jeudi, septembre 14, 2006

Au pays, de Candy...

Comme dans tous les pays
On s'amuse, on pleure, on rit
Il y a des méchants (les grévistes, les syndicats) et des gentils (le maîîître, Fridou)
Et pour sortir des moments difficiles
Avoir des amis, c'est très utile (enfin, du cash ça va aussi)

Et surtout, venons-en aux faits, dans les moments difficiles, il faut toujours dire que tout va bien par voie de communiqué de presse! Candy elle-même ne renierait pas un tel procédé, Karl en est convaincu! (Dans le prochain "édito", il sera peut-être temps d'aborder la doctrine de Ken le survivant: "Swissmetal, j'ai frappé tes points vitaux: il te reste 10 secondes à vivre").


Communiqués

Depuis quelques temps, la personne qui suit assidûment la lente chute de Swissmetal se voit assaillie de communiqués de presse tous plus inutiles les uns que les autres. Qu'importe que les nouvelles concernent la vente d'un alliage qu'on ne sait plus produire, ou la remise en route d'une presse dont les performances risquent d'être assez discutables. Pourvu que les nouvelles soient bonnes! Par exemple, l'avantage d'une inondation, c'est que tout le monde a l'eau courante à la maison (avouez, vous n'y aviez jamais pensé). Du positif, qu'on vous dit! Il faut voir le bon côté des choses.

Ainsi, après nous avoir annoncé des ventes fantastiques de NP6 (qui n'est pas produit, et peut-être plus productible) et le redémarrage de la presse Loewy (incroyable, Swissmetal a une presse qui marche! Mais qui ne produit rien...), le flux de bonnes nouvelles a connu une nouvelle étape le 12 septembre.

Il existe, à la Boillat, une fondation patronale. La direction de Swissmetal a la charge de la gérer. Grâce à "Un Voisin" dans les commentaires de cet "édito", voici une liste partielle du comité de fondation: Jean-Pierre Tardent (dit Jepeto. Le Boillat qu'il fallait, un bon endroit), président, Sam Furrer, membre, Werner Riegert, membre. Hem. Malgré cela, on ne peut en modifier les statuts facilement (sinon, l'argent serait dans la poche de Martinou depuis longtemps). Cette fondation patronale a pour fonction, en principe, de fournir de l'aide aux Boillat se trouvant dans des situations critiques, d'où le nom que le communiqué cite: Fondation en faveur du personnel de l'usine Boillat.

Le tour de passe-passe du communiqué vient du fait que Swissmetal y fait semblant de n'avoir pas prise sur la décision de la fondation patronale. Cette dernière est "une fondation de prévoyance juridiquement et économiquement indépendante n'ayant aucun rapport avec les affaires opérationnelles". De plus, "la fondation susmentionnée s'est maintenant déclarée prête à agir seule". "Seule", ah bon? Donc, ce n'est pas la direction de Swissmetal qui orchestre cette volte-face soi-disant altruiste de la fondation patronale. Très crédible...

Ainsi, ladite fondation devrait allouer 200'000 francs aux -décidément, Karl ne s'y fait pas- "cas sociaux difficiles". Les "cas sociaux difficiles", s'il fallait choisir entre les Boillat et leur direction, il n'y aurait pas photo. Il suffit de regarder Martinou, de repenser à sa tragique histoire de petites graines, de se remémorer sa tendance à vouloir passer au travers de portes fermées... Décidément, Martinou a besoin d'aide.

Plus sérieusement, comment une entreprise peut-elle qualifier les gens qu'elle a abusivement licencié de "cas sociaux difficiles"? En tout cas, me voici rassuré sur un point: le nom de "kapo" n'est nullement usurpé par les sbires de Martinou.

D'après le Journal du Jura du 13 septembre (que ferait Karl sans JB?), Unia et les commissions du personnel réclament un plan social assez raisonnable (3 mois de salaire, ainsi qu'une prime proportionnelle à l'âge et aux années de service de la personne concernée). Si l'on compte qu'il s'agit de 15 à 20'000 francs par personne, pour 60 personnes, le total exigé oscille autour du million de francs. Pour qu'un tel plan voit le jour, Unia et les commissions du personnel portent l'affaire devant le tribunal arbitral.


Cours de l'action

L'action de Swissmetal s'apprécie fortement, ces derniers jours, et a franchi le cap des 20 francs. Assurément, ce ne sont pas les chiffres présentés par le groupe qui intéressent les actionnaires, sinon l'action aurait entamé sa flambée au moment de leur publication. Ce ne sont pas non plus les communiqués de presse, tellement sans intérêt qu'aucun média ne juge digne de les reprendre (à part cet obstiné de Karl).

L'Association nouvelle Boillat a émis un communiqué de presse à ce propos, repris et discuté par Philippe Oudot. L'analyse des performances de Swissmetal proposée par l'Association nouvelle Boillat mérite le détour. L'hypothèse mise en avant, à propos du cours des actions Swissmetal, est que des manoeuvres menées en coulisses, au niveau boursier, font monter les prix. Karl souscrit d'ailleurs à cette hypothèse. Mais une telle flambée ne peut s'expliquer sans souligner encore un aspect: il semble que les actionnaires de Swissmetal pensent la même chose. En effet, s'ils achètent des actions Swissmetal en ce moment, c'est certainement en misant sur un coup de Laxey, comme précédemment chez Saurer. Un investisseur, en ce moment, n'a aucune autre raison de placer de l'argent chez Swissmetal.

Mais alors, un coup de Laxey et/ou une vente de Swissmetal sont-ils des rumeurs infondées, auxquelles les actionnaires, Karl, et d'autres, se font prendre? Ou pas? Le suspens pointe là le bout de son nez.


Bienvenue où ça nous la coupe

Karl repasse la parole à "Petit ours". Comme tout le monde ne lit pas les commentaires (eh oui, ils ne savent pas ce qu'ils ratent), et comme 3 fois valent mieux qu'une, voici le 2e service. Il faut avouer que le texte le mérite largement!

Avec ma bonté proverbiale, je prépare déjà les prochains communiqués de Swissmetal. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes swissmétalliques.

Swissmetal vient d’obtenir une importante commande du fabricant de rasoirs Gil(b)e(r)tte. L’entreprise va sortir un rasoir à... 32 lames, toutes en CN8 ! Un marché qui fait déjà mousser certains concurrents. Sam l’a testé sur son crâne et en est enchanté. Déclin par contre est tellement rasoir qu’il n’en a pas besoin. Martinou lui est déjà sur le fil du rasoir avec toutes ses magouilles. Alors, avec 32 lames, cela lui donne de la marge. Quant à Henri, certains criaient: Ras(ez)-Le! Alors il est parti en courant. Pas de bol(s)!

A la Boillat, il paraît qu’ils vont mettre une pancarte sur laquelle il sera écrit: Demain on rase gratis... et après-demain vous serez tondu!

Swissmetal vient d’annoncer l’achat d’une nouvelle entreprise. Le fabricant de poudre "Quipète" entre dans le capital action du groupe. Avec le stock qu’il aura, Martinou pourra en jeter aux yeux des clients, des investisseurs, des politiciens, etc. De ce côté là, on ne se fait pas de souci pour lui, c’est un expert en la matière. Pour les prochains entretiens il y aura intérêt à mettre des lunettes, ou à prendre la poudre... d’escampette.

Swissmetal envisage d’introduire la semaine de 30 jours sur le site de Reconvilier. Après le succès de la semaine de 8 jours à Lüdenscheid, celle de 30 jours devrait encore augmenter considérablement la productivité. Côté salaire, il tombera toujours après 4 semaines et sera inchangé. Il paraît que certains bénis-oui-oui ont dit: ça pourrait être pire, ils auraient pu aussi baisser le salaire en même temps... Décidément il y a d’éternels optimistes!

Elle est pas belle la vie à la Boillat?


Du moment que nous en sommes au moment dédié à la rigolade, "Un Voisin" nous rappelle d'aller signer le livre d'or du site web de Christine Schmid. Un petit mot gentil (et surtout pas un troll, n'est-ce pas?) lui fera plaisir! Pour l'adresse email (obligé d'en laisser une), info@swissmetal.ch est une solution.


Pétition

Le 13 septembre, la partie vaudoise de la pétition Boillat, munie de plus de 1500 signatures, a été déposée auprès des autorités de ce canton. Accueillis par le président du Grand conseil vaudois, et accompagnés de 3 député vaudois, les pétionnaires ont pu expliquer le contenu de la pétition de manière détaillée, et ont reçu une écoute attentive. Il seront prochainement reçus par la commission des pétitions. Le Journal du Jura en a aussi parlé.


Pages de gauche

Karl a reçu une commande pour un article, qu'il s'est empressé de rédiger. C'était pour le journal Pages de gauche, un mensuel d'opinions socialistes. Comme son nom l'indique, ce journal n'a que des pages de gauche. Et pas de pages de droite. Les lois de la géométrie s'opposant à celles de l'orthodoxie des camarades, il y a quand même de pages de droite, en fait, mais elles sont toutes blanches. C'est une subtile manière de démontrer que la droite n'a pas d'idées ou qu'elle n'a qu'à la fermer. Le problème, dans tout ça, c'est l'écologie. Toutes ces pages blanches... Il va encore falloir revoir le programme politique!

Trève de plaisanteries, mais je n'ai pas pu m'empêcher... Le titre est comme une perche tendue au vilain railleur qu'est Karl. Voici, tout de même, l'article.

248 Comments:

Blogger larissa said...

karl
merci pour cet edito qui ma fais replonger 25ans plus tôt bon dieu on s'fais vieux......

septembre 14, 2006 9:16 AM  
Anonymous oignon rouge said...

Merci pour cet édito absolument désopilant Karl ! Un vrai régal. Quelle verve ! c'est vraiment plein de trouvailles pétillantes !
Sympa d'avoir remis en ligne celles de Petit Ours, il va bientôt falloir lui créer un lien séparé....

Ton article est une excellente analyse de cette prédation en cours, merci de le partager avec nous sur le blog.

Enfin, concernant le tribunal arbitral, tu disais ceci dans ton édito du 3 août :

"Cependant, en cas de refus, c'est le tribunal arbitral qui statuera, et Unia, ainsi que les Boillat licenciés, ont une bonne chance d'y obtenir gain de cause. En effet, on imagine déjà l'effet comique de Martin Hellweg expliquant que les 133 licenciements étaient justifiés, alors qu'il réengage parmi les licenciés. Même si les passes juridiques peuvent être soporfiques, il sera difficile de s'endooormir face à de tels arguments."

Puissent les juges t'entendre.
Bonne journée !

septembre 14, 2006 9:52 AM  
Blogger un voisin said...

Concernant la "Fondation en faveur du personnel de l'usine Boillat, succursale de UMS Usines Métallurgiques Suisses SA", voici le dernier extrait des mutations au registre du commerce :

Fondation en faveur du personnel de l’usine Boillat, succursale de UMS Usines Métallurgiques Suisses SA, à Reconvilier, CH-073.7.004.775-6, prévoyance professionnelle des salariés etc., fondation (FOSC no 62 du 31.03.2005, p.4, publ.2769758). Inscription ou modification de personnes:
Tardent, Jean-Pierre, de Ormont-Dessous, à Les Genevez JU, président, avec signature collective à deux [précédemment: vice-président]; Furrer, Samuel Viktor, de Affoltern am Albis, à Zollikon, membre, avec signature collective à deux [précédemment: président]; Riegert, Werner, de Pfeffingen, à Pfeffingen, membre, avec signature collective à deux [précédemment: assesseur].
Journal no 1459 du 09.05.2005
(02836664 / CH-073.7.004.775-6)


Le Conseil de la fondation est donc constitué de personnes qui doivent obéir à Martinou.

Une telle fondation est un héritage de l'époque "parternaliste" du patronat. Cet argent ne peut pas aller dans les poches de Martinou, il doit bénéficier au personnel ... En créant ce fonds, Martinou utilise cet argent, dans l'espoir d'éviter un plan social à la charge de Swissmetal.

En tout cas l'expression "cas sociaux difficiles" est insultante et témoigne du l'absence totale de considération qu'a Hellweg pour l'humain.

septembre 14, 2006 10:49 AM  
Anonymous Anonyme said...

Très bon édito Karl, merci.

Bien vu, le rôle des communiqués de presse : annoncer n'importe quoi, pourvu que ce soit du positif. Nous "baignons" en fait dans ce climat de "positivisme forcé", il faut conserver "le moral des troupes" pour faire face aux problèmes qui se posent à notre société, en premier lieu peut-être les ravages occasionnés par les pilleurs d'entreprises, le capitalisme sauvage à la Martinou.

Externe

septembre 14, 2006 11:05 AM  
Blogger ancien1 said...

anonyme du 13 à6h.53

Bienvenu l'article conçernant ce grand directeur et visionnaire qu'était M.flach.Malheueusement après lui nos dirigeants ont fais une soit disant réorganisation qui nous a livrée pieds et poings liés à la situation que l'on connait actuellement.

septembre 14, 2006 11:42 AM  
Blogger jb.zonez.ch said...

Articles de presse du 14.09.06 :

A lire également l'édito de Philippe Oudot (analyse boursière) dans le Journal du Jura, disponible sur jb.zonez.ch.

septembre 14, 2006 1:18 PM  
Blogger Karl said...

Merci à Un Voisin pour ses recherches dans le registre deu commerce. Je les ai ajoutées à l'"édito".

Merci à tous pour vos commentaires :-)

septembre 14, 2006 5:35 PM  
Anonymous Anonyme said...

excellent edito

septembre 14, 2006 6:25 PM  
Anonymous SanA said...

"Vous vous plaignez de la lâcheté des anonymes prétendus trolls mais en postant anonymement sur le site de Christine, vous utilisez exactement les mêmes pratiques."

C'est ce qu' a osé écrire d'un clavier pataud, un(e) troll(e) le 14 septembre à 9:24 (édito précédent). Intéressant, n'est-ce pas? La suggestion d' "Un Voisin" semble pour le moins perturber la trollosphère. Et vous avez remarqué? Il n'est pas question de Cricri, de Tina Ferro, de la Schmidt, du simili-mannequin, de la blondasse resucée d'Ursula Andress, ni même de Christine Schmidt mais de … Christine. Tout court, tout simplement. Un "Christine" qui, à défaut d'être vraiment respectueux, est plein d'affection. Quel est le preux chevalier qui a ainsi fait rempart de sa lourde plume pour défendre la blonde préférée d'Hellweg , accessoirement rédactrice sans honte ni scrupules de l'infâme Torchinou et aussi présumée intervenante stipendiée sur le blog de Karl? Un intime? Un soupirant Dornachien souffrant jusqu'ici en silence? Un lèche-…otte? JPT? Pas Wilmar, il n'y a pas assez de fautes.

C'est en tout cas révélateur d'un trollisme swissmétallique organisé et à présent déstabilisé. Dans un tel cas, une seule chose à faire: y aller carrément et rendre à cette mouche du coche la monnaie de sa collaboration avec la chacal de Cologne.

septembre 14, 2006 8:54 PM  
Anonymous Anonyme said...

