujours traité avec respect, je crois). Non, ce qui fait mal, c'est de voir les blogueurs corrects (ceux qui, quelle que soit leur opinion, respectent les règles du jeu) subir cette situation, et se révolter contre.

Autrement dit, il est temps de prendre des mesures. Je vous en propose une, à l'essai: je filtrerai les commentaires. De ce fait, Karl recevra tous les messages, et autorisera, ou non, après lecture, leur publication. Par ce biais, les messages bloqués seront les trolls et les messages contrevenant aux règles (insultes, menaces). Il ne s'agit en aucun cas de faire la police politique, même si des erreurs risquent d'être commises. A la fin de chaque journée, je posterai un commentaire résumant les résultats de ce travail de barrage. L'avantage du système réside donc dans le filtrage. Son défaut est que les messages ne seront plus publiés en temps réel. Il y aura chaque fois besoin que Karl les lise, et les laisse passer ou non. Donc, les messages apparaîtront sur le blog vers 14H, vers 19H et très tôt le matin. Ailleurs dans la journée, je ne peux rien vous garantir, même s'il est clair qu'en cas d'événement important, je serai derrière mon ordinateur pour faire suivre au mieux.

La période d'essai durera jusqu'à dimanche, et Karl sera très heureux de recueillir vos commentaires sur ce système, pour savoir si vous l'acceptez ou non. Le but premier est de vous garantir des moments de qualité sur ce blog, rien d'autre. Il ne s'agit pas, et j'espère que vous me ferez confiance sur ce point, de maquiller les faits et de jouer au dictateur.

Néanmoins, ce blog cesse d'être, à proprement parler "Une voix pour la Boillat", puisque les trolls émettent depuis la Boillat. Pour être correct, on pourrait renommer le blog "Une voix pour l'esprit de ce qui fut la Boillat et pour ce qui le sera peut-être à nouveau un jour", mais Karl s'autorise un certain conservatisme, et en appelle à votre compréhension. Créer un nouveau blog, à cause de ça, ce n'est pas très motivant. Et que ça manque de punch, comme titre, c'est le moins qu'on puisse dire!

De ce fait, d'autres changements, concernant le rythme de publication, sont à l'étude. Dès aujourd'hui, Karl publiera un "édito" tous les 2 jours, le flux de nouvelles allant en diminuant. Son but, dès à présent, est de continuer à suivre l'actualité de Swissmetal, mais de manière plus distanciée, pour des raisons de temps, de quantité d'information, d'efficacité et... Parce que nombreux sont les Boillat qui, de l'intérieur de leur usine, semblent ne plus souhaiter qu'on leur donne une voix. Malheureusement pour eux, ils risquent de se rendre compte trop tard qu'Henri Bols ne pensait pas ce qu'il dit, et que leurs nouvelles commissions acceptent des méthodes révolutionnaires d'organisation du travail, comme la semaine de 365 jours (et 366 les années bisextiles).

Mais, que ce soit clair, ce blog n'est pas en train de disparaître et continuera à travailler à la survie de la Boillat, celle que Karl a dans tellement de souvenirs, tout comme nombre d'entre vous. Pas la vraie Boillat, qu'on ne saurait définir, mais simplement la Boillat qu'on aime.


La "stratégie" au jour le jour

Etant donné que la "stratégie" a fait l'objet de nombreuses réflexions, et que, selon Karl, elle est actuellement innapplicable, faute de rentabilité possible de Swissmetal par ce biais, il convient de se demander ce qu'il faudrait faire, du côté de Martinou, pour redresser la barre. Car, comme on sait, les commissions du personnel de la Boillat ont fait parvenir des contre-propositions à l'expert, destinées à rendre la Boillat opérationnelle à l'intérieur de Swissmetal.

Tout d'abord, on peut se demander ce qu'a apporté le combat (surtout que certains trolls semblent avoir la mémoire plus que courte, et la mauvais foi plus qu'envahissante). La réponse est très simple: sans toute cette lutte, la fonderie de la Boillat serait actuellement fermée (ou sous peu), et en cours de déménagement. Swissmetal serait en train de se rendre compte, trop tard, qu'une belle grosse erreur a été commise, face à l'impossibilité de produire les spécialités Boillat ailleurs. Bref, l'outil de travail serait détruit, et avec lui tout espoir de maintenir l'existence de la Boillat. Grâce au combat des Boillat, Swissmetal a maintenant besoin de cette fonderie, et pour un bout de temps. De ce fait, Swissmetal a besoin de préserver l'outil de travail qu'il possède à Reconvilier.

Comme l'indiquait un article du Journal du Jura de mercredi 5 juillet, Swissmetal recherche, maintenant, des cadres pour la Boillat. Un grand défi, quand on pense à la réputation que le groupe a acquise, et quand on pense que les cadres en question ne pourraient être formés sur place par leurs prédécesseurs, licenciés. Le recrutement doit donc être couronné d'insuccès. Car, durant cette crise, et surtout en voyant l'équipe d'Henri Bols à l'oeuvre, Martinou a eu tout loisir de se rendre compte que le savoir-faire existe, qu'il est une richesse, et qu'il peut s'avérer déterminant. Or, le savoir-faire, c'est long à produire. Très long. Comment donc sortir de l'ornière, si c'est possible?

Les contre-propositions envoyées à Jürg Müller appuient fortement sur la question du "chef d'usine" et de ses attributions. Pour les commissions du personnel de la Boillat, ce chef devrait être un directeur au sens plein du terme, disposant d'une légitimité auprès des employés du site. Il devrait pouvoir gérer, notamment, la production, la maintenance, l'industrialisation, l'assurance qualité et la recherche et développement. Bref, la Boillat obtiendrait à nouveau une certaine autonomie au sein de Swissmetal, autonomie proche de ce qui prévalait avant le licenciement d'André Willemin, et qui permettait à cette usine d'être puissamment rentable.

L'intérêt est, pour Swissmetal, que des cadres et travialleurs licenciés seraient peut-être (je souligne: peut-être) intéressés à retravailler avec le groupe, dans ces conditions, chose qui correspondrait à un énomre reour de savoir-faire. Car, pour le moment, la Boillat est au point mort, avec une productivité diminuée de moitié (sans tenir compte de la qualité, en forte baisse, pour ne pas dire en chute libre). A Lüdenscheid, pendant ce temps, on reçoit et on produit de nombreuses commandes passées à la Boillat, d'où une explosion de la quantité de travail. Mais, pour Swissmetal, la poule aux oeufs d'or reste la Boillat, et sa direction semble s'en être, un peu, rendue compte. Cependant, si tel est le cas, elle s'est rendue compte, aussi, qu'une poule aux oeufs d'or, c'est fragile. Un petit microbe qui passe dans l'air et "pouf!", les oeufs d'or (ou de laiton) se tranforment en morceaux de fil criqué, à recycler. Que de millions perdus! Un langage auquel certaines oreilles doivent être sensibles.

Il y a donc une option ouverte pour que Swissmetal négocie un véritable avenir pour la Boillat. Rêve ou réalité?

101 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Votre démarche de filtre et d'éspacer les éditos est tout à fait compréhensible.

Il n'y à plus de grandes échéances. Donc petit à petit, les projecteurs des médias se détourneront du conflit "Boillat".

Cependant, quelques rapports informels peuvent toujours nous parvenir par le biais de fidèles bloggers.

juillet 06, 2006 7:55 AM  
Anonymous Anonyme said...

A Karl,

Félicitations pour ton édito.

Ton idée de filtrage est tout à fait pertinente. Les "trolls" perturbent le blog, ils n'apportent absolument rien de constructif.

Par leur comportement idiot et négatif, les "trolls" n'ont plus leur place sur le blog.

Tout comme toi, je suis persuadé que Martin Hellweg se rend compte, petit à petit, que sa stratégie demande à être légèrement corrigée et que le démantèlement de La Boillat était une lourde erreur.

Il n'est jamais trop tard pour bien faire, il n'y a que les imbéciles qui ne changent jamais d'idée et je pense que tes conseils, Karl, peuvent avantageusement éclairer la lanterne des membres du Conseil d'administration de Swissmetal.

Comme ce ne serait que tout bénéfice pour La Boillat, on ne peut donc que s'en réjouir !

Continue sur cette lancée, Karl. Et va savoir, il n'est pas impossible que grâce à tes conseils adressés aux "pontes" de Dornach, le miracle tant attendu pour Reconvilier pourrait peut être se réalisé. Vaste programme, mais on peut toujours rêver, pas vrai ?

Amicalement
Simplet

juillet 06, 2006 8:12 AM  
Anonymous Anonyme said...

coucou

juillet 06, 2006 8:15 AM  
Anonymous idéaliste incurable said...

@Karl

Je suis entièrement d'accord avec vous Karl. Il faut couper le sifflet à cette bande d'enfoirés qui polluent le blog avec des mensonges et des allégations diffamatoires et foireuses. Ils sont pire que des adhérences après une opération ...

Que ces roquets aillent bloguer sur le blog qui leur est destiné. Leur présence massive décourage les bloggeurs qui sont de bonne foi.

Ne vous découragez pas surtout. Vous êtes utile et le serez encore longtemps.

Bonjour à tous.

juillet 06, 2006 8:22 AM  
Blogger jfbo said...

@Karl

Ta décision était nécessaire, même si elle n'était pas facile à prendre!

Elle a plusieurs conséquences.

Au passif:

Elle peut donner à penser aux saboteurs qu'ils ont gagné.

Elle ôte ce côté vivant qui permettait à chacun de rebondir en temps réel sur les idées émises.

Enfin, elle t'oblige à un travail supplémentaire considérable!

A l'actif:

Elle oblige les intervenants à plus de réflexion avant de publier leurs idées.

Elle rend au blog sa raison d'exister: permettre à ceux qui veulent vraiment sauver la Boillat de donner de la voix sans être inquiétés.

Elle enlève l'aspect 'SMS' dont certains ont usé et abusé, même s'ils le faisaient sans penser à mal.

Elle fera peut-être comprendre à tous que ce moyen d'expression neuf n'est pas un jeu, même s'il peut parfois en prendre la couleur.

Elle prive les malhonnêtes et les usurpateurs d'une tribune qu'ils ne méritent pas.

Il y aurait probablement encore beaucoup à dire, sur les probables conséquences de ta décision.
Le pire serait que tu aies le sentiment de précher dans le désert!

Alors courage, essayons et on verra bien qui rira le dernier!

Respects et admiration!

Jean-Frédéric Bourquin

juillet 06, 2006 9:00 AM  
Anonymous nemo said...

Cher Karl, chers tous,

Tout d'abord, merci infiniment de poursuivre le blog. Rendez-vous est pris, aux heures dites!

De mon côté, j'ai été heureuse de me rendre à l'entrée du Wankdorf de Berne le 30 et de croiser, en particulier, une famille et une étudiante de la région formidables. Merci de ce bon moment passé ensemble.

