vendredi, janvier 26, 2007

A mon petit blog

Joyeux anniversaire mon petit blog! Joyeux anniversaire Karl!


350 bougies pour les Boillat...



... Et une pour le blog ;-)


Karl et le blog... Il m'ont traîné dans une sacrée aventure, moi, l'auteur! Mais je ne leur en veux pas. Même si elle est dure, cette histoire, pour rien au monde je n'aurais voulu en être le spectateur impuissant. Et, dans cette tourmente, il y a eu tant d'amis.

Merci à vous tous d'avoir donné, en venant ici si nombreux, "Une Voix à la Boillat"! Elle le méritait, infiniment, et elle le mérite toujours.

Demain, le combat continue.

98 Comments:

Blogger david brawand dit shreck said...

@ Karl

Un an, une grève, une voix pour la Boillat, toute une histoire.

On te remerciera jamais assez de nous avoir donné la parole.

Cette histoire nous a tous changés,cette histoire a changée toute une région et même au delà, on ne regardera plus jamais la même chose ce petit coin de pays du même oeil.

Un an, mais toujours le même combat, un combat juste et digne. Oui c'est la dignitée des gents dont il est question dans cette histoire, les "Boillat's" ont su montrer la valeur humaine à tout un pays.
Certains diront que nous avons rien gagnés, que nous avons tout perdu, moi je leur dit que c'est peu-être vrai, mais ceux qui on tout perdu, l'on fait pour que d'autres ne perdent rien.

Un an, une grève, une histoire.

janvier 26, 2007 9:52 AM  
Blogger jb.zonez.ch said...

Quelques photos de la soirée du 25 janvier à Reconvilier sont visibles ici.

Et un communiqué de Swissmetal à cette adresse.

Un grand bravo et merci à Karl ; une année de travail ! bravo je suis admiratif. Les plus belles performances sont celles qui durent.

Salutations à tous les lecteurs du blog, et spécialement aux personnes que j'ai rencontrées hier soir à Reconvilier ; c'était chouette de vous voir / revoir !

JB

janvier 26, 2007 4:04 PM  
Anonymous lyonelk said...

L'aventure de ce blog et de la Boillat marque et marquera encore longtemps l'histoire des combats sociaux de ce pays.
Merci à Karl

janvier 26, 2007 5:14 PM  
Anonymous lyonelk said...

Euh et bonne anniversaire ;-)

janvier 26, 2007 5:14 PM  
Blogger un voisin said...

@ Karl
A l'occasion de cet anniversaire ... simplement merci pour tout. Votre blog a été - et reste - un outil puissant d'information et un moyen de fédérer les soutiens d'horizons très divers.

@ tous
La communication de Swissmetal devient pathétique. Pour chaque information diffusée en rapport avec le soutien à la Boillat, faire paraître dans les 24 heures un communiqué de presse. Aujourd'hui nous avons droit à un escalier en bronze...
En général on emprunte un escalier pour monter avant de le reprendre pour redescendre ... attention à la marche ! et gare à la chute dans l'escalier, Messieurs Hellweg, Furrer, Sauerländer and co. Il n'y pas que la bourse qui pourrait dégringoler !

janvier 26, 2007 5:23 PM  
Blogger pauvre diable said...

@ karl
Quelle aventure!
Une année de lutte et tu es toujours là.
Une bougie, mais aussi une souris d'or (quelle soirée), des rencontres ici et là quels beaux moments nous avons partagé ensemble.
En un mot MERCI.

janvier 26, 2007 5:42 PM  
Anonymous oignon rouge said...

DE RETOUR DE RECONVILIER

Belle et forte, émouvante, digne commémoration hier soir autour de 350 bougies, lumières de mémoire et lumières d'espoir aussi, car le combat n'est pas terminé.

La solidarité est encore là, bien tangible.

Moments de retrouvailles, d'amitié ou de nouvelles rencontres, discussions - toute cette chaleur humaine si précieuse et dont nous avons tellement, tellement besoin.

Merci, merci de tout coeur aux Femmes en colère, et à toutes celles et tous ceux qui ont tant oeuvré pour cette commémoration à divers niveaux importants....de l'infrastructure à la prise de parole et aussi à la médiatisation. Tant de choses fortes ont été dites. Magnifique.

Les médias ont suivi, excellent, parfaite interview de Karl au 12:30 RSR du 25 janvier, une forte mise en perspective de "un an, une grève, une histoire" comme dit Shreck et de la situation actuelle.

Merci, merci à Karl pour son blog inégalable, unique, qui a donné une voix à ceux qui en étaient iniquement privés, à ce blog qui a fédéré la solidarité et donne une visibilité impressionnante au combat des Boillats. Ce blog qui perdure depuis un an est devenu aussi un symbole, pour nous tous qui croyons à cette lutte pour la justice et la dignité.

Oui, la flamme est toujours vivante.

A nous de la faire perdurer, de la porter haute et claire, pour notre dignité et celle de nos enfants.

A nous de vouloir, oui vouloir...continuer à nous parler, à nous informer, à échanger à travers le blog.

A nous de trouver, dans les mois à venir, quelques temps forts de rencontres, même en petits groupes, pour maintenir les liens, susciter des réflexions, définir des stratégies. C'est faisable, oui.

Après cette commémoration, poursuivre nos buts et maintenir la flamme.

janvier 26, 2007 6:20 PM  
Blogger Karl said...

Merci beaucoup d'être passé mettre un petit mot pour cette occasion!

A moi, les mots manquent... Alors, simplement, merci!

janvier 26, 2007 6:27 PM  
Anonymous bloggeur fou said...

Cher Karl,

je crois que c'est bien la première fois que les mots vous manquent!

Bravo pour le blog, le courage et la persévérance de tous.

Que Dieu vous soutienne.

janvier 26, 2007 7:09 PM  
Anonymous Anonyme said...

Merci à tous ceux qui n'ont pas oublié qu'il y a un an, des hommes et des femmes de cette région ont dit non.

La nuit était glaciale hier soir à Reconvilier, mais qu'importe le froid quand on a chaud au coeur.

Restons solidaires !

janvier 26, 2007 8:48 PM  
Anonymous PY Emery said...

Voila, une année de passée. La lutte continue. Pour moi,dès à présent, le combat se limitera à la défense de "La Boillat" mais plus "Des Boillat's". A force de subir les attaques de ceux-ci on se lasse.
Merci encore aux solidaires.

LA BOILLAT VIVRA !
Les Boillat's ???

janvier 26, 2007 11:14 PM  
Blogger uZine3 said...

Merci à toutes les personnes qui auront, chacune à sa manière, manifesté, soutenu cette cause qui est juste, dans la diversité de leur actions, dans la multitudes de leurs gestes, leurs messages, ils ont dit non au bafouage de la dignité d'ouvriers et d'ouvrières par le pouvoir de l'argent et la cupidité de sa direction.

La lutte n'est pas terminée, le sera t'elle un jour? Nous ne le croyons pas, puis notre responsabilité individuelle et collective n'est heureusement pas celle de remporter tous les combats, mais bien de nous battre, et continuer de nous lever contre l’injustice.

Parmi ces luttes celle de la Boillat aura, est et sera encore exemplaire, par la mobilisation collective qu’elle suscite, mais aussi par les souffrances, les blessures qu’une telle « aventure » charrie avec elle.

Cette lutte est remplie d'émotions, de douleurs, d'incompréhensions, souvent les souffrances auront au moins un instant occasionnellement eut raison des limites de chacun d'entre nous, cette lutte est dure, très dure.

Cette direction aura sans cesse oeuvré pour tuer le mouvement de lutte, démoraliser par des procédés de mobbing incroyables, des menaces, des contraintes, de la désinformation.

Mais cette lutte est aussi faite de joies, de rencontres et d'amitiés, nous en garderons tous les blessures, mais aussi pleins de souvenirs positifs.

Le collectif de l'uZine3 présente ses bons vœux à l'occasion de l'anniversaire du blog de Karl et le remercie pour son engagement sans faille.

Merci et bravo à toi

La Boillat Vivra

Le collectif de l’uZine3

janvier 27, 2007 9:58 AM  
Anonymous Anonyme said...

Déjà un an Karl que vous apportez un éclairage sur cette lutte. Vous avez avec intelligence su modérer, gérer ce blog. Il y a eu de forts moments, tant d'espoirs et de désillusions aussi. Merci pour toute cette information que vous avez partagé.
Jeudi lors de la manif, vos propos et ceux de votre lectrice nous ont rappelé avec émotion combien la solidarité a été une pièce maîtresse dans la lutte.
Aujourd'hui, il est clair, comme dit Shrek que beaucoup se questionnent sur le "on a gagné ?" "on a perdu ?". quels réponses trouver ? quelles réponses donner aux enfants, aussi présents dans la lutte ?
Et puis n'oublions pas que le combat n'est pas terminé !
Erkagé

janvier 27, 2007 5:31 PM  
Anonymous Anonyme said...