Arch la belle Christineuu,schöene christineu, che l'invite au carnaval dé Cologne! Pour lui apprendreu à me faire des gâteries pour augmenter mon pourcentage en me mettre en actions swissmetal!
Martinou

septembre 14, 2006 10:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

Espèce de Sana de mes 2! avec tes théories à la con tu prônes l'envenimement d'un conflit interblog et tu démontres ainsi que tu ne vaux pas mieux que la bande à Martinou. Il existe de multiples autres méthodes bien plus vicieuses de foutre une merde pas possible ici et ailleurs alors... restons raisonnables.

septembre 14, 2006 10:32 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Karl

Je rapelle que la presse Loewy malgré le communiqué officiel ne produit toujours pas.
Malgré quelques billettes pressées tout de même, de gros problèmes sont toujours à résoudres.
De plus seule une personne de production travail dessus et aucune équipe fonctionnelle.

septembre 14, 2006 10:51 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 10:51pm

J'ai ajouté une petite correction à mon "édito" pour clarifier le point que vous mettez en évidence. Merci!


@Amis et ennemis de Christine Schmid

Franchement, entre laisser quelques messages sur le livre d'or de Christine Schmid pour ironiser un peu, et ramasser les pelletées de troll quotidiens ici, il y a une différence quantitative et qualitative assez abyssale. Alors, de là à parler de "conflit interblog" et de "mêmes pratiques"...


Merci à tous pour vos commentaires!

septembre 14, 2006 11:02 PM  
Anonymous Cat said...

Les trolls ne sont pas toujours ceux qu'on pense. En parlant avec une amie, j'ai découvert par hasard que son mari en fait partie et j'ai vraiment été très étonnée car apparemment il n'a pas de lien avec La Boillat. Comme quoi...

septembre 14, 2006 11:18 PM  
Blogger un voisin said...

Sur le livre d'or de "Christine" (sans affection aucune, n'est-ce pas Sana !) il y a même quelques textes litéraires laissés par Tell et Guillaume (avec comme e-mail celui de Swissmetal = signe que c'est dans le cadre du programme "Les trolls s'invitent chez les trolls")
Je trouve que c'est plutôt sympa comme trollisme !

septembre 14, 2006 11:27 PM  
Blogger Karl said...

@Cat

En effet, certains trolls, qui viennent juste écrire des choses comme "vous avez perdu, reconnaissez votre défaite" etc. semblent être externes à la Boillat. Leurs motivations sont un sujet de réflexion assez... euh... bizarre d'ailleurs ;-)

Mais d'autres sont clairement des internes, et le contenu de leurs remarques le montre.


J'ai supprimé un commentaire un peu sec. Les propos qu'aurait tenu la personne visée sur le blog ne l'ont pas été. Ou alors, il y a incompréhension...

septembre 15, 2006 1:53 AM  
Anonymous oeil de moscou said...

@ Anonyme du 10 sept. à 10h56,

J'en reviens à votre morale dominicale.
Je constate que la fumée qui sort du 66 ressemble plus à des signaux d'indiens qu'à une installation en pleine production de produits vendable.
Cela me permet de vous dire que votre communication est des plus agressive et mensongère. Comme votre Maîîître, en fait.

C'est cela, la différence entre les jusqu'au boutistes et vous, les Kapos, béni oui-ouis, Trolls et autres Khalifes. On peut se permettre d'être 'piquant' parce que l'on sait de quoi on parle, le pourquoi du comment. Vous, par contre, vous nagez dans le yogourt, en plein délire Siriusien.

Quand Karl se permet de dire que votre CN8, NP6 et autre Cx ou Bz n'est plus reproductible chez SM, il sait ce qu'il avance.

Et ce CV accompagné du certif Swissmetalien, il est prêt ?

septembre 15, 2006 8:42 AM  
Anonymous Anonyme said...

@karl
@cat

Au sujet des motivations des trolls apparemment externes à la Boillat : Pour moi, il s'agit principalement de personnes qui se sentent "visées" (et réagissent) par les critiques faites sur le blog envers ceux qui "sévissent" actuellement à l'intérieur de la Boillat (ces incapables, opportunistes qui ont pris la place des licenciés, y ont vu LA "chance" à saisir...). Et s'ils se sentent visés par les critiques faites aux "JPT, Wilmar, ..." il ne faut souvent pas aller chercher bien loin : ils jouent (ont joué) ou joueraient le même rôle qu'eux ailleurs... Quand vous décrivez le comportement de ces JPT, Wilmar que je ne connais pas, je peux plaquer le nom d'anciens chefs/collègues de travail...

Tout comme les grévistes ont eu du soutien de l'extérieur, eux ont aussi le leur. Mais se mêlent peut-être à cela également des petites vengeances personnelles contre un ou de fréquents intervenants du blog que nous ignorons.

Voilà, petites idées.
Bonne journée

Externe (puisqu'on en parle..)

septembre 15, 2006 9:09 AM  
Anonymous Anonyme said...

ah,j'oubliais:

Apparemment, cette Christine tient beaucoup à sa réputation, à en juger par la réaction vive de l'anonyme (peut-être elle ou un admirateur..) du 14.9 10:32pm ("espèce de sana... conflit interblog",) cette peur qu'on salisse son blog...

SanA avait déjà dit combien Martinou tenait à la sienne; sa belle est apparemment pareille... C'est fou ce que ces gens tiennent à leur réputation. C'est fou l'énergie qu'ils mettent à préserver une vitrine. C'est que...comme me disait un ami récemment : quel tricheur/menteur aime la vérité ?

Externe

septembre 15, 2006 9:44 AM  
Anonymous Anonyme said...

Si elle accordait tellement d'importance à vos remarques idiotes et provocantes sur son site, il y a bien longtemps qu'elle les aurait effacées, un peu à la mode de Karl ;-)

septembre 15, 2006 9:55 AM  
Anonymous A la mine said...

@ anonyme de 9:06

Tes insultes pour oeil de moscou dépassent toutes les bornes.
Il s'est trempé jusqu'au cou pour la Boillat, il s'est fait virer parce que membre d'une commission, il mérite notre respect, à l'instar de NW et de PYE.
Retourne à la niche...jaloux

septembre 15, 2006 9:58 AM  
Blogger david brawand dit shreck said...

@ a la mine

Je rejoint tes dires, et toi aussi tu t'es fait viré parceque tu as dis ce que tu pensait non, moi de même et comme tout ceux qui sont allé a l'encontre de la stratéguiiiieeeeeee.

Concernant la bourse, moi j'y comprend rien, expliqué pkoi si elle monte, vous dites que c'esr du vent,et que ça sent la fin, moi je penssait plutôt que c'était le contraire.

Schreck vous salue du bord de son marais

septembre 15, 2006 10:20 AM  
Blogger ancien1 said...

Le jour où le chef de gare se retrouvera dans ''une mine de sel'' (expression chère à Karl) , celui qui va jubiler c'est ? deviner qui ? ... Wilmar en personne. Il faut revenir loin en arrière. Au départ en retraite de Mr. Berger, 1989, Wilmar alors chef d'équipe à la tréfilerie1 a été nommé contremaître à l'atelier d'étirage (profils et barres > 6 mm). Il avait bien pris en main son affaire quand il a du revenir diriger la tréfilerie1 pour des raisons de santé du contremaître de celle-ci. Le chef de gare a pris sa place et quand son chef André lui a dit '' je compte sur vous pour poursuivre''. Non seulement il a dit ''oui'' mais encore je cite '' avec une bonne organisation, on devrait augmenter la productivité'' et il a cité des chiffres assez faramineux. Wilmar a pris cela en pleine face et depuis il a toujours attendu ces progrès qui pour ceux qui suivent de près cet atelier ne sont jamais venus. Les petites améliorations qu'il y a eues sont du au chef José. Toutes ces petites guéguère peu de personnes sont au courant car entre les contremaîtres il y avait la loi du silence ; ces messieurs n'avaient jamais de conflits entre eux. Les réclamations entre département pour retard, mauvaise qualité etc ... ils envoyaient leurs chefs d'équipe au charbon. Mais entre eux le mot d'ordre ''tout va bien''.
Ceci pour la petite histoire.

septembre 15, 2006 10:30 AM  
Anonymous Anonyme said...

Juste concernant le livre de "cuivre" de Mme Schmid.
En son temps (dès la parution du premier BoillatHebdo), j'avais mis un message (plutôt courtois) pour lui indiquer qu'elle entrait sur un terrain glissant, ce message a été effacé qqes jours après.

Ceci sans aucune explication, l'on peut sentir la différence de Karl qui lui explique ET argumente ses décisions.

Externe, courage à tous les boillats de coeur!

septembre 15, 2006 10:51 AM  
Anonymous Anonyme said...

Oui juste, Karl a justifié certains de ses actes de censure mais beaucoup de messages ont été également effacés sans le moindre commentaire, en toute discrétion.

septembre 15, 2006 10:55 AM  
Blogger epok epik said...

aïe, un troll atteint de paranoïa (anonyme de 10.55). C'est que d'être un troll doit laisser des traces....finalement ils souffrent ces êtres là !

Madame ou Monsieur Troll, quand on balance des trucs pareils, on les argumente, on en apporte au moins un soupçon de preuve. Parce qu'autrement, on ne peut pas vous croire ;-)Alors, au boulot, mettez-nous quelques preuves, on attend. Merci !

septembre 15, 2006 11:01 AM  
Anonymous SanA said...

@troll de 10:32 PM

T'en as vraiment deux?

septembre 15, 2006 1:04 PM  
Anonymous Anonyme said...

Vente moins 7 jours, tic tac tic tac tic tac

septembre 15, 2006 1:54 PM  
Blogger Karl said...

Un message très insultant a été supprimé.


Aux trolls, toujours mal informés:

-La suppression de message est généralement accompagnée d'un message explicatif.

-Au moment d'établir un filtrage à cause des trolls, j'avais signalé que je me permettrais de supprimer des messages trolls sans préavis, et sans commentaire. La raison était que, quand de smessages sont postés pour rendre l'ensemble illisible de par leur quantité, ajouter des justificatifs de suppression, etc., au moment de les supprimer ne rend pas l'ensemble plus lisible. De plus, un message qui répète une provocation déjà écrite 10 fois voit sa suppression ne nécessiter aucune justification.

septembre 15, 2006 2:06 PM  
Anonymous pont de goumois said...

Certainement que la "Schöne" Cri-Cri troll à tout vent, mais n'oubliez sa supérieure hiérarchique la ...Lulu. En effet Cri-Cri a dit à ces femmes en colère qu'elle travaillait en étroite collaboration avec "le pilier de l'Indus".

septembre 15, 2006 4:18 PM  
Blogger ancien1 said...

La lulu c'est une brave fille elle a toujours suivi ses supérieurs aveuglément André,François, Mireille,Sam, en plus de cela c'est une bosseuse beaucoup de patrons seraient content de son travail.Seulement il y a un hic elle est bête et ça on ne l'apprend pas.

septembre 15, 2006 5:17 PM  
Anonymous Anonyme said...

L'indus de Moutier?

septembre 15, 2006 7:21 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je reviens sur notre brave Monsieur Joseph Flach. Il ne faut pas oublier que comme directeur de SM, il a fermé SELVE à Thun très brusquement. Ces pauvres n'ont même pas réagis. M. Flach avait également acheté Busch-Jäger. Selon les commentaires de JePeTo (il y a environ 1 à 2 ans), ce sont sont deux erreurs monumentales que M. Flach avait commises. Comment expliquer aujourd'hui que le même JePeTo avale sans sourciller la stratégie Martinienne ? Je penses que JePeTo n'ose pas dire à Martinou ce qu'il pense parce qu'il a simplement peur de se faire virer.
A part cela, j'aimenrais bien lire une fois les commentaires de M. Flach au sujet du désastre "Boillat".

septembre 15, 2006 7:30 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Sratèges de SM

Combien de billettes ont-elles été pressées à la Loewy cette semaine ?

PS : Vous avez la possibilité de répondre par communiqué de presse !

septembre 15, 2006 8:59 PM  
Anonymous pont de goumois said...

anonyme de 19:21
N’oubliez pas que JePeTo ne critique pas la stratégie helweguienne par loyauté envers son employeur, c’est lui qui l’a dit. Au sujet de l’Indus, oui c’est à Moutier que la nullité de Lulu sévi.

septembre 15, 2006 11:40 PM  
Anonymous Anonyme said...

Pour la Loewy on communique beaucoup et on presse peu. Les essais continuent. C'est compliqué l'hydraulique. Avec la volonté, le courage et l'esprit de team, on déplace des montagnes, mais pas le piston de la presse. Ecrire la partition est une chose, mais souffler dans le tuyau en est une autre.

septembre 16, 2006 12:16 AM  
Anonymous Anonyme said...

Ne pas tout confondre :

Le bistrot de "L'Indus" à Moutier n'a rien à voir avec la "Lulu" laquelle habite à la Rue Centrale.

Un Externe

septembre 16, 2006 9:59 AM  
Anonymous Anonyme said...

Bientôt les vacances pour tout le monde. Regardons la réalité en face. une fois que l'action et à 25.- au revoir swissmetal que de bon souvenir.
tic tac tic tac ... - 6 jours

septembre 16, 2006 2:46 PM  
Anonymous Anonyme said...

A Anonyme de 2.46

Tu prétends que lorsque l'action de Swissmetal atteindra Fr. 25.--, Hellweg vendra son paquet d'actions et que la Boillat sera fermée.

Qu'est ce qui te fait dire cela ?

Tout laisse supposer que Laxey espère renouveller le coup réussi chez Saurer.

Pour réaliser le même manège qu'avec Saurer, encore faut-il que M.H. trouve un pigeon à qui il pourra refiler la patate chaude !

D'ailleurs, si tel devait être le cas, il est bien possible que ce pourrait être tout bénéfice pour La
Boillat, sait-on jamais.

Comme le dit si bien un dicton: il faut à tout jamais garder l'espoir !

Externe006

septembre 16, 2006 5:34 PM  
Anonymous Anonyme said...

Martin Hellweg s'était vu attribuer, gratuitement, sauf erreur, un paquet de 88'000 actions.

S'il vendait son paquet aujourd'hui, il réaliserait un gain de Fr. 2'200'000.--.

Pas mal, non ?

septembre 16, 2006 5:47 PM  
Anonymous Anonyme said...

@anonyme du 15 à 7:30 PM
Moi par contre je serai currieux d'entendre l'avis de Duplomb et de son ami eccofrais, magouille il y a toujours eut à reconvilier, et les pots de vin été chose courrante sur notre site demander à notre amie de la trésorerie, alors arrêter d'accuser nos ancien directo.
un ancien cadre.

septembre 17, 2006 12:02 AM  
Anonymous Anonyme said...

@septembre 17, 2006 12:02 AM
J'ai reçu un Ragusa et je l'ai mangé pendant mes heures de travail.

septembre 17, 2006 2:13 AM  
Anonymous Anonyme said...

@septembre 17, 2006 2:13 AM
Et même que le dernier pic-nic de Swissmétal à la halle des fêtes de Reconvilier, bien avant les grèves, nous avons reçu des Ragusa avec un autocolant Swissmétal collé dessus, dans les différents post de leurs concours familial ! Qui s'en souvient ? et surtout qui s'en souvient de qui à organisé? ...
Ragusa il y a eut et il y aura toujours.

septembre 17, 2006 2:09 PM  
Blogger ancien1 said...

quand j'ai quitté j'ai eu une casquette swismétal un couteau swismétal dois-je les rapporter?

septembre 17, 2006 4:38 PM  
Anonymous Anonyme said...

A Anonyme de 12.02

Tu insinues que certains cadres auraient bénéficiés de certains privilèges ou cadeaux.

Quel rapport y a-t-il entre quelques cadeaux échangés entres partenaires et celui de démolir, pour des raisons incompréhensibles de la plupart du commun des mortels, une entreprise prospère et qui faisait la fierté de toute une région .