A mon retour, la ligne internet était coupée à cause de travaux et j'ai dû différer mon petit message jusqu'à présent. Cela m'a donné du temps pour commencer - juste commencer - de supporter l'impact moral provoqué par la nouvelle du déroulement de l'AG.

Le totalitarisme. Existe-il un autre mot pour décrire ce qui se passe ici? Aucun, je crois.

Je suis en pensée avec vous, à chaque instant. Restons humains. Lorsque c'est juste ce qui demeure, je sais que là est l'essentiel.

A +++ ;-)

juillet 06, 2006 9:07 AM  
Blogger Poivre said...

Salut Karlito

J'approuve l'idée de la modération. Elle est devenue nécessaire...

et maintenant, que faire, comment faire ?

J'ai un goût amer dans la bouche, il aura fallu 150 licenciements, une communication digne de Goebbels pour en arriver-là.

Je souhaiterais que les choses soient claires. Qu'une AG du personnel est lieu, avec un vote; on pourra en tirer les conséquences

Total respect à ceux de l'intérieur qui ont gardé l'esprit Boillat et qui, tous les jours, sont sous le joug des sbires de Martinou.

Que faire de nos convictions, de notre postulat du 25 janvier ?

L'esprit de la Boillat plane toujours sur la Vallée (et bien plus loin encore)

juillet 06, 2006 9:27 AM  
Anonymous Anonyme said...

OK pour le filtre Karl, mais les dialogues ne sont plus possible et c'est bien dommage.

Mais bon, je respcte votre choix.

juillet 06, 2006 10:17 AM  
Anonymous bloggeur fou said...

Bonjour Karl,

tout d'abord,merci pour la conclusion de votre nouvel édito qui donne envie d'y croire encore.

Pour le tri des messages, c'est un boulot énorme, et je me demande si c'est vraiment applicable au delà de quelques jours,à moins que vous n'ayez quelqu'un pour vous seconder dans cette tâche.

A ce tri, je vois des avantages et des inconvénients.
Un des plus est la disparition des messages polluants,ce qui soulagerait probablement quelques bloggeurs (bien que je pense qu'on devrait ignorer des attaques aussi infondées que celles des trolls, considérant la stupidité de leurs interventions). Ce sera aussi moins long à lire, mais est-ce correct de vous imposer ce rôle de censeur pour notre confort?

Un moins est,comme vous l'avez mentionné, le délai pour la diffusion des messages, ce qui pourrait être gênant lors de certains échanges consrtuctifs entre gens de bonne volonté. La promptitude des questions-réponses est, je pense, un des atouts du blog. C'est ce qui le différencie le plus des autres moyens de communication. Pouvoir lancer une info ou une idée en temps presque réel et recevoir les réactions tout aussi rapidement est très dynamisant.

Le blog, de ce fait, change un peu de fonction et devient plus un outil d'information (dont la qualité n'est plus à prouver, ce dont je vous félicite), et moins un lieu d'échange. Les questions que je me pose sont:
-reste-t-il un lieu d'échange(l'uzine3 n'en est pas un pour les gens géographiquement éloignés)?
-les gens qui restent à la Boillat désirent-ils encore cet échange(question que vous posez aussi), et si oui,la disparition d'un tel lieu n'étouffe-t-elle pas une des possibilités de poursuivre la résistance?

Le blog est actuellement un des derniers bastions visibles,(avec les femmes en colère) contre Hellweg et ses sujets, c'est pourquoi il dérange tant. Les trolls,eux ne l'aiment pas parce qu'il témoigne de leur bassesse et les fait peut-être douter de leur choix de suivre le maîîître. Ils ne doivent pas aimer se remettre en question!

Mais le blog fait aussi peur à certains qui sont embarrassés par des "concessions" qu'ils ont faites pour être toujours à leur place, et qu'ils ne voudraient pas voir exposées à tous les regards.Des secrets de polichinelle, en fait, mais dont ils n'ont pas de quoi se vanter.
D'où leurs tentatives de détournement de blog en s'attaquant à tous ceux qui leur semblent en être l'"âme" pour les dégoûter de le faire vivre.

Voilà quelques remarques pour et contre le filtrage des messages.


Pour moi,le blog est la "porte" que j'ouvre quand je veux suivre ce qui se passe à la Boillat(partant de là, je visite aussi les sites de l'uzine3 et de jb zonez qui sont exellents) et il me permet de garder un contact avec cette Boillat qui nous a fait vivre, ma famille et moi pendant pas mal d'années. Si Boillat devait disparaître, c'est le témoignage d'un quart de ma vie qui s'effacerait.Il me resterait le souvenir de belles années dans cette magnifique région qui a été la mienne pour un temps.

Recevez mes meilleurs salutations et que Dieu vous garde.

juillet 06, 2006 10:25 AM  
Blogger un autre monde est possible said...

Quand bien même je comprends Karl et les mesures qu'il prend, je regrette que les dialogues, débats, suggestions ou annonces intelligents ne puisse plus passer en temps réel. Cela enlève de la force et de l'intérêt au blog.
Même si les éditos et l'analyse demeurent et que cela représente l'essentiel de cet outil.
C'est un bien piteuse victoire des trolls.
Et comme toujours dans pareil cas,
les mesures «««sécuritaires»»» qui sont prises désservent et péjorent en premier lieu les travailleurs et les citoyens lambdas.

Voir la stratégie de tension en Italie ou les années RAF en Allemagne, plus près de nous les fiches de la FedPol, p.ex.
Sous couvert (réel ou pretexté) de menaces terroristes ou de la sécurité de l'état, des lois et mesures urgentes sont mises en place, et au final et bien plus tard l'on se rend compte qu'elles sont toujours en vigueur et appliquées à l'encontre des droits syndicaux ou des associations citoyennes.

Ceci-dit et toutes proportions gardées, soyez fiers et osez montrer
votre superbe travail de sape à vos proches (comme l'a écrit très justement "expatrié" hier).

Une seule chose me console:
Les trolls ont le(s) patrons qu'ils méritent.
Et MH et ses sbires ont les employés
à leur image.
Les autres sont toujours debout, meurtris mais debout!

juillet 06, 2006 10:37 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ Karl

Merci pour votre édito et très bonne réaction de filtrer les commentaires, car tous ces parasites sur le blog nous fatiguaient.

Je suis par contre très étonnée de votre opinion sur l'état de la Boillat. Vous envisagez un avenir possible pour la Boillat à l'intérieur du groupe Swissmetal ? Je me souviens encore quand vous aviez écrit : "Vous, pas piger. Nous, plus vouloir vous, nous, n'importe qui mais plus vous". Vous pensez réellement que Martinou commence à réaliser la valeur de la Boillat à l'intérieur du groupe ? Vous ne pensez pas plutôt qu'il fait une fois de plus perdre du temps à tout le monde et qu'il est le seul à en gagner, en faisant traîner les choses ?

J'étais à l'AG et l'idée que j'avais de ces gens a été confirmée : ils ne méritent pas une heure de travail des Boillat. Ils ont déjà coulé la boîte, celle-ci n'innove plus rien (remarque d'un ancien directeur de la Boillat à l'AG). Votre théorie, selon laquelle Martinou visait à créer un ensemble d'entreprises "standard" (=médiocres) au sein du groupe Swissmetal en éliminant la qualité Boillat était bien plus convaincante et ce phénomène existe réellement, j'en ai déjà été témoin. Une fois seuls sur ce marché, ils rapatrient tout le business en Allemagne = mort de la Boillat, objectif de Martinou inchangé, nous le savons entêté.

Ou alors, j'ai peut-être une autre supposition qui vous fait dire ça; je vous l'emailerai si j'ai le temps, car sur le blog...

juillet 06, 2006 10:47 AM  
Anonymous Un fribourgeois said...

Je trouve que l'idée de filtrer les messages est bonne, même s'il est assez malheureux de devoir en arriver.
Mais c'est vrai que depuis quelques jours, le blog n'était vraiment plus très intéressant à lire.
Les trolls ont eu plusieurs cartons jaunes, et je crois que le rouge est maintenant justifié.

Quant à la situation de la Boillat et aux mesures qu'il serait encore possible de prendre, je laisse les spécialistes étudier la question. Je trouverais simplement désolant qu'on laisse Swissmetal mettre un terme unilatéralement à la médiation, sans qu'il y ait de réaction sur le terrain.
Serait-ce le signe que la Boillat attend sans réaction d'être démantelée et délocalisée???

Bon courage, s'il vous en reste...

juillet 06, 2006 11:03 AM  
Anonymous amonite said...

salut karl.
bonne initiative de couper le robinet à cette bande de semeur... mais n'ont-ils pas là réussi leur coup? Nous empêcher de nous exprimer en "direct"?
Mais qqch ya à faire, mais peut-être pas ça.
bcp boulot pour toi, et empêche dialogue en temps réel...

merci pour ton engagement!
à plus

juillet 06, 2006 11:16 AM  
Anonymous oignon rouge said...

@ Karl

Merci pour l'édito et cette excellente initiative.

Il est peut-être désolant de devoir prendre des mesures aussi drastiques - qui vous donnent aussi un gros surcroît de travail, merci une fois de plus pour votre dévouement- mais, l'être humain étant ce qu'il est, il est juste de préserver l'honnêteté constructive et sérieuse de l'immense majorité contre une toute petite poignée de parasites avides de nuire.

Laissons-les donc croupir dans leur bêtise et leur méchanceté...

C'est vrai que c'est étrange de se trouver ce matin devant un blog vide, mais comme l'attente décuple le plaisir, on se réjouira d'autant plus des rendez-vous fixés, et je gage que nous serons nombreux à nous précipiter sur le blog dès 14 heures, pourvu qu'il ne sature pas !

Quant à la confiance que les bloggeurs vous accordent, elle est d'une évidence limpide. Vous avez toujours été un modérateur cohérent et pondéré par rapport aux règles fixées - et admises par la majorité- et comme je l'ai dit ailleurs, vous avez évité bien des dérapages, mais toujours avec courtoisie et dans le respect de l'autre, et nous vous en sommes tous reconnaissants.

Hier soir, j'ai écrit ceci : " Merci à toi, Karl, pilier du blog, et honneur à ton intégrité sans faille".

Je le répète aujourd'hui, et j'ajoute un immense merci pour tout ce que vous avez accompli depuis plus de six mois pour cette juste cause, et pour tous les liens d'amitié et de confiance qui se sont tissés grâce à ce blog et avec les Boillats.

Et à tout à l'heure, les amis !

juillet 06, 2006 11:25 AM  
Anonymous Anonyme said...

Merci Karl pour tout ce que vous faites.
Au final, les grands perdants sont ces roitelets qui mentent pour dire au maiiiitre ce qu'il a envie d'enteeeeendre.Ces médiocres a qui Hellweg donne l'illusion d'être "quelqu'un" juste le temps qu'ils accomplissent leur sale besogne. Ces vils trolls ( pléonasme ?!? )qui insultent, blessent et usurpent l'identité des bloggeurs pour mieux détruire.
Mesdames, Messieurs les tristes sires, ce n'est pas vous que je plains, mais vos enfants.