@PY Emery
Exactement le même sentiment que vous. Sans jeter de l'huile sur le feu je dirais qu'à La Boillat comme dans toute société, les opportunistes se sont profilés au bon moment pour tirer avantage de la situation sans prendre de risques. Pour les opérateurs qui n'avaient pas d'autres choix, il faut bien manger, je peux le comprendre. Un opportuniste est quelqu'un qui criait haut et fort pendant la grève mais dont on entend plus que le silence assourdissant.

janvier 27, 2007 6:52 PM  
Anonymous Cyrille Müller said...

Aux sombres héros
De l'amer
Qui ont su traversé
Les océans du vide...

Extrait d'une chanson de Noir Désir (...).

Triste anniversaire en fait.

Si je pense toujours que la raison vaincra, je commence à me demander si notre époque ne serait pas déraisonnée, voire même irresponsable.

janvier 29, 2007 12:19 PM  
Blogger Karl said...

312'200 actions de Swissmetal ont été échangées hors bourse, à 28 francs pièce, aujourd'hui. Ca fait tout de même 4,77%, soit juste pas assez pour que l'acheteur doive se déclarer. On se doute que c'est voulu.

Pendant ce temps, sur le site de Swissmetal, on peut constater que la part de 3V Assets Management est passée en-dessous de 5% au 18 janvier. La part de Laxey, dont le pourcentage exact était indiqué, est quant à elle passée à "plus de 20%". Aurait-elle baissé?

De nombreuses questions... Sans réponse fiable. Néanmoins, actuellement, le cours d el'action de Swissmetal est en train de fléchir. Il a bien été porté par la conjoncture et par de minuscules achats à la hausse en fin de journée, mais là, il aurait tout de même de quoi s'essouffler (si tant est que la rationnalité joue un rôle là-dedans).

Merci à tous pour vos commentaires!

janvier 29, 2007 3:20 PM  
Blogger Rigueur said...

Héhé ... Karl m'a devancé dans la surveillance des actions Swissmetal échangées hors-bourse.

Aussi la structure/composition des grands actionnaires de Swissmetal a subi quelques petits changements.

Il ne me reste plus que placer le commentaire suivant:

Selon le point de vue de Martinou et de sa bande de criminels, le point faible de la Boillat (ou des Boillat, comme bon vous semble) est que l'immensité de la majorité des fidèles clients de la Boillat est composée par des sociétés non cotées en bourse.

janvier 29, 2007 6:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

L'an passé nous étions des milliers sur la place Bellevue ... jeudi dernier, à peine 200.

Le froid ? les soldes ? le programme TV ?

Ceux qui ne sont pas venu avaient certainement mieux à faire, je ne les juge pas. Mais je vois qu'un an après, beaucoup on déjà baissé les bras. Dommage. Les femmes en colère avaient pourtant annoncé la couleur : la solidarité est notre force.

Solidaire depuis le début et jusqu'à la fin.

janvier 29, 2007 7:55 PM  
Blogger Karl said...

@Rigueur

Je ne suis pas sûr de comprendre en quoi cette absence de cotation en bourse est une faiblesse (selon Martinou). Pourtant, il me semble que ce point est important... Quelques détails supplémentaires seraient-ils possibles? Merci!


@Anonyme de 7:55pm

C'est toujours le même problème: comment mobiliser sur la durée?

Il y a ceux qui ont envie de tourner la page, ceux qui souffrent trop de cette histoire, ceux qui ont des craintes de représailles... etc.

Et surtout, dans le cas de la Boillat, comment lutter? Avec le blog, ma situation est simple: je me contente de suivre les événements. Mais, au-delà d'une manifestation ou de discours, donc au-delà des mots, que faire pour sauver la Boillat? Quand les Boillat faisaient la grève, il fallait les soutenir. C'était un moyen de lutte efficace. Mais maintenant, comment agir concrètement?

janvier 29, 2007 10:52 PM  
Blogger jfbo said...

Paru sur le site "swissmetal.com":


Swissmetal présente un escalier en bronze d'architecture au salon Swissbau

Swissmetal – UMS Usines Métallurgiques Suisses SA a présenté ses spécialités destinées à la branche du bâtiment au salon Swissbau qui s'est tenu du 23 au 26 janvier 2007 à la Foire Suisse à Bâle et ceci dans le cadre de la présentation spéciale «Global Skin». La pièce phare de l'exposition a été l'escalier en forme de trapèze fabriqué par Swissmetal. Le 24 janvier, Madame la Conseillère fédérale Doris Leuthardt a inauguré le salon et admiré l'escalier de Swissmetal.

Le bronze d'architecture est demandé en raison de son extrême longévité. Ce matériau gagne une certaine patine au fil du temps, une couche de protection naturelle qui garantit au produit une durée de vie importante avec un minimum d'entretien. Puisque Swissmetal maîtrise l'ensemble des étapes de fabrication dans ses propres locaux, à savoir des étapes de coulée au finishing, l'entreprise peut répondre aux souhaits spécifiques des architectes et des maîtres d'ouvrages.


Ben voilà où sont leus véritables innovations!
C'est effectivement une performance remarquable, si l'on pense que des constructions en bronze de l'antiquité sont parvenues jusqu'à nous!

D'ailleurs, c'est plus facile de faire un "tabac" avec une pièce (même si elle ne porte pas la griffe de Jean Nouvel) à Swissbau qu'au SIAMS!

Enfin, sans rire, couler un bronze en forme d'escalier trapézoïdal n'est évidemment pas à la portée du premier venu!

janvier 30, 2007 7:53 AM  
Blogger Rigueur said...

@ Karl (janvier 29, 2007 10:52 PM) et
@ux sympathisants

Pourquoi une absence de cotation en bourse des clients de la Boillat serait une faiblesse (selon Martinou)?

Parce que

1) Martinou, comme beaucoup d'autres dirigeants, prétend toujours qu'il faut satisfaire le trio salariés-clients-actionnaires. En pratique, c'est toujours le dernier nommé dans la liste qui est le plus important, càd les actionnaires. Si les clients de la Boillat sont des sociétés cotées en bourse, les actionnaires de Swissmetal pourraient être aussi des actionnaires de ces mêmes sociétés. Je crois que les professionels appellent cela effet de branche pour profiter pleinement la synergie directe et indirecte des tendances haussières.
Bref, selon moi, si les clients de la Boillat sont présents sur le marché boursier, il serait plus difficile pour Martinou de magouiller.

2) Comme la majorité des patrons clients de la Boillat ne gagnent leur vie que grâce aux valeurs ajoutées de leur travail, ils ne s'intéressent pas à la bourse. Comme on ne s'intéresse pas à la bourse, on n'a pas d'amis à la bourse. Comme on n'a pas d'amis à la bourse, on ne peut pas faire le contre-poids aux magouilles de Martinou.

C'est un peu simpliste, je suis d'accord. Mais en même temps, je ne suis pas un expert en la matière et je n'ai pas non plus envie d'écrire plus longuement sur ce sujet. N'oublions pas que les KAPOS de Martinou continuent de lire ton blog.

Dernier argument de taille: Un grand et fidèle client de la Boillat, très embêté par les ennuis de la Boillat, mais ne dit pas un mot pour soutenir les Boillat. Je suis persuadé que s'ils étaient plusieurs dans la même situation, ils sauront quoi faire. Hé oui, la solidarité n'est viable dans la durée que si les intérêts communs existent dans la durée.

janvier 30, 2007 8:20 AM  
Anonymous marc said...

Quoiqu'il en soit, les grandes manœuvres de MH ont lieu à la bourse avec, pour le moment du moins, un bonheur certain. Le conseil d'administration a obtenu l'autorisation d'émettre des actions pour racheter des entreprises... Que peuvent-ils bien racheter pour une telle somme?
Une autre question me taraude depuis un moment: SM a avoué ne plus avoir des difficultés à trouver les liquidités pour s'approvisionner en matière première. Etait-ce une maladresse ou un appel du pied pour faire passer une recapitalisation rampante?

janvier 30, 2007 12:21 PM  
Anonymous marc said...

Veuillez excuser mon erreur, j'ai voulu écrire:
"SM a avoué avoir des difficultés à trouver les liquidités pour s'approvisionner en matière première. Etait-ce une maladresse ou un appel du pied pour faire passer une recapitalisation rampante?"

Merci

janvier 30, 2007 12:24 PM  
Anonymous Cyrille Müller said...

Dites... on pourrait utiliser les escalier en bronze pour monter dans la foreuse à puits de pétrole montée sur trains d'atterrissage, on parlerait de synérgies, de nouveaux marchés, de plein de petites berceuses...

dôôôrrrmeez!

janvier 30, 2007 1:14 PM  
Anonymous Anonyme said...