Les raisons économiques d'un tel massacre ne pouvant être avancées et justifiées, il faut donc en conclure qu'il s'agit d'une destruction pour des raisons inavouables, voires criminelles.

Alors, je te repose la question, où est le rapport entre quelques cadeaux qui entretiennent l'amitié et le crime qui est commis à Reconvilier à l'égard de la Boillat,et ceci au su et au vu de toutes les autorités suisses sans qu'il n'y ait la moindre réaction ?

Par ailleurs, pour en revenir à la coutume des petits cadeaux, crois-tu sincèrement que les administrations de notre pays ne mangent pas de ce pain là ?

Externe-006

septembre 17, 2006 5:21 PM  
Anonymous Anonyme said...

Quelqu'un pourrait-il nous expliquer pour quelles raisons Busch-Jaegger n'avait pas été en mesure, après sa première intégration au groupe Swissmetal, d'être rentable ?

Qui sont les responsables de ce premier fiasco qui a coûté, sauf erreur, entre 50 et 80 millions de francs au groupe Swissmetal ?

Suchordt était-il impliqué dans l'affaire et, si oui, porte-t-il un part de responsabilité dans cette déconfiture ?

septembre 17, 2006 5:47 PM  
Blogger Karl said...

A mon sens, une bouteille de vin ou des Ragusas ne sont pas caractéristiques d'un grave problème de corruption...

@Anonyme de 5:47pm

Au moment de la faillite de Busch-Jaeger, Suchordt en était le directeur. Donc, le moins qu'on puisse dire est qu'il était impliqué et qu'il porte une part de responsabilité. En fait, une très grosse part.

Merci à tous pour vos commentaires, par ce dimanche pluvieux...

septembre 17, 2006 6:34 PM  
Anonymous Anonyme said...

Martin Hellweg est-il un fin stratège ou un financier avisé ?

Pour le malheur de la Boillat et accessoirement pour le groupe Swissmetal, il semble bien qu'il ne soit ni l'un, ni l'autre.

Dans le cas où il se serait révélé un fin stratège et un financier avisé, la logique aurait voulu qu'il développe en priorité le site le plus rentable, à savoir Reconvilier.

Contre tout bon sens, il est parti en sens inverse. Il a renvoyé tous les cadres et toutes les personnes qui possédaient le savoir-faire.

Après neuf mois de cafouillage, aucune mesure concrète, sérieuse et efficace n'a encore été prise pour permettre à la Boillat de retrouver un semblant d'efficacité.

Comme la Boillat était la poule aux œufs d'or du groupe et que c'est elle seule qui générait les bénéfices nécessaires à assurer la survie du groupe, il ne faut pas être grand prêtre en économie pour comprendre qu'une telle situation ne saurait perdurer encore bien longtemps.

Le groupe est à n'en pas douter déficitaire. Donc, pas question de tenir le coup erncore bien longtemps et encore moins de procéder à la distribution d'un dividende de 9.00 % comme promis aux actionnaires.

L'immobilisme du Conseil d'administration de Swissmetal et assez surprenant, pour ne pas dire plus. Ces messieurs doivent quand même bien se rendre compte qu'ils conduisent le groupe à sa perte.

Il serait intéressant de connaître la réponse à cette énigme ! Si, d'aventure, une personne avait une ébauche de réponse, elle serait bien aimable de nous la communiquer !

septembre 17, 2006 8:43 PM  
Anonymous Anonyme said...

C'est Volklore qui décide de tout, pour ceux qui n'auraient pas encore compris. Les autres ne sont là que pour la figuration et pour calmer le jeu. Reconvilier est bel et bien dirigé depuis l'Allemagne.

septembre 17, 2006 10:09 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 8:43pm

Je vous cite éa réponse de Jürg Müller, l'expert:

"Incompetenz".

Votre perception des choses semble donc tout à fait exacte.

septembre 17, 2006 10:14 PM  
Anonymous Anonyme said...

les membres du conseil sont content de recevoir des jetons de présence. Ils ne sont là que pour cela. Si on vous donnait 50'000.- par an pour 6-7 séances vous ne diriez pas non ?

septembre 17, 2006 10:19 PM  
Anonymous Ca va être la cata said...

@anonyme de 12h02
Je ne sais pas si il y avait de la magouille avant, avec les autres directeurs. C'est bien possible, comme presque partout. Ce qui est sûr c'est que si, avec une orthographe aussi médiocre que la votre, vous avez été nommé cadre,vous avez certainement profité de ce favoritisme. Désolé.

septembre 17, 2006 10:57 PM  
Blogger jb.zonez.ch said...

Pour étayer les propos de Karl au sujet de l'avis l'expert : Interview dans Work

septembre 18, 2006 12:06 AM  
Anonymous Anonyme said...

Nouveau slogan de swisscanto:
l'argent fait le bonheur, s'il en reste après le spectacle!
Je dirais
swissmetal, l'argent fait le bonheur, s'il en reste après la débacle!

septembre 18, 2006 12:09 AM  
Blogger ancien1 said...

Et oui cette histoire laisse un arrière-goût très amer.

septembre 18, 2006 2:20 PM  
Anonymous Anonyme said...

La Lulu Pilier de l'Indus ? vous voulez plutôt dire pilier du Papillon. A l'Indus elle y va plus trop depuis que son Patrick n'y est plus gérant ;-)

septembre 18, 2006 3:58 PM  
Anonymous Anonyme said...

Vous avez vu la belle Christine a effacé les commentaires sur son site.

septembre 18, 2006 4:20 PM  
Anonymous Anonyme said...

En attendant que le ciel s'éclaircisse un peu, amusons nous un peu.

Rédigeons un Procès-verbal (fictif) d'une séance de direction de Swissmetal

Martin: Mes chers amis, j'ai le plaisir de vous dire qu'il n'y a rien de nouveau à l'Ouest.
Comme disait un petit moustachu dans les années 1939-45 : Im Osten und Westen stehen wir fest ! (Et pendant qu'il faisait ces déclarations, ses troupes ramassaient dégélées sur dégelées tant à L'est qu'à l'Ouest)

Suchordt, mein freund. Où en sommes-nous à Lüdenscheid avec les produits spéciaux de la Boillat.
Ach ! Donnerwetter ! Ces idiots de Reconvilier n'étaient pas si bêtes que je le pensais.
Nous n'y allons pas à la cheville !

Martin à Suchordt : mon ami, tu m'en as raconté des salades. Nous voilà maintenant dans une sacrée galère !

Martin à Yvonne: Yvonne, où en sommes-nous avec les finances ? Grand Maître, nous volons à ras les pâquerettes. Nous n'allons plus tenir bien longtemps. Le navire fait eau de toute part.

Martin: Bon, nous sommes dans la m……., tant pis, ce n'est pas une raison pour se laisser aller à déprimer.

Samou, mets toi au travail, rédige un communiqué. Annonce à qui veut bien nous croire que nous volons de victoire en victoire.

Martinou: Mes amis, la séance levée (à 11.55)
(Départ pour un bon gueuleton au Bruderholz, à Bâle)

septembre 18, 2006 4:37 PM  
Anonymous Anonyme said...

@anonyme 4:20pm

La belle Christine a effacé les commentaires sur son site ? Je croyais que nos remarques la laissaient indifférente... Ils affichent la décontraction la bande à Martinou, mais en réalité, ils sont un peu plus à cran...

Externe

septembre 18, 2006 5:07 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je pense que ce n'est pas la question que ça la dérange ou pas mais c'est juste malhonnête d'aller écrire vos idioties et vos provocations sur un site privé qui ne traite pas du problème qui vous intéresse (au contraire de ce blog), surtout que vous n'avez aucune preuve qu'elle post ici. Mais bon c'est une question d'éducation et apparemment certains de vous n'en ont que peu.

septembre 18, 2006 6:18 PM  
Anonymous Anonyme said...

@anonyme 6:18pm

Pour ma part, je n'ai rien écrit sur le blog de Christine, mais j'aime bien que la bande à Martinou nous fasse la morale. Ah, l'éducation, les trolls par exemple en ont beaucoup, si on considère certaines insanités... Vraiment, il vous faut trouver un autre argument pour compenser votre manque d'éthique, mais je sais, celui-là est très tendance...

Externe

septembre 18, 2006 6:38 PM  
Anonymous Anonyme said...

En lisant les messages des "Trolls", je découvre que ceux-ci jubilent parce que des ouvriers de La Boillat ont été licenciés, sans raison valable - n'oublions pas de le dire -, ces "Trolls", disais-je, ne cachent pas la jouissance qu'ils éprouvent en évoquant le malheur des autres.
Il faut vraiment être de biens tristes individus pour se délecter d'une manière aussi ignoble du malheur de ses anciens compagnons de travail ou de ses semblables.
Pauvres types !

septembre 18, 2006 8:38 PM  
Anonymous Anonyme said...

@serge
Pourquoi?

septembre 18, 2006 8:54 PM  
Anonymous Anonyme said...

@septembre 18, 2006 6:18 PM
Bravo!
nous sommes beaucoup à penser comme vous !

septembre 18, 2006 9:09 PM  
Anonymous Anonyme said...

@septembre 18, 2006 8:38 PM
Ne te casse pas la tête, tu as certainement oublié ce que nous avons fait voir à certain avant la fin de la médiation, je peut comprendre ce qu'ils resentent aujourdui, laisse un peu de temps et je suis certain que l'on va finir par ce retrouver.
bonne nuit.

septembre 18, 2006 9:16 PM  
Blogger un voisin said...

Au-delà de la forte présomption de la présence Trollesque de la "belle" Christine, je crois qu'il ne faut pas oublier qu'elle était l'auteur d'un journal qui parvenait systématiquement toutes les semaines le jour de repos chez les ouvriers. Son appellation de Tornichou n'est pas usurpée ! Celà ne me parraît pas normal que des informations d'ordre professionnel qui n'ont aucun caractère d'urgence arrivent le samedi chez les collaborateurs. C'était une manière de maintenir les collaborateurs sous pression, de ne pas les laisser souffler le week-end et se distancer des pressions professionnelles vécues tout au long de la semaine.
Elle s'est donc invitée (imposée) au domicile des Boillats pendant 8 semaines consécutives. Il me semble que quelques messages sur un livre d'or (pas bien virulents d'ailleurs) sont bien peu de choses à côté.
Alors, si le coeur vous en dit, laissez-lui un petit mot gentil (attention elle se vexe vite, semble-t-il !).

Alors à bientôt chez cricri ou directement sur son livre doooooort !

septembre 18, 2006 9:20 PM  
Anonymous prof y troll said...

Ne venez pas dire que la belle Christine n'est pas responsable du "trollage" du blog. En effet elle vient de bloquer son cite.
Coucou Cri-Cri and Lulu.

septembre 18, 2006 10:07 PM  
Blogger pittetfam said...

@tous
Un simple post pour vous dire que le but premierr de notre lutte est due faire bouger les choses.

Un jour ma fille de 8 ans m'as demandé: pourquoi?

Parce que nous ne le devons aux générations futures...

Mes opinions m'ont valuent mon bon bon de sortie...

Alors, arretez de vous bouffez la tronche pour des details et essayez de construire

Je vous aime tous externes et internes...

Oubliez lez DORNACHien

Nous valons mieux que ça...

LA BOILLAT VIVRA

septembre 18, 2006 10:57 PM  
Blogger pittetfam said...

@ troll de 6H18

As-tu recu l'un des Torchinou??

Cette insulte à l'ouvrier est une honte...

Mais elle est te plsit peux-être la Cri-Cri???????

septembre 18, 2006 11:08 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ un voisin 18 sept. 9:20pm

Bien dit ! (et en effet je crois aussi que Christine se vexe vite...)

Externe

septembre 19, 2006 9:46 AM  
Anonymous Anonyme said...

Je pense que vous accusez un peu vite et sans la moindre preuve en plus. Méfiez-vous, ceci pourrait se retourner contre vous.

septembre 19, 2006 10:46 AM  
Anonymous Anonyme said...

Tiens Karl à enlever son filtrage...

septembre 19, 2006 11:03 AM  
Anonymous Lulu's anti-fan said...

@ anonyme de 11h03 (et de 10h46)


Pas vraiment très cher Dornachian.
Et si tu veux voir de tes yeux vu les oeuvres journalistiques de Cristina Schmidto dè Cuivro, prends la peine de te diriger sur le site à JB au lieu dit 'Les Torchinou'. C'est très instructif...

Bien essayé quand même...

Retourne au boulot

septembre 19, 2006 11:47 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ lulu's anti-fan

Bien vu . Et en plus le " leader mondial des alliages cuivreux " paye des farfelus pour poster sur le blog pendant le boulot.
Quelle magnifique publicité !

septembre 19, 2006 12:11 PM  
Anonymous Anonyme said...

Ben oui il semblerait que les discussions se passent ici entre des farfelus payés pour poster et..... des chômeurs qui passent leur temps sur internet plutôt que de se bouger les fesses pour aller trouver du boulot.

septembre 19, 2006 12:15 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 12:15pm

Si vous lisiez le journal de temps en temps, vous sauriez qu'Internet est devenu depuis peu le média principal pour ce qui est de la recherche d'emploi. Apparemment, vous critiquez les chômeurs sans rien connaître des situations de chômage...

septembre 19, 2006 12:40 PM  
Blogger Claude André REYMOND said...

Positions portées par le comité genevois pétition La Boillat 2006 et déposées devant la Commission des pétitions du Grand Conseil genevois le 18 septembre 2006 dès 17h15

------

«Délégation représentative du 18 septembre 2006

BRIFFOD Claude, informaticien
REYMOND Claude, secrétaire syndical
WOODTLI Chantal, journaliste
CRETEGNY Willy, agriculteur

demandes

1. encouragement au gouvernement bernois à satisfaire la demande qui lui est adressée concernant la Boillat en particulier ;

2.1 créer du droit et des instruments permettant de suspendre les pouvoirs du management et/ou du propriétaire suspecté de maladresse ou autres attitudes pouvant porter préjudice à la pérennité de l’entreprise ;

2.2 coordonner l’action du parlement genevois avec celles des autres cantons déjà saisis, soit Berne, Neuchâtel et Vaud ;

2.3 dépôt d’une initiative parlementaire devant les Chambres fédérales visant à modifier ou compléter le droit fédéral ;

2.4 légiférer tant que faire se peut au niveau cantonal.

dispositifs et moyens suggérés

Il conviendrait d’envisager trois niveaux

1. mise sous tutelle pour une durée déterminée avec suspension des pouvoirs du chef d’entreprise ;

2. évaluation et recommandations formulées par l’organe de tutelle ;

3. acceptation des recommandations par le chef d’entreprise avec rétablissement de ses pouvoirs, ou à défaut, expropriation avec passage de l’entreprise sous la responsabilitié d’une fondation (de droit public, privé ou mixte) ou d’une coopérative, avec une indemnisation en rapport, voire vente à un autre administrateur.

Saisine par

Les fournisseurs, les travailleurs ou leurs organisations, les clients, les autorités politiques.

Déclenchement des procédures de sauvegardes par

Le maire ou le syndic, ou le Conseil d’Etat du canton concerné, au moyen d’un arrêté développant des effets immédiats. En cas de refus d’intervention au niveau local, le Conseil fédéral se prononce, ordonne et commande aux instances politiques subordonnées ; ou invalide la requête.

L’autorité ayant promulgé l’arrêté désigne un tuteur. Jusqu’à la nomination de ce dernier et son agréement par la collectivité publique du lieu et des partenaires sociaux locaux (ou à défaut leurs organes faîtiers du canton), l’autorité ayant promulgé l’arrêté exerce tous les pouvoirs sur l’entreprise.