Une femme triste et en colère.

juillet 06, 2006 11:37 AM  
Anonymous solidarnoch said...

Bonjour,

C'est quand même malheureux se qu'il faut faire par apport à certaine personne frustré.

Je dois dire que j'aime bien le direct, mais c'est pour la bonne cause. Ils pourront aller sur le blog qui a été créé pour eux.

Le seul signe positif des trolls, c'est que le blog les déranges.

juillet 06, 2006 12:09 PM  
Blogger un autre monde est possible said...

Dans mon message précédent j'ai oublié un exemple d'actualité et d'importance, je veux parler des nouvelles mesures liberticides pour lutter contre les hooligans.
Elles seront peut-être utilisées trois semaines durant l'Eurofoot et sûrement plusieurs années contre les travailleurs en lutte, les militants politiques, syndicaux, écolos et les manifestants.

juillet 06, 2006 12:21 PM  
Blogger bilan said...

Martinou a trouvé un nouveau "béni oui-oui" Roger Buhler de Laxey

et dire que ce gaillard n'a que 34 ans, c'est vraiment désespérant

Un salut amical aux bloggeurs, aux vrais et mes hommages à Karl

C'est un peu frustrant cette histoire de modération du blog, fini de "rafraîchir" la page entre 2 activités, fini les parties de ping-pong en direct mais bon, si il faut passer par là, pas de problème, je rafraîchirai à 14h, 19h, et le matin au réveil

juillet 06, 2006 12:54 PM  
Blogger Les femmes en colère said...

Nos marches silencieuses ont lieu encore 2 jours...

jeudi et vendredi soir de 18h à 18h30, rendez-vous devant l'usine 2


fille ou garçon, vêtu de noir ou non, n'hésitez pas à nous rejoindre

nous sommes heureuses de voir de nouvelles personnes chaque jour

juillet 06, 2006 1:04 PM  
Anonymous marc said...

Y a-t-il eu des commentaires?
Sans doute ne suis-je pas le premier a déplorer -sans arriver à y croire- cette castration, je veux parler de la fin du blog interactif. Oui, Karl, sans doute peux-tu considérer que ce blog t'appartiens en premier chef, mais tu as tort de leur donner raison, de te saborder pour avoir la paix. Cela rappel un peu ce qui se passe avec le syndicat dont on ne veut plus entendre parler, sans oser avouer que cela revient à déclarer la fin définitive de la grève (même si le sketch de Coluche peut sans doute s'appliquer à Unia : "FO, le syndicat qui est faux. FO, le syndicat qu'il vous faut!"). S'il faut filtrer les anonyme, il existe sans doute un moyen d'implanter un filtre automatique, le temps de décourager les intrusions intempestives.

juillet 06, 2006 1:26 PM  
Anonymous Anonyme said...

L'idée de filtrer le blog est intéressante mais la perte de l'interréactivité risque de le tuer

juillet 06, 2006 1:27 PM  
Blogger Karl said...

Bonjour!

Jusqu'à maintenant, les 100% des commentaires a été publié... Quelle surprise, n'est-ce pas? Le dernier message, de 1:27pm, est peut-être la réaction d'un de nos trolls. En tout cas, ils ne m'ont rien envoyé pour crier leur victoire... Car, pour eux, voir à quel point cet outil est hors de leur contrôle doit être assez irritant.

Néanmoins, "Un autre monde est possible", je partage malheureusement vos arguments, n'étant moi-même pas un grand amoureux du flicage et des caméras dans les trains.

Je vous propose de bien regarder la période d'activité, toutefois. Parce que, dan sl'"édito", j'ai proposé des plages horaires de publication des commentaires qui sont minimales. Ca ne veut donc pas dire que ces publications n'auront pas lieu à une fréquence plus élevée... Pour ce qui est de la surcharge de travail, elle est faible, voire nulle.


@"Marc"

Oui, je peux filtrer les anonymes... Mais cela ne pousse-t-il pas les trolls à usurper des pseudonymes? Là aussi, je comprends bien vos critiques... Et j'essaierai de faire au mieux trouver des solutions.


@Anonyme de 10:47am

Martinou ne veut pas vendre la Boillat, et il est extrêmement entêté, oui. Mais que faire, dès lors? Il me semble que tout ce combat l'a obligé, tout de même, à comprendre certaines choses, qui pourraient peut-être rendre un avancement du schmilblick, même faible, possible.

juillet 06, 2006 1:53 PM  
Anonymous bloggeur fou said...

@anonymous de 10.47,

si Martinou "admet" qu'il a besoin de la Boillat, même pour un temps, c'est un sursis pour les Boillats qui peut leur permettre de prendre d'autres mesures, de laisser éclore d'autres idées pour ce tirer des pattes de ce sale type.

Pour le moment, il semble qu'il n'y ait de toute façon pas d'autre option valable, pour les uns comme pour les autres. Alors autant profiter de ce répit pour découvrir la parade à ses projets de destruction.

C'est un travail pour un groupe "R&D" au sein de la Boillat (avecl'aide externe qu'ils souhaiteront)!

juillet 06, 2006 2:06 PM  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour a tous,

Moi je trouve que de filtrer les comments son une bonne idée, nous pourront dès lors redonner a ce blog une image correcte, digne comme l'a été la lutte jusqu'a maintenant.
De ce fait ne pourriont nous pas rappeler le personnes qui ont quittés le blog? je pense entre autre a Schreck, Rigueur etc...
Ces personnes me ( nous ) manque, car leur loyauté envers la BOILLAT n'est plus a prouver.

Bonne journée et a ce soir.

juillet 06, 2006 2:35 PM  
Anonymous bloggeur fou said...

RJB:

Le représentant de Laxey Partners, qui détient un peu plus de 20 % de Swissmetal, se réjouit de l'arrêt de la médiation dans le conflit de la Boillat. Selon Roger Bühler qui vient d'être élu au Conseil d'administration de Swissmetal, ce choix permet de poursuivre la mise en place de la stratégie de la direction. Dans le Tages-Anzeiger , il déclare que le processus était influencé par des gens qui n'étaient plus actifs dans l'entreprise». Roger Bühler concède toutefois n'avoir pas lu le rapport livré à la mi-juin par l'expert Jürg Müller, dans le cadre de la médiation conduite par Rolf Bloch. /fc

...ce choix permet de poursuivre la mise en place de la stratégie...!!!!!!!!!!!!!!!

...processus influencé...!!!!!!

...et il n'a même pas lu le rapport de J.Müller!!!!!!!!!!!!

No coments!

Je n'ai pas trouvé l'article cité, mais si qqn peut le faire, ce serait bien.
Merci et à plus tard.

juillet 06, 2006 2:53 PM  
Anonymous bloggeur fou said...

RJB:

Le représentant de Laxey Partners, qui détient un peu plus de 20 % de Swissmetal, se réjouit de l'arrêt de la médiation dans le conflit de la Boillat. Selon Roger Bühler qui vient d'être élu au Conseil d'administration de Swissmetal, ce choix permet de poursuivre la mise en place de la stratégie de la direction. Dans le Tages-Anzeiger , il déclare que le processus était influencé par des gens qui n'étaient plus actifs dans l'entreprise». Roger Bühler concède toutefois n'avoir pas lu le rapport livré à la mi-juin par l'expert Jürg Müller, dans le cadre de la médiation conduite par Rolf Bloch. /fc

...ce choix permet de poursuivre la mise en place de la stratégie...!!!!!!!!!!!!!!!

...processus influencé...!!!!!!

...et il n'a même pas lu le rapport de J.Müller!!!!!!!!!!!!

No coments!

Je n'ai pas trouvé l'article cité, mais si qqn peut le faire, ce serait bien.
Merci et à plus tard.

juillet 06, 2006 2:53 PM  
Anonymous oignon rouge said...

Un appel

Voilà, je me permets de faire un appel aux bloggeurs qui continuent à écrire sous "utilisateur anonyme".

C'est vrai que c'est triste de ne pouvoir s'exprimer et rebondir en temps réel, mais quelle autre solution pour le moment ? La décision de Karl a été sage.

Dans ce contexte nouveau, il faut être encore plus unis, et il me semble plus chaleureux, plus convivial, plus humain, de pouvoir répondre à une personne qui a un pseudo, et de suivre sa voix au fil du blog, plutôt que d'écrire à un anonyme de telle ou telle heure....
plein de monde a un pseudo depuis des mois, d'avoir un pseudo crée des liens plus forts, ou les renforce au fil du temps, je crois.
Qu'en pensez-vous ?

juillet 06, 2006 2:57 PM  
Anonymous vers un futur said...

@ oignon rouge

Je suis l'anonyme de 2:35, et je pense que vous avez raison, c'est pourquoi je prendrait comme pseudo:

Vers un futur

Voilà, je me permet encore de poser ma question de toute à l'heure ne peut-on pas rappeler Schreck et tous les autres qui nous on quittés, certains d'entre vous les connaissent, poser leur la question!

juillet 06, 2006 3:12 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je ne suis pas "boillat", j'ai écrit une fois ou l'autre juste comme ça pour donner un avis. Je n'ai pas signé parce que à mon avis peu importe qui le donne, c'est l'avis qui compte. Je ne tiens pas à faire partie du club (ha, on se reconnaît, l'anonymat n'a plus de sens...) ni qu'on m'appelle par un surnom, merci les scouts. Je comprends que d'autres le fassent (les "vrais" boillat) et trouvent ça drôle -ou pratique, je ne sais pas mais peu importe-


C'est jute pour expliquer pourquoi "anonyme", n'y voyez pas de mauvaises intentions.

De plus, par les temps qui courent et depuis quelque temps, les "non boillat" n'ont plus vraiment leur place ici, c'est aux gens concernés de prendre leur destin en main et de profiter de la place que Karl leur fait pour s'exprimer.

Quant aux autres dont je fais partie, qu'ils gardent leur opinion pour le café du commerce, c'est bien suffisant!

juillet 06, 2006 3:17 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ vers un futur

Merci pour votre réponse ! j'aime bien votre pseudo.

Oui, certaines voix manquent et laissent un grand vide. Pour certains, c'est une page vraiment tournée, d'après ce que je sais.
Et cela fait mal, tant pour ceux qui la tournent, que pour ceux qui veulent rester encore un bout.
C'est délicat je crois d'insister, par respect de la décision qui a été difficile à prendre.
mais cela n'empêche pas de poser une question...vous avez raison.

juillet 06, 2006 3:42 PM  
Anonymous Anonyme said...

@bloggeur fou

oui, ma supposition allait tout-à-fait dans le sens que vous dites : que les Boillat puissent utiliser intelligemment le sursis accordé.