There's a men who's sure all that glitters is gold
And he's buying a stairway to heaven
When he gets there he knows, if the stores are all closed
With a word he can get what he came for
Ooh, ooh, and he's buying a stairway of bronze to heaven...

janvier 30, 2007 2:08 PM  
Anonymous Cyrille Müller said...

@jfbo

Il est vrai que ces Môssieurs nous avaient plutôt habitués à leurs coulées de bronzes cérébraux, informes et d'un vide souvent abyssale...

@ anonyme de 14h08

une version de Led Zepp' que je ne connaissait pas :-)

janvier 30, 2007 3:03 PM  
Blogger Karl said...

@Marc

Ce que Swissmetal voulait dire, c'est qu'ils ont trouvé une nouvelle ligne de crédit, qui leur permettra de creuser un trou encore plus profond. L'ancienne ligne était tenue par le Crédit Suisse, et la nouvelle est probablement le fait de la banque Fortis (luxembourg) ou peut-être d'une banque allemande. Tout est que l'obtention de cette ligne de crédit s'est faite par un transfert de la totalité des obligations. Autrement dit, Swissmetal a, si je ne me trompe pas, dû fermer la ligne de crédit du Crédit Suisse et s'endetter auprès d'une seule banque.

La situation actuelle est donc que Swissmetal dispose, comme source de cash, d'une ligne de crédit dont le fond se situe à moins plusieurs dizaines de millions de francs. Depuis, Swissmetal assuré disposer des liquidités nécessaires à l'achat de matière première.

Ces informations sont tirées du rapport du troisième trimestre 2006.


@Rigueur

Merci! Je crois avoir compris.

@Anonyme de 2:08 pm

Led Zeppelin est décidément indémodable! Merci pour cette contextualisation ;-)


Cette histoire d'escalier en bronze est vraiment phénoménale. Mais, comme on voit, il s'agit de noyer le poisson (la commémoration de la grève) et de montrer que tout va merveilleusement bien. Mais tout de même, un escalier en bronze... Swissmetal qui se vantait de ses commandes dans l'aérospatiale et dans l'industrie pétrolière... Il est bien loin, le high tech. Bientôt les pique-brochettes en laiton au salon Gastronomia?

janvier 30, 2007 4:38 PM  
Blogger Karl said...

J'oubliais:

Merci à tous pour vos commentaires!

janvier 30, 2007 4:39 PM  
Blogger Karl said...

Eh bien... Les 312'000 actions échangées le 29 janvier semblent exciter beaucoup les actionnaires de Swissmetal. 6,3% de hausse au 31 janvier, à midi!

Simulation boursière:
"Après tout, si quelqu'un s'est permis d'acheter une telle part du capital, c'est que sa vaut la peine non? Que ce n'est pas si risqué, non? Que peut-être il se prépare un coup fumant, non? Alors, hop, on en achète quelques milliers!"

Troupeau de moutons, ou troupeau d'actionnaires? Même combat!

janvier 31, 2007 12:28 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ Karl @ Rigueur @ ceux qui suivent ces questions

je signale un article de notre cher Philippe Oudot ce 31 janvier :

" TORNOS | Flambée du cours de l'action

Manœuvres en cours ou simple envolée?

L'action Tornos intéresse visiblement des investisseurs. Alors qu'au début janvier, elle avoisinait les 14 fr., elle a grimpé à 15 fr. 80 à mi-janvier, s'est ensuite stabilisée avant de s'envoler hier: de 16 fr. 35 à l'ouverture, elle a atteint 17 fr. 95 à la mi-journée, avant de boucler à 17 fr. 15, soit une hausse de 5,9%. Une croissance qui survient à quelques jours de la présentation des chiffres du groupe. "

Et le lien pour la suite de l'article, dont la chute est intéressante.......

www.journaldujura.ch/front_article.cfm?id=199842&kap=bta

janvier 31, 2007 11:09 PM  
Blogger jb.zonez.ch said...

Bonjour,

Je porte à votre connaissance le communiqué de presse de Swissmetal du 01.02.07.

JB

février 01, 2007 7:19 PM  
Anonymous edzola said...

@jfbo

bravo pour la conclusion de votre commentaire à propos de l'escalier "coulé" en bronze. C'est en effet un exploit que seul le général qui est arrivé à pied par la Chine peut égaler !!!

février 01, 2007 10:29 PM  
Blogger Karl said...

@Jb

Merci! Il n'est pas encore sur leur site web.

Tout de même, ça ne manque pas de sel: un communiqué de presse concernant les chiffres annuels... où le bénéfice n'est pas indiqué.

Et Swissmetal de mettre en avant sa hausse du chiffre d'affaire, alors que la hausse de la VAB, si on l'envisage par rapport à l'acquisiton de Busch-Jaeger, et franchement tout sauf convaincante. Beaucoup d'argent brassé, peu d'argent gagné (enfin, peu, si on est gentil).

Dernière petite nouvelle, issue du site de SM:

L'Assemblée générale ordinaire 2007

L'assemblée générale ordinaire d’UMS Usines Métallurgiques Suisses Holding SA se tiendra le 16 mai 2007 à 10.00 h à Dornach (SO).


L'AG du groupe a été avancée de plus d'un mois par rapport aux années précédentes. Sachant que Martinou ne choisit pas ce genre de choses au hasard, on peut se demander s'il n'y a pas lieu de régler cette AG au plus tôt, avant... Une pluie de mauvaises nouvelles?

Merci à tous pour vos comentaires!

février 02, 2007 1:30 AM  
Anonymous Anonyme said...

Il y a un problème avec la façon dont la presse audiovisuelle (RJB, TSR) relaie les communiqués de presse de SM.
Voir par exemple http://www.rjb.ch/?cat=infos&news=45511

Ils ne parlent que de l'augmentation du CA (+68%).
Karl a parfaitement raison : le seul chiffre qui compte c'est la VAB, et faire seulement +15% malgré la reprise de BJ, c'est catastrophique.
2006 a été une année fantastique pour toute la métallurgie ... sauf pour SM.

Karl, ne pourrais-tu pas faire un peu de pédagogie auprès de ces braves journalistes, et leur expliquer qu'on les manipule ?

février 02, 2007 8:52 AM  
Blogger un voisin said...

Bonjour,

Trouvé un article de la mi-décembre 2006 de la région marseillaise qui rend compte du conflit Swissmetal intitulé LA SUISSE NE BLANCHIT PLUS SES OUVRIERS. Je ne crois pas qu'on en ai fait état sur le site alors en voici le lien
Bonne lecture !

février 02, 2007 5:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ un voisin
Merci d'avoir mis cet article en ligne; c'est intéressant de voir qui à l'étranger publie sur ce conflit et comment on en parle.

@ Karl
Merci des infos boursières et autres. Je retiens la date (avancée par rapport à l'année dernière) de l'AG. Il faut dire que depuis juin dernier, il y a beaucoup de nouveaux petits actionnaires, qui n'ont certes eu aucun poids lors des votes, mais qui devraient recevoir une invitation cette année, ou je me trompe ?

@anonyme janvier 29, 7:55 et Karl janvier 29, 10:52 pm
A la question de la mobilisation sur la durée, je crois en effet qu'une des "stratégies" de Swissmetal pour affaiblir le mouvement de soutien à la Boillat a été de tenter de rendre ce soutien "inutile". Commment continuer à se battre si l'on ne sait plus comment et pourquoi se battre ? Swissmetal a rendu le tout diffus : les grévistes qui nous étaient chers, ces éléments-clés sont maintenant hors de l'entreprise et forcément ne sont plus groupés, la Boillat est méconnaissable, ce n'est pas celle-là que nous aimerions sauver, mais celle d'avant la grève...Sans violence et comme à l'AG quand les votes ont été plombés, on peut faire naître un sentiment d'impuissance. Ne nous dispersons cependant pas à notre tour, car si aujourd'hui les raisons et moyens du combat ne nous semblent pas toujours très clairs, demain il se peut qu'une action bien concrète puisse être menée.

Continuons à être solidaires et bon anniversaire au blog de Karl avec beaucoup de retard, le blog qui, au contraire de l'entreprise qu'il défend, n'a pas été dénaturé en l'espace d'une année...

Externe-Z

février 02, 2007 7:31 PM  
Blogger Karl said...

Merci pour cet article, Un Voisin!

Dommage toutefois qu'il soit autant truffé d'erreurs factuelles. Il y en a vraiment beaucoup. Mais, au-delà de ces erreurs, l'auteure a essayé de comprendre les motivations qui sous-tendent ce conflit de manière intéressante.

février 02, 2007 9:52 PM  
Anonymous SanA said...