Bases légales

Création d’une loi spécifique, prévoyant également une instance de recours SANS effets suspensifs des mesures érigées jusqu’à droit jugé, et adaptation des lois sur les faillites, sur les fusions.»

septembre 19, 2006 12:50 PM  
Anonymous Liciencié said...

Bien dit Karl
c'est vrai que le net nous sert beaucoup pour nos recherches d'emplois. Mais ils nous faut également des abrut.. dornachiants(iens) pour payé nos cotisations, au vu de ce qu'ils font depuis leur bureau werkcmétaliens.

septembre 19, 2006 12:55 PM  
Anonymous Anonyme said...

Eh ben, ça aura au moins le chic de bien faire rigoler la plupart des politiciens qui se pencheront sur ce beau programme un tantinet rêveur. C'est déjà ça.

septembre 19, 2006 12:56 PM  
Anonymous Anonyme said...

Pour votre info 4 Linematiques quitte l'usine Boillat ce matin,
pour l'allemagne

septembre 19, 2006 1:02 PM  
Blogger ancien1 said...

Je n'entend plus parler de Wilmar sévit-il toujours chez boillat .Si oui il a vraiment une dédite de cadre supérieur.Ou alors ceux qui sont autour de lui sont nuls ce qui lui permet de réver plus haut.Dans ce cas le connaissant ce n'est pas pour lui déplaire. n'oubliez pas que comme cycliste c'est quand les autres peinent qu'on peut s'échapper.

septembre 19, 2006 1:25 PM  
Anonymous Anonyme said...

@propos du troll de 6:18PM, 9:09PM, 10:46PM, 11:03PM, 12:15PM

C'est le moyen que ce troll utilise pour faire croire qu'il est "nombreux". Il se félicite lui-même à 9:09 ("Bravo! nous sommes beaucoup à penser comme vous !") après une enième déclaration d'amour détournée à l'égérie (et plus si affinités?) de Martinou chou… en nous donnant au passage une leçon de savoir-vivre (c'est nous qui serions les provocateurs!).

Bon, suffit! Que cet amoureux transis tienne la chandelle pour cet improbable couple de prédateurs, c'est sans doute son fantasme. Qu'il vomisse sur leurs victimes en est une autre. Et si le fait d'avoir "ses deux" (auxquelles il semble tellement tenir) là où on n'a généralement qu'un cerveau est sans doute une explication, ça ne saurait tout excuser!

Mais je dis "il"… Et si la nombriliste Cricri, dans un accès de narcissisme virulent…

septembre 19, 2006 1:50 PM  
Blogger pauvre diable said...

@ anonyme 13h08
Pas étonnant que 4 Linematiques quittent l'usine Boillat pour l'Allemagne!!!! En effet la présentation des trois "Star" de SM aux Swiss Equity SM Days de Zürich que vous pouvez consulter sur le site JB montre un nouveau changement en ce qui concerne la production par usine. Pour La Boillat il ne reste que le décolletage et la connectique.

septembre 19, 2006 2:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ pauvre diable
Comme prévu !

septembre 19, 2006 2:08 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ claude andre reymond

Merci infiniment pour ces informations détaillées - et respect pour le travail intense que votre soutien actif représente depuis des mois, sans jamais lâcher prise, bravo à toute votre équipe.

septembre 19, 2006 6:07 PM  
Anonymous Anonyme said...

bravo pour l'edito

septembre 19, 2006 6:13 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme 12h15,

je suis chômeur et je serais même prêt à payer pour avoir un job!

Mais si tu nous juges ainsi, je suis certain que tu as plein de travail à nous donner... alors fais-moi plaisir, donnes-nous le nom de ta boite et une personne de référence qu'on puisse contacter (pourquoi pas ton nom) pour qu'on vienne vite signer un contrat d'embauche!

Ne te dégonfle pas!


salutations

septembre 19, 2006 8:28 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ karl
n'importe quoi! tu ne sait vraiment plus quoi inventer pour donner de la vie à ton blog?

septembre 19, 2006 11:57 PM  
Blogger professeur moriarty said...

@ ancien 1
Oui Wilmar sévit toujours et avec la même motivation que par le passé! En fait il faut comprendre que sa démission fictive de swissmetal n'était là que pour calmer les esprits après les licenciements! Ensuite on nomme une tronche de cadavre pour soit disant le remplacer et surtout faire le flic pour remettre de l'ordre et forcer les gens à bosser à plein régime! Son mandat d'intérim terminé, on le jugera incapable et c'est tout naturellement que tout le monde appelera Wilfried à revenir, celui-ci reprenant son poste jamais quitté...Fin de l'histoire!

septembre 20, 2006 12:22 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme 11:57
Et toi tu ne sais plus quoi pour donner de la vie à ta bêtise!

septembre 20, 2006 12:29 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ professeur miiarty
Et petit sec? marche t'il aussi avec Wilmar ?
Nous ne sommes plus au courrant de rien concernant les principaux acteurs d'avant greve ...

septembre 20, 2006 2:03 AM  
Blogger jb.zonez.ch said...

Bonjour chers lecteurs du blog.

Je vous mentionne le développement de l'enlèvement des 4 machines Linematics, repris* dans un article du Journal du Jura.

Disponible sur www.journaldujura.ch ou directement sur jb.zonez.ch.

* l'article, donc ; par les machines

septembre 20, 2006 8:18 AM  
Blogger ancien1 said...

@professeur moriaty
C'est bien ce que je pensais au sujet de Wilmar même qu'il vise plus haut,n'oublions pas avec quelle rapidité il à sauté dans le fauteuil de Willemin peu après son départ.Il a déja jaugé son sucesseur et même ras le bols ils attend leurs faux pas.

septembre 20, 2006 8:23 AM  
Anonymous grand démoniac said...

Comme complément au papelard de P. Oudot,

En sitant également la délégation 'Boillat' chez Boucheyègre, on peut ajouter que cete usine est le parfait complément à Dornaque.

En effet, même état d'esprit dans le travail. Atelier dégueulasse, entretien machines inexistant, transport et manutention de la matière sans AUCUN soin. Organisation de la production 'à la Dornachian' SANS ERP ( mais pas vu de feuille Excel en stabulation libre...) , sans planif fine, au petit bonheur la chance. Conscience professionnelle et savoir faire invisible...
Pas vu de spécialités !!!!!!!
Une clouterie, quoi.

Et le must, d'un oeil avertit, pas vu la moindre trace de la possibilité potentiel au niveau des installations pour parvenir à produire du Boillat. Et ce, à tout les niveaux : fonderie, traitement thermique, presse, tréfilage et étirage. Idem pour les Profils.

Cela confirme ce que l'on sentait et constatait depuis R'con. Pendant 6 mois, y zont essayer de produire du fil NM6, C97, C98. On a vu le résultat. Des dizaines de tonnes de commandes réapparaissent dans le worflow Boillat.
Mais là est le gag pour les Kappos. A part le stock d'ébauches restant, La Boillat n'est plus capable de reproduire depuis la fonderie et le four à passage ( alors JePeTo je-pète-haut, et ce four Elti ?)de la matière vendable. Il n'y a même plus personne pour écroûter la matière ou faire des acquisitions données pour garantir le recuit du NM6 !

De nouveau, les compétences industrielle de ses zoiseaux fait mal à voir.

N'ayons crainte. Attendons que tout cela se casse la pipe. La Nouvelle Boillat n'aura rien à craindre d'un si minable concurrent.

Coucou Wilmaaarrr
Coucou Big Lulu
Coucou Cri-Cri

septembre 20, 2006 8:39 AM  
Anonymous Anonyme said...

Karl dans le passé tu as jugé le pseudo "grosse Lulu" insultant et effacé les messages. Qu'en est-il du "Big Lulu" dans le message de "Grand démoniac" ?

septembre 20, 2006 9:08 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme de 9h08,

Big is not fat, you know ?

septembre 20, 2006 10:03 AM  
Anonymous Anonyme said...

ohlala ça vole toujours aussi bas par ici

septembre 20, 2006 1:30 PM  
Anonymous Anonyme said...

Ben oui le blog s'éteint gentiment... comme le reste d'ailleurs.

septembre 20, 2006 2:18 PM  
Anonymous Anonyme said...

A anonyme de 2.18

Lorsque tu dis que "le blog s'éteint..... comme le reste d'ailleurs"

que veux-tu dire avec "le reste d'ailleurs"

il serait intéressant de savoir à quoi tu fais allusion avec "le reste"

Penses-tu à la mort lente et programmée du site de Reconvilier ou alors ta réflexion concerne-t-elle également tout le groupe Swissmetal ?

Quelques précisions de ta part seraient les bienvenues.

Quant au blog de Karl, mon impression est qu'il se porte bien.

septembre 20, 2006 2:44 PM  
Anonymous Anonyme said...

A anonyme de 2.18

Le blog de Karl se porte bien et nous lui souhaitons longue vie, c.à.d. jusqu'à ce que La Boillat soit restitutée à des industriels responsables et compétents et qu'elle ne soit plus le jouet de vils spéculateurs.

septembre 20, 2006 2:48 PM  
Anonymous Anonyme said...

Karl est un pionnier dans son genre et dans notre région.

Le blog de Karl fera date dans l'histoire d'un hold up et d'un massacre d'une entreprise suisse par des pirates étrangers, auxquels quelques autochtones ont prêté leur concours.

septembre 20, 2006 3:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

Si l'on se réfère au commentaire de "Grand démoniac" de 8.39 h., tout ne va pas pour le mieux dans le meilleur des mondes de Dornach et de Lüdenscheid.

Les choses ne vont pas comme souhaitées à Dornach et la construction de la nouvelle halle prend du retard.

Selon certains, la nouvelle presse de Dornach ne sera pas opérationnelle avant 3 à 5 ans.

Il y a donc encore un certain répit pour l'usine 1 de Reconvilier dont la fermeture ne peut pas avoir lieu avant que la nouvelle presse de Dornach ne fonctionne.

D'ici-là, il y a beaucoup d'eau qui va couler sous les ponts et bien des choses peuvent se passer qui pourraient complètement changer le sort de La Boillat.
Ne l'enterrons donc pas trop vite.

septembre 20, 2006 3:11 PM  
Anonymous Anonyme said...

La Boillat vivra. Ce slogan est toujours valable. Les ateliers Boillat sont encore intacts. Ceux qui sont allés chez Busch-Jaeger ont constatés (comme moi autrefois) la vétusté des lieux et des installations. La nouvelle presse de Dornach est (il faut le savoir) un mouton à cinq pattes. Autrement dit, elle n’est pas prête à produire même si elle était livrée demain. Quand on voit qu’ils ne sont même pas capables de faire redémarrer la presse Loewy, celle de Dornach est vouée d’avance au vieux fer. SM sera en faillite avant la fin du montage de la nouvelle presse (comme chez Simonelli en Italie qui est tombé en faillite avec une presse neuve).
Alors courage les Boillat. Ayez confiance dans l’incompétence de Martinou et de sa clique de carnaval. La faillite de SM viendra tôt ou tard. Ne vous laissez pas décourager par ces quelques trolls. Grand merci à Karl pour ce blog fantastique qui est toujours bien vivant.
Un ancien Boillat licencié.

septembre 20, 2006 7:31 PM  
Anonymous Troll et bus 2 said...

@ anonyme de 15h11,

... Et j'ajouterai que cette fameuse presse Poly-Tardente Schlömann peut toujours être montée à Dornaque. D'ailleurs, comme cela a déjà été dit, elle est indispensable là-bas car les 4 autres ont été flinguée en moins de temps qu'il ne faut pour s'en apercevoir par la grâce des 'clouteurs' de là au fond...
La plus récente perd 1 litre d'huile par pressée alors qu'elle n'a pas le quart de l'âge de la 'Grand-mère' du 63 qui elle, inutile de le redire mais seulement de le répéter (!)..., n'en perd pas 10 par semaine de 3 équipe !

Pour en revenir à la presse poly-Tardente, je peux vous affirmer qu'elle ne pressera jamais d'alliage Boillat commercialisable.
C'est impossible.
D'ailleurs, les vrais spécialistes des spécialités Boillat s'en tordent encore de rire à l'heure actuelle.

Il n'y a que cette girouette en forme de langue brune, dignitaire détesté de l'ASS pour y croire. Normal, il n'aura pas assumer. Comme le CN8 sur le vaisseau de Dart Vador...
Il aura pris la poudre d'escampette juste avant... Pour les Gn'euvez ? Pas sûr. Le fumier du paysan l'indispose quand il pédale dans son jardin d'hiver...

septembre 20, 2006 7:43 PM  
Anonymous Anonyme said...

Oui SM fera probablement faillite rapidement et vous perdrez tous votre emploi car de repreneur il n'y aura pas. Vous ferez une uzine 4 dans vos locaux et vous y grillerai des saucisses et boirai des bières en vous lamentant sur votre sort. Comme d'hab' quoi !

septembre 20, 2006 8:03 PM  
Blogger claire marie said...

"comment une entreprise peut-elle qualifier les gens qu'elle a abusivement licencié de "cas sociaux difficiles"?
Oui, comment? Dans le contexte de La Boillat, l'entreprise révèle sa mentalité "de machine qui tourne", qui ne peut penser et qui dit... "des mots" sans réfléchir à ce qu'en penseront les lecteurs!
L'édito de Karl, et beaucoup de messages sont constructifs, solidaires. Non "le blog ne s'éteint pas, ni le reste d'ailleurs". Et même, s'il arrivait qu'il stoppe pour un temps, le blog, le message vivra dans la lutte que mènent les Boillats, dans ou hors les murs de la Boillat. Avec tous ceux et celles qui sont proches d'eux avec la tête et le coeur.

septembre 20, 2006 8:10 PM  
Anonymous uZine 3 said...

@ tous les interressés

Samidi soir a l'uZine3

Chili con carne au menu

Réservation au 032/4812604

septembre 20, 2006 8:12 PM  
Anonymous Anonyme said...

Super ! il y aura du shit et de l'herbe et quelques soixantuitards attardés comme d'habitude ?

septembre 20, 2006 8:25 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Marie-Claire

Oui les éditos de Karl et les messages de beaucoup de meneurs ont monté la tête à bien des gens souvent soutiens de familles qui ont refusé toutes propositions et se retrouvent aujourd'hui au chômage et peut-être en route pour le social. La plupart des meneurs sont sans responsabilités familiales et se sont comportés en vrais égoistes en influançant ces gens qui se retrouvent maintenant en situations difficiles. Quelles sont leurs solutions pour eux pour boucler les fins de mois ?

septembre 20, 2006 8:53 PM  
Anonymous Anonyme said...

Oui et Nico l'instigateur où est-il, que fait-il ? Il touche lui bien assez vu sa grosse paie de l'époque et puis des charges familiales il n'en a plus tellement. Tu nous as monté la tête et puis tu as foiré le coup et laissé tombé; comme Unia et les autres politiciens d'ailleurs.

septembre 20, 2006 8:58 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme 8:25 PM

comme d'hab. t'es bien renseigné!!

Tu n'es sûrement pas un soixantuitard, mais tu as forcément fumé un gros pétard....
alors dooooodoooo!!

septembre 20, 2006 9:02 PM  
Anonymous Anonyme said...

@anonyme de 8h25

tiens c'est drôle, j'y étais à Uzine3 dernièrement. J'y ai rencontré des personnes très sympas avec lesquelles, discuter a été un bon moment. et pas l'ombre d'une herbette, ni une once de shit à l'horizon....