Espérons qu'ils n'hésitent pas à faire appel au soutien extérieur, car il faut aussi exploiter ces forces-là. Et tous ensemble, nous ne serons jamais trop nombreux...

@Karl
Je ne partage pas votre optimisme quant au rôle de Martinou pour faire avancer les choses. Il me fait plutôt l'effet d'une bête qui se terre et ne sort de sa tanière que pour frapper un grand coup. A chaque fois, les Boillat et nous, le soutien avons besoin de quelque temps pour nous remettre de ses "baffes". Au moment où l'on croit avoir obtenu une petite avancée (pendant la grève, lors de l'assemblée du personnel en juin où les Boillat ne se montraient pas divisés comme il l'aurait voulu,), il réagit pour punir et montrer qui commande (fin de la médiation, assemblée générale où les votes sont une parodie de démocratie).

anonyme 10:47

juillet 06, 2006 3:48 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ un utilisateur anonyme de 13:17

merci pour votre réponse - mon appel n'était pas du tout un jugment quant à de mauvaises intentions, non non, juste un appel qui finit par une question, "Qu'en pensez-vous"

Je ne vois pas le pseudo comme un "bienvenue au club" - et Je comprends votre opinion concernant l'importance prédominante de l'avis- ....pourtant,lorsque certains donnent des avis durant des mois, cela crée un fil conducteur dans leurs points de vue, et c'est dans ce sens, je crois, que le débat et les échanges ont été facilités par l'utilisation d'un pseudo.

Comme vous, je suis un soutien extérieur. Quant à savoir si nous n'avons plus notre place sur ce blog, il ne me semble pas que l'on puisse trancher aussi catégoriquement à l'heure actuelle....

juillet 06, 2006 4:03 PM  
Anonymous Anonyme said...

@anonyme de 3:17
"les non Boillat n'ont plus vraiment leur place ici". Apparemment, les mesures de Karl n'empêchent pas un troll comme vous de s'exprimer. Sachez que sur ce blog tout le monde a le droit de s'exprimer et que nous sommes tous des Boillat, ce n'est pas moi qui l'ai dit !!

juillet 06, 2006 4:05 PM  
Blogger un autre monde est possible said...

La qualification de troll est a utiliser avec parcimonie... Filtrage ou pas filtrage.
Soit l'attaque est basse et ridicule, et l'on n'y répond pas, soit elle est plus perverse (comme l'usurpation "apéro-départ-shreck" auquelle je me suis laissé prendre) et l'on y répond de bonne foi. C'est pas grave et ce qui est dit en réponse est sincère.
Il en résulte que le vrai troll ne peut pas comprendre. Trop humain pour lui. CQFD

juillet 06, 2006 4:17 PM  
Anonymous l'espoir said...

Et ou reste la solution pour la boillat. 1 semaine de blabla pour ou contre les trolls nous fatigue. Ou est un vrai projet pour la boillat? Qui va gerer ce projet? Quand? Comment?

Mon nombril je connais mais mon avenir chez la boillat je ne vois plus!

juillet 06, 2006 4:19 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 3:48pm

Oui, je comprends votre réticence face à mon raisonnement. Mais toutefois, je ne le fonde pas sur une volonté positive d eMArtinoud efaire avancer les choses, mais sur le fait qu'il n'a pas vraiment le choix, s'il agit rationnellement. Et, dans la mesure où j'aurais compris sa stratégie, j'imagine qu'avancer dans le sens décrit sert en partie les intérêts de sa stratégie et en parti eceux des Boillat... Mais le scepticisme et de rigueur, c'est clair.

juillet 06, 2006 4:22 PM  
Anonymous Anonyme said...

A anonyme de 4.05, qui aurait dû comprendre le sens de mon message, vu son beau pseudonyme!!!

(...) les "non boillat" n'ont plus vraiment leur place ici, c'est aux gens concernés de prendre leur destin en main et de profiter de la place que Karl leur fait pour s'exprimer.

Quant aux autres dont je fais partie, qu'ils gardent leur opinion pour le café du commerce, c'est bien suffisant! (...)


... et non:


(...) "les non Boillat n'ont plus vraiment leur place ici". (...)


Certains auront saisi la nuance, merci. Quant aux autres (à l'autre!), tant pis.

(...) Sachez que sur ce blog tout le monde a le droit de s'exprimer et que nous sommes tous des Boillat, ce n'est pas moi qui l'ai dit !! (...)

Faites seulement! Pourtant je me vois très mal dire à certains ouvriers boillat que j'en suis un...

A part ça, l'idée d'expliquer (et non de justifier) était pourtant sincère et claire, mais si on ne prend que des extraits, ça sonne n'importe comment, ma foi.

merci à oignon rouge de montrer que mon avis était compréhensible!

juillet 06, 2006 4:30 PM  
Blogger Chaperon Rouge said...

@ pas dupe

De Chaperon Rouge et sa collègue

De quel droit te permets-tu de nous critiquer ?
Nous aimerions bien savoir ce que nous avons fait pour polluer le blog (nous aimerions des dates et heures pour justifier cette "pollution"), car ça fait bien longtemps que nous ne sommes plus venues par ici ! Nous sommes allées le lire parce que c'est une tierce personne qui nous a informées qu'il y avait des commentaires à notre sujet.
Pour info, quand c'est Chaperon Rouge qui poste c'est pas comme utilisateur anonyme, mais sous sont pseudo ENREGISTRE. Donc tout autre commentaire venant d'un ou d'une soit-disant Chaperon Rouge ou autre ne sont pas de nous !
Nous attendons ta réponse avec impatience ;-)

juillet 06, 2006 6:45 PM  
Anonymous noir & rouge said...

Mesures anti-trolls: Je suis pour!
Nous avons dû faire la même chose sur le forum du centre autonome de jeunesse (www.caj.ch), où l'accès n'est plus possible sans inscription.
Le problème est que, depuis lors, nous avons nettement moins de messages (y compris constructifs). Ce que Karl propose mérite d'être essayé.
Le principal problème me semble être la charge de travail supplémentaire que cela représente pour lui...

juillet 06, 2006 6:51 PM  
Anonymous idéaliste incurable said...

Grand-mère, une idée pour votre souper : croquez-nous ce chaperon rouge là !

juillet 06, 2006 7:14 PM  
Blogger Karl said...

Prière de ne pas entrer dans une polémique avec "Chaperon rouge". Je fai smon possible pour que ces problèmes soient réglés au plus grand bénéfice de tous.

Merci pour votre compréhension, et merci pour vos messages!

PS: comme vou svoyez, le blog est en ce moment ouvert... Sécurité, mais élasticité ;-)

juillet 06, 2006 7:22 PM  
Blogger Chaperon Rouge said...

@ Toutes et Tous

Pour information, et afin de clarifier les choses, je vous informe que mon blog est toujours existant : http://lechaperonrouge.blogspot.com/
Donc pour celles et ceux que ça intéresse toujours de me balancer des méchancetés, faites-le sur mon blog ! Au lieu de "polluer" celui-ci avec des dires infondés. Merci

juillet 06, 2006 7:55 PM  
Blogger Karl said...

Sur demande motivée de "Chaperon rouge", j'ai supprimé le message de "Pas dupe" à cause d'une phrase que "Chapreon rouge" a considéré comme blessante et fausse.

Fausse ou vraie? Personne n'en a la preuve, en fait, mais je me repose sur un principe de bonne foi pour agir comme je l'ai fait.

Au demeurant, il est possible, à sa demande, de republier le message de "Pas dupe" expurgé des parties jugées blessantes par "Chaperon rouge".

Karl espère ainsi avoir pu mettre tout le monde d'accord... Même si c'est parfois compliqué ;-)

juillet 06, 2006 7:57 PM  
Blogger Chaperon Rouge said...

@ Karl

Pour information ces messages n'étaient pas blessant que pour une personnes, mais pour plusieurs... Et si je ne me trompe "ma collègue non licenciée" vous a également envoyé un message (ou elle va le faire)...

juillet 06, 2006 8:06 PM  
Blogger Rensk said...

L'esclavage humain a atteint son point culminant à notre époque sous la forme de travail librement salarié. (Georges Bernard Shaw)

Le blog est en effet plus «propre en ordre» mais...

Je résumerais ainsi mon point de vue :
Le blog énerve certains dont ; MH et sa clique ainsi que quelques trolls ! Résultat 1 : 0 pour le blog.
Les trolls ont réussi leurs coups, perte réelle de la vivacité du blog. Résultat 1 : 1

Il est vrai que la qualité générale a augmentée ce jour mais il faut aussi dire que le fait d’écrire un message plus long ne garanti en rien sa qualité.
Un blog est et doit rester ouvert a tous, il n’y a en effet pas de café du commerce dans la vallée a ce que je sache.

Voilà qu’après avoir lu toutes les interventions de la journée je peux dire que j’ai un besoin de certaines infos complémentaires mais comme cela est partagé entre tellement de gens je renonce à poser les questions.

juillet 06, 2006 8:26 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ rensk

pourquoi renoncer à poser vos questions ?
vous parlez de " la perte réelle de la vivacité du blog" ....
alors pourquoi ne pas relancer un bon débat ?

je crois que nous sommes un peu tous en attente, à retrouver nos marques...mais aujourd'hui, il ne s'agit pas de quantité, mais de clarté et de sincérité, êtes-vous d'accord ?

juillet 06, 2006 8:38 PM  
Anonymous pauvre diable said...

@ Nemo

Merci encore pour votre présence à Berne.
Nous aussi nous avons été heureux de faire votre connaissance et de pouvoir converser avec des externes solidaires.
A une prochaine.

Famille pauvre diable.

juillet 06, 2006 8:38 PM  
Anonymous le géoscientifique said...

Salutations à Karl. Bonne iniatives que des bloquer ce tas d'inepties. Je ne pense pas que cela nuise à la dynamique du blog. Actuellement, et certainement à terme il n'y a pas et n'y aura plus assez de rebondissement pour avoir des discussions en "temps réel" et des commentaires sur le vif. Le conflit est effectivement entré dans une nouvelle phase et de ce fait des interventions plus posées et réfléchies doivent prendre le relais: que va-t-il advenir de la boillat? quelles sont les persvectives des actuels employés de la boillat? comment comprendre la stratégie de martinou (si celle-ci existe)? Comment continuer la lutte si celle-ci mérite d'être poursuivie? etc. Bref toute une série de nouvelles questions auxquelles vous/nous devons réfléchir ensemble. A mon sens, ce n'est que par une méthode participative qu'une solution durable pourra être trouvée. D'où la force énorme de ton blog qui si il est en ce moment moins animé peut aboutir à la réussite de ces réflexions.

Meilleures salutations

Le Géoscientifique

juillet 06, 2006 8:47 PM  
Blogger jfbo said...

@Chaperon rouge

On ne s'est jamais parlé sur ce blog. Vous ne me connaissez pas et moi non plus.