A propos des..."performances" de "Witzmetall" et de son dernier communiqué trompeur de journaleux et d'actionnaires gogos, un nouvel excellent article de Ph.Oudot dans le JdJ.
On peut aussi le lire sur jb.zonez.ch.
---------------------------
Swissmetal | Chiffre d'affaires en hausse de 68%
«Un résultat misérable!»

Source et copyright :
Le Journal du Jura
Vendredi 2 février 2007
Auteur : Philippe Oudot

Swissmetal claironne que son chiffre d'affaires pour 2006 a bondi de 68%. La valeur ajoutée brute n'a en revanche augmenté que de 14%. Un bien maigre résultat eu égard à la conjoncture économique florissante.
En matière de communication, Swissmetal est passé maître dans l'art de balader les médias. Hier en début de soirée, le groupe Swissmetal a dévoilé trois chiffres concernant ses résultats 2006. Le chiffre d'affaires tout d'abord, qui s'est élevé à 334 mios de francs, en hausse de 68% par rapport à 2005. Mais comme le relève Paul Sonderegger, président de la Nouvelle Boillat, «ce chiffre ne dit absolument rien sur la marche de l'entreprise». Il s'explique en bonne partie par l'intégration de l'usine allemande Busch-Jaeger acquise l'an dernier en pleine grève, et par la flambée des cours des matières premières.

Deuxième chiffre: le groupe a engrangé un revenu de 24,5 mios résultant de la vente de matières réalisée «dans le cadre du programme d'optimisation des stocks». Cet énorme montant démontre bien que le groupe a renfloué le navire en liquidant un très important volume de stock.

Troisième chiffre: la valeur ajoutée brute (VAB), c'est-à-dire le chiffre d'affaires moins le métal à son coût standard, qui atteint 118 mios, en hausse de 14% par rapport à 2005. «Un résultat misérable!», s'exclame Paul Sonderegger. En effet, explique-t-il, cette VAB prend aussi en compte les résultats de Busch-Jaeger, l'usine dont Martin Hellweg ne cesse de vanter les performances. Or, en 2005, la VAB de Swissmetal, sans Busch-Jaeger, avait atteint 103,5 mios de francs. En clair, l'intégration de Busch-Jaeger ne pèse que 15 mios de francs. De surcroît, poursuit notre interlocuteur, il faut encore déduire de ces 118 mios environ 9 mios de francs de marchandises vendues l'an dernier mais qui avaient été produites avant la grève de janvier 2006.

Ce résultat est d'autant plus misérable que l'année passée a été un excellent cru sur le plan conjoncturel, relève Paul Sonderegger. Et de rappeler que le groupe s'était fixé comme objectif d'atteindre une VAB de 135 mios de francs en 2006. «On est donc bien loin du compte!» Le président de la Nouvelle Boillat poursuit son analyse en comparant la VAB de 2006 à celle de 2000 et de 2001: «Comme l'an dernier, la conjoncture était excellente en 2000, et très bonne en 2001. Or, je vous rappelle qu'à cette époque, Busch-Jaeger faisait partie de Swissmetal, avant de partir en faillite, ce qui rend la comparaison intéressante: en 2000, la VAB avait atteint 176 mios de francs, et 170 mios l'année suivante. Avec les 118 mios qu'il annonce pour l'an dernier, le groupe a donc perdu un tiers de la VAB par rapport à ces deux années tout à fait comparables! De plus, au vu des investissements réalisés depuis, la VAB aurait dû être bien au-delà des 170 ou 176 mios d'alors...»

Quant à la grève à la Boillat que Swissmetal invoque pour expliquer ses contre-performances, Paul Sonderegger constate que c'est toujours la même rengaine, alors que, c'est bien la stratégie de Martin Hellweg qui en est la cause. Et pendant ce temps, le cours de l'action continue de flamber: en quatre jours, sa valeur a augmenté de 16%...
----------------------------
Après d'importants mouvements impliquant sans doute une modification de la structure de l'actionnariat (prudemment dissimulée à l'abri des 5% contraignant à une publication), le cours atteint 31 chf (+82% depuis fin juin 2006). Il en résulte une capitalisation d'environ 205 millions.
Questions:

- qui rachèterait le groupe pour ce prix?

- où peut-on bien trouver réellement, économiquement, la contre-partie d'un tel capital?

En valeur d'exploitation, après une hémorragie de grands clients et après avoir perdu en 5 ans le tiers de la VAB?
En valeur de liquidation, après avoir vendu stocks, terrains et bâtiments pour boucher les trous?
En know-how, après la perte de réputation auprès de la plupart des clients, après deux grèves et avec l'image dégagée, malgré leurs mensonges et leurs manipulations, par le CEO, le management et les administrateurs?

Je crois que poser ces questions, c'est y répondre.

février 03, 2007 2:16 PM  
Blogger un voisin said...

---HUMOUR ---

Le prochain communiqué de Swissmetal ???

Swissmetal présente un défilé de mode de vêtements en alliage spécial

Swissmetal – UMS Usines Métallurgiques Suisses SA a présenté ses spécialités destinées à la branche de la haute couture et ceci dans le cadre de la présentation spéciale «Global Skin». La pièce phare de l'exposition a été le costume porté par sa rédactrice en chef intérimaire, le modèle Cricri. Ce costume en forme de rayons est confectionné à l’aide de l’alliage CN8 fabriqué par Swissmetal et retourné par l’industrie pétrolière en raison du non respect des caractéristiques physiques promises. La connexion entre les différentes parties est réalisée à l’aide du nouvel alliage NP6, également retournée par le client américain, spécialiste de la fibre optique. Cricri, en portant ses alliages leur donne une nouvelle dimension physique, selon le porte-parole de Swissemtal Samy Boy.

Ces alliages sont demandés en raison de leur extrême longévité. Ce matériau gagne une certaine patine au fil du temps, une couche de protection naturelle qui garantit au produit une durée de vie importante avec un minimum d'entretien. Puisque Swissmetal maîtrise l'ensemble des étapes de fabrication dans ses propres locaux, à savoir des étapes de coulée au finishing, l'entreprise peut répondre aux souhaits spécifiques des couturiers.

Photos de la présentation :
Cricri CN8 – 1
Cricri CN8 – 2
Cricri CN8 – 3

février 04, 2007 11:51 AM  
Blogger Karl said...

@Un Voisin

Heureusement qu'il y a écrit "Humour" en haut... On y croirait sinon ;-)

Merci!

février 04, 2007 7:56 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ Externe-Z du 02 février

Pleinement d'accord avec vous, concernant le combat sur la durée, et cf. mon post du 27 janvier avec ses propositions. Que je vais réitérer.

@ un Voisin

Très ingénieuse paraphrase des journalistes de haute couture, aussi débiles que les galimatias et charabias de SM.
J'ai bien ri pour ne pas pleurer.

Dans sa tenue, Mme Cricri est prête à s'envoler pour Sirius. Bon vent.

février 04, 2007 10:37 PM  
Blogger Karl said...

Certains messages spam (des publicités en anglais) arrivent sur le blog sans que j'en sois toujours notifié comme pour les autres messages... Je fais mon possible pour éviter ces désagréments mais, dans la mesure où vous verriez qu'un de ces messages persiste, je vous remercie de m'en avertir.

A part ça, le prochain "édito" est sur les rails, mais un travail à terminer m'empêche de lui accorder toute l'attention qu'il mériterait.

Avec mes excuses...

février 05, 2007 8:05 PM  
Anonymous Anonyme said...

Y'a pas des pilules contres les managers corrompus? :-)

février 06, 2007 2:01 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 2:01pm

A voir le choix que le robot spammeur propose, je pense qu eMartinou va venir se servir lui-même ;-p

février 06, 2007 7:47 PM  
Anonymous Anonyme said...

Tiens, les fameux messages en anglais...

Soit il s'agit de quelqu'un qui n'a rien de mieux à faire, ce qui n'est pas exclu, soit on veut perturber nos échanges et cela signifie qu'ils ne sont peut-être pas aussi inutiles qu'on voudrait nous le faire croire...Rappelons-nous les messages des trolls, ils envahissaient le blog à des moments-clés...Enfin, c'est quand même sympa de penser à nous... :)

@ oignon rouge
Tout à fait d'accord avec vous. Il faut maintenir une flamme.

Externe-Z

février 07, 2007 10:47 AM  
Blogger pittetfam said...

@tous
Mes salutations à tous les solidaires qui ont sontenus tant de personnes lors des diférentes périodes du conflit.
@karl merci pour ce magnifique travail et cet espace de dialogue qui nous as tant aidé dans les moments difficiles

@uzine 3
Félicitations pour votre énorme travail en pasrticulier à toi Fred

@licencié sans job
Mes meilleures pensées, je suis dans la meme situation mais essayez de garder espoir et moral.
Ne nous laissons pas détruire par tant de mesquinerie et de lacheté.

février 07, 2007 11:32 AM  
Blogger Karl said...