Comme quoi, on retiendra l'adage : Parlons de ce que nous connaissons, point.

septembre 20, 2006 9:27 PM  
Anonymous lauk said...

ce n'est pas parce que l'on ne poste pas que le cas Boillat ne nous intéresse plus. Je suis toujours curieux de savoir ce qu'il se passe et se passera par la suite. Comment les gens de mauvaise augure de la tremped'Hellweg et Süürländer s'en sortiront.. de plus novembre arrive bientôt...

septembre 20, 2006 9:47 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 8:53Pm

Vous semblez oublier que la décision de faire grève fut issue d'un vote démocratique. Dans toutes les histoires où l'on veut discréditer la partie adverse, on parle de meneurs dont la légitimité ne repose sur rien. "Meneurs de grève", cette expression est aussi vieille que les grèves, et est invariablement issue des opposants aux dites grèves. De surcroit, meneur ou pas meneur, là n'est pas la question. L'autorité est une vertu lorsqu'on l'utilise pour aller dans le bon sens, et un vice lorsqu'on l'utilise pour aller dans le mauvais sens. Gandhi avait de l'autorité, et était, selon l'autorité coloniale, un meneur. Napoléon aussi avait de l'autorité, tout comme Robespierre, et on sait ce qui en est advenu. L'autorité, ou le fait d'être un "meneur", n'est donc pas en soi un problème. Le problème vient de l'usage qu'on en fait. Enfin, il n'existe pas d'autorité sans des gens accréditant l'autorité. Tout comme il n'existe pas de Conseil fédéral sans peuple suisse. Mais bon, c'est un débat assez vaste que celui-ci.

L'impulsion de tout ce combat a été donnée de manière strictement démocratique. Moi-même, je ne suis venu qu'ensuite, apporter un soutien dont il me semble qu'il était souhaité, et apprécié. De plus, je n'ai jamais donné de consignes, dit ce qu'il fallait faire, etc. J'ai analysé, sous-pesé, critiqué, en tentant toujours de montrer en quoi les boillat avaient raison dans leur combat.

Leur donner raison n'était pas une erreur, et n'en est toujours pas une. Ce qui se déroule chaque jour chez Swissmetal le démontre amplement. Certes, en soutenant une cause, on encourage une dynamique d'espoir qui peut s'avérer suicidaire. Mais, en attendant, sans la grève, la Boillat, ce serait terminé. Oui, terminé.

Quant à prétendre que des personnes ont "laissé tombé" les Boillat, on ne peut répondre qu'une chose:

Feuilletez vos livre d'histoires, allez dans des bibliothèques, promenez-vous dans les archives des radios et des télévisions, puis ramenez-nous un exemple de grève, en Suisse, où les grévistes ont reçu un soutien aussi fort.

Que des gens passent à autre chose, que d'autre ne puissent plus apporter leur soutien comme ils l'aimeraient, il s'agit là de ce qui arrive partout et tout le temps. L'exception, dans le cas de la Boillat, se situe dans la solidarité.

Tout votre propos porte donc sur le fait que des meneurs ont tort parce qu'ils sont des meneurs. Or, premièrement, en démocratie, les "meneurs" sont bien cadrés et secondement, un "meneur" peut être une présence tout à fait positive. Ainsi, en dernier recours, le fond de votre propos tient uniquement à prétendre que les Boillat se sont trompés depuis le début.

Vous avez donc choisi votre camp: assumez-le.


Merci pour vos commentaires!

septembre 20, 2006 10:16 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Anonyme 8:25
Si l'uzine 3 te plais pas vas à l'indus, payer un verre à la lulu, vous êtes fait l'un pour l'autre!

septembre 20, 2006 11:28 PM  
Blogger professeur moriarty said...

Je vous trouve pas sympas vis à vis de cette pauvre cri-cri ;-)! Cher voisin il vous faudrait quand même admettre qu'elle est la plus jolie ( mirroir ooooh! joli mirroir!) des recrues de MH! Rien à voir avec les Lulu et consort! La cerise sur le gâteau est quand même le remplaçant du wilmar! Sortit tout droit du retour des zombies ( il en a le même bronzage), il tétanise tous les opérateurs dans son rôle de motivateur-menaceur à bosser au max pour SM! Réunissant tous les employés pour leur dire que: la machine à café n'est pas un lieu de rencontre, respecter les horaires, faire chauffer au rouge les machines de production pour satisfaire les clients ( même si ceux-ci se sauvent au pas de course)! Je peux vous dire, chapeau bas au niveau recrutement, car pour impressionner physiquement il lui suffit de faire un sourir et l'opérateur accepte de bosser le samedi pour éviter que ça lui arrive de nouveau...

septembre 21, 2006 1:47 AM  
Blogger professeur moriarty said...

@ Karl
Aprés avoir gagner magistralement la souris d'or je vous suggère de publier la photo et les théories du pseudo successeur de Wilmar et là vous gagnerez la palme au festival fantastique d'Avoriaz! C'est juste un petit tuyau...

septembre 21, 2006 2:05 AM  
Blogger Karl said...

@Professeur Moriarty

J'attends qu'un Sherlock Holmes me fasse parvenir des pièces à conviction ;-)

D'où je suis, j'entends biend es choses amusantes (moins amusantes quand on est à la mine) sur le personnage, mais il me manque un email du genre "là nous sommes ridicules" pour décorer un "édito"...

Ca viendra!

septembre 21, 2006 3:21 AM  
Anonymous MDR said...

@ professeur Moriarty

Dépêchez-vous de la faire, cette photo du Hans-Pétre.

A la Tornos, il s'est fait licencié avant qu'il aie eu le temps de faire le tour complet des ateliers ! C'était en 2002...

septembre 21, 2006 10:13 AM  
Blogger larissa said...

@ uzine3
Que ceux qui n'aime pas la 3 ne vienne pas, ça va pas nous empêcher de nous amuser et de bien rigoler.
merci pour votre bonne humeur hier soir ça ma fais du bien.

septembre 21, 2006 11:00 AM  
Anonymous Troll et bus 1 said...

NP6 NP6 NP6 où es-tu?
Il semble que le NP6 soit toujours au point mort!
En effet la coulée 8 fils n'a plus été remise en marche depuis le départ forcé de PYE.
Quelle(s) belle(s) surprise(s) le jour où il faudra remettre la machine en marche pour couler ce fleuron de SM. Mais attention!!! Les dernières modifications de l'induction n'ont jamais été homologuées pour cet alliage et ce n'est pas demain que cela sera fait, tous les "modificateurs" ont été virés de l'entreprise.
Des sauveurs il y en a: JePeTo, PENNAlty, Le Petit qui Démange et même Wilmar peuvent très bien conduirent cette machine, mais où ???? Réponse: Dans le bâtiment rouge qui se trouve à 100 mètres de là.
A bon entendeur salut!!!!
Pas de Manu pas de NP6.

septembre 21, 2006 11:16 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ claire marie sept. 20 8:10pm

Tout système/pouvoir construit sa réalité à travers le vocabulaire qu'il utilise.

Quand un recruteur vous dit : Ne soyez pas un "demandeur d'emploi" mais un "offreur de services", on joue de la même façon sur les mots que quand SM qualifie de "cas sociaux difficiles" des personnes qu'ils ont licenciées (cela légitime le licenciement, c'était de toute façon des cas sociaux), personnes que je présenterais peut-être comme des "cadres spécialisés de haut niveau expérimentés et à forte personnalité" (spécialisé = difficilement recasable, expérimenté= travailleur âgé (donc pas facile à recaser), haut niveau = suffisamment intelligent pour comprendre la politique suicidaire de Martinou et forte personnalité = le pire, c'est-à-dire qui pense par lui-même et reste fidèle à ses convictions, donc s'oppose à Martinou). Il en va de même de même de l'utilisation du mot "meneur" (très bien analysé par Karl) par le camp SM et du vocabulaire utilisé pour qualifier les personnes qui fréquentent uZine3 (drogué-soixante-huitard attardé-anarcho...).

En faisant passer les Boillat pour des personnes bizarres (cas sociaux, marginaux), on tente d'éviter qu'ils aient du soutien, de l'extérieur surtout (car si vous connaissez les gens, c'est plus difficile d'en donner une autre image, mais malheureusement pas impossible non plus).

C'est pourquoi je crois important que, comme nous le faisons, nous montrions que nous ne sommes pas dupes de ces "stratégies" et que nous restions solidaires des Boillat (Que le blog ne connaisse pas la même animation tous les jours me semble tout à fait logique, quand on agit sur la durée, il ne peut pas y avoir constamment des "scoops"). Et de cette solidarité, je pense aussi qu'il en restera une trace.

Externe

septembre 21, 2006 12:07 PM  
Anonymous Anonyme said...

@externe de 12:07 PM

Voilà une belle analyse des techniques de communication de SM, très pertinente, qui ne manquera sûrement pas de faire grincer quelques dents du côté de Hellweg et consorts ("ach, où va-t-on si le bas peuple se met à comprendre nos finesses de language? Il ne nous restait que ça pour essayer d'entourlouper les pigeons!")

@ Karl

A l'image des éditos qui reprenaient les histoires de Petit Ours, ne pensez-vous pas que le prochain pourrait citer, au moins partiellement, ce commentaire? Certes, on n'est plus dans la catégorie "contes et légendes" si brillament représentée par Petit Ours, mais l'intérêt demeure, non?

@ tous

bravo pour le silence méprisant face aux trolls, qui n'ont pourtant pas ménagé leurs efforts de provocation de manière détestable ces derniers temps!

septembre 21, 2006 12:33 PM  
Anonymous Anonyme said...

Suite aux nombreuses attaques que le site de Christine Schmid a subi, elle a dû fermer sa section "Livre d'or". Bravo, vous devez être fiers ! vous avez réussi. Alors arrêtez de vous plaindre pour les quelques trolleries que vous subissez et avérez vous content que SM n'aie pas fait fermer ce blog et ce, sur la base des multiples attaques nominales qui y figurent au quotidien. Il en va de même pour l'Uzine3 d'ailleurs. Bande de malhonnêtes basiques sans éducation !

septembre 21, 2006 1:02 PM  
Blogger un voisin said...

Décréter le dialogue est une chose, le vivre en est une autre !
(sans même parler d'écoute !)

Pour chercher à renouer le dialogue avec ses employés, Swissmetal a donc introduit le Boillat-Hebdo. J'ai déjà eu l'occasion de dire tout le bien que je pense de cet outil de communication de pointe... aussi je n’y reviendrai plus.

Grande rédactrice du Tornichou, Christine Schmid est sensée être la cheville ouvrière de ce dialogue. Son site internet présente ses différentes activités (chanson, modèle et relations publiques, etc.). Un livre d’or permet aux visiteurs de lui laisser un petit message. Suite à quelques messages un peu critiques sur son activité journalistique le livre d’or a été fermé une première fois ce printemps. Bel exemple de dialogue !

Le livre d’or a été réactivé à la mi-août. Suite à une sérieuse suspicion d’activités trolliennes sur le présent blog, j’ai invité à laisser des messages sur son livre d’or. Ils ont été régulièrement effacés. Pourtant, à par quelques rares exceptions, ces messages étaient tout à fait corrects. Les derniers que j’ai vu avant qu’ils ne soient effacés, se contentaient d’apporter un regard critique sur son activité journalistique avec parfois un lien vers la page du site jb.zonez.ch qui présente le Tornichou. Aujourd’hui le livre d’or dort, il est fermé « en raison de messages peu convenables continuels ».

Cette attitude de Christine Schmid peu laisser penser que son activité « journalistique » en faveur de Swissmetal lui fait honte. Un simple lien vers la version pdf de ses Tornichoux est considéré comme message peu convenable !!! Si elle avait fait un travail à la hauteur de la haute estime qu’elle a d’elle-même, cela ne l’aurait pas dérangée.

Rassurez-vous : une petite recherche « Christine Schmid » sur Google et l’on trouve en 3ème position le site jb.zonez.ch !!! Elle n’a pas fini de tirer son activité au service de Swissmetal comme une vieille casserole qui fait un peu trop de bruit !

Sa parade : son tout nouveau nom de chanteuse : Tina Ferro ! avec pour site http://www.tina-ferro.com/ qui n’est actuellement que la reprise d’une page sur le site http://www.crea-cultura.org/tina_ferro.asp.

septembre 21, 2006 1:31 PM  
Blogger un voisin said...

@ anonyme 1:02
Avez-vous lu ce que vous qualifiez d’attaques sur son site ?

Il y avait même quelques paroles des chansons qu’elle a interprétées lors d’un récent concert qu’elle a donné à Bâle. Ne pas confondre la susceptibilité de la belle demoiselle avec des attaques ! Si son activité journalistique dans le cadre de Swissmetal lui fait honte … elle ne peut s’en prendre qu’à elle-même !

septembre 21, 2006 1:39 PM  
Anonymous Anonyme said...

Il faut toujours faire attention car à trop vouloir jouer, on finit par tout perdre et à trop jouer avec le feu on finit par se brûler.

septembre 21, 2006 1:40 PM  
Anonymous SanA said...

@dépressif de 8:03 PM

Si SM fait faillite, personne ne reprendra le groupe, ça c'est sûr. Mais les acheteurs qui étaient intéressés par Boillat ce printemps (et disposés à y investir par dizaines de millions) le sont toujours intéressés aujourd'hui.

Que se passerait-il, en effet, en cas de faillite?
D'abord, qui pourrait y être mis? Une entité juridique seulement, à savoir le groupe lui-même et/ou BJL (une habituée du fait). En aucun cas Boillat ou Dornach, qui ne sont que des sites (ou comme on dit avec optimisme pour ce qui concerne l'usine soleuroise, des centres de "profit"!)
Boillat et Dornach étant juridiquement indissociables, ils seraient donc en faillite ensemble. Ensuite? Voyons ce que valent les deux sites:

- Dornach ne vaut strictement rien de plus que ses terrains. Ce n'est qu'un bien immobilier favorablement situé dans la banlieue bâloise et à proximité de l'autoroute. Même en prenant en compte les coûts de dépollution, la valeur résiduelle représente une fortune…
- … au contraire de Boillat qui ne vaut pas un kopeck sur ce plan (et dont la fermeture impliquerait une perte nette certainement importante). Boillat ne vaut que par son activité industrielle à savoir ses produits, ses marchés, ses clients, son personnel et son encadrement (malheureusement presque entièrement mis à l'écart et/ou démotivés mais en bonne partie "récupérable"), son savoir-faire, sa technologie, ses procédés et leur maîtrise, sa culture d'amélioration permanente et j'en passe.

Pour résumer, Boillat a une valeur d'exploitation, Dornach une valeur de liquidation.

Après faillite, le liquidateur désigné par la justice soleuroise (puisque le siège social est désormais dans ce canton) devrait aller dans le sens de l'intérêt des créanciers (masse en faillite). Il y est tenu par la loi. Pour ce faire, il devra viser à tirer le meilleur parti possible des "objets" à réaliser, à savoir

- céder Boillat aux investisseurs qui s'y intéressent (et qui auront bien moins à payer qu'en avril dernier)
- vendre Dornach et ses terrains aux promoteurs immobiliers qui feront des offres.

Dans ce cas de figure, une faillite du groupe, votre scénario (probablement élaboré dans un esprit de "Schadenfreude": "nananana, bien fait") est le plus irréaliste de tous! Il est à exclure absolument des perspectives d'avenir. Le seul vrai risque pour Boillat, son personnel, ses clients et tous ses partenaires, c'est de rester sous la coupe de SM et des incapables quasi surréalistes à qui d'autres incapables ont confié les rênes.

septembre 21, 2006 2:01 PM  
Anonymous Anonyme said...