Mais, s'il vous plaît, respectez la paix des braves, ou la trêve des confiseurs, comme bon vous semblera.

Curieux, je suis allé faire un tour sur votre blog.

Dommage que les commentaires qu'on y trouve ne soient que des excuses justifiant votre attitude vis-à-vis des "Boillat"!

Vous avez probablement vécu une période difficile, et dans un sens, je comprends votre attitude défensive, mais vous seriez bien inspirée de prendre modèle sur les plus modérés!

Une attitude constructive serait tellement plus agréable. Vous savez très bien que ceux qui ont pris la peine de s'exprimer sur cette tribune l'ont fait en toute bonne foi, qu'ils soient des "Boillat", des sympathisants ou d'anciens "Boillat".
Vous avez certainement quelquechose à amener, une idée, une information ou je ne sais quoi qui pourrait faire l'objet de vos interventions!
Que diable, vos décisions quant à vore avenir professionnel vous sont propres et ne regardent que vous. Alors, pas de complexe, venez parler, dites ce que vous pensez, vous valez certainement mieux que ce qu'on montre de vous!
Merci de votre compréhension et excusez mon intrusion cavalière si vous la considérez comme telle.
Bien à vous,

Jean-Frédéric Bourquin

juillet 06, 2006 9:00 PM  
Blogger Rensk said...

@ Oignon rouge,

C’est vrai, tu as raison.

La question première est : les commissions ont envoyés les contre-propositions et je me souviens que nous avions demandé que l’expert publie son expertise (sans succès) alors je me permets de vous demander pourquoi les contre-propositions ne sont-elle pas publiés ?

juillet 06, 2006 9:01 PM  
Blogger claire marie said...

Il me semble que le blog "sans frontière" est au service d'une cause: celle de soutenir les ouvriers de la Boillat dans leur lutte passée et présente. Cette lutte, aux rapports de forces perdants, pour les ouvriers, est une cause d'usure, de frustration, et la solidarité en souffre. Martin Hellweg et Co. n'en demandent pas plus... on peut se demander d'où viennent les "bugs" dans le blog? On les nomme aussi "trolls". Sont-ils dans l'intérêt de la cause commune de tous les ouvriers de la Boillat, qu'ils se trouvent entre les murs, ou hors les murs? Ou sont-ils dans l'intérêt des "patrons"?

J'ai été visiter cette communauté de 13 755
personnes (si je ne me trompe)qui se sont déclarées solidaires des ouvriers de la Boillat et de toute la région. Ils sont toujours présents. Même silencieux pour le moment. Le Blog de Karl, ses éditoriaux, et la collaboration des bloggers qui s'efforcent d'informer, d'y voir clair, d'encourager, a une influence sur tous ceux et celles qui croient "qu'un autre monde est possible". Mais, et ce n'est qu'un avis personnel, filtrer les "bugs ou les trolls" est une décision juste, si l'on veut continuer de promouvoir l'esprit de La Boillat.

juillet 06, 2006 9:04 PM  
Blogger Karl said...

@Rensk

Les contre-propositions ont été, comme c'était prévu à l'origine (avant la fin unilatérale de la médiation), transmises à l'expert. Cette transmission a pour objectif de permettre à l'expert de les rendre, si nécessaire, acceptables pour Swissmetal. L'idée de l'expert était qu'il fallait fournir un document pouvant servir de base à une négociation.

Ainsi, pour le moment, les contre-propositions sont au point mort, et leur non publication vient très certainement du fait que, sans qu'elles soient débattues avec l'expert, il s'agit d'ébauches, et pas d'une version définitive.

juillet 06, 2006 9:18 PM  
Blogger jfbo said...

@Karl

Toutes mes excuses, je n'avais pas lu ton interventions de 7:22 PM !

Mon intention n'était bien entendu pas de continuer une polémique.

Si tu veux supprimer mon "post" de 9:00 PM , à ta guise.

Tu sais que je ne t'en tiendrai pas rigueur (comme on disait au 18eme)!

Jean-Frédéric Bourquin

juillet 06, 2006 9:21 PM  
Blogger Karl said...

@JFBO

Pas de problème. Merci pour votre message :-)

juillet 06, 2006 9:27 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ rensk

En tant que soutien extérieur, j'avais été choquée que le rapport de l'expert, qui était officiellement défini comme une analyse opérationnelle du site et non pas une expertise de développement stratégique, ne vous soit pas connu, alors qu'il s'agit de votre propre outil de travail et que vous étiez partie prenante de la médiation.

En fin de compte, j'ai demandé à titre personnel un avis de droit à ce sujet. En gros, il m'a été répondu que les tâches données à l'expert par le médiateur n'étant pas connues, il était possible que l'expert devait se limiter à fournir uniquement des conclusions.

Au fond, on ne sait rien de rien à ce sujet.

Toutefois, ne pas oublier l'interview de Jürg Müller dans Work, le 29 juin, où il a dit probablement l'essentiel, et ceci la veille de l'AG, ce qui n'est sûrement pas dû au hasard.
Bon courage !

juillet 06, 2006 9:54 PM  
Blogger Rensk said...

@ Karl et Oignon rouge,

Je pense en effet que l’expert ne peu pas de son propre chef publier le rapport car il y a surement une clause juridique qui l’empêche (par le médiateur ?) et je pensait qu’il en était éventuellement de même pour les contre-propositions (devoir de réserve des commissions) mais selon ce que j’ai compris, par le message de Karl, il est encore possible que ces derniers soient malgré tout trouvé dans une poubelle et publié plus tard… Vous savez tous que les poubelles regorgent de listing de comptes en banques où encore de contrat entre grand partenaire alors pourquoi pas ceux pour la cause… Je ne désespère pas.

PS : Je suis aussi une de ces fourmis externe qui soutiens la juste cause des ouvriers dans ce combat.

juillet 06, 2006 10:12 PM  
Anonymous ça va être la cata said...

Les envahisseurs sont arrivés. Ras Le a débarqué avec une nouvelle horde de Kapos tous frais, et français comme il se doit. C’est comme dans la guerre en Irak, il faut changer les troupes. Les kapos de février sont fatigués, il faut les changer. S’il reste encore des vrais Boillat dans cet usine, j’espère que vous allez pas vous laisser faire. Retour à l’expéditeur.

juillet 06, 2006 10:51 PM  
Blogger Karl said...

Résumé du jeudi 6 juillet:

Messages bloqués après filtrage: 0.

Notez que l'horaire de filtrage a été assez libre... ;-)

Vendredi, le filtre sera actif jusqu'à environ 13H, puis vous pourrez, si tout va bien, communiquer en temps réel. Les messages manifestement troll seront retirés sans préavis s'il devait y en avoir.

Merci à tous pour vos commentaires!

juillet 07, 2006 3:40 AM  
Anonymous Marck said...

Effectivement, un filtre est nécessaire, sans honte de quoi que ce soit vu que certains ne savent s'exprimer dans le respect de l'autre.

Je tiens juste à nuancer la fin de votre édito, quand vous parlez de poule aux oeufs d'or : si l'usine Boillat a été rachetée par Swissmetal, c'est justement parce seule, elle n'a pas su se défendre! Alors je sais que cette fonderie est la fierté de la vallée de Tavannes, mais il faut néanmoins nuancer son succès, au vu de l'histoire.

Alors oui, ces changements induisent d'autres changement dans l'esprit de la Boillat, comme vous l'appelez. Mais comme toute mentalité, des évolutions apparaissent! Mon Dieu, la société entière change, et heureusement! Nous devenons plus ouverts (enfin, pas tous), plus tolérants (idem)... Mais tous cela ne vient pas d'un philosophe qui a dit que! C'est le résultat de nombreux chamboulements dans notre société! Alors oui, l'esprit de la Boillat change et cela me réjouit.

Marck

juillet 07, 2006 7:54 AM  
Anonymous Anonyme said...

Ne vous cassez pas la tête avec ce rapport de l'expert, car à mon avis, il n'existe PAS. Le suspens lié au rapport, c'est du temps perdu pour vous faire dooooormir !Il s'agit juste d'un prétexte pour justifier une décision prise "dépendant la tournure des événements". Alors, on dit que l'expert l'avait noté dans son rapport... Et comme on l'a constaté jusqu'à maintenant, cet expert "module en fonction", en bref, il est capable de tout dire et son contraire !

Par contre, selon "ça va être la cata", il se passe des trucs dans l'usine. Un tour de vis contre ces récalcitrants de Reconvilier...Soyons vigilants !

juillet 07, 2006 7:56 AM  
Blogger Karl said...

@Marck

La Boillat n'a jamais été rachetée. Elle est devenue une partie de UMS par une fusion (voir les statuts du groupe en 2005, il me semble que c'est ça), de laquelle est sorti UMS. UMS est ensuite devenu Swissmetal (c'est juste un nom différent). Ajoutons qu'UMS a été fondé sous les auspices de W. K. Rey, qui possédait l'usine Selve de Thoune, soit une partie de ce qui allait devenir UMS.

Les dirigeants de la Boillat ont agi par crainte de se retrouver face à ce groupe, donc face à une concurrence sérieuse. Ce fut une erreur, puisque la Boillat fut la seule usine viable du groupe.


@Anonyme de 7:56AM

L'expert ne se contredit pas, pourtant... Donc, je ne vois pas de raison pour qu'il n'est pas réellement conçu un rapport...


@Tous

Karl a un empêchement ce soir. l'"édito" n'est donc pas garanti. Mes excuses si je devais ne rien publier ce soir.

juillet 07, 2006 12:08 PM  
Anonymous Porridge said...

Très bon "empêchement", cher Karl ! et à ta santé et celle de tes proches... Salutations à qui tu sais...
Je profite de saluer aussi Oignon Rouge !
Porridge

juillet 07, 2006 1:31 PM  
Anonymous bloggeur fou said...

Bonjour à tous,

dans son mot du jour pour l'uzine3, Fred parle des "petites visites" que certains malades recevraient d'un "médecin du travail" qui ferait pression sur eux pour qu'il reprennent le boulot. D'après ce que j'ai compris, c'est encore un cas d'abus qui doit être dénoncé sans délai. Heureusement, il donne les conseils nécessaires pour agir.

Je suis encore une fois choquée par l'attitude inhumaine de Martinou et de ses sujets et je pense très fort à tous ceux qui doivent les subir, en espérant qu'ils puissent enfin être bientôt débarrassés de ces gens sans scrupules.

Ca me convainc,si c'était encore nécessaire, que la lutte ne devrait pas finir avant la défaite totale de ce tyran et de ceux qui le secondent.Je souhaite à ceux qui sont aux prises directes avec lui d'avoir la force de résister.

Que Dieu vous soutienne et vous guide.

juillet 07, 2006 1:36 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ bloggeur fou

Grand merci d'avoir relevé cette sinistre information.