Tiens, je me rends compte que cet "édito" est, en plus du reste, le 200e ;-)

février 07, 2007 2:46 PM  
Anonymous Fred said...

@ Citoyens solidaires

Voici une année naissait le mouvement des citoyens solidaires de la Boillat, un moyen de lutte pour "organiser" des parcages de proximité avec des camions. Les Boillat faisant l'objet d'une menace de justice ces courageux citoyens on fait le relais, ne risquant tout au plus qu'une truffe pour mauvais parcage...

En tant que fondateur de ce mouvement, je tiens à remercier toutes les personnes qui ont transmis généreusement leur numéros de portables pour venir faire des petites promenades à Reconvilier.

Ces dispositifs ont été utiles et ont très bien fonctionnés, merci donc aux quelques 358 personnes qui auront fait ce geste de solidarité.

FC

février 07, 2007 4:30 PM  
Anonymous Anonyme said...

Petite question...

Depuis quand le couple Brichoux et Karl sont-ils les représentants des grèvistes de la boillat???

Ils vont parler dans les partis politiques de la grève et sans ouvriers ne même le Nico qui est sensé être le porte-parole des boillats

Quelqu'un as-t'il une réponse??

février 07, 2007 9:17 PM  
Blogger Karl said...

Petite réponse:

Nous ne sommes pas allés parler de la grève en tant que telle, et encore moins représenter les Boillat.

On nous a invité à parler du mouvement de solidarité qui a entouré la grève, sur lequel j'estime pouvoir m'exprimer sans usurper quoi que ce soit.

Le choix du thème -soit ce mouvement de solidarité- était celui des organisateurs de la soirée.

Cela pose-t-il problème?

février 07, 2007 10:47 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ Karl

200 éditos en un an ! Pour la plupart très longs, passionnants, parfaitement documentés et étayés, avec combien et combien d'analyses ardues qui ont décortiqué les rapports filandreux de SM... tant de jours -ou de nuits- d'étude et de réflexions bien mûries pour les présenter avec clarté.
Avec un fil conducteur toujours rigoureux et honnête. Merci.

@ citoyens solidaires

C'est très bien et nécessaire de rappeler cette période d'extrême tension et de tant de courage citoyen, ceux qui étaient loin géographiquement suivaient ces moments avec angoisse, et aussi avec leur tristesse de ne pouvoir agir sur le terrain.

@ tous
Bien des commémorations ces temps-ci....

Il reste encore à lutter. N'oublions pas la pétition, et les plaintes contre MH. Oui il y a de quoi faire. Restons unis.

février 08, 2007 12:53 AM  
Anonymous Solidarnoch said...

Bonjour,

Oui restons uni, se qui compte en se moment s'est de parler encore et toujours de la Boillat.Que se soit Karl ou quelqu'un d'autre, aucunne importance. Personne n'a voulu cette gréve, se sont les événement qui l'on crée. Cette lutte à aussi le but de dénoncer les agissements de ses chacals, qui se croyent au dessus des lois. Le procés Swissairs en n'est la preuve. Il n'on rien fait et non rien vu venir, à part leur compte en banque gonflé. Encore beaucoup de combat, comme le dit oignon rouge.

Toujours solidaire avec vous.

février 08, 2007 4:55 AM  
Anonymous Anonyme said...

@ Karl et Corinne

Moi en fait ce qui me rend profondément triste, c'est cette petite guéguerre avec l'uZine3.
Madame Corinne Brichoux n’aime pas Fred, soit, elle le critique depuis des mois, soit, et elle aime aussi les médias, soit, ça nous l'avons bien compris, merci, mais je vais y revenir.

Et vous Karl vous n'êtes hélas pas bien mieux, en vacances (la seule semaine de pause du blog) pendant les dicodeurs (???) une sur 54, pas de chance non ? Et j'en passe, et des meilleures, c’est beaucoup plus fin, plus préparé que Corinne et moins virulent et méchant, mais le fond est pareil.
Et puis inviter comme vous le dites un mouvement solidaire sans aucun représentant de la 3, ça aussi c'est ignoble, c'est le clan des cols blancs contre celui des cols bleus. Nous, nous nous sentons de plus en plus insultés et nous en avons marre, comme je le faisais remarquer à Mme Bécassine, nous ne sommes pas qu'un troupeau d'imbéciles, même si nous comptons parmi nous de beaux spécimens, les cols blancs ne sont pas en reste non plus, surtout à la Boillat.

Lors de la dernière manifestation, ce qu'on fait les femmes en colère au collectif de la 3 est une fois de plus inqualifiable.
En organisant tout dans leur dos alors que la date était déjà fixée depuis longtemps sur le site de la 3 et qu'un membre de la 3, Petzi je crois avait en décembre fait la demande à ces dames de comment ils pouvaient faire un truc ensembles, c'est ignoble et mesquin, du tout petit cheni à mes yeux, parler après ça d’unité et de solidarité sonne bien faux dans certaines bouches.

Mais le mieux c'est la proposition de femmes en colère au collectif en leur disant ; vous pouvez venir faire cuire des saucisses, mais Roger fait la soupe car il a besoin de sous, alors que tout le monde sait que la 3 est dans les chiffres rouges et que Roger est en rogne contre la 3 depuis que des collègues ouvriers du collectif ont mis halte avec raison à cette sympathique équipe de fumeurs de chichon. Donc tout pour emmerder la 3 et ses dames (toujours les 2-3 même meneuses) savent soigner les moindres détails, j’ai plein d’autres exemples.

Cette pauvre Corinne a réalisé des choses magnifiques pour la Boillat, mais elle fait un véritable carnage avec son besoin de reconnaissance, elle ne se rend même pas compte des dégâts et des souffrances qu'elle génère, et c’est bien dommage.
Et vous Karl, vous avez décidé de rester anonyme et personne ne vous l'a demandé non? Je puis bien comprendre qu’avec votre investissement pour la cause ceci puisse générer de la frustration parfois mais vous vous évitez aussi pas mal de soucis non?

J'ai causé avec un ouvrier qui était dans ce collectif de la 3, il affirme même que sans ça il ne s’en serait jamais sorti, aujourd’hui il se sent écartelé entre les deux mouvements, il se fait bourrer le crâne par certaines femmes en colère, du coup il ne va plus nul part, bravo, c'est nul, zéro, des attitudes inqualifiables, depuis cette discussion avec cet homme rien que le nom « femmes en colère » me met moi-même en rogne.

Oui restons unis, du bla bla oui.
Ceux qui disent ça on déjà posté sur le blog de la 3 ???

Les seuls qui vont et viennent entre les deux blogs, ce sont les ouvriers, marrant ça non ???
Alors bon bla bla à tous les grands spécialistes en herbe de la mondialisation, mais même si j’admire vos louables efforts pour tenter de résoudre ce problème, le chmilblik (qui n’en est pas vraiment un) semble encore hélas avoir de beaux jours devant lui, et en attendant des ouvriers en col bleu crèvent sur le bord de la route, c’est dommage!

A moins que chacun examine sa propre conscience d'intello ou de col blanc et fasse un effort, nous ne sommes pas prêts de communier ensembles. Et surtout il faudrait cesser de nous prendre pour ce que nous ne sommes pas. Moi qui suis passé avec bonheur du blanc au bleu, un choix délibéré, je puis vous assurer que je m’y plais bien, je suis très fier d’être un ouvrier et mes collèges disposent de certaines compétences qui dépassent de loin ceux que j’ai parfois pu croiser sur les bancs de l’UNI.

Merci.

février 08, 2007 9:06 AM  
Anonymous paddy said...

@anonyme de février 08, 2007 9:06 AM

Courageuse intervention.
La merde est sur la table et pas sous le tapis.
On sent bien qu'il y a des dissensions, ou des "petites vacheries", entre les différents acteurs du "mouvement", comme on dit.
A mon avis il n'y a pas de quoi s'en faire.
Je trouve normal qu'il y ait des crispations. Nous sommes tous des cas particuliers, il n'y a pas de leader, chacun assume plus ou moins bien ses engagements.

Le but est a priori le même pour tous les acteurs.

Il y a ceux qu'on voit et ceux qu'on voit moins, ceux qu'on ne voit pas et qui voudraient bien qu'on les voie, et ceux qu'on ne voit pas et qui ne veulent pas être vus. J'en oublie? Pas grave.

Il y a les révolutionnaires, ceux qui qui ont peur du rouge (pas celui d'UNIA), ceux qui parlent au nom de critères religieux, ceux qui énervent, ceux qui sont altermondialistes, ceux qui suivent et ceux qui tirent. Ceux qui se gourent et savent le reconnaître et ceux qui s'enferrent, ceux qui profitent de l'opportunité, pour se faire valoir, ou pour soigner leur mal-être, ceux qui sont juste généreux, ceux qui sont droits dans leurs bottes et veulent y rester, ceux qui craquent et ceux qui tiennent, ceux qui ont la rage et ceux qui sont pragmatiques.
J'en oublie? Pas grave.