@troll de 1:02

Décidemment, votre Cricri (a)dorée vous rend compulsif et obsédé. Au lieu de réfléchir avec "vos deux", vous devriez les remettre là où la plupart des autres les portent et vous mettre à utiliser ce qu'on possède habituellement sous le crâne.

(La réplique est certes vulgaire mais pas plus que vos interventions à répétition!)

septembre 21, 2006 2:14 PM  
Anonymous Anonyme said...

A Sana,

Votre analyse est parfaite et c’est un plaisir de vous lire.

Vous relevez que le plus grand malheur pour la Boillat, serait de rester sous la coupe de Martin Hellweg . Il est certain que si le temps lui est donné, Martin Hellweg videra La Boillat de tout son contenu.

Comme il l’a déjà été dit sur ce blog, le groupe Swissmetal ne dégage certainement plus aucun profit. Dans ce cas, sauf injection de fonds importants par Laxey, Swissmetal ne pourra plus tenir bien longtemps.

La question qui peut se poser c’est de savoir quel intérêt pourrait avoir Laxey d’investir dans une entreprise qui travaille à perte. On ne peut pas comparer La Boillat à Saurer.

La Boillat sans ses cadres n’est plus à même de produits les alliages spéciaux à forte valeur ajoutée. Les bénéfices de La Boillat, si tant est qu’elle soit encore à même d’en réaliser, ne peuvent être que ridiculement bas.

Dornach est déficitaire et la nouvelle halle et la nouvelle presse ne seront opérationnelles que dans 3 à 5 ans.

Lüdenscheid n’est pas à même de générer les bénéfices nécessaires à la survie du groupe.

Conclusion, soit Martin Hellweg trouve rapidement un repreneur pour tout le groupe, soit celui-ci sombrera corps et biens, à plus ou moins brève échéance.

Comment voyez-vous l’avenir du groupe Swissmetal ?

Externe

septembre 21, 2006 3:30 PM  
Blogger Karl said...

Je ne sais pas si l'anonyme de 1:02pm est bien sérieux quand il écrit "avérez vous content que SM n'aie pas fait fermer ce blog" tout en plaignant cette pôôôvre Christine.

En effet, il est bien gentil ce brave Martinou d'avoir laissé fonctionner le blog alors qu'il pourrait le fermer. Merci Maîîître, votre bonté n'a pas de limite!

Enfin, un minimum de bonne foi devrait permettre de percevoir la différence qu'il y a entre les commentaires laissé chez Christine et certains trolls postés ici. Vaste écart, entre quelques messages ironiques chez Chrisitne et les centaines d'insultes déversées sur le blog.

De ce fait, je salue "Un Voisin" pour cette excellente idée, qui a permis de démontrer à quel point la tolérance avait ses limites du coté de chez Christine Schmid. Quel narcisssisme! Souvent, je me demande si je fais bien mon "travail". Si les messages supprimés doivent bien l'être, si je ne suis pas trop tolérant, ou trop partial, ou pas assez actif... Eh bien, la lamentable prestation de Christine Schmid sur ce point a quelque chose de rassurant.

Merci pour vos commentaires!

septembre 21, 2006 6:39 PM  
Anonymous Petzi said...

Oui merci a MH de ne pas faire fermer le blog de Karl
Il me semble me souvenir que ce blog est baser quelque part sur un autre continent...
IL est puissant MH pour pouvoir intervenir sur les loi des autres pays...

Merci a MH de ne pas faire fermer uZine3...

Les bâtiments ou sont uZine3 n'appartiennent pas a Swissbétail...
Comment et sur quelle base pourrait-il se permettre de demander la fermeture d'un endroit qui a reçu les autorisations nécessaires?(commune et prefecture)

merci de me donner une réponse

septembre 21, 2006 8:24 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Petzi

Je pense que la fermeture de l' uZine3 n' est pas le fantasme prioritaire du Buffle, par contre c' est celui de ses collabos.

septembre 21, 2006 8:46 PM  
Anonymous Anonyme said...

Oui ce blog est sur un autre continent mais depuis le temps, beaucoup de gens connaissent l'identité de Karl et rien n'empêche Martinou de lui foutre un procès carabiné au cul et vu les moyens financiers débordants de l'intello à 2 balles, il risque fort de s'y présenter avec un avocat commis d'office.

septembre 21, 2006 9:02 PM  
Anonymous SanA said...

A Karl

Bravo pour votre réaction de 6h39! J'allais répondre dans votre sens et votre esprit. Vous m'avez précédé … et en le disant bien mieux ;-)


A externe 3:30 PM

L'avenir du groupe Swissmetal? A vrai dire je ne le vois pas. Je crois même fermement qu'il en a aucun (en tant que groupe).

SM est sans doute à vendre, peut-être après un dernier coup du genre acquisition d'une entreprise déglinguée (qui d'autre se vendrait à un tel acheteur) produisant de prétendues "spécialités", pour une fois de plus jeter de la poudre aux yeux et valoriser l'ensemble. Comme je l'ai déjà dit, si Laxey a fait passer sa participation à 20% à la veille d'une AG où allait être autorisée une augmentation de capital, ce n'est ni par hasard ni à fond perdu ni par foi en l'avenir du groupe. Ce n'est pas dans l'esprit d'un "hedge fund" ni dans son rôle. C'est parce qu'il en attend un retour important (et le long terme, pour un hedge fund, c'est à partir de trois mois!).

La question est: rachetée par qui? On peut imaginer plusieurs scénarios, j'en retiendrai trois.

1) Par un autre groupe européen de la branche. Peu vraisemblable. Si l'un ou l'autre d'entre eux avait jamais eu un intérêt, ce serait fait depuis des années et Dornach n'existerait plus. Quant à BJL, ils savent si bien ce que ça vaut qu'ils ne se sont jamais manifestés au cours de ses faillites successives. Ils savent aussi que la stratégie infantile d'Hellweg est une totale aberration.
2) Par un groupe métallurgique asiatique. Possible et peu rassurant pour l'avenir. Ce serait probablement le pillage à terme.
3) Par un "financier". Possible et, si celui-ci est lucide et compétent, favorable pour Boillat. Car pour faire fructifier sa mise, un tel repreneur devrait assurément réaliser plus ou moins le scénario exposé en cas de faillite, celui de la "vente par appartements".

J'ignore ce que vaut le site de Lüdenscheid. Un signe pourtant: la désignation de Flotho (surnommé un jour "Vole bas" par un blogueur inspiré, je ne peux me refuser le plaisir de le répéter!) à la tête de BJL. Rappelons que ledit "Vole bas" est un associé de Ally (donc un intime d'Hellweg) spécialisé dans la "restructuration immobilière" (sic) … et en faillites itératives. Il ne connaît donc les cuivreux ni d'Eve ni d'Adam ni de Christine Schmidt. Quel peut donc bien être son rôle? En admettant (mais peut-être suis-je encore trop optimiste) que le placement d'un "restructurateur immobilier" à un tel poste ne relève pas simplement du copinage et de l'incompétence si courants chez SM, il ne peut laisser présager qu'une opération financière.

En conclusion, ce qui est certain, c'est que l'avenir du groupe ne sera pas celui qu'a dessiné Hellweg à coup de diapos PowerPoint. Il serait trop long ici d'expliquer pourquoi, mais j'y viendrai. L'insanité de la stratégie hellwegienne s'avérera au fil des jours. Il est devenu crucial pour son auteur (qui, borné comme il est, ne se déjugera jamais) de trouver au plus vite une porte de sortie. La vente du groupe en est une. La faillite, une de ses spécialités, en est une autre…

septembre 21, 2006 9:06 PM  
Anonymous SanA said...

A externe (suite)

... faillite après que Laxey aura ramassé la mise, évidemment!

septembre 21, 2006 9:20 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme 1:02pm

vous revoilà avec votre argument du manque d'"éducation"...

Externe-Z (désormais)

("Externe" jusqu'ici, mais nous sommes apparemment plusieurs à signer ainsi (heureusement qu'il y a plusieurs externes...Pour ma part, je n'ai posté aujourd'hui que le message de 12:07pm).

septembre 21, 2006 9:41 PM  
Anonymous SanA said...

A Petzi

Ni lui ni ses nervis mâles ou femelles n'ont le moindre moyen d'action dans ces domaines. Nous ne sommes tout de même ni sous Pinochet ni sous Castro. Il aimerait sans doute bien , le chacal de Cologne, mais il n'y peut rien. Et ce sont pour lui des épines dans le pied quoi que certains (néo-collabos, infidèles, déçus, frustrés, défaitistes, influençables, découragés, déprimés etc.) puissent en penser aujourd'hui.

septembre 21, 2006 10:24 PM  
Anonymous SanA said...

A propos de Corinne

Peut-être ai-je tort, mais je trouve incorrect que les attaques haineuses à son égard restent sur le blog. Elles ont certes le mérite de mettre en évidence ce que certains trolls ont de plus odieux. Ils représentent décidément la face la plus méprisable de l'humanité (en tant qu'espèce animale). Lâcheté, jalousie, envie, bêtise crasse, méchanceté gratuite entre autres … qualités (on a celles qu'on peut), illustrent leur incommensurable infériorité. Pas leur "complexe d'infériorité": ils sont REELLEMENT inférieurs! Intellectuellement, psychologiquement, caractériellement, humainement. Ils le sentent sans comprendre, ce qui les conduit à éructer les pires vomissures verbales, mentales et morales. Ils en savent pourtant assez sur eux-mêmes pour admettre qu'il ne viendrait à l'idée de personne, même à celle de "La Gazette -Région", de les engager à quelque titre que ce soit.

septembre 21, 2006 10:53 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 9:03pm

Vos remarquessont très comiques, le savez-vous?

1) impossible d'attaquer le propriétaire matériel du blog, puisqu'en Californie, Martinou pourra toujours courir.

2)impossible d'attaquer l'auteur du blog, puisqu'il est est anonyme. Le fait que des personnes le connaissent, où croient le connaître, n'est pas constitutif d'une preuve.

3)Imaginons que l'anonymat soit perdu, par hypothèse. De quoi m'accuserait-on? De dire du mal de Swissmetal? De surnommer Martin Hellweg "Martinou"? Enfin, soyez sérieux...

De plus, j'imagine que, quand bien même Swissmetal aurait de quoi gagner un procès, sa direction fera tout pour l'éviter. Sam Furrer l'avait bien dit sur la TSR: je fais de la "satyre" et de l'"humour". Or, pour qu'il y ait insulte, diffamation ou autre atteinte, il faut que le propos ait quelque chose à voir avec la réalité. Comme la position de Swissmetal consiste à nier tout sérieux à ce blog et à lui faire le moins de publicité possible, il serait vraiment naïf de croire qu'ils se lanceraient dans des poursuites juridiques, chose qui donnerait du crédit et de la publicité au dit blog. Ils sont plus malins que ça, chez Swissmetal.

Alors le "procès carabiné au cul", laissez moi rire. Pour faire relire toutes les pièces à conviction de vant la cour (soit l'intégralité du blog), avec des journalistes dans le secteur... Ce serait beau.

septembre 21, 2006 10:57 PM  
Anonymous SanA said...

Oups, pardon! Ils ont bien été effacés. Merci, Karl.

septembre 21, 2006 11:05 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme 9:02
Tu dois en phantasmer hein...De la fermeture du blog et de faire condamner Karl! Quel pied ton idole, ton guide spirituel, LE GRAND Martinou dis le buffle aux bourses d'or vengé par la justice et pouvant faire ses magouilles sans que personne ne contrarie sa conscience!
Je te plains pauvre paillasson ou ...sone car pour prendre la défense de ta bêtise même maître Vergès refuserait!!!!

septembre 21, 2006 11:37 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ Karl pour le post de 6:39 pm @ un voisin

Un peu tard, mais !
Toute cette polémique concernant le site de Mme Christine laisse vraiment songeur.

Karl, tous tes derniers posts - notamment concernant les "meneurs", fortes paroles - et tes explications concernant la suppression de certains messages sont d'une grande correction, ta façon de gérer le blog satisfait la grande majorité, car tu as toujours fait preuve d' honnêteté intellectuelle, de courtoisie, et de la fermeté nécessaire envers des messages insultants, et ce afin que ce blog si nécessaire continue à fonctionner. Et tout cela, nombreux l'ont dit plein de fois déjà face à des attaques fétides.

Quant aux messages laissés sur le site de Mme Christine, que j'ai lus une ou deux fois, rien de bien grave, et rien à voir en effet avec certaines trolleries ignobles reçues ici.

Au contraire une créativité délicieuse, comme cette "réinterprétation" d'un air de Rossini ( je crois extrait du Guillaume Tell, fort barbant du reste de mon point de vue, que la diva chanta un certain soir de gala à Bâle) et que j'ai gardée, tant ce texte est plein de finesse !!!

Alors le voilà et grand merci à son auteur. Qui dit mieux dans ce style ?

"Toi, qui du faible est l'espérance,
Sauve La Boillat, ô Providence!
Dans leurs projets, dans leur vengeance,
Trompe et confonds nos ennemis.

Brise le joug qui nous opprime;
Dans l'oppresseur punis le crime,
Sauve La Boillat. Elle meurt victime
De son amour pour ses produits.
"

septembre 21, 2006 11:59 PM  
Blogger jb.zonez.ch said...

Bonjour !

Rien de tel qu'un bon café, des croissants et la presse du jour pour se réveiller.

Ce matin, le JDJ nous relate en détail la journée thématique de résolution des conflits, organisée par l'uni de Neuchâtel le jeudi 21 septembre.

Disponible sur jb.zonez.ch à cette adresse, ou encore aujourd'hui sur le site du Journal du Jura (en plus de l'édition papier).

septembre 22, 2006 8:23 AM  
Blogger Claude André REYMOND said...

@ sana 21-9-2006 9:06 PM

Je partage votre conclusion: c'est bientôt le moment pour certains de quitter le navire.

Les tripoteurs hellwegiens qui ont réussi à déclencher un mécanisme «contraignant» la Bourse à afficher une augmentation de l'action Swissmetal (contre toute logique puisque la capacité productive en quantité et qualité de cette dernière s'est effondrée) peuvent considérer avoir réussi leur mission de «restructuration». Et avant que le soufflé ne retombe, il faudrait rapidement s'en faire reconnaître les mérites (pour aller sévir plus loin, à meilleur prix encore) et obtenir une rémunération de départ en rapport.

En ce qui concerne la vente ou le changement de propriété d'une société par action, la composition de son capital et les titres qui le représentent facilitent les changements de propriété partielle de façon à ce qu'ils puissent se produire tous les jours, toutes les minutes. Par ailleurs on suggère bien souvent que le système juridique dominant affirme à raison qu'est le propriétaire celui qui possède la majorité des actions d'une telle société. Pourtant celui qui n'en possède qu'une est également un propriétaire partiel comme tous les autres...

Effectivement la clique majoritaire de Swissmetal avait laissé entendre qu'elle serait disposée à vendre la Boillat, puis s'est ravisée, puis s'est appropriée une autre usine à l'«étranger» par le biais d'écritures de «régulation».

Donc tout reste possible de ce côté-là, y compris l'intervention du canton de Berne - qui rappelons-le, est invité à préempter par la signature de 6000 pétitionnaires.

Toutefois le dépôt de cette pétition Boillat 2006 devant les autorités politiques de quatre cantons à ce jour, devrait exercer une pression mesurée sur les dirigeants de Swissmetal pour qu'ils évitent la faillite.