Cela va droit et de nouveau dans le sens du harcèlement qui a été dénoncé à plusieurs reprises sur le blog.
Comment casser quelqu'un, le mettre à genoux, à ta merci.
Tout cela est ignoble. Et oui j'espère que les employés n'accepteront pas d'être encore une fois des victimes.

Bien sûr que Martinou ne connaît pas l'humanité, l'empathie, la dignité : ce sont des valeurs qui ne se monnayent pas.

Comment faire tomber ce dictateur ?
Tu étais à l'AG ?

juillet 07, 2006 2:07 PM  
Blogger Les femmes en colère said...

C'est la der !

Aujourd'hui vendredi 7 juillet, dernière marche silencieuse des femmes en colère

On compte sur vous !

Rendez-vous à tous, filles ou garçons dès 17h45 devant l'usine 2

juillet 07, 2006 2:50 PM  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour à tous,

Hier soir, j'étais à une terrasse de restlaurant et j'ai vu passer le cortège "des femmes en colère".

C'était triste et poignant en même temps. Je me disais quel courage, quelle ténacité. Elles sont bien braves, elles ne se laissent pas abattre. Elles sont un exemple pour beaucoup. Honneur à elles.

D'un autre côté, je me disais également, comment pourrait-on leur dire qu'il y a encore de l'espoir et certainement plus aujourd'hui que dans les jours précédents et que leur calvaire pourrait disparaître plus vite qu'elles ne le pensent.

Je ne serais pas autrement surpris que dans les jours à venir, La Providence se penche avec bienveillance sur la souffrance
de tout ce brave peuple et qu'un petit miracle se produise.

Avec toute mon amitié et bon week end à tous.

juillet 07, 2006 3:04 PM  
Anonymous le geoscientifique said...

Malheureusement les miracles n'existent que pour ceux qui y croivent. Je ne crois pas au miracle. Et je pense que pour gagner le maximum de chose dans cette lutte, il faut au contraire faire preuve d'intelligence et procéder de la même façon, comme vous l'avez fait jusqu'à maintenant.

A force d'attendre le miracle la boillat n'existerait plus...

Je pense à ce titre que le rapport de ce cher expert existe donc bel et bien. Concernant ce dernier, des règles ont certainement/ont été écrites avant de débuter ce processus. Il existe de ce fait plusieurs types d'expertises. Celle qui a été menée chez Swissmetal et la boillat en particulier est une "expertise confidentielle" ou "expertise confinée" puisque celle-ci n'a pas été publiée et surement conformément aux règles du jeu.
En voici la définition pour ceux que ca intéresse: mobilisation d'une expertise anonyme par différents acteurs (administrations, ministères, entreprises privées) en vue de renforcer un point de vue dans le cadre d'une négociation.

Enfin, le but final recherché par la procédure d'expertise est la prise de décision. Celle-ci n'est en fait qu'un outil ou une arme supplémentaire pour défendre et appuyer une décision ou alors critiquer une décision, dans ce cas on parlera de contre-expertise.

Malheureusement, l'expertise menée à la boillat n'a semble-t-il aboutit à rien (en tout cas pour le moment). Le rapport n'est pas publié et ne le sera certainement jamais en raison du retrait de Swissmetal du processus de médiation. De ce fait on peut se poser la question de savoir à quoi a vraiment servie tout ça, à savoir la médiation puis l'expertise, puisqu'aucune décision n'a été prise, confortée ou annulée?

La question reste ouverte dans l'état actuel des choses. Il nous manque certainement un peu de recul pour réellement aboutir à une réponse.

A+

Le Géoscientifique

juillet 07, 2006 4:19 PM  
Blogger Rensk said...

@ Bloggeur fou,

Sait-on le nom du médecin visiteur à domicile ?

Ici http://www.sgarm.ch/fr/lib/Kapaact_06.pdf j’ai trouvé la liste des vrais médecins du travail mise à jour en mai 2006 et il y en a pas beaucoup en Suisse (23 en tout et pour tout) !

Or donc, si ce médecin n’est pas sur la liste il n’est pas reconnu par la Société Suisse de Médecine du Travail (SSMT) ! Il y a donc lieu de voir cette démarche par la direction comme étant du vrai mobbing!
Nous avons déjà en Suisse le médecin de confiance des assureurs, ne croyez-vous pas que ces derniers auraient déjà demandé (légalement) un rapport au médecin traitant si il devrait y avoir une doute concernant le traitement prodigué ?

J’aimerais vraiment avoir le nom de ce médecin pour le comparer aux listes de ceux des assureurs, des (pseudos) experts judiciaire et ceux des firmes (politique où industriels) !

juillet 07, 2006 5:12 PM  
Anonymous Anonyme said...

le blog est mort

juillet 07, 2006 5:22 PM  
Blogger Rensk said...

@ Le Géoscientifique

Merci pour l’info et la perche… comme vous avez vu, mon intervention allait tout à fait dans le sens de votre description (confidentialité ET devoir de réserve). Je voulais juste de mon côté souligner que si on trouvait une copie des rapports sur le trottoir et qu’il serait publié (celui qui le trouve peu en faire ce qu’il veut) les «partenaires» devraient prendre position et s’expliquer ; les uns pour le personnel (et les sympathisants) et les autres pour les actionnaires et les cadre de la boîte. lol

juillet 07, 2006 5:52 PM  
Anonymous vers un futur said...

@ rensk

ce n'est pas un medecin, mais un expert en assurance de la css

juillet 07, 2006 6:29 PM  
Anonymous Info said...

Ci-joint une info de taille, on parle de dédain, des services secrets (au bon soins d’une boîte et non de l’Etat), de fonds de pensions, de croyance en la politique de/des Etat/s et plus encore. Cela concerne la même branche où se situe «encore» SM (la stratégie nouvelle étant les services) !

Actionnaires-rois
LE MONDE | 07.07.06 | 15h24

Après cinq mois de guérilla, Arcelor a dû céder à l'offre de Mittal. Un "mariage de raison", a déclaré Joseph Kinsch, le président du conseil d'administration d'Arcelor, qui s'est longtemps battu contre cette alliance. Les arguments purement industriels invoqués pour refuser les avances de son concurrent étaient légitimes, mais les actionnaires du sidérurgiste européen, qui ont gagné plus d'argent en quelques semaines qu'en deux ans, lui ont imposé leur propre loi.

La grande erreur d'Arcelor est de ne s'être jamais soucié de ses actionnaires, traités avec dédain. Jusqu'à la fin de l'année 2004, le titre Arcelor a oscillé entre 10 euros et 15 euros. En 2005, il a difficilement dépassé les 20 euros. Aujourd'hui, Mittal propose plus de 40 euros par action... A sa décharge, la direction du sidérurgiste s'est concentrée, ces dernières années, sur la mise en oeuvre de la fusion entre l'espagnol Aceralia, le luxembourgeois Arbed et le français Usinor, qui a donné naissance, en mai 2002, à Arcelor. Soit. Mais, en 2005, la fusion étant sur les rails, il était alors temps de se préoccuper des actionnaires du groupe, qui, pour 60 % d'entre eux, sont des fonds de pension.

La direction d'Arcelor peut se reprocher de n'avoir pas réagi à temps, alors que les signaux d'alerte se multipliaient. Qu'il s'agisse des avances répétées de Lakshmi Mittal à Guy Dollé. Ou des mises en garde des services d'intelligence économique de Matignon et de la DST, qui ont fait savoir, en novembre 2005, à Arcelor que "Mittal (préparait) une opération d'envergure" sur son capital. Non seulement le groupe n'a pas pris la menace au sérieux, mais il pensait avoir le temps de grossir, par acquisitions, pour se protéger des appétits de Mittal ou d'un autre. Cela n'a pas été le cas.

L'autre erreur d'appréciation d'Arcelor est d'avoir cru que les Etats qui sont ses actionnaires - Luxembourg (5,62 %), Espagne (3,55 %), ainsi que la région de Wallonie (3,31 %) - ne laisseraient pas faire. Encore eût-il fallu qu'ils aient d'autres raisons à défendre que celle de la nationalité des capitaux. Mittal s'est engagé à ne pas supprimer de postes chez Arcelor. Et le groupe, coté à Amsterdam et à Londres, n'était, à ce titre, pas moins crédible qu'Arcelor. Mittal a des usines en Europe et ne s'est pas fait remarquer pour la violence de sa politique sociale. Aux Etats-Unis, le syndicat de la sidérurgie s'était même prononcé sans ambiguïté en sa faveur.

Une leçon de ce mariage est qu'il devient risqué pour les Etats de se faire des ennemis dans le monde des entreprises. Car celles-ci ont le pouvoir de fermer leurs sites et de les installer ailleurs. Le Luxembourg, pourtant très virulent, au départ, contre le raid de Mittal, a su changer de position. Sans doute y a-t-il trouvé une compensation à son goût. Mittal s'est engagé à ce qu'il abrite le siège social du nouvel ensemble.

juillet 07, 2006 6:40 PM  
Blogger Rensk said...

@ Vers un future,

Etes-vous sûr de cela ? J’ai un doute car ; sur la zizine 3 on parle aussi de médecin conseil et non d’un expert en assurance…

Au cas où vous auriez raison cela limiterais nettement la visite de ce dernier car pourquoi viendrai-t-il chez un assuré d’une autre assurance ???

juillet 07, 2006 6:46 PM  
Anonymous bloggeur fou said...

@rensk,

je n'ai fait que rapporter ce que j'ai lu sur le site uzine3, je ne sais rien d'autre. Mais "vers un futur" en sait plus que moi, je crois. Merci "vers un futur" pour cette info supplémentaire.


@oignon rouge,

non, je n'étais pas à l'AG, c'est trop loin de chez moi. Mais, la "Nouvelle Boillat" m'y représentait! Et j'ai pu suivre grâce au blog ce qui s'y est dit.


Bonnes salutations.

juillet 07, 2006 6:52 PM  
Anonymous vers un futur said...

@ rensk

parce que c'est la css qui paye la part de l'employeur voilà pourquoi
je le sais j'ai eut sa visite

juillet 07, 2006 6:55 PM  
Blogger Rensk said...

Désolé mais le doute subsiste ; Fred, un vrai engagé le dit : il a déjà écris au médecin cantonal et je suis certain qu’il ne se permettrait pas de le faire sur des simples suppositions… c’étais tellement gros comme truc qu’il a osé !

Je cite : Ce médecin, et un de ses collègues…

Mais c’est vrai aussi qu’il parle de : … chantage avec votre assurance maladie, en vous disant par exemple que si vous ne revenez pas directement au travail cette assurance ne vous payera plus…

C’est pourquoi le doute subsiste ; il se peu, tout au plus, que cela ne concerne que les assurés de la css !

juillet 07, 2006 7:13 PM  
Blogger Rensk said...

@ Vers un future,

L’assurance ne fait que payer pourquoi vous êtes assuré ; elle ne paye en aucun cas «la part de l’employeur», si elle met en doute le traitement elle doit le signifier par écris et il faut demander une réponse susceptible de recours pour éventuellement faire recours.