Mais le fait est qu'on est tous capables de petites lâchetés ou de grands élans.

Et pour le moment, on tire chacun sur un brin, pour tresser la corde qui permettra peut-être un jour de pendre les hideux cyniques.

La corde n'a pas besoin d'être belle, lisse, et propre. Il suffit qu'elle soit solide. Il faut juste qu'on continue d'avoir bien en tête son objectif final.

On l'atteindra ou on échouera, mais ça c'est une autre histoire.

février 08, 2007 10:30 AM  
Anonymous Fred said...

@ Tous

Zut je suis pas le premier, dans les "petites vacheries" je veux être preuuums, j'aime être preuuuumsss, et les médias moi je les kiffe à donf (lol).

@ Anonyme de 9h06

Merci pour l'huile sur le feu, pas vraiment nécessaire à mon avis mais bon, c'est sur la table.
Allez, un bon coup de torchon et on s'en va continuer de tresser la corde, et la prochaine fois utiliser la vôtre pour vous lier les mains dans le dos, juste le temps que ça passe...

@ Paddy

Tu as tout dit ce qu'il convenait de dire, chacun et chacune peut se voir dans tellement de tes exemples, moi ça me fout la chiasse...

@ Karl et Corinne

Moi aussi je vous aime, l'amour vache quoi, et surtout toujours le même but, mais de grâce ne dites pas aux autres toutes mes vacheries à moi, allez quoi, je vous paye à souper !

@ Tous encore

Il y a des vérités, mais ce n'est pas que dans un sens que ça marche. Dans cette rude bataille chacun aura souffert et laisser voir ses bons comme ses mauvais côtés.

@ Karl

Merde j'ai failli noter "merci pour vos commentaires", bonne journée vieux mousquetaire.

février 08, 2007 12:46 PM  
Anonymous Cyrille Müller said...

Moi j'fais parti des oubliés... snif... De ceux qu'on a beaucoup vu et qu'on ne voit plus beaucoup... Pas grave.

Même si des recadrages tant professionnel que familial m'ont éloigné, je reste de tout coeur avec vous!

Continuons sans nous tirez dessus, sur l'ambulance ou les blessés...

février 08, 2007 1:16 PM  
Anonymous Anonyme said...

Sacré Cyrille!

février 08, 2007 1:33 PM  
Anonymous Anonyme said...

C'est qui Cyrille?

février 08, 2007 1:34 PM  
Anonymous Anonyme said...

C'est lui.

T'a rien compris.

février 08, 2007 1:38 PM  
Anonymous Anonyme said...

Ah bon !

février 08, 2007 1:40 PM  
Anonymous Anonyme said...

Cyrille président

Cyrille président

Cyrille président

Mais c'est qui Cyrille au juste?

février 08, 2007 1:43 PM  
Anonymous Anonyme said...

Ben c'est l'ambulance je crois...

En fait...

février 08, 2007 1:44 PM  
Anonymous Anonyme said...

En tout cas Cyrille, malgré toi t'es une véritable star, mais malgré toi.

BRAVO!!!

Au moins on se marre ici, merci Cyrille pour ta franche et aimable contribution.

Haaaaa ces ambulances...

février 08, 2007 1:47 PM  
Anonymous Anonyme said...

Cyrille, mais comment dire, Cyrille quoi, excellent, je t'aime....

février 08, 2007 1:49 PM  
Anonymous Anonyme said...

coucou les blaireaux

février 08, 2007 1:50 PM  
Anonymous Anonyme said...

Cyrille c qui ?????
non c pas l'ambulance c la voiture payé avec.........

février 08, 2007 1:52 PM  
Anonymous Anonyme said...

Cyrille is the best

Really

février 08, 2007 1:52 PM  
Anonymous Anonyme said...

La voiture payée avec quoi ?

février 08, 2007 1:53 PM  
Anonymous Anonyme said...

Avec l'oseille

février 08, 2007 1:54 PM  
Anonymous le big pig said...

moi je dis que fred depuis le debut en a pris plein la geule pour pas un rond mais bon on gagne pas toujours c la loi du jeux....

février 08, 2007 1:55 PM  
Anonymous big pig encore said...

quoi encore cette tuture qui fait son comeback ?????? faut pas déconner elle a bientot 1 ans et elle n'a plus toute sa jeunesse domage, t aurais mieux fait d'acheter des actions SM au moins la tu aurais gagné des sous....
pas malin du tout

février 08, 2007 1:58 PM  
Anonymous Anonyme said...

De toute façon le Fred il a jamais blairé Shreck. Ca a commencé comme la. Et après ca a devenu pire. Il a commence avec aussi les autres. Sacré Fred !

février 08, 2007 2:01 PM  
Anonymous Anonyme said...

Moi j'ai acheté les actions au début. Et maintenant je suis content car j'ai fait le bon choix.

février 08, 2007 2:03 PM  
Anonymous GNA GNA said...

Moi aussi j'en ai acheté.

février 08, 2007 2:06 PM  
Anonymous Anonyme said...

Cyrille is de Best!

Moi je me pisse dessus....

février 08, 2007 2:07 PM  
Anonymous la bouse said...

Non c oignon rouge qui a dit que .....euh non c shrek qui disait qu 'il etait pas d'accord avec l'avis de ......euh non puis flute maintenant chacun veut sa part du gateau et le gateau il est devenu tout petit même schrek n en veut plus sacré shrek.....toujours le poil brillant

février 08, 2007 2:08 PM  
Anonymous Grand Demoniaque said...

Anonyme de 2:01
Votre problème ça a toujours été le manque de solidarité et les petites guegueres internes. C'est domage.

février 08, 2007 2:09 PM  
Anonymous Demi couille said...

La notion du tout est toute relative.

février 08, 2007 2:11 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ Grand demi-niaque

Oui oui parlons des problèmes, c'est bien ça les problèmes, on aime les problèmes, bon, allez, on commence par le tiens...

A vous l'antenne!

@ Cyrille

I love you

février 08, 2007 2:15 PM  
Anonymous Gros mickey said...

faut pas pousser mémé dans les ortiles ou jeter le bébé avec l o du bains enfin vous m'avez compris...maintenant on tire sur l'ambulance même cyrille n y comprend plus rien ?? enfin je sais pas si il a tout saisi, depuis le début il a toujours été un peu à coté de la plaque .... alors aujourd'hui on fait pas du neuf avec du vieux......n'est ce pas !!!!

février 08, 2007 2:19 PM  
Anonymous Anonyme said...

le big pig de 1:55
Ya pas que Fred qui en a pris plein la gueule. On pourrai aussi parlé des autres pas toujours du même. Les autres j'en connais ils ont n'ont plus encore pris dans la geule pour leur engagement, leur idées et le combat. Je tiens à préciser les choses. Il faut que ce soit clair dans les esprits on qu'on arrete un peu de parler toujours du même.

février 08, 2007 2:19 PM  
Anonymous Anonyme said...

Haaaaaa ça fais du bien quand même de rire un peu, bravo d'avoir tout mis sur la table, au moins on se rend compte d'une chose, c'est de notre propre humanité.

@ Grand machin

Détends-toi mon grand machin, tu verras ça fais du bien.

@ Cyrille

Trop génial toi.

février 08, 2007 2:21 PM  
Anonymous Anonyme said...

Gros mickey de 2:19
Laissons les reveurs rèver. Y en a y crois qu'ils ont fait quelque chose mais ils sont a coté de la plaque.

février 08, 2007 2:21 PM  
Anonymous Anonyme said...

@ anonyme de 2h19

Oui oui Corinne je suis d'accord avec toi, faut pas oublier Cyrille...

merde quoi.

février 08, 2007 2:24 PM  
Anonymous Anonyme said...

Enfin un peu d'houmour. Ca manquait un peu ces derniers temps. Merci les gars.

février 08, 2007 2:25 PM  
Blogger Karl said...

Oui, quel humour... De l'humour quantitatif.

Dans le langage Internet, ça s'appelle du flood (innondation).

Mais, chapeau, c'est une drôle de surprise, au moment d'arriver à la maison...

février 08, 2007 2:27 PM  
Blogger Karl said...

Enfin, désolé, mais ça va s'arrêter là. Il ne faut pas abuser non plus ;-)

février 08, 2007 2:29 PM  
Blogger Karl said...

@Anonyme de 9:06am

Tout d'abord, je remarque que si, selon vous,les Femmes en colère, Corinne et moi avons tout faux, l'uZine 3 a tout juste. Je pense que les choses sont plus complexes et que, de part et d'autre, rien n'est jamais parfait. Cependant, il ne m'appartient pas de critiquer quiconque soutient les Boillat, sinon en m'adressant directement aux intéressés, quels qu'ils soient, pour résoudre les problèmes rencontrés. L'étalage public -mais c'est un avis personnel- de ce genre de difficultés tend à les accentuer plutôt qu'à les réduire.