Celle-ci permettrait aux créanciers de négocier une poursuite de collaboration avec un repreneur plus intelligent - tout en détruisant la surévaluation financière et les papiers valeur de sa représentation; et il ne fait aucun doute que les hellwegiens seront alignés contre le mur par des commissaires au sursis concordataire dûment mandatés politiquement puisque - si la faillite s'avère - elle condamnera l'inaction préalable des élus cantonaux interpellés...

septembre 22, 2006 8:58 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ internes
Est-ce vrai que Belle Trompette quitte l'entreprise?
Si c'est vraiment le cas, il devient de plus en plus difficile de mettre en place un organigramme à la Boillat, les bons ont été licenciés et les mauvais partent.

septembre 22, 2006 9:44 AM  
Anonymous Anonyme said...

Tout le personnel de La Gazette a été licencié suit à la fusion avec La Région. Vous voulez pas aussi aller manifester, faire des pétitions, des fonds de solidarité, un blog et je ne sais quoi encore contre ces salopards de patrons démanteleurs ?

septembre 22, 2006 10:25 AM  
Anonymous Anonyme said...

sauf que là , dans le cas de la Gazette et de la Région, le personnel a été rééengagé aux mêmes conditions qu'auparavant.

septembre 22, 2006 10:44 AM  
Anonymous Anonyme said...

FAUX

septembre 22, 2006 10:50 AM  
Anonymous SanA said...

@anonyme 10:25

Si vous aviez suivi les événements et ce qui s'est dit depuis des mois (et se dit toujours) sur le blog de Karl, vous auriez pu réaliser que le problème ne se pose pas comme vous le présentez. Il n'a jamais été question d'un conflit entre "salopards de patrons" et gentils et pauvres salariés. Ceux contre qui nous luttons, ce sont des incapables détenant un pouvoir discrétionnaire et sans garde-fous dont ils abusent de toute leur incompétence, au péril de la survie de l'entreprise dont ils ont la charge. Ce que les Boillat demandent, c'est au contraire un vrai patron. Ils se sont d'ailleurs mis en grève une première fois lorsque leur directeur a été licencié par un autocrate sourd, aveugle et borné, parce qu'il pensait et agissait précisément en patron.

Je suis toutefois bien conscient de l'inanité de ce rappel, vos intentions étant en fait visiblement et purement malveillantes.

septembre 22, 2006 12:30 PM  
Anonymous Anonyme said...

Dites puisque apparemment vous n'êtes plus que 4 réguliers sur ce blog, vous n'auriez pas meilleur temps de vous acheter un jeu de cartes et de vous retrouver autour d'une table dans un bistro HAHAHAHAHAHAHAHAHAHA !!!!

septembre 22, 2006 12:49 PM  
Anonymous Anonyme said...

@12:49

je trolle
tu trolles
il trolle
elle trolle
nous trollons
vous trollez
ils trollent
elles trollent

dégage, benêt

septembre 22, 2006 1:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Anonyme 12.49

HIIHIHIHIHIHIHI HAHAHAHAHAHA
OHHHH Excellent, trop drôle HEHEHEHE !

septembre 22, 2006 1:03 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ saNa 12:30

Vous avez raison de remettre, encore une fois, les points sur les i. De très nombreux patrons dignes de ce nom se sont investis, engagés, publiquement aussi - en faveur de la Boillat. Et ils ont aussi pris la parole lors de l'AG. Et jamais de manière anonyme....

Mais je crois que c'est peine perdue de discuter en effet face à la malveillance, car il n'est plus guère possible de faire preuve d'une telle ignorance...

Bien sûr, lancer du fiel et ricaner sur un blog est bien plus facile que de s'engager avec sérieux pour construire et améliorer les choses concrètement, ce qui demande du temps, de l'énergie, et du travail, oui, beaucoup.
Peu importe ce fiel assez piteux, somme toute... Car nous sommes très très nombreux à continuer le travail entamé depuis janvier. Et nous y parviendrons.

septembre 22, 2006 1:21 PM  
Anonymous Anonyme said...

Décidément, l'humour des trolls est à la hauteur de leur intelligence... Enfin, s'ils veulent faire rire d'autre trolls, il faut bien respecter leur niveau.

Remarquons que comme dans les plus indigentes sit-com, ils utilisent le rire "en boîte".

septembre 22, 2006 1:32 PM  
Anonymous Anonyme said...

Le rire "en boîte", sous forme de

HAHAHA HIHIHI HOHOHO HEHEHE :-) LOL etc...

c'est pour faire savoir que c'est drôle, puisque sans cela personne (même les trolls, c'est dire!) ne le remarquerait.

septembre 22, 2006 1:46 PM  
Blogger ancien1 said...

étant d'une autre génération et avant tout un homme de terrain troller pour moi c'est de l'hébreu.Mais je sais en tout cas trier le bon grain del'ivraie.le message d'oignon rouge me fais chaud au coeur je suis de toute façon sûr que les patrons qui ont soutenu boillat sont plus aptes a reconnaitre le savoir faire de cette usine.Je pense aussi en révant un peu que si helweg avait choisi une autre direction c'est à dire la nouvelle presse à Reconvillier le maintien de la même structure qu'en 2003 toutes les personnes qui le soutiennent en ce moment trouveraient qu'il a raison.la lulu serait toujours la secrétaire de Dupont lehef de gare serait toujour le même lèche- botte etc etc...Tout ce beau y compris jep eto dirais que s'est la meilleure solution pour l'avenir.Jelaisse libre cours à vos imaginations pour deviner qu'elle serait la façon d'agir de tous ceux qui en ce moment[anciens boillat|soutiennent une politique d'entreprise totalement différente.

septembre 22, 2006 1:58 PM  
Anonymous Anonyme said...

Ca y est Karlo est enfin venu censurer de la pointe de son épée. Et voilà qui en est également démontré des limites de la tolérance sur ce blog. Les messages n'étaient aucunement plus virulents que ceux déposés sur le site de Christine Schmid. CQFD Môôsieur le maître des lieux.

septembre 22, 2006 2:08 PM  
Anonymous SanA said...

@ancien 1

J'avoue n'avoir pas compris le sens de la dernière phrase de votre message. Désolé. Le thème exposé est pourtant intéressant et il mérite réponse et développement. C'est pourquoi je me permets de solliciter compléments et explications.

Si vous le jugez utile, prenons contact via le mail de Karl (laboillat@yahoo.fr).
Il connaît mon adresse.

septembre 22, 2006 2:27 PM  
Anonymous Anonyme said...

@anonyme 2:08

Il ne s'agit pas d'intolérance ou de censure. C'est une question d'image. Laisser traîner des interventions d'une telle indigence intellectuelle, morale et spirituelle, c'est dégrader le visage de ce blog et mépriser ceux qui s'y expriment honnêtement, sincèrement, intelligemment et positivement. Karl est le garant de la salubrité de sa tribune et agit dans ce cas avec mesure, lucidité et responsabilité.

ABE

septembre 22, 2006 2:38 PM  
Anonymous Anonyme said...

Oui et il en était exactement de même quant à vos remarques sur le site de Christine Schmid.
ABE

septembre 22, 2006 2:42 PM  
Anonymous Anonyme said...

En fait suivant l'endroit où vous vous exprimez, vous ne valez pas mieux que ceux que vous critiquez ici.

septembre 22, 2006 2:44 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ tous les troll

Vous êtes des pauvres petits incompris et on va vous plaindre un tout ti peu pour que vous vous sentiez pas trop seul hein mes tout petits hoooonnnnn.

septembre 22, 2006 3:08 PM  
Anonymous Anonyme said...

@anonyme énamouré de Cricri 2:42 et 2:44

Je ne suis pas à même d'en juger directement ne m'étant jamais égaré sur ce site. Mais à lire ici certaines transcriptions d'interventions, j'en doute fortement.

Quant à votre dernière (en date) intervention, elle tente peut-être (?)d'exprimer la relativité de toute chose. Il ne me gêne en tout cas pas du tout d'être mal considéré dans certains "endroits", comme vous dites! Nous ne fréquentons sans doute pas les mêmes... et je ne le regrette pas.

septembre 22, 2006 3:13 PM  
Blogger Karl said...

Mes excuses pour cette suspension momentanée du "temps réel", et cette réactivation du filtrage. La vulgarité de certains commentaires m'oblige à être préventif.

Merci pour votre compréhension!

septembre 22, 2006 3:58 PM  
Blogger ancien1 said...

je m'excuse de ne pas m'être fais bien bien compendre.Par ancienS boillat j' ai voulu dire ceux qui comme Wilmar ra-ré etd'autres trouvent qu'aujourd'hui la politique menée par martinou est bonne.Qu'elle aurait été leur position dans le schéma avec presse à Reconvillier et tout le reste..

septembre 22, 2006 4:37 PM  
Anonymous Anonyme said...

Merci JB-Zonez pour l'article dans le JDJ d'aujourd'hui (compte-rendu de journées "thématiques" (et quel thème) à l'uni de Neuch').

Pour avoir rencontré quelques personnes sortant de cette section il y a plus de 10 ans (futurs cadres des ressources humaines chez IBM...), je m'aperçois que l'orientation de cette dernière est inchangée...

Mais alors M.Bloch m'a appris quelque chose : la grève, le conflit, tout ça n'a pas de fondement réel, c'est simplement un problème d'information et de communication (enjôlement) !!!:
..."ce conflit montre à quel point l'information et la communication sont capitales pour la bonne compréhension au sein de toute entreprise". Eh oui, il est très tendance lui aussi. Donc, en communiquant-enjôlant-cajolant mieux, il n'y aurait pas eu de grève... mais plus de Boillat non plus !!! c'est un peu ça le hic...

A part cela M. Bloch, je crois que vous sous-estimez les compétences de M. Hellweg en matière de communication : il est très bon, auriez-vous tenu à une AG pendant 5 heures en répondant à tout, d'une manière qui rendait le pire acceptable ? Pas sûr.. mais c'est vrai, il a pu s'inspirer de personnes connues dans l'histoire de son pays...

Le problème M. Bloch, c'est que la meilleure communication ne peut convaincre (en tous les cas pas les Boillat) quand on connaît certaines intentions (notamment celle de M. Hellweg qui avait dit vouloir la mort de la Boillat). Alors voyez-vous, quand on y travaille, quand on habite la région, même si les choses sont bien dites, on hésite quand même au dernier moment...

Externe-Z

septembre 22, 2006 5:21 PM  
Blogger ancien1 said...

qui est belle trompette que fait -il?

septembre 22, 2006 6:14 PM  
Blogger Karl said...

@Externe-Z

Totalement d'accord avec vous. Rolf Bloch a essayé de noyer le poisson dans un "tout le monde il est beau, tou tle monde il est gentil" à la mesure de son impuissance et de son incapacité à remettre en cause sona ction. La réalité est qu'il se refuse à avouer que sa médiation fut un échec pathétique et prévisible, qui n'a servi qu'à donner le temps de souffler à Swissmetal.

Au moins, Jürg Müller a-t-il eu le courag de la franchise, et d'une certaine humanité (en parlant d'amertume, par exemple). Rolf Bloch, lui, se cache derrière une neutralité "inactive" pour émettre l'hypothèse la plus farfelue sur ce conflit, celle du problème de communication. Il va même jusqu'à dire que Swissmetal aurait la "volonté" d'appliquer les propositions de l'expert... Mais de qui se moque-t-on?

septembre 22, 2006 6:59 PM  
Anonymous Chef d'orchestre said...

@ ancien 1

Que des fausses notes!!!

septembre 22, 2006 9:19 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 9:42pm

De puis un certain temps, je supprime les message qui contiennent les noms réels d'acteurs secondaires du conflit.

Merci pour votre compréhension!

septembre 22, 2006 10:00 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ Externe-Z @ Karl

1) concernant Rolf Bloch: merci à Philippe Oudot pour ses articles d'une intégrité intellectuelle totale, et sa précision, et j'ai été en effet consternée cet après-midi de constater que Rolf Bloch en parvienne à réduire tout ce conflit à un problème de communication.... c'est navrant.

et donc, n'oublions pas la pétition déposée qui prend encore davantage de sens par rapport à une telle déclaration !

2) concernant l'AG et la capacité à communiquer de MH : il ne me semble pas que MH soit parvenu à communiquer, il est parvenu un peu à endormir, ses paroles étaient inconsistantes, vides, rien, du galimatias à mourir d'ennui - sa capacité la plus stupéfiante a été de rester imperturbable et insensible face à des questions extraordinairement embarassantes qui auraient fait s'effondrer plus d'un CEO expérimenté - avec un visage lisse, des yeux inexpressifs...une voix si douce...
en fait il a peu répondu, il était juste inatteignable ! hors de toute réalité.

Celui qui a dominé l'AG, me semble-t-il est celui qui l'a présidée, donc Sauerländer, c'est lui qui a répondu à l'essentiel des questions, et puis rappelez-vous comment il a envoyé promener les représentants de l'Association des décolleteurs et surtout Dominique Lauener, auquel il a fini par faire couper le micro, cela me reste encore en travers de la gorge.
C'est lui qui a "communiqué"l'essentiel, et qui a embobiné la majorité. Lui a été percutant, pas MH.

Bon, je ne dis pas ceci dans un esprit polémique envers vous, pas du tout, c'est juste ce que j'ai ressenti. Et je continue d'y réfléchir....

septembre 22, 2006 11:03 PM  
Blogger professeur moriarty said...

@ ancien 1
Je vous connais certainement étant moi aussi un ancien. Il est clair que tous les Wilmar, chef de gare et autres qui nous ont durant des décennies poussé à bosser au maximum de nos capacités en respectant la sacro-sainte qualité pour prouver que reconvilier était dans les chiffres noirs et que dornach dans les chiffes rouges et qui depuis ont retournés leurs vestes par intérêt personnel, la retournerais de nouveau avec une nouvelle presse à reconvilier!
Hier ils disaient la boillat, la boillat! Aujourd'hui c'est swissmetal, swissmetal et demain???

septembre 22, 2006 11:27 PM  
Anonymous oeil de moscou said...

@ externe Z

Ragusa nous a toujours dit que notre mouvement avait pour but de conserver une réserve d'indiens !!

Je puis vous dire, pour l'avoir eu en face de moi quelques fois, qu'il n'a absolument pas pigé le pourquoi du comment. Même Horatio me laissait perplexe.
Ce qui est grave, c'est qu'ils ont eu l'occasion de s'informer à moult reprises. Mais rien y a fait. Ragusa a encore la tête dans les 30 glorieuses. Pour lui, un Martinou et toute sa clique équivaut à de la science fiction. Et pour Horatio, sa droiture intellectuel l'empêche d'imaginer que des 'patrons' n'aient pas la même intégrité.

Leur réveil sera brutal.

septembre 23, 2006 12:11 AM  
Blogger jfbo said...

Le JDJ d'aujourd'hui m'a conforté dans l'idée que Rolf Bloch a servi SM (consciemment ou non?).

Il a permis à ces vampires de gagner du temps.

Son "action" a été présentée par les médias de telle sorte qu'on ne puisse que l'appuyer.

Avec le recul, et vu ce qui s'est dit hier à Neuchâtel, on découvre une facette très différente à son intervention.

Bon papa Bloch devient Le noyeur de poissons!

On s'est fait avoir!

Oui, mais par qui?

Nos chers sages du CF ont bien travaillé!

C'était la bonne personne, au bon moment, au bon endroit.