Un expert en assurance n’est nullement autorisé pour faire de telles menaces, c’est tout au plus le médecin de confiance de l’assurance qui a le droit de mettre en doute le traitement ! (médecin contre médecin !)

Sachez que vous avez automatiquement un avis positif pour vous, le médecin traitant.

juillet 07, 2006 7:22 PM  
Blogger Rensk said...

@ tous,

Vous avez remarqué ? Les dernières interventions tombes dans mon domaine ; cela fait depuis 1998 que je me bats contre divers assurances et j’en ai appris des choses : On a officiellement des droits (lois et jurisprudences) et il paraît qu’on en a d’autres (droit de l’Homme et le droit à une justice dans des délais raisonnables) mais… malgré ma victoire en 2ème instance au début 2003 (donc retour en première instance) j’attends toujours encore une décision !

juillet 07, 2006 7:37 PM  
Blogger Rensk said...

Le médecin conseil ne fait pas de visite à domicile, il travail en grande partie sur des dossiers et si il demande de voir un malade il le convoque très officiellement et le déplacement est payé !

Ce pour mettre les points sur les i ; j’en "rage" de voir un patron et un médecin encore travailler comme si il n’existait pas de lois ! Tiens ; comme il y a plus de cent ans où plus !

juillet 07, 2006 8:00 PM  
Anonymous vers un futur said...

@ rensk

je ne suis pas assuré chez css
mais a la mutuel!!!

donc si je vous comprend bien je pourrai refuser une déscision quelle qu'elle soit.

juillet 07, 2006 8:05 PM  
Blogger Rensk said...

Attention, si vous avez accepté la visite d’un «médecin» d’une autre assurance il se peut qu’il écrive à la vôtre pour foutre la merde et vu l’acceptation de la «visite» d’un inconnu ça peu foutre la merde…

Dans les cas normaux le médecin de confiance écris directement au médecin traitant et c’est suite à ça qu’il peut éventuellement mettre en doute le traitement (affaire de dossiers) si il veut voir le malade directement il n’ose pas se présenter chez-vous sans vous en avertir auparavant, vous pouvez être pris par un rendez-vous médical – dentaire – syndical – politique – religieux voir pour les achats de nourritures, pour ne pas être à la maison quand il passe sans avertissement ! Que vas-t-il dire si il ne vous trouve pas à la maison ? Que vous êtes apte au travail ? Quelle hérésie ! Normalement il convoque 3 semaines à l’avance !

Demandez par écris à votre assurance pourquoi y a-t-il eu cette visite ? Et insistez pour avoir une réponse susceptible de recours ! Dite leur que vous n’êtes pas d’accord avec cette manière de faire et que vous demandez le respect des lois !

Je suis certain que votre assurance va vous demander des précisions (ne les donnez pas dans la première lettre, par ex. l’expert css voir le Dr. css) et une fois les détails donné c’est l’assurance elle-même qui va mettre au pas son concurrent !

juillet 07, 2006 8:27 PM  
Blogger Rensk said...

PS : Ecrivez à votre assurance plus rapidement que l’autre partie c’est un point important pour vous ! Lettre courte où vous demandez pourquoi et surtout (très important !) une décision susceptible de recours ! Attendez la réponse de votre assureur avant d’aller plus loin !

A Bienne il y a la poste de la gare qui permet encore de donner des lettres le dimanche en "A" qui sont distribué le lundi, à Tavannes il faut poster avant 11 heures…

juillet 07, 2006 8:41 PM  
Blogger Rensk said...

Flûte, encore un détail qui m’a échappé : Tavannes c’est le SAMEDI avant 11°°

juillet 07, 2006 8:49 PM  
Blogger Rensk said...

Désolé pour la zizine 3, quand ils disent qui faut : 1) Suivez les instructions du médecin conseil, retournez au travail à la date demandée pour éviter de compliquer les choses, si vous sentez que cela ne va pas et que les pressions continuent sur votre place de travail, raisons pour lesquelles vous êtes en arrêt maladie, retournez chez votre médecin traitant pour un nouvel arrêt, (cet "essai" peut ne durer que quelques minutes).

La seule chose que cela peu crée c’est une aggravation du problème médical car si cela évite de compliquer les choses au niveau «système» ils ne tiennent pas compte du problème médical en soi et cela peut-être retourné contre l’assuré !

L’instruction n’est pas conne en soi (depuis 1998 contre l’AI et l’assurance perte de gain sans avoir avancé un tant soit peu en 2006) mais avez-vous l’accord de votre médecin traitant ? Ne l’impliquez pas sans son accord !

juillet 07, 2006 9:06 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ info

Merci pour votre envoi !
Si vous lisez dans le Monde " Eclairage " de 16.44 sur Mittal, l'analyse est infiniment plus riche et plus complexe que l'info précédente, plus édifiiante et effrayante. L'article est très long, impossible à coller sur le blog. Mais allez-y voir, cela vaut la peine.
Si jamais, je l'ai copié.
Le Temps avait parlé fin mai de cette fusion, et mieux mis en exergue les négociations échouées avec Severstal, par crainte de la dictature véreuse de Poutine. Je dois avoir l'article quelque part.
Triste monde.

juillet 07, 2006 9:30 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ bloggeur fou

Chère bloggeur : puisque vous avez lu le blog et les articles concernant l'AG, vous avez pu percevoir à quel point nous nous sommes heurtés à une muraille infranchissable, au mépris absolu, à la distortion des faits, de la réalité du terrain, à une violence extrême quoique feutrée. Et à l'aveuglement voulu de l'actionnariat. Et ce qu'on a pu écrire n'est que la pointe de l'iceberg de cette violence. Moi je n'en suis pas encore sortie moralement je l'avoue.
Alors que faire à tout court terme ? ouvrir massivement des actions en justice, ce dont on parlait depuis mars- avril....et encore.
Mais si on peut encore se battre, nous serons là, n'est-ce pas...
bonne soirée et merci pour vos posts

juillet 07, 2006 9:49 PM  
Anonymous Anonyme said...

Sans remettre en cause l'expertise ni la bonne volonté des participants, je ne suis pas sûr que ce blog soit le lieu approprié pour des consultations en droit des assurances.

Ce genre de consultations requiert connaissance approfondie des cas individuels. En tant que spécialiste, "Rensk", peut-être pourriez-vous proposer votre collaboration à l'Uzine3 ?

Je ne cherche pas à décourager l'entraide, juste qu'elle soit efficace.

juillet 07, 2006 10:00 PM  
Anonymous Françoise said...

@ anonyme de 3.04

Merci pour ce beau message. Puisse-t-il redonner un brin d'espoir à tous ceux qui l'ont perdu et qui ont baissé les bras.

@ mes amies des Femmes en colère

Merci les filles de n'avoir jamais renoncé. Votre ténacité et votre abnégation n'ont d'égales que votre courage et votre détermination. Votre action de cette semaine a démontré à tous ceux qui ont soutenu les Boillat depuis le début du conflit qu'un vent de révolte souffle toujours et soufflera encore aussi longtemps qu'il le faudra sur Reconvilier. Bravo

juillet 07, 2006 10:31 PM  
Blogger Les femmes en colère said...

Communiqué de presse

Bilan d’une semaine de marches silencieuses


Très soucieuses de la situation de l’entreprise Swissmetal Boillat, les femmes en colères ont décidé de mettre sur pied des marches silencieuses tous les soirs de cette semaine.

Chaque jour, une bonne cinquantaine de personnes d’horizons différents ont participé à cette marche. Licenciés, employés, villageois et sympathisants ont ainsi pu se retrouver pour confirmer pacifiquement que, contrairement aux idées reçues, la situation à la Boillat est loin d’être normalisée.

Lancée en quelques heures, cette action a rencontré du succès chaque jour. Vêtus de noir, les participants voulaient démontrer ainsi leur tristesse et leur désarroi face à la situation de l’entreprise.

Ayant participé à l’AG de Swissmetal, les femmes en colère prennent au mot le CEO Martin Hellweg qui, en clôture de séance, s’est dit ouvert au dialogue et à la discussion. En tant qu’employée ou licenciée, femme d’employé ou licencié, ou tout simplement femme de la Vallée soucieuse de l’avenir de la région, elles demandent à rencontrer personnellement M. Hellweg, à Reconvilier ou à Dornach et dans un délai raisonnable. Un courrier dans ce sens sera adressé à M. Hellweg dans le courant de la semaine prochaine

Les femmes en colère espèrent vivement que M. Hellweg répondra positivement à leur missive et qu’il tienne sa promesse de dialogue faite lors de l’AG.


Les femmes en colères

juillet 07, 2006 11:21 PM  
Blogger Rensk said...

@ anonyme de 10°°

Comme vous avez pu le constater cela concerne des employés(ées) de la Boillat de plein fouet ! J’ai toujours été solidaire de ces derniers.

Je ne suis et je ne me suis jamais présenté en tant qu’expert en assurance mais j’ai une certaine connaissance de la justice en ce qui concerne le système quand à cette dernière, et de bon droit, je crois, vu que j’y suis confronté dans la pratique depuis 1998 !

PS : Si vous faite partie de la 3 pourquoi l’anonymat ?

juillet 07, 2006 11:26 PM  
Anonymous info said...

@ Oignon rouge,

Oui je l’avais vu cette info mais cette dernière ne parle que de «capitalistes contre capitalistes» alors que celle que j’ai mis sur le blog parle quand a elle de divers services secret de l’Etat au service d’un industriel (ce qui ne semble pas être le cas pour la Boillat) ! C’est choquant qu’on pense outre frontière avoir besoins des impôts des citoyens et des services de l’Etat pour aider alors qu’ici ont dit ne rien pouvoir faire !

Ensuite il est étonnant qu’ici les actionnaires aiment se faire enc…. alors que de l’autre côté ils se défendent !!!

juillet 08, 2006 12:01 AM  
Anonymous oignon rouge said...

@ info

Merci pour votre réponse. Vu sous cet angle, vous avez sans doute raison. Je me référais à un historique beaucoup plus détaillé dans l'autre analyse, qui permet de mieux comprendre le déroulement et les dessous de toute l'opération.
Et oui, je parlais tout à l'heure de l'aveuglement voulu de l'actionnariat à SM.
Bonne nuit et merci encore pour avoir signalé cet article.

juillet 08, 2006 12:24 AM  
Blogger Karl said...

Bonsoir, mon "petit emêchement" est terminé ;-)

Aujourd'hui, aucun message n'a été bloqué, ni supprimé. Je me lance dès ce samedi dans le procjain "édito".

Merci à tous pour vos messages, et en particulier à Rensk, pour ses intéressantes remarques sur un sujet tout d emême très pointu!

juillet 08, 2006 1:19 AM  
Anonymous idéaliste incurable said...