Maintenant, il y a par contre lieu que je réponde aux critiques que vous m'adressez. Pour ce qui est de mes vacances, je crois que ça me regarde. Néanmoins, je me suis absenté plusieurs fois, et d'autres fois, je n'ai pas pu travailler sur le blog comme je l'aurai souhaité. La fréquence actuelle des "éditos" ne correspond d'ailleurs pas à ce que, dans l'absolu, je souhaiterais qu'elle soit. Pour ce qui est du traitement de l'information, il est clair qu'il ne correspond pas toujours à certaines attentes, plus ou moins légitimes. Parfois, j'oublie une chose, parfois je n'ai pas le temps, d'autres fois, c'est le texte que j'écris qui ne me satisfait pas. Enfin, mon jugement personnel n'est pas du tout infaillible. Vous semblez dire que je fais exprès de minimiser certaines choses au profit d'autres. Ca peut être le cas mias, à ce moment, je m'appuie sur une série de principes qui sont valables pour toutes les informations, sans discrimination.

Pour ce qui est de la disctinction que vous établissez entre cols blancs et cols bleux, je vous laisse votre perception. Il est tout à fait possible que ce blog intéresse plus une catégorie qu'une autre, mais, si c'est le cas, c'est surtout à mon grand regret. Quoi qu'il en soit, il ne me semble pas avoir jamais traité les Boillat comme un "troupeau d'imbéciles". Et je souligne que ceux qui m'ont fait découvrir et aimer cette usine sont des cols bleus.

Pour ce qui est de mon anonymat, oui, je pourrais en sortir. Mais un tel coming out ferait-il gagner quelque chose aux Boillat? A mon avis, non. C'est peut-être confortable à certains égards, et désagréable à d'autres... Mais quelle importance, si la cause en tire du positif?

Enfin, vous écrivez:

"Moi qui suis passé avec bonheur du blanc au bleu, un choix délibéré, je puis vous assurer que je m’y plais bien, je suis très fier d’être un ouvrier et mes collèges disposent de certaines compétences qui dépassent de loin ceux que j’ai parfois pu croiser sur les bancs de l’UNI."

Je partage tout à fait cet avis quant à la répartition des compétences. C'est bien la principale réussite de la Boillat telle qu'elle était, et bien la principale cause de sa réussite, que d'avoir hébergé un système dans lequel chacun pouvait apporter une contribution dépassant le cadre stricte fixé par sa place de travail.

février 08, 2007 4:26 PM  
Anonymous Cyrille Müller (qui roule sa mazda depuis 8 huit ans...) said...

(...)

février 08, 2007 4:31 PM  
Anonymous oignon rouge said...

@ anonyme du 8 février, 9:06

et aussi @ tous

J’ai lu votre message, et bien qu’il s’adresse nommément à Karl et à Corinne, je vous réponds, en tant que bloggeuse et soutien extérieur à la Boillat et aux Boillats depuis janvier 2006.

1) D’abord, je ne comprends l’allusion aux vacances de Karl durant la semaine des dicodeurs, quel est le rapport ? qu’y voyez-vous comme perfidie ?

2) Deuxièmement, les attaques actuelles, sur les deux blogs, contre Corinne et le blog de Karl sont très petites, basses, face à leur engagement depuis janvier 2006. Leur action au tout tout début de la grève, avec d’autres personnes aussi, a donné une grande visibilité à la cause des Boillats. Doit-on le leur en faire grief ? c'est dépourvu de bon sens.

Corinne est parmi les personnes battantes qui montent au front. C'est misérable de le lui reprocher, alors que très nombreux sont ceux qui l’y ont encouragée ou même poussée, par exemple lorsqu’elle craignait d’aller parler à Zurich, vous l'avez oublié ? C’est misérable de prétendre qu’elle en tire un profit personnel.

3) Ensuite, où voyez-vous une scission entre cols blancs / cols bleus comme vous l’affirmez, que cherchez-vous ? à discréditer ce mouvement de solidarité, qui a existé avec une ampleur inégalée en Suisse, et qui existe encore ?

Je n’ai jamais, jamais constaté, lu, entendu, un seul mot de mépris de prétendus "intellos" envers les travailleurs de la Boillat. Sauf bien sûr si vous vous référez à l'attidude de la direction de SM, mais dans ce cas soyez clair.

Bien au contraire, nombre de ceux que vous nommez avec dédain des « intellos » se sont engagés, et très concrètement.
Des patrons d’entreprises, même petites, et des «intellos », de votre région ou d’ailleurs, se sont fermement dressés, et publiquement, aux côtés des travailleurs, pour la Boillat - et ont aussi participé à l’AG de Swissmetal à Berne pour défendre haut et fort les droits des Boillats.

Sachez que si Martin Hellweg a une enquête sur le dos de la part de la Bourse suisse, c’est grâce à la clarté et à la détermination de certains que vous taxez d’"intellos et de cols blancs".

Sachez aussi que beaucoup de soutiens extérieurs viennent de tous bords, sans cette catégorisation discriminatoire et pénible qui semble vous réjouir, ils sont avant tout des êtres humains, oui, et ils ont donné et donnent encore du temps et de l’énergie pour soutenir cette cause et la dignité des travailleurs.

Soutien moral ou financier aux grévistes, engagement dans la rue et ailleurs pour la récolte des signatures, donc convaincre les gens, expliquer la cause des Boillats, relancer les médias locaux, dépôt de la pétition avec toutes les démarches que ça implique, défense de la pétition devant les commissions, croyez-vous que dans les différents cantons cela se soit fait tout seul ? croyez-vous que cela soit toujours une partie de plaisir ? mais cela, on l’a fait aussi avec des Boillats, oui ensemble, et avec respect.

Et puis il y a eu tant de gens extérieurs qui sont venus de loin pour participer aux manifestations, que ce soit à Berne ou à Reconvilier. Ce qui leur a permis de tisser depuis un an de vrais liens avec des Boillats, et pour plusieurs, de maintenir ces liens, ne vous en déplaise. Et de rester solidaires.

Alors tout cela, et les appels à rester unis, à tirer tous à la même corde, c’est du bla bla ?? Pourquoi crachez-vous sur les personnes qui s’engagent, qui sont encore nombreuses et qui veulent aller au bout de ce combat ?

Nous savons tous la souffrance des licenciés, nous savons l'injustice, et c'est pourquoi il faut rester unis, c'est aussi pour eux, est-ce si difficile à comprendre ?

Il est hélas plus facile de diviser que de réunir. Il est plus facile de discréditer que de faire confiance.
Il n’y a pas une seule vérité et personne n’est tout blanc ou tout noir. Nous avons tous en nous toutes les nuances de tous les gris. Une certaine forme d'idéal ne signifie pas l'aveuglement sur nos propres faiblesses huamines.

Mais bon sang il faut rester solidaires.

Sinon, Monsieur, ce seront ceux que vous prétendez défendre qui auront perdu.

février 08, 2007 4:35 PM  
Anonymous Petzi said...

Beaucoup de blabla cette journée

Mais qui peut se permettre de juger Karl, les femmes en colères ou l'uzine 3??

Karl a fait un boulot monstre avec son blog et il me semble que tous le monde était content d'avoir des nouvelles du conflict...

Les femmes en colères on fait aussi un gros boulot pour que personnes n'oublie cette guerre entre une direction et des ouvriers...

Pour l'uZine 3 je ne me prononcerai pas, parce que je suis de partit pris.

Mais tous ceux qui critiquent, j'ai une question a vous poser, avec mon français aproximatif et mes deux noeuronnes ( dont une est au repos),:
Vous avez fait quoi pour les boillats??
Vous vous êtent battus avec qui et comment???

BDC

février 08, 2007 8:02 PM  
Anonymous Fred said...

@ Tous

Monstrueux tout ce qui s'est passé aujourd'hui, le déferlement de Trolls, déguisé en fausse femme en colère, ou en pseudos "défenseurs" de la 3 ou de Fred, merci, je suis très touché, tellement touché que j'ai envie de tout envoyer peter...