Il suffit d'imaginer ce qui serait advenu sans son intervention.

La sacro-sainte communication dont on nous rebat les oreilles depuis quelques années a bon dos.

Non Monsieur!

Le drame de la Boillat n'est pas un simple problème de communication!

Vous l'avez certainement compris, mais le système vous a mandaté pour en faire le seul bouc émissaire du conflit!

Pour faire passer la pilule, on a avancé un autre pion: un expert indépendant, sans pouvoir, sans droit à la parole (vous dites "communication??").

Tant de cachotteries pour en arriver où?

Merci et à la prochaine...

septembre 23, 2006 12:26 AM  
Anonymous Anonyme said...

Coucou Karrlo !

septembre 23, 2006 8:17 AM  
Anonymous Anonyme said...

@septembre 23, 2006 8:17 AM
ce ne serai pas plutôt coucou Serge ...

septembre 23, 2006 8:34 AM  
Anonymous Anonyme said...

Peut-être mais Serge comment ?

septembre 23, 2006 8:43 AM  
Anonymous expatrié said...

Salut les potes,

un p'tit coucou en passant pour dire que même sans prendre le micro on reste à l'écoute.

Il m'est arrivé une fois de courser un type qui avait piqué un sac à main dans la rue. Je suis pas Rambo, donc pas d'interpellation spectaculaire... d'autant plus que la plupart des badauds n'avaient rien vu du vol et se seraient demandé pourquoi j'agressais un si gentil garçon bien propre sur lui. Simplement, le bonhomme, je l'ai pas lâché. J'avais décidé qu'il pourrait courir toute la journée ou toute la nuit s'il voulait; je ne le lâcherais pas. C'est lui qui a fini par s'essouffler...

Eh Martinou... l'eau de la Birse ça te fait de ces tronches de têtes de Boque que t'as pas idée... Tu peux toujours courir, longtemps... on sera toujours là pour dresser l'inventaire des casseroles que tu traînes derrière toi.

septembre 23, 2006 9:57 AM  
Anonymous expatrié said...

À propos de la vente de Serono et des dix milliards (milliards!) qui atterrissent dans la popoche de Bertarelli... Un franc par seconde durant 317 ans...

Pour vous et moi, c'est juste un chiffre inconcevable, une somme astronomique, une indice de plus comme quoi il y quelque chose qui tourne pas rond sur notre planète.

Pour Martinou, c'est tellement plus cruel... toute sa vie tendue vers un seul objectif: remplir sa popoche de maimaître et constater qu'il est si loin, si loin derrière... Ach...

septembre 23, 2006 10:03 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ ancien 1

Jeux des synonymes :
Beau, belle = joli, jolie
Trompette = piston, clairon, cor

A vous de jouer.

septembre 23, 2006 11:08 AM  
Anonymous solidarnoch said...

A expatrié,

le martinou et les autres es...., il n'ont pas encore compris que dans les cercueils ils n'ont pas encore fait des poches pour le prendre avec leur fric de m.... qui fou le monde en l'air.

Un peu d'humour ne gêne pas quand je pense à tout cette bande de .....

septembre 23, 2006 12:22 PM  
Blogger jb.zonez.ch said...

@Expatrié:

Décidément, après ton fameux "30ème kilomètre", tu prouves que tu tiens la distance !

Belle preuve que les "externes au conflit" tiennent le coup et que la solidarité reste intacte.

septembre 23, 2006 12:22 PM  
Blogger Karl said...

Bonjour,

Je devrai m'absenter ce week-end, loin de toute connexion internet, et je ne pourrai donc pas modérer le blog comme souhaité... Au vu des agissements de quelques individus ne sachant que faire de leurs journées, je dois donc mettre le filtrage en place jusqu'à dimanche soir.

De plus, je ne pourrai pas faire de nouvel "édito" comme je l'aurais voulu: ce sera pour la semaine prochaine.

Merci pour votre compréhension!

septembre 23, 2006 12:56 PM  
Anonymous Anonyme said...

@oignon rouge

Vous avez raison, j'ai pris un raccourci en ne parlant que de MH à l'AG (raccourci qui n'est pas du goût du camp SM, ce dernier nous a dit à l'AG que ce n'était pas toujours Hellweg, ils étaient plusieurs à prendre les décisions... oui, c'est la "Loyalität" envers l'entreprise...).

@oignon rouge, @jb.zonez

Pour ce qui est de la communication, vaste sujet. Disons en tous les cas que je ne connais pas de définition qui la limite à une écoute et un dialogue constructif. Endooooôrmir par conséquent, c'est aussi communiquer. Il a sa façon Martinou de créer ("plomber") une atmosphère, il délègue beaucoup (les chiffres douteux à Simonis, le "sale boulot" envers les Boillat entre autres à Unia...). Sauerländer était plus présent à l'AG (plus réveillé que MH, c'est pas difficile), c'est un autre style. Ils sont complémentaires peut-être (un team !). Je dirais que des deux façons de communiquer, celle de Martinou me paraît être la plus malhonnête (tout est lisse comme vous le dites, il ne se confronte même pas aux problèmes, il "surfe").

@jbzonez

Depuis quelque temps, dire qu'il y a un problème de communication (ou malentendu quand on s'adresse à un seul employé) dans une entreprise revient à avouer de façon masquée l'existence d'un problème ou conflit que l'on n'est pas à même (ou que l'on ne veut pas) résoudre (du moins complètement, parfois il y a une petite correction de tir après coup). Et en effet, comme Karl et vous le dites, R. Bloch s'est fait instrumentaliser par SM et ne veut pas présenter aujourd'hui la médiation comme un échec (surtout pas dans cette section d'uni qui semble mettre l'accent sur ce type de méthode pour résoudre les conflits dans le travail..).

@ oeil de moscou

Merci pour ces précisions. Reste à savoir pourquoi R. Bloch a accepté de jouer ce rôle... son échec était en effet prévisible (forces disproportionnées en présence). Petite question : qui est Horatio ? J'ai dû manquer un épisode...

Externe-Z

septembre 23, 2006 2:14 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ Externe-Z ,23 septembre 2:14 pm

Oui, je suis d’accord globalement avec les deux points sur lesquels vous me répondez, merci !
Et vous avez bien raison de relever cette « loyauté » affichée du CA, déplorant que le seul MH soit le bouc émissaire de décisions prises en commun. Mais nous n’en sommes pas dupes.

Concernant la communication, vaste débat en effet. Je n’entrerai pas en discussion sur la communication écrite et tous ses aspects, de l’intégrité intellectuelle à la manipulation du langage et à la désinformation voulue, de l’information objective à la prise de position engagée, et ainsi de suite.

Par contre, la communication orale, entre personnes présentes en face à face, est beaucoup plus immédiate. Dans ce cas, communiquer c’est entrer en relation directe pour transmettre - informations, convictions, ou sentiments, quels qu’ils soient, et qui, je suis totalement d’accord avec vous, ne sont pas forcément constructifs.

Toutefois, en face à face, intervient aussi le langage du corps, qui confirme ou infirme le langage des mots, au travers du regard, de la gestuelle - et de ces émotions qui passent, même fugitivement, sur un visage, du moins dans une culture connue et que l’on est capable de décoder.

Mais chez MH, rien, rien. Pas un muscle de son visage n’a tressailli, un visage lisse au sourire figé, un regard inexpressif et lointain, aucun geste de la main, une voix si calme, si douce, pas un mot plus haut que l’autre pour débiter ses mensonges ou esquiver la question (et comme vous le dites, rejeter la responsabilité). Rien. Rien n’a été perceptible.

Alors, endoooormir, surtout au début de l’AG comme il l’a fait, puis à la fin, est-ce aussi communiquer ?
Je ne sais pas, mais en fait, je ne crois pas. Il me semble que c’est une prise de pouvoir des plus perverses, dans la mesure où l’on se situe dans l’inatteignable, en deçà de toute humanité : car il n’y a aucun pôle que l'on puisse sentir, ni empathie, ni haine- le vide, rien.
Donc rien à empoigner pour parvenir à entrer en communication.

Mais sur le fond ( la malhonnêteté de cette manipulation) nous sommes hélas bien d'accord.
Amicalement.

septembre 24, 2006 6:34 PM  
Anonymous Anonyme said...

demain c'est le grand jour la LOEWY devrait fonctionner. regardons tous cette belle cheminer fumer demain matin.

septembre 24, 2006 6:43 PM  
Anonymous Anonyme said...

depuis quand un simple ouvrier
a fait une feuille avec les noms des personnes qu'il penser licencier avant la grève et tout ca avec la présence d'un chef que j'en suis pas sur

septembre 24, 2006 6:48 PM  
Anonymous lauk said...

@externe-Z, 23 septembre 2:14 pm
Horatio, c'est l'expert (qui soit dit en passant, avait "secrètement" déclaré que le management de SM était criminel... mais ça, on le sait tous)

septembre 24, 2006 6:55 PM  
Anonymous Anonyme said...

@lauk, sept. 24 6:55 pm

Merci pour l'info.

Externe-Z

septembre 25, 2006 9:03 AM  
Anonymous oeil de moscou said...

@ externe Z,

L’Expert Jürg Müller, dit Horatio, a été mandaté par Torino pour connaître le VRAI fond du problème Boillat – SM.
A mon sens, Horatio est une personne honnête, sincère, très compétente et humaine. En bref, un patron comme la Boillat en rêve !
Il n’aura pas fallu bien longtemps à Horatio pour piger le problème et se rendre compte de l’incompétence inimaginable de TOUS les cadres de Dornach censés ‘piloter’ (quelles fleurs je leurs fait en utilisant ce terme) quelques chose à Reconvilier avec comme résultat la destruction complète du Know how de Boillat.
Comme dans toute histoire, il y a une partie sombre et insurmontable.
Pour M. Müller et Boillat… Et comme tout le monde l’a perçu lors de son exposé à Neuch, pour Torino également… Notre drame se déroule en Suisse avec comme accusés des étrangers.
Horatio nous la répété en petit comité : En Suisse, on ne DISCUTE pas les ordres des patrons. Aussi effarants puissent-ils êtres !!! Et on ne révèle pas, même dans son rapport secret, le fond de sa pensée. Tout juste peut-on exprimer devant un certain public et sans la présence des média ses sentiments au travers de mots choisis afin de bien faire comprendre à cet auditoire qu’on ne mourra pas dupe. Bien maigre consolation. De plus, on ne bouscule pas les pontes du pouvoir au risque de se faire écarter des ‘bonnes affaires’ et autre juteux conseil d’administration. Donc, comme on dit, koittt-chteux !
Et comme les paille-lottes Dornachians sont étrangers et ne résident pas en Suisse ( Oups, Martinou, t’as eu chaud), ils échappent aux pression nationales et régionales. Ou alors, (genre Fridou), ils ont des appuis haut placés (ex : B. Hentsch, F. Carrard ou autres actionnaires véreux bien implantés…).D’ailleurs, il est symptomatique de constater que les pions mis en place à la Boillat par ces Dornachians sont étranger eux aussi…
Comme le fait que plus de 95% du personnel licencié, écarté ou muselé habite dans un rayon de 10 km autour de la Boillat !

En résumé, le célèbre 'ON NE PEUT RIEN FAIRE' de l'Endive !!

Heu, si ! Payer toujours plus d'impôts pour compenser le manque à gagner lorsque ce sulfureux futur pilier 3C réadapté sera voté aux forceps pour y inclure les gains boursier puant de nos pontes...

septembre 25, 2006 11:53 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ Oeil de Moncul

Et oui évidemment, les patrons et les politiciens sont les maîtres ici en Suisse et ont ne discutent pas les ordres. Vous en avez fait la pénible expérience. Alors plutôt que de vous battre contre 1 patron, essayez plutôt de soigner le mal à la base afin que de tels événements ne se produisent plus à l'avenir.

septembre 25, 2006 12:43 PM  
Blogger ancien1 said...

il y a des moments ou je me demande si ce n'est pas perdre son temps de continuer à soutenir et s'interesser au problème de la boillat quand je lis les commentaires etles insultes qu'ils sont capables de se dire.je sens même derriere tout cela quelques jalousies.les licenciés de TORNOS WAHLI SCHAUBLIN n'ont jamais eu le millième de soutient que vous avez eu.Jecrois même pour avoir été chez boillat dans ces périodes qu'il y avait le désinteressement leplus complet de la part de la majorité du personnel "c'était pas nous".alors au lieu de vous envoyer des mots d'oiseaux ne décourager pas ceux qui sont de tout coeur avec vous.

septembre 25, 2006 2:09 PM  
Anonymous Anonyme said...

Allais Karl, fais pas la gueule ! Un peu d'humour quoi ! Faut assumer maintenant.

septembre 25, 2006 2:26 PM  
Blogger Karl said...

Commentaire retiré à cause du pseudo utilisé:

"Ben oui mais quand vous avez décidé de vous attaquer au site de Christine Schmid sans preuve qu'elle trollais sur le votre, vous avez déterré la hache de guerre entre site. Elle a même dû fermer sa section commentaires alors maintenant il n'y a aucune raison de se gêner ici."

Christine Schmid était l'auteure du Torchinou. En matière de trollage, vous avouerez qu'on ne fait pas mieux. De plus, vous êtes là, avec toute votre bassesse, depuis bien avant le trollage (au demeurant très gentil) du livre d'or de Christine Schmid. Alors, déversez vos insultes, mais ayez au moins l'honnêteté de ne pas tenter de les justifier. Merci.

septembre 25, 2006 2:27 PM  
Anonymous Anonyme said...

Ben oui évidemment, les messages étaient tellement gentils qu'elle a été obligé de fermer la section. Tout dépend de quel côté on se met évidemment. Je trouve aussi les messages ici très gentils et amusants. Son site n'a pas la moindre allusion sur La Boillat et vous n'avez pas à y faire des commentaires. Faut pas tout mélanger non plus !

septembre 25, 2006 2:32 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 2:32pm

LEs messages laissé à Christine schmid n'avaient rien d'ordurier, ni de vulgaire, ni d'insultant, etc. Si vous savez écrire, vous avez bien dû pouvoir les lire. La quantité totale était d'une douzaine de messages.

Ici, on lit des messages orduriers, vulagaires, insultants, etc. Et en quantité assez importante (bien que leurs auteurs doivent se compter sur les doigts d'une main).

Christine Schmid, la pôôôvre, a fermé son livre d'or. Le blog est ouvert. Cherchez l'erreur.

septembre 25, 2006 2:52 PM  
Anonymous Anonyme said...

L'erreur est juste que, contrairement à toi, elle a autre chose à faire que de rester jour et nuit derrière son écran pour filtrer les messages. Preuve en est que tu as également coupé l'accès à ton blog ce week-end.

septembre 25, 2006 2:56 PM  
Blogger Karl said...

L'accès n'était pas coupé, mais filtré... Et s'il s'agissait de message qui ne sont ni orduriers, ni vulagaires, ni insultants, etc., il n'y aurait nulle nécessité d'établir un filtrage.

Mais bref, inutile de me fatiguer plus avant à vous répondre: j'ai autre chose à faire.

septembre 25, 2006 3:04 PM  
Anonymous Anonyme said...

Oui oui, comme je le disais, question d'appréciation. Toujours est-il qu'il était impossible de poster. Donc coupé ou filtré, c'est bien du même au final. Et encore une fois, peu importe quel mandat elle a accepté, vous n'avez pas à mêler votre conflit sur son site qui n'a rien à avoir avec La Boillat.

septembre 25, 2006 3:06 PM  

Links to this post:

Créer un lien

<< Home