@oignon rouge

Je comprends que la fameuse assemblée générale ait été traumatisante pour vous. Allez courage, cette bande de cloches ne méritent assurément pas que vous vous miniez le plot pour eux.

J'ai accompagné les Boillat tout au long de leur combat. Mais maintenant, que veulent les Boillat ? Qu'on leur foute la paix ? Si c'est ça, on le fera. Heureusement, resteront les liens tissés lors de ce combat.

Ce combat aura aussi servi de révélateur de la face hideuse du libéralisme à tout crin.

Mais, toujours debout, n'est-ce-pas Shrek ?

A tous un bon WE ensoleillé.

juillet 08, 2006 8:04 AM  
Anonymous bloggeur fou said...

Bravo aux "femmes en colère",

vous êtes comme une épine dans le pied de Martinou qui doit le faire boitiller.
J'espère que la plupart des Boillats "de l'intérieur" sont d'accord de ne pas lui servir de canne pour l'aider à marcher.

Bonne journée et bon courage à toutes et à tous.

juillet 08, 2006 8:05 AM  
Blogger Les femmes en colère said...

Compte-rendu du Journal du Jura

La BOILLAT | Manif des Femmes en colère

Un silence éloquent

Depuis lundi et durant chaque soir de la semaine, les Femmes en colère vêtues de noir, ont défilé en silence de l'usine 2 à l'usine 1 et retour pour manifester leur tristesse et leur désarroi face à la situation de La Boillat. A chaque fois, toujours dans la dignité, une bonne cinquantaine de personnes, d'horizons différents, les ont escortées dans leur marche. Fortes de ce succès, elles ont décidé de s'accorder un temps de repos, de répit bien mérité durant les vacances. Auparavant, ayant participé à l'AG de Swissmetal, le groupe prend au mot le CEO Martin Hellweg qui, en clôture de séance, s'est dit ouvert au dialogue et à la discussion. En leur propre nom, ces Femmes en colères solliciteront prochainement par courrier, un entretien avec ce dernier, à Reconvilier ou Dor- nach. Le but étant, comme elles l'affirment, non pas de lui demander des comptes, ni de l'agresser, mais bien de lui expliquer, en tant que mères de famille, femmes d'employé licencié ou simple femme de la Vallée, leur inquiétude pour l'avenir de leur région. (rmv)

juillet 08, 2006 8:56 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ Idéaliste incurable,

> J'ai accompagné les Boillat tout au long de leur combat. Mais maintenant, que veulent les Boillat ? Qu'on leur foute la paix ? Si c'est ça, on le fera.

Très pertinent !

juillet 08, 2006 3:01 PM  
Anonymous Troll et bus 2 said...

@ ceux qui pense que le blog est mort,

Avec l'arrivée de mercenaires Suisse-allemand piloté et instruit par le Deutschmetal team ainsi que de légionnaire Gaulois piloté par Ras Le, Renard'eau, la Licenciée de DHL et Petit déménageur...
On peut vous promettre qu'il y aura encore de quoi alimenter ce blog un moment...
Ce d'autant plus que leurs mandats sont limité à 3 mois pour certains.

Ne serait-ce que pour informer nos client de l' AFDT ou BIC ou Kaufmann / Mercedes Benz, Sony Ericsson par l'intermédiaire de son sous-traitant Taïwannais ou encore Transalpina pour les Profils...
D'ailleurs, en parlant de clients, y en a qui on pris des mesures drastiques envers Swissmetal:
- Plus de lopins qui rapportent
- Plus de platines Rolex à Dornaque
- Plus de barres rectifiées non plus
- Plus de Lauener

Eh mais j'y pense :
Comment ça se fait que des commandes par dizaines de tonnes concernant du C97 ou C98 sont de retour à Reconvilier?
Moi qui croyais qu'elles avaient quitté la Boillat pour la vie ?!!
Est-ce que chez BJL on est pas si fort que ça dans les Spécialités, mmmmh ?
Pour continuer la plaisanterie :
Et avec qui on va tenter de refaire ces Spécialités à la Boillat, mmmhhh ?
Avec le Godard de la 2 ????? !!!
Et l'Elti sera mis au point avec les mains expertes du Chef Mécanichian le Salva ?
Sur les ordres de son Grand Chef HansBraun ???
Et le résultat avalisé par le Jepeto des G'neuvés ???

Aaaah, j'vous l'dis. Le blog a encore de belles heures devant lui...

Mais avant toute chose : Allons beuiller à la téloche la p'tite finale.

Zali zäme

juillet 08, 2006 8:18 PM  
Anonymous J.E.T. said...

A propos de l'AG,
j'y étais.

Quelques petites nouvelles tardives…

A l'issue du 1er point de l'ordre du jour, Sauerländer a demandé une pause afin de préparer les non-réponses à la première salve d'interventions. Nous avons alors eu droit à un spectacle réjouissant: ceux qui tiennent lieu de membres de la direction (la minuscule est de rigueur) tels Bols, Furrer, Tardent (dit "Jipéto") et autres bénis oui-oui, se sont levés d'un bond (ils semblaient tous avoir un ressort sous leurs sièges) pour se précipiter dans les coulisses à la suite de leur gourou.

L'administrateur dénommé Locher et surnommé "la marmotte de Bienne" a fait honneur à son surnom: il a réussi dormir à poings fermés sans que son coude d'appui ne le lâche.

Le taupier s'est pointé en fin d'après-midi. Il a même applaudi une intervention d'un des "agitateurs" de la Nouvelle Boillat!

Alors que les clients tentaient en vain de se faire entendre (Sauerländer les privant de parole sous prétexte qu'ils intervenaient trop tard!), un actionnaire "indépendant" (je connais son nom mais ne le citerai pas ici) s'est levé d'un bond (lui aussi) pour que l'ordre du jour soit respecté! Une réaction qui en dit long sur le niveau de conscience et de responsabilité de ceux qui possèdent en droit le pouvoir suprême dans les sociétés cotées en bourse.

A la suite d'un réquisitoire impitoyable et incontestable (d'ailleurs incontesté) à l'encontre d'Hellweg, de sa stratégie et de son management, le dénommé Schürmann, représentant d'un groupe d'actionnaires et connu pour ses interventions répétées aux AG et dans la presse (voir le "Bund") en faveur du CEO actuel, a pris sa défense en citant la NZZ (où MH avait complaisamment étalé mensonges, affirmations gratuites, assertions sans preuves ayant permis et justifié une demi-page de droit de réponse) et en énonçant en vrac des stupidités du genre: une Boillat indépendante n'a aucune chance, le management (de SM) a bien travaillé, l'assainissement (sans dire lequel) de l'usine (sans dire laquelle) était nécessaire etc. etc.

L'intervention d'un sympathisant de la Nouvelle Boillat particulièrement attentif et pointilleux, qui portait sur le nombre d'actions en main du CA à exclure pour le vote de la décharge, a permis de révéler, par simple soustraction, qu'HELLWEG AVAIT VENDU AU MOINS 15'000 ACTIONS (POUR ENVIRON 250'000 FRANCS) APRES LE 31.12.2005! La question soulevée a très visiblement mis Sauerländer et son gourou dans un grand embarras (pardon pour l'euphémisme).

Une heure après l'AG, MH a été longuement interviewé par deux journalistes (et une caméra) sur la terrasse du restaurant sis au pied du stade, seul et apparemment sans gardes du corps ni même Securitas.

Hellweg y croit toujours dur comme … bronze: Dornach a un avenir radieux dans l'aéronautique (traduisez dans les fantasmatiques "tuyaux" – comme ils disent avec leur compétence habituelle – pour trains d'atterrissage). C'est vraiment rassurant pour cette usine et ses Alsaciens!

Sauerländer est un patriote qui ose s'afficher: pour lui, Swissmetal est une société suisse qui portera les couleurs de la Suisse à l'étranger.

Des tracts ont été distribués avant le début de l'assemblée par des "Femmes en colère". Karl va en recevoir un modèle qu'il mettra en ligne ou non.

C'est tout pour l'instant, mais ce n'est pas tout. C'est même loin d'être l'essentiel, nous y reviendrons.

juillet 08, 2006 9:34 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ j.e.t

Concerne : VOTE DE DECHARGE AU CA et vente d'actions de MH.

Oui, la question était des plus embarrassantes : puisque la différence des voix était de 73'801 , alors que MH possédait selon le rapport au 31.12.2005 88'000 actions…. et comme vous avez pu le constater, il a été répondu à cette question en catimini et non pas de manière publique.

Or MH a-t-il effectivement vendu ses actions ? si oui, pouvait-il ( peut-il ) le prouver ? et pourquoi a -t-il vendu s'il fait tant confiance à SM, et à qui a-il-vendu ? Et si en fait il n'a pas vendu, et qu'il s'était fait représenter.........................
tout cela n'était pas si transparent (de même que l'absence de parution de la transaction avec Laxey )

Là nous avons sans doute raté une occasion d'investiguer davantage, et de poser d'autres questions dans ce sens, mais c'était sa voix contre la nôtre.
Et donc nous n'aurions rien obtenu, sinon peut-être une confirmation de doutes.
Mes bonnes salutations.

juillet 08, 2006 10:35 PM  
Anonymous A+ said...

@ oignon rouge et j.e.t.

Avez-vous lu ce communiqué du 05.07.06 dans Swissquote ?

Extrait copié-collé

(AWP) – Swissmetal a ses livres de commandes bien remplis. "L'année a commencé fortement et se déroule jusqu'à présent bien", a déclaré le CEO, Martin Hellweg, dans le cadre d'une interview accordée au « Handelszeitung » du 5 juillet 2006.

Il existe actuellement deux effets exceptionnels qui influencent le résultat opérationnel de 2006. Positivement, cela se traduit par les prix élevés des métaux et négativement par les effets secondaires provenant de la grève.

Le conflit du travail à Reconvillier a eu des conséquences directes qui se chiffrent entre 1 et 2 mio CHF. Il faut compter avec le même montant de frais suite à la grève; ils vont encore s'accumuler jusqu'à la fin du premier semestre, a relevé M. Hellweg. Les coûts à long terme ne sont pas encore chiffrables, selon le CEO. La personnalisation d'un problème propre à Swissmetal n'apporte rien en soi dans la résolution du conflit, a poursuivi M. Hellweg, se référant à son départ éventuel.

Se référant à une possible reprise de la société par un tiers, M. Hellweg ne voit pas d'opposition à une cession du groupe, si cela donne un sens industriellement c’est bon pour les actionnaires.
--
Concernant les 2 effets qui influencent les résultat opérationnel 2006 :
Positivement : les prix élevés des métaux = pillage et vente du stock ?
Selon les chiffres communiqués dans le torchinou entre le N° 1 et 7, les prix des métaux sont en baisse de 18.61% !
Négativement : les effets SECONDAIRES de la grève = licenciements, mobbing et tout le reste ?

Bonne nuit à tous et m... pour les allemands qui ont gagné

juillet 08, 2006 11:14 PM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home