On a commis des fautes, on est tous désolés de ne pas être parfaits, mais subir autant de merdes, c'est tout de même incroyable, il est tard, je suis fatigué, oui je parle mal, mais j'en ai marre, plein le cul de tous ces connards qui nous tirent dans le jambes, je vais en rester là pour aujourd'hui, j'ai même bien des idées sur qui peut écrire quoi en fonction de qui sait quoi, et quand je pousse un peu et voit dans quelle conditions psychologiques se trouvent certaines personnes, je ne suis ni étonné par de telles merdes et n'arrive même pas à leur en vouloir, c'est à devenir fou, cet après-midi j'ai appelé Karl au téléphone, une bonne discussion sur ce trollage, et ce soir Nicolas Wuillemin, même discussion, et j'attends de ses nouvelles, il est toujours de bon conseil, mais que dire, que déduire de tout ça? Des cols bleus, des cols blancs, des femmes et des hommes qui se battent, des intellos, des ouvriers, un ouvrier intello débile (ou simplement un troll), a tous ceux qui nous attaquent constamment, je voulais leur dire merde, juste avant de me coucher.

Voilà

février 09, 2007 12:01 AM  
Blogger un voisin said...

Eh voilà, on retrouve les bonnes vieilles méthodes de Martinou et ses sujets ...

- attaquer (à défaut de pouvoir les couper) toutes les têtes qui dépassent ... Il a amusant de constater que l'on critique tout azimut sans cohérence aucune. Par exemple, il est reproché à Corinne de se mettre en avant et à Karl de rester dans l'ombre !

- diviser pour mieux régner ou, tout au moins, pour affaiblir l'adversaire.

Mais la force de ce combat et de son réseau de solidarité est justement la multiplicité des acteurs, des soutiens, des compétences. Les commissions, Karl, l'uZine3, les femmes en colères, jb, les artistes solidaires, l'association Nouvelle Boillat, les politiques, les solidaires anonymes, etc. Tous ont apporté - et je pense apportent encore - leurs compétences propres, leurs sensibilités. Ce qui est formidable c'est justement cette complémentarité quelle que soit la couleur du col!
Ne nous laissons pas diviser. Dans toute lutte, il y a des moments de tention.
Les commentaires d'hier sont à mon avis des tentatives (encore !) de déstabiliser le réseau de résistance. Eh bien non, souvenons-nous que l'adversaire commun et le responsable de tous ces drames c'est la direction de Swissmetal, son conseil d'administrration!
Je vous souhaite à tous une bonne journée et vous adresse mes salutations solidaires.

février 09, 2007 8:39 AM  
Anonymous Anonyme said...

@Oignon rouge

Oui, en effet, diviser pour mieux régner. Il s'agit apparemment d'opérer sur le blog une scission ouvriers/non ouvriers, uZine3 contre le reste du mouvement de solidarité. uZine3 serait sensée représenter les ouvriers dans cette logique, ceux qui ont l'expérience mais ne peuvent pas toujours aussi bien l'exprimer que les autres, le camp des opportunistes, qui n'ont aucun problème dans la vie, si ce n'est celui d'utiliser une cause pour que l'on parle d'eux dans les médias... Assez dingo quand on pense qu'une des originalités de la grève des Boillat a été justement l'alliance des ouvriers et des cadres dans une même lutte...

@ Tous
C'est la même méthode qui a été utilisée pour diviser les Boillat entre eux, et on sait que ce n'est pas SM qui se renouvelle dans ce domaine. Sa stratégie, nous l'avons souligné maintes fois,est toujours la même. Sa méthode, diviser les ouvriers, est appliquée avec le "flood" au mouvement de solidarité (bien qu'il y ait toujours eu des attaques visant le mouvement de solidarité, par la saisie de "pseudos" notamment).

Bref, le message est assez clair : que les externes à la Boillat laissent ces derniers en paix. Mais c'est pas nouveau ça ?

Bonne journée à tous

Externe-Z

février 09, 2007 11:45 AM  
Anonymous Cyrille Müller (Ni ambulancier, ni blessé...) said...

@ les courageux anonymes d'hier

Vous devriez y allez de temps en temps de l'autre côté de la plaque... On y est tout même plus à l'aise que chez les faux-jetons et les opportunistes qui prétendent que Martinou et ses théorie de sac à pain sont simplement mal comprises par tout le monde... Serions-nous victimes d'une sorte d'aveuglement hystérico-hallucinatoire collectif qui ne nous permetterait pas de comprendre objectivement les réels but de la Schtratégui à la Martinou? Non, arrêtez de d'inverser les rôles de faire passer les autres pour des faibles d'esprits.

Vous êtes de petits coqs.

Parce que le coq est le seul oiseau à pouvoir chanter les deux pieds dans la bouse.

@ tous

La liberté d'expression est une valeur fondamentale pour moi, c'est pourquoi j'ai demandé à ce que les commentaires idiots sur ma personne ne soit pas effacés.

La bêtise n'étant pas interdite, autant montrer qu'elle n'a pas de limite, surtout loraqu'elle se cache derrière l'anonymat.

@ Petzi le Grizzly en colère

Laisse pisser les moutons à Martinou, bois un café et rigole devant tant d'imbécilité.

@ Fred

C'est lourd, mais t'as de la ressource mon gars! ;-)

@ Karl

C'est dommage de devoir modérer car un de leurs objectifs est de bloquer le libre échange d'informations sur ce blog.

février 09, 2007 4:29 PM  
Anonymous Fred said...

@ anonyme du 08 février 9h06 AM

Enfin un peu de temps pour vous répondre, et le jeune blaireau à appelé le vieux loup, toujours utiles ces vieux! (MDR)

Vous semblez tenter au travers de votre message de vous instituer par certains aspects comme un espèce de défenseur de l'uZine3, vous pouvez librement le faire sans pour autant nous "jouer" en opposition avec le mouvement de femmes en colère, Corinne ou Karl.

Vous parlez certes de petits soucis qui sont de l'ordre du vécu, ce qui me fais penser que vous devez être proche de nous ou d'un membre actif d'un groupe de soutien, et d'autres remarques qui me semblent aussi bien déplacées, des jugements de valeurs qui n'ont pas de fondements justifiés et que je ne comprends pas.

Vos motivations ne sont pas du tout claires pour moi en fait.

Vous postez publiquement ce genre de choses, tout en vous réclamant du mouvement de soutien avec une identité de col bleu, alors que l'identité générale des gens qui se battent pour cette juste cause est simplement de refuser le démantèlement de ce magnifique outil industriel.

Les appartenances à des groupes sont véritablement bien secondaires, même si il existe quelques tensions de temps à autre, à un tel point que je m'intéresse avec un sociologue à étudier ce "phénomène Boillat". Je pense qu'il est utile aussi de laisser des traces de ce conflit sous cet angle là, car il est vraiment très particulier, d'ou mon incompréhension à l'aborder sous cet angle là.

Ce mouvement est pluridisciplinaire et pluriculturel, et c'est bien ce qui fait sa force, et chacun à sa place dans cette lutte.
Même Radio Galère à Marseille qui a récolté des fonds, pour vous dire, la police jurassienne, qui en me pinçant en flagrant délit d'affichage (un peu sauvage c'est vrai) me collent à leur tour une prune de 100 balles, et en soutien au mouvement ils font une collecte et versent le bonus de 20 balles sur le fond de grève, des histoires comme celle-là il y en a des centaines.

Je pense que si votre but est de dénoncer des choses qui vous ont touchées, cette manière de procéder ne va pas dans le bon sens. Vous risquez tout au plus de créer des nouvelles tensions, ce qui serait plus le travail d'un Troll que vous dites ne pas être. J'aimerais vous croire.

Nous sommes en route depuis de nombreux mois vous savez, et nous avons déjà enlevé passablement de cailloux sur ce chemin de la solidarité.

Aidez nous à avancer, si vos intentions sont réellement de lutter pour la Boillat, mais évitez ce genre de messages.

Et si un truc vous gêne, essayez de venir en parler aux personnes concernées directement, a visage découvert.
Cela évitera passablement de perturbations, mais ce n'est pas si grave, comparé à la tempête que Swissmetal fait souffler sur les Boillat, ce message en termes maritimes peut être comparé à un "léger capot".

Meilleures salutations à tous les SOLIDAIRES, qui n'est pas un vain mot dans cette énorme aventure humaine.

Fred

février 09, 2007 6:32 PM  
Blogger uZine3 said...

@ Karl

Tu prends des vacances quand bon te semble, et tu fais un travail formidable, merci à toi, jamais les cols bleus et solidaires que nous sommes ne se sont senti insultés ou discriminés par toi, merci de nous avoir donné la parole, ce soutien aura été aussi précieux que le lieu que nous occupons, ce lieu nous a permis d'échanger entre nous et nous soutenir mutuellement.

Le téléphone de cet après-midi entre toi et Fred démontre aussi que le dialogue existe bel et bien et n’a jamais été rompu, fait parfois de coups de gueule, mais toujours présent.

Merci


Le collectif de l'uZine3

Texte rédigé lors de sa dernière séance hebdomadaire, hier soir.

février 09, 2007 6:43 PM  
Blogger Karl said...

Merci pour vos remarques, qui ont la vertu de rétablir les choses d'une manière un peu moins acerbe, et certainement plus juste!

février 10, 2007 4:17 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home